• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Législatives 2017 : le fantasme des électeurs du FN

Législatives 2017 : le fantasme des électeurs du FN

« Et si Marine Le Pen devenait présidente de la République en 2017 ?  » À l’approche de l’élection présidentielle, cette question récurrente* relance périodiquement les spéculations des électeurs du Front National. Parmi elles, la certitude que la candidate frontiste disposerait d’une majorité parlementaire en cas de victoire...

Tous les instituts de sondage donnent Marine Le Pen au 2e tour de la présidentielle de 2017, et sauf colossale surprise sous la forme d’un scandale majeur, il devrait en être ainsi. Il est vrai que la conjoncture sert les intérêts de la candidate du Front National : entre les difficultés socioéconomiques persistantes et un climat sécuritaire plombé par la menace de nouveaux attentats sur le territoire français, le FN apparaît aux yeux d’un nombre élevé d’électeurs comme le seul recours possible.

Comment pourrait-il en être autrement ? Les partis de gouvernement traditionnels issus des rangs du PS et de l’UMP (rebaptisé LR pour masquer ses échecs) ont en effet démontré au cours des derniers mandats leur impuissance politique et fait preuve d’une coupable incurie sur des dossiers fondamentaux comme l’emploi et le pouvoir d’achat. Pire : en portant de manière irresponsable le fer et le feu sur des théâtres extérieurs où la France n’avait strictement rien à faire, ils ont exposé notre pays à des représailles sanglantes.

Après l’inconsistant Chirac, les Français ont, à l’évidence, eu à subir les deux pires mandats de la Ve République : l’un sous la férule de Nicolas Sarkozy, matamore vulgaire, inefficace et va-t-en-guerre qui a dévalorisé comme personne avant lui la fonction présidentielle ; l’autre sous la houlette de François Hollande, tout aussi inefficace et tout aussi va-t-en-guerre malgré ses allures débonnaires de sous-chef de bureau de la Caisse des dépôts et consignations. Deux terribles erreurs de casting directement imputables à un système politique subclaquant.

Comment, dans ces conditions, ne pas regarder du côté de celle qui n’a jamais été aux affaires et qui, fort habilement, tient un langage suffisamment offensif pour séduire en dépit de cruelles insuffisances économiques et environnementales ? Marine Le Pen est, de manière évidente, devenue un espoir pour des pans entiers de la population française, notamment là où nos compatriotes souffrent le plus : dans les classes populaires et la France rurale. Et cela, il faut bien le reconnaître, de moins en moins par défaut, et de plus en plus en plus par adhésion aux idées frontistes.

Où trouve-t-on les électeurs potentiels de Marine Le Pen ? D’une part, dans une population essorée par les politiques de régression sociale, conduites avec un mépris patent des élites envers les classes modestes. D’autre part, dans une population confrontée dans les cités à la montée des communautarismes, trop souvent induite par des pratiques clientélistes. Enfin, dans une population déboussolée par la consanguinité des politiques qui se sont succédé depuis des décennies, qu’elles aient été mises en œuvre par une droite cynique et arrogante ou par une prétendue gauche qui a depuis longtemps tourné le dos aux valeurs historiques du socialisme et perdu, de ce fait, son socle électoral ouvrier.

En réalité, malgré le rejet croissant de LR et plus encore du PS, victime de l’accumulation des griefs accumulés au cours des derniers mandats, Marine Le Pen n’a quasiment aucune chance d’être élue présidente en 2017. Et cela en dépit d’un glissement progressif de l’électorat vers la droite de l’échiquier politique. Seule en effet une qualification de François Hollande pour le 2e tour pourrait permettre à la présidente du FN de rêver de l’Élysée. Une hypothèse d’autant plus improbable que le président sortant reste plongé dans des abysses d’impopularité et qu’il n’aura guère d’éléments positifs à faire valoir pour soutenir sa candidature à un deuxième mandat.

Une présidente de la République en cohabitation

En dehors de cette hypothèse, Marine Le Pen sait qu’elle sera battue – plus ou moins largement – par le candidat LR qui, logiquement, devrait lui être opposé dans le contexte de déconfiture annoncée du PS. Admettons pourtant que, bénéficiant de circonstances exceptionnelles, la présidente du FN sorte gagnante de l’affrontement et devienne le 9e chef d’État de la Cinquième République...

Sitôt endossé le costume de présidente de la République, Marine Le Pen formerait le premier gouvernement frontiste de l’Histoire en faisant appel aux caciques de son parti. Moyennant quoi ce gouvernement FN serait immédiatement renversé par une motion de censure dès l’ouverture de la session parlementaire, faute de disposer d’une majorité à l’Assemblée Nationale. Il s’ensuivrait donc la mise en place d’un gouvernement de droite LR-UDI, au grand dam de la nouvelle présidente de la République, condamnée à la cohabitation pendant au moins un an – du fait de l’impossibilité de dissoudre l’Assemblée durant ce laps de temps –, et sans doute toute la durée de son mandat.

Un tel scénario, les militants et les électeurs du FN se refusent évidemment à l’envisager, en s’appuyant notamment sur le fait que les Français se montrent en général légitimistes et donnent au nouvel arrivant à l’Élysée les moyens parlementaires de conduire sa politique. Mais ce qui est vrai dans le cadre d’une alternance des « partis de gouvernement » risque fort de ne pas fonctionner dans l’hypothèse d’une présidence frontiste. La faute à un système de scrutin législatif uninominal par circonscription qui ne facilite pas l’élection de députés frontistes en grand nombre. Le FN est en effet très loin de disposer dans les 577 circonscriptions d’une structure militante capable de contrer les appareils LR et PS implantés là depuis des décennies. Sans compter le manque criant de moyens financiers dont souffre ce parti. Des constats qui expliquent très largement l’absence quasi-totale de députés frontistes dans l’actuelle Assemblée Nationale – ils sont trois – en dépit de scores nationaux élevés lors des dernières consultations électorales.

Cette réalité, les partisans du FN refusent de la voir en face. D’aucuns vont même jusqu’à établir un parallèle entre Marine Le Pen et François Mitterrand, celui-ci ayant attendu de longues années et subi deux échecs (1965 et 1974) avant d’entrer à l’Élysée. Selon eux, le tour de Marine Le Pen est venu comme était venu celui de François Mitterrand en 1981. Avec à la clé une confortable majorité parlementaire. Or, n’en déplaise aux militants et aux électeurs du FN, ce scénario relève bel et bien du fantasme. 

Aucune parallèle n’est en effet possible entre Le Pen 2017 et Mitterrand 1981 tant le contexte est différent : en 2017, c’est un FN isolé qui ira à la bataille en ne pouvant compter que sur ses seules forces ; en 1981, ce sont deux grands partis politiques de gauche, le PS et le PCF – eux-mêmes assis sur de puissantes fédérations régionales et un nombre très élevé d’élus locaux et de forces militantes –, qui avaient uni leurs forces. Or, trois ans avant la présidentielle de 1981, le PS et le PCF étaient grosso modo à égalité aux législatives de 1978 avec l’ensemble RPR-UDF : 43,43 % contre 43,89 %. En créant le Programme commun d’union de la gauche, Mitterrand partait donc, en incluant les voix du MRG, sur une base de... 45,58 % d’électeurs, non compris les 5,25 % de votes de la gauche radicale et des écologistes.

À comparer avec les... 13,60 % du FN aux législatives de 2012 !!!

Certes, une victoire de Marine Le Pen en mai 2017 induirait une dynamique aux législatives de juin. Mais très insuffisante pour permettre au Font National de décrocher une majorité parlementaire. Au mieux, l’on peut même raisonnablement estimer que le parti de la présidente décrocherait 150 sièges, soit 50 fois plus de députés que dans la chambre actuelle. Une progression spectaculaire mais qui ne pourrait empêcher une cohabitation de Marine Le Pen.

Récurrente, cette question l’est en effet sur le web. Elle a même été récemment posée sur AgoraVox dans un article de Sacharbit.


Moyenne des avis sur cet article :  2.52/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

414 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 11 août 2016 08:35

    son élection dépendra des électeurs PS et LR bien endoctrinés quand leur grand manipulateur leur demandera de VEAUTER pour le camp adverse afin de faire barrage au FN et ainsi de continuer la politique actuelle au lieu de s’orienter vers un changement qui leur fait peur , le droite et la gauche ont trop a perdre pour ne pas s’allier une fois de plus surtout qu’avec les mesures prises par Hollande la droite et la gauche ne sont plus qu’a une virgule près dans leur valeurs .....


     

    • Fergus Fergus 11 août 2016 09:15

      Bonjour, zygzornifle

      Il n’y a pas que les logiques ou les consignes d’appareil : plus des deux tiers des Français ne se reconnaissent pas dans le FN, malgré leur rejet de LR et du PS. Le véritable plafond de verre pour Marine Le Pen est là, plus que dans les stratégies des partis.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 11 août 2016 09:49

      @zygzornifle

      dans tous les cas nous aurons une guerre civile  :

      FN AVEC LR OU PSLR

      On pourra chasser les « élus » compromis  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Debrief 11 août 2016 14:06

      @zygzornifle
      Gauche/Droite, cette farce organisée depuis des décennies pour faire croire au bon peuple qu’il a un choix. MLP ne passera certainement pas, % trop bas en adhésion, peur des rentiers sur l’Europe et l’Euro.

      La grande question est de qui allons-nous hériter dans cette pétaudière politiques en 2017 ?
      Hollande, Sarkozy, Macron, Valls, Juppé ? De quoi totalement déprimer par avance.


    • Onecinikiou 11 août 2016 18:13

      @Fergus


      Ce qui est hilarant dans votre commentaire Fergus, c’est qu’en général lorsque l’on pointe la responsabilité écrasante du corps électoral quant à l’élection des tocards, des traitres et des corrompus qui nous gouvernent depuis trente ans - indubitable et incontournable logique pourtant dans un système électif au suffrage universel direct - vos semblables cherchent à les dédouaner en pointant du doigt la puissance et la domination de la machine de guerre politico-médiatique (acquise aux intérêts de la ploutocratie transnationale et au cosmopolitisme) en capacité de maitriser les débats et d’orienter l’opinion publique ; mais qu’en revanche, lorsqu’il s’agit d’expliquer et de comprendre les raisons qui font que le Front National, malgré la dynamique dont il est porteur et le fait majeur qu’il est eu raison sur pratiquement tous les sujets fondamentaux depuis cette période, ait à subit un plafond de verre électoral, les mêmes invoque cette fois le rejet d’une opinion mais qui serait totalement indépendante de la manipulation dont elle était précédemment l’objet !

      Ce positionnement est inintelligible sociologiquement, autrement par la raison qu’il sert de pitoyable défausse intellectuelle à nos tartuffes manipulés - ces cons d’électeurs cocufiés mais qui aiment tellement çà - pour justifier de leur médiocrité insondable, et finalement de leur sort funeste. 

      D’ailleurs, cher Fergus, les yeux dans les yeux, POUR QUI avez-vous voté en 2012, histoire de mettre en perspective et d’éclairer d’un jour nouveau vos propos faussement subversifs mais vraiment inconséquents ?

       smiley

    • Et hop ! Et hop ! 11 août 2016 19:49

      @Fergus : Vous avez raison, les Français vont faire barrage au fascisme d’extrême droite et se reconnaître dans Alain Juppé qui va être élu et continuer le programme de la mondialisation commencé par Sarkozy et Hollande.


    • Fergus Fergus 11 août 2016 20:07

      Bonsoir, Onecinikiou

      Désolé, mais je ne fais pas partie de ceux qui dénoncent une manipulation politico-médiatique permanente et efficiente. Ni dans un sens ni dans l’autre. C’est d’ailleurs pourquoi je rappelle régulièrement que les Français ont voté NON au référendum de 2005 malgré l’énorme machine de guerre politico-médiatique en faveur du OUI.

      En 2012, j’ai voté comme toujours pour la gauche radicale, autrement dit pour Mélenchon, au 1er tour. Et au 2e tour évidemment pour Hollande afin de barrer la route de Sarkozy que je considérais comme étant encore plus nocif. Si c’était à refaire avec les deux mêmes candidats, je revoterais de la même manière. Autrement dit pour le libéral à mes yeux la moins toxique pour les classes populaires.


    • Fergus Fergus 11 août 2016 20:12

      @ Et hop !

      C’est en effet ce qui va très certainement se passer. Personnellement, entre le candidat LR et la candidate FN s’ils se retrouvent face à face au 2e tour, je voterai nul.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 20:12

      @Onecinikiou
      Le plafond de verre est simple à expliquer : 85% des Français ne veulent pas du FN, et cela, obstinément, à chaque élection depuis 40 ans. C’est justement sur ce rejet massif que s’appuient le PS, surtout, mais aussi les Républicains, qui s’en servent comme épouvantail.


      C’est la raison pour laquelle Fergus parle du FN, en bien ou en mal, il faut en parler, la campagne électorale est commencée. C’est ainsi depuis 40 ans, pour qu’à tour de rôle PS et Droite raflent la mise.
      «  40 fois d’affilée, depuis 1984, le FN a fait élire ceux qu’il prétend combattre. »

    • Fergus Fergus 11 août 2016 21:30

      Bonsoir, Fifi Brind_acier

      « C’est la raison pour laquelle Fergus parle du FN »

      Absolument pas ! J’en parle pour rebondir sur un récent article et les commentaires qui ont suivi. Je n’ai d’ailleurs consacré que 3 ou 4 articles à ce parti en 8 ans.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 21:56

      @Fergus
      Cela fait 9 ans que l’ UPR explique que le FN n’a pas vocation à gouverner, mais à servir d’épouvantail pour faire élire les deux autres.


    • Ezamose 11 août 2016 22:53

      @Fergus

      Bonsoir,

      Je regarde vos propos depuis un moment et pour ce coup-ci, je me suis décidé à réagir.
      Vous évoquez le fait que MLP n’aurait que peu de chances de remporter l’élection présidentielle de 2017 vis à vis du plafond de verre dû à une grande majorité de Français qui ne se reconnaissent pas dans le FN.

      Mais il ne faudrait pas oublier que MLP pourrait évoquer certaines choses qui donnerait véritablement peur au peuple et lui donnerait une légitimité plus que grandissante.

      Que se passerait t’il si au cours d’un débat contre un représentant LR ou PS sur le terme de la dette publique, MLP évoquait une autre dette, celle des engagements hors bilan de l’état d’on le rapport en 2013 publié par la Cour des Comptes faisait deja état de 3091 milliards d’Euros ? ( dette publique + engagement hors bilan = 260 % du PIB )

      La politique UMPS serait totalement mis à mal pour devoir se justifier de cette dette d’on personne ne parle :) http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/06/11/31007-20150611ARTFIG00140-3200-milliards-d-euros-la-dette-francaise-cachee-dont-on-ne-parle-pas.php

      Que se passerait t’il si MLP évoquait le fait que le gouvernement à armé les terroristes de Charlie hebdo ( voir l’aveu ci-joint de l’Assemblé Nationale : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030830869 )

      Que se passerait t’il si MLP évoquait que la plus grande crise qui est jamais été soit à notre porte via les banques et surtout le marché obligataire avec un montant de dettes qui dépasse largement le PIB mondial ? ( Article Agoravox de 2016, je cite : " Les banques européennes ont déjà admis l’existence d’un trillion de dollars de crédits non-performants. Elles sont fortement exposées au marché émergent et ont très certainement refinancé des créances douteuses qui n’ont jamais été dévoilées. « http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/banquiers-internationaux-il-va-177480


      Vous votez Mélenchon ? Petite question à quoi bon voter pour un homme qui veut » limite " accueillir toute la misère du monde ?

      De la part d’un ex FN qui à rendu sa carte pour aller à l’UPR.

      A vous lire


    • Fergus Fergus 11 août 2016 23:11

      Bonsoir, Ezamose

      Nous verrons bien car Le Pen sera au 2e tour, c’est désormais une quasi-certitude. Elle aura donc l’occasion de poser toutes les questions qu’elle jugera utile à sa candidature. Mais il pourrait bien y avoir également des questions gênantes à la candidate FN, notamment sur les questions de financement du parti ou d’amitiés douteuses. smiley

      Quant à Mélenchon, il n’a jamais prétendu que la France doit « accueillir toute la misère du monde », mais comme Rocard, il estime que notre pays doit en prendre sa part. A juste titre !


    • zygzornifle zygzornifle 12 août 2016 08:55

      @Et hop !
       

      et se reconnaître dans Alain Juppé qui va être élu... Se reconnaitre dans Juppé c’est se reconnaître dans un homme qui a été condamné pour emplois fictifs et qui s’était évaporé au Canada en plus avec ses problèmes d’appart de fonction dont a profité son fils ....bel exemple d’intégrité, les Français n’aiment pas l’honnêteté, ils sont habitués depuis 40 ans a voir les crapules défiler l’Élysée envahissant les postes les plus élevés, voter pour Juppé c’est soutenir la malversation et ce système pourri.....

    • zygzornifle zygzornifle 12 août 2016 09:00

      @Fergus


      Mais il pourrait bien y avoir également des questions gênantes à la candidate FN, notamment sur les questions de financement du parti ou d’amitiés douteuses. 

       on a bien vu sarko et son sarkoton pour renflouer l’UMP.... en plus il faut se rappeler que sarko était le roi et l’organisateur de l’évasion fiscale car a une époque il amenait sa richissime clientèle ouvrir des comptes en Suisse cela n’a pas empêché les électeurs embobinés de VEAUTER pour lui ....


    • Zevengeur Zevengeur 12 août 2016 10:36

      @Fifi Brind_acier

      Cet article est très pertinent.

      Ce qui est vrai pour le FN l’est hélas 100 fois plus pour l’UPR, comment imaginer que ce parti puisse grimper en flèche en une année ?

      Inconcevable non ?....


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 août 2016 19:40

      @Ezamose
      Bienvenue à l’ UPR ! Si le FN dévoilait ce que vous dites, il ne se passerait .... rien du tout ! Car le FN couplerait ces révélations de propos racistes et xénophobes, que les Français ne supportent plus.


      Ils ont parfaitement compris que le discours du Bourget de Hollande « mon ennemi c’est la fiance », c’était du pipeau... Mais ils ne supportent pas que les discours du FN soient constamment entrelardés de propos racistes et xénophobes , qui divisent les Français, sans jamais s’attaquer aux causes.

    • raymond 14 août 2016 12:35

      @Zevengeur
      pas d’accord, l’UPR a un programme, le FN a un PROJET de PROGRAMME.


    • calal (---.---.20.116) 11 août 2016 08:36

      un vote pour marine n’a que des avantages amha :

      -pas de prise de risques puisqu’elle n’aura quasi aucun pouvoir vu que c’est l’europe et merkel qui dirigent la france
      -elle ne fera pas pire que hollande ou sarko
      -elle ne fera pas de guerre coloniale a l’exterieur
      -elle organisera un referendum sur leurope
      -ce sera la premiere femme elue presidente en france (mdr la tete des feministes...)
      -ce vote sera un grand coup de pied dans le c... des partis traditionnels qui verront leurs responsables remis en cause par leur base et feront emerger de nouvelles tetes.

      bref amha que du bonheur...


      • Fergus Fergus 11 août 2016 09:34

        Bonjour, calal

        Désolé, mais votre analyse est contestable sur plusieurs points, sans même parler de l’UE où la politique mise en œuvre est celle qu’ont voulue les chefs d’état et de gouvernement, et pas seulement Merkel ou la Commission :

        1) Rien en l’état du projet - ô combien mal ficelé - de Le Pen ne permet d’affirmer qu’elle ne ferait pas pire que ses prédécesseurs. Mais il est vrai que l’on ne peut démonter le contraire, comme pour l’existence de Dieu. On est donc là sur une question de foi. smiley

        2) Rien n’empêcherait Le Pen de déclencher de nouveaux conflits, il est vrai sur des bases idéologiques différentes. A noter que même en cohabitation, elle resterait d’ailleurs la « chef des armées ». N’oublions pas que la présidence dispose des armées par pouvoir régalien, et aucun vote de l’Assemblée Nationale n’est nécessaire durant les quatre premiers mois d’intervention.

        3) Elle peut en effet organiser un référendum sur la sortie de la France de l’Union Européenne, mais en courant un risque de le perdre. Imaginez quelle serait sa légitimité en cas d’échec ! A mon avis, elle hésiterait à se lancer dans cette aventure. En revanche, elle pourrait engager un bras de fer avec l’Allemagne dans le cadre européen, mais il n’aurait aucune chance d’impressionner qui que ce soit si Le Pen ne dispose pas d’un fort soutien parlementaire.

        D’accord avec vous en revanche sur la remise en cause des partis traditionnels et de leurs dirigeants.

        J’ajoute à cela que vous avez oublié une prérogative importante : Le Pen présidente - même sans majorité parlementaire - pourrait déclencher très rapidement un référendum sur l’instauration de la proportionnelle aux législatives. Moyennant quoi, elle pourrait, en cas de probable validation par les Français, dissoudre l’Assemblée Nationale après que les cartes soient ainsi rebattues.


      • Pere Plexe Pere Plexe 11 août 2016 10:57

        @calal
        c’est presque vrai.

        Le seul pouvoir que pourrait avoir MLP élue est le pouvoir de nuisance.

        - il est clair que l’EU sans la France ni le RU imploserait.La France se trouvant seule face au géants (USA,Chine...)
        - il est probable que le pays soit confronté à de graves troubles sociaux limite guerre civile. Sans compter la crise institutionnelle Sénat et Parlement étant en opposition avec la Présidente.
        Meme le controversé 49.3 ne saurait lui donner un semblant de pouvoir tant il est sur qu’une motion de censure serait voté.

        Pour le bonheur vous repasserez !


      • Ben Schott 11 août 2016 11:04

        @Fergus

         
        « Rien n’empêcherait Le Pen de déclencher de nouveaux conflits, il est vrai sur des bases idéologiques différentes. »
         
        Théoriquement, oui. Mais quels nouveaux conflits pourrait-elle déclencher ? Je cherche...

        Le chef de l’État est effectivement le chef des armées, et il est censé engager son pays dans un conflit pour défendre ses intérêts supérieurs. Si MLP déclenchait un conflit sur « des bases idéologiques différentes », quelles seraient-elles et quelles sont les bases idéologiques des conflits passés et présents ?

         
        « Elle peut en effet organiser un référendum sur la sortie de la France de l’Union Européenne, mais en courant un risque de le perdre. »
         
        Sachant que ce référendum serait une des pièces maîtresses de sa campagne et l’une des raisons principales de son éventuelle élection, cela semble assez peu cohérent.
         


      • calal (---.---.20.116) 11 août 2016 13:32

        rpour repondre vite fait a vos remarques :

         1° vous vous fondez sur le programme du fn pour evaluer le risque qu’une presidence marine nous ferait courir.C’est si delicieusement naif apres un quinquennat hollande qui na pas tenu une grande partie de ses engagements mais a accompli plein de choses « hors mandat » ( loi travail par ex...)

        2° marine pourrait faire des guerres autres : du genre original sans doute comme tuer des mulsulmans un peu partout sur la plante ? Rappel sarko a tue en libye, il semble que des soldats francais interviennent en syrie...
         
        3°marine noserait pas faire un refenrendum de peur d’etre desavouer ? Mais n’est ce pas le cas de tous les politiques pro euopeeens qui nous ont repete a l’envie apres le brexit qu’ils ne referont pas la meme erreur que les anglais ?

         4° vous ne ’avez pas repondu sur le fait que marine a une chance d’etre la premiere femme presidente de la republique en france. N’est il pas temps en 2017 de laisser le pouvoir a une femme ?


      • Fergus Fergus 11 août 2016 14:01

        @ calat

        Très franchement, je ne vois pas Le Pen engager quelque guerre que ce soit. Mais si le pire n’est jamais sûr, le meilleur non plus. Or, le profil des membres du clan Le Pen n’est pas très rassurant à cet égard du fait de leur proximité avec certains mouvements extrémistes européens et de la présence d’anciens du GUD dans l’entourage proche de la présidente du FN.

        Sur le fait que Le Pen soit une femme, je ne suis pas gêné : ce serait à mes yeux le seul véritable point positif. Exactement comme avec Clinton aux Etats-Unis.


      • Ben Schott 11 août 2016 14:22

        @Fergus
         
        Hallucinant ! Pur procès d’intention et allusions perfides ! Il y a sûrement des Fergus sur les forums étrangers qui supputent de la même manière à propos des partis dits populistes de leur propre pays sur les dangers de guerre qu’ils feraient courir en raison de leur « proximité » avec le Front national français !
         
        Des anciens du Gud ! Quand Gérard Longuet et Alain Madelin ont exercé leur mandat, vous vous êtes cru un moment au bord de la troisième guerre mondiale ?
         
        Oui, le pire est sûr, on y est en ce moment...
         
        Quant au seul véritable point positif à vos yeux, à savoir l’élection d’une femme à la Présidence française, il est aussi pertinent que celui de voir élire un noir aux USA !
         


      • Fergus Fergus 11 août 2016 15:55

        Bonjour, Ben Schott

        Le problème sur l’UE est que Le Pen n’est pas au clair, ses propos sur le sujet ayant été bien sinon contradictoires, du moins peu convaincants : un jour, sortie de l’UE ; un autre jour, sortie de la zone euro


      • Ben Schott 11 août 2016 16:25

        @Fergus
         
        Le FN est clair : référendum sur la sortie de l’UE (et donc de l’euro) dans les six mois suivant l’élection de MLP, et démission de celle-ci en cas d’échec, ne pouvant pas conséquemment appliquer une politique découlant largement de cette condition sine qua non.
         
        Retrouver le franc et les marges de manœuvre financières et commerciales n’implique pas l’abandon de l’euro comme monnaie commune (le « panier de monnaies », cf Jacques Sapir à ce sujet), ni les accords et les traités avec nos voisins européens.
         


      • Fergus Fergus 11 août 2016 16:34

        @ Ben Schott

        « Quand Gérard Longuet et Alain Madelin ont exercé leur mandat, vous vous êtes cru un moment au bord de la troisième guerre mondiale ? »

        Qui a parlé de 3e guerre mondiale ? Certainement pas moi. Je ne crois d’ailleurs pas Le Pen belliqueuse. Quant aux personnes que vous citez, j’ai fait partie de ceux qui dénonçaient leur présence au sommet dans un parti républicain.


      • Ben Schott 11 août 2016 17:00

        @Fergus
         
        « Qui a parlé de 3e guerre mondiale ? Certainement pas moi. Je ne crois d’ailleurs pas Le Pen belliqueuse. »
         
        Peut-être, mais ça ne vous empêche pas de supposer qu’elle pourrait le devenir, rapport à un entourage douteux qui le serait, lui...
         
        « Quant aux personnes que vous citez, j’ai fait partie de ceux qui dénonçaient leur présence au sommet dans un parti républicain. »
         
        Pour quelles raisons ? Avoir milité dans un mouvement d’extrême-droite dans sa jeunesse serait une infamie éternelle ? Ces deux-là sont devenus des libéraux pur sucre et ont exercé des fonctions ministérielles dans des gouvernements de droite, mais n’ont pas, me semble-t-il, appelé à la guerre contre quiconque, ce qui n’est pas le cas d’hommes politiques « de gauche » qui criaient pourtant « no pasaran » et « US go home » dans leur jeunesse...
         


      • Et hop ! Et hop ! 11 août 2016 19:57

        @Ben Schott : Le Front National est par principe contre les guerres d’ingérence (humanitaire et démocratique), comme font les USA depuis la guerre de Yougoslavie.


        Fergus a sans doute des craintes que Marine Le Pen déclare la guerre à la Grande Bretagne pour récupérer les Îles Anglo-Normande, ou à un pays d’Afrique noire par racisme pour tuer des nègres, ou peut-être qu’elle fasse arrêter les Juifs pour les mettre dans des trains, direction les camps de concentrations allemands.

      • Fergus Fergus 11 août 2016 20:17

        @ Et hop !

        Arrêtez de fantasmer sur ces conflits : j’ai déjà écrit que je ne crois pas Le Pen belliqueuse.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 20:23

        @calal
        Analyse UPR : « Les 21 versions contradictoires du FN sur l’ UE & l’euro ».

        Le FN est pour « une Autre Europe ». Il n’a pas du tout l’intention de sortir définitivement de l’ UE, le referendum sur la sortie, c’est du pipeau, voici ce qu’on trouve sur le site officiel du FN :

        - « Plus libres, plus forts, une autre Europe est possible ! »


        - « Perspectives pour une nouvelle Europe »


      • Legestr glaz Ar zen 11 août 2016 22:47

        @Pere Plexe

        Dans quelle mesure est-ce « dangereux » de penser que la France se retrouverait « seule » face aux géants (USA, Chine...) ?

        Dans quelle mesure la France, dans l’UE, n’affronte t-elle pas déjà ces « géants » seule ? Quel est l’apport de l’UE au développement de la France ? ? ?

        Existe t-il des pays de part le monde qui « affrontent », et « seuls », les géants, USA et Chine, et qui s’en sortent très bien ?

        Des réponses ?


      • Leviet40 (---.---.163.1) 12 août 2016 19:07

        @Ben Schott

        Pourquoi crier dans sa jeunesse : us go home serait il plus criminel qu’être au Gud dans sa jeunesse ? Et c’est toujours d’actualité que de crier :us go home alors que Sarko’et Hollandouille nous ont fait rentrer dans l’Otan ! Nous sommes dirigés par l’Ue, Hollande le chef de guerre fait intervenir nos armées à tort et à travers en Afrique ,suscitant des représailles en France. Il y a 5 à 6 millions de chômeurs, une monnaie l’euro qui déséquilibre l’Europe ,un communautarisme islamisan de plus en plus influent à cause des politicards qui gèrent le Pays depuis 40 ans. Tout va très bien madame la marquise ,tout va mieux à dit notre grand chef de guerre. Et il faudrait élire Juppe, ou Sarko .vive l alternance . C’est à pleurer ce qui nous attend. Demain de plus en plus de fichés S et par pour terrorisme mais pour être un simple opposant aux actions destructrices de notre nation, houps !j’ai osé dire le mot :nation ! Je suis donc un vilain .....


      • Et hop ! Et hop ! 13 août 2016 13:58

        @Fifi Brind_acier : Allons, Fifi, sortir de l’Union Européenne (qui est un traité de libre échange et d’intégration fédéraliste) ne va pas faire disparaître l’Europe qui est un continent géographique comprenant une trentaine d’états-nations qui vont continuer à avoir des relations diplomatiques et commerciales entre elles, mais autrement.


        C’est ça l’Europe autrement, ce n’est pas l’Union Européenne autrement, comme le propose Mélanchon.

        Vous le savez bien, c’est aussi ce que veut l’UPR, pourquoi faites vous la sotte ?

      • kriktus 13 août 2016 16:17

        @calal

        En France la gauche qui va d’une partie du ps jusqu’à la plus extrême en passant par Mélenchon n’est pas légaliste, elle considère les « veaux », qui ne votent pas comme elle le souhaite, inférieurs intellectuellement, politiquement et surtout moralement. Elle n’hésitera pas à donner à la rue sa chance.

        Sitôt élue MLP devra faire face à des manifestations de rue violentes. Soutenues par cette gauche morale et aussi par les perdants LR et PS réunis, la moindre petite blessure infligées aux casseurs sera considéré par la junte politico-médiatique comme un retour « aux heures les plus sombres de notre histoire ».

        Les tensions risque de se cristalliser, et à défaut d’une guerre extérieure c’est une guerre intérieure, civile, qui peut se déclencher.

        N’oublions pas qu’à la suite de l’élection de Sarkozy il y eut plusieurs manifestations contre son élection avec pas mal de casse. Il n’est pas difficile d’imaginer pire si c’est MLP qui est élue notamment après la grande répétition que fut la résistance à la loi Travail.

        C’est de la manière dont MLP réagira face aux pouvoirs de la rue et gérera cette crise, inévitable selon moi, que nous pourrons prédire l’avenir du pays. Tout ceci dans l’hypothèse qu’elle soit élue ce dont je doute.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 août 2016 19:46

        @Et hop !
        L’UE est un ensemble de Traités européens qui ont dépouillé les Etats et les citoyens de leurs pouvoirs de décisions.
        L’ Europe est une notion géographique.


        Vous mélangez tout volontairement : les Traités, l’ Europe géographique et une Autre Europe à la St Glinglin ! Il y a plus de 30 ans qu’on nous promet une Europe sociale, c’est l’arlésienne !
        « 37 ans d’ Europe sociale résumée en 4’32 » !"


      • gruni gruni 11 août 2016 08:39

        Bonjour Fergus


        D’accord avec ton raisonnement, mais il m’étonnerait beaucoup que Hollande soit présent au 2ème tour. Pour cela il faudrait que Sarkozy gagne la primaire et que Bayrou se présente à la présidentielle pour le couler. 
        Par contre, petit bémol, si Le Pen gagne les élections, donc avec plus de 50% des suffrages, et je n’y crois pas, on ne peut pas exclure totalement qu’elle possède ensuite une courte majorité à l’Assemblée. 
        Maintenant comme tu l’écris , il faudrait un ou des événements exceptionnels pour que Le Pen prenne le pouvoir. Migration en masse, crise comme en 2008, attentats encore plus meurtriers. Donc encore beaucoup d’inconnus et rien n’est impossible. Mais à mon avis si la situation ne s’arrange pas dans les 5 ans qui viennent, pour 2022 le résultat des élections ne fera guère de doute.

        Merci pour l’article

        • Fergus Fergus 11 août 2016 09:42

          Bonjour, gruni

          D’accord avec toi sur Hollande. Je crois d’ailleurs qu’il n’a que très peu de chances d’être sur la ligne de départ du 1er tour de 2017. S’il ne veut pas durablement plomber son camp, le mieux serait qu’il se retire.

          Très franchement, je ne vois pas comment le FN pourrait faire basculer une moitié des circonscriptions à son avantage. Cela me semble tout à fait impossible, eu égard à la sociologie et au vote habituel dans la plupart des régions « modérées ».


        • Pere Plexe Pere Plexe 11 août 2016 11:07

          @Fergus
          vous avez sans doute raison.

          Sauf que « son camp » est lui aussi voué à l’échec quelque soit le représentant.

          Un candidat à la présidence c’est un individu mais aussi des idées.
          Or aucun des ténors socialistes (c’est comme ça qu’ils se nomment...) n’est crédible à avoir soutenu le candidat Hollande de gauche puis le président Hollande de droite.


        • Fergus Fergus 11 août 2016 14:04

          Bonjour, Pere Plexe

          A mon avis, aucun socialiste n’a la moindre chance de figurer au 2e tour de la présidentielle, compte tenu notamment du reniement des valeurs de gauche.


        • Et hop ! Et hop ! 11 août 2016 20:12

          @Fergus : C’est plus une question de valeurs de gauche, 


          C’est une question d’opposition entre le programme mondialiste ou impérialiste anglo-américain qui veut faire disparaître les Etats-nations pour instaurer une gouvernance mondiale de la FED (du FMI, etc.) et le programme inverse qui veut redonner à notre pays son autonomie politique, culturelle, financière, linguistique, une opposition entre mondialisation et relocalisation. 

          Quels sont les candidats ou les partis qui sont pour mettre fin au grand virage libéral des années 1990 : sous le gouvernement de cohabitation Balladur, avec Alain Madelain, Sarkozy, et chez les socialistes le directeur général de l’OMC ? 
          Pour mettre fin à une réorganisation des économies selon le seul critère de la valorisation boursière, c’est-à-dire l’optimisation des dividendes à court terme ? 
          Pour qu’à nouveau les richesses produites par des entreprises productives soient répartis entre : 
          - les clients par la qualité et l’utilité des produits, 
          - les salariés, 
          - l’Etat et l’intérêt public,
          - les actionnaires ?

          Mélanchon veut conserver l’UE, l’Euro, l’immigration,… donc, comme Syriza en Grèce, c’est un programme voué à la paralysie et à l’impuissance.

        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 20:25

          @Pere Plexe
          Le jeune et fringuant Macron, banquier de son état, ne vous semble donc pas réunir les « valeurs de Gauche »...  ??


        • zygzornifle zygzornifle 11 août 2016 08:39
          N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)


          • Et hop ! Et hop ! 11 août 2016 20:16

            @zygzornifle : Pour Alain Madelain, il faut abolir la politique, donc les conventions collectives, les frontières, le secteur public, la réglementation, et attendre les solutions des problèmes du Marché et de sa main invisible.


            Vous préférez ?

          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 20:27

            @Et hop !
            C’est exactement le programme des réformes structurelles imposées par Bruxelles ! Si nous ne sortons pas de l’ UE, c’est le programme que devra appliquer le prochain gouvernement !


          • Et hop ! Et hop ! 13 août 2016 13:49

            @Fifi Brind_acier : «  c’est le programme que devra appliquer le prochain gouvernement ! »


            Donc Alain Jupé, avec un gouvernement de cohabitation Les_Républicains, à large ouverture à gauche, ma chère Fifi.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 août 2016 19:49

            @Et hop !
            Les Français n’en veulent plus de tous ces pingouins PS- FN- Rép, qui se gobergent aux frais de la République depuis 40 ans, et qui nous envoient dans le mur !
            « 78% des électeurs prêts à voter pour un candidat lambda ! »


          • Daniel Roux Daniel Roux 11 août 2016 08:56

            Les partis ont le monopole de la sélection des députés, sénateurs, présidents de ci et de ça, membres des gros et petits fromages de la République.

            Les partis fonctionnent de façon pyramidale. A sa tête, un chef qui détient les principaux pouvoirs de nominations et donc tous les pouvoirs. Il est arrivé par le clientélisme, la démagogie, les promesses, les magouilles et les ententes. Il sait tout sur tout le monde.

            Le système des partis politiques à la française est un système mafieux qui permet à des crapules d’accéder au pouvoir et à des postes pour lesquels ils n’ont pas de compétence.

            Que Tapie, Sarkozy, Estrosi et tant d’autres, aient pu devenir ministres montrent la corruption profonde de ce système.

            Après Chirac et Sarkozy, un cheval pourrait devenir Président, comme le célèbre Incitatus, devenu sénateur par la volonté de Caligula.

            Alors Le Pen ou un autre...


            • Fergus Fergus 11 août 2016 09:44

              Bonjour, Daniel Roux

              Vous avez raison, sur le plan du fonctionnement des appareils, le FN ne peut guère être pire que les partis traditionnels dits de gouvernement. Hélas !


            • gimo 11 août 2016 16:36

              @Daniel Roux
              bonjour bien vu !!! Daniel


               Le système des partis politiques à la française est un système mafieux qui permet à des crapules d’accéder au pouvoir et à des postes pour lesquels ils n’ont pas de compétence.. 

               CELA prouve que le vote est un leurre pov  imbecile qui y croit . encore dans ces conditions actuelles. sans minimum. etre elu avec 10 % des Français
              l’affaire est dans in poket . Rouler jeunesse le manege enchanté
              ou
              ils ( mafieux) attrapent le pompon  a coup sur  !!!!!!
              Ces une formalité pour naifs ou complices cela fait 70 ans que ca dure VIVE LA RIPOUBLIQUE
              ET LES CONS qui lechent  leur bottes en attendant avoir une miette de leur part
               A vomir tout ça !!!!!!mmmeu et ça discoutaille sans arret de quel voleur pouri sera elu par leur soin............... a mourir de honte ... pov monde tout ça......... ils ont toucher le fond de la dégradation humain plus con tu meurs

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 20:33

              @gimo
              Vous ne semblez pas comprendre qui gouverne réellement la France et l’ Europe ... Nos élus ne sont que des gouverneurs de la province France, et plus ils sont corrompus, mieux c’est !


              Vous jetez l’enfant, l’eau du bain et la baignoire ! Si tous les dirigeants étaient des abrutis corrompus, les USA n’auraient pas eu besoin d’en zigouiller plus de 50, qui défendaient les intérêts de leur pays.

              Ils les auraient achetés.
              Liste des dirigeants écartés du pouvoir ou assassinés par les USA.

            • gimo 12 août 2016 10:05

              @Fifi Brind_acier
              bonjour fifi t’as passer de bonne vacance !! oui ......tu me manquais !!!


              cela dit l’europe est un leurre pour les peuples par les politiques pour faire divertion detourner leurs trahisons pour faire a dessein leurs manoeuvres
              il n’y a pas l’ europe et les politiques « soit disant ne pouvant rien faire » pour tromper
              mais bien les memes fait pour eux par eux pour realiser leur tout
               cela diriger par le st graal usa
                 .......Leur but c’est de rendre + soumis les peuples et dominer
              ce n’est pas la baignoire qui faut jeter .mais la salle de bain
              les peuple doivent se reveiler sinon c’est leur eslcavage a coup sur ad vitam aeternam

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 août 2016 19:56

              @gimo
              Rendre les peuples soumis, c’est le but des Traités européens, de l’ euro & de l’ OTAN.
              L’euro a été créé, justement, pour « envoyer les Etats providence aux égouts » !


              Et si les gouvernements n’obéissent pas, la Commission européenne peut les déférer devant la Cour Européenne de justice, avec des pénalités qui peuvent aller jusqu’à 0,2% du PIB !

              Oui, nous sommes dans une dictature capitaliste, mais nous pouvons en sortir !
              Vous attendez quoi ? Que nous soyons dans la situation des Grecs ??

            • fred.foyn 11 août 2016 09:01

              ( Marine Le Pen n’a quasiment aucune chance d’être élue présidente en 2017)
              Affirmation bien présomptueuse de votre part, c’est dans le marc de café ou le Tarot que vous pouvez affirmer cela ? Personnellement je resterai plus prudent et attendrai le résultat des urnes en 2017. Beaucoup d’eau coulera encore sous les ponts avant cette date.


              • Fergus Fergus 11 août 2016 09:46

                Bonjour, fred.foyn

                J’exprime une opinion personnelle basée sur l’observation des résultats politiques de ces dernières années.

                Ajoutez à cela le manque de moyens financiers et humains du FN, de même que l’opposition des grands médias et la défiance majoritaire des Français...


              • fred.foyn 11 août 2016 10:02

                @Fergus...Vous devez savoir que la politique est une salade composée, et que les déclarations des politiciens cachent toujours la vérité, dans ses conditions votre observation risque fort de n’être que le reflet de leurs mensonges, et que l’avenir appartient seulement au hasard des gens qui votent.
                 


              • fred.foyn 11 août 2016 12:23

                @jesuispascontent...Votre thèse mathématique en 2017, risque de déboucher sur rien, sauf comme beaucoup à compter sur les sondages et autres fariboles mais vous pouvez rêvez c’est permis !
                Moi perso, j’attends le résultat des urnes tout simplement.


              • Fergus Fergus 11 août 2016 14:11

                @ jesuispascontent

                « Le manque de pragmatisme des frontistes sur le sujet est plutôt amusant, c’est sans doute une forme de déni »

                En effet : n’en déplaise à fred-foyn, les mathématiques électorales sont implacables ; même si elle ne sont pas une science exacte, elles ne peuvent « mentir » dans les proportions rêvées par les électeurs frontistes.


              • marmor 11 août 2016 14:36

                @Fergus
                Fergus et la méthode Coué !!!


              • julius 1ER 11 août 2016 14:37

                @jesuispascontent


                tout à fait d’accord le vote FN ne peut guère aller au delà de 6/7 millions de voix et même si par hasard il pouvait augmenter de 10/20% de voix la barre est beaucoup trop haute pour arriver au sommet sauf si la Droite fusionnait avec l’extrème-droite .... mais là ce serait le suicide assuré !!

              • fred.foyn 11 août 2016 15:38

                @Fergus.....Heureux les gens qui le matin en s’essuyant dans leur WC avec leur PQ divinatoire, prédisent l’avenir !


              • Fergus Fergus 11 août 2016 16:00

                Bonjour, fred.foyn

                Pourriez-vous m’indiquer où les sympathisants du FN se forment pout tenir des propos aussi discourtois ?


              • fred.foyn 11 août 2016 16:46

                @Fergus...Mon pauvre fergus, je suis américain est rien faire de votre FN qui va vous la mettre profond en 2017.. !


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 20:42

                @Fergus
                « les mathématiques électorales sont implacables ... »
                Et oui, les résultats sont exactement proportionnels aux temps de passage des candidats dans les médias.


                C’est pour cela que Hollande et Urvoas ont voté une loi qui donne l’avantage aux sondages. Les sondages, ça s’achète, et les Partis les plus fortunés peuvent s’en payer à tout va ! C’est dire si Hollande à l’avenir devant lui pour un second mandat !

              • socrate socrate 11 août 2016 21:44

                @Fergus

                J’adhère à votre démonstration d’autant que l’explication de Jesuispascontent au sujet de la répartition des votes vient confirmer justement le constat implacable d’une impossible élection de MLP..
                Il est improbable qu’il y ait un candidat « socialiste » au second tour si on tient compte de l’impact Mélanchon sur une partie de cet électorat.
                Le réflexe républicain désignera probablement Juppé, hélas, dites vous.
                Pour ma part, ce sera alors l’abstention après un premier tour Mélanchon.
                J’aurai, au moins, la conscience tranquille.


              • Fergus Fergus 11 août 2016 22:00

                Bonsoir, socrate

                Merci pour votre soutien.

                Je voterai comme vous au 1er tour.

                Et au 2e, j’irai voter nul, histoire dire sur le bulletin ce que je pense des candidats en présence. smiley


              • gimo 12 août 2016 10:21

                @Fifi Brind_acier les mathématiques électorales sont implacables ... »

                Et oui, les résultats sont exactement proportionnels aux temps de passage des candidats dans les médias. 


                C’est pour cela que Hollande et Urvoas ont voté une loi qui donne l’avantage aux sondages. Les sondages, ça s’achète, et les Partis les plus fortunés peuvent s’en payer à tout va ! pour laver les cerveaux des abrutis pour aller voter C’est dire si Hollande à l’avenir devant lui pour un second mandat !
                 bien !! bien  il y a du progres bien fifi

              • Raiford (---.---.253.126) 12 août 2016 16:02

                @fred.foyn Personne ne prend en compte l’effondrement bancaire qui commence à se répandre : Portugal, Italie... Il sera probablement effectif avant les présidentielles, ce qui devrait accroitre l’exaspération des électeurs et favoriser le FN.


              • troletbuse troletbuse 11 août 2016 09:16

                Comme je le faisais remarquer sur un autre article des Zozos, Gugus et Grouniche, ces 3 là continuent malgré leur mal au cul à se battre pour le mollusque à croire qu’ils sont payés pour celà. Tous leurs articles ne sont que des attaques contre Sarko, Poutine, Trump.comme si nos merdias n’en faisaient pas encore assez. Hollandouille leur a fourni de bonnes oeillères. Si ils pensent conjurer le sort avec leurs articles de mauvaise foi smiley Ils feraient mieux d’aller brûler un cierge à Notre-Dame des neuneus


                • Fergus Fergus 11 août 2016 11:11

                  Bonjour, troletbuse

                  Toujours élégant dans vos propos !

                  « Tous leurs articles ne sont que des attaques contre Sarko, Poutine, Trump »

                  Ah bon ? Personnellement, je n’ai jamais écrit le moindre article sur Trump et sur Poutine ! Je vous informe en outre que moins de 10 % de mes articles sont consacrés à la politique. Autre chose : sur les 20 derniers, seuls 2 concernaient la politique, l’un sur le Brexit, et l’autre pour dénoncer le déni de démocratie que constitue l’usage de l’article 49.3.

                  Vous parlez de « mauvaise foi », sans doute en vous regardant dans la glace. smiley


                • troletbuse troletbuse 11 août 2016 13:49

                  @Fergugus
                  Effectivement, vous n’avez JAMAIS écrit le moindre article sur Trump :
                  http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/trump-vers-une-convention-178531
                  Je vous crois autant que je crois nos politicards.


                • Fergus Fergus 11 août 2016 14:15

                  @ troletbuse

                  1 article en effet sur... 503 ! Et pas consacré à Trump mais aux difficultés du Parti républicain.


                • foufouille foufouille 11 août 2016 09:27

                  celui qui votera ripoux et libéral ne devra pas plaindre cette fois.
                  veauter ripoux par peur du FN, c’est voter libéral.


                  • Fergus Fergus 11 août 2016 11:14

                    Bonjour, foufouille

                    D’où l’intérêt de voter pour Mélenchon, la seul qui soit en rupture avec les partis de gouvernement et porteur d’un projet structuré.

                    Pour ce qui est de la moralité et des fréquentations des politiques, je crains que la maison Le Pen ne soit pas la mieux placée pour donner des leçons.


                  • Ben Schott 11 août 2016 11:34

                    @Fergus
                     
                    « D’où l’intérêt de voter pour Mélenchon, la seul qui soit en rupture avec les partis de gouvernement et porteur d’un projet structuré. »
                     
                    L’ancien sénateur socialiste pendant vingt-quatre ans n’a pas été tellement en rupture avec les partis de gouvernement pour approuver l’intervention française en Libye ! Et s’il est aujourd’hui contre l’intervention en Syrie, bien qu’ayant dit que Bachar devait partir, c’est pour ne pas trop perdre sa clientèle...
                     
                    Le « projet structuré », c’est aller taper du poing sur la table de Merkel ?
                     
                    Mélenchon, c’est le Tsipras français.
                     


                  • foufouille foufouille 11 août 2016 11:47

                    @Fergus
                    en se présentant sans aucun parti, il aura pas assez de votes pour se présenter.
                    il a appelé à veauter front ripoublicain.
                    je voterais pour lui quand il commencera à admettre qu’il recevait bien 15000€ en tant que député, quand il sera pour la publication du patrimoine des élus, etc.


                  • franc tireur 11 août 2016 14:07

                    @Fergus

                    Waf ! sénateur, ex trotskyste OCI ,franc macon, atlantiste,membre du siècle, signataire de maastricht il coche toutes les cases et c est bien pourquoi le peuple ne se reconnait pas en lui .Il est compromis comme les autres ,
                    Fergus vous etes sympa mais parfois vous faites preuve de trop de naiveté, ou de partisanisme


                  • Fergus Fergus 11 août 2016 14:21

                    Bonjour, franc tireur

                    Je ne suis pas un inconditionnel de Mélenchon - je l’ai déjà épinglé à différentes reprises -, mais vu l’état de l’offre politique, c’est celui qui est le plus près de mes idées de justice sociale. D’où mon vote qui ne relève ni de la « naïveté », ni d’un « partisanisme » qui ne me concerne pas, n’ayant jamais été encarté nulle part !


                  • franc tireur 11 août 2016 14:30

                    @Fergus

                    Le problème est simple et l’exemple Tsipras le résume : Sans sortie de l’euro il n y aura jamais de justice sociale . Varoufakis l’avait bien compris .
                    Le problème de Mélanchon c ’est le coté immigration qui le met en porte a faux avec l’electorat populaire , mais aussi et surtout son rapport a l’europe . En bon socialiste il ne voudra jamais etre celui qui casse l’europe .Lui président il avaliserait l’euro et ses plans de rigueur comme Tsipras .


                  • Odin Odin 11 août 2016 17:03

                    @franc tireur

                    Vous avez parfaitement raison et l’existence de ce franc-mac

                    aux discours démagogiques n’a qu’une raison d’être, servir de réservoir de voix aux cocus du scootériste. 


                  • alinea alinea 11 août 2016 17:11

                    @franc tireur
                    ce qui le met en port à faux, c’est que personne ne comprends ce qu’il dit ! enfin, ceux qui ne veulent pas comprendre s’entend.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 20:59

                    @alinea
                    Si, si on comprend très bien que Mélenchon a un Plan B pour l’ Europe, et que la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, comme pour le FN, n’est pas sa priorité.

                    Malheureusement, il n’y aura jamais d’ Autre Europe, encore moins d’ Europe sociale, car il existe 3 groupes de pays qui n’ont pas les mêmes intérêts, et ne se mettront jamais d’accord sur rien.


                    - Les anciens pays de l’ Est, qui touchent beaucoup d’argent de Bruxelles, qui ont gardé leurs industries et ne changeront rien aux Traités.

                    - Les pays du nord de l’ Europe, qui ont fait beaucoup de sacrifices salariaux, et qui ne veulent pas payer pour « les cigales du sud ».

                    - Les pays du sud, France, Espagne, Grèce, Portugal, Italie, qui auraient besoin d’un plan de relance économique, mais n’ont pas un euro vaillant et plein de dettes. Or pour changer les Traités, il faut l’unanimité.

                    Les Traités européens sont des Traités Internationaux, ils n’ont pas été signés avec Bruxelles ou Merkel, chaque pays a signé avec chacun des autres pays. Il est donc nécessaire que l’ensemble des pays soit d’accord, et pas seulement Merkel. (A supposer que Merkel soit pour une Europe sociale, ce dont je doute fort)

                  • simir simir 11 août 2016 23:33

                    @Ben Schott
                    Mélanchon n’a jamais été pour l’intervention en Lybie mais pour un couloir d’exclusion aérien.
                    C’était l’ordre légal porté par l’ONU
                    http://www.humanite.fr/23_03_2011-libye-d%C3%A9claration-de-jean-luc-m%C3%A9lenchon-pg-468493
                    Voici ce qu’il déclarait :"Nous savons que les Nord-Américains ont l’habitude d’utiliser n’importe quelle sorte d’argument pour justifier une intervention militaire", a poursuivi l’eurodéputé. « Cette fois-ci, c’est le gaz. » "Prenez tous le temps du sang-froid« , a recommandé Jean-Luc Mélenchon. »Il ne faut pas faire cette guerre", a-t-il insisté. En rappelant que Carla del Ponte, ancien procureur du TPI, enquêtant pour l’ONU, avait assuré en mai que la rébellion syrienne avait utilisé du gaz sarin.
                    Il aura mon vote au premier mais aussi au 2eme tour !


                  • alinea alinea 11 août 2016 23:39

                    Puisqu’à ce niveau de nombre de commentaires je ne peux plus cliquer d’étoile, je vous exprime mon admiration, simir, pour redire encore à tous les connards qui ne comprennent pas, vraiment, ou ne veulent pas comprendre ce que dit Mélenchon, la vérité sur ses interventions.


                  • Fergus Fergus 11 août 2016 23:49

                    Bonsoir, Simir

                    Je me joins à Alinea pour vous remercier d’avoir remis les pendules à l’heure sur ce point important.


                  • Ben Schott 12 août 2016 10:36

                    @simir
                     
                    « Mélanchon n’a jamais été pour l’intervention en Lybie mais pour un couloir d’exclusion aérien. »
                     
                    Le « couloir d’exclusion aérien », c’est de l’enfumage pour les gogos. En réalité, il était favorable à une ingérence occidentale (pour « briser le tyran » bien sûr), à condition que ce soit sous le mandat de l’ONU (je m’en lave les mains, j’ai la « communauté internationale » avec moi !).

                    Mélenchon était favorable à « la révolution libyenne », « juste et fondée », qui n’était en fait rien d’autre qu’une révolution « de couleur », c’est-à-dire la destruction d’un pays qui ne convient plus à l’Empire.

                    Soit Mélenchon n’avait pas compris les enjeux profonds de ce chaos prémédité par BHL et sa clique, et c’est un grand naïf (ce que je ne crois pas),

                    soit il savait parfaitement de quoi il en retournait réellement, et c’est un menteur comme tous les anciens trotskystes aujourd’hui parfaitement atlanto-compatibles.

                     
                    Il fera un score encore plus bas qu’en 2012.
                     


                  • Ben Schott 12 août 2016 10:44

                    @alinea
                     
                    « je vous exprime mon admiration, simir, pour redire encore à tous les connards qui ne comprennent pas, vraiment, ou ne veulent pas comprendre ce que dit Mélenchon, la vérité sur ses interventions. »
                     
                    Moi je préfère quand ce sont les connasses qui m’expliquent « la vérité » sur les interventions de Mélenchon...
                     


                  • César Castique César Castique 11 août 2016 10:16

                    « Marine Le Pen n’a quasiment aucune chance d’être élue présidente en 2017 »



                    A toutes fins utiles, je vous rappelle que le premier tour de la présidentielle n’a pas lieu dimanche prochain, mais dans huit mois.


                    Tout va donc dépendre de ce qu’il se passera, dans ce laps de temps., sur trois fronts, celui de l’immigration-invasion et de l’épandage de centaines de milliers de clandestins - l’Italie seule en a actuellement 180’000 à placer, dont la Merkel ne veut plus, la préoccupation électorale l’emportant désormais sur les grands sentiments humanitaires -, celui du terrorisme islamique et celui des nuisances unioniques, captations supplémentaires de souverainetés, mise en place du TAFTA et résistances orientales incluses.


                    Et si Marine Le Pen ne l’emporte pas - cette fois-ci - cela signifiera tout simplement que les Français n’ont pas encore assez morflé, et que, comme les alcooliques, ils ont présentement plus peur de l’inconnu que représente une vie sans l’alcool (l’U.E., en l’occurrence) que des ravages que subit quotidiennement leur organisme.

                    • chantecler chantecler 11 août 2016 11:00

                      @César Castique
                      Ah bon ?
                      Si nous ne sommes pas attirés par le mouvement FN , dont on ne connaît au passage absolument pas le programme ,et peu l’idéologie au sommet , c’est que nous serions assimilables à des alcooliques ... ?
                      Moi qui pensais rencontrer les piliers du FN surtout dans les cafés !
                      Et je ne sais toujours pas s’ils veulent une monarchie , une théocratie catho , un pouvoir autoritaire , une mise entre parenthèse de la République , nous avons connu , un troisième en pire ou rester en « Raie Publique » ...
                      Si le méchant c’est l’émigré , le prolo , la finance « mondialisée » , les spéculateurs , les paradis fiscaux , les impôts , les syndicats , les « fonctionnaires » , les juifs , les arabes, les américains , les pédés , les francs maç ,etc, etc ....
                      Après tout peut être qu’un Bonaparte , tapi dans l’ombre , attend son heure , un « Boulanger » bien de chez nous ,une sorte de sublime Rocla ..... !
                      Et patati et patata ... !
                      J’ai comme l’impression qu’ici sur Agx ça s’excite un peu beaucoup !
                      Et effectivement d’ici 10 mois, il peut s’en passer des choses ...
                      Des évènements : une UE qui s’effondre , des banques qui font faillite , un gouvernement PS totalement déconsidéré , des attentats dont on connaîtra peut être davantage les maîtres d’oeuvre , des candidats d’autres horizons que le PR , le PS , et le FN , qui seront plus cohérents , plus crédibles , et j’insiste dont la trajectoire , le CV ,le passé seront plus déterminants que les déclarations d’intention , les programmes fourre tout et de dernière minute , et les surenchères démagogiques qui ne feraient même pas illusion dans les classes maternelles ....
                      Sinon il y a encore le boycott , l’abstention , que j’envisage sérieusement au second tour , si le choix se pose entre la peste , le choléra et la dysenterie .
                      Au moins j’affirmerai ma liberté , le fait que je ne suis pas dupe , manipulable et que « ces non choix démocratiques » sont détestables .
                      Et si certains se contentent d’être élu avec 20 % des voix , ça les regardera , mais il sauront à l’avance qu’ils n’auront pas de majorité , ni de blanc seing issu du corps électoral .
                      Pour l’instant beaucoup s’agitent dans le vide .
                      Et de toutes façons il est bien trop tôt pour se déterminer .


                    • Fergus Fergus 11 août 2016 11:18

                      Bonjour, César Castique

                      Vous avez raison de souligner qu’il peut encore se passer beaucoup d’évènements de nature à renforcer les chances de Le Pen.

                      A suivre...


                    • Fergus Fergus 11 août 2016 11:21

                      Bonjour, chantecler

                      Globalement d’accord avec vous, tant sur les événements pouvant changer le cours des choses que sur l’absence d’un projet crédible au FN.


                    • César Castique César Castique 11 août 2016 11:44

                      @chantecler

                      « Si nous ne sommes pas attirés par le mouvement FN , dont on ne connaît au passage absolument pas le programme ,et peu l’idéologie au sommet... »



                      Le fait de ne rien savoir étant une marque d’indifférence, je ne vous conseillerai pas de prendre connaissance des 106 pages du projet du Front national, ni même de visionner quelques-unes parmi les premières des quatre mille vidéos d’interventions diverses que son site Internet contient...


                      « ...c’est que nous serions assimilables à des alcooliques ... ? »


                      La similarité de comportement est effectivement patente... 


                      Je parle précisément de l’alcoolique pathologique, qui aimerait bien décrocher, mais qui n’ose pas, par peur de ce que serait sa vie sans sa dose d’UMPS, de Modem, d’UDI, d’EELV, de FdG ou de NPA...

                    • César Castique César Castique 11 août 2016 11:48

                      @Fergus

                      « ...sur l’absence d’un projet crédible au FN. »


                      Au moins vous, vous avez lu les 106 pages. Compliment. 


                      Cela dit la crédibilité, c’est quelque chose de très subjectif : on l’exige beaucoup plus de ceux qu’on n’aime pas que de ceux à qui vont nos préférences. C’est très humain.

                    • non667 11 août 2016 14:06

                      @chantecler
                      fn ,...dont on ne connaît au passage absolument pas le programme ,
                      ah ! bon ?
                      votre tv n’a que la 2 ,votre radio que france inter ? votre ordi coincé sur a.v. gruni,fergus ? smiley
                       smiley smiley smiley


                    • Fergus Fergus 11 août 2016 14:24

                      @ César Castique

                      Lu les 106 pages, non, je l’avoue, mais parcouru certains chapitres, oui. Sans doute aurons-nous l’occasion d’en débattre plus en détail lors de la campagne.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 21:03

                      @César Castique
                      C’est surtout la fermeture des frontières, les expulsions d’étrangers et les ratonnades qui sont au centre de votre programme, non ? C’est vrai que ça nous change vachement de Pétain ...


                    • César Castique César Castique 11 août 2016 23:48

                      @Fifi Brind_acier

                      « C’est surtout la fermeture des frontières, les expulsions d’étrangers et les ratonnades qui sont au centre de votre programme, non. »


                      Fergus reconnaît l’avoir lu en diagonale, ça fait plaisir de tomber sur quelqu’un qui, manifestement, l’a appris par coeur smiley

                    • bernard29 bernard29 11 août 2016 10:22
                      Bonjour Fergus ;
                       « Marine Le Pen n’a quasiment aucune chance d’être élue présidente en 2017. »
                      Mais tout le développement qui suit correspond au fait qu’elle aurait gagné la présidentielle.

                      Or le fait justement qu’elle ne pourrait pas gouverner faute de majorité, est à mon avis un argument supplémentaire pour ceux qui hésitent à voter pour elle à la présidentielle, puisqu’alors ce serait un vraie crise du régime politique qui est espérée par de plus en plus de monde.


                      • bernard29 bernard29 11 août 2016 10:23
                        @bernard29
                        correction ;
                        argument supplémentaire ou excuse supplémentaire .... !!

                      • Fergus Fergus 11 août 2016 11:25

                        Bonjour, bernard29

                        « ce serait un vraie crise du régime politique qui est espérée par de plus en plus de monde »

                        Vous avez parfaitement raison de souligner que cette hypothèse ouvrirait sans aucun doute une crise sans précédent et sans doute, à terme, l’émergence d’une VIe République. Je n’ai pas voulu développer cet aspect des choses pour rester centré sur la question législative. Mais il ne fait guère de doute que toute la vie politique française se trouverait remise en cause par une élection de Le Pen suivie d’une cohabitation.


                      • maQiavel maQiavel 15 août 2016 17:56

                        @Fergus

                        Dans ce cas de figure, il n’y aurait pas de cohabitation car comme vous l’avez souligné sur un autre fil de commentaire, Le Pen présidente - même sans majorité parlementaire - pourrait déclencher un référendum sur l’instauration de la proportionnelle aux législatives.


                      • Fergus Fergus 15 août 2016 21:37

                        Bonsoir, maQiavel

                        Soit je me suis mal exprimé, soit vous m’avez mal compris : le temps que Le Pen organise un référendum sur la réforme du système législatif, les élections de juin 2016 auraient eu lieu et elle devrait faire avec une majorité hostile, probablement LR, avec impossibilité de dissoudre cette assemblée durant un an. Conséquence : Le Pen serait bel et bien en cohabitation dès l’été 2016 !


                      • Legestr glaz Ar zen 15 août 2016 22:07

                        @Fergus

                        Dîtes moi Fergus, l’été 2016 est déjà bien entamé n’est-ce pas ? « Le Pen serait bel et bien en cohabitation dès l’été 2016 » ??? « Les élections de juin 2016 auraient eu lieu » ????

                        Vous revenez d’un apéro breton ?


                      • maQiavel maQiavel 15 août 2016 23:11

                        Bonsoir Fergus

                        Vous vous êtes très bien exprimé , c’est juste qu’au moment ou j’avais écrit ce commentaire , je n’avais pas encore lu ce que vous aviez écrit plus bas sur le délai de la dissolution , mes excuses. 

                      • maQiavel maQiavel 15 août 2016 23:13

                        @Ar zen
                        Vous avez bien compris qu’il parlait de l’été 2017...


                      • Fergus Fergus 15 août 2016 23:24

                        Bonsoir, Ar zen

                        Ni chouchen ni kyr breton aujourd’hui. Mais paradoxalement, je ne suis pas dans une forme olympique. La faute sans doute à la canicule costarmoricaine. smiley


                      • Fergus Fergus 15 août 2016 23:26

                        @ maQiavel

                        Merci d’avoir rectifié mon erreur.

                        Bonne nuit.


                      • Etbendidon 11 août 2016 10:41

                        Ouh la, la ça commence déjà

                        Nos amis fergugus, grounichou et consorts sont déjà constipés à l’idée d’une victoire de la MLP (Traduc Méchante Le Pen).

                        Pendant que nos amis avalent leur dragée fuca, passons au verre à moitié plein  :

                        ^^

                        Mai 2017 MLP est élue

                        - Première femme présidente de France (une victoire féministe)

                        - Referendum pour le frexit, on se tire de l’Europe

                        - La france se retire de l’OTAN et accueille en grandes pompes POUTINE. Un accord de collaboration franco russe est signé. Après Poutine c’est bachar el Assad qui est reçu et TRUMP (élu ou non).

                        - Préférence aux produits du terroir

                        - Les musulmans repartent en masse au bled (ils ont déjà leur maison) en ruminant que décidemment la france n’est pas un pays pour faire pousser des mosquées

                        - Les profiteurs socialos (PS) se tirent en USRaelie (fini le bon gateau, place aux autres), les moins lotis prennent leur carte du FN (surtout chez les fonctionnaires)

                        - Du coup le chômage baisse considérablement

                        bon j’arrete là, c’est trop bandant faut que j’aille m’astiquer d’urgence

                         smiley

                        PS : rien que pour voir la gueule de certains, j’aimerais bien voir Méchante Le Pen élue

                        Et pi les nartics dans agoravox, j’vous dis pas, ouahhhh le panard


                        • Fergus Fergus 11 août 2016 11:30

                          Bonjour, Etbendidon

                          Je vois que tous les champions de l’élégance sont présents sur le forum.

                          Personnellement, je ne suis nullement « constipé » à l’idée d’une victoire de Le Pen car, comme indiqué ci-dessus, cette élection d’une présidente sans pouvoirs - hormis quelques compétences régaliennes - ouvrirait une salutaire crise de régime suivie de l’émergence d’une VI e République.

                          Pour le reste, je trouve assez amusant - tant il est éloigné des contingences de l’exercice du pouvoir - le tableau idyllique que vous dressez d’un mandat Le Pen. smiley


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 août 2016 13:54

                          @Etbendidon

                          et ben dites donc, ça fait un sacré programme tout ça !


                        • sleeping-zombie 11 août 2016 20:31

                          @Etbendidon
                          tu rigoles ou quoi ?

                          Victoire de MLP
                          => l’UMP ou le PS explose selon celui est au second tour.
                          => le FN manquant cruellement de cadres sachant lire et écrire, tous les « chercheurs de strapontins » vont toquer à la porte du FN, et seront accueillis à bras ouverts par MLP.
                          => le FN s’auto-s’aborde sous l’effet de la « politique professionnelle », exactement comme l’ont fait le PS et le RPR avant lui.

                          PS : rien que pour voir la gueule de certains, je suis curieux de voir Méchante Le Pen élue. Mais c’est pas ça qui me fera sortir de chez moi un dimanche.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 21:13

                          @Etbendidon
                          « Referendum pour le frexit, on se tire de l’Europe », vous avez lu ça dans le marc de café ?
                          Le Frexit est en contradiction avec les projets du FN :
                          - « Une Autre Europe est possible !. »


                          - « Une nouvelle Europe »
                          Tout ce que voudrait le FN, c’est le retour des frontières, pour expulser les étrangers.
                          Pas du tout sortir définitivement de l’ UE !

                          L’UPR a ouvert un concours l’an dernier, une caisse de champagne à celui qui trouve dans un document officiel du FN la phrase :
                           « Sortir définitivement la France de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN par l’article 50 ».
                          A ce jour, personne n’a trouvé !

                        • Stevenlepen (---.---.240.105) 12 août 2016 07:49

                          @Etbendidon Excellentissime !!!! Les vertueux de la parole en sont pour leur grade.. Quoiqu’il en soit, les remparts de l’oligarchie vont céder un jour où l’autre et nous reprendrons l’HIstoire de France en 1973 date cruciale du début de la débâcle économique, sociale et humaine de la France.. Vive De Gaulle, vive marine


                        • troletbuse troletbuse 11 août 2016 10:42

                          Si Marine Le Pen était élue présidente, elle aurait une majorité à l’assemblée.De nombreux électeurs n’iraient pas voter aux législatives ; des élus UMP passeraient au FN. Le PS serait laminé, un des buts des manipulateurs de la marionnette Hollande


                          • Fergus Fergus 11 août 2016 11:31

                            @ troletbuse

                            Vous prenez vos désirs pour des réalités. Seul point d’accord avec vous : « le PS serait laminé ».


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 août 2016 13:53

                            @Fergus

                            je ne trouve pas ; on en revient à l’étape n° 1 :
                            Si MLP est élue, ça veut dire qu’il y a une majorité de français qui ont voté pour elle, donc les mêmes voteront pour le FN aux législatives, sauf si en 1 mois elle s’est carbonisée toute seule.

                            si MLP est élue, le FN sera la parti n° 1 en voix aux législatives.

                            Retour à l’étape n° 1.

                            ça fait beaucoup de « Si ».


                          • Fergus Fergus 11 août 2016 14:30

                            @ Olivier Perriet

                            Vous savez très bien que la logique des voix de la présidentielle ne correspond pas à celle des législatives, du fait du découpage par circonscriptions. Votre raisonnement ne tiendrait que si les législatives se tenaient à la proportionnelle, ce qui n’est pas le cas. Or, les gros scores du FN lors des scrutins antérieurs se sont faits dans un nombre réduit de circonscriptions, notamment dans des départements exposés à un fort taux de chômage et caractérisés par un rejet -t plus ou moins corrélatif - de l’immigration.


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 août 2016 09:28

                            @Fergus

                            Oui mais d’abord tous les candidats PS/UMP ont des zones de force et de faiblesse bien distinctes (d’ailleurs, les zones de fort vote Le Pen sont grosso modo les mêmes que celles du vote Sarkozy) ; de plus, on discourt sur du vide, car quel sera le comportement des Français aux législatives s’ ils ont voté en majorité 1 mois avant pour Le Pen, reconnaissez qu’on n’en sait rien.


                          • Fergus Fergus 12 août 2016 14:18

                            Bonjour, Olivier Perriet

                            « reconnaissez qu’on n’en sait rien. »

                            Pas de grand suspense, Le Pen n’ayant quasiment aucune chance d’être élue à la présidence ; smiley


                          • Taverne Taverne 11 août 2016 11:28

                            « Naïve » voulant dire « irresponsable » évidemment. J’utilisais simplement un célèbre euphémisme.


                          • JMBerniolles 11 août 2016 10:57

                            C’est une erreur, mais ici elle est sans doute volontaire, de réduire la situation politique en France à une élection.

                            Il ne peut plus rien sortir des urnes. D’ailleurs depuis des décennies les gens ne votent pas pour mais contre.

                            Aux USA l’élection présidentielle est arrangée au prix de fraudes, d’achats, de corruptions, de propagande des médias, voir de meurtres. Si Trump était malgré tout élu par un vote anti système, on ne donne pas cher de sa peau.

                            En France nous sommes déjà dans une République dictatoriale mise en place par les camarades socialistes. Le PS est sans doute le parti le plus corrompu et vénal...

                            Rien n’arretera donc le crash du système


                            • Fergus Fergus 11 août 2016 11:36

                              Bonjour, JMBerniolles

                              Sur le fond, ce que vous écrivez n’est pas faux. Mais rien n’est écrit si l’électorat ne se rend pas complice en reconduisant toujours les mêmes.

                              Cela dit, quoi qu’on en dise, il faut être sérieux : on est bien loin d’une « république dictatoriale » malgré la tentation de certains gouvernants.


                            • Ben Schott 11 août 2016 12:02

                              @Fergus
                               
                              « on est bien loin d’une « république dictatoriale » »

                               
                              C’est une question de point de vue, selon que l’on soit optimiste ou pessimiste...
                               
                              « Jusque là, tout va bien... »
                               


                            • JMBerniolles 11 août 2016 12:58

                              @Fergus

                              Oui bien sûr. # Le 49.3 # Des médias entièrement muselés # les négociations secrètes sur des traités qui finiraient de tuer notre économie et enleveraient des pouvoirs à notre pays # des actions de soutiens et d’ encadrement militaires d’Al Qaeda et autres en Syrie et au Yémen # une politique étrangère au service des USA, D’Israël, de l’Arabie saoudite # des ventes de secteurs essentiels de notre industrie comme Alsthom... # la place privilégiée faite aux frères musulmans en France à des organisations pilotées de l’étranger comme Greenpeace....

                              Cette gouvernance destructrice exercée par des responsables politiques qui ne représentent plus rien....

                              C’est sûrement un modèle de démocratie !

                              Quant à faire confiance à Melenchon qui n’a pas non plus de vrai projet...

                              Dans le cadre actuel il n’y a aucune solution politique avec aucun responsable politique répertorié, c’est ce qui conduit à une certaine désespérance.

                              Au passage j’ai aussi réalisé que les jeunes n’avaient plus aucun tabou vis à vis du FN. Qui arrivera peut-être au pouvoir avec une partie de l’ex UMP


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 août 2016 11:13

                              Salut Fergus, merci de vous baser sur mes arguments pour faire un article smiley Au moins ça a fait réfléchir

                              http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/et-si-marine-le-pen-devenait-183117#forum4636471

                              (Je ne suis pas militant frontiste par ailleurs)

                              Comme vous le dites, l’évolution de l’opinion est comme la tectonique des plaques, ça bouge lentement, sauf si des pans entiers d’électeurs basculent de l’un chez l’autre. ça s’est produit avec Sarkozy en 2007, qui a capté des voix du FN, ça s’est produit en 2012, où Mélenchon a asséché les petits candidats trotskystes.

                              L’élection de MLP peut fort bien jouer ce rôle de catalyseur.

                              Par ailleurs, je maintiens que vous méconnaissez le rôle de la réforme du quinquennat engagée par Chirac et Jospin, pour éviter la cohabitation. Ca équivaut à une dissolution automatique de l’Assemblée après l’élection.

                              L’élection de MLP peut fort bien faire basculer nombre de circonscriptions, surtout abstention aidant (c’est un fait qui ne vous plait sans doute pas plus qu’à moi, mais c’est comme ça : il y a maintenant en moyenne 50 % d’abstention aux législatives, et elles sont complètement dévalorisées ; pour le SAV voyez Chirac et Jospin).

                              Par ailleurs, quel sera le comportement des notables de ceci ou cela si MLP est élue ? Qui va se déclarer « majorité présidentielle » pour avoir un siège, qui va s’allier avec qui à l’Assemblée ? ça on n’en sait rien non plus.

                              En effet, pour qu’il y ait cohabitation, il faudrait qu’il y ait une majorité claire opposée. Là encore on tire des plans sur la comète, car en réalité on n’en sait rien.

                              PS : de toutes manière, on ne va pas voter aux présidentielles en supputant quel sera la majorité sortie des urnes aux législatives. Ca ressemble au « vote utile » et autres « votes stratégiques » qui contribuent à pourrir la démocratie, à mon sens.


                              • Fergus Fergus 11 août 2016 11:41

                                Bonjour, Olivier Perriet

                                « MLP peut fort bien jouer ce rôle de catalyseur. »

                                C’est vrai pour la présidentielle. Et sans doute également pour les législatives. Mais pas au point de faire basculer une majorité de circonscriptions. A mon avis, c’est LR qui tirerait le meilleur parti de ce scrutin, sans doute pas loin d’une majorité absolue, eu égard à l’effondrement probable du PS et alliés.

                                Nous verrons bien...


                              • Coriosolite 11 août 2016 13:18

                                @Fergus
                                Bonjour,

                                En 2012, après le 1er tour, avec 13% des voix nationalement le FN a qualifié 61 candidats pour le 2ème tour dans les 541 circonscriptions restant à pourvoir.

                                En 2017, avec un potentiel de voix sans doute supérieur à 20% nationalement, le FN pourrait accéder au second tour dans près de 400 circonscriptions.

                                Sans doute avec peu d’élus au final, mais la présence d’un candidat FN perturbera le triomphe attendu par la droite et peut remettre en selle pas mal de candidats de gauche.

                                En tout cas pour moi il n’y aura ni victoire de MLP, ni beaucoup de députés FN en 2017.

                                Donc encore une élection pour rien.

                                Rendez-vous en 2022 pour ceux qui en ont la patience ?


                              • Fergus Fergus 11 août 2016 14:47

                                Bonjour, Coriosolite

                                Entièrement d’accord avec votre analyse. Il est en effet probable que le FN sera présent dans un grand nombre de circonscriptions au 2e tour, mais sans beaucoup de chances de l’emporter dans la plupart des cas. Même en cas de dynamique liée à une très improbable victoire de Le Pen, le nombre des députés FN serait très insuffisant.


                              • maQiavel maQiavel 15 août 2016 18:03

                                En effet , la véritable ligne de fracture se situera en 2022. Je le dis depuis 2012. 


                              • Révolution 2017 (---.---.206.170) 11 août 2016 11:23

                                Bonjour Il faut croire en l’avenir d’une politique différente et MLP à cette différence. Maintenant il serait bon de changer aussi l’appareillage politique. MLP en 2017 si elle était presidente aurait effectivement pas la majorité et beaucoup pour avoir une place tant espéré changerait de camp pour profiter de se gargariser. Elle mettrait une telle pression a l’Allemagne sur les frontières et le reste que Merkel abdiquerait. Attendons deja le 4 septembre pour voir l’Autriche retourner aux urnes.


                                • Fergus Fergus 11 août 2016 14:49

                                  Bonjour, Révolution 2017

                                  « Elle mettrait une telle pression a l’Allemagne sur les frontières et le reste que Merkel abdiquerait. »

                                  Si vous le dites ! smiley 


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 21:31

                                  @Révolution 2017
                                  L’immigration et les frontières sont gérées par des textes européens. L’Allemagne et d’autres pays nordiques ne voteront pas d’autres Traités sur ces sujets.
                                  Et comme il suffit qu’un seul pays dise non, pour que les Traités ne soient pas modifiés, vous pouvez attendre longtemps.... Tout a été verrouillé, il faut l’unanimité.


                                  La seule solution, c’est d’en sortir, et pas de faire rêver à des renégociations des Traités. La sortie ne dépend pas de l’avis de Merkel ou des autres pays.
                                  Elle ne dépend que de nous, de la majorité des Français.

                                • legrind legrind 11 août 2016 11:25

                                  Bien que FN je ne crois pas que Marine soit élue en 2017 , elle a contre elle tout le système , les choses ( le tissu social, cultuel de notre nation ) vont continuer à se désintégrer jusqu’à l’explosion (à ce moment là certains continueront encore de présenter le FN comme le danger number ouane) à ce moment là le peuple voudra de la réponse patriotique, seule solution pour préserver la France.


                                  • Fergus Fergus 11 août 2016 14:52

                                    Bonjour, legrind

                                    Un sympathisant FN lucide, voilà qui n’est pas banal ! smiley

                                    Cela dit, vous n’avez pas tort de pronostiquer une « explosion ». Si rien ne change de manière significative dans la gouvernance du pays, c’est ce qui pend au nez de la classe politique.


                                  • Rmanal 11 août 2016 11:45

                                    Ce qu’il faudrait surtout, c’est que les Français s’ouvrent aux alternatives nouvelles, comme Nouvelle Donne, l’UPR, etc
                                    La plus grande bêtise est de voter pour un parti ancien, au final malgré les dires bien dans le système : PS, LR, PCF, FN
                                    Pourtant si vous allez voir un peu ce que propose ces nouveaux partis, vous y trouverez non seulement votre compte, mais surtout de l’énergie et des idées nouvelles.


                                    • alinea alinea 11 août 2016 14:01

                                      @Rmanal
                                      Nouvelle donne, l’UPR, des nouveaux partis ? Hum, disons des nostalgiques d’un passé plus cool ! sauf que le monde n’attend pas, il écrase ; et les vieilles recettes ratent dans les gamelles en titane !


                                    • Rmanal 11 août 2016 14:22

                                      @alinea
                                      Déjà une je n’en cite que 2 sur une bonne dizaine. Ensuite je pense que vous parlez sans avoir lu les propositions. Vous pouvez être contre, mais la nouvelle politique viendra de ces partis.


                                    • Fergus Fergus 11 août 2016 14:57

                                      Bonjour, Rmanal

                                      Voter pour un parti hors du système - quel qu’il soit - serait déjà un progrès.


                                    • Rmanal 11 août 2016 15:05

                                      @Fergus
                                      C’est exactement mon propos : quelque soit nos tendances, la première démarche à avoir est de ne pas voter pour un « vieux » parti.
                                      Ensuite ce serait de ne pas voter pour un candidat avec des casseroles, quel qu’elles soient, et même si cela fait gagner l’adversaire.

                                      On peut rêver


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 21:38

                                      @alinea
                                      La souveraineté n’est pas une idée ancienne, c’est la seule condition pour que les lois qui s’appliquent en France, soient votées en France, et que les citoyens puissent peser sur les décisions.
                                      Les non élus de Bruxelles se fichent de votre vote, ils ne sont pas élus !


                                      Pourquoi êtes vous pour un Etat palestinien indépendant et souverain ?
                                      C’est pas sympa de vivre sans droit dans une colonie ?
                                      C’est pourtant exactement le statut que vous avez dans l’ UE : un citoyen sans droit et sans pouvoir. Quoi que vous votiez, cela ne change rien.
                                      C’est vachement moderne d’être un non -citoyen, alors heureuse ?

                                    • alinea alinea 11 août 2016 21:57

                                      @Fifi Brind_acier
                                      Il y a comme une petite envolée par rapport à ce que j’ai écrit !!
                                      Vous savez, mon idéal à moi c’est le clan, la coopérative, même pas besoin d’élire tellement on fait ensemble, alors... l’anarcho-socialisme, tout le reste est resucée, sauf tous ceux qui le cul sur leur pédalo se laissent entraîner par le courant, violent !


                                    • alinea alinea 11 août 2016 22:02

                                      Bien sûr que si j’ai lu Rmanal ! étudié, non, lu, oui.
                                      Nouvelle donne, c’est très mignon, bon chic bon genre bourgeois parfait ; l’UPR, c’est juste, mais je n’ai vu personne regarder devant.


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 août 2016 07:47

                                      @alinea
                                      L’anarcho- socialisme dans un système mondialisé où chaque producteur et chaque production est en concurrence avec les bas salaires des pays de l’est, et les salaires encore plus bas du reste du monde ? Comment une coopérative en France peut rivaliser avec les salaires en Birmanie à 2,47 dollars par jour ? Vous rêvez debout.


                                    • JMBerniolles 12 août 2016 12:59

                                      @alinea

                                      Le passé n’était pas plus « cool » par hasard.

                                      Je ne pense pas que Melenchon puisse représenter une nouveau mouvement politique... Il est profondément ancré dans la tradition opportuniste de gauche, qui, à force de compromissions et de deviances, a complètement éloigné ce mouvement progressiste des belles années de luttes ouvrières et populaires qui l’ont porté à l’origine.

                                      Dans ces conditions l’idée d’un nouveau CNR est au contraire très adaptée à une situation de crash du système


                                    • alinea alinea 11 août 2016 12:16

                                      Je trouverais intéressante la situation si Hollande était au premier tour, plein de rivaux à droite, Le Pen et Mélenchon ; ça pourrait nous faire Le Pen contre Mélenchon au deuxième, avec, hélas, plus de chances pour la première, mais au moins, ça serait rigolo, vivant, passionné !
                                      Sinon honnêtement je m’en fous, je suis incapable de savoir qui de Juppé/Sarkozy, ou Le Pen serait le plus nuisible !
                                      Tu as raison de souligner que les législatives ne sont pas gagnées pour elle ! et pour les autres ?
                                      Il n’y a rien à attendre de bon smiley


                                      • Ben Schott 11 août 2016 12:18

                                        @alinea
                                         
                                        « je suis incapable de savoir qui de Juppé/Sarkozy, ou Le Pen serait le plus nuisible ! »
                                         
                                        Il y en a au moins deux que vous avez vu à l’œuvre !  smiley
                                         


                                      • Fergus Fergus 11 août 2016 15:10

                                        Bonjour, alinea

                                        Il est à craindre que ce scénario en effet « rigolo » n’ait que fort peu de chances de voir le jour.

                                        Pour ce qui est des législatives, en l’état actuel des choses, c’est LR qui devrait ramasser la mise. Je me lance dans le pronostic : 250 à 280 sièges en cas de victoire de Le Pen, 330 à 400 en cas de victoire LR à la présidentielle. smiley


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2016 21:59

                                        @alinea
                                        Mélenchon est à 14% et Hollande à 15% dans les sondages, effectivement votre hypothèse tient la route. Mais Juppé est à 36%, il passerait à 67% contre le FN au 2e tour...


                                      • alinea alinea 11 août 2016 22:08

                                        @Fifi Brind_acier
                                        ben voyez-vous Fifi, si ( parce que) ce pays vote au tiers Juppé au premier tour, et que cet essai se transforme à deux tiers au deuxième, je n’ai plus rien à foutre de ce pays.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès