• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Moi et le chaos !

Moi et le chaos !

Sa majesté Macron a tenté un coup de poker... en dissolvant l’Assemblée il espère, comme ses grands anciens, provoquer le chaos, et finalement reprendre le pouvoir… en déclarant « c’est moi ou le Chaos »... formule qui pourrait bien s’inverser.

En provoquant de nouvelles élections dans un délai très court, il compte désorganiser la campagne, en ne permettant pas à ses opposants de débattre sereinement…

Il compte aussi provoquer des ruptures, voire des paniques…

La réalité lui donne pour l’instant en partie raison, puisqu’on a vu chez « les républicains », la fuite en avant d’un Ciotti, lequel dévoile sa vrai nature, en rejoignant l’extrême droite, emmenant dans son sillage d’autres militants LR... et provoquant un psycho drame dans son propre camp.

Par contre, Macron échoue dans sa tentative de faire éclater la Nupes, puisque, en fin de compte, bien au contraire, il a provoqué la création d’un nouveau « Front Populaire », qui rappelons le, en 1936, a réduit le temps de travail à 40 heures par semaine, à l’instauration d’un congé payé de 2 semaines pour les travailleurs. Lien

En effet, avant 1936, il fallait travailler 48h, et les congés payés de 15 jours étaient réservés aux seuls fonctionnaires… lien

Et à gauche, si des personnalités comme Mélenchon, ou Quatennens ne sont « plus dans la course », communistes, socialistes et insoumis se sont malgré tout trouvés un terrain d’entente avec un programme alléchant : l’augmentation du SMIC à 1600 €, augmentation des petites retraites, abrogation de la réforme de la retraite, (lien) revalorisation des APL, le blocage des prix pour les éléments de première nécessité : carburant, alimentation, énergie etc., et re-instauration de l’ISF, impôt sur la fortune qui pourrait rapporter 10 milliards d’euros. lien

A ceux qui doutent encore du projet de ce nouveau Front Populaire, d’aucuns ajoutent que le financement de ce programme pourrait être amplifié par la suppression des 170 milliards de cadeaux faits aux patron, et à la fin des 100 milliards d’évasion fiscale...lien

Profitons-en pour se souvenir que l’extrême droite s’est toujours refusé à la moindre augmentation des salaires...et pas seulement : elle a toujours refusé le gel des loyers, l’indexation des salaires sur l’inflation… lien

Revenons sur le choix de cette dissolution…

En effet, si les dissolutions provoquées par De Gaulle, ou Mitterrand ont été fructueuses, d’autres dissolutions ont mal tourné, notamment celles de 1877 et 1955, mais surtout celle décidée en 1997 par Chirac, qui finalement s’est retournée contre lui, l’obligeant à une cohabitation compliquée, avec une majorité de 319 sièges contre lui, et qui durera jusqu’en 2002. lien

il n’est pas certain que Macron ait envisagé ce scénario qui serait catastrophique pour lui…

il a peut-être envisagé que sa dissolution mettrait l’extrême droite au pouvoir, laquelle ne pourrait gouverner, ayant contre elle une bonne partie de la droite, et la gauche... provoquant une débâcle dans le RN, qui, même en se maintenant malgré tout jusqu’en 2027, ne pourrait gouverner, laissant la possibilité à Macron de briguer un troisième mandat.

Il s’agit donc d’un coup de poker...

C’est le moment d’évoquer l’analyse caustique et pertinente, voire même impertinente, qu’une humoriste a fait au sujet de la posture de Macron

Elle s’appelle Nicole Ferroni, et n’y va pas avec le dos de la cuillère…

Elle imagine que le président actuel de la France vient la consulter en thérapie. Lien

elle fait donc semblant qu’il est en face d’elle, lors de sa consultation habituelle, et elle lui parle du lien de causalité.

Elle constate qu’il a réalisé qu’il n’était pas très aimé, et lui conseille de faire des choses qui soient « aimables »...alors qu’il a fait des choses qui n’étaient pas appréciées...la réforme des retraites...elle lui suggère de constater : «  je fais de la merde, et donc les gens ne m’aiment pas... », et puis elle lui reproche son égo et elle lui dit : vous avez tellement d’égo que j’ai envie de vous appeler Emmanuel Moicron... vous êtes du coup dans la colère, et vous prenez l’Assemblée, et vous la cassez ! Êtes vous toujours ce petit garçon qui est tellement en colère qu’il va casser tous les châteaux de sable des petits garçons de la plage...mais vous n’êtes plus un enfant Emmanuel, vous avez plus de 40 ans, alors cette colère, il faut la canaliser ! (…) arrêtez de prendre la nation comme support de défouloir émotionnel...le pays n’est pas votre punching ball !  » Lien

Espérons que le message sera bien passé, car comme dit mon vieil ami africain : « un enfant peut jouer avec les seins de sa mère, mais jamais avec les testicules de son père ».

Le dessin illustrant l’article est de David Donnely

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

dix sous c’est pas cher

Bardé, t’es pas là

la poudre aux yeux

dans agriculture il y a « agri »

l’erreur (F) Attal

LR, un R pestilentiel

les vrais vœux présidentiels

détruire ou déconstruire

bonjour les robots, adieu les humains

Travailler ? Moi jamais !

L’homme jetable

Salauds de pauvres

Des métiers à la con

Le travail est mort, vive la paresse

Le monde avant l’ère

L’homme est-il une espèce domestique

Immortel, pourquoi faire ?

Ces tout petits humains

Utopie quand tu nous tiens !

T’as pas mille balles ?

1000 € pour tous…utopie ou nécessité ?

Le salaire du bonheur

Le triomphe de l’utopie


Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 17 juin 16:22

    Bonjour Olivier,

    Emmanuel Moicron dis-tu ? Et pourquoi pas une lettre en moins, le dernier ’’r’’ par exemple ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 17:19

      @ZenZoe
      bonjour ZenZoe... je t’avoue que j’ai été tenté .... smiley


    • @ZenZoe
      Le palindrome n’a jamais eté aussi juste
      Monarc
      Quoique tout bien réfléchi...
      on pourrais le reviser totalement par Néron bien plus « adapté »


    • Fergus Fergus 17 juin 17:39

      Salut, Olivier

      Bon article, et prestation lucide de Ferroni. 

      Bon choix de dessins également.

      Une réserve pour celui de Ciotti : aux commandes du navire, ce forcené aurait ordonné de virer sur babord pour éperonner le canot des migrants ! 


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 18:03

        @Fergus
        bonjour Fergus et merci...
        pour Ciotti, c’est quand même grave : il fait la démonstration de la folie de vouloir rester au pouvoir, alors que c’est clairement mort ! 
        non ?


      • ETTORE ETTORE 17 juin 19:31
        olivier cabanel 17 juin 18:03

        «  »«  »"@Fergus
        bonjour Fergus et merci...
        pour Ciotti, c’est quand même grave : il fait la démonstration de la folie de vouloir rester au pouvoir, alors que c’est clairement mort ! 
        non ?
        «  »«  »

        ......

        Permettez moi, Olivier ......

        ICI, personne ne meurt, tant que Rakoto, ne publie son éloge funèbre.

        Non mais....


      • @Fergus
        "Une réserve pour celui de Ciotti : aux commandes du navire, ce forcené aurait ordonné de virer sur babord pour éperonner le canot des migrants !"

        Impossible bientout il n’y aura plus que des grants ici acceullius avec le sourire en plus par melkenchon pour qui le probleme c’est les francais de souche

        Plus de Francais de souche, plus de problêmes , vous voyez c’est simple, comme avec les juifs en 36’s
        Je suppoose que vous n’allez pas me demander la source en bon lfiste vous l’avez forcément entendu vous aussi ,
        puis elle est accessible sur A Vox Video, juste a cliquer en haut de la page


      • @Fergus
        Qud aux dessins cette fois je suis d’accord avec vous y compris le dernier ce n’est pas un coup de pied, c’est un viol à ce niveau la de Marianne


      • @Fergus
        Tiens j’ai une question a propos de ce dessin
        https://66.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/image/image2_0.jpg

        Avez vous déja vu la résidence de G Soros aux USA et ou lke reportage du journaliste fais devant
        Vous en pensez quoi ?
        Je sens certaines difficultés à me répondre, cela va etre (tres tres tres) compliqué
        Je tiens a garder mon statut d’empécheur de tourrner en rond dans un igloo carré
        cad etre celui qui pose les questions qui dérangent a la bougoeisie tres conciliante


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 23:18

        @ETTORE
        c’est vrai !
         smiley


      • ETTORE ETTORE 17 juin 19:28

        Bonsoir Olivier

        Sincèrement..... Je ne voudrais absolument pas être invité, à un quelconque banquet, et de n’importe lequel, de cette « Assemblée Associative de Familles Recomposées ».

        Pas plus, je vous dirais, qu’à celui « Mono-Parental Inclusif » qui a dissout son coming out politique, pour une simple « grenade à plâtre dégoupillée », afin de mettre à l’air, les parti(es) de l’entrejambe, de ceux qui disent en avoir, sans jamais en faire un usage démonstratif, à en faire bander la France ( dixit Sardou) !

        Quelle Cène irréaliste, où tous ces commu-niants, qui planquent un surin dans leur dos, et guettent, quel matador matamore, vas porter l’estocade en premier, avec sous cette tablée judaïque bancale, un fou de rage manuel, qui leur tords les doigts de pieds, faute de pouvoir leur enlacer les lacets .

        Qu’est ce que j’aimerai que cette Cène soit représenté In memoriam, sur un mur du Palais de l’Elysée, et qu’on y fasse jurer allégeance, à tous les poêt pôet à la Guillaume, tell-ceux que nous avons eus, et aurons, et qui comptent se foutre encore longtemps de ....Notre pomme.


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 23:22

          @ETTORE
          jolie métaphore, cette histoire de pomme...
          chirac avait lancé l’opération !!!
          je suis d’accord avec toi, mais je me dis, devant le bordel ambiant, face à ce demeuré qui se croit maitre des horloges, et face à la marine qui prend l’eau, j’ai décidé de croire, du bout des doigts, à cette coalition a gauche... parce que l’heure est grave, et que je ne peux me résoudre à faire comme si...


        • Octave Lebel Octave Lebel 18 juin 00:22

          Sommes-nous ce genre de moutons que l’on peut conduire ainsi jusqu’à l’urne, le bon bulletin à la main, en nous criant au loup ? Comme nous le suggèrent, du soir au matin, les médias de Bernard Arnault, Xavier Niel, Vincent Bolloré et fils, Bouygue et les autres et ceux qui sans ces manœuvres désespèrent d’obtenir un jour un peu de notre confiance.

          Ne nous laissons pas distraire et encore moins embarqués par les petites aventures et intrigues personnelles et encore moins par la propension des médias à nous y fourvoyer en travaillant à nous détourner de l’essentiel afin de nous faire perdre de vue les véritables enjeux, mettre sur pied une démocratie de citoyens. Intéressons-nous à voir qui y travaille depuis longtemps et qui au bout du compte sera utile, fiable et compétent pour nous faire avancer sur ce chemin.

           À la fin, c’est nous, les citoyens-électeurs qui trancheront parce que ne nous sommes les béni-oui-oui de personne et que nous jugerons en conscience et connaissance. En espérant ,malgré tout, que l’abstention et les manipulations qu’elle permet ne soit pas toujours et encore le meilleur atout pour les gagnants quels qu’ils soient au vu de ces pauvres manœuvres en lieu et place de la responsabilité politique dont nous avons besoin.

          Les arbitres, c’est nous, les citoyens-électeurs. Qui faisons entrer et sortir du terrain ceux qui ne nous respectent pas et dont la conception de la politique est de nous vouloir sous leur coupe le temps d’une élection pour pouvoir ensuite nous faire marcher à leur pas. Exactement selon la manière dont les médias, à grands renforts de sondages, décrivent ce qu’ils disent être la vie politique. Comme s’il ne devait pas avoir de réflexion politique en dehors de l’offre et des manœuvres des partis homologués par le système et de ce que nous en disent les beaux-parleurs homologués par les castes médiatiques.

          Ne loupons pas l’occasion de faire tomber d’un coup l’adversaire à deux têtes, la macronie et la lepénie qui depuis 2017, aidés par les oligarques s’étant rendus maîtres des médias et des instituts d’opinion et au prix d’une abstention massive, nous ont enfermés dans l’impuissance et la résignation grâce à la supercherie de leur machinerie et comédie électorale qui nous pousse dans une impasse et étouffe notre vie politique depuis 2017.

          Ne perdons pas de vue les enjeux en cause ni nos intérêts collectifs qui sont les mêmes qu’en 2022 et 2017.Que je rappelle en tête de cet article.

           

          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-impasse-democratique-une-255209

           

           


          • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 06:35

            @Octave Lebel
            je partage globalement votre analyse...merci de votre contribution.


          • zygzornifle zygzornifle 18 juin 08:46

            Macron avait prévu la dissolution 2 mois avant les européennes, il a dit a ses proches je balance une grenade dégoupillée dans les pattes du RN pour le torpiller.

            Mauvais plan comme a son habitude car il ne pensait pas que la gauche allait faire un coalition et lui piquer la seconde place.

            En tout cas Macron n’est pas le Mozart de l’intelligence ....


            • zygzornifle zygzornifle 18 juin 09:16

              Macron, au lieu de proposer dix solutions a choisi la dissolution .....


              • zygzornifle zygzornifle 18 juin 10:45

                Je me marre bien.

                Bonjour le bordel au gouvernement, au parlement puis au sénat, au lieu de tenter de gérer efficacement le pays, sa dette et sa fracture sociale il vont passer leur temps a se faire des croche pattes et a s’accuser de tous les maux, on devrait leur distribuer des armes que l’on en finisse une bonne fois pour toute .... lol 


                • yvesduc 18 juin 11:00

                  Excellent titre ! smiley

                  Macron pourrait préférer, pendant un laps de temps, une Assemblée à majorité RN bloquée à une Assemblée à majorité macroniste bloquée. En effet, les groupuscules d’extrême-droite ne devraient pas tarder à faire parler d’eux, ratonnades, agressions, etc., ce qui devrait écoeurer une partie de l’électorat du RN, qui vote par colère et désespoir mais pas par xénophobie, pour mieux faire revenir « les gens raisonnables » (je mets bien sûr des gros guillemets) à la présidentielle suivante.

                  Il n’est pas impossible non plus que les Républicains et la macronie votent les lois économiques et sociales du RN, puisque leurs programmes sont très proches. Enfin, cela dépend si Marine arrive à faire exister sa ligne (un peu) sociale, si éloignée de l’ADN de son parti et de ce que ses élus votent (sauf circonstances particulières).

                  Une dernière hypothèse serait que l’État profond déclencherait une crise budgétaire, par exemple en abaissant la note de la France ou à cause des emprunts indexés par l’inflation (souscrits par Macron !). Cela tordrait le bras au RN et « l’obligerait » à prendre des mesures impopulaires, que la macronie s’empresserait de voter au nom de la « responsabilité » et de la raison supérieure (= les marchés font la loi).

                  Dans tous les cas, la parenthèse RN se passera mal pour tout le monde. Ses électeurs seront roulés dans la farine. La seule question que je me pose est de savoir si l’État profond laissera le RN faire quelques gestes électoraux en début de mandat, avant de déclencher les crises...


                  • ETTORE ETTORE 18 juin 12:40

                    @yvesduc
                    Pour faire « des gestes » il faut des moyens !
                    Et ces moyens sont phagocytés par la monstruosité de la dette en cours.
                    Atténuer les responsabilités à porter, passerait par un audit en bonne et due forme.
                    Mais voilà, cela relèverait d’un jeu dangereux, pour tous les partis, car il faudrait justifier leurs positions passées, pas toujours dans leur rôle de vraie opposition, ou plus que très molle. ( qui ne dit rient, consent )
                    Un audit risquerait de faire apparaître des dépenses supplémentaires, cachées, non prises en compte, et la résultante en serait une dégradation de la note nationale.
                    Alors qui, pour se faire Suppuku, ou, pour sabrer la tête de l’hydre, finalement construite, avec des bouts ADN de chacun ?
                    Il est regrettable de constater que nous somme une fois de plus, engoncés dans la traversée d’un désert, dont , ceux qui se disent « guides », ou, veulent le devenir à la place du Calife désarçonné par son cha-mots, n’ont en mémoire que leur propre itinéraire, et rien à proposer, à un peuple devenu errant, et en attente d’un Messie,
                    ( pas le joueur de foot) leur promettant une terre d’opinions apaisées.
                    Nous en sommes loin, car la seule nuée ardente au dessus de nos têtes évidées, n’est que, la trace des missiles exportés sans PIB.
                    Mauvais signe que celui là, quand on sait que le chamelier, avait parié sa monture glorieuse, dans l’achèvement de sa propre errance.


                  • Soucougnan Soucougnan 18 juin 20:57

                    @olivier cabanel

                    En provoquant de nouvelles élections dans un délai très court

                     

                    L’article 12 de la constitution l’obligeait de toute façon à organiser les élections au plus tard 40 jours après la dissolution, il n’y avait donc pas moyen de faire grandement traîner les choses, d’autant qu’en plus, il y avait les J.O.

                    Du reste, une idée me dit que Macron comptait au contraire sur une alliance des partis de gauche afin de pouvoir tous les ranger sous la bannière LFI. C’était sa seule chance de voir la gauche Glucksman, qui s’était refusée jusque-là à toute compromission avec la LFI, se détourner de cette alliance et lui revenir. Seulement voilà, les sondages ne montrent pas pour le moment l’amorce d’un tel mouvement de la part de ceux qu’on appelle les socialistes et écologistes modérés. Je pense en fait que Macron a confondu la position des leaders socialistes et écologistes avec celle de leur base électorale. Car manifestement, la base en question ne désapprouvait pas autant qu’on pouvait le croire l’attitude et les propos de Mélenchon. Et les soi-disant modérés qui devaient se joindre à Macron pour faire barrage à la FLI, semblent donc parfaitement en phase avec Mélenchon et disposés à faire de lui leur Premier ministre. Zim bam boum patatras ! smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 19 juin 07:23

                      @Soucougnan
                      la coalition du nouveau front populaire a justement décidé d’attendre les résultats du premier tour avant d’envisager qui ferait un bon premier ministre, et elle a bien fait...sage décision...
                      c’est pour cette raison que la droite, macron en tête ne cesse d’agiter le chiffon rouge d’un Mélenchon qui serait premier ministre, afin de faire régner la discorde dans ce mouvement !


                    • titi titi 18 juin 21:01

                      @L’auteur

                      "et à la fin des 100 milliards d’évasion fiscale

                      "

                      Quelles sont vos sources ? Le Monde qui cite le syndicat Solidaire.

                      La cour des comptes a pourtant battu en brêche les évaluations farfelues de Solidaire.

                      Ces 100 milliards ils n’existent pas.

                      Mais c’est vrai qu’ils sont bien pratiques !


                      • olivier cabanel olivier cabanel 19 juin 07:19

                        @titi
                        si vous considérez que le journal « Le Monde » n’est pas une source fiable, qu’est-ce qu’il vous faut !!!?

                        « La (Très) Grande Evasion » : la mécanique de l’évasion fiscale pour les nuls

                        Un documentaire de vulgarisation de Yannick Kergoat, coécrit avec Denis Robert, éclaire une pratique en plein développement.

                        Entre 80 et 100 milliards d’euros échappent tous les ans au budget de l’Etat et des collectivités locales du fait de l’évasion et de la fraude fiscales. Si l’on ajoute le montant de la fraude aux cotisations sociales, le manque à gagner global dépasse de loin les 100 milliards d’euros.


                      • titi titi 19 juin 22:58

                        @olivier cabanel

                        "« Le Monde » n’est pas une source fiable, qu’est-ce qu’il vous faut 

                        "

                        La source n’est, présentement, pas Le Monde, mais Solidaire qui est cité par Le Monde.

                        Les estimations de Solidaire sont un maronnier qui ressort tous les ans.

                        Et la Cour des Comptes a déjà rendu un avis sur la question : il n’existe aucun outil permettant d’estimer cette fraude.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 juin 07:44

                        @titi
                        çà s’appelle la mauvaise foi !
                        sauf que, pas de chance, les sources qui reprennent ce chiffre de 100 milliards sont multiples y compris, france culture...
                         smiley


                      • titi titi 20 juin 09:31

                        @olivier cabanel

                        Donc si vous écoutez le podcast que vous mettez en lien (oui je sais j’ai un défaut, je parcours les liens mis en argument).

                        1’45’’ : l’évasion fiscale on n’en sait rien malgré les demandes de la Cour des Comptes.

                        2’15’’ : 18 mesures supplémentaires ont été mises en place pour lutter contre la fraude fiscales... qui n’ont rapporter rien de plus que les années précédentes : 11 milliards.

                        On est donc très loin des 100 milliards...
                        Parce qu’ils n’existent pas, à part chez Solidaire, repris par LFI, l’Oxfam, et autres officines.

                        Mais ils sont pratiques : pour la presse ils font vendre du papier.
                        Pour les politiques, ils permettent de continuer à faire croire au Père Noel.
                        Et comme les gens comme vous sont prêts à y croire pouquoi se gêner !

                        Surtout que quand on parle des 11 milliards de fraude récupérés, vous vous pensez aux salauds de riches capitalistes, alors que pour l’essentiel, il s’agit de gens qui ont mal déclaré leur piscine ou leur abris de jardin.


                      • titi titi 20 juin 09:38

                        @titi

                        Je corrige ma dernière phrase : la fraude des particuliers (essentiellement foncière), c’est 1/5 (toujours d’après la Cour de Comptes)


                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 19 juin 06:02

                        Bon matin !

                        -Eric Ciotti, réformé du service militaire sur demande d’Estrosi, validée par Fillon, belle recrue !!!

                        -pour les dates il y a 2 problèmes :

                        —un réel, le « timing » n’est pas respecté, cf. un article de J.J. Urvoas parlant de l’Art. L 157 du code électoral

                        —un potentiel, en ce 27 juin les banlieues risque de célébrer la mort du jeune Nahel, le 27/06/2023 ; l’an dernier ça avait été chaud plusieurs jours ...


                        • chantecler chantecler 20 juin 10:12

                          @Gérard Luçon
                          absolument !
                          Mais de toutes façons cette dissolution et les délais minuscules décidés pour réélire des députés constituent un vrai scandale , un mépris absolu des citoyens .

                          Aucun moyen de débattre , d’associer la population à cette rarissime décision .

                          De plus ce matin sur FI par exemple l’information s’est ouverte sur le « viol » de cette jeune fille, qui n’a pas été démontré par la justice : il peut être vrai mais peut être aussi un fake de plus mais derrière un défilé d’intervenants sur l’antisémitisme de LFI ? et du RN .
                          Et de menaces économiques en tout genre .
                          Depuis quand le CNPF , le patronat , a soutenu une seule mesure sociale dans notre pays sans aboyer à la ruine ?


                        • Macron a gouverné à coup de coups !
                          Et il faudrait lui refaire confiance ?

                          Non merci, ça suffit !

                          Il a menti, triché sur la vaccination et la crise Covid !
                          Et il faudrait lui refaire confiance ?
                          Ça suffit, Macron ne doit plus jamais être élu à aucun mandat , cet hom.(?).. est dangereux , manipulateur, renégat, capable de tout jusqu’au génocide du peuple français .

                          "Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice."

                          • olivier cabanel olivier cabanel 19 juin 20:26

                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                            complice, sans aucun doute.. voire plus !


                          • Luniterre Luniterre 20 juin 10:13

                            « il a peut-être envisagé que sa dissolution mettrait l’extrême droite au pouvoir, laquelle ne pourrait gouverner, ayant contre elle une bonne partie de la droite, et la gauche... provoquant une débâcle dans le RN, qui, même en se maintenant malgré tout jusqu’en 2027, ne pourrait gouverner, laissant la possibilité à Macron de briguer un troisième mandat.

                            Il s’agit donc d’un coup de poker... »

                            ...Ou d’un Coup d’Etat ? Pour Macron, pas de « troisième mandat » possible avant 2032, selon la Constitution actuelle...

                            Evidemment il lui reste un peu plus de deux ans pour « réformer » la Constitution, mais il est clair que cela apparaîtrait tout de même politiquement comme un « Coup d’Etat », même si sous des formes plus ou moins « légales ».

                            Votre propos à ce sujet nécessitait donc au moins quelques explications de votre part et induisent un doute sur le sens et la véracité de votre article.

                            Luniterre


                            • chantecler chantecler 20 juin 10:25

                              @Luniterre
                              E.M compte peut être sur l’extension du conflit ,de la guerre en Europe avec l’otan
                               les US et l’UE dont la France .
                              Apparemment il fait tout pour que ça se produise .
                              En ce moment il est salement question de faire entrer l’Ukraine dans l’UE et l’otan ce qui débouchera sur un embrasement ....
                              Et lui il deviendra chef de guerre avec lois d’exception


                            • ETTORE ETTORE 23 juin 19:45

                              Vous savez Olivier, comme vous le dites bien justement, le Macronibus, il a joué son coup de poker, et avec un type pareil à la table de jeu, il n’est pas à exclure une tricherie, préméditée, bien avant qu’il annonce son jeu.

                              Il y a quelque chose qui me turlupine, depuis un moment, ce sont ces :

                              PROCURATIONS, qui ne cessent de grimper d’une façon jamais vue, d’un nombre tel, que le site état majordome PRO-CU(L) est complètement débordé par la quantité effarante de gens qui « procurent », sensés partir en vacances, ou, être empêchés à ce moment là, de remplir leur devoir civique.( ou qui semble ne pas vouloir être responsable de leur vote, lol )

                              Et cela dit....Qui peut assurer la sincérité de ce vote, pour qu’il corresponde à l’acte de PRO-CU(L) ?

                              Et qui dit que ce ne seras pas la même magouille, que les billets de fausse caisse, comme on l’as vu dans les stades, histoire de détourner, ni vu, ni connu, un certains nombre de votes par délégation, sans aucun contrôle, ni vu, ni connu, par ici les votes bidonnées et réorientés ?

                              Pas confiance, mais alors pas du tout, dans un système qui semble être mis en place de façon à déborder, pour remplir le vase de nuit(sence) de celui à qui cela sert !

                              Non ! Pas confiance du tout.

                              Et il faut être le dernier des idiots en dégénérescence, pour placer sa confiance à une table, ou le jeu est truqué, et où, vous n’avez et n’aurez jamais la main !

                              Et ou on attend de vous, que vous aillez juste, le nez au « TAPIS »

                              C’est trop gros, pour être honnête.


                              • ETTORE ETTORE 23 juin 22:38

                                https://www.challenges.fr/politique/plan-procu-bon-plan-pour-voter-aux-legislatives-ou-risque-de-detournement-du-vote-p

                                ......

                                lisez, lisez, c ’est édifiant !

                                L’art et la manière de se faire entuber, en toute beauté !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité