• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les mille vaches

Les mille vaches

Dessin de FANCH

La source se tarit et les ânes continuent de venir y boire

Il est un endroit dans Paris où courent tous les élus en mal de notoriété. Ils viennent comme chaque année, l’espace d’un salon, tâter le cul des vaches et flatter le brave éleveur, celui-là même qu’ils condamnent à la misère par leurs politiques absurdes et honteuses. Ce serait à s’étrangler de honte si l’honneur et la dignité avaient encore la moindre place dans ce monde de margoulins en-cravatés. Pour ne pas trop prendre de risques, ce sont les mieux lotis des agriculteurs qui seront conviés à croiser les distingués élus de la nation, les autres crèvent dans leur coin.

Le plateau des mille vaches, ainsi nommé parce qu’il recèle en sous-sol mille sources bienfaitrices, est fort éloigné de la Porte de Versailles, tant géographiquement que du point de vue symbolique. Depuis longtemps déjà, l’élevage tricolore ne nourrit plus son monde, même s’il contribue encore un peu à alimenter la population nationale. La viande vient de toute la planète parce que des accords commerciaux indignes favorisent cette folie ce qui n’empêche nullement les signataires de ces absurdités de venir pérorer devant la profession qu’ils affament.

On ne peut y croire ! Pourtant la réalité dépasse l’affliction et notre bon président en personne, n’ayant même pas peur de marcher dans une bouse, vient arpenter le salon douze heures durant pour démontrer à tous qu’il est le plus grand des menteurs. Même Jacques le corrézien est battu dans le populisme de pacotille. Bravo l’artiste !

Il faut lui reconnaître un certain courage et un sens de la précaution qui étonnent. Le bel animal politique, venu avec sa pouliche sur le retour, a prévu pas moins de trois costumes de rechange pour sa visite. Il est vrai que l’œuf vole bas à la sortie des culs des poules en batterie, que la tomate pourrie démange les mains de ces travailleurs manuels si mal payés de leur peine. Le brave Emmanuel pourrait très bien être la cible des mécontentements légitimes en dépit des escouades de gardes du corps présidentiels.

Pendant ce temps, les vaches, les poules, les dindons, les cochons regardent passer goguenards, le bal des vanités politiques. Certaines bêtes fientent à leur passage, réalisant ainsi ce que d’aucuns aimeraient faire à leur place devant ce manège indigne. La grande ferme artificielle s’exprime, elle beugle, piaille, caquette, grogne et brait. Chacun parmi les bêtes exposées tentant d’imiter tous ces curieux animaux, debout sur leurs pattes postérieures qui viennent palabrer inutilement.

D’autres se bousculent autour d’eux, tendent des micros et des caméras. Ils feraient bien mieux de prendre une fourche et de nettoyer ces écuries d’Augias. À couvrir ce défilé insupportable ainsi chaque année, ils se font les complices du meurtre silencieux que ceux-là commettent sur la paysannerie française. Il conviendrait davantage de se préoccuper vraiment de ces hommes et ces femmes que les politiques nationales, européennes et mondiales envoient à l'abattoir. Ils sont nombreux à venir au salon de l’agriculture, ces marchands d’illusion qui ont du sang d’agriculteurs et d’éleveurs sur les mains. Que leur visite tourne véritablement en eau de boudin, ne serait que juste monnaie de leur pièce.

À bien y réfléchir, les mille vaches seraient bien plus ce personnel indigne, visiteurs patentés, payés grassement, qui, toute honte bue, viennent tenir discours de compassion à ceux qui agonisent. Ils les ont mis sur la paille, leur ont sous-tiré leurs voix, se sont permis de les rouler dans la farine, les ont pris pour des jambons et des vaches à lait. Ils prétendent les écouter et quand les paysans se mettent en colère, ils leur envoient les gendarmes pour leur voler dans les plumes.

Ils les traitent pire que des bêtes, les prennent pour des ânes tout autant que des bêtes de somme. Mais à bien y regarder, les vraies seules vieilles ganaches de cette ferme éphémère ce sont des odieux animaux politiques qui n’aiment rien tant que d’être brossés dans le sens du poil. Je viens ici déposer aimablement un joli coup de trique sur leurs vilains postérieurs qui, d’après bon nombre de maquignons, ne valent que tripette !

Anthropologiquement leur.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • juluch juluch 26 février 10:28

    je pense que les éleveurs si ils veulent survivre c’est faire de l’élevage sans granulés, antibio


    pareil pour les agriculteurs qui doivent renoncer aux pesticides....seulement ils gagneront moins c’est sur.

    beaucoup trichent et réclament des aides pas nécessaires et vendent se qu’ils disent avoir perdu lors de sécheresses, maladies, froids etc

    mais se n’est pas la majorité.

    je tiens ça d’exploitants eux meme.

    je connais pleins d’agriculteurs qui font des cultures sans le moindre pesticides et qui s’en sorte, pareil pour les éleveurs qui laissent à l’année leurs vaches dehors sans soucis.

    Le vrais problème est la CE qui nous impose des lobby industriels bien loin de nos préoccupations sur la santé.

    le fric et c’est tout !

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 10:39

      @juluch

      Là, je vous donne pleinement raison.

    • C'est Nabum C’est Nabum 26 février 13:49

      @juluch

      La FNSEA est leur pire défenseur


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 février 10:39

      @kelenborn

       D’après les statistiques, on mange de moins en moins de viande.
       Vendredi matin dernier, nous avions Aymeric Caron comme invité à notre radio.
       Il lançait son nouveau parti d’écologie radicale REV (Rassemblement des Écologistes pour le vivant) et son nouveau livre « Utopie 21 »
       La cause animal en point d’orgue. Donner des droits aux animaux.
       Les animaux de compagnies choyés tandis que les autres ne sont que des aliments de boucheries.
       Nous avons Gaya aussi avec le même but et vend du faux-gras.


    • Ruut Ruut 27 février 18:58

      @juluch
      Il leur faut surtout vendre directement leur production et se faire connaître par les citoyens qui sont en recherche de ces bon produits.
      Pourquoi ils ne créent pas une sorte d’amazone de produits garantis de qualité ?
      Comme ça ils fixeraient eux même leurs prix et nous pourrions enfin acheter leurs produits.
      Bien sur ils leur faudra être vigilent et ne JAMAIS accepter un partenariat avec des production industrielles ou fraudeuses faute de perdre rapidement toute crédibilité.
      Pour le moment les Grandes surfaces ont perdu leur crédibilité sur la qualité des produits qu’ils vendent grâce a Lactalis TAFTA et CETA. (ça as vraiment ouvert les yeux des citoyens)
      Mais les client faute d’offre achètent la où ils peuvent.
      Mais Amazone et Alibaba ont montrés que les citoyens sont prêt a changer de mode d’achat.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 10:33
      Les agriculteurs sont les premiers complices de ce système pourri. Remontez à la source et vous y trouverez ce putain de fric qui cent le purain glyphosphatisé. Cent mille milliards de poèmes me consoleront de cette farce qui sent le E411 à mille lieues,...


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 12:10

        @kelenborn


        Martyre (certes,..), Saphir, parfois, satyre (hum !!!), anjourd’hui : zéphir,...

      • C'est Nabum C’est Nabum 26 février 13:50

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Je pense que beaucoup sont pris au piège des banques et d’un syndicat honteux


      • fatallah 26 février 18:48

        @C’est Nabum
        http://www.lejardinvivant.fr/2017/10/12/les-pesticides-un-combat-perdu-davance/&nbsp ;&nbsp ; il n’y a pas que les banques et ce syndicat qui piègent les agriculteurs. Il y a aussi leurs coopératives de fournitures, qui font 50% de leurs chiffres d’affaires avec les pesticides. Ceux là ne vont pas renoncer à donner de bons conseils pour de bons profits.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 19:26

        @C’est Nabum

        Ceux qui accepte n’importe quelle « saloperie » sont aussi « con » plisse,...

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 10:37

        La nourriture, l’agriculture sont l’essence, l’âme même d’une civilisation. C’est donc à eux de montrer l’exemple et révolutionner le système. On dit des agricoles comme des belges qu’ils sont les « braves » (bravoures). Qu’ils montrent enfin qu’ils en ont des couilles, plutôt que de pleurnicher comme sur le sort. Quel lamentable spectacle,... 


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 11:58

          @kelenborn


          A ce propos, je vous conseille l’ail des ours. Il évite de puer comme vous,...Anar de droite, cela doit cacher quelques odeurs indélicates,...

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 12:06

          @kelenborn


          J’aurai droit à tous les qualificatifs,...rombière (le plus comique), maintenant bobo (certes un peu fréquentant assidument les marchés vantés par le même Nabum), ah oui, mais anti PMA et GPA (donc en définitive pas tout à fait écolo bobo Bataclan). Qui suis-je alors,... ???? Mélusine tout simplement et pour longtemps encore,...

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 12:17

          @kelenborn


          Je vous conseille l’agneau de Lozère. Mon hommage aux bergers qui les ont emmenés sur les Causses. Le retour du berger à la bergère. Oui, Pâques, c’est dans un mois,...

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 12:47

          @kelenborn


          Sachez qu’Henry IV fut longtemps mon héros,..et que l’aïl, il vaut mieux le consommer à deux et au même moment,... 

        • oncle archibald 26 février 13:00

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Henri IV, dit le vert galant, qui selon la légende a cru jusqu’à 40 ans que c’était un os !


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 13:03

          @oncle archibald


          L’allusion est « os »ée,...Mais l’homme était une bonne nature, proche des grands comme des petites gens,...Bon, d’accord, il se levait à quatre heures du matin (comme Macron) pour faire la guerre,... Autre époque,...

        • C'est Nabum C’est Nabum 26 février 13:52

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Trop expéditif comme jugement
          J’ai des amis éleveurs et je sais leurs difficultés


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 14:17

          @C’est Nabum


          Entourée d’amis dans le Terroir qualitatif (je me méfie du terme bio) et ils s’en sortent comme des Rois. Heureux, bien dans leurs bottes et leur peau,...ont une clientèle amie et fidèle. 

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 14:43

          @kelenborn


          Venant d’un anar de droite cela me flatte. Le pas de l’oie, cela doit également tinter à vos oreilles. Quant à leurs oeufs, trop faciles à trouver : ils dominent,...

        • Le421 Le421 27 février 09:12

          @C’est Nabum
          Troll :
          Intervenant apparaissant sur un fil de discussion, monopolisant celui-ci sur des thèmes n’ayant rien à voir avec le sujet. Parfois, le troll utilise des propos insultants ou incorrects cherchant à détourner l’attention ou à susciter une réaction du même genre.
          Remarquez, je suis hors sujet !! Mais c’est une parenthèse...
          Bonne journée à vous, Nabum !!


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 10:40

          qu’ils sont les « plus » braves". 


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 10:43

            Réponse de la pouliche sur le retour (ou Rombière puisqu’ainsi je fus désignée) au bâton de berger qui a une poussière gros comme un épi dans l’oeil et se trompe de cible,...


            • juluch juluch 26 février 10:45

              Au super marché je privilégie toujours les légumes et fruits français par solidarité avec ceux qui les produise.


              toute fois, je pense que les grandes surface leur tordent trop le cou sur les tarifs et du coup font de la quantité avec pesticides......faut mettre au pas également les PDG des grands centres commerciaux.



              • C'est Nabum C’est Nabum 26 février 13:52

                @juluch

                Je ne vais jamais au super-marché


              • Le421 Le421 27 février 09:16

                @juluch
                Hélas, nos producteurs tiennent les records européens d’utilisation de pesticides.
                Dans la grande distribution, il est très difficile de choisir un produit sain.
                Il y a de fortes chances que votre propre voisin asperge son jardin de saloperies.
                Je revendique, personnellement, un carré de terre sans aucun produit phytosanitaire.
                Je me sers de composés naturels plus ou moins efficaces, mais ce que je récolte, si ce n’est pas très jojo, c’est très bon...


              • cevennevive cevennevive 26 février 10:51

                Bravo C’est Nabum !


                « Ils » ne sont pas moins ridicules qu’une vache avec une cravate, mais bien plus dangereux.

                Mais aussi, pourquoi les agriculteurs et éleveurs ne boycottent-ils pas ce rassemblement ridicule ? Cela ne leur rapporte rien et même leur coûte de l’argent ponctuellement. Les stands ne sont pas gratuits dans ce cirque...

                Et pour la bonne cause, je pense que Macron et Cie auraient bien mérité le bonnet d’âne (quoique, pauvres ânes bien gentils...)

                Bien à vous.


                • C'est Nabum C’est Nabum 26 février 13:53

                  @cevennevive

                  Nous lui décernons à unanimité

                  merci


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 11:05

                  Ah oui, mais les agriculteurs ne sont pas des « intellos » comme en mai 68. Pas du genre à penser plus loin que le cul de leur vache. Ne leur demandez pas s’ils aiment la nature, la terre,... L’agriculture est un peu à l’image de leur moeurs, sans manières ni façons. et la terre ma ptite dame faut qu’elle rapporte,... Allez : hue,....Alors, vous pensez : la révolution écologique, c’est bon pour la HAUTE,..Nous on pète plus bas que notre cul, c’est bon pour l’engraissement.


                  • oncle archibald 26 février 11:39

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Vous donnez une image fausse et méprisante des agriculteurs qui ne sont pas une bande de cons et tant s’en faut.

                    Et pour que la terre rapporte assez pour faire vivre leur famille, ce qui est quand même le but premier de toute activité humaine, ils ne sont pas avares de bon jus de neurones. Mais il y en a qui ont cru que les éclats de lumière du miroir aux alouettes étaient les étoiles sur lesquelles il fallait se guider tandis que d’autres ont su produire ce qui était vendable et ont fixé le prix de leur production à un niveau tel qu’il soit acceptable par les acquéreurs et qui leur laisse de quoi vivre et entretenir leur outil de travail.

                    Un exemple me vient à l’esprit. Un de mes amis viticulteur a été « précurseur » en 1975 et a décidé de vendre en bouteilles et directement aux particuliers une partie de sa récolte. Pour l’anecdote je lui ai dessiné sa première étiquette. Il vendait environ 1/4 de son vin de cette façon, les 3/4 restant étaient vendus à des « négociants en vin » qui venaient charger à la cave avec des camions. Il faisait partie de ces viticulteurs en colère se plaignant de prix trop bas en raison de la concurrence des vins italiens et espagnols qui barraient les routes et allaient casser dans les supermarchés.

                    Son fils lorsqu’il a repris la propriété a décidé qu’il vendrait toute sa production directement, et en quelques années il y est parvenu. Par un ré-encépagement et un équipement de cave adéquats alors que son père vendait en direct un seul vin rouge haut de gamme, il a élargi son offre et possède six produits : trois rouges deux blancs et un rosé. Les blancs notamment, un chardonnay et un viognier ont un tel succès que dès le mois de Mars il n’en a plus à vendre. Je lui ai suggéré de monter ses prix, et très sagement il m’a répondu que c’était impossible, qu’il y perdrait trop d’une clientèle qu’il a su fidéliser par un rapport qualité-prix excellent.

                    Quand je lui demande s’il va participer à des manifs de vignerons qui n’ont en fait jamais cessé, il me réponds en rigolant qu’il n’a pas de temps à perdre à ces conneries parce qu’il prépare son petit camion pour la foire de Lille ! Et en montant à Lille il s’arrête plusieurs fois sur le trajet pour livrer quelques restaurants qui ont ses produits à leur carte. Simple et efficace.


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 11:42

                    @oncle archibald


                    Je connais parfaitement le monde agricole,...l’ayant longtemps cotoyé. Je peux vous assurer qu’il y a le pire et le meilleur. Mais les meilleurs sont souvent des petits enfants de d’agriculteurs qui sont passés par la case enseignement et sont revenus avec un certain « idéal » dans leur bagage,...

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 11:45

                    @oncle archibald

                    Mon ton est celui de Nabum, je n’ai fait que marcher dans le sillon qu’il a creusé, c’est à dire celui du mépris,... 

                  • lautrecote 26 février 12:13

                    @kelenborn
                    Et bien puisque vous êtes convaincu qu’elle est une imbécile, faites nous le plaisir de la fermer.
                    En l’occurrence, si quelqu’un est nauséabond ici, c’est bien vous.


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 12:19

                    @kelenborn


                    comme vous, un gagne-pain,...

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 12:44

                    @kelenborn


                    nous ne sommes pas au marché et ne vais pas déballer ma vie,...

                  • C'est Nabum C’est Nabum 26 février 13:54

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Je ne méprise que Macron et des ses semblables


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 14:02

                    @C’est Nabum


                    J’en fais partie, à l’insu de mon de mon plein gré,..

                  • C'est Nabum C’est Nabum 26 février 16:06

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Ce n’est pas très compliqué


                  • lautrecote 26 février 19:12

                    @kelenborn

                    Décidément, l’ENA ne vous a pas vraiment réussi.

                    A part être condescendant, faire des jeux de mots à la con sur les pseudonymes des autres, et des blagues à deux sous sur les poubelles, votre discours n’est pas intéressant.

                    Mais vous polluez eégulièrement les fils, ici et probablement ailleurs.
                    Sur ce, inutile de me répondre, je ne vous lirai pas.


                  • Agafia Agafia 27 février 02:39

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Vous connaissez l’agriculture et les paysans comme moi la physique quantique !
                    Vous êtes du genre à ne pas savoir faire la différence entre un méga céréalier de la Beauce et un petit producteur de lait de la Yaute (Haute Savoie).

                    De temps à autre, eu lieu de poster des commentaires à la con cous feriez mieux de lire et d’apprendre ceux qui connaissent... 

                    Z’êtes vraiment du genre à avoir un avis sur tout, même si c’est du n’importe quoi à la pelle.

                    Entre nous, pour passer autant de temps sur Avox à poster tout et n’importe quoi,vous devez vraiment vous emmerder dans la vie... A moins que vous soyez payée au comm... ?

                    Bref, les paysans vous disent merde, et malgré votre mépris, c’est bien grâce à eux que vous bouffez !
                    Si j’étais du genre à insulter comme certains sur Avox, vous mériteriez que je vous balance un chapelet à la capitaine Haddock ! Intello de mes deux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès