• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Chevènementistes tendent la main à Nicolas Dupont-Aignan...

Les Chevènementistes tendent la main à Nicolas Dupont-Aignan...

Lors du conseil national du MRC (Mouvement Républicain et Citoyen), de dimanche dernier, l'ancien ministre, Jean-Pierre Chevènement, a souhaité rompre l'alliance, souvent naturelle, avec le Parti Socialiste. L'idée : se rapprocher des républicains de droite. Un petit caillou dans le pied pour le PS qui retrouvera, peut-être, en face de lui, un nouveau Pôle Républicain...

On ne les entend plus beaucoup mais ils sont toujours là dans la classe politique. Avec leurs élus, devenus rares, ou par la voix de leur leader spirituel, Jean-Pierre Chevènement, les républicains du MRC essaient d'influencer, depuis plus de 10 ans, la gauche et le Parti Socialiste. Avec un certain échec, reconnaît d'ailleurs le Président d'honneur du MRC.

Alors que son futur congrès (prévu pour juin) se prépare et qu'il n'est plus que l'ombre de lui-même (le MRC revendique environ 1000 adhérents) le MRC a vu les différentes motions s'opposer ou se rejoindre lors du conseil national de ce dimanche. Avec un constat inquiétant qui relève du dilemme, personne n'étant dupe au MRC  : le mouvement existe encore parce qu'il a soutenu le Parti Socialiste en 2007 et en 2012 et obtenu ainsi des accords électoraux. Ainsi, depuis 2012, trois députés MRC1 cohabitent au sein de la majorité et tentent tant bien que mal d'influencer la majorité. Mais plutôt anti-libéral, anti-européiste et étatiste, le MRC se sent très éloigné des positionnements du gouvernement. Mais quelle logique adopter pour le MRC ?

1) Faire comme Jean-Luc Mélenchon, faire scission avec la majorité et se situer dans l'opposition quitte à se présenter contre le PS lors des élections ? Ce pari s'annonce risqué pour l'avenir des élus du MRC.

2) Rester au sein de la majorité, obtenir des élus mais accepter ainsi le social-libéralisme et la construction européenne ? Cela ne serait pas cohérent avec les valeurs du chevènementisme.

 Finalement, c'est bien Jean-Pierre Chevènement qui tranche publiquement sans demi-mesure. Sans le dire, l'idée d'un nouveau Pôle Républicain le convainc. Réunir ainsi comme en 2001, les républicains des deux rives. Jean-Pierre Chevènement est même formel : "au fond, sur le programme, nous n'avons pratiquement aucune différence avec le parti de Nicolas Dupont-Aignan (note : Debout La France). Là où on a une légère opposition c'est sur le thème de l'immigration." C'est dit. Il va jusqu'à demander, aux instances de son parti, d'entamer les discussions avec les républicains de l'autre rive. Une rupture donc avec les alliances habituelles, menées depuis 2002, avec le PS lors des élections présidentielles, législatives et locales.

L'ancien ministre reconnait volontiers que ces alliances ont été réalisées dans l'inquiétude de maintenir des élus étiquetés MRC. D'ailleurs, Jean-Pierre Chevènement n'est pas naïf : Le discours du Bourget de 2012 du candidat François Hollande, il n'y a jamais cru (comme l'ensemble de ses adhérents). Les chevènementistes ont bien espéré que François Hollande rompe avec la présidence de Nicolas Sarkozy. Mais le refus du Président de renégocier, quelques mois après son arrivée au pouvoir , le Pacte budgétaire européen, donnait le ton de la politique menéeUne politique qui n'irait pas du tout dans le sens des chevènementistes.

Le MRC souhaite maintenant rebondir. Et son salut ressemble bien à celui d'une réconciliation avec la Droite gaulliste. Une alliance pas si étonnante en temps de crise. Jean-Pierre Chevènement veut rappeler l'histoire : celle où la France s'est relevée après la 2nde guerre mondiale grâce à l'union des gaullistes, des communistes et des forces républicaines.

 

 

1 : Jean-Luc Laurent (président du MRC), Marie-Françoise Bechtel et Christian Hutin

 

JPEG - 52.3 ko
MRC
Logo du Mouvement Républicain et Citoyen

 

JPEG - 109.2 ko
Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France

Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

220 réactions à cet article    


  • alinea alinea 16 avril 2015 18:11

    Il n’a pas eu l’idée d’aller voir l’UPR ? c’est bizarre
    enfin sûrement quelqu’un de plus informé que moi viendra m’en donner la raison...


    • alinea alinea 16 avril 2015 19:49

      @alinea
      Qu’ont donc compris mes moinsseurs ? aucun deuxième degré ni humour dans mon com mais une vraie interrogation !


    • Croa Croa 17 avril 2015 09:25

      À alinea,
      *
      La com du système a construit patiemment la zizanie au sein des véritables oppositions en les maintenant dans les marges médiatiques. Tout ça est à déconstruire et il n’est même pas sûr que ce soit possible. smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 09:57

      @Croa
      3 catégories :
      - Les européistes, qui défendent l’ UE becs et ongles. Par conviction ou par corruption.
      - Ceux qui la critiquent fortement, refusent d’en sortir et rêvent d« Une Autre Europe ».
      - Et ceux qui veulent en sortir définitivement et unilatéralement, c’est l’ UPR & le PRCF.


      Il suffit de lire leur prose à chacun, pour savoir dans quelle catégorie ils se situent.
      C’est très facile de faire un projet mirifique pour Une Autre Europe !
      Prenez le programme de « Nouvelle Donne ». Très séduisant.
      Lisez-le, tout ce qu’il propose est contraire aux Traités européens.
      Alors, on fait comment ?

      « En pratique, on fait comment pour que les 27 autres pays soient d’accord pour changer les Traités dans ce sens ?? »
      Ce chapitre là, vous ne le trouvez jamais chez les tenants des projets d’’Autre Europe.
      Mais rien ne vous empêche de leur poser la question...

    • malitourne malitourne 17 avril 2015 10:07

      @alinea
      Si Chevènement veut que la France sorte légalement de l’UE, de l’Otan et de l’euro, il est bienvenu à l’UPR. S’il veut tergiverser autour de ça, il peut aller s’amuser avec NDA et DLF.

      Recouvrer notre destin politique est primordial et urgent. Les propositions d’« autre Europe »" sont secondaires parce qu’aucun parti politique n’a le pouvoir de les imposer au reste de l’Europe. Chevènement et DNA, comme les européistes d’ailleurs, veulent changer l’Europe alors qu’ils ne pourront jamais le faire. Rester le cul entre deux chaises, c’est au final se retrouver le cul par terre.


    • Tythan 17 avril 2015 10:31

      @Fifi Brind_acier

      Les 3 catégories que vous inventez sont ridicules, beaucoup trop réductrices.

      Si d’ailleurs on utilise vos catégories, l’UPR lui aussi, est pour une autre Europe dans la mesure où l’UPR est d’accord pour construire des coopérations avec des pays européens.

      « En pratique, on fait comment pour que les 27 autres pays soient d’accord pour changer les Traités dans ce sens ?? »
      Ce chapitre là, vous ne le trouvez jamais chez les tenants des projets d’’Autre Europe.
      Mais rien ne vous empêche de leur poser la question...

      Chez DLF, ce chapitre là, on le trouve pourtant : nous proposons un traité alternatif et nous négocions avec les autres pays européens sur cette base. Il suffit de se rendre sur le site de DLF.

      http://tythan.over-blog.com


    • Alex Térieur Alex Térieur 17 avril 2015 11:29

      @Tythan
       
      L’incontournable membre du bureau politique de la secte UPR qui a fait son nid sur Agoravox remet le couvert en répétant tel un endoctriné les paroles de lumière de son gourou.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:34

      @Tythan
      L’UPR n’a aucun projet spécifique de coopération avec les autres pays européens !
      Mais AVEC DES PAYS DU MONDE ENTIER :
      avec les BRICS, avec des pays de la francophonie et accessoirement avec des pays européens.


      Pourquoi se retrouver pacsés de force avec la Lituanie ou la Roumanie, plutôt qu’avec le Venezuela, le Vietnam ou la Russie ?
      D’ailleurs Asselineau a eu les honneurs de 30 pages dans un journal russe !

      C’est vous qui voulez des accords spécifiquement entre Etats européens.
      Dupont Aignan nous sort des arguments bidons du genre :
      « On peut pas sortir de l’ Europe, c’est un continent ».

      Il confond l’ Europe géographique, avec l’ Union Européenne des traités.
      Il nous prend pour des canards sauvages ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:39

      @Alex Térieur
      Mais il ne tient qu’à vous d’argumenter au lieu d’insulter !
      Quelles déclarations d’ Asselineau reposent sur des faits erronés ? Allez-y !


      Et surtout ne vous gênez pas pour expliquer aux lecteurs d’ Agoravox comment vous comptez faire pour obliger les 27 autres pays européens à changer les Traités européens !!

    • Alex Térieur Alex Térieur 17 avril 2015 12:03

      @Fifi Brind_acier
       
      Plus je lis vos commentaires, plus je suis persuadé que vous passez votre temps à ridiculiser votre formation politique...


    • Tythan 17 avril 2015 12:23

      @Alex Térieur

      Merci pour tes messages que je partage tout à fait. Fifi Brin d’Acier est totalement ridicule.

      Pour bien connaître François Asselineau, je ne peux que constater que bon nombre des militants de l’UPR sont dans le même cas qu’elle, encouragés par François Asselineau.

      J’ai rencontré François Asselineau en personne, et lui d’ailleurs méprise souverainement ce type de comportements. Le seul problème, c’est que lui aussi s’y adonne, n’ayant pas trouvé d’autres moyens pour faire parler de lui.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 12:24

      @Alex Térieur
      Merci, tout va bien pour l’ UPR !
      Commencez donc par installer sur votre site, un compteur d’adhérents, sous contrôle d’huissier.
      Comme sur le site de l’ UPR : 7605 à ce jour.


    • Tythan 17 avril 2015 12:46

      @Fifi Brind_acier

      Aller, après cette dernière pique, j’arrête de m’acharner contre cette pauvre Fifi. On la cite une dernière fois :


      Ce n’est pas le nombre d’adhérents qui importe, mais la ligne politique

      Bonjour la cohérence !!!

    • Ludovic Blanco 17 avril 2015 21:30

      @Fifi Brind_acier


      Je pense que DLF comme d’autres le M’Pep sont sincère dans leur démarche et donc si il y’a un blocage on pourra envisager de sortir ou de faire un référendum sur la question de l’ue. Moi je ne suis pas un expert mais je crois que le droit international peut nous permettre de nous détacher des traités en le faisant intelligemment. 

      Quand on parle d’autre europe, ou parfois d’europe européenne cela signifie sans le dire que nous pouvons travailler ensemble à condition de ne pas être sous l’influence des états-unis. Sans l’influence américaine et détacher de l’ue alors une autre europe, de partenariat est envisageable. Une Europe tourné vers la Russie. 

      Je crois que tout ces mouvements sont d’avantage complémentaire qu’en opposition, maintenant si monsieur Asselineau croit pouvoir y arriver tout seul à bientôt 60 ans et étant boycotter par les médias alors je ne peux rien faire pour lui. On peut vouloir sortir de l’ue mais si on laisse le pouvoir aux europeistes on n’y arrivera jamais. 

      Ne perdons pas notre temps à nous taper dessus, nous avons tous un point commun s’est de s’être opposé à tous les traités européens depuis 20 ans, c’est suffisant pour éviter de se cracher à la figure. 

    • havocnic 17 avril 2015 21:39

      @Alex Térieur rappelez nous le score de DLF aux dernières élections départementales ??? Et son nombre d’adhérents ??? En chute libre parait-il.
      Votre « gourou » à vous est issus de la french american foundation, quel gaulliste patriote, de Gaulle doit se retourner dans sa tombe le pauvre.

      http://www.frenchamerican.org/youngleadersclasses PROMOTION 2001 deuxième colonne. Je salue le patriote. Notre secte vous salue bien.


    • Alex Térieur Alex Térieur 17 avril 2015 22:12

      @havocnic
       
      25,4% au premier et 22,2% au second tour. Désolé, je suis sympathisant Front national, ce qui ne m’empêche pas d’intervenir pour contrer la malhonnêteté des intervenants de l’UPR. J’ai l’habitude. Être pro-Marine ne signifie pas pour moi être anti Dupont-Aignan. Avec votre poulain, la question se pose différemment. Merci d’être passé.


    • Tythan 17 avril 2015 23:12

      @havocnic

      Rappelez nous le score de DLF aux dernières élections départementales ??? 


      Je n’ai pas les chiffres en tête, ils sont assez faibles il est vrai. DLF n’était présent que dans 400 circonscriptions environ et les résultats ont dans l’ensemble été décevants. Maintenant, si ce chiffre est faible, il est à coup sûr 50 fois plus important que les scores pitoyables de l’UPR. 50 fois.


      Et son nombre d’adhérents ??? En chute libre parait-il. 


      Je ne sais pas d’où sort votre information, mais moi je n’ai pas du tout ce ressenti là. Je connais plusieurs fédérations et tous mes camarades m’indiquent que les chiffres sont plutôt en hausse... Après, contrairement à l’UPR, nous ne nous focalisons pas sur le nombre d’adhérents, qui est un indicatif important mais beaucoup moins que ne le sont les élections. DLF, c’est plus de 700 000 électeurs, l’UPR, plus de dix fois moins.


      Votre « gourou » à vous


      Et c’est là un malentendu fondamental. NDA est le président de DLF, mais ce n’est pas un gourou faisant gober à ses adeptes n’importe quoi.


       est issus de la french american foundation


      N’importe quoi... NDA n’est pas « issu » de qui que ce soit. Qu’est ce que c’est ce vocabulaire...


      quel gaulliste patriote


      Et de quelle position, de quel combat Nicolas Dupont-Aignan aurait-il a rougir ? 


      , de Gaulle doit se retourner dans sa tombe le pauvre.


      Et pourquoi le ferait-il s’agissant de NDA ? En quoi NDA n’aurait-il pas été fidèle à son combat ?


      http://www.frenchamerican.org/youngleadersclasses PROMOTION 2001 deuxième colonne. 


      Et alors ? Est-il interdit de participer à une conférence organisée par une organisation d’amitié franco-américaine ?


      Cela ne vous gêne pas de reprendre une calomnie d’extrême droite ?


      Je salue le patriote.


      Ben moi, je ne sais pas si je vous salue. Vous n’avez même pas le courage d’aller au bout de la merde qui vous sert de pensée. 


      Notre secte vous salue bien.


      Si l’UPR est décrite comme une secte, ce n’est pas moi qui en suis à l’origine. Tant que les militants de l’UPR se complairont dans cette attitude agressive et haineuse, tant qu’ils continueront de croire que seul François Asselineau détiendrait la Vérité tandis que tous les autres seraient, au choix, des abrutis ou des salauds de traître, l’UPR sera partout considéré comme une secte.


      Ce que vous devez comprendre, c’est qu’il ne tient qu’à vous de vous remettre en question et d’avoir des relations harmonieuses avec l’extérieur.


      Arrêtez d’insulter tout le monde, et ensuite de jouer aux vierges effarouchées parce qu’on vous dit votre fait. Ce n’est pas une attitude crédible.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 06:52

      @Ludovic Blanco
      Vous êtes favorable à la sortie unilatérale de la France de l’ UE, de manière légale par l’article 50 ?
      La réponse c’est oui, ou non.


    • havocnic 18 avril 2015 11:29

      @Alex Térieur
      Belle stagnation depuis 40 ans allez je vous pari qu’en 2017 La SARL LE PEN ne dépassera encore pas les 14% des inscrits ; rdv en mai 2017. :) Ce fut un plaisir mon brave.


    • non667 18 avril 2015 17:11

      @Fifi Brind_acier

      1°Asselineau né en 1957  à 42 ans en 1999 il rentre au rpf de chirac puis après 8 ans il fonde  son parti l’upr .

      Remarque : brillant énarque il rentre en politique dans un parti système ne sachant pas que celui ci est anti de gaulle ,anti français ,anti souverainiste (donc mondialiste = pro  N.O.M. judéo-américain ) ?

      2°-----------:un souverainiste qui attaque un autre souverainiste avec les mêmes arguments /propagande que ses ennemis (fn anti-républicain ,anti-démocrate,raciste ) est un traître au souverainisme !
      ses attaques/son passé ( souverainiste depuis peu  par rapport au fn =42ans ) contre le fn montrent qu’il est une taupe du N. O .M.
       destiné a diviser les souverainistes et grapiller quelques % au fn , au même titre que les « souverainistes de mes 2 » dupont gnangnan ,de villiers ,............etc....

      ou 3°-version gentille

      il enfile des perles ! fait des colliers de nouilles ! soporifique ! pas invités dans les médias 

      s’il veut être connu il faut passer par le buzz pour se faire connaître par exp en faisant une déclaration tonitruante genre : hilter avait raison ! après on l’écoutera à défaut de le suivre !

      seulement il faut en avoir ! d’où = 2°

      4°ajouter chevenement et jl mélanchon

      qui n’est pas violemment nationa !-patriote -anti-immigration est front ripoublicain = pro-N.O.M. l’heure est grave il n’y a plus a mégoter ! le pen vite !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 18:06

      @Fifi Brind_acier
      Pas de réponse ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 19:59

      @non667
      Vous fumez quoi ?


    • jacques 16 avril 2015 19:11

      0,2% ajouté à 0.5% cela donne ? quel gachi !


      • Tythan 16 avril 2015 19:57

        Jean-Pierre Chevènement, sauf erreur de ma part, n’a plus de responsabilités opérationnelles au sein du MRC et sa parole n’engage donc en rien, juridiquement, le MRC. Un petit tour sur son site indique qu’au contraire, le MRC a engagé des discussions avec le PS pas plus tard qu’aujourd’hui...


        La vérité, c’est que Jean-Pierre Chevènement avait, à titre individuel, entamé une démarche de rapprochement avec DLR lors des dernières européennes, la presse s’en était faite largement l’écho à l’époque. En raison de blocages de dernière minute (et qui n’avaient rien à voir sur le fond), cela ne s’est pas fait.

        Je ne pense pas qu’une alliance entre le MRC et DLF soit possible, tant que le MRC aura l’espoir de faire élire certains de ces candidats avec l’appui du PS. 

        Sur le fond, tous les militants du MRC savent qu’ils sont plus proches de DLF que du PS. Il est dommage qu’ils ne coupent pas les ponts, ce serait un formidable coup de pouce pour DLF et nous différencierait du FN, ce qui est un problème pour nous en ce moment.

        Mais il ne faut malheureusement pas rêver.



        • Donbar 16 avril 2015 20:53

          Que de louvoiements politicards ! Que d’hésitations coûteuses !


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 avril 2015 22:01

            Chevènement est sur la même ligne politique que Dupont Aignan :
            ne pas sortir de l’ Union européenne et prôner une Europe des Nations par modification des Traités.


            Ce qui est totalement illusoire. Il faudrait remettre complètement à plat les Traités européens, ce qui est impossible. Ils ont tout verrouillé pour que cela ne se produise pas.

            L’article 48 du TFUE impose l’unanimité, les 28 pays ne seront jamais d’accord en même temps sur une même refonte des Traités. Ils ne sont d’accord sur rien, leurs intérêts sont différents, il n’y aura jamais unanimité. Tous ceux qui prônent « une Autre Europe », n’expliquent jamais comment ils obtiendraient l’unanimité des 28 pays ??

            La seule chose possible, sans demander l’avis de quelque pays que ce soit, c’est de sortir unilatéralement de l’ UE. Il suffit que la majorité des Français soient d’accord.

            L’Europe n’est pas réformable. C’est Jean Claude Junker qui vient de le rappeler aux Grecs :
             « Les élections de changent pas les Traités ». Il sait très bien comment les Traités ont tout verrouillé.
            Et que vous pouvez voter pour qui vous voulez « les élections ne changent pas les Traités ».

            C’est ce que constatent les électeurs depuis des dizaines d’années.
            A quoi sert donc de leur faire miroiter à nouveau une autre mouture d’ Autre Europe ?
            A faire patienter les mécontents et à contrer l’ UPR, dont le recrutement commence à inquiéter.

            • alinea alinea 16 avril 2015 22:30

              @Fifi Brind_acier
              Je ne le savais pas européiste à tout crin !! donc l’explication est là !!


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 07:10

              @alinea
              C’est plus subtil que cela. A l’ UPR, on les appelle « des souverainistes ».
              Ils critiquent fortement l’ UE, mais ne veulent pas du tout en sortir. Ils veulent « Une Autre Europe ».
              Voici des citations sur l’euro, de tous ces Partis.


              C’est simple, il n’y a que deux organisations qui veulent la sortie de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN :
              - L’UPR, sortie unilatérale par l’article 50.
              - Le PRCF, sortie par la révolution.

              Les autres sont tous pour des moutures diverses d’ Autre Europe, sans jamais dire comment ils vont obtenir l’accord unanime des 28 pays.

            • Tythan 17 avril 2015 10:32

              @Fifi Brind_acier

              Vous n’en avez pas marrre de raconter n’importe quoi ? Quand comprendrez-vous que ce n’est pas en essayant de salir DLF, le MRC ou les autres partis souverainistes que vous ferez progresser la cause de votre groupuscule ?


            • malitourne malitourne 17 avril 2015 10:48

              @Tythan
              En quoi Fifi dit n’importe quoi ?


            • Alex Térieur Alex Térieur 17 avril 2015 11:32

              @Fifi Brind_acier
               
              Votre aveuglement vous a fait perdre de vue que la politique c’est « l’art du possible », elle commande de ne pas abattre ses cartes trop tôt. Il est facile d’être péremptoire lorsque l’on sait n’avoir aucune chance de parvenir un jour au pouvoir. J’ai depuis longtemps classé votre mouvement parmi les extrémistes qui incarnent la ligne dure du souverainisme, celle qui recueille 0% aux élections. Vous représentez l’élément de division du camp national qui roule in fine pour l’UMPS. 


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:42

              @Tythan
              Merci, mais le groupuscule UPR a désormais 2 fois plus d’adhérents que le NPA ou les Verts !
              Au fait, pourquoi ne mettez vous pas à DLR, un compteur d’adhésions en temps réel sous contrôle d’huissier, comme l’ UPR ? On pourrait ainsi vérifier si vous n’êtes pas un groupuscule ?


            • Tythan 17 avril 2015 11:51

              @Fifi Brind_acier

              Pour répondre à ta question sur pourquoi à DLF nous ne nous focalisons pas sur le nombre d’adhérents, je vais me permettre de prendre de citer tes propres propos :

              Ce n’est pas le nombre d’adhérents qui importe, mais la ligne politique.


              Tu l’as écrit plus bas, vérifie. 

              Maintenant, il y en a ras le bol de tes conneries. Tu cherches, par tous les moyens, y compris en te contredisant de la manière la plus flagrante comme ta citation en est la preuve, à dénigrer Debout La France. Pourquoi cette haine ?

              A Debout La France, nous n’avons jamais prétendu être parfait. Mais en revanche, nous en avons assez de nous faire insulter par les militants de l’UPR qui pourtant partagent beaucoup de nos idées.

              Ton comportement agressif, calomnieux, ne sert en rien les idées que tu prétends défendre.

              Ressaisis-toi et attaque toi à tes véritables ennemis. 

              J’en ai assez de perdre mon temps avec toi et je t’avoue que ma patience est à bout. La prochaine fois, je n’exclus pas d’employer les noms d’oiseaux que ton comportement mérite.


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:57

              @Alex Térieur
              L’ UPR est comme le CNR, un Mouvement de Libération Nationale, pas un Parti politique.
              Vous faites la différence ? L’UPR grandit à grande vitesse et le jour où elle aura accès aux médias, on verra si elle fait toujours les mêmes scores ...
              Sans les médias, le FN a fait 1% pendant 10 ans.


               « Ne pas abattre ses cartes trop tôt », c’est exactement l’argument du FN qui n’est pas clair sur la sortie de l’ UE & de l’euro. Le FN a au moins 14 versions différentes, décidément, vous êtes faits pour vous entendre.

            • malitourne malitourne 17 avril 2015 12:06

              @Alex Térieur
              De quoi tu as peur, puisque tu penses qu’on est destiné à faire 0%.

              Maintenant si tu veux te rassembler avec des citoyens qui sont déterminés à quitter l’UE immédiatement et légalement, tu es libre de venir rejoindre l’UPR


            • Azur Cérulé Azur Cérulé 17 avril 2015 15:36

              @Fifi Brind_acier
              Un mouvement de libération nationale doit tendre à rassembler.
              Hors s’il semble évident que pour l’UPR si le refus de certaines thématiques est un bon point en ce sens (quoique il me semble clair que pour éviter de se faire taxer de droitiste, une ligne « vive la diversité » s’exprime et tend à polariser nombre de ceux qui pourtant sont proches de la plupart de vos idées), le dénigrement systématique de tout ceux qui ne sont « pas assez » n’est pas productif, car si peut-être vous souhaitez concentrer votre feu sur les responsables des autres mouvements, ce sont leurs partisans que vous rejetez alors même que c’est la base sociologique après laquelle vous courez.


            • Tythan 17 avril 2015 17:26

              @Azur


              Tout à fait : le sectarisme des membres de l’UPR (enfin, en tous cas de ceux présents ici) fait vraiment peur.

              La crainte de François Asselineau de passer pour droitier et ses gesticulations pour faire mettre en avant ses positions étiquetées à gauche est très marrante à voir, tout comme son insistance à présenter ses adhérents comme étant majoritairement de gauche...

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 20:01

              @Azur Cérulé
              Tous ceux qui veulent « Une Autre Europe », ne sont pas du tout proches de l’ UPR !! Ils en sont très loin. Ce n’est pas la critique de l’ UE qui rapproche, ce sont les solutions.


              Or, l’ UPR a été créée POUR SORTIR LA FRANCE DE L’UE.
              Si vous ne savez pas faire la différence entre rester dans la construction européenne et en sortir, je ne peux rien pour vous...

              L’UPR ne court derrière aucune base sociologique, ça, c’est un concept de marketing.
              L’ UPR ne fait pas de marketing.

              L’UPR est ouverte à tous ceux qui veulent sortir de l’ UE, légalement, par l’ article 50. Point.


            • Azur Cérulé Azur Cérulé 17 avril 2015 20:49

              @Fifi Brind_acier
              Je dénonçais les attitudes « pro-diversité » récurrentes de l’UPR qui tendent à polariser fortement. Et qui tranchent, quoi que vous en disiez, avec la neutralité pronée.
              D’ailleurs, si cela intéresse les commentateurs, je dois pouvoir écrire un article sur ce sujet.

              Quand au concept de base sociologique, il est extrêmement important quoi que vous disiez. Je ne prétends certes pas que l’UPR cours après, il prend ce qui lui vient. Mais tout les partis qui sont dans une position où ils peuvent espérer gouverner prochainement (UMP, PS et FN) ont chacun une certaine base sociologique, avec laquelle ils composent.
              Ceux qui bénéficient de rentes de situation ou qui, retraités, craignent pour leur patrimoine, sont souvent de fidèles soutiens du PS pour les uns et de l’UMP pour les autres, avec un fort conservatisme et, notamment pour les retraités, une peur des bouleversements qu’implique la sortie de l’UE et notamment de l’euro. Pour le FN, ce sont davantage les personnes en difficulté économique et en première ligne face aux ravages de l’immigration de masse.

              Je respecte entièrement le travail d’information sur les nombreux méfaits de l’UE. Je le trouve utile et nécessaire, parce qu’il contribue à éveiller la conscience collective ainsi qu’à créer une demande qui a donc des influences électorales.

              Mais l’attitude extrêmiste ne sera jamais efficace pour rassembler. Vos critiques des autres partis tendent, dans leur méthode, je le répète, à attaquer frontalement les soutiens même de ces autres partis. Je pense notamment aux électeurs FN présentés en large part comme des fascistes illuminés fanatiques.
              La malhonnêteté des analyses visant à minimiser la progression du FN ne vous aide pas. L’adhésion ou non aux thèses de ce parti n’empêche pas une analyse critique sérieuse. Si on peut comprendre que votre président ne le voit jamais atteindre la majorité absolue, tout du moins sa négation de la progression électorale véritable est-elle inapropriée.


            • neofutur neofutur 18 avril 2015 00:06

              @Tythan

               Pour ce que j ai pu en voir c est juste vrai, tant au niveau des adherents avec lesquels j ai l occasion de discuter par internet ( qui semblent effectivement etre en majorite historiquement de gauche ), qu au niveau de la ligne politique, du programme, qui ose parler clairement et sans ambiguites de nationalisations et d interet collectif.

               Au dela de cela, il me semble que beaucoup d adherents, qu ils soient historiquement de gauche, ou historiquement de droite, ont su depasser ce clivage artificiel et pensent qu on peut concilier l interet collectif, la solidarite, l humanite et la liberte de chacun, j en profiterai pour balancer une petite ctation d un president sud americain « je ne suis pas de gauche, je suis du peuple ».


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 07:06

              @Azur Cérulé
              Quelle était la base sociologique des 55% de Français qui ont voté non au référendum de 2005 ?
              Merci de votre réponse.


              Les questions clivantes (énergie, immigration, audit de la dette) ne sont pas secondaires, l’ UPR ne dit pas qu’elles ne posent pas de problèmes, elles seront traitées après la sortie de l’ UE par referendum.
              Il n’y a aucune utilité à diviser les citoyens avant.
              Les diviseurs sont ceux qui en font un argument électoral, qui ne fonctionne pas d’ailleurs.
              La preuve : les résultats du FN depuis 30 ans :

              Les résultats du FN sont ce qu’ils sont : 5 millions de voix sur 43 millions d’électeurs au 1er tour des départementales, il n’y a aucune progression depuis 30 ans.

              Au 2e tour, 4 millions de voix sur 40 millions d’électeurs = 10% du corps électoral.
              Désolé de vous décevoir, mais les sujets clivants ne font pas recette.

            • Tythan 18 avril 2015 14:19

              @neofutur

              Que ce soit vrai ou pas n’est pas la question. Moi, je pense que c’est faux. En tous les cas, je peux t’assurer qu’en 2010 c’était totalement faux. Un bon tiers des adhérents au moins était issu de la mouvance complotiste/Soral/Dieudonné. Et tous ces gens là, quand tu leurs parlais, ils prétendaient être de gauche alors qu’ils ne l’avaient jamais été. Après, bien sûr qu’il doit y avoir au sein de l’UPR des adhérents qui vienne d’une gauche authentique, mais à mon avis ils sont très minoritaires.

              Aujourd’hui, la plupart des adhérents de l’UPR (et j’en connais beaucoup) ne viennent pas d’un univers politisé et l’UPR est leur premier engagement. Je parie que c’est ton cas.

              Le point essentiel, c’est que François Asselineau se contorsionne de manière ridicule pour faire passer son mouvement comme étant issus de personnes majoritairement de gauche, et ce à la seule fin de casser son image d’extrême droite venant de ses débuts. Ce qui est assez cocasse à regarder mais qui surtout le met en porte à faux avec sa prétention à dépasser le clivage droite/gauche.

              D’ailleurs, même si je suis moi aussi sensible à cette idée, on peut observer que les seuls qui ont jamais eu la volonté de dépasser le clivage droite/gauche sont des gens de droite, à la notable exception de Jean-Pierre Chevènement.

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 18:13

              @Tythan
              La moitié au moins des adhérents de l’ UPR vient de la Gauche.
              Si vous regardez quels étaient les Partis politiques qui constituaient le CNR, c’était l’ensemble des Mouvements et organisations françaises, sauf les collabos.


              L’UPR n’est pas gaulliste non plus, De Gaulle est controversé, donc clivant.

              L’UPR est un Mouvement de Libération Nationale, comme l’était le CNR.

            • andromerde95 18 avril 2015 19:51

              @Fifi Brind_acier

              « Les questions clivantes (énergie, immigration, audit de la dette) ne sont pas secondaires, l’ UPR ne dit pas qu’elles ne posent pas de problèmes, elles seront traitées après la sortie de l’ UE par referendum.  »
              bref aucun programme, votre seul programme « proposer un référendum sur tous les sujets » vous vous foutez de la gueule du monde.


              « Il n’y a aucune utilité à diviser les citoyens avant. 
              Les diviseurs sont ceux qui en font un argument électoral, qui ne fonctionne pas d’ailleurs.
              La preuve : les résultats du FN depuis 30 ans : »

              « La preuve : les résultats du FN depuis 30 ans : »
              attends je vais devoir encore me répéter 1000 x : 
              • 75 % trouvent qu’il y a trop d’immigrés, 68 % considèrent que les étrangers s’intègrent pas assez, 87 % considèrent que les roms sont un groupe à part, :http://www.rtl.fr/.../racisme-75-des-francais-estiment-qu...
                35 
                % des français se disent racistes : http://www.rtl.fr/.../35-des-francais-se-disent-racistes... ce lien montre que 85 % des français pensent que les roms exploitent leurs enfants, 78 % pensent qu’il vivent de vol et de trafic. plus l’éducation est élevé (niveau de diplôme) bref les classes populaires sont les classes les plus touchés par le racisme.

              • le fn est rejeté par la majorité des français car ils croient à tort que c’est un parti fasciste à cause des merdias et des politiques.
                fifi le mondialiste insulte les français de racistes et xénophobes car ils refusent son génocide globaliste.

                sarko a gagné en 2007 sur ce thème, sarkko en 2012 sans critiquer l’immigration n’aurait pas eu 48 % des voix mais 40 %. enfin le fdg, le npa, lo et eelv font des scores minables par rapport au fn car ils attaquent pas l’immigration.

              Les résultats du FN sont ce qu’ils sont : 5 millions de voix sur 43 millions d’électeurs au 1er tour des départementales, il n’y a aucune progression depuis 30 ans.

              Au 2e tour, 4 millions de voix sur 40 millions d’électeurs = 10% du corps électoral.
              Désolé de vous décevoir, mais les sujets clivants ne font pas recette.« 
              hey ça fait combien de fois que tu c/c ce passage partout la machine à propagande ? t’as bien retenu la leçon d’hitler :   »Un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété dix mille fois il devient une vérité."
              encore une fois le fn a eu 5 millions de voix a des CANTONALES OU L’ABSTENTION EST ULTRA-FAIBLE HABITUELLEMENT C’EST UN RECORD. PAR MALHONNÊTETÉ CRASSE TU COMPARES DES CANTONALES A DES PRÉSIDENTIELLES A L’ABSTENTION MOINS FORTE LARGEMENT, OU LE FN A BATTU SON RECORD EN 2012
              le fn est passé de 10 % des inscrits aux présidentielles à presque 14 % en 2012, aux cantonales le fn a tout explosé. faut te faire une raison aux présidentielles où l’abstention sera moins forte le fn dépassera les 20 % d’inscrits au 1er tour, ça sera un new record, ton pârti 0 % ololol Mr 0 % toon idôle

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 20:03

              @andromerde95
              Oui, oui, c’est cela ! Le FN, c’est toujours pour la prochaine fois..., l’espoir fait vivre !


            • andromerde95 19 avril 2015 00:00

              @Fifi Brind_acier
              t’as de l’espoir pour voir passer l’upr de 0 % à 50 %.


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 avril 2015 22:12

              Pour ceux qui s’intéressent à la version Gaulliste de l’ Europe, cela n’a rien à voir du tout avec une « Europe des Nations », version OGM Union européenne !


              De Gaulle voulait que 5 ou 6 pays, dirigés par la France, aient des relations de coopération, sans la Commission européenne, sans les USA comme mentor, sans les Anglais, sans armée commune, sans perte de souveraineté, sans monnaie commune etc.

              Rien à voir avec une Union européenne relookée d’une couche de peinture gaulliste !
              Cela ressemblait davantage aux accords de coopération actuels entre les BRICS, qui conservent tous leur souveraineté, leur monnaie, leurs frontières, leur lois etc.

              Pour De Gaulle, la souveraineté pleine et entière de la France n’était pas négociable.
              « De Gaulle était-il pour l’ Europe ? » par Asselineau


              • Tythan 17 avril 2015 10:33

                @Fifi Brind_acier

                Soit à peu près exactement ce que propose Nicolas Dupont-Aignan...


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:43

                @Tythan
                Comme vous ne pourrez jamais remettre à plat les Traités, dans le sens de De Gaulle, vous pouvez toujours rêver !!


              • Tythan 17 avril 2015 11:53

                @Fifi Brind_acier

                Et ben oui mon grand, la politique c’est ça : faire en sorte que les rêves puissent devenir réalité.

                Et je vois mal en quoi c’est méprisable.

                Plutôt que de te complaire dans ton attitude stérile et agressive, tu ne penses pas plutôt qu’il serait plus intelligent de lutter en commun contre l’européisme ?

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:59

                @Tythan
                Ce qui est méprisable, c’est de ne pas faire connaître les articles des traités européens qui vont vous empêcher de réaliser vos beaux projets : vous enfumez les citoyens avec une réforme des Traités que vous ne pourrez jamais réaliser !


              • Tythan 17 avril 2015 12:09

                @Fifi Brind_acier

                Ce qui est méprisable, c’est de ne pas faire connaître les articles des traités européens

                Toi, tu t’es fait retourner le cerveau par François Asselineau. Quels arguments débile !Donc, à te lire, NDA serait méprisable parce qu’il se prend pour un homme politique et non pour un professeur de droit public ?Tu te rends compte de la débilité profonde de ton argument ? Ce n’est même pas hors sujet, c’est totalement idiot.


                les articles des traités européens qui vont vous empêcher de réaliser vos beaux projets

                A DLF, nous somme si conscients de la nocivité de ces articles que nous souhaitons les supprimer.Surtout, ton erreur vient de ce que tu confonds le droit et la politique. La volonté de changer l’Europe est politique, ce n’est pas un problème de droit.

                vous enfumez les citoyens avec une réforme des Traités que vous ne pourrez jamais réaliser !

                Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, les scores électoraux actuels et probables de Debout La France ne nous permettrons pas, c’est malheureux mais c’est ainsi, de nous mettre en situation de gouvernement. Le rôle de DLF, c’est avant tout de s’opposer à la politique actuelle et d’en atténuer ses effets les plus délétères en contraignant nos adversaires à prendre en compte nos arguments. Sur l’Europe, c’est également vrai du FN mais c’est aussi valable pour l’UPR.

                Ça, c’est une première chose. Mais deuxièmement, si tu as le droit de considérer que notre projet est difficilement réalisable, tu n’as pas le droit de dire qu’il est impossible parce que tu n’en sais rien. Je t’ai déjà expliqué 1000 fois ce point et je te remercie de te reporter à nos précédentes discussions sous d’autres fils. 

                Je n’ai pas non plus que ça à foutre.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 12:30

                @Tythan
                Mais pour supprimer les articles, il faut AUSSI l’accord des 27 autres pays !!
                Où sont les 27 pays d’accord avec DLR ? Nulle part.


                Si à l’ UPR, on choisit la sortie unilatérale, c’est que vous n’aurez jamais en même temps 28 pays d’accord. Ils ne sont d’accord sur rien. Vous vivez dans un déni des réalités, vous prenez vos désirs pour des réalités !

              • Tythan 17 avril 2015 13:20

                @Fifi Brind_acier

                Comme expliqué plus haut, je n’ai pas non plus que ça à foutre. Donc soit vous répondez à mes arguments, qui visiblement vous dépassent, soit vous vous abstenez.

                Mais il est ridicule de poster une réponse qui n’y réponds pas en donnant des explications dont l’inanité a déjà été démontrée cent fois.

                Je réponds, mais c’est vraiment la dernière fois.

                Mais pour supprimer les articles, il faut AUSSI l’accord des 27 autres pays !!

                De deux choses l’une : soit nous réussissons à convaincre nos voisins pour réécrire ces articles, et ils s’appliqueront avec ceux qui le souhaitent, soit nous ne réussissons pas et nous quitterons l’UE. Dans tous les cas, ils ne s’appliqueront plus.

                Où sont les 27 pays d’accord avec DLR ? Nulle part.

                Dans le fond, de très nombreux pays seraient d’accord avec ce que nous proposons. Il suffit de négocier avec eux.

                Et d’ailleurs à l’heure actuelle, DLF est l’allié de partis européens sont certains sont au pouvoir, comme en Grèce et dont d’autres sont très puissants, comme UKIP au Royaume-Uni ou AFD en Allemagne. Ces partis, s’ils ne sont pas au pouvoir, feront pression sur Cameron ou Merkel pour les contraindre à aller dans notre sens, qui va avec leur opinion.

                Si à l’ UPR, on choisit la sortie unilatérale, c’est que vous n’aurez jamais en même temps 28 pays d’accord.

                Autrement dit, vous capitulez avant même d’essayer. Libre à vous. Mais ce n’est pas une raison pour insulter ceux qui choisissent de combattre. Bonne attitude de pétainiste que celle des militants de l’UPR !

                Il est tout à fait possible de mettre 28 pays d’accord, la situation actuelle en est la preuve. Pourquoi une construction européenne respectueuse des peuples échouerait là où une construction bureaucratique et totalement folle a réussi ?

                Ils ne sont d’accord sur rien.

                On peut très bien se mettre d’accord sur la base d’un nouveau traité européen comme celui que propose DLF. Après, les politiques menées pourront être différentes selon les alternances politiques, bien entendu.

                Vous vivez dans un déni des réalités, vous prenez vos désirs pour des réalités !

                Savoureux de lire ça de la part d’un supporter d’un parti politique faisant 0% des voix à chaque élection où il se présente et qui prétend que son parti va libérer la France...


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 20:07

                @Tythan
                Vous considérez que la construction européenne est si extraordinaire qu’il faille la conserver ?
                Il n’y a rien à conserver dans ce machin !
                C’est une construction sans les peuples et contre les peuples.

                Pourquoi les BRICS n’en font pas autant, si c’est si génial ?
                Pourquoi Israël n’a pas fait une Union avec 27 des pays voisins, si c’est si génial ?


              • neofutur neofutur 18 avril 2015 00:15

                @Tythan c est quand meme vrai qu il semble impossible de changer l UE de l interieur, la commission europeenne ( non elue ) prend les decisions qu elle veut meme quand le parlement europeen est a 90 % contre ( affaire des brevets logiciels ) , et se permet d ignorer royalement des rapports officiels du parlement europeen comme le rapport echelon ou celui sur haarp. tout le systeme europeen est une dictature de gens non elus, au service de lobbies, et le parlement europeen n a ( a peu pres ) aucun autre pouvoir que d « inviter la commission a » respecter la pseudo democracie representative qui nous dirige.

                 Tout ceci sans parler du fait que sur tous les points importants il faut l unanimite des membres pour faire changer les choses, ce qui semble clairement impossible a atteindre.

                 A mon sens le seul moyen de changer l europe est d en sortir d abord, puis eventuellement d en construire une autre, sur des bases honnetes, avec les autres pays qui seront interesses ( les peuple grecs, espagnols, portuguais, italiens entre autres seraient prets a suivre le peupe francais dans cette voie, a mon humble avis.


              • Tythan 18 avril 2015 14:03

                @Fifi Brind_acier


                Vous considérez que la construction européenne est si extraordinaire qu’il faille la conserver ?

                Là, je vais vraiment perdre mon calme. Relis mes propos, et je crois que tu devrais être capable de trouver toute seule la réponse à la question. 


                Il n’y a rien à conserver dans ce machin ! 

                Ah bon ? Donc Arianespace, Airbus, le CERN, les inombrables programmes de recherches européens, tout ça on bazarde ? La Pac aussi ? Le libre échange entre 27 pays européens ? La libre circulation aussi ? Erasmus aussi ? Ce n’est que quelques exemples, mais il y a beaucoup à garder dans l’UE qui a réalisé des choses extraordinaires.


                C’est une construction sans les peuples et contre les peuples.


                C’est inexact. Jusqu’en 2005, ce n’était pas totalement le cas. 


                Pourquoi les BRICS n’en font pas autant, si c’est si génial ?


                Si tu avais une once de culture économique et politique, tu saurais qu’à peu près tous les pays du monde, sans aucune exception (à part peut-être la Corée du Nord) sont membres de zones économiques internationales. Aucune n’a atteint le degré d’intégration de l’UE, mais enfin tous les Brics font partie d’une organisation internationale régionale. Pour ne citer que les plus connus, le Mercosur, l’Alena etc.


                Pourquoi Israël n’a pas fait une Union avec 27 des pays voisins, si c’est si génial ?


                Je te laisse méditer sur la débilité profonde de ta question. J’en ai marre, vraiment marre.


              • Tythan 18 avril 2015 14:12

                @neofutur

                Tout dépend de ce que vous appellez « changer l’UE de l’intérieur ». Si c’est pour tenter de la faire comme F Hollande en son temps ou Tsipras aujourd’hui en partant battus d’avance, c’est évident que ces tentatives sont vouées à l’échec.

                la commission europeenne ( non elue ) prend les decisions qu elle veut

                A DLF, nous souhaitons supprimer la commission pour la remplacer par un secrétariat chargé des affaires courantes, les vrais décisions étant réservées aux politiques.

                e permet d ignorer royalement des rapports officiels du parlement europeen comme le rapport echelon ou celui sur haarp

                Je ne suis pas spécialiste des sujets, mais enfin il faut aussi voir que les rapports du parlement européen ne sont pas toujours très sérieux...

                tout le systeme europeen est une dictature de gens non elus

                Sur le fond, je ne suis pas loin de vous. Mais je n’emploie pas le terme de dictature, ne serait-ce que par respect pour les malheureux qui vivent sous une véritable dictature.

                 Tout ceci sans parler du fait que sur tous les points importants il faut l unanimite des membres pour faire changer les choses, ce qui semble clairement impossible a atteindre.



                C’est un faux problème. On propose, ceux qui veulent nous suivent, les autres non, c’est leur problème. Quand on voit, malgré la règle de l’unanimité, ce qu’a réussi à obtenir la Grèce depuis des années (et je ne parle pas de Tsipras), on voit bien que la règle de l’unanimité n’est rien d’autre qu’un gri-gri lancé par ceux qui veulent que rien ne change pour maintenir leur position. Voir François Asselineau se mettre à la remorque de ces gens là laisse tout de même songeur.

                 A mon sens le seul moyen de changer l europe est d en sortir d abord, puis eventuellement d en construire une autre, sur des bases honnetes, avec les autres pays qui seront interesses ( les peuple grecs, espagnols, portuguais, italiens entre autres seraient prets a suivre le peupe francais dans cette voie, a mon humble avis.

                Ce que vous dites est presque exactement ce que propose DLF : nous dénonçons les traités et nous reconstruisons une nouvelle Europe sur de bases saines. 

                La manière dont vous présentez les choses révèle un danger pour la France : si on sort d’abord, sans s’être assuré que les autres pays que vous citez sortent aussi, la France risque d’être isolée et de ne pas pouvoir réaliser le programme que vous souhaitez. A mon sens, l’idée de DLF est beaucoup plus prometteuse.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 08:51

                @Tythan
                La PAC n’est rien d’autre que nos impôts ! L’UE ne produit rien, en dehors d’une nuée de fonctionnaires. Le Budget de l’ UE est abondé par les contribuables européens. La France verse autour de 22 milliards par an, et en récupère autour de 14, dont la PAC.
                Qui peut parfaitement être versée, sans passer par Bruxelles !

                La France perd donc chaque année 8 milliards, que l’ UPR compte utiliser dans le domaine du logement social.
                -------------------------------------------------------
                Airbus n’est pas européen, mais conçu dès le début comme international.
                ------------------------------------------------------
                Erasmus est indépendant de l’ UE.
                ------------------------------------------------------
                La libre circulation pose de nombreux problèmes, en particulier la libre circulation des capitaux, dans l’ UE et à l’ extérieur de l’ UE.
                 C’est l’article 63 qui a supprimé le contrôle des mouvements de capitaux.
                D’où les délocalisations, le chômage et l’achat du patrimoine français par des fonds étrangers.
                -------------------------------------------------------
                Comme visiblement Dupont Aignan ne vous a pas expliqué la nocivité des Traités européens, je vous en livre quelques uns :
                « Comment l’ Europe vous escroque »


                « Buvons à la santé de l’ Union européenne »

              • Tythan 19 avril 2015 15:02

                @Fifi Brind_acier

                Comme visiblement Dupont Aignan ne vous a pas expliqué la nocivité des Traités européens, je vous en livre quelques uns :

                C’est toute la différence entre toi et moi : contrairement à toi, je n’ai pas besoin qu’un autre me dise quoi penser...

                C’est en partie pour cela que vous autres, à l’UPR, avez cette réputation de sectaire : vous gobez tout cru tout ce que vous dit François Asselineau en confondant la figure de l’homme politique avec celui de gourou...

                Les reproches que vous faites à NDA ou aux autres hommes politiques sont ridicules : les hommes politiques ne sont pas là pour vous inculquer une croyance. Ils sont là pour agir, pour vous proposer un programme politique.

                Sur Airbus et les autres programmes que j’ai cité, je n’ai qu’une chose à dire : renseigne-toi et arrête de gober tout cru ce que dit François Asselineau.

                Là où il faut faire attention, c’est qu’il ne faut pas oublier que la plupart des projets européens qui ont fonctionné (et qui fonctionnent encore pour certains) sont tous des projets qui ont été fondés sur un principe intergouvernemental, passant au-dessus des services de la commission européenne.

                La PAC n’est rien d’autre que nos impôts ! L’UE ne produit rien, en dehors d’une nuée de fonctionnaires. Le Budget de l’ UE est abondé par les contribuables européens. La France verse autour de 22 milliards par an, et en récupère autour de 14, dont la PAC.

                Cette vision comptable est tout à fait insuffisante. Bien sûr que la France paye plus qu’elle ne reçoit, la différence étant de 7 milliards d’euros. Mais l’UE ne produit pas rien, il y a des synergies incroyables. L’UE, ce n’est pas seulement une redistribution de subventions, que ce soit dans le secteur agricole que dans d’autres. C’est méconnaître totalement l’importance de l’UE que de réduire l’UE à cela.

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 21:47

                @Tythan
                C’est bien ce que dit l’ UPR : vous tenez beaucoup à la construction européenne, et vous ne souhaitez pas en sortir. Pas la peine de m’insulter pour en arriver à dire la même chose !


              • adrien50 adrien50 20 avril 2015 10:36

                @Tythan
                Un gourou par définition est quelqu’un qui affaiblit le sens critique des personnes.
                Quand M. Dupont confie au premier journaliste venu qu’il pourrait nommer la fille du borgne comme premier ministre, où est passé le sens critique de ses électeurs ?

                Soyez sûr, que si Asselineau sortait une telle énormité, il serait viré de la présidence de son parti.


              • malitourne malitourne 20 avril 2015 11:00

                @Fifi Brind_acier
                Tu lances des graines à un poulet devant un grillage, il va aller jusqu’à s’étrangler dans les mailles pour essayer de les bèqueter. Il va pas penser une seconde qu’il y a un moyen de faire le tour !


              • malitourne malitourne 20 avril 2015 11:05

                @adrien50
                Et s’il se mettait à tourner autour du pot concernant la sortie de l’UE, l’UPR ferait pschiiiiiiiiiiiiiiittt !


              • Tythan 21 avril 2015 10:42

                @adrien50

                Un gourou par définition est quelqu’un qui affaiblit le sens critique des personnes.

                Malheureusement pour toi, ça s’applique à bon nombre de militants de François Asselineau. Pour ne prendre qu’un exemple, lorsque j’avais démontré l’inanité de ses accusations de plagiat à l’encontre de Nicolas Dupont-Aignan, en prouvant de manière incontestable leur fausseté, un certain nombre de militants de l’UPR continuaient de faire comme si de rien n’était, m’accusant de je ne sais quoi.

                Quand M. Dupont confie au premier journaliste venu qu’il pourrait nommer la fille du borgne comme premier ministre, où est passé le sens critique de ses électeurs ?

                Il a dit qu’il pourrait prendre, s’il était élu président de la république, Arnaud Montebourg, Jean-Pierre Chevènement ou Marine Le Pen comme premier ministre si ces derniers adoptaient sa ligne politique. Je vois mal en quoi c’est contestable : si la fille de Jean-Marie Le Pen se rallie à Nicolas Dupont-Aignan, faudrait-il la traiter comme une pestiférée ? Le FN dirait-il que blanc c’est blanc qu’il faudrait prétendre que blanc c’est noir ? C’est ridicule !

                Soyez sûr, que si Asselineau sortait une telle énormité, il serait viré de la présidence de son parti.

                Il faut arrêter de rêver éveillé : l’UPR est la chose de François Asselineau et il est totalement inenvisageable qu’il soit viré de la présidence de l’UPR.

                Et que je sache, sans révéler quoi que ce soit, il y a eu des tensions au sein de l’UPR, notamment lors des passages controversés de François Asselineau dans des bars tenus par l’extrême droite à Paris et à Nice, ou bien encore lors des exclusions/démissions forcées des sympathisants de Dieudonné et de la droite la plus extrême Erick M ou de Patrick H.

                Bref, l’UPR n’a aucune leçon à donner en matière « d’énormités » et de rapports troubles avec l’extrême droite.


              • Tosc Tosc 28 avril 2015 16:00

                @Tythan

                Tout d’abord bonjour smiley
                 
                Préalablement à la réponse que je voudrais faire, je veux préciser que je n’ai n’ai pas lu tous les commentaires, un certain nombre seulement. Veuillez donc me pardonner si je répète ce qui a été dit ailleurs ou si mon commentaire omet certains propos.
                Ensuite, je voudrais dire qu’il est bon de débattre mais j’ai l’impression qu’il y a un dialogue de sourds et je ne pense pas que ça soit la bonne solution que de s’engager dans cet engrenage là. Je vais essayer de ne pas y entrer moi-même. ^^
                 
                Sur le premier point, je serai en désaccord avec vous deux.
                D’abord avec Fifi Brind_acier. Je ne pense pas que ça soit méprisable de ne pas parler des traités européens. C’est peut-être un manque de courage politique de la part des cadres de DLF ou alors une méconnaissance (mais dans ce cas, c’est plus embêtant surtout quand un des thèmes principaux de ce parti a pour sujet l’Union Européenne).
                Ensuite, Tythan. NDA est un homme politique, c’est certain. Mais être un homme politique engage à faire un diagnostic sur une situation problématique puis à proposer des solutions réalisables pour résoudre cette situation. Ces solutions doivent tenir compte du cadre juridique dans lequel évolue la société. Être un homme politique n’est en rien incompatible avec le fait d’évoquer des questions juridiques, bien au contraire.
                 
                Sur le second point, de ce que je lis du programme de DLF à ce sujet, je vois que vous souhaitez effectivement supprimer les traités existants qui fondent et font fonctionner l’UE en proposant un nouveau traité pour instituer une confédération (signalez-le moi si je me trompe). Mais comme le prévoit le droit européen, incarné par les traités de l’UE, toute modification (et à fortiori une modification létale qui viendrait dissoudre l’UE) ne peut se faire que si les 28 pays membres de l’UE sont d’accord. Or, pour que les 27 autres pays soient d’accord, il faut bien évidemment qu’aucun de ces pays ne soit dirigé par un bord politique pro-UE ou pro-une-autre-UE-différente-de-la-confédération-proposée-par-DLF. Il faudrait donc que tous les dirigeants des pays de l’UE aient grosso-modo la même volonté que DLF. La probabilité pour que cela arrive est nulle (je vous renvoie à la démonstration mathématique faite par l’UPR, et confirmée par les étudiants polytechniciens). Je comprends donc que c’est malheureusement impossible d’avoir cette confédération que vous souhaitez.
                Mais je vous cite ensuite, dans un commentaire que vous avez fait plus bas : "De deux choses l’une : soit nous réussissons à convaincre nos voisins pour réécrire ces articles, et ils s’appliqueront avec ceux qui le souhaitent, soit nous ne réussissons pas et nous quitterons l’UE. Dans tous les cas, ils ne s’appliqueront plus."
                Je pense ici que vous extrapolez. Sachant qu’il est impossible que tous les autres pays soient d’accord pour supprimer les traités européens (sans compter l’opposition de l’oligarchie financière et atlantiste présente à tous les échelons importants de nos sociétés), votre solution B (qui ne tient qu’à vos propos tenus ici-même) est obligatoire. Or, ce plan B n’est prévu nulle part dans le programme de DLF. Il n’émane que de votre propre interprétation. Peut-être que votre voisin n’a pas du tout la même, et peut-être que NDA en a également une autre.
                Ou alors il y a quelque chose qui m’échappe. Pouvez-vous me préciser ce point là ? Je dois avouer que je n’ai pas forcément une connaissance précise des propositions et de la marche à suivre que propose DLF.
                 
                "Surtout, ton erreur vient de ce que tu confonds le droit et la politique. La volonté de changer l’Europe est politique, ce n’est pas un problème de droit."
                C’est ce passage là de votre commentaire qui m’a poussé à réagir.
                La volonté de changer l’Europe est politique dans le sens où elle émane d’une volonté politique, je suis entièrement d’accord avec vous si c’est ce que vous vouliez dire. Cependant, la politique s’exerce dans le cadre du droit qui régit nos sociétés. On a pas le droit de faire n’importe quoi.
                Ce droit, depuis plusieurs décennies, se situe maintenant à un échelon européen et prime sur le droit national.
                Or, il se trouve que le droit européen contenu dans les traités est extrêmement politisé et revient en réalité à mettre en œuvre des grandes orientations politiques qui vont dans le sens inverse de ce qu’essaye de défendre DLF et d’autres partis. La direction politique, économique, sociale, écologique, diplomatique, etc, prise par l’UE s’explique parce que cette direction est inscrite dans le droit qui fonde l’UE. Le droit européen n’est donc pas seulement un cadre juridique à nos sociétés mais aussi un programme politique. Or, la politique respectant le droit (sinon, on est hors-la-loi et cela revient à accepter toutes les dérives), elle est obligée de se soumettre à la politique dictée par ce droit.
                Dans le cas de l’Union Européenne, c’est donc complètement un problème de droit puisque que la politique européenne EST le droit européen, et le droit européen EST la politique européenne. Pour changer l’UE, sa direction, sa forme, etc, il faut donc changer le droit européen. Et pour changer le droit européen, c’est-à-dire les traités, il faut... bla bla, vous connaissez la chanson.
                C’est super vicelard vous ne trouvez pas ? smiley
                 
                Sur le troisième point, je voudrais dire qu’il n’y a pas si longtemps, j’ai soutenu DLF (à l’époque c’était DLR). Et pas que DLF. J’ai apprécié Chevènement, mais aussi Montebourg lors de ses prises de position pendant la primaire et pendant l’exercice de son ministère. Mais j’ai compris que s’opposer à la politique actuelle est vain parce que les gens qui dirigent notre pays prennent leurs ordres à Bruxelles et qu’eux-mêmes sont sourds à toute revendication ou contestation (on le voit avec Hollande, on l’a vu avec Sarkozy, on le verra avec Juppé, Valls et consort). Ils se font élire par les gens qui les financent, les puissants de ce monde, et les médias, qui sont tenus par les mêmes financiers. Ils n’ont d’autres choix que de satisfaire les intérêts de ces gens une fois en fonction (ça me paraît logique : "tu m’aides à être élu, et je te rendrai la pareille une fois que je le serai"), et leurs intérêts sont les intérêts bruxellois et atlantistes.
                La seule solution, c’est d’expliquer aux français que le système est bloqué, que les vœux pieux de changement faits à gauche comme à droite ne sont qu’illusion, qu’il n’y a pas d’autre solution que de sortir de ce traquenard par la seule et unique sortie d’autoroute qui existe : vous savez de quoi je parle.
                 
                Je ne vous forcerai pas à changer d’avis. Mais qui cherche la vérité, la trouve tôt ou tard. Je vous souhaite de ne pas continuer à vous faire des illusions. Ça fait quarante ans que les gens s’en font pour le plus grand bonheur de ceux qui poursuivent cette folie qui détruit nos pays, fait souffrir nos concitoyens et nous efface de l’histoire.
                C’est peut-être difficile de vivre avec la vérité mais je préfère ça que croire à des choses impossibles (le cap politique de l’UE est fixé définitivement). Depuis que je suis en âge de voter, depuis 2009, j’ai cru aux promesses et aux vœux pieux. J’en ai vite eu marre et fort heureusement, j’ai enfin trouvé un mouvement politique qui ne me prend pas pour un imbécile, qui me fait parfois déprimer en exposant la vérité que personne ne dit, mais qui explique quel est le seul espoir pour retrouver notre indépendance et notre démocratie.
                 
                J’attends votre réponse (en espérant que vous voyez mon commentaire qui arrive une dizaine de jours après le votre).


              • Tythan 30 avril 2015 20:22

                @Tosc

                Bonjour à vous aussi et merci d’adopter un ton plus constructif que vos deux comparses, auquel bien entendu je me garderais de vous assimiler.

                Ayant déjà perdu beaucoup de temps sur ce fil à « débattre » avec ces deux énergumènes, je n’ai malheureusement plus l’énergie ni l’envie nécessaire pour répondre en détail à votre commentaire.

                Je suis en accord total avec bon nombre des idées que vous exprimez, mais c’est le principe, je vais ne répondre qu’à certaines qui ne me convainquent pas.

                Je remarque tout d’abord que vous semblez supposer chez DLF soit un manque de courage soit un manque de connaissance pour expliquer le fait que nous ne parlions pas outre mesure des traités. Je crois que cela montre bien chez vous l’a priori négatif qu’a réussi à vous inculquer François Asselineau à notre égard, tout ça parce que nous avons le malheur de ne pas nous prendre pour des professeurs de droit : non seulement ce n’est pas la sujet, mais ça évite aussi de raconter n’importe quoi.

                Vous faites l’erreur classique de François Asselineau en confondant moyens juridiques et volonté politique. Alors que ce sont deux concepts très différents qui ont des interférences mais ne sont pas identiques. La volonté politique, c’est la question de sortir de l’euro ou pas, de vouloir rester dans l’UE actuelle (c’est à dire l’UMPS, centristes et écologistes), de vouloir l’améliorer (Parti de gauche et de manière un peu confuse MRC), de vouloir sortir de la logique actuelle pour refonder une nouvelle Europe (DLF et FN) ou de sortir pour ne rien refonder derrière (UPR). Les moyens pour y arriver, c’est en premier lieu de convaincre les électeurs français de ces solutions (étape que l’UPR oublie allègrement), ensuite de négocier avec nos partenaires européens et d’éventuellement sortir de l’UE en invoquant le fameux article 50 dont FA fait une fixette ou tout simplement en dénonçant les traités.

                Il est complètement faux de penser qu’il serait impossible de convaincre les 27 autres Etats de réformer l’UE dans un sens plus respectueux des souverainetés nationales.

                Le calcul de François Asselineau sur les probabilités (niveau 2nde, ce n’est pas la peine de convoquer les polytechniciens) est d’ailleurs totalement ridicule, oubliant qu’il ne s’agit pas de mathématique mais de négociations. S’il était vrai, comment l’UE aurait-elle été créée ?

                Si on se place dans l’hypothèse, tout de même hautement improbable, où NDA aurait été élu président de la république en 2017, il est bien évident qu’il lui sera difficile de convaincre nos partenaires d’adopter le traité européen alternatif qu’il a proposé.

                Reste que, à la différence de la Grèce, lui arrivera à la table des négociations avec une feuille de route solide et crédible (pas forcément dans le détail, mais cohérente dans l’ensemble). A la différence de la Grèce encore, notre pays reste très puissant en UE, à la fois de par son économie, son histoire, sa position géographique. Nous aurions un pouvoir de négociation d’autant plus fort que nous aurions une arme nucléaire : avec l’élection de NDA, personne ne douterait que la France serait prête, en cas d’échec des négociations sur les points que nous jugeons essentiels, de quitter l’UE.

                De plus, DLF possède des alliés puissants dans l’UE qui sont parfois au pouvoir (Grèce) ou et qui ont la capacité d’infléchir les décisions des gouvernants (Royaume-Uni, Finlande, Allemagne, et même Italie bien que je déteste Beppe Grillo). De nombreux pays seraient très favorables à la mise au pas de la bureaucratie bruxelloise qui n’irrite pas seulement les Français... 

                J’observe également que, quand bien même vous souhaitez quitter et détruire l’UE, ses institutions et son droit, vous en restez finalement prisonnier sur la base d’une vision totalement erronée du droit actuel.

                Plus je lis votre commentaire, et plus je vois que tu es finalement totalement imprégné des idées absurdes de François Asselineau, en assimilant par exemple tous les autres hommes politiques à des européistes, ce qui est ridicule. Il n’y a rien de commun dans les idées européennes de Juppé ou de NDA par ex.

                De même, je déplore que tu en sois encore à rechercher une vérité, qui en politique n’existe pas. Tu peux me convaincre de la justesse de tel ou tel argument, éventuellement pointer quelques incohérences dans mes idées, mais jamais tu ne pourras convaincre qui que ce soit que ce que dit Asselineau est la Vérité. Tout simplement parce que ce n’en est pas une, que cela ne peut en être une.

                Bref, j’ai un seul conseil à te donner : pense par toi même et exerce ton esprit critique sur ce que dit François Asselineau (dont par ailleurs tout n’est pas à jeter).


              • Tosc Tosc 1er mai 2015 17:00

                @Tythan
                 
                 « Bonjour à vous aussi et merci d’adopter un ton plus constructif que vos deux comparses, auquel bien entendu je me garderais de vous assimiler. »
                 
                Je vous en prie, c’est bien normal. D’ailleurs, j’ai vu qu’à la fin de votre réponse vous avez glissé du vouvoiement au tutoiement. Je vais conserver le vouvoiement mais ça ne me dérange pas de vous dire « tu ».
                 
                 «  Je remarque tout d’abord que vous semblez supposer chez DLF soit un manque de courage soit un manque de connaissance pour expliquer le fait que nous ne parlions pas outre mesure des traités. Je crois que cela montre bien chez vous l’a priori négatif qu’a réussi à vous inculquer François Asselineau à notre égard, tout ça parce que nous avons le malheur de ne pas nous prendre pour des professeurs de droit : non seulement ce n’est pas la sujet, mais ça évite aussi de raconter n’importe quoi. »

                 
                Pas du tout. Mon ralliement à DLF entre 2011 et 2014 s’est opéré parce que je trouvais que NDA semblait être le plus sincère sur la scène politique. Néanmoins, j’ai toujours eu l’impression qu’il y avait un manque de clarté dans ses positions et des imprécisions (voir fin de ma réponse). Et puis, alors que je trouvais qu’il élevait le débat au début, je me suis finalement résigné en constatant qu’il ne sortait pas du lot et que ces sorties médiatiques n’étaient pas dignes du courant idéologique qu’il voulait défendre. J’ai découvert ensuite l’UPR. Alors, peut-être que depuis, François Asselineau a davantage renforcé mon a priori négatif. Je ne le nie pas. Les imprécisions d’un projet quant à sa mise en œuvre et l’utilisation de slogans (sur lesquels chacun peut trouver midi à sa porte, c’est pour cette raison que j’ai toujours abhorré les slogans, bien avant de m’intéresser à la politique) ne me convainquent pas et me font trop penser aux méthodes du reste de la classe politique.
                 
                «  Vous faites l’erreur classique de François Asselineau en confondant moyens juridiques et volonté politique. Alors que ce sont deux concepts très différents qui ont des interférences mais ne sont pas identiques. La volonté politique, c’est la question de sortir de l’euro ou pas, de vouloir rester dans l’UE actuelle (c’est à dire l’UMPS, centristes et écologistes), de vouloir l’améliorer (Parti de gauche et de manière un peu confuse MRC), de vouloir sortir de la logique actuelle pour refonder une nouvelle Europe (DLF et FN) ou de sortir pour ne rien refonder derrière (UPR). »

                 
                Je distingue pourtant les deux. Je dis simplement la chose suivante : la volonté politique est de sortir de l’UE. Le moyen d’accomplir cette volonté se trouve être juridique : l’utilisation de l’article 50. Le processus de sortie de l’UE impliquera ensuite un certain nombre de démarches que l’UPR a détaillées.
                 
                « Les moyens pour y arriver, c’est en premier lieu de convaincre les électeurs français de ces solutions (étape que l’UPR oublie allègrement), »

                 
                Je ne comprends pas lorsque vous dîtes que l’UPR oublie allègrement de convaincre les électeurs français. L’UPR ne cesse d’expliquer aux citoyens et de les convaincre que l’UE est la cause de beaucoup de leurs maux, que cela ne s’arrangera pas, et que la sortie de l’UE est la seule solution. A mon avis, vous avez voulu dire autre chose, mais je n’ai pas compris.
                 
                « ensuite de négocier avec nos partenaires européens et d’éventuellement sortir de l’UE en invoquant le fameux article 50 dont FA fait une fixette ou tout simplement en dénonçant les traités. »
                 
                Quel est la différence entre mettre fin à nos liens avec l’UE par l’article 50 et dénoncer les traités ? Vous semblez supposer qu’il y a une nuance et que dénoncer les traités seraient plus simple.
                 
                « Il est complètement faux de penser qu’il serait impossible de convaincre les 27 autres Etats de réformer l’UE dans un sens plus respectueux des souverainetés nationales. »
                         
                Dans les années 60/70, De Gaulle d’abord puis le gaullisme, force politique puissante à l’époque, n’ont pas réussi à changer quoi que ce soit à la CEE (sauf à imposer la PAC). Et pourtant, il n’y avait que 6 puis 9 pays. Vous n’arriverez pas à me faire croire que DLF arrivera à convaincre 27 autres États, la quasi-totalité ayant des dirigeants pro-européens.
                 
                «  Le calcul de François Asselineau sur les probabilités (niveau 2nde, ce n’est pas la peine de convoquer les polytechniciens) est d’ailleurs totalement ridicule, oubliant qu’il ne s’agit pas de mathématique mais de négociations. »

                 
                C’est aussi un problème mathématique ! Mais vous avez raison de le souligner, un problème de négociations vient s’ajouter ! Je prends l’exemple de l’extrême-gauche en France. Ils sont divisés comme jamais et n’arrivent pas depuis maintenant des lustres à se mettre d’accord. Idem pour les gaullistes au passage, ou les écologistes. Expliquez-moi comment un pouvoir communiste en France pourrait convaincre, imaginons 12 gouvernements de droite libérale, 7 gouvernements de gauche sociale libérale, 3 gouvernements du centre, 2 gouvernements de gauche, 1 gouvernement d’extrême-droite, 1 gouvernement écologiste et 1 gouvernement souverainiste. Même s’il y avait 27 autres gouvernements communistes, cela serait compliqué. Idem pour le cas gaulliste. Et encore, je ne parle que de gouvernement. Mais les changements que DLF propose peuvent aussi être mis en question auprès des populations par des référendums, selon le choix des pays. Et les populations, même si elles ont un gouvernement souverainiste peuvent très bien se prononcer contre. Enfin bref, c’est littéralement impossible.
                 
                « S’il était vrai, comment l’UE aurait-elle été créée ? »
                 
                Je vous invite à relire vos cours d’histoire. Il n’y a jamais eu de négociations. Il y aurait peut-être un fédérateur, comme disait l’autre. Mais il ne serait pas européen.
                La construction européenne commence avec la déclaration Schuman, rédigée par Monnet sans aucune concertation avec les gouvernements, et à plus forte raison avec les citoyens (cf. le site officiel de la commission européenne), qui prévoit la création de la CECA notamment. En quelques jours, c’est plié. La CECA et la construction européenne débuteront en 1952.
                 
                Et puis ensuite, a-t-on jamais eu de réelles négociations ? Sans doute un peu, mais toujours dans l’ombre et par quelques-uns seulement. Et certainement pas par la voix des peuples.
                 
                «  Reste que, à la différence de la Grèce, lui arrivera à la table des négociations avec une feuille de route solide et crédible (pas forcément dans le détail, mais cohérente dans l’ensemble). A la différence de la Grèce encore, notre pays reste très puissant en UE, à la fois de par son économie, son histoire, sa position géographique. Nous aurions un pouvoir de négociation d’autant plus fort que nous aurions une arme nucléaire : avec l’élection de NDA, personne ne douterait que la France serait prête, en cas d’échec des négociations sur les points que nous jugeons essentiels, de quitter l’UE. »

                 
                La France peut-être. Encore faut-il que le peuple soit consulté dans ce cas là à l’initiative du président NDA. Et je n’ai jamais entendu NDA dire qu’il veut sortir de l’UE.
                 
                « De plus, DLF possède des alliés puissants dans l’UE qui sont parfois au pouvoir (Grèce) ou et qui ont la capacité d’infléchir les décisions des gouvernants (Royaume-Uni, Finlande, Allemagne, et même Italie bien que je déteste Beppe Grillo). De nombreux pays seraient très favorables à la mise au pas de la bureaucratie bruxelloise qui n’irrite pas seulement les Français...  »
                 
                Votre allié puissant en Grèce est un petit parti politique, les Grecs Indépendants, avec lequel Syriza s’est allié pour avoir une majorité, rien d’autre. Résultat, le chef des Grecs Indépendants est ministre de la Défense (poste au combien essentiel dans la situation actuelle de la Grèce). C’est une alliance de circonstances avec un parti politique dit de gauche radicale qui se plie à Bruxelles, trahissant des millions de grecs, comme c’était prévu. Dans un communiqué, NDA avait assimilé l’arrivée de Syriza au pouvoir à la chute du mur de Berlin. C’est exactement ce que je dénonçais plus haut.
                Le UKIP ? Oui, j’étais au théâtre du Gymnase en 2012. Je sais qu’il y a des amitiés, mais le UKIP souhaite la sortie de l’UE, tout simplement. Quant au M5S, il propose des choses intéressantes mais reste dans un cadre européen qui l’empêchera d’appliquer son programme. Il ne remet pas en cause l’UE , l’euro et l’Otan.
                 
                Bref, il n’y a pas eu beaucoup d’inflexions de toutes manières.
                 
                «  J’observe également que, quand bien même vous souhaitez quitter et détruire l’UE, ses institutions et son droit, vous en restez finalement prisonnier sur la base d’une vision totalement erronée du droit actuel. »
                 
                Détruire l’UE ? Non, loin de l’UPR cette idée. La France en sort. Mais si les autres pays veulent continuer l’aventure, pas de problème. Ils sont libres de leur choix. Quant à la deuxième partie de votre phrase, je ne l’ai pas comprise.
                 
                « Plus je lis votre commentaire, et plus je vois que tu es finalement totalement imprégné des idées absurdes de François Asselineau, en assimilant par exemple tous les autres hommes politiques à des européistes, ce qui est ridicule. Il n’y a rien de commun dans les idées européennes de Juppé ou de NDA par ex. »

                 
                Je suis d’accord que Juppé n’a rien à voir avec NDA. Ou que NDA n’a rien à voir avec Placé, ou Laurent, ou Bayrou. Je n’assimile pas et je n’assimilerai jamais NDA à un européiste tant qu’il maintient ses positions actuelles. Et je ne dis pas que tous les hommes politiques sont européistes. Beaucoup sont eurosceptiques, mais beaucoup ne veulent que d’une autre Europe : union, fédération, confédération, que sais-je encore. Je pense qu’il ne doit pas y avoir plus que des relations économiques et politiques entre États souverains en Europe.
                 
                « De même, je déplore que tu en sois encore à rechercher une vérité, qui en politique n’existe pas. Tu peux me convaincre de la justesse de tel ou tel argument, éventuellement pointer quelques incohérences dans mes idées, mais jamais tu ne pourras convaincre qui que ce soit que ce que dit Asselineau est la Vérité. Tout simplement parce que ce n’en est pas une, que cela ne peut en être une. »
                 
                Quand je parle de vérité, ce n’est pas sur les choix politiques. C’est sur le diagnostic et la mise en lumière de ce qu’est vraiment la construction européenne. Quand l’UPR dit que l’article 63 interdit toutes les restrictions aux échanges de capitaux, et que cela est la cause principale des délocalisations, il ne ment pas. C’est un fait. C’est la vérité. Donc, en écartant les choix politiques auxquels la question de la vérité ne peut pas s’appliquer, je ne comprends pas de quoi est-ce que vous parlez exactement.
                 
                « Bref, j’ai un seul conseil à te donner : pense par toi même et exerce ton esprit critique sur ce que dit François Asselineau (dont par ailleurs tout n’est pas à jeter).  »
                 
                Ce n’est pas toujours facile, c’est certain. J’essaye néanmoins. D’ailleurs, je vous fais le même conseil pour NDA.
                 
                A ce propos, je viens de tomber sur une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=bor12joiDy8
                 
                Je crois qu’elle illustre notre désaccord. Au final, je ne comprends rien à ce que NDA veut faire.
                Il veut dénoncer les traités, c’est-à-dire rompre un contrat, autrement dit ne plus être lié aux obligations qu’il implique. Et rompre les traités qui lient la France, c’est finalement sortir de l’UE. Mais il n’aime pas le mot sortir. Il veut transformer le truc, en étant au cœur du système. Donc il n’y a rien à dénoncer en fait.
                 
                « Si la France n’y est plus, il n’y a plus rien. » Ce sont ses mots, les mêmes que tous les défenseurs de l’UE (sur ce point là, je ne dis pas qu’il est européiste, je constate juste que cette excuse est utilisée par les défenseurs de l’UE). Donc si la France sort du système de l’UE, c’est le néant, le chaos, l’apocalypse, the end ?
                 
                Et puis il parle d’imposer aux autres la vision de la France. Sur ce point, je suis en total désaccord. De quel droit irions-nous imposer quoi que ce soit aux autres pays ? « Au nom d’une conscience politique ». Je ne sais pas bien ce que ça veut dire. Bref, il prend ensuite des exemples de révolutions. Donc, il se sert de ça comme modèle ? Alors qu’on peut utiliser un moyen juridique qui nous est offert pour nous retirer de l’UE légalement, sereinement, comme des grands ? Il préfère faire une révolution démocratique par une consultation des français, pour reconstruire un truc, pas pour sortir (soi-disant nous échapper, fuir, nous isoler). Et puis, il veut les consulter sur quoi exactement ? Un référendum c’est oui ou non. Sortir de l’UE ? Ce n’est pas ça qu’il propose. Une autre Europe ? Que vont dire les français ? Oui ? Et donc ? Et les autres peuples, on les consulte pour reconstruire une autre Europe ?
                 
                Tout cela est complètement confus et je n’arrive pas à faire confiance à un tel discours. Quand on propose une politique, on sait de quelle manière on va la mettre en œuvre. Si on dit que ça n’a pas d’importance et qu’on verra ce qu’on fera, c’est lancer des idées et promettre des choses sans mesurer si cela est réalisable. Il y a un fond d’irresponsabilité dans un tel comportement.
                 
                 
                Dans l’attente de votre (ta ?) réponse.


              • Tythan 6 mai 2015 11:14

                @Tosc

                Va pour le tu et merci pour ta réponse, qui est un peu tardive, je pense que le fil nous appartient désormais.Un point important : serait-il possible que des militants UPR tels que toi, qui, je le sais, sont dans les faits infiniment plus nombreux que les énergumènes qui ont sévi sur ce fil, publient de temps en en temps, lorsque ces énergumènes dépassent les bornes comme cela a été le cas, un commentaire les invitant à un peu plus de modération ? 

                 

                Parce que là, sérieux, les conneries de Fifi Brin d’Acier, ça commence à bien faire... Pour votre propre bien, Fifi Brin d’Acier faisant à mon avis beaucoup plus de mal à la cause de l’UPR qu’autre chose...

                 

                Malheureusement, je n’ai pas la possibilité de visionner la vidéo de NDA mise en lien dans ton commentaire. Il est très possible que NDA y manque de clarté, NDA n’étant bien entendu pas parfait. Mais le plus souvent dans le cadre de ces vidéos, il n’y a absolument aucune incohérence et tout au plus des maladresses d’expression, et les conséquences qu’en tirent les militants de l’UPR sont à proprement parler délirantes. Trois militants de DLF (dont Jean-Paul B, que j’ai déjà eu l’occasion de rencontrer) ont exprimé leur étonnement et je suis quand même tenter de les croire plutôt que l’inénarrable « Evshee » qui ne manque pas une occasion d’insulter NDA sur la page facebook de l’UPR et un internaute qui n’hésite pas à titrer sa vidéo : « Petite découverte où l’on voit NDA en flagrant délit de propagande atlanto-européiste ».

                 

                Franchement, c’est une honte de dire cela, je n’ai pas besoin de voir la vidéo pour l’affirmer.

                 

                D’accord avec toi dans la détestation des slogans, mais ce défaut là, NDA le partage avec tous les hommes politiques sans exception, y compris FA.

                 

                Je ne comprends pas lorsque vous dîtes que l’UPR oublie allègrement de convaincre les électeurs français. (...). A mon avis, vous avez voulu dire autre chose, mais je n’ai pas compris.


                L’UPR dénonce les problèmes de l’UE, c’est vrai. Mais la propagande de l’UPR sur les méfaits de l’UE me paraît souvent très excessive et caricaturale à un point qu’il est difficile de la suivre. Mais quand on regarde objectivement la doc de l’UPR, on est quand même frappé par l’importance que prend l’argumentation sur la possibilité juridique de sortie de l’UE, alors que ce point est tout à fait secondaire. La sortie compte, c’est tout.Deuxième élément : l’UPR passe le plus clair de son temps, non à dénoncer l’UE, mais à dénoncer les partis « leurres » qui empêcherait ce génial parti d’éclairer les Français..

                Quel est la différence entre mettre fin à nos liens avec l’UE par l’article 50 et dénoncer les traités ? 

                 

                On ne se soumet pas alors au bon vouloir des autres Etats et des institutions européennes qui peuvent, par l’article 50, imposer une délai de 2 ans avant de rendre effective la sortie. Mais surtout, nous, nous ne voulons pas forcément sortir, on préférerait renouveler l’UE, ce que la dénonciation permet.

                 

                Vous n’arriverez pas à me faire croire que DLF arrivera à convaincre 27 autres États, la quasi-totalité ayant des dirigeants pro-européens.


                 De Gaulle a obtenu ce qu’il voulait, c-a-d la PAC. Pourquoi serait-il impossible d’avoir le même résultat ?

                 

                C’est aussi un problème mathématique ! 

                 

                Non. Cela n’a rien à voir, cf. mes explications dans mon commentaire précédent. Le pb mathématique que pose FA n’a rien à voir avec la question posée, qui est de savoir si différents pays sont capables de se mettre d’accord sur un compromis. Le seul pb qui existe, c’est la négociation, les mahts n’ont rien à y faire et il est ridicule d’en parler. La seule chose que dit l’ex pris par FA, c’est qu’il est impossible que tous les pays aient exactement l’Europe qu’ils veulent. ça d’accord, mais personne ne l’a jamais contesté et personne à DLF n’imagine dicter exactement le traité alternatif proposé aux autres pays européens...

                 

                Expliquez-moi comment un pouvoir communiste en France pourrait convaincre, imaginons 12 gouvernements de droite libérale, 7 gouvernements de gauche sociale libérale (...). 

                 

                Si le pouvoir en question se cantonne à des questions d’organisation des structures de l’UE, sans chercher à imposer une politique communiste, ce n’est pas impossible.. Les changements que DLF propose peuvent aussi être mis en question auprès des populations par des référendums, selon le choix des pays.Mais pas de pbs. S’il est possible de répondre à certaines préoccupations en aménageant les traités, on le fait. et sinon, ils ne viennent pas et nous, à DLF, nous avons toujours souhaité respecter la volonté populaire.

                 
                Il n’y a jamais eu de négociations. 

                 

                Attention, on sent que tu t’es basé sur les dossiers de FA dont la valeur historique est nulle. Attention sur le fédérateur extérieur. Mais que ce soit vrai ou pas, plus bas, tu reconnais qu’il y a eu des négociations ensuite, ce qui valide donc ce que je disais.


                Et je n’ai jamais entendu NDA dire qu’il veut sortir de l’UE

                 

                Tu te trompes  : http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/10/nicolas-dupont-aignan-je-propose-de-quitter-l-union-europeenne-dans-sa-forme-actuelle_1682904_1471069.html

                (discussion sur les alliés de DLF et Syriza en particulier)

                Anel est au pouvoir avec Syriza, c’est un fait et l’avènement de Syriza a été un tremblement de terre, il faut avoir l’honnêteté de le reconnaître même si certains officiels européens font la moue. Peut-être que Syriza va plier, ça semble le plus logique compte tenu des forces en présence, d’autant que Syriza rêvait éveillé pendant longtemps. Mais peut-être pas et peut-être qu’ils vont obtenir ce qu’ils souhaitaient. A voir, je ne suis pas au courant de tout mais on ne peut pas comme ça, d’un revers de la main, balayer ce parti.
                 


              • Tythan 6 mai 2015 11:14

                Détruire l’UE ? Non, loin de l’UPR cette idée. La France en sort. Mais si les autres pays veulent continuer l’aventure, pas de problème. Ils sont libres de leur choix. 

                 

                Donc tu es sur le fond sur le même positionnement que nous lorsque je parlais des renégociations que DLF souhaite instaurer. Si des pays refusent ce qu’on leur propose, ils ne viennent pas...

                 

                Moi, je crois que la voie que tu proposes, si elle ne doit pas être fermée, reste très dangereuse. Souviens-toi, je le dis toujours aux militants de l’UPR, du Royaume-Uni qui a tenter dans un premier temps de faire cavalier seul avant de finalement se voir contraints de rallier la CEE et d’adopter des politiques qu’ils auraient très probablement réussi à éviter s’ils avaient été dans la CEE dès le départ (et notamment la PAC).

                 

                Quant à la deuxième partie de votre phrase, je ne l’ai pas comprise. 

                Je fais référence au fait que l’UPR, en acceptant de se soumettre à l’article 50, se soumet au droit européen. De même, l’UPR au fond accepte l’argument européiste selon lequel il n’y a pas d’autre alternative entre la sortie de l’UE (décrite comme engendrant le chaos) et le maintien du système actuel.

                Je suis d’accord que Juppé n’a rien à voir avec NDA. Ou que NDA n’a rien à voir avec Placé, ou Laurent, ou Bayrou. Je n’assimile pas et je n’assimilerai jamais NDA à un européiste tant qu’il maintient ses positions actuelles. 

                 

                Le pb, c’est qu’à l’UPR, on entend constamment ce type de conneries, le fil comme les docs officiels de l’UPR en témoignent.
                 
                Quand je parle de vérité, ce n’est pas sur les choix politiques. C’est sur le diagnostic et la mise en lumière de ce qu’est vraiment la construction européenne. Quand l’UPR dit que l’article 63 interdit toutes les restrictions aux échanges de capitaux, et que cela est la cause principale des délocalisations, il ne ment pas. C’est un fait. C’est la vérité. 

                 

                Et tu te trompes. En premier lieu car cet article admet des exceptions. Mais surtout parce que, comme svt à l’UPR, tu identifies le droit et la politique. L’article 63 n’est rien d’autre qu’un instrument au service d’une politique, d’une vision ultra-libérale. C’est contre cette vision qu’il faut lutter et non pas contre l’article en lui-même qui n’est rien d’autre qu’une norme à inverser.

                 

                La cause principale des délocalisations, c’est la différence des coûts.

                 

                [NDA] veut dénoncer les traités, c’est-à-dire rompre un contrat, autrement dit ne plus être lié aux obligations qu’il implique. Et rompre les traités qui lient la France, c’est finalement sortir de l’UE. Mais il n’aime pas le mot sortir. Il veut transformer le truc, en étant au cœur du système. Donc il n’y a rien à dénoncer en fait.
                Et là, je ne comprends pas ce qui te bloque... NDA veut dénoncer la forme des traités pour les transformer... Où est la contradiction ? Je ne vois pas. Et oui, NDA n’aime pas le mot sortie, tout comme moi. Accepter ce terme, c’est au fond reconnaître par avance notre défaite, se soumettre à l’alternative imposée par les européistes entre la situation actuelle et la sortie, vue comme le chaos.
                « Si la France n’y est plus, il n’y a plus rien. » Ce sont ses mots, les mêmes que tous les défenseurs de l’UE (sur ce point là, je ne dis pas qu’il est européiste, je constate juste que cette excuse est utilisée par les défenseurs de l’UE). Donc si la France sort du système de l’UE, c’est le néant, le chaos, l’apocalypse, the end ?

                 

                Il est clair que l’UE serait fragilisée. Mais je crois pour ma part que ce serait un risque énorme pour la France : l’UE pourrait prendre des mesures qui nous seraient défavorable et nous les imposer lorsque nous demanderons notre réintégration, exactement comme le Royaume Uni dont je parle plus haut. NDA a peut-être raison, mais il prend un risque énorme en disant cela (sauf que bien sûr il n’est pas au pouvoir).
                 
                Et puis il parle d’imposer aux autres la vision de la France. Sur ce point, je suis en total désaccord. 

                 

                Non, pas du tout. Il y a des points fondamentaux, sur lesquels nous ne céderons pas (par ex, la transformation de l’UE a minima en une monnaie commune, avec des parités ajustables). Et là, oui, nous imposerons nos choix, il n’y a pas d’autres solutions. Mais sur tout le reste, nous négocierons comme le font tous les pays du monde, toutes les personnes du monde même.

                 

                Alors qu’on peut utiliser un moyen juridique qui nous est offert pour nous retirer de l’UE légalement, sereinement, comme des grands ? 

                 

                La voie proposée par FA n’est pas plus légale ni plus sereine que les autres, il faut arrêter de vivre dans un conte de fées.

                 

                Et les autres peuples, on les consulte pour reconstruire une autre Europe ?

                 

                ça, c’est leur problème.

                 Quand on propose une politique, on sait de quelle manière on va la mettre en œuvre. Si on dit que ça n’a pas d’importance et qu’on verra ce qu’on fera, c’est lancer des idées et promettre des choses sans mesurer si cela est réalisable. Il y a un fond d’irresponsabilité dans un tel comportement.

                Plusieurs éléments de réponse : 1 NDA n’est pas près, on peut le déplorer, d’être en situation de responsabilités. Son rôle politique actuel n’est donc pas de se mettre dans la technique, ce qui serait présomptueux et inefficace politiquement (et c’est ce que tu ne comprenais pas dans ma critique de l’UPR).

                 

                Pour NDA, compte tenu de sa situation, il n’est absolument pas irresponsable de ne pas mettre trop les mains dans le cambouis.

                 

                2 NDA ne promet qu’une seule chose s’il est élu : c’est de défendre le programme qu’il a présenté, il n’a jamais, à ma connaissance, promis des choses qu’il serait incapable de tenir.

                 

                3) NDA a présenté deux projets de plan B, dont un modèle de traité alternatif. Perso, j’aurais pas mal de critiques à formuler sur ce projets, mais ce traité est une base de négociation, qui par essence, sera imprévisible. Nous devrons, dans l’hypothèse un peu audacieuse quand même où nous arriverions au pouvoir, céder sur des points. On ne peut pas savoir lesquels, on n’a pas essayer. Dans ces conditions, il est ridicule de faire un plan détaillé d’actions qui sera forcément dépassé par les événements.

                 

                Bien à toi, merci pour cet échange. J’ai rédigé plus vite que la première fois, en étant parfois plus abrupt dans mes jugements mais je suis sûr que tu seras capable de faire la part des choses.


              • Tosc Tosc 6 mai 2015 18:54

                @Tythan

                « Va pour le tu et merci pour ta réponse, qui est un peu tardive, je pense que le fil nous appartient désormais.Un point important : serait-il possible que des militants UPR tels que toi, qui, je le sais, sont dans les faits infiniment plus nombreux que les énergumènes qui ont sévi sur ce fil, publient de temps en en temps, lorsque ces énergumènes dépassent les bornes comme cela a été le cas, un commentaire les invitant à un peu plus de modération ?

                Parce que là, sérieux, les conneries de Fifi Brin d’Acier, ça commence à bien faire... Pour votre propre bien, Fifi Brin d’Acier faisant à mon avis beaucoup plus de mal à la cause de l’UPR qu’autre chose... »

                 

                Ça n’est pas de mon ressort. A chaque militant de l’UPR de se positionner par rapport à lui-même. Pour ma part, je veux bien appeler à la modération mais je ne peux pas être derrière tout le monde. Et chacun reste de toute manière libre d’agir comme il le souhaite

                 

                « Malheureusement, je n’ai pas la possibilité de visionner la vidéo de NDA mise en lien dans ton commentaire. Il est très possible que NDA y manque de clarté, NDA n’étant bien entendu pas parfait. Mais le plus souvent dans le cadre de ces vidéos, il n’y a absolument aucune incohérence et tout au plus des maladresses d’expression, et les conséquences qu’en tirent les militants de l’UPR sont à proprement parler délirantes. »

                 

                Je veux simplement dire qu’a priori, ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire viennent aisément (Boileau). L’ambiguïté permet à chacun de prendre ce qui lui convient. Or au final, beaucoup sont lésés. Un exemple typique, ce sont les gens qui écoutent ce que dit M. Wauquiez, pensant que l’UMP veut revenir à une Europe à 6. Mais d‘autres écoutent M. Juppé, prônant un discours ultra-européiste. D’autres encore écoutent les cadres de l’UMP qui se disent gaullistes. Enfin, certains sont obnubilés par l’entrée possible de la Turquie dans l’UE et prêtent l’oreille à ceux qui n’en veulent pas. Au final, les ¾ d’entre eux seront lésés. Voilà à quoi sert l’ambiguïté, à ratisser large dans l’électorat. A DLR, il y a des fans de la sortie de l’euro, d’autres qui veulent garder l’euro mais différemment, certains qui veulent sortir de l’UE, d’autres qui veulent transformer l’UE en une Europe des coopérations autour de projets de grandes envergures. Au final, les ¾ seront lésés.

                 

                « Trois militants de DLF (dont Jean-Paul B, que j’ai déjà eu l’occasion de rencontrer) ont exprimé leur étonnement et je suis quand même tenter de les croire plutôt que l’inénarrable « Evshee » qui ne manque pas une occasion d’insulter NDA sur la page facebook de l’UPR et un internaute qui n’hésite pas à titrer sa vidéo : « Petite découverte où l’on voit NDA en flagrant délit de propagande atlanto-européiste ». »

                 

                Je n’ai pas de compte FB mais je vais de temps en temps consulter celle de l’UPR. Des militants dénoncent certainement l’ambiguïté de NDA. Je les comprends, on vient ensemble de l’évoquer. Maintenant, il y a peut-être différentes manières de procéder. Je pense qu’ici, c’est surtout pour finir de convaincre les militants de l’UPR où les sympathisants qui visiteraient la page FB de l’UPR. Ça me poserait plus de problèmes si ce genre de commentaires était publié sur la page FB de NDA. L’excès de zèle peut parfois être contre-productif. Je termine néanmoins en disant que c’est le zèle des militants UPR qui m’a fait découvrir ce parti politique, et pour ça, je les en remercie.

                 

                « D’accord avec toi dans la détestation des slogans, mais ce défaut là, NDA le partage avec tous les hommes politiques sans exception, y compris FA. »

                 

                A la différence que les slogans d’Asselineau sont expliqués pendant 3 heures de temps, preuves à l’appui qui justifient leur prise avec la réalité. Typiquement, l’Europe c’est la guerre.

                 

                « L’UPR dénonce les problèmes de l’UE, c’est vrai. Mais la propagande de l’UPR sur les méfaits de l’UE me paraît souvent très excessive et caricaturale à un point qu’il est difficile de la suivre. »

                 

                Il n’y a pas de complaisance à avoir avec l’UE. Et je ne crois pas que les développements et les raisonnements appuyés sur les faits soient caricaturaux. Les analyses de l’UPR se confirment malheureusement un peu plus chaque jour. Ce qui peut paraître caricatural (impression peut-être parfois véhiculée par la sélection des images) est en fait tristement véridique.

                 

                « Mais quand on regarde objectivement la doc de l’UPR, on est quand même frappé par l’importance que prend l’argumentation sur la possibilité juridique de sortie de l’UE, alors que ce point est tout à fait secondaire. » 

                 

                J’en parlais dans ma réponse précédente mais je le répète : c’est tout sauf secondaire. A mon avis, 90% des français pensent que sortir de l’UE est impossible. Et bien il faut leur dire que c’est faux, qu’il n’y a pas un choix fatidique à faire entre : rester pour l’éternité dans l’UE et faire la révolution.

                 

                « La sortie compte, c’est tout.Deuxième élément : l’UPR passe le plus clair de son temps, non à dénoncer l’UE, mais à dénoncer les partis « leurres » qui empêcherait ce génial parti d’éclairer les Français.. »

                 

                Je pense que ton « génial » était un peu sarcastique, mais je ne le prends pas mal. Je pense que l’UPR dénonce bien plus l’UE que les partis leurres. D’ailleurs, il n’y a qu’à dénombrer les conférences qui parlent de l’UE et les conférences qui parlent des partis politiques français. Cependant, dénoncer les partis «  leurres » est tout aussi important car c’est une des raisons qui permet à l’UE de continuer son bonhomme de chemin, en profitant de la naïveté des peuples qui votent un coup à droite, un coup à gauche, sans que cela ne change quoi que ce soit.

                 

                « On ne se soumet pas alors au bon vouloir des autres Etats et des institutions européennes qui peuvent, par l’article 50, imposer une délai de 2 ans avant de rendre effective la sortie. »

                 

                Le délai de 2 ans est un délai maximum et n’est pas imposé à proprement parler. Il faut en fait comprendre : « vous avez maximum 2 ans pour sortir de l’UE ». Cela dépend de la durée des pourparlers légitimes avec les autres Etats et des démarches nécessaires à une sortie en bonne et due forme. Cette durée permet aux problèmes techniques qui se posent d’être résolus sereinement, de manière ordonnée et sans remous.

                Dénoncer les traités, c’est se mettre à dos tout le monde, créer la panique dans les sphères économiques, financières et diplomatiques par cette sorte d’acte de rébellion soudaine. Rien de bien responsable et rien de bien profitable sur le court comme sur le moyen-terme pour la France et ses citoyens. Ça ne fera créer que de l’animosité et de la méfiance à l’égard de notre pays. Je ne pense pas que cela soit bon.

                 

                « Mais surtout, nous, nous ne voulons pas forcément sortir, on préférerait renouveler l’UE, ce que la dénonciation permet. »

                 

                 Renouveler ? Explique-moi ça. Est-ce que c’est un autre mot pour désigner la confédération ? Votre projet d’autre Europe ?

                 

                « De Gaulle a obtenu ce qu’il voulait, c-a-d la PAC. Pourquoi serait-il impossible d’avoir le même résultat ? »

                  

                Pour les raisons que j’ai évoquées : le delta de poids politique entre le gaullisme de l’époque et DLF d’aujourd’hui, et la différence de taille de l’UE de l’époque et de l’UE d’aujourd’hui. Je rajouterai même la différence de forme et de fonctionnement de l’UE.

                Par ailleurs, j’ai envie de dire que la PAC a été le lot de consolation de De Gaulle. Son projet d’Europe ne se limitait pas du tout à ça. En gros, il a échoué sur toute la ligne, sauf sur l’agriculture. Et avec l’orientation politique des traités d’aujourd’hui, cela aurait été impossible de faire la PAC car elle est complètement contraire à la logique ultralibérale.


              • Tosc Tosc 6 mai 2015 18:56

                « Non. Cela n’a rien à voir, cf. mes explications dans mon commentaire précédent. »

                  

                Quelles explications ?

                 

                « Le pb mathématique que pose FA n’a rien à voir avec la question posée, qui est de savoir si différents pays sont capables de se mettre d’accord sur un compromis. Le seul pb qui existe, c’est la négociation, les mahts n’ont rien à y faire et il est ridicule d’en parler. »

                 

                Quand 95% des gouvernements des pays de l’UE sont européistes, je vois mal comment vous arriverez à un compromis. On vous dira de vous la boucler, avec les pressions substantielles qui vont avec. Or comme il sera impossible d’avoir 100% de gouvernements prêts à faire des compromis avec DLF (il faudrait pour cela qu’ils ne soient ni de droite libérale, ni de gauche libérale, ni de gauche radicale, ni du centre, ni écolo, ni communiste), c’est bien aussi d’un problème mathématique dont il s’agit.

                 

                « La seule chose que dit l’ex pris par FA, c’est qu’il est impossible que tous les pays aient exactement l’Europe qu’ils veulent. ça d’accord, mais personne ne l’a jamais contesté et personne à DLF n’imagine dicter exactement le traité alternatif proposé aux autres pays européens... »

                 

                Donc finalement, vous savez déjà que l’Europe que vous voulez, vous ne l’aurez pas. Je suis d’accord avec toi : il est impossible d’avoir un programme politique qui convienne à 28 peuples différents. Je ne comprends donc pas pourquoi on se casse la tête à vouloir réfléchir à un truc qui n’arrivera jamais à convenir à tout le monde, pourquoi on s’acharne à créer un truc commun au-dessus des nations, alors qu’on pourrait déjà s’occuper de faire un truc qui nous convient à nous, et uniquement pour nous. Adoptons une politique nationale qui défend nos intérêts, et que chaque pays fasse de même et ce sera parfait. Toute construction européenne est vouée à ne donner pleine satisfaction à personne (je reprends vos propos). Et si on veut quand même une construction européenne, on l’impose (comme c’est le cas aujourd’hui), piétinant la démocratie, les droits de l’homme et la liberté des peuples. Je dis donc non merci.

                 

                « Si le pouvoir en question se cantonne à des questions d’organisation des structures de l’UE, sans chercher à imposer une politique communiste, ce n’est pas impossible.. »

                 

                Donc si je comprends bien : on élit des gouvernements qui ne s’occuperaient de ne changer que l’organisation des structures de l’UE, mais qui par contre ne modifieraient absolument pas la politique menée ? On continue à fond dans l’ultralibéralisme même si on est communiste, gaulliste ou écolo ? Donc finalement, on ne change rien.

                 

                « Mais pas de pbs. S’il est possible de répondre à certaines préoccupations en aménageant les traités, on le fait. et sinon, ils ne viennent pas et nous, à DLF, nous avons toujours souhaité respecter la volonté populaire. »

                 

                Donc si quinze pays veulent conserver la Commission Européenne telle qu’elle est, vous allez aménager les traités pour satisfaire aux exigences de ces autres peuples ? A quoi cela aurait-il servi de voter pour DLF qui avait promis la suppression de la Commission ? (Je prends volontairement un exemple grossier mais vous êtes en train de m’expliquer que vous seriez prêts à brader vos propositions, et donc à trahir les électeurs français qui vous auraient mis au pouvoir.)

                Et si les points ne sont pas négociables, alors les pays ne rentrent pas ? Ok, logique. Mais finalement, vous vous retrouverez tout seul. Autant faire une politique nationale directement qui puisse satisfaire pleinement nos intérêts.

                 

                « Attention, on sent que tu t’es basé sur les dossiers de FA dont la valeur historique est nulle. »

                 

                Et qu’est-ce qui te permet de dire cela ? Serais-tu historien sur le sujet ?

                 

                « Attention sur le fédérateur extérieur. »

                 

                Attention  ? Pourquoi donc ? Attention Monsieur le Président de la République, vous dîtes des énormités ?

                 

                « Mais que ce soit vrai ou pas, plus bas, tu reconnais qu’il y a eu des négociations ensuite, ce qui valide donc ce que je disais. »

                 

                Ça ne valide rien du tout de ce que tu disais, pardonne-moi. Les négociations que j’ai évoquées ont été faîtes en catimini, dans le secret des cabinets, dans la pénombre des commissions, dans le clair-obscur des cours de justice (pour citer Monsieur Séguin). Il n’y a qu’à regarder la presse de l’époque. On annonce la signature d’un traité mais on ne sait pas qui a négocié. Tout a été fait dans le silence et la discrétion. Acte unique, Traité de Maastricht, d’Amsterdam, de Nice, etc. Quelques personnes seulement prenaient part aux négociations, et certainement pas les parlementaires ou les responsables politiques plus généralement. Et comme par hasard, l’Europe depuis 1957 n’a été que davantage dans la même direction. Ceux qui rédigeaient les traités les faisaient conformes à leurs intérêts.

                 

                « Tu te trompes  : http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/10/nicolas-dupont-aignan-je-propose-de-quitter-l-union-europeenne-dans-sa-forme-actuelle_1682904_1471069.html&nbsp ; »

                 

                Ok, je me suis trompé. Il l’a dit. Comme il a dit que ce que j’ai rapporté en vous mettant le lien de la vidéo.

                Il l’a dit. Mais pourquoi ça ne réapparaît pas dans son programme politique ? Ou dans sa profession de foi de 2012 ? En finir avec l’Europe bureaucratique pour passer à une Europe des Nations à la carte ? Le FdG aurait pu dire : En finir avec l’Europe bureaucratique pour passer à une Europe sociale qui met l’humain à la première place ? L’UMP aurait pu dire : En finir avec l’Europe bureaucratique pour passer à une Europe efficace, courageuse et concrète ? C’est là une formule floue qui permet à toute ambiguïté d’exister. En finir, ça peut vouloir dire tout et son contraire. Le problème, c’est que les paroles s’envolent, mais les écrits restent. J’espère pour toi que tu ne seras pas lésé si NDA arrive au pouvoir.

                 

                « Anel est au pouvoir avec Syriza, c’est un fait et l’avènement de Syriza a été un tremblement de terre, il faut avoir l’honnêteté de le reconnaître même si certains officiels européens font la moue. »

                  

                Je n’ai pas senti une seule secousse. Et vous ? L’Europe est toujours ce qu’elle est et continue toujours dans la même direction. La Grèce ne fait juste que négocier son prochain versement. Elle attend 7 milliards environ, mais si elle veut les avoir, il faut qu’elle entame de nouvelles réformes, réformes qui n’étaient pas au programme de Syriza.

                 

                « Peut-être que Syriza va plier, ça semble le plus logique compte tenu des forces en présence, d’autant que Syriza rêvait éveillé pendant longtemps. Mais peut-être pas et peut-être qu’ils vont obtenir ce qu’ils souhaitaient. A voir, je ne suis pas au courant de tout mais on ne peut pas comme ça, d’un revers de la main, balayer ce parti. »

                 

                Soit. Attendons encore quelques mois. Je t’accorde le bénéfice du doute.


              • Tosc Tosc 6 mai 2015 18:59

                « Donc tu es sur le fond sur le même positionnement que nous lorsque je parlais des renégociations que DLF souhaite instaurer. Si des pays refusent ce qu’on leur propose, ils ne viennent pas... »

                 

                Si ce n’est que nous ne voulons rien soumettre aux autres pays. Mais tant mieux si nous sommes d’accord sur ce point. La liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes et à choisir leur destin est une liberté fondamentale.

                 

                « Moi, je crois que la voie que tu proposes, si elle ne doit pas être fermée, reste très dangereuse. Souviens-toi, je le dis toujours aux militants de l’UPR, du Royaume-Uni qui a tenter dans un premier temps de faire cavalier seul avant de finalement se voir contraints de rallier la CEE et d’adopter des politiques qu’ils auraient très probablement réussi à éviter s’ils avaient été dans la CEE dès le départ (et notamment la PAC). »

                 

                Se voir contraint par les USA. Sinon, le Royaume-Uni ne serait jamais entré dans la CEE. Je pense que tu prends néanmoins un mauvais exemple. Le Royaume-Uni n’aurait jamais eu la PAC s’il n’était pas entré dans la CEE.

                  

                « Je fais référence au fait que l’UPR, en acceptant de se soumettre à l’article 50, se soumet au droit européen. De même, l’UPR au fond accepte l’argument européiste selon lequel il n’y a pas d’autre alternative entre la sortie de l’UE (décrite comme engendrant le chaos) et le maintien du système actuel. »

                 

                Donc quand je dépasse une limite de vitesse et qu’on me met une amende, si je la paye, je ne suis rien d’autre que quelqu’un de soumis au droit ? Excuse-moi, mais si respecter le droit est quelque chose d’anormal, alors vivons dans l’anarchie. Tuons tout ce qui bouge, massacrons-nous, faisons la guerre partout où nous voulons, à qui nous voulons. Violons toutes les règles de savoir-vivre, de vie en société, etc. Soyons des Boko Haram ou des Aqmi. Revenons à l’âge barbare (et encore, il y avait des traditions et des coutumes qui étaient respectées). Tu vas me dire que je caricature mais ça a l’air de te choquer que nous proposions de nous conformer au droit. On ne cesse d’entendre des plaintes dès que le droit est violé, que ce soit au niveau national ou international. Et quand on propose de se conformer au droit, on nous taxe de soumis. Je ne sais pas, si demain, la France décide de ne plus verser un rond à l’UE, imagine juste les conséquences d’un tel comportement. La France s’est engagée dans l’UE, elle doit respecter ses engagements. Si elle ne veut plus, elle met fin au contrat qui la lie, et, super, tu sais quoi ? C’est même prévu dans le contrat. Génial ! Au moins, je fais bonne figure, je respecte le contrat jusqu’au bout, je ne mets en porte-à-faux avec personne. On ne peut rien me reprocher.

                 

                « Le pb, c’est qu’à l’UPR, on entend constamment ce type de conneries, le fil comme les docs officiels de l’UPR en témoignent. »

                 

                Est-ce que DLF ne propose pas une autre Europe ? Si. On en a parlé plus haut de cette fameuse confédération respectueuse des nations. L’UPR dit simplement qu’il y a les partis qui continuent avec cette UE actuelle, et d’autres qui proposent d’en changer. DLF fait partie de la seconde catégorie (il y a bien sûr des nuances dans les changements proposés mais ça reste autre chose que le truc actuel). Et puis, il y a une dernière catégorie qui ne veut plus d’Europe du tout. L’UPR en fait partie.

                 

                « Et tu te trompes. En premier lieu car cet article admet des exceptions. »

                 

                Ah  ?

                 

                « Mais surtout parce que, comme svt à l’UPR, tu identifies le droit et la politique. L’article 63 n’est rien d’autre qu’un instrument au service d’une politique, d’une vision ultra-libérale. C’est contre cette vision qu’il faut lutter et non pas contre l’article en lui-même qui n’est rien d’autre qu’une norme à inverser. »

                 

                Je l’ai déjà dit mais le droit européen EST politique. Il a été créé comme ça, délibérément. Ce n’est pas l’UPR qui invente quoi que ce soit. La vision ultralibérale a des conséquences néfastes sur notre pays à cause des articles européens qui permettent à cette politique de s’exercer. Ils l’organisent, le mettent en œuvre. Si tu sors de l’UE, tu te libères de ces articles qui imposent cette politique et tu es ensuite libre de faire la politique que tu veux !

                 

                « La cause principale des délocalisations, c’est la différence des coûts. »

                 

                Marrant, dans les années 50/60/70/80, il n’y avait pas de délocalisations. Et pourtant, les chinois, les bangladais, les vietnamiens avaient des salaires de misère. Etrange non ? Ben non, les entreprises françaises n’étaient pas libres de fabriquer là où elles voulaient. C’était l’emploi en France qui était favorisé. Or aujourd’hui, on ne peut rien faire pour empêcher une entreprise d’aller voir ailleurs si j’y suis.

                   

                « Et là, je ne comprends pas ce qui te bloque... NDA veut dénoncer la forme des traités pour les transformer... Où est la contradiction ? Je ne vois pas. Et oui, NDA n’aime pas le mot sortie, tout comme moi. Accepter ce terme, c’est au fond reconnaître par avance notre défaite, se soumettre à l’alternative imposée par les européistes entre la situation actuelle et la sortie, vue comme le chaos. »

                 

                Faux. Les européistes disent qu’il n’y a aucune voie de sortie.

                Ce qui me bloque, c’est que NDA dit : je veux dénoncer les traiter, mais attention pas en sortir. Tu dis qu’il veut transformer les traités par la dénonciation. Or, comme je l’ai expliqué, dénoncer c’est sortir. Or si tu sors des traités, tu ne les transformes pas. Tu en sors. Donc il y a un flou permanent qui est entretenu.

                 

                 « Il est clair que l’UE serait fragilisée. Mais je crois pour ma part que ce serait un risque énorme pour la France : l’UE pourrait prendre des mesures qui nous seraient défavorable et nous les imposer lorsque nous demanderons notre réintégration, exactement comme le Royaume Uni dont je parle plus haut. NDA a peut-être raison, mais il prend un risque énorme en disant cela (sauf que bien sûr il n’est pas au pouvoir). »

                 

                L’UE serait certes fragilisée mais c’est à mon avis une erreur de penser que l’UE prendrait des mesures qui nous seraient défavorables. Beaucoup de pays n’auraient aucun intérêt à entrer en discorde avec la France et pâtiraient de sanctions économiques ou autres. La France, quant à elle, montrerait à tous que l’UE est une construction dictatoriale. Beaucoup de pays, je suis sûr, suivront le mouvement et quitteront le navire (du simple fait que la France est le 2e contributeur au budget européen, et que ça serait la catastrophe pour l’UE si tout ce budget n’était plus abondé par la France). Par ailleurs, la France aurait de quoi commercer avec la Francophonie, mais aussi avec une Russie avec qui nous relierions des liens, beaucoup de pays d’Asie et d’Amérique du Sud.


              • Tosc Tosc 6 mai 2015 19:00

                « La voie proposée par FA n’est pas plus légale ni plus sereine que les autres, il faut arrêter de vivre dans un conte de fées. »

                 

                Ben… si. Qu’est-ce que tu veux que je te dise de plus. C’est pas un conte de fée, c’est juste la chose le plus concrète et la plus pragmatique (au sens pratique du terme).

                 

                « ça, c’est leur problème. »

                  

                Donc DLF s’assoit sur la démocratie ?

                 

                « Plusieurs éléments de réponse : 1 NDA n’est pas près, on peut le déplorer, d’être en situation de responsabilités. Son rôle politique actuel n’est donc pas de se mettre dans la technique, ce qui serait présomptueux et inefficace politiquement (et c’est ce que tu ne comprenais pas dans ma critique de l’UPR). »

                 

                Sur l’inefficacité, ça reste à voir. Nous verrons quand l’UPR sera médiatisé (au passage, je ne vois rien de présomptueux là-dedans).

                 

                « 2 NDA ne promet qu’une seule chose s’il est élu : c’est de défendre le programme qu’il a présenté, il n’a jamais, à ma connaissance, promis des choses qu’il serait incapable de tenir. »

                 

                Je n’ai jamais dis le contraire.

                 

                « 3) NDA a présenté deux projets de plan B, dont un modèle de traité alternatif. Perso, j’aurais pas mal de critiques à formuler sur ce projets, mais ce traité est une base de négociation, qui par essence, sera imprévisible. Nous devrons, dans l’hypothèse un peu audacieuse quand même où nous arriverions au pouvoir, céder sur des points. On ne peut pas savoir lesquels, on n’a pas essayer. Dans ces conditions, il est ridicule de faire un plan détaillé d’actions qui sera forcément dépassé par les événements. »

                 

                De ce que je comprends, le programme de DLF, en ce qui concerne l’UE, est donc sujet à chamboulement complet. Il est donc fourbe de promettre quelque chose qui est conditionné à des facteurs extérieurs sur lesquels NDA n’a aucune prise.

                La sortie de l’UE n’engage que la France, et personne d’autre. C’est ça l’avantage. L’UPR fait des promesses qui peuvent être tenues.

                 

                « Bien à toi, merci pour cet échange. J’ai rédigé plus vite que la première fois, en étant parfois plus abrupt dans mes jugements mais je suis sûr que tu seras capable de faire la part des choses. »

                 

                Pareil, je m’excuse aussi. Mais notre discussion touche à sa fin. Donc on accélère. Et puis, je pars à l’étranger à la fin de la semaine pour plusieurs mois donc ça va être compliqué de poursuivre au-delà.

                (Désolé pour le morcellement de la réponse, mais il y a une limite de caractères par commentaire)


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 avril 2015 22:23

                Pour comprendre ce que propose Dupont Aignan, il suffit de lire sa profession de foi aux élections de 2012 : « passer à une Europe des Nations, à la carte, autour de projets comme Airbus ou Ariane ».


                Pas un mot sur : « comment on modifie les Traités européens », pour arriver à ce résultat !
                Dupont Aignan a toujours refusé un débat public avec Asselineau.
                Il ne dit jamais un mot sur les origines américaines de l’ UE et de l’euro, c’est un ancien Young Leader. Ceci explique sans doute cela.

                En tous cas, il est totalement opposé à la sortie de la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, unilatéralement par l’article 50.

                Et il fait régulièrement du pied au FN.
                Il a soutenu Mégret à Béziers et la « Ligue du Sud » de Bompard dans le Vaucluse.

                • Tythan 17 avril 2015 10:50

                  @Fifi Brind_acier

                  Encore une fois, vous êtes ridicule de vouloir chercher des poux dans la tête de Nicolas Dupont-Aignan.

                  Que reprochez-vous à la profession de foi de Nicolas Dupont-Aignan, plutôt très complète et très bien faite ? Vous souhaitez qu’Airbus ou Ariane soient arrêtés ?

                  Pas un mot sur : « comment on modifie les Traités européens », pour arriver à ce résultat !

                  La profession de foi n’est pas un manuel, c’est l’expression condensée d’un programme et d’objectifs à atteindre. Il est donc normal que NDA ne se lance pas dans de grands développements sur ce sujet. Mais la réponse à votre question est simple : en proposant une renégociation des traités, au besoin en passant par leur dénonciation. Cf. site internet de debout la France.

                  Il ne dit jamais un mot sur les origines américaines de l’ UE et de l’euro

                  Les Etats-Unis comptent effectivemet parmi ceux qui ont permis la construction européenne, notamment en libérant l’Europe du joug nazi et en protégeant l’Europe occidentale contre la menace soviétique. En quoi est ce condamnable ? En quoi serait-ce utile de le rappeler ? Quant à leur rôle dans la création de l’euro, il est marginal, tous les historiens sont d’accord là dessus.

                  c’est un ancien Young Leader. Ceci explique sans doute cela.

                  Mais bien sûr, Nicolas Dupont-Aignan a été sélectionné depuis l’enfance dans un programme de la CIA, et ce uniquement pour faire de l’ombre à votre grand leader !!! smiley

                  En tous cas, il est totalement opposé à la sortie de la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, unilatéralement par l’article 50.

                  Nouveau mensonge de l’UPR... La preuve ici.

                  Et il fait régulièrement du pied au FN.

                  On lit l’article, on consulte les liens... Et on ne voit pas en quoi NDA aurait fait des appels du pied au FN, encore au moins en quoi de tels appels seraient réguliers... Par ailleurs, cet article date d’il y a deux ans, sans pour autant qu’un quelconque rapprochement ait eu lieu. Peut-être parce qu’il est faux ?

                  Il a soutenu Mégret à Béziers

                  N’importe quoi, Mégret n’a jamais été candidat à Béziers... NDA a soutenu Robert Ménard, qui n’appartient ni au FN ni au RBM. Ménard n’est pas ma tasse de thé, mais en quoi le fait que le FN ait annoncé soutenir également R Ménard devrait forcer DLR à se dédire ? Parce que le FN dirait que blanc c’est blanc, il faudrait dire que c’est noir ?

                   la « Ligue du Sud » de Bompard dans le Vaucluse

                  Et alors ? Les candidats soutenus n’ont, à ma connaissance, jamais appartenu au FN et cela fait dix ans que Jacques Bompard a quitté le FN...

                  Il y en a ras le bol de vos attaques Fifi Brin d’Acier. Elles sont sans queue ni tête, insultantes, fausses, contre-productives. Vous souhaitez qu’on se mette au même niveau que vous ? Qu’on rappelle le passé trouble de François Asselineau et ses activités ? Ses louvoiements avant la fondation de l’UPR ? Sa position actuelle, payé par nos impôts à faire de la politique alors qu’il n’est pas élu ? Qu’on mette en lumière ses revirements sur les élections ? Ses inombrables propos complotistes totalement ridicules ? 

                  http://tythan.over-blog.com


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:20

                  @Tythan
                  Exact, j’ai confondu Mégret et Ménard, toutes mes excuses !
                  C’est vrai que ça change vachement les données ! MDR !
                  Bompard est sans doute communiste ? MDR !
                  Vous fréquentez quand même de drôles de gens !
                  C’est vrai, à l’ UPR, nous ne mangeons pas les mêmes rillettes que DLR !


                  Il n’existe qu’un seul moyen de renégocier les Traités : c’est l’article 48 du TFUE :
                  « Un seul pays peut s’opposer à tout changement ».
                  C’est l’unanimité qui décide du changement des traités, pas les élections dans un pays.
                  Vous faites comment pour imposer vos propositions aux 27 autres pays ?
                  Silence radio !

                  Vous évitez de répondre à mes questions sur l’article 48, en détournant la conversation sur Asselineau. Asselineau n’a aucun passé trouble. Il est Haut fonctionnaire au Ministère des Finances. Il a été placardisé par Sarkozy, pour avoir rendu un rapport sur l’avenir sans avenir de l’ UE & de l’euro. Ce qui est une décision politique.

                  Vous ignorez qu’un fonctionnaire titulaire ne peut pas être licencié, sauf faute professionnelle ? Rendre un rapport qui s’avère chaque jour plus lucide, n’est pas une faute professionnelle.

                  Quels propos complotistes tient Asselineau ? Toutes ses interventions sont sourcées.
                  L’intervention des USA en Ukraine, ce n’est pas un complot ?
                  Même Soros reconnaît qu’il a financé Maïdan !

                • Tythan 17 avril 2015 11:42

                  @Fifi Brind_acier

                  J’en ai assez de discuter avec vous. Un minimum de respect de votre contradicteur est indispensable, et vous n’en faits pas preuve. Reprenez-vous !Exact, j’ai confondu Mégret et Ménard, toutes mes excuses !
                  C’est vrai que ça change vachement les données ! MDR !

                  A mon avis, c’est révélateur du sérieux de votre démarche. Et Mégret a lui aussi quitter le FN depuis 10 ans...Vous fréquentez quand même de drôles de gens ! Assez amusant de la part d’un militant de l’UPR, dont beaucoup de militants sont issus de la mouvance Soral/Dieudonné et dont le président ne voit aucun problème à fréquenter des bars d’extrême droite...Pour rappel, François Asselineau est un ancien ami de Paul-Marie Couteaux également...

                  C’est vrai, à l’ UPR, nous ne mangeons pas les mêmes rillettes que DLR ! 

                  Expression ridicule. J’adore les rillettes et je vous souhaite de manger les mêmes que moi, ça vous détendrait un peu et vous en avez visiblement besoin !

                    Il n’existe qu’un seul moyen de renégocier les Traités

                    Ce que tu dis est ridicule : la négociation est elle-même un moyen, la phrase que tu emplois n’a aucun sens.

                    C’est l’unanimité qui décide du changement des traités.

                    Et en quoi cela contredit-il mon propos ?

                    Vous faites comment pour imposer vos propositions aux 27 autres pays ? 

                    Qui parle d’imposer nos propositions ? Nous posons nos propositions sur la table pour qu’elles soient acceptées, par pour les imposer. Autrement, ce ne serait pas une négociation !

                    Vous évitez de répondre à mes questions sur l’article 48

                    Je n’ai pas toujours le temps de répondre à tout, mais enfin au bout d’un moment il faut quand même arrêter de se foutre de la gueule du monde : j’ai déjà répondu, dans ce commentaire ou ailleurs, à toute vos critiques. C’est loin d’être votre cas.

                    en détournant la conversation sur Asselineau

                    Je détournerait la conversation sur Asselineau ? Non vous n’avez pas honte de vous ? Qui a lancé des attaques personnelles sans queue ni tête ici ? Vous ou moi ?

                    Soyez honnête ne serait-ce qu’une minute dans votre vie et répondez !

                    Asselineau n’a aucun passé trouble. Il est Haut fonctionnaire au Ministère des Finances. Il a été placardisé par Sarkozy.

                    D’accord. Donc, le fait que François Asselineau, pendant des années, ait été pro-européen, ne se soit que très tardivement opposé aux dérives de l’UE, ne pose aucun problème ? Pas plus que le fait qu’il ait été un collaborateur proche de Charles Pasqua, condamné à de multiples reprises pour des malversations ? Au sein du CG du 92 qui plus est, panier de crabes bien connu !

                    Vous ignorez qu’un fonctionnaire titulaire ne peut pas être licencié, sauf faute professionnelle ? Rendre un rapport qui s’avère chaque jour plus lucide, n’est pas une faute professionnelle. 

                    Ce n’est pas ce qu’on reproche à François Asselineau. Ce qu’on lui reproche, c’est de mener une activité politique grâce à son placard doré. S’il était honnête, il démissionnerait de son lucratif poste au ministère de la défense où il n’est pas employé véritablement.

                    Quels propos complotistes tient Asselineau ? Toutes ses interventions sont sourcées. 

                    Non, absolument rien n’est sourcé correctement. Petit florilège ici. Mais il y a beaucoup d’autres exemples.

                    L’intervention des USA en Ukraine, ce n’est pas un complot ?

                    Au fond, j’avoue que je m’en contrefous un peu. Mais il y a un point qui devrait vous faire tilt : pour qu’il y ait complot, il faut qu’on cache quelque chose. Et les Etats-Unis ont-ils jamais caché soutenir le gouvernement ukrainien actuel ?

                    Je ne sais pas si Soros a financé Maïdan et à vrai dire je m’en contrefous. Au départ, Maïdan est quand même pas mal spontané et il y a des forces positives de révolte contre un régime ultra-corrompu et déficient. Le problème, c’est que ces forces se sont fait débordés par pire que ce qui existait avant. Les Etats-Unis soutiennent ce pire, et je le condamne. Voilà ce qu’on peut dire, et les gesticulations de François Asselineau pour complaire à la Russie et obtenir des interviews dans les médias russes est presque aussi méprisable que le comportement de nos gouvernants actuels.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:46

                      @Tythan
                      Ben pardi, en plus d’avoir été persécuté par Sarkozy, placardisé et son service supprimé, il faudrait qu’ Asselineau démissionne ! J’ai assez discuté avec vous, continuez donc avec le FN !


                    • Alex Térieur Alex Térieur 17 avril 2015 11:55

                      @Fifi Brind_acier
                       
                      Bien que cet article ne concerne pas le FN, je ne vous laisserais pas casser du sucre sur un patriote comme NDA. Vous ne serez jamais élu sur l’article 50 alors arrêtez de nous bassiner avec ça.
                       
                      La culture de gouvernement d’une formation politique responsable et patriotique intègre aussi le compromis (sans compromission ni abdication sur l’essentiel) en fonction de nos intérêts nationaux, de la conjoncture, du rapport de force du moment. Croyez bien que si en 2017 Marine est élue, la technocratie et la superstructure bruxelloise seront déjà prêtes à bien des concessions, des renégociations. La France n’est pas la Croatie… Dans le cadre des discussions avec Bruxelles qui suivront l’arrivée d’un gouvernement d’union nationale-patriotique à la tête de notre pays, nous entendons recouvrer notre totale souveraineté, nous ne transigerons pas sur ce point soyez-en persuadé. Enfin, le FN souhaite avant toute chose interroger nos compatriotes dans le cadre d’un referendum sur cette sortie éventuelle de l’Europe de Bruxelles et le recouvrement de notre monnaie nationale ; question trop importante pour que le peuple souverain ne puisse en décider.


                    • Tythan 17 avril 2015 12:00

                      @Fifi Brind_acier

                      Ben pardi, en plus d’avoir été persécuté par Sarkozy

                      Tu vas avoir beaucoup de mal à faire passer le bedonnant François Asselineau pour un homme persécuté... Il a l’air plutôt en forme comme mec.Et puis, rappelle-moi, cela fait combien de temps que N Sarkozy n’est plus président ? Aux dernières nouvelles, depuis 2012 il me semble.

                      placardisé et son service supprimé, il faudrait qu’ Asselineau démissionne

                      Ben oui... François Asselineau bénéficie d’un emploi fictif, il faut dire les choses par leur nom. Cela ne te pose aucun problème, je veux bien le comprendre. En revanche, vois-tu, moi, je paye des impôts et je n’ai aucune envie que ces impôts servent à financer l’aventure personnelle d’un homme qui n’est pas élu.

                      J’ai assez discuté avec vous


                      Au fond de toi, tu sais bien combien j’ai raison sur toute la ligne. J’en ai assez moi aussi de répondre à tes conneries. Pourquoi n’arrêtes-tu pas de calomnier et d’insulter mon parti ? Ce serait si simple !

                      continuez donc avec le FN !

                      Continuer quoi ? Qu’est ce qu’aurait concrètement commencé DLF avec le FN ??? J’en ai assez de ces calomnies à la con ! Tu veux que je répondes quoi ? Continuez bien, à l’UPR, avec vos amis Serge Ayoub & Co ?

                    • malitourne malitourne 17 avril 2015 12:09

                      @Alex Térieur

                      Ben si on va continuer justement à bassiner les formation qui critiquent l’UE, sans vouloir clairement la quitter


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 12:11

                      @Alex Térieur
                      Je ne mets pas en cause le patriotisme de Dupont Aignan, mais sa compréhension des Traités. Vous comprenez ce qui écrit dans les Traités ?
                      Je vais l’écrire en gros : ARTICLE 48 :


                      « UN SEUL ÉTAT PEUT S’OPPOSER A TOUT CHANGEMENT DANS LES TRAITES »
                      « Un seul Etat peut s’opposer à tout changement dans les Traités ».
                      Même pour changer une virgule, il faut l’accord des 27 autres, et demain, 28 ou 39, ou 30, puisque personne ne sait où ça s’arrête !

                      Cela veut dire qu’il faut que les 28 pays soient tous d’accord en même temps avec le programme de DLR.

                      Où sont les 27 pays d’accord avec DLR ? Il est là le problème.

                      Sans l’accord des 27 autres pays, vous ne changerez pas une virgule !

                      Si vous voulez la souveraineté, pas besoin de le demander aux 27 autres, vous appliquez l’article 50, et c’est la sortie de l’ UE. Mais vous n’êtes pas d’accord avec l’article 50 ! Alors, je vous laisse à vos illusions.
                      L’ UE n’est pas réformable, c’est un système verrouillé par l’article 48.

                    • Tythan 17 avril 2015 12:19

                      @Fifi Brind_acier

                      Tu n’es vraiment rien d’autre qu’une personne méprisable. Un sale menteur et je vais le prouver une nouvelle fois.


                      Je passe sur tes arguments à la con directement recopiés de ton bréviaire.

                      Tu écris, « Je ne remets pas en cause le patriotisme de Dupont-Aignan »

                      Or, dans un autre message de ce même fil (il faut le faire), tu écrivais, en parlant de Nicolas Dupont-Aignan : 

                      Il ne dit jamais un mot sur les origines américaines de l’ UE et de l’euro, c’est un ancien Young Leader. Ceci explique sans doute cela.

                      Pour ceux qui ne le savent pas, l’affaire des « young leaders » est une vieille calomnie de l’extrême droite lancée par Pierre Hillard et Salim Laïbi, plus connu sous le nom de « librepenseur », compagnon de route d’Alain Soral, faisant de Nicolas Dupont-Aignan un agent de la CIA parce qu’il aurait été désigné « young leader » par l’association « French American Foundation ».

                      Quelle honte !!!

                      Comme quoi les militants de l’UPR qui aiment tant se présenter comme a politiques mangent à tous les râteliers...

                    • malitourne malitourne 17 avril 2015 12:22

                      @Tythan
                      Si NDA et son mouvement s’était prononcé clairement sur la sortie de l’UE, l’UPR n’existerait pas.

                      Le fait qu’NDA ne se positionne pas clairement sur la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, alors qu’un mouvement comme l’UPR le revendique clairement, l’amène de facto à se retrouver le cul entre deux chaises. Et ça Tythan, ça reviendra toujours à la figure de ton mouvement. Tu pourras bien pleurnicher sur les méchants UPR, il n’empêche que maintenant ils sont là, ils prennent de plus en plus d’importance, et qu’ils vont mettre une pression de plus en plus forte sur les discours critiques mais inopérants des européistes eurocritiques.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 12:35

                      @Tythan
                      Et qu’il ne soit pas Young Leader, ça change quoi ?
                      En voulant rester dans l’ UE, et en faisant croire qu’un seul pays peut changer les Traités, vous ne vous moquez pas des citoyens ?


                      C’est tout ce que demandent les USA, que des Partis leurres fassent patienter les mécontents !
                      C’est à cela que servent toutes les moutures « d’ Autres Europe », à neutraliser les mécontents dans des projets sans issue.

                    • Tythan 17 avril 2015 12:43

                      @malitourne

                      Je te réponds, mais je t’avoue que c’est la dernière fois. Je n’ai pas que ça à faire non plus.


                      Si NDA et son mouvement s’était prononcé clairement sur la sortie de l’UE

                      Mais il l’a fait, et ce très clairement. Notre position est simple : nous souhaitons renégocier les traités européens dans le sens d’une Europe des Nations. Pour cela, s’il faut passer par l’article 50, nous utiliserons l’article 50.Je ne dis pas que c’est limpide, mais enfin c’est accessible à une intelligence normale. Mon petit frère qui a 12 ans le comprend très bien par exemple. A part François Asselineau qui fait semblant et les militants de l’UPR qu’il a embobiné, personne ne le conteste.

                      l’UPR n’existerait pas.

                      L’UPR n’existe qu’en raison de l’égo surdimensionné de François Asselineau. Il a pris le premier prétexte venu (et très, mais alors très mauvais) et s’y est accroché pour tenter de justifier son aventure personnelle. S’il n’avait pas choisi l’article 50, il en aurait pris un autre...Des discussions ont eu lieu d’ailleurs avec François Asselineau, qui un temps a déclaré à NDA être intéressé par la présidence de, à l’époque, DLR. C’est une info perso, que tu ne pourras pas vérifier, mais elle démontre bien le sérieux de sa démarche.

                      Le fait qu’NDA ne se positionne pas clairement sur la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN

                      Faux, faux et archi-faux. Nous sommes pour la sortie de l’UE telle qu’elle se construit actuellement, pour la sortie de l’euro afin d’en faire une monnaie commune et pour la sortie du commandement militaire intégré de l’OTAN.Positions critiquables bien sûr, mais dont on ne peut pas dénier la clarté.

                      alors qu’un mouvement comme l’UPR le revendique clairement, l’amène de facto à se retrouver le cul entre deux chaises.

                      Là où effectivement nous sommes le cul entre deux chaises, c’est que nous, militants de DLF, ne savons plus quoi faire pour faire entendre raison à l’UPR. Faut-il se mettre au même niveau qu’eux et les attaquer ? Faut-il essayer de leur faire entendre raison ? Moi, j’avoue que je ne sais plus quoi faire pour convaincre les militants de l’UPR que nous ne sommes pas leur ennemis mais qu’ils devraient au contraire, dans le respect de nos différences, s’appuyer sur nous.

                      Tu pourras bien pleurnicher sur les méchants UPR,

                      Je ne pleurniche pas, je réponds à leur calomnie et à leur insulte. Si je pleurniche, c’est parce que très franchement, vu l’urgence de la situation politique, je pense que mon temps militant pourrait être employé plus utilement.

                       il n’empêche que maintenant ils sont là, ils prennent de plus en plus d’importance, 

                      Tu me rappelles les derniers scores électoraux de l’UPR ? Allez, je le fais pour toi. 0.

                      Sur internet en revanche, les militants de l’UPR sont effectivement présents. A ton avis, la discussion que nous venons d’avoir, quelle pourrait être son impact sur les internautes ? 

                      A mon humble avis, elle ne va faire qu’une chose : dégoûter les internautes du souverainisme. Autrement dit, le jeu actuel est perdant-perdant.

                      Quand est-ce que tu vas comprendre ce fait simple ?

                      et qu’ils vont mettre une pression de plus en plus forte sur les discours critiques mais inopérants des européistes eurocritiques.

                      La pression des militants de l’UPR, je la subis. Je viens de vous consacrer plus d’1h. Mais son effet a été, pardonne-moi, totalement nul. Je n’ai fait que répondre à des attaques sans queue ni tête, fausses et calomnieuses. Impact : zéro à part perdre mon temps.

                      Par ailleurs, le fait que tu considères les discours des eurocritiques comme inopérant montre bien le mépris que tu nous porte. A DLF, nous présentons un discours effectivement critique. On peut discuter de sa cohérence et jamais personne n’a prétendu qu’il soit parfait. En revanche, nous avons la prétention de croire qu’il a un impact, ne serait-ce qu’auprès de ceux qui votent pour nous. 

                      Et jamais nous n’aurions l’idée de dénier à nos adversaires, qu’ils soient européistes, souverainistes comme nous ou europhobes comme vous, la cohérence de leur discours.

                    • Tythan 17 avril 2015 12:44

                      @Fifi Brind_acier


                      Mais réponds bon sang ! Assume un peu tes mensonges !!!


                    • malitourne malitourne 17 avril 2015 16:00

                      @Tythan
                      C’était pas la peine de perdre ton temps si c’est pour me répondre ça.

                      T’as le droit de soutenir un mouvement qui n’a pas de positions claires sur les questions sur l’UE et l’euro et j’ai le droit d’en dénoncer l’incohérence du discours.

                      Maintenant ne gaspille pas ton temps avec les militants de l’UPR. Si tu étais aussi à l’aise avec les positions de ton mouvement, tu n’en serait pas réduit à pleurnicher comme ça dans tes commentaires.

                      Car il y a une constante dans tes commentaires sur l’UPR. A chaque fois tu y réagis en soufflant le chaud et le froid. Les positions de DNA et d’Asselineau tu les minimises ou tu les relativises, alors qu’elles sont nettement différenciées. Par contre tu deviens virulent pour disqualifier la personne d’Asselineau et ses militants.

                      Bref tu défends ta chapelle. Sur la forme. Mais sur le fond, tu restes et tu resteras avec tes contradictions.

                      Adieu Tythan


                    • Tythan 17 avril 2015 17:22

                      @malitourne

                      Put*** mais vous me rendez dingue !! Comment peux-t-on, sincèrement, être autant de mauvaise foi ?

                      C’était pas la peine de perdre ton temps si c’est pour me répondre ça.

                      Contrairement à tous mes contradicteurs, moi, je réponds aux critiques que l’on me fait. A toutes. 

                      T’as le droit de soutenir un mouvement qui n’a pas de positions claires sur les questions sur l’UE et l’euro et j’ai le droit d’en dénoncer l’incohérence du discours.

                      Tu as tous les droits mec, y compris de te ridiculiser. Parce qu’en l’occurrence, tu dénonces une incohérence qui jusqu’à preuve du contraire, n’existe pas.

                      Les positions de DLF sur l’UE sont ce qu’elles sont. Elles sont certes critiquables, mais en revanche elles sont très claires.

                      Maintenant ne gaspille pas ton temps avec les militants de l’UPR. Si tu étais aussi à l’aise avec les positions de ton mouvement, tu n’en serait pas réduit à pleurnicher comme ça dans tes commentaires.

                      Jusqu’à preuve du contraire, je suis très à l’aise avec les positions de mon mouvement et je n’ai jamais mis été en difficulté par qui que ce soit, que ce soit toi ou un autre...

                      D’ailleurs c’est incroyable : vous balancez des calomnies sans queue ni tête : si jamais on a le malheur de vous répondre, c’est qu’on est mal à l’aise, si on ne dit rien, c’est qu’on est incapable de répondre. Bref, quoi qu’il se passe vous avez raison et les autres on tort. Pratique comme vision des choses. En revanche, ça n’aide pas vraiment à se remettre en question.

                      Car il y a une constante dans tes commentaires sur l’UPR. A chaque fois tu y réagis en soufflant le chaud et le froid. Les positions de DNA et d’Asselineau tu les minimises ou tu les relativises, alors qu’elles sont nettement différenciées. Par contre tu deviens virulent pour disqualifier la personne d’Asselineau et ses militants.

                      Dans ce que tu dis, on ne voit en quoi je soufflerais le chaud et le froid : il n’y a pas de contradictions entre le fait de relativiser les différences sur le fond et disqualifier la forme. Et je ne suis pas particulièrement virulent, au contraire même.

                      En revanche, il faudrait quand même que les militants de l’UPR comprennent que s’ils attaquent sans raison Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Pierre Chevènement ou Marine Le Pen, que s’ils nsultent sans cesse l’ensemble des souverainistes, et s’ils continuent de proférer leurs mensonges et leurs calomnies totalement stupides, il n’est pas non plus étonnant qu’ils se voient répondre un peu vertement...

                      Bref tu défends ta chapelle. Sur la forme. Mais sur le fond, tu restes et tu resteras avec tes contradictions.

                      Dans tous mes commentaires, je dis bien tous, je fais des réponses sur le fond et pas seulement sur la forme.

                      Adieu Tythan

                      Bref, tu n’es pas capable d’argumenter et n’ose pas répondre sur le fond. Parfait, j’en prends note. Par contre mets toi bien ça dans le crâne : si toi et tes petits camarades continuent d’insulter et à calomnier sans raison des hommes politiques honnêtes, ils trouveront à qui parler.

                      J’espère ne plus jamais avoir à me cogner vos fadaises.


                    • malitourne malitourne 17 avril 2015 17:47

                      @Tythan
                      Calme-toi. Je ne suis pas TOUS les militants de l’UPR. Je ne suis qu’UN adhérent de l’UPR.

                      Tu sais ce que je pense des tergiversations de ton parti autour de la sortie de l’UE. T’es pas d’accord. T’as le droit. Maintenant à te lire on croirait que tu es persécuté. Si tu es en phase avec tes idées, reste serein. Un petit blanc bien frais accompagné d’un Valençay affiné comme il faut, ça devrait te détendre.


                    • Tythan 17 avril 2015 17:52

                      @malitourne

                      Encore une fois, quelles tergiversations ? Il faut arrêter au bout d’un moment et arrêter de finasser.

                      Contrairement à ce que tu crois, je suis très serein et je n’ai rien à craindre des attaques totalement idiotes que vous balancez à n’en plus finir.

                      Il y en a ras le bol, je dis bien ras le bol de ces connards (et je ne te vise pas en particulier mais il n’y a pas d’autres mots), qui viennent nous chercher des poux dans la tête parce que ces baltringues croient avoir tout compris à la vie après avoir visionné les navrantes conférences de François Asselineau.



                    • malitourne malitourne 17 avril 2015 18:12

                      @Tythan
                      « Il y en a ras le bol, je dis bien ras le bol de ces connards (et je ne te vise pas en particulier mais il n’y a pas d’autres mots), qui viennent nous chercher des poux dans la tête parce que ces baltringues croient avoir tout compris à la vie après avoir visionné les navrantes conférences de François Asselineau. »

                      Je vais t’aider à ne plus tergiverser :

                      1 - Je suis un connard ? Répond par oui ou par non

                      2- Ton parti défend-il une sortie immédiate et inconditionnelle de l’UE par l’article 50 ? Oui ou non

                      Si tu ne sais pas répondre par oui ou par non à ces deux questions, alors A MES YEUX, tu tergiverses.


                    • Tythan 17 avril 2015 19:03

                      @malitourne

                      1. Je n’en sais rien, je ne te connais pas et ne peux pas répondre. Par contre, tu t’es comporté sur ce fil comme tel, désolé de te le dire.
                      2. Non.

                      Satisfait 1. ? 

                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 20:11

                      @Cheech
                      Pourquoi vous intervenez pour un Mouvement sans aucune importance ?
                      Le site de l’ UPR est le 2e site politique le plus fréquenté de France.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 07:10

                      @Tythan
                      Vous êtes pour la sortie unilatérale de la France de l’ UE par l’article 50 ?
                      Pas la peine d’insulter pour cacher la poussière sous le tapis, c’est oui ou c’est non ?


                    • Tythan 18 avril 2015 13:57

                      @Fifi Brind_acier

                      Ce que tu dis est faux. L’article 50 prévoit une sortie négociée de l’UE, qui n’est donc pas unilatérale. 

                      J’ai déjà répondu cent fois à cette question. Je suis pour la réforme de l’UE et si cette dernière s’avérait impossible, je ne suis pas contre la sortie unilatérale. 

                      S’il faut invoquer l’article 50, on l’invoquera, ce n’est pas vraiment la question.

                      Je n’insulte personne, je qualifie des comportements, et certains se reconnaissent.

                      Sois honnête un peu trente secondes dans ta vie et relis ce fil : qui, sur ce fil, s’est comporté comme un parfait connard, agressant tout le monde puis jouant aux vierges effarouchées, qui n’a pas avancé un argument nouveau depuis des mois, qui ne fait que réciter en boucle des arguments à la con d’un homme politique en mal de reconnaissance ?

                      Je te laisse méditer.

                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 18:20

                      @Cheech
                      Évidemment que le FN passe constamment dans les médias !
                      C’est son rôle d’épouvantail pour que les électeurs aillent voter PS ou UMP au 2e tour !
                      Sans le FN pour faire peur, ils auraient encore moins de voix !


                    • malitourne malitourne 20 avril 2015 06:59

                      @Tythan
                      Ben voilà. Tu vois pas besoin de trépigner. L’UPR, ses adhérents et ses sympathisants c’est oui à la deuxième question.

                      Nous verrons bien la capacité de chacun à fédérer autour de cette question...


                    • ddacoudre ddacoudre 16 avril 2015 22:29

                      bonjour bastien

                      intéressante perspective pour le MRC, globalement la société à besoin de clarté politique car c’est la confusion la plus totale .http://ddacoudre.over-blog.com/il-faut-que-l-ump-et-le-ps-implose.html.

                      j’ai trouvé amusant le rapprochement des républicains que tu signales, il faudra donc qu’ils envisage un rapprochement avec le nouveau parti républicain de sarko  smiley..


                      • Aldous Aldous 16 avril 2015 22:33

                        Mieux vaux tard que jamais.


                        J’en parlais déjà en 2006

                        • 65beve 65beve 16 avril 2015 22:36

                          Le MRC + DLR = 1001 adhérents !


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 07:13

                            @65beve
                            Ce n’est pas le nombre d’adhérents qui importe, mais la ligne politique.

                            Demandez- leur comment ils comptent obtenir le changement complet des Traités et l’unanimité des 28 pays indispensable ? N’importe qui peut faire des projets d’ Autre Europe mirifiques, c’est la réalisation concrète qui compte.


                          • Iren-Nao 17 avril 2015 07:33

                            @Fifi Brind_acier

                            Traite ou pas traite, et même en rupture avec ceux ci, un gouvernement souverain qui aurait un peu de baloche pourrait quand même dire que sur tel ou tel point(s) comme Shengen par exemple, il n’applique pas.
                            Que feraient les braillards de Bruxelles ?
                            Si la France souveraine refusait d’envoyer son porte avion obéir a l’Otan, ou comme il n’y a pas si longtemps d’aller en Irak, les USA ou la Hollande déclare la guerre ?
                            Si on livrait les Mistrals, n’en déplaise a l’empire, la flotte anglaise attaque ?
                            Je crois bien que De Gaulle pensait comme cela.
                            Mais c’était un autre calibre...
                            Quand on veut, on peut (un Chevenement un temps en fut capable)

                            Iren-Nao


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 09:37

                            @Iren-Nao
                            1- Le Droit européen est supérieur au droit des Etats.

                            2- Du temps de De Gaulle, il n’y avait pas l’article 50, ni la Cour de Justice européenne, ni les sanctions, qui se chiffrent en millions d’euros pour être dissuasives. Vous voulez payer des impôts supplémentaires ?

                            Si vous violez les Traités, la Commission européenne portera plainte auprès de la Cour de Justice européenne, et comme vous serez en tort, elle condamnera le pays à appliquer les Traités, sous peine de sanctions.


                            3- Les sanctions financières, appelées « astreintes ».
                            Par exemple, la France a refusé les OGM, cela nous a coûté 168 000 euros par jour de pénalités de retard.

                            4- A quoi sert de violer les Traités, puisqu’on a le droit de sortir de l’ UE, par l’article 50 ?
                            Si ce que fait Bruxelles ne vous convient pas, il suffit d’en sortir.

                            J’ai même voté Chevènement, je ne sais à quelle élection, je n’ai rien contre lui, je trouve qu’il reste au milieu du gué. Il critique fortement l’ UE et l’euro, mais refuse d’en sortir.
                            A jouer les ânes de Buridan, on finit par mourir d’inanition.

                          • malitourne malitourne 17 avril 2015 09:48

                            @Iren-Nao
                            Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple.

                            Article 50


                          • rmusic rmusic 17 avril 2015 09:52

                            @Iren-Nao
                            Je ne vois pas l’intérêt de rester dans un système si nous ne sommes pas d’accord avec ses décisions et devons payer pour lui désobéir, si nous devons payer pour son fonctionnement qui nuit à nos intérêts.

                            Je lance un appel à ceux qui ont une bonne connaissance politico-économique, faire un tableau de deux colonnes, une colonne avantages et une colonne inconvénients pour en tirer un bilan objectif et savoir si cette Europe est bonne ou mauvaise pour nous, et surtout à qui profite t-elle.


                          • Iren-Nao 17 avril 2015 11:29

                            @rmusic,Fifi,malitourne

                            Sauf que pour le moment il n’y a personne ayant un poids quelconque pour proposer de sortir par l’article 50.
                            Personne ne proposera une sortie nette, l’électeur a encore bien trop la trouille mais une fois en place on peut détricoter en force. Et les promesses électorales...
                            On pourrait bien voir ca en Grèce.
                            On pourrait rêver d’une alliance de souverainistes (y compris le FN) qui agiraient dans les intérêts de la France souveraine et qui aurait la moelle pour s’assoir sur des sanctions de Bruxelles.
                            La France n’est pas la Lithuanie, ou même une puissance accessoire malgré l’état fâcheux dans lequel les traites et les traitres de 2005 l’ont amené.
                            Ou, la rue décidera

                            Iren-Nao


                          • 65beve 65beve 17 avril 2015 12:06

                            @65beve

                            On a ça aussi ;

                            MRC+DLR=MDR !

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 12:17

                            @Iren-Nao
                            Un Mouvement ne se construit pas en un jour, surtout quand il est censuré par le médias. Mais il n’y a pas d’autre solution. L’ UPR progresse très vite, il y aura forcément un seuil à partir duquel il ne sera plus possible aux médias de censurer.


                            Il n’est pas possible de faire alliance avec des Partis qui ne sont pas clairs sur la sortie de l’ UE.
                            Ils crachent tous sur l’article 50, qui est un droit acquis, et proposent tous une renégociation des traités qui n’a aucune chance d’aboutir.

                            « Tout Etat, conformément à sa Constitution, peut quitter l’ Union », c’est ça, l’article 50.

                          • malitourne malitourne 17 avril 2015 16:17

                            @Cheech
                            C’est sur que toi t’as une tête de vainqueur. Tu crois quoi ? Que les militants de l’UPR sont des militants FN potentiels. Qu’ils vont la fermer parce que tu penses que militer pour le FN c’est le rêve caché de tous les français. Tu crois que les militants UPR se sont engagés comme on pari sur un bon cheval ?

                            C’est un vrai engagement politique clair, et d’ailleurs pour la plupart d’entre eux, dont moi même, c’est la première fois qu’ils adhèrent à un mouvement politique.


                          • Tythan 17 avril 2015 17:40

                            @malitourne

                            Classe comme réaction Malitourne. Et après, ce sont les autres qui sont virulents. A l’UPR, c’est bien connu, on trouve la crème de la crème de la modération !!


                            Tu crois quoi ? Que les militants de l’UPR sont des militants FN potentiels..

                            Il m’étonnerait beaucoup que Cheech ait pensé cela. En revanche, et ça paraît assez légitime, il ne comprend pas pourquoi les militants de l’UPR s’acharnent contre le FN sur leurs prétendues contradictions européennes alors pourtant que c’est le parti qui a les idées les plus proches de l’UPR..

                            Qu’ils vont la fermer parce que tu penses que militer pour le FN c’est le rêve caché de tous les français. 

                            Il y a un truc qu’en revanche je crois, c’est que quand quelqu’un a été démenti de manière cinglante, normalement le mec en face au bout d’un moment arrête de la ramener. Par exemple, juste pour prendre un exemple, quand un imbécile heureux prétend que le FN ne voudrait pas sortir de l’UE alors qu’il est prouvé que le FN souhaite organiser un référendum sur la question, qu’il se fait claquer le museau, et méchamment en plus, devant des millions de français à ce sujet, par des journalistes avec les preuves correspondantes.

                            Tu crois que les militants UPR se sont engagés comme on pari sur un bon cheval ?

                            Si c’était le cas, ce seraient vraiment des abrutis. M. 0,2% à toutes les élections, ce n’est pas un mauvais cheval, c’est un ver de terre.

                            En revanche, il y a un point que tu soulèves : bon nombre de militants de l’UPR sont persuadés d’avoir raison puisque tous les autres militants seraient des imbéciles leurrés par des hommes politiques malhonnêtes. Cela explique beaucoup du rejet que vous suscitez et du qualificatif peu amène de « secte » qu’on vous accole.

                            C’est un vrai engagement politique clair, et d’ailleurs pour la plupart d’entre eux, dont moi même, c’est la première fois qu’ils adhèrent à un mouvement politique.

                            Très bien, mais en quoi cela t’autorise-t-il à dénigrer celui des autres, qui n’est pas moins respectable que le tien ?


                          • malitourne malitourne 17 avril 2015 17:51

                            @Tythan
                            Ah, t’es encore derrière moi. Tu sais avec Cheech, on peut se débrouiller sans toi pour s’expliquer.


                          • Tythan 17 avril 2015 17:54
                            Pour information auprès des blaireaux de service, vous êtes ici sur un forum public et, que ça vous déplaise ou non, vous vous exposez donc à la critique.

                          • malitourne malitourne 17 avril 2015 18:04

                            @Tythan
                            Merci pour l’info. Je croyais que c’était un sauna


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 20:14

                            @Cheech
                            Merci, mais l’ UPR se passe de vos bons conseils, ainsi que de ceux de Soral.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 07:13

                            @Cheech
                            Quand il ne reste que l’injure, c’est que vous n’avez rien à argumenter.
                            50% des électeurs ne vont plus voter, il y a largement de quoi construire un Mouvement de Libération, sans aller chercher les FN.


                          • havocnic 18 avril 2015 11:54

                            @Tythan
                            Alors qu’il est prouvé rien du tout. Si le FN voulait vraiment en sortir il mettrait ça dans son programme il ne louvoierait pas avec un pseudo référendum hypothétique d’après élection présidentielle. « Il n’y a qu’une seule façon de dire OUI, c’est OUI, toutes les autre veulent dire NON ! » Talleyrand.


                          • Tythan 18 avril 2015 13:51

                            @havocnic

                            Il est prouvé rien du tout ? Non mais au bout d’un moment il faut arrêter un peu. Le FN a proposé un référendum sur la sortie de l’UE, devant des millions de Français. Ridiculisez vous à le nier si ça vous change, vous passerez pour un con et je ne peux rien vous dire de plus.

                            Vous vous montez la tête avec François Asselineau qui visiblement vous a enlevé tout sens critique. Reprenez-vous, arrêtez de laisser quelqu’un penser pour vous et reprenez le contrôle !

                          • Tythan 18 avril 2015 13:53

                            @Cheech


                            Fifi est incapable d’argumenter. Elle ne sait pas ce que c’est qu’un argument. La seule chose qu’elle sait faire, c’est réciter en boucle les théories fumeuses de François Asselineau. Quand elle ne comprend pas quelque chose, sa seule échapatoire, c’est ce type de pirouette.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 18:24

                            @Tythan
                            Regardez les affiches électorales du FN, et dites nous où il est écrit que le FN veut sortir de l’ UE par l’article 50 ? C’est le seul moyen légal d’en sortir. Le referendum n’est pas prévu dans les Traités pour sortir de l’ UE. Il faut utiliser l’article 50.


                          • andromerde95 18 avril 2015 19:33

                            @Fifi Brind_acier
                            tu comprends dans ta cervelle que « sortir de l’ue avec l’article 50 » ça te donne seulement 1 % des voix ???? 

                            sinon sortir de l’ue par l’article 50 : 2 ans d’attente. 

                          • andromerde95 18 avril 2015 19:34

                            sur des affiches et tracts de com, mettre « sortir de l’ue avec l’article 50 » n’attire aucune voix quasiment.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 avril 2015 20:11

                            @andromerde95
                            Donnez à l’ UPR les temps d’antenne dont le FN dispose lors des campagnes électorales, et vous verrez si l’ UPR ne progresse pas !!


                            Si le FN & DLR veulent sortir de l’ UE comme vous le dites tous, comment se fait il que l’ UPR qui dit censément la même chose soit censurée depuis 8 ans ?

                            Comment se fait-il que le FN et Dupont Aignan refusent tout débat avec « Asselineau » qui dit « censément la même chose ? » Il faut croire que l’ UPR ne dit PAS DU TOUT la même chose...

                          • andromerde95 19 avril 2015 00:03

                            @Fifi Brind_acier
                            l’upr est une secte à 0% qui a eu quelques passages tv et radio malgré tous, donc ne vous palignez aps de votre temps de parole. aucun intérêt de débattre avec un groupuscule.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2015 08:32

                            @Cheech
                            Et quand ils se déplacent, ils ne votent pas davantage pour le FN !
                            En 2012, Marine a fait moins que son père + Mégret en 2002.

                            Mais c’est intéressant de voir le FN voler au secours de DLR.


                          • andromerde95 19 avril 2015 13:02

                            @Fifi Brind_acier
                            tu as en pas sérieusement marre de répéter 50 0000 x un même mensonge auquel j’ai déjà répondu, Hitler t’a donné des cours de propagande ?

                            pourcentage des inscrits : 2002 (le pen + mégret) = 13 .28 %

                            http://www.france-politique.fr/election-presidentielle-2002.htm

                            Pourcentage des inscrits : lepen 2012 = 13.95 %

                            http://www.france-politique.fr/election-presidentielle-2012.htm

                            soit + 0.67%


                          • andromerde95 19 avril 2015 13:03

                            @Fifi Brind_acier
                            c’est drôle tu comptes pas par rapport aux suffrages mais par rapport aux inscrits seulement quand ça t’arrange 


                          • andromerde95 19 avril 2015 13:14

                            ah aussi fn=/=mnr


                          • Tythan 19 avril 2015 15:10

                            @Fifi Brind_acier

                            Encore une fois, tu racontes n’importe quoi. Le FN n’est pas venu au secours de DLF ni DLF n’est au secours du FN.

                            En revanche, les militants du FN comme ceux de DLF constatent que les militants de l’UPR présents sur ce fil se conduisent de façon particulièrement odieuse, racontent n’importe quoi, attaquent de manière ridicule et stupide leurs partis et n’ont visiblement pas d’autre occupation que d’aller emmerder ceux dont pourtant ils sont objectivement les plus proches.

                            Qu’en 2012 Marine Le Pen ait fait mois de voix, en valeur absolue, que Jean-Marie Le Pen et Bruno Mégret en 2002 n’est en rien le signe d’une stagnation du FN. Il faut te rappeler qu’en 2002 le score de Jean-Marie Le Pen a été une énorme suprise et que son ampleur a dépassé toutes les prévisions ? Cela a été un choc énorme à l’époque. Le fait que Marine Le Pen, 10 ans plus tard, se rapproche de ces scores sans que l’opinion s’en émeuve outre mesure est un signe incontestable des progrès du FN.

                            Et je dis bien incontestable. Cela l’est tellement qu’à peu près personne, à part quelques politilogues gauchistes en mal de reconnaissance, des politiciens sans envergure et François Asselineau, ne le conteste.

                          • malitourne malitourne 20 avril 2015 07:09

                            @Tythan
                            Gentil avec le FN, méchant avec l’UPR. C’est tactique ou c’est le fond ta pensée. Si l’extrême droite c’est ta came, c’est pareil dis-le franchement. En tout cas, politiquement, on n’a franchement rien à voir.


                          • malitourne malitourne 20 avril 2015 10:19

                            @cheech

                            « t’iinquiete pas jeune militant upr je suis là
                             
                            bon commence d’abord par laisser mon avatar tranquille est-ce que je fais des réflexions sur le tien ou sur la tronche de fifi ?
                             
                            c’est quoi le trip du jeune militant upr de base ? vive la diversité ? basher le FN et DLR pour devenir calife à la place du calife ? 
                             
                            c’est vous qui etes partis en croisade contre nous et pas l’inverse tu as l’air de l’oublier un peu trop vite mon coco
                             
                            asselino l’homme qui fait de son fonds de commerce une tribune pour torpiller les opposants au système sur des points techniques il se croit ou exactement ? qu’il fasse peur aux électeurs tout seul
                             
                            ses militants qui conchient ceux qui luttent depuis des années avec leurs maigres moyens en vociférant que leur guru lave plus blanc que blanc
                             
                            vous vous plaignez de l’adversité du système politico-médiatique qu’on subit depuis des lustres et vous faites la meme chose à notre égard
                             
                            triste constat bande de puceaux »

                            Oui vieux. Tu crois que tu vas impressionner quelqu’un avec tes coup de mentons. A l’UPR, on s’oppose autant au FN qu’à l’UMPS et tu sais très bien pourquoi. Le FN divise par ses sujets clivants, et il n’a pas de revendications claires concernant la sortie de l’UE. Nous on veut rassembler d’abord et il n’ya pas de tortillage de fessier comme FN DLR MNR PCF Ou FDG sur la façon dont on veut quitter ce système qui aliène le peuple français. Après tu peux agiter ta moustache de héros de série B yankee en nous provocant collectivement ou individuellement, ça ne change rien. Désolé si l’UPR pointe les contradictions de ton parti fétiche. Le FN c’est de l’opposition politicienne. L’UPR, c’est une authentique opposition politique.


                          • malitourne malitourne 20 avril 2015 15:05

                            @Cheech
                            Je m’en tamponne de ta vie perso, de tes considérations fast food. Tu serais puceau, amateur de tartiflette et de côte du Rhône, ça serait exactement pareil. Je te connais pas et j’ai pas envie de te connaître. Mais si c’est tout ce que tu as à raconter pour dénigrer l’UPR et ses militants, ben ça va pas très loin. Ca pourrait même être contre productif, tu y as pensé ?


                          • Tythan 21 avril 2015 10:23

                            @malitourne

                            Il est quand même incroyable que tu arrives à écrire de commentaires pareils. Tu as perdu tout sens des réalités.


                            Je m’en tamponne de ta vie perso, de tes considérations fast food. Tu serais puceau, amateur de tartiflette et de côte du Rhône, ça serait exactement pareil. 

                            Eh mec, puisque visiblement tu ne l’as pas compris, Cheech n’était pas sérieux dans ce passage. Il faisait de l’humour. L’ironie, tu connais ? 

                            Je te connais pas et j’ai pas envie de te connaître.

                            Bel esprit d’ouverture... 

                            Mais si c’est tout ce que tu as à raconter pour dénigrer l’UPR et ses militants, ben ça va pas très loin. 

                            Non mais le culot... Ce fil en est témoin. Relis-le bien : qui agresse qui ? Qui dénigre qui ? C’est évident pour tout le monde : ce sont les militants de l’UPR qui viennent emmerder le monde, dans un article qui ne devrait pas les concerner, pour faire leur racolage habituel. A la limite, ce serait fait dans un esprit constructif, pourquoi pas. Mais de la manière dont vous le faites...

                            Ca pourrait même être contre productif, tu y as pensé ?

                            Et toi, tu ne t’es pas posé la question de savoir si toute ton oeuvre, sur ce fil ou même ailleurs, était productive ?

                            Je ne connais pas cheech, j’ai sûrement beaucoup de désaccords avec lui. Mais enfin, tu crois vraiment que tu as bien utilisé le temps qu’il t’a consacré ? Le mien ?

                            Alors maintenant ça suffit !

                          • malitourne malitourne 21 avril 2015 14:03

                            @Tythan
                            Tu veux que je te donne mon carnet de correspondance ? Tu vas me donner des heures de colle peut-être ?

                            Je t’ai déjà dit que Cheech a pas besoin qu’on lui tienne le coude pour se défendre. Toi visiblement tu cherches des alliances. Va potasser les règlement des traités de l’UE, ça te fera du bien.


                          • Tythan 21 avril 2015 16:32

                            @malitourne

                            Tu veux que je te donne mon carnet de correspondance ?

                            A ça oui ! J’écrirais à tes parents que leur progéniture, sûrement plein de bonnes intentions, se complaît dans une attitude sectaire et agressive, arrivant même à se faire détester de ceux dont pourtant il est plus proche !

                            C’est tellement dommage ! Un si gentil garçon ! Il serait capable de tellement mieux si seulement il exerçait un peu son esprit critique, arrêtait de croire qu’il a forcément raison et qu’il est le seul à détenir la Vérité pendant que tous les autres seraient soient des salauds, soit des imbéciles.

                            Tu vas me donner des heures de colle peut-être ?

                            Oh ça non ; tu risquerais de tapisser le collège d’affiches de François Asselineau !!! Et franchement, je ne veux pas imposer à tes petits camarades cette figure si peu photogénique !

                            Je t’ai déjà dit que Cheech a pas besoin qu’on lui tienne le coude pour se défendre.

                            Ce n’est pas Cheech qui m’importe, il est très bien là où il est. C’est toi. Pourquoi n’arrêtes-tu pas de venir chercher des poux dans la tête de tous ceux qui ont le malheur de contredire le schéma rigide et frustre de ce qui te tient lieu de pensée ?

                            Toi visiblement tu cherches des alliances.

                            Dit le mec qui répond à tous les posts de son acolyte Fifi Brin d’Acier et s’auto-convainc avec elle... 

                            Il y a quand même un truc qui me dépasse effectivement : j’ai souvent débattu avec des militants du FN, sur Agoravox ou ailleurs. Avec des gens éduqués, d’autres qui ne l’étaient visiblement pas, avec des personnes au discours constructif et d’autres qui étaient agressifs et/ou insultants, ces catégories ne se recoupant d’ailleurs pas exactement.

                            Mais c’est bien simple, jamais, je dis bien jamais, je n’ai croisé de militants FN sur internet aussi bornés que ceux de l’UPR. Seuls les conspirationnistes les plus imbéciles, les adeptes d’Alain Soral et de Thierry Meyssan arrivent à votre niveau.

                            Franchement, ça devrait t’interpeller.

                            Va potasser les règlement des traités de l’UE, ça te fera du bien.

                            Et là, comme d’habitude, on touche le fond. 

                            Comme je suis bon prince et patient, je vais t’expliquer sommairement ce que c’est.

                            Si tu avais ne serait-ce qu’une once de culture générale sur la réalité de la législation européenne, tu saurais que « les règlement (sic) des traités de l’UE », ça n’existe pas. 

                            Il existe d’une part les traités internationaux européens, TCE et TFUE. C’est ce qu’on appelle le « droit primaire », la base sur quoi se construit l’édifice juridique européen.

                            Les règlements européens eux, sont des textes élaborés par les organes institués par ces traités (conseil européen et parlement européen). On parle de droit dérivé.

                            La particularité des règlements, par rapport aux directives, c’est qu’ils sont d’application directe dans les pays européens, alors que les directives ne le sont pas.

                            Tout ça pour te dire que si je ne suis pas expert des traités européens, sans vouloir te vexer, je pense avoir beaucoup plus à t’apprendre sur le sujet que l’inverse.


                          • malitourne malitourne 21 avril 2015 18:18

                            @Tythan
                            Eh Tythan ! Quand tu seras décidé à sortir l’UE, tu m’envoies un texto d’accord. Je vais pas t’attendre, t’es trop longue à te maquiller.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 09:44

                            Iren Nao,
                            Il y a d’autres sanctions possibles.
                            Pour un état endetté comme la Grèce, l’ UE ferme le robinet des prêts.


                            C’est Valls qui, depuis le Portugal, a expliqué au Gouvernement grec, qu’il avait intérêt à présenter un plan de réformes conformes, sinon, couic, terminées les aides européennes... !

                            • Iren-Nao 17 avril 2015 11:31

                              @Fifi Brind_acier

                              Le robinet des prets UE/troika, c’est ce qui nous tue.
                              Il est temps de joindre les BRICS

                              Iren-Nao


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 11:48

                              @Iren-Nao
                              Nous en sommes bien d’accord, mais pour cela, il faut redevenir un pays indépendant et souverain !
                              Sinon, comme avec TAFTA, c’est la Commission européenne qui négocie les accords internationaux, au nom des pays européens. Quelque chose me dit, qu’elle ne tient pas à signer des accords avec les BRICS...


                            • Croa Croa 17 avril 2015 09:46

                              C’est une excellente nouvelle. Le Front de Gauche commence à réaliser, mais sans tout comprendre, que l’opposition n’est pas forcément « de gauche » (et pour cause puisqu’il existe une gauche de collaboration au système totalitaire euro-atlantiste ! ) mais que les vrais oppositions sont TOUTES celles qui veulent servir le peuple et celles-ci sont multiples.
                              *
                              Par ailleurs il conviendrait aussi qu’il arrête de draguer du coté de EELV-Les Verts (aussi IMPOSTEURS en écologie que le PS l’est de ses supposées base populistes !) Un rapprochement avec la VRAIE ÉCOLOGIE ? Faisons un rêve... smiley


                              • Croa Croa 17 avril 2015 10:04

                                Erratum !
                                Il s’agit du Chévènementisme et non du Front de Gauche !
                                *
                                C’est hélas plus marginal mais ces rapprochements vont aussi dans le bon sens après tout. (Et ma remarque reste valable.)
                                Cette erreur est symptomatique du degré de morcellement du monde à prétentions politiques, d’autant plus marqué que le vrai pouvoir est fort. Mais bon... Ne baissons pas les bras !


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 10:11

                                @Croa
                                Les Verts viennent de subir une sacrée cure d’amaigrissement !
                                De 20 000 adhérents, ils en déclarent maintenant 4000.


                                Des écologistes, il doit y en avoir plus en dehors des Verts, que dedans ! C’est un peu normal, quand on accompagne les réformes libérales et qu’on défend l’ UE, les gens se barrent !

                                Les Verts sont des européistes convaincus, bien avant d’être écolos !
                                Risque pas qu’ils veuillent sortir du machin européen !
                                Emmanuelle Cosse a lâché le morceau :
                                « Il faut en finir avec le sentiment national ! »
                                Autant dire que la souveraineté, c’est pas leur truc du tout !

                                Mais le FDG, pas davantage !
                                La Gauche européenne (PCF, FDG, Podemos, Syriza etc) ce sont des réformistes européens.
                                Ils pensent qu’on peut réformer l’Europe de l’intérieur.

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 10:15

                                @Croa
                                Lisez ce billet de Chevènement, il correspond point par point à ce que j’explique. Il critique fortement l’ UE, mais ne propose pas d’en sortir.


                              • Croa Croa 17 avril 2015 13:45

                                À Fifi Brind_acier,
                                *
                                Merci pour toutes ces remarques constructives.
                                Il y a tout de même une sacré différence entre ceux qui soutiennent bec & ongles l’UE (notamment EELV-Les Verts) et ceux qui acceptent l’UE parce qu’ils croient possible de la changer. Je pense que ceux-là finiront par comprendre...
                                *
                                Un peu de patience, Fifi ! smiley 


                              • Tythan 17 avril 2015 17:43

                                @Croa

                                Je ne vois pas en quoi on peut considérer que Fifi Brin d’acier serait constructif en quoi ce soit...


                                Il y a tout de même une sacré différence entre ceux qui soutiennent bec & ongles l’UE (notamment EELV-Les Verts) et ceux qui acceptent l’UE parce qu’ils croient possible de la changer.

                                Si vous lisez ce que dit Fifi ailleurs que sur ce fil, c’est exactement ce que ce dernier refuse : pour lui, c’est kif-kif, c’est la même chose. Par exemple, moi qui milite à DLR depuis 2005 soit avant la création de l’UPR, qui me suis opposé au TCE et ait milité contre, je serais un européiste !!!

                                Il n’y a rien à attendre de Fifi Brin d’Acier : c’est un sectaire qui excommunie tous ceux qui ont le malheur de ne pas penser comme lui. Il est incapable de discuter rationnellement et ne conçoit le débat politique que comme le moyen d’attaquer l’autre.

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 avril 2015 20:16

                                @Tythan
                                Vous êtes pour ou contre la sortie de l’ UE par l’article 50 ?


                              • Tythan 18 avril 2015 13:48

                                @Fifi Brind_acier


                                L’exact exemple de ce que je dénonce. La connasse sectaire dont la seule préoccupation est de faire leur temps aux patriotes...

                                Je vous ai déjà dit cent fois ce que je pensais. Allez vous faire foutre, je n’ai pas non plus que ça à faire.

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON






      Les thématiques de l'article


      Palmarès