• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron veut faire pire que la loi dite travail

Macron veut faire pire que la loi dite travail

Il y a un an, il soutenait qu’il fallait « aller plus loin que la loi El Khomri  ». Malheureusement, avec son élection, cela va devenir une réalité, avec les projets dévoilés ces derniers jours, à contre-temps complet de notre évolution économique, une loi qui profitera à des multinationales qui n’en ont pas besoin. Un projet à garder en tête avant d’aller voter dimanche pour les législatives.

 

En marche pour l’oligarchie antisociale
 
Macron n’en avait malheureusement pas fait mystère : son projet est directement dérivé des demandes des plus riches et des multinationales. Comme Fillon, il était un candidat approuvé par le Medef, entre baisse de l’impôt sur les sociétés et nouvelle vague de réforme du code du travail. Cette réforme, est, en soit totalement effarante. De 2002 à 2012, la droite au pouvoir s’était limitée aux accords dits de compétitivité et à la défiscalisation des heures supplémentaires. Mais pendant cinq ans, ce qu’on appelle curieusement le Parti Socialiste a organisé la plus grande déconstruction des droits sociaux, entre travail du dimanche et loi travail. Mais pour le Medef et Macron, ce n’était pas assez…
 
Ce nouveau projet propose d’aller plus loin que la loi de l’équipe précédente sur plusieurs dimensions : une réduction des indemnités prudhommales, un moyen de réduire le coût du licenciement pour les entreprises, et un nouvel encouragement légal aux accords d’entreprises, dont on a pu voir dans le passé que c’est toujours le moyen de revenir sur les droits sociaux. En effet, dans un contexte de chômage de masse, et avec des entreprises qui peuvent à tout moment délocaliser, le rapport de force est bien trop déséquilibré et toute nouvelle marge de manœuvre accordée profite en général au plus fort. Pire, on a vu pendant cinq ans que tout céder au patronat n’avait guère d’effet sur l’emploi…
 
Christophe Ramaux, membre des économistes atterrés, soutient que « l’idée que les accords d’entreprise vont primer sur les accords de branche, c’est terrible. C’est vraiment le dumping généralisé. C’est la prime donnée au patronat le plus rétrograde  ». Une nouvelle démonstration du fait que le locataire de l’Elysée n’est que le promoteur de l’agenda du Medef.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 juin 10:09

    Ce qui est bien, avec Macron, c’est qu’il prévient :


    « Vous savez, je ne vais pas vous mentir, vous allez subir une intromission brutale dans vos fondements et vous avez juste le temps pour vous préparer. Je serai honnête en vous prévenant que je ne fournis pas la vaseline et qu’elle ne sera pas remboursée par la sécu. Donc, soyez raisonnables, préparez-vous et faites le nécessaire. Vous trouverez sur les sites du MEDEF et de la CFDT les techniques et produits indiqués pour négocier dette transition pénible. C’est la première fois qui compte, après ce n’est que du bonheur. Vous verrez ! »

    • gogoRat gogoRat 9 juin 11:42

      "Le terme « syndrome de Stockholm » a été créé par le psychiatre Nils Bejerot en 1973, mais le mécanisme était déjà bien connu et avait été décrit, entre autres, par des psychanalystes comme Sandor Ferenczi – qui parle d’« identification à l’agresseur » – comme modalité psychique d’adaptation à toutes sortes de situations traumatiques, ou par Janine Puget
       Ce comportement paradoxal et apparemment incompréhensible, qu’on retrouve notamment chez les victimes de prises d’otages," 

       ... cf Wikipedia

       Reste à savoir quel pourcentage des 60% de Français en âge de veauter, mais qui n’ont pas veauté ’correct’, se laisseront piéger une seconde fois par ce syndrome après avoir été pris en otage par le stratagème officiel de légitimation des pouvoirs !


      • zygzornifle zygzornifle 9 juin 14:09

        Pourquoi il ne ferait pas pire ?? Il ne se généra pas QUI POURRA L’EN EMPÊCHER ?....


        les manifs contre la loi travail le gouvernement Hollande Valls et Macron en tete ont pissé dessus , c’était un test pour Macron et si ça beugle un peu trop dans la rue il utilisera l’état d’urgence prétextant un risque pour la sécurité nationale pour faire péter la gueule aux manifestants les foutant en garde a vue voire taule, a résidence, avec bracelet électronique sans aucun jugement par ses légions toutes a sa botte.... 

        Souvenez vous d’un jeune peintre Allemand « chutttt faut pas citer son nom » qui a l’époque de nos parents et grands parents soulevait les foules par ses discours enflammés et son ascension rapide......

        • Sozenz 9 juin 16:59

          @zygzornifle
          il restera l insoumission dans les entreprises . et le boycote au maximum des produits non FR .

          le test qui a ete fait durant ces années , c est jusqu’ où les personnes sont capable de faire des heures d accelerer le cadences , de s eloigner de sa famille . etc ...
          faut casser ça ...
          Apprendre ce pourquoi on travaille , le faire dans le respect de sa vie. 
          c est comprendre le sens profond de sa vie qu’ elle est la chose la plus importante a mettre en avant ?
          Nous devons réapprendre à vivre .


        • Alex Alex 9 juin 14:29

          Je trrouve amusant que l’on parle de loi sur le travail quand il y a de moins en moins de travail. Ne serait-il pas plus urgent de créer des emplois ?


          • Lengage Lengage 9 juin 15:26

            Bien sûr qu’il veut faire pire il veut nous mener à la guerre !
            Aidé par la série d’attentats terroristes qui précédent toujours les séquences électorales.

            Retrouvez toutes les infos complotistes sur le Portail engagé contre le nouvel ordre mondial


            • flourens flourens 9 juin 17:57

              plafonner les indemnités Prud’homales c’est s’attaquer à l’indépendance de la justice et donner une prime aux délinquants qui ne respectent pas les lois, et pi c’est tout


              • Ar zen Ar zen 9 juin 18:00
                Article totalement à côté de la plaque. Article d’une personne non informée. 

                Lorsque je lis ceci : «  Une nouvelle démonstration du fait que le locataire de l’Elysée n’est que le promoteur de l’agenda du Medef  » je me dis qu’il y a des mises en perspectives qui ne se font pas !

                Le « programme » de Macron n’est ni plus ni moins que l’application des recommandations européennes 2014-2015, 2015-2016 et 2016-2017 pour la France ! 

                Comment faut-il vous le dire ? Il vous suffit de lire pour comprendre ! Alors lisez ces recommandations bon sang ! Fifi a placé moults liens sur ce sujet mais personne n’en tient compte. C’est totalement dingue ! 

                Les lois dites « Macron » ou « El Khomeri » ne sont que l’application des recommandations. 

                Le MEDEF n’y est pour rien ! Ce sont les recommandations européennes qui sont à l’origine du démantèlement du droit du travail !




                Si vous voulez vous masquer la vérité, continuez comme ça !

                • Sozenz 9 juin 21:57

                  @Ar zen
                  orsque je lis ceci : «  Une nouvelle démonstration du fait que le locataire de l’Elysée n’est que le promoteur de l’agenda du Medef » je me dis qu’il y a des mises en perspectives qui ne se font pas !


                  Le « programme » de Macron n’est ni plus ni moins que l’application des recommandations européennes 2014-2015, 2015-2016 et 2016-2017 pour la France !

                  excusez moi mais y a t il une incompatibilité entre les deux ?

                  Si vous voyez à une incompatibilité , vous me direz si les différents groupements sont totalement indépendants les uns des autres ...


                • Ar zen Ar zen 10 juin 08:23

                  @Sozenz


                  Ce que je veux dire c’est que ce n’est pas le MEDEF qui dicte ses ordres à Macron. 

                  Bien évidemment que les recommandations européennes favorisent en permanence les patrons, les multinationales, les cartels, les groupes transnationaux. Evidemment puisque les lobbyistes de Bruxelles sont à l’oeuvre dans cette direction en permanence et que l’UE est une construction pour les patrons, une construction pour une économique ultra-libérale et anti-sociale. 

                  Pour lutter contre un fléau il faut l’identifier. En s’en prenant au MEDEF l’auteur de l’article donne un coup d’épée dans l’eau, il se trompe d’adversaire. Le MEDEF français n’est qu’une composante d’une structure beaucoup plus large, beaucoup plus vaste, que les puissances de l’argent maitrisent à travers les institutions européennes. Ne pas le comprendre c’est faire fausse route et mener le mauvais combat. 

                  Avez vous lu les recommandations pour la France ?

                • Gavroche 9 juin 19:06

                  « Il y a un an, il soutenait qu’il fallait « aller plus loin que la loi El Khomri  ». Malheureusement, avec son élection, cela va devenir une réalité, avec les projets dévoilés ces derniers jours, à contre-temps complet de notre évolution économiqueune loi qui profitera à des multinationales qui n’en ont pas besoin. » ??


                  Il a bien raison Macron. Les mougeons pulullent dans ce pays ! Il suffit de voir sur AV avec quel le passion ils défendent les intérêts des requins.

                  Parler de syndicats c’est désigner le diable. Ces salauds qui manifestent.

                  Parler de limiter les richesses, c’est de l’hérésie. Pas toucher aux milliards des riches.

                  Voter pour les partis de droite, voilà qui va améliorer le sort des travailleurs. Ils ne sont que 7% à se grouper en syndicats pour défendre leurs intérêts.

                  Un pays richissime qui avec 40 ans de politique de droite capitaliste se paye 6 millions de chômeurs et 20 millions de pauvres, et qui ne veut surtout pas changer ces équipes de droite qui perdent pour essayer autre chose, c’est un pays peuplé de mougeons et contents de l’être..



                  • bonalors 10 juin 08:01

                    SALARIE DU PRIVE E FRANCE = TROU DU CUL QUE LE PATRONNAT ET L ETAT ENCULE A TOUR DE BRAS = ARRETEZ SIMPLEMENT DE TRAVAILLER = n ACCEPTEZ PAS D ETRE DES ESCLAVES = PREFEREZ MOURIR LIBRE QUE DE VIVRE ENCHAINE


                    • Montagnais Montagnais 10 juin 09:12

                       .. La rente remontée grâce à l’élection brillante de Macron .. ça, c’est pas de la fiction pour les gros-gros ..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès