• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Liège, partie 2 : Démocratie vs. barbarie, à fronts renversés

Liège, partie 2 : Démocratie vs. barbarie, à fronts renversés

Pour comprendre un tant soit peu ce qui s’est passé, il serait indispensable de remonter dans le passé, tâche qui visiblement indispose notre chère presse, toute à son culte de l’immédiateté. Il y a d’abord les causes structurelles, parmi lesquelles : racisme et donc discriminations à tous les niveaux, relégation dans les « quartiers » qui font l’objet d’un harcèlement policier ciblé, surtout depuis 2001. Les causes immédiates ensuite : fermeture des commerces qui faisaient vivre de nombreux membres des « communautés », licenciements massifs, contrôles et brutalités encore plus fréquents, avalanche d’amendes etc. Si on n’est pas totalement amnésique ou aveugle, ces éléments devraient au moins être pris en compte.

Bien loin de s’en soucier, les autorités et leurs auxiliaires jouent un jeu très malsain. Ces « jeunes », ces « pillards », ces « barbares », point n’est besoin de les nommer pour obtenir certains effets sur l’opinion ; il suffit de suggérer. Au cas où le message ne serait pas encore assez clair, un hiérarque s’est fendu d’un long post plus explicite sur la page Facebook officielle de la police de Liège (lien). En voici quelques extraits :

« … je remercie les membres de l’Horeca et de la Culture qui se sont courageusement interposés pour protéger la vie de mon policier. »

Outre que le danger que courait le motard est grossièrement exagéré, il y a deux options : soit le hiérarque ignore ce qui s’est passé, ce qui relève de la faute professionnelle, soit il cherche à former un clivage artificiel entre les braves citoyens et les bandes de « sauvageons » ; à chacun de se faire une idée.

J’en profite pour réfuter les accusations de racisme ou de violence policière dont notre Zone de Police est la cible depuis l’arrestation judiciaire lundi d’une dame pour des faits de rébellion.

Cette intervention a servi hier de prétexte à un déferlement de violence à l’égard des Forces de l’Ordre avec une mise en danger des citoyens retranchés dans les magasins.

Une cause juste, telle que « Black Lives Matter », ne doit pas être détournée, elle ne peut pas servir de prétexte pour violenter les Représentants de l’Autorité et démolir une ville aussi accueillante et conviviale que Liège.

Nouveaux clivages. Les « barbares » vs. les consommateurs « normaux » mais aussi vs. les gentils BLM, qui représentent une cause juste… bien qu’il n’existe ni racisme ni violences dans la police. On pourrait s’attarder aussi sur l’usage des majuscules : à ses yeux, le corps auquel il appartient a une aura de sacralité, de même que l’autorité en général.

Je suis déçu de l’échec de l’intégration de ces bandes organisées de jeunes. J’en appelle au renforcement du soutien de nos Autorités fédérales, de la solidarité du tissu associatif et de la responsabilité des familles de ces casseurs.

Plusieurs points. Un micro-événement qui implique des gens de toute origine devient la démonstration ultime de l’échec de l’intégration, thème cher à Zemmour et autres authentiques progressistes. L’intégration non plus des jeunes, mais des bandes organisées. Qui est visé ? Les « pilleurs » ? Il est possible d’identifier plus précisément la cible à la lecture d’une autre affaire récente. Lors d’une réunion, les chefs de corps de la police liégeoise expliquent avoir très mal vécu une décision politique : les « quartiers dits sensibles » comme Droixhe devaient être épargnés par les patrouilles Covid. En effet, selon les agents, la justice et l’égalité consistent à restreindre équitablement les libertés de chacun. Pas question de prendre en compte l’habitat, les commodités, la situation professionnelle, les résidences secondaires, les voyages, les perspectives etc. Chacun chez soi, qu’il s’agisse d’un château ou d’un placard. D’ailleurs, les inégalités sociales sont un hoax complotiste et donc antisémite, comme nous l’a appris Conspiracy Watch ; chacun a son destin en main, suffit d’y croire etc.

Dans l’optique de notre vigilant protecteur, les « bandes » sont donc plus probablement des amis qui se rencontrent sur la dalle de Droixhe et d’autres « territoires » en journée ou pire le soir.

Quant à la responsabilisation des parents, elle aussi est souvent invoquée par la droite dure, à travers des mesures aussi profondément civilisatrices que la privation d’allocations familiales (cf. l’affaire qui a entraîné la chute du cabinet Rutte aux PB). Elle a aussi l’avantage de produire des tensions dans les familles, autre manière de cliver, plus intimement encore. Le soutien dont devraient bénéficier ses hommes, je gagerais qu’il ne sera jamais suffisant ; les politiques, de toute tendance, ne ménagent pourtant pas leurs efforts. Enfin, les associations sont discrètement rappelées à leur rôle « normal » : seconder la police. 

Passons aux commentaires des braves citoyens alarmés par les menaces pesant sur la démocratie et la coexistence pacifique. Puisque ces gens prétendent défendre la civilisation, j’ai jugé utile de ne pas éditer les commentaires, afin de mieux illustrer à quel point ils portent haut les valeurs de leur culture. Florilège, en commençant par un brin d’humour :

Vive Liège pour notre solidarité, notre cohésion sociale, nos rires et esprits festifs ....

Dans un pays où toute ébauche de fête est réprimée depuis un an, où rire est suspect, où beaucoup n’osent plus s’approcher d’autrui, sur quelque prétexte que ce soit, où une femme se fait brutalement arrêter pour en avoir aidé une autre à se relever, c’est… comique. Entrons dans le vif :

Mettre des herses dans toutes les entrées menant au centre de liège et contrôle des papiers d’identité !

Il serait temps de donnez plus de pouvoir à notre police sinon hélas ce n'est que le commencement

Vous avez qu’à charger une bonne fois pour toute dans ses racailles qui sèment la zizanie sans arrêt !

Et arrêter de les relâcher à chaque fois, merci aux magistrats et procureur !

Des personnes de la manifestation LBM se sont aussi interposés face aux casseurs, quitte à se prendre coups et insultes ! Il y a des centaines de vidéos qui circulent, j’ai moi même des vidéos avec visage des casseurs. J'espère qu’ils seront retrouvés et punis à la hauteur. Soutien aussi aux commerçants pris pour cible.

Oui je suis bien d'accord, et ensuite quand il seront identifiés, vous savez aussi bien que moi que la justice ne suit pas et c'est le moins que l'on puisse dire, un motard ne doit jamais être seul et l'usage d'armes à feu dans ce cas précis se justifie.

Il est temps d etre plus severe et d'utiliser les armes si necessaire

Pourquoi les militaires ne sont pas venu en force pour les soutenir ?

Vous avez tout mon soutien..... par contre les bourgmestres devraient refuser toutes manifestations quoi qu'en soit la raison.... cette racaille profite de cela pour saccager, piller...... !!!!!

Un bourgmestre qui autorise une manifestation dans les conditions actuelles, n'a plus sa place comme responsable de sa ville et encore moins de sa police

Les conditions actuelles d’absence de surmortalité, donc. Une exception toutefois à cette interdiction permanente et définitive de manifester :

A quand une manifestation de soutien TOTALE de nos services de sécurités. Courage à ses hommes de terrain au service de la population. Félicitation à ce chef de corps qui montre la réalité de terrain.

Moi je dit... que la police leurs tire dessus sans hésité !

Une bonne balle à c'est racaille !

préparer les charters ......1 ALLER SIMPLE ..

Toujours les même racailles issus de l'intégration.raté des gauchistes...

Il faut tirer dans le tas, il n'y a plus que ça qui marchera.

De tout cœur avec vous ! Quelques grenades et balles en caoutchouc leur aurait fait du bien ...

L instauration d une adresse mail unique qui pemettrait à tout concitoyens de liège qui connaît les réseaux sociaux à pouvoir transmettre les informations des rassemblement arranger que l on trouve que cela soit sur Facebook, Instagram, snap chat, what's app et tik tok.

Les identités des casseurs sont connu en grande partie depuis mardi soir sur les réseaux sociaux. Je ne suis pas étonné de ce qu il sait passé car les rassemblement fuitait sur les réseaux sociaux. Enfin mais impossible de prévenir la police de liège. Bien triste et 1 autre rassemblement est prévu la semaine prochaines mais pas encore trouver la date. J espère avoir la possibilité de transmettre les informations prochaines

Que la police tire dans le tas le peuple sera avec vous

Ce dernier commentaire a obtenu un très grand nombre de j’aime et réponses.

Où sont les parents de cette jeunesse ? qui ne respecte rien 😡. Faut faire payer les parents, saisir leur bien afin de payer pour les dégâts commis auprès des commerçant et les soins médicaux qu’il faut apporter aux policiers et collègues qui ont été blessés

Saisir les innombrables biens de ces fraudeurs congénitaux ? Là effectivement même un Zemmour survolté n’aurait pas osé.

Comme on le voit, le message du berger a été reçu 5/5.

Résumons. D’un côté la police, qui piaffe à l’idée de retourner assurer l’Ordre dans les « quartiers » pour instaurer plus d’égalité, a le soutien TOTAL de la population « civilisée », et ne manquera pas de l’utiliser. De l’autre quelques centaines de personnes excédées par une répression inédite. Mais ça n’est-ce pas, c’est IRL, ça n’a plus aucune importance. Dans le Covid Game, ça se transforme en épreuve de force entre les institutions démocratiques et les barbares qui cherchent à les renverser. Et les « progressistes » n’ont pas besoin de beaucoup pour s’en convaincre. De toute façon, il ont décidé d’arrêter de réfléchir, parfois depuis fort longtemps. Inévitablement, dans un tel contexte, le RN, le Vlaams Belang et consorts ont le vent en poupe. Pas grave, quand ils seront au pouvoir, on fera des pétitions ; mieux : on les adoucira en gouvernant avec eux, comme l’ont fait ou le font certains des dirigeants « progressistes » actuels. Et puis ils sont nettement moins dangereux que les « négationnistes » et autres « barbares » qui manifestent voire osent riposter face à la Police, gardienne de la Civilisation.


Moyenne des avis sur cet article :  1.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Giordano Bruno 4 avril 18:32

    Mais de quoi parlez-vous ? Avant de faire des commentaires sur un événement, la moindre des choses est de le relater.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Père_Vaire


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité