• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Français retirent les pleins pouvoirs à Macron

Les Français retirent les pleins pouvoirs à Macron

 Entre son refus de faire de campagne, le fiasco bien mal géré de l’organisation de la finale de la Ligue des Champions, ses appels à faire barrage à géométrie variable, et sa demande bien mal justifiée d’avoir une majorité solide, Macron mérite vraiment bien la situation dans laquelle il se trouve aujourd’hui. Les Français se sont finalement accordés pour lui retirer les pleins pouvoirs. Jupiter est mort, et bon débarras ! Macron devra négocier et ne pourra plus tout décider depuis l’Elysée.

 

Le crépuscule de Macron débute

Bien sûr, la majorité présidentielle reste le premier bloc de l’Assemblée, mais elle perd une centaine de députés, et échoue à plus de 40 sièges de la majorité absolue. La sanction est claire pour le président réélu, le premier qui ne voit pas confirmer son mandat lors des législatives qui ont suivi. Son style si jupitérien a rebuté une grande majorité de Français qui ne souhaitaient pas lui confier une nouvelle majorité absolue,. C’est sans doute cette volonté de priver Macron d’une majorité absolue qui a motivé bien beaucoup de Français dans des circonsciptions serrées et permis la défaite du président de l’Assemblée, Richard Ferrand, du président du groupe LREM, Christophe Castaner, et de trois ministres (Amélie de Montchalin, Brigitte Bourguignon et Justine Bénin) après l’élimination de Jean-Michel Blanquer, trois autres (Clément Beaune, Stanislas Guérini et Elisabeth Borne) échappant de peu au couperet.

 Les électeurs du second tour se sont probablement au moins autant exprimés par adhésion que par rejet. Les électeurs de la minorité présidentielle étaient au moins aussi motivés par leur opposition au RN et à la NUPES de Mélenchon que par une quelconque adhésion de classe, et conformiste, à Macron. De même, bien des électeurs de la NUPES ont exprimé un rejet du RN, mais aussi du président réélu. Et enfin, le RN capitalise sur le rejet de Macron, comme de Mélenchon. Mais ce que démontre ces élections, c’est que certains rejets s’affaiblissent (le RN ne suscitant plus le même barrage, notamment de la part des électeurs macronistes face à un candidat LFI) et d’autres se renforçent (une partie de l’électorat RN et NUPES faisant barrage à la macronie au second tour). Les évènements du Stade de France ont probablement donné un coup de pouce à la droite devant l’incurie et l’irresponsabilité du gouvernement.

Quel meilleur signe de changement que le passage à 160 députés RN et LFI, contre à peine 25 dans la législature précédente ! Les deux groupes pourront saisir à leur seule initiative le Conseil Constitutionnel. Même s’il continuera à chercher à échapper à la contradiction et au fait de rendre des comptes, la nouvelle configuration de l’Assemblée le lui imposera, et ce sera bienvenu. Il faut dire que la contradiction de LR ou du PS était bien timide, tant elle repose souvent sur des postures destinées à faire oublier une grande convergence idéologique. Voilà qui démontre aussi que le scrutin majoritaire à deux tours peut parfois produire une Assemblée très diverse quand l’opinion des Français l’est également. Et cela démontre aussi que la Cinquième République est un régime pas totalement présidentiel puisqu’en l’absence d’un mandat fort obtenu lors des législatives, le président va être extrêmement contraint.

 La question qui se pose aujourd’hui, c’est l’attitude de LR. Si Jean-François Copé a appelé à travailler avec la majorité dès dimanche, il semble ultra-minoritaire, même le tiède Christian Jacob s’est clairement exprimé contre à la sortie du conseil qui a réuni les dirigeants des Républicains lundi. Il faut dire qu’un tel accord serait probablement suicidaire. Au contraire, on peut penser que LR va chercher à se distinguer de Macron pour apparaître comme l’alternative modérée en 2027, en comptant sur une accélération de l’usure d’une majorité paralysée pendant cinq ans. Ils se limiteront à soutenir les quelques textes auxquels ils ne peuvent vraiment pas dire non, mais profiteront de la moindre occasion pour exprimer leur différence. Au moins, point positif, une telle configuration sera un frein considérable pour bien des projets les plus baroques de ce président qui ne pourra pas remettre en place un passe sanitaire à sa guise.

 La géographie du vote est extraordinairement intéressante et reflète la grande justesse des analyses de Christophe Guilluy. Les élus des grandes métropoles et de leur périphérie immédiate sont quasi exclusivement issus de la majorité présidentielle, ou de la NUPES, la première récupérant les sièges autrefois détenus par la droite (l’Ouest parisien par exemple). LR a littérallement été expulsé des grandes métropoles, les quartiers chics se choisissant quasi uniformément des représentants de la majorité présidentielle (ce qui a sauvé Clément Beaune, heureusement positionné dans le 7ème arrondissement de Paris, gagné sur le fil). Le vote Macron est un vote de personnes plutôt âgées et riches vivant dans des environnements plutôt dynamiques et privilégiés. Ce faisant, LR finit par devenir le représentant modéré de la France périphérique, dont le RN est le premier choix. La France privée de service public vote à droite.

 Les cinq prochaines années devraient être très remuantes. Avec une popularité de la macronie déjà très limitée, alors même qu’elle a mangé son pain blanc, Macron et sa majorité ne pourront pas éternellement s’abriter derrière des crises externes et vont devoir affronter l’impasse de leur politique économique dans un contexte économique compliqué par la hausse de l’inflation et des taux. La claque de ces législatives pourrait alors paraître pour un épisode agréable d’ici quelques années…


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • adeline 25 juin 11:17

    Pour l’ortographe/syntax vous avez pris des cours chez Panda ou Cyrus ?

    Bon pour le reste, vous savez très bien qu’il y a beaucoup de députés qui ne se déplacent presque pas, ne votent pas ou parfois votent contre leur « camp », donc 40 votes en dessous de la majorité, c’est dérisoire


    • Clocel Clocel 25 juin 11:47

      @adeline 

      Cassez pas l’ambiance, faut faire comme si le système fonctionnait encore, on n’a pas de plan B...

      Encore un moment Monsieur le bourreau !


    • CATAPULTE CATAPULTE 25 juin 22:40

      @adeline
      .
      Trop compréhensible pour être du Panda... trop intelligible pour être du Cyrus... on dirait du Moderatus...


    • voxa 26 juin 04:08

      @adeline
      « 40 votes en dessous de la majorité, c’est dérisoire »

      Oui c’est dérisoire.
      Surtout avec le bal des pourris, des tordus, des vendus, de la vermine qui va bientôt commencer...

      Jadot à déjà ouvert le bal. Normal, l’écologie commence par le fumier.
      D’autres vont suivre, vont se précipiter au banquet.
      C’est déjà la cohue.
      Toutes les pourritures de notre système politique dérisoire ont déjà la serviette maculée autour du cou et la cuillère à la main.

      Macron régale, c’est le banquet des renégats.

      ...


    • mmbbb 26 juin 08:33

      @adeline merci metresse !


    • nanobis 25 juin 11:34

      Ne nous faisons pas de soucis !  McKinsey est là ! On est sauvé..


      • V_Parlier V_Parlier 27 juin 23:09

        @nanobis
        Et les français n’ont rien retiré du tout car la moitié de la NUPES est alignée avec 90% des projets de Macron. Pour les 10% qui restent ça se fera par-ci par là parmi « l’opposition »...


      • Albert123 25 juin 12:27

        Ne vous faites pas de souci pour Macron, les traitres génocideurs et enfermistes de LFI sont là.



        • Octave Lebel Octave Lebel 27 juin 11:23

          @Albert123

          Pour sortir des caricatures et se faire tranquillement son idée.

           Pass Sanitaire : Bienvenue dans la société de contrôle ! Assemblée Nationale, Mathilde Panot, Responsable du groupe LFI à l’AN ( 5 mn16)

          https://www.facebook.com/MathildePanotFI/videos/2220604994747740


        • Octave Lebel Octave Lebel 27 juin 12:05

          @Octave Lebel @Albert123

          Autrement, vous avez quelque chose d’intéressant à dire ?


          Manon Aubry

          @Manon.Aubry.fr

           

          Aujourd’hui, le parlement votait sur la prolongation du pass sanitaire. Loin d’avoir prouvé son efficacité, je vote bien entendu contre ce dispositif en cohérence avec mes votes précédents (j’ai fait une erreur technique au moment du vote, corrigée ensuite)

          23 juin 2022 (Twitter)




        • V_Parlier V_Parlier 27 juin 23:10

          @Octave Lebel
          Et Jadot et compagnie, ils vont voter comment ?


        • rogal 25 juin 12:43

          Peut-être en viendra-t-on appliquer l’article 20 de la Constitution, comme du temps de Chirac et de Jospin.

          « Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la nation. (...)  »


          • Captain Marlo Captain Marlo 25 juin 20:58

            @rogal

            Peut-être en viendra-t-on appliquer l’article 20 de la Constitution, comme du temps de Chirac et de Jospin.

            « Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la nation. (...) »

            .

            Il faut éviter de rêver ! « Depuis Maastricht, il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes. » Viviane Reding Commissaire européen.


          • CATAPULTE CATAPULTE 25 juin 22:44

            @Captain Marlo
            .

             « Depuis Maastricht, il n’y a plus de politiques intérieures nationales,


            .
            Ca rabâche, ça rabâche... et c’est faux, bien sûr... suffit pour le savoir de comparer la production des parlements nationaux et celle de Bruxelles... ou Strasbourg... Qui peut dire que la politique hongroise est la même que celle française ?... a part l’UPR ? 

          • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 17:51

            @CATAPULTE
            Quand on ne sait rien, il n’est pas indispensable de le faire savoir.
            Consulter plutôt l’UPR !

            1/ Les feuilles de route concernent essentiellement les questions économiques & sociales.

            2/ Chacun des 27 pays reçoit sa feuille de route particulière.
            Voici la feuille de route pour la Hongrie.
             
            Et voici les feuilles de route pour les 27 pays.


          • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 19:28

            @Captain Marlo
            .
            Exactement le même post que deux jours plus tôt... inutile et déjà démonté par une réponse précédente...


          • Joséphine Joséphine 26 juin 19:35

            @Captain Marlo

            Bonjour Capitaine, je viens de voir Thierry Mariani sur CNews, et il s’est comporté en héros face à la meute médiatique. Il a souligné la criminalité de Zelinsky et Porochenko qui n’ont pas respecté les accords de Minsk. Il a également poussé un gros coup de gueule contre la folie des occidentaux et de leurs sanctions inutiles . « De l’huile sur le feu », selon ses propres termes. J’ai pensé à vous quand je l’ai vu, une personne courageuse face à la meute. 


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 25 juin 14:31

            Pour les Macron Compatible que sont EELV, PS et LR, c’est l’heure de vérité. Si ils aident LREM à faire passer leurs mesures impopulaires en pleine déconfiture économique, s’en est finie de l’existence de ces parties.


            • L'apostilleur L’apostilleur 27 juin 12:13

              @Florian LeBaroudeur
              « ...Si ils aident LREM à faire passer leurs mesures impopulaires en pleine déconfiture économique, s’en est finie de l’existence de ces parties... »

              Resteront les lucides démocrates qui formeront une gauche républicaine antiwokiste...

              Vous avez peut-être eu une bonne idée avec votre grand nettoyage...


            • zygzornifle zygzornifle 25 juin 16:29

              Les français sont un peu bêtes, ils l’on élu en criant alléluia et maintenant ils le castrent, fallait pas le remettre a la tête du pays, le syndrome de Stockholm a encore de beau jour devant lui ..... 


              • Pierrot 25 juin 19:29

                @zygzornifle
                Pour que votre analyse et vos conclusions tiennent la route, vous devriez a minima tenir compte de la réalité du système électoral, et éviter de faire l’amalgame entre des Français qui ne partagent pas du tout les mêmes opinions.

                Pour commencer, une part notable des Français n’est simplement pas allée voter.

                Ensuite, aux deux élections, une grande partie des votants n’a fait que choisir par défaut le candidat qualifié au second tour. En particulier, certains ont voté contre Le Pen à la présidentielle et contre la NUPES aux législatives, sans pour autant être des soutiens de Macron. Certains ont également voté par défaut contre Le Pen, puis par conviction pour un parti d’opposition proche de leur bord politique.

                Ainsi, si l’on considère individuellement les votes des Français, on constate qu’ils restent globalement pertinents et conformes à leurs convictions personnelles. Donc, non, les Français ne sont certainement pas « bêtes » de la façon dont vous le suggérez, et rien là-dedans ne s’apparente de près ou de loin à un «  syndrome de Stockholm ».

                En revanche, les Français apparaissent désorganisés et donc impuissant face à un système électoral biaisé, anti-démocratique, qui est utilisé pour élire des candidats minoritaires et pour étouffer les aspirations communes à une majorité.

                Par ailleurs, l’idée de « castrer » un dictateur, maintenu au pouvoir grâce à un concours de circonstances opportunément organisé, n’est certainement pas une bêtise. Malheureusement, je doute que sa « castration » soit efficace, compte tenu des pouvoirs qu’il détient, du niveau de compromission de ceux qui sont censés s’opposer à lui, et du peu de pouvoir dont dispose encore notre Assemblée Nationale.


              • Captain Marlo Captain Marlo 25 juin 21:01

                @Pierrot
                Malheureusement, je doute que sa « castration » soit efficace, compte tenu des pouvoirs qu’il détient

                Effectivement, Macron dispose de pouvoirs que lui donne la Constitution.

                — Il peut, 1 seule fois par cession, utiliser le 49.3. Ce qu’il fera peut-être pour la réforme des retraites, si elle rencontre trop d’oppositions.

                — Quand les Sénateurs ne sont pas d’accord, on peut se passer de leur vote (art. 45).
                — Quand l’électorat des députés risque de n’être pas content que les députés votent une réforme particulière, on s’arrange pour que la réforme soit faite par ordonnance ( art 38).
                — Quand les députés risquent de n’être pas assez nombreux pour voter la réforme, on les invite à engager la responsabilité du gouvernement : s’ils n’y arrivent pas, le texte ( y compris les projets de lois d’habilitation à prendre des ordonnances) est considéré comme adopté ( art. 49 al. 3).
                — S’ils renversent d’aventure le gouvernement - à supposer qu’ils arrivent à être 289 pour ce faire - ils risquent de retourner devant les électeurs sur la seule volonté du président de la République (art 12).
                — Ce qu’ils n’aiment traditionnellement pas. Parce qu’une campagne électorale coûte cher, et qu’on n’est jamais certain d’être réélu.
                — Et puis, de nombreuses réformes n’ont pas besoin de l’intervention des parlementaires (art. 37). Etc… (2) « 

                Quant aux directives de Bruxelles, les élus nationaux doivent les recopier »mot-à-mot« Cf »Démocratie et Europe" Anne Marie Pourhiet constitutionnaliste.


              • CATAPULTE CATAPULTE 25 juin 22:36

                @Captain Marlo
                .

                Quant aux directives de Bruxelles, les élus nationaux doivent les recopier mot-à-mot


                .
                C’est faux. Les parlements doivent adapter le droit national au droit européen... ce qui ne signifie pas « recopier mot-à-mot », bien au contraire...

              • mmbbb 26 juin 08:31

                @Pierrot " Ainsi, si l’on considère individuellement les votes des Français, on constate qu’ils restent globalement pertinents et conformes à leurs convictions personnelles. Donc, non, les Français ne sont certainement pas « bêtes »

                Je pense un peu le contraire , les francais sont plutot versatiles et indéterminés .

                Je le constate autour de moi , la vraie certitude est qu ils ne cessent de maugréer tout au long de l année mais ils sont incapable de se fédérer .


              • zygzornifle zygzornifle 26 juin 08:44

                @Pierrot

                Macron arrivera a ses fins, cela prendra un peu plus de temps mais il y arrivera, Nupes va éclater en querelles de clocher, les LR prêts a faire la fête a Macron comme des toutous bien dressés se pourlèchent déjà les babines en jappant et le RN sera la cible de tous les autres partis comme d’habitude .....

                Macron reprendra son rôle de chef d’orchestre pas parce qu’il est le meilleur mais parce que les autres sont mauvais ....


              • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 17:54

                @CATAPULTE
                Les parlements doivent adapter le droit national au droit européen... ce qui ne signifie pas « recopier mot-à-mot », bien au contraire...

                Regardez la vidéo d’Anne Marie Pourhiet, que j’ai mise en lien.
                Elle est constitutionnaliste, et un peu plus compétente de vous.


              • Eric F Eric F 26 juin 18:33

                @Captain Marlo
                la plupart des mesures que vous citez comme par exemple le 49.3 sont du ressort du gouvernement et non du président (à part la dissolution et la signature -ou pas- des ordonnances), on l’a vu lors des cohabitations.


              • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 19:05

                @Captain Marlo
                .

                Regardez la vidéo d’Anne Marie Pourhiet,


                .
                Ce qui ne l’empêche pas de dire des bêtises... après tout, Asselineau lui-même n’est-il pas surdiplômé ?
                Mais bon, lorsqu’on n’est pas capable d’en penser soi-même quelque chose, on est bien obligé de renvoyer l’interlocuteur à une référence pour faire illusion...

              • Xenozoid Xenozoid 26 juin 19:10

                @MASSAPUTE

                Mais bon, lorsqu’on n’est pas capable d’en penser soi-même quelque chose, on est bien obligé de renvoyer l’interlocuteur à une référence pour faire illusion...

                dit l’autre qui met des vidéo de gens ataquant des maisons phoenix en construction


              • Xenozoid Xenozoid 26 juin 19:16

                c’est la pêche aux cons


              • NiNi NiNi 25 juin 18:20

                Avec l’hiver qui s’annonce rude, le minuscule repris de justesse aura au moins l’avantage d’avoir chaud au cul…


                • Michel VIDAL Michel VIDAL 25 juin 19:20

                  Bonjour,

                  « Les Français retirent les pleins pouvoirs à Macron »

                  Pas si vite !

                  Quels Français ?

                  Quelles catégories sociales ?

                  Quelles tranches d’âges ?

                  michel197



                  • Claude Courty Claude Courty 26 juin 08:54

                    Si Macron avait eu les pleins pouvois, il s’en serait peut-être servi pour se faire réélire, non ?


                    • chantecler chantecler 26 juin 09:05

                      @Claude Courty
                      Il a fait ce qu’il a pu .


                    • Eric F Eric F 26 juin 18:26

                      Pour créer un mouvement de quasi unanimité au parlement, le plus simple est d’enfoncer une porte déjà largement ouverte. Par exemple (pas pris au hasard smiley ) de proposer une modification de la constitution pour y introduire un point qui existe déjà au niveau de la loi : ça ne change rien à rien, ça ne coute pas un centime au budget, et si le sujet est largement populaire, cela sera cité comme une mesure emblématique du quinquennat.
                      La ficelle démagogique est certes un peu grosse, mais tous les politiciens s’y bousculent déjà, les journalistes sauront valoriser une courageuse initiative (le courage serait en fait de s’y opposer, mais peu s’y risqueront).

                      Je ne sais pas si le préambule de la constitution de 1946 repris par la constitution de 1958 peut être modifié, car c’est dans ce texte que sont mentionnés les ’’droits’’, non pas dans les articles ayant trait à l’organisation des pouvoirs publics. A moins d’ajouter des chartes, comme celle de l’environnement introduite en 2005, dans le package constitutionnel.


                      • Fergus Fergus 27 juin 09:17

                        Bonjour, Eric F

                        Le problème est que dans le préambule de la Constitution, il n’est question que des droits de l’Homme en général (qui concernent tout le monde), mais pas de la préservation des droits spécifiques des femmes, lesquelles restent de facto sous la menace d’une lecture généraliste par un patriarcat réactionnaire ! 


                      • Eric F Eric F 27 juin 09:51

                        @Fergus
                        Le ’’préambule’’ définit des principes universels ainsi que la conception française de la démocratie, mais il ne liste pas l’ensemble des droits détaillés, notamment spécifiques aux femmes, aux enfants etc.
                        Car sinon, on va demander de faire figurer le mariage homosexuel, la PMA ou toute disposition législative récente.

                        Mais ma remarque comportait deux aspects :

                        • tout d’abord il s’agirait d’une mesure de com sans impact concret pour obtenir une approbation quasi unanime sans frais, impulsivement dans la foulée d’une mesure prise dans un autre pays -le droit à l’IVG n’est évidemment pas menacé chez nous, inutile de faire semblant de se faire peur en invoquant un ’’patriarcat réactionnaire’’ minoritairissime en France (l’archéo-moralisme est du reste au moins aussi féminin que masculin)
                        • sur la forme je posais juste la question de savoir dans quelle partie de la constitution pourrait figurer ce point, puisqu’aucun article n’aborde les question des mœurs et usages, et seul le préambule de 46 évoque les droits (je ne sais pas s’il est modifiable).


                      • Eric F Eric F 27 juin 10:05

                        En fait, Macron ne cherche rien d’autre que créer une occasion factice de faire entrer dans son jeu le maximum de parlementaires et une large majorité de l’opinion publique.
                        Par contre, une baisse de la TVA sur les carburants trouverait des suffrages sur de nombreux rangs de l’assemblée, mais là ...Macron fait la sourde oreille, or ça concernerait la totalité des citoyens dans leur vie quotidienne.


                      • Aristide Aristide 27 juin 10:26

                        @Eric F

                        A défaut de pouvoir agir sur le réel, il s’agit d’inventer une menace qui n’existe pas et de démontrer sa grandeur face au danger. Ensemble et la Nupes sont évidemment dans cette manipulation en parfaite cohérence ...

                        Voilà donc qu’un soubresaut de la démocratie américaine entraine chez nous, cette hystérie constitutionnelle. Une démonstration éclatante de l’influence WOKE dans ces deux mouvements politiques ... Les mêmes critiquaient sans retenue les modifications législatives sur la base de faits divers. Là c’est pire, 

                        Sur le reste, rien à retirer de votre propos ... Une précision tout de même, la décision de la cour suprême n’est pas comme on l’entend ici ou ailleurs une interdiction de l’avortement. Il s’agit de laisser à chaque Etat la possibilité de légiférer en la matière. Au Etats-Unis, il me semble que d’autres droits sont dans le même statut : l’interdiction de la peine de mort n’est pas au niveau du droit fédéral.
                        Il s’agit d’une décision assez logique à mon sens, respectant le droit américain qui est très libéral dans le sens où chaque Etat est libre de choisir. Etonnement quelques sujets échappe à ce libéralisme, le mariage pour tous au niveau fédéral depuis 2015, le port d’arme en extérieur modifié cette année.


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 juin 15:44

                        @Aristide
                        il s’agit d’inventer une menace qui n’existe pas

                        Ca rappelle les brillantes analyses de début février sur la crise ukrainienne « qui n’existe pas », ou « l’épidémie de covid qui n’existe pas ».

                        Les opposants à Macron semblent penser qu’il a vraiment le bras long


                      • Eric F Eric F 28 juin 09:14

                        @Olivier Perriet
                        L’hypothèse que le Conseil Constitutionnel annule la loi autorisant l’IVG est totalement nulle en France, tout comme celle qu’il se trouve une majorité au parlement pour voter son abrogation. Peut-être que certaines élites craignent que le peuple s’approprie le pouvoir et demande cette abrogation, or même si certains sondages montrent une demande d’aider à éviter de devoir y recourir, les Français sont très majoritairement favorables au droit à l’IVG et ont même toujours soutenu la diminution des contraintes et l’allongement des délais. Il n’y a donc là aucune ’’menace’’, c’est de la pure posture politico-médiatique.


                      • troletbuse troletbuse 29 juin 12:29

                        @Fergus
                        il n’est question que des droits de l’Homme

                        Vous avez raison Fergus, il faut mettre "Droit des femmes, des hommes, des LGTB, ainsi que le droit des veaux


                      • Octave Lebel Octave Lebel 27 juin 12:09

                        Législatives 2022

                        Quand on regarde cela, on peut s’interroger sur le concept de représentativité et les éléments de langage qui commencent à circuler.

                        ● Avec 70% des – de 35 ans abstentionnistes ( avec une prépondérance des moins diplômés), nous sommes devant un piège vertigineux pour la démocratie. Rappelons-nous que cette génération n’a connu en fait à partir de son éveil à la politique que Sarkosy, Hollande, Macron, et la concentration et le fonctionnement actuel des médias. Rien n’a été fait en termes de réflexion pendant 5 ans sur ce sujet. Il semblerait que cela va continuer.

                        Marc Lazar (professeur d’histoire et de sociologie politique, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po à Paris) pose en hypothèse que le pouvoir a pu faire le calcul suivant « On peut se satisfaire qu’une partie de la population ne vote pas » (France Inter 25/06/22 Le Grand face-à-face 52 mn)

                        ● Abstentions tours 1 et 2 + dynamique 2017/2022

                        1. 52. 49 % (abstentions + blancs + nuls = 53.53%)

                        2. Abstentions : 53.77% (abstentions + blancs + nuls = 57.30%)

                        -2017 : Abstentions, nuls et blancs 29 117 037 → 2022 : 27 842 523 ( ≠ 1 274 514)

                         



                        • Octave Lebel Octave Lebel 27 juin 12:10

                          @Octave Lebel

                          suite

                          ● Evolution des votes 1er et second tour : voix tr1 voix tr2 sièges (estimation Cluster 17/06)

                          Ensemble : 5 877 264 → 8 002 407 → 244 (230/290)

                          Nupes : 5 836 079 → 6 559 984 → 127 (170/220)

                          RN : 4 248 537 → 3 589 269 → 89 (40/60)

                          LR : 2 3700440 → 1 447 877 → 61 (60/75)

                           

                          ●Rappel : 2nd tour 2017 → 2nd tour 2022

                           

                          LREM 6 391 269 → (Ensemble) 8 002 407

                          LR (4 040 203) → 1 447 877

                          LFI+PS+Ecolog. +PC (883 573 +1 032 842 +23 197 + 271 833 = 2 211 445)

                           → (NUPES) 6 559 984

                          FN/RN 1 590 869 → 3 589 269

                           

                          ● L’assemblée Nationale avec la proportionnelle intégrale – simulation 24/06/22 par

                          methahodos pour Marianne.

                           

                          Mandats actuels →Proportionnelle intégrale

                           

                          NUPES : 131 167

                          Ensemble : 245 168

                          RN : 89 121

                          LR-UDI : 64 73

                          Reconquête : 0 28

                          Divers gauche : 22 20

                          Autres : 26 0

                           

                          https://metahodos.fr/2022/06/24/la-proportionnelle-aurait-retire-77-sieges-a-lrem-ensemble


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 27 juin 12:34

                          La grande majorité des français ne fait plus confiance dans les Hommes politiques tout court !

                          .

                          Et pour cause avec toute cette escroquerie sanitaire et toutes les instances du pouvoir corrompus avec des hommes de paillé installé aux postés clés.

                          .

                          Et ils nous relancent, en plein été, il faut oser le faire, des messages d’alertes sur le COVID-19 ceci sur la base du Fake test RT-PCR de Christian Drosten.
                          .
                          Pour manipuler les français il faut les maintenir dans la peur, tel est leur devise, et les moutons tombent dans le piège !

                          .
                          lls persistent dans le ciblage des enfants avec leur injections toxico-génétiques expérimentales, ignorent l’explosion des effets sécondaires graves !
                          .
                          Injections toxico-génétiques expérimentales : Témoignage d’Eloïse Soave - greffière à la cour d’appel de Paris - A l’âge de 32 ans, je vis dans un corps d’une personne de 80 ans !

                          .
                          Le gourou de Davos, KLaus Schwab, explique ce qui va se passer avec ces injections ARN-m

                          .

                           LE « TEST » pour détecter le COVID-19 a été développé par l’escroc Christian Drosten en vue de justifier les mesures liberticides draconiennes. Les médias dominantes propagandistes présentent entre autres les faux positifs comme des malades ce qui est une énorme escroquerie. Le dit « test » RT-PCR vire même au positif s’il détecte des fragments des virus mort. Ce dit « test » crée des faux positifs en masse ! Dans cette vidéo on vous explique tout et surtout que son inventeur Christian Drosten était bien au courant que ce test ne vaut rien, dans la vidéo on vous fourni, PREUVE à l’appui, qu’il est un escroc !
                          .
                          Je tiens à préciser que Kary Mullis est l’inventeur de la méthode PCR à ne pas à confondre avec le « test » RT-PCR « inventé’ par Christian Drosten !
                          .
                          Ne confondez pas test et méthode PCR ce que font les médias propagandistes !!! Méthode PCR et »test" RT-PCR !!!

                          .

                          Et les masques c’est pareil ! Une énorme escroquerie (regardez la vidéo en fin de ce message)
                          Les masques ne protègent pas contre les virus car ils passent à travers même les masques FFP2 !
                          .
                          Nous inhalons en moyenne 200 000 virus par minute, soit 3333 virus / seconde ou 105 milliards par ans !
                          .

                          Vous ne me croyez pas alors lisez dont cet article du journal le monde datent de 2012 !!!

                          .
                          MOUTONS COVIDISTES MASQUES :
                          La seule solution contre les virus (toutes les virus confondu) c’est :
                          ARRÊTEZ DE RESPIRER !
                          Stop Corona Mascerade ! 
                          Tonnerre de Brest, réveillez vous les moutons et renseignez vous sur le « Great Reset » livre de Klaus Schwab ...

                          .
                          Covid-19 : Les masques et les « gestes barrières » sont inutiles (Prof. Denis Rancourt)

                          .


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 juin 15:40

                            Encore 5 ans à se farcir une opposition sénile et ses reproches contradictoires.

                            Des interprétations électorales « comme ça nous arrange » : Macron élu, c’est pas un vote d’adhésion mais de rejet de Le Pen, évidemment ; les mêmes expliquent que le vote barrage au FN n’existe plus aux législatives, et en rendent responsable Macron, ça va de soi.

                            A-t-on vu qu’il y avait moins d’abstention pour voter NUPES ou RN ? Non évidemment, mais c’est pas très grave.

                            Tout le problème vient du « en même temps » macronien, c’est entendu. Sauf qu’avec une assemblée comme celle là (à moins d’une alliance de fait LR Macronistes qui déporterait tout vers la droite), on risque d’avoir une bascule un coup à gauche, un coup à droite pendant 5 ans.

                            Le reste à l’avenant.



                              • Fou de manipuler les gens ainsi ! Ce qui perturbe les marchés c’est les sanctions voulues par l’Occident dont lui contre la Russie !!! Qui peut gober ce que dit ce type ?
                                t.me/trottasilvano/24654

                                C’est cela M Ducon, La neutralité carbone en 2050 avec le retour du chauffage au charbon ...ESCROC .


                                • Seuls les drogués des médias peuvent environ écouter ces psychopathes ! Compteur à zéro pour ceux qui ont eu 2/3/4 doses et le Covid !!! 

                                  Leur réponse : tout recommencer !!! Avec toujours le vaccin conçu pour la souche de Wuhan, disparue de la surface de la Terre !!! 
                                  https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-une-contamination-apres-la-vaccination-remet-les-compteurs-a-zero-dit-la-presidente-de-la-haute-autorite-de-sante_4851439.html


                                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 juin 22:26

                                    Bonjour SPQR audacieux complotiste chasseur de complot,
                                    .
                                    Nous sommes dirigé par des psychopathes assassins !


                                  • Un  pasteur canadien raconte à ses paroissiens comment des responsables de la santé ont offert 50 000 $ à l’Église pour faire la promotion des vaccins. 50.000 pour une petite paroisse...Imaginez le Vatican ou un média influent ?

                                    • suispersonne 29 juin 11:25

                                      Le bloc bourgeois a sacrifié pécrasse pour éviter l’élimination très probable de l’éborgneur giflé -qu’ils viennent me chercher- … bien joué.
                                      Les enragés racistes ont sacrifié le crapaud pour empêcher la qualification de jlm … bien joué.
                                      La trahison du pc était compréhensible, et probablement inévitable, mais les enjeux personnels évidents de ses dirigeants,
                                      incapables de l’abnégation indispensable,
                                      auront directement permis la victoire absolue du camp des oppresseurs LRNEMZ,
                                      et un tsunami de députés racistes de plus en plus assumés,
                                      éructant leur haine de lfi avec des slogans efficaces,
                                      et pourtant à vomir comme : « lfi veut faire de l’assemblée une zad » ...
                                      Les positions auto centrées de la plupart des dirigeants écolos et sossialisses font partie de leur adn.
                                      La quasi perfection du programme aec ne les a jamais intéressés, jusqu’à la création de nupes, alors qu’ils l’ont adopté, bien souvent à contre cœur, avec des pudeurs de midinette, et des réticences ridicules destinées à montrer qu’ils existent avec leurs … « convictions » misérables.
                                      Ces politiciens professionnels, absolument pas désintéressés, (une engeance qu’on va encore subir longtemps) sont directement responsables de l’impossibilité
                                      1. de constituante
                                      2. de contraindre LRNEMZ à toute action réelle en faveur du climat
                                      3. d’inverser la destruction du modèle social français
                                      4. de rétablir la justice fiscale
                                      5. de rétablir une économie vivante et productive pour le pays
                                      Le dénigrement de jlm et de lfi leur est indispensable.
                                      Ils n’ont aucune envie de regarder le fonctionnement réellement démocratique de lfi (cette exception dans le monde politique français les angoisse, on peut le comprendre ... ), et surtout pas la qualité intellectuelle et morale des acteurs du mouvement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité