• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Républicains entre impasses et renouveau gaulliste

Les Républicains entre impasses et renouveau gaulliste

Dimanche prochain, les adhérents de LR seront amenés à départager les trois postulants à sa présidence, après la déroute des élections européennes, qui a abouti au départ de Laurent Wauquiez. Des trois postulants, deux marquent une forme de continuité dans la direction qui les a menée à 8% des suffrages, tandis que Julien Aubert entretient une flamme gaulliste trop rare à droite.

 

Attentisme, droitisation ou retour aux sources
 
Bien sûr, je ne milite pas à LR, et n’ai aucune intention de soutenir ce parti qui a trahi notre vote de 2005 en votant le traité de Lisbonne, dont le bilan au pouvoir est si mauvais, et dont les inclinaisons, exprimées en 2017, vont à l’aggravation des politiques menées depuis trois longtemps. La déroute des européennes a eu le mérite d’ouvrir un débat sur la ligne à suivre, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les trois candidats à sa présidence ont le mérite d’incarner des lignes différentes et claires. Certains auraient préféré ne pas les voir s’exprimer, préférant un candidat de synthèse sans ambition pour 2022, qui mettrait seulement le couvercle sur la marmite de débats pourtant nécessaires.
 
Mais cette voie semble proprement suicidaire. Même si la disparition de LR ne m’attristerait pas, le choix de Christian Jacob représenterait probablement un risque important de disparition du parti. Ce n’est pas avec une ligne floue, la réalité du « rassemblement de toutes les sensibilités  », que LR parviendra à exister face à une majorité qui lui a emprunté tant d’idées et de postures, comme sur l’immigration. Bien sûr, les grands barons espèrent de la sorte ne pas se mouiller en vue des élections municipales, pour ne pas subir le destin de Laurent Wauquiez, mais temporiser reviendrait probablement à abandonner le champ politique à la majorité, comme les électeurs l’ont exprimé en 2019
 
Guillaume Larrivé représente un choix différent, un prolongement de la ligne Wauquiez, à droite toute, pour se différencier de LREM. Si ce choix a au moins le mérite de représenter une vraie ligne politique, il est difficile de ne pas y voir également une impasse. LREM est aujourd’hui, sur tous les sujets économiques, bien plus à droite que ne l’était la majorité de 2007 à 2012. On peut penser que se positionner à droite de LREM sur certains sujets revient tout de même à adopter une ligne trop extrême pour les Français d’autant plus que son échec devrait à terme pousser à un mouvement de balancier inverse. Y-a-t-il simplement aujourd’hui un espace politique à droite de Macron, autre que celui du RN  ?
 
C’est pourquoi la ligne proposée par Julien Aubert est, de loin, la seule qui me semble pertinente. Sa réflexion sur la pertinence d’avoir un seul parti me semble très intéressante, tant ces grandes maisons politiques préviennent toute réflexion de fond. Et même si je le trouve trop modéré sur la question européenne, il n’est pas désagréable d’entendre une petite musique plus souverainiste de remise en cause de cette UE qui nous fait tant de mal. Mieux, il vient d’appeler la droite, avec d’autres, « à relever le défi de la fracture sociale  ». Bref, il incarne une ligne plus sociale, plus souverainiste, différente de celle de la majorité sur le fond. Et finalement, c’est ce que l’on demande à une opposition.
 
 
Voilà pourquoi j’espère une belle surprise le 13 octobre. Devant l’impasse actuelle, je crois fermement que les militants LR pourraient décider de renverser la table et refuser la synthèse à la Hollande que représente Christian Jacob, qui serait un véritable cadeau pour Macron. Et la seule voie qui ait du sens aujourd’hui est clairement celle, plus gaulliste, portée par Julien Aubert.

Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 10:14

    Bonjour,

    Bof..., un gaulliste qui ne propose pas la sortie de l’UE et de l’OTAN, ça sert à quoi ? A pas grand chose de plus que la Gauche éparpillée façon puzzle, et européiste jusqu’au trognon.

    Sinon, une partie des électeurs des Républicains, paniquée sans doute par les Gilets jaunes, a voté aux européennes pour Macron. Celui-ci a profité de ce report inespéré de voix, pour faire voter la PMA dont ces électeurs ne voulaient pas.

    Les idiots utiles, levez le doigt !


    • Sozenz 8 octobre 15:34

      @Fifi Brind_acier
      notre auteur est quelqu un de charmant, j en suis certaine : mais il manque de constance dans ses positions et analyses
      il se laisse facilement emmener par des petits penchants de coeur
      par les bonnes paroles du moment , sans garder à l esprit les lignes principales 

      c est terrible , car quand on pense qu ’enfin une partie des personnes ont enfin compris , on se rend compte qu’ au final ce n etait que passager

      faudra t il chuter jusqu’ au bout pour que la lumière reste allumée en continue ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 octobre 17:26

      @Fifi Brind_acier

      Un néo gaulliste avec des témoins de Jéhova, c’est plus crédible ?


    • Clocel Clocel 8 octobre 10:20

      Allez... Allez ! A la benne, catégorie non-recyclable !

      Next ...


      • Laulau Laulau 8 octobre 10:33

        Julien Aubert est mon député, j’ai même voté pour lui pour éviter l’élection d’un saltimbanque marcheur. Aubert est à peu près autant gaulliste que je suis bonapartiste, il fut assez proche de Guaino mais je ne vois rien d’autre pour le qualifier de gaulliste. C’est un homme brillant et ambitieux ...


        • Sozenz 8 octobre 15:42

          @Laulau
          posez vous la question s il est ambitieux ou s il a des projets ambitieux pour le bien commun ...
          être en extase devant un « homme brillant » n apporte jamais rien de bon .


        • Sozenz 8 octobre 15:44

          @Sozenz
          se faire trop illuminer les yeux empêche de bien voir la route ..( que l on doit prendre )


        • Laulau Laulau 8 octobre 16:19

          @Sozenz
          S’il était gaulliste il serait ambitieux ..... pour la France plus que pour lui. Et j’ai dit qu’il n’était pas gaulliste, concluez !


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 8 octobre 16:05

          Ce n’est quand même pas compliqué d’avoir un programme de parti politique en France. Les droits de l’homme de 1789 vous disent directement les valeurs sur lesquelles on ne doit pas transiger :

          La liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

           

          ART. 2. — Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

           

          Or la liberté est définie par les articles 4 et 5 et 10 et 11 des ddl de 1789

          La propriété est définie par l’article 17 des ddl de 1789.

          La sureté est définie par l’article 12 des ddl de 1789.

          La résistance à l’oppression peut s’appuyer sur ce que ne doit pas dépasser la loi, c’est-à-dire les articles 4, 5, 6, 8 et 9 des ddl de 1789 et pour la liberté des opinions les articles 10 et 11 des ddl de 1789.

          Les impositions doivent obéir à l’article 13 des ddl de 1789.

          Le social doit obéir à :

          « Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence. » (préamb consti 1946)

           

          Les privatisations doivent obéir à :

           « Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité. » (préamb consti 1946)

          Ça veut dire que les autoroutes, les chemins de fer, l’eau, le gaz, l’électricité, la poste doivent réintégrer la propriété de la collectivité sans tambour ni trompette.

           

          Quant au sort des étrangers, il doit obéir au couplet 3 de La Marseillaise.

           

          Déjà avec ce programme, plus de PV automatiques possibles, plus de taxes mais que des impôts proportionnels aux revenus, plus de pauvres retraités, plus de privatisations qui nous bouffent ensuite par leurs augmentations (cf les prix des autoroutes et de l’eau)


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 octobre 17:05

            et à la fin ce sera Jacob qui gagnera, mais bon... on peut toujours rêver (relativement)


            • Le421 Le421 8 octobre 20:34

              Heu...

              Je peux dire une connerie ?

              Les Républicains, c’est la droite, non ?

              LREM, c’est quoi ?

              Ni droite ni gauche ?

              T’as raison Léon !!

              Et ma grand mère était astronaute...  smiley


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 octobre 07:53

                @Le421
                Quand on est européiste, on n’est ni de droite, ni de gauche, on est néolibéral.
                C’est le cas de tous les Partis politiques en France, à l’exception du PRCF et de l’UPR.


              • kimonovert 8 octobre 21:16

                Sur l’échelle de Jacob, qui ne comporte aucun barreau, Au Bert et L’arrivé n’en forment pas les montants...Un tel parti de confettis ne peut qu’aider la France à descendre au fond du trou....pour creuser encore ! Je serai Ciotti, ce qu’a Dieu ne plaise pas, je demanderai la démission du trou !


                • kimonovert 8 octobre 21:57

                  Definition de gaulliste : citoyen français qui a voté POUR Charles de Gaulle. Dernière élection à laquelle Charles de Gaulle fut partie prenante : référendum du 27 avril 1969. A cette époque, la majorité électorale était de 21 ans. Donc tout citoyen français né après 1948 ne devrait avoir pu voter pour le Général De Gaulle... Aubert se déclarant gaulliste n’a jamais eu à le prouver !


                  • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 9 octobre 04:47

                    Et allez ! C’est reparti pour un tour de captation d’héritage gaulliste voire même gaullien.

                    Encore des parasites se fourvoyant sans ménagement dans la récupération du grand Charles et de son oeuvre.

                    Le gaullisme est mort avec son créateur et tous ceux qui lui ont succédé n’ont fait que de le dépecer, patiemment, tranche par tranche.

                    Et aujourd’hui, ses pires opposants, c’est à dire les atlanto-mondialistes s’ingénient à inverser le sens profond de ce terme politiquement fort, à le réduire à un simple mot de novlangue épuré de tout ce qui fait sa force et sa puissance.

                    Soyez-en bien certain, un vrai gaulliste ne le crie pas sur les toits à tort et à travers, et tout ceux qui le font méritent votre méfiance la plus aiguisée, que ce soient les parasites du petit écran ou bien l’auteur ici présent.


                    • zygzornifle zygzornifle 9 octobre 09:52

                      Belle photo , on voit tout de suite qu’ils ne font pas la queue aux resto du cœur et qu’ils ne sont pas habillés par la croix rouge , ils méritent la pose a coté de notre cher président tellement ils sont Macron-Compatibles ....


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 octobre 07:58

                        @zygzornifle
                        Tous les européistes sont compatibles entre eux, puisqu’ils sont tous d’accord pour appliquer les politiques économiques & sociales qui découlent des Traités.

                        Macron gouverne avec des PS et des Républicains.

                        En Grèce Tsipras a gouverné avec un Parti, l’ANEL, qui n’a pas grand chose à envier au FN.

                        En Italie le Mouvement 5 étoiles a gouverné avec Salvini...


                      • kimonovert 10 octobre 18:45

                        Aujourd’hui, coup de pied de l’âne Fillon sur l’écurie LR ! Savoureux...Retailleau invité sur Bfmtv pour en baver, qui ment pour se défiler...Resavoureux...


                        • kimonovert 14 octobre 17:11

                          Et ce fut Jacob ! Effectivement qui le sait ? L’arrivée et Oh Bert les seuls qui croyaient avoir la tête de gondole...le reste du monde s’en cague !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès