• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le mètre étalon du politiquement correct depuis plus de quarante (...)

Le mètre étalon du politiquement correct depuis plus de quarante ans

Jean-Marie le Pen sort ses mémoires (voir à ce lien). Les journalistes en ont révélé quelques bonnes feuilles en feignant d'être surpris par leur contenu. Comment ? Quoi ? Le Pen est de droite ? Il est anti-gaulliste ? Il ne dit pas de mal de Pétain ? Il réhabilite sa figure ? Il a encore de la nostalgie pour « l'Algérie française » ? A une époque où il est de bon ton d'afficher son masochisme mémoriel constant, de s'autoflageller sans cesse sur notre histoire, que les enfants des enfants des enfants des français de 40 supposés tous collabos expient encore les « crimes » de leurs aînés, évidemment ça fait tâche.

 

Et en déboulonnant la statue du commandeur de la Vème République, celle de mongénéral, alors que tout le monde actuellement se prétend gaulliste, c'est un genre de cerise sur le gâteau....

 

Il agit comme les bien-pensants attendent qu'il le fasse depuis son score aux Européennes de 1979. Ils attendent maintenant le calembour de fin de banquet après un repas bien arrosé que le « menhir » ne manquera pas de sortir ils en sont certains. Il faut dire que de ce point de vue là il n'a jamais déçu. C'est un peu comme l'oncle dont on a un peu honte qui dira des horreurs entre la poire et le fromage faisant rougir les dames et sourire presque en cachette les messieurs...

 

Quand quelqu'un se prétend politiquement incorrect, libéré des préjugés politiques actuels, j'ai un test très efficace pour vérifier la sincérité et la réalité de ces affirmations. Il suffit d'évoquer le Pen père. Cela ne rate jamais, il suffit d'observer le résultat, si ça coince c'est que la personne est encore largement dans la terreur de déplaire aux arbitres des élégances politiques.

 

Il est le butoir ultime de la plupart des citoyens encore en France en 2018.

 

Il a encore cette aura sulfureuse faisant que parler de lui c'est dangereux, c'est risquer l'anathème immédiat surtout si on le fait avec nuances sans en rajouter, surtout si on n'en fait pas le diâââble de la politique française actuelle. Car le patriarche de la famille la plus célèbre de la Trinité sur Mer est encore le diâââble. Dans les sondages cela conditionne encore les réponses de la plupart des personnes interrogées terrorisées de ne pas être dans la norme.

 

Il existe bien entendu plus sulfureux que lui en politique. De Soral à Serge Ayoub en passant par Henry de Lesquen, ça ne manque pas. Mais ce sont encore des « démons » mineurs largement intégrés au spectacle. Ils font somme toute partie du jeu. Ce sont des repoussoirs utiles comme Le Pen père qui est encore maintenant dans son rôle d'épouvantail nécessaire pour la comédie politique française. Pas besoin de lui demander quoi que ce soit. Il fait cela tout seul très bien sans se forcer, toujours englué dans son passé groupusculaire où l'on faisait souvent le coup de poing avec les gauchistes ou les trotskistes. Encore maintenant tous ces mouvements sont les meilleurs ennemis du monde, justifiant leur existence par celle de l'autre.

 

Même dans la secte des asseliniens, faisant corps autour de leur micro-gourou, on ne l'aime pas du tout en se prétendant hors-système...

 

Le Pen et sa fille, contrairement à leur nièce qui l'a sans doute compris au bout d'un moment, n'ont jamais désiré réellement le pouvoir. Ils savent pertinemment que de toutes façons quand bien même ils arriveraient à y accéder par les élections, ils ne pourraient pas gouverner. Car les oligarques conservent les cadres. Toujours. Alors ils se contentent de jouer leur partition avec plus ou moins de bonheur. Il y aura toujours le moment où l'un d'eux sortira une énormité. Mais ils seront encore l'alibi de ceux qui invoquent la dangerosité du nationalisme, du souverainisme pour imposer une politique d'ultra-mondialisation économique.

 

Cela empêchera le peuple, et, ou la jeunesse française de se poser les questions qui fâchent, d'agir et de s'engager. Pour le leur interdire, on stigmatise le Pen, on parle de risque de retour des fameuses z-heures les plus sombres de notre histoire et cela les tétanise. Et le pire est que la ruse pourtant grossière fonctionne encore...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • moderatus moderatus 22 février 13:58

    Bonjour Armaury.

    Ce vieil homme de 90 ans n’a plus grand chose à dire, mais son parti a toujours servi de
    repoussoir médiatique pour faire élire les partis qui se sont succédés de gauche et de droite.

    mais demain arrive La petite Maréchal qui elle je le crois veut vraiment le pouvoir.
    elle ne pourra le prendre seule , ce que n’on pas compris la famille Le Pen, mais la première marche sera une alliance des droites.

    Elle surprendra comme a surpris Macron.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 février 18:11

      @moderatus
      Il n’ a jamais eu grand chose à dire, il est de cette droite groupusculaire qui n’a jamais réussi à dépasser ce statut.


      Si Marion faisait quelque chose, je serais réellement surpris, mais j’ai des doutes cependant...
      car cela supposerait une droite réellement forte dans ses convictions, ce qui n’est pas le cas...

    • izarn izarn 22 février 19:04

      @moderatus
      Le Pen marque sa génération...
      Instrumentalisé par l’ex-pétainiste Mitterrand....L’homme à la Francisque....
      Ceci dit : Le FN n’est pas la création de Le Pen mais d’Ordre Nouveau, dont les principaux chefs se sont retrouvés à l’UDR, UMP, LRP, UDI et j’en passe...(Avec l’aide du Gladio otanesque)
       Bref le nazisme de Le Pen frole la foutaise infinie...
      Surtout à propos de Marine.
      Et ou on est mort de rire avec Marion....

      Pauvres cons de gauchiasses...Les mecs qui s’offusquent que Trump prenne la chatte des gonzesses...Pas forcement contre, hein ?
      Oh Magadd !
      Tartuffes !
      Pauvres fiottes ! Impuissants !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 février 22:37

      @Amaury Grandgil
      « Le FN, l’épouvantail médiatique au service du pouvoir »

      Vous n’avez pas pu vous empêcher de mêler l’ UPR à l’extrême- droite !

      Même dans la secte des asseliniens, faisant corps autour de leur micro-gourou, on ne l’aime pas du tout en se prétendant hors-système...


      La honte ! Comme si le programme du CNR qui sert de référence au programme de l’ UPR, n’avait pas été écrit essentiellement par les Communistes ? Je n’ai pas le souvenir que les Résistants, communistes ou pas, aient été de grands amis des collaborateurs et autres soutiens des nazis, du genre de Jean Marie le Pen...

      - Vous falsifiez l’histoire !

      - Vous évitez de dire que le FN est le couteau suisse de la Gauche depuis 1984.

      - Que grâce à Mitterrand, il a son rond de serviette dans tous les médias depuis 40 ans.

      - Qu’il est au centre de toutes les stratégies électorales.

      - Et qu’il passe son temps à salir la souveraineté, en truffant ses discours de propos racistes, xénophobes et islamophobes .

      Cela fait beaucoup d’oublis et de falsifications.... !

       


       


    • Paul Leleu 23 février 00:11

      @Amaury Grandgil


      moi je croyais à Le Pen quand j’avais 20 ans. Et j’ai même voté pour lui, parce-que je trouvais que les autres c’était du pareil au même, et que l’économie dirigeait tout. 

      Depuis, j’ai eu un peu de formation politique. Et j’ai compris que en effet, l’économie dirige beaucoup de chose, à commencer par les gros bonnets. Et que le reste suit, peu ou prou... La seule chose qui change un peu, c’est quand le peuple (d’une façon ou d’une autre) fout un coup de pression

      Le Pen semblait en fait largement inscrit dans les réseaux de financement anti-communistes de la CIA en Europe, et plus largement un bon interlocuteur pour la bourgeoisie en France. Le Pen c’est le Johnny Hallyday de la politique

      Pour ce qui est de la jeunesse française (et européenne en général), je doute qu’elle veuille faire la révolution. Elle n’en a ni l’énergie, ni l’ambition, ni les outils politiques... La jeunesse a accepté son destin. Elle joue sa chance individuellement, elle ne croit pas aux organisations collectives, ni à la discipline, ni à la hiérarchie, ni à l’entrainement, aux sacrifices et à l’effort. Et de toutes façons, elle ne croit pas à l’horizon patriotique et populaire (le socialisme). Alors... 

      Et puis, il y a le facteur démographique, culturel et géopolitique. L’Europe des révolutions était jeune, et représentait 25% de la population mondiale, et l’épicentre technologique, militaire, financier et culturel du monde. Le moindre événement révolutionnaire avait une portée mondiale. Aujourd’hui, la jeunesse est minoritaire en Europe, et l’Europe elle-même représente 6% de la population mondiale, et n’est plus le centre du monde. Pire, les pays émergeants (et pas seulement les USA) qui vendent leur production à l’Europe ont maintenant aussi un intéret systémique au conservatisme en Europe pour plusieur décennies. 

      Enfin, les sociétés européennes sont complètement disloquées moralement, culturellement et collectivement. Les mouvements révolutionnaires s’appuyaient sur des sociétés fortes culturellement, et structurées par des appartenance communes. Plus rien de tout cela aujourd’hui. Plus de solidarités, tant physique que morale. Dans ces conditions, pas de lutte (révolution) possible. Les jeunes européens ne se voient (en fait) aucun avenir commun. L’avenir commun, c’est pas juste le bon voisinage, c’est vraiment le sentiment charnel et véridique d’une appartenance commune jusque dans le sacrifice. Là, on en est très loin. 

      Ca fait beaucoup de facteurs qui rendent peu probable une révolution en Europe, malgré le pourissement en cours. Mais nul ne sait... car Lénine lui-même ne croyait plus à la révolution en janvier 1917 : « je ne la verrai pas de mon vivant », qu’il disait. En fait on n’en sait rien, l’homme reste l’homme, avec sa nécessité de respirer de l’air parfois, et rien n’est jamais écrit à l’avance. Mais bon, structurellement ça sent pas fort la jeunesse en Europe... 

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 février 10:42

      @Paul Leleu
      Je ne crois pas à une réaction car on a volé à la jeunesse son histoire et ses valeurs


    • Paul Leleu 24 février 11:28

      @Amaury Grandgil


      oui, c’est cela. Peu de chance sérieuse de révolution. C’est clair. 

      je veux juste dire qu’il reste une incertitude, car tout ne tient pas qu’à des éléments « patriotiques »... la situation sociale, même d’une masse informe et décérébrée, peut finir par conduire à des réactions. Par nécessité vitale. Passant du politique au vital. Mais bon... on spécule là... 

    • Le rôle du FN était de canaliser (et de surveiller) les anciens de l’OAS et les anti-communistes. Dans les années 80, il a servi à calmer les opposants à la gauche. Le Pen et les autres ont gagné leur vie sur un discours tout en écartant les vrai militants (Mégret, Carl Lang...)... Il n’a jamais été question de prendre le pouvoir, chose impossible dans un pays formaté par l’humanisme à deux centimes et le discours des médias (colonialisme, régime de Vichy etc.). La France a besoin d’une bonne révolution, avec les patriotes de tous bords !


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 février 18:12

        @France Républicaine et Souverainiste
        Ils n’ont pas su garder ceux qui en effet auraient fait de bons cadres


      • izarn izarn 22 février 19:10

        @France Républicaine et Souverainiste
        Maigret&Fiottes sont des enculés aux ordres de l’OTAN...Gladio etc...
        Suffit meme de lire Thierry Meyssan...
        Pourtant d’origine de gauche...Radical de gauche anti FN.

        Dont je stipule que vous etes des enculés de merde à France ripoublicaine et sous vereniste....
        Fuyez, chers lecteurs !
        Ca pue la merde !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 06:38

        @France Républicaine et Souverainiste
        La France a besoin d’une bonne révolution, avec les patriotes de tous bords !

        A la Libération, le PCF, c’était 340 000 adhérents et 30% aux élections !

        Aujourd’hui, les syndicats, c’est 7% des salariés. Et les deux candidats révolutionnaires, Poutou & Arthaud ont fait respectivement 1,09 % et 0,64%, alors qu’ils sont connus par tous les électeurs.

        Ceux qui ricanent sur le résultat d’Asselineau, se gardent bien de parler des scores de Poutou & Arthaud....


        Les mécontents ne font plus confiance à la Gauche, qui les a trahi depuis Mitterrand, ni aux syndicats financés par Bruxelles et chargés d’assurer la paix sociale.

        Quant au PCF, qui était vent debout contre l’ Europe avant Mitterrand, il a mystérieusement tourné casaque... Plus européistes que les dirigeants communistes aujourd’hui, tu meurs !

        Si le Français décident de faire la révolution un jour, ce sera sans eux. 


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 février 10:57

        @Fifi Brind_acier
        Poutou et Arthaud décopulent du trotskisme, rien à voir avec le PCF votre com est stupide


      • Jean Roque Jean Roque 22 février 14:02

        Le Pen premier homme politique à présenter un arabe à la députation à Paris en 1957, et le premier à faire élire une musulmane en 1986, au Conseil régional d’île de France
        29 janvier 1958, Assemblée Nationale, sur l’Algérie Française, contre De Gaulle :
        « Offrons aux musulmans d’Algérie l’entrée et l’intégration dans une France dynamique. Au lieu de leur dire comme nous le faisons maintenant : « Vous nous coûtez très cher, vous êtes un fardeau », disons leur : « Nous avons besoin de vous . Vous êtes la jeunesse de la Nation »
        Mais depuis la nation est morte.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 février 15:20

          @Jean Roque
          « Offrons aux musulmans d’Algérie l’entrée et l’intégration dans une France dynamique. Au lieu de leur dire comme nous le faisons maintenant : « Vous nous coûtez très cher, vous êtes un fardeau », disons leur : « Nous avons besoin de vous . Vous êtes la jeunesse de la Nation »

          Un beau programme, mais personne n’en a voulu pendant 2 siècles, surtout pas les Européens d’Algérie.


        • Jean Roque Jean Roque 22 février 16:05

          @Olivier Perriet
          Ni De Gaulle qui ne croyait pas l’émulsion d’huile et de vinaigre.
          C’était le nationalisme « pur », comme Mussolini qui avait un Samuel Levy pour lui écrire des discours philo-sémites (avant 35) Mais ce nationalisme était en fait une vision impériale, à la russe. Il n’y a plus d’autre territoire que celui des gaulois dorénavant, alors l’arabe n’est plus un membre de l’empire, mais un colonisateur. De plus la nation elle-même est morte. Comme je dis ds un autre commentaire :
          Quand la souveraineté, le peuple, la nation, sont morts, ne reste comme estime de soi que son sexe et son porte-feuilles, pour les uns, la religion où la race, pour les autres.
          Situation parfaite pour la finance qui l’a voulue.


        • izarn izarn 22 février 19:15

          @Olivier Perriet
          Oui, mais bon...
          L’Armée a eu un problème...
          Il y avait les expérimentations nucléaires françaises. Les USA n’aimaient pas ça...
          Tout se joue autour de ça...
          Les peuples algériens en ont subit les conséquences...
          Je vous ai tout dit.
          C’est la réalité ultime.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 06:42

          @Jean Roque
          Vous avez lu « C’était de Gaulle » de Peyrefitte ?

          De Gaulle explique qu’il ne voulait pas d’une Algérie française, car il aurait fallu étendre à tous les Algériens, le modèle social français. Et il estimait que la France des années 60 n’en n’avait pas les moyens financiers.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 06:44

          @izarn
          Lisez « C’était de Gaulle »de Peyrefitte, les USA ont aidé la France sur le nucléaire...
          Décidément, l’inculture n’est pas répandue qu’à Gauche...


        • Gatling Gatling 22 février 15:19

          ......40 ans de défaites et ils voudraient continuer les Lepen !


          • Buzzcocks 22 février 15:22

            @Gatling
            C’est lucratif de perdre... ils ont quand même transformé la secte FN en machine à cash.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 février 18:13

            @Gatling
            ils s’en foutent de perdre tan( que la petite affaire continue de marcher


          • vesjem vesjem 22 février 19:03

            @Amaury Grandgil
            il ont compris depuis longtemps que le système électoral français, de nature totalitaire, ne leur laisse aucune chance (ou risque, selon la sensibilité de chacun), d’accéder au pouvoir ;
            Alors, inutile de tirer sur l’ambulance et ainsi encourager et contribuer à la migration des milliers d’ingénieurs, chances pour la france, issus du chaos que nos gouvernants ont organisé dans le monde musulman
            Si chacun des partis politiques avait pris sa part pour cette prise de conscience pour action, au lieu de se ranger derrière les universalistes scélérats adeptes des migrations massives pour neutraliser les nations et leur culture, tous ces migrants vivraient dans une paix relative et raisonnable dans leurs pays respectifs


          • izarn izarn 22 février 19:23

            @Gatling
            Effectivement, quand tu débutes à moins de 1%....
            Face au Système...
            Ceci dit malgrés une diabolisation hallucinante, ils sont parvenus au second des élections présidentielles en 2017, depuis, 40 ans, hein ?
            Alors te foutre dans la tronche, tu vois ducon, ça me ferait plaisir dans 4 ans ?
            Hummm ?
            Surtout avec Marion...
             smiley


          • Carena Carena 22 février 19:56

            @izarn

            45 ans de défaites avec comme fondateurs du mouvement, les personnalités suivantes :

            Léon Gaultier, professeur d’histoire, ancien membre de la Waffen-SS, membre fondateur du conseil national du Front national1

            Pierre Bousquet, secrétaire général du Parti de l’unité française et ancien de la division SS Charlemagne.

            François Duprat, journaliste et ancien d’Ordre nouveau, diffuseur du négationnisme,

            Emmanuel Allot dit François Brigneau, ancien sympathisant socialiste membre du Parti frontiste puis milicien, condamné pour collaboration avec les nazis,

            etc...

            Avec Marine le mouvement nationaliste a pris une tournure plus nationaliste sociale ce qui est somme toute un retour vers les fondations smiley


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 février 22:44

            @Amaury Grandgil
            Marine a quand même servi à faire élire Macron, et tous les autres avant lui !


            Entre deux élections, le FN est légal, il passe dans tous les médias, parfois il atteint 40 % du temps de parole politique dans les chaînes télé en continu..., il a son rond de serviette partout, et dès qu’il pète, tous les micros se précipitent...

            C’est ainsi que depuis 40 ans, le FN fait élire ceux qu’il prétend combattre, étonnant, non ?


          • vesjem vesjem 23 février 09:33

            @Fifi Brind_acier
            non, c’est le système électoral qui en est la cause ; ne détourne pas la cause pour ta raison


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 février 09:40

            @Fifi Brind_acier
            Elle avait un boulevard devant elle, qu’elle n’a pas pris surtout car elle était nulle sortant des arguments dignes de votre gourou


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 10:08

            @vesjem
            Je crois que vous n’avez rien compris à l’ Europe... C’est une colonie de l’ Empire américain, il ne faut pas qu’elle éclate, trop d’intérêts financiers, politiques et géopolitiques sont en jeu.


            Des mécontents de l’ Europe, il y en a de toutes sortes, ceux qui ne supportent pas l’austérité, ou l’immigration, ou l’abandon des campagnes, ou le manque de démocratie, ou les guerres de l’ OTAN, ou les pertes de souveraineté, les raisons du rejet sont multiples.

            Pour éviter que les 55% des électeurs qui ont voté non en 2005, ne se rassemblent pour sortir, il faut diviser pour mieux régner, avoir 36 Partis à Gauche, et faire croire que le Frexit = FN = catastrophe tous azimuts !!

            Sauf que le FN, c’est comme Mélenchon, il ne veut sortir de rien du tout.
            Ce sont les médias qui le font croire aux Français.
            Ils veulent tous « Une Autre Europe, pas celle là, une Autre ! »

            Sinon, comment comprendre que l’UPR & le PRCF soit censurés dans les médias, et que le FN y est tous les jours depuis 40 ans ??
            Parce que le PRCF et l’ UPR sont les seuls à vouloir la sortie définitive de l’UE.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 10:11

            @Amaury Grandgil
            Commencez donc par regarder « la conférence d’Asselineau sur les monnaies et l’euro », cela vous permettra de mesurer la médiocrité de vos connaissances, et l’étendue de votre suffisance...


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 février 10:32

            @Fifi Brind_acier
            J’en ai rien à foutre du soliloque de l’énarque frustré et encore moins de votre trollage


          • Elliot Elliot 22 février 15:45

            Je ne connais pas ces journalistes qui ont feint d’avoir été surpris par le contenu des mémoires du vieux menhir comme il aimait à s’appeler : sans doute n’avaient-ils pas une connaissance approfondie des tours et détours de l’histoire de France de ces dernières décennies.

            En réalité de ce que j’en sais, Le Pen justifie dans son livre – dans un style qui, paraît il, est lourdingue - ses combats passés plutôt que de faire acte de contrition comme sa fille a cru devoir le faire en vidant le FN d’une partie de sa substance avec des résultats contrastés qui ont abouti à faire de ce parti un canard sans tête qui court dans tous les sens pour amuser une basse-cour qui a pour unique motivation : exprimer sa haine xénophobe en surjouant un nationalisme sans contenu.

            Le père Le Pen affiche de la constance là où d’autres surfent sur le sommet de vagues successives sans jamais arriver à un point d’équilibre qui les empêchât de se retrouver cul par dessus chemise.

            Je ne suis certes pas d’accord avec lui. 

            En aucune manière. 

            Mais je dois reconnaître qu’il n’a guère varié dans sa logique, tout au plus l’a-t-il adaptée au cours des événements.

            C’était encore un des rares orateurs à faire honneur à la langue française sans buter sur les constructions de phrases un peu compliquées.

            C’est en quoi il reste qu’on le veuille ou non un homme politique qui aura marqué son époque et qui restera dans les mémoires quand d’autres n’auront fait que passer en laissant leurs déjections comme seuls souvenirs marquants.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 février 18:14

              @Elliot
              TOUS les électeurs votant FN sont xénophobes, ah bon ???


            • Carena Carena 22 février 19:31

              @Amaury Grandgil

              Bonjour,

              Non ce n’est pas ce qu’a écrit Elliot, relisez-le.
              Le nombre de xénophobe au FHaine est inversement proportionnel au nombre de journalistes ayant été surpris par le bouquin de papy le pen ! smiley


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 février 19:37

              @Carena
              « exprimer sa haine xénophobe en surjouant un nationalisme sans contenu. »


            • Carena Carena 22 février 19:47

              @Amaury Grandgil

              condamné pour des menaces de mort proférées à l’encontre d’un commissaire de police226

              condamné à un redressement de 1,4 million de francs199 pour « oublis de plus-value boursière et sous-estimation de loyer »227.

              Condamnations pour coups et blessuresApologie de crime de guerre, « banalisation de crimes contre l’humanité, consentement à l’horrible »Provocation à la haine, la discrimination et la violence raciale, antisémitismeTroubles à l’ordre publicDiffamation, « injures publiques »Déclaration sur les « sidaïques »Affaire du « détail »Calembour « Durafour-crématoire » Occupation allemandeDémographie en Afrique et Ebola Calembour sur la « fournée »

              Son palmarès de mètre étalon du politiquement correct est si lourd que l’éditeur du site ne peut le prendre en charge !


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 février 19:53

              @Carena
              n’avez rien compris comme d’habitude smiley


            • izarn izarn 22 février 19:58

              @Elliot
              " Exprimer sa haine xénophobe en surjouant un nationalisme sans contenu."
              N’importe quoi.
              Rien, absolument rien de haine xénophobe chez Marine ou Marion....
              Hallucinant de bétise crasse...De mec qui qui se la joue dans un délire canabisesque antifa de testicules momifiées...
              Nationalisme sans contenu :
              Vous votez Asselineau ?


            • Elliot Elliot 22 février 19:59

              @Amaury Grandgil

              Ce n’est pas tout à fait ce que j’écris.

              Je ne considère pas l’électorat en général comme une basse-cour.
              Je me limite à évoquer - mais apparemment pas avec suffisamment de précision - les piailleries ineptes de ceux qui participent aux meetings du Front National où l’on entend très peu de propositions qui tiennent la route mais énormément de propos xénophobes et plus exactement islamophobes.
              La composition de son électorat est beaucoup plus diverse et peut-être même les dégoûtés y sont-ils majoritaires.

              Ses électeurs sont donc fâchés mais pas nécessairement fachos.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 février 20:10

              @Elliot
              Ah OK, très bien, merci de la précision


              le problème quand vous écrivez ça est que vous participez du même mépris de ces gens que les oligarques

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 février 22:51

              @Elliot
              Mais je dois reconnaître qu’il n’a guère varié dans sa logique

              Pas du tout, il était pro Reagan, anti Etat et pro européen !
              C’est la secte Moon, proche de la CIA qui a financé ses campagnes dans les années 80.


              Et en 1974, il était pro européen .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès