• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Militants de la France Insoumise, gare à l’arrogance !

Militants de la France Insoumise, gare à l’arrogance !

Régulièrement – sur ce site comme sur d’autres, mais également sur les réseaux sociaux –, des militants de la France Insoumise font le procès d’intervenants. Non pas de sympathisants LR ou PS enfermés dans un soutien inconditionnel aux dérives néolibérales attentatoires aux légitimes attentes des classes populaires, mais d’électeurs de... la France Insoumise. Leur tort : ne pas être strictement sur la même ligne que ces champions autoproclamés de la vérité révélée, ne pas adhérer aveuglément à la doxa officielle...

La chose pourrait être cocasse si elle n’était consternante : trop souvent, des militants dûment estampillés France Insoumise – et qui, pour certains, arborent avec fierté le logo du mouvement lancé en février 2016 par Mélenchon – s’en prennent dans les débats à des sympathisants de la FI. Autrement dit à des électeurs qui, pourtant, ont mis dans les urnes au printemps 2017 les mêmes bulletins de vote qu’eux-mêmes. Mais il se trouve qu’aux yeux de ces militants, lesdits sympathisants apparaissent comme de dangereux « déviationnistes » au motif qu’ils n’approuvent pas la totalité des choix politiques du leader, ou qu’ils contestent telle ou telle initiative des caciques du parti.

Le tort de ces déviationnistes : exprimer publiquement leur désaccord sur les points de litige dans les débats organisés sur les sites citoyens du web, sur les blogs ou sur les réseaux sociaux. On croyait pourtant que la France Insoumise était le rassemblement de femmes et d’hommes mobilisés, dans leur diversité, par un objectif commun : l’émergence d’une société de progrès, plus juste et plus respectueuse des aspirations des individus qui la composent. Plus respectueuse également de la liberté d’expression de chacun. Or, à lire les prises de position arrogantes de certains militants de la FI, l’on en vient à comprendre que la doctrine du mouvement, telle qu’ils la soutiennent, est monolithique. Autrement dit, le contenu programmatique de « L’avenir en commun » est à prendre ou à laisser, la moindre divergence, le plus petit désaccord, étant ipso facto suspect de servir les intérêts des forces adverses !

Curieuse conception de la démocratie et de la vie politique. D’un côté, l’on dénonce, à juste titre, les godillots de La République en Marche !, mais aussi les naïfs du Rassemblement National qui gobent sans sourciller les outrances de la patronne. De l’autre, on exige – en même temps ! – que nulle parole ne vienne contredire, ou même seulement nuancer les discours de Mélenchon, les interventions des caciques de la FI, et même la parole des relais militants de la France Insoumise sur le web.

Belle leçon de tolérance et d’ouverture d’esprit ! Certes, tous les adhérents de la France Insoumise ne sont pas sur cette ligne, loin s’en faut, et il convient de le souligner car c’est important. Le problème est que ce ne sont pas les modérés qui sont les plus actifs sur le web, mais les tenants de cette ligne monolithique qui, sur quelque sujet que ce soit, ne supportent pas la critique, ni a fortiori la contradiction. D’où les procès intentés aux déviationnistes par ces censeurs qui, en l’occurrence, usent d’un vieille ficelle : faire mine de mettre en doute la sincérité de la parole ou de l’engagement des personnes ciblées pour tenter de les décrédibiliser auprès des lecteurs. Il y a là des relents de pratiques anciennes de la gauche radicale dont la France Insoumise s’était pourtant démarquée. Une prise de distance qui n’a manifestement pas été comprise – ou acceptée – par tous les militants. 

Un tel comportement est étriqué, mesquin, mais surtout contreproductif pour les intérêts qu’il prétend servir ! Car en agissant ainsi, ces militants psychorigides font preuve d’une dérive sectaire qui contribue de facto à repousser la France Insoumise vers cette « extrême-gauche » où les partis de droite et la presse qui les soutient tentent de la contenir pour enrayer toute tentation de ralliement de l’électorat indécis. Or, il ne peut y avoir de victoire du progrès social sans un élargissement de la base électorale de la FI. Cela implique d’accepter les débats et de prendre en compte une évidence : mis à part un noyau dur de militants, il n’existe quasiment pas d’électeurs – à la France Insoumise comme dans les autres partis – qui partagent en totalité les éléments de programme sur le social, l’économie, la politique étrangère, l’immigration, la sécurité ou les évolutions sociétales du projet. Affirmer le contraire serait mentir ou faire preuve d’une étonnante cécité.

Militants Insoumis, vous voulez faire gagner votre camp – notre camp ! – pour rompre enfin avec la domination cynique et arrogante des néolibéraux qui n’ont de cesse de casser les services publics et de raboter les droits des travailleurs. Faites donc en sorte que les plus intransigeants d’entre vous ne se trompent pas d’adversaires : il n’y aura pas de victoire sans une analyse objective du panorama électoral, ni sans l’introduction d’un minimum de souplesse dans les rapports à ceux des sympathisants de la FI, et a fortiori aux indécis venus du défunt Parti Socialiste ou de l’abstention, qui expriment des nuances, voire des doutes, sur tel ou tel élément du programme.


Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

508 réactions à cet article    


  • math math 5 octobre 08:56

    La France un « sou » mise, c’est tirage tous les jours en Macronie !


    • Cadoudal Cadoudal 5 octobre 14:00

      @math


      Face a face ou cote a cote ?
      « Aujourd’hui, on vit côte à côte. Moi, je le dis toujours : je crains que demain on vive face à face »

      La chasse aux blondes est ouverte....

      Que du bonheur pour les collabos Melenchonistes...

      « Nous ne rendons pas le monde plus juste en faisant la promotion de la migration », conclut l’ancienne présidente de Die Linke.

    • Cadoudal Cadoudal 5 octobre 15:43

      @Cadoudal

      Mélanchon le rebelle rencontre Manu à Marseille.

      «  Je suis content que vous soyez dans ma circonscription », a conclu l’élu de Marseille. « Pourquoin’avez-vous pas emmené Madame Merkel se promener un peu ? », ironise-t-il.

      Des journalistes présents lui rappellent que plus tôt dans la journée, lors d’une manifestation, il a traité Emmanuel Macron de « plus grand xénophobe qu’on ait ».

      L’ancien sénateur socialiste, gêné, fronce les sourcils. « Non, ça m’étonnerait qu’il ait dit ça, s’amuse

      Macron, séducteur. « Vous ne pouvez pas le croire ! Peut-être une légère
      exagération marseillaise… », minaude l’Insoumis.

      Quand on vois tout le cinéma que les insoumis nous font à l’Assemblée nationale.

      http://www.fdesouche.com/1083385-la-lettre-ouverte-decapante-de-michel-onfray-a-manu-macron


    • Christ Roi Christ Roi 5 octobre 08:58

      La « France Insoumise » est en réalité un parti américano-trotskiste soumis aux américains. Méfions nous de ces traitres à la patrie qui attaquent systématiquement nos intérêts pour couler la France. Si vous souhaitez que votre salaire ou votre retraite continue de baisser ou stagner, adhérez à la France Soumise ! smiley


      • Fergus Fergus 5 octobre 09:30

        Bonjour, Christ Roi

        Slogan caricatural qui ne repose sur rien de tangible. Lisez donc l’Avenir en commun.


      • Parrhesia Parrhesia 5 octobre 10:30

        @Christ Roi et à Fergus,

        Salut à tous les deux,

        Le désir transparent de l’avènement du communisme est manifestement plus fort et plus ancré dans la pensée militante de la F. I., que ne pourrait l’être, au sein du F. N. (ou quel que soit le nom qui lui est donné), un inimaginable désir de retour à l’époque poignante des fusillades nazies contre les murs de nos villes et de nos villages !!!

         Il n’en reste pas moins que les nuisances profondes du mondialisme et les menaces terribles que son corollaire, le capitaliste exclusivement financier, fait peser sur la société, ont eu une conséquence inattendue : elles sont devenues telles que la F. I. et le F. N. sont à l’heure actuelle les deux principales, (pour ne pas dire les deux seules), forces d’opposition crédibles dans l’ensemble des restes de ce pays !!!

         Il devrait y avoir là de quoi faire réfléchir, non ?

        Mais... Bonne journée à tous les deux.


      • samy Levrai samy Levrai 5 octobre 11:23

        @Fergus
        Quand je lis l’avenir en commun je ne vois pas de sortie de l’UE, de l’euro ni de l’OTAN ( si on ne sort pas de l’UE , il n’y a pas de sortie de l’OTAN possible ( cf article 42 du TUE...).

        Malheureusement sans sortie préalable de ces trois machins, la France n’est pas souveraine et ne decide de rien et nous avons vu le peuple grec se faire syriser.
        Christ Roi a bien raison de dénoncer cette escroquerie euro atlantiste qui se nomme FI,et c’est à la FI de nous demontrer le contraire et je lui souhaite bon courage car j’ai moi des tonnes de liens qui prouvent l’arnaque de « l’extrême gauche » europeiste sur des décennies.
        Veux tu jouer avec moi Fergus ? es tu prêt à cela ? tu connais mes arguments tu as eu le temps de t’y préparer, alors, on joue ? 


      • Fergus Fergus 5 octobre 12:20

        Bonjour, Parrhesia

        « la F. I. et le F. N. sont à l’heure actuelle les deux principales, (pour ne pas dire les deux seules), forces d’opposition crédibles dans l’ensemble des restes de ce pays !!! »

        C’est parfaitement exact ! Certes, LR bouge encore, mais c’est un parti profondément divisé dont le fond politique au plan socioéconomique n’est qu’une copie de ce que fait Macron.


      • Ar zen Ar zen 5 octobre 13:28

        @Fergus

        J’ai acheté et lu « l’avenir en commun ». De nombreux projets de la FI, figurant dans cet ouvrage, sont tout simplement irréalisables au sein de l’UE.

        Votre article pose la question sous jacente de la réflexion que devrait conduire chacun. Comment parvenir à un but dans un cadre « supranational » ? Quelle liberté laisse les traités européens signés par la France à celle ci ? 

        C’est bien la Constitution française qui est notre loi fondamentale. Elle doit être respectée. Il se trouve que le bloc de constitutionnalité est indépassable, et doit être respecté par un président élu, et par un gouvernement. Les traités ont intégré ce bloc de constitutionnalité, ils doivent donc être respectés. C’est aussi simple et aussi clair que ça. Alors pourquoi « tromper » ces personnes qui croient dans le programme de la FI ? Pourquoi les laisser espérer quelque chose d’infaisable ? 

        La hiérarchie des normes est un classement hiérarchisé de l’ensemble des normes qui composent le système juridique d’un Etat de droit pour en garantir la cohérence et la rigueur. Elle est fondée sur le principe qu’une norme doit respecter celle du niveau supérieur et la mettre en oeuvre en la détaillant. Dans un conflit de normes, elle permet de faire prévaloir la norme de niveau supérieur sur la norme qui lui est subordonnée.
        Ainsi, une décision administrative doit respecter les lois, les traités internationaux et la Constitution.


        La Constitution, qui institue et organise les différents organes composant l’Etat, est en général considérée comme la norme la plus élevée. Sa suprématie peut cependant entrer en concurrence avec des règles internationales. En Europe, c’est le cas avec la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) et la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) qui donnent la primauté aux engagements internationaux.

        « Envisageons l’articulation de ce droit communautaire avec le droit français qui est formé de 4 blocs. Il s’agit, du niveau supérieur au niveau inférieur, du bloc constitutionnel, du bloc législatif, du bloc réglementaire et du bloc contractuel.

        En haut de la pyramide, le bloc constitutionnel comprend la Constitution (celle du 4 octobre 1958 fondant la Ve République), le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, la déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 ainsi que les lois organiques destinées à organiser certaines institutions de l’Etat et à compléter la Constitution. De façon égale, les traités fondateurs et d’évolution de la Communauté et de l’Union Européennes sont intégrés dans ce bloc puisqu’on a révisé la Constitution pour la rendre conforme aux traités alors qu’en pratique ces traités sont supérieurs à la Constitution. »




      • Odin Odin 5 octobre 13:42

        @Fergus

        Bonjour,

        Je ne partage pas vos idées politiques mais j’ai apprécié votre article sur le sectarisme de certains militants qui montre, malheureusement, que nous serons incapables de faire une union semblable à celle de l’Italie pour essayer de sortir de ce machin qu’est l’UE./l’€/l’OTAN.

        Cet état d’esprit franchouillard nous oblige à attendre qu’un autre état fasse ce que nous sommes incapables de réaliser. 


      • Ar zen Ar zen 5 octobre 13:47

        @Odin

        Pas mieux Odin. Merci.

      • Christ Roi Christ Roi 5 octobre 13:53

        @Fergus
        A votre âge, vous croyez encore LES MOTS des partis politiques ! smiley Vous êtes irrécupérable et méritez votre sort. smiley


      • aimable 5 octobre 14:01

        @Odin
        sectaires vous avez dit , mais ils sont comme leur mentor qui crache sa haine sur certaines populations bien Françaises et qui elles le revendiquent .


      • Alren Alren 5 octobre 15:53
        @Fergus

        Vous auriez pu vous douter que votre diatribe contre les militants de la FI allait exciter les hystériques de la réaction catho et du RN.

         Si ce que vous dites a le malheur de déplaire à des membres de la FI échangez des arguments avec eux pour enrichir le débat.

        Votre colère sonne comme un aveu de vaincu dans un tournoi loyal et stimulant.

      • alinea alinea 5 octobre 16:09

        @Alren

        Je cherchais l’endroit où cassini se manifesta, pour placer que critiquer la Fi revient à ouvrir un boulevard à l’UPR.C’est irrespirable ici !
        Vous ne devez pas être catalogué thuriféraire passionné vous, je ne vois pas fi sur votre avatar !! smiley

      • malitourne malitourne 5 octobre 16:18

        @alinea
        Vous reprocheriez plus à Fergus d’ouvrir « un boulevard à l’UPR », que de vous traiter de sectaire ? 

        Vous savez que l’UPR n’a pas le monopole des critiques envers LFI. Mais visiblement celles de l’UPR vont font plus mal que les autres...

      • alinea alinea 5 octobre 16:35

        @Alren
        Vous m’étouffez.


      • Fergus Fergus 5 octobre 16:58

        Bonjour, Christ Roi

        Vous « méritez votre sort »

        Le même que vous car nous sommes tous soumis au résultat qui sort des urnes. smiley


      • Fergus Fergus 5 octobre 16:59

        Bonjour, Odin

        Cette « dérive sectaire » est en effet l’une des plaies du militantisme politique.


      • Fergus Fergus 5 octobre 19:11

        Bonsoir, Alren

        Aucune « diatribe contre les militants de la FI », mais une mise en garde adressée à une minorité d’entre eux !

        Et j’ai déjà eu l’occasion à différentes de leur dire ce que je pense sans pour autant que leur attitude varie ! D’où mon irritation. Et cela d’autant plus que je ne suis pas seul en cause : d’autres électeurs de la FI constatent et subissent les mêmes dérives sectaires sur les réseaux sociaux.


      • Alren Alren 5 octobre 19:55
        @Alren

        Fergus, vous pouvez envoyer vos idées pour la boite à idées de la France Insoumise :


      • Alren Alren 5 octobre 20:02
        @alinea

        Vous m’étouffez.

        Qu’entendez-vous par là ?
        Je défends mes idées avec d’autant plus de conviction que les cinq ans perdus avec l’élection de Macron sont, tout le monde le voit maintenant, une catastrophe pour la France et les Français.
        L’élection d’un clone de ce clown (je sais c’est facile) serait la chute finale de notre pays !
        La seule et unique façon de l’empêcher est le vote France Insoumise.

        Mais mon militantisme politique ne suffit pas à me définir, c’est pourquoi mon avatar est la reproduction d’une de mes toiles : les quatre attitudes humaines en face du mystère du monde, monde qui façonne les esprits.

      • Fergus Fergus 5 octobre 20:09

        @ Alren

        Merci pour le lien.


      • alinea alinea 5 octobre 20:13

        @Alren

        Vous n’ignorez pas les tours en vache que fait l’intitulé d’un commentaire qui est un commentaire à un autre commentaire : cela ne vous était pas adressé mais à l’UPR du dessous !
        Vous auriez pu vous en douter !

      • Andy21 5 octobre 23:42

        @Christ Roi Argumentation farfelue


      • mmbbb 6 octobre 09:39

        @Fergus Vous vous voyez déjà en haut de l affiche !


      • Fergus Fergus 6 octobre 09:42

        Bonjour, mmbbb

        En haut de quelle affiche ? Je suis un individu lambda qui n’est candidat à rien !


      • mmbbb 6 octobre 10:24

        @Fergus Je parle de votre parti fétiche : FI Comme vous n aimez pas Aznavour je me suis fais un plaisir malicieux de reprendre un vers de cette chanson. Amicalement Je suis sournois, rancunier et souvent méchant et agressif C ’est le résultat de ces années de mes désillusions naives apprises de force au lycee de Rosemar. Je l admets et je confesse mes pêchés . Quoi qu il en soit attendons mai 2019, qui donnera une nouvelle image politique de ce pays . Macron pourra danser avec ses blacks , cela lui fera oublier certainement sa prochaine déconvenue .


      • Le421 Le421 6 octobre 10:47

        @Ar zen

        J’ai acheté et lu « l’avenir en commun ». De nombreux projets de la FI, figurant dans cet ouvrage, sont tout simplement irréalisables au sein de l’UE.

        Ça, si on ne le sait pas...
        Cela a été votre leitmotiv pendant toute la campagne présidentielle.
        Dites du mal, on vous écoutera.
        Dites du bien, il n’en restera rien...
        Et vous avez aidé à perdre ces quelques miettes qui nous ont manqué.

        Sur ce point, je vous dit bravo car votre technique a très bien fonctionné.
        C’était juste, mais ça a fonctionné !!
        Autre chose ?

        Pour ce qui est de votre affirmation, je vous ai mille fois répondu, donc...
        Vu qu’on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.


      • Fergus Fergus 6 octobre 11:51

        @ mmbbb

        Qui a dit que je n’aimais pas Aznavour ???

        J’ai au contraire écrit qu’il a été un excellent chanteur et un acteur remarquable.


      • mmbbb 6 octobre 12:08

        @Fergus Vous ne sembliez pas apprécier cet exilé fiscal , Il a eu un jugement d un tribunal administratif le disculpant . J ai trouve certains commentaires indignes, il ne fut pas un criminel de guerre. Quoi qu il en soit , c etait pour vous faire reagir Salutations PS il appartient à cette génération ayant pu s inscrire dans le temps comme Brel par exemple , Ce sera de moins en moins vrai désormais. Le temps numérique est contracte contrairement au temps analogique dont appartenait ces chanteurs.


      • Garibaldi2 6 octobre 18:08
        @Fergus

        Vous ne pensez pas qu’à l’appui de votre article il eut été bon de mettre des liens vers des exemples précis ?

      • Fergus Fergus 6 octobre 18:41

        Bonsoir, Garibaldi2

        Je n’avais ni le temps ni l’envie de rechercher dans des milliers de commentaires. Mais la plupart des intervenants savent de quoi je parle. Et cela dépasse largement ce site en termes de comportements dans les débats.


      • jakem jakem 7 octobre 17:10

        @Ar zen

        Bonjour ! juridiquement je pense que vous avez raison, mais pas politiquement, socialement, légitimement. Françaisement !

        Proposer la sortie de l’eurokratur ne permettra pas de rassembler assez de voix, lors des élections, pour faire ce pas décisif afin de recouvrer notre souveraineté.
        Je n’y crois plus ; et encore moins quand c’est Mélenchon qui hésite entre A et B avec à ses côtés des gauchistes de différentes nuances de rouge et de vert.
        Et je ne le veux pas car il est pour la régularisation de tous les clandestins présents et forcément à venir.

        Mon espoir se porte sur une nouvelle droite dont la pensée s’élabore à Ligne droite et je suppose à l’E.. machin, l’école de Marion Maréchal.

        Il-y-a un sacré boulot de fond à faire mais ça fera leur force. Quand ?

        Leur intention est de faire de l’entrisme tout à fait légalement par les élections au pseudo-parlement eurokraturiste et d’obtenir au moins une grande minorité de blocage. Avec des députés de toute l’Europe bien sûr.

        Ensuite il sera possible dans chaque pays de refuser les clauses et les injonctions eurokraturistes sans risquer un blocage des pays rebelles.

        Et je suppose qu’il faudra commencer par dénoncer les traités droit-de-l’hommistes et les tutelles juridiques qui empêchent de prendre les décisions qui s’imposent afin de combattre efficacement l’islamisation, la délinquance et la criminalité.






      • ASTERIX 12 octobre 14:59
        @Christ Roi


        RETOURNE SUR TA CROIX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Raymond75 5 octobre 08:58
        Ce mouvement est devenu une vaste bouffonnerie au service d’un chef autoritaire, qui après avoir été sénateur pendant 18 ans et député européen pendant 5 ans, se réveille révolutionnaire à l’âge de la retraite.

        Sans intérêt, et les sondages montrent qu’ils sont pris pour ce qu’ils sont : des amuseurs publics.

        • Fergus Fergus 5 octobre 09:34

          Bonjour, Raymond75

          Je pense que la base de réflexion qui a conduit à la rédaction du projet reste d’actualité dans le contexte politique français.

          Pour ce qui est de Mélenchon, il serait temps que le mouvement se choisisse un autre leader, je suis d’accord avec vous sur ce point. Et que les forces de gauche progressistes soient enfin capables de gommer leurs divergences pour s’unir sur ce qui les rassemble.


        • Raymond75 5 octobre 09:42

          @Fergus


          Absolument

        • GrandGuignol GrandGuignol 5 octobre 11:49

          Bonjour Fergus,


          « Pour ce qui est de Mélenchon, il serait temps que le mouvement se choisisse un autre leader, »

          Je suis bien d’accord avec vous sur ce point. 

          Mélenchon noyaute tout débat réellement critique sur le fonctionnement de l’UE  et ce au sein même de son parti. Il n’hésite pas à faire le ménage, censure les questions délicates sur la faisabilité de son programme au sein de l’UE.
          Mais ce n’est là qu’un des aspects anti-démocratiques du bonhomme. nul ne peut le contredire au sein de LlFI, il impose sa vision et puis c’est tout.
          Et ne parlons pas de ses dérapages verbaux sur les blonds aux yeux bleus ou de ses nombreuses altercations avec des gens du peuple où il répond avec violence et mépris.

          Avec Mélenchon aux commandes du navire LFI, ce parti restera une opposition de façade et ne pourra jamais rassembler une majorité de français.

        • Fergus Fergus 6 octobre 09:14

          Bonjour, GrandGuignol

          Le remplacement de Mélenchon à la tête de la FI fait précisément partie des points qui semblent non négociables aux yeux des militants les plus investis du mouvement. Ne pas admettre de débat sur cette question revient à porter des œillères et je m’en désole.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès