• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « MEETING SNOWDEN » - Flore Vasseur

« MEETING SNOWDEN » - Flore Vasseur

Larry (Lessig), Edward (Snowden), Birgitta (Jónsdóttir), Paul (Kagamé).... et les autres......

A voir sur Youtube (1) .... Assez émouvant !..... Car on y parle de "LA" démocratie et de son "sauvetage".... Cela "fait peur" évidemment !...Mais les avis des divers "intervenants" (même en voix off) sont assez peu tranchants...et c'est "bien ainsi", évidemment, pour tous ceux qui préfèrent le doute raisonnable à l'affirmation péremptoire (2).....Mais où trouve-t-on la définition de cette démocratie-là qui doit être sauvée ? Souligne-t-on que la promotion de la compétitivité, la volonté de vaincre et la norme de la dominance sont manifestement constitutives de cette démocratie-là ? La peur de perdre et la nécessité de gagner n'y sont-elles pas, catégoriquement, présentées comme la séparation qui garantit la pérennité du pouvoir, le "règne" de cette démocratie-là ? Les logiques de la récompense et de la punition ne sont-elles pas reconnues implicitement comme les fondements de cette démocratie-là ? La soif "des gens de croire que les histoires sont vrais bien que manifestement fausses" ne fournit-elle pas des "munitions politiques" à cette démocratie-là. Mais qui sont ces gens ? Nous ? "Nous refusons évidemment de mettre en cause nos propres à priori" et puisque nous ne pouvons ni agréer ni rejeter une "solution" c'est que manifestement nous sommes incapables fondamentalement de poser, dans son essence, le problème du sauvetage de cette démocratie-là. "Il devient donc difficile de distinguer les faits de la fiction, le vrai du faux,"dans cette démocratie-là. "On considère dès lors qu'en essayant de changer les choses, en s'attaquant aux injustices on y perd plus qu'on y gagne". "La peur est une formidable stratégie politique" de cette démocratie-là. "Se débarrasser de la "peur du changement" serait "libérateur", "gratifiant" .... Car il est "trop facile de contrôler ceux qui ont peur", dans cette démocratie-là. Ne faudrait-il pas "changer notre façon de raconter l'histoire et dire qu'en revoir le récit est la "sécurité", car la stabilité (convenue) est illusoire"(3).

....

Ce qui est repris ci-dessus, est "quasiment" ce que j'ai cru comprendre dans ce documentaire et ce que j'en ai retenu comme étant une des approches raisonnées du grand nombre de situations que notre monde connaît depuis quelques décennies.... Bien sûr, il y a eu le 9/11 qui a marqué Flore Vasseur ; bien entendu il y a eu des élections américaines qui ont depuis longtemps déjà "traumatisé" Larry Lessig (bien avant l'Hillary actuelle) ; Birgitta Jónsdóttir, elle, a vécu les conséquences de la crise résultant de la suppression par Bill Clinton du Glass-Steagall Act (4) et évidemment la CIA et la NSA qui ont "décidé" Edward Snowden à "sortir du bois" (5). Mais il y a aussi Swartz, Assange, Meyssan, Manning, les armes de destructions massives et celles à uranium appauvri, le génocide au Rwanda et l'assassinat de Kadhafi, l'Ukraine et la Syrie, etc., etc....

La fin du documentaire signale que Larry Lessig est en congé sabbatique de 6 mois au Rwanda  !!!!!.... Et cela, selon moi, pourrait poser la question du "pourquoi" de la présence de Lessig chez Paul Kagamé ? .... Car si il y a bien un endroit au monde où une réflexion libre est nécessaire mais très dangereuse, si il y a un endroit au monde où la propagande fleurit et où il est préférable de croire aux histoires fausses que de se poser des questions sur les faits avérés, si il y a bien un endroit au monde d'où sont "parties" deux guerres effroyables (contre la RDC) (6) , si il y a bien un endroit au monde où une troisième conflit semble être en préparation....c'est bien dans ce Rwanda-là où la "démocratie aurait pourtant été sauvée" à la faveur d'un génocide ? Ce Rwanda-là, où se poser la question de savoir si "un Paul Kagamé" ne pourrait-il pas revendiquer une partie des "droits de co-auteur" du Génocide des Tutsis...... est déjà un acte de négationnisme !!!

(1) https://www.youtube.com/watch?v=ljogz4dnpiQ&nbsp ; (611 vues seulement au 23/06/2017.... !)

(2) Et pour moi en particulier

(3) Carla Del Ponte à propos de la réécriture de l'histoire du Génocide des Tutsis du Rwanda.

(6) De 4 à 6 millions de morts de 1996 à 2003


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 25 juin 00:19

    J’avoue avoir été déçu aussi par ce documentaire, sans doute en attendais-je trop...

    Lessig se bat avec de vieilles cartouches, Birgitta n’a pas pris la mesure de l’adversaire, elle s’est laissée aspirer, vider par le Moloch, l’Islande est revenue dans le jeu global par la simple résilience de ses institutions perverses.

    Un projet de constitution citoyenne ne suffit pas, il faut une volonté et des consciences individuelles fortes pour l’imposer, nous n’en sommes pas là.

    Flore n’intervient pas, dommage, mais ça devait faire partie du deale.

    Snowden n’ira pas au-delà, sans doute espérait-il que d’autres reprendraient le témoin.

    Beaucoup de courage et une grande lucidité en tous cas.


    • zygzornifle zygzornifle 25 juin 13:18

      c’est beau mais c’est un peu Don Quichotte devant le moulin a vent ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès