• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron et son bilan 2018

Macron et son bilan 2018

Pour être le plus objectif possible, un bilan doit se baser sur des chiffres, et ils sont révélateurs.

Pour qu’ils soient les plus indiscutables possibles, il convient de croiser les sources, et plutôt deux fois qu’une.

Du coté de la présidence, 2018 est une année que Macron n’est pas prêt d’oublier, allant de déconvenues en déconvenues, et sa chute vertigineuse dans les sondages est proportionnelle aux espoirs que ses électeurs portaient en lui.

On est passé très vite du dégagisme ambiant, lequel lui avait permis la victoire, à la pire des désillusions.

Tout a commencé à se gâter avec l’annonce, en janvier, des 80 km/h sur les routes, faisant chuter sa popularité de 40 à 35 %... la timide tentative de remonter, grâce à la complicité de JP Pernaut, s’est dégonflée comme un mauvais soufflet au fromage lors du « pognon de dingue » de juin, suivie par « la piscine de Brégançon »...sondage à 32 %...l’affaire Benalla en juillet, doublée par la gaffe «  je traverse la rue et je vous trouve du travail  » a accéléré la chute à 25% d’opinions favorables, et l’apparition des gilets jaunes en novembre l’a enfoncé à 20% fin décembre.

Il est probable qu’il aura de la peine à s’en remettre, d’autant que la stratégie tentée de pourrissement de la situation s’est vite avérée improductive : il a finalement cédé, mais bien trop tard, insuffisamment et maladroitement,

Pourtant gouverner c’est prévoir, et il faut croire qu'il n’a pas fait la bonne lecture de la situation, alors qu’ils étaient nombreux à avoir compris que tout allait se gâter.

Même Wauquiez l’avait senti, déclarant le 15 février 2018, devant l’EM de Lyon : « ça va mal, très mal... », (lien) suivi par Mélenchon qui twittait le 22 mars  : « Macron, ça va péter ». lien

Bien avant eux, Manuel Valls avait pronostiqué le 6 février 2013, sur l’antenne d’Europe 1  : « il y a un risque d’implosion ou d’explosion sociale ». lien

Deux ans après, le 22 juin 2015, Dupont-Aignan avait twitté : « on gagne du temps, mais ça va péter, et la facture va arriver ».

L’année précédente, le 27 aout 2014, même Fillon avait twitté : « les français sont à la limite de la révolte  ».

Fermons le ban avec Philippe Martinez, alors patron de la CGT, qui déclarait le 18 octobre 2015 : « j’ai une vraie crainte d’explosion sociale  ». lien

Mais revenons à 2018.

Le 2 juillet, Fred Vargas écrivait dans les colonnes du « Soir » : « ça va péter ».

Le 9 juillet 2018, Alain Minc faisait quasi la même prédiction : « à force d’humilier les corps intermédiaires, on court le risque d’une révolte majeure  ». lien

Le grand comédien Jacques Weber, interrogé par « Le Monde », le 2 septembre suivant, écrivait : « à un moment, il faut arrêter le baratin. Un jour, ça va péter ». lien

Il était suivi de peu par l’ex-président Sarközi qui, dans les colonnes du Figaro, déclarait le 24 septembre 2018 : « avec Macron, ça risque de très, très mal finir  ». lien

Le pire est à venir, car c’est Macron lui-même qui avait twitté, alors qu’il n’était que candidat : « 20 ans qu’on a abandonné nos classes moyennes, ça ne peut plus durer  ! ».

Il faut croire qu’il y a des défaillances dans sa mémoire...

Au-delà des 12 mois passés, certains se laissent aller à la prédiction, et leurs analyses ne sont pas inintéressantes.

Ainsi dans le JDD, on découvre sous la plume de Michaël Bloch des éléments de réflexion qui méritent le détour.

Le politologue décrit en 4 points que le pire est à venir, car la croissance est maintenant en danger, alors que lors de l'arrivée au pouvoir de Macron, elle était solide, le pétrole peu cher, et les taux d’intérêt encore très bas.

Mais ça pourrait ne pas durer.

Comme l’explique Philippe Waechter, directeur chez OAM (Ostrum Asset Management), la croissance pour n’être que de 1,2 contre 1,7 annoncés par le gouvernement.

Rappelons qu’elle avait baissé de 0,7 points en 2018 par rapport à 2017.

Et Waechter de prédire « on va avoir un vrai coup de frein sur l’activité », ajoutant « 2019 sera une année très compliquée sur le plan budgétaire »... la dette publique du pays se rapprochant dangereusement du seuil symbolique des 100%.

Cela pourrait provoquer une nouvelle baisse du chômage, d’autant que la croissance en 2019 pourrait être impactée par le retournement mondial de la conjoncture.

De plus, selon le politologue, le prélèvement à la source risque d’aggraver la crise sociale, car en janvier, les français vont découvrir une baisse de revenus sur leur fiche de paye, d’autant que l’APL va être calculée sur la base du revenu en cours.

En point 3, l’expert estime que Macron a perdu tout capital politique pour réformer, et que la réforme voulue des retraites et de l’assurance chômage sont des chantiers potentiellement explosifs.

De plus, la réforme de la constitution envisagée par Macron est perturbée par la première revendication des GJ, à savoir le RIC (référendum d’initiative citoyenne).

Et finalement, l’affaire Benalla et la crise des GJ ont, pour Michaël Bloch, un point commun : elles ont montré l’absence de poids lourds politiques prêts à défendre le chef de l’état en cas de difficultés.

A l’exception du 1er ministre, qui assure qu’il n’est pas démissionnaire, Macron n’a aucune solution de rechange sur son banc de touche politique, et comme l’écrit le journaliste : « il ne peut donc même pas espérer faire un coup de poker politique pour relancer son quinquennat ». lien

Ajoutons que justement l’affaire Benalla est en train de refaire des vagues.

Ce dernier a été remarqué à N’Djamena, le 4 décembre, et à l’occasion de ce voyage, il aurait rencontré le frère du chef de l’état tchadien, lequel est à la tête de la DGRS (direction générale de la réserve stratégique)

Or on sait que Macron s’est rendu le 22 décembre au Tchad, et y a rencontré Idriss Déby, le dictateur tchadien.

Lors de son séjour, il s’est dressé sur ses petits ergots, loin de la colère du peuple français, assurant : « la seule force aujourd’hui qui fait face au terrorisme au Sahel, c’est la force française  ». lien

Rappelons que la France et le Tchad sont liés, entre autres, par le pétrole via la raffinerie de Djarmaya, laquelle avait été la cible en 2015 d’un attentat terroriste. lien

De là à faire le rapprochement entre le voyage de Benalla et celui de Macron il n’y avait qu’un pas, que de nombreux politologues n’ont pas hésité à franchir.

On comprend la gêne du président de la république française, lequel a tenu a faire savoir « que Benalla n’était en aucun cas un intermédiaire officieux ou officiel ».

On ne demande qu’à le croire.

Et on comprend aussi que les doutes s’insinuent dans les esprits tant les déclarations sont contradictoires.

De son coté l’intéressé évoque des propos « diffamatoires et calomnieux prononcés par certaines personnes de l’entourage du président de la République », assurant « s’être trouvé au Tchad avec une délégation de 6 personnes étrangères qui vont faire 250 millions d’investissements ».

Il ajoute : « ça n’a rien à voir avec l’Elysée... », précisant par contre qu’il a bien rencontré le chef de l’état tchadien, Idriss Déby...et non pas son frère. lien

Sauf que les 1ers couacs apparaissent : Benalla avait assuré avoir prévenu l’Élysée avant d’effectuer ce voyage...lequel assure n’avoir eu l’information que récemment, il y a une semaine. lien

Ajoutons par ailleurs que Benalla a bien eu une relation avec Alexandre Djouhri, l’un des personnages clef de l’affaire libyenne, ce qui avait été révélé par « Libération » le 2 octobre dernier, et ce que l’intéressé à finalement reconnu auprès de Médiapart. lien

https://i2.wp.com/www.lelibrepenseur.org/wp-content/uploads/2018/12/benalla-djouhri-franc-ma%C3%A7on-afrique.jpg?fit=960%2C643&ssl=1

Voilà qui n’augure rien de bon pour Macron et l’année qui commence.

Il y a quand même une bonne nouvelle, Benalla, très énervé, a déclaré menaçant : « je ne me tairais plus !  »... ça va être l’occasion pour lui de lever toutes les zones d’ombre qui l’entourent. lien

Finalement, Benalla est pour Macron « le petit sparadrap du capitaine Haddock  », dont il ne parvient pas à se débarrasser.

http://moserm.free.fr/moulinsart/images/sparad5.jpg

Rappelons que tout a commencé le 1 er mai 2018, il s’était affublé d’un casque de CRS (lien) puis l’Élysée l’a limogé en juillet (lien), il est réapparu menant les bleus champions du monde tout droit à l’Élysée fin juillet alors qu'il était officiellement limogé, (lien) et le voilà qui revient... un boulet supplémentaire pour la présidence.

Comme dit mon vieil ami africain : « la bouche de l’homme brûle plus que le feu ».

Le dessin illustrant l’article est de Lacaï

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

RIC, RIP, ou les 2 à la fois

Sortir de la crise de Jupiter

Le lapin du banquier

La France en panne des sens

La voiture électrique, une arnaque ?

Manu l’embrouille

Macron est-il cramé ?

Macron en marche arrière

Cachez ces pauvres que je ne saurais voir

Ils nous font bien marcher

Le loup déguisé en mouton

Macron le président carabistouille

Macron, un Monarc

Le meilleur ou bien le pire ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Macron tend un piège

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion

Méritons-nous ces hommes politiques ?

T’as pas mille balles ?

Des sous et des déçus

Faire sauter la banque


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • François Pignon François Pignon 27 décembre 2018 10:24

    Luc Ferry a dit de Macron récemment :

    « On a mis un gamin à L’Elysée et on va le payer très cher. Il ne comprend absolument rien à ce qu’il se passe en France.Ce n’est pas un mauvais homme, il n’est pas bête, mais il n’a absolument pas le sentiment de la France qui permet à un président de la République d’être président de façon légitime."

    (Gala).


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 décembre 2018 11:06

      @François Pignon
      oui, c’est le même qui tenait un discours assez différent en mai 2018 : « Il n’y a rien d’équivalent entre Mai 68 et aujourd’hui. Parce que ce qui caractérisait 68 c’était des idéologies extrêmement fortes. Le maoïsme, le marxisme-léninisme, l’anarchisme même, c’était très fort. Il y avait des idéologies qui pouvaient mobiliser les gens. Ce qui caractérisait la gauche et les syndicats, c’est qu’ils voulaient changer le monde (…) Ce qui est frappant aujourd’hui dans le contexte de la mondialisation libérale, c’est que les syndicats veulent conserver des acquis sociaux, ils ne cherchent pas à changer le monde »


    • biquet biquet 28 décembre 2018 11:28

      @olivier cabanel

      Les modérateurs ont une nouvelle fois refusé mon article, je me fais un plaisir de le publier dans tous les articles.

      Agoravox est-elle devenue la Pravda soviétique ?

      Tous les articles que je propose sont systématiquement refusés, cela depuis 1 an environ. Agoravox est le seul média citoyen en France. La Presse citoyenne ne fait jamais la Une de l’actualité, la Presse mainstream étant en France détenue par des grands groupes financiers, elle voit d’un mauvais œil ces gueux qui s’expriment.

      Texte

      Agoravox est-elle plus libre pour autant ? Assurément non. En ce moment, presque tous les articles tournent autour de ces pauvres gilets jaunes qui sont obligés de prendre leur voiture pour aller au boulot, car celui-ci est à plus de 20 km et il n’y a aucun transport en commun. Mais il y a aussi une autre statistique, jamais mentionnée dans les articles d’Agoravox, c’est que 58 % des français choisissent de prendre leur voiture pour faire des trajets de moins d’un kilomètre. Le titre de mon dernier article était : taxe carbonne, l’urgence absolue. Je suis persuadé que les gilets jaunes font parti des 42 % qui ne prennent pas leur voiture pour un trajet inférieur à 1 km, et qu’une taxe carbonne pourrait pénaliser ceux qui font un usage immodéré de leur bagnole. Une partie de l’argent récolté pourrait servir alors à aider ceux qui sont obligés de faire 20 bornes pour aller au boulot avec leur voiture. Sont-ils si nombreux ? Représentent-ils 58 % de la population laborieuse ? Les agriculteurs qui, pour beaucoup gagnent moins de 300 euros par mois, ne font pas 20 km pour aller au travail.

      Si cet article n’est pas publié, c’est promis, je ne soumettrai jamais plus d’article sur AV. S’il est publié, un débat (et non un monologue) pourra s’engager.


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 décembre 2018 11:38

      @biquet
      quel est le titre de votre article, et sous quel pseudo est-il proposé ?


    • mmbbb 29 décembre 2018 10:18

      @olivier cabanel Les BHL , Con Bendit , Attali, Glusx. le fils ne vaut pas mieux .etc épousèrent les theses maoistes. Ils sont devenus des liberaux et des mondialistes . Des vrais putes comme ce Moscovici . In fine j ai plus de respect pour JM Le Pen que ces salopes changeant d idéologie au gre de l evolution de la societe . Ce Con Bendit un hedoniste convertit a l ecologie , le comble de l imposture intellectuelle. Que reste t il de 68, une France morcellee , devenue violente , chomage , sans guere de perspective ou les luttes intestines minent toute reforme, tout dialogue social serein. Une France poubelle balayée par les vents de la mondialisation . PS j ai le fils d une collegue de travail partit bosser en N Zélande . Il doit etre en règle Visa et je doute que s il commet des actes délicteux, ce pays le garde gentiment. C est la diiférence avec notre pays . Mais bon tu fais parti des intellos qui honnissent le francais de souche et benit l etranger . Il est de bon ton de taper sur Macron, mais le resultat economique, n est pas entièrement imputable a ce president., Il faut être fou de monter une boite dans ce pays, ( PME PMI ) comme le dit GAVE , jeunes diplomes, tirez vous. La France , est un poux qui vous suce votre energie. La France se tiers mondailise . C est l image qu elle donne . Trump honni des intellos de ton acabit,a dit la France n est plus la France, Il n a pas tort Mais comme nous avons comme emblême le coq, bien qu ayant les pieds dans la merde, nous avons encore l arrogance de lui taper sur la gueule . La est la réalite . Je doute que si Melenchon prenne le pouvoir , ce pays retrouve la felicite ,Faut pas rêver . Ce sera encore plus le bordel 


    • biquet biquet 30 décembre 2018 10:08

      @olivier cabanel
      le pseudo c’est biquet et le titre : Agoravox est-elle devenue la Pravda soviétique ?


    • biquet biquet 30 décembre 2018 10:26

      @olivier cabanel

      Sur mon dernier post et son titre :

      Agoravox est-elle devenue la Pravda soviétique ?

      Je remercie les lecteurs d’agoravox, d’avoir par leurs réponses, répondu à près de 100% oui à cette question.


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2018 13:18

      @biquet
      pas vu... pourtant je suis remonté le plus ancien que j’ai pu.
      désolé


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2018 13:21

      @mmbbb
      assez d’accord, a part que avoir du respect pour MLP me parait assez surréaliste.
       smiley



      • Odin Odin 27 décembre 2018 12:49

        @olivier cabanel

        Bonjour,

        Je n’arrive pas à ouvrir le lien.

        En voici un autre, il montre bien que les israéliens commencent à comprendre qui est réellement Bibi. 

        https://lecourrier-du-soir.com/2018/12/24/israel-des-centaines-de-gilets-jaunes-envahissent-tel-aviv-et-exigent-la-chute-de-netanyahou/ ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 décembre 2018 13:04

        @Odin
        de quel lien s’agit-il ? tu ne te serais pas trompé d’article ?
        à+


      • Odin Odin 27 décembre 2018 13:32

        @olivier cabanel

        Si vous cliquez le lien, vous pourrez constater qu’il est similaire au vôtre, que je n’ai pas réussi à ouvrir, sur la contagion du mouvement des Gilets Jaunes dans d’autres pays.


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 décembre 2018 15:57

        @Odin
        ok... je ne voyais pas de quel lien il s’agissait.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 décembre 2018 11:17

        Bonnes fêtes à toi olivier. Quel bilan pour le successeur de Flamby : du cramé,...


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 décembre 2018 13:02

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          pour Hollande, c’est après avoir déclaré que son adversaire était le monde de la finance, ce qui a permis son élection, il a finalement découvert qu’il était un libéral, ami des banquiers... que tout s’est gâché.
          pour macron, c’est plus compliqué, en jouant sur le « en même temps », c’est à dire défendant une chose et son contraire, qu’il s’est totalement discrédité...et toutes les péripéties que nous connaissons : du 80 km h au « pognon de dingue », en passant par « la rue qu’il fallait traverser pour trouver du travail », on finalement ouvert les yeux de ceux qui allaient enfiler un Gilet Jaune. finalement macron est singulièrement dénué d’intuition. smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 décembre 2018 13:05

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          et bonne fin d’année bien sur ! smiley


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 décembre 2018 13:38

          @olivier cabanel

          Le peuple français ne né méritait pas mieux. Le Pape François a raison. L’humain est devenu avide, vorace. Pourquoi le destin nous offrirait-il un Bon Président. Dans la vie, tout se mérite. Macron est simplement à notre image. HELAS. 


        • Donatien Donatien 27 décembre 2018 13:59

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          .
          Vain Dieu elle a viré POLITOLOGISTE


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 décembre 2018 14:17

          @olivier cabanel
          A propos d’« en même temps », cela me rappelle la description du schizo par Guattari dont Taubira s’est inspirée : Extrait : Le schizophrène Il est enfant ou parent, non pas l’un et l’autre, mais l’un au bout de l’autre comme les deux bouts d’un bâton  dans un espace indécomposable. Il n’est pas simplement bisexué ni entre les deus, ni intersexué, mais transsexué. Il est transvimort, transparentenfant. (Editions de Minuit). Selon Guattari pour échapper à le névrose classique (ou, ou,) il était encore préférable d’être schizophrène. 


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 décembre 2018 15:58

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          à notre image ? justement pas...je n’oublie pas qu’au 1er tour, il n’avait récolté les voix que de 18% des inscrits...ne parlons pas du deuxième tour, puisque le choix était limité. rassurant non ? smiley


        • Le421 Le421 28 décembre 2018 09:44

          @olivier cabanel
          Et à LFI, on offrait le chaos, la sixième République, aider les nécessiteux, changer le bisness, etc, etc... C’était Castro, Chavez, Kim Jung Hun et Terminator réunis. Avec un zeste de Loki !! J’oubliais. Si, si, Loki... Et Macron, c’était Thor, évidemment !!

          Et malgré ça, presque 20% !!


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 décembre 2018 11:21

          Flamby paraît-il s’écrit Flanby... Bi-on, juste pour rectifier. OUI, oui, cela a son importance. Entre hai« n »e et a« m »our, de le désamour de ses électeur fut presque total.


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 décembre 2018 08:41

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            faut dire qu’il l’avait bien cherché... smiley 
            quand au gamin, séduit à 15 ans par une femme de 39 ans...il semble bien que tout est embrouillé dans sa tête...c’est un « en même temps » perpétuel.
            bref, il ne sait plus où il habite.
             smiley


          • Le421 Le421 28 décembre 2018 09:49

            @olivier cabanel
            C’est simple, ça s’appelle un dérèglement mental. Une psychopathie.
            Le pervers narcissique par définition.
            Le gars qui a été rejeté par sa mère et qui en épouse une autre de substitution.
            Un œdipe pur et dur.
            Cela a été maintes fois expliqué.
            Quand à l’aspect « technique »...
            http://osonscauser.com/qui-est-vraiment-macron/


          • zygzornifle zygzornifle 27 décembre 2018 12:16

            Manque plus que des mœurs douteuses et que l’on tombe sur tout le « pognon de dingue » qu’il a du planquer bien a l’abri des journalopes d’investigation ....


            • olivier cabanel olivier cabanel 27 décembre 2018 13:03

              @zygzornifle
              bah, les moeurs douteuses, laissons ça à la presse de caniveau. l’important n’est-il pas de découvrir les méfaits qu’il a déjà commis, et ceux qu’il s’apprête à commettre ? je pose la question...


            • HELIOS HELIOS 28 décembre 2018 01:48

              @olivier cabanel

              mefaits a commettre ?... pourvu que Benalla n’ait pas un malencontreux accident...


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 décembre 2018 07:40

              @HELIOS
              et si ça arrivait, on nous jettera à la figure la théorie du complot. smiley


            • Le421 Le421 28 décembre 2018 09:51

              @olivier cabanel
              Tss tss... Sûrement de la faute aux « gilets jaunes » !!
              Les cambrioleurs se font avoir parce qu’ils ont pris la mauvaise habitude d’en mettre...
              Pour passer inaperçu !!
              Fallait y penser...  smiley


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 décembre 2018 13:34

              C’est surtout notre propre BILAN. Et c’est, c’est assez nul. Le français lambda at-il vraiment mérité un bon président. Le Pape François a raison quand il dit ; l’humain est devenu vorace, avide (que l’on soit ou non pratiquant ou croyant).  Un peuple comme un couple ne peut accepter de vivre avec quelqu’un d’odieux. Comme ces bébés de mon rêve nageant dans une belle eau émeraude. C’est à nous de retrouver cette force d’amour qui alors attirera ceux qui en sont capables. Mais c’est à chacun de faire ce travail en lui-même...ET nous mériterons alors vraiment le Président qui nous convient. Il ne suffit pas de claquer des doigts.


              • Le Comtois 27 décembre 2018 19:09

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Le pape avant de faire la morale à tout le monde, il ferait mieux de faire le ménage chez lui et de vendre ses bagouses et tout l’or du Vatican, ça ferait des heureux sur terre...


              • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 27 décembre 2018 19:09

                A mon avis le bilan de Macron pour 2019 est tout tracé :

                Benalla ! C’est la peau de banane qui fera trébucher MACRON. Courage chers amis, ce président ne passera pas l’hiver . La fin de la république bananiére. Le carton rouge pour cette macronnerie de trop.


                • ticotico ticotico 27 décembre 2018 21:06

                  @Gauloise très réfractaire

                  « ohé, les gilets, il est parti, vous avez gagné ! »

                  Attention, Macron est un gros fusible, mais l’achever rapidement est la seule solution pour l’oligarchie, le seul moyen de préserver leurs privilèges...

                  Le retour médiatique de Benalla ressemble à une lettre recommandée pour un entretien préalable au licenciement...


                • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 28 décembre 2018 09:14

                  @ticotico

                  Je me faisais la même réflexion . On dirait que Macronella va se faire tirer les bretelles !


                • Le421 Le421 28 décembre 2018 09:52

                  @Gauloise très réfractaire
                  Faute de frappe ?
                  C’est « Macronalla », non ??


                • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 28 décembre 2018 11:08

                  @Le421

                  Excellent ! On va le rebaptiser ainsi smiley


                • ETTORE ETTORE 27 décembre 2018 23:06

                  Allez savoir si ce dévoué Benalla ne finiras pas comme « disparu  » noyé par un pistolet à eau ?

                  Bien sûr que cela serait gros ! Mais après tout....ce Harry Potter est visiblement capable de tant de transfuges.

                  C’est comme on dirait....une histoire de....balance.

                  On voit bien que l’équilibre n’est plus là où il devrait être.

                  Un larbin qui menace un président ? ( qui soit dit, a ENCORE disparu) Un chien de garde à qui « on » aurait donné l’ordre de mordre celui qu’il « protégeait » ?

                  Je crois que les gilets jaunes ont écrit la préface d’un roman bien noir.

                  Reste à savoir qui va finir de l’écrire, et qui va le.....mettre en vente !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 28 décembre 2018 08:39

                    @ETTORE
                    scabreux en effet cette histoire...je pense qu’il y aura de nouveaux développements sous peu...ces passeports réclamés et rendus...ou pas rendus...ces dictateurs rencontrés juste avant le passage de macron premier...etc


                  • Le421 Le421 28 décembre 2018 09:54

                    @ETTORE
                    Certains trésorier de dictateurs libyens ont fini dans le Danube avec des parpaings aux pieds... C’est pas un hasard si Macron consulte de plus en plus Paul Bismuth ces derniers temps !! Il lui emprunte ses carnets d’adresses !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès