• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron et Fillon : deux favoris, deux impasses usées

Macron et Fillon : deux favoris, deux impasses usées

Cette campagne est décidément incroyable. Avec un président sortant qui a renoncé à se présenter, puis son prédécesseur qui n’a même pas réussi à atteindre le second tour des primaires, écrasée par un outsider, l’issue pourrait paraitre très incertaine. Mais de notre mécontentement politique ressortent aujourd’hui deux favoris qui sont un concentré des erreurs rejetées du passé.

 

Un concentré des erreurs de l’oligarchie
 
La situation actuelle n’est pas peu paradoxale. Partout, les Français expriment leur déception, pour ne pas dire plus, à l’égard des partis qui nous gouvernent depuis des décennies, PS et LR. La meilleure illustration de cette situation, c’est le fait que depuis 1981, toutes les élections législatives, à l’exception de 2007 (où Sarkozy s’était fait le candidat de la rupture), ont vu un changement de majorité. Bref, à chaque élection, les Français expriment leur rejet des politiques menées par le PS et LR. Mais, paradoxalement, à chaque fois, nous remettons celui qui était dans l’opposition au pouvoir ! Voilà qui en dit long sur les impasses de ceux qui se présentent comme les alternatives à ce duopole.
 
A première vue, avec le renvoi à la retraite de François Hollande et Nicolas Sarkozy, on peut penser que ces élections permettront un vrai renouvellement de notre personnel politique. Après tout, Emmanuel Macron est jeune, n’a jamais été élu, et François Fillon entretient une identité politique originale depuis près de dix ans, une sorte de père la rigueur qui promet le redressement par la sueur et le sang. Mais l’émergence de ces deux favoris n’est-elle pas complètement contradictoire avec l’insatisfaction des Français à l’égard de tous ces gouvernements qui se sont succédés sans régler nos problèmes : chômage, inégalités, insécurité, baisse du niveau scolaire, communautarisme anti-républicain ?
 
En effet, même si Fillon et Macron ne sont pas Sarkozy et Hollande, n’en représententi-ils pas la continuité ? Fillon est resté cinq ans Premier ministre, ce qui l’associé très largement au bilan désastreux des cinq années de mandat du précédent président. Et les politiques qu’il défend ne sont qu’un mégamix de ce qui a été fait depuis des décennies, entre l’austérité du Juppé de 1995, et une accélération de la politique de l’offre menée par l’équipe actuelle ! Idem, Macron, c’est tout sauf du renouveau. Non seulement il a travaillé sur le rapport Attali commandé par Sarkozy, mais il a officié pendant plus de deux ans à l’Elysée avant d’être ministre. Avec eux, le renouveau, ce n’est pas pour maintenant !
 
En fait, Fillon et Macron sont l’incarnation la plus pure de ces politiques promues par la majorité des élites de ce pays, et qui échouent depuis des décennies. D’ailleurs, les élites politico-médiatiques les poussent face à leurs adversaires populaires, Mélenchon et Le Pen. Alain Minc, partisan de Juppé lors des primaires de cet automne, a annoncé son soutien à Macron. Pas sûr que cette déclaration du chat noir politique national lui apporte le moindre réconfort… Fillon compterait sur le soutien d’Henri de Castries, sans que l’on comprenne bien comment le fait d’être soutenu par l’ancien patron d’Axa puisse faire gagner des voix à un candidat déjà perçu comme trop favorable aux entreprises et aux riches.
 

 

Bien sûr, les positions de janvier ne sont pas souvent celles à l’arrivée, ce qui serait rassurant si l’on pouvait projeter des alternatives en position de renverser le cours des choses. Mais entre des Français qui veulent du renouvellement, les affaires et des favoris qui ne devraient pas l’être, on peut penser que nous aurons de (bonnes) surprises. A moins que la (mauvaise) surprise soit la poursuite de l’impasse
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • rogal 28 janvier 10:22

    Le Bilderberg à la manœuvre.


    • doctorix doctorix 28 janvier 12:51

      @rogal

      Macron, décrit (décrié) par Canal+ :
      Macron est propulsé par Attali et l’es oligarques.
      Combien de Français peuvent se faire prendre, à coup de propagande, c’est toute la question.
      Je lui prévois un bon petit scandale dans les semaines qui viennent.

    • Fergus Fergus 28 janvier 16:31

      Bonjour, doctorix

      « Je lui prévois un bon petit scandale dans les semaines qui viennent »

      Encore faut-il qu’il y ait matière  ! En 2012, l’UMP avait sous la main l’affaire du Carlton pour flinguer DSK - qui n’a pas attendu pour se saborder tout seul -, mais strictement rien sur Hollande, et ce n’est pas faute d’avoir cherché.


    • arthes arthes 28 janvier 18:33

      @Fergus
      Est ce l UMP qui a fait le coup et qui precisement ?

      Ne voulait on pas ouvrir la voix a un Hollande plus manipulable que DSK ?
      Si Macron, comme je le pressent, est le poulain du systeme qui voulait Hollande , alors Fillon en est le DSK.
      Donc, non, ce ne sont pas les meme.
      Fillon veut ouvrir l Europe vers la Russie et lever les sanctions, Macron non (entre autre).

    • Le421 Le421 28 janvier 18:44

      @arthes
      Exact !


    • Fergus Fergus 28 janvier 19:24

      @ arthes

      « Ne voulait on pas ouvrir la voix a un Hollande plus manipulable que DSK ? »

      Pari extrêmement risqué : même s’il bénéficie d’une dynamique et d’évènements favorables, rien ne prouve en l’état actuel des choses que Macron tiendra la distance.

      « Fillon veut ouvrir l Europe vers la Russie et lever les sanctions »

      Méfiance : il a déjà beaucoup amendé ses discours de la primaire, que ce soit sur la Russie et sur El Assad. 



    • arthes arthes 28 janvier 19:35

      @Fergus
      Sur Assad oui...Mais au lendemain d un presque obsequieux appel du pied public de Assad diffuse sur BFM , donc j y ai vu qu il mettait des distances...Il y a des « amis » un peu encombrants.

      C est pas si simple l art de la politique , et les prises de position radicales peuvent etre compromettantes avec certains acteurs de la scene internationale...Sinon, oui, je me mefie, mais de tous a vrai dire.
      Pour le Sofitel nous ne saurons sans doute jamais.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 janvier 20:11

      @Fergus
      Le scandale Macron, c’est quand même qu’il est en campagne depuis des mois et qu’il n’a pas l’ombre d’un programme....
      Paraît que ça phosphore dur et que le programme sera publié en Mars...


    • Fergus Fergus 29 janvier 09:15

      Bonjour, Fifi Brind_acier

      C’est vrai. Et qui n’est pas le cas de Mélenchon : lui dispose d’un projet pour la France déjà bien structuré. D’où l’intérêt de soutenir FI. smiley

      Et puis ce n’est pas sur les détails d’un programme que les Français votent : ils le font sur une ligne politique générale, sur deux ou trois slogans assénés au bon moment, et sur la détermination affichée d’un candidat.

      C’est pourquoi le fait que Macron ne dispose actuellement que d’un embryon de programme n’est pas pénalisant pour lui.


    • BB Jade4230 29 janvier 09:19

      @Fergus/Fergie/Bibis/Buddys

      15/03/2017 15:30 ...

      Le biscuit que j’apporterai à l’intention de l’intéressé s’embellit de jour en jour, pour sûr smiley


    • Anatine 29 janvier 11:21

      @Fergus

      En ligne avec votre analyse.

      M. Macron picore les idees deja enracinées d’où qu’elles viennent pour peu qu’elles ne deviennent pas un frein à cet exercice, sans apporter d’autre vision d’ensemble que la necessite de (se) concilier les pouvoirs qui les portent. Il est dans la posture de celui qui rassemble sans poser ce qui rassemble. La strategie de M. Macron est de rester à ce point de l’exercice jusqu’à voir parmi les uns et les autres, suffisamment d’acteurs adhérer à ce script. Le changement, c’est accepter la règle du jeu. La limite ? L’ubérisation de la societe elle-même. Quoi que veuille faire croire M. Macron en ramenant le débat à une opposition entre progressistes et conservateurs, l’attitude determinant la nature du projet, la question centrale est de savoir comment repenser les liens pour servir le projet qui s’impose de lui-même : faire face a notre propre destin. L’horloge a avance de 30 secondes.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 29 janvier 13:45

      @Fifi Brind_acier

      Bonjour,

      Son programme on le connaît déjà, il en avait donné les premières lignes début 2016, c’est celui de Gattaz. Son programme se résume à 5 lettres : M.E.D.E.F.

      Tout le reste c’est de l’agitation pour occuper le temps de cerveau disponible des citoyens électeurs.


    • Shawford Orange Skink 42 29 janvier 13:49

      @Nicole Cheverney

      Toi ça y’en a t’être inconnu au bataillon ? smiley smiley http://www.agoravox.fr/commentaire4794486

      Faut croire que les oiseaux sont aussi perfides ou dangereux que les serpents nowadays


    • PiXels PiXels 29 janvier 16:53

      @arthes
      _

      _

      Je crois que vous avez oublié un « truc » :

      « Sinon, oui, je me mefie, mais de tous a vrai dire...[mais quand-même (beaucoup) moins de Fillon !!!] »
      Je le fais à votre place aujourd’hhui pour vous éviter d’avoir à nous dire demain que Fillon...c’est quand-même le candidat qui va sauver la France (qui était en faillite quand il était premier ministre !)


    • devphil devphil 30 janvier 08:30

      @Fergus


      Pas sûr que ce soit coté UMP mais plutôt USA car DSK envisageait de s’éloigner du dollar , une politique de moindre soutien au dollar est pour les USA un acte de trahison ( Kadhafi etc ... ) 



    • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 28 janvier 10:43

      Vous pouvez ajouter Hamon et Mélenchon non ?


      • Anatine 28 janvier 11:33

        @Axel de Saint Mauxe

        Quelque soit l’opinion que l’on peut avoir des uns et des autres, a vouloir etre trop reducteur on perd tout discernement. A ce jeu, comme votant, votre nom pourrait aussi être ajouté à cette liste smiley A mon sens, non pour Melenchon, l’homme grandit avec les idees qu’il défend.


      • Croa Croa 28 janvier 11:34

        À Axel de Saint Mauxe,
        Hamon est mort avec le PS plombé par des années de traîtrises.
        *
        Mélanchon est différent mais le peuple lui fera-t-il confiance ? Une partie du peuple lui est acquis mais convaincre les beaufs ne sera pas facile, hélas.


      • Croa Croa 28 janvier 11:42

        Et j’ajoute que l’« impasse Macron » va être très séduisante pour les beaufs.
        Il faudrait s’atteler à les détromper, démontrer en quoi ce type n’a rien de différent mais ce sera difficile car ces gens tiennent à choisir leur candidat à l’intérieur de l’élite, c’est là comme un réflexe grégaire de reconnaissance des dominants même, voire surtout, lorsqu’ils se foutent de votre gueule.


      • Anatine 28 janvier 12:14

        @Croa

        Comme aux USA avec M. Obama, la presse et le reste... M. Macron tient le role que lui donne le système, et surement au delà de ce que lui-même en attendrait... doublement inquietant...


      • Croa Croa 28 janvier 13:06

        À Anatine,
        Oui, et si ça se trouve ce sont ses “amis” bien intentionnés qui lui ont suggéré de se présenter.


      • arthes arthes 28 janvier 18:27

        @Croa
        Mais si vous dites a des gens que Melenchon n inspire pas que ce sont des beaufs...Je ne pense pas qu ils trouvent l argument convaincant...Pire, ils pourraient vous retorquer que vous etes naif.

        Mais il est plus interessant qu ils argumentent et quand cela ne leur serait pas possible, pensez vous que tous ceux qui voteront Melenchon sauraient argumenter ? Et ne voteront ils pas pour des motifs differents ?

        Pourquoi toujours chercher a convaincre ?

        Aucun de mes amis ne votent pareil, je n y ai jamais vu matiere a les traiter de beauf, 


      • Le421 Le421 28 janvier 18:43

        @Croa
        Quand on fait partie de la France Insoumise, il est nécessaire d’accepter qu’une partie de la population a une tendance « beauf » naturelle.
        Perso, je ne les rejette pas, j’argumente pour les éduquer.
        C’est ce que veux Jean-Luc MélEnchon.
        Vivre avec les différences.
        C’est ce qui fait notre richesse.
        Et un beauf peut être un malin qui l’ignore. Tout simplement.

        Combien de gens croient que les enseignants sont payés pendant les vacances ?
        Faites le test. Question hyper facile...


      • Anatine 28 janvier 18:59

        @arthes

        Pourquoi naif ? Il faudrait qu’ils sachent ce qui serait de raison pour en juger ou qu’ils jugent que toute conviction ne peut etre que naive, aucun argument n’est nevessaire pour en justifier.

        Il est probable qu’il leur viendra à l’idée qu’ils ont a faire a un beauf :- )))


      • arthes arthes 28 janvier 19:26
        @Anatine
        C est bien ce que je voulais faire comprendre : Decreter qu une personne est beauf parce qi elle n exprime pas la meme sensibilite pour un leader politique reste une valeur de jugement, retorquer que l autre est naive aussi.
        C est ce qu on appelle une discussion de sourds.

        C est le genre de truc qu il convient de depasser.

        A moins d etre beauf smiley




      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 janvier 20:04

        @Eric F
        C’est simple, tous les salariés, fonctionnaires ou pas, sont payés pendant leurs congés.


      • Anatine 28 janvier 21:05

        @arthes

        Yes smiley


      • Alren Alren 29 janvier 13:22

        @Croa

        ces [beaufs] tiennent à choisir leur candidat à l’intérieur de l’élite

        J’y vois deux raisons.

        La première est que ces gens simples qui ne s’intéressent pas à la politique, qui ne s’intéressent pas à grand-chose sinon leur environnement immédiat et la vie des « vedettes » (sport, cinéma, « oligarchie » suivant leur âge, leur sexe, leur milieu familial) ont peur que des changements profonds de la société ne bousculent leur petite vie et que ce soit pire qu’avant.

        La deuxième est qu’en votant comme la majorité telle qu’elle ressort des sondages ils ont l’impression d’avoir bien choisi et ils ont le plaisir de voir que celui ou celle pour qui ils ont voté est le gagnant. Comme un pari gagnant au tiercé !
        D’où l’importance des sondages bidonnés. Je suis persuadé que si les sondages prédisaient que JLM sera au second tour, les intentions de vote en sa faveur bondiraient.


      • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 20:17

        @arthes,

        Enfin quelqu’un qui ne fait pas de propagande...
        Trois mois, c’est encore tellement d’événements potentiels qui pourraient se produire
        Aujourd’hui, c’est Hamon qui va fêter sa victoire... Demain.... ???
        Bravo arthes

      • zygzornifle zygzornifle 28 janvier 12:24

        l’un et l’autre veulent défoncer les sans dents travailleurs et les sans dentiers retraités....


        • zygzornifle zygzornifle 28 janvier 12:36

          N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)


          • Jeekes Jeekes 28 janvier 12:56

            « A première vue, avec le renvoi à la retraite de François Hollande et Nicolas Sarkozy, on peut penser que ces élections permettront un vrai renouvellement de notre personnel politique. » 

             
            Ah oui ?
            Heu, mais non, finalement et définitivement non ! 
            Et pi c’est pas tout, parce qu’en fait :

            « Macron et Fillon : deux favoris, deux impasses usées »

            Manque un truc, sont aussi deux belles ordures...

            • Fergus Fergus 28 janvier 16:27

              Bonjour, Laurent

              « même si Fillon et Macron ne sont pas Sarkozy et Hollande, n’en représentent-ils pas la continuité ? »

              C’est l’évidence même, et seuls les aveugles ou ceux qui se cachent les yeux ne s’en rendent pas compte !

              « Fillon et Macron sont l’incarnation la plus pure de ces politiques promues par la majorité des élites de ce pays, et qui échouent depuis des décennies. »

              100 % d’accord !

              « les positions de janvier ne sont pas souvent celles à l’arrivée »

              Faux ! Lors des quatre dernières présidentielles, l’homme qui était en tête des sondages fin janvier a été élu en mai.

              A cet égard, il sera intéressant de voir les sondages qui vont sortir entre lundi et mercredi prochain. smiley


              • Le421 Le421 28 janvier 18:39

                @Fergus
                A priori, le problème, c’est que toutes les cartouches de 22LR ont été épuisées contre Mélenchon !!

                Par contre, à droite, ça défouraille au 308 Norma !!  smiley

                Pas le même calibre pour du plus gros gibier...


              • manu manu 28 janvier 20:59

                @Fergus

                « Une des erreurs de logique les plus ordinaires est celle-ci : quelqu’un est envers nous véridique et sincère, donc il dit la vérité. C’est ainsi que l’enfant croit aux jugements de ses parents, le chrétien aux affirmations du fondateur de l’Eglise. »
                nietzsche


              • berry 28 janvier 18:25

                L’avocat de Fillon est Antonin Lévy, le fils de Bernard-Henri Lévy.
                Signe particulier, il défend les clandestins qui déferlent à nos frontières, comme son père.
                http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/01/27/01016-20170127ARTFIG00121-qui-est-antonin-levy-l-avocat-de-francois-fillon.php
                 


                • Fergus Fergus 28 janvier 19:17

                  Bonsoir, berry

                  « il défend les clandestins »

                  Et les clandestines, du genre bien cachées dans les recoins de l’Assemblée nationale et dans les cagibis de la Revue des Deux mondes. smiley


                • baldis30 29 janvier 08:14

                  @Fergus
                  bonjour,

                  « Et les clandestines »

                  meuh non, cela n’existe pas ! comme se répètent les vaches dans les prairies sarthoises ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès