• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le réveil du peuple de gauche

Le réveil du peuple de gauche

C'est quand on est à terre que l'on peut se relever. Et là, nous y sommes, à terre. La démocratie, nos idéaux, nos valeurs : tout est attaqué, transgressé, perverti. La survie économique de notre société est même en danger.

C'est quand on est à terre que l'on peut se relever. Et là, nous y sommes, à terre. La démocratie, nos idéaux, nos valeurs : tout est attaqué, transgressé, perverti. La survie économique de notre société est même en danger. On peut évoquer les conditions de vie de ceux qui ont des revenus modestes, des personnes âgées, des malades et de tous les salariés qui voient leur protection diminuée, et les conditions du passage à la retraite se durcir progressivement.

Mais, finalement, le camarade Fillon, en se maintenant à la candidature à la Présidence de la République malgré sa mise en examen, contre sa promesse et contre la simple décence, donne peut-être au peuple de gauche le dernier coup de pied qui va lui permettre ce sursaut démocratique que nous sommes nombreux à attendre. Rappelons que la camarade Le Pen est aussi mise en examen. Je le note pour ceux qui auraient oublié.

Donc, voilà un candidat qui est soupçonné d'avoir détourné de l'argent de l’État pour ses plus proches, d'avoir fait usage de faux, d'avoir reçu des dons non déclarés et suspects, etc. Et qui ne pense pas que ces accusations peuvent l'empêcher d'être candidat, et donc, éventuellement, président. Ce qui est le plus fort, dans cette histoire, ce n'est pas qu'un personnage politique puisse éventuellement taper dans la caisse, ce n'est pas qu'il se pose en victime (c'est une défense classique : se poser en victime, ou contre-attaquer sur un terrain différent, sont deux défenses perverses très utilisées par qui n'a aucun argument réel à mettre en avant, à rajouter à l'attaque « ad hominem »).

Non, ce qui est frappant c'est que M Fillon n'a manifestement aucune idée de l'indécence de sa position. Et donc qu'il pense que nous, le peuple, nous allons avaler ça !

A force d'avoir accepté tant de manipulations, nous sommes désormais, pour ces gens-là, terrassés. Quoi qu'ils fassent, ils sont certains que cela va passer. Quelle que soit l'énormité du mensonge proféré, ils pensent que nous, abrutis par les chaînes d'infos aux ordres, découragés, voire désespérés, par l'échec des dernières manifestations sociales, déprimés par un management toxique généralisé qui nous fait vivre sous pression constante, créant une auto-dévalorisation et un sentiment d'impuissance, nous allons encore courber l'échine et obéir aux sondages truqués, voter soi-disant utile pour un candidat que l'on ne veut pas, ou décider de ne pas voter. Par dégoût. Par désespoir.

Ils ont tort.

La limite du désespoir, son issue, c'est la révolte.

Vous avez trop, tous, tiré sur la corde. Trop menti, trop triché. Vous avez trop nourri vos amis les banquiers en appauvrissant les citoyens. Vous avez trop vendu une Europe sociale, pour nous imposer une Europe ultralibérale et impérialiste, antidémocratique.

Soyons clairs, vous nous avez trop pris pour des cons, ça ne marche plus.

Je suis allée marcher avec les insoumis samedi 18 mars. Et vous savez quoi ? Nous étions des dizaines de milliers de personnes. Et vous savez quoi, surtout ? Il y avait beaucoup de jeunes. Oui, beaucoup. Concentrés et déterminés. Mais joyeux.

Alors oui, elle va se relever, la France. Son peuple, à nouveau, va résister. Cela commence par la mobilisation de tous ceux qui en ont assez. Si vous hésitez, en pensant que Jean-Luc Mélenchon est quelqu'un qui a un ego démesuré, allez sur sa chaîne YouTube, ou bien lisez "Il est comment Mélenchon, en vrai ?" de Marion Lagardère, qui n'est pas une groupie. Et, si vous pensez que le programme « L'avenir en commun » n'est pas réaliste, regardez, toujours sur YouTube, la présentation de l'aspect économique de son programme, cherchez les témoignages de ceux qui ont choisi de réfléchir à ce programme, des jeunes, souvent(ici, la version en ligne). Suivez l'élaboration progressive, et avec des citoyens motivés, des moyens qu'il veut mettre en œuvre pour définir une Constituante afin de passer dès que possible à une Sixième République. Participez à cette campagne, à ce projet collectif. 

La France insoumise, ce n'est pas Mélenchon, ce n'est pas un parti, c'est un mouvement, qui ne va pas s’arrêter à la Présidentielle.

N'oublions pas en effet les élections législatives qui suivent : quel que soit le président élu, ce qui va être important, c'est d'élire des députés qui vont défendre le projet que l'on souhaite. C'est la seule façon de neutraliser un scrutin qui nous obligerait à choisir entre Charybde et Scylla. Regardez ce qui se passe aux USA : les errances politiques du Président au pouvoir ne cessent d'être entravées par un congrès qui n'est pas aux ordres. Et heureusement.

Projetons de mettre toutes nos forces de citoyens dans l'élection de députés non inféodés aux forces de l'argent et aux grands groupes : à ce pouvoir impérialiste qui avance masqué, et qui, sous prétexte de « pragmatisme économique », et en agitant le leurre d'une lutte contre le chômage, ne cesse de mettre en place des systèmes enrichissant et favorisant les riches, et appauvrissant le reste de la population. Je pense là à certain ex-banquier qui ratisse large pour se faire élire. Et dont on peut penser qu'il va ensuite renvoyer l’ascensceur à tous ses sponsors et amis...

Nous n'avons que peu de temps pour agir, et mettre tout dans la balance pour ne pas nous retrouver dans une alternative impossible : l’extrême-droite ou la droite aux ordres de l'impérialisme économique...

Alors quoi faire ?

Utilisons nos propres force de conviction : si chaque électeur de Jean-Luc Mélenchon convainc un indécis ou quelqu'un qui s'est fourvoyé chez Mme Le Pen, cela doublera le score du candidat de la France Insoumise, et il sera au second tour, et même peut-être en tête au premier...

Essayons de convaincre les Hamonistes, de faire pression sur leur candidat pour qu'il rejoigne Jean-Luc Mélenchon. Expliquez-leur que Benoît Hamon ne pourra pas être élu, puisque les éléphants du PS, libéraux sur le plan économique, ne veulent pas plus de lui comme président qu'ils n'avaient voulu de Ségolène Royal. Ils torpillent sciemment sa campagne, parce que Macron leur correspond beaucoup mieux. Et défendra l'Europe actuelle, destructrice de notre état social, qu'ils aiment servir, et dont ils aiment peut-être se servir.

Enfin, allez réveiller ceux qui lèchent leurs plaies dans leur caverne, en disant qu'on ne les reprendra plus à voter, les déçus du PS, les déçus des magouillages politiques, ceux qui ne sont plus d'accord avec le système électoral. Dites-leur, à ceux-là, que se présente une chance, peut-être la dernière, de changer le mode de scrutin, que la sixième République sera ce que l'on en fera. Que, si l'on ne choisit pas un candidat qui veut s'opposer aux traités européens, on continuera de les subir. Comme la Grèce. Et ne dites pas qu'un homme politique ne peut rien faire, que tout est impliqué, etc. Il y a le Brexit. Il y a des peuples européens qui n'en peuvent plus et qui le disent par leurs votes. Il y a qu'une Europe sans la France, ça n'existe pas.

Nous sommes beaucoup plus puissants que l'on ne nous le fait croire.

La puissance de la réaction impérialiste et financière vient du fait qu'elle utilise des armes psychologiques : la manipulation de masses. Ce n'est pas par hasard que la plupart des médias sont aux mains des grands groupes : l'information est biaisée, tendancieuse, martelée. C'est par ce biais, entre autre, que l'on nous transforme en sujets convaincus de notre impuissance. En consommateurs désabusés mais passifs. C'est la manipulation de l'opinion publique qui nous conduit à voter contre nos convictions, même au premier tour, sous le prétexte d'un "vote utile" qui est l'exact contraire du principe du vote démocratique. Si l'on ne vote pas pour celui que l'on veut comme représentant, sous la pression de discours officiels rendant notre choix de citoyen responsable de l'élection de ceux que l'on ne veut pas, en avançant des résultats de sondages souvent erronés, c'est que l'on se fait simplement, et bêtement, manipulé. Car, qui d'autre est responsable de l'élection de mauvais candidats que ceux qui ont voté pour eux ? Et c'est vrai dans tous les cas : ceux qui voteront pour Marine Le Pen seront responsables de ce qui arrivera si elle parvient au pouvoir, comme ceux qui voteront pour Emmanuel Macron le seront si c'est lui qui est élu.

Alors, tant qu'à faire, autant ne pas se déshonorer en votant pour quelqu'un que l'on n'estime pas digne de l'emploi, non ?

Autant faire confiance à l'intelligence collective de notre peuple qui est en train de se réveiller, autant se battre pour éviter le pire. Et il y a du travail, entre l'évolution ultralibérale de la société, la perte de la souveraineté nationale devant les diktats du capitalisme international, l'effondrement de notre état social, la lutte contre le réchauffement climatique et la destruction en cours de l'équilibre écologique du monde, il y a de bonnes raisons de se mobiliser.

Notre puissance existe, et elle est immense. Mais pour être efficace, elle doit être collective.

Sortons de notre isolement, et, tous ensemble, nous y arriverons !

 

(article déja publié sur Mediapart)


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • Harry Stotte Harry Stotte 10 avril 08:34

    De toute manière, Mélenchon va se casser le nez sur la question de la surpopulation étrangère. 



    Qui peut croire sérieusement qu’il se trouvera une majorité absolue d’électrices et d’électeurs français pour souscrire à ses délires migratoires et régularisationnistes ?

    • zygzornifle zygzornifle 10 avril 08:40

      @Harry Stotte


       je pense qu’il est a son maximum....

    • Harry Stotte Harry Stotte 10 avril 08:53

      @zygzornifle


      On peut même penser que, comme en 2012, il va un peu régresser quand les autres candidats auront bien décortiqué son programme. Notamment du point de vue fiscal.

    • LilianeBaie 10 avril 09:59

      @Harry Stotte
      Ceux qui veulent connaître la position réelle de Jean-Luc Mélenchon sur la question des étrangers, peuvent écouter ce qu’il en dit à "On n’est pas couché", émission du samedi 8 avril. C’est vers 49min40. Mais on peut aussi écouter l’émission en entier, c’est intéressant... C’est ici .

      Pour connaître l’homme et son programme, on peut consulter sa chaîne YouTube, qui fait un tabac, notamment auprès des jeunes. On comprend vite que Jean-Luc Mélenchon a une démarche extrêmement sérieuse, et qu’il ne joue pas seul. Il s’est entouré de nombreuses personnes qui réfléchissent avec lui, et il intègre dans sa démarche les citoyens : cela a été le cas pour l’élaboration du programme « L’avenir en commun » et ce sera le cas pour la Constituante. C’est ici


    • Harry Stotte Harry Stotte 10 avril 11:03

      @zygzornifle

      « Ceux qui veulent connaître la position réelle de Jean-Luc Mélenchon sur la question des étrangers... »


      On sait, il veut développer l’Afrique. Il devra donc commencer par l’électrifier, et par ouvrir des écoles dignes de ce nom, avec des vrais murs, des vraies fenêtres, des vrais toits, des vrais pupitre, des garderies aux universités.


      S’agissant de la production d’électricité, on sait qu’elle est à peu près au niveau de celle de l’Allemagne (80 millions d’habitants), avec deux pays qui en assurent 60 %, l’Egypte et l’Afrique du Sud, et que le continent ne dispose, à aucun échelon, de personnels qualifiés pour ce genre de réalisations.


      Bref, il faut partir de zéro pratiquement partout et en tout. Ça prendra des dizaines d’années. Des dizaines d’années pendant lesquelles des millions d’Africains tenteront la traversée, en sachant que même en étant exploités jusqu’au trognon, ils peuvent envoyer au pays, chaque mois, de quoi faire vivre dix ou vingt personnes. Ce n’est pas engageant comme perspective.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 12:38

      @LilianeBaie
      Mélenchon copie souvent ( comme Marine le Pen) Asselineau. La branche d’olivier, c’est le symbole de l’ UPR, surtout faut se gêner, faites comme chez vous !


      La position de Mélenchon sur l’immigration elle aussi, est copiée récemment sur celle d’Asselineau ! L’immigration est d’abord un problème majeur des pays de départ qui voient leurs forces vives et qualifiées partir ailleurs, alors qu’ils ont fait l’effort financier de former ingénieurs et médecins. C’est un désastre, d’abord pour les pays de départ.

      Sinon, pour des gens qui n’aiment pas se faire enfumer, vous devriez relire le programme de Syriza en 2012, on y trouve exactement les mêmes thèmes « évangéliques » que chez Mélenchon, hier à Marseille !

      “Partager” (économie), “aimer son prochain comme soi-même” (immigration), et… “tu ne tueras point” (sécurité et politique étrangère).


      Et vous demander aussi pourquoi Stipras, devant l’échec cuisant de ses ambitions, n’a pas proposé aux Grecs à sortir de l’ UE et de l’ euro par l’article 50 ? Je vous rappelle que le Parti de Gauche, Syriza, Podémos, Die Lincke, le PCF font tous partie de Gauche européenne réformiste de Pierre Laurent, financée par Bruxelles.

    • alinea alinea 10 avril 13:24

      @Fifi Brind_acier
      Je crois que vous avez raison : le rameau d’olivier et son symbole de paix était dans la Bible, mais je ne crois pas qu’il y ait eu de brevet déposé. Monsieur Asselineau qui est très au fait de tout cela aurait dû y songer, ainsi, il aurait pu porter plainte contre Monsieur Mélenchon, pour usage illicite de propriété symbolique.
      Vous ne manquez pas d’air à l’UPR !


    • Alren Alren 10 avril 13:32

      @Fifi Brind_acier

      Asselineau est à moins de 1% dans des sondages qui attribuent 3,5% à un autre souverainiste de droite, Dupont-Aignan.

      Les sondeurs seraient bien contents qu’il obtienne un score moins ridicule pour que les souverainistes (isolationnistes en fait) ne votent ni pour Le Pen ni pour Mélenchon.
      C’est pourquoi, ce sondage n’est pas grossièrement bidonné.

      Voter Asselineau, tout comme Dupont-Aignan, est un vote pour Macron, sachant qu’il est le seul avec JLM à pouvoir devenir président : Fillon sera battu au premier tour et Le Pen au deuxième.

      La dure question du scrutin - pour un partisan d’Asselineau - est celle-ci : Mélenchon ou Macron ? Sachant que l’abstention équivaut à une demi-voix pour Macron, le candidat chéri de l’UE.


    • Antoine 10 avril 13:44

      @Alren
      Mélenchon ou Macron ? bof.
      Voter pour l’un ou l’autre c’est voter pour la continuité de la politique Sarkosiey-Hollande.
      Pour que rien ne change, donc.
      Il faut que les Français évitent à tout prix les 5 clowns de TF1, JLM et MLP compris. les chouchous des médias.


    • jmdest62 jmdest62 10 avril 14:08

      @Fifi Brind_acier
      Amen !


    • files_walQer files_walQer 10 avril 14:23

      @Alren

      Ces sondages ne sont pas fiables, il est impossible que M. Asselineau soit à 1%.

      Tous les élécteurs devraient cesser de jouer au billard à trois bandes et devraient se contenter de voter pour le candidat de leurs choix.
      Pour les médias, mettre sans cesse les sondages en avant est un moyen de manipuler les électeurs et de leurs voler cette élection comme d’habitude.

      Il est de plus en plus probable que M. Asselineau soit au second tour.

      Lorsque vous aurez fini de vous marrer, allez visiter upr.fr vous avez encore le temps de vous informer.

    • files_walQer files_walQer 10 avril 14:31

      @LilianeBaie


      Allez visiter upr.fr vous pourriez changer d’avis et décider de voter Asselineau.

      L’UPR rassemble des électeurs de tous horizons. Au meeting des 10 ans de l’UPR porte de la Villette des communistes appelaient à voter Asselineau.

      Le vrai changement c’est d’activer immédiatement l’article 50. La souveraineté retrouvée permettra tout le reste.

      Asselineau ==> FREXIT

    • jeanpiètre jeanpiètre 10 avril 18:26

      @alinea
      Bla bla article 50 bla bla le seul l unique blabla gnral de Pasqua blabla 

      Un cycle complet est une srie de 100

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 18:35

      @jeanpiètre
      Vous rigolerez moins si la finale est Mélenchon - Asselineau ...
      Mélenchon ne concerne que la Gauche, la sortie de l’ UE d’ Asselineau concerne tous les Français.


    • Sparker Sparker 10 avril 18:39

      @Fifi Brind_acier
      Ha ma pauvre, Asselineau ne concerne que les frexit et pour le moment selon les « sondages » 99.5% ne s’y intéresse guère.
      Et tes petit copains nous ont fait la leçon que la FI était pas tenable car c’était une tour de Babel politique, si si.
      Alors bon soyez cohérent, demande à malitourne qui lui à compris Asselineau : un pays, un peuple, un guide. Très bon pour la pluralité d’opinions.


    • malitourne malitourne 10 avril 18:45

      @Sparker
      Si tu ne veux pas du Frexit, n’en dégoûte pas les autres ! 


    • Sparker Sparker 10 avril 18:54

      @malitourne
      Si tu ne veux pas de FI, cesse de les insulter et mépriser.


    • malitourne malitourne 10 avril 19:02

      @Sparker
      Chers amis de FI, je vous aime mais je veux mon Frexit. Donc je m’oppose à vous qui ne voulez pas du Frexit C’est plus gentil comme ça ? L’insulte ce n’est pas moi, relis tes posts dans tes multicomptes


    • izarn izarn 11 avril 01:41

      @LilianeBaie
      je ne suis pas à l’UPR, mais Asselineau a raison sur ce point : S’il veut modifier quelque chose, il faut sortir de l’euro, de l’UE et du commandement intégré de l’OTAN.
      Sinon tout ce qu’il propose ne se réalisera jamais.
      Ensuite la majorité des français ne veulent pas changer de Constitution. Il suffit de changer la loi élèctorale, c’est tout !
      Ensuite aprés 5 ans de Hollande « PS », soit disant de gauche, la gauche a du plomb dans l’aile !
      On a déjà donné ! On oublie pas que Mélenchon a fait TOUTE sa carrière au PS !
      Alors bon, faut pas trop nous prendre pour des couillons.
      C’est dingue le nombre de gens qui ne sont plus ni gauche, ni droite, ni PC, ni PS, ni LR....Alors on invente : Insoumis....
      Donc qui se sentent finalement UMPS ! smiley
      Ils sont donc SYSTEME ! Un Systeme oui, mais insoumis à lui meme ! smiley
      Ca sent pas la grosse arnaque ?


    • doctorix doctorix 13 avril 14:45

      @izarn
      Le problème de Mélenchon est qu’il entretient l"illusion qu’il veut sortir de l’UE, alors que pour lui il n’en a jamais été question.

      Ceux pour qui ce point est capital doivent logiquement se tourner vers Asselineau.
      Ou alors ils se feront syriser.
      C’est aussi simple que cela.
      Je comprends le point de vue de l’auteur, mais il ou elle se fait baiser, comme Hollande nous a tous baisés en 2012.

    • zygzornifle zygzornifle 10 avril 08:39

      Faut pas rêver on va hélas se faire Macroniser , la gauche de Mélanchon est a son maximum , Macron n’est pas sorti de nulle part a la première pluie comme les champignons, ceux qui tirent ses ficelles sont des malsains ce sont ceux qui dirigent le monde les banques, les médias, les lobbys et bien entendu l’UE , il y a des océans de pognon pour le soutenir , ça sera l’européinisation et la mondialisation a fond , il va ouvrir tous les marchés vers l’extérieur , signer tous les traités frelatés, faire travailler les ouvriers et employés a la carte , mettre le monde du travail a genoux , s’il passe on est fichus ......


      • LilianeBaie 10 avril 10:06

        @zygzornifle
        Mais non, devant la perception du risque de porter au pouvoir quelqu’un de dangereux pour le pays, les français ont déjà prouvé qu’ils savaient se mobiliser et passer par-dessus des différences, qui deviennent secondaires par rapport à l’enjeu. De nombreux électeurs, ou abstentionnistes, sont en train de réaliser qu’entre deux mis en examen de droite et un pion avancé de la finance, JL Mélenchon a quelque chose d’important à apporter en tant qu’alternative.


      • zygzornifle zygzornifle 10 avril 15:54

        @LilianeBaie


         on peut toujours espérer mais les électeurs comme les politiques sont les spécialistes du cocufiage ....

        j’aime bien Mélanchon mais sa politique vis a vis de l’immigration non merci, on a déjà assez donné depuis des décennies.....

      • Sparker Sparker 10 avril 16:05

        @zygzornifle
        « vis a vis de l’immigration non merci, on a déjà assez donné depuis des décennies..... »

        Dommage c’est le seul discours cohérent qui puisse réduire les flux migratoires, faut pas s’arrèter aux effets de manche d’autres candidats , il faut les recontextualiser dans un rapport diplomatique et de recherche de la paix, afin que les gens restent chez eux comme ils en ont envie à 99% repenser le développements en extrayant définitivement tout rapport « colonisant » et combattre la mondialisation et la finance pour reconstruire des politiques citoyennes et coopératives afin que les gens puissent vivre correctement chez eux et n’ai pas envie de migrer. En finir avec les guerres, bien sur.
        Hors de ce rapport, tout le reste c’est de l’enfumage démagogique.


      • izarn izarn 11 avril 01:46

        @Sparker
        En restant dans l’UE et l’OTAN, Mélenchon pourra continuer ses blablas, et rien ne changera...
        L’art de blabla c’est la gauche. C’est sa seule vertu...


      • doctorix doctorix 13 avril 14:52

        @Sparker
        Dommage c’est le seul discours cohérent qui puisse réduire les flux migratoires, 


        Non, la seul façon d’arrêter les flux migratoires est de sortir de l’OTAN, de cesser les guerres qui démolissent des pays entiers au moyen-orient et font fuir leurs habitants.
        Et ce n’est pas en sortant du commandement intégré de l’OTAN comme le propose Mélenchon, mais en quittant définitivement l’OTAN par l’article 13 de son traité que nous y parviendrons.
        Mélenchon n’est que l’homme des demies-mesures, plus doué pour le verbe que pour l’action.
        Tout ce qu’il faut pour séduire et baiser tout le monde. Je le sais, il m’a baisé aussi, et je n’ai pas aimé. J’ai juste un peu d’avance sur l’auteur.

      • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 10 avril 08:39

        Il y a le Brexit. Il y a des peuples européens qui n’en peuvent plus et qui le disent par leurs votes

        C’est pour ça qu’il faut voter Asselineau et pas Mélenchon.

        -Asselineau c’est la notification du Frexit par l’article 50 posé sur le bureau de Juncker dans un mois.
        -Mélenchon, c’est l’éternelle promesse d’une autre Europe renvoyée aux calendes grecques.


        • leypanou 10 avril 08:46

          @riff_r@ff.93
          Voter pour 0,5% ? Non, merci, c’est le type même de vote inutile.
          Soyez réaliste.


        • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 10 avril 08:51

          @leypanou
           Je ne cherche pas à convaincre les mélenchoniens. Mon commentaire s’adresse surtout aux indécis. Et les indécis ont généralement compris que les médias traditionnels et leurs sondages bidons n’étaient là que pour les enfumer.


        • leypanou 10 avril 09:06

          @riff_r@ff.93
          Je ne cherche pas à convaincre les mélenchoniens. : je ne suis pas mélenchonien.
          Et avec sa minute de silence pour les migrants morts en Mer Méditerranée que je considère comme stupide, je ne risque pas de le devenir. Pour moi, il est irrécupérable.


        • Leonard Leonard 10 avril 09:23

          @leypanou

          Si tu étais un migrant en proie à un pays en guerre... Tu serais probablement content qu’au moins une personne pleure ta mort...

          Tu fais partie des m’enfoutistes qui n’en ont rien à cirer que des gens crèvent au milieu de la mer dans l’espoir de trouver une vie meilleure ? Ben alors faudrait pas venir pleurer si tu crèves un jour dans l’espoir d’une vie meilleure et que tous le monde s’en fou...

          Comme quoi suffit juste de naître au bon endroit pour se permettre d’avoir une mentalité à gerber de petit privilégié inconscient des difficultés de certains qui n’ont jamais eu notre chance...

          Bref tu dois encore être un enfant pour penser comme ça.. On un sociopathe en manque d’empathie...

          Bonne journée


        • leypanou 10 avril 10:03

          @Leonard
          Si tu étais un migrant en proie à un pays en guerre... Tu serais probablement content qu’au moins une personne pleure ta mort... : quel pays en guerre ? Ne sois pas ridicule, ceux qui sont morts en Méditerranée sont des réfugiés économiques.

          Et je n’ai pas à m’apitoyer sur le sort de gens qui prennent un risque inconsidéré en voulant traverser une mer sur des barques après avoir engraissé des passeurs escrocs.

          d’avoir une mentalité à gerber de petit privilégié inconscient des difficultés de certains : c’est justement des gens avec des leçons de morale à 2 balles comme toi qui incitent les gens à venir au lieu de se bagarrer contre l’oligarchie locale.

          Il y a 4 millions d’Érythréens qui vivent parait-il sous une dictature. Va dire à F Asselineau qu’il faut que la France accepte les 4 millions de pauvres Érythréens qui vivent sous la dictature et raconte nous après sa réponse. Je peux aussi rajouter 50 millions de Nigerians pendant qu’on y est.


        • LilianeBaie 10 avril 10:12

          @leypanou
          Jean-Luc Mélenchon n’a jamais dit qu’il allait ouvrir en grand les frontières ! Voir ma réponse en début de fil à Harry Stotte.


        • Leonard Leonard 10 avril 10:22

          @leypanou

          Ah oui des réfugier économiques pardon... Donc en fait ils veulent de l’argent pour manger c’est ça ?

          (C’est vrai que c’est super cool de faire 3000km pour pouvoir nourrir sa famille...en plus c’est pratique tu quittes pas tes attaches... BREF LE PIED QUOI...)

          Tu as raison mec... Je vais arrêter d’être ridicule et de te répondre, parce que j’ai l’impression de m’abaisser tellement bas que je vais me péter le dos...

          Perso, je me demande sur qui je dois le plus m’apitoyer :
          - Le migrant qui joue sa vie pour vivre mieux ?
          - Le connard d’occidentale le cul vissé une une chaise qui gerbe sa haine de l’étranger ?

          Franchement je crois que c’est sur toi, tu as aucune valeur morale...

          C’est les gens comme moi qui font venir les migrants ? Mais LOL PUTAIN... T’as pas la télé ? Tu crois que les mecs comme moi sont plus fort que TF1 ou les chaines de TV pour la diffusion d’idée ?

          Franchement mec, t’es navrant...


        • Leonard Leonard 10 avril 10:23

          @LilianeBaie

          JLM il va fermer sa bouche et il va respecter Shengen...
          Le reste c’est ce que JLM a réussis à vous faire croire....


        • leypanou 10 avril 10:33

          @LilianeBaie
          Cette année est probablement la dernière où JL Mélenchon a le plus de chance d’être qualifié.

          Or, il accumule des erreurs avec des idées aussi saugrenues comme imposer les expatriés, demander une minute de silence pour les migrants morts en Méditerranée, soutenir Jérôme Kerviel, soutenir la pseudo-révolution en Libye en 2011, parler de 250 millions de réfugiés climatiques qu’il faut se partager, etc,etc.

          Même le démantèlement des centrales nucléaires est très discutable avant les présidentielles, et des milliers d’emploi sont concernés, ainsi que les villes où ces centrales sont implantées.

          Vouloir contenter des bobos écolos qui sont plus attirés par E Macron (de Rugy, Pompili, etc, etc) ou B Hamon (Duflot, Jadot) est au moins une faute stratégique.


        • LilianeBaie 10 avril 10:44

          @Leonard
          Jean-Luc Mélenchon n’est pas du genre à fermer sa bouche : on le lui a assez reproché !
          Quant à penser qu’il ment : nous avons désormais quotidiennement des menteurs constitutionnels en face de nous dans les médias. Je trouve qu’on arrive à faire la différence.


        • Leonard Leonard 10 avril 11:51

          @LilianeBaie

          Donc JLM ne veut pas sortir de l’UE, nous sommes d’accord, vu qu’il l’a affirmé devant les millions de français au débat à 11 ?

          Alors expliquer moi s’il ne veut pas sortir de l’Europe ce que c’est que ce plan A, ce plan B, s’il vous plait.

          MERCI


        • LilianeBaie 10 avril 12:07

          @Leonard
          Il y a sortir de l’Europe, et sortir des traités. L’Europe, on y est, de toute façon, mais quelle Europe ? Il est contre une Europe au service des banques, avec un dogme de la non-inflation qui ne sert que les rentiers et la finance et aboutit à faire payer le travail et l’impôt.

          Plan A, si ces messieurs-dames acceptent de renégocier les traités, plan B s’ils s’accrochent à ce système anti-démocratique et ultra-capitaliste.


        • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 10 avril 12:34

          @LilianeBaie
          Le Plan B c’est de la foutaise. Je cite :

          -’’Réquisitionner la Banque de France et transformer l’euro en monnaie commune’’. Qu’est-ce que ça veut dire ? Personne à la FI n’a jamais été capable de me l’expliquer.

          -’’Stopper la contribution de la France au budget de l’UE’’ mais tout en restant dans l’UE. Comme un squatteur qui ne paierait plus son loyer mais qui resterait dans l’appart. Belle façon de se faire des amis ! Belle façon aussi de montrer l’importance qu’on attache au droit international. Il aura l’air fin Mélenchon dans ce cas là pour aller dire à Trump qu’il faut respecter les traités internationaux.

          Le plan B nous exposerait à de lourdes sanctions de la part de Bruxelles et ôterait toute légitimité à la France.

          La seule voie légale de sortie de l’UE est l’activation de l’article 50 comme le répète Asselineau. Alors ça met des boutons aux hémiplégiques cognitifs de la FI qui ne voient que de l’oeil gauche. Mais c’est une réalité incontestable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

LilianeBaie


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires