• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Peuple ou les Élites ?

Le Peuple ou les Élites ?

Une question se posent par ses temps électoraux, y compris sur les antennes nationales, puisque des journalistes n’ont pas hésité à affirmer que, pour cette présidentielle, 2 camps s’opposent, celui du peuple, et celui des élites.

Les élites étant selon eux Macron, et le peuple, la digne descendante du clan Le Pen...

Ce qui reste à prouver...

MLP (Marine le Pen) serait donc classée au rang du « peuple », puisqu’elle n’hésite pas à faire des selfies avec de pauvres bougres qui vont se trouver à la rue sous peu, du coté de Whirlpool, même si la séquence montrait une Marine souriante, à coté d’une ouvrière en pleurs, sauf que le sauvetage de cette entreprise n’est pas au programme de la candidate du FN. lien

Il y a quelques mois, Marion Maréchal Le Pen ne disait pas autre chose en qualifiant le milliardaire Trump de « candidat du peuple », ce qui peut surprendre.

Que Trump soit populiste, personne n’en doute, mais ça ne fait pas pour autant un homme du peuple.

Idem pour MLP, populiste, évidemment, mais pas pour autant « du peuple », car quand on a sur son compte en banque quelques millions, et que l’on est la digne héritière du Château de Montretout, il semble difficile de valider son appartenance « au peuple ».

Quand on est d’une part héritière richissime, et avocate, sans avoir jamais sali ses mains comme une simple travailleuse, on serait plutôt du coté de l’élite...

Cerise sur le gâteau, la « représentante » du peuple préconise l’interdiction des manifestations en période d’état d’urgence. lien

Parlons environnement : quand MLP fait un saut du coté de Gardanne, à l’usine Altéo, pour se parer de vert, bien peu en phase avec la couleur brune de son mouvement, on peut légitimement douter de son engagement écologiste.

Les opposants aux rejets toxiques de l’entreprise ne tomberont peut-être pas dans la manœuvre de séduction. lien

On comprend qu’elle veuille ratisser large, son réservoir de voix étant peut-être insuffisant pour l’emporter, mais on peut douter de la sincérité de son engagement.

On n’a pas oublié ses voltes faces quelques heures après Fukushima, déclarant d’abord que le nucléaire était dangereux, puis quelques jours après, affirmant que l’énergie nucléaire était une option indispensable. lien

Il n’y a pas si longtemps, elle se déclarait anti-bio, anti énergies propres, et climato sceptique...cédant à la pratique politicienne, celle de la girouette. lien

« je suis contre les éoliennes (...) ça ne marche pas » affirmait-elle...

Elle pratique aussi, comme le faisait Fillon à l’époque, copiant Hollande, (lien) le copié/collé pour ses discours, montrant par là le peu de différence qu’il y a entre LR et FN. lien

Un poète internaute, Paul Cosquer en l’occasion, a proposé sur FB une jolie fable qui résume bien la situation.

La fable s’appelle le lion et les gazelles...

Il était une fois un vieux lion très autoritaire et très sectaire sur les principes. Très, cruel, il avait fait les 400 coups dans sa jeunesse.

Pour commander à tous les jeunes lions, lui et ses potes ont fondé un club de mercenaires nostalgiques du « bon vieux temps », comme il l’appelle.

L’une des lionnes, sa propre fille, a monté une vitrine fabuleuse digne d’un compte de Noël pour appâter les gazelles.

Et savez-vous le plus beau ?

Ça marche !

Les gazelles voient passer dans leur troupeau le lion et disent entre elles : « tout ce qu’on nous raconte sur la prétendue dangerosité des lions est faux, ce sont des animaux très gentils et ils ont chaque jour plein d’attention spéciales pour nous  ».

« Cela nous changera d’avoir des lions pour nous diriger » dirent-elles à l’unisson.

La suite nous raconte que cet épisode appelé « la pudeur des gazelles », c’est fort mal terminé.

la morale de cette fable, il n’y en aura pas car il ne faut jamais parler de morale avec ces gazelles sinon elles se bouchent les oreilles en poussant des cris très forts.

Alain Alpern, un internaute taquin et précis, a fait dans son blog, en 2013, le point sur la situation, au cas où MLP accèderait au poste suprême, sous le titre : « On ne pourra plus dire : je ne savais pas !  ».

S’inspirant d’une enquête menée par Médiapart, il prouve que des liens puissants existent encore entre les mouvements de la droite la plus extrême et le FN.

Constatant le nettoyage de façade mené depuis quelques temps par le FN, afin de gommer son image d’extrême droite, il apporte, images à l’appui, les preuves des liens forts qui demeurent entre les JNR, le GUD, les révisionnistes, l’ultra-droite, prouvant la véritable porosité qui existe encore aujourd’hui entre eux et le FN.

Il ne présente pas moins de 67 photos, la plupart récentes, montrant les liens étroits qui existent entre des membres de ces groupes de droite extrême et le FN. lien

Ici, Axel Loustau, trésorier de MLP.

Concluons avec la parole de l’ancien résistant Daniel Cordier, compagnon de route de Jean Moulin : « Marine Le Pen est la négation de tout ce pourquoi nous nous sommes battus ». lien

On peut aussi découvrir sur ce lien l’intéressant décryptage du programme du FN grâce à Médiapart, démontrant l’évident enfumage auquel est soumis l’électeur.

Oublions MLP, et voyons du coté de EM (Emmanuel Macron).

Est-il du monde de l’élite ?

Quand on prend la Guyane pour une île, et que l’on s’embrouille les pinceaux en histoire, ou en grammaire, on vient à se demander ce que ces braves énarques apprennent dans leur école élitiste...

N’a-t-il pas écrit aussi que Villeurbanne se trouvait dans la banlieue de Lille ?

Il a aussi quelques lacunes en grammaire, lorsqu’il utilise le mot « expatrier » au sujet d’une personne qui quitterait la France pour la Guadeloupe, territoire français jusqu’à preuve du contraire, on peut légitimement s’interroger sur ses connaissances. lien

Il faudrait relire Cicéron pour décrypter la situation que nous vivons en France aujourd’hui. 

De l’autre coté de l’Atlantique, Cicéron, et ses « catilinaires  » sont redevenus un best-seller inattendu, et il faut découvrir dans « le Point » l’interview de Mary Béard, auteure de « SPQR, Histoire de l’ancienne Rome (éditions Perrin) », remettant au goût du jour l’histoire de l’ancienne Rome, mettant en perspective la récente élection du président américain, et nos propres élections, dans un contexte d’opposition entre le peuple et les élites.

63 ans avant notre ère, Cicéron, le Consul, se trouve face à un adversaire, un certain Catilina, lequel fomente un complot pour prendre le pouvoir, le consul l’ayant appris grâce à une certaine Fulvia, amante d’un des conjurés.

Catalina est un décadent, dépensier et flambeur, un authentique populiste, et s’il est élu il annonce l’abolition générale des dettes, alors que les problèmes sociaux et économiques s’aggravent, et il se présente comme une alternative à l’élite que représente Cicéron.

Ce dernier est le garant d’un État à la dérive et il prend quelques libertés avec la loi, au nom de la sauvegarde de celui-ci.

L’histoire finira mal pour Catilina, obligé de fuir, tous ses complices seront arrêtés et exécutés, sans le moindre procès.

À l’époque, jamais le fossé entre les riches et les pauvres n’avait été aussi grand.

Déjà s’opposaient donc un démagogue populiste, prêt à promettre n’importe quoi, pourvu qu’il arrive au pouvoir, et « une élite qui ne comprenait ni le mécontentement, ni la misère des plus pauvres  », comme l’écrit François-Guillaume Lorrain dans les colonnes de l’hebdo. lien

L’histoire toujours recommencée...

Ces présidentielles sont aussi quelque part freudiennes, il nous faudrait choisir entre celle qui a tué son père et celui qui a épousé sa mère !

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/18222358_416696278714929_702523425318611559_n.jpg?oh=94c76e9fe992827ac0ef18ae7685f5da&oe=5981D5AC

Le 1er mai, le grand patron de Renault et Nissan, l’un des soutiens de EM, a mis les points sur les « i » faisant preuve d’un cynisme décomplexé au sujet de l’augmentation de son salaire, affirmant « ce n’est pas aux actionnaires de décider la rémunération du président ». lien

Le ton est donné.

Finalement, le choix des français est limité : le mur ou le vide...

Mais il reste les législatives, et elles pourraient perturber l’élu, l’empêchant d’appliquer son programme.

C’est ce qu’a déclaré le 1er mai JLM (Jean Luc Mélenchon), qui donne rendez vous aux citoyens pour les législatives. lien

Avec 7 millions de voix au 1er tour, la FI pourrait prétendre obtenir au moins 200 sièges à l’Assemblée Nationale.

Pas étonnant des lors que commence à fleurir dans les manifestations le slogan « ni patrie, ni patron  ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « si tu vois une chèvre dans le repaire d’un lion, méfie toi de la chèvre »...

L’image illustrant l’article vient de bichau.canalblog.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Ils font leur nid dans le ni/ni

Les premiers sont les derniers

Sortir de ces années pestilentielles

Êtes-vous manipulés ?

Ficron, Maillon ou Mélenchon ?

Lever le mystère Macron

Et alors !?

La mère rouge et le père pépère

De macronneries en fillonneries

S’engager dans la Marine ?

La manif des casseroles

Pénélope, du travail au blanc ?

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Quand Hamon avale Valls

Je suis le mal aimé

Du smic au smax

Et le gagnant est Nibor Sed Siob

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Fillon, un plat qui se mange froid

Primaires à droite, votez tous !

Ces dindes qui votent pour Noël

Une France mal à droite

La politique de l’illusion

La grande lessive, à qui le tour

Hollande, la fin d’un règne


Moyenne des avis sur cet article :  2.31/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Etbendidon 2 mai 10:33

    le mur ou le vide ?
    Réponse : Et un cabanel, un cabanel pour la 12 Chaud devant !
    Bon ben on a eu Fergousse maintenant cabanou manque plus que grounichou !
    Bonne journée ce mardi
    Comme dit mon vieux schnoque chinois : Un cabanel le matin et la vie est belle
     smiley


    • Zolko Zolko 2 mai 13:31

      @Etbendidon : « le mur ou le vide ? »
       
      à tout prendre, je préfères le mur : au moins, avec la ceinture et l’air-bag, on a une chance de s’en sortir, tandis que dans le précipice, c’est la mort certaine.


    • Zip_N Zip_N 2 mai 17:04

      @Zolko

      Si avec de l’élan, le mur avant le précipice est pas assez solide et se brise, avec l’airbag vous êtes encore en vie, puis tombez dans le précipice. Alors qu’ avec le précipice en 1er le mur arrive à l’ horizontal en second. La question à vous poser c’est vertical ou horizontal. Si par hasard vous faites un mélange des 2 avec un mur pas trop vertical et un ravin peu vertical, vous pourriez faire comme sur un tremplin et vous faire applaudir si le coté artistique est bien réalisé.


    • Antoine 2 mai 10:34

      Le slogan ni patrie - ni patron est bien un slogan de la gauche qui a fait le lit de Macron.
      Un monde sans limite, c’est la doxa de la gauche dans laquelle s’est engouffré l’ultra-libéralisme.
      Plutôt que de taper sur Lepen, la gauche saura-t-elle faire son autocritique et comprendre son immense responsabilité dans ce désastre.


      • zygzornifle zygzornifle 2 mai 12:31

        @Antoine


         la gauche ne fera jamais son autocritique elle préférera trouver un coupable ....

      • bernard bernard 2 mai 16:25

        @zygzornifle


        Petite précision,

        La gauche n’a jamais fait son autocritique et a toujours trouvé un coupable...

         smiley





      • mmbbb 2 mai 20:53

        @Antoine non elle ne le fera pas parce que ce n’est pas dans ces genes La gauche intellectuelle a toujours ete malhonnête, il a fallu attendre la chute du mur afin qu elle soit au pied du mur de la realite Quand a ces jeunes de la gauche dure telle besancenot, ce sont des agitateurs de la petite bourgeoisie dont les parents de Besancenot sont profs Ils sont les idiots utiles du patronat et le patronat se réjouit d’avoir ces cretins cretines et tant d’autres enfermes dans leur idéologie. Dans ma rue les hotels en réfections ou en construction , ces chantiers sont tous occupes par des travailleurs détachés . Dans ma region de mon enfance pres de Nantua ce sont les turcs qui occupent les emplois etc etc Que du bonheur . Quant au banlieue idem c’est le bordel Rosemar prof prolixe dans ce media peut ecrire des articles sur les profs ayant la peur au ventre , c’est son probleme au lieu de geindre elle devrait ecrire un article sur l’acceptation des choix politique de la gauche c’est a dire une immigration debridee et l abaissement de l enseignement point barre Quand a Le Pen c’est Mittérrand qui l a beni sur les fonds baptismaux, ce fut l outil de sa reelection Mais maintenant cela ne semble plus marcher comme auparavant, la ficelle est usée


      • ZenZoe ZenZoe 2 mai 10:51

        Bonjour Olivier,
        Le mot « peuple » a un double sens dans la bouche de MLP : le peuple en tant qu’entité (le peuple de France), et le peuple en tant que classes populaires (le populo).
        Ce qui lui permet de dire que les élites françaises ne font pas partie du peuple 1) parce qu’elles sont riches et influentes et 2) parce qu’elles ne sont pas françaises mais mondialisées, et agissent pour leur intérêt et contre leur pays.
        Et vous savez quoi Olivier ? C’est un point sur lequel je suis d’accord avec elle pour le coup. Nos élites nous trahissent, trahissent la France, trahissent ce que nous sommes, tellement d’ailleurs que nous ne savons même plus qui nous sommes.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 11:52

          @ZenZoe
          je ne sais pas si elle est peuple ou élite, je penche pour la seconde solution, même si je trouve son langage plutôt poissonnier...mais je crois surtout qu’elle est maline (pas intelligente, nuance), et qu’elle pratique la manipulation avec efficacité.

          j’ai trouvé sur le net une perle du petit journal qui décrypte une opération de manipulation avec bonheur ! en moins de dix minutes, on comprend la technique qu’elle utilise.
          ça vaut la peine de regarder ça. ici
          que du bonheur !
           smiley

        • Clouz0 Clouz0 2 mai 12:14

          @olivier cabanel
          J’aurais plutôt dit « Maligne » que maline. Oh la grosse faute !

          Néanmoins votre lien est excellent. Pour une fois que je peux vous féliciter sincèrement, je ne le loupe pas. 

        • ZenZoe ZenZoe 2 mai 13:59

          @olivier cabanel
          On est d’accord, elle fait partie des élites et elle manipule ceux qu’elle peut manipuler. En cela, elle ne se contredit pas sur son analyse du pays. Les élites nous enfument et le peuple tousse.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 14:27

          @ZenZoe
          elle sait exactement ce qu’elle veut, devinant que probablement elle ne gagnera pas la présidentielles, mais elle mise déjà tout sur les législatives, et c’est pour ça que la FI de JLM doit se mobiliser sur le troisième tour, afin de permettre que les questions soient vraiment posées, et d’empêcher macron ou le pen de mettre en place leurs sales programmes.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 16:15

          @Clouz0
          oups ! effectivement, j’aurais du écrire « maligne »

          merci de l’avoir remarqué
           smiley

        • Taverne Taverne 2 mai 16:33

          @Clouz0

          « Maligne », oui, comme une tumeur en somme.



        • foufouille foufouille 2 mai 11:10

          si on va par là, avec ses 15000€ mensuels et son appart à 900 000€, mélenchon ne fait pas partie du peuple. comme les autres, sauf poutou et arthaud.


          • zygzornifle zygzornifle 2 mai 12:29

            Quand le peuple des sans dents vote pour les élites il mérite amplement ce qui l’attend car il n’a pas besoin de cerveau sa moelle épinière lui suffit .............


            • Lugsama Lugsama 3 mai 10:36

              @zygzornifle

              Il serait donc intelligent de voter pour le premier pecno venu comme au Venezuela avec Maduro ?
              Il est normal en démocratie de chercher les meilleurs éléments pour diriger l’Etat, et merci d’arrêter d’écrire tous vos messages en gras comme un gamin..

            • zygzornifle zygzornifle 2 mai 12:35

              Depuis 1981 j’ai toujours veauté socialo mais la Hollande m’a guérit il m’a fait ouvrir les yeux, merci Mr hollande de m’avoir réveillé, sorti de ma léthargie de bobo socialo sous le seuil de pauvreté c’est la seule bonne chose que vous avez fait pour moi , je ne suis plus prêt de veauter pour un sbire qui vous a approché de près ou de loin même pour votre fils spirituel Macron le veau d’or .....


              • zygzornifle zygzornifle 2 mai 12:53

                Ceux qui se prennent pour le nombril du monde se sont justes trompés de trou ....


                • biquet biquet 2 mai 12:57

                  @zygzornifle

                  Ni à droite, ni à gauche c’est le trou du cul


                • troletbuse troletbuse 2 mai 13:00

                  Comme Fergus, Cabanel va voter Macaron. Toujopurs en faisant croire qu’ils sont insoumis.
                  Mais où étiez-vous entre 1940 et 1945 pour connaître si bien l’histoire ? Vous n’êtes qu’un perroquet, Cabanrl.


                  • Zip_N Zip_N 2 mai 13:53

                    En Suisse l’extrême est beaucoup plus représentée. Il n’y a pas que 2 sièges comme pour le FN à l’assemblée nationale. L’extrême est active en Suisse alors qu’en France elle est latente de sa faible représentativité.


                    • soi même 2 mai 15:01

                      La morale de la situation, l’on ramasse ce que l’on a semée si généreusement depuis 72 ans .


                      • zzz999 2 mai 16:25

                        Macron c’est pas du vide c’est le VRAI FASCISME celui que l’analyse historique peut facilement détecter, c’est à dire comme dans tous les régimes fascistes un aventurier aux origines incertaines propulsé à vitesse grand V par les financiers sur le devant de la scène.


                        • Lugsama Lugsama 3 mai 10:33

                          @zzz999

                          Blabla, le fascisme est une idéologie politique pas une situation. Et je ne crois pas que les financiers représentent 24% de l’électorat, arrêtez de prendre les français pour des moutons, venant de quelqu’un qui bêle des théories historiques idiote c’est absurde.


                        • Taverne Taverne 2 mai 16:30

                          "je suis contre les éoliennes (...) ça ne marche pas » affirmait-elle (MLP). Normal, elle brasse tellement d’elle à elle toute seule qu’elle pourrait fournir en énergie son château de Montretout (pas mal comme nom pour des m’as-tu-vu).

                          Merci Olivier pour ce clin d’oeil à ma petite fable pédagogique.


                          • Taverne Taverne 2 mai 16:31

                            « elle brasse tellement d’air » : évidemment.


                          • zzz999 2 mai 16:31

                            Cabanel me déçoit, vu son âge et ses analyses précédentes je pensais qu’il détecterait le piège grossier du Diable exposé en 2 Corinthiens 11- 14.

                            En toute hypothèse Cabanel, si le Diable (’supposons qu’il existe) dans ses plans de domination du monde, devait s’incarner provisoirement en un politicard, choisirait-il le plus haï ou le plus adulé ?


                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 mai 18:16

                              @zzz999
                              une histoire pour se détendre, 

                              un homme doit quitter la terre, et st pierre lui demande de choisir : l’enfer, ou le paradis ?
                              l’homme choisit bien sur le paradis, mais st pierre lui propose d’aller visiter les deux avant de choisir...
                              l’homme accepte et commence par le paradis : tout est calme, silencieux, des humains dissertent philosophie...puis il va en enfer, et là, c’est la nouba, une fête a tout casser, champagne, amour et compagnie...
                              alors finalement c’est l’enfer qu’il choisit...
                              et quand il y retourne, tout est noir, tout a brûlé, ça pue....il ne comprend pas, et va se plaindre au diable : « quand je suis venu, c’était la fête, les belles femmes, du champagne », et maintenant que je suis là, plus rien de tout ça !« s’exclame-t-il
                              et le diable de lui répondre : »oui, bien sur, mais nous étions en campagne électorale"
                               smiley
                              amusant, non ?

                            • Gorg Gorg 2 mai 18:40

                              @olivier cabanel

                              Excellente métaphore Olivier... Je la replacerais...

                              PS : Croyez vous que Micron va se transformer en citrouille et Birgit en fée carabosse... ?

                              Cdlt


                            • olivier cabanel olivier cabanel 3 mai 08:31

                              @Gorg
                              micron va se transformer en citrouille creuse, ce sera donc macreux

                               smiley

                            • zzz999 3 mai 09:35

                              @olivier cabanel

                              Amusant en effet, mais ça ne répond pas à ma question !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 3 mai 09:37

                              @zzz999
                              je pensais que ma petite histoire pouvait faire office de réponse,

                              en tout état de cause, je ne choisirais jamais un diable, qu’ll soit haï ou adulé ne change rien.

                            • bernard bernard 2 mai 16:31

                              Des deux derniers en lice, 

                              aucun ne vaut un bulletin dans l’urne

                              Même Charles ne me contredit pas !
                              C’est dire !

                               smiley



                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 2 mai 18:21

                                Bonjour olivier cabanel


                                Vous ne pensez pas y arriver quand-même ? 
                                Comme Verdi, comme tant d’autres qui veulent conduire Macron jusqu’au Tabouret, vous appelez au boycott sachant que sans la mobilisation des français ( Monde rural et monde ouvrier), le « système » réussira à se maintenir ! 

                                Eh bien moi je ne le pense pas parce que ce vote n’est même un enjeu de souveraineté mais d’abord une question d’existence : OU LA FRANCE SERA OU LA FRANCE NE SERA PAS !

                                Vous rigolez camarade ! «  »Quand on est d’une part héritière richissime, et avocate, sans avoir jamais sali ses mains comme une simple travailleuse, on serait plutôt du coté de l’élite...«  » 

                                Vous êtes exactement au même niveau que vos confrères des chaines de la désinformation et ceux des paperasses écrites : Vous ne comprenez pas le sens des mots ! 

                                « L’élite » en gros et en gras c’est le meilleur qu’on peut sélectionner à partir d’un d’un tas ; ceci n’a rien à voir avec les études, les diplômes ou le portefeuille. 

                                Alors cabanel, vous parlez de quelle élite de quel domaine ? Sciences, techniques, politique, culture, administration et organisation sociale ... ?

                                ETRE MEILLEUR, C’EST ETRE MAÎTRE DE SA PERSONNE, C’EST AVOIR LA MAÎTRISE DE SES PULSIONS AINSI QUE DE SES IMPULSIONS ET LORSQUE EN PLUS ON A UNE RESPONSABILITÉ ON SE DONNE LE DEVOIR DE L’HONORER ! 

                                Le pouvoir de l’argent a considérablement réduit le pouvoir politique, l’enjeu de ce vote est soit d’inverser la tendance soit de remettre tous les compteurs à zéro ! 

                                Les français commettraient l’irréparable si jamais ils valident la candidature de Macron- Porteur de Valises au nom des milliardaires criminels et inhumains qui ont réussi à accaparer à eux seuls l’ensemble des richesses nationale : 

                                Le vote des paysans, des ouvriers, des artisans, des travailleurs, des commerçants, des chômeurs, des pauvres et marginalisés sera décisif : IL N Y AURA PAS DE DEUXIÈME CHANCE !

                                • olivier cabanel olivier cabanel 3 mai 08:29

                                  @Mohammed MADJOUR
                                  je ne valide pas toutes vos affirmations, mais ce qui est sur, c’est que s’ils choisissent le pen, c’est d’une part qu’ils ne se rendent pas compte à quel point ils sont manipulés, et qu’ils ne savent pas que les promesses ne seront pas tenues, sans imaginer dans quel bordel le front national jetterait la France !


                                • troletbuse troletbuse 4 mai 00:44

                                  @olivier cabanel
                                  Et pour Macaron ?


                                • troletbuse troletbuse 4 mai 14:30

                                  @troletbuse
                                  Vous défilez Cacabanel.


                                • Ratatouille Ratatouille 2 mai 18:49

                                  Et pendant ce temps là

                                  Les scientifiques résignés : « Nous avons abandonné tout espoir »

                                  En ce qui concerne la Grande Barrière, le bilan est terrifiant, selon les dernières études qui ont été faites pour en évaluer l’état de santé. Des chercheurs Australiens de la James Cook University ont publié le résultat de leurs dernières observations dans un communiqué officiel… Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça n’est pas très rassurant.

                                  Deux tiers de la Grande Barrière seraient directement menacés : Sur les 2 600 kilomètres qui constituent la superstructure organique, plus de 1 500 kilomètres seraient désormais blanchis. Des dommages irrécupérables, jugent les scientifiques, car les coraux ont déjà subi de très forts traumatismes en 2016 et n’ont pas eu le temps de récupérer.

                                  .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires