• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron est-il le Attila de la culture française ?

Macron est-il le Attila de la culture française ?

 

Il nous avait peut-être prévenu pendant la campagne électorale de 2017 en affirmant « qu’il n’y a pas une culture française ». Mais aujourd’hui, après dix mois de crise sanitaire et de mesures de fermeture des établissements culturels et des restaurants, il est frappant de constater à quel point tout ce qui fait notre exception culturelle est si peu protégé par l’exécutif durant cette crise.

 

La culture et la gastronomie, non essentielles pour les marcheurs ?

Bien sûr, la crise sanitaire que nous traversons impose des restrictions à nos façons de vivre, pour préserver des vies et notre système de santé. Mais d’abord, si l’exécutif avait fait son travail sur les masques, avec un stock stratégique entretenu, qui aurait permis d’équiper rapidement les professionnels de santé et tous les publics fragiles, puis s’il s’était assuré qu’à la rentrée l’augmentation du nombre de tests ne mettait pas en danger la vitesse d’obtention des résultats, les restrictions mises en place auraient probablement pu être nettement moins importantes. Bien sûr, un épisode de fermeture aurait pu rester nécessaire, mais il aurait sans doute été beaucoup plus court que la très longue traversée du désert des professionnels de la culture et de la restauration depuis le premier confinement de mars.

S’il y a eu un répit de juin à octobre, la situation n’est jamais revenue à la normale, puisque les contraintes mises en place pour la période de réouverture étaient lourdes de conséquences pour ces professionnels, augmentant les coûts et réduisant les recettes. Et ce qui est frappant en étudiant rapidement les mesures prises à l’étranger, même si la tendance est actuellement au reconfinement dur, c’est à quel point la culture et la gastronomie ont été particulièrement touchées en France. En Espagne, actuellement, des théâtres continuent à accueillir du public, bien évidemment en respectant une distanciation physique. Globalement, nos grands voisins immédiats, Allemagne, Italie et Espagne, n’ont pas fermé aussi longtemps leurs restaurants. Et notre pays se caractérise par des mesures d’interdiction particulièrement infantilisantes, quand d’autres ont fait le choix de compter sur le civisme.

Bien sûr, on peut penser que cela nous permet de mieux contenir la pandémie. Mais l’Espagne, dont la seconde vague est, elle aussi, mieux maîtrisée, montre que l’on peut être moins radical dans la fermeture de certains établissements. Bien sûr, une étude a suggéré que les restaurants étaient des lieux propices à la circulation de l’épidémie, mais outre le fait que ce n’était qu’un modèle, elle reposait sur des données de début de pandémie aux Etats-Unis, alors que l’administration Trump niait le problème. On peut penser qu’avec un protocole sanitaire strict, le danger est potentiellement minime. D’autres lieux susceptibles de propager l’épidémie n’ont pas subi des mesures de fermeture aussi strictes et radicales. Ne pouvait-on pas limiter beaucoup plus la fermeture de ces joyaux de notre culture ?

Car s’il y a des domaines qui représentent la France, c’est bien notre gastronomie et notre culture. La culture est probablement le secteur plus protégé de notre économie. Notre « exception culturelle » justifie quotas et subventions, qui ont permis de limiter l’invasion culturelle états-unienne. Beaucoup de nos artistes sont connus dans le monde entier et font entendre une petite musique rafraîchissante par rapport au rouleau-compresseur yankee, de la littérature à l’audiovisuel, en passant par la musique. Nos musées sont des références. Et la gastronomie est au cœur de notre identité, probablement la partie de notre patrimoine la plus reconnue et admirée dans le monde entier. Notre cuisine est probablement la référence ultime, celle qui inspire les chefs tout autour de la planète, des Etats-Unis à l’Asie.

Il est donc assez stupéfiant de constater que notre pays est peut-être celui qui a adopté les mesures les plus dures à l’égard de ces secteurs, si emblématique de notre identité. N’y a-t-il pas une incroyable légèreté à sacrifier aussi aisément de telles professions ? N’est-il pas effarant que l’exécutif ne cherche pas davantage à trouver des moyens de leur permettre de poursuivre leur activité, en minimisant les risques  ? Pire, toutes les mesures d’accompagnement sont largement insuffisantes, malgré le chômage partiel. Dix mois après le début du premier confinement, le gouvernement n’a pas daigné prendre des mesures fortes pour les loyers ou les emprunts, se contentant d’inciter les bailleurs à faire un geste en remboursant la moitié de la somme, sans la moindre contrainte, comme pour les emprunts bancaires…

Car que restera-t-il de notre secteur culturel et gastronomique dans un an, quand nous serons, je l’espère, sortis de la crise sanitaire ? Le nouveau report du déconfinement pour ces secteurs va encore aggraver la situation et amplifier une vague colossale de faillites. Un nouveau signe du manque de considération de tout ce qui fait la France de la part de ce président qui n’est même pas un bon gestionnaire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • osis 12 janvier 09:28

    .

    Culture ?

    Macron croit que c’est l’affaire de la FNESA.

    ..


    • Le421 Le421 12 janvier 17:00

      @osis
      Probablement.
      BFMTV croit que Bachelot est à la santé !!


    • Clocel Clocel 12 janvier 09:34

      Culture française ? Oxymore...

      Il y a beau temps que Super Dupont a échangé ses valeurs culturelle contre un jeton de Caddie.

      Next.


      • osis 12 janvier 09:34

        .

        Avec comme ministre, une pharmacienne, la culture n’est que comprimé.

        .


        • osis 12 janvier 09:36

          @osis

          ou homéopathique...


        • Rantanplan Rantanplan 12 janvier 09:50

          Accrochez une banane au plafond d’une pièce vide, puis mettez sous la banane un escabeau équipé d’un système qui envoie une décharge électrique dès qu’on le touche.

          Faites rentre 5 chimpanzés (A, B, C, D et E).

          Ils apprennent vite qu’il ne faut pas escalader l’escabeau.

          Débranchez le système électrique et remplacez A par un nouveau chimpanzé (F). F va chercher à escalader et sans comprendre pourquoi, il se fera tabasser par les autres.

          Remplacez encore un des chimpanzés (B) par un nouveau (G). Ce dernier se fera encore tabasser, et c’est F qui tapera le plus fort.

          Continuez le processus jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que des nouveaux.

          Aucun d’eux ne cherchera à escalader l’escabeau et si jamais y en a un qui pour une raison quelconque ose y penser, il se fera massacrer par les autres, sans qu’aucun d’eux n’ait la moindre idée sur le pourquoi de la chose.

          C’est comme ça qu’on change une culture (chez les chimpanzés).


          • sylvain sylvain 12 janvier 10:48

            @Rantanplan
            pas mal . Je serais curieux de savoir combien de temps ça marche


          • Rantanplan Rantanplan 12 janvier 11:03

            @sylvain

            demandez aux Romains qui on fait ça avec la culture gauloise
            non seulement ça a duré un certain temps, mais ils ont remis ça avec la re-naissance et le relais des papes à Rome pour réinitialiser l’empire qui était plein de virus et de bugs.


          • Étirév 12 janvier 09:54

            « Macron est-il le Attila de la culture française ? »
            S’il l’est, c’est plutôt dans sa version carton-pâte ou risible, tel l’Attila de l’excellent Alexandre Astier.
            Le vrai « Attila » de la culture française, celui qui active la marionnette Macron comme et tous ses prédecesseurs depuis, a commencé son œuvre de Ténèbre en 1789.
            Il a différents noms, mais l’un des plus connus s’intitule la « Maçonnerie moderne », d’origine anglo-saxonne, véritable pandémie mortelle celle-là, surtout pour l’âme ; cet « Attila » qu’on nous fait passer pour des « Lumières » depuis, allait tendre à saper toutes les valeurs qui font la dignité de l’homme, par l’athéisme, le matérialisme et le laxisme menant à l’amoralisme désagrégateur, si virulent aujourd’hui.
            Ce qui fait dire à Valérie Bugault :
            « Le retour de l’occident à la civilisation passe par l’abandon de l’actuelle « Société de l’avoir » pour rendre à la « Société de l’être », parfaitement incarnée par la tradition culturelle française aujourd’hui malheureusement abandonnée, la prééminence qu’elle n’aurait jamais dû perdre. »
            BLOG


            • math math 12 janvier 10:03

              Macron un Ayatollah des temps moderne qui ne veut surtout pas que les gens puissent avoir l’intelligence nécessaire pour aller contre sa façon de penser ?


              • Rantanplan Rantanplan 12 janvier 11:09

                @math

                Pour avoir une « façon de penser », il faut penser.
                Il n’est pas là pour ça.
                Il est là pour exécuter le cahier des charges imposé par le pacte qui lui a donné accès aux manettes politiciennes (et non pas politiques) par les corporates"

                en contrepartie de la carte blanche qu’ils ont imposée dans le domaine économique (finances, production et commercialisation).
                Il ne s’agit pas de « pensée », mais d’« idéologie ».


              • math math 12 janvier 11:23

                @Rantanplan

                • Il est le serviteur en effet, mais il ne reste pas moins qu’il détruit tout sur son passage, depuis sa prise de fonction c’est le délabrement de la France qui s’installe la crise du covid n’arrange rien bien sur, mais sa gestion est calamiteuse tant du point de vue sanitaire qu’économiquement !
                • Nous sommes en train de disparaitre...


              • roby roby 12 janvier 15:44

                @math
                Et aucune réaction des veaux


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 janvier 11:26

                Rantanplan commentant le rantanplan du souverainisme, quelle belle mise en abîme smiley


                • Germain de Colandon Germain de Colandon 12 janvier 11:40

                  Le jovial Göring, à moins que ce ne fut le facétieux Goebbels (les avis divergent), aurait dit un jour : « Quand j’entends le mot culture, je sors mon révolver ».


                  Macron, lui, quand il entend le mot culture, il pense à la culture des bananes, mets très prisés des singes (ses potes).


                  Un peu de patience, d’ici la fin de l’année, après nos cerveaux, nos corps seront réduits à l’état de cendres.

                  Le monde en 2021 : entre dictature et 3e Guerre mondiale - Le Drakkar furibard !! (canalblog.com)


                  • Piere CHALORY Piere CHALORY 12 janvier 13:00

                    @Germain de Colandon

                    ’’Le jovial Göring, à moins que ce ne fut le facétieux Goebbels (les avis divergent), aurait dit un jour : « Quand j’entends le mot culture, je sors mon révolver ».


                    Bonjour, même si la version couramment admise est que les nazis seraient les auteurs étiquetés de cette circonvolution éloquente, la phrase originale proviendrait d’une pièce de théâtre de Hanns Johst et serait précisément ; ’’« Quand j’entends parler de culture… je relâche la sécurité de mon Browning ! » 


                    Ce qui ne change pas grand chose, et si Goëring, ou Goebbels auraient évidemment pu prononcer ces mots lapidaires, c’eût été assez ironique de la part de Goëring qui se targuait d’être, en plus d’un génial reichsmarschall un immense amateur d’Art  ; art qu’il pillait allègrement dans les contrées conquises ; vidant les musées pour se constituer une collection hallucinante que même un milliardaire ne pourrait posséder, certaines oeuvres n’étant pas à vendre.


                    Pour répondre au sujet de l’article, il est à l’heure actuelle tout simplement impossible d’organiser en France une exposition, de quelque nature qu’elle soit, même les maires doivent annuler les voeux traditionnels. Il faudra sans doute attendre le bon vouloir d’attila et de ses sbires attentionnés au respect de l’ordre nouveau ; couvre-feu, confinement, masques, vaxins expérimentaux, en attendant la suite ; qui promet d’être succulente.


                     smiley


                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hanns_Johst# : :text=Il%20s’agit%20d’une,%3A%20%C2%AB%20Wenn%20ich%20Kultur%20h%C3%B6re%E2%80%A6




                  • Germain de Colandon Germain de Colandon 12 janvier 13:54

                    @Piere CHALORY
                    Un sacré paradoxe à lui tout seul le père Hanns Johst, quand on connaît son parcours ! 

                    Sans remettre en cause votre version, et sans vouloir perdurer dans l’obstination, il serait possible que Göring ou Goebbels eussent plagié Johst. Une sorte d’hommage.

                    Bien cordialement


                  • Piere CHALORY Piere CHALORY 12 janvier 17:35

                    @Germain de Colandon

                    ’’Un sacré paradoxe à lui tout seul le père Hanns Johst, quand on connaît son parcours ! ’’

                    Oui, d’autant plus que la pièce d’où a été tirée la phrase en question était un hommage à l’élection d’Hitler ou à peu près, j’ai écrit le commentaire plus haut sasn connaître ce détail, on peut donc bien dire que cette maxime sibylline est l’oeuvre de nazis pur jus, possiblement post-proférée par Goebbels ou son pote Göring...

                    Cordialement


                  • Alain Dussort Alain Dussort 12 janvier 11:43

                    On ne comprend pas assez l’époque créative que nous vivons.

                    Exemple : la piqûre sans aiguille ...

                    https://www.youtube.com/watch?v=g-B7SSHWFq8


                    • roby roby 12 janvier 15:52

                      @Alain Dussort
                      Ou des piqures intra dermiques en lieu et place des intra musculaires.....


                    • troletbuse troletbuse 12 janvier 21:49

                      @Alain Dussort
                      Fausse infirmière, vaccin bidon ; seringue fr flotte plantée à côté et vidéo


                    • Stupeur Stupeur 12 janvier 12:09

                      Macron c’est l’Attila d’Attali !

                       smiley


                      • ETTORE ETTORE 12 janvier 12:13

                        Bon, le mOnarc a juste anticipé l’oeuvre finale !

                        « Il n’y a PAS de culture Française »

                        à :

                        « Il n’y a PLUS de culture Française »

                        Avouez quand même, que ce petit PLUS du mOnarc, est la touche finale.

                        Car maintenant, qu’il est le petit PLUS, il ne peux ¨PAS, être autre chose que :

                        MOINS QUE RIEN  !


                        • I.A. 12 janvier 14:18

                          De toute façon, imposer aux populations de vivre aux rythmes des occupations de lits hospitaliers, est une totale aliénation physique autant que mentale.

                          Les secteurs détruits (vous parlez très justement de notre patrimoine gastronomique, donc n’oublions pas l’intégralité du secteur touristique, entre autres) formeront à terme des fardeaux socio-économiques pour la société française, qui non seulement ne progressera plus, mais finira nécessairement par régresser.

                          Car lorsqu’on appauvrit un pays, on augmente mécaniquement le nombre de maladies, de malades et de « mal portants »...

                          Nous avons adopté, à l’occasion de cette grippe, des mesures inadaptées parce qu’inutiles dans les pays occidentaux :

                          • Plutôt que tester tout le monde, traiter les symptomatiques à risques exclusivement.
                          • Et plutôt que confiner toute la population, mettre en arrêt maladie les symptômatiques seulement.

                          Bref, faire comme ce qui se faisait avant...

                          Si chaque « super-production » médiatique ou chaque plublication d’un quelconque critère (R0, nombre de contamination, découvertes de mutants, etc...), vous vous amusez à geler la société, ne vous semble t-il pas évident qu’au bout d’un certain temps il n’y aura plus rien à paralyser ? 


                          • Eric F Eric F 13 janvier 09:38

                            @I.A.
                            D’accord qu’il vaudrait mieux se concentrer sur les personnes à risque et les personnes contaminées (ou les clusters), plutôt que mettre l’ensemble du pays aux « arrêts de rigueur ».
                            Mais également mettre les personnes qui arrivent de l’extérieur en « septaine » et tester à la fin de celle-ci, car un test positif fait avant le départ ne suffit pas en début d’infection. C’est ce que fait un pays comme le Cambodge vis à vis de pays où sévit l’épidémie, ce pays a extrêmement peu de cas (18 actuellement)


                          • troletbuse troletbuse 12 janvier 17:16

                            Micron est le plus nul de tous les présidents de la Veme. C’est pour cela qu’il a été choisi.

                            Elève tellement studieux que ses parents l’ont déporté à Paris pour cause de cougardise. Un bacc sciences en 1995 équivalent à un certificat d’études d’antan.

                            Puis les 2 Kaghne, litteraire) qui prépare aux prestigieuses écoles comme l’ENS qu’il rate 2 fois. Puis sciences Po-j’ai déjà dit que la politique n’est pas une science-. Puis l’école nationale des Anes d’où il sort bien noté. Normal  smiley

                            Incapable de faire un discours sans prompteur sous les yeux, très pauvre en vocabulaire. Tiens, jamais de conférence de presse qui pourrait le mettre en porte à faux bien que les journaputes d’aujourd’hui lui serviraient la soupe.

                            Adepte non de bains de foule mais de bains de policiers ou bains de piscine de Brégançon de 1.10 m de profondeur, raison pour laquelle on pourrait croire qu’il marche sur l’eau.


                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 12 janvier 17:38

                              https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016H0818(27)&from=EN

                              Annexe 15

                              Par rapport à d’autres États membres, l’économie française se caractérise par un nombre disproportionné de petites entreprises, ce qui limite leur niveau de productivité. Les initiatives prises récemment pour atténuer l’impact des critères de taille ne devraient pas avoir d’incidence significative sur la croissance des entreprises, compte tenu notamment de leur champ d’application limité et du caractère temporaire de certaines mesures. En conséquence, les effets de seuil continueront de freiner la croissance des entreprises françaises.


                              Si les commerçants et artisans ne comprennent pas que Macron les « encule » , alors ils peuvent continuer à rêver , mais c’est un cauchemar qu’ils vivent actuellement gare au réveil . 

                               


                              • Esprit Critique 12 janvier 18:08

                                Une erreur s’est glissée dans le titre.

                                Sans le moindre doute : Macron est le Attila de la culture française.

                                Les cultureux se consoleront en observant que Macron assassine la Nation Française tout entière. Néron est dépassé !


                                • troletbuse troletbuse 12 janvier 18:19

                                  De toute façon Micron, a toujours confondu la culture et l’agriculture.


                                  • Adèle Coupechoux 12 janvier 18:35

                                    Les mesures d’aide vont encore plus endetter...C’est un cercle vicieux.

                                    Il faut arrêter de nous prendre pour des cons en nous narguant comme le font les journalistes sans contrainte et en nous culpabilisant, les sportifs du Vendée Globe, les acteurs qui continuent de tourner sans vergogne...Sans aucune mesure. Il n’a pas l’air du tout dangereux ce virus pour eux et pas plus pour leurs proches.

                                    Ecoutez plus la colère exprimée par ce restaurateur :

                                    https://www.facebook.com/SudRadioOfficiel/videos/222411949487910/

                                    Pourquoi n’aurait-il pas droit de travailler comme le fait plus de la moitié de la population ? Pour supprimer les réseaux sociaux, comme les bars, les restaurants, bref tous les endroits qui nous permettent de la convivialité, de refaire le monde, comme pour les manifestations ? C’est sûr que ce ne sont pas dans les lieux de culte, que la révolution se fera....ni dans les grandes surfaces et encore moins dans les métros.


                                    • hans-de-lunéville 12 janvier 18:40

                                      Cette photo est admirable, on y voit un Chef parsemer avec amour un persil sur un plat fini, c’est de l’Amour


                                      • Eric F Eric F 12 janvier 18:46

                                        Manque de bol, alors qu’on attendait un allègement des mesures en Janvier, c’est au contraire un durcissement qui est décidé. Tout ça avec guère plus de 2600 lits de soins intensifs occupés par des malades covid (plus de 7000 en avril)

                                        Le rebond craint suite à Noël n’a pas eu lieu, et il ne semble non plus y avoir la catastrophe annoncée suite au nouvel an. Mais c’est la peur panique de la variante anglaise -on trouvera toujours une nouvelle bonne raison- qui pousse à durcir, une nouvelle fois sous la pression des catastrophistes hospitaliers qui instrumentalisent les média, et font plier les autorités.

                                        En Mars/Avril, le confinement d’alors était présenté comme « one shot », et après la sortie de confinement Macron avait laissé entendre que c’est trop catastrophique pour être reproduit. Mais on voit qu’il y a désormais pérennisation des mesures de restriction, devenues addictives pour les autorités.


                                        • Eric F Eric F 12 janvier 19:02

                                          En début Mars, on a laissé les frontières ouvertes, puis laissé la circulation entre régions contaminées et région indemnes. Ensuite on a mis le pays en hibernation

                                          En Décembre, rebelote.

                                          C’est l’exact inverse dans les pays qui ont réussi à contenir l’épidémie : dépistage et quarantaine à l’entrée, confinement des clusters (quartiers, villes, régions). La Chine n’a jamais procédé à un confinement national, et termine l’année avec +5% de croissance de PIB (la France à -12%).


                                        • troletbuse troletbuse 12 janvier 19:37

                                          @Eric F
                                          Allez ne venez pas vous plaindre maintenant. Vous n’aurez que ce que vous méritez comme tout le monde.,


                                        • Eric F Eric F 13 janvier 09:24

                                          @troletbuse
                                          « Allez ne venez pas vous plaindre maintenant. Vous n’aurez que ce que vous méritez comme tout le monde »
                                          Voilà une remarque stupidement et polémique, il ne s’agit pas de « se plaindre maintenant », j’ai critiqué ces mesures inadéquates depuis le début ;
                                          et par ailleurs personne ne « mérite » la situation présente, sauf peut être ceux qui ont affirmé que c’était une grippette contre laquelle il ne faut rien faire.


                                        • troletbuse troletbuse 13 janvier 10:35

                                          @Eric F
                                          j’ai critiqué ces mesures inadéquates depuis le début


                                          Pas du tout, vous avez fait des articles sut des leurres lancés par Micon et ses affidés. Pour le couvre-feu à 21h, 20h, 18h.
                                          Mais vous n’avez pas vu que tout ce cirque n’a pour but que de couler la France et la vendre à l’UE et à la Chine.
                                          L’INSEE avait prévu l’augmentation du nombre de décès et ca va encore augmenter, virus ou pas. Il suffit de prendre la population par tranche d’age assez réduite et multiplier par le taux de mortalité de cette tranche et de faire le total. Mais l’INSEE ne le fait pas clairement. Elle noie le poisson.
                                          Le virus sert de cause à l’effondrement de l’économie qui devait arriver et tout a été fait pour augmenter la mortalité comme l’interdiction de soigner librement, la suppression des lits.
                                          Tout cela pour justifier le grand remplacement et le Grand Reset.
                                          Ca crève les yeux mais trop de personnes telles que vous ne voient rien.


                                        • simir simir 13 janvier 16:59

                                          @Eric F
                                          Fermer les frontières..... Comme pour le nuage de Tchernobyl.
                                          J’ai déjà écrit ici à ce sujet alors je recopie car vous n’avez sans doute pas lu :
                                          Sur le fond, nous ne sommes pas la Chine : nos infrastructures routières et notre géographie ne sont pas semblables.
                                          Il fait être un bobo parisien pour croire que cela est possible.
                                          Je l’ai déjà écrit 10 fois mais dans mon département il y a 75 points de passage avec la Belgique. Ce sont pour 80% des routes où l’on ne peut se croiser sans mettre 2 roues dans le bas coté et certaines sont même parfois sans macadam, même si carrossables.
                                          Même avant Schengen il n’y a jamais eu de postes de douane et sur les axes principaux, ceux-ci ont été détruits ou vendus.
                                          Construire des postes de douane sur ces 75 passages ne se ferait pas en 15 jours et coûterait énormément dans une économie déjà dévastée.
                                          De plus il faudrait 6 douaniers pas poste (2 X 3 pour faire 24 heures) plus un volant de remplacement.
                                          Complétement illusoire !

                                          La meilleure des preuves c’est que quand il a été interdit de voyager en Belgique et au Luxembourg, étant frontalier, j’ai continué à y aller pour acheter mon fioule de chauffage en Belgique (45 cts le litre) et mon Gazole au Lux. Les stations étaient d’ailleurs remplies de français.
                                          Aucun flic, aucun douaniers. les luxembourgeois ont ainsi continué à encaisser les taxes sur l’essence qu’ils nous ont vendu, sans pour cela, contribuer à propager la maladie. Que j’achète en France ou de l’autre coté de la frontière, le virus s’en contrefiche.


                                        • Pere Plexe Pere Plexe 12 janvier 19:06

                                          Macron en Attila... ?

                                          Pour une fois il serait numéro hun ?


                                          • ETTORE ETTORE 12 janvier 20:19

                                            Gouvernement de CON(a)ptables !

                                            On nous enferme, mais pour les fêtes de NoiiiiEL, tous dehors, allez les brebis, sauvez l’économie....Puis...Damned, voilà la perfide Albion, qui tire encore en premier.

                                            Donc, la martingale est simple :

                                            Calculer le bénéfice de quelques jours de fièvre acht’euse (Noiiiiel ça encaisse bien) en projection du manque a gagner d’un nouveau re-confinement !!

                                            Voilààààà ! TOUT est là ! Le reste ? Cette parodie de vaccination à la « va t’en que je te pousse », attardée, mal cadrée..... Ce n’est qu’un vulgaire viatique à la politique désastreuse menée par cet état....déliquescent, mais uniquement pour le peuple.

                                            Attendons stoïquement la fin des aides, et nous verrons plus de clés sous la porte que de cadenas accrochés au Pont Neuf Parisien.

                                            Pourquoi et surtout, comment voulez vous, que les commerçants remboursent les sommes perçues en aides diverses ?

                                            L’addition seras pour NOUS TOUS, que vous trouviez ça juste ou pas, il faudra casquer en plus de vos impôts réguliers, sinon ....si vous entrevoyez une autre réponse.....


                                            • pallas 12 janvier 20:26

                                              Bonsoir,

                                              La france n’a aucunes culture, ni histoire, un lieu de paria sans interets.

                                              En termes gastronomique il n’existe rien français, juste celui de l’étranger et rien d’autre.

                                              Manger des cuisses de grenouille et escargots non merci (c’est répugnant)

                                              C’est comme les moeurs sexuels, la france est quelque peut à part dans le monde (pédophilie, zoophilie).

                                              Chacun son truc non ?

                                              Salut


                                              • goc goc 13 janvier 00:07

                                                La législation nationale impose d’employer au moins 7% d’handicapés de toutes catégories, mal-voyants, mal-entendants, ml-marchants, etc..

                                                Agoravox, dans un soucis de respect des lois françaises, s’est toujours efforcé d’accueillir sur son site.ces malheureux, aussi ai-je la joie de vous présenter, dans la catégorie des mal-comprenants, un nouveau membre, qui je l’espère, saura s’intégrer parmis ses collègues souffrant du même handicap.
                                                je citerais notre cher amis Rakoto qui nous réjouis chaque jour de ses articles à la gloire du gouvernement, socialiste ou sarkozyste ou hollandiste ou macroniste, suivant la période. Ou bien notre grand humaniste massada, disparu mystérieusement, certainement parti combattre les vilains chtis nenfants palestiniens.

                                                Alors certes, au vu de la prose ci-dessus, que je qualifierais de plutôt « réservée » quand à la vision positive qu’il aurait de notre beau pays, il est à craindre que le petit nouveau puisse avoir du mal a s’entendre avec rakoto, sauf bien entendu si chacun des deux handicapés soit en totale incapacité à comprendre ce qu’écrit l’autre, ce qui, je l’avoue nous arrangerait plutôt.

                                                C’est donc avec une joie non dissimulée que j’attends avec grand plaisir de lire les futures pensées du petit nouveau. Dans ce monde si triste, ne cachons pas notre envie d’aider notre prochain, surtout quand celui-ci a été si peu gâté par dame nature, lors de la distribution de neurones.


                                              • Eric F Eric F 13 janvier 09:29

                                                @goc
                                                quel « petit nouveau » ? l’auteur du présent article est un grand ancien ; )


                                              • BA 12 janvier 21:40

                                                Mardi 12 janvier 2021 :


                                                Allemagne : Angela Merkel évoque un confinement jusque début avril.


                                                Au cours d’une réunion de la CDU, la chancelière allemande a fait un pronostic pessimiste sur le front du Covid. Elle envisage 8 à 10 semaines supplémentaires de confinement.


                                                La chancelière allemande Angela Merkel s’attend à ce que le confinement en vigueur en Allemagne pour endiguer l’épidémie de coronavirus soit maintenu jusqu’au début du mois d’avril, a-t-elle déclaré à des députés de l’Union chrétienne démocrate (CDU), sa formation politique, selon des participants à cette réunion cités par le quotidien Bild.


                                                "Si nous ne parvenons pas à arrêter ce virus britannique, nous aurons 10 fois plus de cas d’ici à Pâques. Nous avons besoin de huit à dix semaines supplémentaires de mesures strictes", a déclaré Angela Merkel selon des propos rapportés par Bild.


                                                https://www.challenges.fr/monde/angela-merkel-evoque-un-confinement-jusque-debut-avril_745443


                                                • osiris 13 janvier 10:46

                                                  En Allemagne il n y a que des rrecommmandations et non des contraintes comme en Frrance

                                                  En Chins il n ya pas de confinement national mais local et tres lcalise la ou est con

                                                  centre la pandemie ,de plus seuls ceux qui sont positif sont confines dans la maison,les autres prevent sortir et circular librememt a l interior de la region contaminee.D autre part le confinement ds regions ne duree que quelques semaines et non quelques mois . A Wuhan a l origine du covid ,depuis 

                                                  longtemps il n ya plus de probleme ,et les boites de nuit sont Pleines a craquer De gens qui dansent sans masque

                                                  En Espagne il n y a qu un couvre feu a 23 h

                                                  meme en Israel ,le government qui voulait reconfiner ,face au grognememt de la rue et des religieux,a du reculer


                                                  • osiris 13 janvier 11:07

                                                     LE Nazisme fasciste dit : Quand j entend le mot culture je sors Mon revolver.

                                                    LE Nazism Islamiste dit : Quand j entend le mot culture je sors mom sabre.

                                                    LE n azisme merdicalisre dit : Quand j entend le mot culture je sors Mon confinement

                                                    Remarque le merdicalisme fait plus fort que l Islamism en voilant les visage de toutes les femmes et de tous les hommes ,,avec en plus l interdiction de contact en public de tous et pas seulemement

                                                    entire les hommes et les femmes ,plus encore ,le confinememt de tous dans la maison ,ce Que n a pas ose faire ni l islamisme ni le fascisme


                                                    • zygzornifle zygzornifle 14 janvier 10:12
                                                      « Il paraît que Macron est fondamentalement bête et idiot à la fois »  

                                                      • zygzornifle zygzornifle 14 janvier 10:53
                                                        Macron insulte les Français par texto

                                                        TIENS BON ! ON LES AURA, CES CONNARDS ».

                                                        https://www.youtube.com/watch?v=2j-LQxs6_v4


                                                        • Lambert 15 janvier 19:46

                                                          Attila tout court conviendrait mieux. Il ne détruit pas que la culture et ce n’est pas fini.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité