• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Vestiges de l’Occupation et de Vichy en France

Les Vestiges de l’Occupation et de Vichy en France

L’Occupation Allemande, période qui s’étend de Juin 1940 à Décembre 1944 pour les dernières villes françaises (les dernières poches de résistance se rendirent en mai 1945 à la capitulation allemande), suscite encore fascination et peur plus de 70 ans après les faits. Même si un traumatisme hante toujours les esprits, nombreux sont les vestiges de cette période qui nous touchent au jour le jour.

Dans un premier temps, il convient de faire une distinction : les conséquences de l’Occupation ne concernent que la zone dite occupée, c’est-à-dire au nord de la ligne de démarcation. Au sud, la zone dite « libre » recèle également des stigmates de cette période, qui furent par la suite développés à l’échelle nationale après la guerre.

La Zone Nord, zone occupée par les allemands après la défaite de la France de Juin 1940, se voit changer d’heure (probablement le premier signe de l’Occupation), pour être axée sur l’heure de Berlin. Ainsi, de Juin 1940 à Novembre 1942, les deux zones ont donc une heure de décalage. En Novembre 1942, lorsque les allemands franchissent la ligne de démarcation, cette nouvelle heure est imposée dans la nouvelle zone dite « sud ». Après la fin de la guerre, la France conserva cette modification horaire et il en résultat une heure de décalage avec nos voisins britanniques. Notons cependant, que cette politique d’heure commune avec Berlin date de la Première Guerre Mondiale mais qu’après la défaite allemande de 1918, l’heure originale fût rétablie en France. Durant l’Occupation, ce changement d’heure au profit de l’heure de Berlin s’explique par une volonté de meilleure communication avec les troupes de la Wehrmacht occupant la France. Ainsi, il est plus aisé de répandre rapidement les ordres sur le territoire. Pas d’explication politique, l’objectif n’était pas d’axé les français sur l’heure allemande pour que ces-derniers puissent affirmer leur suprématie, il s’agissait uniquement d’une simple question organisationnelle.

Les autres vestiges de l’Occupation sont perceptibles dans la zone dite « libre » au sud de la ligne de démarcation. Nous pouvons commencer par mentionner la Carte d’Identité. Cette-dernière est obligatoire pour les étrangers depuis 1917 mais se généralise pour tous les français sous l’ordre du Maréchal Pétain du 27 octobre 1940. La carte se généralisa par la suite et son véritable objectif était de discerner les Juifs des Non-Juifs dans la population française. Une mention qui apparût à partir de 1942. A l’instar de la politique de changement d’heure, le port obligatoire d’une pièce d’identité (seule manière de la prouver) s’inscrivait dans la logique répressive du Régime de Vichy. L’objectif était, à n’importe quel moment, de procéder à un contrôle d’identité. Après la guerre, la loi promulguée par le Maréchal Pétain n’est pas abolie puisque les autorités du Gouvernement Provisoire de la République Française y voient une manière pour tous citoyens de pouvoir décliner son identité. De plus, elle fût utilisée dans la cadre de la guerre d’Algérie pour reconnaître les Français d’Algérie. Par conséquent, à la Libération, malgré le souvenir amère et difficile de la population à l’égard du Régime de Vichy, il semblerait que la logique répressive fût oubliée pour retenir que le coté pragmatique de la détention d’une carte d’identité.

Autre « création » du Régime de Vichy : la Police Nationale qui naît le 14 aout 1941 par un décret signé du Maréchal Pétain. C’est la première fois dans l’Histoire que le nom de Police Nationale fait son apparition. A partir de cette date, la police dépend des ordres du préfet et non plus du maire comme il était question avant l’Occupation (sauf pour la police parisienne qui dépend directement de l’autorité de l’Etat). Elle assure trois missions : la police judiciaire, les renseignements généraux (RG) et la sécurité publique. Notons que ces missions étaient celles présentées de manière officielle par le Régime. Dans les faits, il s’agissait surtout d’arrestations arbitraires de juifs, communistes, francs-maçons et supposés résistants. Après la guerre, le fonctionnement sous ordre du préfet fût maintenu sous la IVème et Vème République. Malgré son caractère répressif durant l’Occupation, cette organisation fût conservée étant donné l’exécution effective des ordres : le préfet avait une vue sur sa région et pouvait faire intervenir rapidement les forces de police dans un périmètre relativement restreint. N’omettons pas non plus la réduction des coûts d’une gestion par département, permettant de réaliser des économies d’échelles (à l’instar d’une gestion au niveau communale).

Un dernier exemple plus intriguant peut-être mentionné : les Appellations d’Origine Contrôlées (AOC) qui, après quelques initiatives en 1936, sont systématisées par un décret de 1942. N’oublions pas non plus l’ordre des médecins ou celui des architectes qui sont des créations pures et simples du Régime de Vichy. Elles répondent alors à la logique corporatiste du gouvernement du maréchal Pétain. Ces ordres professionnels seront toutefois profondément rénovés après-guerre, même si leur structure restera sensiblement la même.

En somme, les stigmates de l’Occupation sont encore visibles dans la société française. Plus que de simples souvenirs historiques, ses vestiges sont encore utilisés dans notre vie de tous les jours. Nous avons tendance à penser que la totalité des actions des allemands occupant la France et du Régime de Vichy avaient qu’un simple but politique (s’inscrivant dans la logique répressive et de soumission imposée par l’envahisseur). En réalité, nombreuses de ces actions n’avaient qu’un but organisationnel et furent jugées « pratique » à la Libération. Raison pour laquelle certaines sont encore en vigueur aujourd’hui. 

Pour faire allusion à un évènement plus actuel, la Fête des Mères que vous célébrez chaque année est une création de Vichy, logique qui s’inscrivait dans la devise du régime « Travail, Famille, Patrie ».

Pour en savoir plus, lisez L’Héritage de Vichy de Cécile Desprairies (Edition Armand Colin).


Moyenne des avis sur cet article :  2.12/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  •  
     
    Un peu de collabobo ... père de pute médiatique très connue ...
     

    « Dans leurs fourgons, les SS avaient emmené une partie du personnel interné de Drancy, dont le docteur Abraham Drucker, médecin-chef du camp. Un « physionomiste » faisait également partie de l’équipe […] Au cours de nombreuses chasses à l’homme conduites dans les rues de Nice, les nazis se faisaient accompagner par des « spécialistes » juifs chargés de vérifier, sous les porches des immeubles, si les hommes interpellés étaient circoncis ou non. »
     
    Drancy, un camp de concentration très ordinaire 1941-1944, Maurice Rajsfus, éditions Manya, 1991
     
    http://ripostelaique.com/Lettre-ouverte-au-lache-Michel.html


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 février 17:12

      Les séquelles de cette période, dans la zone qui était occupée par les Allemands, comme dans celle qui était administrée par Vichy, sont celles de la collaboration, phénomène alors présent sur tout le territoire et reposant sur un type de mentalité qui n’est pas apparu avec la guerre et n’a en effet pas disparu, même si les conséquences sonyt moins dramatiques qu’aujourd’hui.


      Dans les entreprises, les administrations et la vie communale, les profiteurs et les délateurs sont toujours prêts à faire fusiller leur voisin pour y gagner pas grand chose !

      • Paul Leleu 14 février 11:47

        @Jeussey de Sourcesûre


        oui... si la France était gérée par les fachos on serait vraiment un pays sous-développé du tiers-monde... déjà qu’on est géré par des bourgeois... 

        le facho se distingue par un orgueil bruyant à courte vue... il vocifère des lieux communs virilistes ou vaguement spirituels, ce qui lui donne l’impression d’être un grand sage qui a tout compris de la vie... Le véritable esprit de sacrifice engendre la générosité profonde et donc une certaine forme de tolérance envers l’espèce humaine. 

      • simplesanstete 13 février 19:03

        « Travail, Famille, Patrie » c’est + causant que LEF, quand maime !


        • cétacose2 13 février 20:24

          Maintenant que la notion de patrie n’existe presque plus ,du fait que les français n’en auront bientôt plus  ;le slogan serait plutôt Travail (bientôt plus du tout ),Famille (qui s’éffrite) et Pates Riz ( si on a les moyens).....


          • Paul Leleu 14 février 11:50

            @cétacose2


            remarquez que vous Vichy non plus il n’y en avait plus de Patrie... on était occupé !!! ... c’est drôle de voir que les fachos nous bassinnent avec la Patrie alors qu’ils passent leur temps à la trahir. 

          • generation désenchantée 13 février 23:18

            l’ auteur aurait pût aussi citer les licences de bar , puisque leur création date de cette époque aussi la notion de non assistance a personne en danger , qui a été mis en place par le régime de vichy

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_IV_(licence)

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Non-assistance_%C3%A0_personne_en_danger


            • Courtois Laurent Courtois Laurent 14 février 09:01

              @generation désenchantée

              Mais aussi, l’ordre des médecins, l’ordre de pharmaciens, l’interdiction des herboristes, etc....


            • zygzornifle zygzornifle 14 février 13:47

              Bah les allemands seront remplacés par les migrants ....


              • alain_àààé 14 février 13:52

                article u n peu léger maisbien fait je voudrais faire remarqué que lorsque je me suis fait traité de menteur par un juif. qui apparament n écri plus sur agoravox. je voulais comme président de déportés, et contrairement aux juifs, je veux que l on arréte d aller dans les écoles pour parler de la guerre de 39/45 et d envoyé les collégiens a auswitch.ces juifs ont voulu me faire perdre la présidence au renouvellement du bureau.parce que comme je l ai écri ci dessus il faut arrété les frais.méme si les miens seront bientot morts qui ont été DEPORTES a auswixht.je rappélerai a la BAUDRICHE que je me suis battu pour que le DRUCKER ne soit pas inscrit au mémorial de compiegne. car il n as pas été déporté.quand a l auteur il aurait du développé qu avant on as eu les socialistes ; mais surtout BLUM qui s est planqué pendant la guerre de 14/18 et travailla sous PETAIN puisqu il a été arrété en 1942 alors qu il était élu député.


                • cathy cathy 14 février 14:34

                  Voir un blond avec des yeux bleus nous rappellent les heures les plus sombres (joke).


                  • microf 14 février 15:01

                    Très bon article qui rappele ce qu´était l´occupation nazi en France qui ne fut pas une cinécure.
                    Par contre ce que la France a souffert en ces années, la France le fait aujourd´hui souffrir á d´autres pays de par le monde qui l´ont soutenus á se défaire du régime nazi.
                    La France occupe aujourd´hui par ses bases militaires, par le Franc CFA, par la Francafrique, de nombreux pays en Afrique, dans les Départements et Territoires d´Outres-mers, j´aimerai avoir l´avis et les commentaires de l´auteur et des autres á ces sujets très douloureux.


                    • Alren Alren 14 février 17:00

                      @microf

                      La France de Hollande, par les sanctions économiques et le soutien à la diplomatie anti-russe, essaie misérablement de faire souffrir un peuple russe qui a brisé les reins du nazisme beaucoup plus que les Alliés. Quelle honte pour nous !

                      Les bases militaires françaises en Afrique sont maintenues à la demande des gouvernements locaux et nos soldats contribuent par leurs dépenses à soutenir modestement l’industrie locale.

                      Le franc CFA a été créé pour fédérer économiquement les anciennes colonies. Le rattachement du CFA au franc français dans les années 60 a permis à ces états de ne pas être victimes de spéculteurs et de trouver des vendeurs pour leurs exportations.

                      En revanche, certaines entreprises françaises puis celles de l’UE se sont livrées à un véritable pillage des ressources minières de l’Afrique qui dormaient sous son sol.

                      Et les contrats de libre-échange imposés par l’UE détruisent l’agriculture locale et tout le cadre de vie en poussant les ruraux vers les bidonvilles des grandes agglomérations puis vers une déchirante et dangereuse immigration vers le nord où les attend le racisme, le déracinement, le manque affectif et, le plus souvent, la misère encore dans le froid de l’hiver.

                      Les DOM-TOM peuplés de français de toutes origines la plupart « exogènes » mais Français à 100% sont très bénéficiaires de rester français. Les intelligents préfèrent Mélenchon à l’indépendance synonyme de dépendance à d’autres pays (Nouvelle-Zélande et Australie par exemple pour la Nouvelle-Calédonie) et de baisse drastique du niveau de vie et de qualité de vie (santé, éducation, retraite).


                    • microf 15 février 15:31

                      @Alren
                      Merci du commentaire, mais je ne suis pas d´accord avec vous sur ces 3 points que je vais nommer.

                      1- « les bases militaires sont maintenues en Afrique á la demande des gouvernements locaux écrivez vous ».
                      Ce n´est pas cela. Aucun pays d´Afrique n´a demandé á la France de maintenir les bases Francaises dans leurs pays, car avant de les maintenir, il fallait d´abord les faire venir, et aucun pays d´Afrique n´a demandé á la France de faire venir les bases militaires, cela leur a été imposé, ceux qui ce sont plaints, ont été carréments éliminés.
                      Les bases militaires Francaises sont dans certains pays en Afrique pour veiller aux intérêts de la France« écoutez ce que dit le général de Gaule » La France continuera de jouir des richesses découvertes en Afrique« , quelle arrogance de la part de ce général et de la France, car il le dit au nom de la France, et le géneral de Gaule sait que sans ces bases militaires, les Africains ne ce laisseront pas faire. Vous savez ce qui se passe au Tchad, en République Centrafricaine, au Niger, en Côte d´Ivoire, au Mali, pour ne citer que ces pays lá.

                      2-Quant au Franc CFA, c´est une autre affaire encore plus grave. Depuis quant un autre pays décide de la politique monétaire d´un autre pays ?. Qui a donné le droit á la France de fédérer économiquement les économies des pays d´Afrique ?.
                      Comme disait Claude Syar lors de la Conférence sur le Franc CFA il ya quelques jours, » lorsque vous êtes dans la maison de quelqu´un, c´est lui qui décide de la position qui sera la votre", mais voila, la France vient en Afrique et décide de la place qu´elle doit prendre dans la maison d´Afrique, quelle arrogance et quel mépris pour les propriétaires de ces maisons d Afrique.
                      Pour ce qui est même de la fédération de ces économies, la France n´a rien fédérée du tout, si oui, fédérée pour la France, pas pour ces pays d´Afrique qui devaient être les premiers bénéficiaires de cette fédération
                      Savez vous que si vous Alren partez en voyage en Afrique visiter la Côte d´Ivoire et le Gabon, chacun de ces pays a son Franc CFA ?. Imaginez vous en voyage dans les pays qui ont l´Euro et qu´on vous dise que l´Euro en France n´est pas utilisable en Belgique, qu´en Belgique il faut changer votre Euro de France en dollar pour qu´il ait de la valeur ? la question que vous vous poserez serait de savoir alors pourquoi l´Euro a été instauré si les habitants de ces deux pays qui appartiennent á la même unité monnétaire, ne peuvent pas l´utiliser lorsqu ils vont dans l´un ou l´autre de ces pays ?
                      Savez vous que les trois premiers partenaires commerciaux de la France en Afrique, ( je ne les nomme pas et vous laisse ce petit devoir de les trouver ), aucun n´utilise le Franc CFA ? et que chacun des trois premiers partenaires commerciaux Francais en Afrique a chacun sa monnaie avec laquelle il commerce avec la France ?.
                       Alors en fédérant les économies des pays qui utlisent le Franc CFA comme vous dites, ce sont ces pays qui utilisent le Franc CFA qui devraient être les premiers partenaires économiques avec la France ?, alors la France fédère quoi ?.

                      3-les DOM-TOM. Voila encore un autre scandale.
                      En Aout 1958 le fameux grand général de Gaule vient en Afrique proposer une Association Franco-Africaine, bien sûr dirigée par la France. Le Président Sékou Touré lui répond entre autre que NON, qu´il préfère vivre LIBRE dans la PAUVRETÉ que RICHE dans l´ESCLAVAGE. C´est ce que vivent les DOM-TOM aujourd´hui RICHE dans l´esclavage que LIBRE dans la pauvreté.
                      Je ne sais pas si vous savez l´histoire de Jean Marie TJIBAOU un leader indépendantiste de la Nouvelle Calédonie. Il a osé un jour demander l´Indépendance de la Nouvelle Caledonie..., chercher son histoire si vous ne la connaissez pas vous m´en direz, et il n´est pas le seul. Tous ceux qui dans ces DOM-TOM ont osés demander juste une petite sorte d´autonomie, vous savez comment ils ont été traités et coment ils ont fini.
                      Vous connaissez le problème du Haiti, le seul pays dans ces territoires qui a entre guillemets obtenu sont indépendance, jusqu´á aujourd´hui, la France le lui fait payer cher cette audace légitime.

                      Alors tout ceci pour dire quoi ?. Ne fais pas autres ce que tu ne veux pas qu´on te fasse, et fait aux autres ce que tu veux qu´on te fasse.
                      Il ya quelques décénnies l´Allemagne nazi a envahi la France lui imposant un système économique qui avait mis la France dans une chape de plomb, Dieu merci ce système a été combattu et vaincu.
                      Aujourd´hui la France impose un même système qui plombe les économies des pays Africains qui utilisent le Franc CFA. Alors comme hier le système économique nazi en France a été combattu et vancu, ce système imposé aux autres en Afrique et ailleurs par la France, sera aussi combattu et vaincu, et un jour, des descendants de ceux qui souffraient de ce système, écriront des articles comme celui que nous commentons.


                    • alberto alberto 14 février 15:48

                      Il y a eu l’instauration de la Fête des Mères, et aussi celle de la Fête du Travail, sous Pétain...Quelques petites douceurs pour faire avaler la pilule de la collaboration...


                      • Alren Alren 14 février 17:05

                        @alberto

                        Le 1er mai était un jour de luttes sociales, de grèves et de manifestations souvent réprimées par la troupe, le contingent du service militaire obligatoire, des jeunes du peuple contre le peuple ...

                        En créant un 1er mai férié, les grèves n’avaient plus de sens ce jour-là.

                        Donc Pétain, pas Pétain il était trop sénile, mais ses conseillers réactionnaires ont créé cette fête du Travail ... contre les travailleurs.


                      • Xenozoid Xenozoid 14 février 17:13

                        @Alren

                        non pas contre,
                        pour mieux les controller
                        quoi de mieux/plus symbolique ?
                        comme le père noel

                      • generation désenchantée 14 février 22:38

                        en parlant de contrôler et de prohiber
                        la legislation sur les armes date de 1939
                         (merci les socialistes , dont beaucoup voteront les pleins pouvoir a pétain )
                        et la détention d’armes sera punie de mort par vichy

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires