• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Penxit, vite !

Le Penxit, vite !

Nous sommes dans une impasse politique au sortir des élections européennes, il faut réfléchir à trouver des solutions. En voici une, nouvelle et très concrète.

Les résultats des élections européennes 2019 sont un bel exemple de mirage à grande échelle. La liste portée par M. Bardella a eu beau être en tête, le vrai gagnant n'en est pas moins le Système euro-mondialiste, en ce moment sous couleur "écolo-bobo". Macron, son chef de file, aurait dû, pour subir un camouflet, être sous les 20%. Il est, malgré la situation pré-révolutionnaire du pays, à moins d'un point d'écart du RN. Les membres de ce dernier n'ont donc aucune raison de triompher, ils n'ont pas du tout écrasé Macron. Si l'on additionne les voix des listes LREM, EELV et de Génération.s, nous sommes à plus de 40% de votes "bobo-mondialiste", ce qui est en contradiction totale avec le mouvement anti-Système de grande ampleur démarré mi novembre. 

Ne nous leurrons pas : le salut démocratique ne viendra certainement pas du Système, celui-ci ayant tout intérêt à manipuler tous azimuts pour maintenir sa position dominante, à coup de corruption (lobbyisme), de copinage (endogamie) et de mêler "stratégie du choc" et "stratégie émotionnelle". C'est bien ce Système qu'il nous faut combattre, pour revenir dans un régime démocratique. 

Il est temps d'apporter des solutions nouvelles pour reconfigurer le paysage politique français, ou nous nous retrouverons sempiternellement avec le même duo "Système vs Le Pen".

Nous avons bien écrit "Système c/ Le Pen" et non "Système c/ FN ou RN". La nuance est importante et nous allons voir pourquoi.

Le Système, hyper impopulaire hors des centres villes, a besoin d'avoir un Le Pen en face de lui pour gagner, et les Le Pen ont besoin du Système pour faire un score, qu'ils n'obtiendraient jamais par leur intelligence relationnelle, ni leur compétence. Nul besoin de développer ce théorème, qui a été assez décortiqué et éprouvé. 

Faisons un focus : le démantèlement des gauches et celui, plus ou moins, du centre-droit, nous importe peu pour l'instant. C'est la position du RN dans le camp natio-souverainiste qui nous intéresse. En effet, ce parti se singularise par ce paradoxe : il est à la fois en tête, fort et son remplacement par un autre parti souverainiste est devenu une utopie ; et à la fois, il est incapable de progresser. Il est en tête grâce à la tendance dite "populiste" qui traverse l'hémisphère nord et en même temps opportunément maintenu à ce niveau élevé par le Système par un savant dosage alternatif de promotion et de rejet, ce qui l'exonère, à l'instar de ses concurrents anéantis, de travailler à progresser et à faire des propositions adaptées au monde tel qu'il a évolué, avec notamment la nouvelle donne suite au mouvement "gilets jaunes".

Au final, ce parti stérilise le camp natio-souverainiste qui, par paresse, est devenu incapable d'engendrer un nouveau chef de file - pourtant malgré tout très attendu. Car il y a les Le Pen. Il y a la tante, il aura la nièce voire même la petite nièce. En face, il y aura toujours un suppôt tel Macron, pour faire le job. Donc c'est dans l'intérêt de tous les français d'être attentifs à sortir de cette ornière. 

Attaquons-nous à l'une des racines de ce qui annihile la vitalité politique française.

Il y a, il y a eu au Front puis Rassemblement National, des gens de grand talent. Jordan Bardella est d'ailleurs, une révélation récente dans le camp national. Le souci est que ces gens de grand talent sont très vite écartés ou, las de la légèreté devenue insoutenable de Mme Le Pen, s'en vont et s'évaporent dans le brouillard de groupuscules et autres chaînes internet individuelles, n'ayant d'autre utilité que celle de multiplier les échos d'un seul et même message, sous diverses formes et via divers chemins : l'indépendance de la France. 

Alors que tous, pourraient être des élus formidables, peu importe leur étiquette, d'ailleurs !

Ici réside le problème majeur : toutes les bonnes volontés, toutes les personnes de qualité, de compétence, aussi nombreuses soient-elles, sont éteintes à cause de ce parti et plus précisément, de la dynastie qui s'en est emparé. 

Par contre, ceux qui y perdurent, où y entrent puis y sont, comme un éclair, promus par la Famille, ne sont que ceux dont la capacité hors norme d'allégeance et de flatterie à l'égard d'un membre de la Famille, dépasse l'entendement de toute personne normalement constituée et dotée d'un intellect quelque peu consistant. Moult témoignages de gens sérieux, en attestent. Le Pen a le droit de vie ou de mort. C'est déséspérant autant de grotesque.

En outre, ayons un peu le sens des responsabilités : qui peut imaginer, lorsqu'on lit "renégocier les traités, les accords européens", que Mme Le Pen soit en mesure de négocier quoique ce soit, elle qui n'est notamment pas capable de retenir ses élus, son parti étant celui qui compte le plus de démissionnaires d'élus en cours de mandat (8 eurodéputés sur les 24 de la mandature 2014-2019, sans compter ceux, innombrables, des conseils municipaux et régionaux !). 

A quoi cela sert-il donc d'avoir, ci et là, de bons résultats électoraux et de s'en contenter ? A donner l'illusion qu'une altérité est possible ?

Le RN est pourtant le seul parti capable d'être utile au niveau du jeu politique légal, nous le constatons à chaque élection. On ne peut pas imaginer une solution dans l'immédiat sans l'inclure dans l'équation. Pour les raisons évoquées ci-dessus, il n'est pour l'instant pas battable, et sera maintenu par le Système. L'infiltrer, puis tenter de le changer, de l'améliorer, ne sert à rien, on l'aura compris, puisque chaque candidat se verra toujours affublé d'un visage Le Pen sur son affiche électorale, système marketing alimentant la personnification séductrice pour les uns, repoussoir pour les autres. Le vrai problème n'est donc pas le parti, mais la Famille qui a mis la main dessus.

Que faut-il alors faire ?

Pour retrouver l'espoir pour 2022, il est temps de crever l'abcès et dire les choses très clairement : il y en a assez de la Famille Le Pen ! Tant qu'il y aura un descendant Le Pen dans le paysage politique, tout effort sera gâché. Et nous resterons tous, quelles que soient nos affinités politiques, nassés dans le duo "Système c/ Le Pen".

Dupont-Aignan, lorsqu'il a rejoint le FN entre les deux tours, a fait son devoir de patriote. Il fut plus applaudi que la présidente elle-même. Au moment de la défaite, cette dernière aurait dû démissionner. Et Dupont-Aignan aurait pu se proposer président par intérim. 

Trêve de chimères. Quoique. L'esprit de révolte est de retour, dans notre beau pays ! 

Pour enfin progresser, il faut faire partir les Le Pen du parti. Tous. Mais ce salut ne peut venir que du camp souverainiste !  

Celui ou celle qui a l'envie et la capacité de le faire, au prochain congrès ou d'une autre manière, doit le faire ! Il y aura peut-être un tollé médiatique au départ, et alors !? Cette personne audacieuse sera abondamment soutenue, approuvée, et enfin, un Rassemblement National libéré des Le Pen, redonnera un souffle vital à la politique française.

Car notre pays en a grandement besoin. 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 1er juin 15:18

    Dupont-Aignan, lorsqu’il a rejoint le FN entre les deux tours, a fait son devoir de patriote.

    Faudra que l’on m’explique en quoi NDA et le FN sont patriotes ! A moins que la définition ait changée. Si patriote veut dire mentir et raconter n’importe quoi sans sortir de l’UE alors oui, cette définition leur va comme un gant.


    • berry 1er juin 15:56

      @dr.jambon-beurre
      Les partisans du frexit se sont pris une veste mémorable, avec 1,2 % pour Asselineau et 0,7 % pour Philippot.
      S’ils veulent continuer dans cette voie, grand bien leur fasse...


    • tuxuhikewi 2 juin 08:52

      @berry

      Asselinot est un énarque. Une ficelle aussi grosse ne passera jamais
      Philippot est « de la dernière pluie », et n’a pratiquement pas de parti.

      Les séparatistes n’avais aucun « candidats ».
      Il est interdit de voter contre l’union européenne.

      Les séparatiste se sont massivement abstenus, le choix correspondant.
      Quelques idiot ont pensé voter ’tactique’, en allant a DLF et au RN.

      Quelques autres encore plus crétin, on été volter blanc, ou nul.
      Les deux on contribué a la fréquentation et facilité la fraude au volume.

      ++


    • Parrhesia Parrhesia 2 juin 18:20

      @tuxuhikewi
      >>> Quelques idiots ont pensé voter ’tactique’, en allant a DLF et au RN. <<<

      Il est vrai qu’il semble beaucoup plus subtile, perspicace et urgent de sabrer d’abord ceux qui, n’ayant jamais eu le pouvoir, ne sont responsables ni coupables de rien que de virer ceux qui ayant toujours eu le pouvoir directement ou indirectement sont responsables de tout !!!



    • pierrot pierrot 4 juin 16:33

      @dr.jambon-beurre
      Oui, incompréhensible : le RN est entièrement soumis aux intérêts et idéologies réactionnaires américains et aux intérêts et idéologies russes.
      Peut on aussi qualifier les milices fascistes du maréchal Pétain comme des grands patriotes ?


    • berry 1er juin 15:23

      Pourquoi Salvini a réussi à accéder au pouvoir alors que Le Pen échoue ?

      Parce que le système proportionnel italien est plus démocratique et permet à des nouveaux partis de s’implanter, de faire leurs preuves et de se développer, ce qui n’est pas le cas en France avec le système proportionnel.

      En France, le système est bloqué et le cordon sanitaire érigé contre le Rassemblement National par la gauche et la droite d’argent a renforcé ce blocage. Ce n’est pas le fait du RN.

      Sinon, c’est qui Louise von Windstein ? Complètement inconnue au bataillon, si ça se trouve c’est Morice, Fergus, ou n’importe qui d’autre. Peut-être La République en Marche ?


      • berry 1er juin 15:25

        Correction : « ce qui n’est pas le cas en France avec le système majoritaire. »


      • Areole 1er juin 16:50

        Lepenxit pourquoi pas... Si ce n’était être quelque peu naïf que de penser qu’un autre candidat pourrait, seul, avec la force de ses petits poings prendre la place laissée vacante.

        Personne ne peut arriver à la tête de l’Etat sans l’apport d’appuis issus des cercles de pouvoir déjà en place (financiers, politiques, militaires, sociaux ou intellectualo-religieux). Les souverainistes sont bien trop insignifiants pour n’ accoucher que d’un bouffon du roi. En ce sens les Lepen, qui ont un certain savoir faire en la matière, sont leurs enfants légitimes.

        Avant de penser au Lepenxit, il me semble nécessaire de faire un petit inventaire souverainiste :

         combien d’argent dans les caisses souverainistes,

        combien de généraux,

         combien d’intellos,

         mais surtout qui, parmi les souverainistes, sont capables de mouiller la chemise dans les milieux associatifs prolos pouvant leur donner une once de crédibilité sociale.

        les souverainistes n’aiment pas vraiment la sueur du prolo ils préféraient manipuler les masses à distance raisonnable. Sur ce point, ils ne se distinguent malheureusement pas des macronistes.

        Tu vois, ma petite Louise, tu as encore un bout de chemin à faire avant le grand soir. Surtout n’oublie pas de prendre de bonnes chaussures.


        • zygzornifle zygzornifle 1er juin 17:36

          Si sa nièce Marion revient en politique alors pourquoi pas .....


          • Le421 Le421 2 juin 08:28

            @zygzornifle
            Comme dit Collard...
            Elle est pas très futée, mais quel beau cul !!  smiley


          • pierrot pierrot 4 juin 16:35

            @Le421
            Une vraie blonde avec toutes les caractéristiques de stupidités infantiles.


          • Louise von Windstein Louise von Windstein 1er juin 17:50

            @Areole : le chemin est long, vous avez raison. Mais avoir une autre figure qu’un descendant Le Pen serait peut-être déjà un bon début. Sinon en 2042 nous en serons encore au même stade. Il faut proposer des voies de sortie. Celle-ci n’est qu’une suggestion (c’est-à-dire : on est tellement habitué à avoir un Le Pen dans le paysage politique, qu’on n’imagine même pas qu’il puisse en être autrement : j’écris juste que si smiley ) parmi tant d’autres qu’il reste à faire. 


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 juin 10:16

              @Louise von Windstein

              Il faut poursuivre votre raisonnement jusqu’au bout :

              Macron est cuit, je persiste.

              Le Pen pas crédible

              NDA n’est pas plus crédible qu’elle : il est co-responsable du programme imbuvable qui a été élaboré sur un coin de table entre les deux tours, pour séduire les électeurs de Fillon (personnes âgées), qui viennent en masse de se reporter sur LREM.

              Alors, il reste qui ?

              Un indice :

              son nom commence aussi par un « M », et fini par « ON »


            • leypanou 3 juin 10:48

              @Olivier Perriet
              son nom commence aussi par un « M », et fini par « ON » 

               : çà y est, l’anti-Poutinien, j’ai deviné, c’est MougeON.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 juin 11:28

              @leypanou

              raté, il y en a un autre.

              Pour une fois que Poutine n’a rien à voir là dedans.
              Vous montrez, une fois de plus, le vrai visage des poutiniens :

              celui de la connerie
               smiley


            • Cadoudal Cadoudal 3 juin 11:40

              @Olivier Perriet

              son nom commence aussi par un « M », et fini par « ON »

              C’est pas mon fils Mohamed Il I MignON ?

              Quant au choix de la date de l’attaque, le suspect dit avoir commis cet acte terroriste à la veille des élections européennes du 26 mai, dans le but de faire monter le vote de l’extrême droite, le FN étant le seul parti, selon lui, “capable d’emmener un jour la France en guerre, et capable de déstabiliser le pays”.

              https://www.bfmtv.com/police-justice/colis-piege-a-lyon-ce-que-l-on-sait-des-motivations-du-suspect-1704205.html


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 juin 11:43

              @Cadoudal

              non mais encore une fois mon cher, arrêtez de lire tout avec vos yeux d’enfants smiley Je sais que c’est difficile, mais il faut essayer, il faut grandir un peu :

              je ne suis pas en train de dire que j’adule « le 2e dont le nom commence par un M et se termine par un on » (loin de là d’ailleurs) je dis juste ce qui me semble le plus probable.

              Moi aussi j’aimerais bien que le monde soit tel que je le veux, mais c’est pas le cas et j’y peux rien ;,


            • Cadoudal Cadoudal 3 juin 12:02

              @Olivier Perriet
              Vous voulez pas de mon Mohamed Mignon ?

              Que vous le vouliez ou non, en 2042, y a peu de chances pour la France que vous échappiez à votre destin de tafioles...lol...

              Le vivre onsomble entre sœurs bâchées..

              https://twitter.com/Yayaratpi93/status/1135213130278154240


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 juin 13:38

              @Cadoudal

              Je sais que c’est pas évident de sortir de son monde d’enfant et de sa bulle réseaux sociaux... mais on peut toujours y arriver smiley


            • Cadoudal Cadoudal 3 juin 13:50

              @Olivier Perriet
              T’aime pas les enfants ?

              Reste que les agressions continuent. Le même jour que celle de la mamie de 91 ans, cette fois dans le hall d’un immeuble du boulevard de Strasbourg, une retraitée de 85 ans a été violemment agressée par un adolescent…

              https://actu.fr/occitanie/montpellier_34172/montpellier-delinquance-mineurs-reponses-penales-mais_24612541.html


            • Coriosolite 1er juin 19:21

              Bonsoir,

              Sauf erreur de ma part, Bruno Mégret (fin des années 90 ?) a tenté d’écarter le père Le Pen sans succès.

              Mégret a finalement quitté le FN avec une grosse partie des élus et des cadres.

              Mais les électeurs ne l’ont pas suivi, et son parti, le MNR, a fini en groupuscule.


              • Le421 Le421 2 juin 08:30

                Je pense au contraire qu’il faudrait une bonne petite séquence d’extrême droite pour que, comme disent certains, ils fassent leurs preuves.

                Et à mon avis, il y aurait des surprises.

                Ne se feraient pas forcément baiser ceux que l’on pense...


                • leypanou 3 juin 11:52

                  @Le421
                  Je pense au contraire qu’il faudrait une bonne petite séquence d’extrême droite pour que, comme disent certains, ils fassent leurs preuves 

                   : et avec çà, on s’étonne d’avoir un RN à 23% et LFI à 6% smiley

                  Vous n’êtes pas un peu maso quelque part ?


                • L'Astronome L’Astronome 2 juin 09:39

                   

                  « Le Penxit, vite ! »

                   

                  Et pourquoi pas le Macronxit ? Quant à Marion Maréchal, c’est une femme jeune, jolie et intelligente. Si elle se présente, je vote pour elle.

                   


                  • Louise von Windstein Louise von Windstein 2 juin 10:03

                    @Le421 : justement, avec le piège actuel, « l’extrême droite » comme vous dites, ne passera jamais. Je prône au contraire de sortir du piège pour que des souverainistes puissent un jour gouverner. Parmi ces souverainistes il y aura des personnes de tous horizons, y compris de la future ex-FI. Avant tout, ce seront des gens de qualité pour qui l’indépendance de la France est la condition sine qua non à l’exercice de toute politique..

                    @L’Astronome : évidemment que du monde est prêt à tomber dans le piège Marion Maréchal Le Pen. La blondeur est un moteur plus fort que tout. Pour moi elle a néanmoins 3 tares : c’est une Le Pen, et elle a hérité de leur légèreté sur le plan des moeurs (elle s’affiche très souvent avec un nouveau bellâtre.. elle a déjà divorcé, quitté le père de sa fille), puis elle se fait néanmoins passer comme une catho-néoconservatrice.. ce qui pour ma part n’est pas le meilleur créneau politique (on a vu ce qui est arrivé à Kurz..) car aujourd’hui la France n’est pas du tout encline à voir une espèce de TeaParty à sa tête.. : elle ne sera jamais élue. Ensuite, elle a déjà déserté une fois, en quittant son mandat de députée. Pour moi, cela ne se fait pas, surtout sous couvert de confort personnel (je veux m’occuper de ma fille).. ce n’est pas digne. En outre, dans son école, elle est entourée de gens assez mauvais (Patrick Louis, Jacques de Guillebon.. franchement pas des flèches, et pourtant ils ont toute l’école en main !). Evidemment on lui pardonne tout parce qu’elle est belle et éloquente. Moi aussi j’adore l’écouter, mais elle n’est pas la bonne personne pour battre le Système. 


                    • L'Astronome L’Astronome 2 juin 12:01

                       
                      @Louise von Windstein : « c’est une Le Pen »
                       
                      Pourtant le journaliste et reporter Roger Auque a toujours hautement revendiqué hautement sa paternité.
                       


                    • Louise von Windstein Louise von Windstein 2 juin 12:26

                      Je m’en fiche de son père, de son histoire. Elle est la fille d’une fille Le Pen, point. C’est quelqu’un de beau et intelligent, mais  ce n’est pas sa faute  elle sera toujours une Le Pen, avec l’argent de la boutique, et ma foi, pour moi elle n’est pas fiable. Imaginons qu’en 2045 elle soit élue, qui nous dit qu’elle ne démissionnera pas en cours de mandat, parce que son nouveau petit copain lui demande beaucoup d’attention ?

                      Nous avons besoin de quelqu’un d’austère et de sérieux, qui ne cédera à aucune tentation. Regardez donc l’état du pays !


                      • L'Astronome L’Astronome 2 juin 13:10

                         
                        @Louise von Windstein : « Regardez donc l’état du pays !  »
                         
                        Justement : l’état de l’État est lamentable ; il n’y a plus rien à faire, sinon tirer l’échelle et se carapater ailleurs, où la vie est meilleure. L’autre solution serait la révolution ; mais je doute que les Français aient assez de cran pour tout bouleverser et remettre les pendules à l’heure de la démocratie. Les Gilets-jaunes ont tenté le coup : les médias et les politocards les décrédibilisent.
                         


                      • Louise von Windstein Louise von Windstein 2 juin 16:22

                        @L’astronome : je suis pessimiste-réaliste comme vous et songe à me re-expatrier également, mais j’essaie d’exprimer néanmoins des idées là où je peux, qui n’ont qu’une visée : que nous puissions sortir du piège électoral actuel, dont je le répète, les Le Pen font partie de l’équation. Un Le Pen ne pourra pas nous sortir de là car cela fait 40 ans qu’ils sont malgré eux ou pas, instrumentalisés.

                        Un non Le Pen, peut-être, peut nous sortir de là.. il faut tenter. Je ne vois pas qui, mais avec une infime chance, mon petit article ici a pour visée de donner confiance à celui qui aurait envie de dégager les Le Pen du parti sur lequel ils ont, sans raison en fait, la mainmise. 


                        • julius 1ER 3 juin 08:52

                          Il y a, il y a eu au Front puis Rassemblement National, des gens de grand talent. 

                          @l’auteur, 

                          Vite des noms !!!!! 

                          Je n’en pouvais plus de pisser de rire dans ce genre de situation la délation est une Vertu ... que dis-je, une oeuvre de salubrité publique !!!!


                          • julius 1ER 3 juin 09:06

                            . Regardez donc l’état du pays !

                            il y a toujours 2 façons de regarder le verre ... à moitié vide ou à moitié plein !!!

                            je pense que vous avez opté pour la 1ière, car si vous aviez opté pour la 2ième vous tiendriez un autre discours .... il y a quelques millions de français qui n’ont pas à se plaindre du système ou plutôt si ils se plaignent mais c’est pour la forme en réalité l’économie telle qu’elle perdure leur est profitable et ce n’est pas la Droite que vous encensez en termes sibyllins qui fera jamais quoique ce soit pour bouger l’Ordre établi ..... que tout change pour que rien ne change ...dixit le Guépard !!!


                            • Djam Djam 3 juin 10:12

                              @ Louise von Windstein

                              « le salut démocratique » ? Vous en avez d’autres des vannes rigolotes comme celle-là ? smiley


                              • julius 1ER 4 juin 08:38

                                @Djam
                                le salut démocratique, par l’extrème-droite, voila une blague qu’elle est bonne !!!!
                                l’auteure parle du salut hitlérien ce qui est autre chose !!!


                              • Julot_Fr 3 juin 10:21

                                D’accord qu’il faut ecarter les LePen. Ils refusent l’alliance faite par les italien avec gauche ouvriere (proposee pas Soral) et chantent maintenant les litanies des nationals sionist contre les immigrants musulmans (comme semour..). Il faudrait un remplacement unificateur de l’opposition avec des couille et de l’integrite. Seul Philippot semble remplir le cahier des charges


                                • Jean-Luc Hodemon Jean-Luc Hodemon 3 juin 11:45

                                  Excellente analyse... Une seule issue à tout cela : un « Macron » souverainiste qui réussirait à destructurer le RN et LFI pour constituer une union des souverainistes, populaire et sociale... En quelque sorte un « homme providentiel » (d’une autre dimension que Macron bien sûr)... Quelqu’un ayant par exemple le charisme d’un Général de Villiers... Mais je ne suis pas sûr qu’il ait cette ligne politique et il n’a manifestement aucunement l’intention de se lancer en politique...Dommage...


                                  • berry 3 juin 17:28

                                    Vive le Wauquiezxit !


                                    • julius 1ER 4 juin 08:29

                                      @berry


                                      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/politique/wauquiez-met-en-garde-contre-un-grand-parti-mou-de-centre-droit/ar-AACmrXg?li=BBoJIji

                                      pas mal les déclarations de Wauquier(ouille) sur un grand parti de centre-droit !!!
                                      il met en garde les électeurs contre cela .... mais c’est justement parcequ’il chasse sur les terres du FN qu’il s’est ramassé ... ce type au delà du fait qu’il est un opportuniste de 1ière n’a pas encore compris qu’un type qui vote à Droite c’est justement parcequ’il fuit les extrèmes par essence tout ce qui implique un certain radicalisme !!!!!!
                                      la cerise sur le gâteau c’est quand il dit que le FN chasse sur les terres de l’extrème-gauche où a -t-il vu cela ???? aucune nationalisation ou expropriation au programme du FN, c’est juste un parti attrape-tout, un jour anti UE et anti-euro et le lendemain c’est le contraire !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès