• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Moins de 40% des militants UMP soutiennent Sarkozy

Moins de 40% des militants UMP soutiennent Sarkozy

Nicolas Sarkozy a réussi à prendre la tête de l’UMP avec environ 64,5% des voix. Il devance Bruno Le Maire (29 %), et Hervé Mariton (6%). Ouf !

Oui mais … car il y a un mais, sinon deux.

Tout d’abord, l’ancien Président de la République espérait remporter cette élection avec un score supérieur à 70%, et encore, après avoir revu ses ambitions à la baisse.

Rappelons au passage qu’il avait été élu avec 85% des suffrages en 2004. Cette année là il avait face à lui Nicolas Dupont-Aignan qui avait recueilli 9% des suffrages, et aussi Christine Boutin (5%).

Alors qu’aujourd’hui il revient avec le statut d’ancien Président de la République, de sauveur de la droite et de la nation, il réussit l’exploit de faire un score inférieur de 20 points à celui d’il y a dix ans. Un terrible désaveu de la part des militants de sa famille politique, il faut bien l’admettre.

On doit également remarquer que son adversaire numéro 1 dans cette bataille, Bruno Le Maire, a réussi une campagne parfaite. En effet, l’ancien Ministre de l’Agriculture n’a jamais dévié de sa ligne, ne cédant en rien devant des militants qui lui reprochaient telle ou telle prise de position, comme sur le mariage pour tous ou la livraison du Mistral à la Russie. Une stratégie payante au final, surtout face à un Nicolas Sarkozy qui ne faisait que caresser son auditoire dans le sens du poil, quitte à se contredire le jour d’après.

On peut aussi se poser des questions sur le taux de participation, 58%, qui s’il représente un record, n’est en rien un soutien inconditionnel à l’ancien Président.

On pouvait en effet imaginer que face à Bruno Le Maire, qui représentait une réelle menace, les fans de Nicolas Sarkozy allaient se mobiliser comme jamais afin de lui offrir un score confortable. Hors, cette mobilisation n’a pas eu lieu, et on se rend compte au final, qu’avec ce taux de participation de 58%, Nicolas Sarkozy n’est soutenu que par seulement 38% des militants de l’UMP. Avec un tel score l’ancien Président de la République n’est plus le héro inamovible de la droite. Nicolas Sarkozy ne pourra plus se présenter comme le chef incontesté et incontestable comme il le fut par le passé. Cela promet du spectacle. Avec ces 38% de militants qui le soutiennent, on peut même parler de véritable gifle.

Oui il faut bien l’avouer, c’est une véritable gifle que reçoit ce soir Nicolas Sarkozy de la part des militants de son propre camp. Il doit admettre qu’il ne représente pas l’avenir de la droite, que beaucoup de militants ne veulent pas du retour d’un Président qui a été battu par le suffrage universel en 2012, et qui de plus, a toujours refusé de faire le bilan de son quinquennat.

Il est temps pour la droite de se tourner vers des hommes neufs, des hommes qui font de la politique autrement, avec plus de morale et d’intégrité, dont le nom ne figure pas dans de multiples affaires. L’effort ne sera pas bien grand à produire, surtout lorsqu’on passe après un certain Nicolas Sarkozy.


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • oncle archibald 30 novembre 2014 11:07

    Comme je l’ai déjà relevé sous la contribution de Gruni, je suis bien d’accord avec vous : il a été giflé, les militants n’en veulent pas. 


    Comment se fait-il que ces braves gens, par exe"mile Monsieur Brice Hortefeux, se félicitent d’une « très bonne participation » avec je crois 58 % de militants qui ont voté …. 

    Des militants c’est fait pour militer non ? Il me semble que si je militais dans un parti politique et qu’on me demande de choisir le chef je ne répondrai pas « je m’en fous » … Donc premier couac presque la moitié des gens qui ont une carte UMP n’ont pas jugé utile d’aller plébisciter le chef adoré .. enfin présumé adoré jusqu’à hier soir.

    Deuxième truc qui me réjouis plutôt … Comme j’ai une calculette j’ai multiplié le score magique de l’élu, 64,5% par le pourcentage des militants qui ont voté soit 58 % … et ??? et ??? ben ça fait 37,7% de militants qui ont voté Sarko … A peine un peu plus de un sur trois. Quel triomphe !!! 

    Troisième truc qui alors me réjouit complètement, la vengeance est un plat qui se mange froid, on le sait tous, tous sauf le petit Nicolas ? … 

    Un certain Alain Juppé depuis le salon de la gastronomie française à Bordeaux a salué l’élection du petit Nicolas avec cette phrase « habemus papam » ! C’est très fort et marrant en plus. Légèrement ironique .. Juppé doit avoir la même calculette que moi.

    Enfin cerise sur le gâteau qui en dit très long : les sarkosistes sont partis se coucher dès 21H 30 (la queue entre les jambes ? ) tandis que les supporters de Bruno Lemaire ont fait la fête jusqu’à minuit voire plus si affinités ! 

    Il va falloir qu’il joue profil bas pour avoir encore un parti à diriger, le petit Nicolas, mais c’est trop lui demander .. Il ne sait pas faire ça.

    Prochain épisode du feuilleton Lundi matin ! Avec Hortefeux ils vont être les seuls à faire la gueule. Lemaire et Juppé vont avoir une banane d’enfer !

    • fatizo fatizo 30 novembre 2014 11:37

      C’est tout de même incroyable. Les pauvres petits cerveaux que nous sommes réussissent à faire ce simple calcul, Sarkozy ne représente que 37, 7 % des militants UMP, et étrangement aucun média ne fait allusion à ce chiffre.

      Serions-nous plus intelligents, (ou plus honnêtes) que toutes ces élites ?

    • fatizo fatizo 30 novembre 2014 12:37

      Si Bismuth a bel et bien gagné, il faut également admettre qu’il fait 20 points de moins qu’il y a 10 ans, et cela c’est une comparaison qui ne peut être négligée.

      Ajoutons aussi que Bruno Le Maire n’est qu’un second couteau de l’UMP.
      Alors qu’un ancien Président de la République ne réussisse que 65% dans de telles conditions, oui c’est une gifle.
      D’ailleurs pourquoi avoir annoncé un minimum de 70% pour un élection réussie ?

    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 novembre 2014 16:24

      Tenez Fatizo, c’est encore moi : Trouvé ce matin dans le web, après le recent massacre (+de 100 morts) de Boko Haram au Nigéria, les dernières conséquences sahariennes des aventures du Nabot à Tripoli. Tralala, c’est la fête
      Succès total, succès éternel.


    • Gnostic GNOSTIC 30 novembre 2014 11:20

      Bien vu fatizo j’ai tout de suite noté ça aussi smiley

      C’est même un comble : être adhérent à un parti et s’abstenir de voter aux élections de son parti ???? 

      TOTO n’est pas content du tout

      Mais qu’importe il est programmé pour devenir président à nouveau en 2017

       

      Les banksters vont juste devoir mettre plus de blé sur la table

       

      Pour le moment ils font grimper MèreLePen ça fait partie de leur stratégie et pi elle a donné des gages d’allégeance à ISRAEL

      Puis au moment décidé ils rabaisseront le curseur. N’oublions pas qu’ils possèdent tous les merdias !

       

      La popularité dépend du passage dans les merdias (Etienne Chouard en a bien parlé)

       

      Pour le moment on ne parle que de Sarko et de MLP

      Juppé est juste là pour faire démocrassique, il sera descendu en fléche le moment opportun à moins que TOTO ne devienne plus du tout présentable ?

       

      Quant à la gôche ?????

      gôche où est-tu ?

       smiley


      • fatizo fatizo 30 novembre 2014 11:46

        Bonjour Gnostic

        Il est tout de même étrange de voir que nous soyons plus « intelligents » que les médias pour faire ce genre de calcul.
        Mais bon.
        Après sur la stratégie des banksters, pas sur qu’ils soutiennent Sarkozy cette fois-ci.
        Ils ont tout de même été déçus par son quinquennat, et puis ils vont peut-être préférer un Juppé qui est moins clivant pour a société française. C’est tout du moins le cas pour le moment.
        Et pour faire remonter Sarkozy dans l’opinion, il y a du travail. 
        Imaginons qu’il soit réélu en 2017 face à Le PEN, quel sera son score ?
        Environ 60%, mais avec une abstention record d’au moins 50%.
        Quel sera le crédit d’un tel Président lors de la première contestation de l’opinion ?
        Aucune, il ne pourra pas finir son mandat sans risquer une guerre civile

      • Le421 Le421 30 novembre 2014 18:19

        Mais bon sang, GNOSTIC, vous décrivez un état de fait et vous finissez votre texte en disant que vous n’avez rien compris...
        gôche où est-tu ?

        Boycottée par les « merdias », comme vous dites !!
        Et ça ne vous saute pas aux yeux !!
        Je parle de la vraie gauche, bien sûr... A « drouate », vous ne connaissez peut-être pas, vu que pour vous, la « gôche », c’est le PS.
        Faut arrêter la « veuve poignet », ça rends bête à force, même si ça soulage !!


      • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 30 novembre 2014 11:29

        Bonjour

        En Espagne Nico a le droit à une belle première page dans LA RAZON ( canard porte-parole officieux du PP de Rajoy) avec une interview exclusive où il détaille son programme : coupures budgétaires et reduction du nombre de fonctionnaires...Que des nouveautés ! Vive l’ imagination au pouvoir !

        http://kiosko.net/es/np/larazon.html

        Sa mission : regrouper la droite pour faire barrage à Marine ! Apparemment c’ est plus facile de se faire entendre dehors qu’ à l’ intérieur de ses propres frontières...


        • fatizo fatizo 30 novembre 2014 11:52

          Bonjour AJE,

          Sarkozy veut faire barrage au FN, mais en tenant le même discours. On connait la musique.
          Pour ce qui est de l’imagination, il n’en a jamais eu, il a toujours voulu copier ce qu’il y avait de pire.
          Son programme de 2007, c’était l’immobilier, mais heureusement pour les français la crise est arrivée au bon moment si j’ose dire, il n’avait pas eu le temps de mettre son programme en marche, sinon nous aurions connu un crise aussi grave que celle des USA et de l’Espagne.
          Après il ne jurait plus que par l’Allemagne dont on voit les limites aujourd’hui.
          Je viens de voir une émission avec des journalistes étrangers, ils ne sont pas tendres sur son retour. Pour eux , c’est une évidence, il est raté.

        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 30 novembre 2014 12:09

          Rebonjour Fatizo

          J’ avais juste oublié d’ ajouter que la mauvaise popularité de Hollande est utilisée par la droite espagnole pour démontrer que les gouvernements « de gauche » sont en échec face à la crise et que la politique de la droite serait un moindre mal et le seul vrai moyen qui permettrait une récupération de l’ économie.C’ est un procédé habituel mais qui en l’ occurrence ne rencontre aucun succès...troisième sondage différent en moins de 2 semaines qui donne PODEMOS en tête et qui confirme la dégringolade de la droite espagnole.

        • fatizo fatizo 30 novembre 2014 12:28

          La droite espagnole oublie de dire que le bilan du quinquennat de Sarkozy est calamiteux à tous les niveaux (chômage, +600 milliards de déficit, clivage de la société ETC...).

          D’ailleurs, son bilan était si mauvais qu’il a permis l’élection d’un second couteau du PS, car n’oublions pas que sans l’affaire DSK ; jamais Hollande n’aurait été le candidat du PS.
          P.S
          Pour la droite européenne, je viens de voir que le parti de Berlusconi vient de se prendre une claque .

          Bon dimanche AJE


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er décembre 2014 10:29

          Alea Jacta est, bonjour,
          Vous pouvez dire aux Espagnols que c’est bien tout pareil, la majorité des Français s’en rend parfaitement compte.

          Vous pouvez aussi leur transmettre les directives de Bruxelles pour la France 2014/2015.


          Pour l’Espagne, il faut lire horizontalement dans ce tableau tout ce qu’elle doit faire.

          Et rappeler que par l’article 121 du TFUE, c’est la Commission européenne qui dicte les politiques économiques des Etats européens.
          Bon courage !

        • Line Yoblin d’Hividu 30 novembre 2014 11:35

          Vous me faites rigoler.

          Bien sûr, il y a moins de 40% des militants qui ont élu Sarko. Mais ça veut dire que les trop nombreux abstentionnistes se désintéressent de ce qui se passe dans leur parti préféré.
          Or, si ce sont uniquement les mêmes qui se motivent à nouveau pour voter aux primaires à droite (à supposer que le malin escroc n’arrive pas à les supprimer ou les contourner), ça veut dire qu’on va se retrouver avec la pire des situations au second tour, à savoir Le Pen - Sarko (parce que qui va voter Hollande qui va évidemment se représenter ?). 
          Donc, même si on a laissé passer l’occasion pour les élections du parti, il reste une chose à faire : http://blog.ump-adherons.fr

          • fatizo fatizo 30 novembre 2014 11:55

            Les primaires à droite seront ouvertes à tous les électeurs, et si par malheur elle ne l’était pas après que Sarkozy ait tout bloqué, les Juppé et autres Bertrand et Fillon, se présenteraient tout de même.


          • oncle archibald 30 novembre 2014 12:19

            « ça veut dire que les trop nombreux abstentionnistes se désintéressent de ce qui se passe dans leur parti préféré. »


            Non ! Ce raisonnement ne tient pas. Les « électeurs » n’étaient pas des quidam, mais des MILITANTS ! Prendre la carte d’un parti ça ne veut pas dire « c’est mon parti préféré ». Ce sont les « sympathisants » qui correspondent à cette définition. Prendre la carte, ça veut dire s’engager à fond, se mouiller, être convaincu de xyz et défendre xyz, ça veut dire militer, faire campagne, distribuer des tracts etc etc …

            Donc que des militants se dispensent de choisir un chef pour défendre leurs idées, alors qu’il y avait vraiment un choix à faire entre trois candidats fort différents, ça en dit vachement long sur la désillusion des dits militants. Je ne comprends pas dans ces conditions qu’ils ne renvoient pas leur carte pour aller adhérer ailleurs voire pour fonder un autre parti s’ils s’intéressent vraiment à la politique et qu’aucune option existante ne leur convienne.

            En tous cas c’est une baffe majeure pour le bienheureux mal zélu, mais zélu quand même, et « viva el papa » comme le dit en se marrant bien Monsieur Juppé ! Il ne peut absolument pas prétendre imposer sa ligne. Ca veut dire qu’il ne plait plus, même à ses propres militants. Misère, misère ….

            Les français reprenant une phrase célèbre (casse toi pauvre con) le lui ont expliqué une fois en 2012, il me parait impossible qu’il ne le lui disent pas une deuxième fois en 2017 si on leur en donne l’occasion. 

            En fait une finale 2017 du type « on se fait la revanche » entre Hollande et Sarkozy  (match improbable je le concède) serait une très bonne opportunité pour Hollande et j’imagine que nos médias bien tenus en laisse par le pognon vont essayer de nous la vendre.

          • Line Yoblin d’Hividu 30 novembre 2014 14:15

            « Les primaires à droite seront ouvertes à tous les électeurs »

            Ça serait bien pour régler (probablement) le problème. Mais pour rappel, les primaires socialistes de 1995 et 2006 étaient réservées aux adhérents.

          • Line Yoblin d’Hividu 30 novembre 2014 14:19

            @Sampiero

            Même si Sarko veut piocher des voix chez Marine, je doute que ça aille jusqu’à une alliance réelle entre les deux.
            Par contre, il est effectivement possible qu’il y ait deux candidats récolteurs de voix à gauche au premier tour. Sauf que c’est un éclatement qui risque justement de propulser les pires deux candidats au second tour.

            « le peuple y veillera » est faire preuve d’un optimisme que je partage absolument pas.

          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 novembre 2014 15:35

            @ Line

            Bonjour,

            « Mais ça veut dire que les trop nombreux abstentionnistes se désintéressent de ce qui se passe dans leur parti préféré. »

            Pas d’accord. Ca pourrait bien aussi vouloir dire qu’ils se sont barrés.


          • oncle archibald 30 novembre 2014 20:00

            « Pas de risque d’un duel Sarkosy/Lepen »


            Ah bon … Un podium de premier tour avec Marine n°1, Sarko n°2 et Toumou n°3 ne vous parait pas possible ? Ben en réfléchissant un peu, vu le niveau auquel se trouvera le chômage en 2017, vu la profondeur insondable trou dans les finances publiques à la même date …. 

          • GrandGuignol GrandGuignol 30 novembre 2014 12:11

            Malgré une certaine euphorie pour certains de constater que l’élection de Tic Tac Toc au sommet de l’UMP n’est due que par une poignée de militants décervelés, l’ex ami de Kadhafi n’en est pas moins encore une fois aux commandes, tel le capitaine Kirk aux commandes de l« ’Entreprise ».

            Pauvres spectateurs (moi compris) qui mirent encore les frasques de cet individu et de ses complices, plutôt que de rechercher des solutions pour éviter que la comète infernale UMPSFN ne nous percutent en pleine face !

            Ce théâtre de marionnettes morbides accaparent encore et toujours le temps de cerveau disponible pour enfoncer un peu le clou de notre apathie...

            Réveillons nous de cette torpeur, ouvrons les yeux sur le réel et chassons une fois pour toute ces rats d’égouts sataniques !

            Un parti politique qui redonne sa souveraineté à la France est essentiel pour échapper à la dictature de l’UE et de l’OTAN qui nous mène à la guerre.
            Redonner la voie de décision au peuple pour décider de ces choix de société et non se les faire imposer.
            L’inéligibilité à vie pour les condamnés en justice est un pas en avant pour se débarrasser de la vermine.
            Renationalisation des services sociaux et de certains médias comme TF1.
            Voilà entre autres ce que propose l’UPR, parti considéré comme insignifiant pour beaucoup et pourtant quand on voit le Naboléon surexcité se tordre dans tous les sens, l’insignifiance du personnage sur-médiatisé échappe à la raison et la logique pour nous le faire paraître important !


            • fatizo fatizo 30 novembre 2014 12:53

              Une évidence pour nous, l’insignifiance de Sarkozy. Mais comment peut-il berner autant de monde ?

              D’ailleurs ses fans, qui détestent tant Hollande, devraient comprendre à quel point il est médiocre rien que par son incapacité à se faire réélire face à un adversaire aussi faible smiley)

            • César Castique César Castique 30 novembre 2014 12:59

              « Voilà entre autres ce que proposel’UPR, parti considéré comme insignifiant pour beaucoup... »



              C’est un parti insignifiant, comme le montre les résultats de sa pétition Pour l’organisation d’un référendum sur l’accord de libre-échange UE-Canada (CETA), le traité transatlantique (TAFTA) et l’accord sur le commerce des services (TISA) - ouf !

              Un mois et quatre jours après son lancement, elle n’a pas atteint les 15’000 signatures. Bayrou, avec son appel pour la moralisation de la vie publique, avait fait mieux en une seule journée, le 4 avril 2013.

              Alors, tu vois, Père Ubu...

            • GrandGuignol GrandGuignol 30 novembre 2014 13:14

              Ce que je vois c’est que l’UPR ne bénéficie pas de la même médiatisation que Bayrou...A part un passage éclair chez Ruqier où il a été agressé plutôt qu’autre chose.
              Si t’es pas vu t’es pas connu...Pourtant l’UPR à plus d’adhérents que le parti du postier....et oui Asselineau est sur la liste noire des médias car il dit clairement la vérité et dénonce les affreux.

              De plus l’UPR engrange une moyenne de 10 adhérents/jours ce qui montre que ce parti propose des solutions qui conviennent à une large audience tant à droite qu’a gauche.
              Les adhésions des autres partis ; elles, sont en chutes libres...lol

              Enfin ce n’est pas parce que l’UPR n’est pas médiatisé que ce parti ne propose pas de réelles solutions pour sortir notre pays de la fange dans laquelle est se vautre.


            • GrandGuignol GrandGuignol 30 novembre 2014 13:16

              « fange dans laquelle est se vautre. »
              La fange dans laquelle elle se vautre ..


            • César Castique César Castique 30 novembre 2014 20:06

              « .et oui Asselineau est sur la liste noire des médias car il dit clairement la vérité et dénonce les affreux. »



              Et il y a son arme de destruction massive : le charisme !


              « Les adhésions des autres partis ; elles, sont en chutes libres...lol+ »


              Tous ? Absolument tous ?

            • GrandGuignol GrandGuignol 1er décembre 2014 01:07

              César Castique

              « Et il y a son arme de destruction massive : le charisme ! »

              je vois que vous ne vous préoccupez que des apparences, de la forme et non du fond qui est essentiel...très représentatif du conditionnement en vigueur depuis plus de 30 ans, le plaisir avant la réflexion, l’égo avant l’être, la fuite en avant dans l’illusion....

              Est ce que je m’attarde sur le sourire figée et hypocrite de la tronche carré de la Marine...3 secondes peut être et puis je m’occupe de ses dires, je vais lire son programme sur son site et je m’aperçois que c’est de la bouillasse, du brouillard politique avec ses 15 façons de sortir de l’UE....Lol
              En plus son parti subit les désabonnements des Soraliens et n’a pas vraiment fait des scores record aux dernières municipales vu le nombre faramineux d’abstention, seul les aficionados ont votés...20% de la population en exagérant !

              Avez vous vu une seule conférence de l’UPR ? Moi j’ai fait l’effort de lire le programme de Marine avant d’émettre un avis sur sa politique et non pas un avis sur ses fringues ringardes ou sur son compagnon à tête de hareng !


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er décembre 2014 07:17

              Qui dirige l’ UMP est sans intérêt aucun.
              Pendant que Sarko s’occupera à boucher les trous des finances de l’ UMP qu’il a lui même provoqués, les choses sérieuses se passeront ailleurs...


              Les milieux d’affaires et le PS ont choisi Juppé pour 2017.

              Dans les médias, la Juppémania bat son plein : « Un plan concerté des milieux d’affaires » :


              « Le monde économique veut un homme de droite aussi malléable que possible »

              « Les Socialistes concourent au projet, vu le désastre annoncé, c’est avec Juppé qu’ils sont susceptibles de perdre le moins d’influence dans les années futures. »


              Nous allons donc assister à un « festival Juppémania » de toute la classe politique européiste ! Ollé !

            • César Castique César Castique 2 décembre 2014 10:54

              « ...je vois que vous ne vous préoccupez que des apparences... »



              Moi, je me préoccupe de ce qui marche auprès des électeurs. Et comme l’a dit un militant du Front national, dimanche, à propos de la fausse compétition Marion Maréchal Le Pen-Florian Philippot : - Marion toute habillée est plus agréable à regarder que Philippot tout nu.


              C’est comme ça, et vous n’y pourrez rien changer. Pour ma part, je ne suis en rien responsable de la nature humaine, et dans l’incapacité où je suis de la modifier, je prends le parti d’en tenir compte.


              « ...et puis je m’occupe de ses dire... »


              Vous faites ce que vous voulez, de toute manière, comme chacun d’entre nous, vous ne représentez que vous-même, et ça n’a pas le moindre intérêt sociologique.


              « ...du brouillard politique avec ses 15 façons de sortir de l’UE... »



              Ça permet de ratisser plus large... Asselineau n’en a qu’une, on voit le résultat smiley


              « En plus son parti subit les désabonnements des Soraliens... »


              0.17 % des voix recueillies lors des européennes ? 0,19 % ? vous croyez vraiment ? Et de toute façon, pour moi, Soral a ses limites. son idée de réconciliation est un non-sens puisqu’il prétend rabibocher des gens qui n’ont jamais été « conciliés ».


              « ...et n’a pas vraiment fait des scores record aux dernières municipales vu le nombre faramineux d’abstention, seul les aficionados ont votés...20% de la population en exagérant ! »


              Je n’aurai pas la cruauté de parler de la confrontation directe de Villeneuve-sur-Lot, ma religion me déconseille le sadisme. Il paraît que ce serait mauvais pour mon karma (?).


              « Avez vous vu une seule conférence de l’UPR ? »


              Malheureusement, je ne peux pas. C’est viscéral. Le ramage et le phrasé de votre gourou me permet de tenir entre cinq ou huit minutes, sur l’un ou l’autre des enregistrements d’une desdites conférences. Mais quoi qu’il en soit, je ne m’intéresse guère à ce que dit Asselineau. 


              Et pas beaucoup plus au programme du Front national, à vrai dire. Un programme n’a qu’une valeur indicative, qui ne tient évidemment pas compte de l’évolution du monde, en général. 


              Ce qui importe,, c’est que ce parti est simplement le plus proche de ma sensibilité et de mes valeurs - dans leur échelle, la préférence nationale se situe très haut, parce que beaucoup de conséquences en découlent ipso facto. 


              Et je ne pourrais pas voter pour une formation qui ne placerait pas la préférence nationale au premier rang de ses préoccupations.


              Cela fait que c’est moi qui suis allé au Front national, et non son discours qui m’a attiré à lui.

            • GrandGuignol GrandGuignol 2 décembre 2014 14:18

              Oui je vois bien vous êtes à la limite du délit de sales gueules... smiley

              Le mec à une gueule qui me revient pas alors ce qu’il dit c’est bon pour les cons...lol
              D’une logique ébouriffante !

              La préférence nationale ne se fera pas avec la Marine, celle ci prône la division et ne fera qu’accentuer les rivalités jusqu’a déclencher une guerre civile.

              Mais c’est vrai que se sont les étrangers qui sont responsables de la crise en volant les allocations familiales avec leurs femmes multiples qui ne représentent qu’un pourcentage infime en comparaison de tous les fraudeurs fiscaux et de la dette virtuelle de nos chers banquiers.

              C’est vrai aussi qu’au sein de l’UE Marine limitera l’immigration.. Avec toujours plus de pays fragiles économiquement et dont les ressortissants en libre circulations au sein de l’UE vont direct s’engouffrer dans le marché de l’emploi français à des salaires de misère  smiley

              L’immigration est voulue pour créer des tensions ainsi que le communautarisme, c’est le « choc des civilisation » cher au NWO, en d’autres termes : diviser pour mieux régner !


            • César Castique César Castique 2 décembre 2014 17:22

              « Mais c’est vrai que se sont les étrangers qui sont responsables de la crise en volant les allocations familiales avec leurs femmes multiples... »¨



              La préférence nationale, c’est quand il y a dix logements sociaux et vingt familles en attente, dont trois de nationalité française, qui sont servies les premières. Ce principe vaut aussi pour les places de crèche, les emplois à qualification égale, et, en règle générale, partout où il y a « compétition » entre des nationaux et des étrangers.

              Pour le reste, je n’ai rien à dire, la charité m’interdisant de m’allonger sur vos velléités de caricaturisme smiley


            • GrandGuignol GrandGuignol 2 décembre 2014 18:20

              Bon admettons la préférence nationale et ensuite ?

              Les emplois se créeront tout seul pour trous les français au chômage ?

              Même si on expulse tous les sans papiers et clandestins cela ne résoudra pas le problème principal qui est de sortir de la crise, notre soumission à Bruxelles et à l’OTAN de Washington.
              Cela ne résoudra que des petits problèmes en surface et ne changera en rien le pouvoir d’achat des français.

              Mais bon je vais pas polémiquer avec vous, les arguments des amis de Marine sont toujours les mêmes et ne peuvent que susciter la caricature.


            • César Castique César Castique 2 décembre 2014 18:44

              « Mais bon je vais pas polémiquer avec vous... »


              C’est votre première bonne idée depuis le début de notre échange smiley

            • GrandGuignol GrandGuignol 2 décembre 2014 19:41

              « C’est votre première bonne idée depuis le début de notre échange »

              1 à 0 alors ...Vous vous n’avez exprimé aucune bonne idée... 
               smiley

              Lol...Comme à l’école...Elle recrute dans les cours de récrés maintenant la Marionnette ?

              A++++


            • straine straine 30 novembre 2014 12:28

              Dans un article publié le 09/07/2014 sur le figaro, Alain Juppé estime à 143 000 le nombre d’adhérents :
               "LE SCAN POLITIQUE - Selon Alain Juppé, il n’y a plus que 143.000 adhérents à l’UMP au 30 juin. Un chiffre qui comprend 33.000 donateurs du « Sarkothon », automatiquement ajoutés aux fichiers du parti. Une pratique contestée par François Fillon.« 
              Et,sur l’OBS/politique on peut lire :
               »Environ 155.000 militants UMP auraient voté, selon BFMTV. Soit une participation de près de 60%,"
              N’ayant jamais été encarté, je suppute qu’il faut l’être pour participer à ce genre de clownerie !
              Le nabo n’a pas fini de m’étonner ....


              • zygzornifle zygzornifle 30 novembre 2014 13:14

                ceux qui ne le soutiennent pas ,c’est tout bénef pour lui ....il a déjà les noms ......


                • gruni gruni 30 novembre 2014 13:23

                  Comme toi je souhaite que Sarkozy soit couler à la primaire. Ce personnage par son instabilité et sa faculté à faire tout et son contraire n’est franchement pas fiable. Malgré tout, si Juppé remporte la présidentielle, tu sais ce qui nous attend. 


                  Merci pour ton passage, à plus

                  • fatizo fatizo 30 novembre 2014 18:23

                    C’est vrai que nous n’avons rien à espérer de plus avec Juppé qu’avec Hollande.

                    En France aujourd’hui nous nous contentons de ne plus avoir de politique aussi ignoble que Sarkozy, c’est bien triste.
                    Bonne soirée Gruni

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er décembre 2014 07:21

                    Si, si, il est très bien Juppé, il va sauver le PS du désastre, que demande le peuple ?


                    Le peuple voudrait bien un gouvernement qui s’occupe de l’intérêt général de la France et des Français. Le peuple votera UPR, et pas Juppé !

                  • heliogabale heliogabale 30 novembre 2014 13:24

                    Ce qui va être drôle, ce sont les prochains développements de l’affaire Bygmalion...


                    • GrandGuignol GrandGuignol 30 novembre 2014 13:37

                      "Ils feraient bien , les lepénistes d’AV , au lieu de vociférer et moinsser , d’y réfléchir et de nous donner leur sentiment sur la probable alliance fN-UMP."

                      Ce sont déjà des alliés derrière les caméras....Faut être aveugle ou englué dans la polémique concoctée par les merdias pour ne pas voir cette évidence.


                      • Yohan Yohan 30 novembre 2014 13:51

                        Moi je te donne mon sentiment. Une alliance FN/UMP serait très bon pour la France, excellent même


                      • GrandGuignol GrandGuignol 30 novembre 2014 14:04

                        Oui mais bon pour qui ?
                        Pour les vautours de la finance ?
                        Les loobys rapaces et dégénérant ?
                        La communauté que l’on ne peut pas nommer ?

                        Mais assurément pas pour le peuple qui suit en bélant les « informations » des merdias et panique dans ses couches en voyant la dictature arriver avec des bottes de 7 lieues.

                        C’est mon sentiment...


                      • Le421 Le421 30 novembre 2014 17:50

                        La première et plus importante mesure prise par les maires FN nouvellement élus a été d’augmenter les indemnités...
                        Un parti du peuple !!
                        Cherchez l’erreur.


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er décembre 2014 07:27

                        Yohan
                        Ne vous fatiguez pas, le candidat du PS et des milieux d’affaires, c’est Juppé !


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 novembre 2014 15:01

                        Bonjour,
                        En fait Fatizo, je vous ai répondu dans l’article de Gruni.
                        (Je n’allais quand-même pas faire un copié/collé...)  smiley


                        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 novembre 2014 15:22


                          je vous ai d’ailleurs répondu une connerie, j’ai bien fait de vérifier, je m’empresse de corriger :
                          C’est étonnant, mais il y avait moins d’électeurs inscrits aux élections internes UMP de 2004 qu’aujourd’hui. Il faut croire que les enjeux étaient moins cruciaux à l’époque et qu’à la présente occasion, les encartés UMP ont effectivement voté en masse. Car on ne me fera pas croire que l’UMP a grossi ses rangs entre 2004 et 2014, smiley smiley smiley

                          PS : pour mémoire, en 2004 :

                          Inscrits : 132 922 - Suffrages exprimés : 70 830

                          • 85,09% (60 266 voix) Nicolas Sarkozy
                          • 09,10% ( 6 443 voix) Nicolas Dupont-Aignan
                          • 05,82% ( 4 121 voix) Christine Boutin

                        • fatizo fatizo 30 novembre 2014 18:44

                          Bonsoir E. Aguera,

                          Sarkozy va tomber de haut. Lui qui se contenter de visiter les fans de Carla lors de ses concerts, qui en réalité étaient des fans de Sarkozy, pensait que les français n’attendaient que son retour. On voit avec cette élection interne que c’est loin d’être le cas.
                          Les français on souvent regrettés leurs anciens présidents, y compris Chirac. Tous sauf un, Sarkozy

                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 novembre 2014 15:36

                          L’UMP d’aujourd’hui ressemble à un dragon à sept têtes, il n’est pas facile à Sarkozy de prendre ni « la tête », ni « les têtes » !

                          Les (environ) 60 pour cent des votants à diviser en trois parties pour en faire trois chefs de file ne présage pas un rassemblement ...Sans même compter ceux qui n’avaient pas pris la peine de voter !


                          • Vipère Vipère 30 novembre 2014 15:42
                            Bonjour Fatizo


                            40 % seulement des militants ont voté SARKOZY ?

                            Un peu comme si la moitié de Neuilly (62000 habitants)  avait voté pour lui !


                            Seulement voilà, il n’a gravi qu’une étape, rependre la main sur son Parti, tout au moins ce qu’il reste. Il va devoir rabibocher les uns et les autres et là, il y a du boulot... Fillon, Copé, Mariton, Le Maire, j’en passe

                            Morano, Dati, son fidèle LIEUTENANT et d’autres chiens de garde attendaient fidèlement à la niche le retour du Maître... il n’aura qu’à les siffler.

                            Mais, la partie s’annonce serrée pour les Présidentielles.... en face, il y a Marine Le Pen

                            Notre Président HOLLANDE est aussi dans la course ? (il nous fait marcher)




                            • fatizo fatizo 30 novembre 2014 18:49

                              Bonsoir Vipère,

                              Avant d’affronter le Pen, il lui faudra passer par les primaires, et si le vote est ouvert à tous les français Sarkozy n’a aucune chance.
                              Et au cas ou il réussirait à être le candidat de la droite, il ferait un vainqueur très faible face à le Pen, j’en suis convaincu.
                              Jamais la gauche n’ira voter pour lui, même dans une opposition face au FN.
                              Conclusion, il ne pourrait être qu’un Président élu avec environ 60% des voix, et une abstention d’environ 50%.
                              Quel serait la légitimité d’un tel Président ?

                            • Gnostic GNOSTIC 30 novembre 2014 15:51

                              Re fatizo

                               

                              Je viens de faire un bon footing et ça éclaircit les idées  smiley

                               

                              Il y a peut être une explication au nombre important d’abstentions des adhérents UMP

                               

                              40 % des adhérents sont dans les maisons de retraite (un lieu privilégié de l’UMP pour recruter) et ces adhérents ne savent pas se servir d’un ordinateur !

                               

                              OUI OUI ce n’est pas des conneries ma belle mère fonctionnaire à la retraite et en maison de retraite  smiley, et qui n’a plus toute sa tête s’est faite embrigader à notre grande stupéfaction !

                               

                              Bref l’UMP recrute dans les couches dynamiques de la population

                               smiley


                              • fatizo fatizo 30 novembre 2014 18:51

                                Anecdote très instructive. Ces gens sont capables de tout.


                              • Esprit Critique 30 novembre 2014 16:03

                                Vous détestez sarko, bof , vous n’êtes pas tout seul !

                                Vos estimations , vos comptes et vos décomptes d’apothicaire vous amuse, tant mieux pour vous, mais ils ne démontrent rien.

                                Il y a plus important a analyser, surtout si on est pas a l’UMP !


                                • Esprit Critique 30 novembre 2014 16:07

                                  UMP : les enjeux d’une élection cruciale

                                  Le Monde.fr | 28.11.2014

                                  Mais quel est donc ce parti qui semble si important ?   Au P S qui est pourtant le parti du président, on change de patron a tout moment, sans faire d’histoire, Martine Aubry, la désintoxiquée, Jean Philipe Désir , le repris de justesse , Jean Christophe Cambadélis le bardé de diplôme. Pourquoi nous faire chier avec l’UMP ??? Qui, à en croire les mêmes, devrait déjà être en liquidation judiciaire pour cause de Bygmallion. En fait ils désignent leur liquidateur.


                                  • Vipère Vipère 30 novembre 2014 16:28


                                    Mais à quoi peut bien penser SARKOZY en reprenant du collier ...

                                    A rééditer le coup de J. CHIRAC élu à 80 % pour éliminer JM Le PEN ?

                                    Certes, la configuration est la même que celle de l’époque, cependant, les esprits ont bien changé. L’ l’immoralité et la corruption de l’oligarchie politique au pouvoir sont passées par là et ont soufflé les digues mentales, balayé les interdits posés par l’oligarchie elle même, pointant ce parti comme le Parti le plus dangereux pour la démocratie.

                                    Sauf, que ce qu’il restait de démocratrie, N. Sarozy en a fait des confettis, pour nous jeter en pâture à Bruxelles. 

                                    Et les français de se dire un peu tard : « le vrai danger, c’était Sarkozy et personne ne nous disait rien ». On nous a fait le coup du sage. Les français regardaient la lune que montrait SarKozy et comme des idiots sont tombés dans le panneau.
                                      

                                    • Claudec Claudec 30 novembre 2014 16:34

                                      Les agités dont il n’est pas évident de démêler s’ils jubilent ou s’ils enragent de voir revenir sur la scène politique leur pianiste préféré, devraient tout de même faire preuve d’un minimum de pudeur, ils pourraient ainsi se rendre compte de la mesure dans laquelle le raisonnement et les calculs par lesquels ils dénoncent le faible pourcentage des électeurs ayant voté pour lui fut applicable à quelqu’un d’autre il n’y a pas si longtemps. Mais c’est vrai, il ne s’agissait pas d’une fraction des membres d’un parti, il s’agissait d’une fraction des citoyens d’une Nation, et dans une élection à deux tours qui plus est.


                                      • Fergus Fergus 30 novembre 2014 16:49

                                        Bonjour, Fatizo.

                                        Entièrement d’accord avec cet article. Hier, ce n’est pas la victoire qui était en jeu, mais le score qui se devait d’être le plus élevé possible afin de prendre la forme d’un plébiscite. Avec près de 21 points de moins que lors de sa précédente conquête du parti, Sarkozy a incontestablement subi un cuisant échec qui rebat totalement les cartes à droite.

                                        Des cartes d’autant plus rebattues qu’une centaine de députés UMP avaient pris fait et cause pour Le Maire et Mariton. Quant au principe de la primaire ouverte (la hantise de Sarkozy !), une étude conduite dernièrement par Europe 1 sur la base d’une question posée à tous les députés UMP a montré qu’elle est plébiscitée par 83 % de ces élus. Qu’il le veuille ou non, Sarkozy devra se soumettre à cette procédure périlleuse, au risque de subir le syndrome de Royal et de sortir humilié de cet exercice. S’il tente de passer outre, il portera la responsabilité d’une candidature centriste probablement dévastatrice pour lui-même et pour l’UMP. 


                                        • fatizo fatizo 30 novembre 2014 18:32

                                          Bonsoir Fergus,

                                          Il est sur qu’avec ce score il ne va pas pouvoir imposer tout ce qu’il veut au parti. Il n’est plus le leader incontesté qu’il fut par le passé, il va devoir en tenir compte. Et s’il refuse de se plier aux exigences des autres ténors de l’UMP, cela risque d’éclater de partout à droite. 
                                          Finalement la meilleure solution pour cette famille politique serait le départ de Sarkozy, un chose impensable pour lui.

                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er décembre 2014 07:33

                                          Tout est en ordre de marche. Sarko à la tête du Parti, ça l’occupera.

                                          Les milieux d’affaires et le PS s’occupent de faire élire Juppé.


                                        • OMAR 30 novembre 2014 16:53

                                          Omar33

                                          @Salut fatizo  :« Un terrible désaveu de la part des militants de sa famille politique... ».

                                          Pensez-vous que Sarkozy ait autant de valeurs pour considérer ce vote comme un désaveu ?

                                          Pour ma part, je n’y crois pas une seconde, car je sais l’homme effronté, fourbe, menteur et lâche.

                                          Tout ce qui compte pour lui est le Pouvoir, et pour lui, tous les moyens sont bons pour y parvenir.
                                          Alors, ne vous étonnez point qu’il y parviendra, car n’ayant aucun scrupule.

                                          Honnêtement, la France en général et l’UMP en particulier, méritent mieux..


                                          • fatizo fatizo 30 novembre 2014 18:28

                                            En effet Omar, même s’il sait très bien que ce score n’est pas bon, jamais il ne renoncera, c’est trop important pour lui, et surtout pour les affaires qui le menacent.

                                            Tant que la bête bougera , elle sera dangereuse.

                                          • Le421 Le421 30 novembre 2014 18:00

                                            Allez !!
                                            Je fais même une théorie...
                                            Hollande, Juppé, Le Pen, Bayrou, etc...
                                            Je les vois même trafiquer le scrutin pour que Sarko soit Président de l’UMP.
                                            Avec sa folie mégalomane, les primaires à droite ne pourront évidemment que le choisir à lui comme candidat en 2017.
                                            Or, l’impétrant ne se doute pas de ce qui se mijote en douce.
                                            Les « affaires » et « casseroles » sont tenues au chaud encore quelques mois.
                                            Juste comme « le petit » a fait pour DSK.
                                            Rappelez-vous ses mots... Le candidat naturel du PS se perdra par là ou il a toujours pêché.
                                            (DSK et les femmes)
                                            Et tout sortira en rafale quelques mois avant la présidentielle de 2017.
                                            Touché-coulé, le gourou de la secte UMP devra céder la place à un « oncle fétide » ou autre 3ème âge de seconde zone... Je leur proposerais bien Raffarin, moi. La pente sera rude pour l’UMP.
                                            Hollande - Le Pen au second tour, cela ravirait « culbuto » ou ce « bon » Manuel qui risquerait fort nous apprendre « la valse à mille temps » !!
                                            La politique...


                                            • fatizo fatizo 30 novembre 2014 18:24

                                              Ce scénario n’est pas si improbable


                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er décembre 2014 10:42

                                              Si Juppé ne fait pas l’affaire, il reste Lagarde.


                                            • eric 1er décembre 2014 10:09

                                              Une façon de voir les choses...Il y a en a d’autres.

                                              Avec 100 000 suffrages exprimés en sa faveur Sarko est élu avec l’équivalent de :

                                              166,67% du total supposé des militants du PS.... !

                                              1428,50% du total des militants EELV à jour de leurs cotisation si on en croit la rumeur publique...

                                              Le PC revendique un nombre de cotisant du même ordre que le PS mais son sait aussi que c’est traditionnellement le plus menteur des trois partis de gauche...

                                              Ainsi, les enseignement de ce scrutin c’est :

                                              - Qu’il n’y a plus de gauche civile civique citoyenne. ( avec les chiffres que l’on a, les partis de gauche sont des clubs d’élus et de notables d’associations périphériques à ces partis).

                                              - L’UMP reste la plus grande force militante, civile civique citoyenne, bénévole engagée de France.

                                              - Cambadelis a tort de demander un débat avec le nouveau président de l’UMP : Oui, il a été désigné avec un score comparable ( 65%...) Par les apparashiks du PS, mais en terme de légitimité politique, on ne peut pas mettre sur un même plan un responsable élu par 40% du total militant premier parti de france, et un autre par .... cela représente quoi le comité dirécteur su PS sur le total militant auquel personne ne demande son avis ?

                                              Des comparaisons avec le Fn seraient plus raisonnables. C’est l’autre parti ou il y a de vrais militants et de vrais votes...C’est bien pourquoi la démocratie française s’achemine vers un dialogue musclé mais constructif, entre les deux grandes forces démocratiques, républicaines, transparente et participatives que sont le Fn et l’UMP.


                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er décembre 2014 10:40

                                                eric,
                                                Mais 80% des « vrais Français » ne sont ni racistes ni xénophobes, et du FN à la tête de l’ Etat, ils n’en veulent pas...


                                                Les médias font mousser le FN, ils le créditent de 30% des voix, mais c’est toujours ainsi entre deux élections présidentielles, puis le soufflet retombe.

                                                En 2012, Marine a fait moins que Mégret + son père en 2002.

                                                C’est juste l’épouvantail pour faire peur, et que les électeurs aillent voter pour le candidat « de l’alternance » désigné. C’est ainsi depuis Mitterrand.
                                                Le FN, c’est le remède anti- abstentions.

                                              • eric 1er décembre 2014 13:03

                                                Erreur de calcul ! C’est 100% des français qui sont peu porté sur la xénophobie. Parmi eux, l’électorat Fn qui est en train d’intégrer les étrangers par le mariage en fait la preuve concrète.

                                                80-85 % c’est le nombre de gens qui ne veulent plus entendre parler du PS, dont 70% à droite et peut être 10 à15% gauche.

                                                Le principal enjeu des prochaines présidentielles, ce sont les reports des gauches au second tour.

                                                C’est pourquoi le Fn oriente de pus en plus ses discours vers les gauches de gauche.
                                                Après tout, des gens assez peu malin pour avoir élu Hollande en 2012, sont tout à fait capable d’être convaincus de voter Fn en 2017...


                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er décembre 2014 12:08

                                                @Fifi Brind_acier (---.---.---.223) 1er décembre 10:40

                                                "Les médias font mousser le FN, ils le créditent de 30% des voix, mais c’est toujours ainsi entre deux élections présidentielles, puis le soufflet retombe."

                                                Vous trouvez que les médias font mousser le FN ? Et les dernières élections européennes, c’était peut-être de l’écume médiatique ?


                                                • soi même 1er décembre 2014 15:48

                                                  L’UMP aurait vue stars wars, et retenue le côté obscur de la Force ?


                                                  • smilodon smilodon 2 décembre 2014 20:34

                                                    Dire qu’en 2017, par un beau mois de Mai, 15 % d’électeurs de gauche devront affronter 20 % d’électeurs de droite !!???!!.... Et une fois de plus on repartira pour 5 ans avec un « nouveau » « président », qui ne représentera en fait (quelque soit le « parti »), que lui-même, ses potes et quelques « convaincus », qui auront fait l’impasse sur une balade en vélo ou la bronzette en bord de plage !..... Vive la « république » !...(avec un petit « r » !....De déjà vu !).......Adishatz.


                                                    • GrandGuignol GrandGuignol 2 décembre 2014 23:47

                                                      smilodon

                                                      Bonjour ou bonsoir,

                                                      Mon dieu que vous êtes donc défaitiste mon cher smilodon...Déjà résigné à subir un 2eme tour catastrophique 2 ans à l’avance.
                                                      En vous lisant j’en avait mal pour vous et pour nous tous...

                                                      C’est fou le nombre de résignés à leur triste sort sur ce site...Voilà une des raisons de la victoire des affreux !

                                                      Une perte de convictions devant ce théâtre politique affligeant...Tous pourris ?...Peut être.

                                                      L’instant présent est plus important que les spéculations hypothétiques du futur, et en cet instant présent d’éveil à la conscience où tous les acteurs dévoilent leurs vrais visages, où les masques tombent, « l’avenir n’est pas encore écrit » et tout va très vite et se précipite de façon exponentielle
                                                      L’information réelle se répand comme une trainée de poudre et déconditionne les gens...L’information réveille les endormis que nous sommes tous, conditionnés a être léthargiques et lobotomisés par la TV et les médias officiels.

                                                      On ne pourra plus berner encore longtemps les peuples.

                                                      Ne désespérez pas de voir vos rêves se réaliser sinon ils ne se réaliseront jamais.

                                                      Adishatz


                                                    • La cerise sur le gâteau 3 décembre 2014 01:21

                                                      Encore un article sur Sarkozy ... qui n’apporte rien par rapport au précédent ... lequel n’apportait lui-même rien.

                                                      Je crois que je vais écrire un article sur le pet lâché par Sarkozy à 22h43 ce soir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès