• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le PS supprimera Hadopi en cas de victoire en 2012

Le PS supprimera Hadopi en cas de victoire en 2012

Les socialistes supprimeront la loi Hadopi réprimant le téléchargement illégal sur Internet s'ils remportent l'élection présidentielle de 2012. Enfin une bonne nouvelle dans ce quinquennat des ténèbres.

Enfin une bonne nouvelle dans ce quinquennat des ténèbres marqué par la répression imbécile et improductive. Les socialistes supprimeront la loi Hadopi réprimant le téléchargement illégal sur Internet s'ils remportent l'élection présidentielle de 2012. Dans une tribune publiée mercredi sur le site Rue89 Martine Aubry a dévoilé une partie du futur programme du PS. « L'abandon de la loi Hadopi, coûteuse, inefficace et à contretemps, me paraît donc aller de soi », écrit la première secrétaire du PS. « Voilà pourquoi nous sommes décidés à l'abroger ».

 

Accès universel et gratuit à la culture pour tous !


présidentielle 2012,aubry,ps,parti socialiste,sarkozy,politique,hadopi,internet,licence globaleLe budget dispendieux de la Haute autorité (Hadopi), engraissant actuellement une entreprise privée de « flicage » des internautes, sera affecté en totalité à la CNIL, organisme public, « afin de garantir les droits à l’oubli, au respect de la vie privée et à la protection des données personnelles ».

Pour remplacer l'improductive et liberticide Hadopi, le Parti Socialiste propose de « reconstruire les modèles économiques durables de la création », en reprenant à son compte le principe de licence globale. Dans les faits, le téléchargement non-commercial deviendra légal et les créateurs seront rétribués par une contribution prélevée sur les abonnements internet.

 

Si le PS, ou un autre parti qui s'alignerait sur ses propositions, parvenait à ses fins, le vieux rêve de l'accès universel et gratuit au savoir, à la culture et à la connaissance deviendrait, pour la première fois, et pour tous, une réalité concrète. C'est fou mais c'est vrai, l'utopie des révolutionnaires français de 1789 pourrait prendre corps en 2012.

 

A défaut d'avoir déjà perdu la présidentielle, l'UMP et Sarkozy viennent d'enregistrer une cuisante défaite dans la bataille d'internet. Tant mieux.


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Micka FRENCH Micka FRENCH 23 juin 2011 10:10

    De l’Ecossaise...

    « Le Parti »SOCIALISTE« supprimera HADOPI » ! Waoooo !!!!! Super !!!!

    Mais il conservera toutes les lois iniques votées par lui et l’UMP pour détruire la République pendant les vingt-cinq dernières années noires de la FRANCE...

    Micka FRENCH sur le Web depuis 1995...
    http://mickafrench.unblog.fr


    • Yvance77 23 juin 2011 10:36

      Salut,

      Cela sent surtout la démago à plein nez.

      Je ne compte plus les excellentes prises de positions du PS avant chaque élections et, au final, presque rien. Bon, faut dire que depuis la libération, ils n’ont pas été au pouvoir très longtemps non plus.

      Ségolène Royal avait eu une initiative interessante et applicable en 2007, avec la « licence globale » mais elle a terminé seconde.
      Je ne sais pas si elle aurait mis celle-ci en oeuvre, mais c’est bien la solution et, contrairement à ce qu’en pensent ces familles de nantis du « chaud bise », elle ne plomberait en rien les revenus des arts.

      Bon courage néanmoins car ce qu’il va falloir abroger prendra au minimum trois années. C’est dire si du pain sur la planche, il y a  !


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 juin 2011 14:38

        Salut Yvance.

        Oui, s’il s’agit de « changer la vie » comme le voulait Mitterrand en 1981 alors ce n’est pas gagné d’avance. Par contre s’ils se chargent de régler son compte à Hadopi comme ils ont traité la peine de mort, le Pacs ou les 35 heures, il y a peut-être une chance.

        Ce qui me rassure c’est que le sujet soit sur la table. Il faut espérer que d’autres partis suivront.


      • tikhomir 23 juin 2011 10:46

        Euh doucement, le PS promet de supprimer HADOPI, ça ne veut pas dire qu’ils vont le faire... Cela ne serait pas la première fois qu’il y aurait des promesses non tenues.

        Problème avec cette promesse ? Martine propose d’adapter et de renforcer le droit d’auteur ! Forcément, il ne fallait pas compter sur une quelconque générosité, ce n’est pas gratuit. Quelles seront les adaptations et les renforts ? Nul ne le sait et cela ne m’inspire pas confiance.

        Madame Aubry propose de soutenir les sites censurés dans le monde ? Cela peut passer pour de l’ingérence, voire une déclaration de guerre aux yeux du pays qui censure, même en passant par une ONG soutenue par le gouvernement Français. Et avant de soutenir les sites censurés dans les autres pays, elle ferait bien de supprimer la censure qu’il y a en France actuellement. Chez nous, on a déjà un bon paquet de sites filtrés et ce depuis longtemps.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 24 juin 2011 01:05

          Pour corriger les cinq ans d’erreurs et d’errances de Sarkozy il faudra du temps. C’est sûr.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 juin 2011 14:49

          C’est bien, tu progresses. N’oublies pas les majuscules et la ponctuation.

          Pour ce qui est de ces artistes-là, ils risquent effectivement d’être sujets à une sérieuse crise existentielle.

           smiley


        • wesson wesson 23 juin 2011 11:43

          Bonjour l’auteur,
          tant qu’ils y sont, il devraient aussi inclure dans leur programme l’interdiction de tout programme de sanction automatisé, quel qu’il soit. Donc exit les radars automatiques, qui ne font qu’engraisser la SSII Atos.


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 juin 2011 14:53

            Salut Wesson.

            Oui, ça me paraîtrait logique.

            En tout cas, celui ou celle qui remplacera Sarko en 2012 aura du travail.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 juin 2011 12:27

            Bonjour PC, demain on rase gratis,

            ça ne garantit pas qu’à la place ils nommeront pas des lourdes commissions d’experts chargés de fouiner telles les sangsues sur le dos de la pauvre bête.

            Démocratie numérique, ça veut dire que les internautes savent eux même signaler en abus une adresse jugée nuisible. Pas besoin d’armée de police espionne coûteuse, juste une adresse universelle où chacun peut renvoyer un url qu’il soit rayé du net par quelques fonctionnaires compétents point et c’est réglé.

            Font chier quand même dès que l’État entreprend une réforme, c’est toujours la solution la plus longue, plus coûteuse et inefficace qu’il choisit. Ça occupe des myriades de ministres et leur personnels, mobilise des piles de papiers, laisse un boulevard de fausses promesses pour les candidats à de nouvelles toutes neuves...

            votez pas lang de bois on s’en fou de ces conseilleur qu’on paye plein pot pour nous racketter sul dos. 


            • zelectron zelectron 23 juin 2011 12:54

              On oublie LOPPSI et LOPPSI 2  ???


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 juin 2011 14:26

              A les croire, Loppsi et Loppsi 2 devraient être également supprimés.
              On verra bien.


            • kavulum kavulos kavulum kavulos 24 juin 2011 07:53

              A chaque fois que j’ai signalé des liens douteux aux autorités compétentes, je les ai retrouvés sur les mêmes sites où ils se faufilent. Il se trouve que j’adore la fesse (exclusivement adulte et se pratiquant dans la sphère intime) et que sur certains sites on trouve des liens imagés vers d’autres sites proposant photos et films mettant en scène des gamines et des gamins visiblement pubères, ou des exhibitionnistes « se produisant » dans des jardins d’enfants, près de manèges, etc.

              Ces liens je les ai signalés au site gouvernemental créé soi-disant pour lutter contre la pédoporno et les malades pervers, ainsi qu’à un site belge analogue et même à Interpol.

              Résultat, ils sont toujours là. Les sites et blogs auxquels ils renvoient existent toujours. J’ai fait la même chose avec les webmasters des serveurs de blogs en question, qui n’ont même jamais répondu à mes mails. 

              Alors la censure, les commissions, les fonctionnaires compétents ou non, la morale réac des pourfendeurs du web, on imagine bien où elle se tient...   


            • Alain Michel Robert Alain Michel Robert 23 juin 2011 13:29

              Bon jour Peachy,

              Lorsque j’ai lu la nouvelle hier sur PCInpact, je me suis d’abord naturellement réjoui... mais, j’ai quand même trouvé l’annonce du PS quelque peu « mollasse ».
              Hadopi n’est pas une « petite affaire » qui ne regarde que le milieu des artistes : il s’agit d’un enjeu majeur de société ! Pour s’en convaincre assurément il faut lire « La bataille Hadopi » téléchargeable gratuitement en PDF... mais on peut aussi l’acheter en livre papier sur InLibroVéritas : j’ai fait les deux (ici).

              Alors, si l’annonce est molle, il n’est pas déraisonnable de penser que l’analyse du PS sur la question est, elle aussi, de même nature... ce qui laisse planer le doute quant à la tenue de cette promesse une fois les élections passées.
              J’aurai aimé, pour y croire vraiment, entendre une prise de position beaucoup plus pêchue, sans ambiguïté et beaucoup plus en phase avec le réel des véritables enjeux, . A la place de : « L’abandon de la loi Hadopi, coûteuse, inefficace et à contretemps, me paraît donc aller de soi », j’aurais préféré entendre un truc du genre : « L’abandon total de la loi Hadopi et de tout ce qui va avec, coûteuse, inefficace, à contretemps et qui représente une dangereuse régression démocratique, va donc absolument de soi ».

              Mais, bon, on ne va pas cracher dans la soupe non plus. Néanmoins, on l’entend bien dans les commentaires sur ce fil : beaucoup ne croient à cette annonce que du bout des doigts. On dirait que Martine Aubry n’y croit, elle aussi, qu’avec des pincettes... Dommage...


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 juin 2011 14:28

                Oui, le problème c’est que pour l’instant nous devons les croire sur parole. Attendons les détails.


              • rosa luxemburg 23 juin 2011 13:30

                 Vont ils aussi abolir MAASTRICHT ET LE TRAITE DE LISBONNE ,RENATIONNALISER LA BANQUE DE FRANCE et mettre LE SYSTEME MONETAIRE ET FINANCIER en redressement judiciaire ?

                AUCUNE CONFIANCE DANS CES GENS LA ,35% des Français ne peuvent plus se soigner et on nous prend la tête avec le mariage gay .C"est gens n’ont aucune conscience ce sont des incompétents,ils ne se sont pas remis en question depuis Mitterand qu’ils idolâtrent !

                UMPS FN MEME COMBAT DANS LE SUICIDE PROGRAMMEE DE LA CIVILISATION !!!


                • Giordano Bruno 23 juin 2011 14:16

                  N’écoutez pas les promesses des uns et des autres. Regardez plutôt ce qu’ils ont fait lorsqu’ils étaient au pouvoir.

                  Jugeons sur des faits, pas sur du vent.


                  • Giordano Bruno 23 juin 2011 15:29

                    Dois-je conclure du moinsage de mon message qu’il y a une majorité de personnes préférant s’en tenir aux promesses plutôt qu’aux faits parmi ceux qui ont cliqué ?


                  • Giordano Bruno 23 juin 2011 14:22

                    Je propose la relecture salutaire des 110 propositions d’un socialiste : François Mitterrand.


                    • apopi apopi 23 juin 2011 15:12

                       C’est bien connu le PS lave plus blanc que blanc, surtout avant les élections, après, c’est de notoriété publique les promesses il suffit d’y croire.

                       En toute modestie je me permet de suggérer aux camarades associés quelques suppressions que le citoyen de base devrait apprécier : toute forme d’imposition, les péages de toutes sortes (autoroutes, parkings,etc..), la publicité quel que soit le support, le prix des carburants, et tous les médias traditionnels à l’exception de quelques journaux satiriques. Liste non limitative bien sûr.


                      • thieb03 thieb03 23 juin 2011 15:49

                        Pour rappel, voici la définition originelle de la propriété intellectuelle telle qu’elle a été instituée par un des pères fondateurs de la première république http://www.thieb03linux.fr/le%20chapelier.png


                        • Berkano Othala 23 juin 2011 16:36

                          Bonjour Mr PEACHY .

                          Pour tomber dans le jeunisme le PS a choisi HADOPI, mais il devrait parler de la couverture médicale,
                          de l’extension du RSA, du retrait d’ Afghanistan, et de libye, et de la créations de commissions d’enquête sur l’intervention en Côte d’Ivoire, et l’interdiction dd l’exploitation du gaz de schiste .
                          Je suis d’accord qu’abroger HADOPI soit necessaire ,mais si elle avait simplement dit que le smig serait augmenté ....là elle aurait été crédible, mais évidemment 1000 € par mois ,elle ne sait pas ce que sait .
                           Cordialement .


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 juin 2011 17:14

                            Exact. On attend le reste des propositions.


                          • kavulum kavulos kavulum kavulos 24 juin 2011 07:43

                            Crédible à propos du SMIC, le P« S », je n’y crois pas plus qu’à l’amnésie du populo de gogauche. Déjà en 78 l’Union de la Gauche (morte-née) promettait le smic à 1500 francs. Ségo, aux dernières Pestilentielles, promettait un SMIC à 1500 €. Entre les deux, il y a eu 22 ans de « socialo-communisme » au pouvoir et puis Jospin...



                            • yvesduc 23 juin 2011 21:18
                              « Dans les faits, le téléchargement non-commercial deviendra légal et les créateurs seront rétribués par une contribution prélevée sur les abonnements internet. »

                              J’allais demander si cette contribution serait proportionnelle au volume transitant sur la ligne, mais cela pénaliserait alors ceux qui téléchargent sur des sites payants (comme iTunes), car ils paieraient alors deux fois...

                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 24 juin 2011 01:23

                                Non, à priori il n’y aura pas de « contribution proportionnelle au volume transitant sur la ligne ». Selon les principes de la licence globale le flux de données n’a aucune importance. Le téléchargement « illégal » deviendrait légal sans aucune restriction.

                                Concernant iTunes je suis certain que les requins d’Apple sauront s’adapter au nouveau modèle économique.


                              • Walid Haïdar 23 juin 2011 23:30

                                Décidément, la ligne de campagne du PS semble se démarquer de plus en plus : court-circuiter le mouvement potentiel d’électeurs abstentionnistes vers les petits partis, notamment le front de gauche.


                                Légalisation du cannabis (qui ne pourrait être que dépénalisé en fait, à moins de sortir du traité international interdisant sa légalisation), et maintenant Hadopi...

                                Une excellente stratégie électoraliste lorsqu’on a pas d’idées et un programme non applicable. Bien joué.

                                Malheureusement, je doute que l’Hadopi et la question du cannabis soient les questions cruciales qui nous intéressent.

                                Alors que nous vivons une période charnière, cruciale il faut vraiment être à court d’idées et sans projet authentique, pour faire du bruit sur des problématiques aussi secondaires.

                                • kavulum kavulos kavulum kavulos 24 juin 2011 07:39

                                  Je connais des tonnes de gens qui continuent à télécharger via le P2P sans utiliser de VPN ni de système de brouillage, et qui n’ont jamais vu la couleur d’un mail HADOPI.

                                  Alors je me pose cette question ? Qu’est-ce qui se cache derrière HADOPI ? Incompétence absolue de la bureaucratie sarkoziste doublée d’une gabegie de plus ? Ou apparence d’incompétence cherchant à masquer des finalités obscures en rapport, disons, avec le Renseignement ? On imagine qu’il n’y a pas que des films DIVX, des fichiers .mp3 et des distros Linux qui transitent par le P2P, même si autant de choses transitent aussi par le port 80... nettement moins contrôlable.

                                  Si quelqu’un d’un peu calé a réfléchi à la question et qu’il serait en mesure de nous éclairer ...


                                  • lacenaire 25 juin 2011 17:45

                                    alors je voterais P.S des deux mains !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires