• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon candidat anti-système… Mieux vaut en rire !

Mélenchon candidat anti-système… Mieux vaut en rire !

Il y aura sans doute au moins deux façons de se positionner durant la campagne officielle pour les différents candidats lors de la prochaine élection présidentielle :

Celle des représentants des partis traditionnels de gouvernement, UMP et PS, qui affirmeront sans vergogne vouloir et pouvoir -après des décennies de complicité coupable- inverser la marche folle des choses « de l’intérieur » au sein de structures politiques françaises ou européennes devenues totalement sourdes aux aspirations des peuples qu’elles prétendent pourtant représenter. C’est déjà la posture adoptée par François Hollande, et ce sera sans aucun doute également celle de Nicolas Sarkozy, quand il lui faudra enfin arrêter de faire semblant de ne pas encore être en campagne.

Et puis il y aura celle des autres candidats, se présentant comme alternatifs, comme étant, eux, hors système. Prétendent donc aujourd’hui se positionner ainsi notamment François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon…

Le patron du Modem -rejeton à peine relooké de l’ex UDF- peine visiblement à faire avaler cette couleuvre du candidat rebelle, même si ses sondages sont loin d’être mauvais : de Lecanuet à Giscard, et en passant plus récemment par Barre ou Balladur, l’électorat centriste a toujours existé. Il est somme toute assez logique qu’il se tourne aujourd’hui vers cet européiste convaincu.

Mais Jean-Luc Mélenchon lui -et même si les intentions de vote peinent à décoller dans les sondages- a semble-t-il réussi à faire gober cette plaisanterie du « candidat anti-système » à toute une partie de l’électorat de la « gauche de la gauche », électorat désespérément orphelin suite au crash en rase campagne du soufflé Besancenot, et plus encore, depuis la lente et irrémédiable agonie du Parti Communiste Français.

L’espoir est tel, la frustration si forte pour toute une frange de la population française, profondément et sincèrement ancrée « à gauche », qu’il peut en effet être tentant de se laisser abuser, quitte à accepter de regarder avec des yeux de Chimène le premier vieux cheval politicien de retour venu, en l’affublant des habits -bien trop grands pour lui- de pourfendeur des élites mondialisées !

Et tant pis si Mélenchon a clairement et d’ores et déjà indiqué qu’il appellerait de toutes les façons à voter pour le candidat du PS au deuxième tour des présidentielles. François Hollande, candidat de second tour du candidat « anti-système » ?

Rions un peu !

Peu importe que le même Mélenchon ait tout aussi clairement et très récemment prouvé dans les faits, et lors des sénatoriales, qu’il était malgré ses dires prêt à toutes les compromissions pour obtenir quelques strapontins, en renonçant in extremis à présenter des listes concurrentes à celle de « l’union de la gauche » (PS-EELV-PCF) en Ile-de-France. Obtenant, bien évidemment en contrepartie –c’est tout l’intérêt des petits arrangements entre amis- une dizaine de circonscriptions pour les législatives à venir, comme par exemple la 10ème circonscription de l’Essonne, la 3ème de Seine-Saint-Denis ou encore la 3ème de l’Ardèche.

Tout cela n’est bien sûr que vaines anecdotes !

Celui qui se présente comme un homme neuf a plus de trente années de Parti socialiste derrière lui. Mitterrandien de la première à la dernière heure, cofondateur de la Gauche socialiste en 1988 avec… Julien Dray, il a été Membre du Conseil National du PS, du Bureau National du PS, et Secrétaire National du parti durant toutes ces années.

De 1993 à 1995, il a également été directeur politique de l’hebdomadaire du Parti socialiste « Vendredi ».

La belle affaire !

Jean-Luc Mélenchon a un C.V. d’apparatchik politique long comme le bras. Qu’on en juge plutôt :

  • Octobre 1986 – avril 2000 : pendant quatorze ans sénateur PS de l’Essonne (élu en 1986, réélu en 1995).
  • Mars 2000 – mai 2002 : il quitte son mandat de sénateur pour entrer au gouvernement de Lionel Jospin en tant que Ministre Délégué à l’Enseignement Professionnel.
  • Septembre 2004 – janvier 2010 : à nouveau candidat aux sénatoriales, toujours bien entendu sous étiquette PS, il redevient sénateur de l’Essonne.
  • Janvier 2010-à aujourd’hui : il passe sans sourciller de l’Essonne au Sud-Ouest pour être élu Député Européen Front de Gauche.

Durant cette longue carrière politique, pourtant bien déjà remplie, il n’a pas plus que cela été dérangé par le cumul des mandats. Cumul contre lequel il déposa cependant -une fois qu’il n’était plus directement concerné- en 2009 avec d’autres sénateurs une proposition de loi organique (1)… Après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

Là aussi, regardons-y d’un peu plus près :

  • 1983 – 2001 : conseiller municipal de Massy (Essonne).
  • 1989 – 1995 : adjoint au maire de Massy.
  • 1985 – 1992 ; 1998 – 2000 ; 2001 – 2004 : conseiller général de l’Essonne pour le canton de Massy-Ouest.
  • 1998 – 2000 : vice-président du conseil général de l’Essonne.

Broutilles que tout cela !

Enfin, cerise sur le gâteau, et après des années de tergiversations, de circonvolutions gênées, de silences confus, de dénégations maladroites, Mélenchon a finalement récemment confirmé son appartenance depuis 1983 à la Franc-maçonnerie, au sein de la loge Roger Leray du Grand Orient de France. Comme preuve d’opposition à l’oligarchie, là aussi, on a déjà connu plus évident !

Alors, Jean-Luc Mélenchon, candidat anti-système… Oui, vraiment, ne vaut-il pas mieux en rire ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.53/5   (162 votes)




Réagissez à l'article

192 réactions à cet article    


  • Gorg Gorg 4 février 2012 08:58

    @L’auteur
    Oui, vraiment la vacuité de votre article m’a bien fait rire... Seriez vous un pitre ?


    • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 09:10

      @ Gorg

      oui vraiment, la vacuité de votre commentaire m’a bien fait rire... En seriez-vous un vous-même ?

      mon vain article ne présente que des faits, et je le vois, bien dérangeants pour vous. Les balayer d’un revers de main -cachez ce sein que je ne saurais voir- comme vous semblez vouloir le faire n’y changera rien. Les faits sont têtus. Libre à vous de les ignorer volontairement, parce qu’ils contredisent vos espérances, sans doute respectables par ailleurs. Mais enfin, il très dangereux de laisser l’espoir oblitérer la lucidité. C’est le meilleur moyen d’être un jour cocu, en amour comme en politique !

      Permettez donc que pour ma part, je les prenne en compte quand il s’agit d’évaluer la sincérité d’un candidat à la présidentielle. Votez Mélenchon au premier tour de l’élection, et revenez me parler de ma vacuité quand votre héros appellera à voter Hollande au second, qu’il confirmera des accords pour les législatives, et sans doute acceptera un maroquin ministériel...

      On reparlera alors de la notion de pitre mon cher Gorg smiley


    • conall 4 février 2012 10:25

      Il a déjà annoncé qu’il n’accepterait d’entrer dans aucun autre gouvernement que celui qu’il dirigerait. Après l’avoir dit une douzaine de fois en public, et expliqué pourquoi, je doute qu’il change d’avis.


    • Gorg Gorg 4 février 2012 10:44

      @L’auteur,
      On ne reparlera de rien du tout mon gars. Votre article, même s’il est bien tourné est d’une pitrerie sans nom. Il ne peut convaincre que les gogos...


    • Jicé Jicé 4 février 2012 12:10

      Ah, ces procureurs de droit divin qui s’acharnent, s’obstinent à enferrer, enchaîner et cadenasser les hommes dans les chaînes de leurs « prétendues » turpitudes ou comportements passés !!!!!!
      Le proc auteur de l’article n’a pas vu -par exemple (un parmi tant d’autres)- l’étincelle d’humanité et d’authenticité de Mélenchon lors de l’émission « On n’est pas couché » face à A. Pulvar (où il reconnaissait s’être trompé en 2002 dans son jugement précipité concernant la défaite de Jospin) ? Pour moi, et d’autres sûrement, ces moments là, d’humain d’abord, pèsent plus face au tribunal de nos consciences que l’énumération de fait, charges, qui n’ont en rien attenté aux droits fondamentaux humains, mais qui n’ont pas l’heur de plaire à ces tribunaux impitoyables de la bien-pensance...


    • Imhotep Imhotep 4 février 2012 12:28

      @ Jicé, alors j’espère que dans ce cas-là vous aurez la même indulgence pour Bayrou. Qui sait, les lois sont peut-être universelles, sauf quand il s’agit de certains sympathisants qui excusent tout chez les uns quand ils ne laissent pas passer le quart de l’épaisseur d’un papier à cigarette aux autres. C’est ce que l’on appelle l’objectivité. Et nous trouvons un bon point commun entre les Morano de toutes espèces et ces militants-là. Ils sont faits du même moule, un côté est tombé à droite, l’autre moitié à gauche, mais c’est bien le même fondeur qui les a forgé, si l’on peut dire.


    • Sylvain 4 février 2012 13:20

      Une chose me frappe : la vieille litanie que certains proclament en boucle visant à faire croire qu’à travers toujours le même processus de réflexion on devrait relever la pertinence d’un raisonnement...Ou comme dirait notre ami Michel Onfray : « Thèse, antithèse, foutaises ! ». Il y en a qui se prennent pour des génies dérangeant la bien-pensance quant ils ne font qu’étaler leurs piètres limites. Du coup ça se retourne contre eux puisqu’ils expriment un dépit de plus en plus perceptible ! En effet, comment ne pas comprendre à travers les articles qui se répandent à la vitesse de la lumière sur le web concernant Jean-Luc Mélenchon et consistant la plupart du temps à le dénigrer de mille façons, que le candidat du Front de Gauche est en pleine progression ? Une progression qu’on ne peut plus cacher et qu’il faut bien contrer comme on peut, n’est-ce pas ? Mais le moins qu’on puisse dire c’est que certains peuvent peu...voire très peu ! Ne vous inquiétez pas, c’est plutôt normal. On ne s’attaque pas au seul homme politique français capable d’apporter de vraies réponses aux problèmes posés depuis trop longtemps par l’école de Chicago et son « homo economicus ». Je vous souhaite quand même bon courage et...Mes condoléances ! Le 6 mai 2012 au soir, Jean-Luc Mélenchon sera président de la République et avec lui, la France couronnera le mérite, l’intelligence et la pertinence ! Vive le Front de Gauche !


    • Imhotep Imhotep 4 février 2012 14:08

      A litanie, litanie et demie. C’est aussi un autre refrain : et pourquoi dis donc on l’attaque mon Michou ? Tiens donc c’est parce qu’il monte ! On la connaît celle-là. Elle est du même tonneau que Woerth qui dit que la justice s’intéressait à lui - et tiens donc pourquoi maintenant ? - parce qu’il s’occupait des retraites.

      Alors on peut dire la même chose de tous les sympathisants de Mélenchon qui frappent à la hache contre Bayrou, c’est tout simplement parce qu’il (Bayrou) monte et qu’il est le seul à pouvoir nous sortir du merdier.
      Voilà, moi aussi je peux faire la même.
      Cette théorie est symétrique et réversible, 100 % recyclable et déjà utilisée à 200 %.

    • Onecinikiou 4 février 2012 16:20

      S’il est vrai que Mélenchon a pris la mesure de ses nombreuses et grossières erreurs (le soutien à Maastricht est à ce titre emblématique, et loin d’être le seul), la question se pose par conséquent quant à sa compétence intellectuelle et hauteur de vue politique (et géopolitique), surtout lorsqu’il est question ici de briguer la Présidence de la République. 

      Car je l’affirme : il n’y avait aucunement de fatalité à se fourvoyer dans l’eurolibéralisme maastritchien, tel que voulu par ses promoteurs parfaitement identifiés, comme de sombrer dans les chimères idéologiques d’eurocrates à la solde des groupes de pression et autres multinationales. 

      Et il n’est même pas besoin de convoquer ici les souverainistes de droite comme de gauche pour soutenir cette thèse - eux qui précisément ne se sont pas trompés et avaient vu juste - il suffit juste de rappeler la prise de position à ce sujet du PCF d’alors, qui, comme le nez au milieu de la figure, avait perçu le projet furieusement néolibéral inscrit au cœur même de la construction européenne, et déjà de sa dérive fédéraliste.

      Malheureusement ledit PCF ira quelque temps après apporter sa caution politique à la fameuse « gauche plurielle » de Jospin, socio-démocrato compatible, se trahissant par la même et se décrédibilisant durablement par devant une large opinion publique.

      Et que dire de l’Euro, où là encore notre Mélenchon n’a pas brillé par sa clairvoyance, c’est le moins que l’on puisse dire. Ainsi donc serions-nous condamnés d’octroyer prime à l’incompétence crasse d’un Mélenchon sous prétexte que celui-ci aurait réalisé un mea-culpa d’ailleurs fort tardif ?!

      Rappelons tout de même l’origine des dérives fédéralistes et supranationales de la construction européenne, en tant qu’elles furent perceptibles non pas sous un De Gaulle (qui n’en voulait pas, à juste titre), mais bel et bien dès l’Acte unique européen. Dire que la Gôche n’aurait pas ici sa part de responsabilité – et quelle part ! – serait pour le moins de la plus grande injustice…

      Alors allons-y :

      - 14 Juin 1985 : Accords de Schengen, signés pour l’Etat français par le gouvernement Fabius, sous la houlette d’un autre socialiste, Jacques Delors (père de Martine Aubry),

      - 17 Février 1986 : Acte Unique européen, signé pour l’Etat français par le gouvernement Fabius,

      - 10 Décembre 1991 : Sommet de Maastricht, préfigurant le Traité établissement l’union européenne sous sa forme actuelle ainsi que la future Union monétaire, négocié par François Mitterrand (Président) et Edith Cresson (Premier Ministre),

      - 20 Septembre 1992 : le Traité de Maastricht est ratifié par référendum (le OUI l’emporte avec 51,04% des voix), la France ayant alors comme Premier Ministre Pierre Bérégovoy sous la houlette du Président Mitterrand,

      - 2 Octobre 1997 : Traité d’Amsterdarm, renforçant le pouvoir du parlement européen au préjudice des parlements nationaux, paraphé pour l’Etat français par le gouvernement Jospin alors nouveau Premier Ministre,

      - 1 Juin 1998, Création de la Banque Centrale Européenne sous le gouvernement Jospin,

      - 1 Janvier 1999, Création de la zone euro sous l’égide (en ce qui concerne la France) du gouvernement Jospin,

      Le meilleur pour la fin :

      - 23 Mars 2000, Conseil de Lisbonne (Conseil des gouvernements européens), paraphé pour l’Etat français par le gouvernement Jospin (J.C. Gayssot alors Ministre « communiste » des transports) dont l’objectif stratégique pour 2010, je cite (attention on ne se bidonne pas), était de : « devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable d’une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale. »

      Voici également, à notre grande stupéfaction réciproque, ce qu’impliquait les conclusions dudit Conseil, avalisé par le gouvernement dit de « gôche plurielle » dont lequel siégeait un certain... Jean-Luc Mélenchon, alors Ministre délégué à l’Enseignement Professionnel :

      « 17. Le Conseil européen demande donc à la Commission, au Conseil et aux États membres, eu égard à leurs compétences respectives :

      - de définir d’ici à la fin de 2000 une stratégie pour l’élimination des entraves aux services ;

      d’accélérer la libéralisation dans des secteurs tels que le gaz, l’électricité, les services postaux et les transports. De même, en ce qui concerne l’utilisation et la gestion de l’espace aérien, le Conseil invite la Commission à présenter ses propositions aussitôt que possible. Il s’agit de réaliser un marché intérieur pleinement opérationnel dans ces secteurs ; le Conseil européen évaluera les progrès accomplis lorsqu’il se réunira au printemps prochain, sur la base d’un rapport et de propositions appropriées de la Commission ;

      (...)

      de poursuivre leurs efforts visant à favoriser la concurrence et à réduire le niveau général des aides d’État, en mettant l’accent, non plus sur un soutien à des sociétés ou à des secteurs individuels, mais plutôt sur la poursuite d’objectifs horizontaux d’intérêt communautaire, tels que l’emploi, le développement régional, l’environnement et la formation ou la recherche. »


      En réalité, le pêché originel et des contradictions ultimes qui se répercutent dans le champ socio-économique de la gauche depuis 150 ans, est son adhésion à une illusion criminelle du post-marxisme : l’internationnalisme.

      Soit l’idée que les rapports de classe transcenderaient nécessairement les frontières, les clivages ethno-confessionels, les identités nationales et/ou références religieuses, les systèmes de valeurs enracinés, ou encore les rapports de force géopolitiques ! 

      Cruelle désillusion pour tous ceux soumis à cette grille de lecture inopérante dans le monde réel, dont le postulat - véritable biais idéologique - n’est plus à démontrer (l’on se demande d’ailleurs comment des gens supposément intelligents peuvent encore croire à cette vision sociologique adolescente, ce que Bourdieu nommait un matérialisme historique REDUCTEUR), au regard du bilan calamiteux des internationalistes et de leurs affidés gauchistes incultes, parfaits pendants des partisans droitards de la ploutocratie mondialiste.

      Déconstruction très politiquement incorrecte de l’idéologie gauchiste internationaliste je l’accorde, car faire valoir incontestable du discours légitimateur néolibéral qui tend au dépassement des frontières et du cadre national, et qui a permis le déploiement effectif de la mondialisation économique (et l’on sait sociologiquement que l’idéologie a toujours précédé la mise en application dans le champ politique). 

      Postulat internationaliste de tout ou partie de la gauche, embrumée qu’elle fut par la théorie marxiste de solidarité des classes prolétariennes à l’échelle du globe et qui s’est révélé follement utopiste et déniant dramatiquement le réel (en particulier comme il a été dit la logique des peuples et des cultures ancestrales, les sentiments d’appartenance, les communautés particulières de destin, les rapports de forces, les « visons du monde ») et même clairement contre-productives pour le prolétariat dans les faits, bilan de la mondialisation faisant foi.

      Internationalisme de gauche qui joua le rôle objectif d’idiot utile du Capital apatride par la caution morale apportée (pensons notamment au rôle des associations pseudo-antiracistes), et qui justifia toutes les dérives et les accentua même, et qui intronisa surtout (comme le dit fort pertinemment Zemmour) l’Europe institutionnelle que nous connaissons à présent, véritable cheval de Troie de la mondialisation et de l’ensemble de ses corollaires : dérégulation massive, désétatisation, suppression des frontières, libre-échange intégral, concurrence et consumérisme échevelés, destruction des systèmes sociaux les plus avancés (considérés comme avantage civilisationnel à l’époque il est vrai mais vu désormais, dans ce cadre mondialiste, comme pur handicap du point de vue de la rationalité économique et de ses agents), libéralisation progressive mais non moins inéluctable dans ces conditions de l’ensemble des anciens marchés et monopole de services publics, etc...

      Quiconque - je dis bien quiconque, Mélenchon en premier lieu lui qui se fait fort de reprendre le flambeau de la révolte - refuserait de rompre radicalement avec cette vision fantasmée, purement idéologique et démentie par les faits, réductible à la vulgate marxiste susnommée et qui sert de manière objective, criante même, les intérêts de ceux que l’on affirme dans le même temps (faussement) combattre, ne peut décemment prétendre à la défense des intérêts des nations, des citoyens et des travailleurs les composant, quant bien même s’affirmerait-on de « gôche » pour se donner bonne conscience ! Bonne conscience toute relative en définitive.

      Alors Mélenchon, comme l’auteur de l’article le questionne, incompétent notoire ou fieffé imposteur ? Au vue des éléments factuels apportés, la question se pose me semble-t-il.

    • j@c2 4 février 2012 16:31

      Cela veut-il dire que l’auteur de l’article ment ?


    • j@c2 4 février 2012 16:49

      Pourquoi, ce serait la première fois qu’il changerait d’avis ?


    • j@c2 4 février 2012 17:05

      Parlez vous, cher monsieur, de ces Gogos qui prennent ce que disent les candidats (de gauche ou de droite) aux élections pour argent comptant, qui croient en leurs promesses électorales ?


    • bert bert 4 février 2012 17:13

      les fronts pour les idiots la bonne blague des franmakons d’holiwood smiley


    • logan 4 février 2012 17:52

      On ne demande pas à Mélenchon d’être clairvoyant ni d’être le parangon de la vertue, ce n’est qu’un homme et à sa décharge les erreurs qu’ils a pu commettre une majorité de français les ont commises aussi et lui au moins il a le mérite de les assumer et d’en avoir tiré leçon.
      En faisant un procès en clairvoyance, vous êtes dans le procès d’intention et vous vous fourvoyez dans la personnalisation. D’abord il ne sera pas tout seul à gouverner ... Ensuite on ne lui donne pas un chèque en blanc, il défend un programme, vous pouvez vous renseigner et savoir ce qu’il compte faire durant ces 5 années en lisant ce programme, ainsi vous serez surement rassuré de voir toutes les bonnes choses qu’ils préparent, et quand bien même le gouvernement du front de gauche prendrait des mauvaises décisions à l’avenir à propos d’évènements futurs qu’on ne peut deviner, je ne vois pas comment cela pourrait être pire que ce qu’ont fait tous les gouvernements jusqu’à présent, en parallèle il y aura tout ce qui est prévu dans le programme pour compenser.


    • Onecinikiou 4 février 2012 18:26

      Je suis désolé Logan mais votre propos est inepte à tout point de vue : de tout temps et en tout lieu gouverner eut été de prévoir, d’anticiper les effets d’éventuelles décisions politiques prises en amont. 

      Exactement ce que n’a pas su faire Mélenchon, par insuffisance intellectuelle ou méconnaissance de son sujet, quant à l’Europe néolibérale à vocation fédéraliste à l’époque en gestation, et pourtant parfaitement identifié comme tel tant il est vrai que nombreux sont ceux, certes minoritaires, à ne pas s’être laissés trompés sur la question. 

      Et de ne pas avoir cru à la fameuse Europe sociale tant vantée par les mêmes en contre-partie de nos abandons (de nos sacrifices plus exactement) de souveraineté et de démocratie, pourtant si chèrement conquis par nos illustres prédécesseurs et dont nous avons, hélas, dilapidé l’héritage par la faute de médiocres satrapes.

      Libre à vous de vous choisir un dirigeant qui n’aurait pas comme qualité première d’être lucide et clairvoyant, qui est une révoltante aberration dans l’acceptation bien comprise des notions. Ne venez pas vous plaindre dans ces conditions d’être systématiquement pris pour ce que vous semblez, vous et vos semblables, n’avoir jamais cessez d’être : des cocus magnifiques.

    • maxime 4 février 2012 20:21

      « ... alors j’espère que dans ce cas-là vous aurez la même indulgence pour Bayrou. »

      Je vous recommande, sur Marianne2.fr, l’excellent billet du blogueur SuperNo concernant votre ami Bayrou. Imparable !


    • Lizerunn 4 février 2012 21:18

      Mélenchon juif, excellent ! Celle là je ne l’avais jamais croisée.

       

      Comme quoi il ne faut jamais désespérer, il n’y a vraiment aucune limite à la connerie.


    • Walid Haïdar 4 février 2012 21:57

      @One quelque chose : vous dites tellement de conneries que c’est difficile de répondre à tout.


      Je répondrai à une seule dont l’ampleur est cosmique : « le péché originel du postmarxisme qui est de croire en cette illusion criminelle qu’est l’internationalisme »

      Alors la formule du manifeste de Marx lui-même, c’est « prolétaires de tous les pays, unissez-vous ». Donc ce ne sont pas les « postmarxistes » qui « croient » à l’internationalisme, c’est un des piliers du Marxisme, depuis le départ. C’est Staline le premier, qui a détruit l’idée de l’internationalisme en « théorisant », et surtout en mettant en pratique cette fumisterie du communisme dans un seul pays. On a vu ce que ça a donné, si tant est qu’on puisse même qualifier de communisme un régime qui menait un capitalisme d’état et non point une forme de collectivisme communiste.

      Vous ne savez et ne comprenez rien à ce qu’est le communisme, d’ailleurs ça vous arrange bien puisque ça vous permet d’enchaîner avec entrain les pires âneries concernant le sujet, pour salir tous les héritiers plus ou moins maladroits de cette grande idée, de cette implacable façon de voir l’histoire, non pas comme un enchaînement magique de bonnes et de mauvaises décisions de gouvernants plus ou moins éclairés ou obsédés par les intrigues de cours, mais plutôt comme une lutte permanente des classes dominées qui dans le combat seul conquièrent leurs droits, et leur nouvelle puissance, et ainsi changent la société, et le monde.

      L’internationalisme n’a rien à voir avec le fait de fusionner les nations, strictement rien. L’internationalisme c’est le simple fait, dans un monde capitaliste, quand le prolétariat prend conscience de soit-même et comprend que pour vaincre les forces d’oppressions il doit combattre de concert avec ses frères dominés du monde entier.

      L’internationalisme, c’est quand un gouvernement communiste fourni des armes à des frères qui combattent le fascisme, ce que n’a pas fait par exemple, le front pop pour l’Espagne contre Franco, mais ce qu’ont fait les frères d’arme du monde qui sont venus combattre en Espagne.

      C’est ça, l’internationalisme, et ça vous emmerde, parce que c’est le seul outil sérieux dont disposent les opprimés pour foutre de bonnes raclées aux plus forts, qui divisent pour régner, et ce depuis la nuit des temps.

    • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 22:49

      SUR CE FIL NE VOUS FATIGUEZ PAS A REPONDRE A JAC@2.
      C’est le troll parfait.
      Inscrit ce matin et 24 messages anti-Mélenchon.
      Vous pouvez vérifier sur son compte Agoravox.
      Faut pas prendre les gens pour des imbéciles !


    • Onecinikiou 4 février 2012 23:03

      Cher Walid,

      Vous dites : « l’internationalisme n’a rien à voir avec le fait de fusionner les nations, strictement rien. »

      Quel est le lien logique s’il vous plait entre la critique de l’internationalisme que je développe et votre affirmation, car pour le coup il n’y en a strictement aucun ?

      Lorsque vous dites également que « l’internationalisme c’est le simple fait, dans un monde capitaliste, quand le prolétariat prend conscience de soit-même et comprend que pour vaincre les forces d’oppressions il doit combattre de concert avec ses frères dominés du monde entier », vous démontrez par l’absurde ce que je cherchais à mettre en évidence : outre le fait que les partisans de la vulgate marxiste dont vous êtes sont incapables de contextualiser leur doctrine dans un système néocapitaliste globalisé en mutation sévère, et qui n’a plus rien à voir avec ce que Marx avait pu théoriser il y a de cela plus d’un siècle ; outre cela donc, ces partisans sont manifestement prisonniers d’un référentiel, d’une grille de lecture, qui les condamnent à réduire le monde et les sociétés humaines qui le composent non pas à ce qu’elles sont en réalité, mais à tordent ces réalités afin de les faire concorder avec leur idéologie, qui prétend follement de surcroit à la scientificité. 

      L’idée en somme, ô combien simplificatrice, que la révolution des classes prolétariennes, sous-tendue par les notions d’internationalisme et de conscience de classe, non seulement serait opérante en tout lieu et en tout temps (universalisable en quelque sorte, un résidu sans doute de leur mentalité de colon), mais surtout primerait de manière systématique toutes autres considérations (je le répète : logique des peuples, sentiments d’appartenance, processus d’identification, traditions multi-séculaires, rapports de forces ethniques, religieux, géopolitiques etc...), voire les nierait tout simplement. Ce qui en ce cas est une véritable négation du réel et une insulte à la complexité du monde. 

      C’est pour cela d’ailleurs que Mélenchon et ses acolytes marxistes internationalistes, face aux divergences auxquelles ils sont confrontés dans le monde réel eu égard aux représentations idéologiques qu’ils s’en font, en plus de commettre de gravissimes erreurs d’analyses et de prospectives géopolitiques, macro-économiques et sociales totalement rédhibitoires (comment pourrait-il en être autrement ?), se retrouvent tôt ou tard face à ces divergences, inéluctablement, en état de sidération avancée et dépourvus jusque dans leur imaginaire. 

      En psychologie cela s’appelle de la dissonance cognitive.


    • révolQé révolté 6 février 2012 13:35

      c’est beau l’espoir.....ha !!ha !!ha !!!


    • Santa 7 février 2012 11:41

      à l’auteur

      pourquoi, puisque vous relatez des faits, vous ne dites pas que le candidat Hollande a annoncé qu’il appellerait a voter Mélenchon si celui-ci était au second tour  ? ( émission des paroles et des actes - France 2)
      En tout état de cause , Mélenchon avait précisé qu’il appellerait à voter Hollande si lui-même n’y était pas présent. Certes , le candidat PS a plus de chance de se retrouver au second tour, mais je ne vous entend pas vous prononcer en affirmant que Hollande est un partisan caché de Mélenchon.
      Cordialement  


    • conall 4 février 2012 09:08

      Cet article présente deux caractéristiques majeures.

      1. Vous n’apportez aucune information nouvelle.
      2. Votre analyse est erronée.

      Pourquoi erronée ? Tout simplement parce que, tout comme Zemmour, vous n’arrivez pas à comprendre qu’un mot peut représenter plusieurs réalités. Lui ne comprend pas qu’il y a deux mondialisations différentes, celle des capitaux et celle des hommes. Vous, vous ne comprenez pas qu’il y a au moins trois notions, au niveau politique, qui sont recouvertes par le terme « système ».

      > Le système médiatique : Mélenchon est un animal politique et médiatique. Il est dans le système médiatique, mais ça ne veut pas dire qu’il ne souhaiterait pas y apporter des changements.

      > Le système politique : Mélenchon est un politicien. Oui. Et il souhaite changer notre constitution, de façon démocratique, en convoquant une constituante par les urnes. Il n’est pas opposé au système politique, mais à la monarchie présidentielle. Certes, ce n’est pas un anarcho-syndicaliste.

      > Le système économique : Mélenchon est opposé au capitalisme. Nous ne sommes pas dans modèle capitaliste, mais dans une économie mixte, qui tend de plus en plus vers le capitalisme. Il veut revenir à un équilibre capitalisme/communisme, ce qui est une rupture importante avec le système actuel (on pourrait certes aller plus loin, mais est-ce souhaitable ?).

      Votre article se contente d’évoquer le système politique, et en le survolant.

      Dommage, c’est raté.

      Quant à la franc-maçonnerie, s’il a envie de se réunir de temps en temps dans une pièce avec d’autres mecs pour discuter en s’affublant de titres pompeux, c’est son problème. C’est pas comme s’il y avait des milliers de loges dans le monde, et à peu près autant de rites différents dans la franc-maçonnerie.


      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 09:31

        @ conall

        mon cher conall (dangereux comme pseudo)

        1. Vous n’apportez aucune information nouvelle.

        Je ne prétends pas faire du journalisme d’investigation, juste exposer quelques faits. Ce qui est le cas de 99,99 % des articles d’Agoravox, d’ailleurs. Citez-moi un scoop sur le site, je m’y précipiterai ! Je trouve donc votre argument pour le moins fallacieux.

        2. Votre analyse est erronée.

        C’est vous qui le dites... Là aussi, j’aimerais que vous m’expliquiez comment une liste de faits peut être « erronée » ?

        Vous voulez dire que Mélenchon n’a pas 30 ans de PS derrière lui ? Qu’il n’a pas été sénateur (le mandat le moins démocratique qui soit parce que délivré par l’oligarchie politique) durant des décennies ? Qu’il n’appellera pas à voter Hollande au second tour ?

        Mélenchon a donc eu besoin de 30 ans pour se rendre compte que le PS n’était pas un parti de gauche, mais il fera voter pour lui au final ? Ca n’est pas un boulot de rabatteur de voix des gens du peuple, sincèrement à « gauche » et totalement abandonnés par le PS depuis des décennies, ça ? Décennies pendant lesquelles Mélenchon est justement resté au PS, parce que sans doute la soupe était bonne ?

        Libre à vous de le croire ! Permettez-moi d’en sourire !

        Quand à votre vision de la Maçonnerie, selon vous aussi peu influente sur la vie publique et le « système » qu’un club de tricot...


      • conall 4 février 2012 10:23

        1. Un article doit soit apporter des faits nouveaux, soit faire une analyse. Je ne faisais que constater qu’il n’apporte pas de faits nouveaux, puisqu’ils sont tous déjà connus. Ce doit donc être une analyse.

        2.
        a) Une analyse n’est pas une liste de faits. Ca n’a aucun rapport. Votre titre n’est pas un fait, c’est donc le résultat d’une analyse. Analyse diffuse dans le reste de l’article.

        b) Mélenchon a 30 ans de PS derrière lui, et a été sénateur pendant 6 ans et demi environ. Il appellera à voter pour le candidat de gauche présent au second tour, dans le cas où il y en aurait un et un seul. Comme ça a toujours été le cas à gauche depuis la révolution. J’aime autant vous dire qu’il préfèrerait que ce soit lui que Hollande, et qu’il a prévenu son concurrent qu’il aura intérêt à convaincre le peuple de gauche s’il tient à ses voix. Ca s’appelle la démocratie, non ?

        c) Mélenchon se bat depuis des décennies contre la dérive droitière du PS. Il considère que c’est un parti de centre-gauche, qui se fourvoie dans son orientation actuelle. De vous à moi, il reste des gens de gauche dans ce parti, même s’il compte aussi des gens de droite, et il va devoir se rompre au moins en deux blocs.

        d) Ce que j’ai dit sur la Franc-Maçonnerie est la pure vérité. Après, il est évident que différentes loges font du lobbying, comme beaucoup de grandes associations. Personnellement, je suis en dernière année d’école d’ingénieur (en Stage de Fin d’Études depuis quelques jours), et il y a quelques semaines, notre directeur nous a réunis pour nous convaincre de faire du lobbying auprès des entreprises qui nous embaucheraient. Ca relève du jeu d’influence, et c’est un procédé très bien connu, de beaucoup plus vieux que les loges maçonniques.

        Dites, vous croyez qu’il suit quel rite ? L’écossais ? L’anglais ? Le rite machintruc ancien et accepté ? J’espère au moins que ses « fréres » l’appellent pour le moins chevalier de la rose parfumée ou grand vizir de la haute loge, quelque chose de ronflant et de ridicule. Chacun ses petits vices après tout, c’est pas bien méchant...


      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 11:01

        @ conall

        nous ne sommes pas d’accord, c’est un « fait » smiley, mais je vous reconnait sans hésiter la qualité d’honnête homme ! Vous relevez aisément le niveau des posts qui m’attaquent sur ce fil. Merci à vous, votre pseudo est définitivement une charmante plaisanterie smiley. On peut donc voter Mélenchon sans être sectaire : c’est une bonne nouvelle !

        Bien entendu, j’énumère des faits, et j’en tire une conclusion. Cette conclusion est que Mélenchon est, pour faire simple, un sous-marin du PS destiné à draguer les voix de gauche déçues -on comprend pourquoi !-par ce parti, et à les ramener au vote « utile » au second tour. L’avenir nous dira si je me trompe. Mais très sincèrement, j’en doute fort !

        Sincères amitiés, et paix aux hommes de bonne volonté ! smiley


      • jacques lemiere 4 février 2012 13:24

        je ne comprends pas votre propos si vous êtes satisfait quand vous changez d’opiion dans une journée sur un sujet quelconque, alors que se passe t il si vous changez d’avis sur le le fait d’être satisfait de changer d’avis ? Il y a la une singularité dont je vous conseille de ne pas approcher..


      • Mr-J 4 février 2012 15:45

        @ L’auteur


        En tout cas je vois que les couleuvres d’extrème-droite trouvent preneurs. Votre article, je suis désolé pour vous mais est : une caricature de la contre-propagande créer par l’extrème droite visant à discrédité le candidat : Jean-Luc Mélenchon. Mais soyons franc, c’est de bonne guerre. 

        Vos soit disant faits, ne prouvent qu’une seule chose : il est difficile d’attaquer le candidat du FDG de face, alors qu’es que vous faites ? Vous aller fouiner dans le passé. Entre-nous je ne trouves pas ça très sport, mais passons.

        Alors pourquoi selon moi JLM est un candidat « anti-systéme » ?

        - Il est le seul à refuser la délocalisation et est même prêt à la sanctionner.
        - Il est prêt à poursuivre les exilés fiscaux. 
        - Il est le seul à vouloir augmenté le smic.
        - Il veut la constituante pour la sixième république.

        Et je suis loin d’être exhaustif, bref tout ça pour vous dire d’arrêter de prendre les gens pour des cons, et que tout comme l’habit ne fait pas le moine, vos jugements sur sa personne n’ont que très peu de valeurs.

         En tout cordialité, Mr.J.

      • j@c2 4 février 2012 16:33

        Cela veut-il dire que Meluch va tenir à la gorge les banques avec ses petits bras musclés ?


      • j@c2 4 février 2012 16:57

        Méluch fait à peu près ce que Marchais a fait en son temps. Il marche effectivement pour la sociale démocratie, et contre l’extrême gauche (avec l’accord du PC disparaissant qui saute sur l’occasion). 

        Autrement, qu’est-ce que ce carriériste de la politique, en éternel recherche de poste comme tous ses compères, peut faire... à part bien sûr de « tenir à la gorge les banques » avec ses petits bras musclés ?

      • j@c2 4 février 2012 17:09

        « Un article se doit d’apporter des faits nouveaux » Ah !...

        Si un article rappelle quelques vérités, pas si anciennes, voire même encore chaudes, ce n’est pas si mal. Non ?

      • j@c2 4 février 2012 17:25

        Retenez-le ! ou il va nous faire un malheur, qu’il dit ! Mais, est-ce que dire c’est faire ?

        Pour ce qui est du passé des hommes politiques qui prétendent parler en notre nom.... n’est-ce pas mieux d’en avoir connaissance ?

      • j@c2 4 février 2012 17:33

        à conall

        si ce sont là vos arguments politiques, êtes-vous sûr de ne pas vous être trompé de discussion ?
        Est-ce là une parole d’honnête homme qui se veut de gauche, et démocrate ? 

      • j@c2 4 février 2012 19:17
        à conall
        un ingénieur qui ne tient pas compte des faits, est-ce bien c’est sérieux ?

      • maxime 4 février 2012 20:29

        « On peut donc voter Mélenchon sans être sectaire : c’est une bonne nouvelle ! »

        Parce que votre billet n’est pas sectaire, lui ? Comme modèle d’objectivité, vous repasserez ! Ce billet n’a d’autre vocation que celle de bouffer du Mélenchon, ayez au moins l’honnêteté de le reconnaître. Plutôt bâclé dans son genre...


      • Catart Catart 5 février 2012 15:13

        hola à tous,

        Je crois qu’un peu de civilité s’impose, notre auteur de cet article car c’est un article au même titre et respect que tous les autres sur agora vox a le droit de s’exprimer comme bon lui semble et si nous ne sommes pas en acord avec lui nous avons également la possibilité de le dire avec forte MAIS RESPECT.

        C’est bien de nous redire ces choses sur Mélenchon ou autres personnes car même ici nous pouvons voir que des évidences ne sont pas évidentes.

        je sais plus qui nous dit j’ai vu dans l’oeil de Mélenchon un éclat de sincérité ou de vérité ou d’Amour du PEUPLE.

        Monsieur Mélenchon est un politique de métier au même titre que les autres et POUR MOI je le classe avec civilité mais fermeté ...dans le même sac. bla bla et à la fin rien.

        le changement viendra soit par le Peuple soit par une connerie déclanchée par ....

        http://wwwindigne-je-propose.fr/

         


      • Epiméthé 6 février 2012 12:05

        Oui c’est vrai, il va sans dire que pour un homme ayant voté en faveur du traité de Maastricht, donc pour l’UE et l’Euro, il a l’air très crédible de jouer maintenant au candidat anti-mondialisation, anti-capitaliste... 

        Idem pour appeler à voter Hollande au second tour, qui propose un programme en apparence à l’opposé au sien. Quelle plus belle preuve de contradiction ?

        Par contre ok à 200% pour la constituante, c’est la seule vraie possibilité de changement. Si et seulement si, l’assemblée est tirée au sort - donc démocratique.

        Site qui explique de manière très simple les grands messages sur la nécessité d’une assemblée constituante tirée au sort et sur ce qu’est VRAIMENT la démocratie.

      • BigTommm 4 février 2012 10:04

        @ l’auteur de l’article :

        Votre réponse à conall est truffée de sophismes et de jésuitismes.

        Quand vous dîtes : « C’est vous qui le dites... Là aussi, j’aimerais que vous m’expliquiez comment une liste de faits peut être »erronée«  ? »

        Une liste de faits donnerait ceci :

        1) Mélenchon fût membre du PS pendant 30 ans
        2) Mélenchon fût sénateur
        3) Mélenchon appellera Hollande à voter au second tour (Pour contrer la droite, NDLR).
        4) Etc...

        Or, vous faites bien plus que d’énumérer des faits. Vos tournures grammaticales et l’interprétation des faits que vous citez dans votre article ne sont pas objectifs : ce n’est donc pas une simple liste de faits. Et votre analyse peut donc en substance être erronée. C’est ce que dit conall dans sa réponse.

        Ensuite, vous assommez votre contradicteur de questions, toutes marquées d’une ironie destinées à ridiculiser son point de vue. Ce n’est pas très élégant, quand on lit l’analyse posée de conall. Je ne commenterai même pas la remarque que vous formulez sur le pseudonyme de votre contradicteur : cela s’apparente à une attaque ad hominem, destinée, elle aussi, à le ridiculiser.

        Vous remarquerez que je n’ai pas pris position sur le fond de votre article, mais bien sur la forme. Et autant vous le dire : c’est plutôt décevant.

        Si votre objectif est de vous opposer à Mélenchon, vous seriez avisé de le faire avec intelligence. Attaquez-vous à son programme, à ses idées. Construisez une véritable analyse.

        Vous n’avez produit ici qu’un torchon digne d’un tabloïd.


        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 10:21

          @ BigTomm

          vous écrivez :

          Une liste de faits donnerait ceci :

          1) Mélenchon fût membre du PS pendant 30 ans
          2) Mélenchon fût sénateur
          3) Mélenchon appellera Hollande à voter au second tour (Pour contrer la droite, NDLR).
          4) Etc...

          ... Si vous ne voyez pas de telles listes dans mon article, je vous conseille de vous acheter des lunettes !

          vous assommez votre contradicteur de questions, toutes marquées d’une ironie destinées à ridiculiser son point de vue.

          Je ne cherche pas à ridiculiser son point de vue comme vous dites, mais à faire apparaître la contradiction entre ce qu’il dit de mon article et les faits qui y sont détaillés.

          Je ne commenterai même pas la remarque que vous formulez sur le pseudonyme de votre contradicteur : cela s’apparente à une attaque ad hominem, destinée, elle aussi, à le ridiculiser.

          Vous ne la commenterez pas... Mais vous le faites tout de même ... Si ça n’est pas un sophisme ou un jésuitisme, ça !

          En l’occurrence, c’était humoristique, et je pense que si connall a choisi un tel pseudo, c’est bien évidemment pour cela non ? Lui au moins, sais sourire !

          Pour ce qui est de l’appréciation finale de mon texte :

          Vous n’avez produit ici qu’un torchon digne d’un tabloïd.

          C’est votre droit de le penser. Personnellement je trouve la comparaison totalement farfelue, si ce n’est grotesque.

          Le sectarisme borné que certains fans politiques peuvent arborer comme une décoration à la boutonnière m’a toujours laissé perplexe... Je croyais qu’à la gauche de la gauche, on avait plutôt « ni Dieu ni maître »... Mais non !

          Et je me permettrait de vous citer Sasha Guitry pour résumer ce que votre « critique » m’inspire :

          « Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d’eux, ils en diraient bien d’avantage ! »

          Salutations


        • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 10:35

          Big Tomm

          Quelle patience, de répondre si longuement ! Que d’honneur !
          Vous auriez pu vous contenter de la dernière phrase.
          C’est en effet du journalisme à l’Américaine.
          Mais le Huffpo engage, non ?


        • BigTommm 4 février 2012 11:09

          @ l’auteur de l’article :

          Votre mauvaise foi ne m’effraie pas. Sachez que je n’ai rien contre le fait que vous vous opposiez à Mélenchon. Je pointe juste le procédé que vous employez, et qui demeure celui d’un torchon de tabloïd. Votre analyse ne porte pas sur les idées ou le programme du candidat, qui constituent pourtant le seul matériel critique valable pour rédiger un article de qualité.

          Vous me conseillez d’acheter des lunettes. Fort bien. Votre humour est plutôt gauche, si vous me permettez l’expression. Il n’en reste pas moins que vous détournez le sens de ma démonstration. Je vous rappelle que je critique la forme de votre article et la forme de vos réactions. Quand vous vous permettez de démembrer systématiquement les messages de vos contradicteurs, vous saccagez la cohérence des réponses. C’est également une forme de sophisme.

          J’en reviens à la réponse que vous avez publiée à l’adresse de conall :

          La longue série de questions que vous énumérez ne soulève aucune contradiction dans le message de conall. En vérité, vous ne faites que noyer le poisson en utilisant des allégations, des sous-entendus ou des postulats (exemple : votre propos sur la franc-maçonnerie sous-entend que vous la considérez comme un lobby de l’oligarchie. Une fois encore, c’est votre droit de le penser. Mais cela n’en fait pas un fait pour autant). Autant dire que votre motivation en rédigeant votre article n’est pas de susciter le débat, et encore moins d’écouter ou d’analyser les réactions.

          Pour le reste, je ne vais pas épiloguer sur le pseudonyme « conall ». Vous partez du postulat que votre humour est unanimement reconnu, soit. Mais ce n’est pas valorisant, dans une analyse que vous prétendez « objective ».

          Ensuite :

          Pourriez-vous me préciser en quoi mon appréciation finale est farfelue ? Je n’ai pas qualifié votre article de torchon de tabloïd sans en avoir expliqué les raisons.

          La citation de Sacha Guitry que vous employez me semble abusive : je ne pense aucun mal de vous. Je m’attaque à la forme de votre article.

          Enfin, je vous préciserai que rien ne vous permet de sous-entendre ou d’affirmer que je suis un « fan » de Mélenchon. Une nouvelle fois, vous péchez par préjugé ou postulat non étayé. C’est exactement ce que je vous reproche dans votre article.


        • jacques lemiere 4 février 2012 13:29

          Je n’ai pas l’impression que beaucoup d’articles sur agoravox soient différents...

          Ce n’est pas du journalisme d’investigation... quant à l’objectivité....en science à la rigueur...

        • j@c2 4 février 2012 16:41

          Je souscris entièrement à votre article. Vous ne dite rien de faux, de tendancieux. Et comme dit l’autre, seule la vérité est révolutionnaire. Et c’est sûrement de ce côté qu’il faut regarder. Pour le reste, les promesses des vieux briscards de la politique, elles n’engagent que ceux qui y croient !

          un métallo communiste internationaliste.

        • marj 4 février 2012 10:14

          Cet article veut démontrer quoi au juste ?
          Que mélenchon a fait une carrière dans la « politique » ?
          Et alors , il le dit lui même dans tous ses entretiens ...faire de la politique ça ne veut pas dire ne pas être sincère dans ses convictions (même si beaucoup ne le sont pas mais cette remarque peut valoir pour tout le monde y compris les journalistes)
          Il explique sans détour en quoi et pourquoi il s’est parfois trompé (voir le traité de Maastrich) , on aimerait bien entendre d’autres hommes politiques en faire autant notament au PS ..mais pour l’instant , on attend ...
          Ensuite que veut dire « anti système » ?
          Pour ma part je trouve cette expression débile car elle veut tout dire et rien dire dans la plupart des cas .
          C’est quoi « le système » ??
          Mélenchon ,avec le Front de Gauche (au cas ou ça vous aurez échappé il n’est pas seul même si la présidentielle oblige la personnalisation) , donc nous proposons un programme auquel je vous renvoie « L’humain d’abord »et que vous pouvez comparez à celui du Modem , du PS et de l’UMP etc sur pleins de sujets qui intéressent les Français : Banques, Europe, Industrie, Ecologie, Emploi, démocratie, Ecole, Santé etc etc
          Voyez les sujets intéressants et de fond ne manquent pas si vous ne savez pas quoi écrire ... 


          • j@c2 4 février 2012 17:15

            cet article rappelle simplement que méluch est plongé jusqu’au cou dans le système, qu’il en a bien goûté. Et que donc, il ne peut pas, sauf par magie, être un candidat anti système. D’ailleurs, ne fait-il pas, comme la quasi totalité des chevaux de retour de la politique en lice, des promesses électorales ?


          • Croa Croa 4 février 2012 10:20

            « Et tant pis si Mélenchon a clairement et d’ores et déjà indiqué qu’il appellerait de toutes les façons à voter pour le candidat du PS au deuxième tour »

            Je serais moins catégorique. Monsieur Mélanchon espère vraiment être au second tour lui-même et sinon il appellera les finalistes à séduire eux-mêmes ses électeurs (cf sa prestation sur A2 la semaine dernière.)

            Ceci dit « le front de gauche » se veut à gauche, alors... Il y a un peu de ça tout de même.

            Histoire de comparer, leur position est d’évidence bien plus ambiguë que celle d’ EELV qui se prétend aussi de gauche bien qu’en tant qu’écologiste ce mouvement devrait prétendre représenter tout le peuple. Ceux-là ont clairement annoncé qui ils veulent comme Président et c’est Monsieur Hollande ( leur candidate n’est qu’une potiche et ce choix n’est pas innocent ! Le Front de Gauche a, de son coté, présenté un vrai champion avec de réelles ambitions.)

            Ceci dit c’est bien plus de quatre candidats qui essayent de se présenter et la pluspart ne veulent rien concéder aux favoris.


            • leypanou 4 février 2012 10:24

              Il faut un peu de rigueur pour éclairer le débat. Prenons quelques affirmations de l’article.
              « Mélenchon va appeler à voter pour le candidat du PS ? » : l’avait-il dit dans ces termes ? Non. Il avait dit que l’électeur choisira en son âme et conscience mais que de toute façon, la pratique est que stratégiquement, l’électeur de gauche se reporte sur le candidat présent au second tour. Ce n’est pas exactement la même chose que d’appeler à voter pour le candidat du PS (de toute façon, si vous préférez que NS soit réélu plutôt que FH, c’est un point de vue que je ne partage pas).Quant à reprocher à Mélenchon d’avoir un CV d’apparatchik long comme le bras est ridicule : vous auriez préféré un candidat que personne ne connaît ? Pour faire ZERO % ? Vous savez pourtant que l’élection présidentielle au suffrage universel oblige à avoir quelqu’un ayant un minimum de notoriété pour avoir un minimum d’audience, ce qui est le but primaire, car gagner dans ces conditions là est impossible. En plus, il avait dit qu’il est contre ce système d’élection et qu’il préfère le système proportionnel, malgré ses lacunes car il permet au moins de se faire entendre un minimum.
              Je pourrais reprendre d’autres citations de l’article qui ne tiennent pas la route, même si ce sont des faits comme il le prétend.
              Bref, article fait pour descendre JL Mélenchon qui n’apporte pas grand chose au débat. Mélenchon n’a pas eu tout le temps une position « juste » à mon avis (ne serait-ce que sur la Libye par exemple) mais pour le moment, c’est celui qui tient une position qui tient la route économiquement et dont le point de vue se rapproche de celui de beaucoup de forumeurs sur agvx.

              Lisez le livre de J. Généreux « Nous, on peut », vous apprendrez beaucoup.


              • bernard29 bernard29 4 février 2012 10:28

                une chose est certaine, Mélenchon n’est pas un démocrate. 
                quand pendant trente ans on a été homme politique de gauche dans les instances décisionnelles de gauche et qu’on a jamais fait une proposition ou aidé à une proposition de rénovation démocratique et que l’on vienne dans un dernier sursaut prôner une constituante , ON SE MOQUE DU MONDE. !! parce que on a l’habitude des programmes du PC qui depuis des décennies qui parlent de cette fameuse constituante en toute lettre comme promesse. Comme pour le PC ça ne mange pas de pain..


                • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 10:32

                  Et tant pis si Mélenchon a clairement et d’ores et déjà indiqué qu’il appellerait de toutes les façons à voter pour le candidat du PS au deuxième tour des présidentielles. François Hollande, candidat de second tour du candidat « anti-système » ?

                  Rions un peu !

                  C’est nous qui rions en l’occurence.

                  Vous faites partie de ces trolls qui martèlent des mensonges.

                  Si, écrivant un article sur Mélenchon, vous n’êtes pas fichu de savoir qu’il a dit « je ne participerai à aucun gouvernement que je ne dirigerai pas », c’est que vous êtes un sacré amateur.

                  Propagande. Même pas intelligente.


                  • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 10:48

                    @ Ariane Walter

                    Diable ! En à peine10 minutes, tous les « trolls » comme vous dites du Front de Gauche qui sévissent sur le site se sont donné le message, découvrant simultanément un article pourtant tristement perdu en bas de page d’Agoravox ! Une pluie de votes négatifs d’un seul coup ! Pure coïncidence sans doute smiley

                    Je mens quand je dis que Mélenchon a dit qu’il appellerait à voter pour le candidat PS au second tour ? C’est la meilleure celle-là ! Il l’avait même déjà dit à l’époque de la supposée candidature DSK ! Révisez vos fiches !

                    Mélenchon a dit : « je ne participerai à aucun gouvernement que je ne dirigerai pas »... Ca, on en reparlera, Ariane, et on verra qui est un amateur !

                    Propagande. Même pas intelligente.

                    C’est VOUS madame Walter, qui osez parler de propagande ici ? Vous qui passez votre temps à insulter tous ceux qui n’ont pas le bon goût de croire en votre homme providentiel, qui commettent le crime ignoble de ne pas être d’accord avec vous ? C’est une des plus belles démonstration de l’adage « c’est ’hôpital qui se fout de la charité » que j’ai pu jamais voir !  smiley

                    Vous méritez d’entrer au Guiness, catégorie culot et mauvaise foi réunis !


                  • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 10:55

                    On en reparlera pas. On en reparle.
                    A-t-il dit , oui ou non : « je ne participerai à aucun gouvernement que je ne dirigerai pas. »

                    Tout le monde l’a entendu. Donc vous mentez.


                  • Gorg Gorg 4 février 2012 10:59

                    Ouh la la, le plumitif s’énerve. Nicolas, sors ce corps ...


                  • nacomeda nacomeda 4 février 2012 11:28

                    Et oui Monsieur Plume, vous pouvez continuer à gratter, mais vous ne pouvez pas éviter qu’on vous vole dedans. Mais vous avez de l’avenir. Je vous propose quelques titres pour vos prochains articles merveilleusement documentés : « Pourquoi cela fait du bien quand on se gratte le dos ? » « Caleçon qui gratte, morpions qui squattent » « Gratter sa voisine ne fleurit pas en mai » « Qui naît poule aime à gratter » « Trop gratter cuit, trop parler nuit » « Le coq gratte puis la poule ramasse » « les chiens se grattent, la caravane passe » ect...


                  • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 11:36

                    @ Gorg

                     smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                    Attendez de lire ce que je pense de Nicolas comme vous dites, avant d’écrire des bêtises ! Un peu de patience, ça arrive !


                  • j@c2 4 février 2012 16:44

                    Madame, les promesses n’engagent que ceux qui y croient.


                  • j@c2 4 février 2012 17:19

                    un peu de bon sens commun !

                    Fontaine je ne boirai pas de ton eau.

                  • truffier 4 février 2012 10:48

                    Finir par l’appartenance de Jean-Luc Mélenchon à la Franc-maçonnerie comme signe d’appartenance à « l’oligarchie » est par ailleurs un signe qui ne trompe pas.

                    Une oligarchie (prononcer [ɔligarʃi]) - du grec oligos (peu nombreux) et arkhê (commandement) - est une forme de gouvernement dirigé par un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante.

                    Un petit groupe d’oligarques domine donc le monde en secret, et Jean-Luc Mélenchon fait partie de ceux-là ? Francs-maçons ? Illuminatis ?

                    Monsieur Laplume, vous devriez proposer vos services au FN et à Marine Le Pen.


                    • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 11:11

                      @ truffier

                      Un petit groupe d’oligarques domine donc le monde en secret, et Jean-Luc Mélenchon fait partie de ceux-là ? Francs-maçons ? Illuminatis ?

                      Franc-maçonnerie, Siècle, Bilderberg, Skull & Bones, Trilatérale, tout cela n’existe bien sûr pas, et n’a rien à voir avec l’ordre actuel du monde...

                      « Heureux les simples d’esprit, le royaume des Cieux est à eux ! »


                    • sisyphe sisyphe 4 février 2012 11:43
                      Par La Plume à Gratter (xxx.xxx.xxx.247) 4 février 11:11


                      Franc-maçonnerie, Siècle, Bilderberg, Skull & Bones, Trilatérale, tout cela n’existe bien sûr pas, et n’a rien à voir avec l’ordre actuel du monde...

                      « Heureux les simples d’esprit, le royaume des Cieux est à eux ! »

                      Tu l’as dit, bouffi ! 

                      Après un tas de contre-vérités, venir assimiler les Francs-Maçons à Bilderberg, Skull & Bones (! !!), la Trilaterale, relève de la simplicité d’esprit, de l’amalgame grossier, ET du complotisme de poubelle..

                      Manque que les juifs et les homosexuels

                      Pétain, sors de cette plume ! 


                    • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 12:04

                      @ sisyphe

                      Ah, parce qu’il n’y a pas quantité de franc-maçons dans le Siècle, le Bilderberg, la Trilatérale, etc ? Vous avez le sens de l’humour, vous !

                      Et la Franc-maçonnerie n’est pas un groupe de pression ? N’a jamais trempé dans l’affairisme financier ? dans le favoritisme ? N’est pas un réseau qui favorise ses membres au détriment des autres citoyens ?

                      Il y a évidemment des maçons intègres qui le sont pour des raisons intellectuelles et philosophiques. Mais tout le système est très largement corrompu par les éléments évoqués plus haut. Et il y a dans les loges beaucoup plus de patrons, politiques, journalistes, décideurs, fonctionnaires de haut rang que de paysans, d’ouvriers ou de fleuristes. Les "élites au service du Peuple, sans doute... Ben voyons !


                    • sisyphe sisyphe 4 février 2012 12:26
                      Par La Plume à Gratter (xxx.xxx.xxx.247) 4 février 12:04

                      @ sisyphe

                      Ah, parce qu’il n’y a pas quantité de franc-maçons dans le Siècle, le Bilderberg, la Trilatérale, etc ? Vous avez le sens de l’humour, vous !

                      Et la Franc-maçonnerie n’est pas un groupe de pression ? N’a jamais trempé dans l’affairisme financier ? dans le favoritisme ? N’est pas un réseau qui favorise ses membres au détriment des autres citoyens ?

                      Ben non. 

                      Faut se renseigner un minimum, quand on aborde un sujet, au lieu de contribuer à colporter des rumeurs nauséabondes, et des ragots complotistes. 

                      Allez, un petit effort ; ça vous évitera d’être parmi les petits télégraphistes de la calomnie..


                    • j@c2 4 février 2012 17:39

                      à truffier

                      Le rôle de la Franc-maçonnerie dans l’énorme magouille politico financière françafricaine, un fantasme ?

                    • Walid Haïdar 4 février 2012 22:35

                      « En Afrique, les francs-maçons sont partout, la franc-maçonnerie nul part »


                      Voilà qui résume la vérité. La franc-maçonnerie est gangrenée, à ce point que les honnêtes hommes qui y officient en ont marre. Je trouve cet article plat et sans intérêt si ce n’est d’énoncer des faits qui ne disent rien. Cependant, dire que la franc-maçonnerie n’est pas affairiste et ne constitue pas un groupe de pression, global ou au travers de certaines loges, c’est vraiment naïf : autant que de voir l’histoire du monde comme une grande manoeuvre des francs-maçons et autres sociétés secrètes.

                      Ce serait bien que les gens sachent faire la différence entre des lobbyistes plus ou moins occultes, et la réalité du rapport de force, qui est la question cruciale, autour de laquelle on trouve quelques gadgets plus ou moins importants.

                      La vision du monde traditionnelle de la droite anti-républicaine voire même républicaine, c’est exactement celle des gogos du complot du net : pile dans les panneaux et autres grosses ficelles de la tradition réactionnaire : hier les juifs et les FM, aujourd’hui Sionistes et Bilderberg, et FM aussi parce qu’on change pas une équipe qui gagne. Cela n’empêche pas les complots d’exister, et même d’être incroyablement spectaculaires parfois...

                      Je n’ai aucune sympathie pour ces histoires grotesques de sociétés secrètes, et leurs rituels débiles, qu’ils soient FM ou chrétiens d’ailleurs. D’ailleurs, Mélenchon n’est pas anti-système. Il ne veut pas en finir avec le capitalisme, du moins pas tout de suite, et il est républicain, enfin il veut une constituante élue et non pas tirée au sort.

                      Et alors ?

                      Un observateur attentif des idées du parti de gauche, et de l’évolution des idées dans les partis de la gauche du PS note avec joie que toutes les idées radicales y gagnent du terrain régulièrement : décroissance, coopératives, prise de contrôle des entreprises par les ouvriers, sortie du nucléaire, planification écologique, relocalisation de la production, politique territoriale faisant la promotion des petites villes plutôt que des grandes, pour une échelle toujours plus humaine etc.

                      Voter Mélenchon, c’est surtout donner du poids à ce mouvement vers la gauche, faire exister, vivre et progresser le débat et l’engouement pour ces idées d’avenir.

                      Mélenchon affirme lui-même que le FdG serait bien impuissant au pouvoir si le peuple ne s’impliquait pas lui-même pour combattre l’ordre établi, car c’est bien d’une lutte qu’il s’agit, et elle ne se gagne pas à coups de stylos à Bruxelles ou Washington, mais bien plutôt par l’engagement populaire.

                    • Epiméthé 6 février 2012 12:41

                      C’est vrai que crier à la théorie du complot à tout va, c’est de la super argumentation.....C’est comme le chantage à l’antisémitisme. L’essentiel c’est de crier le plus fort possible pour éviter tout débat.


                      Le pire c’est que les élites mondialistes en parles elles-mêmes. Attali et BHL tout comme Bush ou Van Rompuy parlent du New World Order

                      Dire qu’il existe une élite mondiale qui par l’intermédiaire de ses réseaux cherche à asseoir ne relève pas du fantasme. Il s’agit seulement de vous qui ne voulez pas voir la réalité en face et qui n’avez même pas le courage de faire preuve d’honnêteté intellectuelle, asphyxiés que vous êtes des mensonges ressassés par la TV. Effectivement, c’est bien plus simple de parler de théorie du complot, ça évite d’aller chercher des explications et c’est plus facile d’accuser les sans-papiers ou les musulmans.
                      C’est vrai que la mondialisation, l’Europe, la destruction des acquis sociaux, la paupérisation, les délocalisations, la « crise financière », ce sont les peuples qui sont responsables. Il n’y a aucune banque d’affaire, aucun Hedge fund ou multinationales qui s’enrichissent dans tout ça. 
                      Essayez de revoir l’histoire autrement que par ce que vous ont appris les manuels scolaires et la télévision.

                      Mais pas de soucis, la jeunesse arrive et sait utiliser internet qui lui propose une information qui n’a pas été passé au filtre de la censure des mass média. Peut importe le logiciel avec lequel vous fonctionnez, votre grille de lecture politique est celle qu’on vous a fabriqué au travers de ce que Guy Debord appelle la « Société du spectacle ». Il n’y a qu’à voir la pauvreté du « débat politique » actuel... Dites moi si je me trompe ?
                      On vous dupe depuis 40 ans ( au bas mot) et vous, vous voulez toujours gober les mensonges professés par les mêmes. Libres à vous.

                      Allez faire un pti tour la dessus et regardez si ce sont des artisans ou des ouvriers qui la compose.

                    • TZABAR 4 février 2012 10:50

                      bravo l’auteur pour le rappel de faits incontestables.
                      méluche la baudruche est un apparatchik PS qui a lancé une OPA sur la gauche de la gauche suite à l’effonfrement du PCF pour ramener tous les moutons au bercail avant qu’ils ne réfléchissent de trop smiley
                      la ficelle est un peu grosse mais certains en redemandent tout paumé qu’ils sont.
                      Après tout, pourquoi pas, il y a bien longtemps que les leaders PCF mangent à la gamelle, non ?
                       


                      • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 11:04

                        Ah ! Tzabar !!
                        je te cite :

                        Nous voyons bien qu’hollande tergiverse sur de nombreux points pour ne pas affoler les électeurs là ou mélenchon reste sur une ligne claire.
                        notre pays arrive à un moment fort quant à son modèle social.
                        Mélenchon est de ceux qui défendent cet héritage lorsqu’hollande le piétine dans le cadre de la libéralisation.
                        mélenchon au 2é tour...c’est désormais possible !

                        On te laisse écrire depuis ton asile ???

                        Tout le monde sait ici, que tu es Lepeniste. Donc , mis à part ta défense de Mélenchon un jour de surdosage, il est évident que tu ne peux que le descendre !!


                      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 11:04

                        @ TZABAR

                        vous allez vous faire lyncher sur ce fil mon vieux !

                        Bon courage, Ariane ne devrait pas tarder à vous tomber dessus smiley

                        Amitiés


                      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 11:05

                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                        Qu’est-ce que je disais ????


                      • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 11:13

                        Non, mais on avait compris que vous étiez copains. Ce n’était pas la peine de préciser....


                      • TZABAR 4 février 2012 11:34

                        Mais ariane je n’y peux rien moi si le lundi mélenchon affirme avec force des choses et si le mercredi méluche la baudruche se dégonfle smiley

                        c’est vrai que j’ai un peu de mal à les suivre tous les deux... smiley

                        faudra que tu m’expliques ariane comment tu te contorsionnes pour réussir à comprendre.
                         


                      • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 11:49

                        « Comment tu te contorsionnes ? » Heu...Tzabar...La dernière fois qu’on m’a interrogée à ce sujet...Bon. Passons !
                        Je te montrerai quand tu réfléchiras bien et que tu voteras Mélenchon et pas MLP !!!


                      • j@c2 4 février 2012 17:44

                        à walter

                        je cite : « on te laisse écrire dans ton asile ? »
                        ça ne sent pas un peu l’argumentation stalinienne ça ?
                        ça ne ressemble pas un peu à ce qu’écrivaient les staliniens quand des voix, à la belle époque du programme commun, rappelaient le passé de Tonton ?

                      • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 22:43

                        Dis donc Jac, tu t’es vraiment fatigué sur ce fil ,reprenant quasiment tous les posts pour bien les marquer de ta patte levée. Gentil toutou...
                         Oui, je suis très stalinienne. Je suis de sa famille même. Et je t’ai signalé ...Gare au goulag ...


                      • Yvance77 4 février 2012 11:08

                        Salut

                        A mon humble avis vous faites une grave confusion. Ce n’est pas la même chose d’être « candidat du système » et « candidat dans le système ».

                        En effet, là ou le premier cité ne sera qu’un laquais des puissants, le second aura franchit des barrières pour s’affranchir ensuite de celui-ci.

                        Seul les ermites sont en dehors de tout, et si vous voulez vous battre alors il faut savoir plonger parfois dans la fosse à purin.

                        Cela a été mon grand reproche vis à vis d’Olivier Besancenot. Ses discours étaient bon, mais son manque de courage à s’engager a desservi la cause des petits .

                        Mélenchon bien qu’ayant appartenu à un système et à un gouvernement a su prendre la juste mesure de ses erreurs.

                        Doit-il être blamer pour cela ? A vous de voir, moi je ne le pense pas.


                        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 11:16

                          @ Yvance

                          Je comprends votre point de vue. Il se défend absolument.

                          Le problème est de savoir si Mélenchon le porte réellement ou s’il n’en adopte que la posture. C’est là que nos avis divergent : vous pensez qu’il est sincère, je pense qu’il ne l’est pas vraiment. Puissiez-vous avoir raison !

                          Je persiste à penser, et donc à dire ici que son passé et certains éléments de son présent (appel à voter PS au second tour, accords électoraux pour les législatives) ne plaident pas en faveur de cette thèse...

                          Nous pourrons peut-être en reparler dans quelques semaines ?

                          Amitiés


                        • j@c2 4 février 2012 19:27

                          à yvance

                          « reconnaître ses erreurs »... n’est-ce pas une chose ; et prendre des mesures pour ne plus en commettre, n’en est-ce pas une autre chose ?
                          Quelles mesures a pris méluche pour ne par recommencer ses erreurs passées ?

                        • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 11:15

                          Yvance, j’apprécie ta prise de position.


                          • kirklazaruss 4 février 2012 11:19

                            En fait ce qui se passe c’est que Mélenchon devient tellement bon dans ses argumentations qu’ils devient difficile de faire un article contre lui. Avant c’était simple, il s’emportait un peu facilement, alors on pouvait tout de suite le traiter d’inconséquent, et sa parole se voyait déconsidérée. Maintenant, pour une personne qui est un minimum attentive à ce que dit Mélenchon, celle-ci comprend tout de suite la fausseté de l’article. Mélenchon est en ce moment une poudrière, il va de l’avant et installe des dynamiques politiques et sociales sur son passage ; comme c’est le cas par exemple de sa décision avec les syndicats de rentrer en guerre contre le fn. Et tout cela, bien sur qu’il le fait au sein du système, d’ailleurs le « hors système » cela n’existe pas ; se serait comme dire « hors norme », mais le « hors norme » cela n’existe pas.     


                            • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 11:54

                              Kirk,

                              Remarquable réponse.
                              Oui, Mélenchon, actuellement est une poudrière.
                              Il faut l’écouter. Il faut le voir progresser pour comprendre ce qui se passe actuellement dans la politique Française.
                              Et des ennemis, de tous niveaux, il en aura de plus en plus.
                              En ce moment , chez les mondialistes, on doit commencer à s’inquiéter....

                              Et s’il continue à progresser , ce qui se fera, car de plus en plus les medias mainstreams sont obligés de lui donner la parole,il devra se méfier car on ne se contentera pas de lui envoyer de la farine...


                            • BigTommm 4 février 2012 11:20

                              Je regrette que les commentaires ne se concentrent pas davantage sur les points faibles de l’article en lui-même. Jouter avec l’auteur de l’article ou tomber dans l’attaque ad hominem n’élèvera personne, chacun restera dans sa tranchée.

                              Il faut rester critique : avant d’attaquer le fond de l’article, analysons le traitement, sa forme.
                              Pour moi, elle est caduque : j’ai déjà expliqué mon point de vue ci-dessus.

                              Ensuite, concernant le fond : cher auteur, je serai intéressé que vous citiez des sources (bibliographie, webographie, quelque chose ?)

                              Je reste convaincu que vous devriez critiquer Mélenchon sur base de son programme ou de ses idées. Pourquoi ne pas assumer votre désaccord avec lui de manière rationnelle et critique ?

                               


                              • François51 François51 4 février 2012 11:30

                                ouarf ! un second tour Melenchon Le Pen j’en rêve !. et je ne suis surement pas le seul dans ce cas. quelle soirée électorale ont aurai le 21 Avril a 20H. voir leurs tronches a tous ! journaleux y compris. rêvons ! je sais, ça ne coute pas cher.


                                • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 11:34

                                  @ François51

                                  Faut avouer que cela dériderait sérieusement les zygomatiques ! J’imagine la tronche du Nicolas et du François... Vous avez raison, rêvons un peu ! smiley


                                • TZABAR 4 février 2012 11:37

                                  méluche ou mélenchon (je ne sais plus) sera au 2é tour...hollande qu’il s’appellera ce coup ci smiley


                                • François51 François51 4 février 2012 11:47

                                  les Français en ont marre ! de ces politiquards depuis 30 ans toujours les mêmes. droite gauche. confondue. tout a été essayé. on voit ou on en est maintenant. le fait d’avoir un second tour Meluche Marine ça aurait le mérite de provoquer un séisme national et international. immaginez a Bruxelles ? en Allemagne ? le nouvel exemple de Sarko l’Americain ?

                                  il n’ya plus grand chose a perdre en fait. au point ou on en est. aux urnes citoyens ! a défaut de reprendre les fourches comme jadis.


                                • 59jeannot 4 février 2012 11:33

                                  Quel ,acharnement ; faut-il que la campagne de Jea


                                  • kirklazaruss 4 février 2012 11:35

                                    Effectivement, il est toujours mieux de faire des commentaires constructifs. Mais le problème reste le même ; si la personne pense que Mélenchon est un « traître » il devient difficile d’entendre des arguments raisonnables.  


                                    • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 11:50

                                      @ kirklazaruss

                                      mon cher kirklazaruss

                                      vous écrivez :

                                      si la personne pense que Mélenchon est un « traître » il devient difficile d’entendre des arguments raisonnables. 

                                      Me permettez-vous de renverser la charge de la preuve ?

                                      Si la personne pense que Mélenchon est un « héros », il devient difficile d’entendre des arguments raisonnables

                                      J’ai peut-être plus d’expérience de la vie politique que vous (triste privilège de l’âge), et si j’ai bien appris une chose, c’est que l’on doit juger un politique non pas à ses paroles, qui n’engagent hélas que ceux qui les écoutent, mais bien à ses actes. Et j’estime que toute la carrière de Mélenchon tend à prouver ce que je dis. Vous pouvez très bien ne pas partager mon point de vue, et encore heureux ! Mais rien selon moi ne vous permet de dire alors que votre avis est plus rationnel que le mien. Car il s’agit bien alors de foi et de confiance, deux très belles choses, mais qui s’appuient sur l’affectif, non sur la réalité.

                                      L’avenir, de toutes les façons, tranchera notre désaccord.

                                      Amitiés


                                    • kirklazaruss 4 février 2012 12:09

                                      @ la plume à gratter

                                      Hé bien effectivement on n’est pas d’accord, je ne pense pas que la carrière de Mélenchon tende à prouver qu’il n’est pas un bon candidat pour une gauche combattante. Pour autant, je ne le considère pas comme un héros, il  ne faudrait pas pousser non plus. Si vous désirez mieux comprendre ce que fait Mélenchon, je vous invite à voir une conférence dans laquelle il fait un bilan de l’histoire de la gauche et du programme commun. La conférence est certes longue, mais si après l’avoir vu, vous ne voulez toujours pas de Mélenchon, je ne vous embêterais plus. Personnellement c’est une conférence qui m’a permis de mieux comprendre certaines choses, peut être en sera-t-il pour vous.

                                      Amicalement,

                                      http://www.dailymotion.com/video/xin13w_conference-de-jean-luc-melenchon-1981-bilan-raisonne-des-lecons-dans-l-actualite_news     


                                    • kettner 4 février 2012 11:39

                                      Intéressante cette bio ..

                                      Mélenchon était au PS ! nom de dieu ! et il a été sénateur en plus , les bras m’en tombent .
                                      Il était pote avec Dray , la , ça sent le souffre serait il coupable de recel ? sait-on jamais , il lui a peut être donné l’heure .
                                      Le pire étant sans doute sa conversion au cassoulet , pas clair cette histoire va falloir gratter au cas ou il serait amateur de foies gras issus du gavage mécanique .
                                      Quand à son parcours dans l’Essonne la ça fout carrément les jetons , partir conseiller municipal pour finir vice président forcement ... il y a un vice , faudrait être con pour ne pas l’avoir compris , un empoisonneur ? «  vous savez madame michu avec les francs maçons on sait jamais , ils sont même capable d’organiser dans l’ombre des tractations pour des circonscriptions , ils sont pas clair je vous dis . »
                                      Deux oublis : le salaire et la vidéo de l’apprenti journaleux ça aurait donné un peu de poids à l’article .


                                      • Ariane Walter Ariane Walter 4 février 2012 11:58

                                        kettner,
                                        ahahahahah !!
                                        C’est bon de rire !


                                      • 59jeannot 4 février 2012 11:40

                                        Quel acharnement ; faut-il que la campagne de Jean Luc Mélenchon commence à porter ses fruits. ce malgré le black out de la presse aux ordres, zélée ou complice. Des meetings avec salle comble passés sous silence au mépris de toute déontologie journalistique.
                                        Quant aux arguments fallacieux de l’auteur de ce mauvais billet, les reprendre un à un serait apporter trop d’importance à ce troll dont je devine l’appartenance à un parti plusqu’antipathique.


                                        • Guy Liguili Guy Liguili 4 février 2012 11:41

                                          En attendant, il est le seul avec un programme adapté à la situation

                                          PS : Mozart, Robespierre, Duke Ellington... je veux bien devenir franc maçon moi aussi


                                          • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 12:21

                                            @ Guy Liguili

                                            sympa, le pseudo smiley

                                            La différence, c’est qu’à l’époque de Mozart ou de Robespierre, les maçons étaient dans la clandestinité pour éviter les représailles des pouvoirs en place. Aujourd’hui, la Franc-Maçonnerie n’est plus un contre-pouvoir, mais un pouvoir dans le pouvoir, qui utilise le secret non pour se protéger d’un péril mais bien pour éviter de rendre des comptes. C’est radicalement différent !

                                            Et on ne compte hélas plus les idées certes nobles au départ mais perverties par la pratique et les conflits d’intérêts

                                            Amitiés


                                          • j@c2 4 février 2012 17:48

                                            tiens, justement, ce n’est pas Marx qui disait « travailleurs de tous les pays unissez vous »

                                            est-ce en armonie avec le programme nationaliste de méluch ?

                                          • j@c2 4 février 2012 19:48

                                            harmonie, vous avez rectifié, merci


                                          • Walid Haïdar 4 février 2012 22:48

                                            @ j@c
                                            « le programme nationaliste »

                                            Ce programme n’est pas du tout nationaliste. Nationalisme : cf. wikipédia. Vous faites des amalgames : c’est tentant quand on veut caricaturer, mais ce n’est pas intéressant.

                                            Si vous écoutiez les arguments, par exemple de J. Généreux sur l’option européenne et le combat qu’il convient de mner au sein de cet espace, vous comprendrez à quel point l’esprit du programme est en phase avec l’union des prolétaires de tous les pays.

                                            Le programme tente par de nombreux moyens d’éviter la mise en concurence des prolétaires de tous les pays : mais si cette concurrence que vous appelez l’union alors on ne peut plus rien. Bien entendu, le gouvernement Français ne pourra jamais résoudre les problèmes des prolétaires de tous les pays, contre la volonté de ceux qui les gouvernent ailleurs...

                                          • Lucien 4 février 2012 11:42

                                            Et quand la mere Le Pen se rend au « Club Ethic » de Sophie de Menton de l’aile dure du MEDEF pour dire aux patrons « Je ne suis pas votre ennemie » , elle est antisysteme peut-etre ?
                                            Elle est contre la retraite a 60 ans, contre l’ISF, la pseudo-augmentation du SMIC qu’elle propose est aux depens des cotisations sociales, vous pensez vraiment qu’elle derange les puissants la Le Pen ??


                                            • Jicé Jicé 4 février 2012 12:22

                                              La fille au papa qui admire tant une certain Ronald Reagan, contemporain et acteur d’une politique « America, love it or leave it » (L’Amérique tu l’aimes ou tu la quittes") : certains voudraient nous faire croire qu’ils sont à la tête d’un parti anti-système ces deux-là !!!!!


                                            • chacaldu06 chacaldu06 4 février 2012 14:08

                                              Bonjour,

                                              Sophie de Menton POUR l’esclavage des enfants....

                                              Sophie de Menton déménage ses sociétés à l’étranger = 0 impôts....

                                              A vomir.

                                              @+


                                            • BigTommm 4 février 2012 11:56

                                              Seriez-vous un adepte de la langue de bois, Plume à gratter ?


                                              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 12:06

                                                @ BigTommm

                                                pourquoi ?


                                              • BigTommm 4 février 2012 12:18

                                                Sauf votre respect, cher auteur, vous semblez accorder une importance moindre aux commentaires qui se concentrent sur l’analyse de votre article. Je vous ai répondu (voir ci-dessus), et je n’ai toujours pas de réaction de votre part. Vous constaterez pourtant que je ne vous ai pas agoni d’injures, et que je tente d’être le plus objectif possible. Je crois en la politesse et dans la courtoisie. Je suis sûr que vous partagerez ceci avec moi.

                                                Dans un autre message, je vous propose d’élever le débat, notamment en citant vos sources (puisque vous parlez de faits, vous devez pouvoir les étayer).

                                                Je sais que votre article suscite beaucoup de réactions, mais j’attends que vous me répondiez. Merci.


                                              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 13:09

                                                @ BigTommm

                                                Comme vous en convenez, il y a beaucoup à faire pour répondre aux attaques de ce fil. Je n’ai pas le don d’ubiquité, merci de bien vouloir le comprendre. Il est toujours tentant de répondre plus vite aux insultes : c’est presque une simple question de réflexe ! smiley

                                                Mes sources, donc ? Il me semble qu’elles sont pourtant très faciles  à trouver concernant la carrière de Mélenchon, non ?

                                                Par exemple :

                                                http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Luc_M%C3%A9lenchon

                                                ou

                                                http://www.senat.fr/senateur/melenchon_jean_luc86039k.html

                                                Pour l’accord des législatives ?

                                                http://www.marianne2.fr/Melenchon-desarme-sur-le-Senat-et-s-assure-les-legislatives_a210373.html

                                                Pour la loi sur le cumul des mandats ? le lien est dans le texte.

                                                Pour le vote PS au second tour ? Mais Mélenchon l’a dit plusieurs fois depuis le départ, sur toutes les télés et radios ! Je ne peux croire que vous ne le savez pas ! Je ne l’ai pas retrouvé hélas, mais je me souviens personnellement  très bien d’un interview sous l’ère de la triomphante bien que théorique candidature de Strauss-Kahn : il y disait, après avoir vertement critiqué celui-ci, qu’il voterait pour lui tout de même et évidemment au second tour. J’avais failli m’étrangler de rage ! Si un lecteur d’Agoravox  retrouve ce lien , merci de le poster sur ce fil ! Il existe, vous avez ma parole !

                                                Je poste déjà le dernier lien où Mélenchon confirme son vote de second tour :

                                                http://www.dailymotion.com/video/xnw0ac_melenchon-vote-hollande-au-2nd-tour_news

                                                Même si depuis quelques semaines, il a changé son approche en disant que la question ne devait pas se poser en ces termes et qu’il veut lui être au second tour (probabilité actuellement assez farfelue, vous en conviendrez !). Ca ne mange pas de pain, c’est de bonne guerre, mais c’est évidemment de la langue de bois. Il reprend d’ailleurs là la tactique ‘méthode Coué » de JP Chevènement en 2002, qui refusait carrément d’envisager n’être pas présent au second tour ! Il n’en confirme pas moins au final, et après des critiques acerbes d’ailleurs tout à fait justifiées, qu’il votera… Evidemment, presque « génétiquement »  au second tour pour… Le PS ! Tout ça pour ça ! Ca n’est pas de l’enfumage, cela ? Ah bon…

                                                Pour la Franc-Maçonnerie ? Wikipedia encore, et entre autres…

                                                Ai-je bien répondu sur les sources ?

                                                Enfin, comprenez-moi bien : je ne conteste pas le message politique de Mélenchon, ni le programme qu’il affiche. J’y souscrirais même plutôt. Mais je conteste totalement la sincérité de sa démarche, en me basant sur son histoire et sur ses actes plus que sur ses paroles. C’est très beau, les paroles… Nos politiques sont très forts pour cela ! En 1981, Mitterrand devait « changer la vie ». En 2007, Sarkozy promettait une « République irréprochable »... Dans les deux cas, on a vu la suite !

                                                Sincèrement


                                              • BigTommm 4 février 2012 15:09

                                                @ l’auteur de l’article :

                                                Merci pour votre réponse. Si vous le permettez, je continue ma critique. Je relève différents problèmes qui nuisent à la qualité de votre article.

                                                1) Concernant vos sources

                                                Les sources que vous citez sont de natures différentes :

                                                - Certaines sont issues de référents supposés objectifs (wikipedia). Je précise que l’emploi de l’adjectif « supposé » n’est pas ironique,

                                                - D’autres informations sont de première source (site du sénat), relevant des faits et donc neutres. Ces faits ne sont pas niés par Mélenchon (NLDR).

                                                - Certaines informations que vous employez proviennent d’articles de presse, et sont donc contestables car forcément orientées.

                                                2) Vous admettez que le programme et les idées représentées par Mélenchon ne constituent pas un problème pour vous et ne nécessitent pas votre critique. Vous ajoutez même pouvoir y souscrire. Corrigez-moi si je n’ai pas bien compris votre propos. Vous vous attaquez donc au passé et à la personnalité de Mélenchon : votre article n’est dès lors pas un article de fond. C’est un choix.

                                                Mais ceci entraîne d’autres problèmes quant à la forme et à la construction de votre article.

                                                D’une part, vous partez d’une énumération de faits et de sources diverses, dont certaines ne sont pas objectives (car orientées) pour construire le fil de votre argumentation. Or, votre argumentation est la suivante : « Mélenchon est un imposteur. Il se prétend candidat anti-système, mais il ne l’est pas ».

                                                Votre article ne prouve en rien cela : il s’agit juste d’une assertion invérifiable. Invérifiable car il s’agit d’un procès d’intention. Citer des faits ne suffit pas à valider votre argumentation.

                                                Nous en venons maintenant à l’essentiel :

                                                En admettant que Mélenchon corresponde au portrait que vous dépeignez. Ce qui est un postulat comme un autre, et donc de valeur subjective :

                                                Vous avez le choix de croire ou de ne pas croire ce monsieur quand il dit assumer son passé et s’être remis en question. C’est là un problème de confiance.

                                                Or, la confiance n’est pas un paramètre objectif dans la rédaction d’un tel article : c’est un critère essentiellement émotionnel, quand bien même vous tentez de le rationaliser dans la construction de votre texte.

                                                Je constate donc que vous privilégiez un article pamphlétaire, vaguement satirique, à la rédaction d’un véritable article de fond (équivalent à une analyse du programme et des idées).

                                                La valeur informative de votre article est donc nulle, et n’est qu’un texte d’opinion. Vous ne pouvez donc pas prétendre être objectif.

                                                La question qui me vient à l’esprit est :

                                                Votez-vous pour un programme ou pour une personnalité ?

                                                Si votre réponse est : « pour une personnalité », puis-je savoir pour qui vous vous prononceriez ?

                                                 

                                                 


                                              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 16:45

                                                à une question, je réponds pourquoi ? Résultat : Moinssé 3 fois smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                                                Ca c’est du collector ! smiley

                                                bravo aux Stakhanovistes du « moinssage » ! C’est grandiose ! Quelle classe !

                                                « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est un plaisir de fin gourmet » Courteline


                                              • j@c2 4 février 2012 20:15
                                                à big tomm
                                                bon... méluche a cumulé, ou pas, il a été au PS, et à la gamelle plus d’une fois, ou pas, il a été mittérandiste ou pas, il a été jospiniste, quand Jospin privatisait à tour de bras, ou pas, il a pataugé dans le système, ou pas ? Il a présenté les raisons qui, désormais, lui éviteront de nouveaux écueils ou pas ?


                                              • TZABAR 4 février 2012 12:05

                                                si l’on juge un politique à ses actes...mélenchon la baudruche appellera à voter hollande smiley
                                                bien oui, ça se tient, non ?
                                                c’est d’ailleurs tout le sens de la mission de méluche.
                                                chercher des arianes un peu paumées pour les ramener à la maison des contorsionnistes smiley


                                                • arobase 4 février 2012 12:43

                                                  il semble que tout le monde oublie une chose : le front de gauche inclue le parti communiste.


                                                  Mélenchon a été choisi avec beaucoup de réticence et pour la première fois, par pragmatisme, le PC n’a pas son propre candidat.

                                                  quand on connait le dévouement et la capacité des militants du PC à faire de l’excellent travail de terrain, mélenchon ne serait pas grand chose sans eux. 

                                                  bien que je ne doute pas de la sincérité de Mélenchon  (les hommes et les situations peuvent changer, il faut cesser de regarder toujours en arrière)  , le PC sera toujours présent pour aiguillonner toute éventuelle « faiblesse » vers le bon cap. ce parti a toujours été en première ligne pour défendre les plus démunis, quoi qu’on en dise, et ne s’est jamais démenti.

                                                  tous ceux qui ont tout fait pour l’affaiblir, tous les imbéciles fauchés qui leur criaient « à moscou », répétant bêtement le discours d’extrême droite ont rendu un très mauvais service au pays, et à eux-même.

                                                  mais les forces de la finance, les requins ne lâcheront pas comme ça leur pitance. aussi je craint que les candidatures multiples ne créent un 2001.

                                                  aussi je souhaite que mélenchon, joly et le MPA cessent de taper sur le PS , ce qui ne fait que conforter la droite bayrou-sarko-lepen, et le rejoigne dès le premier tour. il en sera ainsi après, alors à quoi bon faire joujou et prendre des risques ?

                                                  il n’est pas nécessaire d’attendre le 2° tour pour que chaque tendance de gauche prenne la place qui lui revient. le PS sera bien obligé de les prendre en compte.

                                                  • j@c2 4 février 2012 19:35

                                                    à arobase

                                                    ça fait combien de temps que l’on entend dire les dirigeants du PCF que le parti s’est trompé ici ou là ?
                                                    est-ce qu’un navigateur ne regarde pas en arrière pour vérifier s’il a bien pris la bonne route, s’il ne fourvoie pas son équipage à partir d’un mauvais calcul ?
                                                    Est-ce qu’un parti qui se réclame de la classe ouvrière ne doit pas vérifier en arrière ?

                                                  • foufouille foufouille 4 février 2012 12:46

                                                    oubli
                                                    il picole avec hortefeux mais pas avec le pen
                                                    il touches que 6000€ et pas le reste


                                                    • arobase 4 février 2012 12:54

                                                      « Et quand la mere Le Pen se rend au »Club Ethic« de Sophie de Menton de l’aile dure du MEDEF pour dire aux patrons »Je ne suis pas votre ennemie« , elle est antisysteme peut-etre ?
                                                      Elle est contre la retraite a 60 ans, contre l’ISF, la pseudo-augmentation du SMIC qu’elle propose est aux depens des cotisations sociales, vous pensez vraiment qu’elle derange les puissants la Le Pen ?? »

                                                      lucien a raison.
                                                      de Menthon est ce que je connais de pire en matière de capitaliste.

                                                      les lepénistes reprochent son passé de Mélenchon. lepen serait-elle plus crédible en disant j’ai changé ?
                                                      non seulement son passé et celui de son parti mais ses actes actuels prouvent exactement le contraire. et pourtant les lépénistes croient qu’elle a changé. les pauvres !

                                                      le fn qui a toujours été du coté des riches contre les ouvriers, les mouvements sociaux et tous ceux qui souffrent n’a aucune leçon à donner à qui que ce soit, surtout pas à la gauche.



                                                      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 13:21

                                                        A méditer, effectivement...


                                                      • Jicé Jicé 4 février 2012 17:08

                                                        Le FdG n’a rien écrit contre la le Pen ? Ah bon ! Informez-vous : regardez ici (l’auteur est proche de JL Mélenchon), « le parti de l’étrangère » titre bien trouvé pour qui va au bal à Vienne avec des néo-nazis plutôt que de faire peuple dans un de nos beaux bals musette... Et encore (tract du FdG parti à 7 millions d’exemplaires !!!)


                                                      • volpa volpa 4 février 2012 13:06

                                                        @ l’auteur

                                                        Vous avez vu.Vous êtes moinssez par les corporatistes léninistes pol potiens.

                                                        Vous avez le mérite de ne pas censurer.

                                                        Les laurentgantner et consorts ne sont pas dans le même cas.

                                                        A les merluchons sont de vrais démocrates.Tout pour leur gueule et ils se disent partageux.


                                                        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 13:18

                                                          @ volpa

                                                          je savais que cet article déchaînerait ce type de commentaires, mais j’avoue qu’ils arrivent parfois à me surprendre.

                                                          Il y a les gens sincères qui pensent que je me trompe, et j’accepte évidemment avec intérêt leurs critiques, remarques ou arguments.

                                                          et il y a les trolls Walteriens... Petits Fouquier Tinville du net, bien cachés derrière leurs claviers, qui insultent et n’acceptent pas que l’on puisse penser différemment d’eux... Les gens de droite sont très souvent cyniques, ceux de gauche très souvent sectaires. Moi bon, toi méchant... C’est binaire, assez con, mais c’est ainsi...


                                                        • volpa volpa 4 février 2012 17:06

                                                          Je m’excuse pour les puristes.J’ai fait au moins deux fautes d’orthographe.

                                                          Ce qui j’espère ne me discrédite pas devant ces censeurs khmers.

                                                          Mon appréciation n’est pas pour autant altérée.

                                                          Cher auteur de ce texte, vous avez vu les réactions de ces donneurs de leçon.

                                                          Heureusement qu’ils n’ont pas le pouvoir.

                                                          La torture, le bucher pour ceux qui ne pensent pas comme eux.

                                                          L’histoire a démontré qu’ils s’étripent entre eux une fois aux commandes.


                                                        • Valas Valas 4 février 2012 17:40

                                                          Volpa doit surement etre de droite vu son cynisme smiley


                                                        • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 13:20

                                                          @ toto_lolo

                                                           smiley

                                                          Oui, je dois être un peu maso, certainement !

                                                          Amitiés


                                                        • Valas Valas 4 février 2012 17:41

                                                          0+0= toto

                                                          Voilà, c’est confirmé smiley


                                                        • paoum 4 février 2012 13:48

                                                          "Et tant pis si Mélenchon a clairement et d’ores et déjà indiqué qu’il appellerait de toutes les façons à voter pour le candidat du PS au deuxième tour des présidentielles"

                                                          on peut critiquer et dire ce qu’on pense, mais pas des vilains mensonges !

                                                          je ne l’ai jamais entendu dire une chose pareille ! c’est ridicule !

                                                          ouh ! le vilain mensonge !


                                                          • suumcuique suumcuique 4 février 2012 13:55

                                                            Le comble est que le mélanchoniste de base n’aura jamais la présence d’esprit de se demander comment il se fait que son « Frère » et « candidat anti-système » autoproclamé n’a eu absolument aucun problème à être parrainé par 500 trimardeurs alors que le candidat d’un parti qualifié de « parti du système » par le mélanchonisme éprouve les plus grandes difficultés à obtenir les 500 fameux parrainages en raison des pressions multiples et variées dont la Camora a le secret.

                                                            Le mélenchoniste de base n’a pas la jugeotte nécessaire pour se demander comment il se fait que son « Frère » autoproclamé « anti-système » est soutenu par le « système » alors que le candidat qualifié de « pro-système » par son « Frère » n’est pas soutenu par le « système ».

                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_d’Alzheimer


                                                            • Théophile Ferré 4 février 2012 15:25

                                                              on s en fout qu’ils soient anti systeme ou autre chose.Aucun intérêt.Parlons des idées,tout le reste c’est du pipeau./


                                                            • Mr-J 4 février 2012 19:26

                                                              Le fait que le FdG soit constitué de plusieurs partis y ’est pour beaucoup. Vôtre mépris ne vous mets pas à l’abris de la stupidité et du ridicule.





                                                            • logan 4 février 2012 20:53

                                                              La réponse est simple, le front de gauche est composé de plusieurs partis dont le parti communiste et à eux tous ils ont assez d’élus pour parrainer directement Mélenchon.


                                                            • arobase 4 février 2012 14:05

                                                              en tout cas bien des blablas qui ne font que répéter en bon perroquets larbins les « éléments de langage » que leurs sussurent les partis de droite 


                                                              copé ou lepen ou bayrou disent à leurs militants : demain on lance tel slogan : repris par la presse aux ordres le lendemain, les vérités sont entrées de force dans les cerveaux faibles qui les répètent , sans les comprendre. anti-système, par exemple personne ne sait ce que ça veut dire mais quand on l’a dit, on est fort ! smiley

                                                              alors les anti mélenchon, montrez que vous êtes à la page : 
                                                              citez nous une seule de ses proposition, commentez là et dites nous en quoi elle vous dérange.
                                                              ce sera plus constructif que vos slogans éculés.

                                                              -allez à un meeting de la gauche, écoutez ce qui se dit et ensuite dites ce qui ne vous plait pas.

                                                              sinon votez à droite lepen, sarko ou bayrou. les trois vont fusionner au 2° tour. vous serez assurés que l’avenir sera brillant.

                                                              les trois vont fusionner, mais ça m’étonnerait que les électeurs les suivent.
                                                              ce sera plus responsable.


                                                              • Imhotep Imhotep 4 février 2012 14:14

                                                                Voilà un fil amusant 

                                                                la super dure et pure gauche de la gauche
                                                                contre la super pure et dure gauche de la gauche

                                                                mais il reste encore la plus que pure gauche de la gauche de la gauche. Elle elle est inactive ici.

                                                                • Valas Valas 4 février 2012 19:17

                                                                  L’essentiel c’est que les « programmes » restent réalistes, sinon ils n’auront aucune chance d’être appliqués, ensuite on peut s’interroger sur la sincérité du politicien ciblé, pas facile dans ce monde là où des petits qui grossissent trop vite peuvent aussi rester corrects mais peuvent aussi prendre la grosse tête... Bref je généralise et ne cible personne mais apriori personne ne sort du lot parmis ceux dont on parle très très peu actuellement même si leurs idées ont un fond très correct.


                                                                • soi meme 4 février 2012 14:47

                                                                  Il s’avère de plus en plus que les principaux candidats pour la Présidentiel, son issue de la même fabrique de lessive, il se différencie seulement par leur sous marque respective. A quand allons nous revenir au bon vieux savon de Marseille ?

                                                                   


                                                                  • Théophile Ferré 4 février 2012 15:27

                                                                    c est pas parce qu’on a rien a dire qu’il faut fermer....n’est ce pas ?



                                                                  • soi meme 4 février 2012 15:48

                                                                    Laisse moi rire,

                                                                    Le « frère » Mélenchon prétend ne pas connaître le dîner du « Siècle » « Contre Info – l’information

                                                                  • Sylvain 4 février 2012 15:27

                                                                    Vous faites une erreur flagrante qui vient de vous discréditer mon cher ami parce que Bayrou, lui, ne monte plus, il stagne. C’est une magistrale démonstration de ce que je disais et que vous venez de confirmer. Vous pourrez taper aussi fort que voudrez sur lui, ça ne changera rien au fait que des millions de Français se rendront compte que ce n’est pas en courant après la rigueur qu’on régulera la finance et que le seul à proposer des solutions susceptibles de nous sortir de la situation dans laquelle nous sommes est Jean-Luc Mélenchon...Que vous le vouliez ou non ! En tout cas, merci pour votre contribution au développement de mes idées mais soyez un peu plus pertinent à l’avenir sans quoi les gens finiront par comprendre que vous n’avez plus rien à dire et qu’il serait souverain pour chacun d’entre nous que vous cessiez de polluer ce blog avec vos inepties. 


                                                                    • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 4 février 2012 16:26

                                                                      @ Sylvian

                                                                      l’esprit démocratique qui anime le Front de Gauche m’émeut vraiment...

                                                                      ...il serait souverain pour chacun d’entre nous que vous cessiez de polluer ce blog avec vos inepties.

                                                                      Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, Agoravox n’est pas un « blog », dédié à la gloire de votre idole, mais un lieu où chacun peut poster un article, exposant ses opinions, sur tout sujet, sans exclusive... Je vois bien que cela vous dépasse, mais figurez-vous qu’en démocratie, il est à priori permis de penser ce que l’on veut, et, malgré quelques lois scélérates, encore permis de le dire. Je sais c’est très énervant... Peut-être qu’un jour, si vos « idées » et votre conception de la Res Publica l’emporte, les gens qui n’ont pas votre agrément seront interdits de publication, ou envoyés en camps de rééducation. En attendant, souffrez que je dise ce que JE pense, et non ce que VOUS pensez.


                                                                    • Théophile Ferré 4 février 2012 15:31

                                                                      Papier vide,arguments tronqués ou faux.Aucun intérêt./


                                                                      • Théophile Ferré 4 février 2012 15:33

                                                                        on avance avec ce genre de remarque


                                                                        • Gunfighter Gunfighter 4 février 2012 15:58

                                                                          le secret d(’un franc mac sénateur neoliberal et plein au as.............Flatter le prolétariat , être compatissant avec lui.........

                                                                          Ce type me fait gerber , quand les prolos auront compris à quel point ils se sont fait enfiler par ses gens-la on va commencer à avancer. 


                                                                          • Valas Valas 4 février 2012 19:22

                                                                            La plupart des patrons « enfilent » leurs employés actuellement, le système éducatif s’écroule et on peut voir les générations issue de « l’enfance-roi » favorisée par l’ère Miterrand etc...

                                                                            Heu... maintenant on fait comment ? On prend la bassine tout de suite ?


                                                                          • Visourban Visourban 4 février 2012 16:18

                                                                            dsl votre article ( copier / coller ) me fait pensez à la guerre des boutons ;)))

                                                                            aller encore un petit effort venez donc lire entièrement le programme du front de gauche ( il n’y a pas que jean luc melanchon au FdG - le programme du front de gauche ( format PDF ) http://www.placeaupeuple2012.fr/wp-content/uploads/humain_dabord.pdf ) et on en reparle !!! d’abord c’est koi le systmee ? c’est comme le cancer ? un invasion maius de koi ??? il faut identifier l’envahisseur ( pour le moment je penses que l’envahisseur serait plutôt à chercher dans les coins des ordinateurs des spéculateurs ... un belle bande de lâche ... lire aussi

                                                                            Jean Ziegler nous comprenons comment la spéculation sur les produits agricoles entraîne famine et mort à travers le monde. ouvrez les yeux !!! 
                                                                            L’Appel à l’Union et à la Mobilisation de janvier 2012

                                                                            • Traroth Traroth 4 février 2012 16:31

                                                                              L’auteur ne cite des politiques dans son article que pour les critiquer. Il y en a une qu’il ne cite pas. J’dis ça, j’dis rien... smiley


                                                                              • Valas Valas 4 février 2012 17:57

                                                                                Voilà, vous avez tout compris, c’est la méthode classique : « j’attaque tous les autres pour valoriser mon idole ».

                                                                                Bah, au moins tout le monde s’exprime...


                                                                              • arobase 4 février 2012 16:34

                                                                                il y a sur la planète Logun qui se trouve dans la galaxie des Criatraces un homme providentiel qui serait idéal pour diriger la France. Il s’appelle Sussmoilautr. 


                                                                                il est en mesure de satisfaire tous les lepenistes qui se cachent sur ce fil sous diverses formes pour démolir toutes idées de gauche de nature à déplaire aux voyous de la finance, dans le but aussi de démontrer que sur 65 millions d’habitants, seule sainte marine jeanne d’arc est en mesure de faire couler le lait et le miel.

                                                                                aidés par quelques adeptes de bayrou, homme neuf de gauche-droite qui, comme le jeannot lapin de Smaïn est né à 12 ans, lui bayrou vient de naître à 60 ans.

                                                                                alors crions tous en coeur,  Sussmoilautr, de la planète Logun,  qui se trouve dans la galaxie des Criatraces  président !

                                                                                c’est le seul qui soit anti système (solaire)

                                                                                • Montagnais Montagnais 4 février 2012 16:59
                                                                                  Putain l’Auteur, vous avez tapé dans le mille ! Le niveau de la vérité révélée est à la hauteur des cris d’orfraies

                                                                                  Vous en prenez plein la gueule, mais avec courage.


                                                                                  JLM, même s’il est intelligent - justement - sympathique - et encore - roule pour le système, évident, mais pas accepté par les « votants », il est pour le système, c’est du capitalisme sous-licence, aménagé, des apparatchiks à côté des banquiers..


                                                                                  Il osera jamais JLM, jamais au grand jamais le seul discours politique adapté à l’époque qui vient : celui de la décroissance, celui de la résistance, celui du grand bond en avant, du changement.


                                                                                  JLM, c’est le communisme en mode Labiche, son prol est le frère suçons du bourge, ça devrait sauter eu yeux de tous, ben non..


                                                                                  En plus, il fait monter Mareine Lapine ce brebis, consciemment ?.. 

                                                                                  Mais chut.. Ne le dites pas.

                                                                                  Il a dit : « au final y restera qu’eux et nous »

                                                                                  Qui nous ?

                                                                                  Qui eux ?

                                                                                  ..ça nous en promet des massacres à la con..


                                                                                  Qui forme l’opinion ? Mélanchon !

                                                                                  Les Maîtres, leurs valets, la presse pipi, le spectron, les banquiers, les FM :. les « élections »..

                                                                                  Ecoutez bien, un instant : 


                                                                                  Voilà ci-dessous ce que l’establishment ne permet pas, ne permettra jamais. Voilà ce que vous ne verrez jamais au spectron : 




                                                                                  Où l’on parle de Debord. Là un vrai anti-système.





                                                                                  Où l’on parle d’activisme, du vrai

                                                                                  « The task of an activist is not to navigate systems of oppressive power with as much personal integrity as possible ; it is to dismantle those systems. »

                                                                                  Allez, bon courage l’Auteur, et félicitations.

                                                                                  Balzac, Thoreau, Bernanos, Debord, Raoul Enveleau, Bookchin, Botul, Emerson... Mais pas Mélanchon.




                                                                                  « Je suis un sauvage et je ne connais pas d’autre façon de vivre. J’ ai vu un millier de bisons pourrissant sur la prairie, abandonnés par l’homme blanc qui les avait abattus d’un train qui passait. Je suis un sauvage et ne comprends pas comment le cheval de fer fumant peut être plus important que le bison que nous tuons pour subsister. Si toutes les bêtes disparaissaient, l’homme mourrait d’une grande solitude d’esprit. Car ce qui arrive aux bêtes, arrive bientôt à l’homme.Toutes les choses se tiennent. Vous devez apprendre à vos enfants que le sol qu’ils foulent est fait des cendres de nos aïeux. Pour qu’ils respectent la terre, dites à vos enfants qu’ elle est enrichie par les vies de notre race. Enseignez à vos enfants ce que nous avons enseigné aux nôtres, que la terre est notre mère. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre. Si les hommes crachent sur le sol, ils crachent sur eux-mêmes. Nous savons au moins ceci : la terre n’appartient pas à l’homme, l’homme appartient à la terre. Cela, nous le savons. Toutes choses se tiennent comme le sang uni d’une famille.Toutes choses se tiennent. Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Ce n’est pas l’homme qui a tissé la trame de la vie : il en est seulement un fil.Tout ce qu’il fait à la terre, il le fait à lui-même. »

                                                                                  • Valas Valas 4 février 2012 17:53

                                                                                    Oula... Fumes du foin vieux, ça devrait aller mieux après ça smiley


                                                                                  • langoureau langoureau 4 février 2012 17:46

                                                                                    Ben rigole , crétin, tu vas voir ton système , comme çà va dégager avec Mélenchon !! Vas y Mélenchon !!!


                                                                                    • Valas Valas 4 février 2012 17:50

                                                                                      @ l’auteur, en dehors du contenu de votre article mais vu les commentaires et surtout les vôtres, je suis très étonné par votre « répondant »... C’est un point de vue extérieur à tout penchant politique etc...

                                                                                      Je ne cerne aucune profondeur dans vos propres commentaires, à part critiquer pourriez vous proposer des solutions ?
                                                                                      Vous parliez de cynisme, ça se rapproche de votre personnage... Cela veut-il dire que vous êtes de droite ? (Ce sont vos termes, hein) . Chacun ses opinions, que vous soyez de droite, gauche ou ailleurs je m’en contrefiche, mais lorsque vous critiquez quelqu’un prenez au moins soin de bien argumenter aussi bien dans votre article que dans vos commentaires parce que là vous êtes loin d’être crédible.



                                                                                        • logan 4 février 2012 18:05

                                                                                          L’auteur de l’article sombre dans la personnalisation la plus stupide, il s’en prend à Mélenchon comme si demain celui-ci comptait gouverner arbitrairement tout seul.

                                                                                          Alors qu’en réalité Mélenchon défend un programme amendé par 100000 militants et proposé par des gens comme par exemple Jacques Généreux à la base qui est un économiste / sociologue qui a passé son temps depuis 15 ans à expliquer comment sortir du capitalisme et quoi faire à la place.

                                                                                          En admettant comme vous le dites qu’ils soient tous faux et qu’ils soient réellement des défenseurs du système, pourquoi passeraient-ils leur temps dans ce cas à essayer propager chez les citoyens des idées qui permettent de sortir du système ?

                                                                                          Vos amalgames et médisances pour attaquer Mélenchon ne sont donc pas très crédibles !


                                                                                          • arobase 4 février 2012 18:19

                                                                                            tous ceux qui parlent du système, savent ce que c’est ? non ? on parle pour ne rtien dire ou pour faire comme tout le monde ?

                                                                                            le lendemain de l’élection, au café de la marne et du goblet réunis :

                                                                                            -t’a vu, j’ai gagné, j’ai voté contre le « système » !
                                                                                            - moi aussi j’ai voté contre le « système » ! pourtant j’ai perdu ! comment tu comprends ça ?
                                                                                            -oui mais au juste on a gagné ou perdu quoi en votant contre le système ?
                                                                                            -j’en sais rien, c’est à cause d’agoravox, il disaient tous :

                                                                                             « votez bayrou contre le système »
                                                                                            « votez lepen contre le système » 
                                                                                            « votez JLM contre le système » 
                                                                                            « votez sarko contre le système » 
                                                                                            « votez hollande contre le système » 

                                                                                            -alors on a tous gagné ?
                                                                                            -oui mais on ne sait pas quoi.

                                                                                            • Valas Valas 4 février 2012 19:11

                                                                                              Excellent commentaire !
                                                                                              C’est carrément ce qui se passe aujourd’hui d’autant plus que beaucoup ne savent pas de quoi ils parlent et surtout lorsqu’une idole gagne, ils ne se posent même pas la question sur ce qu’ils ont gagné alors que leur idole elle baigne dans le pognon et n’en a rien à cirer de la petite personne qui l’a idolâtré et voté pour elle. Eux ils continuent leur routine quotidienne tout en voyant leur porte-monnaie de moins en moins rempli chaque mois. La crise à bon dos...

                                                                                              Ahahahah, ça me fait bien rire tout ça smiley


                                                                                            • soi meme 5 février 2012 03:12

                                                                                               Votons Asselineau, le seul qui garantie le statu quo des parties politiques, qui à un programme économique sain et qui veux des réformes social. Mélanchon c’est du vent de l’esbroufe. il ne passera pas le premier tour.


                                                                                            • kéké02360 4 février 2012 18:36

                                                                                              autant de moinssages de l’auteur est vraiment bon signe, çà prouve que les suppos du système ont horreur de se faire mettre le nez dans leur caca !!!! smiley

                                                                                              quand à la phrase : « je ne participerai à aucun gouvernement que je ne dirigerai pas »

                                                                                              elle montre l’égo démesuré de ce triste ’individu qui ne s’imagine pas autrement que président ou 1er ministre , oui rien que çà !!!!!!! smiley

                                                                                              Cette phrase donc n’engage en rien cet escroc , de fait il n’a aucune chance d’être président ni 1 er ministre puisqu’il a quitté ce parti de droite qu’est le PS !!!!!

                                                                                              La priorité pour celles et ceux qui souhaitent sortir du système bipartisme est bien de virer cette racaille UMP-PS dès le 1er tour après nous aviserons !!!!!!!! C ’ EST POSSIBLE !!!!!!!

                                                                                              J’imagine ( pour la grande majorité d’entre vous ), comme des petits moutons du système vous n’avez même pas fait grève de recensement et rempli bien consciencieusement le formulaire qui vous a été confié par la république qui vous chie dessus !!!!!!!

                                                                                              A de la gueule, çà vous en avez , mais des actes !!!!!!!!!!!!?????????

                                                                                              allez salut les moutons smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès