• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron, Trump, même combat ?

Macron, Trump, même combat ?

Cette déclaration a de quoi surprendre, et si elle ne venait pas du célèbre économiste Thomas Piketty, on pourrait douter de sa pertinence.

En effet, si on creuse un peu, on trouve d’évidentes convergences entre le milliardaire ébouriffant, devenu président par surprise, et notre nouveau dirigeant.

La première convergence saute aux yeux, puisqu’ils étaient tous les deux d’improbables candidats, et que peu de politologues avaient envisagé que ces deux-là deviennent un jour présidents.

Au-delà de ça, certaines convergences sont bien illusoires, voire du domaine du fantasme, à la lumière des dernières décisions américaines, car lors de la venue de l’élu américain à Paris, Macron avait salué « une détermination commune sur le commerce, la sécurité de nos deux pays, la lutte contre le terrorisme, et la stabilité au Proche et Moyen Orient ». lien

Une chose est certaine, cette stabilité dont Macron disait partager la convergence est passée à la trappe il y a peu, depuis que Trump a déclaré Jérusalem capitale d’Israël...

Mais revenons à l’analyse de Thomas Piketty, lequel s’exprimait en compagnie de Lucas Chancel, invités de Léa Salamé sur l’antenne de France Inter le 14 décembre 2017...

Pour les deux économistes, il ne fait aucun doute : il y a des convergences entre Trump et Macron en ce qui concerne les réformes fiscales, lesquelles sont « une fuite en avant vers le dumping fiscal  ».

En fait, les 2 dirigeants croient encore en la fable du ruissellement, les plus aisés étaient censés de tirer les pauvres vers le haut...dans le droit fil du concept du 1er de cordée proposé par Macron.

Sauf que ça ne marche pas, et là aussi, la France et les USA sont en convergences... les inégalités se creusent, mois après mois.

Comme l’a dit Lucas Chancel, on doit mesurer l’évolution des revenus les plus bas pour observer les inégalités : « la part des 1% des plus riches a doublé aux Etats-Unis... », avec cette différence avec l’Europe que la proportion des 1% des plus riches passer de 10 à 12% sur la même période. lien

Les économistes ajoutent que tout le monde n’a pas la même croissance et si les 1% des revenus les plus élevés est beaucoup plus forte que pour les 90% des bas revenus, aux USA « il y a un effondrement des 50% des revenus les plus bas  ».

Pour affirmer ça, ils ont analysé le Rapport 2018 sur les Inégalités Mondiales, rapport réalisé par une centaine de chercheurs.

Car chez nos élus, les mots comptent plus que la réalité : le deuxième mot de la devise républicaine « égalité  » semble plus du domaine du leurre que de la réalité, comme on peut le découvrir dans ce rapport. lien

Si, entre 2003 et 2013, les plus modestes ont gagné en moyenne 2,3% de pouvoir d’achat, 10 % des plus riches ont vu leurs revenus augmenter 20 fois plus (42,4% de hausse), l’ensemble des possessions des 50% les plus pauvres ne représentant que 8% du patrimoine total.

Ainsi le patrimoine de la patronne de l’Oréal, avec ses plus de 31,2 milliards d’euros, représente l’équivalent de 1,77 million d’années de smic. lien

Et quid de nos chers élus, lesquels devraient donner l’exemple ?

Alors que le smic est au même niveau depuis des lustres, nos sénateurs n’ont pas hésité un quart de seconde à augmenter le salaire des maires de grandes villes et des présidents de région, de départements, de 40%... lien

Du coté de l’assemblée nationale, ce n’est guère mieux...

L’une d’entre eux, du mouvement « En Marche », assure être incapable de joindre les deux bouts avec les malheureux 5000 euros qu’elle reçoit, obligée de « manger des pâtes ». lien

On retrouve la même inégalité chez nos voisins outre-Atlantique, situation qui était le cas avant l’élection de Trump, (lien) et qui est en train de se creuser encore un peu plus. lien

Mais continuons d'observer les convergences entre Trump et Macron...

Plus globalement, c’est bien avant son élection qu’on avait pu découvrir les liens puissants qui attachent notre nouveau président aux USA...

Avons-nous oublié que pour son clip de campagne, il avait tout simplement détourné le clip de Bernie Sanders... comme l’a prouvé Yann Barthes dans son « petit journal » de Canal +. Vidéo (curseur à 7’50’’)

Il y a eu beaucoup de faux semblants dans le programme du président français... avant d’être élu, il envisageait une « réforme de l’ISF  »... devenu après son élection la suppression pure et simple de celui-ci.

2 économistes, Thomas Porcher et Frédéric Farah avaient dans un ouvrage commun « introduction inquiète à la Macron économie », défini son programme comme « avatar d’une idéologie vieillotte, régressive et binaire ». lien

Mais allons plus loin, tant ce rapprochement entre les deux présidents peut sembler caricatural...

On connait la position de Trump concernant le dérèglement climatique, théorie qu’il conteste, comme on le sait, et on sait aussi qu’officiellement, le président français se place dans le camp opposé... en paroles tout au moins, car dans la réalité, quid des actions du gouvernement français ?

Si récemment, il s’est engagé à fermer quelques vieilles centrales à charbon... d’ici 2021 (lien), on sait qu’aujourd’hui la promesse d’arrêter le nucléaire ou du moins d’en freiner l’activité, voire la radioactivité, a du plomb dans l’aile.

D’ailleurs le secrétaire général d’EELV ne s’y est pas trompé en déclarant que Macron était « un escamoteur  ». lien

En se faisant passer pour un pragmatique, notre vaillant ministre de l’environnement, a décidé de repousser la promesse des 50% la part du nucléaire dans le mix national à 2025, voire 2030... voire plus tard. lien

L’argument massue étant, comment voulez-vous fermer du jour au lendemain 58 réacteurs, ou du moins la dizaine d’entre eux les plus délabrés ?

Ce serait oublier que le Japon, contraint et forcé suite à la catastrophe que l’on sait, a fermé TOUS ses réacteurs du jour au lendemain, sans pour autant avoir plongé tout le pays dans le noir. lien

Ce qui a été possible au Japon serait donc impossible dans le pays où l’on déclare qu’impossible n’est pas français ?

On le voit, Hulot avale couleuvre sur couleuvre, sans pour autant démissionner...position jugée courageuse par celui qui l’a nommé... ce qui reste à voir, car c’est en réalité la question de la crédibilité du ministre qui est posée.

Après avoir quasi renoncé sur la question du glyphosate, renoncé sur la question nucléaire, on découvre que le ministre qui plaide pour moins de voitures, et des voitures plus propres, est propriétaire d’un parc de 9 véhicules à moteur, dont pas moins de 6 voitures. lien

Alors tout compte fait, entre la position américaine, qui a au moins le mérite de la franchise, et la position française construite sur des déclarations d’intentions, la différence est plus que minime... surtout lorsque notre pays continue à s’enfoncer dans les projets nucléaires pharaoniques et dispendieux.

Quittons la question énergie pour le volet social.

Quelle est la réelle différence entre les choix américains de mettre en coupe réglée le système social (lien) et le choix français d’affaiblir, voire de privatiser notre système social, dans son ensemble... lien

En effet, au-delà des discours qui se veulent rassurants, qu’en est-il de la réalité ?

Hôpitaux mis en échec, à Marseille, l’état n’aiderait qu’en échange de la suppression de 1000 postes, (lien) (le système de santé français a été classé récemment en une peu louable 15ème position) infirmières en détresse, (lien) pénurie de docteurs dans la France dite « profonde », (lien) ... tribunaux fermés (lien)... aide sociale de plus en plus restreinte... bureaux de poste fermés...évoquant même une épidémie (lien)... privatisations de plus en plus nombreuses, tant dans le milieu du transport, que dans celui du logement... il serait même question de privatiser discrètement notre système pénitentiaire. lien

La privatisation larvée est donc en marche, et ce gouvernement est en train discrètement de la mettre en route dans d’autres domaines : transports, énergie, française des jeux... lien

Quant à la crise du logement, et des SDF, rien de nouveau sous le soleil, puisque Macron a fait de nouvelles promesses : 100 milliards d’euros pour la rénovation urbaine et thermique, le tout concernant 1 millions de logements mal isolés, et notamment la construction de 80 000 logements pour les jeunes, tout en promettant, comme ses prédécesseurs, de se donner les moyens d’atteindre l’objectif des 500 000 constructions par an... (lien) et que ce soit sous le règne de Chirac, d’Estaing, Mitterrand, Sarko, Hollande, ou maintenant, ils ont tous déclaré qu’il était intolérable que quelqu’un puisse vivre dans la rue... voire y mourir.

Sarközi s’était donné un délai de 2 ans...lien

Le nouvel élu français a fait plus fort s’engageant à ce que, d’ici la fin de l’année, dans 10 jours donc, plus personne ne soit encore dans la rue...lien

Qui aurait encore la naïveté de le croire, même si l’intéressé assure qu’il tiendra toutes ses promesses ? lien

Comme dit mon vieil ami africain : « les promesses sont faites de beurre et fondent au soleil ».

L’image illustrant l’article vient de « vippeople.net »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

En marche arrière toute !

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Une France mal à droite

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 19 décembre 2017 09:27

    Autre proverbe africain :


    « les promesses font enfler les oreilles, pas les soues ! »

    • Diogène diogène 19 décembre 2017 09:27

      @diogène

      correction !

      « les promesses font enfler les oreilles, pas les Joues ! »

    • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 09:31

      @diogène
      merci, je ne le connaissais pas !

       smiley

    • Henry Canant Henry Canant 19 décembre 2017 10:26

      @olivier cabanel
      dis-nous plutôt ce que tu connais, ce sera très bref.


      Commence par la centrale à patates, tu as fais plié de rire tout agoravox avec elle.


    • Cateaufoncel 19 décembre 2017 09:51

      « Si elle ne venait pas du célèbre économiste Thomas Piketty, on pourrait douter de sa pertinence. »

      Tandis qu’avec Piketty, n’est-ce pas ? Savez-vous, Mâââme Michu, qu’il a écrit un livre. Et même qu’il a eu du succès. Des gens l’ont acheté . Ce sont des critères qui ne trompent pas.


      • Alren Alren 19 décembre 2017 18:27

        @Cateaufoncel

        Donc ?

        Ce que dit Piketty à la suite de centaines de chercheurs, c’est tout faux ?

        Expliquez-nous ça Monsieur l’expert !


      • Cateaufoncel 19 décembre 2017 22:40

        @Alren

        « Ce que dit Piketty à la suite de centaines de chercheurs, c’est tout faux ? »

        Des centaines de chercheurs ont dit « Macron, Trump, même combat » ? Première nouvelle...


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 10:23

        Ni capitalisme, ni socialisme, ni communisme, encore moins fascisme. MAAT. Je me suis retrouvée deux fois dans ma vie au bord de la ruine et j’ai remonté la pente, petit à petit. Et avec une santé disons sensible,....MAAT. Ascenseur social. 


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 10:47

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          notre société idéale n’est-elle pas celle qui respecterait enfin les trois critères que nous brandissons depuis 1789 sans jamais avoir réussi à ce qu’ils soient des réalités ? liberté... égalité... fraternité.

          liberté ? nous en avons de moins en moins
          égalité ? l’article, et pas que celui là !, prouve qu’il n’en est rien
          fraternité ? quand on voit que des humains qui tentent d’aider d’autres humains à franchir une montagne finissent en prison, on comprend bien que nous en sommes aux antipodes.

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 10:51

          @olivier cabanel

          Cabanel, je vous apprécie beaucoup vous le savez mais nous n’avons pas le même « idéal » politique. Le mien est parfaitement décrit dans un livre peu connu de Queneau :
          • Traité des vertus démocratiques, manuscrit de 1937, édité pour la première fois en 1993. Macron a lu Queneau. Trump cela m’étonnerait.

        • HELIOS HELIOS 19 décembre 2017 17:23

          @olivier cabanel

          désolé, votre commentaire, personnellement me gène :


           **** quand on voit que des humains qui tentent d’aider d’autres humains à franchir une montagne finissent en prison *****

          Ce ne sont pas les montagne, mais les frontères, et ce n’est pas pareil.

          Quand aux frontières, c’est comme les lois. Il y a ceux qui les respectyent et les autres.
          Commencez par faire voter les lois qui vous conviennent, ou alors acceptez celles qui ont été choisies.

          Dans tous les cas, respectez !!!



        • HELIOS HELIOS 19 décembre 2017 17:25

          @HELIOS
          ...les claviers a l’ecran et les gros doigts... mmmhhh !


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 18:51

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          merci du conseil, je vais tenter de trouver ce livre...


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 19:00

          @olivier cabanel
          Le Traité des Vertus Démocratiques apporte un élément capital à la compréhension de cette époque ; il éclaire sous un angle politique, philosophique et métaphysique la démarche et les pratiques d’écriture de Queneau. Expression d’un traumatisme historique et personnel, il propose un dépassement dialectique de la quête révolutionnaire et de la quête métaphysique ; par là même, il complète l’image de l’auteur et de son œuvre au cours d’une période particulièrement troublée.


          ami de René Guénon.

        • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 21:46

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          merci de ces précisions...

          à+


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 10:24

          Priorité : La planète et l’éducation. 


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 10:29

            Sarkozy ressemblait bien plus à Trump que Macron. Macron cache son jeu ou plutôt il adapte sa stratégie. De Gaulle l’avait dit en son temps : comment voulez-vous gouvernez un pays où il existe 258 variétés de fromage ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 10:48

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              disons que sarko cachait moins son jeu... mais sur le fond, il n’y a guère de différence avec macron

              enfin, ce n’est que mon humble avis.

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 10:58

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.


              corrigé : comment voulez-vous gouverne« r ».

            • alinea alinea 19 décembre 2017 10:33

              Bonjour Olivier,
              Personnellement, je ne crois pas qu’ils croient encore à la théorie du ruissellement, ils croient encore que nous le croyons !
              Quant à construire 500000 habitations par an, non merci le bétonnage et le goudronnage ; il y aurait une mesure plus courageuse : réquisition des bâtiments vides ; une meilleure répartition de la population sur le territoire ; bref, il y a de quoi loger tout le monde dans notre beau pays !
              Seulement, notre morale, ou notre religion, nous l’interdit : la propriété est sacrée, pas la vie.


              • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 10:50

                @alinea
                je partage totalement

                à plusieurs reprise, j’ai dénoncé ce scandale des maisons, des immeubles, des appartements, des locaux en tout genre, vides de toute présence humaine !
                nous sommes un pays ou des villages sont à l’abandon, ou des centre ville sont de plus en plus désertés... mais comme tu le rappelles... la propriété est sacré !

              • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 11:01

                @olivier cabanel
                ça bouge de ce coté à Grenoble

                à découvrir ici
                 smiley

              • Fergus Fergus 19 décembre 2017 12:06

                Bonjour, alinea

                Ils n’ont jamais cru à la théorie du « ruissellement », ce bobard libéral n’a été qu’un leurre - utilisé sans modération - destiné à berner les gogos. Et s’il ne charme plus guère les oreilles des Français, il continue d’être gobé par des pans entiers de la population étasunienne.

                « réquisition des bâtiments vides » 

                Tu as raison : il y a en France de très nombreuses casernes désaffectées qui pourraient être transformées en structures d’accueil et en logements sociaux. Mais cela coûte cher.

                Quant à la réquisition des habitations privées vides, la loi le permet, mais effectivement personne n’ose s’y coller. Trop sensible ! Il y aurait pourtant de quoi loger des dizaines de milliers de demandeurs.


              • JL JL 19 décembre 2017 12:21

                @Fergus
                 bonjour,
                 
                ’’Ils n’ont jamais cru à la théorie du « ruissellement »,’’
                 
                 Disons qu’ils y croient comme que les sorciers croient à la sorcellerie !


              • Piere CHALORY Piere CHALORY 19 décembre 2017 12:43

                @alinea


                Bonjour, vous dites : 

                ’’Personnellement, je ne crois pas qu’ils croient encore à la théorie du ruissellement, ils croient encore que nous le croyons !’’

                Personnellement, je crois qu’ils y croient dur comme fer, à la théorie du ruissellement et que, non seulement ils y croient, mais ils l’appliquent tous les jours & avec une efficacité redoutable...

                Il ne s’agit pas effectivement d’un hypothétique ruissellement de l’argent du riche vers le pauvre, mais bien d’un torrent illimité d’argent frais qui par miracle, gravite du bas vers le haut (de la pyramide), à considérer évidemment que le pauvre ou le moyen est en bas, n’est même quelque fois qu’un rien, tandis que le riche lui serait en haut.

                Exemple, vous êtes forcément abonnée à un opérateur internet comme Free, Sfr ou autre ; tous ces réseaux appartiennent in fine à des milliardaires en euros, qui vous prélèvent tous les mois, directement sur votre compte une somme bien réelle, elle. Cette somme, ajoutée à des millions d’autres ruisselle donc à la vitesse de la lumière sur leurs comptes bancaires galactiques, ou vers leur propre banque pour certains. 

                Dans l’autre sens je vois pas de ruissellement équivalent, plutôt une pompe aspirante emballée au galop, un bec suceur planté dans nos poches.



              • alinea alinea 19 décembre 2017 18:25

                @Piere CHALORY
                Oui ! mais si on se fit à la gravité, on ruisselle comme le ruisseau, du haut en bas ; ceci dit, je vous accorde que sur beaucoup d’aspects, « ils »ne sont pas très haut.
                La pompe aspirante est beaucoup plus juste comme image !


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 10:36

                Primo : savoir ce que l’on veut dans la vie et si votre projet n’est pas clair se faire guider. Ensuite, se mettre en mode : suivre sa route et si celle-ci est bonne et juste vous arriverez. 


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 10:39

                  Si les riches n’ouvrent plus leur porte monnaie, c’est aussi parce qu’ils en ont marre de donner des « perles à des cochons ». Ceci ne vaut pas pour le modèle américain. Leur seul idéal : make money,...


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 10:56

                    Je sais, je viens avec du vin neuf alors que l’outre est ancienne,....


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 11:30

                      Au tarot, EN MARCHE fait référence au MAT du tarot (ou MAAT). Comme le pélerin de Saint jacques de Compostelle ou Hildegarde Von Bingen. Il ne sait pas très bien où il va, mais suit son instinct. 


                      • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 11:46

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                        suivre son intuition, je pense que c’est un bon choix...d’où l’importance de travailler sur son 3ème oeil ! smiley


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 11:57

                        @olivier cabanel
                        Adulte, je ne voyais pas souvent mon père, mais un jour comme pour indiquer le chemin, il a dirigé son doigt vers son front en me parlant du TROISIEME OEIL. A cette époque, plutôt rationaliste je l’ai pris pour un illuminé. Eh bien avec le temps, je me rapproche de plus en plus de lui,...



                        • Fergus Fergus 19 décembre 2017 11:56

                          Bonjour, Olivier

                          Tu as raison, il y a une évidente convergence entre Trump et Macron sur la fiscalité, encore que l’Etasunien soit disposé à aller beaucoup plus loin que le Français.

                          Pour le reste, il y a beaucoup trop de divergences pour que le parallèle soit sérieusement établi.


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 décembre 2017 12:22

                            @Fergus

                            J’ai beau chercher le troisième oeil dans une calculatrice, je n’y vois que des comptes d’apothicaires,...

                          • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 13:23

                            @Fergus
                            parce que les divergences sont celles que l’on nous montre du doigt (tu sais, l’histoire de la lune et du doigt)... mais si l’on oublie le caractère impétueux du leader américain, et la « fermeté tendre » du notre, finalement, il n’y a guère de différences, à part la méthode.

                            merci de ton commentaire.

                          • troletbuse troletbuse 19 décembre 2017 13:33

                            le milliardaire ébouriffant, devenu président par surprise
                            Mais non, Cabanel, Trump n’a pas été élu par surprise. C’est la presse qui ne voulait pas qu’il soit élu, raison pour laquelle une campagne digne des plus grand salopards a été faite contre lui avec tous les moyens possibles. Encore aujourd’hui, la presse américaine à laquelle se joint toute la pourriture mérdiatique française voudraient nien qu’il soit destitué.
                            La surprise, en France, aurait été que Macaron soit battu. Il n’y a eu aucune surprise nulle part, à part pour les gogos qui s’abreuvent à nos merdias.  smiley
                            Quand a faire un parallèle entre Trump et Macronimbus qui n’est qu’un guignol et Trump le sait, c’est vraiment osé.


                            • Mejad 19 décembre 2017 14:58

                              @troletbuse

                              Précisément « cette presse qui ne voulait pas qu’il soit élu, raison pour laquelle une campagne digne des plus grand salopards a été faite contre lui avec tous les moyens possibles. Encore aujourd’hui, la presse américaine à laquelle se joint toute la pourriture mérdiatique française voudraient nien qu’il soit destitué » pour qu’il y reste.


                              Et aussi parce qu’il a remis en question tout le merdier en Amérique, alors qu’en France, nous ne faisons que suivre le look à la Johnny. Le narcissisme dont parlait Bernard Dugué. La France est tombée dans le narcissisme adolescent. Au lieu qu’on avance, on recule.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 19 décembre 2017 16:11

                              @troletbuse
                              je respecte votre opinion, mais hélas elle est loin d’être partagée...

                              d’une manière générale, les politologues du monde entier ont évoqué cette élection surprise...
                              la preuve ici...
                              même dans son camp, personne n’y croyait, la preuve ici
                              pour macron idem, qualifié même de « celui qu’on n’attendait pas » la preuve ici
                              mais le temps passant, on oublie vite ce qui s’est passé.
                               smiley

                            • troletbuse troletbuse 19 décembre 2017 17:03

                              @olivier cabanel
                              Vous voulez dire : les polyproctologue ou bien les politologues de mes deux  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès