• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon : l’homme qui fera gagner la gauche !

Mélenchon : l’homme qui fera gagner la gauche !

Que n’a-t-on pas dit et écrit sur la forte progression du Front de Gauche ces 3 dernières semaines ! La thèse en vogue était, bien entendue, celle de l’affaiblissement du PS avec le risque de plus en plus élevé d’une défaite de la gauche. Comment ? Par le phénomène bien connu des vases communicants :

les intentions de vote qui se concentrent sur Jean-Luc Mélenchon génèrent une déperdition des intentions de vote en faveur de François Hollande,

les électeurs modérés, effrayés par la poussée du Front de Gauche et une possible radicalisation du PS se retourneront vers l’autre François, le Bayrou, au premier tour,

et finalement, ces électeurs modérés confirmeront leur rejet d’une gauche radicale au deuxième tour en votant Sarkozy.

En clair, le scénario anti-Front de Gauche s’est parfaitement organisé ces 3 dernières semaines, scénario imaginé par toute la presse conservatrice mais également par le PS lui même, qui est tombé dans le piège tendu par Sarkozy en personne les deux pieds joints. Aussi, les appels au vote “efficace” n’ont alors pas cessé de se multiplier de toutes parts, même de celle qui voulait incarner la vraie gauche lors des primaires du PS, sa première secrétaire, qui avait ces mots insultants à propos de Jean-Luc Mélenchon pas plus tard qu’hier soir dans le “Grand Journal” de Canal plus et en ch’ti s’il vous plaît :” Melenchon c’est un grand diseux mais un petit faiseux”.

Sauf que le peuple, lui, raisonne bien plus qu’il n’insulte. Sauf que le peuple,lui, veut une gauche forte bien plus qu’un centre mou ou qu’une droite dure. Et depuis plusieurs semaines il confirme son désir de gauche véritable en faisant progresser le Front de Gauche et à travers lui la gauche toute entière.

Vous ne nous croyez pas ? Alors A gauche pour de vrai ! nous allons vous le démontrer.

Le dernier sondage CSA réalisé les 2 et 3 avril est intéressant à plusieurs titres. D’abord, il confirme que Jean-Luc Mélenchon est bien le troisième homme avec 15% des intentions de vote. Sa progression est de 2,5 points ce qui relègue à présent le F Haine assez loin et totalement en perte de vitesse. Aussi, la théorie des vases communicants devrait nous donner une baisse de 2,5 points de François Hollande. Or, ce n’est pas du tout ce qui se passe. Ce dernier progresse de trois points atteignant 29% d’intentions de vote favorables au premier tour.

La théorie du Front de Gauche qui progresse au profit d’un PS qui s’écroule s’effondre donc totalement.

Dès lors, comment expliquer la progression de Mélenchon et celle de Hollande ?L’institut CSA donne la réponse en battant en brèche les idées reçues sur le vote utile et efficace :

La première victime des appels au vote utile adressés par l’équipe de François Hollande écrit l’institut est le vote en faveur de François Bayrou, qui passe de 12,5% à 10% seulement. Désormais en cinquième position, le candidat centriste voit nombre de ses électeurs potentiels aller au secours du vote anti-Sarkozy le plus puissant. Ceci est attesté par plusieurs indices, par exemple le fait que la part des électeurs de François Bayrou de 2007 qui choisissent aujourd’hui François Hollande dès le premier tour a progressé en une semaine de 22 points. En clair, les principaux renforts du PS proviennent des électeurs Modem qui ne semblent pas du tout effrayés par la forte poussée du Front de Gauche. Leur obsession première est d’éliminer Sarkozy et on va pas les en blâmer à Gauche pour de vrai !! 

CSA poursuit ses explications :le vote Mélenchon…suscite l’intérêt de personnes qui se tenaient en lisière du jeu politique, comme le montre la progression de 11points des intentions de vote parmi celles s’étant abstenues ou ayant voté blanc au premier tour de 2007. Donc, le Front de Gauche ramène à la politique des citoyens qui l’avaient déserté, redonne au peuple l’envie de s’impliquer et de prendre la place qu’il mérite. Il ne “pique en rien” les électeurs du parti social libéral !

Puis l’institut a la bonne idée d’additionner toutes les voix de gauche. Et cette addition donne à lire un chiffre qui non seulement redonne un teint bien rouge à la gauche toute entière mais qui va surtout inquiéter Sarkozy, ses sbires et ses 32 ridicules mesurettes. Ce sont 47% des Français qui s’apprêtent à voter à gauche dès le 22 avril. Ils n’étaient que 39% en 2002 et plus que 37% en 2007.

Non seulement Jean-Luc Mélenchon réussit à renforcer la gauche forte, celle qui s’assume, en faisant revenir dans son giron des citoyens qui l’avaient quitté car déçus par la dérive sociale libérale du PS de ces 10 dernières années, mais en ciblant clairement la droite et son chien de garde le F Haine, il n’affaiblit pas le potentiel global de la gauche, mieux il le fait fortement progresser !

Il est désormais grand temps pour le PS de se remettre à l’endroit, d’arrêter de marcher sur sa tête et de s’en prendre à Sarkozy plutôt que de continuer à vivre dans le mythe d’un Jean-Luc Mélenchon qui affaiblirait la gauche, mythe savamment orchestré par la droite, le Medef et leurs relais favoris que sont le Figaro, RTL et BFM TV.

Allez Martine, allez Arnaud, allez François, encore un petit effort et vous finirez bien par vous en prendre au Medef et à son porte voix Sarkozy plutôt qu’au porte voix du Front de Gauche à qui vous devrez une fière chandelle bien plus tôt que vous ne l’imaginez…la chandelle de la victoire de la gauche forte le 6 mai 2012 !

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (98 votes)




Réagissez à l'article

120 réactions à cet article    


  • Tall 6 avril 2012 09:38

    Le PS ne s’est pas fait piéger en parlant contre Melenchon.

    C’est plus net que ça : le PS n’est plus de gauche.
    C’est devenu un parti centriste depuis 2008.

    • Fergus Fergus 6 avril 2012 11:47

      Bonjour, Tall.

      Exact : le PS n’est plus de gauche, et cela depuis belle lurette. Pour autant, il n’y a que le PS qui puisse gagner cette élection et « dégager » Sarkozy, eu égard à la sociologie du pays en 2012.

      Comment sérieusement croire qu’une majorité de Français puisse voter lors d’un 2e tour pour Mélenchon alors que ses troupes et ses soutiens se limitent actuellement aux communistes orthodoxes, aux trotskystes ralliés et aux communistes révolutionnaires en rupture de NPA ?

      Je sais : tu vas me dire que le programme de Mélenchon n’est plus vraiment communiste. OK, et personnellement, ce programme me convient parfaitement. Mais crois-tu qu’il sera de nature à attirer des votes plus centristes alors que serait brandi l’épouvantail bolchevik par toute la droite et les grands médias réunis ?

      Aucune chance. D’où ma position : vote Mélenchon au 1er tour, vote Hollande au 2e, et pacte de non-agressivité d’ici au scrutin de 1er tour. Après viendra de toute façon le temps de l’accord PS-PC voulu par une majorité de communistes.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 12:01

      Salut, Fergus, Tall.

      Sans oublier les élections législatives, quand l’autre petit cintré aura été chassé de l’Elysée. Le FdG et le PS gagneront ensemble.


    • Tall 6 avril 2012 12:19

      Salut Fergus et Peachy

      A mon avis, Sarkozy ne sera pas réélu quoiqu’il arrive. Il a suscité trop de déceptions, et même pas mal de rancoeurs larvées, car il est très autoritariste dans sa pratique du pouvoir. Il fait peur à beaucoup de monde, et aussi aux journalistes.
      Il pourrait y avoir une libération dans l’isoloir.

      Le spectre du bolchevisme ne marchera pas avec Melenchon, car c’est un républicain amoureux des valeurs des Lumières et de 1789.

      Je pense qu’un Melenchon - Sarkozy passera encore mieux qu’un Hollande - Sarkozy. Surtout dans le duel télé entre les 2 tours.

    • Tall 6 avril 2012 12:25

      Enfin, le meilleur allié de Sarkozy, c’est l’abstention par résignation désabusée.

      Et à ce jeu-là, Melenchon est + sûr qu’Hollande.
      Car il réveille, il enthousiasme et donne envie d’aller voter.



    • Fergus Fergus 6 avril 2012 12:53

      @ Tall.

      Mélenchon « républicain amoureux des Lumières ». Parfois un peu trop : en citant Robespierre, il fait précisément ressurgir des épouvantails de Terreur et donne ainsi d’avance des arguments à la droite.

      Mais on parle dans le vide car Mélenchon ne sera pas au 2e tour. Je serais déjà bien content qu’il puisse maintenir ses positions actuelles, entre 13 et 15 %. Restera, comme le souligne Peachy, les législatives, et c’est véritablement là que le FdG pourra se donner les moyens de peser sur le PS.

      A propos du dynamisme de Mélenchon, j’espère qu’il va se ressaisir car hier à Toulouse il était mou de chez mou, et en plusieurs occasions il a perdu le fil de son discours. Une grosse fatigue passagère, espérons-le.


    • Croa Croa 6 avril 2012 13:19

      « Le FdG et le PS gagneront ensemble. »

      Comme s’il n’existaient que ces deux là ! smiley

      Et si cela ouvrait le parlement un peu aux nouvelles sensibilités ? Les maires n’auront pas la facultés d’éliminer les idées novatrices à ces élections là smiley


    • Tall 6 avril 2012 13:55

      Ici le discours intégral de Melenchon à Toulouse

      Je ne le trouve pas mou du tout .... c’est franchement révolutionnaire
      Il y défie l’UE, les USA, la finance et veut redonner à la France toute sa souveraineté que Sarkozy a vendue.

      C’est très puissant !

    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 14:06

      Il y avait énormément de références historiques et littéraires dans ce discours. Victor Hugo, Emile Zola et même Abraham Lincoln. « Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance. »

      Ca nous change de l’abominable Sarkozy et de son gloubiboulga verbal.


    • Catart Catart 6 avril 2012 19:48

      @ Tall

      Je suis ok avec toi et c’est le côté hyper positif de Mélenchon, Hollande je suis désolé est avachi sur son pupitre dans ses discours en mimétisme à Mitterrand...

      Et à ce jeu-là, Melenchon est + sûr qu’Hollande.
      Car il réveille, il enthousiasme et donne envie d’aller voter.

      Tout à fait et si tu y rajoutes ta première analyse

      Hollande n’est plus de gauche...

      Là je suis inquiet pour les français il ne donne pas lui l’envie d’aller voter... ??

      http://www.indigne-je-propose.fr/

    • bigglop bigglop 6 avril 2012 20:06

      Bonsoir à tous,
      L’article et les commentaires sont tout simplement passionnants.
      Mais je pense que peu de citoyens connaissent cet autre visage de JLM dans son intervention sur le thème de la Défense au Cercle Républicain. Brillantissime
      http://www.dailymotion.com/video/xpvina_intervention-de-jean-luc-melenchon-sur-la-defense_news


    • Emmanuel Aguéra LeManu 6 avril 2012 20:10

      Je ne vois pas, je l’avoue, ce qui malgré un bel article, permet de dire que notre ami Mémel rassemble ou même fédère les voix ou le peuple de gauche. Je crois surtout que celui qui a réveillé la gauche dans ce pays, si réveil de la gauche il y a, et si le PS y est encore assimilé, c’est sans conteste le pantin aux talonnettes, le meilleur ami de Peachy, vous savez... bon sang ! son nom m’échappe encore.


    • mojique mojique 6 avril 2012 21:04

      Mélenchon n’est pas dangereux pour la Gauche, il fera à peine 12 % et ses militants voteront pour la plupart pour Hollande. Le plus imprévisible est Bayrou et ses électeurs extensiblement indécis. Eux risquent de remettre $arko sur sa chaise. çà doit discutter sec entre l’UMP et Bayrou. Une place de premier ministre comme carotte et pas sur que l’homme du Bearn refuse. Sarko le virera à la première occase.


    • mojique mojique 6 avril 2012 21:05

      Erratum pas pour la gauche, Hollande n’est pas de gauche mais pour la sociale démocratie (PS)


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 avril 2012 09:55

      @ Fergus


       Je vous envie d’avoir encore l’énergie de poursuivre ce débat, dans cette Nème reprise du même psychodrame électoral éculé dont la trame et les rôles sont portant aussi connue que celle de n’importe quel scénario de la commedia dell’arte. 

       Quand on a compris - et dit autant de fois que nécessaire pour apaiser sa conscience - que les élections ne servent qu’à créer chez Quidam Lambda l’illusion qu’il a encore une certain pouvoir politique -le dissuadant d’utiliser le pouvoir qu’il a vraiment qui est de casser la baraque - on perd intérêt...

      Je me distrais en regardant comment les rôles des intervenants sur les articles d’Agoravox sont désormais scénarisés avec soin eux-aussi, éliminant l’espoir qu’on pouvait entretenir il y a quelques années qu’une pensés constructive allait se développer sur Internet... Fascinant.

      J’attends avec une certaine curiosité de voir comment le systeme manipulera l’inévitable ressentiment qui suivra cet « exercice démocratique ».


      Pierre JC Allard



    • Yohan Yohan 7 avril 2012 10:21

      Si Villach était là, il aurait pu nous faire un nartik sur le leurre d’appel d’un Hollande réduit à singer la gestuelle de Mitterrand. Pour le coup, il est franchement ridicule 


    • 3615_anon 3615_anon 7 avril 2012 12:43

      Fergus : c’est sur que si les gens suivent ton raisonnement, c’est certain que mélenchon ne passera pas le 2e tour...

      Mais bon les gens ne raisonnent pas comme toi. Si le candidat du FDG arrive au 2e tour, il y a de très très grandes chances qu’il écrabouille sarkhollande ! (personne ne veut d’eux)


    • Gabriel Gabriel 6 avril 2012 09:45

      La question à se poser est : « Quel est le programme le plus humaniste, le plus juste pour la communauté, celui qui inverse les priorités en plaçant l’homme avant la finance ? » Une fois que vous avez répondu à cette question, vous savez quel modèle de société vous voulez et vous allez voter pour celui qui s’en approche le plus. Pour cela, il suffit de savoir lire, comprendre et choisir en son âme et conscience. 


      • Croa Croa 6 avril 2012 13:30

        Nous devons même « dépasser l’humanisme » ainsi que l’a exposé Charolois mardi soir sur France Info.

        Monsieur Mélanchon n’en est pas là smiley
        mais il fait des efforts d’ouvertures qu’il faut bien reconnaitre smiley

        Un premier pas qui mérite attention de la part de ceux qui, comme moi, ont vu leur candidat non qualifié... personnage à suivre donc smiley


      • Croa Croa 6 avril 2012 18:08

        Il y a un défaut sur le lien ! smiley

        Gérard Charolois est président du CVN (Bon lien cette fois.)


      • BOBW BOBW 6 avril 2012 21:55

        Croa :Erreur de lien ? 


      • Croa Croa 7 avril 2012 08:57

        Non il n’y a pas erreur cette fois !

        (La première est purement technique et due aux automatismes du site qu’il faut parfois écraser.)

        Le CVN est un mouvement politiquement indépendant mais qui cherche partout soutiens à ses idées, donc aussi bien à droite qu’à gauche mais de préférence (tout de même) auprès de mouvements écologistes rassembleurs. Or l’écologie indépendante n’a plus de candidat, Monsieur Gouvernatori quasiment boycotté par les médias n’ayant eu qu’un peu plus de 400 signatures. Madame Joly roule en réalité pour la gauche réformiste (et Madame Lepage, également éliminée, voulait concilier écologie et économie !) ce qui ne saurait satisfaire l’écologie profonde représentée par le CVN.  

        L’écologie est tristement absente des débats dans cette campagne smiley alors même qu’il y va de l’avenir du vivant.

        Pour autant, trouver des avancées significatives dans les projets des candidats restants est possible et c’est toujours ça. Les propositions de Monsieur Mélanchon sont anthropocentrés, certes, mais c’est déjà mieux que la primauté à l’économisme de certains écologistes déclarées... à suivre donc !


      • jojoduchato jojoduchato 6 avril 2012 09:49

        N’oublions pas un élément majeur notamment pour l’avenir : Le Front de gauche est la seule force de poids à gauche qui a refusé le traité de Lisbonne qui avait été repoussé par le peuple Français en 2005 ! N’oublions pas que Le PS et l’UMP l’on approuvé malgré le verdict du peuple Français !

        Le front de gauche est la seule force politique en France réellement démocratique. IL faut le reconnaitre ! 


        • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 6 avril 2012 11:08

          @Commandante

          Je suis entièrement de votre avis en ce qui concerne le PS.

          Si Hollande est élu, va t-on avoir droit à un épisode DSK le retour ?

          On voit ce sinistre individu donner (ou tenter de donner....quand il se fait bouler...) des conférences, se montrer, notamment en Ukraine, pour dire « coucou, je suis encore là...françois, dont forget me... »

          D’autant que les principaux ex-lieutenants de DSK, moscivici en tête , encadrent très bien le Sieur Hollande...
          On va sûrement se faire encore embrouiller...sauf si le front de gauche passe le premier tour !

          Bonne journée.


        • Romain Desbois 6 avril 2012 09:56

          Je ne vais rien sur les affirmations basées sur le marc de café. Faut croire que les sondages ont la même utilité psychologique que la voyance.

          Si vous vous voulez faire des simulations, voici un truc bien fait :
          simulateur de vote


          • Fergus Fergus 6 avril 2012 11:57

            Bonjour, Romain.

            Pas mal fait, effectivement. Personnellement, cela m’a donné un victoire étriquée de Hollande par 51,3 % contre 48,7 % à Sarkozy.


          • reveil reveil 6 avril 2012 10:01

            La seule véritable opposition à la politique libérale de l’UMPS, c’est le front de gauche. Donc chers électeurs si vous prétendez être vraiment de gauche, votez Jean-Luc Mélenchon.

            Pour les autres vous pouvez partir en week end, le total des voies de droite et complices dépasse malheureusement les 60%. Hollande pathétique imite Mitterrand, nous ne voulons pas d’un pale imitateur falot mais d’un véritable chef d’état, d’un « grand homme ».

            • Fergus Fergus 6 avril 2012 12:00

              Bonjour, Reveil.

              Au 2e tour, il faudra pourtant faire avec ce « pêle imitateur » si l’on veut éviter un 2e mandat dévastateur de Sarkozy, le pire des meux dont pourrait souffrir notre pays durant les 5 ans à venir.


            • sto sto 6 avril 2012 15:43

              Je ne comprend pas d’ou vient cette croyance tenace que F. Hollande serait au 2eme tour.
              Rien n’est joué...


            • musashi 6 avril 2012 16:20

              Voter Mélenchon ok pourquoi pas mais après....
              S’il est au 2e tour contre Sarkozy...Sarkozy passe donc ?


            • Croa Croa 6 avril 2012 18:15

              Mélanchon ne peut s’imaginer en effet ailleurs que dans un de ces camps qui sépare le peuple en deux, ce qui profite évidemment à l’oligarchie de la haute finance. smiley 


            • Croa Croa 6 avril 2012 19:53

              à l’attention des moinsseurs, (qui ne comprennent rien)

              Contre Mélanchon, Sarko passera parce qu’il semble représenter ceux qui se ne se situent nulle part, donc à droite, alors qu’il ne représente que la très haute finance. (Et aussi les beaufs maladivement craintifs il faut bien l’admettre, ce qui ne saurait constituer une majorité car ceux-là votent aussi Sarkozy contre Hollande.)

              Il n’y a pas de « peuple de gauche » mais un seul peuple (dans ses diversités) !


            • mojique mojique 6 avril 2012 21:09

              Hollande est sur de gagner contre Sarko, Mélenchon est sur de perdre contre Sarko. Je vote donc Hollande au premier tour.


            • Croa Croa 7 avril 2012 12:39

              « Hollande est sur de gagner contre Sarko, Mélenchon est sur de perdre contre Sarko. Je vote donc Hollande au premier tour. »

              La logique sociologique n’est cependant pas immuable et les sondages sur les potentiels seconds tours sont encore moins fiables.

              Ces calculs n’ayant cependant rien de sûr, il vaut mieux à mon avis que chacun vote au plus près de ses convictions, seul moyen de ne rien avoir à regretter !


            • chantecler chantecler 6 avril 2012 10:10

              Mais oui le FdG , victime du PS ...

              Vous ne manquez pas d’air !

              Je constate , moi que les médias aux ordres font appel au FdG pour essentiellement dénigrer le PS sur les ondes .

              Il faut vraiment être aveugle pour ne pas le constater .

              Aveugle ou très partisan ce qui revient au même .

              Ce matin il y avait une analyse des reports de voix sur FI : Le FdG a reçu des renforts du FN , du modem , et du PS .

              Tant que l’éviction de la sarkosie n’est pas remise en cause, le FdG ne me dérange pas, au contraire mais il serait bon de ne pas trop jouer au con .

              Car si le FdG tient une importance sur l’échiquier à gauche , ça me ferait vraiment braire que le petit nain manipulateur repasse .

              Car là ce sera la catastrophe ....

              Pendant 3 mois il s’est montré moins virulent mais à mon avis , s’il est réélu , la contre offensive bridée par les contingences démocratiques ,sera mortelle pour les salariés, la population à faible pouvoir d’achat et foudroyante .

              Je pense même que sur ces cinq dernières années nous n’avons encore rien vu .

              Ce sera libéralisme à outrance et casse des restes de la démocratie et de la social démocratie à outrance .

              Le risque sociétal est immense et ne doit en aucun cas être sous évalué .

              D’autant qu’il y a deux éléments :

              *Je doute que le programme FdG puisse s’appliquer au sortir de ces élections .

              *Et que le FdG puisse coaguler une majorité de l’électorat .

              Donc , nous avons besoin d’un FdG présent pour pousser à gauche , mai d’un PS élu .

              Et d’une assemblée vivante , avec des médias libérés .


              • Tall 6 avril 2012 12:07

                Moi je pense que c’est le PS qui devrait soutenir le FdG.

                Car le PS ne luttera pas vraiment contre la dictature des marchés.
                Et comment faire du socialisme dans ces conditions ?
                La réponse est en Grèce, et maintenant en Espagne.

              • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 6 avril 2012 12:24

                @chantecler

                bonjour,

                L’auteur sydney93 a parfaitement raison...
                Sapin, collomb, le faux-jeton Montebourg, et maintenant Aubry..
                au grand journal..

                http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-ps-qui-prend-l-eau-fait-feu-sur-113803


                Le PS ferait mieux de s’attaquer sérieusement au bilan de Sarkozy,
                au lieu de venir se défouler sur le FDG !
                Votre candidat n’arrive toujours pas à dire ’Nicolas Sarkozy’ ,
                il nous dit toujours le ’candidat sortant....a fait ceci celà’’
                Quel charisme, ce Hollande....

                Jean-luc Mélenchon lui, il attaque bille en tête...comme à Toulouse...
                et appelle un chat... un chat...

                « ....Et que le FdG puisse coaguler une majorité de l’électorat ... »

                Le jour où le PS arrivera à drainer 120000 personnes à bastille, on en reparlera..

                Vous roulez pour le PS depuis combien d’années ?
                Vous en avez pas marre de vous faire avoir ?

                Si le PS repasse, où sera le changement ?? dans la continuité ??
                En fait, nulle part, vu qu’ils ne remettent pas en cause le SYSTEME !
                iLS EN RESTERONT DONC PRISONNIERS ;; ;

                « il serait bon de ne pas trop jouer au con .. »
                Vous avez raison, mais c’est le PS qui joue au con depuis longtemps..
                C’est le PS qui n’a pas voulu cet été
                faire un tronc commun avec les autre formations de gauche...
                (JLM en a parlé dans plusieurs meetings...)
                La question est : Pourquoi ?
                Parce que le PS ne veut pas faire une politique de gauche,
                mais veut continuer à faire de l’ultra-libéralisme...
                Serviraient-ils les mêmes MAITRES ??? que l’UMP ???

                Si Sarkozy repasse, ce sera UNIQUEMENT de leur faute, comme d’hab !!

                Le VRAI changement, c’est maintenant, et c’est le FDG.

                Concernant Sarkozy, je partage votre point de vue.
                Le plus dur est devant nous, si il repasse...c’est clair..

                Mais cela me ferait mal au coeur de donner un blanc seing
                aux socialistes pour avoir la même politique continuer..en plus LIGHT...

                Bonne journée à vous,

                Vive la révolution citoyenne !!


              • reveil reveil 6 avril 2012 13:32

                Tout à fait d’accord, le PS en affrontant le front de gauche se tire une balle dans le pied. Faute de dialogue, les électeurs qui veulent un vrai changement vont devoir se tourner vers Jean Luc Mélenchon et en faire le Président.


              • Romain Desbois 6 avril 2012 13:43

                Chanteclerc

                Je comprends votre argumentation qui est censée.

                Mais pour moi c’est pas possible de voter (au 1er tour) pour un candidat qui n’a pas pour projet de supprimer la réforme Fillon sur les retraites.

                Et là faudra pas nous refaire le coup de 2002 . Si le PS perd dés le premier tour, il ne pourra qu’à s’en prendre à la tiédeur de son programme.

                A vouloir être aimer par tous, on est aimé par personne.


              • musashi 6 avril 2012 16:23

                lutter contre « la dictature des marchés » à traduire par les « exigences des créanciers » je suis plutôt pour mais c’est assez compliqué à faire quand on a besoin d’emprunter.

                Le FDG et Mélenchon le savent d’ailleurs puisqu’ils empruntent 1 millions aux banques pour financer la fin de la campagne...


              • mojique mojique 6 avril 2012 21:14

                Le score de Mélenchon est truqué. Il stagnera autour des 12 %. Le FdG soutiendra activement ou tacitement Hollande. Le plus dangereux pour Hollande est Bayrou dont la majorité des partisans voteront pour $arko. Si Hollande est social démocrate, Bayrou est définitivement de droite.


              • mojique mojique 6 avril 2012 21:46

                @ Balian of Ibelin

                Mélenchon peut se permettre de dire ce qu’il veut, il ne risque rien puisqu’il n’a aucune chance d’être élu. Hollande joue son élection. L’enjeu n’est pas du tout le même. D’un côté un blablateur hugolien, d’un autre côté un homme qui a sa chance de présider.


              • Connolly 7 avril 2012 12:39

                « Le score de Mélenchon est truqué. Il stagnera autour des 12 %. »


                J’adore ce type de remarques !
                Qu’en savez-vous cher ami ? Avez-vous lu cette info dans le marc de café peut-être ?

              • Cocasse Cocasse 6 avril 2012 10:33

                Mélenchon, poil au nichon.
                 smiley


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 12:04

                  Sarkozy, poil au zizi.


                • Tall 6 avril 2012 12:08

                  Hollande, on débande.


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 12:12

                  Non, Hollande c’est l’autre pays du fromage.


                • lemouton lemouton 6 avril 2012 19:30

                  Bayrou, on est mou..


                • JL JL1 6 avril 2012 11:55

                  Bonjour Sydney93,

                  excellente analyse que la vôtre, et à laquelle je souscris.

                  Oui, Mélenchon et le FDG ramène à gauche ceux qui s’étaient perdus entre l’abstention et les extrémismes.

                  Comme quoi, la réponse aux médias des puissances de l’argent qui font élire ce pouvoir en retour, à leur service et contre le peuples est, a été et sera toujours la rue.

                  Pour y rassembler autant d’individus pacifiques et qui gardent l’espoir dans nos institutions, en dépit des défaitistes et des menteurs professionnels, il faut une personnalité forte porteuse d’une parole authentique : nous avons tout cela avec Jean-Luc Mélenchon et le Front de gauche.

                  Le moment est venu.


                  • Cocasse Cocasse 6 avril 2012 11:59

                    Tu parles, des extrémistes et des violents, t’en trouve plein sur la « vrai » gauche.
                    Encore un fait divers l’atteste : des militants du FDG agressent des étudiants parce qu’ils ont refusé de prendre leur tract. Lamentable. Le fachogochisme à l’action.


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 12:11

                    La peur a changé de camp.

                    Le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas. 120.000 personnes à Paris, 70.000 à Toulouse. Les réactionnaires sarkozystes, ceux qui ont tellement à perdre, sont morts de trouille. Je me marre.


                  • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 6 avril 2012 12:33

                    @peachy

                    Bonjour,

                    Oui, ça commence à sentir le roussi ...
                    La une de Médiapart est éloquente..
                    http://www.mediapart.fr/

                    A Caen, les militants UMP gôutent à la réalité du terrain...

                    Bonne journée,


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 14:26

                    La vidéo des militants UMP à Caen, ici sur Dailymotion.

                    Les pauvres...

                     smiley smiley smiley


                  • JL JL1 6 avril 2012 15:02

                    Merci Peachy, merci Médiapart,

                    pour ces 3’45" de franche rigolade.

                     smiley


                  • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 6 avril 2012 15:48

                    « Ah bah ça tombe bien, j’vais acheter des tomates pour y fout’ sur la gueule ! »

                     smiley

                    A Caen, les militants UMP ont des tripes !


                  • sto sto 6 avril 2012 15:49

                    Peachy : ’zont pas l’air si pauvres que ca, en plus ils économisent un max sur le budget tracts cette année


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 16:52

                    « Quoi, le Pygmée à Caen ?!? Il va plomber notre ville ! »

                     smiley


                  • mojique mojique 7 avril 2012 09:07

                    Parmi les 70 000 combien voteront pour lui. La moitié ?


                  • Yohan Yohan 7 avril 2012 10:30

                    Pauvres gauchos. Quelques milliers de gens dans le rues, et vous croyez avoir déjà gagné en ignorant la réalité d’un pays qui reste ancré à droite que vous le vouliez ou non. Votre chance ne tient qu’aux fautes de carres de Sarko et non à la qualité de votre poulain. La majorité silencieuse votera Sarko, même avec des pincettes


                  • lemouton lemouton 7 avril 2012 11:39

                    Pauvres gauchos. Quelques milliers de gens dans le rues, et vous croyez avoir déjà gagné en ignorant la réalité d’un pays qui reste ancré à droite que vous le vouliez ou non. Votre chance ne tient qu’aux fautes de carres de Sarko et non à la qualité de votre poulain. La majorité silencieuse votera Sarko, même avec des pincette

                    —> je me régale à lire des propos comme ça... !! ils suintent de trouille...  smiley


                  • sisyphe sisyphe 6 avril 2012 14:10

                    Personnellement, je suis très circonspect sur la montée du FdG ; parce qu’elle est, très clairement, favorisée, par les médias sarkozyens, par l’UMP, et par Sarkozy lui-même.

                    Il s’agit très précisément d’une stratégie, visant à effrayer, au second tour, les électeurs indécis ou/et centristes, en agitant le spectre d’un vote Hollande qui serait « prisonnier » de l’extrême-gauche ; stratégie classique de la droite, dans le but de rameuter la grande majorité des voix FN, et celles, capitales, pour l’élection présidentielle, du centre (Bayrou).

                    Par ailleurs, la position du premier tour est, également, assez décisive aux yeux d’un tas de votants indécis ; volant au secours de celui qui est en tête.
                    D’où la tactique de la droite de faire « monter » Mélenchon, pour assurer la premièree place au 1er tour, à Sarkozy.

                    Alors, j’entends bien que, d’après les sondages, pour le moment, Mélenchon ne prendrait pas de voix à Hollande, mais je me méfie aussi comme la peste des instituts de sondage ; qui sont experts dans l’art de la manipulation.

                    Bref, cette pseudo unanimité à valoriser la montée (et les qualités) de Mélenchon ; tant de la part de tous les organismes inféodés au pouvoir (instituts de sondage, médias, TV), que de la part même de l’UMP et de Sarko et ses sbires, me rend mal à l’aise ; d’autant que l’on sait le duel final se jouera entre Hollande et Sarko.

                    Si je ne me fais depuis belle lurette plus aucune illusion sur le « socialisme » du PS, et que j’adhère plutôt entièrement au discours et au projet de Mélenchon, je ne perds pas de vue que l’essentiel, l’urgence, la priorité absolue, est de se débarrasser A TOUT PRIX de la droite au pouvoir, et de son petit Ubu en place.

                    Ne soyons pas naïfs, et ne nous laissons pas refaire le coup de 2002 : qu’Hollande soit élu, et c’est aux législatives qu’il faudra apporter toute sa force au Front de Gauche et à ses représentants.


                    • sisyphe sisyphe 6 avril 2012 14:25

                      cf ici, un article du Figaro

                      Je sais ; c’est le Figaro ; la Pravda du sarkozysme, et ils font leur propagande ; mais il me semble plus intéressant de connaître l’analyse de ses ennemis (fut-elle biaisée), que de se conforter entre soi (et pour le coup de se faire baiser)...

                      A suivre ...


                    • Romain Desbois 6 avril 2012 14:27

                      sisyphe

                      Bonjour

                      Bah oui le système électoral est conçu pour le bipartisme, chose qui a toujours arrangé le PS.

                      Si on a est là aussi, c’est parceque Jospin a inversé le calendrier des élections.

                      Il eut été préférable de choisir la nouvelle assemblée avant.

                      D’ailleurs pourquoi ne pas coupler à l’avenir les deux élections. Ne seraient candidats à la présidentielle que les membres du parti majoritaire.

                      En gros on supprime le poste de président et l’on vote pour le 1er ministre et son gvt.

                      Bon sinon revenons à nos moutons, vous êtes en train de me dire que pour les retraites c’est foutu ? Hollande et Sarko ne supprimerons pas la réforme Fillon !

                      Rien que pour ça, je ne peux voter PS. Non désolé, je ne peux pas.


                    • sisyphe sisyphe 6 avril 2012 15:36

                      Par Romain Desbois (xxx.xxx.xxx.163) 6 avril 14:27

                      sisyphe

                      Bonjour

                      Bah oui le système électoral est conçu pour le bipartisme, chose qui a toujours arrangé le PS.

                      Si on a est là aussi, c’est parceque Jospin a inversé le calendrier des élections.

                      Il eut été préférable de choisir la nouvelle assemblée avant.

                      D’ailleurs pourquoi ne pas coupler à l’avenir les deux élections. Ne seraient candidats à la présidentielle que les membres du parti majoritaire.

                      En gros on supprime le poste de président et l’on vote pour le 1er ministre et son gvt.

                      Romain, bonjour

                      Entièrement d’accord pour l’énorme connerie faite par Jospin (et Chirac) d’inverser le calendrier des élections  ; renforçant ainsi le régime présidentialiste de cette Vème République totalement antidémocratique ! 

                      La nécessité d’une VIème République, supprimant le rôle omnipotent du Président, et redonnant les pouvoirs aux élus du peuple s’impose plus que jamais.

                      La seule faille dont nous puissions profiter est bien celle des législatives, en élisant un nombre suffisant de députés représentant les réels intérêts du peuple, pour court-circuiter le président élu, quel qu’il soit.

                      Mais encor faut-il, pour cela, se débarrasser à tout prix du petit kondukator, et cesser son entreprise de démolition, de privatisation, et d’asservissement du pays aux mafias financières.

                      Non pas que ce sera réglé avec Hollande, mais ce sera moins grave ; et il y aura une ouverture pour la vraie gauche, grâce aux législatives.

                      Ne tombons pas dans le piège de la radicalité, au risque de sombrer dans la radicalité inverse : débarrassons nous à tout prix de l’engeance qui sévit depuis 5 ans à l’Elysée ; c’est une question de salut public !


                    • Romain Desbois 6 avril 2012 16:15

                      Sisyphe

                      L’avantage de l’inversion des élections , c’est que l’on peut faire une majorité autre que celle de président.

                      Donc même si Sarko passe, on peut lui mettre une majorité de gauche (et inversement d’alleurs)


                    • Tall 6 avril 2012 19:48

                      Sisyphe

                      Oui, mais leur stratégie est erronée, car Melenchon s’appuie sur des leviers puissants.
                      Sa popularité est en accélération exponentielle, et elle ne doit rien au hasard.
                      Il arrive au bon moment avec le bon plan et la bonne gueule.

                    • sisyphe sisyphe 6 avril 2012 21:39

                      Par Tall (xxx.xxx.xxx.118) 6 avril 19:48

                      Sisyphe

                      Oui, mais leur stratégie est erronée, car Melenchon s’appuie sur des leviers puissants.
                      Sa popularité est en accélération exponentielle, et elle ne doit rien au hasard.
                      Il arrive au bon moment avec le bon plan et la bonne gueule.

                      Ok.
                      Mais le problème se situe APRÈS le 1er tour..... et surtout aux législatives.

                      Au delà du show présidentiel, il y a l’opportunité( fragile) d’élire une majorité représentative des réels intérêts des citoyens, et de peser sur la politique menée, de militer vraiment pour l’instauration d’une VIème République, qui rompe avec le bonapartisme.
                      Ça , ce sera possible si Hollande est élu, probablement pas avec l’autre.

                      Je me reconnais dans les analyses et le projet de Mélenchon : je raisonne en termes stratégiques, et j’estime que rien n’est joué ni gagné ; faudrait pas jouer le match avant.

                      J’essaie d’être vigilant...


                    • Tall 6 avril 2012 23:42
                      Sisyphe
                      Je vois ce que tu veux dire, mais en fait, il y a zéro risque de revivre 2002.
                      Pourquoi ?
                      Parce qu’il faudrait pour ça que Le Pen passe devant Hollande.
                      Et qui pourrait bien faire chuter Hollande à ce point-là ( 10% ) ?
                      Melenchon ....
                      Oui, mais alors c’est lui qui passe loin devant Le Pen et va au 2e tour.
                      Bref, Le Pen ne peut pas battre Hollande et Melenchon en même temps.
                      C’est l’un ou l’autre, et du coup elle ne fera pas mieux que 3e.
                      C’est arithmétiquement impossible.

                      Ensuite au 2e tour, quelque soit l’adversaire de Sarkozy, il gagnera car toute la gauche sera derrière lui, tandis que Sarkozy n’aura pas toute la droite avec lui, ni même le centre, tant il a créé de mécontentement partout.


                    • mojique mojique 7 avril 2012 09:15

                      Moi également. Hollande est mou, le PS accepte la plupart des règles du liberalisme mais il ne démolira pas le « social » comme l’UMP. C’est bien pour ceci qu’ils sont sociaux-démocrates. Mélenchon a des idées mais que des idées, il s’écoute parler.


                    • Connolly 7 avril 2012 22:03

                      « C’est bien pour ceci qu’ils sont sociaux-démocrates ».


                      Non, justement. Ils ne sont même plus sociaux-démocrates, mais sociaux-libéraux.

                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 avril 2012 14:33

                      Il va surtout l’aider à gagner sa cellule de la prison de la Santé.

                       smiley


                    • PiXels PiXels 6 avril 2012 15:19

                      @ Fergus


                      "  Pour autant, il n’y a que le PS qui puisse gagner cette élection et « dégager » Sarkozy, eu égard à la sociologie du pays en 2012. « 

                      Peut-être que je me trompe...mais je crois que vous l’avez déjà dit ça,non ?

                      @ Tous

                      Vous ne pouvez pas imaginer combien c’est terrible, la vieillesse ! 
                      (et je parle en connaissance de cause :si j’avais 20 ou 30 ans, je ne me serais pas autorisé cettte remarque)
                      Je suis sûr qu’il ne se rend pas compte, Fergus :

                      combien de fois l’a-t-il écrite, ici-même, cette formule débile ?
                      200 fois ? 500 fois ? 1000 fois ? plus ???!

                      Si ça, ça ne s’appelle pas RADOTER !

                       »Mais on parle dans le vide car Mélenchon ne sera pas au 2e tour [ des fois qu’on aurait pas bien compris ! ]. Je serais déjà bien content qu’il puisse maintenir ses positions actuelles, entre 13 et 15 %« 

                      La 1ère fois que je l’ai »interpellé« sur la »sociologie du pays« , il m’avait expliqué qu’il SAVAIT et pouvait se permettre d’être catégorique parce que »dans son entourage« il avait vérifié.

                      A cette époque là il nous expliquait (toujours à cause de la »sociologie tout ça, machin..« ) qu’il fallait arrêter de rêver, que si le FG arrivait déjà à faire 7% ce serait merveilleux ...mais que même lui il n’y croyait pas ( alors que plus à gauche que Fergus tu meurs ! -si, si, rigole pas, si tu crois qu’il va voter Hollandréou au 1er tour, Fergus, tu te fourvoies grave !).

                      Un peu plus tard, toujours avec la même arrogance et armé des mêmes certitudes, il nous expliquait pourquoi 10% serait un score inespéré...mais enfin fallait pas rêver on en était encore loin.

                      Aujourd’hui, il nous annonce »qu’il serait bien content à 13/15 % « 

                      Gageons que quand on lui apprendra que Mélenchon est au 2d tour il nous rétorquera :
                       »depuis le temps que je vous le dis ! "


                      • Fergus Fergus 6 avril 2012 17:20

                        Bonjour, PiXels.

                        Tout d’abord, je vous remercie de lire avec tant d’attention les propos d’un « radoteur ». Un petit bémol à cela toutefois : les « radoteurs » sont très nombreux sur ce site, qui défendent leurs idées ou leur vision de la société, et cela en réponse à des écrits d’autres « radoteurs ». Cela fait partie du jeu et du débat, au fil des jours. Mais il y a manifestement à vos yeux les bons « radoteurs » - ceux dont les propos vous brossent dans le sens du poil -, et les mauvais « radoteurs » - ceux qui s’opposent à vous ou qui émettent des commentaires qui vous défrisent. Désolé de faire partie de ce second lot !

                        Vous avez raison, j’ai longtemps cru, et je ne songe pas un instant à le nier, que Mélenchon ne dépasserait pas une fourchette de 7 à 10 %. Il l’a fait, et je dis sincèrement bravo. Mais l’objectivité oblige à constater qu’il l’a fait non sur des bases de conquête hors du camp de la gauche - hormis peut-être quelques voix prises à Le Pen - mais en fédérant sur son nom les intentions de vote de la quasi totalité des électeurs de gauche hors PS. Tant mieux car on gagne ainsi en clarté dans le paysage politique des forces de progrès !

                        Il est désobligeant que vous laissiez entendre que j’affirmerai avoir prévu à un quelconque moment la présence de Mélenchon au 2e tour si le candidat FdG se qualifie. Bien évidemment, je ne ferais pas une chose pareille. n’ayant pas pour habitude de renier ma parole ou mes écrits antérieurs. Vous pouvez d’ailleurs mettre en réserve mon pronostic pour le lendemain du 1er tour : je pense que Mélenchon ne dépassera pas les 15 %, bien heureux déjà s’il les atteint ! Nous reparlerons de tout cela dans deux semaines, avec beaucoup de sérénité pour ce qui me concerne, même si je me suis totalement planté.

                        Cordiales salutations


                      • mojique mojique 7 avril 2012 09:48

                        Sauf que Mélenchon n’ y sera pas au deuxième tour. 70 000 sur quasi 1 million d’habitants à Toulouse bof, c’est vraiment moyen.


                      • Connolly 7 avril 2012 12:48

                        « 70 000 sur quasi 1 million d’habitants à Toulouse bof, c’est vraiment moyen ».


                        Sauf que les 1 million représentent Toulouse et son agglomération. Toulouse intra muros comprend 440 000 habitants.
                        Si l’on suit votre raisonnement, alors 120 000 personnes à la Bastille (Paris = 2,2 M d’habitants ; Paris plus agglo = 10 M) disons-le sans ambages : c’est archi nul !
                        Soit ! Toutefois comparons ce qui est comparable : quel candidat serait-il à même d’attirer autant de monde ?

                      • mojique mojique 7 avril 2012 15:59

                        C’est bien ce que je dis c’est archi nul pour Toulouse et son agglomération ainsi que pour Paris. Pour Paris stade de France n’importe quel grand match de foot fais à peu près ce qu’à fait Merluche. Alors la grande vague rouge ça n’existe pas ou que sous les bonnets phrygien quand il fait trop chaud.


                      • Connolly 7 avril 2012 17:30

                        Je crois bien que vous n’avez pas saisi le ton ironique de mon message. Car pour ma part, je pense qu’il s’agissait d’un succès. 


                        Mon message visait surtout à comparer ce qui est comparable : à savoir dans quelle mesure les autres candidats seraient-ils à même de drainer autant de personnes que ne l’a fait Mélenchon (sachant que la « politique politicienne » n’est pas la tasse de thé du citoyen lambda) ?
                        C’est pourquoi comparer le foot (très populaire) à la politique relève à mon sens de l’ineptie.
                        D’autre part, combien de personnes faudrait-il selon vous pour qu’il s’agisse d’une« vague » ou tout d’un simplement d’un succès. Car, juste comme ça pour info, réunir l’équivalent de 50 % de la population parisienne à la Bastille est tout simplement impossible.
                        Dernier point enfin : ne pas oublier que Mélenchon part de très loin : 4-6 % dans les sondages il y a 10 mois.

                      • Connolly 7 avril 2012 17:47

                        « Mais l’objectivité oblige à constater qu’il l’a fait non sur des bases de conquête hors du camp de la gauche - hormis peut-être quelques voix prises à Le Pen - mais en fédérant sur son nom les intentions de vote de la quasi totalité des électeurs de gauche hors PS. »


                        Plusieurs questions cher Fergus :

                        1) Sur quoi se fonde votre « objectivité » ? Quelles sont les sources de vos constats ?

                        2) Pourriez-vous expliciter ce que vous entendez par (grosso modo) « le pays est sociologiquement à droite » ?

                        D’avance merci

                      • paul 6 avril 2012 15:55

                        Il faut se méfier des sondages, d’accord, mais celui ci étonnera quand même certains .
                        Des internautes manipulés par des médias, pas possible, par contre le sondage ne représente sans doute pas Mme.Michu ou M.Dugenou qui hésiteront jusqu’ à le dernière minute .

                         www.slate.fr/story/52739/jugement-majoritaire-melenchon -


                        • Jean-Louis CHARPAL 6 avril 2012 16:23

                          L’intérêt du pays et du peuple français, c’est un 2è tour Mélenchon/Sarkozy.

                          Un vrai choix entre les progressistes et les consevateurs.

                          Une vaie alternance et non une énième « alterance bidon » !


                          • mojique mojique 7 avril 2012 09:49

                            Mélenchon se fait battre contre $arko.



                            • PiXels PiXels 6 avril 2012 17:01

                              @ Sisyphe


                              « Personnellement, je suis très circonspect sur la montée du FdG ; parce qu’elle est, très clairement, favorisée, par les médias sarkozyens, par l’UMP, et par Sarkozy lui-même. »

                              Non : vous êtes circonspect...parce que vous êtes partisan du vote (in)utile !

                              Vous aurez compris que ce n’est pas mon cas, d’une part car je pense qu’il est indispensable au 1er tour de voter pour ses idées, mais surtout parce que mon pragmatisme est différent du votre : j’ai l’intime conviction que pour l’essentiel, Hollande nous entraînerait sur une voie quasi identique à celle du nabot (il n’y a qu’à écouter ses « non-dits » tout autant que ses propos, analyser ses permanentes contorsions et changements de postures, accepter tout simplement de voir les « vérités qui fâchent » -traité de Lisbonne, MES, etc.)

                              Que vous soyez un (fervent) défenseur de ce que je considère être une arnaque intellectuelle est votre droit le plus absolu. 

                              Mais que pour parvenir à vos fins, vous repreniez les argumentaires aussi ridicules qu’incohérents du FN, ça devient pathétique !

                              Donc, après avoir été « pire que Le Pen », puis la « voiture balai de Hollande », puis un « révolutionnaire en peau de lapin », Mélenchon serait devenu « l’allié objectif » de Sarkozy ?

                              OK ! et après les 120 000 de la Bastille, il y avait hier 69 999 militants UMP sur la place du Capitole à Toulouse !
                              Et d’ailleurs, si ça se trouve....je suis UMP sans le savoir et du coup on était 70 000 !



                              Soyons sérieux, TOUS les marqueurs objectifs, attestent de l’irrésistible ascension du Front de Gauche.
                              La réalité est à mon sens à l’opposé de celle que vous évoquez, tout a été mis en oeuvre et continue à l’être pour masquer le véritable niveau d’intentions de votes FG.
                              Il y a belle lurette que le score à 2 chiffres est dépassé, mais pour justifier l’escroquerie qu’a été la privation du « temps de parole » les éditocrates ont soutenu le plus longtemps possible la thèse d’un FG en dessous des 10% !
                              Aujourd’hui les 20% sont proches, voire dépassés, mais ON fait circuler l’hypothèse qu’un score « incroyable » de 14/15 % serait en fait le fruit d’un « coup de pouce » tacticien des stratèges de l’UMP.
                              Comme je lai déjà signalé sur un autre fil, cette stratégie me semble plutôt digne de cette phrase de Cocteau :
                              « Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur.. » 

                              • Fergus Fergus 6 avril 2012 17:34

                                @ PiXels.

                                Un grand bravo pour cette foi militante qui balaie d’un revers de main les commentaires des politologues et les sondages : tous au service du système UMPS, ces salauds de « chiens de garde ». Mais vous n’avez pas tort, évidemment. De là à voir Mélenchon à 20 %, cela relève ne l’état de la méthode Coué, et non d’une observation scientifique, non ?

                                Bravo également à Mélenchon pour avoir réussi à mobiliser autant de monde pour participer à des évènements politiques. Ce n’est pas si facile en France. Mais le record sera difficile à battre : avec un million de personnes venues soutenir De Gaulle sur les Champs-Elysées en 1968 après les fameux « évènements », c’est bel et bien la droite qui détient le pompon sous la Ve République !


                              • sisyphe sisyphe 6 avril 2012 18:07

                                @ Pixels

                                je vous laisse l’entière responsabilité de vos interprétations et de vos amalgames : en revanche, je vous dénie de parler à ma place.

                                J’ai dit clairement ce que j’ai à dire : que vous soyez d’accord ou non n’engage que vous : mais je note que l’enthousiasme confinant à la dévotion ne favorise pas le pouvoir d’analyser avec un minimum de recul et de lucidité.

                                A bon entendeur.


                              • PiXels PiXels 7 avril 2012 02:22
                                Sisyphe
                                « je vous laisse l’entière responsabilité de vos interprétations et de vos amalgames : en revanche, je vous dénie de parler à ma place »

                                Pourriez-vous SVP préciser la première partie de votre phrase :
                                je ne vous cache pas que je ne vois pas l’intérêt de la formulation qui consiste à me dire que je suis « responsable » de ce que j’écris. 
                                Disons que je trouve le concept un peu creux.
                                Qui donc autre que moi pourrait être responsable de ce que J’ écris ?
                                Vous allez probablement penser que je fais une fixette, mais je ne peux m’empêcher de vous dire que ça ressemble à s’y méprendre à du Hollande : 
                                aligner des mots qui « sonnent » bien, donner l’impression que ...pour en réalité finir par n’avoir strictement rien dit de concret ! 

                                Bon, comme je ne suis peut-être pas (encore ?) tout à fait aussi débile que vous semblez le penser, je pense avoir deviné que cette formule avait vocation à glisser subrepticement l’idée que je faisais dans « l’interprétation et l’amalgame »....ce qui vous semble vous apparaître comme un argument suffisant pour vous auto-octroyer le droit (sans doute récent sur AV, car il ne me semblait pas l’avoir entre-aperçu dans la charte jusqu’alors) de me « dénier [le droit ?] de parler à votre place » (je me suis permis de rajouter les mots qui me semblent faire défaut dans votre formulation).

                                Ce n’est pas parce que rien ne vous interdit de prétendre à qui veut l’entendre que les oranges sont bleues que vous êtes autorisé à m’interdire de clamer qu’elles sont orange !

                                Rapporté à cette phrase 
                                «  je suis très circonspect sur la montée du FdG ; parce qu’elle est, très clairement, favorisée, par les médias sarkozyens, par l’UMP, et par Sarkozy lui-même. »

                                on obtient :

                                 - vous avez le droit d’être circonspect (même « très » si vous préférez)
                                 - vous êtes en droit de penser et d’écrire que vous pensez que la montée du FG est favorisée...
                                 - vous avez même le droit (ça ne regarde que vous et votre conscience) de proposer l’assertion « parce qu’elle est, très clairement, favorisée, par les médias sarkozyens, par l’UMP, et par Sarkozy lui-même »

                                 Mais il va falloir que vous m’expliquiez ce qui pourrait vous autoriser à m’interdire de vous faire remarquer que cette assertion est du domaine de la « vérité révélée » et qu’elle ne repose sur AUCUN élément objectif !
                                Et laisser supposer, comme vous le faites au travers de la formulation que vous utilisez (très clairement insistez-vous...ah bon ? ai-je envie de vous répondre) qu’il s’agirait d’un « fait » irréfutable, vérifié et validé, ne me semble pas particulièrement faire preuve d’une grande honnêteté intellectuelle. Que cela vous plaise...ou pas ! (avec....ou sans votre accord !)

                                Et autant je ne vois pas pourquoi il faudrait s’abstenir de dire que l’on est du même avis que les Pen quand ils disent des trucs sensés (si, si, ça arrive de temps en temps), autant je serais plutôt favorable l’abstention quand il s’agit de reprendre en boucle leurs saloperies !

                                Enfin pour ce qui est de votre remarque
                                «  l’enthousiasme confinant à la dévotion ne favorise pas le pouvoir d’analyser avec un minimum de recul et de lucidité. », quasi copié/collé de celle de votre « ami » Fergus

                                «  De là à voir Mélenchon à 20 %, cela relève ne l’état de la méthode Coué, et non d’une observation scientifique, non ? »
                                ou l’arrogance et la condescendance le disputent à la fatuité, elles est de la veine des réponses faites à ceux qui remettent en cause l’ordre établi et les thèses officielles.
                                Toujours la même démarche.
                                Pour éviter d’avoir à s’exprimer sur le fond, on « dé-crédibilise » l’opposant en l’enfermant dans un des nombreux fourre-tout inventés à cet usage : du simple urluberlu à l’antisémite en passant par le dément, le sectaire, le révisionniste, le négationniste, etc.

                                Ne prétendant pas détenir la science infuse, MOI, vous noterez que contrairement à certains, j’avais pris la peine, dans mon précédant commentaire et comme je m’efforce de le faire le plus souvent possible,de relativiser mon propos :
                                « La réalité est à mon sens à l’opposé de celle que vous évoquez... »

                                Vous noterez également que j’appuie mes explications sur des FAITS concrets et non sur des affirmations douteuses.

                                70 000 personnes à Toulouse : j’y étais et je peux certifier qu’il n’y avait pas que des militants UMP en service commandé et d’autres PS venus s’oxygéner les poumons !


                              • mojique mojique 7 avril 2012 09:51

                                Soyons sérieux, TOUS les marqueurs objectifs, attestent de l’irrésistible ascension du Front de Gauche.

                                mdr il y a des marqueurs objectifs et d’autres subjectifs. C’est à dire objectifs qui sont en faveur de merluche et subjectifs en sa défaveur.


                              • mojique mojique 7 avril 2012 09:55

                                Et sur ces 70 000 combien ne viennent pas pour profiter du spectacle et combien voteront vraiment pour l’Homme de la révolution dans les urnes". ? Moi j’étais à Bastille et je ne voterai pas FdG ; Je peux très bien aller à la Concorde avec un petit post-it, Une France forte et on va me compter parmi les sarkosistes ? D’ailleurs c’est possible que je le fasse rien que pour discuter avec des militants ump et prendre la température.


                              • PiXels PiXels 7 avril 2012 15:26

                                " mdr il y a des marqueurs objectifs et d’autres subjectifs. C’est à dire objectifs qui sont en faveur de merluche et subjectifs en sa défaveur.« 


                                Je suis heureux de constater que faire l’étalage de votre mauvaise foi et/ou de votre bêtise vous rendent si heureux.

                                Si vous parvenez à me démontrer de façon honnête qu’en termes d’objectivité il est possible de placer sur un même pied d’égalité 

                                  - d’un coté : les prédictions d’officines appartenant toutes à l’oligarchie et ayant de ce fait des intérêts majeurs à trafiquer les résultats , lesquelles officines ont des méthodologies tellement sujettes à caution qu’elles se refusent à en dévoiler le contenu au prétexte de prétendus »secrets de fabrication« et se sentent obligées d’en reconnaître elles-mêmes le caractères aléatoire et imprécis et dont, pour parfaire le tableau, il a été permis de vérifier chaque fois après résultat, un niveau d’incompétence et/ou de malhonnêteté allant de l’écart non négligeable (supérieur aux »marges d’erreurs« acceptables et affichées) au »plantage dans les grandes largeurs« ou »monumental foutage de gueule« comme ça a par exemple été le cas en 2002 (pour n’extraire d’une liste longue comme un jour sans pain que l’exemple le plus marquant) !

                                 - de l’autre : le CONSTAT de foules immenses, dont il est éventuellement possible de »discuter« le nombre précis (pour ceux à qui devoir prononcer »120 000« -Bastille-, »70 000« -Capitole- , »23 000« -Lille-,etc. provoque des poussées d’herpès et des diarrhées nerveuses ) mais dont les images INTERDISENT aux commentateurs qui pourtant ne rêveraient que de cela, (les places de la Bastille à Paris et du Capitole + Wilson à Toulouse rouges de monde -en majorité des UMP et des PS »déguisés« si je vous ai bien compris-, de réfuter non seulement la position dominante dans ce classement spécifique de la capacité à mobiliser physiquement le plus grand nombre mais également l’impressionnante démesure du phénomène.

                                alors j’envisagerai de vous considérer comme autre chose qu’un vulgaire bouffon trolleur, tout juste capable d’argumenter à coups de »mdr« , de sarcasmes gratuits et infondés (et donc pas étayés), ou encore d’analyses et de démonstrations aussi brillantes que celle-ci :

                                 »Moi j’étais à Bastille et je ne voterai pas FdG ; Je peux très bien aller à la Concorde avec un petit post-it, Une France forte et on va me compter parmi les sarkosistes ? D’ailleurs c’est possible que je le fasse rien que pour discuter avec des militants ump et prendre la température« 

                                 1) C’est bien connu, rien de tel pour accréditer une généralité que de s’appuyer sur un cas particulier, qui plus est, le vôtre !

                                Afin de mieux me faire comprendre j’utilise votre technique : 
                                Si, parce que hostile aux »spectacles« reposant la souffrance animale et n’ayant, à mes yeux pour unique objectif d’assouvir un goût pour les spectacles morbides, je me rends dans une arène un jour de corrida pour y vérifier un aspect quelconque du rituel, puis-je, comme telle est VOTRE intention, inviter à la déduction que tout ou partie des personnes présentes dans les gradins avaient en réalité un objectif identique au mien ? Ce serait tout simplement grotesque !

                                 2) Plus simplement, pour en revenir aux meetings FG, comment imaginer qu’une part significative des dizaines de milliers de personnes qui ont consenti à des sacrifices souvent importants en terme de budget, de temps (des trajets de plusieurs heures -jusqu’à plus de 20h pour certains-, à leurs frais en bus, en train, en voiture), d’implication (tenue vestimentaire, banderolles, pancartes..) comment oser laisser entendre qu’une proportion non négligeable de cette foule immense pourrait avoir pour motivation de se »coller un post-it sur le front« afin d’afficher son opposition, comment soutenir un tel non-sens sans être soit MFGE , soit un abruti fini  ?


                                En réalité ma dernière question n’en n’est pas véritablement une.......vu que la réponse est dans la question !

                                Je n’insisterai même pas sur le caractère peut-être limite »risqué" d’un tel comportement qui pourrait, sans qu’il y ait matière à s’en offusquer, être considéré par certains comme de la provocation gratuite.


                                MFGE = mauvaise foi grande envergure.


                              • mojique mojique 7 avril 2012 15:51

                                D’abord les foules ne sont pas immenses. Même gonflé 120.000 à Paris sur 8 millions d’habitants, c’est rien.

                                Et oui je prends mon cas particulier parce que justement c’est mon cas. Je discute avec les militants de tout bord enfin presque parce que le FN on ne le voit pas souvent et même les militants Fdg n’y croient pas mais ils font comme si et oui ça grise de s’habiller en révolutionnaire avec un bonnet phrygien et de prôner la révolution, mais c’est du toc. Moi tu vois, à chaque fois que je rencontre quelqu’un qui hésite à voter Mélenchon, je lui explique clairement que le tribun révolutionnaire n’a qu’une belle parole, style Hugo ou Zola mais que sa s’arrête là. Enfin que le seul candidat à pouvoir dégommer $arko est Hollande, donc il faut voter pour lui et pas pour quelqu’un qui sait très bien -ton merluche- qu’il n’a aucune chance mais qui prend trop son pied à promettre n’importe quoi pour se faire applaudir.

                                Dans les foules, beaucoup de curieux qui viennent voir l’attraction Mélenchon. Je suis la fureur mdr.

                                Les gens qui ont voyagé, pff ! la plupart à Paris était d’île-de-France, c’est pour ça que les candidats font tout le pays.


                              • mojique mojique 7 avril 2012 15:55

                                A Paris où j’habite ce fut petite ballade avec tous les enfants, le chien etc. Tu confonds ton Merluche avec le salon de l’agriculture à fore de voir rouge, ben oui les taureaux ça les rends un peu gaga !


                              • Connolly 7 avril 2012 17:40

                                « Enfin que le seul candidat à pouvoir dégommer $arko est Hollande, donc il faut voter pour lui et pas pour quelqu’un qui sait très bien -ton merluche- qu’il n’a aucune chance mais qui prend trop son pied à promettre n’importe quoi pour se faire applaudir. »


                                Et votre Hollande serait-il capable de rassembler 120 000 personnes à Paris ?

                              • PiXels PiXels 7 avril 2012 18:39

                                Mon pauvre garçon !


                                OK, j’ai bien noté que vous avez fait un énnoooorme effort intellectuel : après « mdr » vous avez ajouté « pfff ».
                                WOUAHHH ! Suis-je tenté de vous répondre.

                                J’espère quand-même que vous n’avez pas endommagé la synapse qui relie vos deux neurones !
                                Vu le niveau initial de vos arguments, ça deviendrait vite problématique !

                                Pour le reste j’ai bien aimé la tautologie : 
                                « Et oui je prends mon cas particulier parce que justement c’est mon cas » 

                                La preuve si l’en était besoin que, comme disait René « L’intelligence est la chose la mieux répartie... »
                                ( j’aurais peut-être du citer Coluche qui lui-même citait Descartes, non ? j’aurais augmenté mes chances d’évoquer quelqu’un dont tu as entendu parler !) 


                                Et celle-là :
                                « Moi tu vois, à chaque fois que je rencontre quelqu’un qui hésite à voter Mélenchon, je lui explique clairement que le tribun révolutionnaire n’a qu’une belle parole, style Hugo ou Zola mais que sa s’arrête là » (et du coup, toi aussi tu t’arrêtes là).....Oh ???
                                Tu leur dis tout ça ? C’est pas possible ?! 
                                Vraiment impressionnant ! Quelle force de conviction ! Et alors ? Raconte !

                                Ah, ça y est, j’y suis !
                                Du coup, vu ta théorie que tu m’as expliquée que quand tu fais un truc et ben ça veut dire que obligatoirement (c’est scientifique) tout le monde y fait tout pareil que toi (j’ai bon, jusque là ?)...ben alors tous les cons dans mon genre qu’y s’apprêtaient bêtement à mal voter. (heureusement que t’es là tout d’ même, mais on peut pas tout deviner non plus)..ben y comprennent que le seul qui peut nous sortir de la m... c’est celui qu’on croit qu’y fait et dit qu’il fera tout le contraire de ce qu’y faudrait faire pour nous sortir de la m... alors qu’en fait, non, nous c’est normal on y comprend rien mais c’est en faisant ce qu’on croit que ça va nous mettre encore plus dans la m. qu’au final y va nous en sortir (mais t’es d’accord que c’est hachement compliqué et que c’est normal qu’on s’était un peu gouré avant que tu nous expliques pourquoi on étaient cons !)

                                Et maintenant j’comprends mieux pourquoi ils disent dans le poste que c’est déjà quasiment plié, que c’est comme si c’était déjà lui not’président le p’tit gros d’la Corrèze qu’a maigri, et qu’a changé de femme rien que pour nous sortir de la m... !

                                Et en plus, finalement, t’avais raison :
                                 moi qu’étais à Toulouse et que je croyais que j’y étais parce que je vais voter Mélenchon, du coup, je f’sais partie des mecs qui vont voter pour Kancéflou Cékyaunlou, et j’ai fait 200 bornes juste pour aller me rincer la tête après mon shampoing !
                                Et c’est d’ailleurs pour ça que, comme tous les FN, les MoDem, les UMP, les PS, les EELV qui sont venus eux aussi se rincer la tête, je suis resté là sans moufter sous la pluie pendant environ 3/4h en continuant à faire comme si que j’allais voter Mélenchon alors que maintenant je sais qu c’est pas vrai (ah pardon, je dis une connerie : comme y’en a queqz’uns qui se sont mis à chanter « L’Internationale » (sûrement des « camarades » PS ), j’ai fait comme eux...et même qu’après on a chanté la marseillaise !(mais là c’étaient pt’être les p’tis gars du FN avec leurs copains UMP ?!) 

                                Mais du coup, je sais pas pourquoi les quelques vrais FG (z’étaient pas nombreux mais y devait bien y en avoir queqz’uns) y sont resté sous la pluie, eux, vu qu’y z’étaient pas là pour se rincer la tête ?
                                Tu peux me dire, toi qui comprends tout vachement bien ?


                              • Denzo75018 6 avril 2012 17:06

                                Vous omettez un scénario qui a déjà eu lieu en 2002 : Hollande ne passe pas le 1ier Tour grâce au Front de Gauche !!!


                                • Romain Desbois 6 avril 2012 17:13

                                  Mas on peut tout aussi bien dire que le FDG ne passe pas le 1er tour grâce à Hollande.

                                  Ce système nous pousse à ne voir que deux têtes. Alors autant n’autoriser que deux candidats à se présenter.


                                • mojique mojique 7 avril 2012 09:56

                                  Ils ne l’oublient pas mais sont incapables par leur illumination de penser ceci. Comme manipulateur pas mal Merluche, je reconnais.


                                • Denzo75018 7 avril 2012 10:09

                                  L’espoir fait Vivre..... !


                                • polito 6 avril 2012 17:50

                                  La vrais peur du ps et des verts, c est que melanchon soit au 2 ém tour .
                                  Donc il l’attaque .....


                                  • anticomplot 6 avril 2012 18:44

                                    melenchon
                                    le franc maçon de service très médiatisé par la volonté des maitres oiligarques= TF1 canal itélé bfm
                                    melenchon le comploteur contre le peuple tout en faisant croire l’inverse et aidé dans sa mission par les médias ( car s’il etait veridique il n’aurait jamais eu droit à autant de médias)
                                    va mener tout droit le peuple à sa perte


                                    • Heizen Heizen 6 avril 2012 19:43

                                      Donc voilà cet article signe le fait que le Mélenchon anti-système n’est en fait qu’un rabatteur pour le PS mondialiste. C’est noté.


                                      • Le_Rythme 6 avril 2012 19:46

                                        Mélenchon est franc maçon.. cherchez l’erreur..


                                        • lemouton lemouton 7 avril 2012 15:31

                                          Mélenchon est franc maçon..

                                          —> enfin .. y en a un (copain à marine) qui pointe son nez..
                                          avec son argumentation tarte à la crème..

                                          je vais vous faire une autre révélation, cadeau pour les FNistes orphelins..

                                          Mélenchon joue à la pétanque... !!!!! 
                                          un pur SCANDALE.. !!!
                                          son seul objectif —> détruire notre Occident Chrétien... smiley... smiley..


                                        • Heizen Heizen 7 avril 2012 20:55

                                          Le paradoxe de l’extrême gauche et de Mélenchon c’est de « défendre » les travailleurs français tout en promouvant l’immigration et la régularisation des sans-papiers sous couvert humaniste.

                                          L’extrême gauche n’a pas compris que l’immigration joue à la baisse des salaires que ce soit dans shengen ou venant d’ailleurs (le rêve des capitalistes) de même la régularisation des sans-papiers pour qu’ils aient les même droits que les travailleurs français donc moins de concurrence sur le salaire est stupide car fatalement les régularisés seront succèdés par d’autres sans-papiers sans compter qu’ils seront mis sur le même marché du travail donc en concurrence avec nos chômeurs tout comme maintenant, c’est infini. Au final une surpopulation régularisée sur le même marché du travail français et des sans-papiers à l’infini qui jouent sur la baisse de salaires.

                                          Deuxième point, le SMIC européen, vaste blague qui fait croire aux travailleurs français qu’ils ne subiront plus la concurrence de la roumanie ou autres, un SMIC à hauteur de la France ça ne se décrète pas, c’est impossible, leur SMIC sera toujours moins élèvés que le français, retour au point de départ. « L’harmonisation », terme en vogue, ne fat que cacher un processus infini qui n’arrivera jamais : « Patientez au créé un SMIC européen pour vous défendre mais ça prendra du temps... » oui oui, ça prendra du temps, ça ne portera jamais ses fruits. Pendant ce temps là les travailleurs français ont le même problème qu’au point de départ.

                                          Je tiens à signaler aussi qu’il y a des assos musulmanes de France qui sont pour l’arrêt de l’immigration massive et la non-régularisation des sans-papiers (comme Fils de France par exemple) car je cite : « C’est tout à fait logique d’arrêter ou diminuer sensiblement l’immigration vers la France car elle doit d’abord trouver du boulot à ses ressortissants, notamment dans les banlieues, les préserver de la concurrence, protéger leurs salaires, de même concernant le logement, les allocations, la santé et l’école etc) afin qu’ils s’insèrent avant de faire autre chose et mettre sur le même marché des non-ressortissant français sous prétexte humaniste qui ne feront que dégrader le marché français et augmenter la misère sociale de nos ressortissants.

                                          Le patronat a toujours eu à la bonne l’extrême gauche à cause de cette »internationalisme« aveugle et prétendument »droit de l’hommique« qui est à leur avantage. Il suffit de lire et de se renseigner sur le fonctionnement de l’économie, du travail et de l’immigration (comprendre aussi la mondialisation, l’ouverture des frontières etc), rien n’est caché, il suffit de s’y pencher au lieu d’écouter aveuglement l’extrême gauche qui vous dit sans cesse depuis 30 ans »regardez ces fascistes qui veulent fermer les frontières et ne pas régulariser ses pauvres gens« . Même Georges Marchais avait compris le piège du mondialisme via l’immigration et la politique »droit de l’hommiste« aveugle prétendument pour protéger les faibles et les travaileurs, c’est ce qui l’a fait chuter à la fin de sa vie au PCF (d’ailleurs quand sur RMC on lui a cité Marchais sur ce sujet il a dit : »c’est un discours des années 30 ça ?" un truc de fasciste... et non ! c’était Marchais monsieur Mélenchon ! Un peu d’histoire...


                                        • onvalefaire onvalefaire 6 avril 2012 20:27

                                          30 ans que je vote extrême gauche ...pour la première fois depuis 1974, je vais voter POUR quelqu’un...j’étais à Toulouse hier soir...avec mes enfants...quel bonheur de voir tous ces gens, de tout age, de toute origine, applaudir et rêver d’un autre monde...Merci Mr Mélenchon...Après tout ce temps, je crois qu’enfin, ON VA LE FAIRE !!!


                                          • mojique mojique 7 avril 2012 12:17

                                            Gaffe à l’euphorie des foules, c’est comme l’alcool, ça donne après la gueule de bois. Voter Hollande au lieu de Mélenchon, le zola de salon.


                                          • onvalefaire onvalefaire 7 avril 2012 13:58

                                            je crois que je préfère une gueule de bois qu’un mauvais rosé coupé à l’eau...


                                          • Traroth Traroth 6 avril 2012 20:42

                                            Il y a quand même une chose à relever : le fait que Mélenchon ramène aux urnes une population de gens qui ne se sentaient plus représentés par les partis de gauche, ça en dit long sur la situation de la gauche jusqu’à présent !

                                            Le constat que le PS n’est plus un parti de gauche est visiblement largement partagé. Le PS va-t-il encore longtemps encore accepter de se priver d’un électorat qui potentiellement serait sans doute prêt à voter pour lui ? Les « socialistes » sont-ils à ce point attachés aux idées libérales ?

                                            Les partis à la gauche du PS, qui n’ont pas réussi non plus à attirer ses abstentionnistes, vont-ils encore longtemps continuer leurs querelles de chapelle stériles ? LO, NPA, Parti des travailleurs, PCF, Parti de gauche... C’est trop, avec trop peu de différences réelles sur le plan politique ! Le PCF et le Front de gauche, en un mouvement historique, se sont unis, et le succès est sous nos yeux ! Vous imaginez l’élan que la vraie gauche pourrait acquérir si demain les 3 autres partis se ralliaient à cette union ? Il leur faut décider s’ils se battent pour leur chapelle ou pour améliorer la vie des gens !
                                            Il est encore temps, pour la présidentielle, et surtout pour les législatives de juin, où la véritable influence de la vraie gauche pourrait orienter tout le débat politique, si Lutte Ouvrière, le NPA et le Parti des Travailleurs le décidaient ! C’est le moment d’imposer vos idées dans le débat politique et de concrètement changer les choses positivement dans la vie quotidienne des gens ! C’est pour ça qu’ils font de la politique, non ? S’ils cherchaient à aller à la soupe, ils seraient à l’UMP, au PS, chez les Verts ou au Modem !


                                            • franc 6 avril 2012 21:20

                                              je n’ai jamais vu autant de battage médiatique en faveur de Mélenchon de la part des médias capitalistes mondialiste s de tous bords ,de gauche ,dedroite ,du centre et d’ailleurs .Une page entière au Figaro à la gloire de Mélenchon avec une grande photo de Mélenchon et un gros titre sur toute la largeur de la page ;et Mazzerole qui est fan de Mélenchon autant que notre Ariane d’Agoravox .

                                              Rien que pour ça ,je ne voterai pas Mélenchon ,je pense qu’être à l’opposé et prendre le contrepied de toute la propagande des médias capitalistes mondialistes sera toujours une bonne décision ou du moins une décision qui ne peut être mauvaise

                                               

                                              je pense toujours que Mélenchon est un leurre pour canaliser et détourner les forces authentiquement révolutionnaires afin d’empêcher le vrai changement de la vraie révolution d’ advenir .Comment un social-démocrate qu’est Mélenchon peut faire la Révolution , tout marxiste sait que la sociale-démocratie est une roue de secours ou le masque du capitalisme mondialiste en la maquillant en une barbarie à visage humain .L’histoire le montre et l’expérience le démontre . 

                                               

                                              dès lors il ne faut pas s’étonner que tous les médias capitalistes mondialistes apportent un soutien à Mélenchon 


                                              • anticomplot 6 avril 2012 23:37

                                                exactement
                                                mélenchon est là pour faire croireà la populace que la révolution se fait par les urnes
                                                et de sorte éviter la révolte de la rue, la vraie
                                                mélenchon est l’anesthesiste des révolutionnaires et il est formé par l’école maçonne et sioniste
                                                il suffit de connaitre son CV et ses positions et ses mensonges sur le moyen orient pour comprendre qu’il bosse comme les autres mondialiste à l’instauration d’un gouvernement mondial unique avec une seule capitale jerusalem (tout comme attali qui l’a avoué clairement)


                                              • Pyrathome Pyrathome 7 avril 2012 00:07

                                                mélenchon est là pour faire croireà la populace que la révolution se fait par les urnes

                                                Exactement, mais cela ne vaut-il pas mieux qu’une révolution par les burnes ?


                                              • Attilax Attilax 7 avril 2012 00:11

                                                Un social démocrate est toujours préférable à un social libéral...


                                              • flesh flesh 7 avril 2012 08:49

                                                C’est clair.. car le social-démocrate te fait toujours une petite anesthésie avant.


                                              • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 6 avril 2012 21:43

                                                Très bien, encore un article élogieux pour le stalineau de pacotille, ne lui manque que le couteau entre les dents.


                                                • Pyrathome Pyrathome 6 avril 2012 23:57

                                                  Brillante et pertinente analyse, Sydn !!

                                                  Il est désormais grand temps pour le PS de se remettre à l’endroit, d’arrêter de marcher sur sa tête et de s’en prendre à Sarkozy plutôt que de continuer à vivre dans le mythe d’un Jean-Luc Mélenchon qui affaiblirait la gauche, mythe savamment orchestré par la droite, le Medef et leurs relais favoris que sont le Figaro, RTL et BFM TV.

                                                  Comme un nez dans la figure !! et en plus vous oubliez tous leurs sondages arrangés et dissimulés par ce qu’ils appellent « le secret de fabrication »....
                                                  En réalité, ils ont grand peine à cacher la vérité, leur zébulon est à la ramasse totale....la « représentante » du MEDEF (qui ne représente qu’elle-même...) est montée au créneau pour promouvoir la peur de la « terreur », signe évident que la peur a changé de camp, d’autres s’y sont essayé, on a entendu « stalinien » « bolchevik » « pol pot » « Robespierre ».....
                                                  J’avoue que je jubile devant la bassesse incommensurable de ces « pauvres gens » sans vie, sans richesse, sans conscience, sans cœur, sans état d’âme, sans rien, ils n’ont rien ! que le cynisme, la cupidité, la vanité, l’égoïsme, et l’illusion de puissance par des montagnes de papiers sans valeur qui finiront par tous les ensevelir à jamais.....

                                                   


                                                  • flesh flesh 7 avril 2012 08:34
                                                    L’illusion Mélenchon est aussi complète que celle des autres candidats. L’état et son système républicain ne sont que des garants des privilèges du capital. Changer pour un système égalitaire ne peut passer que par la sortie de l’entité étatique pour entrer de plein pied dans le progressisme social réel au moyen de l’autogestion économique et politique dans une société d’associations libres (communes) de producteurs et de consommateurs, qui auront total accès aux ressources de production et de consommation qui appartiendront à l’ensemble de la population.

                                                    Mélenchon ratisse large et ménage les sensibilités du plus grand nombre. Il est soi-disant contre l’Union Européenne et sa dictature, mais négociera avec l’Allemagne, restera avec l’Euro, continuera à soutenir les guerres criminelles d’ingérence de l’UE au sein de l’OTAN. Combien de temps cela prendra t’il avant qu’il ne se couche devant les banquiers, comme les autres l’ont fait avant lui et le font toujours à “gauche”.

                                                    Il ne pourra pas gouverner seul, il lui faudra l’appui de gens avec qui il a déjà fait des concessions. Le temps de renvoi d’ascenceur viendra, comme pour tous. Il devra assurer la continuité du système oligarchique, car c’est la fonction de l’état. Il mettra en place sa nomenklatura de privilégiés pour vérouiller son système et vogue la galère. Le projet de VIème république est un leurre qui de toute façon n’est que cosmétique.

                                                    En faisant monter la sauce, il espère rallier par son charisme suffisamment de voix pour “faire passer la gauche” afin de repartir de plus belle dans la guimauve néolibérale destructrice. Mélenchon est un jacobin. La révolution de 1789-1793 fut bourgeoise et mena droit à l’Empire. Il en sera de même avec Mélenchon…

                                                    “L’État ne peut pas être révolutionnaire parce qu’il est … l’État”, disait Proudhon, ceci reste plus que jamais d’actualité.


                                                    • lloreen 7 avril 2012 08:49

                                                      Bon à savoir avant d’aller voter : la démocratie piratée.

                                                      http://www.youtube.com/watch?v=i9TDqMr6NlY


                                                      • onvalefaire onvalefaire 7 avril 2012 09:10

                                                        Arrêtez donc de vous demander si untel va faire perdre tel autre...Une seule chose à se dire : le peuple doit gagner...le peuple qui bosse (ou pas) pour survivre (ou pas) , le peuple qui voit ses élites (! !!!!!!) s’enrichir chaque jour d’avantage, le peuple qui n’en peut plus de tous ces mensonges...Alors posez vous la question : quel est celui des candidats qui met l’Homme, le peuple, l’amour, la justice, la fraternité, la lutte contre le capitalisme sauvage...en première ligne de son programme ???
                                                        Et même si Hollande devait perdre, franchement, nous, le peuple,perdrait t’on vraiment quelque chose ?
                                                        Non, bien sur...alors une seule chose à faire : VOTER MELENCHON !!!

                                                        Qui ne tente rien n’a rien...et qui n’a rien , peut tout tenter !!!


                                                        • Romain Desbois 8 avril 2012 07:27

                                                          Que l’on s’abstienne, vote blanc , nul ou que l’on vote pour un candidat, nous allons tous contribuer à élire le prochain président de la république.

                                                          Mais sachez une chose, plus vous serez nombreux à vous abstenir, voter blanc ou nul et plus ma voix aura du poids !

                                                          Je vous en remercie.


                                                          • cire 9 avril 2012 08:29

                                                            Pour les candidats du passé voire du passif ,ne comptez plus sur nous...........

                                                            Le programme du Ps se dilue dans l’océan libéral , Le programme du PS est aussi fade que la rose est rouge ,leur politique libérale nous conforte dans le fait que le PS n’est pas près « d’Innover » surtout ses représentants d’un rose pâle qui flirte avec la couleur de la porte de mon frigidaire .....Ils sont comme lui ,froid ,sans relief et aussi conservateurs.....

                                                            On le sait tous depuis trente ans maintenant qu’il va falloir changer radicalement le système dans lequel nous sommes si l’on souhaite trouver des solutions pérennes à la vie de nos concitoyens en France et dans le monde .

                                                            Nous souhaitons un avenir , nous avons dorénavant au FdG un programme cohérent ,un plébéien constructif ,un orfèvre en économie grâce à Mr Généreux.
                                                            VITE PRENONS LE POUVOIR !!!!!!!!!!!!!!!!

                                                            • cire 9 avril 2012 08:37

                                                              Le peuple doit gagner cette élection,et le front du peuple est bien le Front de Gauche, le référundum de 2005, le rassemblement historique de la Bastille,le coup de pouce du nord avec la rencontre du 27 Mars à Lille ,Limoges,puis Toulouse 70 000 participants ........et enfin Marseille une apothéose qui génère espoir ,énergie ,envie .

                                                              Le peuple se trompe rarement , ne leurrons plus le peuple, la dynamique de victoire est bien présente,elle fait peur aux oligarques comme la démocratie les fait trembler .
                                                              EBRANLONS CES NANTIS,OSONS ,PRENONS LE POUVOIR !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès