• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon doit changer sa communication

Mélenchon doit changer sa communication

L’impression diffuse d’une communication inefficace du leader du Front de Gauche s’était installée au fil des mois. Les résultats du 1er tour de la législative partielle de Beauvais avaient accentué cette impression. Les chiffres du sondage Europe 1-Fiducial du jour le confirment : Mélenchon doit impérativement revoir sa copie...

Malgré toutes les réserves que l’on peut porter sur une enquête d’opinion électorale réalisé hors du contexte d’une campagne, le sondage Europe 1-Fiducial publié ce jour n’en est pas moins édifiant.

Comme l’on pouvait s’y attendre, il montre un fort recul des partis associés à l’action gouvernementale : avec 22 %, François Hollande dégringole de 6,8 % de voix, et Eva Joly, créditée de 1,5 %, perd 0,8 % des voix écologistes. Eu égard au contexte socioéconomique et au mécontentement croissant des Français relativement à l’action de l’exécutif, ces reculs n’ont évidemment rien d‘étonnant.

Nicolas Sarkozy et les forces centristes ne tirent pourtant qu’un avantage relatif des grandes difficultés du pouvoir socialiste : avec 30 % des intentions présumées de vote, l’ex-président ne regagne que 2,8 % par rapport au 1er tour de 2012 ; quant à François Bayrou, crédité de 10 %, il n’enregistre qu’un gain modeste, et décevant pour le Modem, de 0,9 %.

En bonne logique, et conformément aux attentes de Jean-Luc Mélenchon qui n’a cessé d’affirmer que de nombreux déçus du socialisme à la mode hollandaise allaient se rallier aux idées de la gauche de progrès, le Front de Gauche aurait dû tirer un net profit des désillusions nées de la politique menée par le tandem Hollande-Ayrault. Il n’en est manifestement rien : avec 11 % pour Jean-Luc Mélenchon, le FdG enregistre un léger recul de 0,1 % par rapport à son score de 2012, tandis que Philippe Poutou et Nathalie Artaud stagnent au même niveau.

Grande bénéficiaire de cet exercice, Marine Le Pen est, quant à elle, créditée de 22 % (autant que François Hollande), soit un gain significatif de 4,1 % des intentions de vote en faveur du Front National. Un gain suffisant pour la mettre virtuellement en position de qualification pour un 2e tour. 

Lors du 1er tour de la présidentielle, l’ensemble des voix de la gauche radicale s’était établi sur un étiage grosso modo équivalent à ceux des présidentielles précédentes. Ce sondage montre que rien, dans l’opinion de nos concitoyens, n’a réellement changé : ce socle de voix reste désespérément inamovible, malgré la tempête économique et les régressions sociales qu’endurent les classes populaires et moyennes.

Seul parti hors du système UMP-PS à en tirer profit, le FN doit principalement cette progression à sa dénonciation des dérives libérales des partis de gouvernement, a son positionnement résolument anti-européen, et à son discours de stigmatisation des boucs émissaires bien commodes que sont les étrangers.

Mais le Font National doit également sa progression à l’incapacité du Front de Gauche à gagner des parts électorales sur les déçus du socialisme. Des déçus dont le nombre ne cesse pourtant de grandir au fil des mois et au fur et à mesure que les électeurs de François Hollande prennent conscience du marché de dupes qui leur a été proposé en mai 2012. La raison de ce désintérêt pour le FdG réside à l’évidence dans le comportement et le discours de son chef.

Jean-Luc Mélenchon se montre pourtant très brillant dans ses discours de meeting, et son indiscutable charisme lui permet alors d’enflammer les foules venues écouter sa parole de justice sociale et d’humanisme relativement aux agressions orchestrées par le monde de la finance et les caciques politiques dont l’action sert les intérêts des seules oligarchies, que ces caciques portent la livrée bleue de l’UMP ou le costume rose du PS.

Pour excellent tribun qu’il soit – la chose ne fait pas l’ombre d’un doute –, Mélenchon ne parvient manifestement pas à étendre l’influence du FdG au-delà de la gauche radicale, malgré la qualité foncière des idées qu’il défend avec une indéniable conviction. Cela tient sans nul doute à la manière dont il a endossé son rôle, en surjouant « le bruit et la fureur », persuadé à tort d’entraîner derrière lui la foule des mécontents, séduits par ce ton d’imprécation contre les puissances de l’argent-roi.

Mais cela ne fonctionne pas ainsi en politique, particulièrement lorsque l’on prétend gagner à sa cause des électeurs modérés, indécis ou frileux. Mélenchon a sans nul doute les moyens de convaincre les déçus du socialisme hollandais qui entendent et approuvent la condamnation des dérives libérales de l’exécutif parce qu’ils en mesurent les dégâts de cette politique pour eux-mêmes ou leur entourage. Mais le leader du FdG doit impérativement comprendre qu’on ne séduit pas ces électeurs-là en se livrant à des pugilats dans les médias ou en insultant des ministres, aussi impliqués soient-ils dans les dérives incriminées.

Ce faisant, Mélenchon ravit indiscutablement les militants les plus engagés du Front de Gauche, mais en réalité il est contreproductif pour son parti et pour les idées qu’il veut promouvoir car seules les invectives les plus virulentes et les chicayas les plus consternantes avec des journalistes qui ont beau jeu de le provoquer sont retenues par le public, et cela au détriment du fond et des propositions. Mélenchon doit comprendre que plus il persiste dans cette voie, plus il donne des armes à ceux qui veulent le réduire à un registre extrémiste.

Je ne veux pas dire ici que Mélenchon doive modifier son discours au point de délivrer des interviews insipides et dénuées de toute attaque virulente contre ceux qui se comportent en valets de la finance. Bien au contraire, il doit stigmatiser avec force les responsables de la dérive libérale et de la régression sociale. Mais il doit le faire sans recourir à l’insulte et sans se laisser aller à son penchant naturel pour un pugilat verbal qui prend systématiquement le pas sur la nécessaire pédagogie qu’il devrait déployer. Car en fait tout se joue là : sur la pédagogie en direction de tous ces électeurs des classes populaires qui, revenus des errements de l’UMP et du PS, s’en vont désormais chercher un recours sur les terres du FN ou se réfugient dans une improductive abstention.

De la pédagogie, encore de la pédagogie, toujours de la pédagogie, tel devrait être le credo de Jean-Luc Mélenchon. Ne pas comprendre qu’un changement de comportement est indispensable serait une grave erreur de stratégie en vue des prochaines échéances. L’électeur constant de la gauche de progrès que je suis depuis plus de 40 ans en serait le premier navré, non pour moi-même, mais pour tous ceux qui souffrent et qui ont besoin de croire qu’un vent nouveau, à la fois humaniste et réaliste, peut se lever dans notre pays.


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (110 votes)




Réagissez à l'article

293 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 18 avril 2013 13:55

    Bonjour à tous.

    Mon emploi du temps de ce jour étant très chargé, il me sera difficile de répondre rapidement à ceux qui posteront un commentaire. Je m’efforcerai de le faire dès que possible. Amis agoravoxiens, je vous prie de bien vouloir m’en excuser.

    Cordiales salutations à tous.


    • devphil30 devphil30 18 avril 2013 14:25

      Un abruti à réussi à vous mettre un moins sur cette excuse de votre part.


      Les troll sont vraiment de niveau très limité 

      Philippe 

    • Mr Dupont 18 avril 2013 16:30

      Monsieur Devphil

      Il faut être indulgent pour ce moinsseur : Monsieur Fergus s’attaque à son icône

      Son sang militant n’a fait qu’un tour : il moinsse le trublion


    • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 17:10
      je veux bien répondre à ta question. Tu te demandes pourquoi quelqu’un a moinsé la remarque de Fergus, disant qu’il ne pourrait répondre, je pense que ce n’est peut-etre pas dû à son absence mais plutôt à la nature de cet article. Je m’en explique.

      Fergus, tu pourrais parfaitement être , comme tu te présentes, un partisan du FDG , votant pour le FDG, mais regrettant que le parler « cru et dru » de Mélenchon écarte de son parti des électeurs. On pourrait parfaitement l’admettre. Mais malheureusement, comme je le dis depuis longtemps, m’en étant enfin aperçue,tu es un faux ami de Mélenchon. Dans tous tes posts , tu n’as qu’une ambition (dissimulée) le couler.

      Ici, tu as été maladroit sur plusieurs points qui font malheureusement comprendre quels sont tes objectifs.
      - 1 Si tu étais un partisan du FDG, tu n’aurais pas choisi une photo digne de Li bé et du Nouvel Obs. Première faute.
      - 2 Si tu étais partisan du FDG tu n’aurais pas choisi comme seule et unique base d’étude un sondage portant , par dessus le marché, sur une question oiseuse,un sondage proposé par Europe 1, organe libéral qui veut simplement annoncer aux foules le retour de Sarkozy .Ton niveau de réflexion politique , si l’on s’en tient à cela est assez inquiétant.
      - 3 Si tu étais partisan du FDG tu n’aurais pas reproché à Mélenchon, comme ses ennemis, un langage grossier, alors qu’il est un des hommes politiques les plus pertinents. Tu aurais souligné que ce reproche est celui qui est fait par une presse ennemie qui fait de l’endoctrinement. Pourquoi ne parles-tu pas de ses blogs ? De ses discours ? Je n’ai jamais lu une ligne dans ce que tu écris faisant une allusion à ses propositions.
      - 4 Si tu étais partisan du FDG, tu n’aurais pas publié cet article à quelques jours de la grande marche du 5 mai au moment où l’unité d’un front du peuple est nécessaire.

      Bref , c’est un article pour couler. Il y a deux jours, je te disais que j’attendais ton prohain article « pourquoi je ne vote pas Mélenchon ». je vois que je ne suis pas tombée loin !

      Réponds tout ce que tu veux. Surtout n’oublie pas de me traiter de groupie puisque ma crédibilité doit etre entamée. Sois heureux du soutien des FN d’Agoravox. Comme Cahuzac, tu viens de procéder à un aveu. mais le tien involontaire.


    • Aldous Aldous 18 avril 2013 17:51

      Mélenchon devrait surtout nous expliquer ce qu’il est allé faire au Grand Orient de France.


      Sinon pour le reste, il me convient bien son style.



    • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 18:45

      j’avoue que je ne comprends pas pourquoi , il ;explique pas la chose clairement. ca fait des embrouilles pour pas grand chose.

      A sa place, j’en sortirai car comme dit henri IV, « Paris vaut bien une messe ! »

    • L.F. L.F. 18 avril 2013 18:47

      @ Arianne Walter


      1- Fergus reproche ici à Mélenchon sa communication, mais se place à plusieurs reprises sans cet article de son côté quant au fond : autrement dit, il n’est en désaccord que sur la forme. L’attaquer sur le fait qu’il ne serait pas vraiment un partisan du FdG ne me paraît donc pas ben pertinent.
      2 - Même si il avait des désaccords sur le fond, il pourrait toujours soutenir Mélenchon : on a pas besoin d’être d’accord à 100% avec un homme politique pour être de son côté. Dans la même idée, votre : «   Si tu étais partisan du FDG tu n’aurais pas reproché à Mélenchon, comme ses ennemis, un langage grossier » est consternant. Fergus critique Mélenchon, donc c’est un ennemi : en gros, on est avec Mélenchon à 100% et sur tout les sujets ou on est son adversaire. C’est ce qu’on appelle une vision totalitaire.
      3 - « Si tu étais partisan du FDG » : vous porteriez donc LA vérité de ce qu’est un partisan du FdG. Tant de religiosité en politique est surprenante pour une partisane d’un grand défenseur de la laïcité...
      4 - « Réponds tout ce que tu veux. Surtout n’oublie pas de me traiter de groupie puisque ma crédibilité doit etre entamée. Sois heureux du soutien des FN d’Agoravox » : ou comment déligitimer la réponse de Fergus avant même qu’elle n’ait été faite...
      Il serait temps d’admettre que le soutien n’implique pas l’abdication de l’esprit critique...



    • appoline appoline 18 avril 2013 19:14

      Comme beaucoup, il s’est pointé au GO pour se faire un carnet d’adresse, sinon pourquoi avoir choisi le GO.


      Quant à Madame Walter, non seulement elle fait sa propagande dans ses articles mais aussi dans ses commentaires, c’est vrai que les rédacteurs sont trop bêtes pour comprendre donc, elle traduit.
      Fichtre, si les français pensaient par eux-mêmes, où irions nous ? Où iriez-vous ?

    • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 20:36

      Si je n’existais pas , tu t’ennuierais , toi...


    • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 20:39

      Cher LF, 

      Apprends à lire entre les lignes, en ce qui concerne Fergus, ce sera un progrès. Ensuite si tu l’avais sur les fils de tes articles depuis plus d’un an à rpéter toujours la même chose « Mélenchon en fait trop », tu comprendrais peut-etre un peu qu’il y a comme qui dirait , sans vouloir l’offeser, un brin de trollage sous ses doctes propos !
      Et je ne suis pas la seule à le penser. 

    • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 20:46

      LF, 

      Et surtout apprend à lire une phrase en la terminant car je reproche à Fergus de ne parler QUE de ses excès sans jamais consacrer une ligne à son programme. Ou alors , il ne sait pas lire.

    • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 20:49

      apprends......


    • 65beve 65beve 18 avril 2013 21:18

      @aldous,

      ARMSTRONG, Louis. (1900-1971) : Musicien de jazz américain, trompettiste et chanteur. Franc-Maçon de la Loge « Montgomery No 14 » Obédience Prince Hall, New York.
      BASIE, William « Count » (1904-1984) : Pianiste et chef d’orchestre de jazz américain, fut longtemps un survivant des premiers grands orchestres de ce genre. Franc-Maçon de la ’Franc-Maçonnerie de l’Obédience Prince Hall’ à New York.
      ELLINGTON, Edward Kennedy « Duke » (1899-1974) : Musicien de jazz américain
      MOZART, Wolfgang Amadeus. (1756-1791)  : Compositeur autrichien.

      rien que pour ceux-là, je trouve cette organisation plutôt sympathique et vos craintes la concernant non fondées.
      cdlt


    • Aldous Aldous 18 avril 2013 22:40

      Merde alors ? Mélenchon est un grand musicien et j’en savais rien ?


      Il joue de quoi ? Violon ? Pipeau ? Hélicon ? Grosse caisse ? Triangle ?

      Non... Ne dites rien... Je devine : Homme orchestre ! 

      Oui c’est ça : c’est le Duke Ellington des hommes orchestres ! smiley


    • Fergus Fergus 18 avril 2013 23:30

      Bonsoir à tous.

      Désolé de n’avoir pu répondre à vos commentaires jusqu’ici, des obligations m’ayant appelé à Rennes une grande partie de la journée.

      Je remercie vivement L.F. pour son commentaire, nettement plus nuancé à mon égard que ceux délivrés par d’autres soutiens du FdG. Oui, je soutiens avec conviction les idées du Front de Gauche et c’est précisément parce que je voudrais que son leader soit en mesure d’élargir l’électorat de ce rassemblement de progrès que j’émets ces critiques.

      Comme le souligne L.F., c’est sur la forme, et sur elle seule que se situe mon désaccord avec une partie des militants du FdG, à l’approche plus dogmatique. Peut-être ai-je tort dans mes analyses, et dans ce cas l’avenir le démontrera. Si tel est le cas, je serai le premier à reconnaître que je me suis trompé.


    • Fergus Fergus 18 avril 2013 23:58

      Bonsoir, Ariane.

      Une nouvelle fois, tu caricatures ma position en utilisant toujours les mêmes vieilles ficelles pour dénoncer un adversaire, voire un ennemi, chez celui qui n’est pas à 100 % dans la ligne officielle. Je suis donc coupable à tes yeux d’un grave déviationnisme parce que je pense que la stratégie de Mélenchon n’a pour seul effet que de convaincre les convaincus. Nous visons pourtant le même objectif, mais nous divergeons sur les moyens. Le beau crime que voilà de ma part : oser critiquer l’attitude du Chef alors que tu en es une prêtresse du Culte !

      Permets-moi de répondre aux points que tu as soulevés :

      1) La photo. Cette photo serait donc négative et destinée à nuire à Mélenchon. Franchement, les bras m’en tombent car si ,j’ai choisi cette photo, c’est pour montrer Mélenchon tel qu’en lui-même en meeting : volontaire, déterminé, combattif. Bref, le Mélenchon que nous apprécions parce qu’il mouille la chemise et ne manie pas la langue de bois.

      2) Le sondage. Il se trouve que ce sondage est particulièrement révélateur car il est un copié-collé presque parfait de ce qui est ressorti de la législative partielle de Beauvais. De plus, il conforte des impressions glanées ici et là dans les médias et sur le net relativement à l’influence de Mélenchon sur l’électorat non, radical. J’ai en outre précisé dès le début de l’article que ce sondage n’avait évidemment qu’une valeur relative. Un mot encore sur les sondages : je fais partie de ceux qui sont amusés par la manière dont les militants d etous les partis les accueillent : leurs résultats sont fièrement brandis lorsqu’ils sont positifs, et vilipendés lorsqu’ils sont négatifs. Amusant !

      3) Tu as raison, je ne fais pas mention des blogs de Mélenchon, et c’est sans doute un erreur que j’essaierai de corriger à l’avenir. Mais encore une fois, tu te trompes de cible : contrairement à toi, je ne suis pas un militant du FdG, mais un sympathisant et électeur de ce rassemblement.

      4) La proximité de la marche du 5 mai n’a strictement rien à voir avec la publication de cet article. Seule l’actualité (la publication du sondage) a dicté ce timing.

      Quant à vouloir « couler Mélenchon », c’est évidemment totalement absurde. Qui suis-je, moi le modeste observateur de la vie politique pour prétendre poursuivre un tel but ? Mais surtout, je souhaite au contraire ardemment la réussite de Mélenchon, et avec lui celle du Front de Gauche. Et si je réagis comme je le fais, c’est ptout simplement parce que j’enrage de constater l’impuissance du mouvement à s’étendre au delà des convaincus. Manifestement, il ne t’a pas effleuré l’esprit que ce puissent être les militants comme toi qui confortent Mélenchon dans sa stratégie qui sont peut-être dans la plus funeste erreur. L’avenir dira qui s’est trompé.


    • Vernon Latham Vernon Latham 19 avril 2013 00:15

      Tout à fait. J’avais remarqué que tout reposait sur la photo diabolique, l’occultation du rôle des média (dont vous utilisez pourtant certains codes) et surtout l’analyse quasi-religieuse de ce sondage débile. Quelle argumentation !


      Fergus, je vous signale que Mélenchon était censé faire 17 % aux présidentielles et Maduro écraser son adversaire. De grâce, lisez les ouvrages d’Alain Garrigou pour comprendre la fabrique des sondages et leur totale caducité du point de vue scientifique. Posez-vous des questions sur l’utilisation des sondages par les médias dans une logique marketing, les sondages comme outil de communication et de propagande politiques et enfin les raisons pour lesquelles ils font tant de sceptiques.

      Moi, depuis que j’ai vu une militante du FdG pleurer (soigneusement filmée) parce qu’on n’avait fait « que » 11 %, je suis vacciné contre cette variété de peste médiatique.

      Ou alors, raison de plus pour aller manifester le 5 mai. smiley

    • Ariane Walter Ariane Walter 19 avril 2013 02:03

      Prêtresse du culte !!! 

      Tu me fais pitié ! 
      Mais il faut bien que moi aussi je fasse partie de la manip de dénigrement !

      Ta mauvaise foi explose dans ton commentaire du choix de la photo !!!! Ahahahahahahaaaa !!!




    • 65beve 65beve 19 avril 2013 11:11

      Aldous,

      J’aurais pu indiquer aussi le comique Pierre Dac, mais je doute que Mélenchon vous fasse rire.
      Dans la liste des FM célèbres (http://www.guigue.org/guimacel.htm), je ne trouve pas de religieux. Dieu leur a interdit d’y aller et même de s’en approcher ?

      cdlt


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 avril 2013 15:55

       Fergus critique Mélenchon, donc c’est un ennemi : en gros, on est avec Mélenchon à 100% et sur tout les sujets ou on est son adversaire. C’est ce qu’on appelle une vision totalitaire.


      C’est la base du militantisme FDG. Ce « parti » hybride allie le programme du PCF avec la syntaxe et la mentalité de la LCR.

      En clair, les groupies comme Ariane ne supportent pas le moindre écart avec la Droite Ligne du Parti ou les Nobles Pensées du Grand Timonier Gardien des Portes de Fer de la Morale Socialiste.

      Et ils sont clairement majoritaire au FDG. Inutile de préciser que lors des opérations de recrutement, cela ne se passe pas très bien. Pas très crédible de japper à la gueule en public du quidam qui ose douter de la pertinence de telle ou telle proposition.

      Ils veulent garder leur population idéologiquement Pure. C’est leur droit, mais c’est une stratégie qui va vite les pousser au cimetière politique.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 avril 2013 16:03
      Ta mauvaise foi explose dans ton commentaire du choix de la photo !!!! Ahahahahahahaaaa !!!


      A ces mots, Fergus ferma son ordinateur. Il prit son portefeuille et un ciseau. Le regard lourd et embué de larmes face à tant de bêtise humaine, il découpa sa carte du FDG, se demandant pourquoi tant de belles idées ne trouvaient pas de personnes à l’esprit assez éclairé pour les porter, et pourquoi fallait-il toujours que ce soient les valets obséquieux qui se retrouvent à la droite du Grand Leader chez qui il fondait d’immenses espoirs au lieu de ceux qui ne disaient mots mais qui ramenaient chaque jours de nouvelles ouailles au sein de la grande Fraternité Humaine.

      Il se refusait à penser que c’était peut-être le Grand Maître lui-même qui sélectionnait ces sycophantes et les mettait en valeur afin de flatter un égo qu’il se vantait de ne pas posséder.

      Une telle idée était trop pour ses espoirs chancelant. Il prit sa télécommande, et, un dernier regard embué vers les protraits de jaurès, Blum et Casimir, il sélectionna le premier canal télévisé.

      Le premier « non mais allo quoi » fit son effet et de ce jour, il cessa de penser à jamais.

      (snif...)

    • Fergus Fergus 19 avril 2013 16:13

      Bonjour, Mmarvinbear.

      Le fait est que je retrouve dans certains commentaires la réthorique et les procès en déviationnisme que j’ai pu constater en d’autres occasions au sein de la LCR. Dommage !


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 avril 2013 23:15

      Faut pas trop en vouloir à Ariane. A la lire, elle a clairement le béguin pour Jean-Luc.


      Reste juste à espérer qu’elle n’a pas tapissé ses murs de photos d’elle en robe de mariée en montage aux côté de son bellâtre. Ou remplacé la tête de son époux sur ces mêmes photos par celle de Jean-Luc.



    • Aldous Aldous 21 avril 2013 11:14

      Dieu leur a interdit d’y aller et même de s’en approcher ?


      Exactement,

      Pour les catholiques comme pour les orthodoxes, on ne fait plus partie de l’église si on devient franc maçon. De facto.


    • Fergus Fergus 21 avril 2013 12:07

      Bonjour, Aldous.

      Etre franc-maçon n’est pas, à mes yeux, incompatible avec un quelconque engagement sur des idées de progrès. C’était même l’esprit de la maçonnerie à ses débuts.


    • D1eyed D1eyed 21 avril 2013 17:46

      Bonjour Fergus du Front de Gauche.
      Je n’irai pas aussi loin dans la critique qu’ A Walter mais il me semble que tu as la mémoire courte.
      En mai dernier, au fil des articles et des posts, tu n’as eu de cesse de demander aux autres de voter pour Hollande avec conviction et constance (vote utile).
      Tu demandes maintenant à Mélenchon de changer son discours mais il aurait peut-être fallu lui donner plus de poids en votant pour lui...

      Passe le bonjour à Péchy C.

      Heureux de voir que tu as du travail. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde.


    • Fergus Fergus 22 avril 2013 07:32

      Bonjour, D1eyed.

      Ce que vous écrivez est faux, totalement faux. En fait, c’est l’argumentation pernicieuse d’Ariane Walter qui ne supportait pas que je demande alors à Mélenchon de concentrer ses ses saillies les plus virulentes sur Sarkozy car la priorité n°1 à mes yeux était celle-là : virer Sarko. Pour le reste, j’ai pris connaisance avec intérêt des propositions du FdG et voté pour Mélenchon, comme je l’ai toujours fait en faveur de la guache de progrès.

      Pour ce qui est du PS et de l’UMP, cela fait belle lurette que je suis persuadé qu’il faut tourner la page, mais il convient de le faire par étapes.


    • Fergus Fergus 22 avril 2013 07:37

      @ D1eyed.

      Post-scriptum : rien n’est pire - j’en suis persuadé depuis longtemps et j constate que cela continue - que les argumentations intégristes des plus dogmatiques !

      Autre chose : comme je l’ai déjà indiqué à différentes reprises ; je ne suis pas un militant du FdG mais un sympathisant qui ne s’interdit pas un regard distancié et critique lorsqu’il y a lieu, ce qui le cas à mon point de vue.


    • D1eyed D1eyed 27 avril 2013 10:59

      Bonjour Fergus,

      Ok  : Virer Sarko et tourner la page du PS et de l’UMP par étapes. Ton argument se tient et loin de moi l’idée de mettre en doute ton engagement (non militant et sympathisant critique, d’ailleurs je partage tes analyses sur Mélenchon et sa communication).
      Ce qui me cause du soucis c’est qu’à force de reculer sans cesse le moment de tourner la première page du livre, on retarde ainsi la lecture de la dernière.
      Attention pas de méprise, je ne partage pas les critiques d’ A. Walter à ton encontre, car me semblant tirées par les cheveux et non fondées.

      PS : Totalement faux, l’appel au vote utile... Je ne crois pas.

      A plus Fergus.


    • Fergus Fergus 27 avril 2013 13:16

      Salut, D1eyed.

      Je constate que nous sommes finalement très proches. Moi aussi, je crois qu’il devient urgent de tourner la page, et c’est précisément pour cela qu’il faut absolument que l’on puisse se faire entendre de tous ceux qui, depuis belle lurette, reconduisent le mêmes type de pouvoir dans nortre pays, qu’il soit coloré de bleu ou de rose.

      Je crains d’ailleurs que la grogne qui monte en Europe à l’encontre de Merkel et de l’UE ne joue un très mauvais tour aux peuples européens en obligeant la Chancellière, une fois réélue en septembre, à lâcher du lest sur la rigueur et le remboursement de la dette. Un peu mais pas trop pour sauvegarder le dogme allemand et donner un peu d’air aux gouvernements des autres grandes nations européennes. Ce faisant, ce relatif mieux-être pourrait être une bouée de sauvetage pour les excéutifs comme le nôtre et renvoyer à plus tard la détermination montante en faveur d’un changement radical de politique.


    • mario mario 18 avril 2013 14:21

      bonjour,

      melenchon peut devenir majoritaire et meme largement .

      annoncer la sortie de l’euro et l’europe .

      c’est si simple que ça , et si il ne le fait pas, marine le pen va devenir présidente et peut etre meme avant 2017.

       

       


      • nicolas_d nicolas_d 18 avril 2013 15:04

        Je suis d’accord, ce n’est pas un problème de communication, c’est un problème de fond.

        Il est Européiste, et c’est un gros problème pour ceux qui penchent à gauche et qui sont convaincus que l’Europe ne peut ni être sociale ni démocratique.

        Ceux qui penchent à droite ont le choix entre Le Pen et Aignan. Les autres se retrouvent un peu seuls. Certains voteront peut être pour Mélenchon, vote « utile », sans vraiment de conviction.
        C’est pas comme ça qu’il va décoller...

        De plus il y a une contradiction, vouloir une 6ième et trancher sur l’Europe... Ca laisse des doutes sur le côté démocratique de la constituante.

        Dommage... Mais en même temps comme ça on n’a pas de mauvaise surprise.


      • adzo 18 avril 2013 15:24

        Ne suivant pas d’assez près les positionnements du parti de gauche et de ses représentants, vous ignorez donc que ce n’est pas exclu (de quitter l’euro et de faire nos propres règles si l’Europe s’entête à continuer sur cette politique ultralibérale).
        D’ailleurs celui que vous critiquez a écrit sur son blog (et l’a également déclaré à la télé) :

        "La décision du banquier central Mario Draghi de ne plus alimenter Chypre en euros jusqu’à ce que Chypre capitule intervient pourtant après un vote souverain du parlement national.

        C’est un acte d’agression inacceptable. Il montre que l’euro est non seulement un luxe Merkelien coûteux mais aussi un dangereux moyen d’action contre la souveraineté d’un peuple. Il s’agit d’un abus de pouvoir, certes mais aussi d’une alarme qui doit être entendue. 

        La France ne peut cautionner cette violence sauf à l’autoriser contre elle-même le cas échéant. S’il faut désormais choisir entre la souveraineté du peuple et celle de l’euro, la France doit choisir le peuple. 

        La décision du banquier central est un tournant dans l’histoire de l’union européenne. Elle impose un choix : soit changer le statut de la banque centrale et donc celui de l’euro pour sécuriser la souveraineté des peuples, soit renoncer à l’euro Merkel.« 

        Sinon au dernier congrès du parti de gauche, la motion dite de »protectionnisme solidaire" a été adoptée sous cette formulation qui a été préférée à une autre plus consensuelle.

        Vous voilà informé.


      • Mr Dupont 18 avril 2013 16:40

        A ceci prés Monsieur Mario que beaucoup de « socialistes » préférerons voter pour MLP plutôt que pour Monsieur Mélenchon

        Les ardoises que Monsieur Mélenchon a laissé en partant du PS , ou il est resté 30 ans, ne sont pas effacées

        C’est aussi simple que cela

        Demander la sortie de l’Europe tout en y étant député : c’est assez paradoxal n’est-il pas ?


      • Mania35 Mania35 18 avril 2013 16:59

        Bonjour, Mario.

        Mélenchon est, comme moi-même, un européen convaincu. Certes ce n’est pas de cette Europe-là qu’il veut (tout comme moi). Le problème est là : faut-il en sortir ou faut-il la réformer de l’intérieur en induisant un coup de force vis-à-vis de l’Allemagne et de la BCE ?


      • colza 18 avril 2013 16:59

        @ Mr Dupont

        Ca n’a rien de paradoxal...
        Nous avons un gouvernement PS, je n’ose le qualifier de gauche, et pourtant il y a des députés de droite.

      • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:00

        Même avis que Mania35 en ce qui concerne Mélenchon et l’Europe.


      • nicolas_d nicolas_d 19 avril 2013 09:53

        @Mania et Fergus

        Le problème c’est qu’il a déjà « essayé de changer le PS de l’intérieur ».
        Il a bien vu que ce n’était pas possible, alors il est sorti du PS.
        Et il recommence la même « erreur », avec la même «  »naïveté«  » (je mets des doubles «  »...), pour l’Europe...

        Vous voulez une autre Europe ? Vous savez laquelle ?
        Pourquoi ?
        Pour faire un nouveau « bloc » ? Pour lutter contre les autres « blocs » ? Pour ne finir qu’avec un seul « bloc » ?
        Pas besoin d’une Europe pour faire des partenariats, des échanges, de la solidarité, des frontières humaines ouvertes etc.

        Je suis pour la diversité, et elle me parait incompatible avec ces « blocs ».
        Je suis pour la démocratie, et elle me parait incompatible avec cette centralisation des pouvoirs.

        Vous voulez une organisation démocratique qui respecte les diversités de chacun ? Je ne m’explique pas comment vous pouvez imaginer qu’une Europe puisse répondre à ces envies.


      • nicolas_d nicolas_d 19 avril 2013 09:56

        J’ajouterai qu’il faudrait peut être commencer par s’organiser pour créer et faire vivre une vrai démocratie à petite échelle. Une fois qu’on saura faire et que les gens sauront de quoi il s’agit, alors seulement on pourrait imaginer une démocratie à l’échelle de l’Europe.

        Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs.


      • taktak 19 avril 2013 13:32

        @ mario

        Vous avez raison, moins que la forme, c’est le fond qui pose problème

        Cette critique sur l’inconséquence de la position européenne a été émise depuis longtemps, à l’égard du PC, puis du FdG par exemple par le PRCF et aussi plus récemment par le M’PEP. Il est irréaliste de défende l’Euro qui protège et la reconversion sociale d’une UE alors que la réalité qui frappe les travailleurs, c’est que c’est l’Euro et l’UE capitaliste qui contraignent à une politique ultra-capitaliste.

        Ce point de positionnement politique, fondamental, a fait l’objet d’une lettre par le PRCF à Melenchon lors de la présidentielle, restée lettre morte.


      • tesla_droid84 19 avril 2013 14:00

        Et oui et c’est d’ailleur à cause du positionnement officiel de Melenchon sur l’Europe, qu’a coté de lui Asselineau est factuellement plus à gauche.


        Arianne Walter, va vous ressortir « mais regardez son blog !! », ou son discours. Les discours c’est gentil mais c’est pour les militants, ça n’engage à rien.

        Faite marquer une bonne fois pour toute dans votre programme officiel qui est « l’humain d’abord », les modalités de sortie de l’UE.
        Quelque chose du genre ; « Si nous arrivons pas à négociez avec nos partenaires sous 1 an maximum, l’ensemble des points suivant pour changer l’europe de l’intérieur, dans ce cas nous invoquerons l’Article 50 qui nous permet de sortir proprement et nous ferons notre politique sociale chez nous ». 

        Il faut quand meme rappeller aux militants du FrdG qu’il ont votés pour celui qui a cassé le CDI (même le nain n’avez pas osé...), qu’aujourd’hui on est en train de privatiser la sécu http://lesmoutonsenrages.fr/2013/04/18/la-privatisation-rampante-de-la-securite-sociale/#more-43179
        Et que demain, il suivra la politique décidé par Bruxelle et Merkel pour casser le SMIC.

        En gros vous avez tout intérêt à etre très clair sur l’Europe et ne pas jouer aux équilibristes encore longtemps sinon vous aller vous prendre un retour de bâton bleu étoilé via le FN (qui n’a rien dans son programme non plus sur la sortie de l’UE... juste une posture plus agressive)


      • taktak 19 avril 2013 14:50

        @ tesla-droid

        S’agissant de l’UPR, le fond de son positionnement politique est le retour au cadre national.
        Cela ne suffit pas, car cela nie l’opposition de classes entre travailleurs et classe dominantes bourgeoises. On le voit bien avec le FN qui exacerbe le sentiment identitariste national tout en proposant une politique économique qui va à l’encontre du peuple qui s’inscrit parfaitement dans le cadre de la rémondialisation capitaliste et du renforcement de l’exploitation des travailleurs.

        Il faut un réel programme de progrès social, à l’image de ce que fut le CNR portés par les communistes. Défendre la Nation n’a de sens que si c’est pour défendre les intérets du peuple, c’est à dire des travailleurs.

        Par ailleurs, je me dois d’attirer l’attention sur le fait que M Asselineau n’est pas plus exemplaire que M Mélenchon, et même plutôt moins. Il a fait parti du RPR et des cabinets ministériels du gouvernement Balladur.
        Tout le monde à le droit de changer d’avis. Mais force est de constater qu’il a longtemps été dans le camps de ceux qui ont participé et à la construction européenne ainsi qu’à pressurer le peuple.

        Une union républicaine et patriotique est nécessaire, mais elle n’est utile que si elle est progressiste.


      • Fergus Fergus 21 avril 2013 12:12

        Bonjoiur, Nicolas_d.

        Je ne nie pas qu’il puisse paraître impossible de réformer l’UE dans le contexte actuel, mias je persiste à penser que cette union des nations européennes est indispensable à terme et qu’elle se fera, tôt ou tard, sur des bases de progrès après que le système libéral aura implosé, victime de ses excès et de ses impasses. Retourner en arrière serait une terrible erreur.


      • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 21 avril 2013 19:00

        taktak,
        Quand cesserait vous d’écrire des sottises à propos du CNR et de l’ UPR dont vous n’avez même pas lu le programme, de toute évidence.

        Le CNR rassemblait les 8 grands mouvements de la Résistance :

        * Pierre Villon Front National de la Résistance créé par le Parti Communiste.
        * Roger Coin pour « Ceux de la Libération »
        * Jacques L Boinet pour « Ceux de la résistance »
        * Charles Laurent pour Libération Nord
        * Pascal Copeau pour Libération Sud
        * JH Simon pour « Organisation civile et militaire »
        * Claude Bourdet pour « Combat »
        * Eugène Claudius Petit pour « Franc Tireur. »

        Les représentants des 2 grands syndicats :
        * la CGT avec Louis Saillant
        * et Gaston Tessier pour la CFTC

        Les représentants des 6 principaux Partis politiques de la 3e République :
        * André mercier pour le PCF
        * André Le Troquer pour la SFIO
        * Marc Rucart pour les Radicaux
        * Georges Bidault pour les Démocrates Chrétiens.
        * Joseph Laniel pour Alliance démocratique (Droite modérée et laïque)
        * Jacques Debu Bridel pour la fédération républicains (Droite conservatrice et catholique)

        Où voyez vous qu’il s’agissait uniquement de « marxistes » ?

        Quant au programme de l’ UPR, il est justement un copié/coller de celui du CNR.

        Sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN est un préalable à toute politique sociale, c’est là dessus que nous devons nous rassembler, comme les membres du CNR ont su le faire, en passant outre ce qui les divisait.


      • Fergus Fergus 22 avril 2013 07:42

        Bonjour, Pilou.

        Merci de rappeler que le CNR n’a pas été le rassemblement de marxistes régulièrement dénoncé par certains.

        Vrai également que le programme de l’UPR est très largement un copié-collé.

        Mais pour le reste, je suis persuadé qu’il ne faut surtout pas sortir de l’Union européenne, mais la réformer de l’intérieur. D’où la nécessité de faire gagner les idées de gauche (la vraie !) et de passer des alliances pour contrer l’Allemagne et la BCE.


      • tesla_droid84 24 avril 2013 10:37

        @Fergus, c’est la que je ne vous suis plus du tout. Je ne comprend pas en toute honnêteté cet acharnement à vouloir changer l’europe de l’intérieur alors que majoritairement, les pays la composant (à minima leur dirigeants) ne sont pas d’accord du tout avec les idéos du CNR...

        Le bon exemple qui illustre ça est le moment ou la France à refuser d’aller en Irak. Qui y avait t-il aux coté de la France, la Belgique et l’Allemagne qui s’est abstenue, tous les autres ont suivi la politique de l’OTAN à laquelle l’UE est asservie via l’article 42 du Traité de Lisbonne.
        Changeons les règle du jeu économique chez nous, et comme il se dit, qui m’aime nous suivent. Si nous arrivons à apporter une plus grande justice sociale, une réduction drastique du chomage grace à une politique monétaire et dounière intélligente, ne pensez vous pas que les pays qui vont mal à coté de nous serait tenté de nous imiter ? 
        Je comprend l’idée de changer l’europe de l’intérieur, mais pour moi cela relève de l’utopie, il n’y a pas de coordination des peuples Européen (on a déja du mal à coordonner les mouvements au niveau national...). J’ai toute les raison de penser que nous pouvons rayonner par l’exemple, je ne sais pas pour combien de temps mais la France en a encore les moyens.


         

      • nicolas_d nicolas_d 26 avril 2013 04:08

        Il ne s’agit pas d’un retour en arrière. Tout comme j’imagine que vous ne parlez pas d’une fuite en avant...
        L’Europe et l’Euro nous ont berné. Avec des vrais médias nous le saurions tous.
        Laissez les peuples digérer l’affaire, pour y réfléchir par eux même.
        Une autre Europe est possible ? Peut être... ou pas... En tout cas le moment ne me parrait pas très bien choisi pour une promo smiley

        Une chose dont je suis à peu près sûr, c’est que si on leur monte pas le bourrichon, les peuples n’ont pas envie de se faire la guerre.
        Mais ils n’ont pas forcément envie de bouffer CE ensemble.

        Alors moi, « le retour en arrière », le « retour à la guerre » comme dirait Attali, j’y crois pas.


      • DanielD2 DanielD2 18 avril 2013 14:26

        Il n’y a chez Merluche aucune cohérence :

        - l’Europe : il en est encore à croire à « une autre Europe », donc la même erreur qui la fait voter Maastricht. Nan mais allo quoi, tout le monde a compris qu’il y aura jamais une « autre Europe » sur les bases pourris de celle-là, il faut repartir de zéro.

        - Sur l’immigration : Il suffit de voir que le MEDEF veut encore et toujours plus d’immigrés pour comprendre qu’il y a un souci.
         
        - Les rapports avec le PS : Personne n’a oublié le « J’ appel à voter sans condition pour Flamby » en 2012. Et tout le monde sait que, malgré les insultes, les discours virulents, etc, il va y avoir les habituels accords avec le PS aux prochaines élections ... C’est pitoyable.

        - Sur la laïcité : Bouffer du curée c’est bien, mais bouffer de l’Imam apparemment c’est interdit au FDG. « Ne stigmatisons pas ».

        - Sur l’écologie : Il a dernièrement bricoler un truc du genre « l’écolo-socialisme » pour manger quelques voix aux verts. Il va falloir expliquer comment on peut vouloir sauver l’industrie lourde et en même temps plaire aux bobos qui votent vert. Il pense quoi par exemple de la fermeture de la centrale Nucléaire en Alsace, considérée par ses employés comme leur « outil de travail » ? 

        - A l’international : Jouer les anti-impérialistes, se réclamer de Chavez, pour aller ensuite dire que Bachar El Assad doit partir par exemple, ça rime à quoi ? 

        Etc, j’en oublie. Bref, tout le monde a bien vu que ça ne mènera à rien tout ça, c’est du cinéma.


        • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 17:17

          Daniel, je réponds à votre première phrase, mais Melenchon, au sujet de l’Europe veut repartir de zéro, mais en gardant une entité puissante et pour les peuples Européens du Sud. On peut dire que ’est un rêve. Mais que la France seule s’en sorte est un rêve aussi. 

          Nous sommes tellement englués dans un piège effroyable dont nous découvrons tous les jours la profondeur, que seule une union des anti-libéraux qui devraient être la majorité dans ce pays peut conduire à un vote qui nous fasse sortir de Mastricht. Car telle est l’intention de Mélenchon.

        • Aldous Aldous 18 avril 2013 17:53

          Je ne peux que plusser.


          Ce qu’il faut c’est une union des anti liberaux-mondialistes.



        • almodis 18 avril 2013 18:26

          je soupçonne @danielD2 , de n’avoir pas lu une ligne du programme du Pde G , sur l’écosocialisme !

          Pour Fessenheim , comme pour le reste la ligne est claire : 
          « On fabrique quoi ? comment ? pour qui ? » et Jean luc , sans doute n’ignore pas la position des syndicalistes allemands d’IG metall qui ont décrété le nucléaire indésirable , tant pour des raisons écologiques qu’économiques ! 
          Pour Fessenheim , il ne faut pas parler à la place des autres : il ya une forte partie de la CGT qui est favorable à la fermeture ; le débat n’est pas tranché ;
          Quant aux co- présidents , par exemple Martine Billard , rien à voir avec les bobos ! 
          on réfléchit un peu avant de déposer sa petite crotte sur le trottoir ?

        • appoline appoline 18 avril 2013 19:20

          Mélenchon ou l’art et la manière de retourner sa veste au moment presque opportun, notamment lors de son appel au vote pour notre mou du genou. Ce type est bien trop extrêmiste pour rallier quelques socialos à sa cause, car les autres n’apprécient ni son totalitarisme, ni sa harangue encore moins son appartenance aux gens de l’ombre


        • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 20:50

          C’est ça , Marine, merci d’être venue.


        • Asp Explorer Asp Explorer 19 avril 2013 08:24

          Merci de m’épargner la peine de faire un peu la même réponse.

          Je pense que le principal problème de Melenchon, c’est son programme. Il a beau se présenter en « anti-système », il en est issu, du système, assez pour concevoir ses programmes comme des attrape-nigauds pensés en terme de part de marché sur l’électorat blanc urbain 25-35 ans CSP+, et non pas en terme de cohérence idéologique. Car comme vous le soulignez, comment peut-on espérer concilier la frange écolo-bobo et la défense des ouvriers, qui par définition vivent de l’industrie ? Ça m’avait frappé il y a quelques mois lors d’une intervention à France Inter (une radio qui ne lui est nullement hostile) au cours de laquelle il défendait les ouvriers de Peugeot victimes des zactionnaires-suceurs-de-sang, puis deux phrases plus tard, s’attaquait au tout-bagnole de la transition nergétique qui pue les particules.

          Oui, mais ça ne lui a pas traversé l’esprit que si on n’a pas le droit d’avoir de voiture, l’ouvrier de Peugeot, il risque de perdre son boulot ? Ou alors on le paye à rien foutre...


        • Ariane Walter Ariane Walter 19 avril 2013 10:34

          Asp , je me permets de te corriger, Melenchon a une position très claire a ce sujet que tu caricatures. Pourquoi ?

          Je ne doute pas de ton intelligence.
          Comment ne peux-tu pas comprendre qu’il faut faire tout simplement des objets qui ne soient pas destructeurs de notre environnement ?
          Il bouffe du curé ? 
          Pourquoi dire n’importe quoi ? Il est laïque !!!
          En ce qui concerne la Syrie, il n’est favorable ni a Assad, ni aus terroristes de l’Otan, mais a une 3ème alternative, de citoyens.

          Qu,il ne soit pas votre tasse de thé, admettons, mais ne travestissez pas la réalité par manque de connaissance.

        • Sebdu31 Sebdu31 19 avril 2013 11:31

          Asp Explorer :


          Tout s’explique simplement grâce à la planification écologique ou programme « eco-socialiste » qui est loin d’être une nouveauté dans le programme du PG qui porte cette idée depuis sa création. 


          L’industrialisation n’est pas un frein à la cette transition nécessaire, elle en est une composante qui permettra à la fois de recréer des emplois et mettra en avant des savoirs faire d’avenir. Bien sur cela ne sera possible qu’à partir du moment où nos politiques sortirons de l’ornière de la politique de l’offre qui consiste à produire n’importe quoi tant que cela ne coûte pas cher !

          Pour le reste du sujet, vous n’avez rien compris à la stratégie médiatique du FDG mon cher Fergus ... et vous raisonnez comme si les médias étaient libres et non partisans dans notre belle civilisation libérale. Par exemple lors du congrès du PG à Bordeaux ... pas une ligne, pas une télé ... un mot de Delapierre et hop les mouches à merde rappliquent ! 

          Alors oui, je suis d’accord avec vous, à chaque passage dans les médias les journalistes veulent se farcir du Mélenchon ou du Front de Gauche ... mais au moins ils passent dans les médias et on parle du front de gauche et a chaque intervention au delà du pugilat il reste une phrase ou une idée qui permet de se diffuser dans les têtes des auditeurs.

          Le sondage est très encouragent 11% des électeurs restent fidèles au FDG malgré la diabolisation des médias ... pensez vous que le chiffre soit le même si les dirigeants du PG ne défonçaient pas les portes à grand coup de pied ? 


          D’ailleurs où sont les « placides » dirigeants du PCF sur les plateaux ? ... ils ne sont pas invités et même si cela est totalement faux, le système médiatique se plait à les assimilés à être un bagage accompagné du gouvernement socialiste tout juste bon à trahir ses convictions ses idées pour des sièges de conseillers municipaux !






        • DanielD2 DanielD2 19 avril 2013 11:59

          « Avez vous lu ces 18 thèses ? »

          En effet, je conseille à tout le monde de les lire. Vous aurez une démonstration édifiante de la vacuité de « l’écosocialisme ».

          Des mots creux, du blabla délirant. Bon courage pour qu’un forum mondial décide de la fin des émission de CO2 et du nucléaire sur terre hein, on reste en contact pour savoir où vous en êtes.


        • DanielD2 DanielD2 19 avril 2013 12:13

          Mon passage préféré ( mais il y en a d’autres qui valent leur pesant de cacahouètes ) :

          " Le paradigme écologiste appelle donc la démocratie, l’égalité sociale, la laïcité et le féminisme. Ce sont des conditions indispensables pour que le débat citoyen puisse avoir lieu sans intrusion de force oligarchique, dogmatique ou patriarcale. "

          No comment.


        • Sebdu31 Sebdu31 19 avril 2013 12:42

          Arff ... j’aurai du me douter qu’appréhender un texte dans sa globalité serait un peu trop nouveau pour ceux qui souffre de lepénisation de l’esprit.

          C’est sur que cela demande un peu plus d’effort à ceux qui ne peuvent comprendre qu’un ou deux slogans creux !

          alors mon cher ami, je vais vous faire un petit résumé version cerveaux FN :

          - Eco systeme de la terre = vie de l’humanité 
          - Vie de l’humanité = bien commun
          - Bien commun = gestion par tous les humains
          - Gestion par tous les humains = droit de décision identique pour chaque humain
          - Droit de décision identique pour chaque humain = démocratie, l’égalité sociale, la laïcité et le féminisme.

          Toi y’en a comprendre la phrase ou toi y’en à besoin d’un dessin ?


        • DanielD2 DanielD2 19 avril 2013 14:37

          Mais oui mais oui. Vous avez oublié l’antiracisme, le mariage des homos, la défense des boucles d’oreilles et le phénomène Zumba. Sans ça, point de « paradigme écologiste ».

          Vous voyez pas que c’est juste du blabla pour ratisser large ?


        • Sebdu31 Sebdu31 19 avril 2013 15:15

          Le FN ? 
          Des idées simples pour des gens simples (d’esprit) !

          Mais arrêter de prendre le PG pour le FN, la complexité de nos idées est tout l’inverse de vos réactions rudimentaires ...

          Vous êtes totalement incapable de vous ouvrir à la moindre réflexion dès que cela dépasse deux lignes de texte, mais cela ne vous gène pas de dénoncer un blabla pour ratisser large !
          Je stupéfait devant votre inaptitude à trouver des argumentations et des idées contradictoires.

          Mais vous avez raison, laissez vous aller dans un dénigrement systématique ... c’est plus simple.
          A moins que vous jugiez que la crise écologique ne soit qu’une pure invention du système, c’est quoi le contenu écologique de votre programme au FN ? trop d’immigration ? le diesel à 1 euro 50 ? le racket des radars automatiques ?


        • DanielD2 DanielD2 19 avril 2013 20:34

          Vous vous croyez intelligent et pourtant vous ne l’êtes pas assez pour comprendre que ses propositions c’est du vent, rien de concret, des intentions, du jargon gauchiste comme on en faisait déjà y’a 100 ans, qui part dans tout les sens pour ratisser le plus large possible, et que ça n’intéresse personne, à part les 10% d’éternels gauchos Français en voie de disparition dont parle l’article. Et ça n’est peut-être pas parce que 90% de la population est stupide.

          Continuez de vous secouer la nouille sur « le néo-paradigme révolutionnaire des raisons objectives de la classe opprimée en adéquation avec la condition des transsexuels Moldaves auto-gérés et des marmottes », ça ne me dérange pas, c’est folklorique. 


        • Sebdu31 Sebdu31 19 avril 2013 23:57
          Quel argument de poids ... rien de concret dans l’éco-socialisme ! 
          la bonne blague ! 

          Mais mon pauvre ami c’est une des doctrines les plus concrète qui existent à notre époque ... 
          ensuite si tu ne sais pas lire, écoute et après on en reparle :


          Bien sur tu peux aussi me dire que la crise écologique c’est de la foutaise ... mais si tu penses que nous ne pourrons pas vivre longtemps à ce rythme de consommation avec 13 milliards d’humains sur cette planète ... donne moi une meilleure solution que l’éco socialisme !










        • captain beefheart 20 avril 2013 16:02

          L’oligarchie mène la danse depuis des décennies. L’oligarchie agît à travers les partis politiques,tous les partis politiques.Elle dirige l’Assemblée Nationale ,les médias ,l’opinion publique .Elle crée les partis et les divisions . Elle dicte aux médias comment relayer ,hiérarchiser ou taire les infos.Elle écrit les scénarios et les rôles de tous ses acteurs.Les diplômes sont truqués,les interviews à la radio et la télé sont truquées.La bagarre à l’Assemblée est truqué. La violence dans les manifs c’est les flics,les médias font le SAV.
           On voit l’UMP ,initialement peu impliqué contre la loi-Taubira,essayer de recuperer la grogne des manifestants,qui sont soutenus par disons la moitié des français,juste pour se placer bien pour les prochaînes élections,ou pour empêcher de potentiels primo-votants FN de sortir de leur électorat ,ou encore pour fricoter avec le FN dans le bût de placer leur personnel politique corrompu sur des sièges qui seront acquis au FN ,mais pour les quelles ce parti n’a peut-être pas le nombre de personnel politique suffisante pour les remplir.

          On peut s’étonner de la manque de vision révolutionnaire des partis de gauche ,les connaisseurs et les professionnels prôneurs de la révolution ,qui laissent passer une occasion historique pour justement faire la révolution.Front de Gauche ,NPA ,Lutte ouvrière ,Parti Communiste hey hoo ,réveillez-vous ,les stratèges !!

          On a un gouvernement faible ,une grande mobilisation dans la rue ,des militants anti-mariage déterminés ,et même une frange prêt à en découdre violemment ,donc tous les ingrédients pour la révolution. Et que fait la gauche. Elle regarde de l’autre côté,elle préfère discuter toute la journée pour se dire le soir qu’on avait bien raison finalement ........
          de ne rien faire du tout
          parceque on est pas comme ça
          parceque la révolution n’est pas pour tout le monde ?

          Ceux qui disent que les convictions des manifestants ne sont pas les bonnes ,se trompent .Une révolution c’est d’abords les masses ,ils ne sont jamais tous motivés des mêmes motifs.On a eu les occupy ,les indignés ,etc .La révolution fragmentarisé en groupuscules et dans le temps. Malheureusement ce ne fera jamais le poids.Continuez comme ça la gauche ,l’oligarchie n’a pas de soucis à se faire .(l’humain d’abord ,et autres bla bla pour crédules ayant besoin de réconforts idéologiques,non mais allop quoi ,il y a un révolutionnaire dans la salle ?pff que je rigole un peu)


        • Fergus Fergus 21 avril 2013 12:16

          Bonjour, Captain.

          Si, je pense que l’oligarchie a quand même des soucis à se faire. Peut-être pas à court terme, mais il est patent que le système libéral qu’elle a c onstruit à son service est à bout de souffle et qu’il implosera tôt ou tard. Le problème est : sur quoi cela débouchera-t-il ? Les révolutions accouchent rarement des modèles politiques rêvés par ceux qui les ont conduites !


        • Onecinikiou 21 avril 2013 15:43

          « alors mon cher ami, je vais vous faire un petit résumé version cerveaux FN :


          - Eco systeme de la terre = vie de l’humanité 
          - Vie de l’humanité = bien commun
          - Bien commun = gestion par tous les humains
          - Gestion par tous les humains = droit de décision identique pour chaque humain
          - Droit de décision identique pour chaque humain = démocratie, l’égalité sociale, la laïcité et le féminisme.

          Toi y’en a comprendre la phrase ou toi y’en à besoin d’un dessin ? »

          @ Sebdu31,

          Très justement, il convient d’interroger cette croyance maçonnique purement déraisonnable en l’ « humain d’abord », alors qu’ethnologiquement et sociologiquement en premier lieu, empiriquement ensuite, elle ne dit et signifie strictement rien. Qu’elle n’a aucune transcription géopolitique concrète (et ne peut pas en avoir). Elle n’est qu’une vue de l’esprit infantile immédiatement démentie par une rapide étude des évènements historiques.

          Il est d’ailleurs savoureux de faire remarquer que les mêmes qui s’opposent soit-disant au nom de l’égalité (de l’égalitarisme plus sûrement) à une lecture traditionnelle et naturelle pour justifier du « mariage pour tous » - qui est une mesure qui en réalité s’inscrit typiquement dans la tendance narcissique, individualiste, et consumériste marchande de nos sociétés libérales, ce qui n’est pas le moindre des paradoxes de nos prétendus anti-libéraux (relire Michéa), et qui démontre encore une fois leur totale inconséquence à ce sujet ainsi que leur potentiel illimité de manipulation - en ne cessant d’invoquer à cette occasion le primat de la culture, des représentations idéologiques et constructions sociales sur la nature humaine (qui suppose l’altérité sexuelle pour concevoir des enfants) ; et bien ce sont les mêmes exactement qui réduisent l’homme à sa dimension essentiellement biologique (« nous appartenons tous à la même espèce ») afin de bâtir une philosophie et projet politiques qui visent en arrière plan à une communion planétaire des peuples, totalement chimérique, en faisant abstraction commode à cette occasion, quand cela les arrange donc, des caractéristiques surdéterminantes que sont les cultures, les civilisations, les idéologies, les phénomènes religieux et de croyances, les constructions identitaires, les sentiments d’appartenance, dont ces mêmes peuples sont issus et se revendiquent fièrement !

          Comprenne qui pourra à cette supercherie intellectuelle.

          Dites à Mélenchon et ses semblables qu’ils commencent plutôt à revisiter leur imaginaire marxiste, à dépasser le matérialisme historique parfaitement réducteur et arbitraire qui fonde leur vision des choses et qui essentialise l’homme à sa seule et unique condition sociale, alors que ce dernier est infiniment plus que cela et dont l’identité est façonnée par une multitude de critères autres, comme l’ethnie, la religion, l’attachement à une nation, un territoire, un terroir, une langue, une culture, des traditions, des us et coutumes, un système de valeurs, des idéaux etc... ; capables précisément de rendre compte de la plupart de nos comportements.

          Voilà la raison pour laquelle, même intuitivement pour beaucoup de nos concitoyens, le projet l’ « humain d’abord » est incapable de fédérer au-delà d’une marge endoctrinée, comme lui, et en partie à cause de lui. En effet, ce que nos concitoyens attendent ce sont « les français d’abord ». Un crie de ralliement sans doute moins ambitieux - d’aucun dirait moins idéaliste (toute utopie est criminelle) - mais certainement plus efficace, puisqu’ancré résolument dans le réel.


        • Onecinikiou 21 avril 2013 16:16

          @ Sebdu31 toujours,


          Sur la notion d’Universalisme qui sous-tend votre analyse, universalisme qui, pure coïncidence fortuite sans doute, se marie très bien avec cette autre idée qui fonde le corpus idéologique de la gauche auquel prétend appartenir Mélenchon : l’Internationalisme.

          Faisons remarquer avant toute chose que d’autres systèmes de pensée à travers le monde développent aussi leur propre idée d’universalisme et se l’approprient, un autre universalisme manifestement. 

          Ce qui est auto-contradictoire dans la juste compréhension de la notion même d’universalisme, puisque devant s’imposer nécessairement non seulement à toutes et tous, mais de tout temps et en tous lieux. 

          En réalité et très logiquement, le simple fait que plusieurs systèmes de pensée et systèmes de valeurs revendiquent pour eux-même - et pour d’autres par leur vocation même - leur propre universalisme, tend à discréditer durablement sinon définitivement l’idée que l’universalisme soit un concept opérant et valide. Philosophiquement d’abord, politiquement et géopolitiquement ensuite.

          Cette réflexion est le point cardinal en mesure d’affecter en profondeur le corpus idéologique de M. Mélenchon par la contradiction fondamentale soulevée, et par principe il ne pourra y répondre. Sauf à se fourvoyer.

          Car j’entends au lointain une objection qui consisterait à dire qu’un universalisme serait plus valable qu’un autre, et qu’il aurait par conséquent plus de légitimation à s’imposer. Outre qu’il ne répond en rien au paradoxe d’une logique formelle qu’il vient d’être soulevé et qui ont tous les jours des répercussions concrètes dans le monde géopolitique réel, cette pétition de principe vire au grotesque dans la mesure où elle n’est absolument pas en capacité de convaincre ceux auxquels elle est destinée, qui bien souvent ont fait profession de foi (pas moins d’ailleurs que ceux acquis à l’universalisme républicain).

          L’ensemble de son projet politique se déclinant en fonction de ses présupposés éminemment contestables et critiquables, le reste ne fait logiquement plus sens. Autant pour établir un juste état des lieux au moyen de lunettes idéologiques à fort grossissement, que pour proposer une politique de civilisation crédible et cohérente.

          L’universalisme, de ce point de vue, ne se révèle en réalité que le faux-nez de la notion d’Absolu transcendantal issus des monothéismes abrahamiques. En cela, l’universalisme laïcard qui infuse toute les strates du discours mélenchonesque achève de démontrer que ce postulat est, au même titre que ces derniers, une véritable religion dans sa conception même (et on comprend alors la raison d’être des Loges). 

          Tout cela m’amène à dire : 1/ que la Raison, le Logos, n’est pas du côté que l’on croit, et certainement pas du côté de Mélenchon 2/ qu’un juste relativisme moral est infiniment plus performant pour assurer une coexistence pacifique entre les civilisations et groupes sociaux constitués. 

          Relativisme fonction d’un paramètre essentiel : l’idée que les systèmes de pensée et de valeurs, et les cultures au sens large, s’ancrent dans un espace géographique particulier (fondement de toute géopolitique quelle qu’elle soit), ce qui redonne tout son sens et ses lettres de noblesse à cet autre concept fustigé, là aussi et très logiquement, par les idéologues et autres apologètes de l’universalisme laïcard : l’idée de Frontière, et de notamment de frontières nationales.

        • Sebdu31 Sebdu31 21 avril 2013 17:21

          bonjour Onecinikiou


          Vous avez le droit d’exprimer votre point de vu nationaliste, anti-maçon et anti-laïc.

          j’ai le droit de pas être d’accord avec vous.

          Pour commencer « l’humain d’abord » est loin d’être un vulgaire slogan creux (http://www.exomnis.info/programme_fdg_2012/L-humain_d-abord_version_interactive.html) 


          Ensuite quelque soit sa forme l’humanisme universel, ou la gestion du bien commun de l’humanité, ne sera jamais compatible avec votre besoin de frontières et votre idéologie nationaliste « les français d’abord ».

          En effet votre longue intervention, passionnante certes, s’effondre totalement si on la rapporte au sujet de mon commentaire qui concernait l’éco socialisme, donc l’écologie politique.

          Vous avez bien sur le droit de contester les thèses ou les analyses d’une majorité des climatologues , mais si vous admettez qu’il existe une crise écologique et que notre monde fini par ses frontières naturelles notre « ecosysteme humain » ne peut continuer à accepter de tels prélèvements, la recherche d’une solution ne peut être faite que via le prisme d’une idéologie humaniste internationaliste et laïque ... une solution pragmatique, dépourvue de toutes appréciations culturelles et de toutes vérités révélées

          Pour de l’air respirable et de l’eau potable ... les français d’abord ?
          Cela devient juste ridicule.






        • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 21 avril 2013 19:06

          Ariane,

          Je me demande bien comment la France faisait avant l’UE ?

          Si la 5e puissance économique mondiale ne peut pas s’en sortir, les Vénézuéliens n’ont plus qu’à se suicider.

          Vous dites des sottises plus grosses que vous, mais pas inutiles au système, car en attendant, on y reste dans l’UE et dans l’ euro. Puisque le FDG ne dit jamais quand il changera d’avis ?


        • Onecinikiou 21 avril 2013 19:57
          « la recherche d’une solution ne peut être faite que via le prisme d’une idéologie humaniste internationaliste et laïque ... une solution pragmatique, dépourvue de toutes appréciations culturelles et de toutes vérités révélées »

          En parlant de ridicule, êtes-vous conscient (certainement que non) du degré de candeur confondante que votre propos suppose ? Vous rendez-vous seulement compte que l’idéologie (et vous n’avez pas tord de la caractériser ainsi) « humaniste, internationaliste et laïque » doit être partagée par le quart du dixième des individus sur terre et des groupes sociaux constitués ? Votre extrapolation délirante ne peut être que le fruit d’une appréhension adolescente de la géopolitique à l’échelle mondiale, et des rapports de forces qui lui sont consubstenciels. Vous en reviendrez tôt ou tard, c’est le mieux que l’on puisse vous souhaiter.

        • Sebdu31 Sebdu31 21 avril 2013 20:14

          « Vous rendez-vous seulement compte que l’idéologie (et vous n’avez pas tord de la caractériser ainsi) « humaniste, internationaliste et laïque » doit être partagée par le quart du dixième des individus sur terre et des groupes sociaux constitués ? »


          C’est très précis comme estimation, tu as fait toi même un sondage ?
          Avec tes belles phrases tu parles pour ne rien dire en fait ... perd pas ton temps avec moi et retourne te masturber devant une vidéo de Soral 



        • Onecinikiou 21 avril 2013 20:28

          C’est ce qu’on doit sans doute appeler « être sans chemise et sans pantalon »... ?


        • Onecinikiou 21 avril 2013 20:54
          Continuons malgré tout la nécessaire entreprise de démystification du programme Mélenchon/FdG. 

          Il convient en effet de récuser méthodiquement l’idée selon laquelle il y aurait, non pas un même genre humain, une commune espèce au sens biologique du terme (qui pourrait en douter ?), mais celle qui consiste à croire et à faire croire, afin bien sûr d’amener l’idée par glissement progressif qu’ils « partageraient » un même idéal et de mêmes intérêts, confondus en tous temps et en tous lieux ; que les hommes seraient précisément réductibles à cette seule grille d’analyse, primant ainsi sur toutes autres considérations. C’est d’ailleurs, au passage, tout à fait symptomatique et paradoxal qu’un homme supposément attaché aux valeurs du progressisme historique détermine l’idée qu’il se fait de l’Homme par une argumentation fondée en premier lieu, stricto sensu, sur des critères essentiellement biologiques et non philosophiques...

          Il introduit cette idée dans l’optique d’en développer une autre, masquée par les oripeaux d’un républicanisme et laïcisme de façade, qui se trouve être, comme il a été dit précédemment, la notion d’Universalité, et en particulier d’universalité des Droits de l’Homme. Or c’est justement une imposture et ce pour plusieurs raisons :

          1/ Première objection : tout n’est pas réductible à la vision du monde - parfaitement réductrice - qu’en a Mélenchon, dont il faut notamment chercher à se décentrer pour s’en affranchir. Par exemple, pour qui s’intéresse à la géopolitique constate très rapidement qu’il y a des constantes dans l’Histoire, mues par des dynamiques qui lui sont propres. Cultures, traditions, croyances, religions, sont autant de paramètres à prendre en compte au sein de l’hypothétique unité de l’Homme, et que l’on peut réunir sous le vocable de « système de valeur ». Et, très exactement, il ne faudrait surtout pas oublier que ces systèmes de valeur, multiples et c’est un état de fait, sous-jacent à toute politique quelle qu’elle soit, s’ancre d’abord et avant tout dans une géographie particulière. Ce qui déjà s’accorde très mal, par principe, avec l’idée même d’universalisme. 

          2/ Deuxième objection, qui découle de la précédente, la plus redoutable : le simple fait que ces systèmes de valeurs, ces différentes cultures et civilisations, revendiquent pour elles-mêmes leur propre universalisme, relativise explicitement et logiquement l’idée même d’universalité. Prenons un exemple parmi une multitude d’autre : l’Islam. Qui peut prétendre que l’Islam n’ait pas vocation, de part sa conception dogmatique, à l’universalité ? Qui nous dit que ce que l’on appelle de façon péjorative les « fondamentalistes », nullement en déclin mais bien au contraire partout dans le monde en expansion rapide, n’aient pas pour vocation et projet politique de transformer les nations occidentales et le monde en territoire à majorité musulmane (par conversion ou substitution de population) ? Cela pour une raison simple : le corpus islamique - qui a prétention à l’universalité donc - ne fait absolument pas de distinguo entre les territoires où s’exerce - ou devrait s’exercer - l’influence déterminante de ce dernier. Il n’y a donc pas de frontières à l’islamisation du monde, autrement que ses limites géographiques. 

          l’Islam, « religion totale », foncièrement intolérante à d’autres systèmes de pensée puisque fondée sur des préceptes religieux d’où siège une notion d’absolue par définition peu encline à se partager avec d’autre sphères d’influence, idéologies... ou système de valeurs. Par conséquent ces principes et ces préceptes, portés à un degré d’absolu tel que la raison ne peut plus avoir de prise, s’opposeront - nécessairement s’entend - pour une partie d’entre eux, c’est à dire les plus explicites et les moins susceptible d’être soumis à interprétation (châtiments corporels, peines capitales divers et variés notamment pour crime d’apostasie, restriction à la liberté de conscience, rupture de l’égalité en droit, ect...) aux principes réputés tout autant universalisables selon notre propre référentiel occidentalo-centré.

          Dans ces conditions chacun peut comprendre qu’un quelconque partis pris idéologique puisse être vécu par autrui, défendant de fait un autre universalisme, comme une pure aberration morale, exactement au même titre que l’on juge en conscience indécent et malhonnête de se voir refuser un principe de réciprocité élémentaire qui, de notre point de vue encore une fois, peut pourtant sembler évident, cohérent et rationnel ?

          Et nous en revenons à l’idée d’un nécessaire rapport de force, qui plus est face à des cultures traditionnelles patriarcales qui ont beaucoup de mal à respecter la propension au compromis, à l’introspection et à la négociation de nos sociétés dites modernes. 

          Un rapport de force d’autant plus intelligent - et subtil - qu’il supposerait la défense en priorité des valeurs propres à chacun de ces groupes sur les territoire où ils sont historiquement majoritaires et dominants. Ce qu’il faut donc prôner c’est l’intérêt bien compris de toutes et de tous qui passe déjà, indépendamment de notre propre grille de lecture moralisatrice pseudo-universaliste, par le respect des différences au-delà des limites, autrement dit des frontières, qui leurs sont spécifiques. Ce qui implique logiquement, en miroir de ce postulat, de ne nullement devoir accepter, à l’intérieur de celles-ci, l’imposition d’us et coutumes qui leurs sont étrangers. CQFD.

          3/ Troisième objection : faisons remarquer que ce qui pourrait sembler étrangement incohérent (mais sembler seulement) est que ce discours universaliste sur lequel s’adosse sur la scène mondiale les bonnes âmes occidentales (et parmi elles nombre de libéraux de droite et de libertaire de gauche confondus) au vue de prêcher la bonne parole tels les missionnaires chrétiens du XIXè siècle, est du reste le parfait complément pourtant a priori antagoniste d’une autre posture cette fois-ci sur la scène intérieure occidentale, au sein même de notre sphère d’influence donc, et qui tend par le multi-culturalisme et immigrationnisme qu’il déploie avec force conviction, et le droit à la différence forcené qu’il promeut, à ériger comme modèle un relativisme moral et culturel indiscutable (avec les conséquences heureuses que chacun peut constater). 

          Ce qui ne manque pas de dévoiler in fine leur totale contradiction intellectuelle - qui n’en est pas une en réalité - mais fait partie intégrante d’un processus d’aliénation et de manipulation de l’opinion publique afin de lui faire accepter, de plus en plus manifestement contre son gré, un projet mondialiste dégénéré de déculturation, d’éradication, de nivellement et de déracinement à grande échelle.

          Conclusion : que Mélenchon et consorts révisent leur sophistique, leurs syllogismes ne sont pas au point.

        • Sebdu31 Sebdu31 21 avril 2013 21:02

          Ah bon ? mais c’est plutôt toi qui est en slip ... et tu l’as sur la tête !

          La immense majorité de l’humanité vie dans un état constitutionnellement laïc (Inde, Chine, Japon, Usa ... ) ou ne disposant pas d’une religion d’état et il n’existe que 2 états théocratiques dans le monde, l’Iran et le Vatican ... alors tes estimations fumeuses.



        • Onecinikiou 21 avril 2013 22:57

          « La immense majorité de l’humanité vie dans un état constitutionnellement laïc »


          Quel rapport avec ce délire anthologique réalisé sans doute sous acide : « idéologie humaniste internationaliste et laïque dépourvue de toutes appréciations culturelles et de toutes vérités révélées » !

          Quel Etat ou société au monde revêtirait une telle somme de caractéristiques fantasmatiques ? Et vous voudriez le transposez à ces derniers dans le monde entier, ensemble et simultanément ? Vous marchez à quoi sérieux ?

        • Sebdu31 Sebdu31 22 avril 2013 01:15

          pffff .... Tu me fatigues avec tes poncifs poussifs. En plus t’en écris des tartines et tu m’oblige à faire l’effort de tout lire pour final me foutre en rogne tellement ce que tu écris est débile. 

          Si tu n’es pas encore capable de voir que notre siècle trans-nationalise l’humanité, que presque trois milliards d’humains sont inter connectés via l’internet, bouffent macdo, portent des nike, ne pratiquent aucun culte, vivent la même vie, subissent les mêmes crises ... bien sur par de nombreux aspects je suis en mesure de regretter ce constant, mais je l’affirme une « idéologie humaniste internationaliste et laïque dépourvue de toutes appréciations culturelles et de toutes vérités révélées » est nécessaire pour défendre une politique qui concerne la sauvegarde de notre écosystème, donc la sauvegarde de notre humanité. Je ne vois pas le manque de pragmatisme de cette affirmation dans un monde qui est déjà en grande majorité globalisée et qui laisse les puissances de l’argent et de la sur-consommation, agir seul avec cette vérité.
          C’est la doctrine qu’utilise tous ces grands capitalistes prédateurs pour fourguer leurs merdes sur la planète et toi pense qu’ils ne touchent qu’un quart du dixième de l’humanité ... sort un peu de ton village mon ami et arrête un peu 
           avec tes combats d’arrière garde comme au temps de Charles Martel !


        • TSS 22 avril 2013 01:21

          Onecinikiou  !

          En parlant de vos articles,quand je faisais des dissertes(il y a très longtemps) on appelait cela

           du remplissage... !!


        • lavhwahov 18 avril 2013 14:30

          En effet, les idées du FDG sont là, mais il y a un fort bloquage idéologique entre eux et la majorité des français qui n’ahéreront pas à un projet socialiste s’il n’est pas adossé à une certaine idée de la France qui est habituellement porté par la droite... Dans le climat actuel, le FDG gagnerait une énorme sympathie s’il jouait l’apaisement en annonçant vouloir repousser à plus tard la loi pour le mariage homosexuel (en préférant régler avant toutes choses les soucis économiques)... Cependant il me semble que le bloquage idéologique se situe justement sur des sujets sociétaux de ce type, et que par conséquent le FDG ne fera que perdre de plus en plus de crédibilité dans les mois à venir.


          • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 17:18

            Personnellement, je ne donne que mon opinion, je pense qu’à ce sujet, il faudrait passer par un referendum.

            Pour la paix socaile , en effet. 
            Je prcise que je suis favorable au mariage pour tous et à l’adoption.

          • appoline appoline 18 avril 2013 19:23

            Gardez la, vous êtes bien comme votre chef, moi-je, moi-je. Mis à par votre propagande et vos états d’âme, on peut se demander si le reste du monde vous intéresse.


          • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 20:51

            Le reste du monde sauf toi. désolée, et comme c’est réciproque, bonne nuit.


          • appoline appoline 19 avril 2013 12:53

            Quelle petitesse d’esprit, oui vraiment, vous avez trouvé votre maître


          • Ariane Walter Ariane Walter 19 avril 2013 13:40

            Bisque, Miss FN !


          • tesla_droid84 24 avril 2013 10:52

            La où vous ne vous étendez jamais chère Ariane, c’est sur le comment changer l’europe de l’intérieur ?

            - Comment coordonner les luttes ? Avez vous déja été soutenir les Espagnol, les grecs, les portugais chez eux ? Sont-il venus soutenir les Francais ?

            - Je crois de mémoire me souvenir avoir lu un pamphlet sur la création de syndicats européens dans la charte sociale Européenne, quand est t-il ? Disposent-il d’un budget décent ? Ont-il le pouvoir d’infléchir sur quoi que ce soit ? Arriveront-il à créer un SMIC européen, alors que la tendance serait plutôt à la suppression de ce dernier en France.... Ne voyez vous pas que la politique européenne que vous souhaitez changer va dans le sens opposé à celui de nos intérêts, la destruction du CDI n’en ait que la triste REALITE !

            Soyons sérieux 2 minutes Ariane, faite le ménage chez vous, c’est à dire chez nous en France. Arretez d’imaginer que vous pouvez obliger les autres nations à balayer dans le même sens que vous.



          • GoustiFruit 18 avril 2013 14:32

            Pédagogie ? Mais Mélenchon est le *seul* qui fait de la pédagogie !

            Si le message ne passe pas, c’est plutôt de la faute des media qui le traitent d’une façon très particulière. De même que la progression de Le Pen est sûrement liée à la campagne de dédiabolisation des mêmes media.

            Ex : http://www.dailymotion.com/video/xymosh_deux-poids-deux-mesures-sur-france-inter_news


            • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:09

              Bonsoir, Goustifruit.

              Vous avez raison, Mélenchon fait de la pédagogie. Mais il en fait peu dans les médias car il se laisse enfermer dans des pugilats stériles, contreproductifs et consommateurs d’un temps précieux. Sa dernière prestation au micro de Cohen sur France-Inter l’a encore illustré : que de minutes perdues en querelles stériles ! Il eût pourtant suffi que Mélenchon clame haut et fort sa vololnté de passer immédiatement aux questions sérieuses sous peine de claquer la porte pour que Cohen lâche la morceau. Hélas ! Mélenchon continue de penser que ces éclats le servent alors qu’ils sont à l’évidence nuisibles et contribuent à le cataloguer dans un registre extrémiste bien peu à même d’élargir l’électorat du FdG. 


            • Vernon Latham Vernon Latham 19 avril 2013 00:32

              Il est sûr que les échanges étaient bien plus harmonieux entre Le Pen et Cohen le lendemain.


              L’attitude de Cohen n’y était évidemment pour rien dans les deux cas. smiley

            • Ariane Walter Ariane Walter 19 avril 2013 10:41

              Quelle mauvaise foi , Fergus ! Que d’émissions réussies il a faites ! Mais comme DAB, tu as un os a Ronger et tu t’y tiens : il est inaudible chez Cohen tel jour a telle heure ! Je te propose un devoir pour la semaine prochaine : trouve les émissions où il a été très audible ! ( Gros travail !)


            • Fergus Fergus 21 avril 2013 12:20

              Bonjour, Ariane.

              Désolé de répondre avec tant de retard, je n’avais pas fait attention à ce commentaire, étant pressé par le temps à cuase d’Orange qui a supprimé ma ligne à la suite d’une erreur. Je n’interviens pas con séquent que sous forme de rares vacations lorsqu’on me donne accès àune connexion.

              D’accord avec toi sur les émissions réussies de Mélenchon. Mais la plupart du temps, elles sont limitées à un public de TNT. D’où l’intérêt de ne pas commettre de faute lors des passages dans les médias les plus écoutés et les plus regardés.


            • Inquiet 18 avril 2013 14:53

              Si j’étais quelqu’un qui pensait qu’il faille absolument quelqu’un « d’anti-système » face à l’UMPS et que je n’y entende rien ni de la gauche ni de la droite,

              et que de surcroît je n’aurais pas voté Le Pen du temps du père mais que la Marine elle est plus « soft », 
              mais que « quand même » ça me fait un peu peur qu’elle soit quand même raciste un peu et qu’elle ne le dise pas, et que donc j’hésite avec Mélenchon.

              Rien à voir entre les programmes, mais l’idée est de faire « autre chose que le système actuel ».

              Dit comme ça, Mélenchon a ses chances, car l’hésitation pour un parti peut être encore xénophobe peut être un repoussoir pour Mélenchon.

              Mais, il y a une campagne de dédiabolisation du FN sans précédent avec la complicité des médias.

              Et si en plus, vous, qui vous voulez que ça change, on vous dit, sondage à l’appui, que si vous voulez vraiment être anti-système il vaut mieux jouer le cheval « Le Pen », on orchestre un raz de marée en direction de l’extrême droite.

              Il suffit de quelques redressements sondagiers pour faire en sorte que la prophétie soit auto-réalisatrice : on ne pourra jamais reprocher à un sondeur d’appliquer un coefficient de redressement aux intentions de vote FN, car « vote honteux » sauf qu’aujourd’hui il n’est plus vraiment honteux.


              • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:12

                Bonsoir, Inquiet.

                Malheureusement, c’est la dimension xénophobe de Marine Le pen qui contribue le plus à la montée de son parti dans l’opinion. Une xénophobie déguisée sous des arguments socioéconomiques, mais terriblement efficace en période de crise aigue.


              • taktak 19 avril 2013 14:39

                @ Fergus,

                Non c’est le fait qu’elle arrive à surfer sur l’opposition à l’égard de la construction européenne qui fait monter Le Pen. C’est facile puisque sur le sujet elle est presque seule, la gauche refusant de se saisir de la défense de Nation.

                Je ne crois pas qu’il y ait 20% de xénophobes en France. Par contre, il y a une majorité de citoyen contre la construction européenne et pour rendre un pouvoir politique fort au peuple, en arrêtant de détruire le cadre national. C’est un fait établi par les élections (TCE, nbx référundum local sur la création de super euro régions, le dernier en date en Alsace)

                Très clairement, ces électeurs se trompent en choisissant le FN, puisque le FN n’est ni pour remettre en cause la mondialisation capitaliste (le FN a toujours été économiquement ultra libéral) ni pour remettre en cause l’UE (il propose un tandem avec l’impérialisme capitaliste allemand) ni pour sortir de l’Euro (M Le Pen botte en touche quand un journaliste veut bien lui poser la question de quand elle sort de l’Euro). Bref, le FN est une roue de secours du système. On sait très bien que l’extrème droite et les systèmes fascistes sont la continuation du système capitaliste (Cf conférence d’A Lacroix Riz sur la montée du fascisme dans les années 30 et la guerre aux salaires à la même époque).

                Il demeure que le FdG est surtout inaudible car il continue de défendre « une autre europe, sociale et »’euro qui est notre monnaie qui protège". Il s’agit là d’un discours politique qui a fait la preuve de son inefficacité. C’était pour les mêmes arguments que trostkistes et PS réunis ont fait campagne pour le Oui à Maastricht il y a 20 ans maintenant. Avec le résultat que l’on connait : une casse sociale et une libéralisation continue, y compris quand la gauche était majoritaire en UE avec la gauche plurielle (ou plus rien) au pouvoir (avec Mélenchon et Buffet comme ministre !)

                Pour une politique progressiste crédible, il faut s’appuyer sur la classe des travailleurs et le cadre politique où elle peut gagner : la Nation. Le FdG n’en est pas si éloigné, et c’était la politique du PCF jusqu’à la gauche plurielle : Voir les déclarations lors du congrès du PG sur l’euro, l’implication du FdG dans le référundum en Alsace pour défendre la République une et indivisible....

                Il faut un programme rendant la souveraineté à la Nation POUR pouvoir conduire une politique progressiste ET de solidarité internationale entre les travailleurs. Ce programme, du même type que le CNR permettrait de réunir les forces progressistes et républicaines.
                C’est ce que propose le PRCF


              • Fergus Fergus 19 avril 2013 16:17

                Bonjour, Taktak.

                Vous avez raison : le fait qu’elle porfende l’UE hjoue un rôle très positif pour le FN. Mais je persiste à penser que la désignation, explicite ou suggérée, de boucs émissaires étrangers joue également un rôle important dans la dérive vers les terres du FN.


              • taktak 19 avril 2013 18:23

                @ Fergus

                Notez que je ne nie pas que la xénophobie de son discours ne participe pas en partie de sa popularité, mais je suis convaincu qu’il ne s’agit pas là du ressort principal ou du moins initial.

                C’est bien parceque sur la question de la construction européenne et de la défense de la Nation elle n’a pas de contradicteur qu’elle peut détourner la défense de la souveraineté du peuple vers de la xénophobie qui ne représente elle strictement aucun danger pour l’ordre établit


              • Fergus Fergus 21 avril 2013 12:25

                Bonjour, Taktak.

                Cette dimension existe pourtant, et elle peut avoir des effets jusque dans les rangs socialistes comme on l’a vu chez les classes populaires à Beauvais où le candidat du FdG n’a quasiment pas bénéficié de l’effondrement de la candidate PS, les électeurs socilaistes du 1er tour allant même rejoindre à hauteur de 46 % le vote FN au 12e tour, d’un un bond de 82 % des votes Front National entre les deux tours. Or, la plupart des gens concernés vivent dans des cités plus ou moins cosmopolites.


              • kitamissa kitamissa 18 avril 2013 14:53

                Cher Fergus, je vous apprécie beaucoup, bien que nos opinions divergent, mais nous sommes entre gens bien élevés n’est ce pas ?


                bon alors nous , c’est à dire ceux qui vont voter pour Marine le Pen en 2017, et l’ayant toujours fait , nous nous réjouissons de voir que nos rangs grossissent de plus en plus , y compris pas les déçus de la gauche, toutes gauches confondues !

                les gens en ont marre, mais vous ne savez pas à quel point d’être mis en tutelle comme des enfants, par un gouvernement d’incapables et de menteurs !! 

                alors oui ça faire des remous en 2017, mais il faut foutre un coup de pied une bonne fois pour toutes dans ce panier de crabes infect !

                ou ça va être difficile de repartir à zéro, mais si il faut le faire, nous le ferons, d’autre pays ont bien réussi !

                • franck milo franck milo 18 avril 2013 15:12

                  même pas en rêve.


                • LE CHAT LE CHAT 18 avril 2013 16:25

                  Salut mon pote Maxim ,

                  tu vas essuyer un tir de barrage ,ici !

                  moi aussi , je suis très content de la progression régulière de nos rangs , il y en a plus que marre de ces nases UMP qui nous plongent dans la merde depuis des lustres !

                  si Melenchon ne progresse pas , c’est à cause de ses outrances , de ses insultes envers ceux qui votent FN , de son aplaventrisme devant le PS et l’Europe ! Au moins Arlette avait la classe de proner l’abstention au second tour !


                • kitamissa kitamissa 18 avril 2013 19:30

                  Salut mon pote le Chat ....


                  ah la la si tu savais comme je me marre, ceux qui moinssent, ce sont les mêmes sans arguments qui s’accrochent encore à leur utopie ..

                  et oui Messieurs Dames de la Gôche, les temps changent, les esprits également, ce qui était rentré dans les cranes autrefois, vous savez ces bobards d’un partage équitable pour tous et de la répartition égale du bien commun ?

                  et bien c’est terminé, même les ouvriers qui votaient traditionnellement à gauche vont voter pour Marine le Pen !!

                  posez vous donc encore la question : mais pourquoi ??

                • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:17

                  Bonsoir, Kitamissa et Le Chat.

                  J’espère que les yeux des Français se descilleront et qu’ils prendront conscience que le vote Le Pen est au mieux une impasse, au pire une dérive dangereuse quand on connaît l’histoire du FN et le pedigree de ses caciques.

                  Cela dit, d’accord avec vous : il est grand temps de donner un grand coup de pied dans la fourmillière. Permettez-moi d’espérer qu’il viendra d’ailleurs que du Front National.


                • alinea Alinea 19 avril 2013 00:39

                  Vous êtes fatigué Fergus ; bonne nuit, et demain,corrigez !


                • alinea Alinea 19 avril 2013 01:16

                  Fergus, je suis fatiguée, je vais bien dormir, mais avant je corrige : contresens sur le « d’ailleurs » lu un peu trop vite
                  Mille excuses !


                • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 21 avril 2013 19:11

                  katamissa,

                  Marine le Pen est pour « une remise à plat des Traités », comme Dupont Aignan, mais elle vous fait croire qu’elle veut sortir de l’ UE et de l’euro...

                  Relisez donc sa profession de foi pour les Présidentielles, c’est le seul document officiel pour un Parti politique, le seul document qui soit conservé aux Archives Nationales.

                  Même pas elle a écrit le mot « euro » une seule fois, vous vous faites rouler dans la farine....


                • sam turlupine sam turlupine 22 avril 2013 09:57

                  Par kitamissa (---.---.---.118) 18 avril 14:53

                  bon alors nous , c’est à dire ceux qui vont voter pour Marine le Pen en 2017, et l’ayant toujours fait , nous nous réjouissons de voir que nos rangs grossissent de plus en plus , y compris pas les déçus de la gauche, toutes gauches confondues !

                  ou ça va être difficile de repartir à zéro, mais si il faut le faire, nous le ferons, d’autre pays ont bien réussi !

                  Ah oui ??
                  Vous avez des exemples ?
                  Le Chili de Pinochet ?
                  L’Argentine de Videla ?
                  La Hongrie de Orban ?
                  L"Italie de Mussolini ?
                  La Grèce des colonels ?

                  De sacrées réussites, en effet : smiley

                  Mais si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à nous les faire connaitre !
                   smiley


                • adzo 18 avril 2013 14:58

                  Quoi que fasse Mélenchon, les médias le présenteront toujours sous le plus mauvais jour possible et bien que je le regrette ce sont les médias qui pour une immense part font la popularité positive d’une personnalité. Si vous voulez faire avancer les idées partagées par le parti de gauche, le front de gauche et d’autres, faites des articles sur ces idées, faites des articles d’information, de réflexion, de propositions concrètes et de mise en lumière des manipulations et propagandes mensongères. C’est comme ça que vous ferez avancer les choses. Ne vous laisser pas avoir et entraîner dans les logiques d’illusions médiatiques. Ne vous laissez pas enfermer à réduire tout à la forme du discours d’un individu qui n’est qu’un représentant. Le meilleur hommage que l’on pourrait faire à Mélenchon ce serait de pouvoir se passer de lui ou au minimum de ne pas parler de sa personne pour pouvoir mieux se concentrer sur les idées et leur diffusion par nous même. Il a son caractère, on ne peut pas lui demander d’être ce qu’il n’est pas. Ne participons pas à réduire dans l’imaginaire collectif le mouvement à la seule personne de Mélenchon. Si Mélenchon ne vous va pas vous pouvez à défaut de parler par vous même promouvoir davantage d’autres représentants, mais quelque soit les représentants ne vous attendez pas à ce que les médias en fassent autre chose que des diables rouges. Comme toujours la majorité moutonnière se contenterait alors de suivre de manière aveugle le mouvement médiatique. D’où la nécessité non pas de guider le troupeau mais d’éveiller chaque individu de sorte qu’il soit éclairé et choisisse en pleine conscience.


                  • Louna 18 avril 2013 16:22

                    + 1000 !!!

                    Marre de ces articles stériles sur la forme et non sur le fond qui se veulent constructifs mais en fait qui participent à la curée des médiacrates à la botte du pouvoir !
                     smiley


                  • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 17:20

                    Oui, entièrement d’accord avec vous. Combien de fois dans mes fils ai-je dû lutter contre Fergus qui venait démolir Mélenchon avec des airs doucereux.


                    Fergus, erreur de communication...

                  • sleeping-zombie 18 avril 2013 17:26

                    +1
                    Le but des média (de la plupart) est de faire en sorte que les mécontents votent à droite plutôt qu’a gauche. Et ça marche, ça a réduit la gauche à à peu près 10%...
                    Au fait, qui les possède ces média ?


                  • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:25

                    Bonsoir, Adzo.

                    Précisément, lorsque l’on sait de quelle manière fonctionnent les médias, on ne donne pas dans le panneau en acceptant le pugilat. C’est insensé. Or, c’est ce que fait Mélenchon, persuadé qu’il est d’attirer la sympathie des classes populaires en ayant l’air de s’opposer aux oligarchies par l’intermédiaire de leurs valets médiatiques. Je crois sincèrement qu’il fait fausse route, et l’élection de Beauvais ajoutée au sondage Europe 1 sonnent comme des coups de semonce salutaires.

                    @ Ariane.

                    Inutile de te répandre à longueur de commentaires me concernant en calomnies aussi stupides que stériles. Cela te fais sans doute plaisir, mais sache que cela ne me touche en aucune manière.


                  • Ariane Walter Ariane Walter 19 avril 2013 01:54

                    Pour ma part, je te l’avoue, je suis touchée de voir que cet article a été si massivement rejeté. 


                  • Fergus Fergus 21 avril 2013 23:13

                    Bonsoir, Ariane.

                    Je suis content pour toi !

                    Je crains pourtant que Mélenchon, conseillé par des personnes comme toi aveuglées par le culte du Chef, ne s’enferme dans une com’ qui desserve les intérêts des classes populaires. Et cela m’attriste profondément.

                    J’espère sincèrement me tromper...


                  • volt volt 18 avril 2013 15:07

                    lecture assez irrecevable, d’un point de vue logique quoi.

                    vous titrez sur la « comm. de JLM », on ne l’entend nulle part...
                    votre texte ne s’écartera pas un instant de son présupposé de départ (bateau) :
                    on juge un discours avec des chiffres !
                    plus loin vous rajoutez à la va-vite la classique dentelle du tribun, du charisme, et des foules...
                    enfin, vous lui conseillez de s’en prendre aux responsables de la dérive libérale et de la régression sociale, sous les allures de lui tendre là une immense nouveauté...
                    bref, on se demanderait à la limite si cet ensemble de contorsions habiles n’auraient pas pour seul but - y ajouter votre temps qui presse... - pour seul but, disions-nous, de vous éviter l’exercice difficile(?) d’affronter, à froid (sans chiffres, sans qualificatifs chaleureux, sans caricatures d’usages) les idées avancées par le bonhomme en question (s’il en est).

                    • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:31

                      Bonsoir, Volt.

                      Il se trouve que les idées avancées par le bonhomme, je les soutiens totalement car elles sont très largement conformes à mes aspirations. Et si j’ai écrit cet article, c’est précisément pour tenter de faire prendre conscience à Mélenchon, ou à ceux qui en sont proches, qu’en agissant comme il le fait, il se coupe presqu’à coup sûr de toute possibilité de faire progresser significativement ces idées dans l’électorat. Et franchement cela me contarie au plus haut point.


                    • Ariane Walter Ariane Walter 19 avril 2013 01:56

                      Tout ceci n’explique pas le choix de la photo et du sondage. Arrête de prendre les gens pour des imbéciles !!! 


                    • Fergus Fergus 21 avril 2013 12:30

                      @ Ariane.

                      Je me suis déjà expliqué en début du fil : 1) La photo montre un Mélenchon combattif en meeting ; je ne vois pas ce que tu trouves de négatif à cette photo, toi qui vois souvent Méluche dans des postures de ce type ; 2) Je persiste à penser que ce sondage est très intéressant car il colle au constat électoral de Beauvais.Faut-il se voiler les yeux, ou essayer d’analyser les causes de ces deux évènements concordants ?

                      Bonne journée.


                    • alinea Alinea 18 avril 2013 15:09

                      Si les gens préfèrent la vulgarité et l’hypocrisie de le Pen au langage fleuri et passionné de Mélenchon, je ne pense pas que si celui-ci se mettait à parler mou, il remporterait adhésion ! les gens, peut-être encore, entendent le fond plus que la forme.
                      Il y a beaucoup à redire, certes, mais le fait est qu’il est comme il est et n’est pas un pantin asservi à la com. C’est cela, je pense, que certains apprécient !
                      Bien à vous


                      • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 17:22

                        Oui, Alinea, cette rudesse même est une de ses qualités. Et c’est une propagande acharnée, dont nous avons un avatar ici , qui veut nous faire comprendre le contraire.


                      • Ouallonsnous ? 18 avril 2013 21:10

                        JL Mélenchon parle « vrai » et c’est bien cela qui dérange la clique des menteurs et désinformateurs des merdias et du gouvernement.

                        Qu’il ne change surtout pas son discours car il les discrédite les UMPSFNEEV !


                      • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:34

                        Bonsoir, Alinea.

                        Il n’est pas question, bien au contraire, de demander à Mélenchon de « parler mou » mais de parler efficace. Oui, « certains » apprécient sa manière actuelle. « Certains », et c’est bien là le problème, car ce n’est pas avec certains que l’on étend de manière significative son influence, mais avec beaucoup !


                      • Ariane Walter Ariane Walter 19 avril 2013 01:57

                        On compte sur toi pour lui faire de la pub.


                      • alinea Alinea 19 avril 2013 10:20

                        Fergus : je me demande si nous sommes à ce point habitués- pour ne pas dire assommés- par le langage uniforme et vide, des pros de la com’ (!) qu’un parler vrai nous effarouche ! Une des choses que je préfère en Mélenchon, c’est son parler vrai ; le parler vrai vient du coeur et il est, sans ambiguïtés, preuve de sincérité ! Il n’y en a pas un autre comme lui ! Tous sont passés au moule. Péter ce moule fait partie des choses importantes à faire !
                        Je l’ai connu il y a quarante cinq ans ! Il était déjà comme ça : il méprise la connerie( entendre, hypocrisie, lieux communs, artifices,etc) ! et encore, je trouve qu’il a mis de l’eau dans son vin !!


                      • Sebdu31 Sebdu31 19 avril 2013 12:00

                        Totalement d’accord avec vous alinéa, regarder monsieur Pierre Laurent qui sur le fond dit exactement la même chose ... avec une forme bien sur plus lisse ... quel est sa force d’adhésion et de conviction est elle meilleure ? non !

                        les médias le ridiculise encore plus sournoisement de JLM et les trublions du PG, en faisant de lui un vendu au PS prêt à toutes les manigances pour quelques sièges ... 

                        Nous n’avons que deux alternatives vis à vis des médias ... soit passer pour des traîtres soit passer pour des fous dangereux .

                        Alors soyons tous very dangerous !



                      • taktak 19 avril 2013 14:57

                        Non justement P Laurent ne dit pas exactement la même chose.
                        Car en bon appartchik du PC, il ménage sans arrêt la chèvre et le choux avec le PS. C’est étonnant mais c’est comme cela, sur bien des sujets, le PG se trouve ainsi à la gauche de l’appareil du PC.

                        Petite précision indispensable, je n’assimile en aucun cas les militants et sympatisants du PC avec les quelques caciques du PC, issus de la mutation cher à R Hue qui n’ont pas grand chose à faire du fond politique, mais qui tiennent solidement l’appareil.

                        J’invite d’ailleurs tout les militants et sympathisant PC à méditer la trajectoire politique de R Hue et de ses soutiens.


                      • Sebdu31 Sebdu31 19 avril 2013 16:15

                        Mon cher taktak, tu confonds le fond et la forme !
                        Pierre Laurent défend tout le programme politique du Front de Gauche, et pas un dirigent national du PCF ne pense une seule seconde à rompre avec le PG et JLM (quasi unanimité au congrès du PCF) ... comme le rabâche à longueur d’articles les médias dès qu’un élu PCF donne son avis ou émet la moindre critique.

                        le FDG est une fédération de partis politiques, pas une machine de guerre dans les mains d’un seul homme. Chaque personne est libre de donner son avis et sa stratégie sans que cela n’entraîne tous les autres.
                        Je trouve personnellement cela très sain car c’est toute une pensée de gauche avec ses différences et ces caractères qui s’exprime et qui permet aujourd’hui d’être présent sur tous les fronts, et qui ancre le FDG dans la durée ... putain qui aurai fait le pari en 2008 que 11% des électeurs seraient fidèles au mouvement en 2013 !!!

                      • taktak 19 avril 2013 18:26

                        Je ne confond pas.
                        Je sais pour participer à des initiatives unitaires avec l’ensemble des forces du FdG que PC et PG ne partage pas totalement la même analyse politique. Dire que le FdG porte un discours commun, oui, mais que ces constituants ont un discours unique certainement non !


                      • Sebdu31 Sebdu31 19 avril 2013 18:39

                        Heureusement !

                        sinon le front de gauche en serai réduit à faire du PS bis avec des lignes et des courants ... chaque sympathisant est libre d’adhérer ou pas a un des partis. Mais le programme politique « l’humain d’abord » est partagé par tous ...

                      • simir simir 21 avril 2013 09:17

                        Tout à fait d’accord avec Taktak concernant la ligne politique de ce parti qui se dit encore « communiste »

                        Ainsi on a pu entendre l’Humanité hurler avec les loups contre le régime de Cuba ce que n’a jamais fait Mélanchon.

                      • Iren-Nao 21 avril 2013 14:49

                        Le style merluchon me plait plutôt et je ne trouve pas la photo haineuse, au moins ce gars la semble dire ce qu’il a a dire.
                        Je me voyais assez voter pour lui au premier tour.
                        Par hasard j’ai entendu le discours de Marseille.
                        Mon sang n’a fait qu’un tour.
                        Je suis xenophobe comme un fellagha.
                        (renseignez vous un peu sur la signification des mots s.v.p)
                        En plus quelques lectures de Ariane Walter.
                        J’ai vote le Pen.
                        Puis mou du genou pour virer talonnette (j’ai parfois un peu honte)

                        On est bien dans la merde

                        Iren-Nao


                      • Robert GIL ROBERT GIL 18 avril 2013 15:18

                        Quand j’entends le discours de Mélenchon j’adhère, quand je vois la dynamique du front de gauche, j’adhère. Oui, vraiment, tout cela redonne un peu de baume au cœur et laisse entrevoir des jours meilleurs, dans l’état actuel des choses, on a besoin d’y croire. Mais,...

                        voir : MELENCHON, OUI, MAIS …


                        • Ouallonsnous ? 20 avril 2013 22:50

                          MELENCHON, OUI, MAIS …, il reste à résoudre la contradiction entre le discours de JLM et du programme l’Humain d’abord, et l’accomplissement de ce programme sans sortir de l’(UE, l’euro, l’OTAN, etc...

                          J’attends les propositions pour résoudre cette contradiction !


                        • heliogabale heliogabale 18 avril 2013 15:19

                          Il y a un balancier vers la droite : Hollande avait su séduire en nombre des électeurs de Bayrou en 2007. Mélenchon avait attiré une partie du vote Royal.

                          Ce qui se passe est assez clair : certains électeurs de Hollande retournent vers Bayrou. Les déçus de Bayrou (ceux qui sont traditionnellement de droite) sont allés chez Sarkozy. Le Pen engrange chez des déçus du sarkozysme.

                          Mélenchon a une marge de progression parmi les sympathisants PS (hors exception et c’était le cas en 2012, le PS ne fait jamais plus de 25% des voix).

                          Le salut électoral de Mélenchon viendra peut-être d’une bêtise politique d’Hollande : nommer Bayrou premier ministre...et également d’une scission au sein du PS qu’elle en soit la cause ou la conséquence de la nomination.


                          • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:38

                            Bonsoir, Heliogabale.

                            Je vous invite à regarder de près les résultats de la législative partielle de Beauvais et vous y verrez, sans doute avec consternation comme moi-même, que l’effondrement du PS n’a pas profité au FdG mais à l’abstention et au FN, près de 46 % des électeurs socilaistes du 1er tour étant même allés voter FN au 2e tour. Or, la configuration de cette élection se retrouve à un poil près dans les chiffres de l’enquête Fiducial. Inquiétant !


                          • heliogabale heliogabale 18 avril 2013 15:20

                            Et quid de l’abstention ?


                            • Peggy 18 avril 2013 15:54

                              Un article de propagande masquée. Y a cas voir la photo choisie pour l’illustrer.
                              Les sondages ont du être fait pour cet article. Rien de plus à dire.


                              • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:40

                                Bonsoir, Peggy.

                                Je vous invite à lire ne début de fil la réponse que j’ai faite à Ariane Walter.


                              • Guy Liguili Guy Liguili 18 avril 2013 16:04

                                @ Fergus : Ne vous serait-il pas venu à l’esprit qu’un sondage et une élection ce n’est pas du tout la même chose. Faire des comparaisons revient à comparer des artichauts avec des chipolatas.


                                • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:43

                                  Bonsoir, Guy.

                                  Vous avez raison, et j’ai d’ailleurs indiqué cette réserve en début d’article. Mais cela n’enlève rien à l’intérêt de ce sondage, surtout lorsque l’on s’aperçoit qu’il est un copié-collé quasi parfait du du 1er tour de la législative partielle de Beauvais en matière de mouvement des voix entre 2012 et 2013.. 


                                • non667 18 avril 2013 16:09

                                  chassez le naturel ,il revient au galop !

                                  mélanchon a -t-il peur que le fascisme revienne (marine = hitler ? ) comme jean marie le pen a peur que ce soit le communisme ?
                                  ou est-ce une tactique ?

                                  - dans son avant -dernier meeting il a aboyé que son ennemi était principalement le FN (pas le N.O.M. ? umpsmodemeelv ?, ???????????????? )

                                   
                                   il est depuis 3 générations mondialiste-franc mac (c’est pas rien , ni prolo )

                                   
                                   il a été violemment contre le nationaliste Soljenitsyne opposé au mondialo-communisme ! !!

                                   
                                   il est pour la régularisation des SANS PAPIERS =clandestins donc bien au delà de la régularisation légale du regroupement familial !!!

                                  alors que les européens limitent leurs naissance pour assurer un meilleur avenir à leur enfants il accepte la venue de la surpopulation (par rapport a leurs ressources ) des autres pays ! cela s’appelle de la substitution de population (les serbes au Kosovo != les parisiens étrangers en ile de france !))avec le droit de votes pour que ça aille plus vite !

                                  il feint d’ignorer qu’un clandestin régularisé devient automatiquement un chômeur éligible au rsa . il faut le payer au smig + les charges sociales et ça les employeurs n’en veulent pas, qui font appel à d’autres clandestins !

                                  en vertu du dal et du regroupement familial il faut leur fournir un logement ou l’hôtel dans lequel il accueilleront provisoirement de nouveaux clandestin (des cousins ) ! 

                                  tout cela a la charge de nos enfants puisque nous sommes grandement endetté et à l’avantage des banques du N.O.M.qui nous prêtent tarif aa- !

                                   - il veut socialiser l’U.E. (27 pays )en restant à l’intérieur alors qu’il n’a pu socialiser le ps et a du le quitter !

                                  faute de mobilisation suffisante et précoce le MES passera et sauf à sortir unilatéralement de l’U.E. (ce qu’il ne veut pas ) ce sera irréversible !


                                   d’accord pour que sarko bombarde la Libye au profit du N.O.M.et la Syrie ,et l’iran ! 

                                   lui au pouvoir ce grand démocrate façon trotskiste interdirait le fn (il l’a réclamé plusieurs fois ) le fn qui respecte le suffrage depuis 40 ans bien que le scrutin magouillitaire et les fronts ripoublicains lui soient défavorables .


                                   dans son débat avec marine il a clairement déclaré qu’en cas de duel ps (mondialiste ) /marine (nationaliste ) ça serait toujours à gauche !il à réitéré dans le 2° non débat !

                                  en disant cela il a rassuré le système comme hollande au gardian !

                                  même en prônant l’abstention le seul risque qu’il prend c’est de faire mourir de rire le système

                                  - il feint de découvrir maintenant que le ps chie sur le pc et fait des courbette a la finance mondialiste (en angleterre )

                                  - le pire ennemi de la vraie gauche qui l’empêche d’arriver au pouvoir ce ne sont pas sarko ou lepen ( au 2° tour melanchon gagnerait contre les 2 )mais la fausse gauche (le ps ) qui est irréformable de l’interieur (chevènement ,mélanchon , bientôt montebourg ) la seule solution est de le faire exploser .

                                  - si mélanchon ne le voit pas c’est qu’il est nul ,aveuglé par son anti fascisme ou que c’est un traitre 


                                  • Sebdu31 Sebdu31 19 avril 2013 12:12

                                    Marine = Hitler

                                    et pourquoi pas ? 

                                    Quand on fait passer les idées des pires conservateurs pour une alternative à l’ultra libéralisme et que l’on habille ses discours de progrès social alors qu’ils sont écrit par fine équipe du club de l’horloge http://fr.wikipedia.org/wiki/Club_de_l’Horloge

                                    Oui cela me rappelle quelque chose ...


                                  • taktak 19 avril 2013 16:05

                                    Mais le FN fait partie intégrante de ce que vous appelez le NOM. 
                                    la droite décomplexée et le Pen sont en train de construire l’UMP’Pen avec le tandem COP PéN

                                    Le FN c’est la continuation sous une forme autoritaire et xénophobe de la politique de la droite. Autoritaire : il suffit de voir la façon dont fonctionne ce parti dans lequel le pouvoir s’hérite et où la moindre divergence est liquidée
                                    Dans la ligne du NOM : car le FN ne remet rien en caus de la remondialisation capitaliste. Bien au contraire. Stygmatiser les travailleurs d’origine étrangère, cela n’est absolument pas remettre en cause le pouvoir des classes capitalistes.


                                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 18 avril 2013 16:10

                                    donc si tout le monde baisse et si sarkozi et la marine montent, c’est la faute a Melenchon ! Si Cahuzac ment, c’est Melenchon, et si ma soeur a eu sa menopause, c’est encore et toujours Melenchon. Quel salopart !

                                    Mais au fait Melenchon : il n’est pas a la gauche de la gauche, il est juste a gauche, tout simplement, et le PS quand a lui est dans une lamentable derive droitiere. Dommage que tu ne notes pas cela, car apparemment tu as quelques decennies de vol, non ?

                                    il est vrai que, en argumentant a partir de sondages d’extreme droite (j’utilise ta semantique, la droite fiduciaire est a l’extreme droite puisqu’elle est a droite du PS, qui lui meme est deja a droite) tu abimes l’ensemble de ton argumentation qui pourtant part d’une vraie remarque : pourquoi la vraie gauche n’attire-t-elle pas plus ? Moi j’aurai une autre theorie, au PC Pierre laurent a le charisme d’une huitre, Poutou a une bonne bouille et rien de plus « bandant », et la pepette qui a remplace Arlette devrait s’habiller guepiere et bas resilles car elle a de bonnes bases mais elle les cache. Donc c’est deja un sacre resultat que Melenchon tiennent autour de 10 a 11%, car cela semble devenir un electorat stable.


                                    • Louna 18 avril 2013 17:48

                                       smiley smiley smiley


                                    • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 18:49

                                      Gérard, mdr !!!!!


                                    • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:49

                                      Bonsoir, Gérard.

                                      « Melenchon : il n’est pas a la gauche de la gauche, il est juste a gauche, tout simplement, et le PS quand a lui est dans une lamentable derive droitiere » écris-tu. Je souscris totalement à cette affirmation.

                                      Quant au sondage, il vaujt ce que valent les sondages, et j’ai la faiblesse de croire qu’ils en sont pas si nuls ni manipulés que cela. Mais il se trouve que celuji-là est particilièrement intéressant car, comme je viens de l’indiquer dans un commentaire ci-dessus, il est presque un copié-collé de la législative partielle de Beauvais en termes de déplacement des voix entre 2012 et 2013. Personnellement, cela m’interpelle d’autant plus que cela avive mes craintes.


                                    • taktak 19 avril 2013 16:09

                                      Et sur le fond Gerard ?

                                      Car j’ai la faiblesse de croire que nos concitoyens savent distinguer la forme du fond. Il suffit de voir la façon dont ils ne se sont pas laisser abuser en 2005 alors que le bourrage de crane méthodique des médias, une communication au petits oignons prenant appuis sur une solide propagande instillés dès l’école par des programmes scolaires vénérant la construction européenne, etc. aurraient du les abuser.

                                      Si le FdG ne montent pas plus haut, c’est qu’il n’arrive pas à dépasser la base électorale des concaincus, de ceux qui de toutes façon n’ont pas d’autre choix que de voter pour lui car il est actuellement la seule force politique de gauche réellement constitué grâce à l’héritage des structures du PCF.


                                    • walden walden 18 avril 2013 16:12

                                      quel charabia amphigourique cet article, l’auteur se croit un conseiller expert en communication,
                                      sur la base d’un sondage visiblement sujet à caution (rejouer une présidentielle, c’est du jamais vu, on aurait pu aussi demander aux gens s’ils votent plutôt Tatcher ou Chavez, tant qu’à faire un sondage sur n’importe quoi, pourquoi s’arrêter en si bon chemin et se limiter aux vivants ? plutôt de Gaulle ou Mitterrand, etc.),
                                      enfin, dans un autre contexte, on aurait dit que ça fait vendre du papier,
                                      par rapport à la stratégie de communication dudit Mélenchon,
                                      le mieux, c’est de l’écouter vous-mêmes (sur son blog) et d’en juger par vous-mêmes
                                      vu que les filtres des médias mainstream sont, eux aussi, sujets à caution


                                      • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:53

                                        Bonsoir, Walden.

                                        Rassurez-vous, je ne me crois expert en rien et je ne m’exprime qu’en tant qu’observateur modeste libre de tout attachement politique ou syndical.

                                        Quant aux sondages, permettez-moi de sourire du procès qui leur est fait en général, et cela par tous les partis, prompts à les cond !maner lorsqu’ils sont défavorables, et à les encenser lorsqu’ils sont favorables.

                                        Celui-là est intéressant car il confirme les constats de la partielle de Beauvais.


                                      • leypanou 18 avril 2013 17:52

                                        @auteur :

                                        Salut Fergus. Il y a comme un raté dans cet article car il se base sur les résultats d’un ...sondage. Or les sondages, pour quelqu’un qui s’y intéresse un tout petit peu, peuvent dire ce que l’on veut bien leur faire dire. Ce petit rappel te rafraichira la mémoire (A Garrigou est l’un des spécialistes des sondages, pas beaucoup apprécié des « baratineurs » sur les chaînes de télévision et de la presse écrite : c’est normal, il dénonce la fumisterie de leurs analyses bidon).

                                        Prenons l’affirmation  : « La raison de ce désintérêt pour le FdG réside à l’évidence dans le comportement et le discours de son chef ». Mais, pour un scientifique comme toi, tu vois bien que cela ne tient pas la route. Comment peux-tu affirmer que LA raison du désintérêt réside A L’EVIDENCE dans le comportement et le discours alors que PRESQUE TOUS LES MEDIACRATES sont ligués contre lui, que la manière dont il est traité n’est pas du tout pareille de celle des autres leaders politiques, qu’il est même confiné par ces mêmes médias au rôle d’adversaire du même niveau de M Le Pen, autrement dit que son programme n’est pas viable. A force d’être asséné de contre-vérités, le peuple qui manque d’analyse politique finit par être convaincu. Des erreurs de stratégie ont certainement été commises par JL Mélenchon, mais je ne pense pas que ce soit dans son comportement ni dans son discours.

                                        Lis un peu cet article sur JL Mélenchon cela te rafraîchira tes idées.


                                        • Fergus Fergus 19 avril 2013 00:58

                                          Bonsoir, Leypanou.

                                          Merci pour ce lien très intéressant que... j’avais déjà lu avec beaucoup d’intérêt.

                                          Oui, la plupart des médias sont ligués contre Mélenchon. Mais je persiste à penser qu’il ne choisit pas le bon angle de riposte en croisant le fer. Une attitude de riposte très ferme mais dénuée d’agressivité manifeste serait à mon avis beaucoup plus efficace.


                                        • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2013 18:53

                                          oui, il y a du désespoir dans sa force oratoire, comme une vison oppressée d’un avenir contre lequel il lutte, une sorte de bataille contre le temps, il faut faire comprendre vite au plus grand nombre la réalité du piège qu’on leur tend ; C’est sa modernité qu’il exprime d’une manière classique.


                                          Je le crois le plus sincère qui soit. Si ce n’était pas le cas , si j’apprenais qu’il a des amis avocats d’affiare qui lui ont ouvert un compte à l’étranger, je n’en parlerai pas une minute de plus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès