• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les puissants s’affolent (et ce n’est pas une « fake news (...)

Les puissants s’affolent (et ce n’est pas une « fake news »)

Le président Macron veut mettre en place une loi contre les « fake news » (voir à ce lien). Sa ministre de la culture cette chère madame Nyssen prétend même un peu légèrement à mon avis que c'est pour mieux préserver la liberté d'expression. Donc brider celle-ci c'est l'étendre ? « La vérité c'est le mensonge » ?. Il convient de se demander ce que c'est qu'une « fake news ». On se demande d'ailleurs pourquoi un « littéraire » comme Jupiter ne parle pas de mensonges ou de bobards ? Cette mode des anglicismes est très années 80, elle naît d'un désir de faire moderne, de faire jeune.

Une « fake news » c'est tout ce qui contredit en général la bonne parole libérale libertaire, la doxa bien pensante, tout ce qui mettrait en lumière l'hypocrisie des nantis, ce que l'on appelle pudiquement la France qui va bien. Ils ont cru depuis quelques années faire bonne figure en adoptant quelques postures « citoyennes » ou « civiques ». Une opinion émise sur un site de droite est donc forcément une « fake news », y compris quand elle est enrobée des précautions d'usage que les éditorialistes dits politiquement incorrects croient bon d'enrober leur discours. Un discours s'opposant à celui qui fait de la mondialisation à toute force l'utopie ultime est une « fake news » etc...

Cela ne signifie pas pour autant qu'il ne circule pas sur le net des rumeurs abjectes et infondées. Cela ne signifie pas que la liberté d'expression c'est celle d'injurier en oubliant toutes les règles du débat démocratique sain. Mais ces deux éléments ne sont pour les promoteurs de cette loi liberticide que des alibis, des cache-sexe.

Sur les blogs et les sites politiques on s'émeut, on s'affole, on s'inquiète. On hurle avec raison au retour de la censure avec raison. Mais la plupart oublie une chose. Finalement que le gouvernement, composé d'hommes de paille des nantis, veule faire passer une telle loi est plutôt bon signe. Cela veut dire qu'ils s'affolent face à la montée de la colère dans les peuples. Depuis quelques temps déjà il donnait du mou à la laisse se disant que ces défoulements sur le web étaient autant de soupapes bien utiles pour que les citoyens ne se mettent pas en fureur sur les vrais sujets.

Et qu'ensuite ils retournent bien docilement au travail, se soumettant sans se poser aucune question.

Et puis bien souvent, les nantis s'amusaient des polémiques absconses entre tenants d'opinions et d'idéologies maintenant obsolètes. Non seulement les peuples obéissaient à l'injonction de défoulement mais en plus, cerise sur le gâteau, les français périphériques, les précaires, se déchiraient entre eux. A croire que certains le faisaient exprès pour que l'unité ne se fasse pas contre des décisions de plus en plus douloureuses pour les « petites gens ». Mieux encore, d'aucuns s'égaraient dans des délires complotistes ou tout simplement racistes. De temps en temps on punissait l'un d'eux pour montrer qui avait le pouvoir, faire un exemple et que les pseudo rebelles rentrent à la niche.

Mieux encore, les opposants officiels, qu'ils soient ultra-minoritaires ou non, en rajoutaient dans le grotesque et le stupide comme pour bien mettre en valeur les oligarques qui en appelaient alors au fameux risque des z-heures les plus sombres de notre histoire pour se faire réélire en douceur. Beaucoup prétendaient voter avec une pince sur le nez comme pour Chirac en 2002 mais ils votaient quand même pour celui qui plaisait le plus aux oligarques, on l'a encore vu pour l'élection de Macron.

Ils voudraient bien que le peuple continue de s'intéresser aux faits les plus anodins mis en valeur sur tous les portails internet : la taille des jupes de Brigitte, la grossesse d'une chanteuse, les atermoiements sentimentaux d'une starlette de téléréalité, j'en passe et des pires. Seulement voilà, les citoyens qui pour certains se pensaient encore à l'époque des « Trente Glorieuses » quant à la politique commencent à voir les ravages des politiques menées sur leur quotidien. Il serait temps en effet...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • Alren Alren 6 janvier 14:47

    Ce qui affole les tenants des nantis ce ne sont pas les délires sur le « remplacement des Français de souche » par des immigrés africains : ce conflit entre « non-nantis », ils l’entretiennent au contraire pour diviser le peuple et mieux l’enfermer dans une querelle qui les épargne.

    Non, ce qui les effraie, les terrorise même, c’est la contestation de leur système par les tenants du programme L’avenir en commun, qui signerait la fin de leurs privilèges comme les nobles ont perdu les leurs dans la nuit du 4 août 1789, vrai début de la Révolution.


    • Le421 Le421 6 janvier 17:55

      @Alren
      Il a suffi de voir le déchainement de toute la médiatique de service lors des présidentielles.
      Ce qui affole aussi, c’est que les sympathisants ne diminuent pas en nombre...



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 janvier 20:27

      @Le421
      les sympathisants ne diminuent pas en nombre...

      S’ils savaient que l’objectif prioritaire de la France Insoumise était de « sauver la Europe », ils changeraient peut-être d’avis...


      Vous leur expliquez les origines de ce machin construit contre les peuples et sans les peuples ?? « Aux origines du carcan européen » Annie Lacroix Riz.

    • Attilax Attilax 8 janvier 14:00

      @Alren

      Te-rro-ri-sés, qu’ils sont par la FI ! C’est bien simple, ils n’osent plus rien faire et se rangent d’ailleurs aux vues de Mélenchon... smiley Vous planez très haut dans les airs, c’est rien de le dire... La FI remplit son rôle de tampon à gauche, comme le FN à droite, histoire de canaliser les mécontents en petits groupes minoritaires. Et ça marche nickel. En attendant la révolution des uns ou des autres, qui n’arrivera jamais, Macron est élu avec la majorité absolue et toutes ses lois passent, même s’il est « terrorisé ». Ne vous en faites pas trop pour lui et les gens qu’ils sert, cette « grosse frayeur » n’a pas trop l’air de diminuer la cadence des « réformes »... Avec des adversaires aussi clivants que Lepen ou Mélenchon, l’oligarchie n’est pas prête de perdre le pouvoir !


    • gogoRat gogoRat 6 janvier 14:49

       « Et qu’ensuite ils retournent bien docilement au travail, se soumettant sans se poser aucune question. »
       
       à ’déterminé’ , déterminé-et-demi !
       qui seront les plus déterminé ? :
       -, eux qui font mourir, ?
       - ou ceux qui déplorent des victimes parmi leurs proches ?
       
       
       Quand on fait appel à la rigueur, il faudrait avoir assez d’honnêteté et de rigueur intellectuelle pour commencer par préciser les termes que l’on utilise !
       - de quelle ’rigueur’ parle-t-on ?
       - de quel ’travail’ parle-t-on ?


      • BA 6 janvier 14:50

        "Bonne année mes très chers riches", la carte blanche de Pierre Lemaitre.


        Pierre Lemaitre était l’invité d’Augustin Trapenard ce 2 janvier 2018. Il adresse dans sa carte blanche ses meilleurs vœux pour 2018 aux « riches ».


        La vidéo dure 1 minute 58 :


        https://www.dailymotion.com/video/x6cjiqy





        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 janvier 14:50

          Ah bon ? Les privilèges ont été abolis d’ailleurs c’est bien connu il n’y en a plus.


          • Diogène diogène 6 janvier 15:26

            @Amaury Grandgil

            Par les décrets des 4, 6, 7, 8 et 11 août 1789 (nommés par la suite décret du 4 août), l’Assemblée Nationale a déclaré « détruire entièrement le régime féodal ». Plus précisément :

             

            -  sont abolis sans indemnité : la main-morte réelle et personnelle (article 1er), la servitude personnelle (article 1er), l’exclusivité seigneuriale sur les colombiers (article 2) et la chasse (article 3), l’exclusivité sur l’accès à certaines professions (article 11), les justices seigneuriales (article 4), les dîmes (article 5), la vénalité des offices (article 7), les privilèges particuliers de provinces (article 10) ainsi que la pluralité des bénéfices (article 14).

            -  sont considérés comme rachetables : « les autres droits féodaux ou censuels » (article 1er), les « autres dîmes » (article 5), les rentes foncières perpétuelles (article 6) et les champarts (article 6).

            1789 était une révolution bourgeoise. Pour imiter et concurrencer la bourgeoisie anglaise qui avait entamé la « révolution industrielle », la bourgeoisie française avait besoin de disposer d’une structure juridique adaptée à ses activités de production et de commercialisation. Progressivement, et surtout à travers des régimes qui n’étaient pas républicains comme les deux empires et la restauration, cette bourgeoisie s’est empressée de constituer une nouvelle aristocratie dotée d’autres privilèges. Ce qui a été aboli, c’est le monde féodal.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 janvier 20:52

            @diogène
            Ce qui existe aujourd’hui en Europe, c’est un système supranational, pour que les décisions ne soient plus prises en France, en fonction des demandes des citoyens, mais par des Instances extérieures, le marché, la BCE, le FMI, l’euro, etc.


            Les gens que nous élisons sont donc des « metteurs en scène » impuissants à changer le cours des évènements, ils jouent une pièce de théâtre, appliquant des décisions qui se prennent ailleurs.

            C’est le marché qui décide, il va donc s’étendre à des secteurs autres : la prostitution, la drogue, la vente d’organes etc.
            « Attali vidéo de 5 ’ : Les élus n’ont plus le pouvoir et voici votre avenir »


            PS : C’est une grande différence avec la Monarchie, qui avait au moins l’avantage de défendre les intérêts du pays, même s’ils s’en mettaient dans la poche au passage...

            Aujourd’hui les riches sont devenus internationalistes.
            C’est pourquoi ils aiment tant les anarchistes et autres trotskystes.


          • vesjem vesjem 8 janvier 10:13

            @Fifi Brind_acier
            même les représentations parlementaires européenne ou nationales n’ont de démocratique que le nom, à cause du vote à main levée en vigueur, qui laisse donc le pouvoir aux lobbies de tous poils


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 12:00

            @diogène
            oui pour mettre en avant le pouvoir bourgeois


          • Diogène diogène 6 janvier 15:00

            Ils sont un peu plus malins que ce que vous exposez.

            Les sujets qu’ils souhaitent donner en pâture aux moutons ne se limitent pas à la presse « people » ou aux « tabloids » comme au vingtième siècle. Les sujets qui ont le vent en poupe pour détourner les regards de l’essentiel tournent maintenant autour des questions sociétales (mariage pour tous, harcèlement, genre), de la transition énergétique (réchauffement climatique, pollution) et de l’« économie de partage » (Uber, Air BnB...).

            Sur ces questions-là, vous pouvez vous défouler.
            Vous avez le droit de dire n’importe quoi, et ils donnent l’exemple.

            La censure affichée sur les question liées aux phénomènes de « radicalisation » et de « terrorisme » permettent de mettre en place des outils pour interdire des rassemblements tout simplement sociaux (par opposition à sociétaux) dont le but serait de défendre les réglementations sur les salaires et les structures de solidarité sanitaire qu’ils continuent à privatiser. Ils ne laisseront à l’état que les forces de maintien de l’ordre pour maintenir celui qu’ils auront instauré, encore que, même là, ils s’en remettent de plus en plus à des milices privées. Ils craignent sans doute que les soldats et policiers de la République refusent de tirer sur leurs familles.

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 janvier 15:19

              @diogène

              Vous ne fréquentez pas beaucoup les petites gens, ils s’en foutent de tout ces sujets, d’ailleurs sur les questions sociétales ils sont d’accord avec les nantis


            • Diogène diogène 6 janvier 15:31

              @Amaury Grandgil

              La fin de votre phrase contredit le début.

              C’est volontaire ?

              Par exemple, la phrase « le ciel est vert » n’est pas une contradiction, car établir sa fausseté nécessite l’observation du ciel (l’on dira alors que « le ciel est vert » contredit l’observation). En revanche « le ciel est bleu et vert » est une contradiction quelle que soit la couleur du ciel.

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 6 janvier 18:39

              @diogène

              En quoi ? Je dis juste que les petites gens se fichent de questions qui pour eux ne prêtent pas à discussion et qui sont également victime du decervelage intensif libéral libertaire


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 janvier 21:08

              @Amaury Grandgil
              Je ne formulerais pas les choses ainsi. Les petites gens sont gavés de propagande, les autres aussi d’ailleurs ! Dans les débats des médias, les intervenants sont d’accord sur l’essentiel, et font semblant de se diviser sur des choses sans importance.
              Ce ne sont pas des débats contradictoires,
              mais des débats de connivence.
              Et toujours sur des sujets sans risque de dévoiler le dessous des cartes.


              Car il existe des sujets tabous, qui ne doivent pas faire l’objet de débats contradictoires :
              - le contenu des Traités européens.
              - les origines de la construction européenne.
              - la nocivité de l’ euro et les liens entre euro & chômage.
              - le Frexit.
              - la souveraineté.
              - le protectionnisme.
              - la fin des Etats Nations par les eurorégions.
              - les guerres d’ingérence de l’ OTAN.
              - l’ OTAN aux frontières de la Russie.
              - A quoi servent désormais les Nations Unies ?
              - qui a créé Daesh et Al Qaïda ?? etc

              Sur ces questions : silence radio.


            • pipiou 6 janvier 21:52

              @Fifi Brind_acier
              Et surtout :
              - comment fait-on les enfants ?

              Et aussi :
              - est-ce que Nounours jette vraiment du sable pour endormir les enfants ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 janvier 22:02

              @pipiou
              Je vois que vous progressez ..., vos commentaires sont époustouflants !
              Ne changez rien.


            • maxidee 8 janvier 04:08

              @Fifi Brind_acier
              c’est ca tes sujets tabou qui sont censurés ?

              Autant qu’ils le restent ...on dirait que tu as un problème avec l’europe ??
              je subodore une UPRite aigu ...

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 janvier 06:49

              @maxidee
              « Le reste du monde est majoritairement protectionniste », il serait temps que vous vous en rendiez compte...


              « Les Français de plus en plus eurosceptiques », seuls 38% ont un avis positif sur l’ UE. Mes condoléances !

              Sinon, quand vous aurez le temps, essayez de listes 10 bonnes raisons de rester dans l’ UE, les plus europhiles en sont totalement incapables ... , bon courage !


            • vesjem vesjem 8 janvier 10:31

              @Fifi Brind_acier
              Le problème de la désinformation des masses provient de l’accaparement de tous les médias mainstreams par le pouvoir et l’argent ;
              Tant que l’info de masse n’aura pas basculé en faveur des médias dits « alternatifs », la population dans sa majorité subira la propagande officielle et oligarchique, et rien ne pourra évoluer ;
              Mais le pouvoir, qui fait faire (avec nos impôts) de nombreuses études ou analyses sur ce sujet, adapte progressivement la riposte à cette menace, pour que la progression de la répression semble douce et justifiée aux citoyens encore médusés : aujourd’hui il est question de punir sévèrement les « fake news », demain l’étau se refermera davantage sur la dissidence ; une stratégie des petits pas pour ne pas affoler les bien-pensants
              Mais tu sais déjà tout çà


            • vesjem vesjem 8 janvier 10:46

              @ φφ brind-acier

              le leitmotiv en cours depuis quelques décennie est : « faire barrage », ainsi perdurera le système de domination


            • FreeDemocracy FreeDemocracy 11 janvier 05:53
              @Fifi Brind_acier


              faire autant de blabla et une liste que l’on pourrait résumer en une expression ou un mot... ça passe aussi par là le progrès...

              le nouvel ordre mondial ne doit pas être contesté ... depuis 1990 et un discours de GHWB 


              merci et bonne journée...

            • FreeDemocracy FreeDemocracy 11 janvier 05:53
              @Fifi Brind_acier


              faire autant de blabla et une liste que l’on pourrait résumer en une expression ou un mot... ça passe aussi par là le progrès...

              le nouvel ordre mondial ne doit pas être contesté ... depuis 1990 et un discours de GHWB 


              merci et bonne journée...

            • infraçon 6 janvier 15:14

              Ave Amaury

              « Et puis bien souvent, les nantis s’amusaient des polémiques absconses entre tenants d’opinions et d’idéologies maintenant obsolètes. Non seulement les peuples obéissaient à l’injonction de défoulement mais en plus, cerise sur le gâteau, les français périphériques, les précaires, se déchiraient entre eux. »

              Sic Transit Gloria AgoraVocis ? smiley


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 janvier 11:35

                @infraçon
                je ne pense pas que certains aient saisi smiley


              • vesjem vesjem 8 janvier 10:33

                @Amaury Grandgil
                je pense que peu ont saisi


              • Elliot Elliot 6 janvier 15:36

                Vous me permettrez de ne pas être d’accord avec la définition extrêmement large que vous donnez de «  fake news » que, si vous le permettez, j’appellerai  pour ma part une manipulation articulée sur des mensonges ou des vérités partielles, ce qui au final revient au même.

                Si j’excipe de fausses statistiques pour donner à mon éclairage d’une situation donnée un semblant de vérité révélée, je manipule l’opinion.

                Quand je me félicite de la baisse des chiffres du chômage en faisant croire qu’elle est due à une amélioration des perspectives d’emplois, ce qui est peut-être un peu vrai, mais que je ne signale pas qu’une partie de cette baisse provient aussi de l’exclusion de chômeurs en fin de droit ou sortis du système pour toute autre raison, je suis dans l’arrangement de la vérité même si je ne commets pas de faux en citant mes chiffres, simplement j’en oublie d’autres.

                Le mot « fake news » a été inventé ou en tout cas popularisé par Trump pour qualifier des évidences qui ne l’arrangeaient pas : chez lui, le barbarisme désigne des vérités qu’il ne veut pas admettre mais qui n’en restent pas moins des vérités objectives.

                Au demeurant, je trouve assez dérisoire cette volonté macronienne de soumettre toute nouvelle un peu scabreuse à l’examen d’un organisme de déontologie ( car comment déterminer le caractère mensonger d’une nouvelle ou d’une déclaration sinon en l’encommissionnant ? )

                L’arsenal juridique est déjà assez bien armé pour donner à tout citoyen lésé par une fausse nouvelle le droit d’obtenir réparation en justice
                Pour ce qui est de la sphère politique, elle fera comme elle l’a toujours fait au gré de ses intérêts le tri entre les nouvelles qui la satisfont et celle qu’il vaut mieux passer sous silence sauf à entrer en contradiction frontale avec ce qu’elle est supposée défendre .


                • Le421 Le421 6 janvier 17:59

                  @Elliot
                  Un organisme de déontologie sur le journalisme...
                  Ça me fait penser à une demande de... La France Insoumise !!
                  Suite au délire de « L’Émission Politique » avec Léa Salamalec...


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 janvier 21:36

                  @Le421
                  Les textes existent, et pas qu’un peu !
                  La Constitution de 58 reprend la Déclaration des Droits de l’ Homme et du citoyen, avec la liberté de la presse : " Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (article XI) : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. »



                  L’article 34 de la Constitution de la Ve république, garantit l’exercice des libertés publiques : la liberté, le pluralisme et l’indépendance des médias :
                  "
                  La loi fixe les règles concernant les droits civiques et les garanties fondamentales accordées aux citoyens pour l’exercice des libertés publiques ; la liberté, le pluralisme et l’indépendance des médias. »


                  Depuis 1971, il existe la Charte de Munich des Journalistes.
                  Avec les droits et les devoirs des journalistes.



                  En 2011, le Syndicat National des Journalistes a publié une refonte :
                  « La Charte d’éthique des Journalistes »


                  Le problème c’est que les journalistes qui les appliquent se font virer ! Cela s’appelle une dictature, savez -vous ? Le journaliste allemand Udo Ulfkotte vous explique pourquoi. Alors, votre comité de déontologie, tout en restant dans l’ UE, donc sous dépendance US, c’est une utopie de plus.
                   

                • jmdest62 jmdest62 7 janvier 08:38

                  @Elliot
                  Salut
                  "Quand je me félicite de la baisse des chiffres du chômage en faisant croire qu’elle est due à une amélioration des perspectives d’emplois,« 
                  Bingo ! Avec son article sur »les vrais chiffres du chômage« notre ami @Patdu49 prend , tous les mois , le gouvernement en flagrant délit de mensonge.
                  Mais, le gouvernement et d’une manière plus générale les »politiques« , seront-ils concernés par d’éventuelles sanctions... ?????
                  Si tel était le cas il faudrait prévoir un effet retro-actif car si nombre de mensonges peuvent être dénoncés immédiatement , beaucoup d’autres ne sont mis en évidence que quelques temps après leur formulation. Un exemple encore dans toutes les mémoires : »Mon ennemi c’est la finance« .(Source : F. Hollande...son oeuvre  smiley)
                  Cela pose également la question du »secret défense« qui n’est rien d’autre qu’une dissimulation de la vérité donc un mensonge par omission sous prétexte de sauvegarder , parait-il , les intérêts de l’état.
                  °
                  Pour moi , tout cela ressemble fort à un nouveau »hochet" pour amuser la galerie .......
                  @+


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 janvier 11:39

                  @Elliot
                  ce qu’ils entendent par « fake news » c’est juste l’expression d’une opinion contradictoire à leur idéologie, point


                • Ouam Ouam 7 janvier 11:55

                  @Amaury Grandgil
                  je suis assez d’accord avec ta remarque.
                  Parce que on ne sait pas du tout ou commence la definition de « fake news »
                  Sui quelqun peut en donner la stricte définition avec son encadrement rigoureux je suis preneur.

                  Julien Assange p.ex.etait t’il un fake news ? vu qu’il balancauit des sources non verifiées et verifiables au moins sur l’instant, jusqu’a preuve du contraire...

                  Le gars qui à balancé le hd des panama peppers etait t’il un fake news ?
                  On tombe dans le meme cas de figure.

                  Lorsqu’on critiquera ou suspectera une nouvelle saloperie de jupiter one
                  cela sera t’il rangé dans les fake news ?
                  Et subirons nous ensuite la foudre d’un lèse majesté ?
                   
                  Je trouve ceci parfaitement déplorable voir meme tres inquiétant du point de vue « 
                  démocratique » et/ou « démocratie ».

                  Seuls des imbéciles ou des gens tres peu éclairés/lucides peuvent soutenir un tel projet.


                • Buzzcocks 8 janvier 14:19

                  @Amaury Grandgil
                  Non, quand RT et Sputnik inventent des comptes bancaires au Bahamas à Macron, ce n’est pas du journalisme d’opinion. C’est bel et bien, des inventions faites pour influencer une élection. Et derrière, c’est bien, la Russie qui tire les ficelles pour que ce soit Fillon ou Le Pen au pouvoir.
                  Voilà ce qu’est un « fake news ».


                • Ar zen Ar zen 8 janvier 14:33

                  @Buzzcocks

                  Il faut, évidemment, ne pas poser la question du patrimoine d’Emmanuel Macron. Qu’a t-il fait de l’argent gagné chez Rothschild ? 

                  Avez vous une réponse qui supporte l’analyse. 



                  Cela ne vous choque pas ?

                • Buzzcocks 8 janvier 14:47

                  @Ar zen
                  Il y a une différence entre « macron a des comptes au Bahamas » par Sputnik et « la déclaration de macron ressemble à un mensonge » par Atlantico.
                  L’un dit une chose qui est totalement fausse, n’est prouvée par rien
                  L’autre s’interroge et pose une question, où est passée le pognon ?

                  Le premier article me choque car ils balancent des trucs, le second non, car le raisonnement tient la route. effectivement pourquoi toute notre classe politique ne possède strictement jamais rien. 


                • Ar zen Ar zen 8 janvier 14:56

                  @Buzzcocks

                  Merci pour vos précisions. 

                  Vous mettez en avant « sputnik » et RT comme si ces journaux, et la Russie, étaient à l’origine de la rumeur. Le journal « le monde » affirme que les éléments d’information concernant le compte off shore de Macron, viennent des USA et de l’extrême droite américaine. Pourquoi accuser la Russie de tirer les ficelles ? 



                  « Mais une chose est d’ores et déjà certaine : quelle que soit la provenance de ces documents, c’est au sein de l’extrême droite américaine que leur diffusion a été organisée – avec une minutie étonnante. »




                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 15:39

                  @Buzzcocks
                  Je n’ai pas dit que ça n’arrive jamais...
                  La Russie a d’ailleurs réussi parfaitement son complot puisque c’est Macron (que vous souteniez ?) qui a été élu menant une politique plus libérale que le premier et plus à droite que la deuxième.


                • Buzzcocks 8 janvier 16:06

                  @Amaury Grandgil
                  J’ai tellement soutenu Macron que j’ai oublié de voter pour lui aux présidentielles et pour le candidat « En Marche » aux législatives.
                  Après, pour aller dans votre sens, je n’ai pas fait grand chose non plus pour l’empêcher d’accéder au pouvoir puisque je n’ai pas voté depuis 20 septembre 1992.

                  Après, un complot ne réussit pas toujours, prenons Macron, il aurait tué Tibère pour favoriser la venue au pouvoir de Caligula, qui fit à son tour tué Macron.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès