• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Municipales 2020 (1) : retour vers l’ancien monde ?

Municipales 2020 (1) : retour vers l’ancien monde ?

« Comme toujours avec le Président de la République, la conversation fut agréable. Nous partageons une vision sur bien des enjeux, mais aujourd’hui, j’acte une divergence majeure. (…) Entre l’appartenance à un appareil politique et l’engagement pour la ville qui m’a fait, je choisis de rester fidèle aux Parisiennes et aux Parisiens en maintenant ma candidature librement. Cette nécessaire clarification me donnera la plus grande légitimité pour porter un projet humaniste et démocratique de transformation de Paris. » (Cédric Villani, le 26 janvier 2020 à Paris).



Dissidence, double candidature, exclusion. Les prochaines élections ont un parfum d’ancien monde, celui des appareils politiques et des diktats au fond d’un bureau… ou plutôt, d’un politburo.

Dans seulement un mois et demi, ce sont les élections municipales en France. Elles auront lieu les 15 et 22 mars 2020, pour les deux tours. Il n’est pas trop tard pour qui ne sont pas encore inscrits sur la liste électorale de leur commune puisque le dernier délai n’est plus le 31 décembre 2019 mais le 7 février 2020, ce qui donne cinq semaines aux mairies de remettre à jour leur liste d’électeurs.

Le gouvernement aborde ces élections dans les pires conditions politiques et sociales : la réforme des retraites a laissé le paysage social dans un champ de ruines et les grèves ne sont pas encore terminées, des gilets jaunes ont encore manifesté le 19 janvier 2020, les manifestants anti-PMA se mobilisent également avec l’examen du projet de loi de bioéthique au Sénat en première lecture… Et pourtant, jamais la France n’a créé autant d’emplois industriels depuis des années, jamais la France n’a produit de nouveaux créateurs d’entreprises (qui ne sont seulement pas des auto-entrepreneurs) depuis des années, jamais la France n’a attiré autant d’investisseurs étrangers qu’aujourd’hui.

Alors que la bonne tenue de la liste de la majorité menée par Nathalie Loiseau aux élections européennes de mai 2019 avait donné beaucoup d’assurance au pouvoir au point d’imaginer que les élections municipales seront un nouveau tremplin pour LREM avant l’élection présidentielle, le gouvernement souhaite "sauter" l’épreuve électorale et ne se préoccuper que de son calendrier propre. Au départ, LREM avait simplement regardé les très bons scores de sa liste européenne dans les grandes villes, mais la situation a complètement changé car il ne s’agit plus d’une élection nationale mais d’une élection local avec des enjeux locaux et des notoriétés et réputations de personnalités.

Dans tous les cas, il sera toujours très difficile d’interpréter politiquement les résultats des élections municipales car ce sont d’abord quelque 36 000 batailles électorales très spécifiques à chaque commune. Mais on ne peut cependant pas dire que les enjeux de politique nationale y sont absents puisque lors des précédentes élections municipales en mars 2014, le principal parti d’opposition, LR, avait gagné de nombreuses villes de plus de 9 000 habitants, ce qui avait conduit François Hollande a nommé Manuel Valls à Matignon (contre toute attente et toute logique).

LREM aurait voulu faire de ces échéances l’acte un de l’implantation locale d’un mouvement politique qui n’a pour l’instant que des parlementaires (nationaux ou européens) et des élus locaux qui ne sont que des "transfuges" (sans connotations négatives) d’autres partis (des ralliements donc, mais pas des élections).

La réalité, c’est que les comportements des militants LREM à ces élections municipales sont complètement confus. J’avais déjà regretté l’absence de ligne politique claire lors des élections municipales de mars 2008 pour le MoDem qui était alors sur sa lancée des plus de 18% de François Bayrou à l’élection présidentielle de 2007 : des candidats MoDem faisaient alliance avec des listes UMP dans certaines villes, d’autres candidats MoDem avec des listes PS (parfois même d’union de la gauche), bref, c’était assez confus. Mais le comportement des candidats LREM en 2020 est encore bien plus confus puisque dans certaines grandes villes, il y a parfois plusieurs listes LREM ! On peut citer notamment Paris, Strasbourg, Biarritz (avec deux ministres candidats et adversaires !), etc.

Ces confusions, ces doubles candidatures ne doivent pas inquiéter les démocrates. Après tout, les électeurs trancheront. Du reste, comment s’offusquer que deux membres du même parti se combattent dans un élection municipale alors qu’on a eu le comble avec deux candidats RPR à l’élection présidentielle de 1995 ; Édouard Balladur et Jacques Chirac ? Il ne me semble pas qu’Édouard Balladur fût exclu du RPR en 1995, et il a même aidé Philippe Séguin, un ancien rival pour les élections municipales à Paris en mars 2001.

Pour l’électeur qui se fierait uniquement à des préoccupations de politique nationale, ce serait complètement illisible et incompréhensible. On comprend néanmoins qu’au-delà des légitimes ambitions de personnes (pas de vie politique sans ambitions personnelles), il y a aussi ce fameux "en même temps" du mouvement du Président Emmanuel Macron qui rend les choses très délicates : les LREM d’origine de gauche privilégient l’alliance à gauche et les LREM d’origine du centre et de droite privilégient l’alliance avec le centre et la droite.

L’enjeu politique est pourtant très clair avec ces élections municipales : au-delà des élections sénatoriales de septembre 2020 (renouvellement de la moitié du Sénat, ce qui aura une incidence en cas de révision de la Constitution qui nécessite une majorité des trois cinquièmes des parlementaires), c’est bel et bien la pérennité de LREM, en tant que mouvement politique, qui est en jeu, c’est-à-dire son implantation sur le terrain, communes après communes, afin de durer et d’exister au-delà d’Emmanuel Macron.

Historiquement, sous la Cinquième République, un seul nouveau mouvement politique, créé ex nihilo, sans rattachement à aucune philosophie politique, sans aucune tradition historique, a eu cette pérennité : ce sont les gaullistes (UNR, UDR, RPR, UMP, LR). Tous les autres, issus de l’ambition d’un seul, ont périclité après le retrait de leur leader (Jean-Pierre Chevènement, Philippe de Villiers, Charles Pasqua, Catherine Lepage, Brice Lalonde, Bruno Mégret, etc.).

Pour les mouvements créés ex nihilo encore présents, ces élections municipales donneront une idée de leur espérance de vie : LREM (Emmanuel Macron), FI (Jean-Luc Mélenchon), DLF (Nicolas Dupont-Aignan), Les Patriotes (Florian Philippot), Générations (Benoît Hamon), et d’autres (je ne vais quand même pas citer François Asselineau qui n’a jamais vraiment existé dans le paysage politique français, je le place plutôt à côté des Nicolas Miguet, ces genres de personnages qui cherchent à utiliser la vie démocratique à des fins exclusivement narcissiques).

On regardera donc surtout attentivement la situation des grandes villes dont l’enjeu politique dépasse le seul enjeu local. Par exemple, Grenoble a été la seule ville de plus de 100 000 habitants à avoir été conquise par les écologistes en mars 2014 (court-circuitant la liste socialiste qui voulait prendre la succession de l’équipe de Michel Destot). Qu’en sera-t-il en mars 2020 ?

Car le premier enjeu est le score des écologistes : leur capacité à gagner seuls une élection au scrutin majoritaire. Or, je crois que les médias sont allés un peu vite en besogne avec le score d’Europe Écologie Les Verts (EELV) aux élections européennes de mai 2019. Certes, 13,5% des voix avec 49,9% de participation, c’était honorable, avec la troisième place, mais cela restait quand même un score assez faible pour espérer obtenir plus de 50% des voix. Ce signifie seulement que dans certaines communes, les écologistes pourraient faire de bons résultats.

C’était par exemple le cas à Montpellier où la candidate investie par EELV, Clothilde Ollier est donnée favorite au premier et au second tours dans les sondages. Mais c’était sans compter sur la grande capacité politicienne des écologistes à s’autodétruire, puisque justement, EELV a retiré son soutien à cette candidate qui ne semblerait pas être exactement sur la même longueur d’onde que Yannick Jadot ! À mon avis, cela n’empêcherait certainement pas la victoire annoncée de l’ex-candidate écologiste, mais elle ne pourra pas être mise au crédit de EELV.

Dans les sondages, beaucoup de grandes villes donneraient de très beaux scores aux écologistes : Paris, Bordeaux, Lyon, Grenoble, Montpellier, Perpignan, Nantes, etc.

_yartiMunicipales2020A02

Ce n’est peut-être pas dans les résultats des listes écologistes qu’il faut voir que les écologistes ont le vent en poupe, mais plutôt dans les programmes municipaux de toutes les listes dans toutes les communes, quelle que soit la tendance politique : tout a été repeint en vert, en développement durable, en mobilités douces, en circuit court, en rénovation urbaine, en chasse des dioxydes de carbone, en chasse au gaspillage, etc. Finalement, si c’est tant à la mode, c’est parce que les électeurs le demandent. Or, je trouve que c’est la meilleure réussite de la tendance écologiste : qu’elle ne soit pas portée par un mouvement unique, exclusif, à la fois désordonné et quasi-totalitaire, mais par l’ensemble du spectre politique. C’est en tout cas le moyen le plus efficace pour qu’il y ait des réalisations concrètes à court terme.

L’autre enjeu, c’est la survie des deux principaux partis de gouvernementaux qui ont été bousculés par l’arrivée du macronisme, LR et le PS. LR ne semble pas craindre la disparition complète. Le PS, c’est moins sûr, à part les candidats sortants (Lille, Paris, Nantes, etc.), je ne suis pas certain que des électeurs voteraient pour une liste socialiste si les candidats n’avaient pas l’expérience ou la notoriété qui leur permetteraient de passer au-dessus du seul sentiment partisan.

Ce sera là le problème d’ailleurs de LREM : ce mouvement arrivera-t-il à remplacer des élus sortants qui, pour la grande majorité d’entre eux, sont appréciés de leurs électeurs ?

Prenons Paris. Si l’on en croit le sondage réalisé à Paris du 13 au 17 janvier 2020 par Ifop-Fiducial pour "Le Journal du Dimanche" et Sud Radio et publié le 19 janvier 2020, la situation de Benjamin Griveaux, tête de liste LREM à Paris serait plus qu’incertaine. En effet, Anne Hidalgo (liste PS-PCF) serait en tête avec 25% des intentions de vote, suivie de Rachida Dati (liste LR) avec 19%, Benjamin Griveaux (liste LREM-UDI) avec 15%, David Belliard (liste EELV) avec 14% et Cédric Villani (liste LREM dissidente) avec 13%. Les listes de FI et du RN ne seraient créditées que de 5% d’intentions de vote. Parmi les autres listes, celle de l’ancien conseiller en communication (!) de François Hollande recueillerait …1% des intentions de voix (soit le bruit de fond pour l’échantillon des 995 électeurs parisiens sollicités).

Quant au sondage plus récent réalisé par Odoxa pour "Le Figaro" et publié le 26 janvier 2020, Anne Hidalgo arriverait toujours en tête avec 23% d’intentions de vote, Rachida Dati en deuxième avec 20%, puis Benjamin Griveaux 16%, David Belliard 14,5% et Cédric Villani 10%. Pour le second tour, deux configurations d’alliance ont été testées. La première avec la seule fusion gauche-écologistes qui donnerait à Anne Hidalgo 39% d’intentions de vote (en tête donc elle serait élue), suivie de Rachida Dati avec 27%, Benjamin Griveaux 19% et Cédric Villani 15%. La seconde configuration, ce serait d’avoir également une alliance des deux listes LREM, ce qui ferait Anne Hidalgo+David Belliard avec 40% d’intentions de vote et Benjamin Grivaux+Cédric Villani avec 29%. Mais cette dernière configuration est peu probable en raison de la détermination de Cédric Villani à aller "jusqu’au bout".

D’ailleurs, s’il veut empêcher la réélection d’Anne Hidalgo, son vrai défi serait de faire une alliance avec les écologistes au second tour. Je rappelle qu’en cas de second tour, seules les listes ayant obtenu au moins 10% des voix au premier tour peuvent se représenter au second tour, et toute liste ayant obtenu au moins 5% au premier tour peuvent fusionner avec une liste pouvant se représenter au second tour.

Certes, à ma connaissance, les sondages évoqués ne prennent pas en compte la spécificité d’une élection municipale comme à Paris, où le candidat victorieux dépend des dix-sept secteurs (tous les arrondissements sauf les quatre premiers réunis à partir de 2020 en un seul secteur), ce qui en fait plutôt un scrutin de type élection présidentielle américaine.

Ce qui est intéressant dans ces sondages, c’est que Rachida Dait a une capacité à rassembler au second tour (elle augmenterait beaucoup son score), mais insuffisante pour prétendre à la victoire. Dans "Le Monde" du 25 octobre 2019, Rachida Dati avait confié, en parlant de ses camarades LR (le fils de Jean Tiberi conduira à nouveau une liste dissidence dans le 5e arrondissement, avec peut-être son père en fin de liste) : « Il y a des gens dans ma famille politique qui se réveillent tous les matins en se demandant comment ils vont pouvoir me nuire. Cela va être une campagne de chiens. ». Quant aux deux listes LREM, si elles se maintenaient au second tour, elles n’auraient qu’une faible réserve de voix.

Avec les candidats en présence, Anne Hidalgo serait donc la favorite pour sa réélection, et pourtant, elle ne serait pas appréciée des Parisiens puisque dans le dernier sondage cité (Odoxa), 57% des sondés affirment qu’ils ne sont pas satisfaits de son mandat et 63% des sondés répondent non à la question "souhaitez-vous qu’elle soit réélue ?".

La situation parisienne, bien que très particulière, est pourtant très typique des problèmes de LREM : après les résultats des élections européennes de 2019, on disait Paris acquise à LREM, qui était plébiscitée dans les beaux quartiers généralement acquis à LR. Or, c’est oublier que la mécanique électorale ne se satisfait pas que d’un raisonnement arithmétique car la personnalité des candidats qui incarnent un mouvement politique est aussi importante que ce mouvement dans le cas des élections municipales. Typique aussi par sa complexité.

Car une frange modérée de LR (Agir) voulait d’abord faire ses propres listes menées par le jeune député Pierre-Yves Bournazel qui était crédité de 6% d’intentions de vote dans les sondages jusqu’à son retrait et son soutien à Benjamin Griveaux (candidat LREM mais aussi UDI). Or, ces 6% n’ont pas bénéficié à Benjamin Griveaux mais plutôt à Rachida Dati.

Paris est complexe car chaque arrondissement est un univers particulier. Ainsi, le maire du 15e arrondissement, le balladurien Philippe Goujon, très influent car le 15e arrondissement est l’arrondissement le plus habité et l’on ne peut guère gagner Paris sans gagner le 15e. Or, pour l’instant, il hésite sur son soutien, la ligne directrice de Philippe Goujon est : je veux soutenir le meilleur candidat pour battre Anne Hidalgo. Cédric Villani avait commencé à négocier avec lui, Benjamin Griveaux espère le convaincre, peut-être que les bons sondages de Rachida Dati lui feront changer d’avis…

Ce qui est frappant, c’est que la percée de Rachida Dati semble une surprise pour les journalistes. Pourtant, elle a plus d’un titre à être la meilleure représentante des Parisiens, et en particulier le fait d’être maire du 7e arrondissement depuis deux mandats et aussi, le fait de ne pas avoir cherché à affronter François Fillon lorsqu’il a débarqué, en 2012, dans cette circonscription en or comprenant le 7e arrondissement (à l’époque, il se préparait à se présenter éventuellement à la mairie de Paris pour 2014).

Les anciens grands partis LR et PS pourraient ainsi montrer des signes de résistance voire de résurrection dans de nombreuses villes, à Paris, donc, mais aussi à Nantes, à Lille, à Bordeaux, etc.

Le troisième enjeu concerne les deux grands partis d’aujourd’hui qui sont peu implantés dans les municipalités sortantes : LREM et le RN/FN.

En mars 2014, le FN avait conquis dix communes, ce qui était sans précédent dans l’histoire électorale (Hénin-Beaumont dès le premier tour, Béziers, Fréjus, Hayange, Beaucaire, Le Luc, Le Pontet, Mantes-la-Ville, Villers-Cotterêts et Cogolin), sans compter les deux communes dont la municipalité sortante était déjà d’extrême droite (Orange et Bollène). Le RN compte améliorer ses conquêtes en particulier dans une grande ville comme Perpignan (même si Louis Aliot semble être en perte de vitesse dans les sondages). Cependant, partant de très bas, le RN aurait donc des probabilités non négligeables d’améliorer ses performances de 2014.

Quant à LREM, ce sera également difficile de savoir s’il a gagné ou perdu. Il y a quelques batailles au grand jour, comme Paris, mais il sera difficile dans tous les cas d’y comprendre quelque chose, tant LREM est souvent désuni, avec des listes dissidentes dans certaines grandes villes. Les situations politiques de Bordeaux, Lyon, Metz sont assez compliquée à comprendre, sinon en ne prenant en compte que les ambitions personnelles, et même deux villes qui seront très probablement gagnées par un candidat LR, à Toulouse avec Jean-Luc Moudenc, maire sortant LR d’origine centriste et soutenu par LREM, et à Strasbourg avec Fabienne Keller, ancienne maire LR d’origine centriste (actuellement Agir et élue députée européenne sur la liste de Nathalie Loiseau), les bilans chiffrés seront très difficiles à établir.

D’autant plus difficiles qu’une circulaire du Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a provoqué la colère des députés LR : celle-ci refuse de prendre en compte l’étiquette politique déclarée des candidats pour les communes de moins de 9 000 habitants. On comprend qu’en ne permettant de faire des statistiques électorales que pour les villes de plus de 9 000 habitants, il serait impossible de connaître le poids électoral respectif des grandes formations nationales. Si beaucoup de listes se présentent sans étiquette comme tel collectif d’intérêt local, d’autres sont politisées et cette politisation, accrue d’ailleurs à cause de la réforme de François Hollande qui a baissé le seuil de 3 500 à 1 000 habitants pour obliger à se présenter sur une liste bloquée non panachable, concerne aussi de nombreuses villes de moins de 9 000 habitants.

Et la situation du gouvernement reste elle-même incertaine en plein enfer social : Gérald Darmanin vient d’annoncer Le 26 janvier 2020 sa candidature pour retrouver la mairie de Tourcoing, et dans quelques jours, le Premier Ministre Édouard Philippe mettra fin au suspens sur sa candidature au Havre.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (27 janvier 2020)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Municipales 2020 (1) : retour vers l’ancien monde ?
Les élections municipales de mars 2014.
Les élections municipales de mars 2008.
Scrutins locaux : ce qui a changé.
Le vote électronique, pour ou contre ?
Les ambitieux.

_yartiMunicipales2020A03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.04/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 29 janvier 12:38

    Comme toujours avec le Président de la République, la conversation fut agréable.

    Quand on boit ses paroles comme un alcoolo son gros rouge rien d’étonnant ....


    • zygzornifle zygzornifle 29 janvier 12:39

      Quant à LREM, ce sera également difficile de savoir s’il a gagné ou perdu

      De toute façon comme pour les Européennes il y aura bourrage d’urnes ....


      • Emohtaryp Emohtaryp 29 janvier 13:32

        @zygzornifle

        Même les « bourrages d’urne » et diverses magouilles ne suffiront pas au pseudo « vrai faux nouveau monde » à éviter une Bérézina en bonne et due forme....

        ( entendre par « nouveau monde », la corruption décomplexée..) En bref, il ne sont pas corrompus, ILS SONT LA CORRUPTION.....

        Quant à l’auteur des sketchs journaliers ici, c’est juste l’idiot « en même temps » utile et inutile du village...utile dans le sens qu’il nous fait bien rigoler dans le genre naïf et benêt.... smiley


      • Désintox Désintox 29 janvier 13:23

        « retour vers l’ancien monde ? »

        Ah bon, il y en avait un nouveau ?


        • Emohtaryp Emohtaryp 29 janvier 13:36

          @Désintox

          entendre par « nouveau monde », la corruption décomplexée.....

          qui finira comme Notre Dame.....ne restant que les murs calcinés....


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 janvier 16:49

          @Emohtaryp

          En 2015, Macron déclarait, tout fier :

          "Il faudrait que la vie politique continue de fonctionner comme dans les années 50 ? Beaucoup de gens disent cela : "pour être dans la vie politique, pour être ministre ou président de la République... il faut se faire élire député". Mais ça c’est le cursus honorum d’un ancien temps !" (Emmanuel Macron, dialogue avec Arnaud Leparmentier du journal Le Monde)

          En 2018, Macron se couchait déjà devant les élus locaux, et nommait pas moins de trois ministres pour s’occuper des relations avec les territoires et avec leurs représentants, autrefois classés dans l’« ancien temps ». 

          En 2020, il fait la quête !


        • Le421 Le421 30 janvier 14:04

          @Emohtaryp
          Le cas de Notre Dame est intéressant.
          Emmanuel Dugenou a promis sans réfléchir qu’en 2024, tout serait reconstruit.
          A part quelques zozos illuminés, personne n’a cru, encore une fois, à ses belles paroles.
          Et tout est à l’avenant.
          Je n’ai jamais vu des dirigeants comme cette clique de pieds nickelés raconter autant de sornettes en si peu de temps. Les yeux dans les yeux aurait dit Cahuzac.
          N’empêche que lui, il a été rattrapé par la patrouille.
          En sera-t-il de même avec les malfaiteurs actuels ??
          Le pays aurait tout intérêt pour sa réputation à veiller au fait dans les années à venir. Question d’honneur. Même au Zimbabwe, les règles sont mieux respectées...


        • Agnès 29 janvier 22:36

          Finalement jai raison en affirmant que l’actualité de Soral est corrélée avec les massacres en Afrique ou pays arabes ou fausse attaque en Europe Soral l’agent du Mossad sort « Soral repond », ou « Soral a presque toujours raison » le début d’une nouvelle série après « Soral répond » dont il a fait plusieurs exemplaires. A chaque fois qu’il a sorti « Soral répond », il y a eu un faux attentat.une fusillade dans une cité par l’extrême droite ou un gros faits divers ,fake news accusant un arabe ou un vrai massacre dans un pays arabe ou africain par les mercenaires occidentaux occidentaux RUSSES chiites israéliens et pays de l’est

          29 janvier = 111 le 11 chiffre satanique des francs maçons sionistes

          Les agents du Mossad Soral et Dieudonné car elle est corrélée avec ces faux attentats.  Vendredi 24 janvier 2019 Soral a (presque toujours) q – Épisode 12 - Egalite et Réconciliation https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-a-presque-toujours-raison-Episode-12-57856.html

          29 janvier 2019Burkina Faso : le bilan officiel de l’attaque de Silgadji fait état de 39 morts https://amp.rfi.fr/fr/afrique/20200129-burkina-faso-bilan-officiel-%C3%A9tat-39-morts-attaque-silgadji

          29=11 chiffre satanique des francs maçons

          29 JANVIER 2017 Vraie attaque nazis d’une mosquée au Canada par des mercenaires nazis

          https://ici.radio-canada.ca/sujet/attentat-terroriste-mosquee-sainte-foy-quebec

          Et 29 décembre 2019 (11) fausse attaque antisémite à New York Lantisemitiste meilleur allié du sionisme Théodore Hertz Le travail des agents du Mossad et Dieudonné créée l ’antisemitiste pour faute peur aux juifs pour L’Alya retour vers Israël car les juifs sionistes vont installer le chaos en Europe et dans le monde sauf en Israël pour attendre leur messie qui est le Dajjal pour les musulmanes ça sera une période chaotique

          Chaos avant 2022 comme disait Attali

          Regardez « PMC : PRIVATE MILITARY CONTRACTORS OR MERCENARY OR SOLDIER OF FORTUNE » sur YouTube https://youtu.be/JXx13n27aD4

          Regardez « Private Armies 1 : Blackwater » sur YouTube https://youtu.be/Le-jT3dhKLo

          Regardez « Blackwater mercenaries- dogs of war /ZENGA/ » sur YouTube https://youtu.be/VHzUR76bDqo

          Regardez « Blackwater MERCENARIES KILL Insurgents IRAQ » sur YouTube https://youtu.be/iLDdzBR-DU4

          Les Djihadistes n’existent pas

          Voici les vrais responsables du chaos dans les pays arabes

          Regardez « Les escadrons chiites irakiens-Alliance Judéo-Chiite USA » sur YouTube https://youtu.be/jODHKuldAIA

          Il est bien clair que le rôle joué par les groupes de mercenaires et les milices armées en Libye, spécialement ceux appartenant à la compagnie russe « Wagner »,

          Connu pour l’exécution « des sales opérations », des rapports affirment que « Wagner » recrute des centaines de mercenaire

          Les Blackwaters (mercenaires) Le rapport décrit surtout une société de sécurité toute puissante à Bagdad, ayant même pris la main sur l’administration policière, militaire et diplomatique américaine : « Les structures de management sur place pour surveiller et gérer nos contrats sont devenus subordonnées aux contractants eux-mêmes. Les contractants sont aux commandes et en situation de contrôle. Ils ont pris la place des représentants de l’Etat ». En clair, en 2007, Blackwater « règne » sur l’Irak. On y trouve plus de contractuels privés (180 000) que de soldats réguliers (160 000). Auteur d’une enquête sur la société Blackwater, le journaliste américain Jeremy Scahill l’avait baptisée « l’armée la plus puissante du monde », décrivant précisément la privatisation des affaires militaires après les attentats du 11 septembre 2001 et le jackpot décroché par Blackwater en 2006 qui obtiendra le contrat de sécurisation des fonctionnaires et institutions américaines dans 27 pays

          Ce qui prouve que ce sont les juifs qui sont derrière ces noms comme Daesch, Isis, Al Qaida , LEIL etc

          ’Adam Gadahn, juif, et pourtant, Porte-parole d’Al-Qaïda

          . Regardez « Les escadrons chiites irakiens-Alliance Judéo-Chiite USA » sur YouTube https://youtu.be/jODHKuldAIA

          ISIS : America’s Terrorist Mercenaries : http://youtu.be/NTz8Ed-djhg

          Regardez « Abu Bakr Al Baghdadi a Smoking gun proof that ISIS is a CIA MOSSAD MI6 job. » sur YouTube https://youtu.be/bWb_OiVYB9s

          Simon Elliot (Elliot Shimon) alias Al-Baghdadi est né de deux parents juifs et est un agent du Mossad. Nous proposons ci-dessous trois traductions qui veulent affirmer que le calife Al-Baghdadi est un agent à part entière du Mossad et qu’il est né père et mère juifs :

          Le vrai nom d’Abou Bakr al-Baghdadi est « Simon Elliott ». Le soi-disant « Elliot » a été recruté par le Mossad israélien et a été formé à l’espionnage et à la guerre psychologique contre les sociétés arabes et islamiques. Cette information a été attribuée à Edward Snowden… »

          Le nom de Daesh choisi par le Mossad « C’est le Mossad qui a choisi le nom de Daesh, pour ce groupe », a annoncé un responsable, auprès de l’agence d’espionnage du régime sioniste. « Le nom de Daesh a été choisi par le Mossad », a annoncé un responsable sioniste, auprès du Mossad.

          « Daesh est une abréviation des services secrets de l’agence d’espionnage israélienne », a-t-il souligné. Ce responsable sioniste, dont le nom n’a pas été révélé, a avoué que Daesh est l’œuvre du Mossad. « Dans une missive, à l’adresse de l’organisation du renseignement britannique, le Mossad a proposé ce nom », a déclaré ce responsable de l’entité. Pour le rappel, Daesh a pris forme, en avril 2013. Israël a formé Daesh, pour ternir l’image de l’Islam » (une autorité officielle indienne) 15 août 2014« Israël a formé Daesh, pour ternir l’image de l’Islam », a déclaré une autorité officielle indienne. « Daesh est un plan sioniste », a affirmé Yassamin Haïfi, haute autorité du centre de sécurité cybernétique. « Daesh ne fait rien en faveur de l’Islam ; il est un plan sioniste, pour ternir l’image de l’Islam », a-t-il précisé, sur sa page twitter. « La diffusion d’un tel message aura un impact politique négatif sur sa carrière » a-t-il souligné. La mise à l’écart de Yassamin Haïfi est probable.

          La Maroco-néerlandaise, Yasmina Haifi, une employée du ministère de la Justice néerlandais aurait été licenciée. Pour cause, celle-ci a tweeté, il y a 3 jours, que le nouveau « Etat islamique » d’Aboubakr Al Baghdadi, « Daesh » est une invention sioniste visant à entacher l’image de l’islam.

          Rate This

          « Que nous accélerons l’entraînement des forces d’ISIS, y compris des volontaire Lors d’une conférence de presse au Pentagone le président Obama a fait un lapsus qui ressemble à un aveu. La Maison Blanche n’a pas tardé à le corriger, mais c’était dit. Cela a été dit tellement naturellement que ça ressemble à ce genre de choses que l’on dit couramment en privé et qui ressort spontanément quand on parle en public.

          Barak Obama veut dire accélération des entraînements de mercenaires

          daesh est une usurpation de l’islam composé par des occidentaux blancs russes pays de l’Est israéliens chiites . par des ex prisonniers (donc de délinquants) de mercenaires d’israeliens

          daesh est une entité criminelle dont le but est tuer un maximum dn de musulmans déstabiliser les pays musulmans du moyen orient réaliser le grand israel afin que le satan (israéliens) règne sur le monde depuis Jérusalem


          • Agnès 29 janvier 22:58

            Le nazisme se met en place et le nazisme est une création du grand capital pour protéger les puissants Je pense que Marine sera au gouvernement ou alliance droite extrême droite et ils mèneront le pays vers la dictature et l’élite a besoin du chaos et d’une dictature pour reprendre la main sur le peuple (dictature)

            Les israéliens sionistes qui dirigent notre pays ont besoin d’elle contre les musulmans qui seront les premiers touchés par les attaques de nazis surtout dans les cités comme en ce moment et rafles

            Attali a prévu une femme après Macron c’est possible que ce soit marine qui comporte le chiffre 11 chiffre satanique des francs-maçons 

            LE CHIFFRE 11 EST LE CHIFFRE SATANIQUE DE LA FRANC MACONNERIE SIONISTE Marine Le Pen*11 Marion Le Pen 11 ADOLF HITLER 11 DONALD TRUMP 11

            Ce dimanche 11 mars, à l’occasion du congrès du Front national, Marine Le Pen a présenté le nouveau nom du parti aux militants frontistes

            Nous somme gouvernés par de nazis

            http://www.leparisien.fr/politique/que-faisait-a-l-elysee-elie-hatem-militant-d-extreme-droite-et-royaliste-12-12-2019-8215896.php

            Un juif libanais d’extrême droite (et faux antisémite comme Soral) était à l’Elysée avec Macron. L’antisémitisme est le meilleur allié du sionisme, comme le disait Theodor Herzl, pour faire fuir les juifs vers Israël (alyah) et installer le chaos dans le reste du monde (avant 2022 comme le disait Attali).

            Tous ces faux attentats servent à booster l’extrême droite.

            Un conseiller d’Edouard Philippe jadis membre d’un parti néofasciste

            Sandro Gozi, qui a récemment rejoint le cabinet d’Edouard Philippe, a été membre, en Italie, du Fronte della Gioventù (Front de la jeunesse) dans les années 80. Il s’agit de la section jeunesse du parti néofasciste MSI, pour « Mouvement social italien ».

            De l’autre côté des Alpes, le journal Il Primato Nazionale a ainsi déterré une photographie datée du 9 juin 1987. On y aperçoit, à l’âge de 19 ans aux côtés d’autres membres du parti, celui qui deviendra secrétaire d’État aux Affaires européennes du gouvernement Matteo Renzi. Sur le cliché, figure aussi Giorgio Almirante, le fondateur historique du MSI.

            Voici les vrais responsables du chaos dans les pays arabes et africains comme les 2 derniers massacres au Niger et à Modagicio qui ont fait plusieurs morts Nos médias sionistes accusent des islamistes qui n’existent pas en vérité

            Le boom des sociétés militaires privées - Afrique - RFI http://m.rfi.fr/moyen-orient/20160209-mercenaires-chiens-guerre-armees-boom-societes-militaires-privees-war-on-want

            https://youtu.be/_K3AgvzfRDU

            Les mercenaires du FN qui servent tout les partis.

            Cette vidéo est très importante : elle montre que les hommes de sécurité du FN, anciens policiers, militaires ou gendarmes, sont autant de mercenaires utilisés par toutes les boites de sécurité privées françaises dans des conflits en Afrique et ailleurs mais aussi en tant que casseurs dans les banlieues

            11 vaccins obligatoires

            H1N1 =11

            11 septembre 1973 coup d’État Chili 11 septembre 2001 911 numéro d’urgence USA

            Krach de 1929 =111

            Apollo 11 est une mission du programme spatial américain Apollo au cours de laquelle, pour la première fois, des hommes marchent sur la Lun

            L’Accident nucléaire de Fukushima, également désignée comme la catastrophe nucléaire de Fukushima, est un accident industriel majeur qui a débuté le 11 mars 2011.

            Fausse attaque terroriste à Strasbourg 11 décembre 2018

            Révolution égyptienne

            Date25 janvier 2011 - 11 février 2011

            Charlie Hebdo se situe au 11e arrondissement de Paris. Les terroristes se sont introduit dans les locaux vers 11h. La marche républicaine s’est déroulé le 11 janvier. Ceci laisse à réfléchir

            la mort de ben laden 2011 le printemps arabe 2011

            La construction du Pentagone commença le 11 septembre 1941, soit 60 ans avant le 11/09/01. Source officiel.

            le 11 mai deces de Bob Marley

            11 avril 2002 : attentat suicide devant une synagogue de Djerba.

             

            * 11 mars 2004 : attentats simultanés dans plusieurs trains de Madrid. Par une coïncidence remarquable, les attentats terroristes mortels se sont produits exactement 911 jours après les attaques de New York City et Washington par des extrémistes musulmans le 11 septembre 2001. Ils sont connus de tout le monde comme tragédie 9-11. Le nombre 11 avait en effet poursuivi l’humanité depuis le 9-11, jour de cette infâme attaque.

             

            * L’attentat de Madrid qui a tué 209 personnes « 2+9=11 » s’est produit le « 11.03.2004 = 1+1+3+2+4=11 »

             

            * 11 mars 2007 : attentat suicide dans un café Internet de Casablanca

             

            * 11 avril 2007 : attentat à la bombe à Alger (33 morts)

             

            * 11 juillet 2007 : attentat suicide en Kabylie (8 morts)

             

            * 11 décembre 2007 : double attentat à Alger.

             

            * La Première Guerre Mondiale a pris fin à 11 heures le 11e jour du 11e mois 1918.

            TRUMP Boris Johnson Poutine Macron ou Marine Le Pen sont les agents de Goldman Sachs et Rochlschild et d’Israël qui mèneront le monde au chaos La Kabbale qui considère la chaos chez les gentils comme un bienfait pour les juifs qui en retirent plus facilement bénéfice ; on ne peut exercer de contrôle qu’en cas de chaos, on a pas d’emprise sur une situation lisse et harmonieuse.

            Nous allons vers le chaos voulu par nos maîtres !

            Le 11 (et parfois ses multiples) : l’anti-christ est la onzième corne de la « bête » diabolique dans Apocalypse chapitre 13Le 13 : représente la rebellion dans l’occultisme juif (kabbale)

            Notre agent sioniste Soral sort une vidéo le 11 décembre

            Accrochez vous !

            11 morts pour Charlie Hebdo

            Loin de nous la tentation d’expliquer et/ou d’excuser cette folie meurtrière, mais notons toutefois, qu’au moment de l’attaque barbare, le groupe EoDM était en train d’interpréter la 11ème chanson de son album,« Kiss the devil…

            https://www.dailymotion.com/video/xpo9r0

            Martine cette femme qui a vu le vrai tueur qui n’est pas Merah

            Cette femme a d’ailleurs disparue

            Le Bataclan, qui s’appelait à l’origine Ba-Ta-Clan, est une salle de spectacle parisienne édifiée par l’architecte Charles Duval en 1864 et située 50 boulevard Voltaire dans le 11ᵉ arrondissement. (notons ce chiffre 11, les chefs d’Etats du monde entier avaient déjà marchés, Bld Voltaire, dans cet arrondissement, suite aux évènements du 11janvier… souvenons-nous aussi des attentas de Madrid le 11 mars… et bien sûr, de New York le 11 septembre

            Le théâtre du Bataclan, à Paris, ciblé par des terroristes ce vendredi 13 au soir, aurait été revendu le 11 septembre dernier

            L’aigle a été le symbole de la Rome antique, des légions SS d’Hitler, aujourd’hui, des USA,…

            On retrouve le chiffre 11 et L’aigle chez Soral

            Soral =système CQFD

            ON retrouve le chiffre satanique de la franc-maçonnerie sioniste qu’est le 11. Il faut sans doute s’attendre à un faux attentat ou une fausse attaque au couteau ou à un événement grave (fait divers ou polémique) pour détourner l’attention de la populace.

            J’ai la nette impression que tout va s’accélérer, car ceux qui tirent les ficelles derrière ces événements à caractère terroriste semblent pressés. On assiste depuis le 11-09-2001 à une recrudescence des entreprises para-militaires, de mercenaires de tout acabit au service de ceux qui veulent diriger le monde. Faut être complètement taré pour ne pas se rendre compte de ce qui arrive. Ce sont ceux qui logiquement possèdent les fonds nécessaires, c’est-à-dire la mafia bancaire mondiale juive et ses serviles collabos qui détiennent le réel pouvoir, sans oublier ceux qu’elle asservit de force..et ils sont de plus en plus nombreux.

            Les regroupements fascistes qui poussent comme des champignons un peu partout sont manipulés sans qu’ils s’en rendent compte. C’est facile, car ceux qui adhèrent à ces groupes n’ont habituellement pas un très fort QI..ou sont déjà des détenus qui n’ont pas d’autres alternatives. L’État Islamique est sorti directement du chapeau de magicien de l’Oncle Sam, tout comme Al Qaeda

            Vu la forte actualité des agents du Mossad que sont Soral et Dieudonné, il faut s’attendre à 2 ou 3 faux attentats (car ils sont toujours corrélés avec leur actualité). Ils serviront en plus à faire accepter la loi mensongère de radicalisation que prépare notre gouvernement sioniste d’extrême droite.

            Cette loi est un prétexte et une propagande pour rafler des musulmans et fermer des lieux de culte. C’est comme quand ils veulent attaquer les pays arabes pour piller leurs richesses, ils inventent le prétexte de l’islamisme.

            La Quenelle sur Twitter : « Clara Sabban, la jeune femme qu’a embrassée Christophe Castaner lors d’une folle soirée en boîte de nuit ! Elle est plutôt bien entourée ! #CRIF https://t.co/f2l85bxSJT » / Twitter https://mobile.twitter.com/quenellien/status/1106843952458674176?lang=fr

            Castener est sous l’emprise du CRIF et du Mossad via Clara Sabban elle avait d’ailleurs été poussée en avant par le CRIF

            Ce sont les israéliens de notre gouvernement qui montent tous ces complots contre les musulmans

            Ce système veut mettre le FN ou une alliance droite-FN au pouvoir, comme dans les années 30 et pendant la seconde guerre mondiale. Et le Young leader Dupont-Aignan a déclaré que Marine Le Pen ne sera pas élue. C’est un tactique pour remobiliser les gens d’extrême droite pour Le Pen, comme la destitution de Trump sert à mobiliser ses troupes pour 2020. MARINE PEUT AUSSI AIDER MACRON OU UN AUTRE POUR 2022


            • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 09:01

              L’escroquerie qu’est la macronnerie devient impossible à dissimuler.

              Il n’a jamais été question de « nouveau monde » mais juste à un recyclage cosmétique de l’ancien monde.

              Tous les étages du pouvoir sont occupés par les acteurs de ce vieux monde qui se sont refait une virginité à bon compte en changeant d’étiquette.

              Qui peut croire qu’en ne touchant pas aux institutions, à la constitution, et avec de vieux briscards aux manettes le monde politique, largement discrédité, allait changer ?


              • Le421 Le421 30 janvier 13:57

                Ah !! La création d’entreprises en France.

                Depuis le statut d’Auto-Entrepreneur créé sous Sarkozy, elle n’a cessé de progresser.

                Évidemment, entre Pôle Emploi qui vous vire et les factures à payer, sans compter la stagnation des « vrais emplois » genre CDI (encore que le statut « kleenex » s’est ajouté à beaucoup de contrats de ce type), le choix est vite fait.

                Et quand on commence à se prendre la TFE dans les dents, même pour la couturière qui change des fermetures éclair dans sa salle à manger, ça calme.

                Pas de congés si tout va bien, les cotises retraite et santé à minima, plein de petits avantages de ce genre guettent l’AE.

                Et le pourcentage de ces micro-entreprises dans le nombre de créations est loin d’être anecdotique...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès