• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron sur TF1 : Narcisse candidat

Macron sur TF1 : Narcisse candidat

Alors que Les Républicains profitent du traditionnel rebond sondagier consécutif à la primaire, avec le choix d’une candidate idéologiquement proche de lui, et qui semble une vraie menace, Macron a décidé de répliquer par une offensive médias tous azimuts : conférence de presse pour la présidence française de l’UE et très longue émission sur TF1, avant la traditionnelle intervention de fin d’année. Las, les Français ne semblent vraiment pas avoir été intéressés et convaincus par sa prestation… 

 

Bavardage égocentrique depuis sa bulle

L’intervention du président-candidat n’a pas été brillante. D’abord, elle n’a pas attiré beaucoup de Français : à peine 16% de la population l’a regardé, contre 64% pour celle de novembre et 71% celle de juin. Et encore, 9% déclarent l’avoir regardée en entier… Et seulement 37% de ceux qui l’ont regardé l’ont trouvé convaincant, soit à peine plus de 5% de tous les Français. Pire, 79% l’ont trouvé mauvais sur l’immigration, 76% sur le pouvoir d’achat et même 61% sur le chômage. Bref, non seulement cette émission n’a pas fait l’évènement, mais une claire majorité de ceux qui l’ont vu n’ont pas été convaincus par le président-candidat, ce qui génère en outre des commentaires largement négatifs…

Bref, l’émission est un flop. Il faut dire que rien n’allait dans l’opération de communication présidentielle. Le fait de l’enregistrer longtemps avant la diffusion était étrange alors que l’actualité est si riche et va totalement à l’encontre des comptes que doit rendre un président de la République. Et cela est d’autant plus vrai que les journalistes et le ton de l’émission étaient extraordinairement complaisants : d’ailleurs, eux et le président se sont beaucoup sourris pendant les presque deux heures de cette opération. Bien sûr, certaines questions qui fâchent ont été posées, comme sur les déclarations offensantes ou une photo embarassante, mais tout n’a pas été montré, les questions étaient finalement bien modérées, et il n’y avait guère de relance quand le président bavard noyait le poisson dans sa réponse.

Même son mea culpa sur ses dérapages ne pesait pas bien lourd tant il a en relativisé la portée entre une prétendue décontextualisaton, le fait qu’elles ne seraient que la conséquence de sa vitalité, sa volonté de transgresser ou de ne pas céder à un conformisme. Mais en quoi ces précisions devraient modérer la critique ? La précision du contexte (devant des start ups) où Macron a parlé de « ceux qui ne sont rien », aggrave plutôt son cas, en renvoyant à nouveau l’image de ce président des riches et des « premiers de cordée ». Même s’il a admis qu’il tâcherait de ne pas recommencer, il a bien trop fait sentir que les médias et les Français abusaient de lui reprocher ces écarts de langage pour ne pas conforter tous ceux qui pensent que ce sont des dérapages inacceptables. Il n’y avait pas circonstance atténuante.

Toute l’émission a manqué de contradiction. Quand il a vanté son prétendu investissement historique dans la santé, pourquoi les journalistes ne lui ont pas répliqué en soulignant la poursuite des fermetures de lits ou comparé avec les investissements autrement importants faits outre-Manche ? Les deux journalistes ont été d’une complaisance digne de la Pravda, passant les plats pour faire briller le roitelet-soleil, sans presque jamais questionner ses affirmations effarantes. Il faut dire que laisser passer son discours sur le pouvoir d’achat est grotesque, lui le président des Gilets Jaunes, contraint de donner une obole de 100 euros ce mois-ci pour tenter de calmer la population. Idem sur le chômage, qui n’est au plus bas depuis plus de 10 ans que dans les statistiques trafiquées pendant le mandat Hollande.

Et que dire de l’exemple démocratique qu’a vanté le locataire de l’Elysée pour la gestion de la crise sanitaire, alors que son gouvernement n’a cessé de se contredire et de mentir, le tout pour exploiter politiquement la crise sanitaire, dans un jeu trouble avec bien des médias, perfusés aux campagnes de pub gouvernementales, derrière le secret du conseil de défense et après des débats tronqués à l’Assemblée. Le ponpon a été atteint quand Darius Rochebin, ultra-oligarchiste, a osé présenter les Gilets Jaunes comme des « manifestations de haine » alors qu’il s’agissait seulement d’une révolte démocratique essentiellement pacifique contre l’abandon des citoyens par l’Etat, et d’une volonté de justice sociale et de démocratie. Les manifestations de violence ont été ultra minoritaires et souvent le fait d’éléments extérieurs.

Au final, Arnaud Benedetti a bien raison de parler d’une « introspection complaisante de lui-même ». Cet exercice de communication était bien trop grossier pour être réussi : un président satisfait de lui-même au mépris du sentiment des Français, jamais contredit dans un exercice destiné à faire briller son bilan tout en lui permettant de déjà roder son discours de campagne, tout en disant qu’il ne fait pas de politique est ridicule. A force de nier la réalité, la réalité finira par le rattraper, en avril.


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Lynwec 29 décembre 2021 11:12

    Ce que je n’ai pas entièrement réussi en cinq ans (traduction : détruire la France et les Français), je m’engage à le réaliser dans le prochain mandat. Veautez pour moi...


    • Octave Lebel Octave Lebel 29 décembre 2021 11:35

      C’était quand même un peu instructif. Pas difficile de voir et d’entendre que :

      Le pouvoir actuel a en réalité une dette électorale envers l’extrême droite et que le contrat implicite, par la manœuvre d’en faire son adversaire de référence à laquelle participent les médias est en cours de reconduction.


      • Buzzcocks 29 décembre 2021 12:00

        Et seulement 37% de ceux qui l’ont regardé l’ont trouvé convaincant, soit à peine plus de 5% de tous les Français.

        Et alors, ça peut suffire en France à être élu... entre les abstentionnistes de plus en plus nombreux, et ceux qui vont voter pour lui car en face, ça semble encore pire, il n’y a plus besoin de convaincre la moitié des français.

        C’est ça qui est fabuleux avec notre système électoral, vous pouvez accéder à tous les pouvoirs pendant 5 ans, sans opposition possible, ni devoir discuter ou faire des concessions, en étant ultra minoritaire.

        Et si ce n’est pas Macron qui passe, son vainqueur sera dans la même position, il sera aussi minoritaire dans le pays, et pourra gouverner sans devoir composer avec des avis divergents.


        • Fergus Fergus 29 décembre 2021 13:26

          Bonjour, Laurent 

          « Narcisse candidat »

          Ils sont tous narcissiques ! Y compris Taubira qui tente un come-back au premier plan pour satisfaire son egosmiley


          • Fergus Fergus 29 décembre 2021 18:43

            Bonsoir, Jeekes

            Aucun « narcissisme » chez moi ! Si tel était le cas, je tiendrais un blog et je me répandrais sur les réseaux sociaux. Or, rien de tel : je n’ai jamais eu de blog, et je n’ai jamais eu le moindre compte Facebook, Twitter ou autre.

            Quand à être « collabo »  smiley  de quoi ? 
            J’ai toujours voté pour des partis qui n’ont jamais été au pouvoir ! 
            Et si vous faites allusion au Covid, j’ai effectivement choisi d’être vacciné après avoir pris conscience que c’était nécessaire à la protection de mes proches alors que j’étais opposé à la vaccination pour moi-même.
            Ce faisant, je ne suis ni plus ni moins « collabo » que 93 % de nos compatriotes.


          • Fergus Fergus 29 décembre 2021 22:29

            téBonsoir, Jeekes

            La différence entre vous et moi, c’est que je ne parle que de gens, de lieux, de situations que je connais. Ce qui exclut des infinités de domaines dans lesquels je suis totalement incompétent, ce que je reconnais bien volontiers. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est de nombreux articles sur lesquels je n’interviens pas.

            Ma prétendue « suffisance » n’a d’égale que votre malveillance compulsive et souvent insultante à l’égard de ceux qui ne sont pas sur la même ligne que vous !!!


          • devphil30 devphil30 29 décembre 2021 14:05

            Tous Sauf Macron

            C’est simple comme slogan

            Qu’il dégage vite , on n’en peux plus de ce type .... !!!!


            • Albert123 29 décembre 2021 16:38

              @devphil30

              si vous voulez on vous mettra pecresse ou zemmour a la place, ca sera pareil mais avec une autre gueule, le fond reste mais la forme en changeant vous fera passer la pilule pour 5 ans de plus, 

              On ne résoudra pas la situation en changeant la gueule du type sur la pièce et encore moins en remettant cette même pièce dans la machine a entuber les veaux


            • zygzornifle zygzornifle 29 décembre 2021 15:51
              Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs , des voleurs et des traîtres n’est pas victime !.... il est complice.
              (George Orwell)

              • zygzornifle zygzornifle 29 décembre 2021 15:52
                La dictature parfaite est celle qui arrive a te faire croire que tu vis en démocratie


                  • alanhorus alanhorus 29 décembre 2021 16:18

                    Narcissique oui mais narcissique par trans-mission attalienne.

                    Son mouvement n’aurait pas du se nommé « en marche » mais « en marge »

                    La perversion est une des choses les plus enseigné en Franc_maçonnerie.

                    https://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-40346751-1-0-1-0-tout-les-degres-des-franc-macons-ici.htm

                    1e degré : Exploitation vicieuse de la Curiosité.
                    2e degré : Exploitation vicieuse de l’Ambition.
                    3e degré : Exploitation vicieuse de l’Orgueil.
                    4e degré : Glorification de l’Athéisme & de l’Anarchie.
                    5e degré : Mort à toute Religion (L’Athéisme obligatoire).
                    6e degré : Glorification de la Vengeance.
                    7e degré : Glorification du Mal.
                    8e degré : Guerre au Bien.
                    9e degré : Guerre à la Chasteté.
                    10e degré : Guerre à la Loyauté.
                    11e degré : Guerre au Droit Social.
                    12e degré : Guerre à la Propriété Sociale.
                    13e degré : Tout à la Corruption.
                    14E degré : Exploitation corruptrice des Théories déistes.
                    15e degré : Exploitation corruptrice des Pratiques déistes.
                    16e degré : Exploitation corruptrice du Rationalisme.
                    17e degré : Exploitation corruptrice du Patriotisme.
                    18e degré : Exploitation corruptrice du Collectivisme.
                    19e degré : Glorification de la Perversion.
                    20e degré : Perversion des Masses Populaires.
                    21e degré : Perversion par les Passions & les Appétits.
                    22e degré : Perversion des classes dirigeantes.
                    23e degré : Perversion des Institutions.
                    24e degré : Perversion de la Liberté.
                    25e degré : Perversion de L’Égalité.
                    26e degré : Perversion de la Fraternité.
                    27e degré : Perversion de L’Intellectualité.
                    28e degré : Glorification du Naturalisme.
                    29e degré : La négation du Créateur.
                    30e degré : Glorification de l’Hypocrisie.
                    31e degré : Parodie avilissante de la Justice.
                    32e degré : Parodie avilissante de la Légalité.
                    33e degré : Glorification de Satan.


                    • ETTORE ETTORE 29 décembre 2021 20:51

                      Il parait que beaucoup de journalistes sont retenus prisonniers, et détenus par des groupuscules religieux ou politiques.

                      En tout cas, on voit bien que ceux qui sont en « liberté » et chez nous.....

                      sont prisonniers des subsides, lâchés par le Bel zé Buthé Elyséen.


                      • nemesis 29 décembre 2021 23:33

                        µicron sera réélu parce que les gens ne sont pas « sages ».

                        Je prends les paris !


                        • zygzornifle zygzornifle 30 décembre 2021 08:09
                          Dis, papa, c’est qui, Macron ? 

                          Ce n’est pas compliqué fiston...

                          La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.
                          Si la lumière va plus vite que Macron, c’est qu’elle a peur de lui.
                          Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.
                          Macron n’essaie pas. Il réussit !!
                          Quand Macron scrute l’horizon, il voit son dos.
                          Quand Macron va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.
                          Quand Macron s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.
                          Macron est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.
                          Macron peut encercler ses ennemis. Tout seul.
                          Macron a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
                          Certaines personnes portent un pyjama Superman, Superman porte un pyjama de Macron.
                          Macron ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
                          Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et Macron répondit « on dit s’il vous plaît »
                          La seule chose qui arrive à la cheville de Macron… c’est sa chaussette.
                          Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Macron.
                          Macron fait pleurer les oignons.
                          Macron sait parler le braille.
                          Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre.
                          Macron et Superman ont fait un bras de fer, le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
                          Un jour, au restaurant, Macron a commandé un steak. Et le steak a obéi.
                          Macron connaît la dernière décimale de Pi.
                          Macron peut taguer le mur du son.
                          Quand la tartine de Macron tombe, la confiture change de côté.
                          Dieu voulait créer l’univers en 10 jours. Macron lui en a donné 6.
                          Macron est capable de laisser un message avant le bip sonore.
                          Une larme de Macron peut guérir du cancer, malheureusement, Macron ne pleure pas.
                          Si Macron dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.
                          Le Big Bang était la première éjaculation de Macron.
                          Macron était le seul trader a la banque du sperme.
                          Quand Macron mange une tartine de miel il mange les abeilles avec.

                          • soi même 30 décembre 2021 11:10

                             Voilà que qui nous attend : Au matin du mardi 2 décembre 1851 - jour anniversaire du sacre de Napoléon Ier en 1804 et de la victoire d’Austerlitz en 1805 -, les Parisiens découvrent sur les murs de la ville deux affiches-proclamations, adressées à la population et à l’armée. Le président de la IIe République, Louis Napoléon Bonaparte, y annonce la dissolution de l’Assemblée législative, qui a refusé de modifier la Constitution de 1848 et l’empêche ainsi de solliciter un nouveau mandat présidentiel en 1852 ; il invite le peuple de France à lui donner mandat pour rédiger une nouvelle Constitution lui permettant de se maintenir à la tête de l’État, avec des pouvoirs accrus . Dans un premier temps, 26 884 personnes sont arrêtées, essentiellement dans le Sud-Est, le Sud-Ouest et quelques départements du Centre 106, 21 000 sont condamnées par des commissions mixtes (composées dans chaque département du préfet, d’un général et d’un magistrat) dont 9 530 à la transportation en Algérie et 239 autres au bagne de Cayenne. Les 250 chefs présumés de l’insurrection sont traduits devant un conseil de guerre 98 tandis que 66 députés, dont Victor Hugo (qui s’est déjà enfui à Bruxelles pour un long exil), Schœlcher, Raspail, Edgar Quinet, Adolphe Thiers, Prosper Duvergier de Hauranne, Charles de Rémusat 107 sont frappés de proscription par un décret présidentiel.


                            • ETTORE ETTORE 30 décembre 2021 12:07

                              @soi même
                              Il a pris les devant notre Macrounet Bon-à mettre à-Part.
                              Les chiffes annoncés, sont ceux des sacrifiés de la Covid.
                              Autres temps, autres « moeurs » !


                            • soi même 30 décembre 2021 14:03

                              @ETTORE, il y a une similitude, 21/12 annonce en réalité un coup d’Etat, mi Janvier après que la loi soit adopté, c’est la mise en pratique de 

                              « Chapitre Ier

                              « État de crise et état d’urgence sanitaires

                              « Section 1

                              « État de crise sanitaire

                               

                              « 2° Le ministre chargé de la santé peut, par arrêté motivé :

                              « a) Autoriser l’adoption et définir leurs modalités de mise en œuvre, de mesures individuelles qui, afin de prévenir la propagation d’une infection ou d’une contamination, ont pour objet le placement et le maintien en isolement des personnes affectées ou contaminées, au sens de l’article 1er du règlement sanitaire international de 2005, ou la mise en quarantaine des personnes susceptibles d’être affectées ou contaminées, au sens du même article 1er qui :

                              « ‑ soit entrent sur le territoire national ou qui, déjà présentes sur le territoire national, arrivent sur la partie continentale du territoire métropolitain, en Corse ou dans l’une des collectivités mentionnées à l’article 72‑3 de la Constitution. Le ministre peut le cas échéant limiter les mesures de quarantaine aux personnes en provenance de zones concernées par la présence ou la circulation active d’une source d’infection ou de contamination. La liste de ces zones fait l’objet d’une information publique régulière ;

                              « ‑ soit se trouvent ou ont séjourné, sur le territoire national, dans une zone concernée par la présence ou la circulation active d’une source d’infection ou de contamination, ou ont été en contact avec des personnes affectées ou contaminées et qui, de ce fait, présentent un risque élevé de développer ou de transmettre l’infection ou la contamination ;

                              « b) Prendre, sous réserve du 1°, toute mesure permettant la mise à la disposition des patients de produits de santé ;

                              « c) Prescrire, sous réserve du 1°, toute autre mesure relative à l’organisation et au fonctionnement du dispositif de santé.

                              Tout cela n’a pas un arrière gout de Cayenne ?


                            • zygzornifle zygzornifle 31 décembre 2021 09:21
                              Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier.
                              Frédérique Dard .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité