• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > #législatives2017 : 57% d’abstention, les Français refusent de (...)

#législatives2017 : 57% d’abstention, les Français refusent de soutenir Macron et LREM, Percée de la gauche de gauche

L’enseignement définitif du 2nd tour de ces législatives c’est la très forte augmentation de l’abstention. Avec 57%, c’est un nouveau record qui témoigne du refus des français de soutenir Macron et son parti recyclant les caciques du PS et des LR pour poursuivre la politique d’exploitation, de guerre sociale ordonnées par l’UE et le MEDEF qui a fait la preuve qu’elle plonge les travailleurs dans le chômage, la précarité, la pauvreté et conduit à détruire la Nation.

D’après les résultats estimés par les instituts de sondage, le bloc PCF/FI réalise une véritable percée à l’Assemblée Nationale avec 19 députés pour la FI et 11 pour le PCF. soit trois fois plus que les 10 députés front de gauche élus en 2012.

Il apparait également que contrairement à la propagande médiatique, les candidats de LR En Marche se sont révélés incapables de barrer la route au front national.

Suivez la soirée électorale avec la rédaction d’Initiative Communiste

Les projections en sièges à 20H – IPSOS STERIA

  • PCF :10
  • France Insoumise : 18
  • PS : 33
  • PRG : 3
  • Divers Gauche12
  •  LR EM : 311
  • MODEM : 44
  • LR : 104
  • UDI :17
  • Divers droite :7
  • FN : 8
  • Autres : 10

Le sondage sortie des urnes IPSOS STERIA confirme par ailleurs la nette opposition des français à Emmanuel Macron :

  • 63% des français ne font pas confiance à Macron pour “réformer” le code du travail alors qu’il veut détruire le code du travail avec une loi travail 2.0 par ordonnance
  • 58% des français jugent que le recours aux ordonnances pour réformer le code du travail est une mauvaise chose.
  • 63% des français ne font pas confiance à Macron pour “réformer” la fiscalité, alors qu’il veut supprimer l’ISF pour les riches et augmenter la CSG pour les travailleurs.
  • 57% ne lui font pas confiance pour “la moralisation de la vie publique”

Seul 49% des français jugent qu’une majorité LR EM à l’Assemblée une bonne chose, dont seulement 11% une très bonne chose soit moins que les 20% qui jugent que c’est une très mauvaise chose. Seul 11% des français adhèrent aux annonces de Macron et de son gouverement tandis que 33% s’y opposent déjà.

François Ruffin serait élu dans la Somme.

Ruffin député ! Le peuple à l’Assemblée ! #PicardieDebout

— François Ruffin (@Francois_Ruffin) 18 juin 2017

 

Des résultats qui démontrent le caractère antidémocratique, permettant à une minorité de tenir la majorité à l’Assemblée.

Avec moins de 15% des électeurs inscrits ayant voté pour leurs candidats au premier tour des législatives, et moins de 18% pour Macron au premier tours de la présidentielle, LR EM obtiendrait 311 députés soit 54% des sièges, et même 61,5% des députés si on lui ajoute ceux du MODEM.

L’application strictement proportionnelle des résultats du premier tour de la présidentielle, élections où a contrario des législatives une large majorité des français se sont prononcés aurait lui donner les résultats suivant :

  • LR EM : 139
  • FN : 123
  • FI / PCF / Ext Gauche : 123
  • LR : 115
  • PS : 27
  • autre : 40

La carte des résultats :

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/legislatives2017-57-dabstention-francais-refusent-de-soutenir-macron-lrem-percee-de-gauche-de-gauche/

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/legislatives2017-57-dabstention-francais-refusent-de-soutenir-macron-lrem-percee-de-gauche-de-gauche/

La chambre Macron-Medef trouvera les luttes en face d’elle ! Résistance !

A propos du vote du 18 juin en France – Premier commentaire du PRCF, dimanche, 21 h.

LA « CHAMBRE INTROUVABLE » de Macron-Médef trouvera les luttes en face d’elle !

Le scrutin de ce triste 18 juin 2017 amplifie la principale tendance observée le 11 juin : l’énorme abstention populaire (57%), gonflée des votes blancs et nuls, atteste que la MAJORITE de notre peuple ne valide ni le programme thatchéro-merkelien de Macron, ni les fausses alternatives qui lui sont opposées (que ce soit de la part du PS et des LR « macro-compatibles » ou du FN, toujours aussi xénophobe à défaut d’être clair sur la question décisive du Frexit), ni cette 5ème « République » à bout de souffle, que son euro-vassalité associée au système ultra-présidentiel du quinquennat et au refus de la proportionnelle rend indigne du nom de démocratie. Deux ouvriers sur trois au moins, et une forte majorité d’employés ont boycotté ce scrutin et, sans toujours approuver ce choix (le PRCF appelait à voter PCF ou FI au second tour quand c’était possible), on comprend cette attitude tant le glissement de la France bourgeoise vers l’union sacrée antisociale et euro-atlantique heurte l’aspiration populaire à restaurer la souveraineté nationale, l’emploi productif, les services publics et les acquis sociaux.

De nouveau, la fausse gauche et les dirigeants nationaux du PCF ont de nouveau rabattu sur les candidats-godillots de Macron en galvaudant l’antifascisme alors que la « loi anti-terroriste » préparée par Macron bafoue les libertés à un degré jamais vu depuis… 1939. Cela ne signifie évidemment pas qu’il faille banaliser le FN, ce parti xénophobe et liberticide que dénoncent tous les tracts du PRCF destinés aux entreprises, mais qu’il est surréaliste de créditer Macron d’un quelconque antifascisme.

Le nombre de députés obtenu par le PCF et par la FI est très en-deçà de ce qu’il eût été si l’union avait pu se faire nationalement sur une candidature unique par circonscription, en prolongeant la dynamique prometteuse du 1er tour de la présidentielle avec les 7 millions de voix obtenus par Mélenchon. Le PRCF s’était publiquement exprimé sur cette exigence électorale élémentaire. Partout où un candidat ayant voté Mélenchon, qu’il se réclame du PCF ou de la FI, était resté en lice, les militants franchement communistes n’en auront pas moins fait leur possible pour contribuer à son élection. Reste qu’au final, avec le score électoral le plus bas de son histoire, le PCF-PGE paie ses énormes dérives idéologiques commencées il y a des décennies, mais aussi les incessants zigzags de ses dirigeants qui n’ont cessé de flirter avec le PS euro-formaté, hyper-belliciste (y compris Hamon) et en perdition.

Le président « orange » va désormais tenter, avec une Assemblée aux ordres qui anéantit de fait la séparation des pouvoirs, des médias presqu’entièrement à sa botte, un « syndicat » à sa main, la CFDT, un Etat policier de plus en plus intrusif, d’araser les acquis du Front populaire et de la Résistance, de précipiter l’inhumaine « ubérisation du travail » et pire encore, de verrouiller la casse sociale en noyant la France dans le « saut fédéral européen », le « gouvernement de la zone euro », le retour prévisible du TAFTA, le tout-anglais patronal galopant et la « défense européenne » substituant l’ « armée européenne » insérée dans l’OTAN au principe même de la défense nationale.

Mais l’aspect positif de la nouvelle situation est que, politiquement et socialement parlant, « le roi Macron est nu » : ce pouvoir des gros patrons, que déguise mal l’expression « société civile », ne représente en fait que 15 à 16% des inscrits et il « mord » fort peu sur la classe ouvrière, les jeunes, le camp progressiste. Le PS est dans les cordes, payant l’accumulation de ses trahisons depuis l’époque mitterrandienne. Les communistes doivent dès ce soir se poser la question de principe d’une reconstruction d’un vrai parti communiste, d’autant plus que Pierre Laurent, qui brûle de rompre avec le communisme historique, ne cesse de lancer des ballons d’essai sur le changement de nom du PCF. Les travailleurs qui se sont soulevés il y a un an contre la loi Travail et qui voient que la seule réponse qu’on va leur faire, c’est le dynamitage sur ordonnances de ce qui reste du Code du travail, des statuts, des conventions collectives et de l’Education nationale (extinction des diplômes nationaux garants des qualifications, donc des conventions salariales) vont vite constater que la 5ème Euro-République n’est qu’un théâtre d’ombres derrière lequel les vrais décideurs sont l’UE, Berlin et le MEDEF faits présidents en la personne de Macron.

Le PRCF, qui a tout fait au premier tour des présidentielles pour apporter un soutien critique mais franc et dynamique à la candidature Mélenchon (qui n’était pas loin du second tour, avec tout ce que cela eût signifié de dynamisant pour les luttes), puis qui a eu une attitude claire et ouverte aux législatives, sans taire ses critiques argumentées mais sans camper non plus sur l’Aventin (soutien critique, mais militant, aux candidats FI et/ou PCF), appelle les communistes qui veulent faire du neuf à rejoindre son action pour la renaissance du vrai parti communiste, pour le syndicalisme de classe (dont le rebond est vital pour les luttes), pour construire un large Front antifasciste, patriotique, pacifique, populaire et écologique agissant pour le Frexit progressiste, contre la criminalisation du communisme historique, pour que renaisse en France et en Europe la perspective de la révolution socialiste. Une étape importante en ce sens sera le meeting internationaliste du 4 novembre à Paris.


Rappel :

  • 63% des français ne font pas confiance à Macron pour “réformer” le code du travail alors qu’il veut détruire le code du travail avec une loi travail 2.0 par ordonnance
  • 63% des français ne font pas confiance à Macron pour “réformer” la fiscalité, alors qu’il veut supprimer l’ISF pour les riches et augmenter la CSG pour les travailleurs.
  • 57% ne lui font pas confiance pour “la moralisation de la vie publique”

 https://www.initiative-communiste.fr/articles/legislatives2017-chambre-macron-medef-trouvera-luttes-face-delle-resistance/


Moyenne des avis sur cet article :  3.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • oncle archibald 19 juin 11:12

    Il me laissent sur le cul le sieur Melenchon et ses sbires qui pérorent à la télé « on a gagné, on a gagné » alors que par trois votes successifs les Français ont choisi de les classer à la quatrième place de leurs choix.

    Les abstentionnistes ? Que ne sont-ils venus voter pour vous puisque vous prétendez les représenter ! Vu le niveau très important de cette « réserve de voix » Mélenchon serait les pieds sur le bureau à l’Elysée et ses députés occuperaient quasiment tous les sièges à l’Assemblée Nationale.

    Il doit y avoir un hic quelque part dans votre raisonnement non ? Il me parait probable que nous n’accordions pas le même sens aux mots « vote démocratique ».


    • Croa Croa 19 juin 11:25

      Exact, sauver quelques meubles ce n’est pas gagner. Ça confirmerait même plutôt que nous sommes perdant, hélas ! smiley
      À propos des abstentionnistes ils ont tout de même raison. Le problème c’est de n’avoir pas su inspirer suffisamment confiance à cet électorat. Bref c’est raté !


    • Alren Alren 19 juin 17:02

      @oncle archibald

      Gloser sur les résultats de la FI, vous permet de passer sous silence l’échec du FN !!!

      Ressortir Staline pour Mélenchon, qui n’a jamais été communiste, c’est aussi approprié que de parler de Hitler pour Le Pen-fille (pour le père en revanche ...).

      Ce que vous ne voulez pas voir, c’est que le vote protestataire populaire des jeunes ne va plus au FN mais à la FI, quand ils votent.

      Les journaleux des merdias l’ont bien compris et un groupe autonome FI à l’AN les inquiète sourdement.On le devine à la place qu’ils ont donné à la FI ce lundi.

      En effet, JLM combattant Macron et Philippe à la tribune en montrant clairement que leur politique va à l’encontre direct des intérêts des gens ordinaires, actifs, retraités, salariés et non-salariés, parents d’élèves ou malades, a des chances d’ouvrir les yeux à beaucoup de monde, y compris ceux qui regardent les questions au gouvernement le mercredi et qui ne sont pas sérieusement informés.

      On écoutera ensuite le discours du FN. La comparaison risque d’être sévère pour lui !


    • covadonga*722 covadonga*722 19 juin 18:00

      @Alren

      Gloser sur les résultats de la FI, vous permet de passer sous silence l’échec du FN !!!


      la France insoumise 880000 voix 1,87 des inscrits 4,86 %des suffrages 17 députés

      le FN 1600000 voix 3,36 des inscrit 8,75% des suffrages 8 députés


      vous avez besoin d’une calculette ou juste le gout d’être ridicule 


      inquiet d’un groupe ou bénito mélenchon fera son esbroufe le mercredi devant les cameras.

       les insoumis de rien du tout on acceptés le jeu des urnes ils ont perdus et vont aller a la soupe toucher les prébendes ripoublicaines.

      exactement comme bénito a fait pendant des années, contre l’Europe mais percevant son salaire d’apparatchik !



    • Croa Croa 19 juin 11:17

      « qu’il est surréaliste de créditer Macron d’un quelconque antifascisme. »  Et pour cause  : Le mouvement La République En Marche (LREM) est bien plus fascisant que le Front National !
      (Il suffit de faire un petit effort de lecture de ses intentions programmatique et le même effort d’analyses pour constater ça... Mais bon c’est certainement trop dur pour le PRCF et assimilés de se débarrasser de ses idées reçus, pour pas dire de ses dogmes !)


      • covadonga*722 covadonga*722 19 juin 11:48

        est que quelqu’un peu expliquer a l’auteur dont le cerveau est resté bloqué sous Staline.

        Qu’un procès en illégitimité pour les élus de Macron valide un procès en illégitimité de ceux de bénito Mélenchon.
        La F I a accepter de jouer le jeu de la démocrasouille , elle ne peut en aucun cas prétendre représenter ou parler au nom des 57%qui ne sont pas aller voter !



        • oncle archibald 19 juin 12:09

          @covadonga*722 : « elle ne peut en aucun cas prétendre représenter ou parler au nom des 57% qui ne sont pas allés voter »

          Oui mais ce gros pot de confiture ouvert et à portée de mains c’était trop tentant, il n’a pas pu résister le petit père du peuple autoproclamé !


        • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 19 juin 13:04

          Toujours les mêmes les Cocos et consorts....« On a gagné » oui des cacahuètes !!!!.......quant aux 57 % qui n’ont pas voulu se déranger pour jouer aux citoyens,....pas vraiment certain que ce soit 57 % de cocos cloués chez eux par la canicule , ou bien faisant trempette dans la Marne comme dans les films des années 30 !!!

          Et le grand soir au fait ...., ça vient oui ou merde ????  smiley


          • zygzornifle zygzornifle 19 juin 16:55

            Quand on est contre Macron on va voter contre lui , on ne reste pas devant sa télé et sa bière , les veaux les Hanounas et les Nabilas se sont bien mobilisés pour faire barrage au FN ..... ha c’est vrai les médias leurs avaient dit que c’était pas bien le FN , la les médias ont déjà commencés a ramper devant sa magnificence donc c’était du tout cuit .....


            • Lugsama Lugsama 19 juin 17:37

              Macron est le grand gagnant, point. Viennent ensuite LR.


              La FI perd deux fois plus que les socialistes.. c’est dire a quel point ils sont les grands opposants. Au moins cette bande de clowns sera occupé quelque temps à vociférer pendant que les réformes passeront.

              La FI n’est rien même le PS est bien plus fort à l’assemblé. Tous les abstentionnistes que je connait ne sont pas allez voter parce qu’il n’avait aucuns soucies à voir le président présider.. ils sont peut être d’ailleurs la grande majorité des abstentionnistes..


              • taktak 19 juin 18:26

                @Lugsama

                les députés PCF/FI seront 3 fois plus nombreux que les députés FdG.
                Pour le reste le bloc LR PS FN remplacé par le bloc LR EM FN lui recule. Et il est massivement boudé par les électeurs.

                Bref, les chiffres ont au moins cet avantage c’est celui d’objectiver les choses : Macron et ses députés sont les plus mal élus de toute la Vé république et ils sont ultra minoritaire dans le pays.

                les électeurs de Mélenchon au 1er tour de la présidentielle sont plus nombreux que les électeurs des députés Macron.

                Je rappelle que le principe de la démocratie c’est normalement 1 homme 1 voix. Mais on a bien compris que cela les pinochet des beaux quartiers parisiensn n’est ce pas lugsama, ils aiment pas. Pour eux c’est le patron et le banquier qui décide et oui not mossieur oui not bon mait’


              • covadonga*722 covadonga*722 19 juin 20:05

                @taktak
                Je rappelle que le principe de la démocratie c’est normalement 1 homme 1 voix. 


                ta raison imbécile avec 4% des voix 17 député
                avec 8%8 députés 
                sinon question légitimité si avec 55%d’abstention les députés lrm sont illégitime
                avec 63%d’abstention bénito mélenchon il est quoi ?

              • Armelle Armelle 20 juin 09:46

                @covadonga

                Le petit roquet Bénito avec sa veste col mao est et restera le bouffon de la politique, une clownerie de bas niveau, une marionnette tout juste bonne à réveiller la poignée de cocos ahuris, qui errent encore dans des rêvasseries puériles insensées !!! On a envie de dire à Taktak et les autres ; « on a ce qu’on mérite »


              • Alcyon 20 juin 09:50

                @taktak : euh comment dire .......


                1) Comparer le score de Mélenchon au score LREM aux législatives est malhonnête. Ce sont des élections différentes, ce serait comme comparer le score de l’Allemagne contre l’Australie à la coupe des Confédérations à celui de leur dernier match de qualification.
                2) Même comme ça, Mélenchon c’est 7059951 électeurs à la présidentielle, LREM c’est 7323026 électeurs aux législatives.
                3) Réussir l’exploit de se gargariser de l’abstention, il fallait oser. Car, dans les faits, 57% des électeurs ont décidé de n’aller voter pour PERSONNE, communistes et insoumis compris.
                4) Alors question d’être ultra-minoritaire : LR c’est 10,23% de l’électorat, FN 6,29%, FI 5,25%, PS 3,54% et PC 1,29%. Regarder dans son assiette serait, peut-être, plus honnête.
                5) L’ENSEMBLE des votes PS+PC+FI au premier tour des législatives (et encore, on compte des Macron compatibles déclarés, comme Valls) atteint 4798898 électeurs. C’est moins que LR et ses 4885997 ! La gauche française a été balayée, dans son ensemble elle est la 3ème force du pays.
                6) Basé sur le 4), si Macron est ultra-minoritaire, LR et la gauche dans son ensemble sont méga-ultra-minoritaires.

                On va même jouer à un petit jeu : qui a « perdu » le plus d’électeurs entre la présidentielle et les législatives.

                LREM : 8656346 vs 7323026. 1333320 électeurs en moins. 15,4% des électeurs de la présidentielle.
                LR : 7212995 vs 4885997. 2326998 électeurs en moins. 32,3% des électeurs de la présidentielle.
                FN : 7678491 vs 2990592. 4687899 électeurs en moins. 61,1% des électeurs de la présidentielle.
                FI* : 7059951 vs 3113125. 3946826 électeurs en moins. 55,9% des électeurs de la présidentielle.
                PS : 2291288 vs 1685773. 605515 électeurs en moins. 26,4% des électeurs de la présidentielle.

                * j’ai additionné les votes du PC à FI pour les législatives car ils avaient un accord à la présidentielle.

                Total présidentielle : 36054394 vs 22654564. 13399830 électeurs en moins. 37,2% des électeurs de la présidentielle.

                D’où proviennent les abstentions (en considérant que les votants n’ont pas changé leur vote, ce qui n’est pas tout à fait le cas)
                -10% de LREM
                -17,4% de LR
                -35% avaient voté FN
                -29,5% avaient voté FI*
                -4,5% avaient voté PS


                Voila ce que disent les chiffres. Ils disent simplement que la gauche, en France, est sous perfusion.

                Ce scrutin aura au moins démontré une chose :
                -Les excuses de vote utile et cie pour expliquer la victoire de Macron à la présidentielle ne tiennent pas. Avec le score des législatives, il était en tête au premier tour de la présidentielle.
                -Près de 2/3 de l’abstention provient du FN et de la FI. Ils devraient peut-être éviter de parler au nom des électeurs.
                -Ils peuvent parler au nom des abstentionnistes en disant « ils ne soutenaient pas Macron, mais maintenant ils ne nous soutiennent même plus ».

              • Crab2 19 juin 19:41

                Quelques-étincelles de vérités émanant du monde des votants par défaut

                Bonne nouvelle : la pseudo féministe Caroline de Haas non élue, elle voulait élargir les trottoirs des rues de la Chapelle-Pajol au lieu de condamner l’odieuse misogynie parcourant les milieux musulmans ou plus largement émanant de migrants culturellement attardés qui ne veulent-en aucun cas qu’une femme puisse faire ce qu’elle veut quand-elle veut - *1

                Virée l’anti-laïque Vallaud-Belkacem quiune fois au gouvernement dans le plus grand mépris de la conscience athée avait introduit le fait religieux à l’école sans-en contrepartie insérer dans les programmes scolaires l’enseignement du fait athée – CRAB – Suites  :

                http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/06/feminisme-et-laicite-en-juin-2017.html


                • Sozenz 19 juin 22:52

                  http://www.lemonde.fr/elections-legislatives-2017/video/2017/06/19/legislatives-2017-le-second-tour-explique-en-cartes_5147503_5076653.html

                  il serait aussi interessant de regarder les circonscriptions où il n y a pas de représentants des parties .
                  Nous pouvons voir sur la vidéo , un grand nombre de circonscriptions ou très peu de choix était donné . ( volonté des partis de laisser la place à certains groupements ? )
                  Faites les recoupement et voyez si le groupe en marche et les républicains n étaient pas favorisés .
                  déjà a la base le vote tel qu ’il existe n’ a aucune légitimité . mais avec les cartes et les résultats . n importe quel président et représentants ne devraient avoir une once de pouvoir .

                  le passage des lois sans referendum serait une insulte à la démocratie


                  • Alcyon 20 juin 08:43

                    @Sozenz : tu peux me citer des pays qui votent TOUTES leurs lois par référendum ? 


                  • Sozenz 21 juin 12:34

                    @Alcyon
                    la suisse ...
                    je ne crois pas en la republique et en la démocratie à l heure actuelle dans la majorité des pays .
                    les lois depuis pfff , on ne calcule plus .. ;
                    https://www.youtube.com/watch?v=T77UyD9EqME

                    et de toute façon meme avec des referendum ; ceux ci en france ne sont pas respectés . 2005 en donne la preuve .
                     c est tu es d accord tu as voté pour un bonhomme donc pour le menu en complet .
                     on te file ce que tu n aimes pas bouffer et on te retire ce qui est bon ..
                     bref .. je ne peux pas reconnaitre la république telle qu’elle est joué .. Une grande comédie .

                    A ceux qui croient en la democratie actuelle . je leur demande un exemple de cette démocratie , un seul . ils n en trouveront aucun .


                  • Sozenz 21 juin 12:48

                    @Sozenz
                    je rajouterais : mieux encore ils font passer les lois dures a gober durant les vacances pour avoir le moins de rebellions possibles .

                    un jour j ai posé la question qu est ce que durant le temps de presence sur le trone de françois hollande il y a eu de bien . une personne m’ a répondu le mariage pour tous . sauf que c etait non une volonté natioale , mais une continuité du programme mondialiste . plein de pays se sont mis à l heure du mariage pour tous . donc voilà .. ils ont leur feuille de route Mondialiste/ Européenne .
                     sur ce quinquennat ce sera la meme chose . il ont cassé la droite et la gauche en faisant durant le quinquennat de hollande une politique de droite pour faire dire apres , y a plus de droite y a plus de gauche . on zappe ainsi , l esprit social et on part sur du pur liberalisme .
                    Les gens se sont laissé enfumer .
                    etc etc etc ...
                    .


                  • Alcyon 20 juin 09:54

                    Quand on réalise que 30% de l’abstention provient des électeurs FI/PC de la présidentielle et 1/3 des électeurs FN, je pense qu’il faudrait, peut-être, être humble et la fermer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès