• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les serreurs de fesses effarés

Les serreurs de fesses effarés

Il y a toujours au cœur de la psyché du bourgeois un serreur de fesses effaré. Léon Daudet évoquait dans ses "souvenirs littéraires" ceux qui aimaient se faire peur avec de terribles complots à nos portes à les entendre : des anarchistes, des ultras, des militaires. C'est une manière de légitimer leur pouvoir et leur magot. Ils sont légitimes car on leur en veut. Et ils ont raison de faire la morale aux "classes dangereuses" puisque parmi celles-ci se cacheraient de dangereux extrémistes mettant en doute leur sincérité quant à leur volonté de progrès voire leur humanisme.

 

Ils sont humanistes tant que les pauvres ne campent pas sous leurs fenêtres car un pauvre ça pue, ça sent la sueur, ça boit de mauvais alcools et pire encore ça se fiche complètement du théâtre de résistance de Jean-Michel Ribes ou de la dernière psy sur papier de madame Angot.

 

Ces derniers jours ainsi on a entendu et lu monsieur le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, (il s'en félicité dans le journal de sa ville, voir à ce lien) se féliciter que ses services avaient mis fin aux dangereuses activités de dix ultras de droite s'apprêtant à commettre on ne sait pas trop quoi en dehors de grandes déclarations martiales et de mauvaises intentions claironnées un peu partout. Les pieds nickelés mis en taule étaient plutôt du genre baltringue mais peu importe ils servent d'alibi.

 

Cela ne doit pas être très difficile, la plupart de ces mouvements étant tous noyautés à mort par des flics justement, certains ne sachant plus très bien où ils se situent...

 

"Puisqu'on vous l'avait dit qu'il n'y a pas que le danger islamiste comme seul danger en France !" est généralement ce qui suit l'annonce de ce non-évènement repris en boucle dans les médias. On voit venir les gros sabots de loin. Dans le cas présent, les méchants "droitards" devaient être du genre néo-païen et non catholique en latin. On échappe au couplet sur les intégrismes religieux se valant tous, y compris le catholique. Pour les islamistes le serreur de fesses effaré a trouvé la parade, il se prétend multiculturel, autorise tout pour acheter la paix civile et ainsi jouer les grands esprits généreux. Il sait très bien qu'il est lâche, il sait très bien qu'au fond il ne pense encore qu'à ses petits privilèges matériels.

 

J'entend déjà mes relations de gauche pousser des cris d'orfraie et me dire que "cépapareil" mais les dix mis à l'ombre car d'ultra-droite valent bien les "sept de Tarnac". Ce sont les mêmes serreurs de fesses effarés qui les craignent les uns et les autres tout autant, qui les craignent surtout car ces "ultras" mettent en lumière la médiocrité des bourgeois pédagogues, leur égoïsme de nantis, leur sottise crasse aussi.

 

Et cela c'est le plus impardonnable...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury - Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.37/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Voltairine de Cleyre 26 juin 17:05

    C’est plus le média citoyen mais Minute ! smiley



    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 26 juin 17:16

      @Voltairine de Cleyre

      Quand on ne pense pas comme vous on est fachiiiste ?


    • jmdest62 jmdest62 26 juin 18:32

      @Amaury Grandgil

      On avait les « extrêmes » qui font plus peur à personne alors on a inventé les « Ultras » ...
      prochaine étape les « Nec plus »
      Le terrorisme « low-cost » (façon Mc Gyver) commence à lasser ...faut bien trouver de quoi faire les titres de Paris-Match et Gala
      @+

    • McGurk McGurk 27 juin 00:48
      @Voltairine de Cleyre

      Dis ça sur les sujets de Verdi ou Fortin smiley .

    • Clocel Clocel 26 juin 18:01
      Allez l’ultra-droite tapie dans l’ombre à présent !?

      Calmez-vous, on va déjà devoir indemniser l’ultra-gauche qu’on a fait chier pendant 10 ans avec un dossier foireux...



      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 juin 19:06

        @Clocel

        L’ ultra droite Tapie c’est celle qu’en a plus rien à foutre sous chimio .Très dangereuse !


      • gaijin gaijin 26 juin 18:39
        «  Ce sont les mêmes serreurs de fesses effarés qui les craignent les uns et les autres tout autant, »
        même pas c’est juste qu’il faut un ennemi peut importe qu’il soit a droite ou a gauche que ce soit les soit disant islamistes depuis 5 min ou les sectes millénaristes attendant l’arrivée des soucoupes volantes dans les kékés ......
        la peur du loup est indispensable au berger
        ayez peuuuuur !

        • HELIOS HELIOS 26 juin 18:53

          @gaijin


          ... et pourtant, c’est bien Kâa qui sifflait « ait confianssse... »

        • gaijin gaijin 27 juin 10:05

          @HELIOS
          c’est l’autre versant de la manip : la carotte et le bâton


        • À rebours 26 juin 19:22
          Les mouvements d’ultra gauche et d’ultra droite n’ont pas le moindre intérêt. Vous l’avez dit : ils sont noyautés. Vous voulez cogner contre les militants FN : sortez le gauchiste. Vous voulez ratonner l’immigré : sortez l’ultra droite. Des outils. Comme les néo nazis amerloques

          Aujourd’hui, le seul mouvement subversif et hautement craint par le pouvoir bancaire est le mouvement républicain, qui défend le service public, le monopole d’Etat de ce qui doit par essence être monopole d’Etat au lieu d’être monopole privé, et une défense intelligente des frontières. Une ultra droite très con ça sert les vues du pouvoir.

          Quant aux bourgeois De Gaulle avait tout dit. Par exemple :

          Aujourd’hui les bourgeois sont des « social justice warriors ». Ils saturent l’espace de plaintes communautaristes pour égorger le pauvre en silence. Façon cochon et accordéon.

          • Christian Labrune Christian Labrune 27 juin 22:23
            @À rebours

            Les propos de De Gaulle auxquels vous renvoyez méritent bien le détour. La bourgeoisie y est dépeinte comme une classe de traîtres à la nation et de vendus à qui Le Monde et Le Figaro tiennent lieu de conscience, et qui s’accommoda très bien du régime de Vichy : les affaires avaient enfin pu reprendre, presque comme avant !

            Rien n’a vraiment changé. La politique du gouvernement actuel est une politique déshonorante de trahisons successives (je pense en particulier au soutien à l’islamo-nazisme iranien) mais la presse, après plus d’un an d’orientations politiques de plus en plus calamiteuses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, feint encore de s’enchanter d’un dérisoire président d’opérette incapable de rien comprendre à la marche du monde. Le roi est nu, mais on s’applique encore à le couvrir d’un somptueux manteau purement imaginaire.
             

          • McGurk McGurk 27 juin 00:48

            ...tout ça pour dire quoi en fin de compte ?


            • Garibaldi2 27 juin 10:36
              @McGurk

              Rien !



            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 27 juin 11:04

              @McGurk

              Que les bourgeois donneurs de leçons sont des menteurs


            • McGurk McGurk 27 juin 12:21

              @Amaury Grandgil


              Ca a toujours été.

              Le parlement et les hauts placés de l’administration sont remplis de gens comme ça. Déconnectés de la réalité et sûrs d’être supérieurs aux autres.

              Lorsqu’on voit qu’on peut élire Pécresse au poste de Président de la région IDF, il y a de quoi se marrer.

            • Christian Labrune Christian Labrune 27 juin 01:54
              @Amaury Grandgil

              L’extrême droite, en France, représente un immense danger. Un certain politicien proche de la Cagoule avant la guerre, décoré ensuite de la francisque pour faits de résistance et devenu président de la République en 81, s’était vite empressé de le signaler aux Français, en favorisant la résurrection du parti moribond de Le Pen pour donner un peu plus de consistance à sa grande leçon politique et rendre encore plus visible l’immense danger.

              Un peu d’ironie :

              Je me demande s’il ne serait pas souhaitable, pour le gouvernement du Chanoine de Latran, de s’allier avec les islamistes pour être enfin en mesure d’éradiquer cette épouvantable menace. Le terroriste musulman est au fond un bien brave type, et certes, il n’aura jamais notre haine. S’il s’en prend au premier premier passant qu’il croise au coin d’une rue, c’est parce qu’il ne sait pas vraiment sur qui taper et qu’il tient quand même à pouvoir lutiner les 72 vierges en massacrant des koufar, comme sa religion le lui recommande. Sur ce point, on ne saurait donc lui en vouloir : c’est sa culture qui veut ça. Il serait quand même peut-être possible, par une habile pédagogie, de l’éduquer un peu. Cela éviterait qu’il puisse s’en prendre sans discernement à n’importe qui et, par exemple à ces braves électeurs d’En Marche qui sont des humanistes remplis de bons sentiments : ils ne méritent certes pas un tel traitement.

              S’il se sentait vraiment menacé par une extrême droite même fantasmatique, si on lui accordait une sorte de permis de chasse, à notre fiché « S » radicalisé à l’extrême, il saurait à qui s’en prendre et il remettrait un peu d’ordre dans le corps social, comme ces « grands frères » à qui, dans les banlieues, on avait confié la police des cités, pour qu’ils puissent y faire régner les grands principes moraux de la charia - ce qu’ils auront su très bien faire.

              Je vois dans les déclarations du premier ministre à propos du jihadiste qui envisage de se produire au Bataclan une orientation qui va tout à fait dans ce sens. Il n’a rien contre le jihadisme, le cher homme, et il le fait bien voir. Tout cela est au fond très normal : dans un système multiculturel, il faut bien que chaque communauté puisse réaliser ses aspirations, et il ne faudra pas une nuit de Paris, comme disait l’autre, pour boucher un trou d’une centaine de morts dans une population de soixante-sept millions d’habitants ! Le retour du jihadisme au Bataclan, ce sera une leçon de relativisme à l’usage des imbéciles sectaires et islamophobes.

              Le danger n’est donc pas un islamisme dont l’ensemble de la population admet désormais sans difficultés les débordements nécessaires, lesquels sont aussi naturelles que les intempéries sur les récoltes. Le danger c’est, même bien au-delà de l’extrême droite, ce qui reste de nationalisme dans une France dont personne, n’en déplaise au monstrueux Wauquiez, ne saurait prétendre être propriétaire. On le lui fit bien voir récemment, lorsqu’il osa proférer cette monstrueuse monstruosité, à savoir qu’elle était en train de « changer de »nature", la France. Propos d’un parfait salaud d’extrémiste de droite. En dehors d’En marche, comme autrefois en dehors du PS, il n’y a quel l’extrême droite, et il convient désormais de le savoir.

              Nous soutenons très activement le régime des mollahs en Iran. Dans l’intérêt, officiellement, des grandes entreprises qui se contrefichent cependant d’une pareilles sollicitude (Total, Peugeot-PSA, peut-être Airbus, se préparent à quitter le pays). Il s’agit surtout de faire bien voir que nous n’avons rien contre l’islam, fût-il celui un peu rigide des ayatollahs, lesquels ne seront jamais aussi dangereux, de toute façon, que le nationalisme en France. Ces derniers jours, le Bazar de Téhéran était en grève et le régime va s’effondrer si on ne fait rien. Il faudrait à tout le moins que notre Chanoine consentît à expédier là-bas un peu de ce précieux matériel qui sert à réprimer les manifestations. L’envoi de quelques compagnies de gardes mobiles et de CRS va très vite devenir nécessaire pour venir en aide à nos très chers alliés et leur prouver que nous sommes tout disposés à être aussi bienveillants avec l’islam démocratique que nous pouvons être féroces contre un nationalisme toujours d’extrême droite et donc particulièrement atroce et dangereux.

              • Pseudo Victor 27 juin 10:15

                @Christian Labrune

                Mais allez vivre en Israël, vous nous fatiguez avec votre propagande likoudienne.

                C’est avec des plaies comme vous qu’on fabrique des guerres civiles.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 27 juin 11:05

                @Christian Labrune

                Pour eux le danger c’est nous quoi le peuple...


              • Pseudo Victor 27 juin 11:51

                @Amaury Grandgil

                Enfin, C Labrune, je ne vois pas en quoi il représente quel peuple.

                Plutôt une caste d’éduqués supérieurs qui vénère la droite israélienne.

                Il faut relire Emmanuel Todd sur la dérive oligarchique due à la nouvelle stratification éducative, ça lui va comme un gant.

                « Le peuple »  smiley


              • ZenZoe ZenZoe 27 juin 14:20

                @Pseudo Victor

                En attendant, pour le coup, il n’a pas tort sur les mouvements d’extrême-droite.
                Si l’Europe est à la fois une pétaudière et une technocrature, si les gens en ont marre de voir des migrants sur les trottoirs, s’il y a du terrorisme à Nice, de la violence au Val Fourré et des trafics dans le 93, si le chômage ne baisse pas et si les salaires stagnent, si le QI mondial baisse et les réserves d’eau douce aussi, etc etc. ce n’est pas leur faute aux mouvements d’extrême-droite. Moi franchement, les mouvements d’extrême-droite, pour le moment, ce ne sont pas eux qui me gênent le plus.

              • McGurk McGurk 27 juin 14:22
                @ZenZoe

                Ca dépend de ce que tu entends par « extrême droite ». Pour ma part je considère que le gouvernement de gestionnaires et liquidateurs à la tête de notre pays - vouant à culte à la rentabilité, l’argent et aux entreprises - est déjà assez extrême comme ça.

              • Pseudo Victor 27 juin 14:36

                @ZenZoe

                Certes, mais pour Labrune, tout ce qui n’est pas pro Likoud c’est de l’islamisme radical.

                Vous avez raté l’essence même du personnage, qui se contrefiche de l’extrême droite, et ne s’exprime que pour soutenir la politique israélienne du moment.


              • ZenZoe ZenZoe 27 juin 16:07

                @McGurk

                ...gouvernement de gestionnaires et liquidateurs...

                Ce sont bien eux les malfaisants, pas les deux ou trois nazillons paumés qui se la pètent avec leur crâne rasé et leurs bracelets de chiens en cuir partout.

              • ZenZoe ZenZoe 27 juin 16:09

                @Pseudo Victor
                Je connais bien Labrune et ce qu’il dit d’habitude, mais là, son commentaire est juste. Les mouvements d’extrême-droite sont manipulés par d’autres bien plus dangereux qu’eux.


              • Christian Labrune Christian Labrune 27 juin 22:49
                Moi franchement, les mouvements d’extrême-droite, pour le moment, ce ne sont pas eux qui me gênent le plus.
                ...................................................................... ...............
                @ZenZoe

                Jusqu’à ces derniers temps, effectivement, les mouvement d’extrême droite paraissaient presque plus inoffensifs que ceux d’une extrême gauche qui s’était emparée de ses thèmes antisémites et de ses méthodes violentes. Incendier une voiture de flics, du côté du canal Saint-Martin « pour avoir du poulet rôti » ou rêver d’une petite nuit de cristal comme à Sarcelles durant l’été 2014, c’était le fait de l’extrême gauche, qu’on se garda bien de sanctionner. Mais la politique de démission actuellement menée aussi bien en Allemagne qu’en France face à la montée du totalitarisme islamiste, il ne serait pas étonnant qu’elle réveillât, comme dans plusieurs pays de l’Europe centrale, des mouvements fascisants capables de très bien progresser. Le beau résultat de la politique insensée de Merkel en matière d’immigration aura quand même été de faire entrer plus de 90 députés néo-nazis au Bundestag. La Hongrie, la Pologne, c’était encore assez loin. L’Autriche, et maintenant l’italie, c’est beaucoup plus près, et l’Allemagne en ce moment, est dans ses petits souliers. La politique de démission et même de soumission à l’islam de l’actuel gouvernement français nous prépare exactement les mêmes dangereuses surprises.

              • Pseudo Victor 28 juin 13:34

                @ZenZoe

                Où allez vous chercher tout ça dans les diatribes de F Labrune ?

                Son message se limite (à 95%) à « gouvernement pas assez aligné sur Likoud = traître nazi islamo-fasciste »


              • Raymond75 27 juin 09:05

                Heureusement de nos jours on peut clamer son indignation et montrer son courage en écrivant quelques lignes sur Internet.


                • njama njama 27 juin 12:23
                  Les attentas n’ont pas attendu les islamistes pour exister...

                  OAS, stay-behind, Irgoun, Mossad, CIA, FBI, KGB... la liste serait longue

                  Ilich Ramírez Sánchez, dit Carlos ou Le Chacal,était-il islamiste ?


                  • Raymond75 27 juin 12:47

                    @njama
                    Le pire groupe terroriste qui a agit en Europe était l’ETA : 800 morts, des blessés innombrables et des destructions pour dire ’passe moi le sel’ en basque ....


                  • njama njama 27 juin 13:00

                    @Raymond75


                    Vous classez l’ETA comme organisation terroriste ???
                    Ce sont des nationalistes indépendantistes qui combattaient le régime franquiste qui lui même a fait tellement plus de victimes.

                    Pour moi, l’ETA Euskadi Ta Askatasuna, « Pays basque et liberté » en basque n’est pas terroriste, cela relève de la lutte armée d’inspiration marxiste révolutionnaire.




                  • Raymond75 27 juin 15:50

                    @njama

                    L’ETA est un groupe d’assassins criminels ; leur terrorisme ne s’est pas arrêté à la fin du franquisme. Et comparer le groupe de victimes d’un groupe terroriste à un autre ne justifie rien. ETA est le plus dangereux groupe terroriste européen.

                    Mais je suis heureux que l’on puisse dire ’passe moi le sel en basque’ ; maintenant il faut aussi le dire en breton (combien de morts cela justifierait il ? ).

                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 27 juin 20:05

                    @njama
                    du terrorisme quoi


                  • Elliot Elliot 27 juin 12:55

                    C‘est évident que les gugusses ( d’extrême-droite n’en déplaise à l’auteur ) sont du genre allumé : ils n’en sont pas moins dangereux, ridicules certes, des baltringues sans aucun doute mais dangereux tout de même.

                    Déjà que les courts circuits sont rémanents dans ce qui leur sert de cerveau, peut-être un collapsus plus abouti aurait-il les pousser à mettre en œuvre les théories fumeuses qui embrouillent leur matière grise.

                    Il est inutile de chercher de la rationalité là où on ne peut en aucun cas en trouver, cela vaut aussi pour les exaltés de l’Islamisme ou de toute autre cause.

                    De là à en faire des tonnes sur leur arrestation, c’est dans l’air du temps et bien rodé avec l’islamisme radical.

                    Il y a beaucoup de grandes gueules sur les sites y compris Agoravox, ils tonnent, lancent des imprécations voire des menaces voilées, on peut être quasi certains qu’ils ne passeront jamais à l’acte car cela suppose une dose d’inconscience ou de courage qu’ils n’ont probablement pas, ils se contentent de chasser en meutes en aboyant à qui mieux mieux mais chacun sait que chien qui aboie ne mord que rarement.

                    Mais quand ils s’organisent, se montent mutuellement le bourrichon, il n’est jamais exclu qu’un coup de sang pousse l’un d’entre eux à l’acte.

                    Et pendant ce temps-là, où on fait beaucoup de publicité pour ce qui n’en mérite guère, la mafia cosmopolite de l’oligarchie mondiale continue de détricoter l’aboutissement de dizaines d’années de luttes sociales.

                    Et les petits bourgeois apeurés et en voie de paupérisation se mobilisent contre un ennemi dont le pouvoir de nuisance est quasi nul si on le compare aux milliers de victimes de la pression au travail qui sortent du burn-out par le suicide ou encore aux millions de personnes sous la pression sociale de leur voisinage quand on leur a enlevé le droit de travailler pour leur verser chichement des allocations sociales qui, paraît-il, coûtent la peau des fesses à la société, ce qui aboutit, c’est le but, à les culpabiliser dans la quête impossible d’un travail le plus souvent inexistant...


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 27 juin 15:08

                      @Elliot

                      Des exemples d’actes dangereux ?


                    • Dans une vidéo, YT,on voit un journaleux dans un entretien avec M Collomb. Lorsque le journaliste a pausé une question à M Collomb sur un dossier de financement qui lui semblait crapoteux.
                      M Collomb stoppa immédiatement la discussion et mis le journaliste à la porte Ahahahahah... !
                       smiley
                      Quel bel exemple de transparence de la part d’un ministre d’état du gouvernement Macron, d’LREM et surtout de la majorité actuelle .
                      Cette majorité ce comporte comme toutes les autres majorités de l’histoire politique française. TOUS POURRIS.........

                      Donc effectivement, pour les bourgeois, les franc-maçons, les haut-fonctionnaires, les communautaristes ..etc..etc..etc  leur égoïsme de nantis, leur sottise crasse refont surface en toutes circonstances . 
                       
                      Macron un vrai Coq français trônant sur un tas de fumier .

                      Avez vous déjà observé le comportement d’un coq gaulois dans un poulailler ?
                      Il ne laisse aucune chance aux poules, elles passent toutes une fois à la casserole( Il bloque la poule avec ses pattes et il y va, sans concession )....

                         smiley 

                      • Pseudo Victor 27 juin 14:44

                        @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                        Pouvez-vous nous préciser si le journaliste a fait une pause, avant de poser sa question à Gérard ?

                        Peut-être que le papy n’avait pas mis son sonotone, et qu’il a mal compris, allez savoir smiley


                      • zygzornifle zygzornifle 27 juin 14:45

                        Collomb serre toujours ses fesses de peur que ses diverticules et autre polypes souvenir d’un passé de socialiste de droite se fassent la malle .... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès