• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Républicains des deux rives se rencontrent le 16 septembre

Les Républicains des deux rives se rencontrent le 16 septembre

 

Les Rencontres Républicaines organisent leur deuxième débat public autour de la question de la souveraineté de la France. Un débat qui réunira des intellectuels et des mouvements politiques des deux bords des ex-Insoumis aux gaullistes. Une conférence gratuite et inédite qui aura lieu le lundi 16 septembre à Paris.

La première rencontre républicaine organisée par le club politique éponyme avait réuni en 2018 une dizaine d'organisations politiques des Insoumis aux gaullistes, en passant par l'UPR et des mouvements anti-UE. Le 16 septembre 2019, d'autres mouvements se joindront à la soirée-débat qui aura pour cadre de réflexion la question de la souveraineté de la France. Des intellectuels comme l'écrivain Coralie Delaume seront aussi présents pour enrichir la discussion. Tout à été confectionné pour permettre aux esprits politiques, parfois éloignés sur l'échiquier mais proches intellectuellement, de se rencontrer et d'échanger au-delà des éventuelles querelles d'egos et de boutiques. Les Rencontres Républicaines veulent en effet favoriser le bouillonnement politique pour initier la création de nouveaux projets politiques fédérateurs. Une gageure, à l'heure où l'échiquier politique semble explosé et les eurocritiques républicains plus divisés que jamais. Par sa volonté de créer des passerelles intellectuelles et politiques de gauche à droite, les Rencontres Républicaines offrent, en tout cas, des perspectives d'union. Cela suffira-t-il pour donner des ailes à certaines forces et personnalités pour s'inscrire dans une future démarche électorale ? Le défi est ambitieux. Le club politique des Rencontres Républicaines sont peut-être même à la source d'un Conseil National de Résistance 2.0, tant attendu par les cercles républicains, souverainistes et gaullistes.

Enfin, chose rare à Paris, la conférence sera totalement gratuite. Des échanges avec le public seront également au programme. Le rendez-vous est donné le 16 septembre à 19 heures, à l'Ageca de Paris (177 rue de Charonne).

 

La page facebook de l'événement

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 septembre 19:38

    Intéressant, mais le CNR 2.0 a déjà été débattu lors d’un meeting en 2012 à Aix en Provence, et les organisations de Gauche présentes ont refusé de s’allier à l’ UPR.

    Peut-être qu’un nouveau CNR cette année aura plus de chances... !?

    Merci pour l’info !


    • Le421 Le421 8 septembre 17:26

      @Fifi Brind_acier
      La gauche s’allier à l’UPR ?
      Pourquoi pas au RN tant qu’à faire !!
      Le contentieux est tel...


    • samy Levrai samy Levrai 8 septembre 17:56

      @Le421
      La « gauche » ( socialiste, FI, NPA, écolos...) se trouve à l’extrême droite de l’UPR, la « gauche » ne veut pas de l’indépendance de son peuple, elle ne veut pas le sortir du service exclusif des banques et la finance, elle veut rester dans l’UE dans l’euro et dans l’OTAN .
      La « gauche » est euro fasciste, elle s’assoit sur la volonté des peuples, c’est une « opposition » pour rire.


    • Cadoudal Cadoudal 8 septembre 17:57

      @Le421
      J’ai l’impression que Fifi est en train de virer sa cuti concernant les bienfaits du colonialisme...

      Comme le colonialisme reste une des seules valeurs communes de la « gauche » bourgeoise européiste et des restes de la gauche « populaire » soit disant anti système, je vois pas quel intérêt elle aurait à s’associer avec les collabos...


    • Cadoudal Cadoudal 8 septembre 18:50

      @Cadoudal
      Mékisonkons ces français, ils envoient encore des flics armés dans les territoires occupés...
      https://www.lci.fr/police/fait-divers-grigny-essonne-vises-par-des-tirs-de-mortier-des-policiers-ouvrent-le-feu-2131626.html

      Un jour ils vont finir par blesser un jeune colon innocent...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 septembre 06:48

      @Le421
      Mélenchon, au lieu de vous réciter des poèmes devrait vous enseigner l’ histoire.
      Le Conseil National de la Résistance, conçu pour rendre sa souveraineté à la France et remettre le pays en état, rassemblait les organisations qui allaient du PCF à la Droite catholique et conservatrice :

      Outre Jean Moulin et ses deux collaborateurs, Pierre Meunier et Robert Chambeiron, ont participé à la réunion du 27 mai 1943 :


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 septembre 07:00

      @Cadoudal
      Le FN est comme la Gauche, ils ne veulent pas sortir de l’ UE, mais ils font croire qu’on peut régler les questions qui les intéressent dans le cadre de l’ UE.

      Régulièrement, ils « protestent » contre tel ou sujet, mais en dehors « des protestations » qu’ont-ils à proposer qui soit réalisable dans le cadre de l’ UE ?
      Rien du tout.


    • Cadoudal Cadoudal 9 septembre 13:16

      @Fifi Brind_acier
      Sauf que tu vois, ma Fifi, ton UE qui te sers d’unique bouc émissaire est en cour de liquéfaction, justement grâce aux coups de boutoirs de deux trois couillus qui refusent avec constance et fermeté l’invasion Africaine..

      Alors le petit père Asselineau, avec son grand rêve de France Africaine, non merci, aucun indigène sensé ne votera pour lui...

      selon le texte dévoilé par le quotidien grec, les pays membres de l’espace Schengen qui n’accepteraient pas de regroupements familiaux ou de demandeurs d’asile seraient exclus de l’espace de libre circulation.

      https://www.courrierinternational.com/article/europe-les-pays-qui-refuseront-des-migrants-exclus-de-lespace-schengen?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1567685944&fbclid=IwAR1EegPIHNfxtWV6N66XD8nHKck85DgoPRqmVE2xv61es2WRK1r23jA53wI

      Y a Onfray qui vient de lire le dernier Obertone, faudrait qu’il se mette au sport Michel, parce qu’il va y en avoir...lol...

      "L’État français sait très bien qu’il y aura une guerre civile si il met son nez dans certains quartiers. On achète la paix sociale pour dissimuler les problèmes. On risque la guerre civile !" - Michel Onfray

      https://twitter.com/Tancrede_Crptrs/status/1170986198514503680?ref_src=twsrc%5Etfw


    • Cadoudal Cadoudal 9 septembre 13:32

      @Cadoudal
      Je me demandais pourquoi ça :

      Ainsi, si le principe est généralisé au terme de l’expérimentation, environ 57 % des 2.000 affaires qui passent chaque année aux assises, seront, à l’avenir, jugées sans l’aide des citoyens.

      https://www.20minutes.fr/justice/2595739-20190904-dehors-citoyens-cours-criminelles-vont-experimenter-proces-jures-populaires

      Il a fallu attendre 5 jours pour avoir une réponse officielle :

      Dans une note interne intitulée « la difficulté de juger les criminels en Seine-Saint-Denis », dont nous révélons le contenu, le président de la cour d’assises, Philippe Jean-Draeher, près de trente ans de magistrature, alerte sur « une situation particulièrement inquiétante mettant en cause le fonctionnement de la justice »

      http://www.leparisien.fr/faits-divers/corruption-de-jures-a-bobigny-la-note-interne-qui-accuse-09-09-2019-8148240.php

      On dirait que les magistrats indigènes ont perdu quelque chose..lol..

      Mais au saindenisistan, la justice sans la légion étrangère et les chars Leclerc, ça va pas le faire leur truc...


    • CLOJAC CLOJAC 7 septembre 22:47

      Sans vouloir vous être désagréable, le terme « républicain » a été tellement galvaudé ces dernières années qu’il ne signifie plus grand chose, sauf à croire qu’il pourrait contrer un péril royaliste ou bonapartiste.

      Le réalisme politique (n’en déplaise aux médias mainstream) consiste à observer que le clivage le plus prégnant aujourd’hui oppose les souverainistes de tout poil aux euro-mondialistes de toutes obédiences.

      Comme on trouve dans les deux camps des personnalités issues d’horizons très différents (et dont le fonds de commerce prospère sur l’antagonisme gauche-droite) essayer de réunir des gens venus de la société civile ou en tout cas pas trop engagés dans les appareils partisans, me semble une projet prometteur.

      Toutefois, dans un souci de clarté, il vaudrait mieux nommer sans complexe ces nouveaux aiguillages plutôt que d’utiliser une appellation politiquement correcte qui certes permet d’éviter la vindicte des journalistes militants, mais entretient un flou dissuasif pour ceux qui pourraient être tentés de s’allier à vous.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 06:45

        @CLOJAC
        Le sujet est clairement défini, il s’agit de la souveraineté.


      • CLOJAC CLOJAC 8 septembre 08:13

        @Fifi Brind_acier
        Bien sûr qu’il s’agit de souveraineté. Mais est-ce utile d’utiliser des périphrases éculées genre « rencontres républicaines » ? On a l’impression que certains souverainistes ont honte de leurs idées ou craignent les procès d’intention que pourraient leur faire les imprécateurs des médias.
        Se placer d’emblée en position de faiblesse en se pliant aux règles de l’adversaire n’a jamais été le meilleur moyen de gagner une bataille. 


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 11:11

        @CLOJAC
        Deux précautions valent mieux qu’une !
        Si vous vouliez sortir de l’ UE, je vous garantis que vous en prendriez plein la tronche d’insultes en tous genres : « populistes, fachos, conspirationnistes, adeptes de Poutine, extrême-droite, Trump, anti démocrates, etc »


      • CLOJAC CLOJAC 8 septembre 11:34

        @Fifi Brind_acier
        Je sais, et j’observe avec une délectation perverse le psittacisme des bien pensants, dont les limites intellectuelles n’ont d’égale que la pauvreté du vocabulaire.
        Ceci dit, je ne perdrais pas mon temps à répondre aux invectives de ces zombies.
         


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 13:11

        @CLOJAC
        Nous ne perdons pas notre temps, nous nous servons de leurs commentaires pour faire passer des informations aux lecteurs, informations qu’ils ne peuvent pas trouver dans les médias qui diffusent la pensée unique européiste à longueur de temps...


      • the clone the clone 8 septembre 08:54

        Après le braderie de Lille voila la braderie aux idées qui puent , ils n’on qu’a aller avec LaREM , ils sont tellement compatibles autrement pour exister ils ne peuvent que se montrer encore antisociaux que LaREM et on peut leur faire confiance sur le sujet ....


        • foufouille foufouille 8 septembre 09:08

          vu le titre, ça semblait parler de ripoublicains ...........


          • Albert123 8 septembre 09:56

            « les Rencontres Républicaines offrent, en tout cas, des perspectives d’union. »

            C’est sur que quand il s’agit de lutter contre un mouvement spontanée du peuple, ils oublient tous leur petites gueguerre intestine les putes républicaines,

            Entre un melenchon qui lèche le cul des macron, une lepen tout aussi trouble et tous les faux derches qu’il ya entre les 2 on la voit parfaitement l’union sacrée des traitres à la France,

            Y’a aucun débat à avoir sur la souveraineté, débattre sur le sujet ca revient à mettre un verni révolutionnaire sur ce qui n’est qu’une prise d’otage, on la voit déjà venir la conclusion molle, insipide et hyper consensuelle pour juste continuer de faire perdre du temps au peuple,

            La république n’offre aucune perpective de sorti de crise politique, ce n’est pas la fonction de cette pute esclavagiste qui avance toujours en tortillant du fion


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 septembre 13:23

              @Albert123
              Si je comprends bien, vous voulez rester dans l’Union européenne, ou bien j’ai mal compris votre commentaire ? Sinon, la souveraineté, sans sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, c’est de la science fiction.

              Les Gilets Jaunes demandent à Macron de faire une autre politique que celle imposée par la Commission européenne et les Traités et qui s’appelle « les GOPé ».

              Pour faire une autre politique économique et sociale, il faudrait que la France redevienne un pays souverain. Tant que nous sommes dans l’ UE, il est interdit de faire des politiques intérieures nationales.


            • Albert123 8 septembre 17:49

              @Fifi Brind_acier

              Oui vous avez mal compris mais comme vous militez pour un parti républicain dont l’objectif est d’avoir le pouvoir au sein de la république c’est logique, votre grille de lecture vous en empèche.


            • Legestr glaz Legestr glaz 8 septembre 18:16

              @Albert123

              Ssauf que vous n’avez pas tout saisi. 

              Le programme de l’UPR propose le référendum d’initiative populaire, propose la reconnaissance pleine et entière du vote blanc, propose un casier judiciaire vierge pour les élus, propose le non renouvellement des mandats électifs, par exemple. 

              Et non mon bon Monsieur, l’UPR ne milite pas pour un parti républicain pour avoir le pouvoir, vous n’avez rien compris au film, désolé. L’UPR veut redonner à la France sa « démocratie » ce qui veut dire très exactement donner au Peuple le pouvoir de décider par lui même, de mettre ses représentants sous « leur » contrôle. Pourquoi croyez vous qu’Etienne Chouard demande à voter UPR ?


            • Albert123 8 septembre 19:00

              @Legestr glaz

              Bis repetita


            • Legestr glaz Legestr glaz 9 septembre 13:52

              @Albert123
              J’apprécie votre argumentaire développé d’une manière si longue et si fournie. Vous m’avez l’air bien au courant des choses ! 

              Vous arrive t-il de vous poser des questions ? 


            • BA 10 septembre 21:09

              Le scandale de l’année 2019 ! Sylvie Goulard est nommée Commissaire Européenne ! La plus corrompue des européistes !


              Les Etats-Unis achètent des hommes politiques français !


              Les Etats-Unis paient des hommes politiques français pour faire la promotion de la construction européenne !


              D’octobre 2013 à janvier 2016, la ministre des Armées Sylvie Goulard était payée 10 000 dollars par mois par un organisme américain chargé de faire la promotion de la construction européenne !


              Sibyllin, Le Canard enchaîné évoquait cette semaine des « ménages » quand elle était eurodéputée. Sur sa déclaration d’intérêts au Parlement de Strasbourg, Sylvie Goulard mentionne d’elle-même un poste de « conseiller spécial » auprès de l’ "Institut Berggruen« pour des revenus »supérieurs à 10.000 euros mensuels".


              Selon nos sources, via sa propre société de conseil, elle a été rémunérée par cet institut d’octobre 2013 à janvier 2016. "Tout était déclaré et ces sommes étaient brutes", insiste un proche de l’ancienne ministre.


              Créé et financé par Nicolas Berggruen, fils du richissime marchand d’art Heinz Berggruen, l’institut Berggruen, dont le siège est en Californie, est une organisation à but non lucratif chargée de "réfléchir aux systèmes de gouvernance". Sylvie Goulard, qui se destinait au Quai d’Orsay, a-t-elle été bien inspirée d’être appointée par cet organisme pendant plus de deux ans, pour près de 300.000 dollars  ? "Le Berggruen fait la promotion de l’Union européenne et contribue au débat d’idées« , jure-t-elle, parlant »d’un non-sujet"… à plus de 10.000 dollars par mois.


              https://www.lejdd.fr/Politique/lenigme-sylvie-goulard-pourquoi-a-t-elle-quitte-le-gouvernement-3371579 ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès