• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marine Le Pen 2017 : de l’euro au franc national (FN)

Marine Le Pen 2017 : de l’euro au franc national (FN)

Un franc national (FN) sera égal à 1 euro ne cesse de répéter Marine Le Pen afin de rassurer son peuple, celui qui compte bien la porter au pouvoir en mai 2017 !

Absurdité ! Non madame, ce n'est pas vous qui fixerez, in fine, le cours du FN par rapport à l'euro et aux autres grandes monnaies internationales. En disant : 1 FN = 1 euro, vous montrez encore et pleinement votre incompétence monétaire et économique.

Votre incompétence pourquoi ? Parce que le cours d'une monnaie librement convertible (j'espère que le FN le sera) n'est pas fixé par sa génitrice ou son géniteur, comme dans les pays pauvres ou en développement où la monnaie est inconvertible, mais par le marché : le marché des changes international. Marché qui fonctionne 24h/24 et 7j/7. Le cours d'une monnaie y est fixé par la loi de l'offre et de la demande. C'est comme cela, pas autrement. Sachez-le !

Votre incompétence sera même amplifiée si, par exemple à l'automne 2017, vous écrivez et déclarez, encore, que vous osez fixer le cours du FN à 1 euro. Vous serez la risée du monde développé et la France entière, notre pays, avec vous !

Par ailleurs, dans votre projet vous dites textuellement que "… le bilan de l’euro est désastreux…" et "… les ravages de l’euro, monnaie surévaluée… " ont détruit notre économie.

Si l'euro est si mauvais, pourquoi créer une nouvelle monnaie ayant la même valeur ? Quelle est alors votre crédibilité à vouloir gouverner le pays ?

Vous n'êtes évidemment pas crédible et votre principal conseiller, énarque de surcroit (Florian Philippot, futur 1er ministre)), ne l'est pas plus. Vos incompétences conjuguées vous font dire tout et n'importe quoi !

Pourquoi ? J'imagine que vous n'êtes pas totalement idiots et que vous savez très bien que j'ai raison. Vous dites de grosses âneries, mais cela demande, pour les contrer, des connaissances que beaucoup n'ont pas. Cela s'appelle de la tromperie, du sophisme, du populisme spécieux, de la démagogie.

Par ailleurs, toujours dans votre projet, vous parlez de dévaluation compétitive : "… le retour bénéfique aux monnaies nationales qui permettra une dévaluation compétitive pour oxygéner notre économie et retrouver la voie de la prospérité."

Si vous voulez instaurer une monnaie dévaluée (c'est-à-dire dépréciée, faible), il ne faut pas fixer le cours du FN à 1 euro, mais plutôt à 0,90 ou 0,80 euro. Par ailleurs, encore une fois, si le FN est une monnaie convertible (ce qu'on espère, car la France n'est quand même pas un pays pauvre… aux frontières monétaires fermées), ce n'est pas vous qui en fixerez le cours. C'est le marché des changes ! Cela veut dire que, une fois au pouvoir :

- Si la confiance que vous inspirerez est bonne, voire excellente, le FN sera immédiatement demandé (achat) et son cours s'appréciera de quelques points. On aura peut-être : 1 FN = 1,10 euro ou plus ; 1 FN = 1,20 dollar ou plus. Le monde voudra détenir du FN, car il sera une monnaie forte et recherchée. Notre dette diminuera en valeur (*) et nos importations en dollars ou en euros coûteront moins chères. Mais, en contrepartie, nos exportations seront plus difficiles et nos entreprises exportatrices souffriront, voire licencieront, si elles n'arrivent pas à baisser leur prix, baisser les salaires ou leur marge et/ou à augmenter sensiblement leur productivité ainsi que leur qualité ou bien monter en gamme !

- Si vous n’inspirez pas confiance (ce que nous, n'ayant pas voté pour vous, nous ne souhaitons absolument pas, car la France sera terriblement et durablement affaiblie), le FN sera immédiatement chahuté et son cours se dépréciera de quelques points. On aura peut-être : 1 FN = 0,70 euro ou moins encore ; 1 FN = 0,75 dollar ou moins. Le marché des changes vendra du FN à terme pour spéculer sur sa baisse, car notre nouvelle monnaie sera considérée comme une monnaie faible, voire même exotique. Notre dette explosera en valeur (*) et nos importations en dollars ou en euros coûteront très très chères. Mais, en contrepartie, nos exportations seront facilitées, à condition que nos entreprises n'augmentent pas leur marge et/ou les salaires, donc leur prix ! À court terme cela peut paraît attrayant de voir le volume de nos exportations croître, mais la faiblesse de notre monnaie ne va pas encourager nos entreprises à faire des efforts de gamme, de qualité, d'innovation, ni même de productivité. In fine, nos entreprises exportatrices seront cantonnées dans le bas de gamme… avec des bas salaires, comme corollaires.

Dès votre élection, que choisira le marché des changes ? Un FN fort ou un FN faible ? C'est-à-dire : une France forte ou une France faible ?

Laissez le marché des changes décider ! Arrêtez de vous enfermer dans votre incompétence ! Vous n'êtes déjà pas crédible, n'en rajoutez pas !

Arrêtez aussi de faire croire au corps électoral que c'est vous qui allez tout définir, tout décider. C'est un mensonge !

Mais, vous me direz qu'en période électorale, c'est le jeu de dire tout et n'importe quoi pour accaparer les voix des gens (malheureux ou déboussolés) qui croient aux paroles des personnes comme vous. Personnes dont le métier est uniquement la politique (**).

Malheureusement, pour beaucoup de celles et de ceux qui vous écoutent et vont voter pour vous, seul compte le fait de bien parler, de dire ce qu'ils veulent entendre, d'être sympathique et télégénique. Vous êtes tout cela Marine Le Pen ! D'autres aussi ont, comme vous, ces qualités. Qualités de tout temps indispensables pour masquer l'océan de leur incompétence économique, monétaire et financière.

N.B : Le cours du FN est le premier sujet que je voulais aborder. L'autre est que l'on ne change pas de monnaie comme cela, du jour au lendemain.

Faut-il vous rappeler que ça nous a pris 2,5 ans pour passer du franc à l'euro et que cela nous a coûté plusieurs milliards avant que nous ayons des euros dans notre poche.

Alors, arrêtez de prendre les électrices et les électeurs pour des vaux (***), comme les leaders du Brexit l'ont fait pour le peuple britannique ! Ces malotrus, traîtres à leur peuple, ont d'ailleurs tous refusé d'assumer leurs responsabilités. Ces poltrons se cachent aujourd'hui (****). Française de souche apparemment pure, gauloise (sarkozyste) et catholique, vous valez mieux qu'eux, j'espère !

 

(*) Si notre dette est de 2 100 milliards d'euros et que le FN (fort) vaut 1,10 euro, la valeur de notre dette ne sera que de 1 909 milliards de FN. Si 1 FN = 1,20 euro, elle ne sera que de 1 750 milliards de FN.

Par contre, si 1 FN (faible) = 0,90 euro, la valeur de notre dette sera 2 333 milliards de FN. Et, 2 625 milliards de FN si le 1 FN vaut 0,80 euro. Ou : 3 000 milliards de FN, s'il vaut 0,70 euro.

(**) "[...] la politique est devenue un métier exercé par des gens qui n'en ont exercé aucun avant et qui n'ont aucune formation pour en exercer un autre après." (Jacques Attali : 100 jours pour que la France réussisse, p. 14).

(***) De Gaulle aurait dit que "83% des électeurs sont des vaux". À vérifier. Par Monsieur Philippot peut-être ?

(****) "Ceux qui ont provoqué ce résultat (le Brexit) quittent la scène les un après les autres : Johnson, Farage, d'autres", a commenté, mardi 5 juillet 2016, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, les qualifiant "de rétro-nationalistes, pas de patriotes".

 

Crédit photo : Wikipedia (2016)


Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article    


  • Perceval Perceval 21 octobre 2016 09:10

    Martine Le Pen c’est l’incompétence de Trump sans ses outrances verbales. Ca ne sert à rien pour piloter un ancien grand pays qui n’arrive pas à s’inscrire dans le nouveau siècle, juste 1/4 d’heure de nostalgie qui ferait encore reculer le pays.


    • Alice Rupert 21 octobre 2016 17:25

      @Perceval

      Pour commencer, une conversion 1 FN = 1 Euro, bien.

      Qui voudrait un change 1 FN contre 1,73 Euro ? Peut-être les fabricants de calculettes smiley


      Au début, l’échange Franc/Euro s’est fait à taux fixe 1 Euro = 6,57 FRF), les allemands ont eu plus de facilité : 1 Euro pour 2 Marks, bien calculé !).

      Après, cela divergera ; le gouvernement FN fera marcher la planche à billets, ce qui n’est pas possible actuellement, grâce à l’Euro) pour rembourser les dettes.


      Je vous laisse imaginer le sort de nos économies smiley


    • Alice Rupert 21 octobre 2016 17:27

      @Perceval
      Non, pas incompétente mais calculatrice.
       

      Changer de monnaie est le dernier souci des français ; ce qui les préoccupe est le chômage, le terrorisme islamique, la baisse des retraites, la baisse des salaires, la dégradation du cadre de vie, la délinquance, le manque de logements abordables...

       

      J’en conclus que, comme son père en 2002, qui entre les deux tours a fait campagne pour « le retour au franc »), elle ne cherche pas à être élue.


    • Alice Rupert 21 octobre 2016 17:31

      @Perceval
       

      Et puis, une fois le FN battu aux élections suivantes, il faudra rechanger de monnaie pour avoir des billets et des pièces marqués PS ou LR. Très bon pour batteurs de monnaie.

       

      Et en rechangeant à nouveau de taux (1 PS contre 2,71 FN ou 1 LR contre 0,67 FN) cela relancera l’industrie de la calculette, des caisses enregistreuses, des softs de conversion,


    • izarn izarn 21 octobre 2016 19:28

      @Rupert
      Detrompez vous : La BCE rachete en seconde main la dette...Pratique des taux d’interets trés bas.
      Meme on obtient des taux négatifs...Sur le court terme.
      Un état ça vit sur le court terme ?
      Ensuite le Hollandou crétin emprunte a faible taux, il est vachement content.
      Mais si soudain ça monte à 6%, la France est en faillite totale.
      La seule solution ; controler la BCE. Comme c’est impossible, le Frexit est obligatoire.
      La planche à billet tu l’as déja. La BCE est bourrée de dettes d’état (Obligations ou bons du trésor) achetées en seconde main (C’est interdit en première), et qui ne valent pas tripette, et ne seront jamais remboursées. Avec le franc ce sera pas pire. Meme moins pire car la Banque de France n’aura pas à supporter les dettes des autres pays...Ensuite tu recouvres le controle de ta monnaie et t’es pas obligé de faire le lèche botte et de mendier à la BCE comme Hollande, Juppette et Cie...
      Quand à tes économies : Vote Rothchild/Macron, alors.
      Meme la tu seras marron. Pire, ils te voleront tout.
      On a vu ça à Chypre...


    • zygzornifle zygzornifle 21 octobre 2016 19:32

      @Perceval


       incomplètement de 40 ans d’alternance entre droite de merde et gauche de chiasse .....

    • V_Parlier V_Parlier 21 octobre 2016 21:03

      @Perceval
      Pfff... Au moment où on crée une monnaie alors qu’on en possédait déjà une existante qu’on remplace, la richesse intérieure du pays n’a pas encore changé. On crée donc le change qu’on veut à ce moment là (1 pour 1 comme 1/10 ou 10/1 selon ce qui est le plus commode), le principal étant que si c’est 1 pour 1 on doit se trouver avec la même valeur équivalente en circulation avant et après le changement. C’est seulement après ce « désarrimage » que la nouvelle monnaie fluctuera naturellement !
      Et l’autre qui fait des pages pour se moquer de MLP alors qu’il en connait encore bien moins smiley

      Le but de retour au Franc n’est d’ailleurs pas du folklore mais simplement une possibilité de faire ce que font tous les pays extra-UE : Avoir leur monnaie qui fluctue en rapport avec leur propre situation pour compenser de façon plus ou moins naturelle leur fameuse et sacrée « perte de compétitivité » (cette excuse aux délocalisations de masse afin que les favorisés puissent continuer d’acheter des produits manufacturés en masse pour une bouchée de pain).


    • V_Parlier V_Parlier 21 octobre 2016 21:05

      @V_Parlier
      (Je précise pour éviter les mauvaises interprétations : Dans tous les cas on doit se trouver avec la même valeur équivalente avant et après).


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 22:34

      @V_Parlier
      Parce que l’euro ne peut pas être dévalué, la Loi El Khomri a remplacé la dévaluation de la monnaie, par « une dévaluation interne du prix du travail » en détruisant le code du travail.


      L’euro a été mis en place exactement pour cela.
      Pour empêcher les gouvernements d’utiliser les techniques économiques keynésiennes et « envoyer les Etats providence aux égouts », en faisant disparaître les acquis sociaux.

    • V_Parlier V_Parlier 21 octobre 2016 22:51

      @Fifi Brind_acier
      C’est bien là que je voulais en venir.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 octobre 2016 09:33

      @izarn
      « La seule solution ; controler la BCE. Comme c’est impossible, le Frexit est obligatoire. »

      Auriez-vous l’amabilité de nous montrer dans le programme officiel du FN, la phrase :
      « Le FN se prononce pour la sortie unilatérale de la France de l’ UE et de l’ euro, par l’article 50, et la sortie de l’ OTAN par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique Nord » ??


      Depuis plus d’un an, l’UPR promet une caisse de champagne à celui qui découvrira cette phrase dans le programme officiel du FN, et personne n’a trouvé.

      Il n’y a qu’une seule façon de parler du Frexit, toutes les autres façons signifient qu’on ne veut pas sortir de la construction européenne. C’est d’ailleurs ce qu’on trouve sur le site officiel du FN :
      « Plus libres, plus forts, une Autre Europe est possible »

    • covadonga*722 covadonga*722 21 octobre 2016 09:10

      Personnes dont le métier est uniquement la politique (**).



      yep prendre Attali pour référence ,pour un jeune retraité « de la fonction publique »
      vous êtes certain que c’est ’scientifique" votre formation ?
      Pour le reste vu que je suis aussi incompétent que vous en économie no comment..... 

      • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 octobre 2016 09:36

        @covadonga*722

        Vous dites bcp de choses sans savoir. Jeune retraité ne veux pas dire : être jeune en âge, mais être à la retraite depuis peu. J’ai 68 ans.

        L’économie est aussi une science. Être chercheur en économie, c’est aussi être scientifique.

        Vous dites « je suis aussi incompétent que vous en économie ». Je n’oserais me comparer à vous !


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 11:31

        @P.-A. Teslier
        Vous confondez la parité de sortie de l’euro et la suite.
        Mais votre article ne sert à rien, le FN ne veut sortir de rien du tout !
        « Les 21 versions contradictoires du FN sur l’ UE et sur l’ euro ».


      • covadonga*722 covadonga*722 21 octobre 2016 16:04

        @P.-A. Teslier
        .« Jeune retraité ne veux pas dire : être jeune en âge, mais être à la retraite depuis peu. J’ai 68 ans. »



        yep , ayant repris exactement votre terminologie , il n’y a aucun endroits de mon propos ou je vous présuppose jeune.Je note par ailleurs que j’ai supposé juste pour le reste.
         «  Je n’oserais me comparer à vous ! »

        et vous faites bien , le prolo sous-chien qui s’exprime s’estimerait insulté d’être comparé a un « éduqué » dont le référentiel s’appuie sur des traîtres stipendiés comme J .Attali . Ne commettez pas l’erreur de me croire soutien du fn , je tiens que ce parti même s’il soulève de réels problèmes a pour fonction de maintenir la colère 
        du peuple de ce sol dans les urne.Je suis quand a moi pour une jacquerie sociale et identitaire qui verrait l’éradication de votre caste éduquée et collaboratrice .

        aucune formule de politesse ne me venant a l’esprit.

        asinus : ne varietur

      • HELIOS HELIOS 21 octobre 2016 19:07

        @P.-A. Teslier


        cher auteur,..

        Choisir d’émettre un franc national après l’Euro avec parité de 1 (1franc = 1 Euro) est la base du calcul de la dette. A partir de là vont se faire TOUS les calcul et il est evident que cela permet de ne pas se soumettre au diktat allemand ainsi que de celui de la BCE.


        Ensuite, que le franc national, comme vous l’appelez, « flotte » et voit sa valeur, par rapport a l’Euro, baisser ou monter -ce qui au passage est aussi probable que la baisse- ne changera plus rien mais reflétera la réalité de notre économie.


      • Le421 Le421 21 octobre 2016 19:15

        @covadonga*722
        En trois coups de cuillère à pot, les votes affluent sur les posts où l’on parle du FN. Les - pour ceux qui critiquent et les + pour les affidés.
        Malheureusement, votre manie de prendre les gens pour des cons vous perdra.
        Comme pour votre politique, vous ne convainquez que des « bas de plafond » Facebookés à mort et bien incapables d’aligner deux phrases sans une multitude de fautes. Un comble pour des « patriotes » qui défendent leur pays.
        Alors, pas de doute.
        Sortez votre « boite à - » et sacquez moi correctement.
        Les gens sensés jugeront.
        Convaincre des abrutis, c’est comme parler à des brouettes. Ca ne sert à rien et elles ne comprennent pas.
        Cordialement


      • izarn izarn 21 octobre 2016 19:34

        @HELIOS
        Par rapport à l’euro ?
        Mais l’euro va exister sans la France ?
        Je pense que l’Allemagne retournera illico au mark...
        Quand aux autres :
        Adios, muchachos !
        Il faut comparer au dollar. Ou au Yuan. smiley


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 octobre 2016 09:14

        Apparemment, l’auteur a une mémoire de poisson rouge, je lui rappelle que lorsque de Gaulle a introduit le « nouveau franc », il a simplement décrété qu’un nouveau franc valait cent anciens francs, il n’a pas tenu compte des marchés, les dévaluations se sont faites ensuite. Je ne vois pas ce qui empêcherait de faire la même chose si nous retrouvions notre souveraineté.

        Ah, évidemment, si nous prenons nos ordres à Bruxelles, rien n’est possible.


        • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 octobre 2016 09:17

          @Gilles Mérivac

          Un peu d’HHHHHISTOIRE.

          Sous De Gaulle nons étions dans un système de taux de changes fixes !!!!!


        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 octobre 2016 09:20

          @P.-A. Teslier
          Ah bon ? Pas de dévaluations, pas de serpent monétaire ?


        • JL JL 21 octobre 2016 09:34

          @P.-A. Teslier
           

           vous êtes sûr ?

        • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 octobre 2016 09:38

          @Gilles Mérivac

          Rappel, DE Gaulle : voir les accords de Bretton Woods.


        • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 octobre 2016 09:40

          @JL

          Oui, ce système est mort le 15/08/71 via une décision de R. Nixon (fermeture du guichet de l’or).


        • JL JL 21 octobre 2016 09:52

          Et alors ? ça n’a pas empêché les dévaluations que l’on a connues.

           
           Il me semble que, au contraire de ce que vous dites, la fin des accords de Bretton’s Wood a signé l’institution de fait des taux de change flottants, que les Européens auront cherché à minimiser en instituant le SME (serpent monétaire européen) lais qui n’aura pas tenu longtemps, d’où l’idée de créer l’euro, monnaie commune.

        • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 octobre 2016 09:59

          @JL

          Dévaluation / réévaluation = change fixe.

          Dépréciation / appréciation = change flottant.


        • non667 21 octobre 2016 10:49

          @P.-A. Teslier

          on est dans le mur !
           qu’est ce que vous proposez ?????????????????????
           qu’on avance encore ?
          ou qu’on recule comme propose marine ?
          moi je ne lui en demande pas tant !

          1°- virer le front ripoublicain ,l’herpès ++++++
          2°-je lui demande rien que du gratuit comme elle l’a promis :

          l’instauration du référendum d’initiative populaire càd. restaurer la démocratie non truquée

          - la primauté du référendum sur tout autres votes càd. qu’un vote réferendaire ne peut être annulé que par un vote référendaire a score supérieur


          - suppression du droit du sol (rétroactif ) rétablissement du droit du sang 

          - suppression du droit d’asile et de toute aide aux immigrés clandestin , de la double nationalité 

          - restauration de la peine de mort

          - récupération du droit de battre monnaie (annulation de la loi giscard-pompidou- Rothschild )

          - rétablissement des frontières,droits de douane

          - sorti de l’otan rapprochement d’avec la russie

          - suppression des lois liberticides ( gayssot .......,adopie )

          - mise en place de la proportionnelle maxi tout en gardant le scrutin majoritaire mais au mini (genre municipale pour les législatives )

          - suppression du sénat
          —ramener le nb de député a 100
          .....

          - voila pour les 100 1° jours
          le reste à échéance suivant la volonté du peuple


        • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 12:45

          @Gilles Mérivac
          Lorsque en 1960, de gaulle a décidé avec Pinay de créer un « franc lourd » il a dans le même temps dévalué le franc de 17.5%. Il a ramené le nouveau franc à 180 milligramme d’or soit 0.20 dollars.

          A cette époque comme les monnaie sont indexées sur l’or qui est la valeur étalon, ce sont en quelques sorte les inflation qui régulent la monnaie. En 1967 une surchauffe économique entraine en France, une inflation plus importante et la crise de 1968 a des répercutions sur l’économie (l’augmentation des salaires entraine une spirale inflationniste). En 1969 on procède à la première dévaluation du Franc (sa valeur est portée de 180 mg d’or fin à 160 mg). Alors que dans le même temps, le DM est réévalué. Pour un semblant d’unicité de pris des produits agricole on crée les montants compensatoires monétaires si bien que l’agriculteur ne bénéficie pas de la dévaluation et que dans le même temps, la France gonfle faussement sa balance commerciale.

          En 1971 Nixon met fin à la parité Dollar Or, ce qui entraine une dévaluation du dollar et pour éviter l’acroissement des disparités dans les monnaies de la CEE (notamment la lire italienne) on crée le serpent monétaire européen qui préfigure en quelque sorte l’euro.


        • Le421 Le421 21 octobre 2016 19:16

          @Gilles Mérivac
          Vous n’avez eu que douze votes positifs ??
          Le Bloc Identitaire serait-il en congés ce Vendredi ??  smiley


        • Le421 Le421 21 octobre 2016 19:20

          @non667
          Suppression de la double nationalité... Pas pour Carlos Ghosn quand même !!

          Attendez qu’il ait fini de couler Renault au profit de Nissan comme Mittal a fait avec Arcelor, n’est-ce pas ??

          Au fait.
          Au sujet des frontières.
          Vous avez oublié les miradors !!
          Très important les miradors !!
          Les barbelés électriques aussi, c’est pas mal.
          Et puis internet.
          C’est fou ce qu’il y a comme propos subversifs sur internet !!  smiley


        • izarn izarn 21 octobre 2016 19:38

          @P.-A. Teslier
          Bretton woods c’était terminé en 1971....Et ensuite on est revenu à l’ancien franc ? smiley
          On va pas chipoter sur les dates...


        • non667 22 octobre 2016 12:21

          @Le421
          Vous avez oublié les miradors !!

          pas besoin de tout ça ! tout les immigrés à l’image de patrik bruel benguigui quitteront la France spontanément  si le fn passe ! smiley smiley smiley


        • Parrhesia Parrhesia 23 octobre 2016 19:20
          @P.-A. Teslier
          1971 est effectivement la date de l’abandon de la parité dollar/or par les U.S.A.
          En bonne logique, cette date aurait dû être également la date de l’abandon par tous les pays sérieux de l’usage du dollar comme monnaie de référence  !
          Les pays sérieux ne l’ont pas fait.
          Nous voyons aujourd’hui quel usage les USA et quelques autres dont l’Europe, font de leur monnaie de singe.
          Leur monnaie de singe leur sert à acheter sans retenue ni entrave des hommes, mais aussi des biens meubles et immeubles, et finalement des pays entiers dont la valeur reste, elle bien réelle. Elle leur sert aussi à financer des guerres qui devraient susciter un rejet généralisées.
          Il est dommage qu’aucun pays sérieux (à l’exception peut-être de la Chine), ne réalise comment va se terminer l’aventure de la volcanique arnaque des monnaies de singe uniquement garanties par la bonne foi, la technicité et l’honnêteté des capitalistes exclusivement financiers !!!
          Elle va se terminer d’une (peut-être même de plusieurs) manières analogues à la fin de l’optimisme béat de l’Europe en 1939 !!!
          Mais... Puisque certains trouvent cela amusant et sans danger ...

        • Parrhesia Parrhesia 23 octobre 2016 20:10

          @Parrhesia
          J’oubliais : Ce que l’on nomme ici le F.N. porte un nom : cela s’appelle le Franc Français (F.F.) pour le différencier de certains autre « francs » de nationalités différentes.


        • JL JL 21 octobre 2016 09:42

           @P.-A. Teslier,

           
           sauf erreur de ma part, la question ne se pose pas de la même manière quand on abandonne une monnaie nationale pour une monnaie commune ou l’inverse : dans le premier cas (francs -> euros) effectivement, on ne peut pas du taux de change.
           
           Mais dans le cas inverse, puisque l’on crée la monnaie nationale, à partir de rien, il n’y a absolument aucun repère : on peut décider de la valeur qu’on veut. et le taux qui s’impose logiquement, c’est la parité, à savoir : un pour un.

          • JL JL 21 octobre 2016 09:43

            lire : on ne peut pas ne pas tenir compte du taux de change. Il s’impose de lui-même.


          • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 octobre 2016 09:56

            @JL

            Vous dites : « on peut décider de la valeur qu’on veut ».

            Oui, juste le temps de le dire. Puis, c’est le marché qui le fixe selon la loi de l’Offre et de la Demande... sauf pour les monnaies inconvertibles !

            J’espère que le FN sera convertible.


          • JL JL 21 octobre 2016 10:10

            @P.-A. Teslier
             

             Oui, juste le temps de le dire. Mais cela suffit.
             
             Vous venez d’admettre que l’on peut très bien décider : franc = un euro.
             
             C’est bien.

          • JL JL 21 octobre 2016 10:11

            lire 


            un franc = un euro.

          • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 11:15

            @JL
            Si jamais on change de système monétaire pour créer le FN (ce que je ne souhaite pas pour beaucoup de raisons), c’est vrai qu’à l’instant où vous le créer, votre FN vaut la valeur de l’ancienne monnaie à savoir 1 euro. C’est d’ailleurs ce qui c’est passé avec l’euro qui a été crée et c’est adossé sur une monnaie de référence réputée solide le DM allemand et c’est pour cela qu’à l’époque, 1 euro valait 2DM. Ce qui a permis au FF en devenant euro d’être réévalué sur la monnaie allemande et ce qui nous a pas mal servit à l’époque.

            Ca c’est à l’instant T et le mensonge de marine Lepen est qu’elle s’arrête à cet instant et nous fait croire que ça va rester en l’état. Hors la France qui est la 5ème puissance économique au monde devant la Grande Bretagne l’est car depuis le Brexit, la Livre anglaise ne fait que dévaluer.

            Donc à l’instant T+1 seconde, comme la France a le lourd handicape d’avoir le montant des dépenses de santé le plus élevé du monde, ce FN va être chahuté et va très certainement perdre de sa valeur. Donc comme le dit l’auteur : explosion de la dette, plus de possibilité d’emprunter sur les marchés car perte de confiance et donc réduction drastique des prestations sociales (santé, retraites, familles et chômage) et aussi augmentation des impôts et fermetures des services publics. Ce n’est pas du catastrophisme c’est exactement ce qu’il va se passer en Grande Bretagne quand ils sortiront de l’UE, alors que eux ils ont une monnaie réputée solide mais qui actuellement ne fait que se casser la gueule

            Si le FN est une monnaie fixe (fermeture des frontières, taxes douanières etc), comme la France est un pays touristique, les étrangers vont affluer en masse car, FN aidant, ce pays sera très peu cher et les commerçant demanderont du $ ou de l’euro pour leur transaction car ils pourront ainsi acheter à l’étranger des produits que personne ne vous vendra avec votre FN. Il s’instaurera une devise parallèle qui prendra vite le pas sur le FN

            Alors si vous voulez jouer sur les mots : Oui a l’instant T 1FN=1 euro mais après ......


          • JL JL 21 octobre 2016 11:35

            @Trelawney
             

             premièrement,la question n’est pas la même selon que vous passez du franc à l’euro ou de l’euro au franc. Dans le premier cas, le taux de change s’impose de fait : on ne le choisit pas. Dans le second cas, comme on crée le franc, on peut choisir le taux qu’on veut, et pas forcément un pour un. 
             
             Deuxièmement, je ne défends pas MLP, mais je n’ai vu nulle part qu’elle ferait croire à quelqu’un que taux de change demeurerait constant. Et d’ailleurs : la belle affaire, s’il ne demeure pas constant : c’est précisément le but de la manip : sinon, à quoi bon changer ?
             
             Troisièmement, ce taux de change demeurerait constant jusqu’à la prochaine cotation. Et bien évidement, il est probable qu’il fluctuerait dans le temps.

          • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 12:23

            @JL
            premièrement,la question n’est pas la même selon que vous passez du franc à l’euro ou de l’euro au franc

            Lorsque l’on crée une monnaie, il faut l’adosser à une ancienne monnaie et c’est pour cela que l’euro a été au début adossé au DM et que la parité au départ été de 1 euro = 2 DM. Comme le DM était une monnaie solide parce que l’économie allemande était solide, les pays intégrant l’euro on choisit cette monnaie, plutôt que la lire italienne, le franc français ou le franc luxembourgeois. La solidité économique de l’Allemagne à permis d’avoir une monnaie stable par rapport au dollars, à la livre ou au yen qui sont des monnaies tributaires des économies (assez fluctuantes) de leurs pays d’origine.

            Lorsque l’on commerce, l’important n’est pas une monnaie forte ou faible, l’important est une monnaie stable comme le Franc suisse, l’euro ou le yuan. On se fout de sa valeur puisque l’on fait la conversion. Si vous commercez avec un pays dont la monnaie change tout le temps, je vous laisse imaginer le risque financier que vous prenez lorsque vous signez un contrat dans une monnaie qui perd 20% de sa valeur lorsqu’à la livraison vous êtes payé. Vous limiterez ce risque en imposant le dollars ou l’euro comme monnaie d’échange. Donc le Fn ne sera même pas une monnaie d’échange

            Il existe les grandes théories économiques, mais elles se confrontent toujours à la réalité beaucoup plus simple qui est : Tu es riche t’es crédible, tu n’as pas d’argent passes ton chemin


          • JL JL 21 octobre 2016 12:44

            @Trelawney
             

            ’’ l’euro a été au début adossé au DM’
             
             Vous avez peut-être remarqué que je parlais du franc et non pas du DM.
             
             Par ailleurs, le choix 1 € = 2 DM était arbitraire en ce sens qu’on aurait parfaitement pu choisir une autre référence.
             
             Mais dès lors qu’une référence à une monnaie a été choisie, les autres taux de change étaient imposés par les cotations respectives des autres monnaies du moment par rapport à cette référence. 

          • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 12:54

            @JL
             Par ailleurs, le choix 1 € = 2 DM était arbitraire en ce sens qu’on aurait parfaitement pu choisir une autre référence.

            Pas si arbitraire que cela, car c’était pour les pays hors zone euro un gage de fiabilité et de solidité. C’est aussi pour cela que la BCE est à Francfort. Je vous laisse imaginer ce que serait devenu l’euro si on avait fait le choix de l’adosser sur la lire italienne de l’époque.

            car il ne faut pas oublier qu’avant le passage à l’euro, toutes les monnaies européenne à l’exception du DM et dans une moindre mesure du FF on été gravement impactées par la crise de change (lire, livre sterling, puis la peseta et l’escudo)


          • JL JL 21 octobre 2016 12:57

            @Trelawney

             mais oui, bien entendu, il y avait des considérations de cet ordre : il n’empêche que ce choix était arbitraire.

          • sarcastelle 21 octobre 2016 14:09

            @P.-A. Teslier

            .
            J’espère que le FN sera convertible.
            .
            Formulation maladroite ! smiley Moi j’espère qu’il n’y en aura pas, ni FN ni FN. 
            .
            A part cela je dirai comme d’autres déjà que vous usez d’arguments fallacieux à l’encontre de ce que vous dénoncez comme fallacieux. Copie à refaire. 

          • Le421 Le421 21 octobre 2016 19:29

            @Trelawney
            la France a le lourd handicape d’avoir le montant des dépenses de santé le plus élevé du monde

            Notez bien, ce qui est soigneusement caché, que parmi les leaders et conseillers zélés de l’équipe, certains ont écrit un livre plaidoyer pour la suppression de cette saloperie communiste qu’est la Sécurité Sociale. Mon imbécile de belle-fille qui vote FN (catho intégriste oblige !!) est toujours fourrée chez le médecin... J’attends de voir. A moins que le tri ne se fasse à la couleur.
            On fait cotiser tout ce qui est bronzé et on ne rembourse que les blancos !!
            mdr, tiens !!  smiley


          • izarn izarn 21 octobre 2016 19:50

            @JL
            Mais ce n’est pas à partir de rien !
            La Banque de France existe toujours et fait partie en fait de la BCE.
            Ensuite la parité de départ franc=euro, n’est qu’un acte de reprise d’indépendance de la banque de France. Il ne peut en etre autrement ! Puisque la valeur de l’euro a été fixée au début par 6,56 FF ! Ce serait effectivement curieux de mettre une autre valeur d’échange : A la limite on pourrait dévaluer volontairement, style 1 FF=1,3 euro.
            Que le marché spécule sur la « nouvelle » monnaie, c’est un autre problème.
            En fait, la sortie de la France de l’euro, ferait exploser l’euro.
            Donc toute comparaison oiseuse est inutile. Il faut comparer au dollar ou à la livre sterling.
            Toute dévaluation se ferait face au dollar.


          • Jean Pierre 21 octobre 2016 23:15

            @Trelawney
            Le pays qui bat tout les records dans les dépenses de santé, c’est les Etats-Unis (17 % du PIB). Cela pose un problème de compétitivité aux entreprises qui paient l’assurance santé de leurs salariés.


          • JL JL 22 octobre 2016 08:45

            @izarn,
             

            ’’Cela pose un problème de compétitivité aux entreprises qui paient l’assurance santé de leurs salariés.’’
             
             D’un coté les cotisations sont retenues à la source sur les salaires, de l’autre elles sont comptabilisées sur les salaires versés. Pour les entreprises cela revient au même : d’une façon ou de l’autre, le financement de la santé est assuré par les salariés, donc par les revenus du travail lesquels ne sont pas une charge mais une ressource qui a le tort aux yeux du patronat de se soustraire comptablement à la plus-value qui fait le bénéfice.
             
             Il faut être un néolibéral qui se paie de mots, dussent-ils ces mots constituer des dénis de réalité à répétition, pour ne pas voir que c’est fondamentalement la même chose.
             
             C’est ce qui s’appelle avoir de la merde dans les yeux, ce qui conduit à mal dire les choses et ajouter aux malheurs du monde..

          • JL JL 22 octobre 2016 08:46

            je m’adressais ci-dessus à Jean-Pierre


          • Trelawney Trelawney 23 octobre 2016 20:25

            @JL

            Lorsque vous dépensez 100 pour la santé et que les cotisations sociales prélevées sur les salaires ne vous rapporte que 80, il vous manque forcément 20. Comme le 100 de départ est justifié puisque conforme au système de santé français voulu par tous (y compris les patrons), il vous faut trouver ailleurs les 20 qui manque.

            Pour l’instant le ailleurs c’est l’endettement. Donc si vous vous endetté pour faire tourner le système social et c’est ce que l’on fait en France, il ne faut surtout pas essayer de jouer au con en voulant changer une monnaie internationalement reconnue pour une monnaie hypothétique.


          • fred.foyn 21 octobre 2016 09:43
            Encore un article d’un « expert » es-connerie..Les constipé anti FN sont légion chez vous..comme les malades anti Poutine..
            Votre pays sera souverain pour décider en tous points...ça c’est la réalité qui gêne les pro-UE qui veulent rester dans les magouilles...
            100 euros feront 100 francs au change dans vos banques... point barre... !

            • Le421 Le421 21 octobre 2016 19:32

              @fred.foyn
              Notez bien que chez vous, on a les mêmes constipés, mais anti-communistes !!
              Accepter la diversité de point de vue n’est apparemment pas ce qui vous étouffe.
              On appelle cela la dictature, le système fasciste.


            • aimable 21 octobre 2016 10:54

              je ne suis pas un fan MLP , mais il me semble l’avoir entendue dire qu’il y aurait un Franc avec deux valeurs , une internationale et l’ autre nationale et comme je n’ai aucune compétence monétaire , je vous demande si elle peut envisager réellement cette possibilité


              • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 octobre 2016 11:12

                @aimable

                Oui, c’est une possibilité.

                Elle est employee par les pays en difficulté et principalement par ceux où la monnaie n’est pas librement convertible, ayant peur du marché libre.


              • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 11:30

                @aimable
                C’est ce que j’ai expliqué plus haut à savoir l’existence d’une monnaie parallèle et ce sera certainement l’euro. mais cela reste lié à une économie parallèle où des magasins achalandés demanderait à être payé en euro ou dollar.

                Il existe aussi une solution où l’état français passerait un accord avec un autre pays qui accepterait de centraliser une partie des ses réserves de changes et ainsi stabiliser sa monnaie par rapport à la monnaie du pays qui pourrait être UE et sa BCE. On aurait ainsi un FN qui serait adossé à l’euro. Ce qui reviendrait au même que la situation actuelle, mais en plus compliqué. C’est cette même mécanique qui permet au Trésor public français de centraliser 40 % des réserves de change des banques centrales africaines et garantit la convertibilité du franc CFA sur la base d’une parité fixe (1 euro = 655,957 francs CFA).


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 11:59

                @P.-A. Teslier
                Il n’y a pas de clause de sortie à l’euro, il faut d’abord sortir de l’ UE.
                Et quand on sort de l’ UE, on peut dire bye bye au marché libre et à la mondialisation désastreuse.... !!


                On peut faire ce qu’on veut : remettre des taxes sur produits importés, signer des accords de coopération dans le monde entier ; remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux ; mettre fin aux délocalisations ; protéger les entreprises françaises ; empêcher le Qatar ou la Chine d’acheter le patrimoine français ; ou empêcher des fonds de pensions de piller nos entreprises ; on peut faire revenir les entreprises délocalisées ; gérer la dette publique, remettre en place la Banque de France et ses prêts à l’ Etat à taux 0%, toussa, toussa...

                C’est ce qu’a fait la minuscule Islande, le chômage est à 2 %.


              • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 12:11

                @Fifi Brind_acier
                Etes vous en train de comparer la France à l’Islande ? Alors dites moi qu’elle est la part de échanges que l’on fait avec ce pays ? Qu’Est-ce qu’on le vend et qu’est-ce qu’il nous vende ? Ou plus précisément, si un jour l’Islande disparait dans un tremblement de terre en quoi cela influencera notre économie ? Pour bien vous expliquer ce qu’est l’Islande, quand le tiers de la population de sa capitale Reykjavik s’est déplacé en France pour voir son équipe de football jouer à l’euro, elle n’a même pas occupée la moitié des tribunes du stade

                Alors vous avez raison, si on quitte l’euro et l’UE, on fait ce que l’on veut. On signe ou pas des accords, on taxe ou pas etc etc. Mais il ne faut surtout pas oublier que tous les autres pays de la planète décideront ou pas de nous ignorer. Et ils feront cela sans tenir compte de nos besoins


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 19:14

                @Trelawney
                Je compare un pays souverain à une colonie de l’ Empire américain.
                La taille d’un pays ne change rien à l’affaire.
                « Il n’existe aucun rapport entre la taille d’un pays et son niveau de vie et d’emploi. »


              • Le421 Le421 21 octobre 2016 19:33

                @P.-A. Teslier
                Mais ce n’est pas utilisable dans un pays dont le marché à l’export est crucial !!


              • izarn izarn 21 octobre 2016 19:56

                @aimable
                De toutes manière la valeur internationale et imposée par les marchés. Et n’existe que si vous voulez convertir le franc en dollar, par exemple...
                Comprends pas....Ou MLP a été obligée d’expliquer ça dans une école maternelle...


              • izarn izarn 21 octobre 2016 19:59

                @izarn
                ...est imposée par les marchés.
                Je crois que les gens « éduqués et »respectables" ne suivent meme pas correctement les explications de MLP...


              • aimable 21 octobre 2016 20:06

                @izarn
                sur la 2 chez Pujadas après le 20 heure , je n’ai pas la date exacte , peut-être de 2015 mais je n’en mettrais pas ma main au feu ( de temps a autre j’ai des problèmes de mémoire )


              • Taverne Taverne 21 octobre 2016 11:16

                - Nicolas : « Nos ancêtres étaient les Gaulois ! »
                - Marine « Revenons aux sesterces ! »


                • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 12:24

                  @Taverne
                  On peut aussi faire le FN en or ou en argent et ça vaudra toujours le prix du métal smiley


                • ouam2 (---.---.41.186) 21 octobre 2016 16:27

                  @Taverne :

                  « .....- Marine « Revenons aux sesterces ! ... »

                   

                  A ce que je constate.... vous brillez vous en économie smiley.

                   

                  Quelque soit le nom que vous donnez à une monnaie fiduciaire (ou scripturale), seul le rapport en confiance en celle ci vaut foi, enfin jusqu’a preuve du contraire...

                  cdt,


                • Le421 Le421 21 octobre 2016 19:36

                  @ouam2
                  Sauf qu’il faut qu’elle ait prouvé sa véritable valeur en fonction du fonctionnement de l’économie du pays.
                  Permettez-moi, à ce sujet, d’avoir quelques doutes.
                  Surtout si, dans une économie mondialisée comme la nôtre, on boucle les frontières !!

                  On n’a pas fini de picoler du Cognac, je vous le dis !!  smiley


                • izarn izarn 21 octobre 2016 20:16

                  @Le421
                  Et l’euro, il a prouvé quoi par rapport au franc ?
                  Ensuite la monnaie n’a pas besoin de preuve : Il suffit de voir sa parité sur les marchés avec d’autres monnaies....Le marché ne va pas attendre trois plombes tes preuves.
                  La preuve de validité du FF vient de ce qu’il a participé de l’euro selon 1 euro= 6,56FF.
                  C’est inscrit dans le marbre, parceque figurez vous sans ça, l’euro ne vaudrait....Rien !
                  Bien entendu, idem pour le mark allemand. Ce sont les monnaie origines qui ont fait la valeur de l’euro, et pas l’inverse ! smiley
                  l’Euro est une structure monétaire, qui lie les monnaies, comme jadis Bretton Woods par des parités fixes. Sauf qu’on a changé le nom de cette monnaie « unique ». Un nom unique. Et qu’on a perdu la souveraineté sur notre monnaie, dévolue à la BCE « indépendante ».
                  C’est tout. Pas de magie la dedans...C’est meme l’art de l’enfumage. Bien profond.
                  Car derrière l’euro, il y a la richesse réelle des nations.
                  Nation. Pas assemblage multiculturel et cultuel d’esclaves abrutis, qui comme des cabris sautent sur leur siège en criant « Europe ! Europe ! »


                • izarn izarn 21 octobre 2016 20:20

                  @izarn
                  La citation originale de de Gaulle :
                  https://youtu.be/XtPrGP2OgHU


                • ouam2 (---.---.41.186) 21 octobre 2016 21:34

                  @Le421

                  « Sauf qu’il faut qu’elle ait prouvé sa véritable valeur en fonction du fonctionnement de l’économie du pays. »

                  Attention vous assignez valeur et confiance, les deux ne sonts pas forcément liées.

                  1Er exemple contemporain.

                  Les multiples dévaluations que à fait toton a khol, ca l’avait meme drolement énervé à l’époque (E Khol), ce qui n’a jamais attaqué la confiance dans le franc dans l’usage intérieurl (ou prouvez le).

                   Vous voyez la valeur (hauteur du prix) et la confiance sont bien deux choses différentes. 

                   

                  Un autre exemple : 

                  Si il n’y avait pas de différence entre prix et confiance, l’écureuil serai mort de faim smiley

                  et seules les actions très risquées seraient prisées par tous les épargnants (valeurs)... 

                  et ce n’est pas le cas, vous le savez bien  smiley

                   

                  Un p’tit dernier (Cognac ^^) pour la route ^^ :

                  Regardez comment la Chine règle sa parité monaitaire (Yuan en valeur) cela a fait craquer plus d’un gvt, pourtant leur monnaie est largement plus digne de confiance que le $ à ce jour.

                   

                  Après je dis ca... j’dis rien...


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 octobre 2016 09:42

                  @Le421
                  Où voyez-vous que les 180 pays souverains du monde vivent comme la Corée du nord ? Vos arguments en faveur de la mondialisation vous égarent ... C’est ce qui renverra la Gauche dans les oubliettes de l’ histoire. Les peuples du monde entier sont contre la mondialisation des échanges et même le FMI, qui constate que c’est un désastre !


                  Vous prenez toutes les déclarations du FN à la lettre, alors que le FN ne veut sortir de rien du tout, il est comme Mélenchon, il veut renégocier les Traités européens.

                • Chelou (---.---.58.97) 21 octobre 2016 11:25

                  Dixit M. Sapir
                  (L’image d’une sortie de l’Euro provoquant un « désastre » relève donc de la fiction. C’est une fiction dont les partisans de l’Euro se servent pour alimenter des peurs au sein des populations.
                  Il faut remarquer que ce sont les mêmes qui accusent Marine le Pen et le Front National de jouer sur la peur qui, en réalité, tiennent un véritable discours de peur et cherchent à provoquer une réaction de panique chez les électeurs. Ce point est important.
                  En fait, la peur semble bien devoir être le seul argument que les partisans de l’Euro peuvent encore utiliser devant la faillite complète de l’Union Économique et Monétaire.)
                  Ben oui le passage du de l’euro au Franc peut se faire sur la parité 1/1
                  Ben oui une dévaluation est plus que souhaitable, carrément vitale 
                  http://russeurope.hypotheses.org/4394
                  Bon encore un article d’un pseudo machin chose adoubé par ses pairs  smiley


                  • izarn izarn 21 octobre 2016 20:38

                    @Chelou
                    Les européistes arrivent meme à décribiliser le franc face à l’euro. C’est quand meme hallucinant car en fait le franc fait partie des monnaies qui ont construit l’euro !
                    L’euro n’a que 15 ans d’age...Le franc combien ?
                    Dire que l’euro est plus crédible que le franc, faut etre devenu lobotomisé par le Système.
                    N’importe quelle monnaie nationale sera plus solide que l’euro. Bien des allemands regrettent le mark. Et la fragilité de l’euro leur fait peur. D’ou leur intransigeance.
                    Une nation, une monnaie. L’Europe n’est pas une nation, et donc l’euro n’a aucune visibilité future.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 11:49

                    L’euro est une monnaie commune à 17 pays, elle convient à certains, comme l’ Allemagne, car l’euro est bien plus faible / dollar que si elle avait gardé le mark, mais ne convient pas du tout aux autres pays.
                    « Une monnaie = une économie = un peuple ».


                    Pour ceux qui ne comprennent rien aux monnaies et à l’euro, vous en saurez bien davantage que tous les « experts » qui passent à la télé ou à la radio, après avoir regardé cette conférence :
                    « La tragédie de l’ euro »

                    « Il y a une vie après l’euro ! »

                    « Les billets en Francs, les maquettes sont prêtes ! »

                    • sarcastelle 21 octobre 2016 18:42

                      @Fifi Brind_acier

                      .
                      Les maquettes des billets sont bien pensées du point de vue de l’exaltation de la république, mais en ma qualité de royaliste légitimiste je n’y saurais souscrire. En effet la majorité des sujets retenus concerne de hauts faits de vaillance... dans la défense d’une république qui a créé elle-même tous les désastres qu’il lui fallut combattre ensuite. La guerre jusqu’à la Révolution était peu de chose en comparaison de la croissance prodigieuse qu’on lui a vu à partir de ce moment-là. 
                      .
                      Quant aux sujets royaux, qu’on met histoire de dire qu’on ne fait pas commencer la France en 1789... ils sont tout en bas, à cinq francs ! 

                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 19:28

                      @sarcastelle
                      Vous devez confondre la République avec le capitalisme du désastre porté par la mondialisation, non ? De nombreux pays européens ont des Monarques, ce qui ne les empêchent pas d’appliquer les décisions européennes, comme l’ Espagne ou la Belgique...
                      La Reine d’Angleterre sauve l’ honneur, il semble qu’elle ait discrètement soutenu le Brexit...


                      Mais rassurez-vous l’Etat français a bien été construit par la Monarchie. C’est une référence permanente qui nous différencie des Etats récents, comme les USA, l’ Italie ou l’ Allemagne.
                      Les Français sont très attachés au rôle de l’ Etat...

                      Cf « l’ Histoire de France » par Asselineau


                    • Elliot Elliot 21 octobre 2016 12:37

                      Techniquement rien n’empêche en effet de sortir de l’Euro et de fixer la parité du nouveau Franc National ( curieuse terminologie d’ailleurs ) à un FN pour un Euro.

                      Cela ne vaudrait de toute manière que pour les épargnants nationaux.
                      Les dettes extérieures libellées en Euro devront être remboursées en Euros sauf à déclarer la banqueroute, ce qui ne serait d’ailleurs pas une nouveauté dans l’histoire du pays mais plomberait pour des décennies la crédibilité de la parole de la France sur les places financières.

                      Rien n’empêche non plus de vider toutes les réserves en devises ou en métaux précieux de la Banque Nationale pour soutenir les cours de change, arrive toujours le moment où la situation n’est plus tenable.

                      Les marchés fixent en définitive la parité des monnaies pour les échanges internationaux et si leurs acteurs considèrent que la nouvelle monnaie vaut des clopinettes, il faudra bien passer par leurs exigences pour toutes nos importations, d’où retour d’une inflation galopante et anéantissement subséquent de l’épargne des ménages mais en l’occurrence la destruction de monnaie est inhérente au système capitaliste ( l’inflation peut en être une version mais aussi la spoliation comme à Chypre, le maintien dans l’Euro ne garantit absolument rien ) 
                      Si elle est bien menée, cette destruction de capitaux improductifs peut aussi présager un rebond de l’initiative créatrice de richesses : l’improductivité ou la volatilité de l’épargne peuvent inciter à investir dans le monde réel et à se détourner de l’abstraction de modèles mathématiques soi-disant rémunérateurs.

                      La question qui se pose, c’est de savoir si le FN a les moyens intellectuels d’anticiper ou s’il est condamné à la politique du chien crevé au fil de l’eau.

                      Personne n’a vraiment la réponse.


                      • straine straine 21 octobre 2016 12:48

                        @Elliot
                         [... Les dettes extérieures libellées en Euro devront être remboursées en Euros sauf à déclarer la banqueroute, ...]
                        Dans le lien au dessus Sapir dit exactement le contraire
                        "Pour ce qui est des dettes, on sait aussi que la dette souveraine de nombreux pays, dont la France à 97%, est émise dans le droit de ce pays. Or, la règle, établie par la cour d’arbitrage internationale depuis la fin des années 1920, est que tout titre émis dans le droit du pays « x » doit être payé dans la monnaie du pays « x », quel que soit le nom de cette monnaie. C’est ce que l’on appelle la lex monetae. Cela veut dire que si la France décide de quitter l’Euro et de revenir au Franc, 97% de notre dette publique sera immédiatement et sans contestation possible, re-dénomminée en Franc."


                      • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 13:05

                        @straine
                        Euh ..... Vous êtes en train de réinventer les emprunt russes. On a évolué depuis. Si Jacques Sapir soutient cette théorie, sa parole est donc sujet à caution.

                        Je vous explique la chose tel que le droit l’explique. Lorsque vous contractez un emprunt en euro, il est remboursable en euro. Si vous décidez de changer de monnaie et remplacer l’euro par des carambars, votre emprunt sera toujours remboursable en euro (puisque signé avant le changement de monnaie) sauf si votre créancier aime les carambars et décide d’un commun accord de changer la disposition du contrat.

                        On peut très bien dire en tant que chef d’état souverain : « dorénavant vous serez remboursé en FN et si vous n’êtes pas d’accord venez avec vos porte avions », mais vu le montant de la créance ça risque d’être chaud


                      • Chelou (---.---.58.97) 21 octobre 2016 14:10

                        @Trelawney
                        quel pataquès 789 caractères formant 137 mots pour condenser autant de conneries Pffff

                        c’est quoi le rapport entre un emprunt répudié par les bolcheviques et le principe inscrit dans le droit international de la lex monetae ?


                      • Elliot Elliot 21 octobre 2016 14:30

                        @straine

                        Sapir a raison en droit stricto sensu. Mais dans les faits ?

                        Plaçons-nous dans l’hypothèse où le Franc National serait dégradé au niveau international, quelle institution étrangère acceptera encore d’ouvrir des lignes de crédit à la France pour être remboursée en monnaie de singe ?

                        On en reviendra à la belle époque du crédit documentaire où les importations devront être préalablement payées pour être libérées par les producteurs.

                        La France sera obligée de gager d’abord ses réserves en devises et ensuite ses exportations en, mettons, dollars rien que pour continuer de pouvoir accéder au marché des matières premières.

                        Elle sera progressivement asphyxiée et mise en état de cessation de paiement.

                        .


                      • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 14:57

                        @Chelou
                        principe inscrit dans le droit international de la lex monetae ?

                        La loi monétaire ou lex monetae, relève essentiellement de la souveraineté monétaire des États. Mais le jour où la France a décidé d’adopter l’euro, elle a transféré sa compétence monétaire à l’Union Européenne. Elle a pour cela inscrit cette modification dans sa constitution. Donc tous les emprunts contractés par la France dans le temps où elle est dans l’euro relève de la souveraineté de l’UE est reste donc remboursable en euro. Si la France décide d’abandonner l’euro pour le FN, elle reprend de droit sa souveraineté monétaire et les emprunt qu’elle contractera après cette date le seront en FN (reste à connaitre le taux de l’emprunt en FN mais je doute qu’il soit négatif).

                        De ce cas précis où la France a abandonné sa souveraineté monétaire, la référence à la « lex monetae », c’est du pipo !

                        Maintenant monsieur Chelou on va expliquer à quoi sert la loi. C’est un système mis en place pour éviter les escroqueries. Donc un pays qui emprunte en euro à une banque qui lui prête cette argent car, pour elle, l’euro est une garanti. Si ce pays décide de remplacer l’euro par des merguez, est-ce que vous pense que le pays créancier est en droit de ne pas être d’accord et de considérer cela pour une escroquerie ?


                      • Chelou (---.---.58.97) 21 octobre 2016 15:27

                        @Trelawney
                        quel charabia en 226 mots le type reconnait l’existence de la lex monetae mais dénigre ce droit fondamental à un pays redevenu souverain sous un obscur prétexte d’une inféodation ultérieure


                      • ouam2 (---.---.41.186) 21 octobre 2016 16:49

                        @Trelawney :

                        « ...blabla bla...Si Jacques Sapir soutient cette théorie, sa parole est donc sujet à caution. »

                        Bah disons que par rapport à vouson va pouvoir dire sans hésitations :

                        O U I !

                        Niveau terminale le B.AB ici

                        http://www.assistancescolaire.com/eleve/TSTMG/economie/reviser-le-cours/la-creation-monetaire-tstg_eco_02

                        ou mieux....

                        https://www.amazon.fr/Argent-dettes-banques-André-Jacques-Holbecq/dp/2364290155

                        Le site web est tres bien pour débuter (pédagogique, simple, etc...)

                         

                        «  Si vous décidez de changer de monnaie et remplacer l’euro par des carambars, votre emprunt sera toujours remboursable en euro (puisque signé avant le changement de monnaie) sauf si votre créancier aime les carambars et décide d’un commun accord de changer la disposition du contrat. »

                         70% des emprunts sonts sous droits Francais (Voir France trésor).


                      • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 18:47

                        @ouam2
                        Je m’attendais à ce qu’il y ait quelqu’un qui nous sort « la création de l’argent par le crédit » et c’est tombé sur ouam.

                        Qu’est ce qu’on s’en fiche que l’argent n’existe pas lorsqu’on te le prête et qu’il devient réel lorsque tu rembourses. Lorsqu’on explique ce qui est une simple manipulation comptable, il y en a encore qui ont l’impression d’avoir découvert la lune

                        70% des emprunts sont sous droits Français et le rapport avec le fromage ?

                        On va même pousser plus loin le raisonnement. Lorsqu’un suisse emprunte à une banque française il demande du franc suisse. Donc s’il veut 1 million de francs suisse, la banque française avec le taux de change lui donnera 924 400 euro. mais si au moment de rembourser le franc suisse s’apprécie par rapport à l’euro et que la parité devienne 1 pour 1 et bien la banque français recevra 1 million d’euro sans compter les intérêts. C’est pourquoi certain font des prêts à taux négatif car rien que sur le taux de change ça fluctue.

                        Maintenant si vous demandez au suisse 924400 FN. les suisses vont vous donner 1 millions de francs suisse et vous demanderont de rendre cette somme avec les intérêts, Et lorsque la parité sera de 1 pour 1 vous devrez rendre 1 millions d’euro plus les intérêts et dans ce cas ils ne vous en feront pas cadeau


                      • HELIOS HELIOS 21 octobre 2016 19:29

                        @Elliot


                        Les dettes extérieures libellées en Euro devront être remboursées en Euros

                        FAUX ! 
                        Le choix de sortir de l’Euro oblige la BCE a accepter de « rembourser » es euros « made in France » a leur valeur d’achat soit 1 euro = 6,56 Francs d’avant. (j’arrondi la valeur pour faire court)
                        C’est le gouvernement français qui va decider de la « sur-evaluation » de la nouvelle monnaie en divisant sa valeur pas 6,56 soit 1 euro pour 1 Franc National (j’utilise le sigle de l’auteur)

                        A l’instant T, lorsque le cours legal du FN entre en vigueur, il ne sera pas necessaire de faire une cotation, ce sera même surement interdit puisque tant que tous les billets « euros français » ne seront pas retournés et convertis il ne pourra y avoir de valeurs differentes. c’est une periode qui peut durer de quelques semaine a quelques mois, jusqu’a la decision de la banque de France d’interdire l’usage de l’Euro français.

                        A partir de là, le Franc National pourra etre coté sur le marché des changes... et si, comme c’est probable, ce FN sera dans un « serpent » européen il pourra changer de valeur dans la fourchette autorisée, au gres des banques centrales.

                        Evidement, certains (pas tout le monde) ont interet a voir baisser le Franc national, ce qui se passera surement puisque ce sont des multinationales puissantes, et cela peut aider notre pays a exporter... mais faiblement puisque nous ne fabriquons plus rien donc nos exportations seront faibles et de plus payées en Euros sur des places de marchés financieres exterieures... sauf si le gouvernement revient temporairement a un systeme de controle des changes.

                        Par contre ce qui est interressant, et c’est là où Elliot se trompe, la dette libellée en Euro, sera remboursable en Francs Nationaux, tel que la valeurs sera inscrite dans la réecriture des contrats exactement comme cette réecriture c’est effectuée lorsque le Franc est devenu Euro.


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 19:42

                        @straine
                        Exact, mais ce que les Français ignorent, c’est que leur épargne c’est de la dette ! Ceux qui préconisent d’annuler la dette, sous le réel prétexte qu’elle est illégitime, se tirent une balle dans le pied.


                        La dette est illégitime car avant Maastricht, l’Etat et les Collectivités publiques empruntaient à taux 0% à la Banque de France. Les articles 104 et 123 du TFUE leur imposent d’emprunter aux banques, avec intérêts, évidemment, d’où les 50 milliards d’euros d’intérêts à payer chaque année aux banques.

                        Avant, on faisait comment ? C’est Michel Rocard qui l’explique. D’où l’importance de remettre en place le rôle de la Banque de France, pour stopper la dette publique. Evidemment cela ne va pas faire plaisir aux banquiers, mais c’est le seul moyen pour niquer la finance.

                      • izarn izarn 21 octobre 2016 20:40

                        @Elliot
                        La question est de savoir ce que vaudra l’euro sans la France...S’il existe encore....


                      • izarn izarn 21 octobre 2016 20:47

                        @izarn
                        J’ajoute que dés la réintroduction du franc, toutes les dettes en euros seront libellées en francs.
                        Donc pas de soucis. Voir Sapir sur le sujet. (Le franc fait partie de l’euro, OK ?)
                        Par contre les dettes libellées en dollar resteront bien entendu en dollar.
                        Enfumage utilisé par les européistes menteurs que de faire croire l’inverse.


                      • Elliot Elliot 21 octobre 2016 21:52

                        @izarn


                        Là est en effet la question. 
                        L’Allemagne maintiendra-t-elle l’Euro en vie ( sans l’Allemagne, l’Euro n’a plus aucune consistance ) ou retournera-t-elle au DM qu’elle n’a d’ailleurs abandonné qu’avec une répugnance que les événements ont justifiée ?
                        Mais alors la parité FN/Euro devient une vue de l’esprit et on en revient de toute manière aux marchés qui dicteront la parité des monnaies.

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 22:11

                        @Elliot
                        Mais on s’en fout de ce que fera l’ Allemagne !


                      • ouam2 (---.---.41.186) 21 octobre 2016 22:18

                        @Trelawney

                        « 70% des emprunts sont sous droits Français et le rapport avec le fromage ? »

                         

                        Il est la le rapport avec le formage dans ma phrase ci dessous :

                        En contrats sous droits Francais, si tu EMPRUNTES en EUROS il est possible de rembourser en l’épargnant dans une autre monnaie que la faciale avec l’agence France trésor.

                        Sauf bien sur sur le contrat est passé autrement que sous droiis francais (les 30% restants)

                        Enfin bref, c’est pas grave... j’insiste pas...


                      • ouam2 (---.---.41.186) 21 octobre 2016 22:39

                        @izarn :

                        « ...La question est de savoir ce que vaudra l’euro sans la France...S’il existe encore.... »

                         

                        Ah ben la, si cela se passe de maniere sauvage  pour une fois la réponse est sans equivoque ni doute possible :

                        Zero, rien ..queutchik..lapeaud’mon zob... smiley

                        C’est le célebre jeu de la tour et la pastque lachée du dernietr étage (la confiance)

                        c’est le dernier qui sort qui du jeu en bas est de la ba.se ^^

                         

                        Déja les Anglais sonts sortis (mais eux n’etaient pas dans l’€), si la France sort, c’est évident que les pigs (italie, espagne et surement le portugal suivra, les grecs eux sonts déja satellisés),

                        il ne restera plus que les allemands et quelques pays du nord, et sachant que si ils gardent l’€ ils garderont aussi les encours + la partie fiduciare circulant qui vonts avec.

                        L’Allemagne n’aura pas du tout interet à le faire ce qui signifierait la mort direct de tous ses retraités (les épargants)vu que les fonds de garantie (libbéllés en € vaudront zobbi la mouche).

                        Voila voila....

                        L’euro vaudra aurant que les assignats de la révolution Francaise ou les Deutchmarks sous Veimar ou les emprunts Russes ou (etc) smiley

                         

                        Par contre ca va secouer sévère (pour tous) ceci est archi sur.



                      • Trelawney Trelawney 22 octobre 2016 10:49

                        @ouam2
                        En contrats sous droits Francais, si tu EMPRUNTES en EUROS il est possible de rembourser en l’épargnant dans une autre monnaie que la faciale avec l’agence France trésor.

                        Lorsque vous empruntez, vous empruntez dans la monnaie du créancier et pas celle de l’emprunteur. Lorsque vous empruntez aux USA, vous empruntez en $ et pas en euro. Si vous passez de l’euro au Franc, vous devrez toujours rembourser en $ ou équivalent $. c’est quand même simple à comprendre.

                        Prenez le cas de subprimes, les banques françaises ont acheté les créances douteuses en dollar et ont utilisé pour cela des euro. Elles pensaient simplement gagner de l’argent sur l’appréciation euro-dollar lors des échéances futures. mais les créances étaient plus pourries que douteuses d’où le plantage

                        On vous embrouille avec la lex monetae


                      • Odin Odin 21 octobre 2016 13:30

                        Votre article indique que « Vous n’êtes évidemment pas crédible » Vos références sont là pour le prouver, avec d’immondes personnages pro européistes, pro atlantistes et pro sionistes comme Jacques Attali et Jean-Claude Juncker

                        « Ces malotrus, traîtres à leur peuple » qui ont un seul objectif, la désintégration économique et sociale de chaque pays de l’U.E. pour une paupérisation toujours croissante des populations en faveur d’une économie mondialiste bénéficiant toujours plus au 1 % et à cet état profond qui souhaite un N.O.M.

                        « Votre incompétence pourquoi ? » Vous n’avez toujours pas compris ou faites semblant de ne pas comprendre que Bretton Woods en 1944 a été la plus grande escroquerie mondiale au niveau monétaire et que cet accord est la base de ce monde unipolaire que vous défendez et qui a permis aux E.U. de vivre à crédit sur le dos des autres nations.

                        Votre article est à charge avec des explications qui montrent que « Vos incompétences conjuguées vous font dire tout et n’importe quoi ! » « Pourquoi ? » Vous éludez le problème le plus important, celui de l’interdiction de la création de la monnaie par la BDF en faveur de l’état à taux zéro, qui a sa source avec la loi scélérate du 03 janvier 1973 Pompidou-Giscard (dite Rothschild).    Ce graphique montre, s’il le fallait, que vous devriez « Arrêtez de vous enfermer dans votre incompétence ! »  :

                        https://postjorion.files.wordpress.com/2013/05/dette-1970-2012.png

                        Si vous voulez comprendre à qui appartient la dette :

                        http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2015/09/30/29006-20150930ARTFIG00203-qui-detient-la-dette-de-la-france.php

                        Donc pour conclure sur votre article « Cela s’appelle de la tromperie, du sophisme, du populisme spécieux, de la démagogie. » et donc comme « Vous n’êtes déjà pas crédible, n’en rajoutez pas ! »


                        • iciailleurs 21 octobre 2016 16:06

                          Comme je ne suis pas un spécialiste de la monnaie, ni de la finance (en existe-t-il réellement ?) , pouvez-vous nous indiquer quels sont les pays qui dans l’histoire ont remboursé leur dette ?
                           Vous pouvez remonter à 5 000 ans.


                          • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 16:25

                            @iciailleurs
                            Certains pays n’ont pas remboursé une partie des dettes, comme la Grèce à une époque ou la Russie quant elle est passée communiste. Il y a eu le cas de la France pour la dette qu’elle a contracté à l’Iran du shah pour financer son nucléaire civil. Dernièrement l’Islande avec une partie de la dette qu’elle devait au RU. Et puis il y a la période des guerres. mais le fait de ne pas rembourser ses dettes est suffisamment rare pour être signalé

                            Maintenant les pays sont toujours endettés car il contracte de nouvelle dette après avoir remboursé les anciennes. par exemple si vous achetez une voiture en LOA vous aurez un remboursement mensuel de 200 euro et au bout de cinq ans quand vous aurez remboursé l’achat de votre voiture vous achetez une nouvelle voiture et continuez à payer une échéance de 200 euro, mais la première voiture est payée.


                          • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 21 octobre 2016 16:33

                            @iciailleurs

                            Sans aller aussi loin, car cela nécessiterait du temps.

                            Pour un pays, pouvoir commencer à rembourser sa dette publique c’est, notamment, avoir une croissance du PIB supérieure à l’augmentation de son déficit.


                            Exemples :

                            Danemark 2010 dette = 42.9% du PIB ; 2015 = 41.4%

                            RFA 2010 = 81% ; 2015 = 71.2%

                            Irlande 2010 = 86.8 ; 2015 = 78.6.

                             

                            Etc., voir Eurostat.

                             

                             


                          • Coriosolite 21 octobre 2016 17:06

                            @P.-A. Teslier
                            La fameuse dette étant la dette de l’Etat, et non pas celle du pays (comprendre dette publique, le privé n’ayant rien à y voir), pourquoi exprimer cette dette (publique) en % du PIB ?

                            Rappel : PIB = valeur totale de la « production de richesse » effectuée par les agents économiques résidant à l’intérieur de ce territoire (ménages, entreprises, administrations publiques).

                            Pourquoi ne pas l’exprimer en % des recettes de l’Etat et des administrations publiques ?

                            Ca ferait trop peur ?

                            Rappel : dette publique France = 2.100 milliards €

                            A comparer avec :

                             budget de l’Etat (recettes) = 240 milliards €

                             Recettes Sécurité sociale = 470 Mds €

                             Impôts locaux = 125 Mds E


                          • Trelawney Trelawney 21 octobre 2016 19:13

                            @Coriosolite

                            Rappel : dette publique PIB France = 2.100 milliards € A comparer avec : budget de l’Etat (recettes) = 240 milliards € Recettes Sécurité sociale = 470 Mds € Impôts locaux = 125 Mds E = 835 Mds soit 39% du PIB

                            En fait les recette publiques représentent 53.6% du PIB soit environ 1125.6 milliards d’euro et les dépense 57.5% soit 1207.5 se qui fait que la dette augmente de 81.9 milliards d’euro par an.

                            Si on se base sur un prêt sur 15 ans cela fait des échéances annuelles à 5.46 milliards d’euro. Donc chaque année les dépenses de l’état vont augmenter de 5.5 pour juste le paiement de la dette. cette somme il faudra forcément la trouver soit en réduisant le service public, soit en taxant plus le contribuable


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 19:46

                            @iciailleurs
                            Il ne faut pas confondre le capital qui ne sera jamais remboursé, et les intérêts de la dette publique, qu’il faut payer tous les ans. Les banques créent de la monnaie chaque fois qu’elle ouvrent une ligne de crédit, c’est de l’argent virtuel. Ce qui les intéresse, ce sont les intérêts des emprunts, pas le remboursement du capital qui ne sera jamais remboursé.


                          • ouam2 (---.---.41.186) 21 octobre 2016 22:47

                            @P.-A. Teslier :

                            bonjour,

                            personne ne peut rembourser, tu le sait tres bien (enfin je l’espere), nous somme dans une immense cavalerie mondiale, mais ca chutt...

                            ...faut pas le dire smiley

                            Pour les NON cardiaques, vous pouvez cliquer sur le lien ici,

                            les cardiaques...surtout pas, j’ai pas envie d’etre l’auteur d’un homicide involontaire smiley smiley

                            http://www.economiematin.fr/news-dette-mondiale-montant-creation-richesse-pib-etats-emprunts-entreprises

                            rhahemmm...grosse toux... touça....


                          • foufouille foufouille 21 octobre 2016 20:22

                            @sampiero
                            c’est un euro maxi arrivé en france, donc il ne perdra pas 6€ ton revendeur.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 22:22

                            @sampiero
                            Les requins capitalistes oeuvrent dans le cadre législatif qu’on leur octroie.
                            Ce n’est pas un hasard si l’occupation principale des capitalistes depuis 40 ans a été de déréguler à tout va, c’est à dire d’obtenir la suppression de toutes les lois qui entravaient leurs profits.


                            C’est Denis Kessler, l’idéologue du MEDEF qui l’explique le mieux :
                            "Denis Kessler : Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie.

                            Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme…

                            A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là . Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !" (...)

                            Vous faites un drôle d’anticapitaliste, quand même !


                          • izarn izarn 21 octobre 2016 19:10

                            Tiens ! Vla les europhiles qui commençent à s’énerver.
                            Les résultats médiocres voire catastrophiques de l’euro, voir Jacques Sapir....Il n’est pas FN, mais de gauche tendance Mélenchon...
                            L’euro, c’est la dette, qui devient délirante surtout face aux marchés. Justement cet euro qui devait nous défendre contre les marchés.
                            La Grece ? Simple : Avec un taux à 2% la dette était tenable ; à 6% c’est la mort...Meme topo pour la France, si ça nous arrive ! (Au jugé 50X3=150 milliards d’interets à payer par an) Alors l’euro protège ? Qui au fait ?
                            Ce n’est pas la BCE qui fixe les taux de la dette, mais le marché. La vous avez raison, meme si curieusement ça vous échappe.
                            Désormais la BCE achete en seconde main les dettes d’états pour éviter la ruine de l’euro, l’effondrement de l’Italie, de l’Espagne, du Portugal, de l’Irlande : Bref à peu près tout le monde sauf l’Allemagne. Voila la situation REELLE...Normalement ce n’est pas prévu dans les traités. Bref, grace à ce moyen on passe au dessus des marchés...Ce que font la Fed, la BoJ, la BoE, etc....Mais ce n’est qu’un pis aller, POUR EVITER l’EFFONDREMENT.
                            La je parle sérieusement, et non pas votre blabla sans fondement.
                            Bref on est dans la merde avec votre euro, et il ne sauve rien du tout, au contraire !

                            Bien sur que si ; au début le franc fera un euro. C’est logique ! Mais ensuite l’euro n’existera plus. Donc inutile de comparer avec l’euro. Mais plutot avec le dollar. Et la il fort possible que la parité reste inchangée soit 1,1$. Par contre le mark allemand sera revalorisé, du style 1,4$.
                            Mais voyez vous, les allemands n’en sont pas mort il y a quelques années...
                            Alors calmez vous...Vous vivez sur la planète Jupiton, redescendez sur Terre.


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 20:25

                              @sampiero
                              Evidemment cela ne va pas se faire en un seul jour, mais les chiffres du chômage « réel » ne cessent d’augmenter, tous les indicateurs sont dans le rouge, on va attendre quoi ? D’être dans la situation de la Grèce ?
                              Les indicateurs économiques, il y a 40 ans, avant l’UE & l’euro, ya pas photo !


                              Et plus nous attendons pour sortir de l’ UE et de l’euro, plus cela nous coûtera cher ! « Ce que doit une banque centrale aux autres banques centrales européennes : la prime de sortie »

                              Stiglitz avait parfaitement analysé le boxon de l’ euro :
                              « Ceux qui sortiront en premier s’en sortiront le mieux ».

                              Si vous avez des comptes à demander, demandez-en aux Socialistes qui nous ont mis dans ce foutoir européen ! Que la Droite défende les intérêts de la finance et des multinationales, c’est dans la logique des choses.
                              Que la Gauche ne protège pas les Français, ni les entreprises françaises, ni les emplois, et leur mente sur l’ UE et l’euro depuis 40 ans, en est une autre.


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 22:58

                              @sampiero
                              Je m’en fous que vous répondiez ou pas ! J’écris pour les lecteurs, pas pour vous.


                            • Le421 Le421 21 octobre 2016 19:48

                              Moi, le Franc National, Créé par le Front National, ça me parle !!
                              J’attends juste « le flan national !! ».
                              Au dessert, bien sûr !! Pas en entrée...  smiley


                              • aimable 21 octobre 2016 19:55

                                @Le421
                                nous avons déjà le Flamby  smiley


                              • aimable 21 octobre 2016 19:56

                                @Le421
                                nous avons déjà le flamby smiley


                              • titi 21 octobre 2016 20:00

                                @L’auteur

                                Marine Lepen n’a jamais dit qu’elle accrocherait le franc à l’euro sur une parité fixe comme l’est le franc CFA.

                                Elle a juste dit qu’au moment de la bascule le franc aurait parité.
                                Ensuite bien évidemment c’est le marché qui fixera la cote.

                                Perso je suis contre cette mesure.
                                Mais ce n’est pas une raison pour dire n’importe quoi.


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 20:35

                                  @titi
                                  Mais tout le monde ne dit pas la même chose au FN.
                                  Marion Le Pen, n’est pas favorable à une sortie de l’euro.


                                • titi 21 octobre 2016 22:05

                                  @Fifi Brind_acier

                                  Et donc ?

                                  Quel rapport ?


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 22:56

                                  @titi
                                  Cela signifie que le FN utilise la méthode du « caméléon », où chaque lieutenant tient un discours différent, ce qui permet de ratisser large, en faisant plaisir à tout le monde.


                                  Philippot se dit Gaulliste, mais pas Marine.
                                  Marine parle de sortie de l’euro, mais Marion Maréchal le Pen n’est pas d’accord.
                                  Marine dit défendre les chômeurs, mais Marion présente des amendements pour continuer les licenciements boursiers.
                                  Marine parle de référendum sur la sortie de l’ UE, mais Louis Alliot parle de renégociation des Traités...

                                • Odin Odin 22 octobre 2016 11:36

                                  @Fifi Brind_acier

                                  Dans un parti politique, il est nécessaire et souhaitable d’avoir une diversité des opinions et des tendances pour pouvoir établir une ligne politique commune à tous. Ceux qui ne peuvent l’accepter ont la possibilité de partir ou d’être évincé. Ce fut le cas par exemple de Bruno Mégret ou de JMLP pour le FN.

                                  Les exemples ne manquent pas pour les autres partis.

                                  Le contraire de ce principe, où seul le chef décide, porte un nom, une dictature.


                                • titi 23 octobre 2016 00:18

                                  @Fifi Brind_acier

                                  Moi je suis sympathisant FN, et je suis contre la sortie de l’Euro.

                                  Par conte je ne crois pas que cette question soit l’alpha et l’oméga de la politique économique.

                                  En clair... peu m’importe.


                                • herte (---.---.13.223) 21 octobre 2016 20:19

                                  si la France revient au FN notre dette sera en franc actualisé, ceci est dans le contrat des

                                  prêts éffectués par la France et aux risques des investisseurs, car nous ne sommes pas la

                                  grece.


                                  • Clofab Clofab 21 octobre 2016 20:38

                                    Quel plaisir de lire un grand économiste mondialement reconnu !


                                    A moins que ce ne soit qu’un collabo de propagande mondialiste UMPS, encore un. 

                                    • Clofab Clofab 21 octobre 2016 20:42

                                      Quel plaisir de lire un grand économiste mondialement reconnu ! Enfin nous sommes instruits !


                                      A moins que ce ne soit encore un collabo de propagande mondialiste UMPS. Encore un.

                                      • rocla+ rocla+ 21 octobre 2016 20:55
                                        Ce sont les ingénieurs, techniciens, les administratifs, cadres, employés, ouvriers qui font tourner les usines, créent l’innovation, les brevets....pas les requins bien au chaud sur leurs yachts. ils ne savent rien faire d’autre.

                                        Si tu peux en citer rien qu’ un de ceux dont tu parles sur les 60 
                                        millions de Français de tes ingénieurs, techniciens, les administratifs, cadres, employés, ouvriers qui font tourner les usines, créent l’innovation, les brevets
                                        qui aurait monté une boite pour faire profiter les chômeurs en recherche 
                                        d’ emploi , à part tes rêves de trompe la vie  tu es dans la caricature 
                                        les songes des mille et une nuit , de la tchatche rien que de la tchatche . 

                                        S ’ils étaient si performants tes soi-disant ingénieurs techniciens etc ...
                                        le chômage n’ existerait pas en France . 

                                        Balavasseur ...



                                        • ouam2 (---.---.41.186) 21 octobre 2016 23:18

                                          Mais pour en revenir un peu au sujet, certains bloquent encore sur l’euro ou le franc ou le $

                                          Le problème c’est que nous n’en somme plus la (si les non cardiaques on cliqués sur le lie) les cardaues passeroint la suite de mon message (c’est mieux pour euxs et pour moi)

                                           

                                           Avec 3 fois le pib mondial de dettes par rapport au réel, il est impossible de ne pas faire de haircut (rasage de pres, tonte du mouton)

                                           Ce n’est pas la peine non plus de se poser la question de la valeur et du type du morceau de papier que l’on aura entre les mains (ni du bitcoin ou autre), l’explosion de l’€ et des autres monnaies aura lieu à cause de la dette irréaliste et immatérielle basée sur notre folie collective.

                                           

                                           La question, enfin les questions (cruciales) à se poser sonts :

                                          - Quel type de société nous voulons (on continue à aller dans le mur comme des pignoufs ?)

                                          - On continue la surpopulation qui nous y envrarra encore plus vite (20Milliards d’humais...50 .. ?)

                                          - Du à un nombre de pays qui pratiquent un lapinisme qui ne pourra que les conduire à essayer de gagner de nouveaux espaces (cad chez vous mes amis et ailleurs )

                                           - A bouziller notre planete et à faire n’importe quoi avec un gachis incroyable des ressouces FINIES 

                                           

                                          - Ou à se calmer, a prendre soin de notre environnement pour esperer léguer quelque chose à notre descendance, et chacun etant responsable de l’etat de son pays (agriculture raisonnée, préservation des espèces etc...ou le jour elles ne sonts plus la...seul les mouches survivront ...peut etre)

                                           

                                          Il est la le coeur de la question (pour moi) pas ailleurs..

                                          et pour vous ?

                                          Parce que avec vos euros (ou vos francs) en brouette comme veimar, vous aurez l’air fin, sauf si vous digerez le papier et l’inox comme repas journalier ...


                                          • HELIOS HELIOS 22 octobre 2016 01:52

                                            @ouam2

                                            .. hélas, être sobre question population, on sait bien le faire dans les pays occidentaux, d’autant plus que cela permet une bonne qualité de vie, plus de respect humain etc

                                            Malheureusement et grâce au « lapinisme » dont vous parlez, les pays qui n’en ont rien a foutre et qui en profitent d’ailleurs pour s’étendre ethniquement et culturellement, considèrent que les pays raisonnables (les nôtres donc) sont des zones vides ou trop peu peuplées a conquérir.

                                            on ne pourra jamais modérer ces populations hors actions violentes ou catastrophiques (épidémiesetc).

                                            une des premières mesures seraient de limiter les aises sanitaires globales, les assistances médicales afin que ces pays développent leur propres recherche qui se base sur une société bien dimensionne. quand ils en seront là ils nous auront rejoint dans le contrôle de la population.... mais cela me semble bien difficile

                                          • soi même 22 octobre 2016 02:29

                                            Au faites posez vous la question pourquoi en France le soufre est si bien toléré par l’élite politique ?


                                            • zygzornifle zygzornifle 22 octobre 2016 11:09

                                              les gars de la Marine c’est les meilleurs ......


                                              • Taxicoman Insoumis Donato Di Cesare 22 octobre 2016 19:15

                                                La Marine est comme son père, ce qu’elle cherche c’est surtout ne pas gouverner mais avoir 60-70 députés pour financer son bisiness.


                                                • Laurent 47 4 avril 2017 12:13

                                                  Et qu’est-ce qui nous interdirait de donner à notre franc la même valeur que l’euro ?
                                                  Après tout, le général de Gaulle a multiplié par cent la valeur du franc, sans que le monde ne s’écroule ! Ce qui valait cent franc a simplement valu un franc, et tout a été divisé par cent.
                                                  D’ailleurs, le tiers des pays de la Communauté Européenne n’a pas l’euro comme monnaie, et curieusement, ce sont ces pays qui s’en sortent le mieux sur le plan économique !
                                                  Vous avez certainement remarqué que la valeur de l’euro flirtait avec celle du dollar.
                                                  Comme la Communauté Européenne n’est qu’un protectorat américain, avec Bruxelles comme succursale, je ne comprends pas pourquoi nous n’avons pas le dollar comme monnaie commune, plutôt que l’euro.
                                                  Tant qu’à être esclave, il faut aller jusqu’au bout de la logique, et avoir la monnaie de nos maîtres !
                                                  A partir du moment où le franc 2017 aura la même valeur que l’euro, ce seront les marchés qui décideront de la fluctuation de notre monnaie, et non les médias !
                                                  Encore faut-il que notre système bancaire retrouve son indépendance, ce qui implique que nous quittions cette Communauté Européenne qui a été construite pour défendre les intérêts des Etats-Unis, et non les nôtres, et que nous rétablissions nos frontières économiques !
                                                  Et surtout que nous fassions ce que le général de Gaulle a eu l’intelligence de faire : quitter l’OTAN, cette machine à faire des guerres pour le compte de Washington !


                                                  • Laurent 47 4 avril 2017 12:29

                                                    Pourquoi l’auteur profère-t-il de telles inepties ?
                                                    J’aimerais qu’il explique sa théorie à François Asselineau qui dit exactement la même chose que Marine le Pen, mais qui a le mérite lui, d’être reconnu pour son expérience au niveau de la finance internationale et de l’économie !
                                                    Le général de Gaulle n’a demandé l’autorisation à personne quand il a multiplié par cent la valeur du franc, en créant le nouveau franc, et nous ne nous sommes pas portés plus mal pour autant ( j’ai vécu cette époque ).
                                                    Pour information, sur le site de l’UPR, il y a des tas de vidéos qui expliquent très précisément pourquoi cette opération est parfaitement réalisable, sans que la France ne se ruine pour autant !


                                                    • Aimé FAY Aimé FAY 5 avril 2017 09:11

                                                      @Laurent 47
                                                      Ma réponse fera l’objet d’un article, après le 23 avril, après la qualif de MLP.

                                                      2 choses : a) « quand il a multiplié par cent la valeur du franc » vous vouliez dire « quand il a divisé par cent la valeur du franc ».

                                                      b) MLP n’est pas moins compétente que M. Assileneau. D’ailleurs elle fait 25% devant le people et Assileneau à peine 1%.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès