• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les promesses de Monsieur Macron

Les promesses de Monsieur Macron

La suppression de France O est une nouvelle preuve que les promesses de Macron n’engagent que ceux qui l’écoutent.

Retour sur les engagements et les promesses du candidat Macron.

Service Militaire

Plus de sans-abri dans la rue

Un gouvernement resserré

Limitation de la vitesse à 80 km/h

Suppression de la taxe d’habitation

Notre Dame Des Landes

Macron candidat déclare vouloir respecter le résultat de la consultation référendaire.

Macron président ne tiendra pas cette promesse.

Frontière avec le Royaume Uni

Au gouvernement en Mars 2016 : en cas de Brexit, chantage à l’immigration pour le Royaume-Uni.


Président en Janvier 2018 : accord sur l’immigration avec le Royaume-Uni

Pas de nouvel impôt sur le quinquennat

12 janvier 2018 : Pas de nouvel impôt

17 janvier 2018 : Nouveau péage à l’entrée des villes.

Casier Judiciaire vierge pour les élus

Fiscalité

le 26 avril 2017 :

Le 27 Septembre 2017

Voir aussi :

=== MACRON, LE CHAMPION DES « FAKE NEWS » ======== par Yavar SIYAHKALROUDI


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 24 août 10:08

    Gestion de la pénurie des masques par « notre » gouvernement, témoignage de François Ducros, chef d’entreprise, faire circuler SVP...

    (à 15 minutes et quelques secondes)


    • troletbuse troletbuse 24 août 11:03

      @Clocel
      Il faudrait un nouveau Nuremberg.


    • Le421 Le421 24 août 19:05

      @Clocel
      Rien que le titre.
      Les promesses de Mr Macron.
      C’est du Coluche pur jus...
      Putain, s’il était là ce pauvre Michel, qu’est-ce qu’on se marrerait !!!


    • V_Parlier V_Parlier 24 août 22:23

      @troletbuse
      Ce qui est intrigant c’est de voir à quel point les peuples européens sont en même temps :
      Indignés par une longue conservation du pouvoir par un dirigeant
      Tolérants face à l’application de programmes qui n’ont absoluement rien à voir avec ce qui leur a été soit annoncé, soit suggéré. Bref, tolérants face à l’effet inexistant de leur vote (lequel a déja été fortement dirigé).

      Pourtant, dans le premier cas il y a encore possibilité de démocratie (si l’avis du peuple compte, que ce soit par les élections ou l’application de changements revendiqués). Alors que dans le deuxième cas c’est sûr qu’il n’y en a pas. Mais ici, c’est le modèle qu’on nous a appris à préférer.


    • ASTERIX 25 août 18:17

      @troletbuse

      MACRON est rentré de « vacances »  ??????? qu’il soit la ou pas ca ne change rien on pourrait dire « RIEN DU TOUT »  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 août 10:10

      Qui vous dit que le candidat pour lequel vous voterez la prochaine fois ne sera pas, luis aussi, un menteur ?

      Tant que le pouvoir délégué ne sera pas conditionné à des bilans ou comptes rendus réguliers, conditionnant le maintien d’un homme au pouvoir à la réalisation de ses engagements, le système électoral n’est qu’un trompe-l’œil.


      • babelouest babelouest 24 août 11:10

        @Séraphin Lampion, oui, il faut qu’à tout moment une personne déléguée à prendre les décisions dans le cadre défini par le Peuple, et concrétisé par le contrat que constitue la profession de foi, sache qu’elle peut être éjectée pour avoir rompu ce contrat.
        https://ti1ca.com/2he38w4l-2020-08-19odt-2020-08-19odt.pdf.html


      • Fergus Fergus 24 août 13:17

        Bonjour, Séraphin Lampion

        « Tant que le pouvoir délégué ne sera pas conditionné à des bilans ou comptes rendus réguliers... »

        Il n’y a pas si longtemps, je préconisais que, dans le cadre d’un dispositif institutionnel, les élus  à tous les niveaux soient chaque année confrontés à des jurys de citoyens tirés au sort, en charge de demander à ces élus des explications sur les carences et les modifications de leurs engagements, les réponses étant compilées et portées à la connaissance de tous les électeurs par voie médiatique (presse écrite et/ou télévision) au niveau concerné.


      • gouzier gouzier 24 août 16:38

        @babelouest

        Cette responsabilisation des délégués et des élus, sommés de rendre des comptes, figure en bonne place dans le fonctionnement du référendum d’initiative populaire (RIC) pour lequel les Gilets jaunes se sont battus (et vont peut-être recommencer à se battre).


      • gouzier gouzier 24 août 16:41

        @gouzier
        ... référendum d’initiative citoyenne (à côté duquel le RIP se présente comme un attrape-couillon).


      • Olivier 24 août 17:14

        @Séraphin Lampion

        Oui c’est ce qu’on appelle la démocratie impérative, à l’inverse de la « démocratie » représentative, où vous votez pour le premier Macron venu sur sa bonne mine et parce qu’il a fait quelques cabrioles sur une estrade, et qui vous fait un gigantesque bras d’honneur une fois élu.

        Dans la démocratie impérative, le peuple voterait non pas pour un parti ou une personne, mais pour des mesures concrètes qui deviendraient une obligation constitutionnelle pour les politiciens.

        Autant dire que ça ne se fera jamais...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 août 19:00

        @Olivier

        ce n’est pas la « démocratie » qui est « impérative, mais le »mandat« .
        Mais attention : le mandat impératif s’oppose au mandat représentatif comme la souveraineté populaire s’oppose à la souveraineté nationale. Des députés élus sur un mandat impératif ne représentent que leurs électeurs et non pas l’ensemble de la nation.

        La plupart des démocraties actuelles ont opté pour la souveraineté nationale, et rejettent donc le mandat impératif.

        En France, le mandat impératif pour les membres du parlement est interdit par l’article 27 de la Constitution car, même s’ils sont élus au niveau d’une circonscription, ceux-ci représentent l’ensemble de la nation.

           »Tout mandat impératif est nul. Le droit de vote des membres du Parlement est personnel. La loi organique peut autoriser exceptionnellement la délégation de vote. Dans ce cas nul ne peut recevoir délégation de plus d’un mandat."

      • Le421 Le421 24 août 19:06

        @Séraphin Lampion
        Luis ?
        Fernandez ?
        Après tout, ça ne pourrait être pire... smiley


      • Captain Marlo Captain Marlo 24 août 20:10

        @babelouest
        il faut qu’à tout moment une personne déléguée à prendre les décisions dans le cadre défini par le Peuple, et concrétisé par le contrat que constitue la profession de foi, sache qu’elle peut être éjectée pour avoir rompu ce contrat.

        Vous mettez la charrue avant les bœufs !
        Pour cela, il faut d’abord sortir de l’UE & de l’ OTAN.
        .
        Sinon, ce n’est pas le peuple qui décide, ni qui contrôle, ce sont les Traités, sous forme de feuille de route annuelle : les GOPé. Les Grandes Orientations de Politique économique.
        .
        1/ Voici ceux qui décident à Bruxelles des politiques économiques & sociales pour la France.
        .

        2/ Et voici la feuille de route que Macron a reçu le 20 Mai, pour 2020/2021.
        On reprend les réformes et la retraite à points.


      • Le421 Le421 24 août 20:38

        @Séraphin Lampion
        Le « référendum révocatoire » ?
        Gaffe mon ami.
        Vous virez France Insoumise.
        Et ça, c’est une maladie plus grave que le Covid...
         smiley  smiley  smiley
        Moi ?
        Ben...
        Je me sens bien !!


      • HELIOS HELIOS 25 août 08:47

        @Séraphin Lampion
        .... vous aller nous étouffer de rire  !!!!
        Vous savez tres bien que s’assoyant sur la constitution, les élus de la république n’agissent QUE pour leurs electeurs et pas pour les français.

        Si ces elus gouvernaient pour tous « proportionnellement », on aurait un Frexit, des frontières, des expulsions ; des voyous en prison, la vitesse routiere augmentée et une myriade de mesures de moindre ampleur que tout le monde plebiscite....

        Les députés, qui sont auréolés de la volonté populaire qu’ils n’appliquent qu’avant d’etre élus. Apres, ils reprennent leur magouille, leur clientelisme qui derive souvent vers la corruption... bref :

        Notre république est devenu un vaste espace mis sous coupe réglée par une bande de mafieux, même pas capable de faire fonctionner la police et la justice dont le « ministricule » (malgré ses dimensions) est incapable de decider quoi que ce soit, ne serait-ce juste que pour les faire fonctionner avec les règles existantes.

        alors... un referendum, pfff pour decider quoi, les referendum on s’assoit dessus.
        Seule une décision administrative du même niveau que celle qui a permis la prise de fonction peut « virer » l’inopportun de son siège... et cela ne peut etre décidé qu’apres une analyse qui va durer autant que la fin du mandat.

        Alors, il existe egalement un systeme de double pilotage (l’elu et son premier opposant) avec basculement en cas de defaillance mais connaissant l’esprit de la classe politique capable de ne pas presenter de candidat pour favoriser un opposant contre un autre (souvenez vous, les regionales ou le PS a renoncé pour que le RN ne puisse gagner)... nous n’auront pas d’opposant !

        Pour que cela fonctionne, il faut un risque, de vrais risques comme l’ineligibilité significative (genre 3 ou 4 mandats) mais également financier (engagement personnel, comme pour un chef d’entreprise) et judiciaire évidement.
        Et je n’oublie pas la sanction administrative pour les equipes « tricheuses », ces fonctionnaires qui mettent le maximum de frein lorsqu’il s’agit d’executer les decisions politiques....


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 août 08:56

        @HELIOS

        « Vous savez tres bien que s’assoyant sur la constitution, les élus de la république n’agissent QUE pour leurs electeurs et pas pour les français.  »

        même pas !

        leurs électeurs sont de plus en plus souvent cocus
        l’heure est au marketing politique : l’argumentation publictaire consiste à dire au consommateur (l’électeur) ce qu’il a envie d’entendre pour acheter un produit qui n’est pas adapté à ses besoins


      • Ouallonsnous ? 25 août 10:42

        @Fergus

        « Tant que le pouvoir délégué ne sera pas conditionné à des bilans ou comptes rendus réguliers... »

        A compléter par le référendum révocatoire en cas de manquements aux engagements pris !


      • Traroth Traroth 26 août 11:55

        @Séraphin Lampion
        Le RIC révocatoire résout le problème. RIC partout, pour tout.


      • Étirév 24 août 10:11

        Macron : lapalissade et mépris en boucle.
        Néanmoins, face à l’évidence d’une succession de gouvernement qui, depuis près de 50 ans, mentent un peu plus éhontément à chaque fois, le peuple serait-il devenu complètement abruti ?
        Or, qu’est-ce que l’abrutissement ?
        C’est l’état physiologique et psychique qui rapproche l’homme de l’animal.
        Et faire d’une nation un troupeau de bestiaux (des « veaux » pour le Général de Gaulle) que l’on mène à l’abattoir, indifférents et sans pensée. Peut-être est-ce cela que cherchent les meneurs occultes du jeu, aux fins d’assurer plus facilement leur domination sur les ilotes modernes dont ils rêvent ?
        « Le macronisme pour les nuls » :
        Dans l’objectif de hâter sa prochaine disparition volontaire, les autorités politiques en charge de la France relaient avec zèle, voire même anticipent, l’agenda mondialiste consistant à appauvrir matériellement, physiquement et moralement la plus grande masse des gens peuplant la planète au profit de quelques usurpateurs, véritables escrocs économiques qui ont, aujourd’hui, pris l’ascendant sur les pouvoirs politiques des États.
        Aussi, la France qui n’a aucune politique, et encore moins de politique socialiste, dans le sens « social » du terme, est en revanche l’un des principaux fers de lance de l’agenda globaliste, lequel prospère sur le développement de la misère humaine.
        Les cartes sont actuellement dans les mains des populations civiles : ces dernières ont enfin, phénomène unique dans l’histoire, la possibilité de reprendre leur destin en main ; ce qui signifie, très précisément, qu’elles ont la possibilité de réinstaurer des gouvernements politiques en lieu et place des ersatz actuels entièrement aux mains des puissances financières.
        L’Apocalypse de « Jean », nous y sommes.


        • babelouest babelouest 24 août 11:12

          @Étirév bien sûr que « la France » n’a plus de politique, c’est celle des financiers qui manœuvrent Bruxelles qui en tient lieu.


        • Le421 Le421 24 août 20:41

          @babelouest
          Hélas, quelque part, les responsables sont...
          Les français.
          Ou du moins ceux qui se prétendent citoyens.
          Irresponsables et timorés.


        • Xenozoid Xenozoid 24 août 20:44

          @Le421

          Ou du moins ceux qui se prétendent citoyens.
          Irresponsables et timorés.

          ou ceux qui votent pour un systeme pipé et qui le maitienne,la maffia


        • Xenozoid Xenozoid 24 août 20:48

          @Xenozoid

          maintiene


        • zygzornifle zygzornifle 24 août 11:19

          Macron ment ???

          Impossible, c’est la vérité qui se trompe …..


          • zygzornifle zygzornifle 24 août 11:22

            En 2022 faudrait passer l’ors de leur discours tous les candidat au trône au détecteur de mensonges ….


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 août 11:33

              @zygzornifle

              feindre de croire un mensonge est un mensonge que l’on se fait à soi-même
              pourquoi se mentir ?
              pour continuer à rêver et à vivre par procuration en regardant « Plus belle la vie ».


            • devphil30 devphil30 24 août 11:57

              @zygzornifle

              Ils ne mentent pas , ils disent des choses et vous expliquent ensuite qu’ils n’ont pas pu les réaliser du fait de la conjoncture , de l’état des finances ,au nom de l’écologie , de l’Europe etc .....

              Ce n’est pas le détecteur de mensonges qu’il faut mais des points précis d’un projet qui sera analysé et présenté annuellement devant les Français durant le quinquennat.
              Micron veux de la gestion d’entreprise pour l’état alors ça se passe comme ça dans une entreprise , cela se nomme objectif et résultat et on n’attend pas 5 ans pour faire le point ....

              Une sorte de notation sur les points évoqués et tous les ans c’est analysé et noté , fait ou pas fait , bien ou mal et au bout de 5 ans on connait la note générale et on peux voir si il est apte à se représenter ....comme dans un conseil d’adminitrsation d’une entreprise


            • Fergus Fergus 24 août 13:24

              Bonjour, devphil30

              « Ils ne mentent pas , ils disent des choses et vous expliquent ensuite qu’ils n’ont pas pu les réaliser du fait de la conjoncture , de l’état des finances ,au nom de l’écologie , de l’Europe etc... »

              Ce n’est pas faux ! Cela explique même  toutes couleurs politiques confondues la plupart des importants hiatus entre les promesses de campagne et la réalité des bilans. 

              Mais il est évident que ces causes externes  aussi graves soient-elles  n’expliquent pas tous les manquements à la parole donnée.


            • Le421 Le421 24 août 19:09

              @devphil30
              De toute façon, quand y’a un type qui explique les tenants et les aboutissants, qui fait une démonstration par A+B des problèmes et des solutions, tout le monde le traite de menteur ou dit que c’est impossible.
              Donc.
              Crevez donc bande d’ignares !!
              Point.


            • Captain Marlo Captain Marlo 24 août 20:17

              @devphil30
              Micron veux de la gestion d’entreprise pour l’état alors ça se passe comme ça dans une entreprise , cela se nomme objectif et résultat et on n’attend pas 5 ans pour faire le point ....

              .
              Macron n’est qu’un exécutant, il ne décide de rien d’important.
              Il suit point par point ce qui se décide à Bruxelles pour la France.
              En particulier, la France a signé (Juppé) en 1997, le Pacte de stabilité de la zone euro, c’est la Bible des Mamamouchis de Bruxelles.


            • Septime Sévère 24 août 12:12

              Le service militaire ne sera pas rétabli ?

              On en a chié pour rien, nous les vieux ? Pour rien, on a supporté tous les beuglements des sous-offs (« Vingt ans dans les oreilles ») ?

              Dehors, Micron ! 


              • Le421 Le421 24 août 19:10

                @Septime Sévère
                Les beuglements des sous-off !!
                Ah, c’est vrai.
                Obéir à un chef(ou un patron) c’est dur.
                La France avance.


              • Septime Sévère 24 août 21:18

                @Le421
                .
                Vous étiez sous-officier ? 
                Obéir à un imbécile qui se décarcasse pour le montrer, oui, c’est dur. 
                Un patron, lui, déjà, il a apporté la preuve de ses capacités. 


              • Francis Francis29 30 août 19:42

                @Le421
                 
                 Il faut savoir que SS est spécialiste du second degré à triple sens : un mitterrandien dans l’os convaincu qu’on ne sort jamais de l’ambiguïté qu’à son détriment.
                 
                En 13 ans d’observations fortuites, il n’a jamais fait mentir ce jugement.


              • Francis Francis29 30 août 20:08

                @Victory ON
                 
                 les autres ténors sont inaudibles parce qu’ils ne disent rien.


              • binary 24 août 12:40

                La politique est le discours de l’instant, la réaction à la question qui survient. Sa signification s’arrête à la question suivante.

                Par définition, l’info du jour n’a vocation qu’à durer un jour. Hier n existe plus, demain on verra bien.


                • McGurk McGurk 24 août 13:36

                  N’est-ce pas génial que des électeurs ayant voté Macron en masse puisse venir se plaindre que « le gouvernement ne tiendra pas ses promesses » ? C’était clairement marqué sur l’emballage qu’ils allaient détruire notre pays et nous en mettre plein la gueule.

                  Décidément, l’électeur français est aussi stupide qu’il est amnésique. Ce petit jeu de « voter pour le moins mauvais » dure depuis plus de trente ans. Payez maintenant votre passivité et complicité à ne pas exiger en masse un changement radical pour entrer dans l’ère d’une vraie démocratie.


                  • V_Parlier V_Parlier 24 août 22:30

                    @McGurk
                    Le principal dans le « monde libre » c’est que le pseudo-dirigeant change tout le temps. Après ça, le programme on s’en fout car ce sera le même tant qu’un parti européiste sera élu (ce qui est à chaque fois présenté comme une exigence absolue pour eviter la fin du monde).


                  • McGurk McGurk 25 août 14:48

                    @V_Parlier

                    Oui effectivement mais vous oubliez plusieurs points essentiels :

                    *la nécessité d’un retour aux idéologies des partis (pas des trans-partis).
                    *l’arrêt immédiat du clientélisme politique rendant impossible tout programme sérieux et honnête.
                    *la mise en place d’un organe citoyen ayant le pouvoir de contrôler et d’invalider les décisions politiques, de relayer une information juste et compréhensible.
                    *Un système simple permettant aux citoyens d’avaliser ou non une décision de l’organe citoyen, de porter leurs suggestions/envies à la classe politique.

                    Je ne vois pas sinon comment on pourrait s’en tirer.


                  • troletbuse troletbuse 24 août 14:51

                    Tous les discours des prétendants au trône sont faits en utilisant exclusivement le PIPOTRON. Nos merdias vont même jusqu’à changer le sens des mots. Il suffit de dire :« On va réformer ». Le mot réforme ne veut plus rien dire sauf « mettre au rebut » mais n’indique pas dans quel sens l’institution va être modifiée. Un mot qui sonne le creux.


                    • V_Parlier V_Parlier 24 août 22:31

                      @troletbuse
                      « réformer » ça veut en général dire : « Vous allez en chier mais c’est pour votre bien ».


                    • ETTORE ETTORE 24 août 21:40

                      « les promesses de Macron » Ce sont deux maux, qui, comme l’huile et le vinaigre, ne se mêleront jamais, même en les touillant frénétiquement.

                      Soit, cela parait réalisable tant que le tourbillon électoral fonctionne, mais sitôt la cuillère médiatique sortie du pôt, chaque élément retrouve sa place étagée.

                      Et de toute façon, entre l’huile grasse flottante de son onction présidentielle et le vinaigre acide de ses bas mensonges, il est bien le seul à pouvoir se contenter d’un tel assaisonnement de salades au fiel.


                      • zygzornifle zygzornifle 25 août 18:07
                        Dis, papa, c’est qui, Macron ?
                        Ce n’est pas compliqué fiston...

                        La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.
                        Si la lumière va plus vite que Macron, c’est qu’elle a peur de lui.
                        Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.
                        Macron n’essaie pas. Il réussit !!
                        Quand Macron scrute l’horizon, il voit son dos.
                        Quand Macron va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.
                        Quand Macron s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.
                        Macron est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.
                        Macron peut encercler ses ennemis. Tout seul.
                        Macron a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
                        Certaines personnes portent un pyjama Superman, Superman porte un pyjama de Macron.
                        Macron ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
                        Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et Macron répondit « on dit s’il vous plaît »
                        La seule chose qui arrive à la cheville de Macron… c’est sa chaussette.
                        Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Macron.
                        Macron fait pleurer les oignons.
                        Macron sait parler le braille.
                        Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre.
                        Macron et Superman ont fait un bras de fer, le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
                        Un jour, au restaurant, Macron a commandé un steak. Et le steak a obéi.
                        Macron connaît la dernière décimale de Pi.
                        Macron peut taguer le mur du son.
                        Quand la tartine de Macron tombe, la confiture change de côté.
                        Dieu voulait créer l’univers en 10 jours. Macron lui en a donné 6.
                        Macron est capable de laisser un message avant le bip sonore.
                        Une larme de Macron peut guérir du cancer, malheureusement, Macron ne pleure pas.
                        Si Macron dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.
                        Le Big Bang était la première éjaculation de Macron.
                        Macron était le seul trader a la banque du sperme.

                        • Montagnais Montagnais 30 août 19:23

                          @zygzornifle

                          .. Comme le Roi Dagobert ! (des petit-enfants chantent ça dans la rue )

                           Le président Macron
                           A l’envers a mis son caleçon
                           La Mamie Trogneux
                           dit du peux faire mieux
                           mets toi le su’l’nez
                           tu s’ras protégé
                           c’est vrai lui dit Macron
                           en plus j’aurai l’air bien moins con

                          Je leur ai couru après en leur promettant une fessée ! .. faut être effronté ! ..


                        • Xenozoid Xenozoid 30 août 19:32

                          @Montagnais

                          il n’y a que les cons qui prennent macron pour un autre con, ou quoi que ce soit plus qu’un con, macron est un spectateur, qui s’est pris une roue dans la gueule,il a été élevé pour cela, comme vous et moi


                        • Francis Francis29 30 août 19:36

                          @Montagnais
                           
                           ’’des petit-enfants chantent ça dans la rue ’’
                           
                           Si c’est vrai, alors il y a de l’espoir.


                        • Xenozoid Xenozoid 30 août 19:38

                          @Victoryon

                          on a monté la particule , on est loin du transistor


                        • Xenozoid Xenozoid 30 août 19:43

                          @Victory ON

                          on a chopé labrune on va le tester et voir si il peut etre a 2 endroits differents



                        • Xenozoid Xenozoid 30 août 19:54

                          @Victory ON

                           :-))



                        • Xenozoid Xenozoid 30 août 20:07

                          combien de siecles aurez vous besoin, pour vous rendre compte que les élections sons pipés....

                          Ceci est un ancien pamphlet de 1910, contre le vote

                          Placard manifeste (et non affiche) paru pour les élections législatives de 1910.

                          Annoncé dans L’Anarchie n° 258 (jeudi 17 mars 1910).


                          Sous l’impulsion de gens intéressés les comités politiques ouvrent l’ère attendue des querelles électorales.

                          Comme à l’habitude on va s’injurier, se calomnier, se battre. des coups vont s’échanger au bénéfice destroisièmes larrons toujours prêts à profiter de la bêtise de la foule.

                          Pourquoi marcheras-tu ?

                          Tu niches avec tes gosses, dans des logements insalubres, tu manges, quand tu peux, des aliments frelatés par la cupidité des trafiquants. Exposé aux ravages de l’anémie, de l’alcoolisme, de la tuberculose, tu t’épuises du matin au soir, pour un labeur presque toujours imbécile et inutile dont tu n’as même pas le profit ; tu recommences le lendemain et ainsi jusqu’à ce que tu crèves.

                          S’agit-il donc de changer tout cela ?

                          Va-t-on te donner le moyen de réaliser pour toi et tes camarades, l’existence épanouie ? Vas-tu pouvoir aller, venir, manger, boire, respirer sans contrainte, aimer dans la joie, te reposer, jouir de toutes les découvertes scientifiques et de leur application diminuant ton effort, augmentant ton bien-être ? Vas-tu vivre enfin sans dégout, ni souci, la vie large, la vie intense ?

                          Non ! disent les politiciens proposés à tes suffrages… Ce n’est pas là qu’un idéal lointain… Il faut patienter… Tu es le nombre, mais tu ne dois prendre conscience de ta force que pour l’abandonner une fois tous les quatre ans entre les mains de tes « sauveurs ».

                          Mais eux, que vont-ils faire à leur tout ?

                          Des lois ! — Qu’est-ce que la loi ? — L’oppression du grand nombre par une coterie prétendant représenter la majorité.

                          De toute façon, l’erreur proclamée à la majorité ne devient pas le vrai, et seuls les inconscients s’inclinent devant le mensonge légal.La vérité ne peut se déterminer par le vote.Celui qui vote accepte d’être battu.

                          Alors pourquoi y a-t-il des lois ? — Parce qu’il y a la « propriété ».

                          Or, c’est du préjugé propriété que découlent toutes nos misères, toutes nos douleurs.

                          Ceux qui en souffrent ont donc intérêt à détruire la propriété, et partant la loi.

                          Le seul moyen logique de supprimer les lois, c’est de ne pas en faire.

                          Qui fait les lois ? — Les arrivistes parlementaires !

                          Qui nomme les parlementaires ? — L’électeur



                          « Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du »peuple« dans le grand opéra qui est à l’État ».

                          Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Coulée un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote(tests)et dépouillement par les sociétés a actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité