• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon jubile

Mélenchon jubile

Tant nombre d’entre eux caressait l’utopie d’une présence au second tour ceci étonne ses plus fervents supporters : au soir des résultats, son sourire en disait plus long que tous ses discours, Jean-Luc Mélenchon semblait très satisfait. Il n’avait rien du candidat déçu tant s’en faut même si l’objectif déclaré : battre le F N n’était pas atteint. Il avait donc de bonnes raisons de l’être lesquelles ?

Sous son masque provocateur Mélenchon, formé à l’école du « vieux » comme il appelait François Mitterrand, a la patience de Goupil. Loin d’être vénère, c’est un réaliste, une de ces bêtes politiques à sang froid qui, tel de Gaule, pensent ce qu’elles disent et dissimulent ce qu’elles pensent. Tribun brillant, certes, mais avant tout homme de calcul, il ne briguait pas la plus haute marche du podium. Bien au contraire il est conscient que l’avenir économique de la France est compromis. Il sait les irréparables erreurs politiques et les dettes accumulées par ceux qui, malgré le mandat d’arbitrer entre les pouvoirs et de garantir les droits de l’homme et du citoyen de 1789 confié par le peuple, se sont mêlés de conduire la politique de la nation au mépris de la constitution et de la souveraineté nationale qu’ils ont sacrifié á l’U.E.

C’est pourquoi, depuis le début de son engagement, son objectif est d’éliminer Sarkozy de la scène politique et de laisser le Parti Socialiste, qu’il connaît bien, perdre pied dans la débâcle économique qui à l’instar de nombreuses nations de l’U.E, gangrène chaque jour un peu plus notre pays. L’après Sarkozy prévu par la Gauche s’annonce particulièrement difficile et les plus clairvoyants de ses sympathisants envisagent l’inévitable chaos social. Grâce à Sarkozy, la situation financière de l’état est au plus bas. Elle ne saurait remonter sans d’énormes sacrifices et la tentative prônée par le PS de favoriser la consommation en libérant le crédit est vouée à l’échec. Ce faux espoir électoral est un leurre de plus pour établir une politique sans avenir qui ne peut éviter la faillite vers laquelle nous nous dirigeons irrémédiablement depuis 1974, une faillite que le quinquennat Sarkozy a rendu imminente. Ces facteurs n’ont pas échappé à l’esprit analytique de Jean-Luc Mélenchon, élève ambitieux du vieux. Il lui reste l’arme de la patience pour agglutiner la déception programmée à son avantage et c’est pourquoi il recommande un vote contre Sarkozy, sans soutenir Hollande et sans vouloir participer sous quelques miettes à un futur gouvernement de gauche.  

Il sait aussi en cas de victoire de la Gauche que les communistes ne s’en laisseront pas conter par les sirènes du Poitou et le bouffi de Tulle. Les législatives ont désormais peu de chance d’aboutir à un raz de marée socialiste à l’Assemblée nationale. La composition du futur Gouvernement est donc bien incertaine et il est probable que Bayrou le gascon fanfaron y apportera son concours, autant de points qui à la longue seront favorables au Front de Gauche pour devenir le recours et le rempart contre un Front National qui, longue vie Jean-Marie, grâce à Sarkozy, pète de santé.

Tandis que Sarkozy justifie sa défaite électorale au lieu de présenter son bilan auprès d’un parterre choisi à Saint-Cyr sur Loire, les afficionados du sans-culotte ne doivent pas être désespérés par les 11% de leur candidat. Qu’ils prennent leur mal en patience, leurs efforts et aspirations seront récompensés. Même s’il est prématuré de prétendre être la clef du second tour, la position de Mélenchon est la pierre angulaire pour édifier un succès à la prochaine présidentielle. Une élection dont l’échéance, compte tenu des perspectives d’avenir, pourrait bien être plus rapprochée que prévue s’il arrivait que le sortant soit réélu à l’aide d’expédients électoraux.  

portrait de K.Marx


Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • volpa volpa 24 avril 2012 13:02

    C’est la méthode Coué dans toute sa splendeur.


    • Loub 24 avril 2012 13:18

      Pas sûr, il suffit de faire un petit calcul :
      Si Hollande est élu, il risque fort de mener une politique classique (essayer de conserver le pouvoir en essayant de mécontenter le moins de gens possibles). Dans ce cas, dans 5 ans, faute de résultats probants, il risque d’être désavoué.

      Un parti risque d’en bénéficier : le FN. Ce sera en effet la démonstration de son discours depuis des années : « UMP ou PS, c’est du pareil au même ».

      Or on voit mal tous les électeurs de gauche se tourner vers le FN. Le calcul de Mélenchon est alors simple : il pense pouvoir récupérer les voix des déçus du Hollandisme aux prochaines échéances.

      Ça ferait un second parti qui bénéficierait d’un mauvais résultat du PS : le Front de Gauche et donc Mélenchon. Sauf si Hollande redresse la situation. Seul l’avenir le dira.


    • latortue latortue 24 avril 2012 13:27

      loub
      c’est pas avec des si qu’on fait de la politique ,
      la vérité c’est que depuis le début Mélenchon a été là pour rabattre les voix, un maximum de voix pour monsieur Hollande et sans conditions aucunes
      comme si il était PROPRIÉTAIRE des voix des électeurs qui ont voté FDG, ce qui est une honte, il aurait du dire ’’merci d’avoir voté pour moi faite ce que vous dictes votre cœur ’’.point, ça cela aurait été digne .pas une consigne totalitaire votez HOLLANDE et sans condition .
      Honte a toi Mélenchon Honte a toi


    • WOLF@

      arretez de crier au loup quand vous voyez du rouge............

      et rejoignez donc les senilo-fascistes...


    • appoline appoline 24 avril 2012 17:32

      @ Tous ensemble,


      Regardez donc la définition du fascisme, mais bon peut-être que vos neurones ne sont aptes à recevoir l’information

    • emile wolf 24 avril 2012 17:45

      Tousensemble

      Les vieux retraités sont implacables....

      Merci du commentaire et de l’invitation. entre gens du même monde sénile, débile, tout est futile !

      Vous les cacochymes et les valétudinaires du FDG saviez-vous que la prétendue pensée de Marx :
      « Une idée devient une force quand elle s’empare des masses » est une erreur de traduction ?

      En allemand, langue originale de cette réponse à Ruge, il ne s’agit pas d’idée mais de théorie. Vous le savez püeut-être pour Marx « théorie » désigne la religion...

      Comme quoi la pensée du cher Karl a été détournée...

      Nous sommes en 1843

      A Ruge, qui souhaitait exclure la politique des Annales franco-allemandes et s’opposait à toute action concrète, selon les principes du communisme, Marx, s’appuyant sur le droit et l’État de Hegel, lui répondait :

      « l’État implique partout une contradiction entre sa détermination idéale et ses conditions réelles. On peut donc déduire de ce conflit de l’État politique avec sa base toute la vérité sociale : comme la religion est le condensé des combats théoriques de l’humanité, l’État politique est le condensé de ses combats pratiques.  » 


    • Prismo Esse Prismo Esse 24 avril 2012 17:59

      Je vous conseil de marcher du pied gauche dans cet article ! Ca porte bonheur.


    • Prismo Esse Prismo Esse 24 avril 2012 17:59

      Je vous conseille de marcher du pied gauche dans cet article ! Ca porte bonheur.


    • captain beefheart 24 avril 2012 18:08

      @TOUSENSEMBLE

      Vos senilo-fascistes sont des gens qui contrairement aux socialistes refusent de jeter des bombes a 300.000 euros/piece sur des gens qui nous n’ont rien fait.
      Vos senilo-fascistes sont des gens qui contrairement aux socialistes demandent le demantelement des reseaux de pedophiles kidnappeurs violeurs et tueurs d’enfant.
      Vos senilo-fascistes sont des gens qui contrairement aux socialistes sont pour la liberte d’expression totale sur internet sauf pour les sites pedophiles. Vos senilo-fascistes sont des gens qui contrairement aux socialistes veulent l’interdiction une fois et pour tout des OGM.(Madame Le Pen l’a dit devant le congres du FNSEA qui n’applaudit pas.)
      Vos senilo-fascistes ,enfin, contrairement aux socialistes aimeraient voir revenir la vie dans nos villages ,la Poste ,le bistro ,l’ecole .


    • emile wolf 24 avril 2012 18:36

      Cher Primate,

      Votre prose c’est la fête aux vrais travailleurs !

      Un je-ne-sais-quoi, votre stature peut-être ? me fait penser à Xavier Bertrand dés que votre drôlerie quitte l’arbre en feuille morte pour se poser humide et pas très fraîche sur le sol de la bassecour.

      Vous comprenez alors pourquoi, le coq, notre emblême, chante en pataugeant dans les logorrhées fourmillant de vers du candidat Sarkozy.


    • Prismo Esse Prismo Esse 24 avril 2012 21:39

      Oui c’est ça, le coq chante au sommet de cet article... 

      « Avec la civilisation se développait l’arrogance de l’homme, il fermait les yeux au fait qu’il était un animal comme les autres. »


    • Loub 24 avril 2012 23:24


      @latortue
      Mon commentaire n’était qu’une hypothèse destinée qu’a apporté un autre éclairage à cet article.

      Ce que vous écrivez n’a pas de fondement (peut être votre propre colère). En tout cas, vous écrivez avec du gras (bref vous criez) et ça ne me donne pas envie de discuter avec vous.


    • Catart Catart 25 avril 2012 11:57

      Mélenchon ne sera pas comme je l’ai dit en final et depuis nous notons une baisse énorme de ses forces et même un abattement moral. Mais le plus grave c’est cette forme d’abandon de ses propres idées avec cet appel au départ « déguisé » pour voter Hollande.
      (les irréductibles ou encartés vont comme d’habitude démocratiquement m’insulter et mentir en disant « mais c’est ce que nous avions décidé depuis le premier jour de campagne »... ??? FAUX il suffit d’écouter et non pas se boucher les oreilles.

      J’avais expliqué ici même la stratégie qui aurait fait de Mélenchon le sauveur immédiat et non pas le petit chef d’un parti qui serait vainqueur dans 10 ans, qui n’est qu’une simple propagande et montre même que Mélenchon a roulé pour Hollande en rameutant les foules.

      Marine Le Pen risque de faire un APPEL AU VOTE BLANC POUR LE 2ème TOUR (je ne suis pas du tout FN) mais elle comprend plus vite et mieux que tous les autres... ??? en effet comme cela elle garde, et ce sera la seule, (hors cirque Sarkolande), toutes ses idées et ne vend rien et ce qui est le plus important, à aucun moment elle fera trahison à ses électeurs si tu vois ce que je veux dire.
      Elle met alors une pression terrible sur nos 2 voyous pour le poste de roi, qui vont s’affoler comme il le font déjà tous les deux mais puissance 10 et pour la suite bon nombre des électeurs « ouvriers employés » qui espéraient avec Mélenchon et étaient venus chez lui pour cela vont repartir pour toujours chez Marine Le Pen car le Peuple concidérera, et je suis désolé à raison, qu’elle est la seule à avoir du courage et la seule à résister contre l’UMPS et tu verras (je l’ai déjà expliqué), que le FdG va redescendre comme un soufflet quand on ouvre la porte.
      Et je rajouterais que si MLP fait un appel au vote blanc c’est elle le grand vainqueur, c’est elle qui aura virer Sarkozy et cela TOUTE SEULE CONTRE TOUS ET SANS TRAHISON et tous les médias en parlerons et mieux toute l’Europe. C’est encore elle qui aura affailit la montée de Hollande sur le trône et toute seule... ??? Et c’est encore elle qui pourra le mieux lutter contre Hollande qui va nous faire la politique de Sarkozy sauce gauche... ??? Je suis encore désolé, mais c’est hallucinant de vouloir lutter contre le FN mais lui donner toutes les carte.

      Bon sang de bonsoir comment ne pas comprendre que si Mélenchon avait dit dimanche soir « nous allons certainement nous ranger vers le vote blanc » puis plus un mot jusqu’au 3 ou 4 Mai... ??? que Hollande devenait tout bleu et qu’il aurait de lui même et en courant annoncé des mesures venant du programme de Mélenchon. Exemple un peu plus que 2€ d’augmentation du SMIC... ??? puis le 3 ou 4 Mai OUI dire il faut battre Sarkozy avec le pourquoi du comment.

      Ce n’est pas pousser hollande le deuxième round mais virer Hollande l’homme sans parole, et une claque dans le dos ne suffira pas, un coup de pied dans le c** serait mieux...

      http://www.indigne-je-propose.fr/


    • Pandy Pandy 24 avril 2012 13:21

      Oui, enfin pas certaine qu’il jubile tant que ça :
      >
      http://www.youtube.com/watch?v=sLVLvwhjZcc
      ¨


      • al.terre.natif 24 avril 2012 13:45

        super le vieux fake


      • nicolas_d nicolas_d 24 avril 2012 17:03

        Exact...
        Tout un article sur une analyse d’un « sourire qui en dit long »... Déjà exercice délicat...
        Et même pas une photo de ce fameux sourire !


      • appoline appoline 24 avril 2012 17:33

        Il n’a vraiment pas de quoi jubiler avec la déculottée qu’il a prise, il vaut mieux faire profil bas.


      • Prismo Esse Prismo Esse 24 avril 2012 17:56

        Pandy, Panda...

        Ce montage complétement raté est ridicule, et totalement contre-productif.

        Merci a vous.


      • Ronald Thatcher rienafoutiste 24 avril 2012 13:37

        l’apparatchik ceausescu jubile dans son kolkhoze en attendant la mort de la démocratie à la française, dites-vous, espérant fédérer les révoltés et les indignés dans une Terreur 2.0 ?

        y’en a qu’on de l’espoir à revendre, faudra déjà me passer sur le rable ainsi que quelques autres, qu’il retourne faire des mickeys sur les bancs du sénat l’imposteur aux poches pleines.


        • kingfausto kingfausto 24 avril 2012 15:52

          Brillante analyse ! En voilà un qui a déjà son fusil de chargé sous l’oreillet ! Repos !


        • Prismo Esse Prismo Esse 24 avril 2012 18:13

          Cet « apparatchik » comme tu dis n’est plus au PS depuis plus de 3 ans et n’est plus sénateur depuis presque 4 ans. Au fait, l’Union Soviétique n’existe plus depuis 20 ans... S’il avait voulu faire une carrière d’opportuniste, il s’y serait sans nul doute prix autrement !

          Tu étais ou pendant tous ce temps ?

          La terreur après la révolution qui te permet d’exprimer ton opinion sans finir au goulag a fait quelques dizaines de milliers de morts des deux cotés c’est vrai et c’est déplorable. Tu pourrais peut être ajouter que tous les génocides provoqués par le capital ont fait des centaines de millions morts, eux...


        • simir simir 25 avril 2012 09:16

          Au sujet de « l’apparatchik Ceaucescu » quelques nouvelles de Roumanie :

          Selon le dernier sondage réalisé par l’institut roumain en etudes sociales (7/10/11) une écrasante majorite de la population se révèle déçue, mécontente et inquiète. 86% des personnes affirment qu’il est difficile d’accéder à une vie descente 
          Les principales préoccupation sont la corruption,le manque d’argent, le chômage et l’insuffisance des services de santé
          58% considèrent que la situation économique est pire qu’en 1989.
          73% conseillent aux jeunes d’aller trouver un travail à l’étranger
          9 sur 10 déclarent que presque tous les riches de Roumanie ont construit leur fortune illégalement
          Après 22 ans de régime capitaliste is vont pleurer sur la tombe de Ceaucescu

        • al.terre.natif 24 avril 2012 13:41

          La politique se résume à des calculs pour prendre et garder le pouvoir. Croire aux élections « pestilentielles » (Coluche) reviens à croire au loto et à la chance qui permettrait de s’abstraire des problèmes liés à l’argent.

          Toutes ces agitations temporaires sûr qui sera le nouveau « roi des cons » (Renaud) permettent dans la continuité du règne précédent, d’oublier tous les vrais combats qu’il nous faut mener ... pour simplement que nos enfants et leurs enfants puissent encore vivre dans le beau pays qui est le notre.

          Calcul encore, calcul toujours ! Le pouvoir que nous avons chacun n’est pas dans la représentation de nos idées en politique. Le vrai pouvoir, c’est celui d’agir personnellement et petit à petit vers le monde que l’on désire, auquel on aspire. Arrêtons donc de brasser le vent qui viens d’en haut.

          Et quel intérêt d’un média « citoyen », si c’est pour y prolonger les débats martelés par le 4ème pouvoir, celui des médias et leur insistance permanente à nous déconcentrer des sujets vraiment importants ! Alors Mélenchon s’est pris une veste ? Oui ? Non ? Peut-être ?

          Pour moi, celui qui s’est pris la plus grosse veste, c’est le peuple, vous et moi. Et la prochaine sera identique ! ne l’attendons pas pour nous bouger et faire avancer les choses dans le bon sens ! (le tout est de retrouver ce bon sens qui nous fait cruellement défaut aujourd’hui ...)

          Qui est gagnant au soir du 1er tour ? La finance et les intérêts des grands capitaux. Nous, ben on a tous perdus ! Qu’on ait voté Hollande / Sarko en y croyant, MLP, Mélenchon ou les autres ... de toute manière, nous avons perdus une occasion de reprendre le pouvoir en tant que peuple. Heureusement, ce n’est pas que tous les 5 ans que cette occasion se présente, c’est tous les jours que chacun peut faire avancer un peu ses idées dans la bonne direction.

          Continuons !!


          • Romain Desbois 24 avril 2012 17:39

            « c’est tous les jours que chacun peut faire avancer un peu ses idées dans la bonne direction. »

            Ou vous avez raison mais c’est plus facile quand on met au pouvoir quelqu’un qui va dans le même sens.


          • INsoMnia insomnia 24 avril 2012 23:21

            @ al.terre.natif

            « Pour moi, celui qui s’est pris la plus grosse veste, c’est le peuple, vous et moi »
            Rien à redire excellent !

            Cdt

            PS : Et dire que certains croient encore en quelque chose ! smiley


          • bobbygre bobbygre 25 avril 2012 12:46

            Ouch, ça fait mal mais....
            Un bon coup de pied dans nos cerveaux.


          • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 24 avril 2012 13:42

            Qu’ils viennent tous ceux qui n’ont ni coeur ni flamme,
            Qui boîtent de l’honneur et qui louchent de l’âme ;
            Oui, leur soleil se lève et leur messie est né.
            C’est décrété, c’est fait, et la France est sauvée !

            L’histoire a pour égout des temps comme les nôtres ;
            Et c’est là que la table est mise pour vous autres.
            C’est là, sur cette nappe où, joyeux, vous mangez,
            Qu’on voit, tandis qu’ailleurs, nus et de fers chargés,

            Agonisent, sereins, calmes, le front sévère,
            Socrate à l’Agora, Jésus-Christ au Calvaire,
            Colomb dans son cachot, Jean Hus sur son bûcher,
            Et que l’Humanité pleure et n’ose approcher.

            (V. Hugo, dans je ne sais plus quel recueil.)


            • paul 24 avril 2012 14:54

              V.Hugo . Recueil : Les Châtiments, III , ( 1853 )


              • Scual 24 avril 2012 15:53

                Franchement pour moi Sarkozy est quasiment assuré d’être réélu.

                Je sais pas comment on peut croire le contraire et pourtant tout le monde le donne perdant.

                Moi quand j’additionne les voix de gauche j’arrive pas à 50% alors que quand j’additionne les voix de droit ça dépasse allègrement ce chiffre.

                Qui peut penser une seule seconde que les électeurs du Modem, ex UDF, n’iront pas majoritairement voter UMP ? Rien que la moitié d’entre eux et c’est plié avec de la marge. Qui peut penser que les électeurs FN n’iront pas voter Sarko alors que le PS veut donner le droit de vote aux étrangers ?

                Faut se réveiller les gars, il n’y a que très très très peu de chances que Sarko ne soit pas réélu. il nous manque au moins 3 ou 4 points, c’est pratiquement déjà plié.

                Si Sarko passe, le FdG aura peut-être incroyablement réussi ses objectifs au premier tour, mais il aura échoué dans son objectif principal au deuxième, faire battre Sarkozy.

                Cette élection est une élection à 3 tours. Pour l’instant je ne cesse de crier la vérité, le premier tour a été une réussite éclatante pour le FdG. Par contre désolé mais c’est extrèmement mal parti pour le deuxième.


                • Annie 24 avril 2012 15:57

                  Il n’y aura pas un report de toutes les voix du FN sur Sarkozy. C’est ce qui fera la différence.


                • Scual 24 avril 2012 16:19

                  A bon ? ça serait donc la première fois dans toute l’histoire du FN sauf en 2002 ?

                  Vous ne m’en voudrez pas de ne pas vous croire un seul instant. Si 5% des FN ne vont pas voter Sarko, ça sera déja incroyable.


                • Annie 24 avril 2012 16:32

                  Ce n’est pas une profession de foi. Mais cela dépendra des votes de protestation et non d’adhésion. Si des gens de gauche ont voté pour MLP, ils ne se reporteront pas sur Sarkozy. Soit sur Hollande, soit ils s’abstiendront.


                • lesp78 24 avril 2012 16:57

                  L’intérêt de la Le Pen est de faire éclater l’UMP pour provoquer une recomposition de la droite en 2 pôles : un de centre-droit et l’autre alliant son parti pourri et la droite « populaire ».

                  Elle va donc appeler le 1er mai à l’abstention parce que UMPS bla bla et beaucoup de ses électeurs vont la suivre.

                  La seule inconnue de cette tactique est le résultat de la drague de Sarko pendant ces 15 jours. Il a commencé fort avec son 1er mai pétainiste. Si ça continue, de nombreuses petites cervelles vont tout de même voter pour le nain.

                  A voir...


                • Bulgroz 24 avril 2012 16:06

                  Désolé de vous le dire sans détours, électeurs de Sarkozy , vous faites partie des gens du passé.

                  Aujourd’hui, nous sommes avec Mélenchon, et nous leur apprendrons que le suffrage universel n’est pas la valeur suprême. C’est dans la rue que nous établirons le communisme triomphant et radieux qui va illuminer le monde, oui, nous rêvons à la dictature du prolétariat, qui doit être, selon le mot de Lénine, « un million de fois plus démocratique que n’importe quelle démocratie bourgeoise ». (sic)


                  • emile wolf 24 avril 2012 16:27

                    Bonjour Bulgroz,

                    J’adore votre humour et votre franc-parler.
                    Ne vous avais pas croisé depuis longtemps.

                    Comment allez-vous ?


                  • PUCK 24 avril 2012 17:06

                    Bonjour ,Bulgroz . Si c’est du 2ème degré ,il est extra . Je ne peux croire que c’est du 1er degré .


                  • Bulgroz 24 avril 2012 16:18

                    Hollande est comparé à un « Pudding au Caramel (wobbly caramel ) » par le New YorkTimes du 13 Avril.

                    http://www.nytimes.com/2012/04/15/magazine/the-soft-middle-of-francois-hollande.html?_r=1

                    Le journal U.S., The New York Times, plutôt classé à gauche de l’échiquier politique américain, a publié un article sur François Hollande. Comparé à un « pudding au caramel », le candidat socialiste est décrit comme « un personnage politique de se...conde zone » dénué de charisme. Si les journalistes français étaient aussi lucides...

                    Le journaliste commence par dresser un portrait au vitriol de François Hollande « malgré un régime de pré-campagne », il « a l’air légèrement négligé » et ne fait toujours pas le poids. Reprenant la phrase de Martine Aubry, l’article explique qu’au sein même de son camp politique, Hollande est considéré comme une « couille molle ».

                    Le très sérieux New York Times revient ensuite sur le bilan politique ridicule de Hollande. Présent à l’élection grâce au prétendu viol de DSK, Hollande s’était même fait doubler par sa propre femme pour la course à la candidature de 2007. Homme politique depuis des décennies, Hollande « n’a jamais était responsable du moindre portefeuille ministériel », ce qui en fait un amateur. Pour le journaliste américain, il a uniquement ses chances grâce à la sarkophobie française. Hollande « n’a pas le cran » pour être un sérieux président.

                    Le New York Times poursuit en précisant que le bilan politique d’Hollande est affligeant, qu’il a un charisme d’andouillette, et ajoute qu’il n’y a pas un seul journaliste français pour soulever les évidences qui sautent à l’esprit du premier observateur objectif. Tout le monde sait que François Hollande n’est pas au niveau. Il n’est pas capable de prendre une décision, de dire, non, il n’a aucun charisme. Tout le monde sait également qu’il n’a aucune expérience politique, qu’il est incompétent sur les dossiers (pourquoi ni Mitterrand ni Jospin ne lui ont confié de ministère ?).

                    Pourtant, nos journalistes font comme si de rien n’était, n’interrogent pas le PS sur l’inexpérience de son dirigeant et sur ses échecs à répétition. Pourquoi Sarkozy est-il interrogé en permanence sur son bilan et François Hollande jamais ? Pourquoi nos journalistes font-ils semblant de ne pas voir ce qui saute aux yeux de tous les observateurs étrangers ?


                    • simir simir 25 avril 2012 09:27

                      C’est quoi le charisme de Sarkosy ?? Ses tics, ses haussements d’épaules, ses grimaces qui font le bonheur de tous les humoristes ? 

                      Vous l’avez vu marcher ? On dirait un canard. Et de plus complexé par sa petite taille.
                      Giscard lui avait su se corriger des bruits de bouchon que l’on enlève d’une bouteille et qu’il faisait en parlant mais lui Sarko non. Rien. Il en est incapable.
                      Un charisme de clown mais vous me direz c’est du charisme quand même. 
                      pour moi vaut mieux ne pas en avoir 

                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 avril 2012 09:31

                      Un peu mieux que le charisme du pict  Pépé Staline , qui lui avec ses 

                      charismes et autre tanks a fait combien de morts ? 

                      Parlez nous de la taille du charisme de pépé Staline , le bon petit père 
                      du peules ....

                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 avril 2012 09:34

                       Ca parle de Staline là ici , regardez bien 


                      Par un jeu patient d’intrigues souterraines et d’alliances successives avec les diverses factions du parti unique bolchevik, et en s’appuyant sur la toute-puissante police politique et sur la bureaucratisation croissante du régime, il imposa progressivement un pouvoir personnel absolu et transforma l’URSS en un régime de type totalitaire dont le culte obligatoire rendu à sa propre personne fut un des traits les plus marquants. 

                    • Romain Desbois 24 avril 2012 16:28

                      Emile

                      Respectez les gens et ne parlez pas en leur nom.

                      Pour quoi traiter Hollande de bouffi ?
                      Pourquoi prêter à Mélenchon des idées qu’il n’a jamais exprimées bien au contraire ?

                      Ce sont des gens comme vous qui pourrissent la démocratie et la mettent en danger.


                      • emile wolf 24 avril 2012 17:05

                        Romain,

                        La vérité n’est peut-être pas toujours flatteuse mais les faits sont têtus.

                        F.Hollande est, malgré son régime, un personnage gonflé de manière disgracieuse. Ceci n’est pas un manque de respect., tout au plus une taquinerie qui s’oppose à la légèreté du tulle. Je n’oblige pas Valérie Trierweiler à penser la même chose.
                         
                        Ceci est un article d’opinion qui n’a pas la prétention de parler au nom de Mélenchon, mais exprime mon analyse. Je ne saisis pas en quoi elle manque de respect à quiconque. Je n’ai pas prétendu que Mélenchon avait exprimé ces idées. Bien au contraire j’ai écrit que , tel de Gaule, il pensait ce qu’il dit et dissimulait ce qu’il pense...

                        Je ne comprends pas votre reproche.

                        Si l’un de nous deux pourrit la démocratie et la met en danger : C’est vous Romain ! Votre commentaire sent l’inquisition et la censure.
                        Votre définition de la démocratie n’est pas celle qu’Evelyn Beatrice Hall attribuait à Voltaire :.

                        "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire. »


                      • Romain Desbois 24 avril 2012 17:36

                        Emile

                        Juger un homme sur son physique n’est pas digne d’un homme de gauche ni d’un démocrate.

                        « Il sait les irréparables erreurs politiques et les dettes accumulées par ceux qui, »

                        Il n’a cessé de dire le contraire pendant la campagne. C’est à croire que vous ne l’avez pas écouté et que vous le suivez avec des œillères de l’idéologie. Vous tendez le bâton à nos adversaires.

                        « C’est pourquoi, depuis le début de son engagement, son objectif est d’éliminer Sarkozy de la scène politique et de laisser le Parti Socialiste, qu’il connaît bien, perdre pied dans la débâcle économique qui à l’instar de nombreuses nations de l’U.E, gangrène chaque jour un peu plus notre pays. L’après Sarkozy prévu par la Gauche s’annonce particulièrement difficile et les plus clairvoyants de ses sympathisants envisagent l’inévitable chaos social. Grâce à Sarkozy, la situation financière de l’état est au plus bas. Elle ne saurait remonter sans d’énormes sacrifices et la tentative prônée par le PS de favoriser la consommation en libérant le crédit est vouée à l’échec. Ce faux espoir électoral est un leurre de plus pour établir une politique sans avenir qui ne peut éviter la faillite vers laquelle nous nous dirigeons irrémédiablement depuis 1974, une faillite que le quinquennat Sarkozy a rendu imminente. »

                        Mélenchon n’a cessé d’expliquer brillamment le contraire.

                        « Ces facteurs n’ont pas échappé à l’esprit analytique de Jean-Luc Mélenchon, élève ambitieux du vieux. Il lui reste l’arme de la patience pour agglutiner la déception programmée à son avantage et c’est pourquoi il recommande un vote contre Sarkozy, sans soutenir Hollande et sans vouloir participer sous quelques miettes à un futur gouvernement de gauche.  »

                        Mélenchon n’a cessé d’expliquer qu’au deuxième tour , il vote pour le plus à gauche ; ce qui est logique. Pourquoi aller chercher d’autres explications ou stratégie ?

                        En voulant le défendre vous le desservez.

                        Inutile de sortir des phrases grandiloquentes, je suis certainement plus voltairien et plus démocrate que vous et n’ai pas besoin d’insulter mes adversaires pour défendre mes idées.


                      • emile wolf 24 avril 2012 18:13

                        Cher Romain Plus,

                        Relisez donc malgré votre déplaisir, cher démocrate et voltairien...

                        N’ai-je pas écrit que J-L. Mélenchon dissmulait ce qu’il pense ? Ce qu’il dit est pensé et débouche sur une réhorique ce qu’il pense lui permet d’établir une stratégie.

                        Mélenchon n’a pas besoin de moi pour le défendre, mais de votes pour avancer.

                        Exemple dans une émission « paroles de candidat », je crois, Mélenchon répond à la question Comment financez-vous votre programme ?
                        Avec les 195 milliards de subventions et niches que j’économise. et les impôts que je lève.

                        Puis il énumère les différents postes, je prends note, au bout de l’énumération le total réunit 145 milliards...Il en manque 50 !...

                        Je ne vous dit pas ma surprise...

                        J’ajoute que ce n’est pas le seul « trou » de ses propos. Ceci dit Melenchon est le seul qui ne roule pas pour un Président souverain. Le seul qui veuille virer ce principe devenu une tradition qui, il oublie hélas de le dire, viole la constitution. Le mandat du suffrage universel étant celui d’arbitre entre les pouvoirs et non de chef de Gouvernement..

                        Je suis choqué que le démocrate que vous prétendez être n’ait jamais remarqué cette incohérence dans l’action de nos ex-présidents. Je suis étonné que vous soyez pour le principe de la muselière si vous avez l’impression que les idées que vous prétendez défendre vous semblent déformées.... Chacun a sa sensibilité et sa lecture des choses... 


                      • mbdx33 mbdx33 24 avril 2012 18:23

                        Pour 50 Milliards

                        Ok c’est vrai,

                        Il ne vous est pas venu à l’esprit qu’il ait pu se tromper . Non ?

                        Vous vouliez le détail ? Allez sur le site de qui vous savez. C’est public.


                      • Kalla 24 avril 2012 18:51

                        Bonjour,

                        Voici le chiffrage du programme du FDG :

                        http://www.placeaupeuple2012.fr/vous-voulez-des-chiffres-en-voila/


                      • Romain Desbois 24 avril 2012 19:32

                        Emile
                         "Je suis choqué que le démocrate que vous prétendez être n’ait jamais remarqué cette incohérence dans l’action de nos ex-présidents. Je suis étonné que vous soyez pour le principe de la muselière si vous avez l’impression que les idées que vous prétendez défendre vous semblent déformées.... Chacun a sa sensibilité et sa lecture des choses... "

                         ??? Où ai-je parlé de cela ? Vous répondez à côté et en plus vous insinuez à mon encontre des intentions malveillantes que je n’ai pas ( muselière).

                        Vous donnez dans la diffamation maintenant.


                      • emile wolf 24 avril 2012 22:02

                        Cher Romain,

                        Les lecteurs apprécieront s’il y a diffamation ou non .

                        Pour mémoire la diffamation est :

                        l’allégation ou l’imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne à laquelle le fait est imputé.

                        Mes propos sont :

                        Je suis choqué que le démocrate que vous prétendez être n’ait jamais remarqué cette incohérence dans l’action de nos ex-présidents. Je suis étonné que vous soyez pour le principe de la muselière si vous avez l’impression que les idées que vous prétendez défendre vous semblent déformées....

                        La premiére proposition constate que vous ne vous êtes pas soucié de la teneur et des limites du mandat confié par le suffrage universel au Président de la République : Vous ne vous êtes pas étonné que les candidats présentent un programme ou soient les représentants d’un parti. 
                        L’ignorance n’est pas infamante elle est seulement regrettable. Je le déplore et ne vous diffame pas.

                        Ensuite, la seconde propostion concerne votre première intervention qui consistait à me qualifier de pourrisseur de démocratie en me reprochant de ne pas respecter les gens et de leur prêter des idées qu’ils n’ont pas exprimées. Une tentative peu démocratique de me faire taire que je dénonce. Je n’ai aucun cours d’instruction civique à recevoir de vous.  

                        Si l’un de nous insulte l’autre lequel ? Le prétendu pourrisseur de démocratie ou celui qui interdit la diffusion d’une opinion et ne respecte la liberté d’expression ?

                        En quoi le fait que vous ne soyez pas démocrate que je constate est-il infamant ? Vous me reprochez d’être indigne. Je ne le conteste pas et ne le considère pas comme infamant... Votre opinion est si peu fondée qu’elle m’indiffère.

                        De vous à moi, cette querelle stérile nous éloigne du sujet. Elle ne fait avancer ni la démocratie ni le futur de la France.

                        Ayez enfin l’obligeance de ne pas confondre l’expression d’une opinion avec l’ambassade d’un candidat. Je ne suis le représentant officiel de quiconque. Je ne parle pas au nom d’un autre comme vous l’affirmez et signe mes écrits que vous les jugiez grandiloquents ou non..

                        Bonne soirée. 


                      • Romain Desbois 24 avril 2012 22:41

                        Vous me faîtes un procès d’intention sur des sujets sur lesquels je ne me suis pas exprimés sous votre article.

                        Pensez à la place des gens semble être votre spécialité et leur prêter des opinions est un poison qui tue la démocratie.


                      • emile wolf 24 avril 2012 22:52

                        Romain

                        J’admire l’art consommé que vous avez de retourner en votre faveur les intentions, que dis-je les faits que vous prêtez aux autres.... Je pourris la démocratie et je vous prête de mauvaises intentions. Je ne vous prête rien du tout, mes moyens ne me le permettent pas... En revanche je vous laisse le dernier mot, je vous fuis... 


                      • agent orange agent orange 24 avril 2012 16:52

                        ... l’esprit analytique de Jean-Luc Mélenchon...

                        L"auteur, vous en avez d’autres comme ça ?


                        • lesp78 24 avril 2012 17:00

                          C’est pas parce que ça vous est passé au-dessus que c’est faux...

                          Vous devez être plus sensible aux analyses genre 3millions de chômeurs = 3millions d’immigrés ou autres débilités non ?


                        • agent orange agent orange 24 avril 2012 17:13

                          Question débilité, j’ai surtout été très sensible à l’argument de Mélenchon, qui pour justifier son vote en faveur d’une zone d’exclusion aérienne en Libye, comparait les rebelles anti Kadhafi aux républicains anti franquistes en 1936.


                        • lesp78 24 avril 2012 17:22

                          Et ben je vais vous surprendre, mais je suis d’accord sur ce point !
                          Comme quoi tout arrive !

                          Après faut pas non plus déconner, tout le monde au Front de Gauche est bien content d’avoir eu un candidat qui nous a redonné des couleurs.
                          « Ni César ni tribun », nous sommes tous conscients que c’est de notre force collective que viendra la révolution citoyenne et non pas d’un seul homme. J’espère que les législatives seront l’occasion de voir aussi d’autres ganaches...


                        • Claudec Claudec 24 avril 2012 17:07

                          Y a pourtant pas de quoi jubiler. C’est tout de même lui le premier couillonné de l’histoire. Il a brassé beaucoup de vent et raconté pas mal de salades pour pas grand chose.


                          • Romain Desbois 24 avril 2012 17:36

                            Quelles salades ?


                          • aixip 24 avril 2012 17:54

                            Que de supputations ! que de torsions !
                            Machiavel dîne chez Machiavel !
                            N’attendez à demain ,cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie"
                            En 2017 et pourquoi pas en 2022
                            Il ne faut pas confondre bien -être des peuples et arrivisme personnel !
                            Si JLM a la tentation de se la jouer perso avec des couillons qui emboîtent le pas O.K. c’est faisable mais sans moi.
                            R.A.


                            • Aiane Aiane 24 avril 2012 18:07

                              Si vous avez bien écouté les discours de Mélenchon, il a prévenu : le temps du Front de Gauche viendra... le plus tôt serait le mieux, mais le temps viendra de toute façon.

                              Ailleurs, dans une interview, il précisait que : au plus tard dans 10 ans, le Front de Gauche sera au pouvoir.
                              Alors, je crois que l’auteur de l’article a raison : Mélenchon n’est pas un doux rêveur et connaît bien et la politique et le peuple français.

                              • Acid World Acid World 24 avril 2012 21:51

                                Cher Cool Mel, on aura beau verrouiller l’immigration légale en France, si les inégalités autour de la Méditerranée ne sont pas résolues, rien n’arrêtera nos voisins arabes, pas même ce vieux Charles à Poitiers.


                                La France persiste, sous l’impulsion de l’UMPS, à faire de l’Afrique son terrain de colonisation économique. La Libye a essayé de s’en émanciper : regardez où elle en est. La meilleure aide au développement à leur apporter serait de laisser leur économie vivre et d’annuler leur dette.

                                Idem pour la France, en utilisant l’argent récupérer pour mettre fin aux cités ghettos et avoir enfin une éducation et une police qui tiennent debout. De la mixité sociale, de la solidarité, de la discipline. Et pas ce consumérisme qui nous rend décadents et avides, et dont les « racailles » sont les produits dérivés, vénérant l’argent facile. Je suis persuadé que FN et gauche radicale ont chacun une partie des bonnes réponses. Mais pitié, arrêtons avec le choc des civilisations et l’ingérence pro-américaine chez nos frères musulmans...

                                • MYOSOTIS 25 avril 2012 08:34

                                  D’accord avec vous Emile Wolf : Jean-Luc Mélenchon rayonne quand on regarde la vidéo à son entrée en scène ! il n’a pas la mine défaite de ceux qui pensent qu’ils n’ont pas atteint leurs objectifs, bien au contraire et c’est pourtant une sympathisante qui a adhéré à son programme qui vous dit çà !

                                  J’ai voté pour Mélenchon sans aucune hésitation, même si je n’étais pas d’accord avec ses débordements pro-immigrationistes et son emballement pour le multiculturalisme parce que les valeurs de partage des richesses et le contenu philosophique de son programme ont résonné en moi (je suis une idéaliste) ! Donc je n’étais pas tout à fait dupe de la limite de son ambition (connaissant son aversion pour la mise sur la place publique de sa vie privée) même si à un moment, je me suis laissée débordée par mon enthousiasme à me mettre à croire qu’il aurait pu être au second tour, malgré lui !

                                  Je ne regrette pas mon choix : abstentionniste une bonne partie de ma vie, par refus d’entrer dans le moule, si je décide de mettre un bulletin dans l’urne, cela ne peut qu’être que d’une manière enthousiaste et sur ce point il m’a enthousiasmée par la flamboyance de ses discours et sa grande intelligence.
                                  En ces temps de médiocrité culturelle affichée en tout domaine, Mélenchon a su booster les neurones de ceux qui l’ont écouté, c’est déjà ça de gagné pour l’humanité !

                                  Puisque de toute façon, aucun homme politique ne peut être totalement sincère ni totalement impliqué pour le bien être du peuple (il pense aussi forcément à sa poire), autant voter pour celui qui me faisait le plus vibrer intellectuellement et humainement ! après notre sort, c’est à nous, peuple de France, de le prendre en main mais c’est bien aussi d’avoir une direction et le Front de Gauche en est une de premier ordre !

                                  Les 11 % qui ont adhéré ne vont pas disparaitre dans la nature au lendemain des élections et c’est là que nous allons grandir tout ensemble et oeuvrer pour une société plus humaniste et respectueuse d’autrui !

                                  Probable donc que je suive les consignes de vote contre Sarkozy, dont je souhaite la chute au plus haut point !


                                  • emile wolf 25 avril 2012 09:13

                                    Bonjour Myosotis

                                    Merci de partager cette analyse. Permettez-moi d’ajouter à votre fascination pour J-L. Mélenchon qu’il possède cette qualité que ne montrent pas les candidats du second tour : il ne prostitue pas ses électeurs...

                                    Quand j’entends Sarkozy et Hollande découvrir soudain qu’ils ne peuvent ignorer les 18% de sympathisants lepéniste et les courtisent bassement, j’ai honte pour LE PEN.

                                    Ces messieurs, qui outrepassent les limites constitutionnelles du mandat présidentiel tentent d’acheter avec un préservatif une clientèle lepéniste, en sacrifiant ou réduisant et reportant le vote des étrangers, comme si ces compatriotes du FN étaient des prostituées atteintes de vérole à qui on fait la charité pour les jeter après l’élection.

                                    Cette campagne où pour usurper le pouvoir, deux hommes, impuissants à résoudre la situation critique du pays, s’affrontent en méprisant le corps électoral est misérable.


                                    • mortelune mortelune 25 avril 2012 12:29

                                      « Le bon, la brute et le truand »

                                      Le bon = Melenchon
                                      La brute = M Lepen
                                      Le truand = Sarkozy
                                      Voilà comment je résume l’affaire.
                                      Je ne dis rien sur Hollande, il est trop invisible pour en dire quelque chose. Je voterai pourtant pour Hollande pour mettre dehors Sarkozy. J’en ai raz le bol qu’il me fasse les poches. 

                                      • tchoo 27 avril 2012 01:11

                                        Je relève une erreur ô combien gênante
                                        Bayrou gascon fanfaron, que nenni

                                        Béarnais, perdiù

                                        ne cnfondez jamais un béarnais avec un gascon, où il vous en cuira si vous passez par là bas

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès