• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les 3 claques des Régionales : la participation, Sarkozy et le (...)

Les 3 claques des Régionales : la participation, Sarkozy et le MoDem

Pour une fois une élection aura battu des records historiques, l’un peu rassurant et l’autre beaucoup plus. En effet comme des vases communicants l’abstention s’est gonflé tout autant que la coalition sarkozyaque s’est dégonflée. Quant au Mouvement démocrate il a eu un score globalement très faible, mais son résultat est très disparate allant de 2,7 à plus de 10 %

 Il ne s’agit pas de s’étendre sur une abstention record de 53,65 % soit 14 points de plus que les Régionales de 2004. En revanche il y en a qui vont s’en servir avec des arguments d’une extraordinaire mauvaise foi : le club sarkozyaque qui s’est réuni, contre tout respect à la Démocratie et aux institutions, dimanche en fin d’après-midi au château, petits fours payés par les benêts de Français.
 
S’il y a un record historique qui peut en réjouir plus d’un - dont je fais partie - c’est bien celui du score du - tenez vous bien - cercle des droites disparues : UMP + NC + Parti Radical de Borloo + Villiers + Chasse pêche et autres calembredaines + gauche Bockel en un mot Sarkozy à 26,18 % moins que le premier tour des présidentielles alors qu’il s’agit d’une coalition beaucoup plus étendue, la coalition des soutiens à ce pouvoir en pleine déconfiture électorale. Lors de la soirée électorale, le peu que je n’en ai suivi, on n’a pas entendu un seul journaliste relever le fait qu’il y avait un nombre supersonique de ministres engagés à fond dans ces élections et que beaucoup ont été directement soutenus par le Guide comme Joyandet par exemple ou Novelli dont ses lois ont été judicieusement votées avant ces élections ou la Corse où 2 milliards sont tombés du ciel comme le sable de Bonne nuit les petits. Et donc ces ministres ont reçu une déculottée. Difficile de faire moins national qu’un ministre, non ? Et des ministres soutenus par l’Etincelant Phare de l’Humanité qui est allé voté main dans la main avec Carlita (pour faire taire les rumeurs ?) de plus.
 
Le clan du Neuillyois s’est donc ramassé une claque historique. Le guide les a conduit dans le mur. Peut-on dire tant mieux ? Qu’en sait-on ? Une bête blessée est souvent dangereuse et mord tout ce qui bouge à portée de sa gueule. En revanche ce que l’on peut dire, c’est que cela n’annonce pas la fin de la mauvaise foi. En effet voilà que nos braves guerriers en pleine Bérézina (un peu comme Napoléon ce Sarkozy, qui a perdu beaucoup plus de batailles qu’il n’a gagné de guerres et qui a ensuite fait mentir ses historiens thuriféraires notamment à Waterloo où on a découvert récemment que cette défaite n’est que de sa responsabilité avec une stratégie mortelle mais qui a triché et menti en produisant de faux documents pour l’histoire or tricher, mentir on connaît ça rue du Faubourg Saint Honoré) utilise d’un argument qui m’a scié. Les bons apôtres du Sarkoland ont accusé la gauche d’être responsable de l’abstention à cause de leur campagne. Au passage il était réjouissant et pathétique d’écouter une Rachida Dati, perdue et complètement décalée, répéter un discours vieux et usé sans aucun lien ni avec les questions qui lui étaient posées ni avec le contexte, ânonnant qu’il fallait revenir aux fondamentaux (mais lesquels ? il ne fallait pas trop en demander) et que la vilaine gauche n’avait fait que des attaques personnelles contre Sarkozy (c’était la seule à faire ce discours de défense d’une groupie d’un pianiste sur qui la salle aurait tiré), notre roi déchu. Revenons à cet argument qui va être déployé avec vigueur par une Union des Mauvais Perdants en pleine avarie. L’abstention est mauvaise pour la démocratie, ne permet pas de juger du score et est de la faute de la gauche par son discours qui a démobilisé la populace.
1- s’il y a abstention la faute ne peut qu’en être partagée
2- si le club du château avait eu un discours nettement meilleur donc à envolée nettement plus républicaine et démocratique, nettement plus motivante, la gauche ayant démobilisé la France, et ce club du Fouquet’s l’ayant mobilisée par son discours novateur, conquérant et performant, comment se fait-il que de ce fait et de la règle des fractions (cours de mathématiques élémentaires) il n’ait pas explosé les compteurs et battu à plate couture la gauche ?
3- il y a un autre fait évident que si l’abstention est record, un score de 26 % de peu de votants veut tout simplement dire encore moins de votants pour l’UMP et avec ce que les calculs ont de magnifique cela veut dire que Sarkozy n’est plus soutenu que par 26 % X 46,3 % = 12 % des Français !
 
En résumé c’est une claque d’une très grande ampleur pour Sarkozy qui est devenu en France le Président de la République le plus engagé dans les élections, le moins respectueux de la démocratie et des institutions et maintenant celui qui a fait obtenir à son clan le plus mauvais score historique de la Vé république. Il l’a secouée, elle le lui a rendu.
 
Avant de clore avec l’UMP il ne faut pas passer à côté des scores du FN qui dans certaines régions comme le Nord, et le Sud sont proches des 20 %. La stratégie du chiffon rouge, du débat sur l’identité nationale et de la mise en avant des délits a eu le résultat attendu. Les journalistes n’ont cessé de nous glorifier la stratégie géniale du Kondukator. Ils n’ont, en fait, fait que confondre stratégie et stratagème, répétitions d’une règle qui a marché une fois dans un contexte particulier mais qui ne fonctionne plus quand le monde change et que les résultats viennent contredire les affirmations et les coups de menton. Oui les voitures ont continué de brûler. Oui il y a toujours des zones de non droit. Oui la drogue circule toujours. Oui on casse, vole, fait des violences aux personnes. La France de plus en plus sécuritaire n’en pas pas pour autant de plus en plus en sécurité.
 
Terminons par le Mouvement démocrate. Nationalement il se situe à 4 %. Bien sûr nombreux vont comparer aux 18 % de Bayrou. Il vaut mieux en toute logique le comparer au 7 % des législatives et 8 % des européennes. C’est sans contest un mauvais score, une descente aux enfers. Des moments difficiles vont se présenter au MoDem et à son leader Bayrou. Du reste Corinne Lepage l’a attaqué bille en tête tout en mettant sa stratégie en cause. Celle-ci ment par déformation de la vérité. Elle enfonce donc un peu plus une légende et comme elle est vice-présidente (encore pour combien de temps ?) du MoDem, ses coups portent. Benahmmais lui a vertement répondu qu’effectivement en soutenant les listes EE elle n’a pas aidé. Pour en terminer avec elle, Corinne Lepage a aidé en partie (beaucoup ou peu je n’en sais rien) à cette déconfiture. Elle a aidé en faisant depuis août 2009 des déclarations assassines contre le Modem et François Bayrou. Elle a aidé en mentant car elle en accuse Bayrou de la stratégie d’indépendance alors que c’est l’ensemble du MoDem qui a décidé souverainement et démocratiquement de cette stratégie, les militants - et je peux témoigner par exemple à Lyon la plus grande peur des militants que je connais était plus que le MoDem fasse une alliance plutôt que de porter ses propres couleurs, ce qui est en parfaite contradiction avec les volontés de Lepage - l’ont vivement souhaité et l’ont exprimé par leur vote. Elle a donc déstabilisé pendant des mois le Modem de l’extérieur. Elle a fait pire en mettant des militants de Cap21 sur les listes EE, Cap 21 faisant partie du MoDem. De ce fait elle a détourné des voix du mouvement Démocrate. Elle a fait pire en allant physiquement soutenir EE contre les listes du Mouvement Démocrate. Et enfin sa stratégie a échoué car elle la justifiait pour faire en sorte qu’EE soit devant le PS. Or nulle part il n’est devant et encore moins en Alsace. Pour moi que cette stratégie eût réussi n’aurait pas été une bonne explication, mais en plus sa stratégie, celle dont elle parlait pour se justifier, a échoué lamentablement. Elle est donc éminemment co-responsable de ce qui arrive au MoDem. Bien entendu on ne peut exclure Bayrou de sa part de responsabilité. Il doit l’assumer car il en est le leader. Il doit l’assumer car effectivement il a donné une direction. Là où sa responsabilité est le plus engagée est dans le choix des têtes de listes si tant est que cela ait été déterminant. En revanche la responsabilité du choix de l’indépendance est collectif et, de fait, est la seule possible dans le sens du combat mené, une autre voie. La seule. Il n’a pas réussi. Est-ce pour toujours ? C’est possible. Cependant dans ce mini désastre il ne faut pas passer à côté de deux scores moins mauvais, celui de Thomas à près de 9 % en Basse Normandie et celui de Lassalle à plus de 10 % en Aquitaine. Il faudrait être aveuglé pour se dire que ces deux résultats ont une signification immense et définitive. Certes, ce ne sont que deux scores pour plus de 20 régions. Un peu mince. On peut cependant en tirer un enseignement que complètent en fait les scores partout en France. Un autre ennemi du MoDem est la notoriété de ses têtes de listes. Il suffit de voir Frêche qui met la pâtée à tout le monde y compris au PS. Il suffit de voir aussi en Alsace où le président sortant ne s’en sort pas si mal bien qu’UMP. Peut-être peut-on en conclure que cette razzia socialiste tient plus à la conjonction du prolongement de sa victoire de 2004 grâce à l’époque au maintien du FN dans de nombreuses régions les faisant basculer à gauche, à un rejet du pouvoir qu’au parti lui-même. On peut se poser la question par le cas Frêche. Si le PS était le principal moteur de ce vote, son score en Languedoc Roussillon eût été bien meilleur. Il y a eu une prime majeure aux sortants et un désaveu tout autant majeur du pouvoir. 
 
Un mot sur Europe Ecologie qui a mis un coin dans la bipartition du pays, entre PS et UMP, un coin qu’on aurait aimé qu’il fût le MoDem. Malheureusement beaucoup sont des verts « pastèques » comme le dit une de mes connaissances : vert dehors, rouge dedans. Leur alliance avec le PS qui se fera avec moins de poids que ce qu’elle croyait, montre que leur voie est proche du PS et en tout cas de la gauche. Bayrou a donc raison de s’inquiéter pour le futur redressement du pays, car le chemin que prend le PS n’est pas un chemin de réconciliation nationale mais d’hégémonie de la gauche. Le mot gauche revient en permanence parmi les propos des leaders, et ce d’autant que le Front de gauche dépasse les 6 % et que l’extrême gauche au total fait plus de 2 %. Pour gagner à gauche il faudra compter sur ces voix, ces plus de 8 %. On va vers un nouveau discours et une nouvelle orientation à gauche toute. Quand la France devra être reconstruite si nous nous retrouvons encore bloc contre bloc, si le Ps prend la place et les attributs hégémoniques de l’UMP on ne s’en sortira pas. Malheureusement les électeurs ont bouché un peu (ou beaucoup) l’horizon du Mouvement démocrate, mouvement, aujourd’hui bien secoué, qui croit dans cette voie autre et qui rassemblerait tout le monde de la droite républicaine à la gauche dépoussiérée.
 
Vignette Wikipédia, régions de France
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (74 votes)




Réagissez à l'article

196 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 10:14

    ouf , Lassale est qualifié , il va pas faire une de grève de la faim pour bouder !  smiley


    • Voris 15 mars 2010 10:23

      Au moins, lui, il n’a pas torturé en Algérie. Contrairement à ton idole.


    • Massaliote 15 mars 2010 10:46

      voris, accusation mensongère. Ah, c’est vrai, la calomnie n’en est pas une si un ou deux fellouzes l’a profèrent. Discrimination positive quand tu nous tiens smiley


    • Massaliote 15 mars 2010 10:52

      la profèrent.


    • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 10:52

      Voris , ne laisse pas le dépit t’entrainer vers le coté obscur de la godwination !  smiley

      l’orange n’a plus de jus , faudra faire avec !  smiley smiley smiley


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 15 mars 2010 10:55

      « Il ne s’agit pas de s’étendre sur une abstention record... »

      C’est pourtant le point le plus intéressant. Un peu partout, les gens se reconnaissent de moins en moins dans toutes ces coupoles politiques et syndicales qui pratiquent la « transversalité ».

      Voir notre article d’hier :

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/03/14/electio ns-regionales-crise-abstention-record-et-systeme-poli.html

      Elections régionales, crise, abstention record et système politique

      Le 14 mars, le record d’abstention lors des élections régionales françaises met une nouvelle fois en évidence la faillite d’un système politique où les instances de type parlementaire ne répondent pas aux attentes d’une population en détresse, et où la planète de la grande majorité des humains se trouve de plus en plus déconectée du monde des véritables « décideurs ». De quoi décide vraiment la politique que l’on nous mentre à la télévision ? A « droite » comme à « gauche », les candidats n’ont plus rien de très tangible à proposer aux citoyens. Car, même s’ils sont élus, ils n’auront aucune emprise réelle sur l’évolution d’une société où les réseaux de la grande finance imposent leur politique. Dans ces conditions, les élections sont-elles autre chose qu’une course aux bonnes places pour quelques-uns ? Nicolas Sarkozy annonce une « réforme » des retraites dont le « petit citoyen » peut raisonnablement craindre le pire, mais les retraites des professionnels de la politique et de la « haute administration » se portent bien. La montée de l’abstention semble indiquer que les citoyens sont de plus en plus nombreux à avoir compris qu’ils ont affaire à des figurants. S’agissant de l’avenir de la recherche et de l’éducation publiques, force est de constater l’absence de réelle opposition, au sein du monde politique comme des coupoles syndicales, à la mise en application de la Loi dite « relative aux libertés et responsabilités des universités » (LRU), à la stratégie de démantèlement du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et des autres organismes de la recherche publique française, à l’utilisation des fonds du « grand emprunt » pour accélérer la privatisation de la recherche et de l’éducation, à la « managérisation » de ces services jusqu’à la mise en place de fait d’un corps de « cadres supérieurs » dans la recherche et les universités... Et c’est un rapport à façade « de gauche » mais rédigé à la demande de l’actuel gouvernement, le « rapport Aghion », qui propose une recherche sans le CNRS et les autres établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST), et basée sur le fonctionnement des universités privées des Etats-Unis.

      [la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/03/14/electio ns-regionales-crise-abstention-record-et-systeme-poli.html ]


      Cordialement

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs
      http://science21.blogs.courrierinternational.com/


    • Voris 15 mars 2010 10:55

      Quand la violence se déchaînera dans la rue, je sais quel camp je choisirai et ce ne sera certainement pas celui des fascistes !


    • Voris 15 mars 2010 11:03

      Non : le camps des tueurs de fachos !


    • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:10

      @Voris

      tu espère les faire reculer en leur cassant les oreilles avec tes oeuvres ?  smiley


    • Romain Desbois 15 mars 2010 11:11

      53,5 % d’abstention et alors ca change quoi ? Ils seront élus quand même.

      En votant contre les gros partis qui monopolisent la démocratie, vous auriez fait plus pour vos idées car l’on aurait vu l’UMP et ses colistiers , le PS et ses colistiers à 10%, peut-être moins derrière tous les autres !

      En vous abstenant vous n’avez fait fait que conforter leur position hégémonique.

      Mais bon tant pis pour vous ma voix a compté double ! Merci smiley


    • foufouille foufouille 15 mars 2010 11:16

      @ voris
      faire alliance serait mieux
      les fachos ne sont pas que des fachos


    • Gueudin 15 mars 2010 11:21

      les fachos ne sont pas que des fachos


      Oui, ce sont des êtres humains avant tout. Un peu de tolérance svp.

    • Jean-Louis Le Blais 15 mars 2010 11:32

      Je comprends bien votre message, mais vous sous-entendez que les abstentionnistes étaient des électeurs potentiels pour les « autres partis » que les dinosaures que vous citez...
      L’étaient-ils ?? Je n’en suis pas forcément certain à 100% !


    • Jean-Louis Le Blais 15 mars 2010 11:33

      Heu... c’était en commentaire à Romain Desbois ci-dessus


    • Voris 15 mars 2010 11:38

      Je n’entends rien de ce que vous dites, moi je porte un casque anti-cons.


    • Jean-Louis Le Blais 15 mars 2010 11:46

      Ha ! C’était donc ça ! Vous n’entendez pas vos « chansons » !


    • Romain Desbois 15 mars 2010 11:52

      JL Leblais

      Vous avez raison tous les abstentionnistes n’auraient pas voté pour les autres partis. Je vise ceux qui s’abstiennent en réaction à ces partis hégémoniques, ceux qui sont au pouvoir alternativement.
      Leur vote blanc ou abstention protestataire n’est pas efficace du point de vue des ces électeurs.


    • Voris 15 mars 2010 11:58

      Jean-Louis, Pasou : Décidément pas forts en réplique.
       « Tu n’es pas encore prêt Petit Scarabée... »


    • foufouille foufouille 15 mars 2010 12:18

      on peut etre nationaliste sans etre fachos ou racistes
      dans le programme du FN, il y a aussi la sortie de l’europe


    • Voris 15 mars 2010 12:40

      Non, c’est la sortie de la démocratie.


    • Gueudin 15 mars 2010 14:06

      Bonjour Parkway,


      on ne vous reproche pas votre humanité, mais votre stupidité...

      Cliquez sur mon lien, et riez de bon coeur de la votre !  smiley

    • dom y loulou dom 15 mars 2010 15:22

      pasou

      « Pour sortir de la démocratie, encore faudrait-il que nous y soyons rentrés.
      L’exemple du réferundum sur la constitution européenne en est un bel exemple. »

      et pour aller vers elle on prend le chemin inverse... très logique vraiment.

      bref

      le système Rothschild vous tient par la haine

      et vous faites apparemment tout pour que cela ne change pas à vous lire aujoud’hui.


      et nous ne saurons malheureusement jamais ce que voulaient les votes blancs.

      après des décennies que ces votes blancs ne servent strictement à rien à part encourager la paresse intelectuelle.

      Je vote blanc donc je dis ... roman... mais ni dit ni écrit... personne ne saura jamais ce qu’ils pensent.

      Et ensuite ils se plaignent qu’on ne tient ps compte de leur avis... très blanc... et très inexistant, très officiellement... je ne vote pas je vous dis... voilà tout ce que les hommes de bonne volonté peuvent en faire. Une grande aide c’est certain....

      certain aussi qu’en dictature officielle (puisqu’elle joue encore le théâtre aujourd’hui, mais plus pour très longtemps) leur avis ira directement aux chiottes et ser grtifié de torture... déjà aux USA...

      mais ça ils ne veulent pas le croire que ça peut tojours être pire et que ç devient pire tos les jours... ils ne sont responsbles de rien... le système les organise... alors tous les jours ça devient pire... et ils continuent de se plaindre, mais à bosser pour les Rothschilds et quand ils ont enfin la possibilité de dire officiellement leur avis... ils ne le disent pas. 

      Bonne téloche.


    • Arafel Arafel 15 mars 2010 21:54

      Je « chatouille » un peu un terroriste dont je sais qu’il a posé des bombes et je sauve ainsi des vies humaines, ou bien je respecte les drooooooooooiiiiiiiiiiiiits de l’homme et je laisse mourir des innocents....mon choix est fait !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 mars 2010 01:48

      Il aurait été plus constructif de voter 20% au Front de gauche et autant au FN, mais les Français paresseux ont choisi l’abstention pour signifier au « centre démocratique large », allant de Sarko à Aubry, qu’ils étaient inintéressants. 


      Le PS s’en sort mieux au jeu du « qu’ils aillent se faire foutre », parce qu’il y a encore le pale reflet d’un vieil idéal dans la pénombre, mais le PS danse toujours avec l’UMP le tango, même pas des voyous, mais des petites frappes insignifiantes. Un pas en arrière, une autre, puis dans mes bras ma soeur, joue contre joue dans la corruption.... et on aura l’insurrection qui vient. Par défaut. Parce que personne n’ a la moindre idée qui pourrait nous faire faire un pas en avant


    • Gui Hottine Gui Hottine 16 mars 2010 03:47

      entre autre re, le chercheur : "Car, même s’ils sont élus, ils n’auront aucune emprise réelle sur l’évolution d’une société où les réseaux de la grande finance imposent leur politique."

      Ahhhh la finance. qu’elles sont belles leurs finances, pendant qu’on passe notre temps à épancher notre frustration sur ces humbles forums.

      Ceci dit, ca signifie qu’on a encore de quoi payer internet et l’électricité ! donc ca peut être pire. cf la Grèce par exemple :)


    • Gui Hottine Gui Hottine 16 mars 2010 03:49

      Je pense qu’on peut breveter un nouveau proverbe :
      « la politique est l’opium du peuple »


    • Arafel Arafel 17 mars 2010 14:48

      M. Pierre JC Allard,

      les français croient encore naivement, que l’abstention obligera le parti au gouvernement à modifier sa politique.
      Il n’y a pas plus grande erreur.
      Voter droite ou gauche, lorsque l’on veut mettre la pression, ne sert à rien.
      Ce sont deux équipes qui ont le même employeur.
      Cela me fait penser à cette fédération américaine qui organise des combat de catch, et ou quel que soit le vaInqueur, c’est toujours la fédération qui gagne puisqu’elle emploie tous les catcheurs qui montent sur le ring.
      Non, pour faire changer les choses, comme vous le dites il faudrait voter à 20 % pour le Front National et 20% pour le Front de gauche.
      Là, vous verriez que des partis comme l’UMP et le PS se bougeraient, ne serait ce que pour protéger leur gamelle.
      Comme dit l’adage : »qui ne vote pas contre moi, vote donc pour moi«  !
      pierre-jc-allard" title= »Pierre JC Allard">


    • elmapelki elmapelki 15 mars 2010 14:42

      Cette nuit, j’y étais sur antenne 2 via internet. Pas mal de vidéos étaient proposées, sauf selle de Mélanchon, curieux, non !!!

      La france qui n’aime pas les troubles faits.
      Cette france qui ne vois rien, n’entend rien et se tait.
      J’ai une petite vidéo a proposer aux esclaves du Dimanche et du vote.
      ...preparez-vous un petit thé et installez-vous confortablement.
      Bonne séance.

      http://www.youtube.com/user/Elmapelki?feature=mhw4#p/c/F9CF49185E3F7633/0/FrNqPdOcag4


    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 15 mars 2010 17:15

      troubles FETE, peut etre smiley


    • airlane 15 mars 2010 22:40

      J’ai zappé sur la 2 juste au moment où Nicolas Dupont Aignan a envoyé tout le monde balader, s’est levé de sa chaise et est parti !...


    • Arafel Arafel 16 mars 2010 19:02

      Par airlane (xxx.xxx.xxx.97) 15 mars 22:40

      J’ai zappé sur la 2 juste au moment où Nicolas Dupont Aignan a envoyé tout le monde balader, s’est levé de sa chaise et est parti !...

      Normal qu’il parte, il avait terminé sa mission qui consistait à attirer vers lui des gens qui auraient pu voter FN.

      Grace à lui, le FN n’a plus d’élus en IDF.

      Le parti unique UMPS va pouvoir continuer ses petites magouilles, mais cette fois juste entre amis.

      Ils lui ont promis quoi à Nicolas Dupont Aignan pour cette mission ? de présenter personne contre lui aux prochaines élections ?

      Et cela se dit Gaulliste................

      Quant à ceux qui ont voté pour la liste Amen, est ce qu’ils savaient qu’ils votaient pour un ancien gars de la scientologie ?


    • Voris 15 mars 2010 10:21

      C’est Sarkozy qui a réduit la droite traditionnelle à sa plus simple expression en renforçant le front national et en faisant naître un front à gauche. Front contre front désormais, le clivage droite-gauche est plus violent que jamais. Outre le dagner pour la démocratie, la paix civile risque d’être bientôt menacée.


      • Voris 15 mars 2010 10:22

        Outre le danger pour la démocratie, la paix civile risque d’être bientôt menacée.


      • Kristen Kristen 15 mars 2010 10:29

        quelle paix civile Voris, je me désole que l on puisse Fn mais je respecte ses électeurs c ’ est cela la démocratie.....



      • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 10:56

        @voris

        le chevalier orange te fait la bise !  smiley


      • Voris 15 mars 2010 11:04

        Le Chat : Et Jean-Marie te baise bien profondément.


      • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:21

        Mais que fait encore une fois Gary Coupeur , le taverneux pète les plombs et devient horriblement grossier !  smiley


      • Voris 15 mars 2010 11:29

        Qu’est-ce qui est le plus dangereux ? La grossièreté ou le fascime et les cons qui l’encouragent ?

        Je crois que je vais relire « Pour qui sonne le glas ? »


      • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:34

        et moi en te lisant , je me demande pour qui sonne Dugland !


      • Voris 15 mars 2010 11:36

        Ohhh ! Bravo ! Aussi fort en calembours que son mémaître. smiley


      • Romain Desbois 15 mars 2010 12:00

        Voris

        Je comprend votre déception mais Bayrou a dit quelque chose de bien. Ce n’est parcequ’on perd une élection que les perdants sont des merdes. C’est le syndrome des footballeux. Nous ne sommes pas en guerre les uns contre les autres et l’on peut apprécier l’autre même si on n’est pas d’accord avec lui.

        A tous

        Nos convictions évoluent au fil de la vie mais gardons tous en tête que nous avons en commun le désir de vivre bien, le mieux possible. Le bien-être n’est-il pas ce qui nous rassemble ?
        Nous ne sommes pas sur terre pour se pourrir la vie et pourrir celle des autres. Il y a tellement mieux à faire.


      • Voris 15 mars 2010 12:04

        Mieux à faire ? Eh bien, j’ai écrit une chanson pour Ferrat sous l’article de Paul Villach. Une chanson qui va bien agacer les oreilles des militants du FN qui n’aime pas les artistes surtout les esprits libertaires et les engagés. Ce sera une vraie torture pour ceux qui vénèrent les chants militaires et les cris de rage.


      • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 12:07

        @romain Desbois

        oui , Bayrou est aussi un Domenech de la politique !


      • wesson wesson 15 mars 2010 13:44

        Bonjour Voris,

        " Outre le danger pour la démocratie, la paix civile risque d’être bientôt menacée"

        MDR, les hordes de gauche ivres de vengeance qui vont venir buter bourgeois et bourgeoise, tout ça parce que votre cador s’est fait blackbouler par l’UMP ?

        Ressaisissez-vous que diable ! La chienlit a bien d’autre choses à faire avant de débouler sur vous comme un avion sur les pompes à Gickel.


      • Arafel Arafel 15 mars 2010 21:58

        Il faut reconnaitre une grande intelligence à la « gauche » qui n’hésite pas à passer des alliances avec tout parti qui peut lui permetre de gagner tout en interdisant à la « droite » d’en faire de même.

        Il faut reconnaitre une grande connerie à la « droite » qui obéit scrupuleusement aux dictats de la « gauche » quitte à perdre, et qui d’ailleurs perd à chaque fois.


      • David Meyers 15 mars 2010 10:25

        Merci de cet article.
        J’ajouterais quelques interprétations.

        1-) Ces élections ne changent rien à rien

        2-) Tous les partis pensent que leurs électeurs font partie des abstentionnistes

        3-) Même si personnellement je suis content de la claque que Monsieur XBertrand n’a pas saisie, ce grand chelem n’est pas bon, mais pas bon du tout pour la démocratie. Heureusement qu’une micro dose de proportionnelle viendra atténuer (oh très peu) certaines baronies régionales, mais il reste alarmant de voir une hégémonie socialiste en région, tout comme l’hégémonie UMP enterre les pouvoirs du parlement. Les français contre les français, ce vieux rêve de NSarkozy. Ce n’est vraiment pas un succès pour le pays (mince je me mets à parler comme FBayrou...)


        • Kristen Kristen 15 mars 2010 10:25

          plus les éléctions passent plus le taux d abstention augmente...on nous explique que c ’est du à la méconnaissancedu role des régions que les électeurs ont préféré aller à la pêche plutôt que de se rendre aux urnes....meme concitoyens ne sont pas de savants constitutionalistes mais ils savent à quoi sert un député européen ils ne sont pas aller voter ...ils ont agi de même pour les régionales...alors qu il leur a été expliquer les prérogatives de ces collectvités.
          Non les raisons doivent donc se situer ailleurs....et pour regarder autour demoi et ecouter ce que ces élécteurs disent ..la première des raisons est un desaveu du personnel politique et là est le plus préocupant....et je ne peux les blamer lorsque l ’on voit les tenors hier soir n y voir une défaite que pour leur adversaire..on croit rêver....
          je pense qu il faut imaginer un systéme politik où l assemblée nationale serait renouveller à mi mandat un tiers par exemple pour que le gouvernement entende la voix du peuple ;
          Enfin il faut repenser sérieusment nos régions afin qu elles trouvent enfin leur place.


          • appoline appoline 15 mars 2010 10:30

            Que ce soit le PS ou l’UMP, il n’y a pas de quoi pavoiser, c’est une belle râclée que les français infligent à leurs politiques ; ils n’y croient plus. Alors, ils ont beau couper une merde en deux lors de leurs débats, foutaise que tout cela, ils savent bien qu’ils ont perdu toute crédibilité. Ils sont mauvais d’un bord comme de l’autre. Quand ils mettront au pouvoir des femmes et des hommes intègres, vous verrez le français reviendra aux urnes.


            • Gui Hottine Gui Hottine 16 mars 2010 05:12

              « Quand ils mettront au pouvoir des femmes et des hommes intègres »
              Oxymore attribué à Appoline, blogger éclectique du XXIème siècle


            • goldorak 15 mars 2010 10:34

              Le résultat probable de cette élection, c’est que la gauche va conserver ses 22 régions (avec perte du Languedoc-Roussillon pour le PS), que la droite va conserver les siennes, que le MODEM va rejoindre les rangs des petits partis insignifiants sans aucun poids sur la vie politique future - s’il passe 2010, ce qui reste à voir, et qu’EE et le FN s’affirment comme des forces politiques incontournables ces prochaines années qui feront, à un niveau ou à un autre, partie de coalitions avec le PS ou l’UMP.
              Quant à Nicolas Sarkozy, il y a fort à parier qu’il donnera un coup de barre à droite (politique sécuritaire, fin de la politique d’ouverture) en vue de sa réélection... ou de l’élection d’un dauphin plus consensuel que lui, l’opposition ayant commis l’erreur de focaliser les critiques sur une personne plutôt qu’une politique.
              En bref, pas de quoi se rouler par terre...


              • Voris 15 mars 2010 10:41

                Goldorak : vous vous trompez, Europe Ecologie a commencé à baisser par rapport aux Européennes et va continuer de descendre surtout au moment des compromissions avec les socialos pour le second tour. Jusqu’ici leur apparente unité a pu faire illusion mais ce rapprochement va les sobliger à prendre position et ils vont alors se diviser. En 2012, leur poids devrait s’élléger considérablement.


              • Voris 15 mars 2010 10:42

                Goldorak : vous vous trompez, Europe Ecologie a commencé à baisser par rapport aux Européennes et va continuer de descendre surtout au moment des compromissions avec les socialos pour le second tour. Jusqu’ici leur apparente unité a pu faire illusion mais ce rapprochement va les obliger à prendre position et ils vont alors se diviser. En 2012, leur poids devrait s’alléger considérablement.


              • goldorak 15 mars 2010 10:54

                @ Voris : Je n’ai jamais dit le contraire. Quoi qu’il en soit, EE regroupera certainement beaucoup plus d’électeurs aux prochaines élections - celles qui comptent : présidentielles et législatives - que le MODEM ou les petits partis gauchistes. Cet effritement de la gauche est, du reste, un obstacle important pour le PS. Qui ne va pas manquer de recommencer à s’entre-déchirer pour savoir qui sera le candidat en 2012... Martine Aubry a tort de pavoiser et devrait faire montre de plus de modestie car les difficultés commencent pour elle. Quant au FN, la grande question est : que va t-il devenir après la disparition du chef, à laquelle on peut s’attendre prochainement ?


              • finael finael 15 mars 2010 11:27

                @ Chanteclerc

                « Frêche va l’emporter ».

                C’est certain ! ce personage peut être assimilé à un « grand baron » de l’ancien régime. Pour l’avoir vu à l’oeuvre j’avoue que je mesuis mis à le détester bien que je reconnaisse ce qu’il a fait pour « sa » ville puis « sa » région.

                Flatteries, menaces, chantage voire corruption (disons « échanges de bons services et renvois d’ascenceur »), tout est bon pour son égo démesuré.

                Mais finalement, qui a mis en place ce système ?


              • « O » 15 mars 2010 12:29

                Voris, vous êtes là où le Modem se trouve. Comprenez qu’on ne vous entende plus du tout. C’est trop loin et paumé.


              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 10:43

                oui mon cousin , on les a pas invités sur les plateaux de téloche  ! c’est scandaleux !
                ici à Fos , le FN est en 2eme position à + de 21%  !

                à quelque voix près , ils étaient aussi au second tour en région parisienne alors que les sondages leur donnaient que 4% , bonjour la manipulation de l’opinion !!! smiley


              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 10:57

                @calmos

                le simplet du Béarn avec 5 balais dans le cul , c’était quand même rigolisant !  smiley


              • Voris 15 mars 2010 10:59

                Le Chat : les 5 balais dans le cul, c’est une méthode de torture de ton idole en Algérie ? Je la connaissais pas celle-là. Il est vrai qu’il a tellement varié les méthodes et pris tellement de plaisir. « Ach ! Z’était le bon temps ! »


              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:23

                @GARY COUPEUR

                peut on faire supprimer le compte de Voris qui insulte et godwine à tour de bras ?


              • Voris 15 mars 2010 11:24

                Gary Coupeur, s’il est aussi droit que son homonyme, ne choisit pas le camp des fachos. Donc, ne rêve pas Le Chat !


              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:29

                Il est normal que quelqu’un qui se dit démocrate veut plus de droit pour lui que pour les autres ????? les gens du modem n’ont à mes yeux aucune qualité pour faire la morale et encore moins insulter ceux qui ne pensent pas comme eux !


              • Voris 15 mars 2010 11:31

                La tolérance du MoDem ne va pas jusqu’aux anciens tortionnaires...


              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:45

                Bayrou applique pourtant le führerprinzip au sein de son groupuscule .....


              • Voris 15 mars 2010 12:00

                Qui parlait de point Godwin déjà ?


              • foufouille foufouille 15 mars 2010 12:24

                bayrou a fait parti de la trilateral


              • Gueudin 15 mars 2010 12:59

                bayrou a fait parti de la trilateral


                Ils ont bien fait de le virer, c’est pas avec un looser qu’on conquiert le monde.

              • le naif le naif 15 mars 2010 14:05

                @ Voris 

                « La tolérance du MoDem ne va pas jusqu’aux anciens tortionnaires... »

                Vos interventions sont de plus en plus pitoyables, au lieu de baver sur le FN et ses « électeurs fachos », si vous aviez l’ouverture d’esprit nécessaire du vrai démocrates, que vous prétendez être, vous essayeriez de comprendre la motivation de ce vote.

                J’habite un village de Picardie où il n’y a nul problème d’immigration ni de délinquance et pourtant beaucoup votent FN, j’ai des voisins qui votent FN et je peux vous jurer que certains ont le cœur sur la main. Alors pourquoi votent-ils FN, parce que plus que moi, ils croient encore que leur vote peu changer quelque chose.... comme vous ils pensent que nous sommes encore en démocratie......

                Mais plus que tout, depuis trente ans, on leur a promis tout et n’importe quoi, et depuis trente ans leur situation et celle de leurs enfants n’ont cessé de se dégrader. Alors hier, il y a eu autant d’abstention dans mon village qu’ailleurs, mais continuez à ne pas vouloir voir la réalité et elle va vous revenir en pleine gueule, le jour où les abstentionnistes décideront de voter pour le pire afin de faire vraiment péter le système !!!! Ce jour là, vous et vos trois potes du Modem, vous ne ferez pas le poids face à la révolte d’un peuple en colère.

                Pour synthétiser, je dirais qu’il y a autant de gens qui votent FN faute de mieux, qu’il y en a qui ont voté Bayrou en 2007 (et dont j’ai fais parti) pour les même raisons.....

                Je vous laisse méditer

                Cordialement


              • Voris 15 mars 2010 14:10

                Je n’ai pas dit qu’il n’y avait que des fachos au FN. Il y a aussi des cons. Beaucoup de cons.


              • Voris 15 mars 2010 14:13

                Quant à « l’ouverture d’esprit nécessaire du vrai démocrates » ; pour moi, elle ne va pas jusqu’aux dangereux ennemis de la démocratie. Mais, bon, s’il vous semble judicieux de baisser votre froc, c’est votre affaire après tout.


              • le naif le naif 15 mars 2010 14:32

                @ Voris

                "Je n’ai pas dit qu’il n’y avait que des fachos au FN. Il y a aussi des cons. Beaucoup de cons."

                C’est sur, qu’il y en a plus qu’au Modem, simple problème de Statistique, entre un parti qui pèse 12% et un qui pèse 4%...... Il y a autant de cons partout.......

                Au moins, Corine Lepage a t-elle eu une des meilleures analyse hier soir ( avec Mélenchon) comme quoi, il y a aussi des gens intelligent partout.....


              • Voris 15 mars 2010 14:44

                Vous dites n’importe quoi : Corinne Lepage n’a pas fait l’apologie du FN !
                Croyez-moi, quand les cons sont nombreux, je me réjouis de faire partie de la minorité.


              • le naif le naif 15 mars 2010 14:45

                @ Voris 

                « Quant à »l’ouverture d’esprit nécessaire du vrai démocrates" ; pour moi, elle ne va pas jusqu’aux dangereux ennemis de la démocratie. Mais, bon, s’il vous semble judicieux de baisser votre froc, c’est votre affaire après tout."

                Vous me faites marrer, le plus gros dénie de démocratie a été l’adoption du TCE, soutenu par Bayrou (si ce n’est sur la forme, au moins sur le fond) alors, vous avez bonne mine aujourd’hui de venir vous poser en gardien du temple.....

                Entre baisser son froc et essayer de comprendre le pourquoi du comment, il y a une nuance qui vous échappe visiblement. Redonner de l’espoir et un avenir aux électeurs du FN et vous constaterez qu’ils seront aussi démocrates que vous et moi. Continuez à les ostraciser et vous les renforcerez dans leurs convictions c’est aussi simple que cela, mais à la différence de vous, moi je parle avec eux..... je ne les considère pas comme des abruti sous le prétexte que je ne partage pas leurs idées.


              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 14:49

                Je n’ai pas dit qu’il n’y avait que des fachos au FN. Il y a aussi des cons. Beaucoup de cons.


              • Voris 15 mars 2010 14:51

                Le Chat : c’est bien de le reconnaître. Un début de conscience ? Ephémère probablement.


              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 14:53

                on voit bien le manque de fair play et l’absence de respect pour le vote du peuple souverain , le modem qui se dit à la pointe de la démocratie est un ramassis d’hypocrites !


              • le naif le naif 15 mars 2010 14:53

                @ Voris

                "Vous dites n’importe quoi : Corinne Lepage n’a pas fait l’apologie du FN !
                Croyez-moi, quand les cons sont nombreux, je me réjouis de faire partie de la minorité."

                Etes vous totalement abruti ou quoi ????

                Ais-je dis que Corine Lepage avait fait l’apologie du FN ???

                Corinne Lepage a eu une analyse lucide par rapport au score minable du MODEM et surtout au sens de l’abstentionnisme qu’elle a très bien comprit ELLE !!!!

                Je vais arrêter là, car j’ai l’impression de parler avec le représentant d’une secte et ce dialogue de sourds ne mène à rien . N’oubliez pas qu’on est toujours le con de quelqu’un.

                Bonne journée


              • Voris 15 mars 2010 14:53

                à Le naïf : « Le TCE, gna gna gna ». Mais mon pauvre ami, avec le FN il faut vous attendre à des déconvenues bien plus cruelles et bine plus violentes. Ah vous portez bien votre pseudo, vous !


              • Voris 15 mars 2010 14:56

                Le « seul regard lucide » que pourrait porter Corinne Lepage dans le « score minable du MoDem », ce serait d’admettre sa grande part de responsabilité dans cet échec.


              • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 14:58

                @voris l’aigri

                non , c’est la suite de mon commentaire qui n’était pas passée , mais c’est fait !

                les crétins sont ceux qui se sont fait avoir par la secte orange et qui l’ont bien profond !


              • Voris 15 mars 2010 15:00

                Ah c’est bien ce que je disais, ton éclair de conscience n’était qu’éphémère.


              • le naif le naif 15 mars 2010 15:08

                @ Voris 

                - Je ne suis pas pauvre

                - Je ne suis pas votre ami

                - Au cas ou vous ne sauriez pas lire, je ne suis pas électeur du FN, ce qui au fil de mes posts doit être clair pour tout le monde, sauf pour vous apparemment....

                - Attaquer mon pseudo..... le degré zéro de la discussions

                Et oui lorsqu’on parle TCE, ça vous emmerde car ce que propose Le MODEM est tout simplement irréalisable dans le cadre européen actuel et ça vous n’êtes pas assez stupide pour ne pas le savoir, par conséquent vous évacuez la question dès qu’elle est abordée, comme on met la poussière sous le tapis....

                Bonne chance pour 2012


              • appoline appoline 16 mars 2010 12:39

                @ Foufouille,


                Bayrou faire partie de la trilatérale, j’ai des doutes, ils n’ont pas l’habitude de recruter des blaireaux.

              • Arafel Arafel 21 mars 2010 00:33
                HONTEUX : Il se torche le cul avec le drapeau français et le jury de la FNAC lui décerne… son « coup de cœur » !

                Posté par NP Info Provence-Alpes-Côte d’Azurle 20 mars 2010

                Paru le vendredi 19 mars 2010, dans le journal gratuit Metro (page 9) le texte suivant : « Les lauréats du Marathon de la photo Fnac de Nice ont été désignés hier. Le jury de professionnels a décerné son “coup de cœur” à l’image de Frédéric Laurent, dans la catégorie “Politiquement incorrect”. » La photo ainsi choisie représente un homme de dos, pantalon baissé, qui s’essuie le postérieur avec le drapeau français.

                Voilà à quoi mène plus de 40 ans de laisser-aller, de laisser-faire et de laxisme en tous genres ! Nos politiciens ont baissé les bras depuis longtemps.

                Sans réaction devant les nombreuses humiliations que notre pays et sa population subissent depuis plusieurs années, drapeau brulé et/ou piétiné, crachats divers sur celui-ci, Marseillaise sifflée et huée, insultes et atteintes aux symboles de la France, bâtiments, forces de l’ordre, pompiers, médecins, lycées et collèges, comment attendre autre chose que le mépris le plus pervers de la part de l’entreprise qui a décerné ce « prix » et de la part du média qui le diffuse ?

                Devant cette décadence morale de notre pays, comment avoir confiance en ceux qui nous dirigent alors qu’ils n’ont ni su ni pu ni voulu taper du poing sur la table quand il était temps ?

                Votez et faites voter Front National au deuxième tour de l’élection régionale. Pour le seul parti qui défendra encore et toujours les vraies valeurs de la France !


              • Le Clem 21 mars 2010 16:24

                Le régime dans lequel nous vivons est mondialiste. Donc il est favorable a tout ce qui affaiblie la nation, c’est plutot simple a comprendre. Se torcher avec le drapeau ? Aucun problême ! Faire venir des Africains musulmans polygammes inintégrables par bateau entier ? Aucun problême ! Etc.


              • jps jps 15 mars 2010 10:37

                a lire absolument et vous en apprendrez sur Bayrou et le Modem : http://chevallierorange.wordpress.com/


                • Internaute Internaute 15 mars 2010 10:45

                  L’auteur évacue d’un revers de la main les 53% d’abstentionniste alors qu’ils sont le premier parti de France et que leur choix est un cri d’alarme. Peut-être qu’il y a 15% de « je m’en-foutistes » mais il reste bien 38% de personnes qui en ont complètement marre du niveau tellement bas de la classe politique et qui pensent à juste raison que leur vote ne sert à rien (TCE et préidentielle oblige). Avec des nullités comme celles qu’on nous propose la démocratie est fichue. Elle a perdu ses lettres de noblesses, elle a cessé d’être le moins mauvais des choix.

                  Il est temps de nommer des ministres non pas pour la couleur de leur peau ou le fait qu’ils ont un clitoris à la place des couilles mais uniquement parcequ’on croit qu’ils sont le meilleurs choix au poste qu’on leur confie. Ces listes artificielles où les noms masculins et féminins se suivent sont une gifle à la démocratie française. Faut-il baisser son pantalon devant le chef du parti avant de pouvoir s’inscrire sur la liste ?

                  En quoi Lagarde est-elle compétente à l’économie ?
                  Que fait Rama-Yade au sport à part ne pas faire tâche dans l’équipe de France de football ?

                  Il faut relever la barre de la sélection en politique si l’on veut attirer du monde. Les journalistes ont transformé le jeu politique en une mauvaise émission de variété. Peut-être que cela fait de l’audimat le jour du politique-crochet mais cela vide les bureaux de vote. Ce n’est pas parcequ’on rigole en voyant un clown balancer une peau de banane à un autre qu’on a envie de voter pour l’un ou pour l’autre.

                  D’aileurs, les résultats sont là pour le prouver. Martine Aubry, vieille mémé pas tellement médiatique et peu préoccupée par la mode, a réussi à faire remonter le PS à son meilleur niveau. Jean Marie Le Pen 81 ans, presque grabataire mais sérieux dans ce qu’il dit et parlant des vrais sujet fait remonter le FN que les journalistes voulaient que l’on croit mort.


                  • Romain Desbois 15 mars 2010 11:14

                    voir plus haut sur ce que je pense de ce fameux parti des abstentionnistes.


                  • Imhotep Imhotep 15 mars 2010 11:22

                    Pardon je n’évacue pas d’un revers de la main les abstentionnistes je ne m’étends pas dessus, c’est différent. Une fois qu’on a dit qu’ils détiennent un record on peut en faire des tonnes, mais je ne vois pas ce que cela apporte au débat, mais si tant est que cela apporterait au débat, l’abstention n’est pas mon sujet principal. D’autres sont là pour en parler. 


                    Le premier parti de France, c’est une litote que l’on entend à chaque élection.

                  • Internaute Internaute 15 mars 2010 13:52

                    Personnellement je suis allé voter FN. Je ne fais qu’une analyse des raisons de l’abstention.


                  • lord_volde lord_volde 15 mars 2010 10:46

                    Le parti des abstentionnistes a remporté haut la main ces élections régionales, mais ne sera représenté par aucun candidat. La démocrate a du plomb dans l’aile, ce que vient de prouver le raz de marée abstentionniste d’une ampleur inégalée. Si on y ajoute les votes blancs ou annulés, on peut constater quelque frémissement chez le peuple mouton qui semble commencer à relever un peu la tête. Quant à l’UMPS, ses jours sont désormais compter car l’insurrection qui vient, déjà dans les coeurs, commence à monter dans les têtes et finira, souhaitons le, par une prise de conscience des peuples du monde entier qui se ligueront contre le système actuel qu’il convient d’éliminer définitivement. Reprenons notre destin en main et mettons une fois pour toute fin à la propriété privé des secteurs financiers et tous ceux qui ont une utilité publique évidente. Mettons aux arrêts les têtes de pont du libéralisme criminogène et jugeons les à la hauteur des crimes commis par eux et leurs suppôts.
                     


                    • Romain Desbois 15 mars 2010 11:18

                      Comment voulez vous que ce pseudo parti soit représenté ? Il n’avait pas de candidat.

                      L’umps ce sont les abstentionnistes qui les ont conforté


                    • La Parole Argentée La Parole Argentée 15 mars 2010 12:37

                      @ Romain Desbois : je ne comprends pas bien votre message « L’UMPS ce sont les abstentionnistes qui les ont confortés ».
                      Vous espérez faire culpabiliser les abstentionnistes ? Certainement pas ! De toutes façons, les autres partis qui se présentaient à cette élection n’ont pas vocation à diriger. Les verts comme le parti de Gauche ou les extrêmes de tout poil ne sont là que pour rugir et ne proposent pas de nouvelles « idées ». En gros : on reprend les bonnes vieilles ficelles, on passe un petit coup de ripolin dessus et on met une nouvelle étiquette : rouge, orange, verte ou que sais je encore ! Dès lors que les politiques sont incapables de faire de l’autocritique, les abstentionnistes grossiront encore... et des personnes comme vous, au lieu de comprendre le pourquoi du comment décrèteront : ouais à cause de vous, l’UMPS est conforté... boudiou ! L’UMPS est conforté parce que 25% de moutons leur ont donné un quitus pour régner. Point barre. Mais bon... c’est bien connu, les moutons, ça adore se faire tondre.  smiley

                      Un abstentionniste n’est pas forcément quelqu’un qui ne votera plus jamais. C’est quelqu’un qui ne se reconnait pas dans le programme des candidats en lice.
                      Je reconnais faire partie de ceux là. C’est la 3e élection pour laquelle je m’abstiens. Pas que j’en sois fière (bien que les 52% d’abstentions d’hier m’ont réconforté dans le sens où je me sens moins seule), mais la politique proposée par la plupart des candidats ne me convient pas.


                    • Romain Desbois 15 mars 2010 13:46

                      La parole argentée

                      Non je ne cherche à culpabiliser personne. J’explique même que ça m’arrange que vous vous absteniez.

                      Mathématiquement, vu que les abstentions ne sont pas comptabilisées dans les pourcentages exprimées, s’abstenir est contreproductif !

                      ce qui revient à donner sa voix au gagnant.

                      Car voter c’est choisir mais cela peut-être aussi éliminer.

                      Et puis vous savez on peut débattre et ne pas mépriser ses contradicteurs. Ou alors je vais finir par comprendre que vous pensez que finalement j’ai raison smiley


                    • La Parole Argentée La Parole Argentée 15 mars 2010 14:06

                       smiley Peut être...
                      Je plaisante : en fait, je me demande réellement ce qui serait « productif » pour faire entendre raison à des sourds. Le vote blanc n’est pas comptabilisé. Qui plus est, dans les votes blancs on intègre les votes nuls comme 2 bulletins dans l’enveloppe ou des ratures etc. Le vote blanc n’a donc aucun rôle protestataire puisque le comptage est pipeauté. Je connais le principe du vote par élimination (je l’ai pratiqué aux dernières présidentielles puis législatives). Là aussi : aucun intérêt dans la mesure où finalement, j’étais contente de la défaite de celle pour qui j’avais voté dans un pathétique « mieux vaut elle que lui ».
                      Alors que faire ? réellement, je ne le sais pas. Je ne me sens pas de taille à prendre par la main les politiques pour leur expliquer leur job (je déconne mais c’est presque ça le fond de ma pensée). Rassurez vous Romain Desbois : je n’ai vu aucune malice dans votre post... juste que je ne me reconnaissais pas là dedans et je sais, pour avoir discuter avec quelques personnes abstentionnistes, que beaucoup ne sont pas des « abrutis » qui n’ont rien compris, juste qu’ils ne savent plus par quel bout prendre la politique pour faire passer des idées. Un truc drôle d’ailleurs : mon père qui est plutôt un homme engagé de coeur s’est abstenu alors qu’il a suivi toute la campagne comme un acharné... N’y a t’il pas là un bug ? Et les coupables ne sont peut être pas les votants, mais les politiques eux-mêmes qui ne comprennent plus grand chose des aspirations de leurs concitoyens.


                    • heraclite 15 mars 2010 10:46

                      La référence à Napoléon est incompréhensible.L’auteur pourrait-il reprendre son propos en soignant son style ?


                      • wesson wesson 15 mars 2010 11:08

                        Bonjour l’auteur,
                        bon allez, une fois n’est pas coutume un peu d’autosatisfaction : Dès ce lancement du débat sur l’identité nationale, on avait compris que le gouvernement était dans le hors sujet : La valse hésitation de la droite entre les minarets et autres burkas ont contribué à rendre au FN ses électeurs que M. Sarkozy était allé braconner, et c’est donc fort logiquement que ce parti a fait globalement son score de 2004, un petit peu moins en fait, car effectivement il n’y a en France pas plus de 12-13% d’imbéciles qui pensent que si c’est la merde dans ce pays, c’est à cause de « la burka » (ce terme recouvrant là toute les peurs liés à l’islam, les blacks, les arabes, les gens des cités etc etc ...)

                        Le seul succès de Sarkozy est effectivement d’avoir réussi à faire exploser le modem en organisant une diète médiatique sévère, et en le ridiculisant à tout instant.

                        Et donc le roi se trouve bien nu : Il ne voulait pas que l’on parle de son bilan ni des enjeux de cette élection, et la presse a obéi en faisant vivre ce ridicule débat sur l’identité nationale. Il ne voulait pas du modem et là encore ça a été appliqué. Et le résultat est pour le moins mauvais. C’est donc bien d’une mauvaise stratégie dont il s’agit, ce dont je suis complètement convaincu tant il est vrai que profondément, la France est un pays acquis à la droite.

                        Pour le dire plus simplement, la droite a perdu parce que elle s’est dotée d’un tocard ! Les médias ont pu maintenir l’illusion pendant un certain temps, mais le naturel et revenu au galop et la presse y a encore perdu un peu plus de son bien maigre crédit.

                        Moralité : aucune !


                        • goldorak 15 mars 2010 11:17

                          Le succès du FN est dû (entre autres) à la crise depuis près de 30 ans, et ce n’est pas près de s’arranger.


                        • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:48

                          @CHANTECLERC

                          le vote FN n’a rien à voir avec les fachos , c’est le seul vote utile pour dire MERDE à l’UMPS !
                          Le seul qui le fasse flipper ! voter pour le ridicule petit facteur ( 2% )ne sert à rien pour le peuple !


                        • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 12:09

                          @chanteclec

                          je sais que ton coeur est à gauche , mais j’ai jamais dit que tu votais NPA !


                        • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 12:38

                          @chanteclerc

                          je vois bien le facteur en syndicaliste , il serait plus utile dans ce job !


                        • wesson wesson 15 mars 2010 14:33

                          Bonjour Goldorak,

                          "Le succès du FN est dû (entre autres) à la crise depuis près de 30 ans, et ce n’est pas près de s’arranger.« 

                          Pas d’accord sur cette analyse. Le FN a toujours existé, et ses thèses ont toujours séduit une part entre 10 et 15% de l’électorat en France - principalement ceux qui ne se tiennent informés que par le truchement des journaux télévisés.

                          Ce FN a été rendu visible par Mitterrand, qui en vieux renard qu’il était l’as utilisé contre une droite qui sans cela aurait été majoritaire. Et contrairement à l’approche Mitterrand, La stratégie de M. Sarkozy était plutôt de déposséder le FN de son électorat que de s’en servir contre la gauche. L’inconvénient de cette stratégie est qu’il faut toujours faire pire, ce qui fini immanquablement par décourager son aile »modérée".

                          Il suffit d’aller se balader sur les sites UMP, et particulièrement ceux des jeunes pour s’apercevoir que au niveau de la pensée, on est bien dans le pire que le FN...

                          Le FN et ses idées, ça fera toujours dans les 10-15% et au grès des réformes du mode de scrutin, ça se verra plus ou moins. N’oubliez pas que la plus longue carrière politique à ce jour, c’est bien celle de M. Le Pen


                        • goldorak 15 mars 2010 15:45

                          @Wesson :
                          Historiquement, le FN n’a pas ’toujours existé’. Il n’existe que depuis 1972 et particulièrement

                          • L’arrivée au pouvoir du gouvernement socialo-communiste en 1981 (peur des rouges),
                          • L’approfondissement de la crise à cette époque (fermetures d’usine, augmentation du chômage de masse, déclassement et paupérisation d’une partie de la population),
                          • La désaffection massive de la clientèle traditionnelle du PC : les ouvriers (eh oui, ils ne sont plus cocos depuis longtemps, les ouvriers de moins de 70 ans),
                          • L’arrivée continue de vagues d’immigrants d’origine extra-européenne - bref, le phénomène d’immigration de masse dont on parle tout le temps lorsqu’on parle du FN mais il y a aussi les trois que je mentionne avant et ils s’interpénètrent.
                          Rappelons que ce parti a commencé avec 0,74% des voix aux présidentielles de 1974. L’extrême-droite en France de 1945 à 1981, c’était de la plaisanterie. Au temps du plein emploi (ministère des Finances VGE, 1962 : 20 000 chômeurs...), on n’avait pas besoin du FN.

                        • Yohan Yohan 15 mars 2010 17:33

                          Exact le Chat
                          Le vote le Pen c’est petit un pourcentage de fachos purs et durs , pour le reste c’est un vote protestataire comme une indication pour faire connaître les souhaits d’une bonne partie des français sur le questions de sécurité et d’immigration. Le jour où ce parti sortira de ses outrances, il gagnera des voix sur tous les partis et surtout, il ramènera un paquet d’abstentionnistes qui pour l’heure préfèrent rester à la maison que de se commettre à voer le Pen.
                           En tous cas, nous étions nombreux ici à avoir pronostiqué cette remontée du FN. Pas besoin d’être grand clerc


                        • furio furio 15 mars 2010 17:42

                          Succès du fn ?
                          Non mais on rêve ! Quel succès. ce parti de nazillons est passé de 2004 aux régionales 1er tour
                          (3 564 059 voix soient 14.70%) à 2 223 760 voix en 2010 avec 11.42%.
                          Où qu’il est le succès ?


                        • Maldoror Maldoror 15 mars 2010 11:15

                          Petite quenelle pour le modem :
                          http://www.dailymotion.com/video/xckvqw_zemmour-ue-protectorat-am%C3%A9ricain_news
                          Marionnette de Sarnez : « non elle était pas bonne la constitution, elle était illisible, elle était trop longue »
                          => Marionnette de Sarnez parle ici de la 1ere version de la constitution européenne, il faut savoir qu’il est communément admis que le Traité de Lisbonne qui en reprend l’essentiel sans les symboles est encore plus imbuvable et technocratique.
                          Et pourtant ! Le modem est le promoteur de ce coup d’Etat technocratique.


                          • sisyphe sisyphe 15 mars 2010 11:26

                            Je rigole.... smiley

                            Comme prévu, le fameux « débat sur l’identité nationale » a rameuté le plein de voix au FN, au détriment du pauvre clan présidentiel ; un magnifique effet boomerang en plein tronche ; ça fait du bien. smiley

                            Le FN, lui, est, dans ses eaux troubles habituelles ; dans les ¢ 10% ; rien de nouveau.

                            En revanche, quand on considère l’abstention, et l’interprétation qu’en font les piteux de la majorité présidentielle, là, il y a vraiment de quoi s’esclaffer.

                            On rappellera juste, aux mémoires courtes, l’indécent et honteux triomphalisme qui avait suivi les élections européennes, où l’abstention était encore plus forte, mais où les petits ténors du sarkozysme, étaient venus se goberger et s’auto-congratuler sur tous les plateaux télé..

                            Abstention confirmée, donc, qui marque bien non pas du tout le désintérêt des français pour élire leurs représentants, mais le formidable recul démocratique auquel ont conduit 3 ans de sarkozysme, et son instauration d’une autocratie plus qu« effective.

                            A quand, enfin, le décompte réel des VOTES BLANCS ;
                            - d’une part, pour montrer que les français ne se désintéressent pas du tout des élections de leurs représentants, mais expriment plutôt le dégout d’une classe politique dans son ensemble, dans laquelle ils ne reconnaissent plus du tout la défense de leurs intérêts,
                            - d’autre part, pour obliger les partis à émettre des propositions enfin en accord avec les aspirations des citoyens, quitte à revoter autant de fois qu’il le faut.

                            Ceci étant dit, et, dans le système actuel, la gauche a de grandes chances de remporter le »grand chelem«  ; salutaire contre-pouvoir (le seul qui subsiste) à l’écrasante chape de plomb umpiste qui s’est emparé du pays, de ses forces représentatives, de ses médias, pour imposer la démolition de son système social, et livrer le pays clefs en mains aux puissances financières.

                            En fera-t-elle un bon usage ? Les citoyens doivent être vigilants, et y veiller, constamment.

                            P.S. : Un énorme bras d’honneur, quand même, à tous ceux qui, depuis des mois, à force de dizaines et de dizaines d’articles propagande, ont essayé de décrédibiliser les écologistes.
                            Les »khmers verts" vous emmerdent bien profond !
                             smiley smiley


                            • Gueudin 15 mars 2010 12:41

                              Bonjour sisyphe,


                              je n’ai pas regardé la télévision hier soir, mais j’ai par contre entendu à la radio ce matin Mme Aubry se gausser d’une manière tout aussi indécente de la victoire des socialistes.

                              Je suis tout à fait d’accord avec vous pour la prise en compte des votes blancs. Existe-t-il des analyses fiables sur la signification de cette abstension ? J’ai le sentiment que tout le monde tire la couverture vers lui.

                              ps : J’aimais bien les « écolos pastèques », ça a le mérite d’être un peu drôle.

                            • Georges Yang 15 mars 2010 12:45

                              Ami Khmer vert , jubilez , avant le retour de bâton, un jour les Français comprendront la supercherie verte. Et puis, avec la faible participation, il ne faut pas exagérer le scores des écolos


                            • Gueudin 15 mars 2010 12:50

                              se gausser... se vanter serait plus juste. 


                            • Gueudin 15 mars 2010 12:55

                              Ami Khmer vert

                              Pastèqueuuuuu

                              Jubilez , avant le retour de bâton, un jour les Français comprendront la supercherie verte
                              A la tonde les bouffeurs de bio !

                              Et puis, avec la faible participation, il ne faut pas exagérer le scores des écolos
                              Juste. Peut-on même analyser le scrutin ?

                            • Romain Desbois 15 mars 2010 13:55

                              S’il vous plait monsieur Yang arrêtons d’écrire Khmer vert car l’allusion aux génocidaires est insultante pire blessante. Ce n’est vraiment pas justifié. smiley
                              Même si vous n’êtes pas d’accord avec les idées écolos/verts, jamais vous pourrez comparer sauf à leur avantage les écolos aux criminels contre l’humanité.

                              et puis tous les Khmers ne sont pas des criminels, Khmer n’est pas une idéologie....

                              Merci de respecter les victimes directes ou indirectes ainsi que ceux à qui vous détournez le nom pour signifier criminels. smiley

                              Je n’ouvre pas une polémique mais je suis fatigué que tout soit sali pour le plaisir de polémiquer smiley


                            • Romain Desbois 15 mars 2010 14:11

                              « dont vous détournez... » je fais trop don de ma personne ;-p


                            • Georges Yang 15 mars 2010 18:15

                              Je parle de totalitarisme idéologique
                              L’expression a été employée dès 1980 dans Actuel


                            • Gui Hottine Gui Hottine 16 mars 2010 02:21

                              Sysiphe dit :"Abstention confirmée, donc, qui marque bien non pas du tout le désintérêt des français pour élire leurs représentants, mais le formidable recul démocratique auquel ont conduit 3 ans de sarkozysme, et son instauration d’une autocratie plus qu« effective. »

                              Ca ne marque pas le désintérêt des francais pour leurs politiciens ??? 1 Francais sur 2 qui ne s’exprime, j’aurai même plutôt tendance à considérer ça comme une contestation des « élites » actuelles

                              Pas la peine de mettre ça sur le pif de la droite. Si ca c’était passé sous la gauche, ca aurait été même résultat. En gros on en marre de ces abrutis. Gauche droite ou milieu.


                            • Gui Hottine Gui Hottine 16 mars 2010 02:24

                              Au passage, je vois 39 votes pour votre commentaire ! J ’espère que c’est vous mêmes qui avez votez 39 fois pour vous même. Sinon c’est inquiétant, vu le contenu.


                            • PtitLudo PtitLudo 15 mars 2010 15:12

                              Entièrement d’accord. La palme revient à François Fillon hier soir qui a dit que vu que les gens ne votaient pas il fallait « simplifier » les choses.

                              Une belle démonstration, s’il en fallait encore, de la stratégie du choc. On fait tout pour qu’un événement arrive et après on profite de cet événement pour porter un nouveau coup fatal à la démocratie et aux libertés.

                              Les journalistes sont largement coupables, pendant plus de 3 jours la semaine dernière sur France Info, plus un mot sur les régionales, normal il n’y avait plus de petite phrase ou de coup tordu à sortir donc ça ne vallait pas le coup.

                              Après ça ose parler de règle de déontologie au sujet de la dernière rumeur Sarkozy/Bruni. Je t’en foutrai de la déontologie, des lèches-culs pareils ça me fait gerber.

                              Quand aux abstentionnistes, merci de faire le jeu des grosses formations, ils ne vous remercieront surtout pas !

                              Que comptez-vous faire maintenant, parce que rester chez soi à ronchonner qu’il n’y a pas une liste qui vous plaise c’est une chose, mais après faut se bouger un peu, sinon vous êtes encore plus mouton que les militants les plus acharnés.


                            • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:49

                              oui Talonette préfère les socialos à ceux de son propre camp , dès qu’il a une place , un poste avec piston , c’est pour eux !


                            • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 12:39

                              @chanteclerc

                              c’est vrai qu’il vous débarasse des traitres !  smiley


                            • Maldoror Maldoror 15 mars 2010 11:30

                              A part ça les résultats de ces élections sont assez désespérant : comment des gens peuvent t ils encore se déplacer jusqu’à leurs bureaux de vote, de leurs plein gré, pour aller voter en toute connaissance de cause « UMP », aujourd’hui en 2010 ?
                              Même gonflé par ses micros larbins, même avec une abstention record, le score de l’UMP reste décourageant, et révèle les ravages de la fabrique du consentement que sont les médias, ainsi que les automatismes moutonnier.

                              Une note d’espoir : le score du Modem, qui révèle le vide profond qu’inspire cet attrape nigaud 100% européiste conjonction de l’UMP et du PS.
                              Cependant, le score d’Europe écologie vient contrebalancer cette touche d’espoir, et montre là encore le rôle essentiel des médias dans la fabrique du consentement.


                              • finael finael 15 mars 2010 11:38

                                On peut toujours traiter l’abstention et les abstentionistes avec mépris, mais cela ne sert qu’à se voiler la face.

                                Un désintérêt pour la « chose publique » ? Certainement pas !

                                La « chose publique » influe sur la vie quotidienne de tout le monde.

                                Mais une méfiance croissante à l’égard de la classe politico-médiatique, oui !

                                Et, pour ceux qui ont quelques notions d’histoire, c’est dangereux. C’est la porte ouverte à l’homme, ou la femme « providentiel(le) » ... et tout ce que cela entraine.

                                Mais il n’y a aucune chance de voir nos politiciens et médiateux professionnels se remettre en cause.


                                • Romain Desbois 15 mars 2010 11:43

                                  Malgré le raccourci que tout le monde fait (moi itou) l’UMP, le Modem et le PS se présentaient sur des listes incluant d’autres partis. Mais personne ne les cite.


                                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 mars 2010 11:50

                                    Bon article, bien vu après une bonne soirée électorale.
                                    En plus aujourd’hui il fait du soleil chez moi et l’UMP est à 11% dans ma ville.


                                    • Flo Flo 15 mars 2010 12:05

                                      Waouh ! Vous êtes où exactement ?
                                      Même chez moi, à Clermont-Ferrand, où l’UMP se ramasse généralement des tôles mémorables, Marleix a réussi à arracher 20%...


                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 mars 2010 16:34

                                      Une ville du Nord.

                                      • Inscrits : 6580
                                      • Votants : 2552
                                      • Abstention : 61.00%

                                      1) Front de Gauche 29.68%
                                      2) PS 22,15%
                                      3) FN 18,02%
                                      4) UMP 11,30%
                                      5) Europe Ecologie 7,04%
                                      6) NPA 3,44%
                                      7) La liste ch’ti, divers droite 3,28%
                                      8) Modem 3,16%

                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 mars 2010 22:24

                                      Trop haut le FN.
                                      Sinon les résultats sont corrects.


                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 mars 2010 22:27

                                      Le FN est bien trop haut à mon goût.


                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 mars 2010 11:59

                                      Politiquement, ce résultat n’a aucun sens puisqu’il y’ a pas vraiment un perdant ni un gagnant dans l’un des camps mais une dislocation du champ politique français !

                                      Ce n’est pas un vote sanction comme se plaisent à le répéter certains ignorants, ce n’est pas un choix réfléchis des électeurs appartenant à des couleurs bien distinctes, c’est tout simplement un vote nostalgique et on sait que la nostalgie ne résoud rien !

                                      Les 26 pour cent de l’UMP renferment ce qui reste des rêveurs de la « Droite » qui s’est métamorphosée en un noyau vite dissous dans cette nouvelle coalition, mais il y’a aussi tous les votes opportunistes de ceux qui tirent un profit personnel de l’amalgame institutionnel crée par Sarkozy et son gouvernement multicolore !

                                      Les 30 pour cent de feu le PS renferment les irresductibles Gôchistes qui regrettent de ne s’être pas opposés à l’alignement de leur parti sur la Sorcellerie de Chirac en 2002, mais il y’a aussi tous les « Droitistes » qui ne se reconnaissent pas dans l’insolite coalition qui leur sert de refuge malgré eux !

                                      L’émergence du Front National est un cri de révolte contre la politique de l’islamisme terroriste mise en oeuvre par l’Etat français, ce que Le PEN voulait maladroitement dénoncer hier en direct sur les chaines de la désionformation !

                                      Le superflu cocologiste n’est pas sérieux, d’ailleurs ce résultat offert par un électorat rêveur ressemble à la poule coinvoitée à la fois par le chacal et par le renard ... 

                                      Mais au final tout le monde sait et sent que derrière les électeurs, il n’y a pas un appareil politique avec ses idées et avec son programme. Le socialisme étant mort sur l’ensemble de la planète, le PS français disparu en 2002 ne pourra jamais retrouver assez de cohesion pour s’ investir à l’intérieur et agir utilement à l’extérieur : C’est une formation politique d’un autre temps qu’il faut inclure dans l’histoire locale. L’UMP est une mosaïque qui doit s’inventer chaque jour étant donné sa fragile existence dans les esprits et dans la réalité du pays. Chacun de ses membres est obligé d’être omniprésent, sur le qui-vive, en alerte car n’importe quel Français peut à tout moment se poser la question : Quelle la vraie idéologie de l’UMP ? Alors il faut magouiller, corrompre, inventer à défaut d’innovation des réformes biscornues dans la seule utilité serait de créer un vide que seule l’UMP peut et pourrait combler, l’opposition est à priori incompétente. Si la « Gauche » aujourd’hui sans existence réelle, sans programme et sans conviction accède aux responsabilités, elle aura tout simplement le vertige devant les tourbillons institutionnels initiés par l’UMP.

                                      Enfin, il y’a une constante nationale qui démontre toute l’absurdité de la politique française. A chaque fois qu’on bavarde sur les résultats d’un vote, on n’évoque jamais les vraies raisons qui ont amené les électeurs à faire leur choix mais chacun se croit obligé d’accuser l’autre d’avoir permi AU FRONT NATIONAL DE FAIRE UN MEILLEUR SCORE ! Pourquoi fustiger le FN qui n’est pas LE PEN ET SA PETITE MARINE, mais qui se compose de plusieurs millions de Français et de françaises tous et toutes de réels électeurs ? Les gauchistes et les UMPistes sont-ils racistes envers leurs compatriotes ?

                                      Il faut conclure que l’absurdité de la politique française, les agissements irrationnels des responsables politiques et l’éternelle danse « Gauche-Droite » sur les fausses notes d’une musique anti-FN périmée ne fera que renforcer LE LEURRE DEMOCRATIQUE dont est victime le peuple français et toutes les républiques indigènes en mal d’existence !

                                      Ce vote a été inutile, la deuxième mi-temps pourquoi...

                                      Mohammed MADJOUR.


                                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 15 mars 2010 12:04

                                        Mettre à la une d’agoravox un article pro modeme en essayant de la faire passer pour une analyse du résultat des élections régionales, c’est assez pitoyable.


                                        • Imhotep Imhotep 15 mars 2010 12:11

                                          Ah bon, pro Modem ? Il faudra que vous retourniez en élémentaire pour apprendre à lire et que vous utilisez à côté de vous le Larousse des débutants afin de savoir ce que les mots veulent dire.


                                        • « O » 15 mars 2010 12:18

                                          Effectivement, si ce support n’a pas d’autre analyste politique autour de cette élection que cet auteur qui est un militant Modem notoire, c’est la dèche et la désinformation.

                                          Cet auteur abreuve ce journal d’articles pro-Modem tout au long des ans, et quand le Modem vient de mourir, c’est le même auteur qui vient nous dire le nouveau paysage politique. C’est aberrant !

                                          C’est faire vraiment peu cas des lecteurs et de toutes leurs opinions politiques forcément plus variées. Mais on se souvient que Agoravox avait milité activement pour Bayrou en 2006-7.


                                        • Georges Yang 15 mars 2010 12:14

                                          L’abstention est massive, mais touche encore plus l’électorat traditionnel de droite ;
                                          C’est donc plus une défaite de Sarkozy que de la droite. La droite digne ne voulait pas voter socialiste ou écolo, mais voulait donner une leçon à Sarkozy, elle l’a fait en s’abstenant.
                                          Débarrassée de Sarkozy elle reviendra voter
                                          Le PS a gagné par défaut, et devra passer sous les fourches caudines des fanatiques écolos , heureusement, leur score n’est pas trop élevé.
                                          Bayrou est politiquement mort, c’est dommage mais les adversaires de Sarkozy Royal doivent désormais se chercher une troisième voie
                                          Villepin, Strauss Kahn, Aignan, ou un second couteau de droite ou de gauche , mais éviter le retour des 2 fantoches.

                                          Et se méfier de la peste verte


                                          • Romain Desbois 15 mars 2010 12:27

                                            Yang :« des fanatiques écolos »

                                            Pour quelqu’un qui prône l’eugénisme, c’est un peu fort non ?

                                            Remarquez il ya des écolos qui le prônent aussi. smiley


                                          • Emile Red Emile Red 15 mars 2010 16:46

                                            Les écolos emmerdent Yang parcequ’ils cherchent à l’empècher de se faire du flouze avec les malades des OGM, du nucléaire et autres saloperies que Yang adore.

                                            Il adore aussi les thons, étrangement, rouges de préférence....

                                            Dire qu’on pense encore qu’un type qui a fait des études est intelligent, Yang prouve que à l’instar des politicards sortis de grandes écoles, les études rendent démagogues, menteurs, voleurs, tricheurs, hableurs, mais en aucune façon lumineux.


                                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 mars 2010 17:14

                                            Il aura tout de même fallut attendre trois ans pour que l’électorat de droite comprenne que Zébulon avait un petit vélo dans la tête.

                                            Mieux vaut tard que jamais.


                                          • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 15 mars 2010 17:24

                                            La droite digne ne voulait pas voter socialiste ou écolo, mais voulait donner une leçon à Sarkozy, elle l’a fait en s’abstenant

                                            C’est peut etre bien le cas mais c ’est un raisonnement etrange, d’attribuer la defaite a Sarkozy et non pas a l’UMP.
                                            Sarkozy n’est president d’aucune region (en dehors de l’Ile de France ^^)


                                          • Georges Yang 16 mars 2010 16:32

                                            C’est bien Sarkozy qui était visé,même s’il s’agit officiellement de Régionales


                                          • furio furio 15 mars 2010 12:58

                                            Imothep ! Désolé mais il va vous falloir choisir désormais. Le PS n’est pas si mal. Il n’y a que les sots qui.... Si vous trouvez le PS trop à droite, une seule solution venir au PG. De toute façon la seule solution pour se sortir du merdier dans lequel talonetto a plongé la France c’est plus de partage, plus d’auto-gestion, plus de social, etc...Tout le contraire de ce qui se passe actuellement.


                                            • Maldoror Maldoror 15 mars 2010 13:58

                                              @ furio : ce n’est pas Sarko qui a créé la situation macroéconomique française.
                                              Une politique sociale et égalitaire ne peut se faire sans levier monétaire solide, en 1973 une loi a été prise qui constitue un coup d’Etat antidémocratique au profit de l’oligarchie financière :
                                              la loi Pompidou-Giscard (Pompidou ancien fondé de pouvoir de la banque Rothschild, ceci explique cela) dispose que « le Tresor ne pourra plus présenter ses effets à l’escompte de la Banque de France » ce qui revient à interdire à l’Etat c’est à dire la collectivité de financer ses projets à taux zéro, condition sine qua non d’une vrai croissance (elle a permis les 30 glorieuse). Depuis, nous payons des taux d’intérêts absolument injustifiés puisque les banques ne courent aucun risque.
                                              Notre dette publique brute, dès lors, qui n’a cessée de grandir est entièrement constituée de ces intérêts. Et cette dette est utilisée comme arme idéologique pour privatiser des secteurs qui peuvent rapporter des milliards pour quelques très grandes entreprises. Tout comme cela permet de remettre en cause notre système de protection sociale.
                                              Je n’ai jamais entendu Mélenchon parler de cela, même si c’est le seul par exemple a avoir dévoilé l’existence du projet de marché euro-atlantique de 2015.

                                              Cette loi de 1973 a son équivalent dans les traités européens, qui sont au sommets de notre hierarchie juridique.

                                              Donc, les véritables leviers pour mener une politique plus sociale ne se situent pas entre l’UMP et le PS mais entre une France démocratique, souveraine et sociale et une UE technocratique, libérale, conçue comme un protectorat américain avec des hommes financés par la CIA à chaque poste clés. Voilà le Vrai clivage.

                                              http://www.dailymotion.com/video/xck6je_la-dictature-technocratique-de-l-ue_news
                                              http://www.dailymotion.com/video/xck0i0_l-ue-protectorat-am%C3%A9ricain-2_news
                                              http://www.dailymotion.com/video/xcl0g1_la-face-cach%C3%A9e-de-barroso_news
                                              http://www.dailymotion.com/video/xcl1tn_zemmour-ue-protectorat-am%C3%A9ricain_news
                                              http://www.dailymotion.com/video/xci3j9_soral-sur-l-oligarchie-financi%C3%A8re-q_news
                                              http://www.dailymotion.com/video/xcie5g_crise-ou-coup-d-etat-par-michel-dra_news


                                            • Romain Desbois 15 mars 2010 13:59

                                              furio

                                              il y a des gens bien partout.

                                              Les gens attendent pour voter qu’un parti des gens biens se présente aux élections.

                                               Mais npn ? Messie !!!! smiley


                                            • furio furio 15 mars 2010 15:01

                                              @ amldoror
                                              pas la peine d’aller puiser en 1973 une explication bien confuse. De 2002 à aujourd’hui la dette « officielle » de la France est passée de 800 MILLIARDS d’euros à ....1 500 MILLIARDS.

                                              On pourrait se dire c’était pour préserver des emplois !!! Non:Non ! Rien de tout ça. Simplement de l’idéologie imbécile qui a voulu copier l’ultra libéralisme états-unien...AU PLUS MAUVAIS MOMENT !!

                                              Et dites vous bien que les 1500 MILLIARDS pourraient encore grossir car il reste 2 ans au nimbus pour nous faire plonger davantage.

                                              Et dites vous bien aussi que l’audit qui sera fait en 2012, n’en doutez pas, révèlera un gouffre bien plus important (cf : le découverte des socialistes grecs).


                                            • Maldoror Maldoror 15 mars 2010 15:34

                                              @ furio : une explication confuse ? Mais vous le faites exprès ?
                                              C’est pourtant simple, les Etats ont perdu le droit de battre monnaie, ça n’a rien de confus, et si vous avez un doute révisez votre histoire monétaire de Bretton Woods à aujourd’hui. Si la France avait pu se financer après 1973 comme elle le fit pendant les trente glorieuses, la dette publique serait nulle ou au pire bien inférieure si l’Etat pouvait présenter ses effets à l’escompte. Qu’est-ce qu’il vous faut de plus ?
                                              Concernant la dette, elle n’a cessé de croître depuis 30 ans, que ce soit en France, en Europe ou aux USA. Et depuis 2000, que ce passe t’il ? Tout simplement le déplacement du centre américanocentré du capitalisme vers l’Asie, avec un système en bout de souffle et en fin de parcours un autre coup d’Etat de nos économie occidentale : des renflouements sans précédents par milliards des banques c’est à dire la facture passant de la finance aux contribuables.

                                              C’est le système (et tout le carcan technocratique de l’UE qui rend de toute façon toute réelle politique sociale impossible, soyons sérieux un minimum) qu’il faut changer, pas seulement Sarko.

                                              http://www.dailymotion.com/video/xbot1u_michel-drac-11-2009-kipour-oligarch_news


                                            • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 15 mars 2010 17:35

                                               les deficits datent de 1980 et non pas de 1974 http://www.senat.fr/rap/r98-413/r98-413.html 

                                              ils se retrouvent aux Etats Unis mais pas tout le temps : le budget US etait excedentaire de 1996 a 2001 et en 2006.
                                              http://www.intelligentguess.com/blog/2007/04/09/usa-relationship-between-fiscal-deficit-and-savings-rate-since-1981/

                                              En 2007, l’Irlande, l’Espagne, le Danemark, la Finlande et la Suede etaient en excedents budgetaire egalement bien que, pour l’Irlande et l’Espagne, soumis aux regles de Maastricht pusique dans l’Euro.

                                              Donc dire  la dette, elle n’a cessé de croître depuis 30 ans, que ce soit en France, en Europe ou aux USA n’est pas exact. La dette a parfois baissé sur cette periode.
                                              le vrai probleme est le ralentissement de la croissance des 30 glorieuses, qui ne s’est pas accompagné, au contraire , d’une baisse du role de l’Etat.


                                            • breizhnana 15 mars 2010 14:30

                                              Bel article Imho.

                                              Dommage que certains commentaires tournent encore, comme d’hab, à la bataille vulgaire de polochon et d’insultes. 
                                              Le MoDem... que j’ai tant soutenu aux présidentielles, me transformant pour la première fois de ma vie en militante politique, plutôt passionnée dans mon tee shirt orange, allant jusqu’à un meeting à Paris, cette fois je n’ai pas voté pour lui. Bon d’accord ce n’était pas Bayrou...
                                              Et en Bretagne c’est vrai que le pauvre Joncour s’est pris une belle gamelle inattendue, malgré le dynamisme de ses courageux militants. Tant et tant qu’à un moment j’en ai eu marre d’être saturée de mails MoDémocrates, mais bon... J’ai pourtant épluché la poignée de bulletins censées m’intéresser. Très déçue par la liste de Joncour, qui ne comportaient quasiment que des déjà élus, incalculable le nombre de maires ou d’adjoints machins, et quand ce n’était pas le cas c’était des vrais notables. Le tout respirait bien davantage l’UDF, ancienne couleur de Joncour, que le nouveau MoDem aux couleurs panachées qui en avait tant séduit, moi y compris, tout ceux qui balançaient entre rose et vert, choisissant le orange pour son côté vitaminé. De plus, tous ou presque étaient « de la ville », Saint-Brieuc ou autour pour le 22 par exemple, alors que le centre Bretagne, où les gens sont simples et authentiques, a énormément de besoins et de demandes, d’ailleurs le Modem y avait fait un tabac en 2007. 
                                              Comme beaucoup d’autres je suppose, je ne m’y suis pas reconnue. 
                                              Je ne sais pas comment c’était dans les autres régions, mais je pense que ces élections là les gens avaient un grand besoin de sentir la proximité. Surtout après le sentiment général de solitude et d’indifférence installé par Sarkoléon. Alors peut-être que le Modem a gardé dans pas mal de terroirs trop de relents technocrates UDF, comme chez nous, je ne sais pas. A voir le score de Lasalle, c’est la preuve que les gens veulent donner à leur région une vraie identité, un vrai visage, se retrouver dans l’élu. Une région c’est aussi la proximité, enfin en Bretagne c’est évident toujours. 
                                              Se poser la question pourquoi le post-Modem a soulevé tant d’espoir, et pourquoi depuis les mêmes sont repartis voter écolo, ou rose.
                                              Pourquoi la vague de la révolution orange n’en finit pas d’être dans le reflux, alors qu’on espérait un tsunami ?
                                               Je pense que Bayrou aurait dû être beaucoup plus présent juste après les présidentielles, car le mouvement est né de sa personnalité à lui. De son art d’orateur. A l’époque il était là, il venait partout, il allait à la rencontre des gens. Et maintenant s’il est peu entouré, à défaut de quantité il y a la qualité, avec des Lasalle, de Sarnez ou Bennahmias. On lui reproche de penser toujours aux présidentielles, mais bon sang il faudrait plutôt que chacun y pense en permanence, moi c’est la question que je me suis posée en voyant Aubry hier mobiliser ses troupes : et eux, qui pour contrer la bande à Sarko la prochaine fois ??? c’est terrifiant. 
                                              Et certains de ceux qui ont voté Bayrou louchent maintenant sur Villepin, en se disant que lui, peut-être... 
                                               smiley

                                              • apopi apopi 15 mars 2010 14:57

                                                Ben moi j’ai voté pour le Baron Frêche rien que pour em...... Martine et tous les bobos écolos parigos and co. Non mais des fois !!!


                                                • Dudule 16 mars 2010 00:23

                                                  Tout ces pauvres français qui mendient dans le métro de Bucarest, c’est bien triste...


                                                • furio furio 15 mars 2010 15:31

                                                  Ce que les chiffres disent.

                                                  PREMIEREMENT. le FN ? où est la poussée (nauséeuse) ? en 2004 le fn faisait 3 564 059 votants
                                                  en 2010 alors que l’électorat de ce parti a la qualité de « voter » ’c’est bien la seule) nous sommes passés à 2 223 760 de 14,70 à 11.42. Où est l’avancée ?

                                                  DEUXIEMEMENT. Les forces de gauche rassemblaient 9 485 000 de voix soient 39.40% (PC,PS,VERTS,PRG,MPC)
                                                  Elles passent aujourd’hui à plus de 50.00% (verts, FdG, PS et alliés)

                                                  ALORS que l’UMP passe de de 8 179 000 voix à 5 066 000 voix


                                                  Voila 2 belles « quecla » à administrer aux anti-français que sont les gens du f-haine et aux neus-neus qui croient encore qu’ils sont menés par un « winner ». 


                                                  • Voltaire Voltaire 15 mars 2010 15:40

                                                    Les résultats de ces élections régionales ne sont pas vraiment une surprise :

                                                    Comme souvent en période de crise économique, notamment pour les élections intermédiaires, l’abstention, les partis extrêmes et l’opposition sont favorisés.

                                                    L’abstention tout d’abord. On constate une désaffection civique continue depuis 30 ans. la fin des clivages politiques majeurs (communisme-capitalisme) et des séparations entre classes sociales (cols bleus-cols blancs) au profit d’un paysage politique plus lissé a forcémment eu un impact sur le vote : celui-ci n’est plus perçu comme un geste de défense ou de changement majeur de la société. Les enjeux et impacts sur la vie de tous les jours d’un vote, notamment pour des élections régionales, apparaissement comme moindre.

                                                    A cela, il faut rajouter le rôle des média, principalement occupé par une analyse des enjeus politiciens des élections, plutôt que sur la vie de tous les jours des électeurs, notamment hors Paris et région parisienne.
                                                    Une campagne courte, des enjeux flous, des gueguerre politiciennes : tous les ingrédients étaient réunis pour une forte abstention.

                                                    La poussée du FN est liées à la crise profonde subie par une partie de notre population, notamment en province, qui se sent abandonnée par un discours politique trop éloigné de leurs préoccupations quotidiennes. Bien entendu, le débat sur l’identité nationale a renforcé une tendance déjà pre-existante. Mais il faut souligner qu’une majorité d’électeurs du FN, dans les territoires ruraux notamment, ne partage pas les thèses xénophobes de ce parti. Simplement, l’effet coup de gueule et les accusations claires du FN contre un système effectivement impuissant ont favorisé un vote protestataire.

                                                    Le score de l’UMP, tout comme celui d’Europe Ecologie, souligne la faillite de la thèse du parti unique, à droite comme à gauche. L’UMP, surtout face au FN, a besoin d’un centre plus modéré pour bâtir des majorités. A gauche, Europe-Ecologie joue ce rôle au détriment du MoDem dont le positionnement est demeuré incompris. De plus, la préoccupation environnementale est là pour durer, au moins dans les élections européennes et régionales, où le parti écologiste est perçu par une partie de ses électeurs comme pouvant apporter une tonalité verte sans être vraiment aux commandes des executifs. L’echec du grenelle de l’environnement, et l’absence de soutien de Cap21 au MoDem, ont logiquement bénéficié à Europe Ecologie, en plus de son électorat traditionnel de gauche.

                                                    Le PS a fait un bon score, grâce à une certaine sérénité retrouvée et à son excellente implantation locale.

                                                    Le MoDem enfin a échoué à incarner une troisième voie. Les français, surtout en cas de crise, demeurent attaché à un certain clivage, même s’ils ne se revendiquent pas eux-même de droite ou de gauche. Et les désordes internes lui ont été fatal, commes ils avaient affaiblis le PS les années précédentes.
                                                    Pour autant, l’électorat centriste demeure, le Nouveau Centre étant perçu comme inféodé à l’UMP et surtout au Sarkozysme très décrié. La place d’un parti centriste est donc sans doute plus actuellement dans un positionnement de recours pour l’électorat modéré que sur les plate-bandes de la gauche, dans une alliance exigeante (au niveau social, économique et écologique) avec l’UMP dans un premier temps, avant de tenter de passer le candidat UMP au premier tour d’une élection présidentielle, la gauche lui ayant assez clairement fermé la porte de tout accord électoral favorable (il suffit de regarder le sort du PRG).


                                                    • Imhotep Imhotep 15 mars 2010 15:53

                                                      On dit beaucoup que Bayrou a fossoyé le modem, et ce malgré quelques scores comme Lassalle et Thomas. En revanche on entend personne dire que Morin a tué, et pour le coup définitivement, le NC. Crédité aux élections de 2 % s’il se présentait, cette-fois-ci il est associé définitivement à la politique sarkozyaque et à son échec électoral. Le NC se trouve quelque part vers 0 dans les cendres des 27 % de la coalition pro gouvernementale. Et cela devrait démontrer à tous ces traîtres que la voie qu’ils ont empruntée, coupant dès le départ les ailes au modem en lui volant des voix, les a conduit à pire qu’au MoDem, bénéficiant pourtant d’un appui non négligeable de la presse et du pouvoir. Selon leur discours ils étaient les alliés naturels de la droite. En voilà un beau résultat.


                                                    • Voltaire Voltaire 15 mars 2010 16:41

                                                      @imothep
                                                      Personne ne parle de Morin car il est insignifiant...
                                                      Le NC ne pèse rien car il a jusqu’ici fidèlement collé à l’UMP, même dans les décisions les plus controversées du gouvernement.
                                                      Avec le même nombre de parlementaires, l’UDF de 2004 à 2007 avait su faire entendre sa voix par une attitude beaucoup plus libre.
                                                      Néanmoins, si l’ensemble de la famille centriste et écologistes indépendants voulait se réunir, son poids serait non négligeable. Mais il faudrait pour cela au moins quitter ce gouvernement, même en restant dans la majorité parlementaire... dûr apparemment pour certains

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès