• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Président MACRON entame une chute inexorable dans les sondages

Le Président MACRON entame une chute inexorable dans les sondages

Dans le dernier sondage IFOP FIDUCIAL pour SUD RADIO et CNEWS, le Président MACRON apparait en baisse : avec 65% de français mécontents de son action, ils étaient 58 % de mécontents en avril 2018. Ils sont également 63% à estimer que le Président n'a pas tenu ses promesses de campagne électorale. Enfin 72% ne sont pas satisfait de son action sur le pouvoir d'achat.

Ce mécontentement des français est-il justifié à l'égard du Président MACRON ?

Emmanuel MACRON peut-il inverser la tendance ?

 

La désillution après les espoirs d'un "changement"

 

Le président MACRON a été élu face à Madame MARINE LE PEN assez facilement avec 66,10% des voix contre 39.,90% des voix. Avec la création de son parti LAREM, M.MACRON s'est présenté comme l'homme du renouveau politique comparé aux partis LR et PS usés et en manque de souffle (voire en débandade)

Avec des personnalités de droite comme son premier ministre Edouard PHILIPPE ou de gauche avec LE DRIAN du PS, MACRON paraissait dépasser les anciens clivages pour donner place à une union gauche -droite via son mouvement la République en marche.

Mais force est de constater que le parti LAREM, un parti créé ex-nihilo, sans passé, n'a pas fait illusion longtemps, et n'aura sans doute pas d'avenir. Les prochaines élections municipales devraient révéler le peu d'influence de ce parti au profit des partis traditionnels.

Car, en fait , de changement il n'y en eut point. La dette de la France continue d'augmenter et elle atteint 99,5 % du PIB. La France est endettée à hauteur de 2358 milliards et elle paiera en 2019 37,4 milliards d'euros de remboursement de la dette publique.

Pendant la présidence de M.SARKOZY, la dette de la France a augmenté de 600 milliards d'euros ! Cet endettement étant lié au sauvetage des banques et de l'euro pendant la crise financière de 2008.....

Sous la présidence HOLLANDE, la dette a augmenté de 341.6 milliards d'euros....

Depuis que M.MACRON est au pouvoir, on continue à s'endetter toujours plus, et pour les français, tous ces milliards à rembourser ce sont en réalité des impôts et des taxes pour leurs enfants et petits-enfants... Rien de nouveau sous le soleil de France donc..

La pauvreté augmente en France depuis 2012, et elle atteint aujourd'hui un niveau de 9 millions de français en situation de pauvreté. Même salariés, des français dorment dans leur voiture à PARIS ou à BORDEAUX car ils n'ont pas le salaire suffisant pour se loger....

Le mouvement des gilets jaunes qui perdure depuis un an est la manifestation de la France qui souffre, celle des petits salaires et des laissés pour compte.

En fait, le changement ou le renouveau n'a pas eu lieu avec l'arrivée au pouvoir de M.MACRON. 

La désillusion explique le mécontentement des français à l'égard de l'actuel Président et ce mécontentement risque de s'amplifier.

 

Les gilets jaunes, les infirmières, la policiers, les instituteurs et les autres....

Le mouvement des gilets jaunes s'est déclenché à partir de la hausse du carburant il y a maintenant un an ; aujourd'hui des grèves et des manifestations à répétition sont organisées dans les administrations hospitalières, dans la police etc....

M.FILLON losqu'il était premier ministre avait déclaré que les caisses de l'Etat étaient vides ; elles le sont encore plus aujourd'hui....

C'est ce qui explique que les gouvernement successifs depuis SARKOZY, puis HOLLANDE puis MACRON, aient tenté de réduire les dépenses de l'Etat ; et pour le faire, ces gouvernements ont mis en place des réformes pour DIMINUER les services de l'Etat et non pour les AMELIORER....

Les conséquences de ces réformes de la fonction publique (RGPP et autres...) font que les services des urgences des hôpitaux manquent de personnels de de matériels, tout comme les services de Police, les pompiers, etc...

Il est à craindre que la France ne connaisse le même sort que la Grèce (voir l'article sur AGORAVOX La Grèce continue de couler, la France suit)

 

Quelle sortie à la crise pour la France ?

 

La situation risque malheureusement d'empirer assez rapidement en France du fait que notre pays ne dispose plus vraiment d'une souveraineté politique et financière. La France obéit aux règles et au directives de l'Union Européenne et elle est maintenant de plus en plus soumise par les contraintes liées à sa dette énorme et irremboursable....

On ne connait pas la fin de l'histoire, mais il parait évident que les français réaliseront un jour que l'aventure au sein de l'union eueropéenne est une utopie : comment imaginer intégrer dans une seule union politique et monétaire 27 pays européens aux situations économiques si différentes ?

Quels avantages les français ont-ils recueilli de l'union européenne ?.... une dette insurmontable et une pauvreté en augmentation constante.

Le Président MACRON est en baisse dans les sondages, et cette chute va se transformer en descente de toboggan, car ce pro-européen convaincu ne fera que suivre la même voie que ses prédecesseurs SARKOZY et HOLLANDE, une voie de garage.

Pour donner un nouvel élan à la France, il n'y a pas d'autre choix que de quitter l'Union Européenne et de retrouver la souveraineté monétaire en abandonnant la monnaie unique l'EURO.

Les anglais l'ont bien compris et ils nous montrent la voie. Pour atteindre le BREXIT, les anglais ont bénéficié du travail considérable de Nigel FARAGE (président du parti UKIP) et aujourd'hui des efforts immenses du courageux Boris JOHNSON l'actuel premier ministre britannique.

Il nous faudrait des hommes politiques de cette trempe en France, mais tant du côté PS que LR, nous entendons les mêmes bêlements de moutons pro-Union Européens qui nous conduisent droit dans le mur.......

La France a besoin d'un Chef d'Etat patriote de l'envergure d'un Nigel FARAGE ou d'un Boris JOHNSON mais on le cherche toujours. Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas Monsieur MACRON.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.54/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Laconique Laconique 27 octobre 16:56

    Emmanuel Macron sera réélu.


    • kimonovert 27 octobre 18:39

      @Laconique

      On ne peut rien affirmer 😁, ce qui est sûr c’est que le capitaine n’a pas dans sa galerie de candidats nationaux de bons atouts, alors à quoi bon nous infliger dss rosbeefs : BoJo dont on connait les actions de responsable depuis seulement 3 mois et 3 jours sans compter Farage qui n’a jamais rien eu à gérer sauf sa carrière et quelques mensonges mettant la GB dans un Brexit infernal ! Si c’est ça ses propositions...alors Monsieur Macron est En Marche pour un second mandat !


    • Et hop ! Et hop ! 27 octobre 19:37

      @Laconique

      Bien sûr, pour faire barrage au fascisme.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 octobre 20:44

      @Et hop !

      quel fascisme ? le RN ce n’est pas le fascisme, c’est juste l’épouvantail qui sert à faire gagner la progéniture de l’UMPS avec le piège du « vote utile » qui avait déjà porté au pouvoir Chirac et Jospin...
      Le fascisme, ce sont des bandes de miliciens qui font régner la terreur à coups de flash-balls, de gaz lacrymogènes et de grenades offensives


    • Cadoudal Cadoudal 27 octobre 21:00

      @Séraphin Lampion
      "...Et puis, un jour comme les autres, soudainement, l’extrême-droite cessa d’être instrumentalisée, car elle obtint seule la majorité absolue au sein de toutes les instances politiques de pouvoir. L’hébétude gagna les coteries médiatiques et la panique s’empara de nombre de journalistes d’appareil et d’éditorialistes repus et stipendiés. Partout, dans les rues des villes et des villages, la liesse s’empara des habitants historiques des territoires désormais occupés et tenus pas ce que, avec une cruelle ironie, une certaine bien-pensance labellisait sous l’expression ’la diversité’. L’espoir renaissait enfin en Europe, terre saccagée où la société « progressiste » s’éteignait enfin, et avec elle, ses rêves tyranniques de métissage obligatoire. Une nouvelle ère s’ouvrait, pleine de renouveau et d’espérance. Un monde meilleur et plus juste allait émerger..."
      — Tiré de « Nice Try », by Karl Wilhelm Hope, ©2019.

      https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/27/nouvelle-poussee-de-l-extreme-droite-lors-d-un-scrutin-regional-en-allemagne_6017113_3210.html?contributions


    • Cadoudal Cadoudal 27 octobre 21:03

      @Séraphin Lampion
      quel fascisme ?

      France, 2019 :
      • des dizaines de personnes tendent un guet-apens à la police
      • ils scandent « tuez-les tous ! »
      • les policiers reçoivent des tirs de mortier et des cocktails Molotov
      • les responsables de l’État évoquent désormais la partition et la guerre civile

      https://twitter.com/Tancrede_Crptrs/status/1187987224522035201?ref_src=twsrc%5Etfw

      Ces affrontements n’ont donné lieu à aucune interpellation pour l’instant. 


    • CLOJAC CLOJAC 27 octobre 21:14

      @Séraphin Lampion
      « Le fascisme, ce sont des bandes de miliciens qui font régner la terreur à coups de flash-balls, de gaz lacrymogènes et de grenades offensives. »

      Bien dit ! On pourrait ajouter que la répression des manifs est, avec la limitation de vitesse des voitures et la réglementation des trottinettes, le peu de pouvoir qui reste à un sous-préfet de l’Eurocrature qui ne préside plus grand chose.


    • Cadoudal Cadoudal 27 octobre 21:22

      @CLOJAC
      Nîmes : Plusieurs dépôts de plaintes suite à une agression violente des Antifas

      https://twitter.com/YoannGillet30/status/1188208911029035013?ref_src=twsrc%5Etfw

      Depuis que Marine à virer le Menhir, les petits gars du RN vont se réfugier derrière le mur des cons de la justice coloniale maçonnique...

      Mékisonkons...lol...


    • Cadoudal Cadoudal 28 octobre 00:56

      @Cadoudal
      — Tiré de « Nice Try », by Karl Wilhelm Hope, ©2019.

      Bien joué et bon boulot John Doe, une belle écossaise, je me suis fait bien eu...lol...

      John Doe

      HS Assez improbable et énorme, prélevé sur Le Monde au sujet de la "Nouvelle poussée de l’extrême droite lors d’un scrutin régional en Allemagne" :

      Guillaumet

      Ahaha quelle fantastique trouvaille

      John Doe

      Bah c’est facile, je « triche » smiley

      dragondenoailles

      The White Spirit !

      On peut signaler l’abus ou pas ? ^^

      John Doe

      J’ai surtout constaté que la Greusard, Dominique de son prénom, a vu son commentaire critique et insultant à l’adresse de M. WHITE...dégagé. Seules deux réponses au com de White, laudateurs, demeurent. Il se passe quelque chose d’étrange au pays du « progressisme »...

      dragondenoailles

      Il y aurait-il des taupes Fds chez les momodérateurs ?

      John Doe

      Houx nose ? ^^

      http://www.fdesouche.com/1284893-syrie-abou-bakr-al-baghdadi-le-chef-de-letat-islamique-aurait-ete-tue-dans-un-raid-americain-trump-promet-une-annonce-enorme-a-14h


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 08:16

      @Cadoudal
      Comme si l’extrême droite était pour la sortie de l’ UE et de l’euro !

      Même votre idole Salvini vient de s’aplatir devant Bruxelles, en expliquant qu’il n’était pas question de sortie de l’ euro... Alors, vous pensez , sortir de l’ UE... !!

      Comme Tsipras et Mélenchon, le Pen et Salvini sont des leurres.


    • Doume65 28 octobre 10:29

      @Laconique
      « Emmanuel Macron sera réélu

       »
      Oui, et l’article explique comment : en permettant à plus de 100% des voix de s’exprimer !
      Je copie le début de l’article : « MACRON a été élu face à Madame MARINE LE PEN assez facilement avec 66,10% des voix contre 39.,90% des voix »
      66,10 + 39,90 = 106. CQFD.


    • titi 28 octobre 10:43

      @Laconique
      je suis d’accord avec vous et grâce aux Français importés 


    • kimonovert 28 octobre 11:17

      @Doume65

      Avez vous remarqué que c’est selon la Police (voir profil de l’auteur...) ? https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__presidentielle-2017/(path)/presidentielle-2017/FE.html Par ailleurs je parle de lorgnette et de loupe !


    • JulietFox 28 octobre 12:19

      @Cadoudal
      Heil qui ???


    • Cadoudal Cadoudal 28 octobre 12:29

      @JulietFox
      Heil Zemmour...lol...

      Les affiches d’un juif en uniforme nazi, il n’y a que moi qui suis outré par cet #antisémitisme ordinaire ?

      https://twitter.com/spectateur_le/status/1188532375137017858

      C’est pas grave, ça va bien se passer...lol...


    • Cadoudal Cadoudal 28 octobre 12:37

      @Fifi Brind_acier

      Un échec cinglant pour l’alliance au pouvoir.

      https://www.la-croix.com/Monde/Europe/Italie-lOmbrie-fief-gauche-tombe-mains-droite-dure-2019-10-28-1201056994

      Il semblerait que les Italiens soient contre l’Italxit et souhaitent rester dans une Europe européenne...

      Les Allemands aussi semblent de plus en plus nombreux à souhaiter vivre en Europe :

      https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/27/nouvelle-poussee-de-l-extreme-droite-lors-d-un-scrutin-regional-en-allemagne_6017113_3210.html

      Du coup les Frexiteurs islamiques qui demandent la sortie de la Fronce de cette Europe peuplée d’européens ont le vent en poupe...

      Bien joué Mouloud Achlino...lol...


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 octobre 13:13

      @Laconique
      Sauf que c’est un roi qui est prévu dans la prophétie de Daniel 7 pour succéder à Macron qui sera viré bien avant 2020.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 octobre 13:16

      @Daniel PIGNARD
      Bien avant 2022, scuzez-moi.


    • BELZEBUTH BELZEBUTH 28 octobre 13:25

      @Doume65
      Bonjour je rectifie : 66,10% pour MACRON contre 33,9% pour Marine LE PEN
      (mais on ne va tout de même pas chipoter pour quelques points de pourcentage sans importance....)


    • nemo3637 nemo3637 28 octobre 13:52

      @Séraphin Lampion
      Bien dit Séraphin ! Cette gauche-là, on s’attendait pas à la recevoir de toi !
      Disons que le RN aimerait bien...


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 octobre 17:26

      @Laconique
      .
      « Emmanuel Macron sera réélu. »
      .
      Certainement pas car la personne qui vas remplacer Macron avait été déjà désigné !
      .

      Il y à des fortes chances que la prochaine présidente de la France sera Sylvie Goulard, malgré son rejet massif, par le Parlement européen !
      .
      Dans la vidéo suivante :
      https://www.youtube.com/watch?v=zix4fa4e3WI&feature=share&t=11m47s
      .
      est mentionnée :

      Macron qui dit : « Il faut finir avec l’ancien paradigme que les blancs dirigent l’Europe et il faut évidemment luter contre tous les nationalismes ! »
      Ce qui est aussi l’avis de Sylvie Goulard qui a participé à une conférence Bilderberg et qui sera certainement dans le gouvernement Philippe à la tête du ministère des affaires étrangères. Elle est aussi favorite pour la présidentielle de 2022 selon Jacques Attali !
      .
      N’oublions pas que Jacques Attali avait joué un rôle essentiel dans l’ascension de E. Macron durant la dernière élection présidentielle !
      .
      Qui est Nicolas Berggruen, le milliardaire « philanthrope » qui a financé Sylvie Goulard ?
      https://www.les-crises.fr/qui-est-nicolas-berggruen-le-milliardaire-philanthrope-qui-a-finance-sylvie-goulard-par-laurent-daure/
      .
      Sylvie Goulard a reçu de l’Institut Berggruen plus de 10 000 euros par mois d’octobre 2013 à janvier 2016, période au cours de laquelle elle était députée européenne (voir notre article). Dans la rubrique « Mon parcours » de son site personnel, l’éphémère ministre des Armées présente ainsi son activité au service du think tank américain : « Conseillère spéciale du Council for the Future of Europe [Conseil pour l’avenir de l’Europe] », un groupe de réflexion qui dépend du « Nicolas Berggruen Institute for Governance [Institut pour la gouvernance] ».
      Sylvie Goulard précise ensuite qu’il s’agit d’une « association à but non lucratif visant à promouvoir une meilleure gouvernance mondiale et européenne. »
      .
      Basé en Californie, l’Institut Berggruen a été fondé en 2010 par le milliardaire américano-allemand – qui a grandi en France – Nicolas Berggruen, fils du richissime collectionneur et marchand d’art Heinz Berggruen (décédé en 2007). Le magazine Forbes évalue la fortune personnelle du golden boy à 1,81 milliard de dollars. Mais, à 55 ans, cet ancien jet-setter est quelque peu blasé, il a l’argent triste et veut désormais être reconnu en tant qu’intellectuel.
      .
      Sylvie Goulard Premier Ministre ? Sera-t-elle élue présidente en 2022 ? Le Groupe Bilderberg met en place ses pions…
      https://www.nouvelordremondial.cc/2017/05/14/sylvie-goulard-premier-ministre-sera-t-elue-presidente-2022-groupe-bilderberg-met-place-pions/
      .
      Jacques Attali : Je connaît celle qui vient après lui (Emmanuel Macron) ...
      https://www.youtube.com/watch?v=UdWD1A3mumc&t=1m58s
      .

      Les dés ont été jette par l’oligarchie financière voire Bilderberg et Co. ... il y à assez d’électeurs « moutons » qui vont se laisser (tondre)

      influencer par les médias dominantes tout comme pour Macron à la dernière présidentielle pour voter pour la personne qui à été promu par l’oligarchie financière.
      .

      Il est donc fort probable qu’on assistera ainsi à un deuxième tour à la prochaine présidentielle entre Marine le Pen et Sylvie Goulard

       ! D’ici la il y aura assez d’eau qui à coulé sur le pond pour que les français oublierons son échec du rejet massif, par le Parlement européen

      ...
      .
      A suivre ...


    • ASTERIX 28 octobre 18:26

      @Laconique

      non non non IMPOSSIBLE !!!!!!!!!!!!!!!!

      Avec une bonne « branlée aux municipales » ce sera la cerise sur le gateau
      avec cette europe qui est tout sauf une federation nous sommes des européens
      sans armes avec des fusils et mitraillettes en plastique !!!!!!!!!!!!!!!


    • ASTERIX 28 octobre 18:29

      @eau-du-robinet

      c’est aussi débile de parIer SUR GOULARD sauf comme premier ministre de BALKANY


    • ASTERIX 28 octobre 18:34

      @Cadoudal LE CH0UAN

      LISEZ donc les 2 livres d’Obertone l’un sur la guerre dans les banlieues et l’autre
      sur la France qui sera ISLAMISTE DANS 20 ANS AU PLUS TARD


    • Le421 Le421 28 octobre 19:12

      @Laconique
      C’est une évidence.
      Pas avec ma voix, parce que si une chèvre se présente contre lui je voterais pour elle a condition qu’elle ne soit pas nationaliste, évidemment sans hésiter.
      Mais je suis un imbécile de gauchiste, faut pas m’en vouloir !!  smiley


    • Samson Samson 28 octobre 19:20

      @Daniel PIGNARD
      « Monarc » est un anagramme de « Macron » !
      Et soyez bien sûr que dans l’élaboration de son délire narcissique, le giton de Rothschild s’en est depuis longtemps avisé ! smiley


    • Massaliote 29 octobre 12:14

      @eau-du-robinet
      Bien vu ; Attali a prophétisé que nous aurons une présidente. Il ne pensait certainement pas à MLP


    • troletbuse troletbuse 29 octobre 13:08

      @eau-du-robinet
      Si Attila a prévu une femme ; ce pourrait bien être encore Micron mais habillé comme Bilal Hassani  smiley
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Bilal_Hassani


    • Doume65 29 octobre 17:04

      « a condition qu’elle ne soit pas nationaliste »
      Qu’entends-tu par nationaliste ?
      Patriote, souverainiste, ou quoi d’autre ?
      Merci.


    • Eric F Eric F 29 octobre 21:25

      @eau-du-robinet
      « Elle [Sylvie Goulard] est aussi favorite pour la présidentielle de 2022 selon Jacques Attali ! »
      Il n’a pas cité de nom mais a juste évoqué « je crois connaitre celle qui viendra après lui [Macron] », il a plus tard précisé qu’il pensait à 3 femmes, 2 dans le privé, 1 dans le public, il ne semble pas s’agir de politiciennes.


    • PUCK 31 octobre 12:35

      @Doume65 En fait, il a ete ?lu par 17 % du corps ?lectoral en faisant le plus mal ?lu de la 5 ?me R ?publique.


    • kimonovert 27 octobre 17:01

      Je vous sens au bord de la déprime capitaine ! Vous nous resservez le discours en vogue ici...Un exposé économique c’est comme un procès équitable : c’est des arguments à charge et des arguments à décharge...Bref c’est un métier et c’est une méthode : http://pise.info/eco/ Sinon une bonne analyse de la conjoncture ci-dessous arrive à la conclusion inverse de la votre...Qui croire ?

      https://www.coface.com/fr/Etudes-economiques-et-risque-pays/France APPRÉCIATION DU RISQUE Confirmation du ralentissement de la croissance en 2019 La croissance restera modérée en 2019, après avoir nettement ralenti en 2018. La consommation des ménages devrait rebondir grâce à la légère progression de l’emploi et du pouvoir d’achat, grâce à la suppression des cotisations salariales – entrée en vigueur en octobre 2018 - et à la baisse de la taxe d’habitation, la hausse de la prime d’activité, de la défiscalisation des heures supplémentaires et la baisse de la cotisation sociale générale (CSG) pour un tiers des retraités, dont la pension est comprise entre 1200 et 2000 EUR par mois. Les salaires réels devraient croître en raison, d’une part, des tensions sur le marché du travail (nombre important d’entreprises déclarant des difficultés de recrutement), et, d’autre part, du ralentissement de l’inflation, en lien avec le recul des cours du pétrole en 2019. Le taux de chômage poursuit son lent reflux mais reste élevé, autour de 9 %. En dépit de conditions de crédit toujours favorables, l’investissement des ménages ralentit, en raison de la réduction des aides à la propriété (recentrage du prêt à taux zéro dans les zones tendues), affectant ainsi la construction (permis de construire en recul de 7,3 % sur les cinq premiers mois de l’année après une baisse de 7,2 % en 2018). A l’inverse, l’investissement des entreprises – qui disposent d’un taux de marge historiquement élevé (37,9 % au T1 2019) – devrait rester dynamique en raison des contraintes d’offre (taux d’utilisation des capacités de production de 84,4 % mi-2019). En contrepartie, cet investissement se faisant principalement à crédit, l’endettement des entreprises restera sur une pente ascendante (72,6 % du PIB fin 2018, +3 pp sur un an). Les défaillances rebondiront en 2019 (+1,7 % après -2,5 % en 2018), en lien avec le ralentissement de la croissance.

      Par ailleurs, malgré le ralentissement des principaux partenaires commerciaux (Union Européenne, Etats-Unis, Chine), les exportations font preuve de résilience, grâce aux gains de compétitivité-coût enregistrés ces dernières années. Cependant, le commerce extérieur ne devrait plus contribuer positivement à la croissance en 2019, en raison du rebond des importations, en lien avec la demande domestique. Après avoir crû de 9,2 % l’an dernier, les arrivées de touristes ont diminué de 2,8 % au premier trimestre 2019, principalement celles de touristes étrangers (-6,6 %), en raison d’une conjoncture économique mondiale moins favorable.

      Comptes publics et extérieurs inlassablement déficitaires Malgré des recettes fiscales portées par la résilience de l’activité, le déficit public se creusera en 2019, en raison des mesures fiscales visant à accroître le pouvoir d’achat (coût estimé de 10 milliards d’euros, soit 0,4 % du PIB) et de la transformation du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) en baisse permanente de cotisations patronales, qui induit un double coût pour les finances publiques pour l’année de transition (déficit estimé hors mesure exceptionnelle : 2,4 % du PIB). Aussi le déficit public devrait-il repasser temporairement au-dessus la barre des 3 % en 2019. Ainsi, la dette publique, parmi les plus élevées de la zone euro, restera l’une des rares à ne pas diminuer.

      Par ailleurs, le déficit courant restera stable en 2019. Tandis que la balance des biens est structurellement déficitaire, le pays étant importateur net d’énergie, celle des services est excédentaire, grâce aux revenus du tourisme. Depuis 2015, le solde des biens et services hors énergie est devenu négatif, le déficit en produits manufacturés ne cessant de se creuser, notamment en raison de la délocalisation de la production automobile et des investissements en machines importées. En parallèle, ce déficit n’est que partiellement compensé par l’excédent des revenus, permis par les dividendes des filiales françaises à l’étranger. Le léger déficit courant résultant est essentiellement financé par des émissions de dette ou d’actions souscrites par des non-résidents.

      Regain de popularité pour le Président Macron, malgré la contestation Si, au cours de la première année de mandat du Président Macron, la mobilisation a essentiellement été syndicale – contre les réformes visant à flexibiliser davantage le marché du travail et à modifier le statut de la SNCF (entreprise publique de transport ferroviaire) –, celle-ci s’est transformée en contestation populaire à l’automne 2018, à travers le mouvement des « gilets jaunes », protestant contre les taxes sur les carburants. Toutefois, le mouvement s’essoufflant au printemps 2019, la cote de popularité du Président Macron est repartie à la hausse pour s’élever à 32 % de satisfaits en juin 2019 – après avoir été divisée par deux entre janvier et décembre 2018 (20 %). La réforme sensible du système de retraites (suppression des régimes spéciaux), qui devrait être dévoilée avant la fin de l’année, pourrait être la source de nouvelles contestations. Toutefois, le président Macron dispose d’une forte légitimité après ses nettes victoires aux élections présidentielle et législative de 2017, matérialisée par une confortable majorité à l’Assemblée nationale (308 sièges sur 577), via son parti, la République En Marche ! (REM). En outre, les élections européennes de mai ont confirmé les difficultés des principaux partis modérés d’opposition (Parti socialiste à gauche et Les Républicains à droite, respectivement 6 % et 8 % des voix), actuellement en phase de reconstruction. Le principal adversaire de la REM est ainsi le Rassemblement national (extrême droite), arrivé tête lors de ces élections avec 23 % des voix (contre 22 % pour la REM). Dernière mise à jour : Août 2019


      • rogal 27 octobre 17:10

        Dette de la France : ne confondons pas dette publique et dette du pays.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 octobre 17:47

          @rogal

          Ou même « dette odieuse »…


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 octobre 20:21

          @rogal
          Personne ne remboursera le capital, qui vient de la planche à billets de la BCE, via les banques privées. Ce qui intéresse les banques, ce sont les intérêts.

          Les Traités européens ont obligé les Etats de la zone euro à emprunter aux banques privées et plus à leurs banques Centrales.

          Ce qui fait que les emprunts qui arrivent à échéance en ce moment constituent plusieurs milliards d’euros d’intérêts à payer.

          Avec les intérêts désormais très bas, les choses seront différentes, mais pour l’instant il faut payer les intérêts des emprunts passés.

          Evolution de la dette publique avec et sans Maastricht.



        • Doume65 28 octobre 10:42

          @Fifi Brind_acier
          « Ce qui intéresse les banques, ce sont les intérêts. »
          Certes, mais si le capital n’est jamais remboursé, va falloir qu’il génère une sacrée somme d’intérêts pour que la banque ne fasse pas faillite. On l’a vu lors des subprimes : Les banques ne pouvant entre dans leur frais ont plongé.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 11:12

          @Doume65
          Ce qui les fait plonger actuellement, ce sont les taux d’intérêts négatifs. Mais la survie du système est à ce prix, ce qui prouve que le capitalisme est entré en crise profonde.

          On peut suivre ces questions avec la lettre quotidienne de Charles Sannat Insolentiae, c’est gratuit.

          Il a fait une vidéo accessible à tous : « L’effondrement a déjà commencé »


        • Attila Attila 28 octobre 11:30

          @Fifi Brind_acier
          Et l’avis de Vincent Brousseau sur la fronde des banquiers contre les taux négatifs de la BCE.
          Lien

          .


        • JulietFox 28 octobre 12:21

          @Fifi Brind_acier
          Combien elles ont ramassé les banques, en saignant la Grèce ?


        • kimonovert 28 octobre 12:21

          @Doume65 Le capital c’est l’investissement : des machines, des maisons...Quoiqu’il arrive (Au sens économique, ce sont des actifs et seuls quelques phénomènes rares peuvent les détruire, leur ôter toute valeur marchande : feu, phénomènes naturels tels inondations, glissements de terrain et guerre...) Dans les faits c’est un stock... Les intérêts c’est le phénomène clé ! C’est pour un banquier de l’argent futur, comme pour un bailleur le loyer c’est de l’argent qui va tomber dans son escarcelle dans l’avenir...Dans le système bancaire, les intérêts c’est quelque chose qui n’existe pas à l’instant t de la signature d’un prêt, du crédit, mais qui existera chaque mois pendant x années...C’est donc de l’argent que le fait de signer un prêt a crée furtivement sur un échéancier et qui fera qu’entre le créditeur et le débiteur, comme entre le bailleur et le locataire, il se formera un flux d’argent pour que les derniers enrichissent les premiers ! Ce flux c’est l’important comme l’est le sang ou la sève d’un organisme vivant... Quand ce flux n’existe plus l’organisme est mort ! Donc si on veut des débiteurs et des créditeurs sont morts...Rassurez vous pas tous...Et le stock, qui était quoiqu’il arrive bien présent, a servi pour la suite...


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 20:15

          @JulietFox
          Combien elles ont ramassé les banques, en saignant la Grèce ?


          Ouf ! Je ne connais pas le montant, mais ce que je sais, c’est que les taux d’intérêts imposés à la Grèce pour des prêts à 10 ans, pouvaient aller jusqu’à 29% !

          C’est formidable, quand une économie marche bien, comme l’était l’économie allemande, les banques prêtaient à taux très bas, et quand un pays est en difficulté, elles l’assomment avec des taux usuraires. Elle est pas belle la vie de banquier ?

          « Les confessions d’un assassin financier » John Perkins


        • Doume65 29 octobre 16:52

          @Fifi Brind_acier
          « Ce qui les fait plonger actuellement, ce sont les taux d’intérêts négatifs.

           »
          D’accord, mais cela entre en contradiction avec « Ce qui intéresse les banques, ce sont les intérêts. »
          Explication de la contradiction : m’étonnerait que les taux négatifs intéresse les banques. smiley
          (Post purement rhétorique.)


        • Eric F Eric F 29 octobre 21:43

          @Doume65
          Les emprunts d’état sont à échéance fixe (2 ans, 10 ans, etc.), donc le capital est remboursé mais en empruntant l’équivalent dans un nouvel emprunt. C’est pourquoi actuellement la « charge » globale des intérêts de la dette publique baisse, car les emprunts de renouvellement sont à taux très bas. Mais c’est une boule de neige qui enfle ! La « cible » reste de diminuer un jour l’endettement global, en remboursant sans avoir à réemprunter pour le faire. Ou faire un coup d’accordéon en ne remboursant pas une partie (emprunts de l’empire russe, remises accordées à la Grèce...) ...au détriment des petits porteurs (assurances vie ou autre).


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 octobre 17:17

          Farage n’est que la version britannique de Bannon, deux pantins manipulés par la famille Mercer via Cambridge Analytica.


          Bo Jo, c’est un peu plus compliqué et beaucoup plus tordu.


          • Samson Samson 27 octobre 19:31

            En Marche vers nulle part - Consigne aux adeptes

            A pieusement réciter durant chaque repas (! !!sans allonger le temps de pause !!!) :

            « Notre giton de Rothschild qui êtes à l’Élysée
            Que votre nom nous terrorise
            Que votre régime pille et mutile
            Que la volonté des banquiers s’impose dans la start-up »France« comme à Wall Street
            Facturez-nous aujourd’hui notre LBD quotidien
            Crachez sur notre dignité
            Comme nous méprisons aussi les gens qui ne sont rien
            Et asservissez-nous à la finance
            En nous délivrant de toute humanité.

            Penser Printemps ! »

            Puis retournez produire, après vous être signé en prononçant la formule rituelle :
            « Au nom de Mutilator 1er, de la start-up « France » et de la Sainte Croissance,
            Penser Printemps ! »


            Checked & certified « dogma fully conform » & « fake-news free » by Decodex


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 octobre 20:13

              La France a besoin d’un Chef d’Etat patriote de l’envergure d’un Nigel FARAGE ou d’un Boris JOHNSON mais on le cherche toujours.

              Un Chef d’Etat patriote existe, c’est François Asselineau !

              Il peut même expliquer à l’auteur du billet, que Macron ne décide d’aucune réforme, il se contente de suivre la feuille de route de la Commission européenne .


              • BELZEBUTH BELZEBUTH 27 octobre 21:07

                @Fifi Brind_acier
                Bonsoir 
                Nous avons quelques personnalités politiques comme M.DUPONT AIGNAN, Mme Marine LE PEN, et bien sûr le remarquable François ASSELINEAU qui s’engagent pour la défense des intérêts de la France....

                Mais il est désolant de constater que dans les partis je dirais traditionnels (PS ; LR, PC , et parti écologique..) il n’y ait pas de leur côté, de sentiment patriotique et de volonté de défendre l’économie, l’emploi, d’encourager la natalité, d’assurer un bon niveau des services publics, pour le bien être des français. 
                A l’inverse, ces partis obeissent docilement au mouvement d’intégration européenne sans oser critiquer ou remettre en cause la mécanique de l’Union Européenne qui étouffe les Etats membres et qui nous conduit au même désastre que la Grèce...


              • Cadoudal Cadoudal 27 octobre 21:29

                @BELZEBUTH
                (PS, PC, UPR, LFI et parti écologique..)

                Ils sont tous convaincus maintenant que le Frexit et la sortie de l’Europe européenne est la seule option qui reste à la Fronce islamique....

                “Aujourd’hui je suis triste, immensément triste”

                cette résolution a été battue ”à deux voix près”, le score se divisant en 288 eurodéputés pour et 290 contre.

                https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-honte-de-glucksmann-apres-le-rejet-par-lue-dun-texte-humanitaire-sur-les-migrants_fr_5db1c052e4b0131fa99afb42


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 08:04

                @BELZEBUTH
                Bonjour,
                Je trouve votre analyse tout à fait pertinente. Mais il ne faut pas mélanger l’ UPR avec les Partis souverainistes, qui critiquent beaucoup l’Union européenne, mais ne veulent jamais en sortir ! Lisez leurs programmes. Et lisez celui de l’ UPR.

                Il n’y a actuellement que 2 organisations qui ont la sortie de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN à leur programme, c’est le PRCF et l’ UPR. Il n’y en a pas d’autres.

                Il n’est pas possible d’avoir des politiques sociales ou économiques différentes du libéralisme, tout en restant dans l’ UE. Les Partis traditionnels se sont tous ralliés au néolibéralisme, à l’ UE et à l’euro. Les Partis traditionnels, comme les Partis « souverainistes », y compris Mélenchon, proposent « Une Autre Europe ».

                Ce qui suppose de changer les Traités européens.

                Or, pour changer les Traités européens, il ne suffit d’avoir de bonnes idées, ni d’avoir la majorité, il faut 54 conditions : l’accord unanime des 27 gouvernements + la ratification unanime des 27 Parlements.
                1 seul NON sur les 54 conditions, et rien ne change.

                C’est dans les textes européens, mais c’est aussi la logique.
                Il faut que tous les pays européens soient d’accord pour changer les Traités.
                Et plus le chômage, l’austérité et l’immigration posent de problèmes, plus les pays sont divisés.

                Si c’était peut-être envisageable avec l’ Europe des 12 ou des 15, espérer l’unanimité aujourd’hui, relève de l’utopie. Ils sont divisés sur tous les sujets essentiels. La seule solution pour retrouver la liberté d’action, c’est la souveraineté et la sortie de l’ UE.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 08:08

                @Cadoudal
                Vous racontez n’importe quoi.
                Aucun des Partis politiques que vous citez ne veut la sortie de l’ UE !

                Je vous rappelle la Charte des commentaires d’Agoravox :

                "Les commentaires étant le prolongement de l’article, les règles en vigueur sur celui-ci s’y appliquent aussi : vérifiez la source des informations que vous postez afin d’éviter la désinformation et les rumeurs, citez vos références."


              • Eric F Eric F 29 octobre 21:52

                @Fifi Brind_acier
                "vérifiez la source des informations que vous postez afin d’éviter la désinformation et les rumeurs, citez vos références.« 
                Certes, mais ceux qui exhibent le plus de références les choisissent généralement en fonction de leurs propres convictions (comme jadis les communistes de tribune citaient les doctrinaires soviétiques). Du reste, avec une certaine habitude, on peut situer politiquement la plupart des intervenants en fonction des »référents" auxquels ils font appel. 


              • Lugsama Lugsama 28 octobre 09:00

                « Inexorable » il est fortement remonté depuis le début de la crise des gilets jaunes. Je me souviens que Sarkozy avait finalement perdu de très peu, à une année des élections il flirtait avec les 20%.


                • kimonovert 28 octobre 09:04

                  Les chiffres selon la Police ! Les chiffres selon les manifestants : Dette publique de la France en 2019 par rapport au PIB : 87,66 % Position au sein des pays du G7 : 4ème derriere Allemagne, Canada et RU...devant USA, Italie et Japon. Évolution de 2012 à 2019 : 90.233% 93.876% 95.756% 96.063% 95.302% 93.580% 90.801% 87.660% Conclusion en 2018 baisse de 93,58% à 90,8% et en 2019 baisse à 87,66% ! La dette baisse ! CQFD


                  • kimonovert 28 octobre 09:11

                    Le p’tit bonhomme en mousse trouve pertinent de lire l’avenir à la marseillaise : dans une boule de pétanque plutôt que, comme madame Irma le fait, dans une boule de cristal...Chacun sa lorgnette ! Mef sur le bon bout...Et surtout vous cassez pas le bulbe avec une loupe et une calculette ! Continuez vos racontars...Vous oeuvrez pour votre retraite...que personne ne veut plus payer... cela s’appelle « se flinguer avec une poignée de saucisses » !


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 11:05

                      @kimonovert
                      Vous feriez mieux d’ouvrir les yeux, ça manifeste de plus en plus, et pour les mêmes raisons : l’austérité imposée par le libéralisme : Gilets jaunes, Bolivie, Liban, Equateur, Chili, Irak, Ethiopie, Guinée ... et ce n’est sans doute qu’un début.

                      Je mets à part les manifs de Hongkong, c’est une « révolution colorée » pour enquiquiner la Chine.


                    • kimonovert 28 octobre 09:23

                      En fait, discuter de dette publique, c’est discuter de l’argent que les francais placent comme de p’tits spéculateurs qu’ils sont...Qui va leur expliquer que ces obligations qui hantent leurs livrets bancaires sont ce pognon de la dette de l’Etat qu’il fustige...Le jour où l’Etat sera en faillite, ils iront pleurer avec leur carte à puce devant les DAB ! La dette c’est eux qui l’ont dans leur bas de laine et en plus ils demandent qu’on augmente le taux d’intérêts...donc la dette pour le payer...Non on ne vous a pas menti, mais plus sûrement vous n’avez pas écouté...


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 10:56

                        @kimonovert
                        Pourquoi le gouvernement ne l’explique jamais ?
                        L’argent de l’épargne des Français, les banques le prête à l’Etat.
                        Leur épargne devient de la dette.


                      • Attila Attila 28 octobre 11:27

                        @kimonovert
                        Pour Vincent Brousseau, il y a peu de risques sur la dette française.
                        Lien

                        .


                      • kimonovert 28 octobre 11:42

                        @Attila

                        Je ne suis pas inféodé...Je cherche à comprendre ce qui se dit (relativement inutile vu la maîtrise de notre langue par les beaux parleurs...) et ce qui s’écrit (avantage, on peut y revenir et citer des références, ce qui ne plaît pas forcément aux beaux parleurs...) J’apprends beaucoup sur les choses par la contradiction qu’il me semble nécessaire d’opporter objectivement aux racontards... Les experts sont très bons pour expliquer ce qu’ils ne connaissaient pas l’instant d’avant ! De l’économie, ce que je retiens, c’est la parole appaisante d’un mien banquier voulant me fourguer un crédit : « Qui paie ses dettes s’enrichit ! » La France de mes enfants et petits enfants sera riche !


                      • Attila Attila 28 octobre 18:43

                        @kimonovert
                        Le problème des experts, surtout les experts médiatiques, n’est pas leur incompétence mais le fait qu’ils sont payés par des puissances financières : banques, fonds d’investissements, etc.
                        Ils disent en public ce qui sert les intérêts de ceux qui les payent.
                        Mais il existe des experts indépendants.

                        .


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 19:54

                        @Attila
                        Kimono préfère les médias mainstream.


                      • Eric F Eric F 29 octobre 21:55

                        @kimonovert
                        « qui paie ses dettes s’enrichit » parce qu’il sera bien noté et pourra emprunter encore davantage à l’avenir


                      • ETTORE ETTORE 28 octobre 10:54

                        Concernant la chute de Macronito.....

                        Pour l’instant, pour l’instant, au niveau du 5ème étage....toujours pas passé devant !

                        Mais vous savez ce que l’on dit, tant qu’on tombe, et que le sol n’est pas touché....

                        TOUT VA BIEN !

                        Mais, je sais que ça va faire tâche !

                        C’est con, parce que ND ne seras pas retapée pour l’occasion.


                        • kimonovert 28 octobre 11:48

                          @ETTORE Votre allégorie serait celle d’une chute du 5ème étage d’un quinquennat...Au passage du 3ème au second, jusqu’ici tout va bien’’ ! Miracle de cohérence, le bon sens populaire va parler en 2022 et hop l’immeuble sera rehaussé de 5 étages...


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 13:37

                          @ETTORE
                          C’est comme pour les retraités qui ont voté Macron : « merci bien, mais on va vous baisser les retraites ! »

                          Les manifestations font peur à ceux qui ont quelques biens, et qui votaient à Droite. Du coup, aux européennes, ils ont voté Macron, plutôt que pour les Républicains.

                          Encouragé par cette manne électorale inattendue, pour les remercier, Macron leur a collé la PMA dont ils ne voulaient pas !
                          « Fallait pas sauver le soldat Macron ! »


                        • ETTORE ETTORE 28 octobre 13:41

                          @Fifi Brind_acier

                          Finirons bien par comprendre que Macron est une machine à fabriquer les cocus !


                        • Eric F Eric F 29 octobre 21:56

                          @Fifi Brind_acier
                          les retraités qui ont voté Macron, c’est comme le mouton qui vote pour le loup smiley


                        • JulietFox 28 octobre 12:24

                          Chouette on va revenir à la sesterce. (- :


                          • julius 1ER 28 octobre 15:22

                            Sortir de ’UE, sortir de l’Euro ..... sortir, sortir mais pour faire Quoi ??????

                            Sortir s’apparente à une fuite en avant, pas une promesse d’avenir !!!

                            C’est de projets dont le pays a besoin pas de fuites tous azimuts !!!

                            comme si sortir allait régler tous les problèmes, l’auteur a fait l’Ecole du Rire !!!


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 17:52

                              @julius 1ER
                              Sortir de ’UE, sortir de l’Euro ..... sortir, sortir mais pour faire Quoi ??????


                              En priorité, pour remettre en place tout ce que les Traités ont dérégulé ou supprimé:le Franc, le contrôle des mouvements de capitaux, les frontières etc.

                              Programme de l’ UPR, c’est tout écrit dessus comme le Port Salut !

                              Et avec le referendum d’Initiative Populaire, si cela ne convient pas, les Français pourront décider autre chose.

                              L’UPR a déjà préparé les maquettes des billets en Francs.


                            • BELZEBUTH BELZEBUTH 28 octobre 18:48

                              @julius 1ER
                              Bonsoir
                              La Suède, la Norvège sont encore dans l’union européenne (pour combien de temps ?,) mais ces pays ont eu l’intelligence de conserver leur monnaie nationale...
                              Ces pays ne s’en portent que mieux aujourd’hui....
                              Selon une étude du centre de politique européenne de FRIBOURG en ALLEMAGNE, chaque français a perdu 56000 euros depuis l’introduction de l’euro et donc ce rapport confirme la nocivité de l’euro pour les français qui devront suivre l’exemple de la Grande Bretagne au plus tôt et quitter non seulement cette structure maléfique qu’est l’union européenne mais aussi l’euro.....


                            • JC_Lavau JC_Lavau 28 octobre 18:58

                              @BELZEBUTH. La Norvège ? Dans l’Union Européenne ?
                              Dans l’OTAN oui, depuis les premières années.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 20:05

                              @BELZEBUTH
                              Les trois pays européens qui ne sont pas dans l’ UE, sont la Suisse, la Norvège et l’Islande. Les pays de la zone euro, c’est je crois, 19 pays / 28.
                              Les pays européens sont tous dans l’ OTAN, sauf 5 ou 6 qui sont militairement neutres.


                            • JC_Lavau JC_Lavau 28 octobre 20:11

                              @Fifi Brind_acier Officiellement, la Suède n’est pas dans l’OTAN. En pratique toutefois...


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 20:20

                              @JC_Lavau
                              Israël non plus, officiellement n’est pas dans les listes des pays de l’ OTAN...
                              Pourtant, en fonction des accords signés avec l’ OTAN, il en fait partie de fait.


                            • BELZEBUTH BELZEBUTH 28 octobre 21:07

                              @JC_Lavau
                              Erreur de ma part je suis confus.....


                            • aliante 28 octobre 18:07

                              Vous croyez encore au sacro saint sondage dans un sens ou dans un autre selon les besoins de l’oligarchie via ses relais médiatiques

                              ils vous préparent l’arrivée de la futur nouvelle lessive pour finir le lavage et l’essorage

                              la Macronie ayant lancé la première salve de missiles contre le droit du travail ,les services publics n’ayant plus la capacité de tenir la barre

                              les sondages sont faux je ne sais même pas si Macron a eu 1% un jour , ça doit correspondre aux 1% des plus riches


                              • Samson Samson 28 octobre 19:25

                                @aliante
                                Oui ! Si les instituts de sondage le lâchent et si la médiacratie relaye, il est plus que probable que son successeur soit déjà désigné ! smiley


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 octobre 20:01

                                @aliante
                                Matignon a passé commande de sondages pour 13,9 millions d’euros.

                                Je suppose que tous les sondages pour Matignon ne sont pas publiés, seulement ceux qui arrangent les affaires du gouvernement.

                                C’est ainsi que Macron a déclaré à la BBC, qu’un referendum en France sur la sortie de l’ UE donnerait les mêmes résultats que le Brexit.



                              • lloreen 28 octobre 20:57

                                Comment peut-on, sans se discréditer d’office, prétendre que monsieur Macron est le président de la république ?

                                Alors que :

                                -le coup d’état du 5 décembre 2016 (décret Valls mettant fin à la séparation des pouvoirs) a entraîné la disparition de facto de la constitution selon les dispositions de l’article 16 de la DDHC de 1789

                                -sans constitution il ne peut pas y avoir d’élections et donc monsieur Macron n’est pas le président de la république.

                                D’autre part, il faudrait un jour aussi expliquer le tour de passe-passe consistant à claironner le résultat des élections sur toutes les ondes dès 20 heures, alors que tout le monde sait que les derniers bureaux ferment...à 20 heures.


                                • Jean Keim Jean Keim 29 octobre 08:10

                                  C’est la peur qui guide les gens dans leur choix de vote, la peur de quoi me direz-vous ? La peur du changement, de ..., Sarkozy à Macron, ..., les électeurs ont voté pour la continuité d’une politique qui pourtant les méprise, les ignore et les manipule.

                                  Voter pour un faisan est sans surprise, voter pour un inconnu est prendre le risque d’élire un... faisan, comprenne qui pourra.

                                  Élections et manipulation sont un même mouvement, l’arrivée du dernier venu dans la lice le prouve sans ambages.

                                  A la fin du trucage, il n’en reste que deux, il est possible que tout soit orchestré ainsi, alors la peste ou le choléra ? Quand tout le jeu est un cancer.

                                  Et si ce n’était ni l’un ni l’autre.



                                    • kimonovert 29 octobre 10:01

                                      @ l’auteur, vous voudrez bien noter la rectification suivante, nécessaire à la bonne compréhension de la politique actuelle par les lecteurs : "Car, en fait , de changement il n’y en eut point. La dette de la France continue d’augmenter et elle atteint 99,5 % du PIB. La France est endettée à hauteur de 2358 milliards et elle paiera en 2019 37,4 milliards d’euros de remboursement de la dette publique.

                                      Pendant la présidence de M.SARKOZY, la dette de la France a augmenté de 600 milliards d’euros ! Cet endettement étant lié au sauvetage des banques et de l’euro pendant la crise financière de 2008.....

                                      Sous la présidence HOLLANDE, la dette a augmenté de 341.6 milliards d’euros....

                                      Depuis que M.MACRON est au pouvoir, on continue à s’endetter toujours plus, et pour les français, tous ces milliards à rembourser ce sont en réalité des impôts et des taxes pour leurs enfants et petits-enfants... Rien de nouveau sous le soleil de France donc.."

                                      Selon le FMI : https://www.imf.org/external/pubs/ft/weo/2014/01/weodata/weorept.aspx?sy=2012&ey=2019&scsm=1&ssd=1&sort=country&ds=.&br=1&c=156,158,132,112,134,111,136&s=GGXWDG_NGDP&grp=0&a=&pr1.x=67&pr1.y=13

                                      En substance, nonobstant l’entreprise de désinformation ambiante : Dette publique de la France en 2019 par rapport au PIB : 87,66 % Position au sein des pays du G7 : 4ème derriere Allemagne, Canada et RU...devant USA, Italie et Japon. Évolution de 2012 à 2019 : 90.233% 93.876% 95.756% 96.063% 95.302% 93.580% 90.801% 87.660% Conclusion en 2018 baisse de 93,58% à 90,8% et en 2019 baisse à 87,66% ! La dette baisse !


                                      • Eric F Eric F 29 octobre 22:07

                                        @kimonovert
                                        « La dette baisse ! »


                                        Non, dans ce tableau c’est le taux d’endettement qui baisse ; si le PIB augmente plus vite que la dette cumulée, le taux d’endettement baisse, mais le montant de la dette augmente quand même
                                        (on a la même chose avec le taux de chômage lorsque la population augmente plus vite que le nombre de chômeurs).


                                      • kimonovert 30 octobre 08:57

                                        @Eric F Oui, mais quand on peut payer, on peut s’endetter...C’est ce rapport qui est pertinent ! L’auteur dit : « La dette de la France continue d’augmenter et elle atteint 99,5 % du PIB. La France est endettée à hauteur de 2358 milliards et elle paiera en 2019 37,4 milliards d’euros de remboursement de la dette publique. » D’après : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3620890#titre-bloc-2 A la fin du deuxième trimestre 2018, la dette publique de Maastricht s’établit à 2 299,8 Md€, en hausse de 5,2 Md€ par rapport au trimestre précédent. Exprimée en pourcentage du produit intérieur brut (PIB), elle diminue de 0,3 point par rapport au premier trimestre 2018 et s’établit à 99,0 %. La dette publique nette augmente plus fortement (+14,4 Md€). Du 2eme trimestre 2017 au 2eme trimestre 2018 : 2274,0 2269,2 2257,8 2294,6 2299,8 Prochaine parution : 20/12/2019 à 08h45 - troisième trimestre 2019

                                        Où trouve-t-il ses chiffres ? Citer ses sources est tabou pour un journaliste, je le constate tous les jours ! D’où le complotisme, le révisionnisme, le négationnisme et la désinformation ambiants...sans compter la bêtise crasse !


                                      • Tall Tall 29 octobre 18:39

                                        L’avant-dernier président avait aussi fortement chuté dans les sondages. Il a même établi un record historique d’impopularité en fin de 1er mandat.

                                        Ensuite, le peuple a voté pour pire que lui .... la belle affaire ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès