• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les SDF n’existent pas ou si peu dans la campagne présidentielle (...)

Les SDF n’existent pas ou si peu dans la campagne présidentielle !

Ce texte est proposé pour la rubrique politique.....

La condition faite dans ce pays, dans cette "république sociale" aux SDF est du domaine des choix politiques.

Les différents candidats parlent si peu de ces SDF, de ces morts de la rue…..

Ce sont plusieurs centaines de personnes qui meurent chaque année ici dans la rue, en France

Voici des chiffres qui ne faut pas oublier :

 http://www.mortsdelarue.org/

En février 2015, suite à la mort de froid d’un SDF dans sa voiture devant les urgences de l’hôpital de Melun, j’avais « commis » un article.

Le directeur de l’hôpital, se sentant diffamé m’a poursuivi en justice.

Lors du procès, l’avocat du plaignant a sorti tout mon passé militant -dont je n’ai pas à rougir- au lieu d’argumenter sur le fond.

J’ai été relaxé, certes mais je n’ai obtenu aucune réponse aux questions que j’avais posées :

  • Pourquoi les locaux inoccupés de l’hôpital ne pourraient pas servir pour l’hébergement des SDF ?
  • Pourquoi existe-t-il encore sur Melun des locaux inutilisés depuis des années et des années ?

Le nouveau centre hospitalier en voie de construction ouvrira en 2018.

Que vont devenir les locaux de l’hôpital actuels ?

N’est-il pas possible de transformer les locaux en état en centre d’h ébergement ?

Le rapport annuel de la fondation Abbé Pierre donne des chiffres qui font froid dans le dos :

145 000 personnes survivent sans domicile fixe, 25 000 en chambres d’hôtels,85 000 e, habitation de fortune, 643 000 en hébergement « contraint » chez des tiers…..

Ce qui fait un total de 894 000 personnes

La situation dans certaines régions est catastrophique, comme en Ile de France et à Paris.

M. Eric Pliez, Président du Samusocial de Paris alerte les pouvoirs publics et formalise des propositions.

« Monsieur le Préfet,

Malgré le plan quinquennal de lutte contre l'exclusion et la pauvreté initié en 2012 par le Président François Hollande, et la création de nombreuses places nouvelles en Ile-de-France, force est de constater que le phénomène de la grande exclusion continue de se développer dans notre région, et plus spécifiquement à Paris.

Faut-il invoquer la crise économique, à laquelle vient depuis quelque temps s'ajouter la dynamique migratoire ? Sans doute, mais alors doit-on considérer la grande exclusion comme une fatalité dans toute grande métropole telle que Paris, attractive et multiculturelle ? Je ne le pense pas.

En finir avec les parcours qui enracinent à la rue est possible. C'est avant tout une question de volonté et de mobilisation, celles de tout un territoire régional qui doit dépasser les enjeux strictement locaux au profit d'une juste répartition de l'accueil des personnes en grande précarité sur l'ensemble de l'Ile de France. Une telle mobilisation ne peut se faire qu'à travers une conférence de concertation. Son objectif : définir un plan de sortie massif des personnes de la rue et de relogement de celles qui sont depuis trop longtemps hébergées.

Nous le savons tous, l'urgence sociale est aujourd'hui dans l'incapacité de jouer son rôle de filet de sécurité et de permettre le rebond des personnes faute de solutions de sorties. Les 40 000 places d'hébergement créées durant le quinquennat ne sont venues que pallier un déficit bien plus important. S'il est urgent d'ouvrir des places d'hébergement pour affronter une sortie d'hiver des plus périlleuses, il est également urgent de lancer une création massive de logements sociaux et très sociaux, de logements privés conventionnés (en particulier pour les personnes isolées), de développer les pensions de familles, de réserver des places d'EHPAD ou de foyers logement pour les sans domiciles les plus âgés, et de régulariser la situation des personnes aujourd'hui empêtrées dans des labyrinthes administratifs, seuls freins à leur autonomie.

En associant tous les départements et les communes d'Ile-de-France, il s'agit de prendre la mesure d'un enjeu qui dépasse de loin les frontières de la capitale et de permettre à tout citoyen en situation de détresse sociale de trouver une solution qui lui convienne. La mobilité doit faire partie de l'éventail des possibilités. Un juste partage des responsabilités est à trouver.

Sûr de votre attachement aux enjeux sociaux, comme en a témoigné votre visite au centre de premier accueil dès les premiers jours de votre prise de fonction, je suis à votre entière disposition pour contribuer à l'identification de solutions opérationnelles de court et moyen terme pour répondre à ces défis. Vous pourrez compter sur ma participation active à la conférence de concertation que j'appelle de mes voeux.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Eric PLIEZ
Président »

Il y a là une urgence sociale ……

La question des SDF n’est pas un problème subalterne.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Les SDF ne votent pas et ne consomment pas : ne comptez-pas sur nos vendeurs de promesses pour s’intéresser à leur sort !


    • Decouz 7 avril 12:26

      Au sujet des locaux et des terrains de l’hôpital actuel, paru en octobre 2016 :

      "Le terrain, à cheval sur les villes de Melun et Vaux-le-Pénil appartient au centre hospitalier. Des négociations tripartites sont actuellement menées pour envisager la reconversion du site. D’autant que la vente du foncier doit permettre la fin du financement du Santépôle. Concernant l’avenir du terrain, la réflexion est en cours concernant le nombre de logements susceptibles d’être construit sur le site.

      Situé juste à proximité de l’hôpital, la reconversion de l’ex -IUFM est en cours avec les travaux de construction d’environ 400 logements, dont 60 logements sociaux et une centaine à destination des seniors avec la construction d’un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Pour le reste du site de l’hôpital, le site du pôle psychiatrique Constance-Pascal, dont le foncier appartient aussi au centre hospitalier, un projet de construction de logements est également en cours."


      • gogoRat gogoRat 7 avril 12:31

         Pas de mystère. Les SDF ne votent pas !

         Pas étonnant qu’ils n’existent pas ou si peu dans la campagne présidentielle !

         D’ailleurs, qui pourraient-ils cautionner ?
         Fillon ? Macron ? 
        Aignan ? Cheminade ? Asselineau ? Hamon ?
         Melenchon ? Poutou ? Arthaud ?
         Lasalle ?
         Le Pen ?

         D’ailleurs leurs fraternels compatriotes tiennent-ils au vote des pauvres ?
         
         Car c’est bien connu, dans une ’démocratie’ , seuls les ’méritants’ doivent disposer de statuts et de stratagèmes pour protéger leurs superflus et les faire fructifier.
         Celles et ceux qui la ramènent ou qui n’ont pas su ’passer les concours’ seraient fatalement des canards boiteux dont il ne faut pas avoir pitié.
         Il faut les ’former’ (voire formater ! mais chut, ce mot n’est pas correct) pour qu’ils ne soient pas racistes envers ces ’jaunes’ (cf , historiquement, culturellement : casseurs de grèves - ne pas s’y tromper ! ;) ) et pour qu’ils apprennent à voter comme il faut , sans quoi leurs boycotts du stratagème électoral ne cassera pas trois pattes à un canard boiteux , c’est bien ça ?

         Et puis, on s’attend à ce qu’ils tendent l’autre joue : encore et toujours ...

         Sauf que ...
         entre tendre l’autre joue et cautionner les crachats que l’on reçoit,
         il se pourrait que même les SDF sachent percevoir tout un monde !
         On leur assigne le rôle d’incapables qui doivent se tenir tranquilles pour ne pas troubler la beauté des jeux rusés ; et il se pourrait bien qu’ils acceptent ce coup ... jusqu’à la grève du zèle !
         ( Si on se met à les tuer trop vite, ça va finit par ’faire désordre’ )

         


        • Sozenz 7 avril 12:37

          les sdf ne font pas sensation , ils ne viennent pas de pays en guerre où l on peut nommer le responsable de la guerre que l on veut  ;
          les sdf ont l etiquette de personnes qui sont sales , sans volonté , des soulards , des loques humaines .
          Le sdf ne se fait pas tuer par des terroristes... ils ne sont pas des personnes qui sont venus s amuser , des bosseurs lambda , mais par le système que l on cautionne tous les jours et avec lequel nous jouons les collabos .ils peuvent mourir dans l indifférence ils n ont pas de vie valable à préserver .. la preuve . ils sont dehors , personne pour les accueillir chez eux , personne pour vraiment les aider ; alors pourquoi ne pas les laisser crever seuls dans l indifférence , hein ?
          On y pense puis on oublie ...

          Le sdf ne meure pas sous une balle . non , il creve à petit feu , un peu chaque jour , ou par la froid . mais le froid ce n est pas nous , c est la météo ...les conditions climatiques . ça culpabilise pas la météo ...
          (la vie doit continuer ... on doit aller voter . on doit faire gaffe au cours de la bourse . on doit rester solide dans la tete et ne pas trop pleurer sur le monde , sinon on risque de chuter aussi à notre tour , faut savoir fermer les yeux ...
          allez secouer les drapeaux pour Macron et les autres ; allez filer vos 1 ou deux euros pour les primaires . allez soutenir des partis ou les telethons, c est déductibles des impôts , mais pas l aide que l on donne à un SDF

          Allez ....


          • Sozenz 7 avril 12:41

            @Sozenz
            un avion militaire vient de passer , ah celui ci à couté moins cher que celui qui passe au dessus de certains pays sans autorisations pour le bien des populations
            Acroire que faire la guerre est moins couteux que de laisser les gens en paix et que tous puissent avoir un toit et du « pain ».


          • CHALOT CHALOT 7 avril 12:47

            Réponse à Decouz, merci pour ces précisions


            J’avais vu ces informations et je passe souvent devant l’ex IUFM , les panneaux indiquent exclusivement des constructions de logements de standing....quant à le futur ex hôpital de Melun, certains bâtiments pourraient être réhabilités plutôt quêtre démolis


              • Sozenz 7 avril 14:24

                @bluerage
                dans certains medias , il n est meme pas dit que ce sdf est un immigré ....
                il ne faut pas salir la politique d immigration voulue ...
                Il faut continuer a faire des guerre dans les pays . laisser la haine monter . continuer à faire la politique de l immigration qui tue tous les pays . et en plus continuer à accepter le rejet des SDF .
                C est trop fort ...
                ça va très loin .
                Bon allez . .


              • hunter hunter 7 avril 14:39

                Les sdf sont la plupart du temps des de souche, à la dérive, matraqués par notre belle « mondialisation heureuse », que beaucoup de nos chers concitoyens vont cautionner, en votant Macaron ou Fion !

                Ce qui intéresse les puissants, et leur valetaille bobos des villes (le bobo de campagne existe aussi et ce n’est pas forcément le même transposé), c’est le migrant, le réfugié, car le bobo déteste ces blancs dégénérés, qu’il méprise au plus haut point : en fait le bobo est un racialiste qui s’ignore, pour lui, un individu de son espèce se doit d’avoir réussi, sinon c’est un raté, tout juste bon pour que les étudiants en médecine se fassent la main !

                Le puissant et le sous-puissant larbin bobo préfère le migrant, car le migrant, contre un petit billet, acceptera de nettoyer la baraque du bobo, de garder ses chiards, fermera sa gueule, car il sait que demain, il pourra égorger avec plaisir ce petit connard imbu de lui-même !
                Va dire à un vieux sdf local, qu’il va gagner 20 balles par jour, en faisant le larbin de ces gens là, il va t’envoyer chier et te balancer sa bouteille de kiravi dans la tronche !
                Le sdf, lui, il a sa dignité !
                Le migrant lui, il la ravale, car il a des objectifs à plus long terme : relire Christophe Guilly, c’est très bien expliqué !
                Et entre- temps, il arrivera sans aucun doute à culbuter le femme du bobo, car elle rêve d’exotisme, de bons vrais coups de reins, bref elle en a marre de la baisouille de bobo, qui « respecte tellement les femmes », élevé par des années de féminisme, comme un être intermédiaire entre la femme et l’homme !

                Quand Madame bobo aura grimpé aux rideaux ( ce qui ne lui est pas arrivé depuis des lustres), avec le serviteur migrant, Monsieur bobo aura beau aligner ses cinq chiffres de salaires dans sa boîte d’événementiel, il passera encore un peu plus aux yeux de sa compagne, pour ce qu’il est, une bonne grosse merde à peine capable d’une demie-molle et de caresses d’adolescent !

                C’est « L’amant de Lady Chaterley » version vélo électrique, sushi livrés par un pauvre à domicile, iphone7, tolérance bisounourstique et magasin bio !

                J’en viendrai presque à aimer les muzz, qui bientôt vont participer activement à l’élimination de cette race de connards.....

                Adishatz

                H/


                • Sozenz 7 avril 16:06

                  @hunter
                  c est cru- ellement vrai à 100 %


                • hunter hunter 7 avril 16:42

                  @Sozenz
                  Merci camarade ! C’est basé sur du vécu, de longues années d’observation, un peu comme un éthologue qui observe des animaux dans leur milieu naturel, sauf que l’espèce « bobo », j’ai pratiqué beaucoup ( obligations professionnelles), jusqu’à ce que je me libère, en 2011, et il était temps, j’aurai pu en arriver à faire du fait-divers, tellement j’étais à bout de leurs simagrées, de leur conformisme, de leur pure connerie imbuvable  !

                  J’ai fait un peu comme Néo quoi, j’ai pris la bonne pilule, et la matrice m’a rejeté comme un organisme biologique rejette une intrusion !

                  Mon esprit était sorti de la matrice bien avant, mais là, le corps aussi a été libéré !

                  Merci pour vos commentaires que j’apprécie aussi beaucoup et que je plussoie très souvent.

                  Adishatz

                  H/


                • mmbbb 8 avril 13:47

                  @hunter je vous approuve totalement mais deux reflexions Sur le court terme par exemple les deux pétasses Hidalgo et Pecresse vont faire du charme dans les pays d Asie afin que le touriste asiatique en particulier Japonais et chinois reviennent . Je les comprends ces touristes, qui boudent cette ville « lumiere » Elle est devenue cher insalubre et l insecurite regne. Les chinois se font molester ils n ont guere envi de revenir Nous avons choisi les Roms Mais nous pouvons pas avoir le Rom et les touristes Quant au long terme, les gauchos ont defendu le burkini l’annee derniere ( Asselieneau nous dit que ce n’est qu un épiphénomène , lui qui est féru de l histoire de france me decoit , la laicite ne se brade pas ) . De surcroît le conseil constitutionnel a deboute les maires . Les barbus doivent rire sous leur barbe puisque si un mouvement integriste catholique avait initie un tel mouvement ces braves gauchos seraient dans la rue en hurlant la republique est en danger Ils fustigeraient la facho sphere sauf que Cabu n a pas ete bute par un beauf la memoire est courte chez les francais Le Burkini n’est pas un vetement neutre et les generations futures se soumettront désormais au lois imposées Nous en avons les prémices, nous sommes des ventres mous . En revanche quand un prof se prend une bonne beigne dans un lycee de banlieue, je ne pleure pas, il faut qu il assume « l ’altérite » et la cela lui fait du bien Comme cette Rosmar qui ecrivit un artilcle sur les profs allant en cours la peur au ventre. Et oui moi qui ne fut pas une chance pour la France et qui n osa pas cracher pisser insulter frapper un prof je fus un « hassben ». Le barbu méprise le bobo qui pourtant dépense une energie folle afin que le multiculturalisme proné par Macon soit le projet de la societe francaise.  Les suédois qui se sont ouvert a une certaine immigration ne sont pas epargnes La preuve par l absurde Au Canada cette immigration pose de reels problèmes .Notre cecite, nos petits enfants nous remercieront


                • hunter hunter 8 avril 15:34

                  @mmbbb

                  Salut,

                  Complètement d’accord avec vos remarques !

                  Adishatz

                  H/


                • zygzornifle zygzornifle 7 avril 15:47

                  Quand il mettrons le feu aux bagnoles bloqueront la circulation ou irons tous chier sur le perron de l’Élysée le gouvernement regardera sur Wikipédia la définition SDF .....


                  • Sozenz 7 avril 15:59

                    @zygzornifle
                    ils iront faire un peu plus la chasse aux sdf . et ce sera toujours une femme de ménage qui ramassera la merde .


                  • karibo karibo 7 avril 16:49

                    Décidément c ’est une obsession !

                    Heureusement qu’ il y a de gens comme vous pour rappeler l’ inutilité de ceux qui font tourner la machine, ces sales capitalistes propriétaires pour payer les impôts que ces parasites ne payent pas .Heureusement qu’ il y a des gens comme vous pour rappeler que nous vivons dans un monde d’ handicapés, au point d’ en faire une priorité au détriment du reste .
                    Comme vous êtes touchant, et vous ne parlez pas des pôv immigrés aujourd’hui ?
                    Ah , ce sera pour demain ? alors vivement demain !
                    Mais si vous pouviez imaginer un seul instant que non seulement ce n’ est pas la rue qui gouverne, mais que vos SDF et immigrés non seulement on s’ en tape, mais de plus vous nous faites ch-er !
                    Comme s’ il n’ y avait pas d’ autres priorités, à croire que vous ne savez que faire de vos journées, ouvrez un centre et hébergez les, chez vous ou c/ ° les bobos melanchonistes à votre image .
                    Je rejoins Hunter à 100% !

                    • soi même 7 avril 21:51

                      Encore un article qui confond Présidentiel et Législative , en faite l’on comprend beaucoup à lire de tel article qui est bien une illustration vivante du marécage de ses élections où l’on confond tous pour mieux faire avaler la pilule.

                      Au faite MR Chalot avez vous à dire de cela ?

                      (Grandes Orientations de Politique Économique) 2016-2017

                      • Sozenz 7 avril 22:57

                        @soi même
                        Vous avez raison .
                        Monsieur Chalot va devoir comprendre aussi que le social ne se fera pas en restant dans l UE .
                        il va falloir qu il comprenne que LUE c est la destruction des états et de tous les acquis sociaux ;
                        Donc qu il a interet à bien réfléchir à pour qui il va voter , s’il veut vraiment avoir des chances de préserver ses convictions et ne pas avoir à faire le don quichotte .
                        c est bien joli de sauver 1 personne du titanic quand 700 personnes à coté se noient .
                        ça fait BA , se sentir " utile , mais ce n est pas très efficace ;

                         


                      • Old Dan Old Dan 8 avril 09:53

                        Le seul projet qui évoque sérieusement la misère ds la rue,
                        c’est celui de France Insoumise...
                        .

                        [ C’est pourquoi je voterai Méluche... pour tout le programme ou presque ]

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

SDF


Palmarès