• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > MACRON PREUVES qu’il était ministre pour le RACHAT de (...)

MACRON PREUVES qu’il était ministre pour le RACHAT de SFR

 

LES FAITS SUR MACRON

MINISTRE DE L'ECONOMIE LORS DU RACHAT DE SFR PAR NUMERICABLE

 

La transaction entre SFR et NUMERICABLE a fait jaser, MACRON a déclaré qu'il n'était pas ministre au moment de cette transaction et ceci pour plusieurs raisons. Tout d'abord car il ne veut pas être associé à DRAHI RMC BFM SFR, ensuite car c'est un échec d'avoir cédé SFR à NUMERICABLE, et enfin en niant sa participation, il permet de se déresponsabiliser dans cet échec français, il n'était pas concerné et donc incapable d'intervenir. Or, tout est faux.

Premièrement, il était numéro 2 du cabinet présidentiel de l'Elysée au commencement des NEGOCIATIONS, couvé par Jean-Pierre JOUYET. Le cabinet présidentiel, notamment le poste de numéro 1, autrement dit le secrétaire générale de l'Elysée est au dessus du Gouvernement, en terme d'influence il équivaut au Premier ministre. C'est la hierarchie, la dynamique institutionnelle, c'est indéniable. En conséquence, Emmanuel MACRON entre 2012 et 2014 en tant que numéro 2 de l'Elysée était au cœur de ces préoccupations. Et c'est bien pour cette raison qu'il a été nommé ministre de l'Economie poussant vers la porte de sortie Arnaud MONTEBOURG. Cette arrivée de MACRON à l'été 2014, a ouvert d'autres portes, celles des investisseurs étrangers tels que GENERAL ELECTRIC, NUMERICABLE, HOLCIM, KMD, NOKIA etc...

Deuxièmement, le domaine de prédilection de MACRON est l'économie, il est donc farfelu de penser qu'il s'occupait d'autres choses que d'économie à l'Elysée ou au ministère du même nom. Bien entendu qu'il était au courant de ces transactions. D'autant plus que le banquier de ALSTOM ou TECHNIP était son ancien employeur, Rothschild & Cie. Conflits d'intérêts... ? ouh le gros mot, non c'est un complot.

Deuxièmement, la fin des négocations et l'accord « sous conditions » de l'autorité de la concurrence sont tombés le 27 octobre 2014. Qui était ministre de l'Economie à cette époque ? Emmanuel MACRON. Le président ainsi que les membres du collège de l'autorité de la concurrence sont nommés par le président de la république sur rapports du ministre de l'Economie. Bruno LASSERRE (ENA) a été président de l'autorité de la concurrence pendant 12 ans (2004-2016), un record. Le plus long mandat à la tête de cet organe du ministère de l'Economie parmi les huit autres présidents depuis 1963. L'accord contractuel du 27 octobre 2014 nécessitait encore la signature de deux représentants de NUMERICABLE et de ALTICE auprès de l'autorité de la concurrence. Emmanuel MACRON aurait pu, comme le voulait MONTEBOURG, s'opposer à cette vente grâce au décret « MONTEBOURG » limitant les investissements étrangers dans certains secteurs d'activités. Or il ne s'y est pas opposé.

 

Protocole d'engagements entre l'acquéreur et l'autorité de la concurrence à votre disposition, spécial pour les fadas de...contrats :

http://www.autoritedelaconcurrence.fr/pdf/engag/14DCC160lettreengagements_version_publication.pdf

 

Troisièmement, un article anodin ? Non puisqu'il confirme encore ce que nous devrions tous savoir, Emmanuel MACRON était ministre de l'Ecomonie au moment du deal entre SFR et NUMERICABLE. Un article de BFMTV daté au 12 novembre 2014 intitulé « Bercy donne son feu vert au rachat de SFR par NUMERICABLE » nous rapporte que le ministre de l'Economie a béni ce rachat en donnant son feu vert le 28 octobre 2014.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/bercy-donne-son-feu-vert-au-rachat-de-sfr-par-numericable-846083.html

 

Quatrièmement, le document financier 2015 de la société NUMERICABLE SFR incluant le rapport financier annuel, nous indique que la fusion acquisiton a été finalisé le 27 novembre 2014 après l'acquisition de la totalité du capital SFR auprès de VIVENDI. Fin de l'histoire SFR. Reste un relent de complot, je sais... cherchez alors.

 

PAGE 4 : 1.1.2.1 Histoire de Numericable :

http://www.sfr.com/sites/default/files/Finance/Documents-financiers/16062016_numericablesfr_ddr_2015_fr_1606f.pdf

 

Enfin, l'apothéose, lors du grand débat l'opposant à Marine LE PEN, Emmanuel MACRON a menti, la preuve en direct ici même, cliquez sur ce lien replay du grand débat ci-dessous et calez vous sur le temps de parole de LE PEN à 4 minutes 30, MACRON coupe la parole à LE PEN sur le thème de SFR BFM DRAHI, pas sur une autre thématique. Elle venait d'enchainer 2 minutes d'intervention sans être coupé par le candidat d'En Marche ! Il a été subitement réveillé par la sonnerie SFR. Sa réponse, aucune, juste une pirouette sur autre un sujet. Ensuite, le temps de parole de MACRON à 5 minutes, écoutez... : « je n'étais pas ministre quand SFR a été vendu » (c'est un complot contre vous MACRON). En même temps, admirez l'aplomb du personnage et son expression, c'est quoi un MACRON menteur, c'est ça :

 

https://www.youtube.com/watch?v=VYXhy7Om0gs

 

Conclusion lapidaire, le Président de la République française Emmanuel MACRON a menti sur un sujet capital en réfutant le fait qu'il était ministre lors du rachat de SFR par NUMERICABLE. Prenez note et réagissez.

 

 

N.B :

Un autre sujet mériterait d'être débattu, pourquoi est-ce que la vente de SFR à un israélien résident suisse est-elle une erreur ? Et qu'est-ce qui a été vendu exactement ? Des chaussettes, des frites, des téléphones, sans blague ? Quoi ?

 

 

FD Free Democracy


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 27 juin 10:43

    encore un tour de passe passe d’un politique qui n’est pas mieux que ceux qu’il a critiqué et remplacé.....


    • Leonard Leonard 27 juin 12:59

      Un politique qui ment... 


      Alors ça !

      Pompidou avait des maîtresses 
      Giscard des diamants
      Mitterand une fille cachée
      Chirac un compte au Japon
      Sarkozy un ennemi soudain : Kadhafi 
      Hollande etait l’ennemi de la finance 

      Et Macron pour incarner le changement aurait menti ?

      Non......

      • FreeDemocracy FreeDemocracy 27 juin 20:18
        @Leonard

        Bonjour,

        C’est bien d’avoir une large vision des choses mais je me demandais vraiment l’intérêt d’une telle intervention, vous énoncez des poncifs, rien d’autres, dans l’unique but de banaliser les propos d’un article. Dites moi c’est à quel moment que vous allez comprendre l’objectif d’une CRITIQUE car moi personnellement je suis rodé aux pirouettes de ce genre. Fuite en avant.

        Avez vous vu ces éléments ailleurs ? Non, absolument, pas non, tous regroupés dans un même article avec CES DOCUMENTS ? Non plus, enfin vous pouvez toujours dire le contraire monsieur et on fera un test ensemble ensuite ? Juste pour démontrer que vous êtes, non seulement une sorte d’usurpateur mais aussi une personne qui ne cherche que le conflit pour le conflit car vous n’avez rien d’autres à faire ?


        Je ne comprends pas votre démarche mais je vais vous répondre.... Vous allez voir, vous allez vous demander très certainement le rapport entre ma réponse et votre commentaire, tout comme je me demande le rapport entre votre commentaire et mon article ? Sauf que je fais un effort pour faire un lien entre tout ce marasme.

        De cette manière là :

        Donc Pompidou 1 mandat VGE 1 mandat pour 2 candidatures (souvenirs) Mitterrand 4 candidatures pour 2 victoires Chirac 2victoires et 3 candidatures idem SARKOZY 3 essais mais 1 victoire et HOLLANDE 1 mandat 1 candidature.... (idem MACRON)

        MACRON 50 jours de présidence, c’est pas mal dites moi, et une carrière de 5 ans comme haut fonctionnaire de l’état depuis 2012, vous voulez comparer un nain et un géant aussi ?

        Sinon comme vous connaissez toutes ces affaires sur le bout des ongles et que vous n’énoncez pas de poncifs comme je le dis plus haut dans mon commentaire, je vous propose de faire un article pour chacune de ces personnalités historiques, de développer autour de tout ça, ça sera intéressant auquel cas c’est du vent. Vous n’êtes alors que bon à sortir des SLOGAN.

        Je finirai en vous disant que je parle d’un cas particulier démontrant par A + B la supercherie du type MACRON, ça vous plait pas ? pas mon problème, la réalité est ce qu’elle est moi je la subis et vous aussi... 

        Et merci encore...

        Des idées de débat sur ce sujet ? Juste au cas où...

        SFR NUMERICABLE qu’est ce qui a été acheté ?

        Qui sont les protagonistes de la transaction, coté BOUYGUES et coté NUMERICABLE à l’époque, histoire d’approfondir les choses et de comprendre les stratégies de chacun. SFR pas chez BOUYGUES c’est pour le moins une sacrée bévue en matière stratégique et de défense, ah mais j’en reviens à qu’est ce qui a été vendu !

        Pourquoi MACRON ment-il autant sur ce sujet relativement anodin, une transaction entre 2 firmes ? Un complot oulala ? Pourquoi mentir ? Hum ?

        Admirez ensuite le jeu des chaises musicales entre privé/public, SFR, NUMERICABLE, ALTICE et gouvernement fr/soutien MACRON comme Bernard MOURAD, ça peut poser d’autres questions aussi ? MOURAD banquier Morgan Stanley pendant la transaction SFR puis PDG de altice media puis démission pour rejoindre En Marche et MACRON (un ami de plus de 10 ans selon les journaleux).

        Et merci encore, continuez à me mépriser avec votre ton ironique, c’est toujours aussi agréable

      • Leonard Leonard 28 juin 07:37

        @FreeDemocracy

        Si tu supportes rien... tu peux soir t’exiler. Soit arrêter de répondre des pavés aussi long que rebutant...

        Dans tous les cas ça changera pas la face du monde...

        Tu vas bien t’entendre avec le panda toi...

      • FreeDemocracy FreeDemocracy 29 juin 23:10
        @Leonard
        encore vous et toujours le même tintouin ? bah écoutez les gens intéressants m’intéressent les autres non, oui j’ai découvert le panda et j’ai lu des choses très intéressantes ET instructives, qui remplissent un être de quelque chose d’autres que des comment dire ? niaiseries ... pour être aimable, merci quand même

        c’était pas trop long ? 

      • Leonard Leonard 29 juin 23:26

        @FreeDemocracy

        Abuse pas trop des multis hein...

      • HELIOS HELIOS 27 juin 23:33

        le problème est clos.


        Comme pour la main de T Henri lors du match de foot de qualif en Irlande.
        Peu importe ce qui s’est réellement passé, l’essentiel c’est que les gens aient voté et qu’il soit elu.

        Alors reparler indefiniment de ce probleme de sert a rien, il est président, point barre, nous l’avons pour 5 ans et de plus il s’est construit une majorité parlementaire taillée a sa mesure... allelluya !!!

        Si au moins cela pouvait vous servir de leçon, pour la prochaine, fois, ou bien, au minimum, que vous acceptiez tous votre erreur en ne vous plaignant pas de votre choix, apres tout, pour avoir 60% des votants, ce n’est pas rien, il faut le faire, même si ces votants là ne sont que des imbéciles, ce qui n’est probablement pas le cas !

        • FreeDemocracy FreeDemocracy 28 juin 01:10
          @HELIOS

          Bonsoir,

          clair et net.

          mais il faut que ça soit clair et net pour tout le monde et ce n’est pas juste ce point de détail qu’il faut voir (SFR) mais à partir de ça analyser à la périphérie, comment on réagit les médias ? ont ils hurlé aux mensonges ? 

          la position de chacun.

          qui a gagné quoi ? qui a perdu quoi ? car qui ici va nous dire ce qui a été VENDU finalement c’est le fin mot de l’histoire aussi....

          et le peuple français manipulé ? oui ou non ? si oui il faut bien exorciser la bête avec une contre offensive massive et abondante d’éléments probants et indéniables, pas le choix...

          que désirez vous faire ? restez silencieux ?

          ça ne m’amuse pas plus que vous tout ça... mais que faire ? 

        • FreeDemocracy FreeDemocracy 28 juin 01:11
          @HELIOS


          il existe une réponse sur ce qui a été vendu ... pourquoi ce n’est pas si grave d’ouvrir ses cuisses aux étrangers, drahi est un israélien résident suisse, né marrocain et peut être français superbe j’ai rien compris même en l’écrivant... 

        • FreeDemocracy FreeDemocracy 28 juin 01:15
          @HELIOS

          le problème sera clos quand TOUT le monde sera réveillé, rempli de quelque chose qui permet à tout à chacun de comprendre puis de savoir et de partager cela.

          mais personne ne comprendra jamais rien à notre époque avec un JT un docu ou RMC RTL que sais je encore, des relais de la connerie profonde oui...

          ce n’est pas pour moi mais pour mes enfants et leurs enfants à quoi sert la vie ? à rien dans ces conditions 

        • yvesduc 1er juillet 09:44

          Tout à fait, Macron a favorisé les affaires d’un « as » du LBO, des plans de licenciement et de « l’optimisation fiscale » : Patrick Drahi. C’est tout à fait net et tout à fait dans les méthodes du personnages que de le nier en public. Merci d’avoir remis les pendules à l’heure !


          • FreeDemocracy FreeDemocracy 8 juillet 17:20
            Pour les plus récalcitrants... 

            Un oubli notable, une autre source provenant du ministère de l’économie sous la forme d’un communiqué de presse daté au 29 octobre 2014 signé par MACRON :

            « Le Gouvernement prend note de la décision de l’Autorité de la concurrence autorisant sous conditions le rachat de SFR par Numéricâble ».

            Rappel : l’autorité de la concurrence dépend du ministère de l’économie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès