• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron : les vieilles idées dépassées de la nouvelle star politique

Macron : les vieilles idées dépassées de la nouvelle star politique

Et si la bulle du microcosme parisien n’en était pas une  ? Après tout, plusieurs milliers de personnes sont venues à Lille écouter la nouvelle star politique. Les audiences qu’il draîne interrogent, même si, à ce stade, cela ne préjuge pas, heureusement, ce qui sera fait dans les urnes. Car celui qui se présente comme un candidat anti-système en est en fait la synthèse du pire.

 

Le pire du passé à peine remaquillé
 
A Lille, la nouvelle star de la politique s’est risquée à un grand écart absolument hallucinant dans ses hommages, allant de Pierre Mauroy et Martine Aubry, à Jean-Louis Borloo, en passant par Xavier Bertrand ! Il a évoqué le Général de Gaulle et sans doute le pire de ses opposants, François Mitterrand, tout en donnant la parole à Jean-Paul Huchon et Jean-Paul Delevoye, ancien ministre de Jacques Chirac. Bref, Macron mange à tous les râteliers. En bon fils politique de François Hollande, il fait une synthèse totalement indigeste qui a plus à voir avec le gloubiboulga de son enfance. Sa jeunesse peut camoufler ces énormes ficelles pour le moment, mais cela ne durera pas longtemps.
 
Non content de ne rien inventer sur la synthèse façon premier secrétaire du PS, son passage à Berlin nous montre qu’il n’a rien inventé non plus sur le fond. Au grand bonheur des eurofanatiques incapables de se remettre en cause, il a ressorti la petite soupe rance selon laquelle « il n’y a qu’au niveau européen qu’on créera des champions. On peut faire un Google européen, un Google français n’existera jamais  ». Manque de chance, aucun Google européen n’existe, alors qu’il existe des champions français dans la nouvelle économie : Blablacar, Meetic, Venteprivée… Comme le dit Eric Verhaege, encore un qui ne propose que son impuissance et par conséquent l’allégeance à Berlin.
 
Et il ne veut tellement plus rien faire qu’il ose dire que « l’Europe est le seul moyen crédible de protéger nos populations  » après des décennies qui ont démontré l’inverse et où les eurofanatiques n’ont cessé d’évoquer et promettre cette protection qui n’est jamais venue dans aucun domaine. Bref, il nous ressort le plus ridicule du discours du centre mou. Et pour couronner le tout, il s’est à nouveau permis des propos méprisants en évoquant « l’alcoolisme et le tabagisme (du) bassin minier  ». Avec un tel candidat, pas étonnant que son porte-parole se sorte d’un débat contre François Ruffin par un gros mensonge. Quand le fond n’a aucune importance, on peut raconter absolument n’importe quoi.
 
Mais alors, pourquoi le candidat est-il si haut dans les sondages, au point d’attirer des personnes venues de sphères pourtant très éloignées ? D’abord, il convient de relativiser car on sait que les sondages de janvier n’ont qu’une valeur limitée et que la bulle hivernale pourrait bien exploser. Néanmoins, par-delà le profond rejet que m’inspire ce personnage, malheureusement, il faut aussi prendre en compte le paysage politique, bien peu réjouissant, qui s’offre aux Français. Entre les fossiles du PS, le père fouettard ou l’entreprise politique familiale Le Pen, ne sommes-nous pas exposés au risque qu’un tel candidat finisse par gagner, même s’il est le choléra face à différents bacilles de la peste  ?
 

Espérons que, dans la dernière ligne droite, les Français se rendent compte qu’il n’est qu’une variante un peu plus libertaire de son mentor en partance pour la retraite, avec les mêmes défauts, auquel il ajoute une arrogance crasse qui dépasserait celle de Sarkozy s’il venait à être élu en 2017. Reste à espérer qu’il soit renvoyé à ses études et que le vainqueur soit moins pire que lui, ce qui n’est pas évident

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 janvier 11:10

    M. Macron n’est pas « réactionnaire », il ne propose pas le retour de vieilles lunes du genre ancien régime ou second empire il est simplement « conservateur » et oeuvre au maintien en place des structures qui constituent les assises de ses employeurs : les banquiers et le MEDEF.


    Aujourd’hui, il semblerait que les notions de conservateur/progressiste aient encore un sens alors que celles de gauche/droite n’en ont plus.


    • Alice Alice 18 janvier 23:28

      @Jeussey de Sourcesûre
       
      Je ne pense pas que ce soit çà.
       
      Pour la primaire de Droite Juppé était le favori des médias.
       
      Maintenant les médias misent sur Macron.
       
      Il serait leur favori quel que soit ses idées, conservateur ou pas.


    • Art50 Art50 19 janvier 08:01

      @Jeussey de Sourcesûre
      Copié-collé d’un commentaire que j’ai posté il y a peu :
      J’espère qu’au moment opportun , beaucoup se chargeront de rappeler aux Français ce que ce « play-boy en costard » a dit au sujet du principe même de l’élection donc de la démocratie :
       _________« être élu est un cursus d’un ancien temps » (Septembre 2015)
      en lui demandant pourquoi il se présente , paradoxalement , à une élection.
      °
      Je vois dans ce type un « p’tit Napoléon » en puissance.


    • Abou Antoun Abou Antoun 18 janvier 11:20

      Macron est la réincarnation de Hollande, qui sorti par la porte rentre à nouveau par la fenêtre. Même cursus, même formatage, même credo, mêmes allégeances.
      Je ne vois pour le moment qu’une différence au niveau hormonal, le ’vieux’ est travaillé par le démon de midi et pour le ’jeune’ c’est encore un peu tôt.


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 janvier 11:34

        @Abou Antoun

        le jeune souffre d’Anililagnie


      • Abou Antoun Abou Antoun 18 janvier 11:58

        @Jeussey de Sourcesûre
        1953 était un bon cru..


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 janvier 12:18

        @Abou Antoun

        justement, ce n’est pas du tout un bouilleur de cru : il fait plutôt dans la beldoche !

      • Abou Antoun Abou Antoun 18 janvier 12:19

        @Orange Skink 42
        Bof !


      • Abou Antoun Abou Antoun 18 janvier 12:26

        @Jeussey de Sourcesûre
        Si c’est planifié, c’est un génie, il faut l’élire. Marier la belldoche c’est le bon plan si elle a de beaux restes, du fric et des filles. A l’abri du besoin pendant tes jeunes années, profitant de l’expérience de Madame (comme disait Brassens, sans technique un don n’est rien qu’une sale manie), et .... cerise sur le gâteau ....quand le démon commence à te travailler, ben t’as tout ce qu’il faut à la maison. Elle est pas belle la vie ?


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 janvier 16:54

        @Abou Antoun

        Il parait qu’il fait un malheur chez les lectrices de « Notre Temps ». (lien)


      • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 11:21

        Laissez le être élu président et on regrettera Sarko-Hollande ....


        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 janvier 11:25

          Bonjour,

          Tous ces politicards rament à contre-courant de l’Histoire.
          L’Histoire n’est pas du côté de Macron, ni de Fillon, elle est plutôt du côté du Brexit,en Angleterre, et demain la France quitteral’UE, le « machin », soyons-en certains, et nous serons du coup bien débarrassés de cette classe politique totalement obsolète, qui se réclame des plus ringardes des théories économiques : les Von Mises, les Hayeck, les Friedman, les Stigler, etc... Tous ont produit des pavés pour diffuser leur conception ultra-libérale de l’économie, en fait de la Finance, pour dénigrer le contrôle et la régulation des Etats. Ce modèle ultra-libéral est entrain, devant nous, de se casser la figure. Malgré la guerre des formules et des mots que mènent les Gattaz, les Macron, les Fillon, et autres phénomènes médiatiques gonflés à l’hydrogène télévisuel. 

          Ces gens-là ne désespérent pas de vouloir continuer malgré la défaite de la pensée ultra-libérale, à nous imposer un modèle désormais dépassé. Oh ! Ils essayent, il tentent, mais tout indique que les curseurs en leur faveur sont à minima. Si Macron fait du buzz sur les écrans, avec ses creux discours, son bilan, lui n’est pas creux, il est à porter au négatif de la classe politique qui se traîne de mandature en mandature depuis des decennies maintenant.

          La loi Travail, le 49/3, la destruction de la Sécurité sociale, la paupérisation de la France, des Français et l’enrichissement d’une classe politique complètement dévoyée.

          Et l’Histoire se fera malgré eux, contre eux et sans eux !


          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 janvier 11:30

            Le « French Obama » d’après sa nouvelle porte-parole, Laurence Haim smiley


            • fatizo fatizo 18 janvier 11:32

              @bouffon(s) du roi

              Est-ce vraiment un compliment ? 

            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 janvier 11:51

              @fatizo

              Loin d’être un compliment, c’est une stratégie !


            • LE CHAT LE CHAT 18 janvier 11:57

              la différence avec Hollande , ce que quand Flamby se tape des plus jeunes , lui se tape une vieille !

               smiley  smiley  smiley


              • Abou Antoun Abou Antoun 18 janvier 12:37

                @LE CHAT
                Je n’en vois pas d’autres non plus. Il semble que ce soit dans ce domaine que Macron manifeste quelque originalité, le politicien mâle lambda ayant plutôt de l’appétit pour la chair fraîche. Enfin il y a peut-être d’autres raisons, Macron n’est peut-être pas très à l’aise en deux roues.


              • meslier meslier 18 janvier 12:17

                le tube de l’année avec Macron  

                https://www.youtube.com/watch?v=xeDKyl04G74


                • Abou Antoun Abou Antoun 18 janvier 12:40

                  @meslier
                  Johnny a trouvé son maître, ferait mieux de raccrocher. Macron s’ouvre des portes, si la politique foire, restera le show-biz, une rock-star est née !


                • Trelawney Trelawney 18 janvier 13:03

                  Et pourtant Macron n’est pas nouveau



                  • troletbuse troletbuse 18 janvier 15:14

                    plusieurs milliers de personnes
                    Après tout, un millier de personnes, ça ne fait que 20 bus de gogols profitant d’une excursion gratuite.


                    • novo12 18 janvier 22:32

                      Macron Young leader, le siècle, Bilderberg comme Hollande.


                      • kssard kssard 19 janvier 00:26

                        Macron,

                        Celui qui le jour de sa nomination au Budget disait « Avec moi, j’aimerais que les Français aient tous envie d’être milliardaire (oubliant du même coup l’insulte portée aux 7 millions de pauvres du pays),

                        Celui qui à Chateaulin en Bretagne face aux 800 salariés de l’abattoir Gad menacés de licenciement, disait »ça ne va pas être facile de les reclasser car la plupart sont illettrés" (putain la honte !!!)

                        Non franchement c’est un pur FAKE crée de toute pièce par les merdias pour prolonger le Système (Europe, monnaie de singe, paradis fiscaux, précarisation de peuples, oligarchie financière etc, etc...)

                        Un candidat comme cela, c’est des croquettes et à la niche...Encore une fois, la preuve que les médias ne font plus leur travail et sont totalement au service du système en promouvant des artefacts de cet acabit.

                        Il me fait un peu penser à Madelin et Leotard, les ultra libéraux des années 80 et 90. Au fond par delà un libéralisme débridé il n’avait rien d’autre à proposer que leur supposée modernité et leur jeunesse. ça ne fait pas un programme tout ça et Macron c’est tout à fait ça il transpire le Fake.

                        Une idée on dé-Fake et on tire la chasse !!!


                        • kitty-cat kitty-cat 19 janvier 08:47

                          Macron dans toute sa splendeur : https://www.youtube.com/watch?v=0CMD7f71kRY smiley



                          • ENZOLIGARK 19 janvier 14:08

                            Paul Giacobbi : « Avec un PS qui s ’ effondre , Macron est le bon candidat  » ( corsematin . com du 18 / 01 / 17 ... ) ... . ... N ’ ALLEZ PAS LIRE LES COMMENTAIRES ... , NI LIRE ou RELIRE ... les Dossiers du Canard enchaine No 128 CORSA NOSTRA ..... . ... AFF ИСС ...


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 20 janvier 04:13

                              Bonjour,
                              .
                              Manuel Macron est l’arme de l’oligarchie financière qui veille à ce qu’on ne retrouve pas le chemin de la démocratie !
                              .
                              L’homme qui est familier avec le système des chaises tournantes, passage d’un établissement financier privée vers la politique, pour remplir sa mission, puis quand le temps est venue de retourner chez un établissement financier, pour retrouver sa récompense, d’avoir su faire primer les intérêts privées (de l’oligarchie financière) sur l’intérêt général.
                              .
                              Il sera le garant que l’intérêt général ne prendra pas le dessus sur les intérêts privées, celles des multinationales et du monde de la finance !
                              .
                              L’oligarchie financière n’a pas de problème pour fabriquer des produits qui ont pour but, de maintenir « l’esclavage moderne » de veiller à ce que le NAIRU remplisse sa fonction, à ce que le chômage ne baisse pas !
                              https://www.youtube.com/watch?v=_x1eck6ZHks
                              .
                              « Déjà avant l’officialisation de sa candidature le 16 novembre 2016, l’ancien membre du gouvernement avait organisé plusieurs collectes de fond pour son mouvement. Paris Match avait notamment assuré en mai dernier qu’Emmanuel Macron alors ministre de l’Économie »aurait levé près de 10 millions de livres sterling« (environ 12,75 millions d’euros) lors d’un déplacement à Londres. »
                              http://www.lci.fr/elections/emmanuel-macron-comment-va-t-il-financer-sa-campagne-2016777.html
                              .
                              Si non, comment il aura pu organiser son meeting à Paris, pompeusement financé par l’oligarchie financière.
                              .
                              Le « Golden Rothschild Boy » est financé par la City de Londres ....

                              Et en tant que mondialiste il à en prime un accès PRIVILÈGE à toutes les grandes chaines médiatiques ce qui n’est pas le cas de l’UPR, parti politique anti-mondialiste, ainsi toutes les autres petites partis politiques qui ont tous disparu des antennes de télévision !
                              .
                              La France est un pays qui est occupe, assiégé, par le monde de la finance !
                              Rejoignez le mouvement de la libération de la France
                              http://www.upr.fr
                              .
                              .


                              • zygzornifle zygzornifle 22 janvier 10:22

                                pas plus dépassé que par les idées LRPS .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès