• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Référendum d’Initiative Citoyenne ou R.I.C.

Le Référendum d’Initiative Citoyenne ou R.I.C.

Mais qu’est-ce que le véritable RIC exigé par les Gilets Jaunes ?

Le RIC se décline en 4 types de référendum :

-  le référendum constituant

-   le référendum pour proposer une loi

-   le référendum pour abroger une loi

-   le référendum révocatoire

Important : Ces 4 types de RIC doivent être inscrits dans la Constitution française !

En plus de replacer le "peuple" au cœur du pouvoir politique, les Gilets Jaunes espèrent ainsi pouvoir demander le départ d'un responsable politique, faire voter une loi ou en supprimer, ou encore demander une modification de la Constitution.
 

Pourquoi le RIC ?
Beaucoup de citoyens (les citoyens informés) constatent que de nombreux élus qui normalement devraient les représenter ne les représentent pas et font le jeu des possédants, de la finance. Ceux-ci le leur rendent bien en leur accordant de nombreux privilèges, un niveau de vie bien supérieur à celui de ceux qui les ont élus, et rendent leur élection possible en mettant à leur disposition les nombreux moyens dont ils disposent (par exemple, quand on sait que 10 milliardaires sont propriétaires de la plupart des médias, il ne faut pas s’étonner du nombre énorme de “unes” dont a bénéficié Macron durant l’année qui a précédé l’élection présidentielle).
Face à cette constatation, il faut absolument que les citoyens retrouvent le moyen de se faire entendre et récupèrent leur droit à décider du sort de leur pays. Ils pensent que le moyen le plus sûr est le RIC inscrit dans la Constitution, dans le cadre d’institutions nationales qui prévaudraient sur les institutions européennes et pas le contraire comme aujourd’hui !
 

L'enjeu du RIC
L'enjeu du RIC, tel qu'il est proposé par les Gilets Jaunes est bel et bien celui de la démocratie directe, un processus d'élaboration dans lequel les élus ne sont pas appelés à interférer, sous peine de le vider de sa substance. Les lois élaborées par les citoyens doivent avoir une valeur supérieure à celles élaborées par les élus. De quoi susciter la méfiance et la défiance des élus et des partis politiques majoritaires, ce qui prouve bien que notre système actuel n’est pas vraiment démocratique. Néanmoins les citoyens ne décideront pas de tout non plus, car nous devons être réalistes, il nous faut bel et bien une politique représentative, mais avec un contrôle de nos représentants par les citoyens leur permettant d'intervenir par exemple en cas d'une trahison par un élu ou un parti politique pour une promesse non tenue.
 

Le RIC est un véritable outil démocratique, un véritable "couteau suisse démocratique", c'est même un outil essentiel pour une vie démocratique, et son absence de notre Constitution a fait qu'on nous a imposé le Traité constitutionnel de l'UE à la fin de l'année 2007 qui a pourtant été rejeté en 2005 par quasiment 55% des électeurs.

Le RIC est-il compatible avec les traités, le TUE et le TFUE, de l'Union Européenne ?

On parle du principe de primauté du droit communautaire.

Le principe de primauté du droit communautaire repose sur le fait qu'une norme juridique de l'Union européenne prévaut sur le droit national de chaque État membre.
 

Ainsi, si une norme française est en conflit avec une norme européenne, la norme française doit être écartée au profit de la norme européenne !
 

Le référendum européen ou cette utopie qu’on nous fait miroiter est un semblant de "démocratie".

Le Traité de Lisbonne de 2007 a ouvert la voie à une « initiative citoyenne européenne ».
L’instrument est peu connu, mais il existe.
Adopté en 2007 – après le rejet du projet de Constitution européenne par référendum en France et aux Pays-Bas deux ans plus tôt –, le Traité de Lisbonne permet à au moins un million de citoyens de l’UE d’obliger la Commission européenne à se saisir d’un sujet et à élaborer une proposition de directive.
 

 

Cette « initiative citoyenne européenne » a notamment été utilisée par les opposants au glyphosate, ce pesticide controversé dont le Parlement européen a voté in extremis, en novembre 2017, la reconduction controversée de l’autorisation pour cinq ans.
 

Au total, depuis l’ouverture de la procédure en 2012, plus de quarante initiatives ont été déposées. Seulement quatre ont abouti à des propositions législatives communautaires.
 

Un exemple flagrant de blocage d'une « initiative citoyenne européenne » par la Commission Européenne (non élue) :

La démocratie à Bruxelles, ce n’est toujours “pas d’actualité” !
Le 11 septembre 2014, avant même d’avoir pu recueillir les signatures nécessaires à sa pétition, l’initiative de l’Alliance stop TAFTA (traité transatlantique de libre-échange) se situant dans le cadre de l’Initiative citoyenne européenne (ICE) a été retoquée par la Commission Européenne, alors même qu’elle entamait la procédure d’enregistrement. De prime abord, on ne saurait être étonné d’une telle issue, vu l’extraordinaire opacité que crée l’Union européenne (UE) autour de ces traités transatlantiques qui se fabriquent dans le dos des citoyens européens. Que ce soit pour le Ceta (traité de libre-échange Canada-UE), le Tafta, ou encore le Tisa (accord sur le commerce et les services), Bruxelles verrouille au maximum l’accès aux points de négociations de ces futurs traités.
 

« Nous avons examiné votre proposition d’initiative (…) Suite à cet examen, nous sommes au regret de vous informer que la Commission se doit de refuser l’enregistrement de cette proposition au motif qu’elle tombe manifestement en dehors du cadre juridique…  »

Une fois la pétition enregistrée, la proposition est soumise aux institutions européennes pour être débattue dans un cadre législatif.
Seul problème : la Commission a le droit de refuser l’enregistrement d’une initiative avant même que soient recueillies les signatures nécessaires.
https://www.humanite.fr/une-initiative-citoyenne-anti-tafta-retoquee-bruxelles-552080
 

Bref, vous avez compris, «  l’initiative citoyenne européenne  » est vidée de sa substance par le pouvoir de la Commission Européenne d'interférer sur toutes les demandes et toutes les décisions ... même des autres instances de l'UE à l'exception de la BCE qui est 100% indépendante !

Et c'est justement ce droit de refus d'organiser un référendum qui s'oppose à la démocratie.
Demos = le peuple et Kratos = Le pouvoir.
 

La Commission Européenne est un organe qui se caractérise par son fonctionnement profondément anti-démocratique, c'est un fonctionnement dictatorial !
 

Méfiance aussi envers ceux qui vous promettent une "autre Europe". On devrait d'ailleurs plutôt dire une autre "Union Européenne" !
C'est l'article 48 du TUE, qui exige l'unanimité des 28 pays pour changer le TUE ou le TFUE !
C'est une utopie de croire qu'on peut y obtenir l'unanimité des 28 pays ! Les traités ont été volontairement verrouillés par les représentants de l'oligarchie, qui ont écrit ces textes dans le but d’empêcher tout changement !

La promesse d'une autre Europe (une Europe sociale et démocratique), c'est un véritable enfumage qui perdure depuis plus de 40 ans ! (bien souvent, à l’initiative des socio-démocrates comme le P.S. ou les écolos).

Pour pouvoir mettre en place le véritable RIC, nous devons  :
1.  Quitter l'UE par l'article 50.
Non, la France ne sera pas coupée du reste du monde car elle reste liée aux autres pays par plus de 6686 traités existants !
2.  Reconstruire une vraie Union européenne sociale et démocratique cette fois, avec moins de pays adhérents et pourquoi pas inclure le RIC dans un futur nouveau traité européen.
3.  Conserver la primauté des lois des Etats sur celles de cette Union, car l’Etat doit rester le premier échelon inamovible des droits du peuple.

Voilà, j'ai apporté ici la preuve que le véritable RIC tel qu’exigé par les Gilets Jaunes n'est pas compatible avec le fonctionnement antidémocratique de l'UE où priment les lois communautaires (UE) sur les lois nationales (France, Allemagne, Italie, Espagne, etc.) et où une Commission Européenne bloque la vie démocratique des peuples de l'UE.

L'oligarchie rejette le RIC
 « Une arme contre l’oligarchie »
L'oligarchie a tendance à rejeter farouchement l'idée du RIC, on suppose que le peuple va mal voter !
Ce même argument était autrefois utilisé contre le suffrage universel ou le vote des femmes qu'on disait manipulées par les curés.
On peut leur répondre que si les gens du peuple ne sont pas sûrs de leur vote, s'ils trouvent la proposition trop risquée, ils la rejettent.

La position du gouvernement Macron au sujet du RIC
 «  On ne doit pas créer une situation de concurrence entre les formes de démocratie » directe et représentative, a plaidé le chef de l'Etat lors du lancement de ce débat avec quelques 600 maires normands à Grand Bourgtheroulde (Eure).

«  Il faut qu'on mette une forme de verrou, quand le peuple s'est exprimé par référendum sur un sujet » et faire en sorte que « le peuple souverain, par la voie de ses représentants, ne (puisse) pas y revenir pendant une certaine période, en tout cas dans les mêmes termes », a-t-il suggéré.

Le mot de la fin :

OUI, une chose est sûre, c'est que le RIC représente la porte vers une politique plus sociale, vers plus de démocratie, vers plus de protection de l'environnement, etc. bref des sujets dont l'oligarchie ne se préoccupe pas !

C'est au peuple français d'enfoncer cette porte qui est bloquée par l'oligarchie financière.

 

« La vraie démocratie ne viendra pas de la prise du pouvoir par quelques-uns mais du pouvoir que tous auront de s'opposer au pouvoir de quelques-uns. »
Gandhi


Article créé par Dieter le 15/07/2019
Ps. : Un grand MERCI à mon copain Gérard, pour son aide à la rédaction de cet article.

sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_d%27initiative_citoyenne

https://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/etienne-chouard-80-des-citoyens-210105

https://www.marianne.net/politique/gilets-jaunes-le-ric-fonctionne-tres-bien-ailleurs-voici-quelles-conditions

https://www.touteleurope.eu/actualite/la-hierarchie-des-normes-de-droit-de-l-union-europeenne.html

https://francais.rt.com/france/60978-liste-dont-programme-europeennes-tient-trois-lettres-referendum-initiative-citoyenne

https://www.humanite.fr/une-initiative-citoyenne-anti-tafta-retoquee-bruxelles-552080

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-referendum-d-initiative-citoyenne_2053786.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Arogavox 17 juillet 08:26

    ... et pour préparer le RIC, puis ses propositions : le « ramène ta fraise » ou « doléances KDO » !


    • ASTERIX 18 juillet 09:46

      @Arogavox

      OUI TRES VITE car pour le RIP POUR PRIVATISATION ADP on nous empeche de VOTER tout doit etre codé commune de naissance et commune de vote

      c est DU MACRON SAUCE LE CASTAGNEUR §§§§§§


    • GERMES GERMES 18 juillet 13:33

      @ASTERIX
      Ce RIP n’a aucune chance d’aboutir, quand on sait que si le sujet est abordé par l’Assemblée d’ici un an, pas de référendum...et même si la pétition réunissait 4,7 millions de voix, en dernier ressort la Commission Européenne peut la rejeter car les lois de l’U.E. priment sur les lois françaises !!! Cette pétition pour un RIP sert surtout à ficher les gens...La seule solution pour que le peuple se fasse entendre est en premier de sortir de cette U.E. dictatoriale, pour récupérer notre indépendance et notre souveraineté, ne plus avoir les mains liées par les décisions arbitraires de la Commission européenne et surtout les lois de l’U.E. supérieures aux nôtres, ce qui est inadmissible...Et enfin inscrire le RIC dans la Constitution française écrite par le peuple et pour le peuple, à l’issue d’une Assemblée constituante...Il ne faut pas entrer dans le jeu de ce système actuel, car nous sommes toujours perdants en croyant que nous sommes en démocratie comme beaucoup de partis et les médias « aux ordres » nous en rebattent les oreilles. J’ai des amis qui vont signer cette pétition, se disant que c’est mieux que rien, mais, comme Macron l’a dit, « il ne peut pas y avoir interférence de la démocratie représentative et de la démocratie directe », il prône que la démocratie représentative doit primer sur la démocratie directe, bien sûr (les parlementaires sur le peuple)...Eh bien non, M. Macron, les décisions du peuple doivent primer sur les décisions des parlementaires, pas comme en 2005, où malgré les 55% de NON au traité de Lisbonne relatif à la « Constitution de l’U.E. », les parlementaires l’ont fait passer en 2008, dans le dos du peuple !


    • bcallens 17 juillet 09:21

      Le référendum abrogatoire consiste à abroger une loi existante et applicable. Il faudrait y ajouter le « veto citoyen » qui consisterait à empêcher la promulgation d’une loi...


      • karibo karibo 17 juillet 14:47

        @bcallens
        Bonne idée mais le révocatoire permet de l’ abroger .


      • Traroth Traroth 18 juillet 10:26

        @bcallens
        L’idée n’est pas d’organiser constamment des référendums, mais de faire en sorte que nos élus cessent d’eux-même de proposer et de voter des lois dont le peuple ne veut pas.


      • banban 17 juillet 10:13

        La meilleurs Idée depuis l’abolition du servage et l’instauration de la première république.

        Du coup on fait comment pour l’imposer ? On regarde Chouard et begaudeau à la télé ou sur Youtube ? On sert de punching-ball au CRS tout les samedi ?

        Dite-moi je suis a court d’idée.


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 juillet 13:00

          Bonjour banban,
          .
          « Du coup on fait comment pour l’imposer ? »
          .
          J’ai pourrait vous poser la même question....
          .
          La première chose à faire c’est de informer les gens, c’est ce qu’on tente de faire sur les médias libres. Les médias dominantes n’ont rien à foutre de la démocratie voire du RIC et ils se sont logé du coté de gouvernement Macron.
          .
          Après je me tape la tête contre le mur, quand je voie que la plupart des gens qui se déplacent aux urnes votent contre leurs propres intérêts .... !!!!
          .
          Cette déviation des électeurs est entre autre du à la désinformation des grands médias, voire la non information des gens, est surtout à la propagande pro mondialiste, propagande pro néolibéralisme, pro-européenne !
          .
          Donc que va t-il se passer ?
          Les gens vont continuer à voter pour des cons, bref des gens du système néolibéral et mondialiste, l’oligarchie se voit donc encourage de resserrer encore plus la vis qui ponctionne essentiellement les travailleurs et la classe moyenne jusqu’au jour, ou je l’espère, que les gens se réveilleront enfin en masse.
          .
          Le problème pour moi ce sont les gens qui restent scotché d’arrière la télévision et qui regardent comme nous les gilets jaunes on se fait défoncer la gueule.
          .
          Je poursuit le combat que je mène depuis 30ans, un combat pacifique, en écrivant en manifestant.
          .
          Je suis désolé de vous décevoir mais je ne pas une recette miracle.
          .
          Pour faire une révolution il faut une masse critique, plusieurs dizaines de millions de personnes qui bougent leur cul pour changer une fois pour toute ce système esclavagiste !
          .
          Et vous, êtes vous scotché d’arrière la télévision ou êtes vous comme moi toutes les samedis dans la rue voire sur des rond points ?
          .
          Sur le rond point ou je suis en ce moment toutes les samedis, on ne bloque pas les automobilistes, mais on les informé avec des tractes donc on fait passer des informations qui ne passent pas aux antennes radio voire télévision. On s’adresse à Mr et Mme tout le monde.
          .
          Puis on s’organise avec des réunions interrégionales ...
          .
          Non, le mouvement des gilets jaunes n’est pas mort !
          .
          On ne lâche rien !


        • karibo karibo 17 juillet 14:47

          @eau-du-robinet
          Merci , on ne lâchera pas !
          le RIC en toutes matières en marche !


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 juillet 16:34

          Bonjour karibo,

          +++++ smiley


        • papijef papijef 18 juillet 08:27

          @banban

          tu aurais pu faire comme moi : je me suis présenté aux législatives en 2012 pour promouvoir le RIC.

          De même nous avons présenté une liste aux législatives de 2019 : mais de cela ni eau du robinet ni le célèbre chépluki ne semblent avoir connaissance. Yvan Bachaud, qui a publié sur Avox, fait la promotion du RIC depuis bien longtemps.


        • papijef papijef 18 juillet 08:31

          @eau-du-robinet
          tu pourras regarder la réponse que je fais à banban. voir aussi avec Yvan Bachaud si on ne pourrait pas proposer des listes RIC aux municipales ...


        • GERMES GERMES 18 juillet 14:10

          @eau-du-robinet
          Je vous prie d’excuser les fautes de français de Dieter, car il est allemand d’origine, vivant depuis longtemps en France...Il s’intéresse beaucoup au sort de notre pays qu’il aime. Je suis son pote, Gérard, qui relit ses articles avant de les proposer à AgoraVox. Je peux témoigner qu’il est très engagé dans le combat contre ce système, comme moi-même, beaucoup plus que des Français de souche. Je comprends que des gens soient désespérés face aux moyens d’action de plus en plus restreints dont nous disposons, face à ce pouvoir qui fait passer ses règles en force, qui pousse les F. D.O. à avoir une réponse violente lors des manifs de GJ, face à l’inertie de beaucoup de Français (surtout les jeunes, hélas, de moins en moins intéressés par le sort de leur pays) abreuvés d’infos partiales, comme sur les Gilets Jaunes, qui ne seraient que des idiots, des brutes, des casseurs et intoxiqués par des émissions de télé qui tirent le peuple vers le bas (foot, crimes, faits divers, télé-réalité, bouffe, séries stupides, souvent d’origine anglo-américaine), face à un système prétendument démocratique qui bloque chaque initiative citoyenne, face à des politiques corrompus qui abusent de leur pouvoir et sous la coupe de la finance, comme lorsque la branche énergie d’Alstom est vendue à General Electric, avec le soutien de quelqu’un que je ne nommerai pas, mais qu’il est facile de trouver, livrant par la même la maintenance, les pièces de rechange de nos turbines nucléaires aux Etats-Unis qui peuvent faire pression sur la politique de la France (cela s’appelle de la trahison)...Que faire sinon, comme le dit Dieter, informer sans relâche, avec de vraies infos, vérifiées, pas du pipeau, comme ce qu’on entend dans les médias principaux (qui appartiennent à 10 milliardaires), se battre comme le font les braves Gilets Jaunes qui font preuve d’un courage et d’une constance (ils devraient être applaudis par les Français au lieu d’être critiqués, à la suite des médias) exemplaires.


        • CRICRI59 CRICRI59 18 juillet 18:16

          @eau-du-robinet

          Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


        • samy Levrai samy Levrai 18 juillet 18:17

          @papijef
          Pas de RIC sans FREXIT préalable, ton parti n’est pas crédible en fait.


        • Attila Attila 20 juillet 12:08

          @GERMES
          Globalement d’accord avec votre message, je souhaite apporter un petit complément :
          "Je comprends que des gens soient désespérés face aux moyens d’action de plus en plus restreints dont nous disposons, face à ce pouvoir qui fait passer ses règles en force, qui pousse les F. D.O. à avoir une réponse violente lors des manifs de GJ "
          Pour ce qui est de la violence des Fdl’O, les manifestants et leurs leaders n’ont pas daigné s’organiser pour s’en protéger, se contentant de protester contre les atteintes au droit de manifester. Il est clair que le pouvoir en place se moque complètement des droits des citoyens.
          D’autres peuples se sont mobilisés et se sont organisés efficacement, comme ce petit village au cœur de l’Amazonie colombienne.
          Je précise que ce sergent expulsé manu militari n’a pas été blessé. En plus, c’est un brave type.
          Pour ce qui est des moyens d’action, le plus efficace reste le bulletin de vote. Si les électeurs venaient voter en masse contre les mercenaires du Fric comme Macron ou Fillon, ils ne seraient pas élus.
          .
          Actuellement, je n’envisage plus d’autre action politique que pour mettre les électeurs au pied de leurs responsabilités.
          .


        • Attila Attila 20 juillet 12:26

          @Attila
          "Vous assumez ce que vous avez élu ! C’était y’a deux ans qu’il fallait réfléchir ! »
          « On a voté pour lui mais qu’est-ce qu’on a été con ! »
          Lien

          .


        • L'apostilleur L’apostilleur 21 juillet 08:51

          @eau-du-robinet

          « ..Je suis désolé de vous décevoir mais je n’ai pas une recette miracle... »

          Vous n’êtes pas le seul. La question se pose depuis plus de 2000 ans (*). Le RIC peut faire « rêver » chacun de ses partisans, sauf que son caractère démocratique ne serait avéré que si plus de 50% des français y souscrivaient.

          La frontière est mince entre une démocratie « réelle » et celle qui serait « efficace ».

          « Solon n’a attribué au peuple que le pouvoir strictement nécessaire, celui d’élire les magistrats et de vérifier leur gestion car si le peuple ne possède même pas sur ce point un contrôle absolu, il ne peut être qu’esclave et ennemi de la chose publique » Faudrait-il rendre comminatoires les rapports de la Cour des Comptes ?

          (*) Cet extrait du Monde (hors série histoire de la méditerranée. Frédéric Hurlet) illustre des réflexions anciennes sur le sujet qui se posent encore.

          « ..Aristote admirait la constitution de Carthage IVe s. avjc pour l’équilibre des pouvoirs (un exécutif avec des magistrats, deux conseils la gérousia et le tribunal des Cent-quatre, et l’assemblée du peuple incluant tous les citoyens). Polybe IIe s. avjc la considérait »constitution mixte« , stable car elle combinait les trois formes de régime- monarchie, aristocratie démocratie. Il la trouvait inférieure à celle de Rome en raison du poids prépondérant que finit par prendre l’assemblée du peuple.... »

          L’alternance semble le meilleur moyen démocratique pour conduire un pays moderne.


        • tashrin 17 juillet 11:01

          Pas besoin, maintenant ya twitter

          Apparemment ca suffit...


          • ddacoudre ddacoudre 17 juillet 12:48

            Bonjour Article sympathique, mais ’aborde pas les problèmes qui en découlent. Ensuite il faut avoir une idée claire du régime économique sous lequel nous vivons

            1/ le libéralisme le droit de chacun d’entreprendre. 2/ le marché, le droit de passer tout contrat pour réaliser un échange équitable. De rechercher le meilleur rapport sur la base des désirs humains (rareté) Répondre à la demande. Anticiper la demande ( pub) 3/ formation du capital. Sans revenir sur l’histoire, il y a ceux qui le possèdent de par leurs histoires et ceux qui peuvent me créer par le pouvoir régalien du peuple. Aujourd’hui le pouvoir régalien à été abolie en 1976 avec l’accord du peuple. Et confirmé en 1992 au niveau de UE et ma création de la BCE en 1998. C’est donc le capital privé qui finance le libéralisme et les échanges soit par la bourse soit par les banques de dépôts et d’investissement. 4/ la relation au travail et sur celle du dominant/ dominé, maître/ serviteur, patron / ouvrier, employeur/ salarié.

            Rapidement qui gagne ou qui produit le capital. Je vais le caricaturer au plus simple, mais , C’est irréductible en l’état du droit.

            Un employeur verse 100 à un salarié Pour faire un travail le travail X du salarié représente une charge avec tous les prélèvement qu’il comprend pour recevoir des services, et acheter le produit de son travail. L’employeur pour réaliser le travail qu’il a donné à faire au salarié à investi ,100 de son capital Il doit donc mes récupérer en vendant X. S’il vend X 100 il fait faillite. Il va donc ajouter une marge qui de 100 pour couvrir ses prélèvement, ses frais de fonctionnement 50 de prélèvement et 20 de frais

            et 30 son bénéfice. Il va vendre X à (50 + 20+ 30) +100 = 200. À qui ? Au Client qui est le client ? Celui qui dispose d’une ressource, le salarié. L’employeur revend donc X à son salarié à qui il a verser 100 pour faire X. L’employeur récupère donc sa charge salariale. Or le Client pour acheter X n’a que 100 - 50 de prélèvement = 50. Pour acheter X il devra emprunter 150. À qui ? Que ce soit à son employeur ou à la banque où celui ci a déposé son argent,. Le bénéfice ira au même. Pour un emprunt de 150 le. Salarié rend 15 d’intérêts. Le salarié achètera son travail X 50 + 150 + 15 = 215. Les prélèvements verse par l’employeur et le salarier formeront mes salaires de tous ceux qui travaillent dans les services auxquels les prélèvement donnent droits, fonction publique, Secu, collectivité territoriale, mutuelles obligatoires. Soit 50 + 50 = 100. Ce agent sera un client grâce à l’achat du salarié qui a acheter son travail X 215. Par cet achat il a acheté les prélèvements de l’empoyeur, 50. C’est donc le salarié qui finance tout l’employeur ne sert que d’intermédiaire. L’agent client à 100 pour acheter X. L’employeur doit trouver un moyen de produire une fois de plus X. Il investi dans une machine qui lui coute 100 mais avec l’amortissement sur 10 ans déductible de l’impôt cela fera 10 par ans. S’il revend au prix du marché le X’’ de la machine à l’agent qui a 100, celui ci devra emprunter 100 au capital de l’employeur et reste 10 d’intérêts X’’ machine aura coûté à l’agent 210 pour un investissement de 10 par ans sur 10 ans avec la machine dont l’employeur occupe il aura 210 de l’agent par 10 les100 d’investissement sont remboursé par l’impôt et soumis l’année suivante, soit 2100 etc. Je pourrais en chaîne comme cela. Le seul client qui a la charge de tout et le salarier Soit en France 24 millions moins ceux du public ou semi public Secu mutuelle. Alors explique moi comment le RIC va changer cela Sans changer le système il faut rendre à tous les résultats au prorata de leurs investissements personnel. Une autre histoire. Comme l’éducation de ma population pour qu’elle soit en phase avec la complexité du monde au lieu d’en avoir peur, et cela ne peut passe que par un enseignement universitaire obligatoire et rémunéré, sinon ils prendront plus de décision contre leur intérêt que l’inverse comme le démontre le vote de 1976, et ce n’est pas le non de 2005 qui aurait changer la donné.. Cordialement ddacoudre overblog


            • Ruut Ruut 18 juillet 08:24

              @ddacoudre
              Le souci n’est pas le libéralisme c’est la fausse monnaie légale. (Emprunts à taux négatif et création monétaire sans contrôle ni contrepartie)

              Il faut rattacher la création monétaire a des biens réels.
              Aucune Banque ne devrait être autoriser à vendre (Prêter de l’argent a taux supérieur à 0 = Vendre) de l’argent qu’elle n’a pas vraiment.

              Pareil pour les Bourses.


            • ddacoudre ddacoudre 18 juillet 13:27

              @Ruut Bonjour

              La vraie monnaie comme la fausse ça existe pas, si avec la fausse monnaie tu peux faire un échange alors c’est de la vraie. La monnaie n’est qu’une reconnaissance de dette qui circule et reposé sur ma confiance de ceux qui s’en servent, on la fait reposer sur ce que on veut pourvu que l’on soit d.accord, tu peux être milliardaires si personne ne veut de ta monnaie tu es pauvre.

              http://ddacoudre.over-blog.com/2019/06/le-salarie-paie-tout-avec-la-dette-du-patron.html

              Cc Cordialement ddacoudre overblog


            • Pseudo Victor 17 juillet 15:32

              Le RIC ?

              Chouette, on va tous s’asseoir en rond pour décider de ce qu’il faut faire.

              Et on recommencera ça tous les mois, comme ça rien ne se produira.

              On en redemande.... smiley


              • GERMES GERMES 18 juillet 15:23

                @Pseudo Victor
                Pas d’accord...Pour commencer, on ne fera pas de RIC tous les mois...Cette vision est vraiment caricaturale ! Les RIC ne porteront que sur les sujets « importants » (sortie ou non de l’U.E., etc.) et ils n’empêcheront pas d’avoir une démocratie représentative, mais l’avis du peuple par référendum primera sur celui des parlementaires (toujours sur les sujets importants). Il faudra aussi que les médias ne soient plus dans les mains de 10 milliardaires, pour informer avec le maximum d’objectivité le peuple. Et pour finir, celui-ci aura le droit de révoquer (toujours par référendum) les parlementaires qui ne tiendront pas leurs promesses ou manifestement sous l’emprise de lobbies des multinationales.


              • QAmonBra QAmonBra 17 juillet 16:31

                Merci @ l’auteur pour le partage.

                Un vieux proverbe oriental, d’origine perse ou arabe, affirme : « Crains la colère de l’homme ayant faim et méfie toi de celui ayant le ventre plein ».

                Quand on parle de faim ou de satiété, ce n’est pas forcément de nourriture, cela peut être aussi de justice, d’équité, de liberté etc.

                Sinon comment expliquer les millions d’Algériens dans les rues, pour « dégager » la totalité de leurs politiciens corrompus et leur système politique.

                Comme vous, je me démène dans ma zone d’influence pour « bouger » les gens et je dois me rendre à l’évidence, même en jaune fluo, une hirondelle ne fait pas forcément le printemps.

                La masse critique de citoyens français ayant « faim » n’est pas atteinte, il faut donc considérer qu’une majorité du Peuple a encore le ventre plein, ou a peur de perdre le peu qu’il a, mais, patience, nous savons vous et moi que cela ne va pas durer et pourquoi.

                Même abondamment semées, les graines se moquent des printemps officiels ou de nos désirs, elles n’attendent toujours que les conditions favorables pour germer . . .


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 juillet 18:51

                  Bonjour QAmonBra,
                  .
                  Merci pour votre commentaire que je partage smiley


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 juillet 19:32

                  Message destinée aux gestionnaires d’Agoravox.

                  .

                  Un grand MERCI smiley à vous d’avoir sélectionné le texte suivant pour la présentation de mon article :


                  Le RIC est un véritable outil démocratique, un véritable « couteau suisse démocratique », c’est même un outil essentiel pour une vie démocratique, et son absence de notre Constitution a fait qu’on nous a imposé le Traité constitutionnel de l’UE à la fin de l’année 2007 qui a pourtant été rejeté en 2005 par quasiment 55% des électeurs.


                  • Pseudo Victor 19 juillet 14:12

                    @eau-du-robinet

                    Non, mille fois non.

                    Sarkozy avait dit et redit aux Français, les yeux dans les yeux, qu’il passerait outre le non de 2005 en faisant voter un traité bis par le Parlement. Parlement « UMPS » dont on pouvait facilement se douter à l’avance quelle seraient ses inclinaisons.

                    Vous pêchez par refus de voir la réalité en face :

                    bien qu’ayant dit ça de façon très claire, ça n’a pas empêché le pire candidat (sur ce plan là), Sarko, d’être largement élu et la question européenne d’être complètement zappée en 2007.

                    Cet argument est nul !

                    La démocratie représentative est manipulée.
                    La démocratie directe, façon fake news et faux comptes fesse bouc produits en série à St Petersbourg ou ailleurs, pourra tout autant l’être.

                    C’est presque à mourir de rire smiley


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 juillet 20:09

                    Le RIC a de nombreux effets bénéfiques
                    .

                    —Garantir le respect des promesses
                    En effet elles seraient soit tenues par le candidat élu et sa majorité, soit soumises à référendum par des citoyens estimant bénéfique de les faire adopter au plus vite…
                    .

                    — Donner aux citoyens la maîtrise de leur destin
                    En pouvant imposer des référendums en toutes matières y compris en matière de traité.

                    .

                    — Favoriser la concertation
                    Le risque de voir sa décision soumise à référendum pour abrogation incitera le Pouvoir à pratiquer une véritable concertation avec les syndicats. Ceux-ci, ou des citoyens mécontents des résultats des négociations pourront, en tous cas, en appeler à l’arbitrage de la population concernée.

                    .

                    — Favoriser la stabilité juridique
                    Depuis des décennies, les Français subissent des réformettes partisanes plus ou moins détricotées à chacune des 7 alternances. Alors que la garantie d’une certaine stabilité juridique est un facteur très favorable notamment aux investissements, nécessaires à la réduction du chômage. Si une loi adoptée par un camp, n’est pas soumise à un RIC abrogatif, ou en triomphe, en cas d’alternance elle ne sera pas remise en cause le peuple l’ayant avalisée.

                    .

                    — Éviter le gaspillage d’argent public
                    En pouvant se prononcer préventivement sur tout projet pharaonique ou inutile.

                    .

                    — Éviter la corruption
                    La grande distribution par exemple ne voudra plus acheter des permis de construire de création ou d’extension, s’ils peuvent être remis en cause par RIC.
                    .

                    — Favoriser l’égalité des chances
                    Pas besoin de tracteurs, de camions ou de trains pour se faire entendre et soumettre à référendum une juste proposition.

                    .

                    — Faire des citoyens des réformateurs
                    Les réformes profondes et justes dont la France a besoin, ne sont pas mise en place par les professionnels de la politique car ils sont en campagne électorale permanente avec comme seul objectif leur réélection. De nombreuses associations, collectifs, de tous domaines, ont dans leurs cartons, des propositions traitées, depuis des années, par le mépris par la droite et la gauche et qui bénéficient pourtant d’un large soutien populaire.

                    source : https://clic-ric.org/ric/


                    • Eric F Eric F 17 juillet 20:48

                      L’idée fait lentement son chemin.

                      Il y a une dizaine d’année Sarko a introduit un premier petit pas avec le RIP.

                      Suite au grand débat, Macron a assoupli la procédure, notamment en laissant la possibilité que l’initiative partagée commence par les citoyens, et en réduisant le nombre de pétitionnaires à 1 million.

                      Tout va dépendre ce qui va en être fait. En effet, le RIP contre la privatisation d’ADP (de type abrogatoire) a été lancé par des parlementaires, mais n’est que très faiblement relayé, y compris par les courants politiques qui l’ont lancé. On n’en n’est qu’à 10% des 4,7 millions de soutiens, le flux va se tarir pendant la période estivale, il faudrait un vaste sursaut.

                      Sur le principe en lui-même, on sent bien que l’on ne peut être en campagne permanente, et que le RIC vue sa lourdeurs et sa lenteur (18 mois de procédure en Suisse) ne peut être qu’un outil pour des cas spécifiques, non un instrument de gouvernement au quotidien. Du reste l’utilisation à titre « législatif » au niveau fédéral en Suisse est très hétéroclite, certains sujets se font et se défont.


                      • Ruut Ruut 18 juillet 08:26

                        @Eric F
                        Alors pourquoi il faut 5 Millions pour ADP ?


                      • Fergus Fergus 18 juillet 09:26

                        Bonjour, Eric F

                        L’idée de Sarkozy n’était pas de promouvoir un réfendum citoyen, mais de mettre sur pied une usine à gaz qui en interdise toute utilisation !

                        Et c’est réussi : il est probable que les 4,7 millions de signatures nécessaires pour un RIP sur ADP ne seront pas réunies. Et ce nombre n’est d’ailleurs pas la seule difficulté de cette procédure.


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 juillet 06:28

                        Bonjour,

                        .

                        Cher lecteurs d’Agoravox, écoutes bien ce que Pierre Jovanovic dit au sujet de l’enrichissement incroyable des riches français durent ses 6 dernières mois

                        https://www.youtube.com/watch?v=vu-daLBlx14&t=19m40s

                        .

                        Les riches remerciant leur « DIEU Macron » qui leur renvoi généreusement l’ascenseur, a nos frais !

                        Que dit j’ai ?

                        Les milliardaires français jubilent d’avoir mis Macron au Trône qui leur renvoi les ascenseurs, car autant d’argent ne rentre pas dans un seul ascenseur !

                        .

                        Selon Bloomberg :

                        « The 14 people from France on the 500-member Bloomberg Index added a combined $78 billion to their collective net worth since Dec.31, a 35% increase. »

                        source :https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-07-01/france-s-richest-people-get-richer-faster-than-everyone-else

                        .

                        Traduction :

                        « 14 Français de l’indice Bloomberg, qui compte 500 membres, ont pu ajouter une somme additionné de 78 milliards de dollars à leur avoir net commun depuis le 31 décembre (2018), soit une augmentation de 35% ».

                        .

                        Je répète : 78 milliards de dollars en 6 mois !!!!

                        Pendant ce temps la nous on doit se serrer la ceinture, car les riches appliquant leur programme d’austérité pour les travailleurs et la classe moyenne !!!!!

                        .

                        Ses sont les milliardaires qui spoliant l’état français ...

                        A ce sujet lisez mon article :

                        Les milliardaires qui pillent les États

                        .


                        • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 18 juillet 07:52

                          Plus que le RIC c’est une sanction électorale à mi-mandat voire à 18mois pour un gouvernement et ou un président qui a failli à ses engagements ou qui a trahi sa population. On regrettera longtemps le contournement du référendum de 2005, et d’autres choses comme le contenu des accords d’Evian, le regroupement familial de VGE, etc...


                          • Fergus Fergus 18 juillet 09:29

                            Bonjour, yapadekkoaqba

                            « On regrettera longtemps le contournement du référendum de 2005 »

                            Soyons lucides : ce déni de démocratie n’a été possible que grâce à l’incroyable passivité des Français qui se sont laissés déposséder du vote de 2005 quasiment sans réaction !!!


                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 juillet 11:55

                            Bonjour Fergus,
                            .
                            Je suis entièrement d’accord avec vous.
                            C’est la passivité de la plupart des gens qui rendent possible toutes ses trahissions et escroqueries du gouvernement actuel comme celles commises pas des gouvernements du passé.
                            .
                            On voie le manque du soutien actif de la population aux revendications de GJ.


                          • Fergus Fergus 18 juillet 09:35

                            Bonjour, eau-du-robinet

                            Oui au RIC  cela fait des années que j’en défends le principe —, mais dans des cas limités d’application, excluant notamment les questions régaliennes.

                            Et même là, ce n’est pas gagné : lors du Grand débat, j’ai beaucoup échangé sur ce sujet avec des participants aux réunions publiques. Et il en est sorti cela : les Français auxquels j’ai eu affaire veulent avant tout de la stabilité politique. Dès lors, ils se sont montrè très réservés sur le RIC, et pour certains d’entre eux, carrément hostiles  !


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 juillet 12:10

                              Bonjour Fergus,
                              .
                              Merci pour votre commentaire.
                              .
                              « les Français auxquels j’ai eu affaire veulent avant tout de la stabilité politique. Dès lors, ils se sont montrè très réservés sur le RIC... »
                              .
                              Regardez comme cela se passe en Suisse. Est-que les suisses ont ils une politique instable ?
                              .
                              Pour pouvoir prendre les bonnes décisions durant un référendum il faut à la base déjà être bien informée, hors nous vivons dans un Système ou les informations sont sous le contrôle de 10 milliardaires !
                              .
                              Donc quand on est pour le RIC, comme vous et moi, on doit l’associer avec une presse indépendante et libre, des journalistes libre de leur parole. La pluralité médiatique n’existe pas parmi les médias dominantes. Toutes ses grands médias sont devenue des officines de propagande tout en exercent la censure voire l’auto-censure ! Je me demande comme ses types peuvent encore se regarder dans la glace ?


                            • Fergus Fergus 18 juillet 14:00

                              @ eau-du-robinet

                              Je connais bien la Suisse, et je l’affirme ici : ce pays ne peut être comparé à aucun autre, du fait de son histoire fédérale basée sur des fonctionnements issus des pratiques de démocratie directe hérités du Moyen Âge. Le modèle helvétique a inspiré de nombreuses réflexions ici et là, mais sans jamais déboucher sur une transposition dans d’autres constitutions nationales.

                              « nous vivons dans un Système ou les informations sont sous le contrôle de 10 milliardaires » 

                              C’est de moins en moins vrai : d’une part, les grands médias sont constamment en perte d’audience ; d’autre part, l’influence des sites du web ne cesse d’augmenter. On ne peut affirmer tout et son contraire comme c’est trop souvent le cas en matière d’information. Observez d’ailleurs qu’en 2005, les Français ont voté NON là où l’écrasante majorité des médias appelait à voter OUI !


                            • Traroth Traroth 18 juillet 10:29

                              Personnellement, j’ajouterais un point qui me parait capital : il faut que toute modification de la constitution passe par un référendum.

                              Aujourd’hui, les politiques peuvent faire leur petite tambouille de leur côté sans consulter le peuple. L’assemblée nationale et le sénat se réunissent en congrès à Versailles et ratifient la modification constitutionnelle.

                              Il ne faut plus que ça soit possible. Rien ne le justifie, d’ailleurs.


                              • Ecométa Ecométa 18 juillet 10:53

                                On sait très bien ce qu’il faut faire...


                                -La prise en compte du vote blanc dans les suffrages exprimés ; ils se sont déplacés et ils ont voté en manifestant leur insatisfaction IL faut bien l’exprimer d’une façon ou d’une autre cette insatisfaction, et c’est la façon la plus intelligente.

                                -Bien sûr le Référendum d’Initiative Populaire

                                -Une majorité qualifiée à 60 % et non une majorité absolu de plus de 50% des votants totalement imbécile ; idéale pour diviser et régner !

                                -Surtout en finir avec ce professionnalisme politique

                                Mais les personnes au pouvoir ne prendront pas d’initiative en la matière.... ce serait se tirer une balle dans le pied !

                                Il n’y a que deux solutions : tous descendre dans la rue ou la grève générale pour réclamer une vraie démocratie !

                                Forcémen cela viendra car tout ceci est intenable... cette culture américano anglo-saxonne paroxysmique est intenable !


                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 juillet 12:21

                                  Bonjour Ecométa,
                                  .
                                  François Boulo avait appelé les gens à la grève générale, mais elle n’était pas suivie du tout !


                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 19 juillet 12:44

                                  Appel aux Gilets Jaunes :

                                  .

                                  Rendez-vous demain, le samedi 20/07/2019, dans les rues de la France voire autour des Ronds points ...

                                  .

                                  Info Gilets Jaunes :

                                  https://paris.demosphere.net/rv/72010

                                  .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

RIC


Palmarès