• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mobilisation générale contre la privatisation d’Aéroports de (...)

Mobilisation générale contre la privatisation d’Aéroports de Paris

Les petits ruisseaux pourraient bien faire une grande rivière… Fin février, Coralie Delaume et David Cayla lançaient une pétition contre la privatisation d’ADP. Aujourd’hui, nous sommes plus de 200 000 à l’avoir signée et plus de 200 députés ont lancé une procédure de référendum d’initiative partagée. Même s’il reste du chemin à parcourir, voici l’occasion de cristalliser l’opposition à Macron.

 

Comment unir la France contre une mauvaise décision
 
Le lancement de cette procédure de référendum d’initiative partagée, aussi aléatoire soit-elle, comme le souligne Coralie Delaume dans le FigaroVox, est tout bonnement exceptionnelle. Il est tout de même assez extraordinaire de trouver une mesure qui parvienne à réunir l’opposition de La France Insoumise et des Républicains au point qu’ils votent ensemble ! Bien sûr, cédant à la facilité, la majorité en profite pour dénoncer une coalition contre-nature. Mais a contrario, on peut aussi voir dans ce rassemblement assez improbable qui va de Jean-Luc Mélenchon à Laurent Wauquiez en passant par le Parti Socialiste et les Verts, le signe que cette décision est particulièrement absurde.
 
François de Rugy n’était guère à l’aise pour défendre cette privatisation. Il a osé affirmer que cette privatisation permettrait de financer dix milliards d’investissements. Mais cet argument est ridicule, tant les dividendes que rapportent actuellement ADP sont élevés, bien plus que ce que rapporterait les 10 milliards que pensent obtenir le gouvernement. En outre, sur le principe, un aéroport est fondamentalement un monopole naturel, qui n’a donc pas vocation à devenir une rente privée, d’autant plus que nous constatons en France tant de mauvaises expériences dans le domaine(aéroport de Toulouse ou autoroutes), où la collectivité perd quand elle cède au mouvement de privatisation.
 
 
Bien sûr, le combat sera très difficile et est loin d’être gagné. Mais face à un pouvoir aussi arrogant, impopulaire et défendant aussi clairement les intérêts des plus riches, il y a un espoir que la mobilisation prenne. C’est pourquoi il est crucial de signer cette pétition, la faire signer et la faire circuler le plus possible pour se donner une chance de contrecarrer ce plan funeste.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • L'Astronome L’Astronome 13 avril 11:15

     

    La privatisation d’Aéroports de Paris me rappelle cette fameuse escroquerie, perpétrée par un certain Viktor Lustig (c’est son vrai nom), qui vendit la Tour Eiffel.

     


    • rogal 13 avril 11:56

      Halte à la goinfrerie. Coupons-leur la pétit.


      • Aimable 13 avril 20:37

        L’échec des politiques dans la bonne marche de la France les obligent a vendre notre maison et tous nos biens , au bénéfice d’un privé apatride et vorace , pour payer leurs dettes ( de la haute trahison en bonne et due forme ) .


        • covadonga*722 covadonga*722 13 avril 20:41

          oui ben bon meme jlmélencchon a voté pour hein , si la gauche révolutionnaire et insoumise le vote ce truc c’est que ça doit pas être si mauvais.

          Quand me mr Mélenchon délégué, député, ministre, sénateur ,

          pendant 40 ans il sait 

          de quoi on cause donc s’il vote pour c’est que c’est bon pour la république , 

          la république c’est moi qu’il a dit cqfd 


          • leypanou 15 avril 09:26

            sur le principe, un aéroport est fondamentalement un monopole naturel qui n’a pas vocation à être une rente privée : cela est aussi valable pour les autoroutes, l’électricité, le gaz, les chemins de fer.

            Qu’ont fait tous ces petits distributeurs d’électricité ou de gaz pour financer l’infrastructure de distribution ? Rien. Pareil pour les chemins de fer et les autoroutes.

            Raison souvent invoquée pour la privatisation : la concurrence est bénéfique, comme si quand vous voulez prendre l’autoroute vous avez plusieurs choix.


            • Croyant 18 avril 19:29

              Hier soir, Arte diffusait un reportage sur « le combat d’une mère qui avait réalisé une GPA à l’étranger pour faire reconnaître son enfant en France », les époux Ménnesson pour ne pas les citer. Evidemment, les journalistes d’Arte, dans leurs perversion habituelle prenaient partie pour la mère adoptive contre les manifestants de la Manif pour tous. Crachant son venin, tel un serpent acharné, Renaud Dely a parlé de « violence » dans les propos des manifestants opposés à la GPA. Personnellement, j’ai une question à poser aux journalistes d’Arte qui liraient mon texte. Qui est le plus violent des deux : le citoyen qui appelle ouvertement au respect de la loi dans son pays ou celui qui viole la loi en la détournant ? Car c’est bien ce qu’ont fait les époux Ménnesson en pratiquant une GPA à l’étranger, ils ont contourné la loi française. Comment appelle-t-on une personne qui viole la loi ? Un hors-la-loi. Malgré, cela, cette personne est venu sur un plateau de télévision exprimer tranquillement à la France qu’elle devrait faire le ménage chez elle en légalisant la GPA, et cela, avec la bénédiction des pseudo journalistes et de l’enfant né de cette GPA. L’adolescente elle-même annonçant tranquillement que la GPA ne concernait absolument pas les manifestants et que ceux-ci cherchaient un bouc émissaire. Tous citoyen français est forcément concerné par les lois en application sur le territoire de la République (Voir la DDHC de 1789). Pour le bouc émissaire, je pose simplement la question de savoir pourquoi ? Les manifestants étant généralement fortunés et mariés, ils n’ont besoin de personne pour passer leur nerfs. Comble de l’Absurdité, l’adolescente s’exprimait tranquillement au nom des enfants issus d’une GPA, alors qu’elle avait été mise au monde au USA, et absolument pas dans un pays du Tiers-monde. En outre, elle a eu la chance de garder des contacts avec sa mère-porteuse, ce qui n’est absolument pas le cas pour tous les bébés éprouvettes. Il est hallucinant d’avoir diffusé ce pseudo témoignage qui ne reflète rien de la réalité. Il est porté par deux menteuses qui prétendent qu’une majorité de Français sont favorables à la GPA (voir à ce sujet le sondage Ifop de février 2019). Si un journaliste d’Arte à le courage de me répondre, je suis prêt à débattre avec lui.

              Mon article ne concerne en rien le sujet de la discussion, mais c’était ma seule chance d’être publié.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès