• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les trois France irréconciliables

Les trois France irréconciliables

Il existe dorénavant trois France bien distinctes et fâchées ou indifférentes au mieux les unes avec les autres :

 

 Celle des bourgeois pédagogues qui défilait avec sa progéniture à "la Marche pour le Climat" (une progéniture tellement "rebelle" que ce sont les parents, les profs, les éducateurs qui décident par injonctions morales de ses révolte, le tout paternellement encadrées par les flics), la France des riches de plus en plus riches,

 

Celle dite "périphérique" des classes moyennes précarisées de plus en plus, dont vient la majorité des "gilets jaunes", la France rurale ou "rurbaine" méprisée par les précédents, la France des "ploucs" pour les arbitres des élégances politiques, qu'ils dédaignent surtout car elles les culpabilisent d'être aisés matériellement,

 

Et celle des "quartiers", des populations dites issues de la diversité. Celles-ci sont les "pauvres" des premiers, leur valetaille taillable et corvéable à merci, pour laquelle on ne paie pas de charges, et des salaires même pas décents, et qui a en plus le mérite d'un peu "d'exotisme" tellement "pittoresque ne trouvez vous pas chèèèèr ami ?". Dans cette "France" on est indifférent aux deux autres, à leur culture voire même on y est de plus en plus ouvertement hostiles en attendant la partition déjà entérinée dans les faits de certaines parties du territoire.

 

 On a pu constater en regardant les photos des panneaux brandis par les jeunes à "la marche pour le climat" (l'exemple ci-dessus à ce lien) l'absence totale de sens critique et d'élégance de ces gosses embrigadés par le capitalisme "vert" et quelques crypto-gauchistes se voulant écolos, persuadés que la trottinette électrique est un moyen de transport alternatif viable. On pouvait voir tous ces gens bien sages, bien proprets, bien dociles (voir illustration ci-contre prise à ce lien). Plus tard ils feront des consommateurs comme il faut, bien obéissants du pseudo capitalisme "vert' tout aussi destructeur pour la planète. Et puis "merdalors tous ces gueux qui manifestent pour leurs salaires, pour le fric ne sont-ils pas vulgaires à parler tout le temps d'argent chèèèr ami ?".

 

Le président qu'ils ont fait élire sur la base d'une escroquerie intellectuelle : c'était lui ou le fââchiiisme, a tonné, disputé, grondé, il va de toutes façons interdire les manifs sur les Champs Elysées. Les riches vont pouvoir recommencer à y acheter, à y baguenauder entre eux sans risquer d'y croiser un précaire, un des ces "gilets jaunes" (voir photo, prise ici). Ils veulent l'endogamie sociale la plus stricte possible.

 

 D'aucuns ne veulent surtout pas entendre parler de toutes ces questions pour éviter la guerre civile qu'ils disent, pour ne pas jeter de l'huile sur le feu qu'ils disent, parce que on devrait rêver de changer la société et non parler de toutes ces contingences matérielles contraignantes rappelant aux favorisés leurs privilèges matériels. Le pauvre se doit de tenir son rang, de s'y cantonner, de ne pas chercher autre chose que ce qu'il est, que ce qu'il a. Malheureusement pour ces bonnes âme ils auront quand même le sang et les larmes à plus ou moins brève échéance et ce malgré leurs bonnes intentions affichées.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen 

Amaury - Grandgil


Moyenne des avis sur cet article :  2.69/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 15:53

    Zemmour en voyait 2, on en a ici 3 pour le prix de 2.

    La Droite la plus bête du Monde, avec les gilets jaunes, croyait tenir ses « chouans » et sa « jacquerie identitaire ».

    Elle s’est réveillée avec « Nique la police » et des slogans consensuels ressemblant au rape-tout Vampires des Inconnus : moins d’impôts, plus de service public, des référendum en veux-tu en voilà, Macron démission, « tous pourris », etc...

    il y a même quelques quenelles et autres noms d’oiseaux contre Finkelkraut.

    Bientôt on va se réveiller avec Mélenchon président.

    Tant pis : c’est elle qui est trop conne.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 mars 15:56

      @Olivier Perriet
      Ah c’était vous ? Au moins ici vous signez.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 17:04

      @Amaury Grandgil

      N’ayant pas encore eu l’honneur d’avoir des commentaire sur des articles proposés, je n’ai aucune idée de la manière dont l’auteur peut les voir.. ou pas.

       smiley smiley


    • Paul Leleu 18 mars 19:59

      @Olivier Perriet

      je me souviens effectivement de Zemmour parlant de « la france blanche qui se soulève » au moment où Priscilla Ludowsky passait à l’écran... quoi qu’on pense par ailleurs de Zemmour, c’était assez comique !

      le problème de la « droite » c’est que elle aussi fantasme le peuple, un peu comme la « gauche » dans un autre genre... et « le peuple » ne correspond pas à ces attentes... ça va sentir l’amour déçu...

      personnellement, je me méfie de ces analyses à l’emporte-pièce sur les 2 France, sur les 3 France ou je ne sais quoi encore... par exemple, il faut arrêter un peu avec cette opposition manichéenne entre « france périphérique » et « métropoles mondialisées »... c’est pas entièrement faux bien-sûr, mais c’est beaucoup plus complexe que ça...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 mars 08:29

      @Paul Leleu
      Bien sûr pauvreté et richesse c’est très très complexe
       smiley


    • Paul Leleu 19 mars 13:44

      @Amaury Grandgil

      sauf que l’opposition « France périphérique » et « métropoles mondialisées » ne recouvre nullement la réalité des classes sociales...

      d’autre part, les 2 blocs « périphérie » et « métropoles » sont complètement manichéens, et ne sont en réalité pas du tout homogènes.

      la « France périphérique » correspond plus à un idéal qu’à une réalité... mais ça fait vendre les bouquins de Zemmour ou Guilluy ...

      quant aux « métropoles mondialisées » faudra nous affiner le concept... car là encore il s’agit de concepts plus romantiques que scientifiques. Quant à amalgamer les gens qui vivent en ville avec des « gagnants de la mondialisation, enrichis, adhérant aux valeurs déracinées de la post-modernité, et méprisant les manants des périphéries », c’est juste grotesque... C’est à se demander si ces sociologues sont déjà entrés dans un studio parisien ordinaire...

      inversement, nous peindre une population des périphérie avec des accents larmoyants et idéalistes... comme si les français des périphéries étaient tous pauvres, votaient tous Le Pen malgré la haine des mass-médias à perruques aristocratiques, et qu’ils défendaient la « vraie culture française enracinée en immémoriale » et bla bla bla... là encore, une petite visite dans le réel ne serait pas mauvaise.


    • Alren Alren 19 mars 13:45

      @Olivier Perriet
      « Bientôt on va se réveiller avec Mélenchon président. »

      En quoi est-ce pour vous la pire des calamités ?
      Je vous serais infiniment reconnaissant de me le dire SVP.
      Que reprochez-vous au programme L’Avenir en Commun ?


    • Alren Alren 19 mars 13:48

      @Paul Leleu
      Excellent commentaire !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 mars 14:24

      @Paul Leleu
      Je vois que vous n’avez pas lu le livre de Guilluy qui est un travail de géographe, qui est illustré par des cartes et tableaux statistiques qui exposent des faits. Remarquez vous n’ètes pas le premier qui parle d’un livre sans l’avoir lu
      .


    • Paul Leleu 19 mars 14:45

      @Amaury Grandgil

      j’écoutais déjà les entretiens de Guilluy avant son dernier bouquin... donc je connais bien les concepts qu’il manipule, et sa pensée qu’il expose dans la presse...

      donc, à moins qu’il ne raconte autre chose dans la presse et dans ses livres (faudra m’expliquer !), alors je connais bien la pensée et les concepts de Guilluy.

      d’autre part, je vis dans la France périphérique, et je me rends bien compte que ça ne correspond pas aux descriptions romantiques de Guilluy... et j’ai vécu par le passé à Paris, et ça ne correspondait pas non plus à ses descriptions manichéennes...

      d’ailleurs, le maire de ma petite ville est macroniste... alors ? de même que le député et le sénateur ! Et pourtant je suis dans la France des Gilets-Jaunes. Sans compter les zimigrés dans la ZUP. J’ai des gens qui adhèrent aux valeurs libérales, et d’autres à des valeurs non-libérales, et c’est pas toujours ceux qu’on croit. Et en plus chaque camp n’est pas homogène.

      qu’il y a une migration spatiale de nombreux français des grands centre urbains vers les périphéries, j’ai pas besoin qu’on me l’explique, vu que je l’ai vécu moi-même, ainsi que de nombreux proches. Mais quand j’entends les théories qu’en concluent certains, je trouve que ça ne correspond pas à ce que j’observe.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 mars 14:55

      @Paul Leleu
      Vous parlez de pensées et de concepts mais ce ne sont pas des pensées et des concepts qu’il expose dans ses livres mais des faits mesurables.
      Les faits sont les faits, « reality bites » comme disent les angliches...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 mars 15:01

      @Alren

      que c’est très vraisemblablement une escroquerie, mais dans le vide actuel, cette escroquerie sera parfaite.

      Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

      François Hollande a même pu être élu pour que Sarkozy ne soit pas réélu, alors. Une fois qu’on a vu ça, on peut bien imaginer Mélenchon président.

      Non, ce qui est réellement drôle, c’est que la Droite la plus bête du Monde est en train de faire la campagne électorale de Jean-Luc Mélenchon.


    • Giordano Bruno 18 mars 16:01

      Un certain nombre de Français ont un pied dans la classe « bourgeoise »* de par leur culture, leur richesse intellectuelle, et un autre pied dans la classe « plouc »* de par leurs revenus, leurs richesses matérielles.

      Ils ont toutes les raisons de se sentir plus frustrés, plus amers, plus frappés d’injustice que les autres pauvres. Ils ont aussi plus de moyens intellectuels pour combattre politiquement cette injustice. De surcroît, ils sont en mesure de parler avec les bourgeois ou les ploucs grâce à ce qu’ils partagent avec les uns ou les autres.

      Cette position particulière leur confère me semble-t-il un potentiel séditieux plus important que le « bourgeois » type ou le « plouc » type.

      * Je reprends les termes de l’auteur.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 mars 16:07

        @Giordano Bruno
        Mais ils n’ont pas les réseaux.
        vous remarquerez que j’emploie le terme de plouc par ironie ?


      • Giordano Bruno 18 mars 16:33

        @Amaury Grandgil
        Oui, n’ayez crainte. D’ailleurs j’aime assez ce terme.


      • JL JL 18 mars 18:39

        @Giordano Bruno
         
         ’’Un certain nombre de Français ont un pied dans la classe « bourgeoise »* de par leur culture, leur richesse intellectuelle, et un autre pied dans la classe « plouc »* de par leurs revenus, leurs richesses matérielles.

        ’’
         
        L’inverse est peut-être bien plus répandu : Un certain nombre de Français ont un pied dans la classe « plouc »* de par leur inculture, leur pauvreté intellectuelle, et un autre pied dans la classe « bourgeoise »* de par leurs revenus, leurs richesses matérielles.


      • Giordano Bruno 18 mars 19:29

        @JL
        C’est vrai. Et au contraire de l’autre, on ne peut guère escompter de velléités subversives de cette classe-là.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 mars 19:40

        @Giordano Bruno
        Bien sûr le fric ne donne pas l’éducation


      • mimi45140 19 mars 11:35

        @Amaury Grandgil
        Elle donne celle que donne le fric,tout milieu a son influence.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 mars 12:27

        @mimi45140
        Oui, mais pas l’éducation


      • Fergus Fergus 18 mars 16:09

        Bonjour, Amaury

        « c’était lui ou le fââchiiisme »

        A relativiser car cette configuration est tout droit venuedu vote de 1er tour où une très large majorité des Français ne voulait ni de l’un ni de l’autre !

        Bien vue, la typologie des « trois France irréconciliables » !

         


        • Aimable 18 mars 16:24

          @Fergus
          Au vu du résultat du 1er , qu’elle est la différence entre les deux par les promesses électorales ?
          Quand au 3 France , moi je dirais plutôt quatre puisque celle du centre est coupée en deux .


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 17:10

          @Fergus

          Oh que vous êtes malin, que vous êtes malin Fergus !
          Et que la droite la plus bête du monde va être roulée dans la farine, encore une fois.

          Il n’y a pas 3 Frances irréconciliables !

          Les jeunes bourgeois écolo rebelles -> Peuvent voter Mélenchon, votent déjà Mélenchon
          Les vilains islamo-terroristes des banlieues ( smiley )-> votent déjà Mélenchon en masse
          Les gilets jaunes de la France périphérique -> votent déjà en partie Mélenchon.

          Le but du jeu c’est de faire 50% des voix plus une au 2e tour, pas de disserter sur les 2, 3, 4 ou 5 Frances irréconciliables.

          On n’est pas en train d’analyser un kaléidoscope. La droite la plus bête du monde, si.


        • Fergus Fergus 18 mars 18:48

          Bonsoir, Olivier Perriet

          Vous confondez sociologie et scrutin électoral !


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 18:56

          @Fergus

          C’est vrai. Mais enfin, Amaury est un militant politique, pas vraiment un sociologue. Un peu comme nous tous smiley

          Et vous, vous êtes un gros malin.

          C’est très fin cette stratégie d’avancer profil bas, l’air modeste, en faisant mine de laisser tous les lauriers au FN, alors que vous savez très bien, et tout le monde le sait maintenant, que le FN ne veut pas gouverner.

          Qui d’autre que Jean-Luc Mélenchon pour « réconcilier les pseudos irréconciliables » maintenant ?

          Personne


        • Paul Leleu 18 mars 19:54

          @Olivier Perriet

          « Qui d’autre que Jean-Luc Mélenchon pour « réconcilier les pseudos irréconciliables » maintenant ? ».

          quoi qu’on pense de Mélenchon, il est vrai qu’il représente une potentielle alternative « sociale-démocrate » pour éviter le clash de tous contre tous... (souchiens contre immigrés, pauvres contre riches, etc.)

          Mélenchon devrait cependant encore s’approfondir humainement... il est encore trop marqué par sa culture socialo-pied-noir... il doit prendre une dimension culturelle française qu’il n’a pas encore... et peut-être aussi certaines naïvetés de son programme...

          mais il est probable qu’une accession au pouvoir le verrait mettre de côté les naïvetés destinées à une partie de son public... et que les circonstances (espérons-le) pourraient lui donner cette dimension culturelle qui lui manque encore.


        • Arthur S Arthur S 18 mars 16:11

          Le coup de force des publicitaires est d’avoir imposé leur modèle de « sociostyles » qui oblitère celui de CSP (catégories socio-professionnelles), de « classes sociales » et surtout de « lutte des classe ». L’un décrit un comportement, les autres un rapport de forces.

          Ces sociostyles regroupent des individus ayant des comportements, conditions de vie et opinions similaires. Ils ont été créés et popularisés par le Centre de Communication Avancé) sur la base de ce qui était alors appelé les « styles de vie des Français », et c’est la grille que vous utilisez.

          Des catégories plus sommaires que les sociostyles statistiques du CCA ont été popularisées par les médias : par exemple, la catégorie des bourgeois-bohèmes renvoie plus à un style de vie qu’à des déterminations sociologiques ou démographiques. Mais les typologie les plus communes sont des typologie mixtes que vous auriez pu inclure dans votre catalogue :

          • les bobos réunissent une dimension axiologique (bohème) et sociologique (bourgeois) ;
          • les yuppies réunissent des dimensions démographiques (young) et culturelles (urban) ;
          • les DINKS réunissent une dimension salariale stricte (Dual Income) et une dimension de style de vie (No Kids) ;
          • le métrosexuel est une référence à la fois à un mode de vie (l’urbanité des métropoles) et à une projection psychologique ;
          • les winders renvoient à la fois à un système de valeur « aérien » (windy) et à une dimension de réussite socio-professionnelle (winners) ;
          • le hipster français contemporain renvoie à des valeurs individualistes et un mode de vie urbain-branché liés à des habitus culturels (musiques, opinions, usages quotidiens, lieux de socialisation…), vestimentaires (marques de vêtement spécifiques, réemploi via le vintage…) et physiques (structures capillaires spécifiques comme le port de la barbe/moustache pour les hommes, l’abondance de tatouages, etc.).

          Qu’ils se croisent ou non et qu’ils s’ignorent est en effet une bonne aubaine pour les manipulateurs qui nous dirigent, et quand la fête sera finie, ce qui ne saurait tarder, il faudra bien revenir aux choses sérieuses et savoir dans quelle classe sociale on est. Parce que, si vous, vous ne le savez pas, ceux d’en face le savent.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 mars 16:42

            @Arthur S
            on le sait dans quelle classe on est, c’est très simple, cela part de ce que l’on a dans le portefeuille.


          • Chantecler Pink Marilyn 18 mars 16:51

            @Amaury Grandgil

            et chez le notaire
            celui qui a une maison dans son berceau a une vie d’avance
            alors, celui qui en a plusieurs....


          • foufouille foufouille 18 mars 17:33

            @Amaury Grandgil
            non, le larbin pense faire partie de la classe supérieure qu’il sert.



            • Pierre 18 mars 16:48

              Et tous les ratés plus ou moins subventionnés, les feignasses teintées (dixit la première gilet jaune), dans quelle catégorie ?


              • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 18 mars 17:24

                Beurk...

                Que d’ a-priori ineptes...

                On ne va pas même tenter de vous expliquer quoi que ce soit...

                C’est un tel foutoir qu’il vous faudrait 10 ans d’ Histoire ET d’économie pour pouvoir ’ appréhender ’ ce sur quoi vous avez pourtant écrit ce... truc...


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 18 mars 17:35

                  @seul le contenu compte... Non je pars entre autres des travaux de Christophe Guilluy et Michele Tribalat...


                • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 18 mars 20:14

                  @Amaury Grandgil
                   
                  C’est là votre principal problème...
                   
                  Votre dissonance cognitive.
                   


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 mars 08:28

                  @seul le contenu compte...
                  Oui on connait votre capacité de tolérance, quand on n’est pas d’accord avec vous on est con.


                • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 19 mars 10:48

                  @Amaury Grandgil
                   
                  La connerie est un concept subjectif...
                  Vous vous n’êtes pas con...
                  Vous n’êtes qu’un fumiste...
                  Votre ’ tâche ’ consiste à stigmatiser, pour mieux les opposer, les différences qui composent le tout.
                  La tolérance invoquée comme argument ad-personam en est l’évidence même...
                  Vous n’aviez aucun argument contradictoire, du coup, vous basculez dans lad-personam...
                   
                  Ce que vous faites n’est autre que ce que les gouvernements successifs font.
                   
                  Diviser et opposer pour mieux les exploiter.
                   
                  Le pire n’est même pas que ce soit nouveau, comme ’ concept ’...
                  Non, ça date même, et pas qu’un peu.
                   
                  Oh que non, vous n’êtes pas un ’ con ’...
                  Vous n’êtes qu’une des chèvres tentant d’opposer les composantes de la société, pendant qu’une infime minorité la spolie de ses biens et acquis sociaux...
                   
                  Non, le pire....
                  Reste que vous aussi êtes spolié.
                  Quelle est votre rétribution, pour cette trahison du collectif ?
                  Des ’ droits ’ sur un livre ?
                  Vous terminerez dans la fosse commune de l’histoire, parmi tant d’autres fumistes incitant les pécores à s’entre-déchirer pendant qu’une infime minorité les spolie chaque jour un peu plus.
                   
                  Le meilleur que je puisse vous souhaiter ?
                  Prendre conscience de ce que vous perpétrez, le reste suivra de lui-même, une fois que vous aurez découvert ce que Humanité signifie.
                   


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 mars 10:55

                  @seul le contenu compte...
                  Vous étes cinoque smiley


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 mars 10:57

                  @seul le contenu compte...
                  Oh non la connerie n’a rien de subjectif, il y a une connerie objective, j’ai présenté il y a une semaine un excellent ouvrage de psychologie dessus.


                • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 19 mars 21:04

                  @Amaury Grandgil
                    
                  Mais si, mon pauvre ami, la connerie est subjective...
                  On est tous les cons d’un autre...
                  Le nier n’est que s’imaginer au-dessus de tous...
                   
                  Le problème est simple.
                  Etre le ’ con ’ de quelques-uns n’est pas ’ grave’ ...
                  Mais lorsque l’on perpètre des ’ articles ’ visant à tenter de faire prendre les cons pour des cons par eux-même, alors qu’ils commencent à comprendre comment VOUS tentez de les prendre pour des cons...
                   
                  Je vous laisse tenter de comprendre...
                   
                  Ceux qui ont compris ce que vous faites vous souhaite un bon dîner de cons lorsque vous serez invité par ceux qui ne sont que trop heureux de vous voir promouvoir LEUR paradigme, à vos propres dépends...
                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès