• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron, la présidence oligarchique

Macron, la présidence oligarchique

Bien sûr, tous les gouvernements qui se succèdent depuis près de 35 ans servent d’abord les intérêts des plus puissants. Mais jamais peut-être un président et une majorité n’avaient assumé aussi clairement le fait de rouler pour l’oligarchie, ceux qui réussissent, par opposition à ceux « qui ne sont rien  ». Toutes les annonces de politique économique du gouvernement vont dans ce sens.

 

Tendre avec les gros, dur avec les petits
 
L’OFCE, pas vraiment des marxistes, a publié une note intéressante sur « La fiscalité du capital mobilier  » et « l’impact du prélèvement forfaitaire unique  » de 30%. La conclusion est sans appel : « cela coûtera 4 milliards d'euros aux finances publiques, provoquera une réduction fiscale de 2.6 milliards pour les 10% des ménages les plus riches de France et offrira un gain moyen de 4 225€ par an aux 1% des ménages les plus aisés  ». Bien sûr, le gouvernement semble temporiser pour certaines baisses des impôts des entreprises ou des plus riches, du fait du déficit plus important que prévu, qui leur permet de refaire un cinéma délirant sur la dépense publique, comme l’analyse Coralie Delaume.
 
Mais cela donne l’occasion à la majorité de geler les salaires des fonctionnaires, ou de lancer de nouvelles ventes d’actifs publics, en attendant la baisse de l’ISF, de l’impôt sur les sociétés ou de la fiscalité sur les revenus du capital, tout en facilitant les licenciements alors que 6 millions de Français cherchent du travail. Et pour couronner le tout, le gouvernement vient de reculer sur sur la taxe européenne sur les transactions financières, provoquant la colère d’Oxfam. La synthèse de ces quelques semaines est absolument effarante avec un ensemble de mesures au seul service de la petite minorité qui détient le capital, et au détriment de la grande majorité des travailleurs, si ce n’est sur la CSG.
 

 

Sauf que le transfert d’une partie des cotisations sociales sur la CSG sera en bonne partie financé par des personnes aux revenus modestes et que les revenus du capital les plus élevés pourraient en partie y échapper, par le PFU… Bref, au global, on peut se demander si cette majorité n’est pas celle qui est la plus au service des intérêts du capital des dernières décennies.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Sozenz 12 juillet 09:53

    oh , quelle découverte ....
    si une personne avant son élection n avait pas compris qui est macron et qui il voulait avantager et qui il veut trancher , c est qu’ il vient d’atterrir ou que ça n imprime pas bien .


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juillet 09:59

      @Sozenz

      vous m’avez doublé.

      Cela dit, Fillon proposait encore pire, et sans y mettre les formes, alors...


    • baldis30 12 juillet 10:07

      @Sozenz
      bonjour,

      je résume le macronisme en un néologisme existant : NEO-POUJADISME !


    • Sozenz 12 juillet 10:30

      @Olivier Perriet

      ah parceque mettre les forme ça change de comment vous vous faites mettre ?

      « très chere je vais vous enculer et sans vaseline » ça plait à certains peut etre ,
       c est vrai que beaucoup sont masos et tant qu’ il y a la forme ;, un coup de couteau dans le dos c’est acceptable .
      Mais P , relisez vos phrases et reflechissez . vous me rendez dingues en fait . ça en devient insupportable .
      Faut que j’ arrete de vous lire tous . que je m’extirpe de ce monde de dingues


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juillet 10:43

      @Sozenz

      Ben oui, mettre les formes, ça change presque tout :

      c’est ce qui distingue la démocratie de la dictature, par exemple, pas le bienfondé des mesures, puisqu’on peut facilement imaginer une dictature où le dictateur prendrait des décisions excellentes, mais tout seul, et une démocratie où les citoyens se planteraient régulièrement.

      J’ajoute que pour promettre « sans vaseline » à des électeurs, il faut être un peu fou pour penser que ça va passer. (ou alors on table sur le fait d’être opposé à Marine Le Pen)

      Vous avez d’autres questions comme ça ?


    • Pere Plexe Pere Plexe 12 juillet 15:39

      @Olivier Perriet
      Fillon et Macron sont de la meme écurie De Castries /médef /Bilderberg qui habilement avait deux bourins dans la course.

      Ces gens sont prévoyants...

    • Le421 Le421 12 juillet 20:45

      @Olivier Perriet
      Sauf qu’il y avait une alternative à gauche...

      Heu...

      Nooonnn !! Pas possible !!

      Vous, vous, heu, pensiez que le PS était « de gauche » ?
      Haaa boooonnn... D’accord !!
      Donc, les français ont voté Macron pour éviter Fillon !!
      En fait, à quelque chose près...
      Sauf que Fillon, pour cramer 400.000 euros d’argent public, il mets quelques années, Macron, une soirée...
      La classe, quoi !!
      Mais bon, Fillon, c’était pas bien.
      Toute la différence.
      Et les mêmes escrocs au pouvoir.
      Et les français vont encore se plaindre...

      Mmmmmm’béciles !!


    • Dzan 13 juillet 07:59

      @Sozenz
      Oh que si !
      Les couillons des classes dites moyennes aisées, sont celles qui ont le plus voté pur Macron
      Voila ce que dit l’OFCE des « mesures » macroniennes.

      Au moins six oreilles (trois paires) ont dû siffler ce mercredi 12 juillet, celles d’Emmanuel Macron, d’Edouard Philippe et de Bruno Le Maire, lorsque les économistes de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) ont présenté leur évaluation du programme présidentiel pour le quinquennat 2017-2022 [PDF]. Selon eux, ce programme aura en effet pour conséquence d’aggraver les inégalités de pouvoir d’achat et de retarder la décrue du chômage. (Challenges)


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 juillet 09:15

      @Le421

      Ah mais je ne ma plains pas car Mélenchon est assez imbuvable ; sa priorité affichée c’est faire une enième république parfaite dont on se fiche, puisque le système parfait n’existe pas.


    • scorpion scorpion 12 juillet 10:08

      Regardez comme il est heureux le Gattaz, le négrier en chef va pouvoir licencier et exploiter les salariés comme il veut. Le pied, le panard ! Au fait il n’a pas mis son pin :« Un million d’emploi créés... » Je serais curieux de savoir combien d’électeurs de Macron font se retrouver au chômage dans cinq ans...


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 10:20

        @scorpion

        Les 16% d’inscrits qui ont voté pour lui ne sont pas les plus exposés. Les victimes actuelles et futures sont surtout parmi les abstentionnistes qui ont compris que ce jeu de dupes était sans issue pour eux.

      • francois 12 juillet 17:03

        @Jeussey de Sourcesûre

        16 % + les abstentionnistes et et et... le reste ? vous jetez le reste à la Poubelle, ceux qui ne sont rien. Macron compatible ?


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 17:40

        @francois

        Excusez-moi pour le reste.
        Perso, je suis un « rien » abstentionniste.
        Si vous êtes un « rien » exprimé en-dehors des 16%,
        vous aurez droit au même traitement que les abstentionnistes : vous n’êtes pas charlie .
        C’est comme ça chez Jupiter.


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 10:17
        « ...on peut se demander si cette majorité n’est pas celle qui est la plus au service des intérêts du capital des dernières décennies. »

        Les précédentes majorités avançaient masquées ! Pompidou sortait aussi de chez Rotschild, Giscard n’était pas un prolétaire même s’il jouait de l’accordéon et Hollande jouait du pipeau quand il disait que son ennemi était la finance. Ce qui caractérise l’actuel président (et non pas la « majorité » qui est une fabrication bricolée sans ancrage et sans avenir mais ne représente pas du tout la « majorité » des électeurs), c’est son arrogance et son cynisme, son absence totale de ’complexes« , l’affichage sans fard de son mépris pour le peuple qu’il ne connait pas.

        Avant 1789, le pouvoir politique était au service de l’aristocratie et de la propriété foncière. Depuis 1871, il a toujours été au service du capital (entre les deux, il y a eu des hauts et des bas). Ce qui est flagrant avec ce président, c’est qu’il est en prise directe, c’est tout. Plus besoin de faux semblants ni de simulacres. La »majorité", elle, n’est qu’un notion très relative, maléable et maipulable.
         

        • Lugsama Lugsama 12 juillet 13:17

          L’ISF c’est estimé à moins 200 milliards pour les caisses de l’Etat depuis sa création, quel impôt idiot, je préférait une suppression total comme tous les autres pays du monde, la démagogie à un coup..


          • Pere Plexe Pere Plexe 12 juillet 15:49

            @Lugsama
            Une source sérieuse pour cette affirmation fantaisiste ?

            Question démagogie l’isf est effectivement un cas d’école 
            D’abord on le vide de sa substance et ensuite on dit « regardez : ça rapporte rien... »
            Et enfin on laisse croire qu’on le laisse en place mais on l’achève.
            Le réduire aux seuls biens immobiliers qui peuvent facilement échapper à cet impôt via une simple SCI ça c’est du foutage de gueule.

          • Lugsama Lugsama 12 juillet 16:34

            @Pere Plexe

            La commissions des finances du Sénat, le ministère de l’économie et des finances et bien entendu les avocats fiscalistes qui gagnent leur vie grâce à l’impôt « le plus idiot du monde » en vendant leurs conseils pour s’installer en Belgique, Suisse etc...

            On le vide petit à petit de sa substance car les politiques n’avaient pas le courage de le supprimer de peur de passer pour des « amis des riches ».. Comme si être riche était une tare.

            Macron ne le supprime pas totalement à ce que je voit, bien dommage.

          • Pere Plexe Pere Plexe 13 juillet 11:33

            @Lugsama
            Concernant la Suisse elle a un équivalent à notre ISF.

            Pour le reste j’attend toujours une étude économique sérieuse sur le coût supposė de cet impôt 
            En général les comiques qui avance un chiffre se contentent d’additionner la perte que représente la désertion des grosses fortunes...sans jamais imaginer qu’ISF ou pas un bonne part de ces opportunistes fiscaux auraient de toute façon fait en sorte de ne pas le payer.
            Et oubliant opportunément qu’il serait tout à fait possible d’exiger le payement de cet impôt par ces profiteurs : les usa le font pour leurs nationaux.

          • zygzornifle zygzornifle 12 juillet 15:33

            Bah avec lui les sans dents d’Hollande deviendront les sans gencives de Macron .... Hé oui il y a encore a gratter dans la bouche des pauvres , ensuite il y a l’os de la mâchoire si il veut aller encore plus loin ......


            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 17:41

              @zygzornifle

              quand les dents se déchaussent, est-ce que ça sent aussi mauvais que pour les pieds ?

            • zygzornifle zygzornifle 12 juillet 15:36

              Pour avoir son Macron Gattaz a utilisé la GPA , on croyait qu’il avait une bosse dans le dos mais non c’était Macron dans sa poche de champagne cuvée Rothschild (pas de placenta ça fait trop populiste) .....


              • francois 13 juillet 07:30

                Herblay


                Rien de neuf depuis la nuit des temps. Billet trompeur qui voudrait faire acroire qu’il fut un temps béni. P’tête 81-83 mais pas sur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires