• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron : l’inégalité en marche

Macron : l’inégalité en marche

 

Comment des idées qui paraissent généreuses sont créatrices d'inégalité et de frustration.

 Ce matin je m’apprêtais à lire le projet de loi que le gouvernement a déposé hier à l’Assemblée nationale afin de faire valider les mesures prises en réaction au mouvement des Gilets Jaunes. J’ai abandonné ce projet de lecture qui promettait d’être édifiant lorsque j’appris le résultat des négociations entre les syndicats de policiers et le ministre de l’Intérieur. Nous ne pouvons que nous réjouir de ce que les policiers bénéficieront de hausses de salaires substantielles et que les heures supplémentaires dues seront enfin payées ; en même temps quelle désolation pour les autres fonctionnaires notamment ceux de la santé eux aussi malmenés par d’épouvantables conditions de travail, sous-payés et dont les heures supplémentaires dues ne sont ni payées ni « récupérées ». Voilà l’inégalité en marche.

 Dans les mesures annoncées par le président de la République pour améliorer le pouvoir d’achat des « plus modestes » outre les approximations qui frisent souvent le mensonge et la duperie, on peut observer une foultitude de voies vers des inégalités de traitement. Ainsi, alors que le SMIC devait être augmenté de 100€, non seulement il ne le sera pas mais 45 % des salariés qui perçoivent le SMIC ne percevront rien autre que l’augmentation réglementaire de 1,8 % à laquelle s’ajoute la suppression des charges sociales. Ceux qui sont exclus le sont parce que l’augmentation ne portera pas sur le SMIC mais sur la prime d’activité. Il y a donc un écart de traitement par rapport à l’annonce présidentielle selon laquelle l’augmentation concernait le SMIC donc l’ensemble des salariés rémunérés au SMIC. Une fois cela posé on peut discuter de la prime d’activité et de ses conditions d’attribution, on verra que l’équité n’est pas vraiment au rendez-vous.

 Parlons CSG, et nous verrons que toute taxe porte en elle de l’inégalité en raison du calcul des seuils d’attribution ou de perception. Le gouvernement, relayé par les députés LREM comme des perroquets enrubannés, nous explique que les seuils choisis sont ceux qui lui paraissaient les moins pénalisants. Il demeure que la différence de conditions financières de vie entre un couple qui gagne 2700€ et son voisin qui a un revenu de 2710€ n’est pas véritablement différente. Et, c’est sans compter tous ceux qui ne bénéficieront pas du dégrèvement de l’augmentation imposée par Monsieur Macron en 2017 et qui voient leur pouvoir d’achat lourdement amputé. Dans cette surtaxation puis cette détaxation pour certains il y a plus qu’une question de pouvoir d’achat, il y a du symbole ; il y a désormais ceux qui ont travaillé et qui peuvent percevoir leur pension de retraite, et les autres qui aussi ont travaillé souvent aussi durement et à qui on refuse le droit à percevoir leur pension de retraite ; l’importance de la pension n’efface pas cette blessure symbolique.

 

 Parlons prime exceptionnelle : qui va la percevoir ? Sera-t-elle d’un montant significatif pour tous ? Bien sûr que non, certaines entreprises pourront verser cette prime, d’autres ne le pourront pas ; pareillement le montant variera suivant la capacité financière de l’entreprise. Était-il nécessaire que l’État ajoute de l’inégalité à une inégalité déjà existante ? Non content de cela le gouvernement en rajoute en demandant à la SNCF et à la RATP de verser cette prime alors que l’ensemble de fonctionnaires est écarté de l’octroi de la prime ; dans la fonction publique le salaire médian est de 1710 euros nets, c’est-à-dire que 50 % des fonctionnaires gagnent mois de 1710 euros par mois. Exit donc la prime pour les fonctionnaires, à moins que comme les policiers et les Gilets Jaunes ils deviennent « menaçants » alors le gouvernement reculera et paiera !

 Parlons heures supplémentaires défiscalisées et « désocialisées », en soi c’est plutôt une mesure attrayante mais est-elle une bonne mesure ? Les économistes sont partagés, comme d’habitude dirai-je, mais c’est une mesure par essence inégalitaire car seuls ceux qui sont appelés à faire des heures supplémentaires en bénéficieront, ils sont loin d’être la majorité des salariés. Parmi ceux qui ne bénéficieront pas de cette mesure : les enseignants, la plupart des agents administratifs des fonctions publiques, ceux qui suite à un accord d’entreprise pour le maintien des emplois effectuent déjà 39 heures hebdomadaires.

 Il est une inégalité dont on ne parle pas : celle entre les entreprises. Quelle que soit leur taille les entreprises qui verseront « la prime » bénéficieront de la défiscalisation, n’est-ce pas un cadeau fait aux grandes entreprises comme Total, LVMH… Il est vraisemblable que ces entreprises versaient déjà une prime de fin d’année, désormais elles ne paieront plus de charges sur ces montants, autant de bénéfices à répartir entre les actionnaires.

 In fine à travers ces mesures extrêmement génératrices d’inégalité, financière mais aussi symbolique, n’est-ce pas deux questions fondamentales qui sont posées : le juste niveau de salaire, la gestion des prélèvements publics.

 On demande à une partie de la population, notamment les retraités, de financer une partie des salaires à travers la prime d’activité financée par la hausse de la CSG. Je veux bien entendre qu’on ne peut pas augmenter les salaires mais alors clarifions les choses en instaurant un revenu universel de base qui remplacerait l’ensemble de toutes ces allocations sociales ? Quant aux prélèvements, soyons plus clairs parlons de l’impôt, il est grand temps de mettre notre système fiscal à plat, de supprimer les « niches fiscales », d’améliorer la progressivité, de revoir la nature des taxes dont certaines ne correspondent plus à une réalité tangible et surtout sont sources d’inégalité. La suppression, avant toute réflexion d’ensemble, de la taxe d’habitation a été le marqueur d’une erreur grave de gouvernance. D’abord parce que les modalités de cette suppression ne correspondent pas à ce qui était annoncé ; elle est progressive, elle laisse sur le côté de nombreux foyers, alors qu’elle aurait dû se faire en une fois. Avoir enclenché ce processus sans avoir pensé le remplacement c’est comme enlever un pilier porteur et disgracieux d’un bâtiment sans avoir envisagé au préalable par quoi le remplacer : l’édifice s’écroule. Une autre façon de travailler adoptée par ce gouvernement, à l’identique de ceux de l’Ancien Monde, c’est d’instaurer des taxes pour répondre au financement d’un problème et en même temps de créer un arsenal de possibilités d’exemptions ou des primes pour compenser ces taxes, là aussi ce ne sont que machine à créer de l’inégalité.

 Au bout, cette péripétie gouvernementale aggravée par l’incurie présidentielle à comprendre la société, montre que le Nouveau Monde fonctionne sur les mêmes bases, les mêmes modèles et les mêmes principes que l’Ancien Monde avec toutefois, facteur aggravant, une volonté farouche de complaire au « grand capital » et un renforcement de la logique comptable pour élaborer sa gouvernance. Les gens sortiront de cet épisode soit avec de la satisfaction s’ils appartiennent aux inconditionnels de la macronie, suffisants et imbus d’eux-mêmes, incapables d’empathie et tellement vérolés par le numérique et l’éphémère, ou pleine rancœur s’ils sont parmi les plus modestes de la société, éloignés du numérique, des transports en commun, des loisirs, des vacances…

 Ce moment fort de la vie sociale de la France nous a montré un incroyable déficit de gouvernance, une gestion d’amateur et un exercice par l’État de la violence légitime rarement vu dans ce pays.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Arogavox 20 décembre 2018 23:08

     Ce gouvernement achète des gilets jaune par catégories, avec l’argent public ! , non pas pour établir une confiance, une cohésion nationale, mais tout au contraire pour les diviser, et les décrédibiliser :

     100 euros à des smicards, et à ceux qui ont visé à la tête, dispersé certains manifestants manifestement pacifiques, 300 euros ! (ceux-là n’auraient jamais rien eu, en n’osant jamais se servir de leur devoir humain de désobéissance quand cela s’impose ! ... il n’auraient rien eu sans ce mouvement ! )

     et 0 euros à celles et ceux qui sont au chômage ou pire ! : complicité malhonnête avec ces jean-foutre qui les tiennent pour responsables d’un chômage de masse, pour fainéants et/ou ignares/incompétants .

      Pourrait-on s’y prendre autrement si l’on voulait rendre inéluctable une très profonde guerre civile ?!


    • Fergus Fergus 21 décembre 2018 11:13

      Bonjour, Arogavox

      « rendre inéluctable une très profonde guerre civile ? »

      On n’en est fort heureusement pas là, et ce n’est pas une « guerre civile » dont la menace pèse à la manière d’une épée de Damoclès sur l’exécutif, mais une insurrection dont les mouvements de décembre n’auront été que les prémices.

      Les mesures annoncées par Macron dont le caractère inéquitable a été parfaitement démontré par l’auteur de cet article n’ont à l’évidence pas suffi à éteindre le feu qui couve !


    • HELIOS HELIOS 21 décembre 2018 15:45

      @Fergus

      « rendre inéluctable une très profonde guerre civile ? »

      Cela fait pas mal de temps que je suis convaincu, qu’a l’instar des Etats-Unis, pour creer une entite continentale « UE », il faudra forcer les gens a la demander dans la douleur !

      L’histoire nous a montre que sans la guerre de secession americaine, jamais les 52 etats de « l’union » ne se serait regroupes.

      Je soupconne fortement une certaine bande de personnages a la fortune significative, sont prets a semer le chaos pour qu’emerge la volonte des peuples europeens a se regrouper autour de cette UE qui pourrait enfin -selon leur point de vue rentrer dans la cours des grands.
      C’est tres contestable car l’Europe telle qu’elle est deja une entite suffisament puissante malgres tout les coups bas de ses allies, et en plus dotee d’un modele humain respectueux de ses citoyens... helas ne rentrant pas dans le modele tout consumeriste... hors sol evidement.

      La democratie la-dedans est un ecueuil qui doit etre elimine et ce n’est pas par la force brute qu’elle va etre balayee.
      C’est avec beaucoup de subtilite que la pression est appliquee au fil des quinquenats en France et sous d’autres formes ailleurs. Helas, ce n’est pas assez rapide et c’est pour cela que ca fait peur.
      Nous voyons avec quelle force, les differents gouvernements des 27 sont traites lorsqu’a leur tete ne se trouve pas un homme de paille. exemple, l’Italie (et je ne dirais rien sur la Grece ou Chypre). Pour lItalie, avec une programmation budgetaire passant de 2,4 a 2,8%, Bruxelles en fait une maladie, alors que la France va passer de 2,7 a 3,2% sans souci !!!

      Le modele europeen original, avec son histoire, ses plaies et sa remarquables capacites culturelles fait peur a ces oligarques, ceux qui depuis Pompidou deconstruisent les avancees sociales definies par le conseil national de la resistance. Certes, tout n’etait pas parfait, mais la base est terriblement saine ce qui ne laisse que peu de place a la marchandisation de tout et la stratification des hommes afin d’en accentuer les affrontements.

      Et Macron, la-dedans... c’est tout simplement un petit pantin a qui, les puissants, ont donne la France comme jouet avec l’ordre d’en detruire tout ce qui, de pres ou de loin, peut servir de socle aux structures sociales. Et ne me dites pas que les miettes secouees de la napppe qui tombent sur les gilets jaunes n’en est pas la preuve. 

      Voila, le risque est connu, les mesures du gouvernement ne sont que courants d’air qui vont cesser a la tombee du jour.. et les contraintes, elles, seront gravees dans le marbre.

      Ce week end je recupere mon clavier ... merci de m’avoir lu.


    • izarn izarn 23 décembre 2018 15:15

      @HELIOS
      Comparer les USA à l’UE n’a aucun sens.
      Les nations européennes sont plus anciennes, de mille ans ou presque, que la république américaine. Qui en plus n’est qu’une ex-colonie européenne de langue et culture anglaise.
      Vouloir transformer les pays européens en fédération est complétement débile.
      Cela n’arrivera jamais. Et si il y a des guerres civiles, elles aboutiront qu’à l’inverse total !
      Se souvenir de l’emprise économique des USA sur l’Europe aprés 1918...La monnaie d’échange internationale devint le dollar à la place de la livre. Monnaies européennes, mark et franc, ruinées. Cartels de la chimie internationale controlées par la finance américaine....
      Total : Mussolini et Hitler.
      Et ces connards ont recommencé aprés la deuxième mondiale avec le gangster Monnet (Il s’enrichit grace à la Prohibition et la vente d’Armagnac à la pègre d Chicago) et autres pourris allemands...Voulant construire l’UE.
      Personne n’a de rêve européen désormais :
      On s’en branle et on s’en torche le cul !


    • Arogavox 20 décembre 2018 23:12
       La véritable indépendance ne viendra pas de la prise du pouvoir par quelques-uns, mais du pouvoir que tous auront de s’opposer aux abus de l’autorité. 
       Gandhi


      • JL JL 21 décembre 2018 08:57

        Je pense au doublement de la « prime à la casse » pour certains conducteurs !

        Pour lesquels ? Mystère.

         

        Je pense à toutes ces mesure fiscales et aux déplorables effets de seuil qui s’ensuivront !

         

        L’opacité de ces mesures et le mépris des injustices engendrées caractérisent un comportement mafieux.

         

         

        État et Mafias de concert : ‘’État et organisations criminelles sont-elles des structures concurrentes ? Pas nécessairement répond Raimondo Catanzaro. Portant son regard sur la Mafia italienne, le politiste analyse les conditions spécifiques dans lesquelles elle peut vendre son offre de protection.

         
        ’Le nouveau capitalisme est criminogène. Le capitalisme de type fordien, sans être parfait s’était révélé peu perméable aux fraudes d’ampleur macro-économiques. Le capitalisme actuel, par sa haute tolérance aux fraudes signe le retour du capitalisme sauvage des ’barons voleurs’ qui s’est imposé du 19ème siècle jusqu’au New Deal’’.
        JF Gayrault,

         

         

        Une organisation de type maffieux c’est une entreprise qui ne vit pas de son travail mais de celui des autres. En conséquence, le cœur de métier d’une organisation de type maffieux c’est le pouvoir sur les individus. Le corporatisme néolibéral, qui se définit par la collusion du pouvoir politique et du pouvoir économique (corporatisme), tient à la fois du fascisme par son pouvoir sur les hommes, et de l’organisation maffieuse par cet opportunisme légendaire dont l’histoire n’est qu’accumulation de faits.


        • JL JL 21 décembre 2018 13:31

          @JL
           
          Doublement de la prime à la casse, défiscalisation des heures sup, primes à l’emploi y compris aux fonctionnaires (!), etc. etc... ET suppression de l’isf ; Et flat-tax ; ET impunité pour les évadés fiscaux !!!
           
          Qu’y a-t-il au bout de toutes ces distributions de pouvoir d’achat non budgétisées ?
           
          Réponse : un prêt du FMI et les contraintes qui vont avec ! En bref, la tiers-mondialisation de la France.
           
           Merci Jupiter !
           


        • math math 21 décembre 2018 09:23
          Macron : l’inégalité en marche, hier mange dans un courte paille avec des photos de la photographe de l’élysée en noir et blanc..Encore une com. à la con de sa part..change pas le débile.. smiley

          • math math 21 décembre 2018 09:27

            @math...Aujourd’hui son 41eme anniversaire..concert de drag queens ce soir en son honneur dans le bunker..Brigitte lui a offert une ride de plus.. smiley


          • Shaw-Shaw Shawford 21 décembre 2018 09:34

            @math

            Tu verras que tu seras moins taquin inutilement pour son 42eme anniversaire !


          • Fergus Fergus 21 décembre 2018 11:16

            Bonjour, math

            Bof ! A une époque où l’image (au sens propre) est devenue l’un des principaux vecteurs de la communication, il n’y a pas là de quoi fouetter un chat. Tous les régimes  sans exception  ont recours à des mises en scène de ce type !


          • sound of sound of 21 décembre 2018 12:19

            @Fergus
            Donc pour toi tout va bien ? Si les autres font pareil alors ça va ? Et si on balance une bombe et qu’on opprime le peuple, comme dans les autres pays, ça te vas aussi ? smiley


          • Fergus Fergus 21 décembre 2018 14:34

            Bonjour, sound of

            Non, tout ne va pas bien !

            Cela dit, ne mélangez pas tout, on parle là d’un repas dans un Courtepaille, pas d’une bombe balancée dans la foule !!!

            Même en Scandinavie  où les politiques sont nettement plus vertueux que chez nous —, les gouvernants se livrent également à des mises en scène pour soigner leur image. 


          • sound of sound of 21 décembre 2018 23:40

            @Fergus

            Avec tout mon respect, je dois te dire que pour le prix d’un repas dans un « courtepaille » comme tu dis, beaucoup de gens tiennent la semaine faisant les courses à la calculatrice ! Donc oui c’est comme une bombe dans la foule car c’est pire que des miettes, c’est du vent ... Le gouvernement (pour être très vaste ! ) a la ferme intention de tenir sa feuille de route, ils feront juste plus de pose pipi, c’est tout !!! mais la destination ne change pas c’est évident ... Je suis toujours émerveiller de la naïveté certaine, issue d’une propagande médiatico-politique si magistralement orchestrée sur les mentales les plus simple ! formidable illustration smiley 


          • sound of sound of 22 décembre 2018 01:22

            @Fergus
             Je veux pas être lourd, mais les autres pays sur le fond n’ont absolument rien à voir sur la direction à tenir pour le gouvernement. Sur la forme c’est éventuellement discutable ... Et si tu crois que c’est en se comparant aux autres pays/politiciens, que nous arriverons à un semblant de solutions et d’égalité, j’ai peur pour l’avenir ainsi que ta santé mentale (je taquine) !!! La solutions je ne la connais pas, mais je sais qu’elle viens de l’intérieur ... Même si l’extérieur apporte parfois,un vent, une direction ... Sinon, c’est là que cela devient dangereux smiley


          • baldis30 21 décembre 2018 10:10

            bonjour,

             la question est de savoir si la loi votée en urgence sera revue par le Conseil Constitutionnel ?


            • Michel DROUET Michel DROUET 21 décembre 2018 10:53

              @l’auteur

              Très bonne analyse

              Diviser pour régner : c’est la segmentation théorisée par Sarkozy pour ses campagnes électorales. Ce qui est réjouissant c’est qu’il s’est fait battre la dernière fois dès les primaires.

              Alors mêmes causes, mêmes effets ? L’avenir nous le dira !


              • microf 21 décembre 2018 11:47

                Chaque francais devrait écouter et faire véhiculer autour de lui le point de vue de cet africain qui soutien les gilets jaunes.

                https://youtu.be/O7E8oJ_BUJ0


                • sound of sound of 21 décembre 2018 12:14

                  Ca c’est de l’article ! clair, net, précis ! tout est presque mis sur la table (dans les grandes lignes) ... Merci d’ailleurs pour cet article ! En toute modestie je me permet de dire que j’avais prévenu sur l’écart de se gouvernement afin de manipuler et diviser les foules ... Il est évident que 150 euros de plus pour les fonctionnaires de police c’est bien ! Mais regardons de plus près et réfléchissons un peu ... Quand le gouvernement donne aux policiers 150 euros alors que les autres on 100 euros (et encore ) avec un mois de manifestation ... Les flics eux ont 150 euros en 48h !! Y’a pas un truc qui cloche ? Puis honnêtement avec 150 euros de plus pour l’asservissement total et une remotivation des troupes pour nous taper sur la tronche, ni plus ni moins, c’est un bon investissement pour le gouvernement...

                  Au sujet du mouvement des gilets jaunes et la tournure des choses, ça me fait gerber car ils deviennent un parti politique, alors que la mouvance était justement apolitique ... Certain représentant (négociateur avec le gouvernement ) genre Mr Barnabas qui pour exemple, lui est fonctionnaire et sans affectation depuis 10ans, le tout payé a 2600 euros net /mois !!! C’est effectivement très représentatif du mouvement des GJ ??? Sans parlé de cette connerie du RIC qui de toute façon sera verrouillé ... Puis je trouve que pour un mouvement anti gouvernement ils ont (certains) beaucoup la parole dans les merdias qui sont eux même sous couvert de manipulation (on l’a vu avec France 3 et la pancarte, BFTM TV avec « i shot the shérif » et j’en passe) .... Puis pour finir nous avons tous vu les GJ insulter et réprimer ces même merdia jusqu’à parfois chasser ces meme merdias des manifs et rond points.... What ??? Et hier soir je vois « reportage en immersion de 5 semaine au seins des GJ » en exclusivité sur BFMTV ... Le gouvernement ne se cache même plus, ils se marrent bien smiley Franchement on va droit dans le mur... Mais peut être que que je me trompe est que vous pensez que tout ça va changer nos vies et mettre fin à l’injustice et l’ingérence ??? a choisir je préfère les histoire père castor, pas vous ??! smiley


                  • Shaw-Shaw Shawford 21 décembre 2018 12:20

                    @sound of

                    Le père Castor, j’en connais qu’un qui me les brise menu, c’est celui d’AV : un très célèbre tout en restant anonyme -quelle gageure n’est ce pas ? smiley - baveux parisien, et qui m’a bloqué sur Twitter !

                    J’en dis plus ?


                  • sound of sound of 21 décembre 2018 13:03

                    @Shawford
                    Je vois très bien oui ... Mais moi j’y peut suis nostalgique du père castor !!! Je remarque aussi que tu es sur tous les coups smiley ils sont quand même réactif a la dgsi, bon pas trop efficace mais on peut pas tout avoir ! c’est ça la France ... La bise au commandant smiley 

                    Ps : Oui dis en plus ça fait tellement de temps que tu es censé nous dévoiler je ne sais quoi ... à un moment la masturbation mentale faut arrêter smiley 


                  • Spartacus Spartacus 21 décembre 2018 13:06

                    Tout le shéma de penser du socialisme intello de gauche résumé.



                    Un shéma de vie de refaire le monde pour les autres avec comme principe systématique d’avoir des prestations plus avantageuses que le voisin et toujours payées par quelqu’un d’autre.


                    La France, ce dernier pays socialiste du monde, malade de son système de redistribution qui détruit la société pour les profit des abondés des rentes statutaires, et subventionnés de la gamelle de l’état.

                    Un joyeux concept ou les envieux voraces fonctionnaires qui en bénéficient le plus seront jamais rassasiés.


                    • sound of sound of 21 décembre 2018 14:00

                      @Spartacus
                      raisonnement plus que basique .. dommage y’ a de l’intention smiley 

                      Ou est le socialiste aujourd’hui ?
                      Qu’on fait soit disant les socialistes auparavant ?? Il avait une politique aux conséquences inverses sous couvert de socialisme ... Donc tu te plantes, le socialiste à proprement parlé n’as jamais réellement existé, cela n’as était qu’un tour de passe passe ...

                      Et puis sincèrement si on te retrouve ici à déblatérer des conneries, c’est que toi aussi tu n’es pas satisfait du système ... Ou bien tu es un TROLL 

                      Puis je serais curieux de voir ta situation sociale ainsi que ta mouvance politique ... Mais ça ... smiley


                    • William 21 décembre 2018 14:19

                      @Spartacus
                      Ce n’est pas véritablement socialiste, mais en tout cas la France est l’état le plus « redistributif » effectivement, et Macron qui voulait changer le système a finalement accentué cet aspect en augmentant la « prime » d’activité payée par le budget public, alors qu’en parallèle il a diminué les charges des entreprises et l’impot sur les bénéfices, ce sont donc les ménages des étages intermédiaires qui paient la facture. En outre, ces primes ont des conditions d’attribution qui tiennent parfois de la loterie (par exemple mieux vaut être séparés qu’en couple), et dont en tout ou rien au lieu de s’appliquer sur une fraction des revenus de chacun afin de ne pas créer des distorsions.


                    • William 21 décembre 2018 14:26

                      Le socialisme consisterait a minima en une répartition différente des revenus de l’activité économique : plus équitable en fonction des besoins, avec un partage plus favorable au travail par rapport au capital que ce à quoi a conduit la mondialisation financière, et avec une progressivité moins exponentielle vers le haut de l’échelle des revenus.


                    • Spartacus Spartacus 21 décembre 2018 16:55

                      @William

                      C’est rigolo cette cécité et négationnisme de ne pas voir que nous sommes en plein communisme.
                      Mikhaïl Gorbatchev expliquait déja dans les années 80 que la France était le dernier pays communiste… 

                      Un état interventionniste partout.
                      57% de la richesse produite accaparée par l’état.
                      La redistribution communiste profite aux privilégiés du système
                      L’impôt sur le revenu, à l’assiette hyperconcentrée
                      Surpopulation de fonctionnaires.
                      Les taux de prélèvement sur le travail les plus haut du monde
                      La bureaucratie la pire du monde.
                      L’expatriation massive des entrepreneurs et capitaux d’investissement qui fuient
                      Le choix dans chaque élection entre un fonctionnaire de gauche ou de fonctionnaire de droite.
                      Les universités et les sciences sociales et économiques aux mains des Marxistes.
                      La rengaine journalière de racisme anti-riche des castes d’état.
                      Une vie à crédit sur les générations suivantes.

                      Et les bobos sont dans le déni de vivre dans un pays socialiste de ce pays quasi soviétique.


                    • William 22 décembre 2018 15:10

                      @Spartacus
                      Le communisme correspond à une économie administrée où les moyens de production sont nationalisés, nous ne sommes absolument pas dans ce type de société. Par contre, effectivement nous sommes dans un système fortement redistributif, comme les pays scandinaves.

                      A propos des plus riches, les patrons japonais sont considérablement moins rémunérés que leurs homologues français, après cela vous direz que le pdg de Renault est victime du communisme nippon !


                    • Spartacus Spartacus 23 décembre 2018 00:57

                      @William
                      Nous n’avons rien a voir avec les pays scandinaves.
                      Ce sont des marchés libre. L’état ne possède aucune entreprise et n’intervient pas dans l’économie.

                      Suède, Danemark il n’y a pas de SMIC, pas d’emplois à vie et de fonctionnaires titulaires.
                      La retraite en suède est répartition et capitalisation.
                      La partie répartition est fonction des résultats économiques et varie chaque année en plus ou moins. ce n’est pas une rente étatiste.

                      Les patrons japonnais ne s’exportent pas. 
                      Les patrons occidentaux sont sur un marché. C’est le marché qui décide.

                      Le PDG de Renault est victime de sa propre fraude.

                      Goshn a pris une boite et en a fait le 1er producteur de voiture du monde.
                      Le PDG de Toyota, moins payé a perdu sa place de 1er.


                    • Spartacus Spartacus 23 décembre 2018 01:00

                      En Suède les écoles sont en concurrence. 
                      100% des gens payent des impots. 
                      Les riches sont moins taxés qu’en France
                      Et les Suédois et Danois commence a regretter l’état providence et sont actuellement en train de faire un virage à 180°.


                    • Ecométa Ecométa 23 décembre 2018 11:50

                      @Spartacus

                      La France un pays socialiste ....

                      Ce n’est pas possible, vous avez été conditionné, même lobotomisé pour ainsi vomir en permanence sur toute pensée simplement « sociétale » !

                      Si redistribuer autant d’argent, sur le budget de l’État, aux grosses entreprises privées, voire semi-privées (je les rajoute car je vous vois venir avec vos gros sabots... ), ceci, pour en faire ce qu’elles veulent, notamment distribuer du dividende au actionnaires, au nom d’un financiarisme sans aucune relation avec l’activité économique, pourtant ,elle, d’essence sociétale ; si vous appelez cela du socialisme c’est que votre boussole économico politique est largement déréglée !

                      Vous, l’ancien esclave : vous vous pensez libre ? Visiblement vous êtes prisonnier de votre propre délire, je vous laisse deviner de quoi vous relevez...


                    • gaijin gaijin 23 décembre 2018 12:01

                      @Ecométa
                      « Ce n’est pas possible, vous avez été conditionné »
                      pour spartacus tout pays disposant d’un état est socialiste .....quand la privatisation de la police et de l’armée seront terminées ( c’est en cours ) et toute loi remplacée par une ligne comptable alors le bonheur règnera sur terre ....
                      car adam smith seul est juste et grand et emmanuel macron est son prophète


                    • Shaw-Shaw Shawford 23 décembre 2018 12:03

                      @gaijin

                      Bouddha, l’autre pays du from âge ! smiley smiley


                    • gaijin gaijin 23 décembre 2018 14:03

                      @Shawford
                      je préfère les dames smiley smiley smiley


                    • Shaw-Shaw Shawford 23 décembre 2018 14:06

                      @gaijin

                      Apprends à surfer à Teahupoo

                      d’abord ! smiley smiley smileysmiley )


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 décembre 2018 14:12

                      @Shawford Et toi t’as les couilles pour y a aller lorsque la houle vient d’une dépression sud-est ?


                    • Shaw-Shaw Shawford 23 décembre 2018 14:17

                      @Aita Pea Pea

                      Carrément pas ! smiley

                      Même pas à Avalanche quand toi tu oserais y sortir ton longboard smiley ... quoique avec quelques cuba libre... la vie est trop courte.. ou pas (là c’est mon Arnaud qui me parle tout qu’à moi en moi qui t’le dit ! smileysmiley ) ! smiley

                      Mais comme je peux shaper et assurer le SAV de n’importe quelle planche qui irait par toute houle et quasiment toute vague même en tant que complet néophyte, je suis ZEN de chez ZEN ! smiley


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 décembre 2018 14:29

                      @Shawford

                      Mon neveu qui a un gros niveau la prend doucement...a mano ...lorsque qu’elle péte vraiment impossible sans se faire tracter . Sur Tahiti il n’y a pas qu’elle ...les hauts fonds de Arue .vagues énormes dans les bonnes conditions de houle .


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 décembre 2018 14:46

                      @FredericGuilbert82

                      Ce qui m’a paru con , c’est l’absence d’une once d’intelligence chez les deux militaires ...des gars qui avaient dix ans plus que moi ...bon c’était des marins ...lol


                    • Shaw-Shaw Shawford 23 décembre 2018 14:50

                      @Aita Pea Pea

                      Yep c’est comme @jelena, ille arrivera jamais, cette baudruche, à être pour de vrai du real N.O.M. !!!!

                      Alors que pour ATTILA/ATTALI, les jeux sont encore ouverts ! smiley smiley smiley


                    • ninportequoi 23 décembre 2018 15:13

                      gaijin

                      Parmi les pays ayant le moins de prélèvements obligatoires on trouve la Somalie, Madagascar, le Soudan. Donc des modèles de libre marché ou l’Etat à peu de leviers économiques et ou, évidemment, règle la prospérité libérale selon son prophète Spartacus.

                      A l’autre bout de l’échelle des prélèvements, on trouve la Suède ou le Danemark. Donc des pays communistes avec des Etats surpuissants ou règnent forcément misère et pénuries. Merde alors, Spartacus nous les propose en modèle...

                      Du délire effectivement...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès