• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nécessaire mise au point sur les rapports entre l’État et (...)

Nécessaire mise au point sur les rapports entre l’État et l’islam pour la réflexion sur « l’islam de France »

La volonté présidentielle d’une organisation nationale du culte musulman en France se précise. Elle semble viser les objectifs suivants :

  • sur le plan matériel, promotion d’une pratique « digne » par un effort de construction de mosquées (en finir par exemple avec les prières de rue) ;
  • fin des tutelles étrangères ;
  • mise en œuvre d’une politique de prévention de la « radicalisation islamiste » par la promotion d’un « islam modéré ».

Si ces buts peuvent apparaitre des plus louables en théorie, cette organisation semble s’engager sur une très mauvaise trajectoire pour plusieurs raisons, et principalement car on bute toujours sur la même et sempiternelle mécompréhension : l’islam n’est pas le « christianisme des musulmans ». Il fonctionne différemment de ce que les Occidentaux comprennent comme étant « une religion » sur la base de leur expérience chrétienne. La doctrine ne joue pas sur les mêmes plans, la pratique n’est pas la même, le rôle de la communauté n’est pas le même, les notions de réforme, de modernisation marchent à l’inverse de ce qu’elles sont en Occident. L’islam est une réalité en soi, qu’il faut comprendre pour elle-même.

21/07/2018
P. Michel Viot - michelviot.wordpress.com
Odon Lafontaine - legrandsecretdelislam.com

Résumé en 1 page

 

La volonté présidentielle d’une organisation nationale du culte musulman en France se précise mais l’islam n’est pas le « christianisme des musulmans ». Une sérieuse mise au point s’impose.

 

L’ISLAM EST INTERNATIONAL

  • Il n’y a pas d’islam français. Les millions de musulmans français ne comptent que très peu au regard de la communauté mondiale et des attachements aux pays d’origine : financements et tutelles institutionnelles sur les mosquées, appartenances identitaires et culturelles, immigration de regroupement familial ;
  • L’islam « spiritualisé » ou « sécularisé » qui peut se développer en France ne compte donc pour rien ou presque rien dans ce contexte d’islam mondialisé.

 

L’ISLAM EST UNE JUSTICE

  • L’islam se manifeste partout selon sa définition coranique de dîn (traduit très abusivement par religion), c’est-à-dire, au sens arabe réel du mot, une « justice  » (la charia) et un «  jugement  » (jugement entre musulmans et mécréants, entre bons et mauvais, jugement dernier) ;
  • Le culte en islam est la soumission à Dieu et à sa justice ; la pratique hebdomadaire à la mosquée n’en est qu’une forme collective : une mosquée n’est pas une église mais un centre de droit, de justice et de vie communautaire ;
  • « l’islamisme, c’est l’islam à découvert, dans toute sa logique et sa rigueur » (P. Henri Boulad) : islamistes et modérés sont à l’islam ce que révolutionnaires et réformistes sont au communisme – le « Grand Soir » y étant l’attente du « jour du jugement », du jugement dernier qui verra l’islamisation du monde entier.

 

L’ISLAM EST EN CRISE PROFONDE DEPUIS DEUX SIÈCLES

  • Par son impérialisme, par son avance technologique et civilisationnelle, l’Occident a profondément blessé et remis en cause l’islam et son modèle suprématiste traditionnel. Des projets nombreux de rattrapage ont été imaginés et mis en œuvre partout depuis deux siècles pour moderniser l’islam et les sociétés musulmanes, les adapter, les moderniser, voire les séculariser selon des recettes influencées par le modèle occidental ;
  • Cette crise, ces projets ont provoqué un réel aggiornamento de l’islam duquel ont été façonnés les nouveaux islamismes du XXe siècle comme réponses proprement islamiques (salafisme frériste, renouveau wahhabite, djihadisme…) : la réforme « moderniste » de l’islam porte mécaniquement en réaction la radicalisation d’une partie des musulmans, comme le montre la réislamisation dure du monde musulman depuis 50 ans ;
  • Ce radicalisme de réaction est une des principales lignes de force de l’islam depuis un siècle ; « l’islam modéré » n’est donc pas la clé de l’endiguement de l’islamisme : c’est l’ensemble de l’islam qu’il faut contrôler pour cela.

 

UN « ISLAM DE FRANCE » NE PEUT ÊTRE QU’UN ISLAM DIRIGÉ PAR LA FRANCE

  • Tous les chefs politiques de pays musulmans sont aussi des chefs religieux qui contrôlent l’islam. Nulle part ailleurs qu’en Occident celui-ci n’est laissé en roue libre : la neutralité ne fonctionne pas pour gérer l’islam ;
  • L’État français doit assumer un rôle de chef politique et religieux de l’islam, pour s’assurer d’une organisation de « l’islam de France » conforme au Bien commun et à l’intérêt national ;
  • Il faudra pour cela une politique de puissance qui donne leur place aux musulmans, les respecte et valorise la France à leurs yeux ; malgré de très lourds handicaps historiques, la France dispose des atouts chrétiens, culturels, historiques pour l’engager à la manière russe plutôt qu’à la manière idéologique de la IIIe République (y compris renouvelée par ses avatars modernes) qui avait fini par déclencher la révolte islamiste du FLN.

 

LE POURRISSEMENT OU LA MANIÈRE FORTE…

  • Il est trop tard pour des solutions sans violence : les projets d’autorégulation de l’islam par lui-même mèneront mécaniquement au développement d’un islamisme organique ; la prise en main de « l’islam de France » par la France mènera à un islamisme de réaction ;
  • L’organisation de « l’islam de France » doit être l’occasion d’une réforme de la loi de 1905 et d’une remise à plat de tous les rapports de l’Etat avec les autres cultes (catholique, protestant, juif).

 

Version longue (6 pages)

 

L’ISLAM EST INTERNATIONAL

Il existe certes des musulmans influencés par cette culture chrétienne sécularisée, qui ont pu par exemple développer une pensée musulmane de la laïcité, ou un islam spiritualisé, mais il faut se rendre à l’évidence de leur très faible influence au plan national - et de leur influence nulle à l’échelle de l’islam mondial. A moins d’une révolution incommensurable, ils ne pourront changer la nature de l’islam, définie par ses textes, ses dynamiques sur le plan historique, culturel, identitaire, anthropologique, sociologique et démographique, ainsi que par le formidable facteur d‘inertie qui en résulte. Rien que le facteur démographique constitue un handicap majeur à toute évolution de l’islam dans le seul cadre national : on y compte en effet de 4 à 8 ou 10 millions de musulmans (français et étrangers, né musulmans ou convertis), essentiellement d’origine immigrée[1], lesquels pèsent bien peu au regard de la communauté musulmane internationale (1,7 milliard environ, l’oumma plus ou moins fantasmée) articulée selon diverses lignes de force mondiales - écoles juridiques, réforme salafiste, etc. - et selon les communautés des divers pays d’origine avec lesquelles les liens ne sont pas rompus. On pense évidemment au financement et à l’encadrement de l’islam en France par des pays étrangers, et aux considérations de politique interne, de bonnes relations avec ces pays ainsi qu’aux engagements de l’Etat français[2] qu’il ne sera pas simple de bouleverser. Plus encore, il faut comprendre que ces liens relèvent de la somme des attachements personnels des musulmans français – liens culturels, identitaires, familiaux … -, si facilement entretenus de nos jours par la télé satellite et internet (qui permettent d’être en prise directe 24h/24 avec « le pays », son islam, sa communauté, ses imams…), par le retour « au pays » pendant les vacances et par l’immigration par regroupement familial. On ne change pas de tels attachements par une simple réforme. Une prise en main nationale de l’islam ne pourra donc s’envisager que dans une forme de rupture avec l’islam mondial… Entreprise ardue qui nécessitera pour le moins une autorité certaine.

 

L’ISLAM EST UNE JUSTICE

Mentionner une nature commune de l’islam peut sembler incongru tant l’islam est divers, et s’exprime de manière bigarrée. Mais partout l’islam se manifeste selon sa définition coranique de dîn (mot totalement trahi par la traduction qu’on en fait de « religion » selon l’acception occidentale), c’est-à-dire, au sens arabe réel du mot, un « jugement » et une « justice ». Il s’agit tout à la fois de faire ce qui est juste, ce qui est ordonné par Dieu (charia), et d’obéir au sens de l’histoire imposé par Dieu, celui de l’islamisation du monde qui mènera au jugement dernier, le même mot décrivant « la religion », celle qui juge des comportements entre (bons) musulmans et mécréants, et ce « jugement » dernier. C’est là le vrai culte rendu à Dieu en islam, tous les jours, à chaque instant, un culte personnel et communautaire : « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion [dîn], et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée la soumission [islam] comme religion [dîn] pour vous » dit ainsi le Coran (S5,3). La prière rituelle du vendredi à la mosquée n’est qu’une des formes de la pratique collective de la justice islamique (ce qui contribue déjà à faire comprendre qu’une mosquée n’est pas une église mais un centre de droit et de justice – et également de vie communautaire). Encore une fois, rien à voir avec les cultes hebdomadaires chrétiens ou même juif.

De là on peut enfin comprendre ce qu’est la « radicalisation », quel est son jeu avec « l’islam modéré » et quel est le sens musulman donné à l’expansion de l’islam (matérialisé par exemple par la construction des mosquées que réclament les prieurs de rue). Modérés et radicaux partagent de fait le même projet ultime de l’islamisation du monde. Les radicaux sont prêts pour cela à employer la force et la violence, tout comme le faisaient les communistes révolutionnaires. Les modérés répugnent à utiliser eux-mêmes la force, et beaucoup la condamnent, tout comme les communistes « réformistes », mais peu vont jusqu’à désavouer complètement leurs cousins radicaux[3], de même que rares sont les communistes « réformistes » qui renient la révolution de 1917 - tout au plus regrettent-ils que les Soviétiques n’aient pas appliqué le « vrai communisme » par la suite. La violence fait de toutes façons partie du scénario musulman prévu pour la fin des temps, lorsque la terre entière deviendra musulmane ce qui explique que si le sens de l’histoire le commande, le recours à la violence puisse se révéler des plus légitimes[4]. La violence est de fait consubstantielle à la vision islamique d’une humanité partagée en deux natures, l’une supérieure par élection divine, l’autre inférieure vouée par Dieu aux tourments de l’enfer, et qui forment deux camps politiques irréconciliables, les musulmans et les mécréants. C’est là de fait, au-delà de tous les commandements de violence plus ou moins explicites des textes sacrés, le fondement moral premier à toutes les intolérances, toutes les ségrégations et toutes les violences.

C’est ce qu’expliquait le P. Henri Boulad, prêtre jésuite égyptien et très fin observateur de l’islam dans sa profondeur historique avec sa formule « l’islamisme, c’est l’islam à découvert, dans toute sa logique et sa rigueur. Il est présent dans l’islam comme le poussin dans l’œuf, comme le fruit dans la fleur, comme l’arbre dans la graine ». Certains musulmans occidentalisés ont pu cependant développer des interprétations « spiritualisées » ou « sécularisées » des commandements explicites des textes sacrés. En l’état, ils sont désavoués par ces textes, par la lecture millénaire qu’en a toujours faite l’islam, par l’influence toujours croissante des radicaux, du fait même de la crise de l’islam. De fait, ils sont désavoués par presque tous les autres musulmans, et ce même jusqu’à la persécution dans certains pays.

 

L’ISLAM EST EN CRISE PROFONDE DEPUIS DEUX SIÈCLES

Ajoutons que la crise profonde que traverse l’islam, depuis deux siècles que les pays musulmans ont été soumis par les Occidentaux, que ses empires et ses prétentions mondialistes ont été mis à bas, offre un boulevard à l’islamisme. Celui-ci se conçoit plus que jamais, à la suite de tout le processus de débat intellectuel, d’évènements historiques, de réforme et de modernisation qui l’a renouvelé au XXe siècle, comme la solution à cette crise et la réponse aux visées éternelles de l’islam, ces visées partagées avec « l’islam modéré » d’une humanité entièrement rendue à l’islam. 

De très nombreux projets de modération, de spiritualisation, d’occidentalisation, de sécularisation, de modernisation de l’islam et des sociétés qu’il gouverne ont en effet été mis en œuvre depuis deux siècles, avec ou sans tutelle occidentale, dans des pays aussi divers que la Turquie ottomane comme post-ottomane, l’Egypte, le Soudan, la Libye, l’Afghanistan, l’Algérie, l’Iran, l’Irak, bref, dans tout le monde musulman ou presque - Nahda, réformes des Tanzimat, kémalisme, panarabisme, nationalismes, laïcités, socialisme, occidentalisation… Aucun n’a éradiqué la « radicalisation », bien au contraire. Celle-ci, dans sa forme moderne, est en fait apparue comme une réponse simple autant que sophistiquée à la crise profonde de l’islam à laquelle ces projets tentaient eux-aussi de répliquer. Elle est de plus une réaction à ces mêmes projets[5], qui ont tous de fait mené aussi à une forme de réislamisation dure. Tous ont nécessité que des régimes autoritaires cadenassent plus ou moins (ou accompagnent !) la réaction islamique à ces politiques jugées comme attaquant l’islam. Aucun de ces régimes n’a pu empêcher la montée des courants salafistes (Frères Musulmans, wahhabisme saoudien, aux origines anciennes), qui constituent plus que jamais une des forces motrices premières de l’islam (avec les montées concomitantes des influences de l’athéisme et du christianisme dans les pays musulmans[6]). Aucun n’a pu empêcher, au-delà des courants salafistes constitués, la diffusion d’un esprit salafiste au sein des masses musulmanes, la volonté de retour au « vrai islam » contre l’Occident et sa décadence, « vrai islam » qui serait la condition de sortie de la crise, la solution aux problèmes et le moyen de progresser, selon le sens musulman de l’histoire, vers l’islamisation du monde.

« L’islam modéré » n’est donc certainement pas la clé de l’endiguement de la radicalisation islamiste. Dans un sens, c’est l’ensemble de l’islam qu’il faut contrôler, comme cela se fait déjà avec plus ou moins d’efficacité dans les pays musulmans.

 

EN ISLAM, LES CHEFS POLITIQUES SONT CHEFS RELIGIEUX

On déplore souvent l’absence de clergé dans l’islam qui est en France, la faiblesse du niveau des imams, qu’il faudrait alors former à grand prix, et le manque de relais auprès des musulmans pour un dialogue avec l’État que l’on voudrait similaire à celui qui s’est construit avec les Juifs et les chrétiens. Sans s’étendre sur le « privilège historique » de ces derniers, ni pécher par « christiano-morphisme » au sujet de l’islam, il faut répondre tout de suite à ce problème de clergé : l’islam a déjà son clergé. Ce sont certes ses oulémas, savants, muftis et imams, ceux présents sur le sol français comme à l’étranger, puisqu’internet et le satellite rendent le monde entier accessible de partout. Mais ce sont aussi, et peut être même d’abord ses chefs politiques. Dans un univers mental qui mêle au plus intime le spirituel et le temporel, il faut se rendre à l’évidence qu’Erdogan, par exemple, est tout autant un chef d’État qu’un dirigeant religieux, qui sait très bien contrôler son islam via sa « diyanet  » (ministère turc des affaires religieuses). Que Boutéflika et l’appareil d’État algérien font de même. Tout comme Mohamed Bin Salman, le jeune monarque saoudien, avec ses prétentions de réforme du wahhabisme. En fait, tous les chefs musulmans sont des chefs religieux, autant que politiques. Ils signent et font appliquer par exemple les documents à vocation religieuse de l’ISESCO, le bras « culturel » de l’OCI, Organisation de la Coopération Islamique qui regroupe les 57 pays musulmans[7], incarnation pratique de la réalité de l’oumma, la communauté mondiale des musulmans.

 

UN « ISLAM DE FRANCE » NE PEUT ÊTRE QU’UN ISLAM DIRIGÉ PAR LA FRANCE

Notre président semble avoir pris une certaine mesure du danger des tutelles étrangères sur l’islam en France. Il ne pourra réduire leur influence sans leur proposer un réel substitut politique franco-français : lui-même, comme chef d’État, devra donc assumer, comme le font ses homologues musulmans, un rôle de contrôle direct de l’islam (c’est à ce prix qu’il deviendra « islam de France »). Ce rôle ne peut être laissé à une autorité musulmane « religieuse ». Aucun pays musulman ne s’y risque… A sa manière, c’est ce qu’a compris Poutine, qui en assumant un rôle de chef politique (et donc religieux) des musulmans russes, ferme, sévère, mais également protecteur, impliqué dans les affaires religieuses (la Russie est associée à l’OCI comme « État observateur ») au point d’encadrer leurs débats religieux, et légitime aussi dans un sens vis-à-vis d’eux en tant que chrétien affiché (cf. les « Congrès de Grozny », parrainés par le Kremlin et qui ont donné lieu à une condamnation unanime du wahhabisme par TOUS les courants de l’islam – hormis l’Arabie Saoudite et le Qatar). La France a déjà assumé ce rôle de chef musulman (chef politique et donc chef religieux) du temps de ses colonies, pour le meilleur et pour le pire : il y eut alors une volonté d’embrigader l’islam et les musulmans dans le logiciel idéologique de la IIIe République. Cette politique fut une des causes du ralliement de nombreux musulmans à la France, et de leur francisation, tout comme elle fut celle de la révolte indépendantiste du FLN, islamiste dans sa nature profonde, et de libération de la tutelle « mécréante » imposée à l’islam des colonies[8] (et qui plus est tutelle athée, pour parler de l’administration coloniale, c’est à dire une abomination en islam !).

La France doit donc se donner comme horizon aux musulmans si elle veut les « franciser » : leur donner des chefs français, et mieux, des chefs chrétiens, une espérance française, un avenir français, se faire respecter en tant que France (ce qui, in fine en islam, revient toujours au rapport de force). Et leur donner ce qu'elle a de meilleur : la foi chrétienne. Sans elle, l’horizon français, la « transcendance » française, aussi glorieux soient-ils, sont singulièrement réduits. Ils existent cependant, comme l’armée a pu le faire valoir avec les épopées militaires des tirailleurs indigènes et des harkis, et tente toujours de le faire valoir. Ou comme le montre l’exemple de Malik Bezouh et de tant d’autres musulmans, « convertis à la France » par son roman national, sa culture et sa littérature. La France part cependant avec des handicaps très sérieux dans cette possible conquête des cœurs de ses musulmans : l’abandon honteux de ceux qui l’avaient ralliée lors de la guerre d’Algérie, le sacrifice des harkis en particulier, sont des crimes abominables qui marquent encore certainement les consciences des musulmans d’aujourd’hui, de même que le traitement « indigéniste », raciste[9] et paternaliste des musulmans des colonies (jusqu’aux massacres de Sétif). Ajoutons à cela 40 ans de politique laxiste et in fine méprisante vis-à-vis des musulmans immigrés, utilisés comme « musulmans de service » dans des schémas idéologiques progressistes qui de fait les méprisent en tant que personnes - des « potes » intouchables de SOS Racisme aux « migrants » régénérateurs de Georges Soros et Jacques Attali, en passant par les « kids de Bondy » encensés par France Inter et Télérama pour leurs contributions au multiculturalisme... Et considérons aussi la dissolution de la France dans le magma consumériste occidental, son avachissement moral, son apostasie de la foi chrétienne – du moins est-ce ainsi que les musulmans la perçoivent-ils -, et son déclin comme puissance mondiale indépendante. Un sérieux effort de redressement s’impose pour que la France puisse apparaitre comme modèle à ses musulmans.

 

LE POURRISSEMENT OU LA MANIÈRE FORTE

L’organisation de l’islam en France dépasse de loin la seule sphère religieuse. Notre président pourra-t-il le comprendre ? Pourra-t-il s’extraire de la gangue de la « Laïcité » à la française, qui interdit à l’État de considérer la réalité des croyances religieuses ? Parviendra-t-il à tenir toutes les dimensions de la politique de puissance nécessaire pour peser dans le rapport de force et (r)établir le rayonnement de la France auprès des musulmans ?

Soit il s’engage dans cette voie, qui pourrait tout à fait seoir à son ambition, à sa stature personnelle, à sa récente promotion comme chanoine, et gagnera à la France une part non négligeable des musulmans français. Au risque, certes, de la guerre civile et de la fitna, la guerre fratricide entre musulmans, comme ce fut le cas dans l’Algérie coloniale qui vit le FLN faire d’abord la guerre aux musulmans ralliés à la France. Soit il soutient les utopies d’autorégulation de l’islam par lui-même, par une autorité nationale musulmane, et donc de développement en roue libre du salafisme et de la radicalisation, et nous courrons à une catastrophe bien pire

Les problèmes posés par l’organisation de l’islam se révèlent des plus complexes, et si bien sûr nous préconisons une organisation réaliste de l’islam en France, il faut souligner combien l’heure est très grave, et qu’il est bien trop tard aujourd’hui pour éviter la violence.

 

APPENDICE : ET LES AUTRES ?

Enfin, l’organisation du culte musulman, qui nécessitera selon toute vraisemblance un toilettage sérieux de la loi de 1905, si ce n’est son abrogation, ne pourra se faire sans une remise à jour des liens entre l’Etat, et les autres cultes dont il s’est séparé en 1905, protestant, juif, et catholique. Il serait profondément injuste que certains bénéficient d’aménagements à l’aune des enjeux actuels là où d’autres, qui constituent de plus la majorité, seraient relégués à un traitement hérité de la vision idéologique de l’époque de la séparation.

 

[1] Chiffres que l’on pourrait sans doute réduire selon les observations des fortes tendances à la sécularisation d’une partie des musulmans français faites par M. El Karoui dans le rapport « Un islam français est possible » de 2016 (Institut Montaigne) – et chiffres qui doivent être relativisés au regard de la vague migratoire actuelle issue du continent africain, et bien plus au regard de la vague formidable à venir.

[2] Par exemple les protocoles d’accords des années 1970 (dont les accords dits de Strasbourg de 1975) entre pays européens et pays arabo-musulmans pour l’accueil des immigrés, avec engagement des pays d’accueil à ne pas porter atteinte à leur islamité et à mettre en place les conditions de sa transmission à leurs descendants.

[3] Voir par exemple cet entretien édifiant conduit par Le Courrier du Maghreb et de l’Orient avec un salafiste ami et protégé de Dalil Boubakeur : http://lecourrierdumaghrebetdelorient.info/islam/islam-interview-premiere-partie-la-parole-est-aux-salafistes et http://lecourrierdumaghrebetdelorient.info/islam/islam-interview-deuxieme-partie-la-parole-est-aux-salafistes

[4] A l’exemple, en 2014, de la conduite de très nombreux « musulmans modérés » de la plaine de Mossoul en Irak, qui se sont mis à persécuter leurs voisins chrétiens avec qui ils vivaient pourtant en paix depuis des siècles lorsque que le « sens de l’histoire » est venu frapper à leur porte, matérialisé par l’arrivée imminente des djihadistes et leur discours apocalyptique. Voir le livre de Marc Fromager (directeur de l’AED France), Guerres, pétrole et radicalisme ; les chrétiens d’Orient pris en étau, Salvator, 2015

[5] Cf. La Laïcité, mère porteuse de l’islam ? (Ed. Saint Léger-Les Unpertinents, 2017).- https://www.facebook.com/lalaicitemereporteusedelislam/

[6] Guerres, pétrole et radicalisme op. cit. Voir aussi cette conférence de Marc Fromager sur l’état de l’islam dans le monde : https://www.youtube.com/watch?v=OCqCVC0XlSc

[7] Comme par exemple le document « Stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique », de 2000, signé par les 57 chefs d’Etat musulmans, et qui se trouve être un petit manuel pratique, stratégique et tactique pour l’islamisation des pays occidentaux par les diasporas musulmanes immigrées ; ou bien la « Stratégie de Rapprochement entre les Madhahib islamiques » de 2003, avalisée elle aussi par les 57 chefs d’Etat musulmans, qui vise à rapprocher sunnites et chiites et à faire converger les interprétations de la charia portées par chacune des grandes écoles juridiques, pour unir les musulmans contre « les ennemis de l’islam ».

[8] Cf. La Laïcité, mère porteuse de l’islam ?, op. cit.

[9] Racisme qui a pu être celui d’un déterminisme biologique, mais qui a surtout été ce que l’on pourrait appeler un racisme idéologique progressiste (non biologique) comme le définissait Jules Ferry, qui séparait l’humanité entre « races supérieures » et « races inférieures » selon leur niveau d’obscurantisme et de « civilisation » (« Il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures » selon sa célèbre allocution de 1885 à la Chambre).


Moyenne des avis sur cet article :  2.12/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

191 réactions à cet article    


  • Jonas 25 août 2018 10:19

    Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
    Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :
    http://islamineurope.unblog.fr/
    https://vimeo.com/user75660018


    • samy Levrai samy Levrai 25 août 2018 10:31

      Donnons à Dieu ce qui appartient à Dieu et rendons à Cesar ce qui appartient à Cesar, que l’Etat montre l’exemple et applique strictement nos lois.

      Le problème semble venir des communautarismes encouragés par nos euro atlantistes pour detruire les nations.

      • mmbbb 26 août 2018 09:35

        @samy Levrai c ’est mal parti. Le Conseil d Etat renie l histoire de France , et donne aux musulmans le droit qui aurait ete refuse a une mouvance integriste catholique, Je veux parler du burkini . Que n aurions pas entendu de la part de la gauche si un mouvement integriste catho avaient impose l interdiction du port du pantalon et l obligation du port d un fichu a la femme occidentale. Que n aurions pas entendu si ces memes cathos auraient organise de longues professions dans les rue alors que les musulmans prient dans le domaine public ect etc . C ’est l exces de ce relativisme culturel qui emportera probablement la civilisation europenne . Benoit XVI l a dit , il n avait pas tort .


      • HELIOS HELIOS 26 août 2018 11:05

        @samy Levrai

        Ce qui est désagréable, dans toutes mesures que nous pouvons prendre pour integrer l’Islam dans la société française, ce sont les cadeaux que nous lui faisons a chaque fois, et qui l’aide a progresser partout comme une lame de fond (un cancer, disent certains)

        Un exemple ? selon le message de l’auteur, nous allons facilité la construction de mosquées. 
        Les municipalités se battent au quotidien pour en empecher la généralisation et la seule mesure qu’on trouve, c’est d’en faciliter la construction...
        ... et en échange de quoi ? ben rien, comme d’habitude, juste des intentions que l’on sait impossibles à tenir

        Un autre exemple ? reviser la loi de 1905... oui, ok a condition de réduire la liberté de proselytisme des religions exogènes... exactement l’inverse qu’on propose a l’islam qui aura droit de cité et d’expansion encore plus facile...

        Nous comprenons mieux maintenant pourquoi, lors de la constitution des traités le l’UE, la France -a l’inverse de la Pologne, entre autres- ne voulaient pas inscrire l’origine chrétienne de notre continent ! encore une brêche qui a permis a l’islam d’etre légitime chez nous.

      • Raymond75 25 août 2018 10:36
        Vous vivez en France, parce que vous ou vos ancêtres l’ont choisi (et parce que les Français vous l’on permis et vous ont accueillis) ? Une petite révision s’impose :


        • Et hop ! Et hop ! 25 août 2018 13:01

          @Raymond75 : 


          Sauf que l’histoire de la laïcité enFrance racontée par cet article de wikipedia est fausse.

          La séparation entre le pouvoir religieux et politique, ou plus exactement entre le spirituel et le temporel, existait déjà avant la Révolution française, c’est un fondement des sociétés indo-européennes, le roi et la noblesse n’avaient aucune compétence concernant les questions religieuses, de foi, de dogmes, de rituels, de sacrements, de discipline religieuse, et l’église aucun pouvoir temporel.

          Reprenant les principes de la République théocratique de Genève fondée par Calvin, et aussi la révolution de Cromwell, la Révolution française a voulu concentrer les pouvoirs politiques et religieux en instituant un culte officiel et républicain de l’Étre Suprème, de la Raison, le Théophilanthropisme, ce qui est la définition pour Hannah Arendt du pouvoir totalitaire. De fait c’était un régime complètement totalitaire, avec arrestations arbitraires et exécutions à mort pour délit d’opinion.

          C’est Napoléon en signant un Concordat, puis en créant les consistpoires luthérien, calviniste, puis israélite, qui a rétabli la liberté du culte.

          La Laïcité, l’utilisation de ce mot, ne date que de la IIIe République et de l’arrivée au pouvoir de franc-maçons ennemis principalement de l’église catholique, accessoirement des autres religions traditionnelles. Comme l’explique Vincent Peilhon, la Laïcité est une religion officielle de l’athéisme issu du calvinisme et de la halaka juive, son église est la franc-maçonnerie, devenue église officielle de l’État à partir de cette époque.

          Pour régler la question musulmane il faut faire comme Napoléon a fait avec les Jifs, réunir un Sanhédrin représentatif des tendances, leurs poser 50 questions se résumant à savoir si des règles religieuses musulmanes sont susceptibles de prévaloir sur les lois et usages en vigueur en France, et si une seule réponse est négative, l’Islam reste une religion étrangère, et les musulmans restent des étrangers, ce qui n’empêche pas de séjourner en France avec tous les droits sauf les droits civiques.


        • mmbbb 26 août 2018 09:14

          @Et hop ! Vous avez pas fini de raconter des conneries sur Petain et maintenant sur la laicite « le roi et la noblesse n’avaient aucune compétence concernant les questions religieuses, de foi, de dogmes » . Philippe le Bel a massacre les cathares au nom de la raison d etat « un etat une religion » . Ces cathares voulaient revenir a une pratique epuree du christainisme, ce qui se produit plus tard avec les protestants puisque l Eglise se dévoyât . Ce même Philippe le Bel qui rentra en conflit avec la papaute notamment Boniface VIII. Pour les memes motifs de la raison d Etat, Louis XIV pourchassa les jansénistes. Des exemples typiques , de facto , les rois imposaient leur dogme en l occurrence celui de l unicte de la pratique de la foi dans leur royaume. Quant a la laiicte ce n est pas une religion et cet argument «  la Laïcité est une religion officielle de l’athéisme » est un non sens. Une idiotie sans pareille.Vincent Peilhon a fait des etudes ? La laicite c ’est la separation du regulier et du seculier. C ’est ce que l on m apprenait a l ecole lorsque le EN avait encore des profs qui tenaient la route . Quant au culte suprême, il y eut une gigantesque sculture erigee a Paris, elle fut rapidement démolie et Robespierre , l initaiteur, termina sous le rasoir national . Par ailleurs la laicite garantit a chacun l exercice de sa propre religion. Le probleme avec la pratique de l islam en France est que cette religion est rentree dans le champ du public . Le probleme avec cette religion notamment avec les docteurs de la loi, c est que le regulier et le seculier sont a nouveau confondus, et certains des musulamans refutent les lois de la republlique .Cet islaùmisation de la sociéte francaise entraine dans sa dynamique d autres zélotes . A ce train il faudra enseigner à nouveau le creationnisme . Les cathos integros se frottent les mains.
          un lien https://www.laprovence.com/article/edition-marseille/4592162/.html.
          Par ailleurs l histoire de la laicite est complexe, si le siecle des lumleres a ete le ferment de cette revolution, il est a note que l essor des sciences depuis la Renaissance a ete aussi un vecteur important du combat contre le dogme religion, Mon cher Galilée en l occurrence qui se batit et dut neanmoins renoncee publiquement a sa these afin d echapper a la sentence su Saint Office.


        • Et hop ! Et hop ! 28 août 2018 10:13

          @mmbbb : «  Une idiotie sans pareille.Vincent Peilhon a fait des etudes ? »


          Oui, il a fait un doctorat à l’EHESS avec une thèse sur l’histoire de la laïcité.

          Vous êtes resté bloqué sur l’histoire de Michelet qui était un républicain extrêmement partisan, presque fanatique (avec un très beau style).

          Philippe le Bel n’a rien à voir avec la guerre contre les cathare, il a détruit l’Ordre des Templiers qui était devenue une puissance politique, militaire et surtout financière, une banque internationale pratiquant l’usure et les traites. Il a aussi banni les Juifs pour les mêmes raisons, rétabli une monnaie en or et rétabli les finances publiques.
          La guerre des cathares a été faite contre les grands seigneurs du Midi révoltés contre l’autorité royale, avec des prétextes religieux, mais pas contre la population qui n’était quasiment pas concernée. Ce sont des châteaux qui ont été attaqués, ce sont les grands seigneurs en rébellion qui ont été écrasés, en premier lieu Raimond Trnvavel, Raymond de Toulouse, et certains grands lignages nobles qui ont eu leurs fiefs confisqués, selon le droit de cette époque. 

          L’idéologie cathare n’avait plus rien à voir avec le christianisme, même primitif, c’est un puritanisme radical avec une théorie de la perfection et de la pureté qui est complètement étrangère au christianisme, elle interdisait tous les rapports sexuels, la consommation de viande, etc. Il y a des idéologie qui sont réellement dangereuses et qui ne peuvent que provoquer des guerres civiles comme celle des Frères Moraves ou le Nazisme en Allemagne, celle des cathares en était une. Le livre de Leroi-Ladhurie, Montaillou village occitan, écrit à partir des procès-verbaux de l’Inquisition qui ont tous été conservés, montre que les enquêtes auprès des gens du peuple étaient faites sans torture, ni condamnation à mort.

          Une fois la guerre contre les cathares terminée, Saint Louis a supprimé l’inquisition en France, et créé l’Université de Toulouse sur le modèle de celle de Paris.

          La Révolution française était à la fois très religieuse, et radicalement hostile à la religion catholique qu’elle a transformée en culte d’État, d’abord avec le serment constitutionnel et la nationalisation du clergé, puis avec la transformation du dogme vers un déisme, une théocratie, et le théophilanthropisme, la transformation des églises en Temples de la Raison, celle de Saint-Geneviève en Panthéon, l’adoption synchrétique d’éléments de religions païennes grecques, romaines, etc. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est précédée d’une invocation de la tutelle de l’Être Suprême, les billets de banque sont à l’effigie de l’Être Suprême (comme ceux des USA). 

          Le caractère théocratique de la révolution française est évident, jamais le mot « laïcité » n’est prononcé dans les millions d’heures de discours et de péroraison des révolutionnaires, donc il n’y a rien pour justifier d’affirmer que la laïcité viendrait de la Révolution française, elle a fait le contraire, elle a interdit tous les cultes et essayé d’imposer une religion d’État.

          Du reste, l’athéisme est aussi une religion, comme le scientisme, le progressisme, le libéralisme, le modernisme, l’impérialisme, le socialisme, le puritanisme, le narcissisme, l’hédonisme, le nihilisme, etc.

          Le problème de l’Islam est le même que celui du judaïsme avant que Napoléon ne crée le Consistoire israélite, après leur avoir fait s’engager à ce qu’aucune prescription religieuse ne pourrait prévaloir sur les institutions, usages et coutumes français (les Juifs voulaient conserver leurs notaires écrivant en yiddish, leurs tribunaux, leur calendrier, leurs état-civils, etc). L’Islam n’est pas seulement une religion (avec des croyances, des rituels et des cérémonies), c’est aussi et surtout un droit civil (mariage, divorce, successions, statut de l’enfant et de la femme, achat, vente, propriété, etc) et un droit pénal, avec leurs procédures et leurs juridictions, c’est un code alimentaire, un code vestimentaire, une langue, c’est un calendrier avec ses fêtes, c’est une esthétique (interdiction de représenter des personnes ou des choses), une morale (interdiction du prêt à intérêt), bref, c’est une organisation sociale complète, tout-à-fait estimable, mais extrêmement différente de la notre, donc forcément en conflit lorsqu’elle tente d’exister dans notre pays concuramment avec la notre. C’est comme si des Anglais vivant en France voulaient continuer à rouler à gauche. Dans un pays, pour vivre ensemble, il faut avoir des institutions communes, le même code de la route, le même calendrier, la même langue, et tout le reste à l’avenant.


        • Emile Mourey Emile Mourey 25 août 2018 10:39

          J’ai voté « plus » pour que cet article d’Olaf paraisse. Je crains qu’Olaf ait voté « moins » pour que mon article sur l’islamisme ne paraisse pas.


          • samy Levrai samy Levrai 25 août 2018 10:51

            @Emile Mourey
            Il est en effet surprenant de voir des articles de pures propagandes americano saoudiennes régulièrement, j’imagine que certains articles ne sont pas concernés par les votes que c’est réservé aux prolos seulement...


          • jacques 25 août 2018 10:59

            @Emile Mourey
            Bonjour Mr Mourey, non, car Olaf ne vote que très peu et positivement ( sous ce pseudo)


          • Olaf Olaf 25 août 2018 12:28

            @Emile Mourey
            Et pourquoi donc le craindriez vous ?
            En l’occurrence, je crois bien n’avoir pas voté du tout.


          • Emile Mourey Emile Mourey 25 août 2018 13:51

            @Olaf


            Rebonjour, je me doutais que vous alliez me répondre. Pour parler franc, c’était le but de mon post, mais aussi d’attirer l’attention des commentateurs sur mon article paru juste après le vôtre « Islamisme. À mes camarades généraux, anciens combattants d’AFN, exprimez-vous ou rendez vos étoiles ! »

            Vous avez actuellement 28 réactions, je n’en ai qu’une. Vous êtes plus fort que moi, j’ai l’habitude mais cela ne veut pas dire que vous ayez raison. Je crois même que votre utopie vous fait, en fait, l’allié d’un islam conquérant. Heureusement, tout cela ne peut que s’écrouler, tôt ou tard, quand les gens intelligents, de plus en plus nombreux, comprendront que les évangiles doivent être compris autrement, principalement dans l’allégorie et qu’il en est de même pour le Coran et la Sîra.

             Oui, j’affirme et je prouve que le Coran et la Sîra sont des textes cryptés, avec un sens littéral pour les simples et un sens caché pour les intelligents.

            M. Olaf, alias La Fontaine, il n’y a rien qui descend du ciel, ni guérison miraculeuse, ni parole divine, seulement quelques météorites. En revanche, il y a bien une civilisation judéo-chrétienne qui, dans son aveuglement, se laisse aujourd’hui, manipuler bêtement.

          • Hecetuye howahkan 25 août 2018 19:02

            @Emile Mourey


            Salut Émile..tout à fait d’accord sue le sens crypté...c’est en fait de l’hermétisme..

            j’ai « vu » qu’une grande partie de ces textes, comme d’autres , probablement empruntés « dieu » sait où, Égypte pré dynastique voir même plus loin encore mais incompris  ?? , déformés et réutilisés, parlent énormément entre autre bien sur du mental humain ,sous tes ses aspects , y compris ceux que nous avons perdus..

             smiley

          • Raymond75 25 août 2018 10:39
            Il n’y a pas de ’Musulmans de France’ mais des Français musulmans, de même il n’y a pas de ’Juifs de France’ mais des Français juifs.

            De plus tous les gens issus des migrations en provenance de pays de tradition musulmane ne sont pas tous croyants, idem pour les Juifs qui ne sont pas tous israélites.

            Si des Français s’estiment plus musulmans ou plus juifs que Français, il y a d’autres pays prêts à les accueillir.

            • samy Levrai samy Levrai 25 août 2018 10:47

              @Raymond75
              D’accord avec toi et idem pour ceux qui se sentent plus corses ou plus bretons ou plus citoyens du monde...


            • aimable 25 août 2018 14:36

              @Raymond75
              pour eux , un choix cornélien , la religion qui est leur raison d’être , ou le beurre et l’argent du beurre.


            • sirocco sirocco 25 août 2018 22:10

              @Raymond75

              « De plus tous les gens issus des migrations en provenance de pays de tradition musulmane ne sont pas tous croyants... »

               
              En plus court : tous les Maghrébins ne sont pas des bons muzz. Pour sûr, ils se soûlent la gueule ! et ça se passe sous mes fenêtres !


            • sirocco sirocco 25 août 2018 22:17

              @aimable

              « pour eux , un choix cornélien , la religion qui est leur raison d’être , ou le beurre et l’argent du beurre. »

               
              Arrêtez avec vos salades ! La religion, ils « s’en battent les couilles », comme ils disent. Ils sont en France pour « faire de la thune », le plus vite possible et par tous les moyens (tous illégaux).


            • Raymond75 25 août 2018 11:09

              Proposition d’évolution de la loi de 1905 portant sur la laïcité :


              Au vue des graves problèmes que nous constatons depuis plusieurs années, où l’on observe des pratiques religieuses qui s’éloignent des règles de tolérance et de liberté qui sont les fondements de la République Française, nous proposons, les évolutions juridiques suivantes, qui ne remettent en cause ni la liberté de conscience, ni la liberté de pratiquer le culte de son choix :


              Dans tous les lieux de cultes de la France, le français est la langue obligatoire. Toutefois, dans les DOM – TOM, la langue locale peut être admise. Une traduction dans une autre langue peut être effectuée en temps réel par un traducteur assermenté auprès de la justice.

              Tous les officiants doivent avoir suivi une formation, agréée et validée, qui présente les fondements de notre société : liberté de conscience, égalité (notamment des hommes et des femmes), refus du communautarisme, laïcité, coexistence pacifique de toutes les religions et des non croyants, droit à changer d’opinion et de religion.

              Dans chaque lieu de culte ou d’enseignement religieux un texte qui reconnaît la primauté des lois civiles sur les lois religieuses sera affiché dans un endroit visible par tous, et un drapeau français sera déployé.

              Les programmes d’enseignement définis par l’Education Nationale doivent être strictement respectés, promus et suivis par tous, dans tous les lieux d’enseignement.


              • Zolko Zolko 27 août 2018 11:29
                @Raymond75 : "Dans tous les lieux de cultes de la France, le français est la langue obligatoire« 
                 
                Bravo, c’est la chose la plus importante, tout le reste en découlera. Et pour s’assurer que les lieux de culte respectent bien cette règle, on rajoute :
                 
                 »L’accès à tous les lieux de cultes est possible à toute personne, à condition qu’elle (la personne) respecte les coutumes locales du lieux en question"
                 
                Ainsi, on – y compris la police – pourra se rendre dans une mosquée en enlevant ses chaussures et écouter ce que prêche l’Imam. Je pense qu’on aurait des surprises.

              • covadonga*722 covadonga*722 25 août 2018 11:25

                l’ Europe n’étant pas terre d’islam , le musulman n’a pas vocation a rester en Europe .

                Car comme son prophète ou les hadith lui enjoignent il doit faire sa hijra pour Dar al islam
                sinon ici il connaîtra dar al harb .....
                aimez la guerre a venir car leur paix islamique vous sera terrible !


                • Jonas 25 août 2018 11:27
                  « l’organisation du culte musulman, qui nécessitera selon toute vraisemblance un toilettage sérieux de la loi de 1905 »

                  Le culte musulman bénéficie DÉJÀ d’aménagements de la loi 1905, avec l’application progressive de la charia islamique.
                  Les mosquées sont construites sur des terrains offerts par l’État pour un loyer dérisoire (en général, un bail emphytéotique de un euro par an), quelles entreprises françaises pouvent jouir de tels avantages ?

                  Dans une multitude d’écoles publiques laïques et républicaines de banlieue, des aménagements spéciaux sont prévus pour les musulmans, en particulier pendant le ramadan, ainsi que la mise en place de repas sans viande (halal). (séparation entre les élèves purs et impurs)

                  L’abattage rituel islamique est maintenant codifié par l’état français, la certification halal est délivrée officiellement par le ministère de l’agriculture pour les imams des mosquées de Lyon, Paris et Évry.
                  Que dirait-on, si le ministère de l’intérieur expliquait aux catholiques comment pratiquer le Carême ou la messe ?

                  La charia islamique s’impose progressivement sous la pression des instances internationales, en particulier l’ONU, qui vient de condamner la France pour avoir licencié une femme musulmane voilée travaillant à la crèche Baby-Loup de Chanteloup-les-Vignes.

                  Les grands défenseurs de la liberté d’expression, pourfendeurs des totalitarismes, sont prêts à se battre corps et âme pour extirper les Croix et les crèches de Noël des mairies et des places publiques, mais récompensent par des diplômes des imams de la république tels Rachid Houdeyfa, pour qui « une femme qui sort sans son hijab n’a pas d’honneur, qu’on ne s’étonne pas si on abuse d’elle » et que les enfants qui chantent ou qui jouent de la musique seront transformés en singes et en porcs.


                  • Attila Attila 25 août 2018 11:47

                    Article qui occulte -sans doute délibérément- la responsabilité des Etats-Unis dans la création de l’islamisme.
                    Révélation du prince Mohammed Ben Salmane dans une interview récente au Washington Post :
                    Nos alliés occidentaux ont exigé que nous diffusions notre islam radical
                    .
                    Déclaration de la Secrétaire d’État américaine du gouvernement de Barack Obama, Mme Hillary Clinton, devant une commission d’enquête parlementaire : « Nous (le gouvernement américain) avons créé Al Qaeda ».
                    https://www.youtube.com/watch?v=e3plxzmH6Kg
                    .
                    L’islam tel qu’il est, les musulmans tels qu’ils sont et les arabes tels qu’ils sont ont été capables de créer une société laïque en route vers la modernité. Sans les interventions violentes des États-Unis ces sociétés n’auraient pas succombé à l’islamisme.
                    Nasser et la question du voile
                    .
                    Les islamistes sont les agents du colonialisme occidental

                    .


                    • Jonas 25 août 2018 11:57

                      @Attila "L’islam tel qu’il est, les musulmans tels qu’ils sont et les arabes tels qu’ils sont ont été capables de créer une société laïque en route vers la modernité« 


                      L’Islam sous l’égide de son Prophète jihadiste Mohamed a été, est, et sera toujours d’une extrême violence, puisque la guerre sainte est codifiée dans le Coran et la sunnah.

                      --------------------------------------------
                       »Article qui occulte -sans doute délibérément- la responsabilité des Etats-Unis dans la création de l’islamisme.« 

                      Que les USA aient instrumentalisé l’islam à leur propre profit, c’est une réalité, mais ils n’ont pas créé ’l’islamisme ».

                    • Olaf Olaf 25 août 2018 12:25

                      @Attila
                      Bonjour,

                      Je n’occulte rien...

                      Je vous renvoie à mon livre, La Laïcité, mère porteuse de l’islam ? où est traité ce sujet de la responsabilité des Etats Unis et du Royaume Uni (et plus spécifiquement des services anglo-saxons et des puissances qui les gouvernent) dans l’exploitation du jihad depuis un siècle et demi (jihad qu’ils n’ont pas créé cependant : vous savez comme moi qu’il procède de l’islam lui même). 

                      Je ne pense pas cependant qu’il soit très pertinent de le mentionner dans le cadre de cette note, qui vise à cadrer les débats relatifs à « l’islam de France ». A moins que vous n’ayez des éléments précis pour incriminer un rôle quelconque des Etats Unis dans l’immigration musulmane (spécifiquement musulmane) depuis 50 ans, et dans la structuration de « l’islam de France ». 


                    • Attila Attila 25 août 2018 12:36

                      @Olaf
                      Les États-Unis exercent des pressions sur l’Arabie Saoudite pour qu’elle exporte son islam radical et on retrouve des financements saoudiens dans l’islam en France :
                      Les preuves du financement saoudien

                      .


                    • Attila Attila 25 août 2018 12:45

                      @Jonas
                      Dans les années 1950 à 1970, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Syrie et L’Irak étaient des pays laïcs en route vers la modernité. Ça a existé, c’est la preuve que ce n’est pas impossible.
                      Que cela vous plaise ou non, vous n’y pouvez rien.
                      .
                      Aujourd’hui en Syrie, c’est le gouvernement Syrien et le Hezbollah qui protègent les chrétiens contre les créatures de l’occident, les terroristes islamistes. Les chrétiens de Syrie en sont pleinement conscients.

                      .


                    • Jonas 25 août 2018 12:58
                      @Attila "Dans les années 1950 à 1970, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Syrie et L’Irak étaient des pays laïcs en route vers la modernité."

                      Les pays qui vous citez sont d’anciennes colonies ou protectorat européens depuis le milieu du XIXème siècle. Après la chute du califat ottoman, les européens ont tenté de débarrasser tant que faire se peut l’islam de ces pays et de les moderniser.

                      Si on prend juste l’Algérie par exemple.
                      Les Français présents depuis 1830 y construisent des villes modernes là où il n’y avait rien, et créent une agriculture prospère et exportatrice, alors qu’aujourd’hui l’Algérie doit importer des produits de la terre.
                      A la place des cailloux, les Français créent une industrie métallurgique, construisent 12 grands barrages, implantent un immense réseau de postes et de télécommunication, développent l’hôtellerie et le tourisme, créent une industrie chimique, développent l’exploitation du gaz et de l’électricité.
                      Les Français installent un réseau ferroviaire considérable et 54000 kilomètres de routes (non compris les pistes), ils construisent 23 ports, 34 phares, 23 aéroports.
                      Ils livrent des gisements de gaz et de pétrole, exploitation comprises, à une région qui ne s’était jusque là jamais intéressée au Sahara.
                      Les Français ont apporté la médecine, et ont éradiqué la peste, le choléra, la variole, le typhus, en installant de nombreux dispensaires et hôpitaux permettant à 2 millions d’autochtones qu’ils étaient en 1872 d’avoir 9 millions de descendants en 1962, date de l’indépendance.


                    • Jonas 25 août 2018 13:13

                      @Attila "Aujourd’hui en Syrie, c’est le gouvernement Syrien et le Hezbollah qui protègent les chrétiens contre les créatures de l’occident, les terroristes islamistes.« 


                      C’est une plaisanterie ? Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, est un doctrinaire du palestinisme, branche de la religion islamique qui unit faussement musulmans et chrétiens sous la bannière de l’islam pour éliminer les juifs à la fin des temps par le retour de Jésus, fils de Marie :
                       »Est-ce que Jésus Fils de Marie, sera la partisan d’une Israël spoliatrice et agressive ? Ou bien est-ce que Jésus Fils de Marie reviendra comme il l’a promis, vendre son bâton de pèlerin afin d’acheter une épée, pour combatte ces Juifs et expulser du Monde ces usurpateurs de religion.« 
                      https://www.youtube.com/watch?v=Oes0IQeEILM
                      https://blogs.mediapart.fr/jjames/blog/291015/lhistorienne-bat-yeor-raconte-la-naissance-du-palestinisme

                      Le but étant de ramener les chrétiens vers l’Islam afin de construire un état islamique sous la charia au Liban et sur toute la planète, partout où se trouvent des musulmans :
                       »Notre plan, en tant que véritables croyants, n’a pas d’alternatives, il consiste à établir un État Islamique sous les lois de l’Islam. Le Liban ne sera pas une république islamique par elle-même, mais fera partie de la Grande République Islamique gouvernée par le Maître du Temps (Mahdi), et son royal député, le législateur de la jurisprudence, l’imam Khomeini.« 
                      [...]
                       »Sa jurisprudence n’a pas de frontières géographiques, elle s’étend partout où il y a des musulmans.« 
                      Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah
                      https://www.youtube.com/watch?v=AFj7J7dla30

                      Dans ses discours, Nasrallah milite pour la destruction de l’État d’Israël, en attendant la venue de Jésus fils de Marie, qui reviendra sur Terre pour punir les juifs et combattre Israël et le sionisme.
                       »Israël est notre ennemi. C’est une entité agressive, illégale et illégitime, qui n’a pas d’avenir sur notre territoire. Son destin se manifeste dans notre sang et notre devise : « Mort à Israël ! L’administration américaine est derrière Israël. »
                      Hassan Nasrallah sur Al Manar TV le 18 février 2005
                      https://www.youtube.com/watch?v=_WK3HbXwN0k



                    • njama njama 25 août 2018 13:41

                      @Jonas

                      @Attila "Aujourd’hui en Syrie, c’est le gouvernement Syrien et le Hezbollah qui protègent les chrétiens contre les créatures de l’occident, les terroristes islamistes.« 

                      Complétement d’accord avec Attila
                      Le Hezbollah est la deuxième armée du Liban, il protège les maronites contre les agressions israéliennes, et celles des islamistes soutenus par cette coalition wahhabite_judéo_chrétienne qui cherchait à renverser Bachar Al-Assad, et à disloquer la Syrie...

                    • njama njama 25 août 2018 13:43

                      @Jonas

                      Les tentatives d’expulsion de chrétiens d’Orient sont le fait de la politique atlantiste sioniste.

                      Sarkozy : « Les chrétiens de Syrie et du Liban n’ont plus leur place au Proche Orient »

                      Lors de l’entrevue du Patriarche maronite, Mgr. Bechara Boutros Raï avec le Président français Nicolas Sarkozy (5 septembre 2011) ce dernier lui aurait demandé : « Puisque les chrétiens ne sont plus que 1,3 million au Liban et 1,5 million en Syrie, pourquoi ne viendraient-ils pas vivre en Europe, sachant que 2 millions de chrétiens irakiens y sont d’ores et déjà réfugiés ? ».

                      D’après le quotidien « Al-Dyar » citant un membre de la délégation qui accompagnait Mgr. Raï à Paris, le Président Sarkozy lui aurait expliqué que, dans le contexte du choc des civilisations, notamment entre l’Islam et la Chrétienté, il n’y a plus de place pour les chrétiens dans le Machrek Arabe. Il serait donc préférable qu’ils émigrent vers l’Union Européenne composée de 27 États.

                      Frappé de stupeur, le Patriarche aurait demandé comment une telle chose pouvait être envisagée. Le Président Sarkozy aurait alors produit un document précisant que plus de 3 millions de chrétiens avaient quitté le Liban les 20 dernières années, et que la région du Moyen-Orient est à la veille de rencontrer de nombreux problèmes.

                      http://www.silviacattori.net/article2394.html


                    • Attila Attila 25 août 2018 13:46

                      @Jonas
                      Que la colonisation ait pu apporter du positif ne change pas le fait que la colonisation est une horreur en elle-même.

                      .


                    • Jonas 25 août 2018 13:56
                      @Attila
                      Beaucoup de pseudo-chrétiens sont endoctrinés par le Hezbollah et participent à la dénaturation du Christianisme.
                      Ils ne suivent plus le Christ, mais le Palestinisme.

                      Les chiites, alliés de Bashar Al Assad en combattant les sunnites et Daesh, trouvent dans les Chrétiens des alliés de circonstance, mais l’objectif reste l’état islamique, dans lequel les chrétiens devront se soumettre au statut de dhimmi.

                    • Jonas 25 août 2018 14:01
                      @njama « Les tentatives d’expulsion de chrétiens d’Orient sont le fait de la politique atlantiste sioniste. »

                      Ce n’est pas ce que relate votre document.
                      L’expulsion des Chrétiens est dû à la perte d’influence de l’Occident en Orient et à la décolonisation, qui amène la montée en puissance de l’Islam et de la charia islamique, et de fait, à la persécution des Chrétiens par les Musulmans.

                    • Passante Passante 25 août 2018 14:19
                      ce n’est pas du tout l’islam qui range une moitié des chrétiens du Liban avec le hezbollah
                      et une autre moitié avec hariri et les séoudiens...
                      c’est d’abord un choix d’arabité qui fait celui de la cause palestinienne -

                      et alors seulement vient la bifuraction :
                      -pour les hezbistes, elle est centrale, et frontale
                      -pour les haririens, on pourrait être arabe sans la « cause ».

                      donc il ne s’agit pas de « pseudo-chrétiens »,
                      ils se tiennent dans cette même division politique régionale depuis 1948.....

                    • Jonas 25 août 2018 14:28
                      @Passante "donc il ne s’agit pas de « pseudo-chrétiens »

                      Pseudo-chrétiens dans le sens où ces personnes ont renié Jésus Christ pour épouser le Palestinisme.
                      Le retour du Christ sur Terre qui viendra tuer tous les Juifs, c’est du palestinisme, pas du Christianisme. Le Hezbollah nie la Trinité, considère que Jésus est musulman et viendra appliquer les lois islamiques de la charia (lapidation et coups de fouet des femmes adultère, soumission des chrétiens, couper la main des voleurs, frapper la femme désobéissante, etc..)

                      C’est contraire à la doctrine de l’Église.

                    • aimable 25 août 2018 14:50

                      @Attila
                      cette façon de fonctionner des Américains est un héritage de la perfide Albion donc rien d’étonnant a ce que les Américains aient créé al quaïda pour servir leur politique de manipulation des peuples pour leurs intérêts financiers parce que c’est la seule chose qui les motivent.


                    • njama njama 25 août 2018 15:34

                      @Jonas

                      parce que pour vous la colonisation, mandats britannique et français sur la région, suivis par la colonisation sioniste, était d’un grand profit pour les peuples de la région qui s’en passaient depuis l’Hégire, hormis la courte période des croisades.
                      Nous ne partageons pas les mêmes critères d’appréciation ...

                    • Passante Passante 25 août 2018 15:37
                      @njama

                      non non vous oubliez l’étouffoir que fut l’empire ottoman
                      et les exactions de « l’homme malade » durant son agonie :
                      génocides, famines, et tutti frutti...
                      merci

                      plutôt vingt sionismes ! empilés secs sur la casquette (avec leur sharons démontables !)
                      qu’une heure de turc au compteur,
                      ce malheur asiatique mongol et monstrueux...

                    • njama njama 25 août 2018 16:20

                      @Passante

                      Je pense que le démantèlement de l’empire ottoman dont je situe les débuts avec la Campagne d’Égypte répondait bien davantage à des objectifs et rivalités impérialistes (capitalistes) qu’à des causes vraiment politiques, voire religieuses, et encore moins civilisationnelles. Il intéressait autant l’Angleterre, que la France, et que la Russie du Tsar, chacun pouvant espérer y trouver bénéfices dans la curée.
                      L’objectif du démantèlement de l’empire ottoman va de pair avec l’essor de la marine marchande, et de la marine de guerre.

                      Je reste à des explications prosaïques, elles me paraissent de loin les plus crédibles, les plus logiques, après comme on dit, pour tuer son chien on dit qu’il a la rage, et tous les prétextes sont bons religieux et inter-religieux, ethnies, ... pour déguiser ces rapines internationales aux fins de les rendre presque honorables et salutaires. La guerre, c’est le crime organisé.
                      L’islam n’est pas l’ingrédient nécessaire pour faire une guerre. Les rivalités entre monarques (gouvernements), c’est d’un banal depuis des siècles et des siècles, rien n’a changé, hélas.


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 25 août 2018 19:58

                      @Attila

                      Je ne connais pas la date de cette conférence de Nasser,sur la proposition des frères musulmans sur le port du voile pour les femme égyptienne. Bourguiba avait lui en 1958 demandé au tunisiennes d’ôter leurs voiles :sources.

                      @+ P@py


                    • Hijack Hijack 26 août 2018 01:30

                      @njama


                      Exactement !

                    • Attila Attila 26 août 2018 11:56
                      @njama
                      Ah,oui, c’est stupéfiant ! Merci de l’info et du lien.
                      Une preuve de plus que l’attaque de la Syrie était bien programmée et que les troubles en Syrie n’avaient rien de spontané.

                      .

                    • Attila Attila 26 août 2018 12:00

                      @Attila

                      Il s’agit du lien vers Silvia Cattori : http://www.silviacattori.net/article2394.html

                      .

                    • Attila Attila 26 août 2018 12:13
                      @Gilbert Spagnolo dit P@py
                      C’est à peu près à la même période.
                      Dans ce document, il y a des photos des étudiants de l’université du Caire : on voit bien l’apparition progressive du voile :

                      .

                    • Attila Attila 26 août 2018 16:53
                      @aimable
                      Le rôle de l’Angleterre est un sujet que je connais mal. Merci pour cette info, vous êtes bien aimable.

                    • harry stot 26 août 2018 21:22

                      @Jonas
                       »Israël est notre ennemi. C’est une entité agressive, illégale et illégitime, qui n’a pas d’avenir sur notre territoire. Son destin se manifeste dans notre sang et notre devise : « Mort à Israël ! L’administration américaine est derrière Israël. »


                      Ceci est factuel.

                    • Hijack Hijack 28 août 2018 01:04
                      @Attila


                      Merci pour ton commentaire et les liens ... Tout à fait d’accord.
                      .
                      Mais ici, il y quelques fous de l’Islam ...
                      .
                      Tu fais allusion à la citation de Nasser sur le voile ... En effet, le voile n’a jamais été une prescription religieuse. Jamais le mot « cheveu » n’est cité dans le Coran. Cela veut dire que bcp se croient musulmans, mais agissent involontairement/inconsciemment contre.

                    • covadonga*722 covadonga*722 25 août 2018 12:14
                      il n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non-islamiques […]. Le mouvement islamique doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et numériquement fort, à tel point qu’il puisse non seulement détruire le pouvoir non-islamique, mais qu’il soit en mesure d’être le nouveau pouvoir islamique […] »
                      Alija Izetbegović president de Bosnie
                      je vous signale que je vous cite un musulman européen professeur de philosophie

                      • Olaf Olaf 25 août 2018 12:27

                        @covadonga*722
                        Oui
                        Face à cela, force doit rester à la loi... Mais encore faut-il pour cela que le politique soit fort et sache ce qu’il veut...
                        C’est pour cela que j’ai écrit dans cette note : « se faire respecter en tant que France (ce qui, in fine en islam, revient toujours au rapport de force) »


                      • njama njama 25 août 2018 13:06
                        @ Olaf
                        L’ISLAM EST INTERNATIONAL
                        On peut tout aussi bien affirmer que le christianisme est international, que le christianisme est une religion extrêmement prosélyte, particulièrement chez les évangélistes, c’est dans son ADN (ses dogmes).

                        L’ISLAM EST EN CRISE PROFONDE DEPUIS DEUX SIÈCLES
                        Le christianisme est en crise profonde depuis plus de deux siècles, et très sérieusement depuis un siècle au moins.

                        UN « ISLAM DE FRANCE »
                         ???
                        Il n’y a pas d’islam DE France, mais parmi d’autres obédiences confessionnelles, la religion islam à pris pied EN France, non pas en raison d’un quelconque prosélytisme mais simplement comme phénomène naturel consécutif à ce que de la main d’œuvre de travailleurs étrangers fut sollicitée pour venir y travailler.

                        • QiroreuR QiroreuR 27 août 2018 08:24

                          @njama
                          « On peut tout aussi bien affirmer que le christianisme est international, que le christianisme est une religion extrêmement prosélyte, particulièrement chez les évangélistes, c’est dans son ADN (ses dogmes). »


                          C’est la réponse habituelle dés que le sujet islam est amené sur la table : « oui, mais le christianisme... ». D’autant que ce « extrêmement » est complètement faux en France, ou alors si on l’emploi s’agissant du christianisme (moribond mis à part les sectes évangélistes... et encore) alors il faudrait qualifier l’islam d’« extrêmement super méga giga tétra prosélyte ». 
                          Soyons sérieux, ici le sujet c’est l’islam en France et pas dans le monde. Indiquer que l’islam à une vocation universelle et j’ajouterais hégémonique (contrairement au christianisme actuel) est juste un rappel nécessaire d’une réalité évidente. 
                          Même remarque pour ta seconde réflexion : encore un relativisme HS.


                          « la religion islam à pris pied EN France, non pas en raison d’un quelconque prosélytisme mais simplement comme phénomène naturel consécutif à ce que de la main d’œuvre de travailleurs étrangers fut sollicitée pour venir y travailler. »

                          Les musulmans ou plutôt les Maghrébins pratiquant un islam malékite modéré plutôt par tradition qu’autre chose étaient en voie d’assimilation dans les années 50-60. Le pb est qu’il y a eu le choc pétrolier et les exigences, le chantage devrions-nous dire, de certains pays de l’OPEP consistant à exiger que les pop maghrébines ne soient pas « contaminées » par les valeurs occidentales. A cela s’est greffée l’influence étrangère d’une autre mahadab (hanbalisme en l’occurrence : FM, salafisme, etc.) sous les coups de boutoirs de la Turquie, l’AS, le Qatar notamment qui changent le visage de l’islam de papa (ou plutôt papy) qui bossait dans les usines Renault des 30 glorieuses. Ce dernier jugé hétérodoxe et éloigné de la tradition prophétique par la 3ième génération se fait progressivement grignoter par une vision plus ortho des derniers. Il se passe la même chose en Indonésie (voir ma série d’articles sur la question ici).
                          Dire que l’islam n’a pas pris pied en France « en raison d’un quelconque prosélytisme » est une simplification à l’extrême : oui, en effet, il y a des musulmans en Fr parce que des travailleurs musulmans sont venus chez nous à une certaine époque, c’est une évidence. Mais aujourd’hui, des gens qui ne viennent plus pour travailler (à 90% l’immigration n’est pas liée au travail mais au regroupement familial et aux études - un moyen déguisé d’émigrer comme l’évoque Lugan dans son dernier livre, ce qui est un secret de polichinelle) mais pour peupler notre pays importent également avec eux cet islam ortho qui pose pb car il est une orthopraxie intransigeante. 
                          Le pb central est que l’islam n’est pas simplement une « religion » (contrairement au relativisme que tu tentes de glisser avec ce « parmi d’autres obédiences ») mais une nation et qu’une nation s’implante dans une autre qui est en voie de délitement (la perte de souveraineté de la Fr n’a du reste rien à voir avec l’islam) pose évidemment un pb de taille qui ne se pose pas justement avec d’autres cultes (bouddhisme par ex.). L’islam est aussi un droit, un consensus sur des us et coutumes donnant lieu à une codification stricte des rapports entre individus. Le code arabe unifié et la « charte islamique des droits de l’homme » contreviennent à tous nos principes : il n’y a pas d’égalité (homme-femme, fidèle-infidèle), pas de liberté (ni confessionnelle, ni simplement de conscience), pas de fraternité (si ce n’est au sein de la communauté des croyants) : De fait l’islam est incompatible non pas seulement avec les valeurs de l’occident et de la Fr en particulier mais avec l’idée même de démocratie et de nation à moins d’être lui-même la nation. Raison pour laquelle les 57 pays à écrasante majorité musulmane (la tolérance envers les autres cultes n’existant pas) sont tous ou presque des théocraties ou dictatures. 
                          L’islam, et c’est mon opinion, n’est pas une religion, c’est un cancer. 

                        • Et hop ! Et hop ! 25 août 2018 13:08
                          Pour régler la question musulmane il faut faire comme Napoléon a fait avec les Juifs, réunir un Sanhédrin représentatif des tendances séfarades et ashkénases, leurs poser 50 questions se résumant à savoir si des règles religieuses musulmanes sont susceptib les de prévaloir sur les lois et usages en vigueur en France, et si à l’issue du vote une seule réponse est négative, l’Islam reste une religion étrangère, et les musulmans restent des étrangers, ce qui n’empêche pas de séjourner en France avec tous les droits sauf les droits civiques.

                          Si toutes les réponses sont positives, l’Islam devient la 5e religion officielle en France (après les religions de l’athéisme, catholique, calviniste, luthérienne, et israélite), mais aucune prescription musulmane de costume, d’alimentation, de droit civil ou pénal concernant le mariage, la polygamie, le statut de la femme, d’état civil, de langue, de calendrier, d’endeignement scientifique et historique, ne sera plus admise.


                          • njama njama 25 août 2018 13:33
                            L’Islam n’est pas aussi rigide et immuable que l’@uteur le prétend, il peut très bien évoluer sur de nombreuses questions.

                            En Tunisie, le président défend l’égalité homme-femme dans l’héritage


                            « Les Tunisiennes ont le statut le plus avancé du monde arabe »


                            • covadonga*722 covadonga*722 25 août 2018 13:45

                              @njama

                              s’agissant d’Islam moi je m’en réfère a des dirigeants qui en font le socle de leur politique.


                              il n’y a pas d’islam modéré ,
                               il n’y a pas d’islamisme ,
                              il n’y a que l’Islam !!

                              Recip Erdigan président de Turquie

                            • njama njama 25 août 2018 17:00
                              @covadonga*722

                              Erdogan n’est qu’une référence turque. Peut-être se rêve-t-il sultan ou calife ? Il n’a pas autorité à définir l’islam, pas plus que d’autres. Dans quel contexte a-t-il dit cela ? Erdogan cherchait-il à esquiver habilement à ce que l’on appelle une question fermée en rhétorique en refusant de « qualifier » l’islam d’une façon ou d’une autre (?)
                              Je pourrais tout aussi bien dire
                              il n’y a pas de « laïcité positive » (celle de Sarkozy)
                              il n’y a pas de « laïcité ouverte »,(celle de Valls) et ses variantes (progressistes), « laïcité apaisée »« laïcité exigeante »
                              Il n’y a pas de « laïcité incomplète » (celle du curé Jorge Bergoglio)
                              Il y a la laïcité  « principe de séparation dans l’État de la société civile et de la société religieuse » et « d’impartialité ou de neutralité de l’État à l’égard des confessions religieuses » en droit français.
                              Quand bien même l’islam reflète par endroits des tendances « intégristes » ce dont je conviens très bien, ou « modérées » elles sont contextuelles, sans pour autant que ces aspects puissent définir l’islam d’une façon générale transhistorique.

                            • Legestr glaz Ar zen 26 août 2018 12:57

                              @njama

                              J’imagine que vous connaissez l’OCI, l’Organisation de la Conférence Islamique ? (57 membres quand même, la seconde plus grosse organisation internationale du monde après l’ONU).


                              J’imagine que vous connaissez l’ISESCO, son programme et sa stratégie ?


                              L’Islam ne serait donc pas aussi rigide et immuable que l’auteur prétend ? C’est seulement le manque d’informations pertinentes qui manque pour apprécier le sujet avec hauteur.

                              Je mets en évidence quelques points « essentiels » de la stratégie de l’OCI :

                              « Ce plan consiste à implanter des communautés islamiques civilisationnellement différente de l’Occident, qui fonctionnent selon les règles de la Charia, et qui ont pour vocation de prendre les postes-clés au niveau politique, économique et communicationnel dans les pays hôtes. La mise en œuvre de cette stratégie s’appuie sur les centres culturels, les mosquées, les écoles islamiques. »

                              « Les centres culturels sont financés par les Etats, par le contribuable. »

                              « Un enfant musulman qui va dans une école occidentale est considéré comme subissant une aliénation et une invasion culturelle »

                              « Un des objectifs fondamentaux, précisé comme absolument fondamental et nécessaire, obligatoire, c’est l’enseignement de l’arabe aux populations occidentales »


                              J’imagine que vous connaissez la dhimmitude et les dhimmis ?

                              https://www.amazon.fr/dp/2912833507/?coliid=I20C5AN9VIVEQA&colid=2W12MPT5JF7Z8&psc=0

                              « Réduits à un état de subordination, de vulnérabilité et de dégradation extrême, toute critique de l’oppresseur étant blasphématoire, ces peuples dhimmis traversèrent les siècles avec une telle discrétion que l’histoire en conserva difficilement les traces. Peuples sans passé, ils étaient aussi des peuples sans droits, incarnant une condition de non-existence et d’injustice permanente ».






                            • Emile Mourey Emile Mourey 25 août 2018 13:55

                              @Olaf

                              Rebonjour, je me doutais que vous alliez me répondre. Pour parler franc, c’était le but de mon post, mais aussi d’attirer l’attention des commentateurs sur mon article paru juste après le vôtre « Islamisme. À mes camarades généraux, anciens combattants d’AFN, exprimez-vous ou rendez vos étoiles ! »

                              Vous avez actuellement 28 réactions, je n’en ai qu’une. Vous êtes plus fort que moi, j’ai l’habitude mais cela ne veut pas dire que vous ayez raison. Je crois même que votre utopie vous fait, en fait, l’allié d’un islam conquérant. Heureusement, tout cela ne peut que s’écrouler, tôt ou tard, quand les gens intelligents, de plus en plus nombreux, comprendront que les évangiles doivent être compris autrement, principalement dans l’allégorie et qu’il en est de même pour le Coran et la Sîra.

                               Oui, j’affirme et je prouve que le Coran et la Sîra sont des textes cryptés, avec un sens littéral pour les simples et un sens caché pour les intelligents.

                              M. Olaf, alias La Fontaine, il n’y a rien qui descend du ciel, ni guérison miraculeuse, ni parole divine, seulement quelques météorites. En revanche, il y a bien une civilisation judéo-chrétienne qui, dans son aveuglement, se laisse aujourd’hui, manipuler bêtement.

                              Emile Mourey

                              • Jonas 25 août 2018 14:08
                                @Emile Mourey "Vous avez actuellement 28 réactions, je n’en ai qu’une....Oui, j’affirme et je prouve que le Coran et la Sîra sont des textes cryptés, avec un sens littéral pour les simples et un sens caché pour les intelligents.« 

                                Vous n’avez aucune réaction à votre article, parce qu’il présente peu d’intérêt. On s’en fout de votre interprétation du Coran, ce qui compte c’est la RÉALITÉ, ce qui se passe dans le monde réel.
                                L’Islam depuis 1400 ans est une idéologie conquérante, dominatrice et destructrice de tout ce qui s’oppose à l’Islam, c’est un fait.

                                 »Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.« 
                                Le Coran 5:51

                                 »les Chrétiens disent : « Le Christ est fils de Dieu ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ?« 
                                Le Coran 9:30

                                 »Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants.« 
                                Le Coran 5:82


                                Selon Abou Hourayra, le Prophète Mohamed a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : “ Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! ”, à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
                                [Bukhari et Muslim]

                                 »Quant au voleur et à la voleuse, à tous deux coupez la main, en récompense de ce qu’ils se sont acquis, en punition de la part d’Allah. Et Allah est Puissant, Sage.« 
                                Le Coran 5:38

                                 »La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition.« 
                                Le Coran 24:2

                                 »Entre nous et vous, c’est l’inimitié et la haine à jamais jusqu’à ce que vous croyez en Allah, seul !« 
                                Le Coran 60:4


                                 »Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !"
                                Le Coran 4:34
                                http://www.coran-en-ligne.com/coran-en-francais.html

                              • Emile Mourey Emile Mourey 25 août 2018 14:24

                                à Jonas


                                Vous dites à mon sujet : Vous n’avez aucune réaction à votre article, parce qu’il présente peu d’intérêt. On s’en fout de votre interprétation du Coran, ce qui compte c’est la RÉALITÉ, ce qui se passe dans le monde réel.

                                C’est bien là le drame. Notre président de la République va, de fait, authentifier le texte du Coran.

                                • Jonas 25 août 2018 14:37
                                  @Emile Mourey « C’est bien là le drame. Notre président de la République va, de fait, authentifier le texte du Coran. »

                                  C’est l’effet pervers de la république : « Liberté, Égalité, Fraternité ».
                                  Sous prétexte de devenir tolérant à tout et de mettre sur le même pied toutes les croyances et religions, le gouvernement perd toute notion du réel, Macron n’hésitant pas à vouloir construire l’Islam de France avec les pires extrêmistes musulmans, dont Anouar Kbibech, ex-président du CFCM.





                                • Emile Mourey Emile Mourey 25 août 2018 15:01

                                  @Jonas


                                  En dehors des interprétations musulmanes, il n’existe aucune preuve de l’existence d’un homme Mahomet ; Mahomet est le nom d’un conseil soi disant inspiré ; tout s’explique dans le cadre d’une histoire tragiquement humaine, mais relatée dans un style particulier. Le problème, c’est que 
                                  lorsqu’on s’en rendra compte, notre pays sera peut-être déjà islamisé.

                                • njama njama 25 août 2018 15:57

                                  @Emile Mourey

                                  En dehors des interprétations chrétiennes il n’existe pas plus de preuves de l’existence de Jésus, thèse à laquelle vous adhérez il me semble si je vous ai bien compris, Jésus étant également le nom d’un conseil soi disant inspiré que vous voyez issu probablement de la secte des Esséniens.
                                  Notre pays islamisé ? Soyez un peu sérieux, sauf dépopulation de la race gauloise, que si elle se produisait l’islam lui-même n’y pourrait rien, mais à raison de 4.000 conversions par an, dans 15.000 ans l’Europe sera musulmane.
                                  L’islamisation de l’Europe c’est un épouvantail pour effrayer les imbéciles, la réalité étant que les peuples d’Occident se désintéressent massivement de la religion d’une manière générale, et plus particulièrement des cultes et rites, alors on voit mal comment l’islam viendrait combler une place vide qui n’est pas à combler, ni comment il pourrait s’imposer, ce sur quoi l’auteur Olaf se garde bien de répondre.
                                  Les gens se sont affranchis de la tutelle des religieux, et de leurs dogmes politiquement comme socialement. Il me semble que c’est de cela qu’il faut acter. La spiritualité supplante le carcan des religions, les clergés essaient par inertie ou par atavisme de se maintenir.

                                • arthur arthur 25 août 2018 16:11

                                  @Emile Mourey
                                   Mr Macron sait il que la Bible est interdite en Arabie Saoudite ? 


                                • Jonas 25 août 2018 16:17
                                  @njama « Notre pays islamisé ? »

                                  Plusieurs milliers de mosquées ont été construites en France en moins de 40 ans, pourquoi ce processus devrait-il s’arrêter ? Au contraire, il tend à s’accélérer avec l’arrivée massive incontrôlée de migrants.
                                  Saint-Denis (film vidéo du centre-ville) n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
                                  Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
                                  Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
                                  Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une vingtaine de boucheries islamiques, pas une seule boucherie traditionnelle pour 90 000 habitants !!), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la nouvelle grande mosquée flanquée de son minaret financée par l’Arabie Saoudite (islam radical wahhabite).
                                  http://islamineurope.hautetfort.com/archive/2013/11/30/mosquee-saint-denis-centre-palmier.html
                                  http://islamineurope.hautetfort.com/archive/2013/11/29/mosquee-saint-denis.html

                                  A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques.

                                  Et vous dites que « les gens se sont affranchis de la tutelle des religieux, et de leurs dogmes » ?

                                • njama njama 25 août 2018 16:34
                                  @Jonas

                                  « Pour combattre le communisme nous devons lui opposer une idéologie. A l’Ouest, nous n’avons rien. C’est pourquoi nous devons nous appuyer sur l’islam » Giscard d’Estaing en 1980

                                  présenter vos doléances à Giscard...
                                  profitez-en pendant qu’il est encore vivant, il a 92 ans

                                  Faudrait peut-être que la France assume jusqu’au bout ses amours interlopes avec les islamistes en politique étrangère ...
                                  en grand marchand d’armes mondial devant l’Éternel, elle a en plus amassé de gros profits

                                • Jonas 25 août 2018 16:42

                                  @njama "« Pour combattre le communisme nous devons lui opposer une idéologie. A l’Ouest, nous n’avons rien. C’est pourquoi nous devons nous appuyer sur l’islam » Giscard d’Estaing en 1980"


                                  Le programme d’islamisation de la France (dans les années 1970, il était appelé EURABIA) est dû entièrement à nos élite politique, oui, c’est un fait, et Giscard n’est pas seul.

                                • arthur arthur 25 août 2018 16:44

                                  @njama

                                   Vous parlez de 4000 conversions par an. Ce sont de fausses conversions. Ex : un français chrétien qui se marie avec une femme musulmane doit adopter la religion de sa future épouse. Cette conversion est tirée par les cheveux. Qu’en pensez vous ? Récemment en Tunisie le maire d’un village a refusé à une citoyenne Tunisienne musulmane de se marier avec un homme mécréant. 

                                • Jonas 25 août 2018 16:48
                                  @njama "Soyez un peu sérieux, sauf dépopulation de la race gauloise, que si elle se produisait l’islam lui-même n’y pourrait rien, mais à raison de 4.000 conversions par an, dans 15.000 ans l’Europe sera musulmane.« 

                                  Vous oubliez de mentionner le programme de  »migration de remplacement" mis à place par l’EU et l’ONU.
                                  En France, plus de 220 000 avortements sont pratiqués chaque année, un véritable génocide de masse à l’échelle industrielle.
                                  L’extinction de la population française est programmée à grande échelle pour être remplacée par une population extra-européenne (berbères, arabes, asiatiques, africains sub-sahariens).
                                  Plus de 200 000 migrants légaux entrent en France chaque année, sans compter les clandestins pour remplacer le déficit de natalité.
                                  À ce rythme, en moins de 50 ans, la France sera un califat islamique.

                                • njama njama 25 août 2018 17:08

                                  @Jonas

                                  Si ce Programme est mis à place par l’EU et l’ONU gardez vos griefs contre ces Institutions internationales, n’en rendez pas responsable l’islam ou les musulmans.
                                  Notez que dans les populations africaines, pas mal d’entre elles ont été christianisées au temps de la colonisation.

                                • Jonas 25 août 2018 17:19
                                  @njama "Si ce Programme est mis à place par l’EU et l’ONU gardez vos griefs contre ces Institutions internationales, n’en rendez pas responsable l’islam ou les musulmans."

                                  Je suis contre ce programme, et donc contre l’installation de l’islam et de l’immigration massive musulmane en France.

                                • njama njama 25 août 2018 17:38

                                  @Jonas
                                  ne faire venir que des chrétiens, serait odieusement discriminatoire si vous prétendez être républicain


                                • arthur arthur 25 août 2018 17:41

                                  @Jonas

                                   Tout à fait d’accord avec vous.

                                • Emile Mourey Emile Mourey 25 août 2018 19:52

                                  @Jonas


                                  Vous n’avez rien compris et vous me faites un faux procès. Je ne veux être qu’historien. je dis que les exégètes du christianisme se sont trompés. L’épître de Jacques et le protévangile précèdent les évangiles. Il s’ensuit que le Jésus Christ qu’ils voient dans le ciel n’est jamais descendu en corps humain mais en paroles et en esprit. Je n’en fais pas une croyance religieuse. Je me contente d’expliquer comment le christianisme et l’islam s’inscrivent dans la suite d’une pensée juive compliquée. Cela ne peut pas vous plaire mais c’est ainsi.


                                • Emile Mourey Emile Mourey 25 août 2018 19:56

                                  @njama et @ Jonas


                                  Erreur de ma part et excuses. Mon précédent mail était destiné à Njama

                                • njama njama 25 août 2018 22:39
                                  Très cher Émile Mourey
                                  Je me contente d’expliquer comment le christianisme et l’islam s’inscrivent dans la suite d’une pensée juive compliquée.
                                  Là j’adhère complétement à vos propos. Car, in fine, vous admettez donc que la substance (ou le substrat) évangélique (ce qu’il nous en reste, 4 évangiles forts discutables et pas partout cohérents) , puis celle coranique essayèrent en synergie (en vain ?), dans leurs moyens et possibilités, de se distancier comme elles le pouvaient de cette pensée juive compliquée.
                                  Merci pour ce raccourci qui ne plaira pas trop à Olaf je pense, comme à d’autres sur ce site.
                                  Le qualificatif de compliquée pouvant être remplacé par des spéculations tant théologiques qu’eschatologiques tordues et indigestes que oiseuses qui mériteraient d’être passées au peigne fin, car bien d’autres font dire à la Torah ce qu’elle ne dit pas, aux Évangiles ce qu’ils ne disent pas, et au Coran ce qu’il ne dit pas.
                                  Puisqu’il nous faut balayer devant notre porte, avant de jeter la pierre à celui d’en face, où donc, les Évangiles pourraient justifier un clergé, et les dogmes institués depuis le Concile de Nicée.

                                • Emile Mourey Emile Mourey 26 août 2018 00:18

                                  @njama


                                  Vous dites : où donc, les Évangiles pourraient justifier un clergé, et les dogmes institués depuis le Concile de Nicée ?

                                  Réponse : nulle part, mais si je meurs, je suivrai la tradition familiale. Le prêtre lira probablement le même extrait d’évangile porteur de valeur universelle que j’ai choisi pour mon épouse et tout se passera bien.


                                • Jonas 26 août 2018 00:34
                                  @njama « ne faire venir que des chrétiens, serait odieusement discriminatoire si vous prétendez être républicain »

                                  Je ne prétends pas être républicain, et par mesure de précaution, je ne ferai pas venir de musulmans, sauf en petit nombre, et s’ils renient leur foi.

                                • Emile Mourey Emile Mourey 26 août 2018 00:40

                                  @njama

                                  Et à l’enterrement d’un de mes harkis mort au combat, j’étais avec la famille, au bord de la tombe, en pleine nuit, et après que l’imman ait prononcé quelques mots, j’a jeté, comme eux, une poignée de terre.

                                • Attila Attila 26 août 2018 17:06

                                  @njama

                                  " il n’existe pas plus de preuves de l’existence de Jésus, thèse à laquelle vous adhérez il me semble si je vous ai bien compris, Jésus étant également le nom d’un conseil soi disant inspiré que vous voyez issu probablement de la secte des Esséniens. « 
                                  Dans le livre de Frédéric Lenoir, »Le Christ philosophe", il examine la question de la preuve de l’existence de Jésus : il n’y a pas de preuve au sens ou on l’entend aujourd’hui. Cependant, il est cité par des textes et, surtout, c’est Frédéric Lenoir (ancien directeur du Monde des religions) qui le dit, son inexistence soulèverait plus de questions que son existence. Le plus probable est qu’il ait bien existé. les prédicateurs ne manquaient pas à cette époque.

                                  Le lien entre Jésus et la secte des esséniens a été réfuté.

                                  .

                                • harry stot 26 août 2018 21:48

                                  @njama
                                  « En dehors des interprétations chrétiennes il n’existe pas plus de preuves de l’existence de Jésus »


                                  L’existence de jésus est avérée historiquement notamment grâce au talmud , qui n’est pas chrétien il me semble.

                                  « L’islamisation de l’Europe c’est un épouvantail pour effrayer les imbéciles ».

                                  Pourtant il n’y a qu’a ouvrir les yeux pour voir un nombre grandissant de mosquée, d’écoles coraniques, de femmes voilées, de barbus en djelaba et des crimes liés à l’islam !


                                • canard 54 canard 54 25 août 2018 14:50

                                  On avait déjà la religion des pédophiles et maintenant on va avoir celle des égorgeurs on arrête pas le progrès !!


                                  • cathy cathy 25 août 2018 16:18

                                    Olaf, mais pourquoi mettre le mot charia entre parenthèse dans votre texte, alors que c’est bien la charia qui régit l’islam et son droit. L’islam ne veut pas dire grand chose, d’ailleurs grâce à cela, on peut dire, islam modéré ou radical. La charia s’applique dans tous les pays musulmans et ils se tiennent à carreau. La charia ne peut pas se mettre en place dans une société laïque, la notre par exemple. C’est bien pour cela qu’il y a des enclaves musulmanes en Europe.


                                    • arthur arthur 25 août 2018 16:34

                                      @cathy


                                       L’islam modéré n’existe pas. c’est Mr Erdogan qui l’a souligné récemment. Il y a donc un islam.

                                    • Esprit Critique 25 août 2018 17:00

                                      Je Résume :

                                      "....l’islam n’est pas le « christianisme des musulmans ». Il fonctionne différemment de ce que les Occidentaux comprennent comme étant « une religion »

                                      « ....L’ISLAM EST INTERNATIONAL… »

                                      « ....Modérés et radicaux partagent de fait le même projet ultime de l’islamisation du monde…."

                                      EN Clair :

                                      L’Islam n’est pas une religion, c’est une idéologie totalitaire.

                                      C’est une saloperie incompatible avec les notions de république, de démocratie, de droit individuel, et de liberté de conscience, tel que nous les connaissons.

                                      Oui a l’éradication de l’Islam en France


                                      • blablablietblabla blablablietblabla 25 août 2018 21:40

                                        @Esprit Critique, Suis pas d’accord avec vous , je connais des musulmans pour ainsi dire laïque , sans aucune ostentation ni rien . La crainte vous aveugle l’intolérance va vous miner et c’est pas bon pour la santé tous ça. Soyez zen cool et vous verrez .


                                      • Esprit Critique 26 août 2018 00:06

                                        @blablablietblabla
                                        Effectivement l’islam n’est pas bon pour la santé comme en témoigne les égorgeages !


                                      • Hijack Hijack 26 août 2018 02:00

                                        @Esprit Critique


                                        Non, tu te trompes ... l’Islam n’a aucun intérêt à islamiser le monde. Faut vraiment vouloir ne pas savoir pour dire ce que tu dis. Le Prophète lui-même disait à chacun sa religion.
                                        .
                                        Il n’y a pas d’islam modéré et un autre radical ... il y a l’Islam ou pas d’Islam.
                                        Les hommes trichent, tuent, violent, mais pas Dieu.
                                        .
                                        Ton esprit critique ... est bien léger, qui se fie à ses émotions qu’à l’étude de ce qu’il craint faussement. Qui se fie à ce que certains veulent lui faire croire ...
                                        .
                                        Pasteur, Goethe, Voltaire, Gandhi, Napoléon, V.Hugo ... ne disaient pas pareil que toi.
                                        .
                                        Et, de nos jours, bcp d’islamophobes (qui étaient bien plus hards que toi) ... dès qu’ils se sont mis à étudier l’Islam à fond (pour le combattre) ... ont radicalement changé de vision, quelques uns se sont convertis ...

                                      • Esprit Critique 26 août 2018 11:00

                                        @Hijack
                                        Retourne te mettre le cul en l’air dans ta mosquée !


                                      • Hijack Hijack 26 août 2018 13:56

                                        @Esprit Critique


                                        Désolé, je ne fréquent pas les mosquées ... et le cul c’est pas mon truc, ni même indiqué dans le Coran. Tu confonds tout.


                                      • Hijack Hijack 26 août 2018 14:01
                                        ... et le cul en l’air c’est pas mon truc ...


                                      • Pascal L 26 août 2018 20:25

                                        @Hijack
                                        « l’Islam n’a aucun intérêt à islamiser le monde »

                                        ben si. La venue du Mahdi et la fin du monde sont liées à l’islamisation totale de la planète. Pour les Musulmans, il ne fait aucun doute que les Musulmans gouverneront la totalité du monde un jour.

                                        « Faut vraiment vouloir ne pas savoir pour dire ce que tu dis » On peut vous retourner ce genre de réflexion. La littérature scientifique sur l’islam ne manque pas. Lisez donc « Le Grand secret de l’Islam » écrit par l’auteur de cet article.

                                        « Le Prophète lui-même disait à chacun sa religion »
                                        Le texte exact est « A vous votre religion, et à moi ma religion » La sourate 109 n’est pas une ouverture vers les autres religions. Selon Leïla Qadr, elle évoque plutôt le dialogue entre Jésus et la Samaritaine. Pour les Musulmans, l s’agit d’une affirmation de leur spécificité. Je vous propose un autre verset plus clair « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (sourate 9, 5) Pour info, les associateurs sont les Chrétiens.

                                        « Pasteur, Goethe, Voltaire, Napoléon, V.Hugo ... ne disaient pas pareil »
                                        Certes, mais c’était il y a deux siècles et l’islam était compris comme une religion naturelle et surtout une religion qui s’oppose au Christianisme. A cette époque, l’idée de base était de soumettre toutes les religions au pouvoir temporel. Bonaparte voyait surtout la soumission dans l’islam (soumission est la traduction du mot islam), plutôt que le Christianisme qui s’est toujours senti libre et indépendant. « Rendez à César... » signifie aussi l’indépendance des Chrétiens du pouvoir temporel.

                                        « dès qu’ils se sont mis à étudier l’Islam à fond [...] quelques uns se sont convertis »
                                        Etudier l’islam à fond c’est découvrir qu’il n’y a jamais eu de révélation. A partir de là, on ne voit pas comment se convertir. Si vous voulez étudier l’islam à fond, je vous conseille la lecture des quelques scientifiques : Edouard-Marie Gallez, Leïla Qadr, Marie-Thérèse et Dominique Urvoy, A.-L. de Prémare, Manfred Kropp, Christoph Luxenberg, Guillaume DyeGerd-Rüdiger Puin... La plupart des études importantes sur l’islam sont sorties après l’an 2000. Il est certain que des personnes se sont converties à l’islam au siècle précédent à la suite de Massignon, mais ces personnes fréquentaient plus l’occultisme que le Christianisme.

                                      • Hijack Hijack 27 août 2018 01:03

                                        @Pascal L


                                        Tu n’as absolument rien compris ... Ta citation du Prophète est exacte, mais je n’ai pas cité, je disais, ce qu’il préconisait, à ma manière. Si tu veux ma parler d’Olaf, laisse moi rire ... il s’est fait malmené par un Hanifi que je considère perso, comme un islamiste light de mauvais niveau. Si tu considères Olaf, qui n’existe que par sa haine pour l’Islam, de manière grotesque ... qui, finalement, profite à l’Islam. Car, chacun, doué d’une intelligence normale, s’il cherche, comprend comme suit :
                                        .
                                        .
                                        .
                                        .
                                        .
                                        Ces hommes étaient de hards anti Islam, ici, ce serait un dessin animé pour enfants à côté de qu’ils représentaient aux Pays Bas ou Allemagne ... d’ailleurs, ils n’avaient pas besoin de se convertir (et tout perdre) ... ils auraient dû juste dire qu’ils s’étaient trompé ... faire amende honorable, comme l’avait fait Voltaire ... et tant d’autres.
                                        .
                                        Ces hommes pouvaient paraître mauvais, l’Allemand crachait vraiment sa haine ... pourtant, leur courage, leur intelligence, leur liberté de penser prioritairement leur a fait prendre conscience ... qu’ils s’étaient gourrés ... cela suffit d’ailleurs, pas besoin de s’islamiser.
                                        Ici, notamment autour de cet article ... que trouve t-on, des malades ( au sens médical et non insultant) ... n’ayant comme bases que des mal-compréhensions ... que leur mauvaise foi acquise par l’émotion inversée, par le manque de réflexion, de logique.

                                      • Pascal L 27 août 2018 10:31

                                        @Hijack

                                        « je disais, ce qu’il préconisait, à ma manière » non, ce n’est pas ce qu’il préconisait. Votre citation approchée déformait le sens réel de ce verset. l’à-peu-près est une forme de perversion.

                                        Olaf n’a aucune haine contre l’islam. La haine est envers des personnes, pas contre un système. Avec un mauvais usage du mot, vous sous-entendez que parce qu’on critique l’islam, on doit haïr les Musulmans. On peut rejeter l’islam et apprécier bien des Musulmans. Olaf prend ses références dans les productions des exégètes scientifiques contemporains. Mais pour comprendre l’islam, il faut aussi rencontrer les Musulmans.

                                        Les liens entre l’extrême droite et les islamistes sont avérés. Faurisson est, par exemple, souvent cité par les islamistes. Ils ont en commun la haine des Juifs et un comportement idéologique identique. Que des personnes d’extrême droite choisissent l’islam est un choix qui reste cohérent dans une logique de haine car l’islamisme paraît comme plus efficace pour atteindre leur objectifs de conquête idéologique du monde. Les partis d’extrême droite sont quasi inexistant aujourd’hui.

                                        « des malades ( au sens médical et non insultant) »
                                        Dans la même logique, les soviétiques avaient créé des hôpitaux psychiatriques pour interner ceux qui ne pensaient pas comme eux... C’est un signe d’idéologisation extrême.

                                      • Hijack Hijack 27 août 2018 13:08

                                        @Pascal L


                                        J’ai absolument dit ce que le Prophète voulait que l’on comprenne ... il répondait à la communauté juive importante et quelques chrétiens, qui se demandaient ce qu’ils risquaient s’ils ne se convertissaient pas ... à quoi il a répondu :«  à vous votre religion, à moi, la mienne », ce qui est clair et ça avait rassuré tout le monde, sauf à quelques personnes qui voulaient se la jouer.
                                        .
                                        Olaf a précisément la haine de l’Islam ... car pour lui, si cette religion était vraie ... qu’en serait-il du christianisme : la réponse est simple. Rester chrétien ... car l’Islam n’est qu’une suite, une mise à jour des religions précédentes. Si je dis haine, ce n’est pas qu’il veut leur mort ou truc de ce genre ... c’est un mur pour lui. Il est complètement bloqué, donc il réagit comme il peut ... ce n’est pas une lumière ; aucune méchanceté, juste de la bêtise.
                                        .
                                        Faurisson n’a jamais été d’extrême droite ... il n’a jamais fait de politique. Faurisson n’a jamais eu la haine du juif. Israël ne le concerne pas (à tort). Si les islamistes le citent, cela confirme qu’ils sont vraiment débiles ... il n’a rien à voir avec ça. Les partis d’extrême droite sont inexistants à présent (surtout en France) ... mais dans les pays que j’ai cité, ils représentent un force. Et, si d’aucuns se sont islamisés ou changé d’opinion, ils avaient immédiatement été bannis par leurs partis (si tu es vraiment musulman, tu ne peux être extrémiste ... ). Bref, cet historien a simplement mis le doigt, sur un point d’histoire qu’il lui semble illogique ... et ça dérange.
                                        .
                                        Je n’ai pas de parti, je ne cherche à enfermer personne ... dire médicalement à mon sens, c’est pour expliquer pourquoi je dis souvent ce sont des malades, une constatation ... et non une condamnation. Je n’ai aucune idéologie extrême.
                                        .
                                        Bref, si les islamistes, aussi gogolitos que les extrémistes de droite se trouvent des liens ... c’est qu’ils nagent tous dans la même merde, que ce soit les religions ou autre.

                                      • Pascal L 27 août 2018 16:37

                                        @Hijack
                                        Parce que vous savez plus que tout le monde ce que Muḥammad voulait qu’on comprenne. Laissez les spécialistes essayer de deviner.


                                        « ça avait rassuré tout le monde » Vous étiez là ?

                                        « Olaf a précisément la haine de l’Islam » La haine d’une religion, ça n’existe pas... Ce ne serait pas plutôt la vérité qu’il cherche ?

                                        « Si je dis haine, ce n’est pas qu’il veut leur mort ou truc de ce genre » la mort de qui ? soyez sérieux !

                                        « car l’Islam n’est qu’une suite, une mise à jour des religions précédentes » Cette revendication n’existe que chez les islamistes. Que vous vous en fassiez l’écho nous montre soit que vous en êtes un, soit que vous vous laissez impressionnez par eux. Utilisez votre intelligence et non celle des islamistes. Votre méconnaissance des religions est abyssale... Dans le christianisme, Dieu est amour, dans l’islam, on ne parle jamais d’amour. Cherchez l’erreur ! Si vous aviez un peu de connaissance de la théologie des Ebionites et des Nazaréens, vous comprendriez un peu mieux d’où vient l’islam. 



                                      • Nobody knows me Nobody knows me 27 août 2018 16:46
                                        @Pascal L

                                        Dans le christianisme, Dieu est amour, dans l’islam, on ne parle jamais d’amour

                                        Oui enfin, entre les paroles et les actes, y a un océan quand même...
                                        Pas la peine de tenter de laver plus blanc que blanc, y en a pas un pour rattraper l’autre.
                                        C’est l’homme qui fait des crasses au nom d’une religion, un point c’est tout.

                                      • Pascal L 27 août 2018 21:09

                                        @Nobody knows me

                                        L’amour inconditionnel, c’est ce que Jésus nous a enseigné en donnant sa vie pour nous, mais les hommes sont libres. D’ailleurs si l’amour s’impose, ce n’est plus de l’amour. Jésus a enseigné un salut dont la seule condition est d’accepter l’amour de Dieu. Difficile à faire après d’une vie orientée autour de notre égoïsme. Cela reste notre choix et le salut ne dépend finalement que de nous. Après tout, une éternité dans l’amour, il y en a qui ne vont pas être motivés. Ce n’et pas l’amour qui domine dans nos sociétés.

                                        Nous savons qu’il existe des personnes qui se prétendent Chrétien et qui ne vivent pas l’amour, mais il existe aussi des Chrétiens qui le vivent pleinement. Il y a aussi des personne qui ne sont pas Chrétiennes et qui sont prêtes à accepter l’amour de Dieu, mais finalement ceux-ci sont encore moins nombreux que les Chrétiens. 
                                        « C’est l’homme qui fait des crasses au nom d’une religion, un point c’est tout » Entièrement d’accord avec vous.

                                      • Hijack Hijack 28 août 2018 00:58

                                        @Nobody knows me


                                        Voilà de sages paroles !
                                        .
                                        C’est l’homme qui fait des crasses au nom d’une religion, un point c’est tout.
                                        .
                                        Tellement évident ...

                                      • Pascal L 28 août 2018 12:10

                                        @Hijack
                                        L’homme n’a pas besoin de religion pour faire des crasses. La religion peut même aider à ne pas en faire...


                                      • arthur arthur 25 août 2018 17:38

                                         Une réaction du parti politique musulman Hizt ut Tahrir américa : « L’occident a lancé une nouvelle croisade pour déraciner l’islam de l’âme des musulmans et leur insuffler un libéralisme laïc. » Ce parti n’a pas compris que les chrétiens d’occident n’envahissent pas le monde musulman. C’est l’inverse qui se produit. Une majorité de Français en a assez des crimes perpétrés par des islamistes. Depuis 1980, 24 attentats islamistes en France. C’est fini. J’espère que Mr Macron aura compris.

                                        • lubegan 25 août 2018 18:22
                                          Je vous voit.

                                          Vous dont l’universelle prémisse est « les responsables ne sont pas responsables ».

                                          Vous ne me trompez pas, les responsables sont responsables. Ceux qui paient, ceux qui ordonnent.

                                          Ceux qui obéissent ne sont pas responsable, il ne l’ont jamais été, ne le serons jamais.

                                          Causez toujours.

                                          • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 25 août 2018 18:57

                                            Il n’y a rien à organiser, seulement la réciproque : la chrétienté est interdite ou du moins rejetée dans les pays musulmans , donc pas d’islam chez-nous----c’est bien ce presque tout le monde pense tout bas.


                                            • Arthur S Dr Faustroll 25 août 2018 19:09

                                              y a-t-il une « organisation nationale du culte chrétien » ?

                                              non, les interlocuteurs sont les évêques des différentes religions chrétiennes
                                              il faudrait déjà cerner les différentes religions d’origine musulmane présentes en France : en plus des chiites et des sunnites, il faut compter avec le soufisme, le wahhabisme et toutes sortes de schismes
                                              on n’est pas sortis !
                                              pour manipuler une population, la religion peut être un outil efficace, à condition qu’il ne génère pas plus d’inconvénients que d avantages

                                              • Hecetuye howahkan 25 août 2018 19:16
                                                Cela dit ce que je vois de cette question est ceci....

                                                si nous pensons résoudre les problèmes humains un par un, autant arrêter de suite ...c’est une vaste blague,

                                                Si dans la nuit un miracle de mère nature se produit, nous ne changeons pas mais par une sorte d’hypnose collective, tout ce qui est religion, idéalismes, idéologies, etc disparaissent et que nous n’en ayant aucun souvenir...

                                                en très peu de temps comme nous n’ aurions pas nous changés , nous allons reconstruire le même monde voir encore pire,

                                                parce que « vous » vous attaquez aux effets et JAMAIS à la cause...

                                                et la cause , le « péché originel », la faute originelle donc elle est en chacun d’entre nous , dans notre mental.et tous ces textes allégoriques et hermétiques si ils sont pris au premier degré nous aucun sens...réel , de plus ils ont été manipulés, transformés, déformés pour servir des plans bien précis

                                                le maître lui à une vague idée intellectuelle de cela, car c’est lui le manipulateur, mais cela ne pisse pas loin, il en sait cependant plus que nous la masse prise comme nombre , ce qui lui est suffisant pour nous manipuler relativement facilement en fait...

                                                c’est du marketing de base que de manipuler le groupe humain , pour celui qui en sait même juste un petit plus...ce qui est le cas...

                                                encore une fois : diem perdidi...........

                                                Je salue Emile Mourey que j’aime bien ...

                                                • blablablietblabla blablablietblabla 25 août 2018 21:48
                                                  « lui-même, comme chef d’État, devra donc assumer, comme le font ses homologues musulmans, un rôle de contrôle direct de l’islam »
                                                  Ben il deviendra musulman , et on rejoindra la fiction de oullebeck , Omar Macrondallah . Ha je le vois bien avec un turban cuilà tiens.
                                                  Sais pas ou on va mais on y va.


                                                  • Hijack Hijack 26 août 2018 01:53

                                                    Nom de Dieu  ! A chaque fois que je tombe sur une image ou titre tendancieux sur l’Islam, Olaf n’est pas loin.

                                                    Je lui dis ça gentiment, mais il est tout à fait à côté. Lui, voit l’Islam comme les terroristes islamiste le perçoivent.

                                                    En effet, qui peut imaginer que Dieu puisse faire générer autant de conneries ? L’homme oui, Dieu Non ! Ça ne va pas plus loin.
                                                    .
                                                    À ceux qui veulent comprendre, ci-dessous, l’avis d’une historienne non musulmane (de préférence, n’est-ce pas ...). C’est un peu long, mais intéressant. Ce qu’elle affirme, preuves sourcées à l’appui, risque d’en perturber plus d’un, musulman ou pas (sauf si évidemment il préfère vivre sur des mensonges, au lieu de se confronter à la réalité, à la vérité).
                                                    .
                                                    .

                                                    .
                                                    .
                                                    .
                                                    .
                                                    Jacqueline Chabb est historienne, professeur en Études arabes à l’université de Paris-VIII (Paris Saint-Denis), habilitée à diriger des recherches. Elle travaille sur l’histoire du monde musulman médiéval.///Chevalier de la Légion d’honneur etc ...

                                                    .
                                                    .

                                                    • Hijack Hijack 26 août 2018 13:59

                                                      @bébert


                                                      Je t’inverse le compliment ... Faire référence à Dieu, tous les plus grands l’ont fait ...
                                                      Un gogolito, lui a toutes les excuses ... de ne pas croire en Dieu ...
                                                      mieux ... si t’en est à ce point, Dieu te pardonnera. Donc, rassure toi !!!


                                                      Et ... tu dis pas de discussion possible ... smiley alors que c’est toi qui me cite ... lol !
                                                      J’ai rien à te dire, oualou !

                                                    • Pascal L 26 août 2018 22:05

                                                      @Hijack
                                                      Jacqueline Chabbi a un bon CV, mais ses recherches sur l’islam datent un peu et présente surtout un aspect sociologique, oubliant un peu les autres sciences (histoire, archéologie, philologie...). Ignorant les dernières découvertes des scientifiques, elle a utilisé une partie de la Sirah comme hypothèse de travail. Elle pense donc toujours que le Coran est né à La Mecque dans un milieu polythéiste. Cette hypothèse ne tient plus selon les dernières recherches. La Mecque à probablement été créé à la fin du 7ème ou au début du 8ème siècle, suite à une guerre entre deux califes. D’autre part, l’Arabie de cette époque était fortement christianisée, les polythéistes étaient sur le déclin. Il en restaient un peu du côté de Petra avec la religion des Nabatéens. Le Coran est aussi très syncrétiste. On va y trouver principalement des traces du judaïsme et du Christianisme aux travers des hérésies ébionite et nazaréenne, mais aussi du manichéisme, de la religion des Nabatéens et des religions perses. Par ailleurs, nous savons maintenant que le Coran a été écrit sur une période d’au moins 150 à 200 ans (dernières grosses évolutions avant 847). Les dernières évolutions répondent plus au besoin d’un empire que d’une tribu.

                                                       Je rencontre souvent des Musulmans et la plupart de ceux que nous appelons modérés n’ont jamais lu le Coran dans une langue qu’ils comprennent. Un salafiste vous dira toujours que le texte du Coran est parfaitement clair et qu’il suffit de l’appliquer à la lettre. Il ne nous est pas possible de définir un véritable islam, mais la vision salafiste a au moins l’avantage d’être proche du texte du Coran. Même un Musulman modéré pense que la charia doit être appliquée et que l’islam finira par dominer le monde, mais il ne croit pas à la violence par atteindre ce but.

                                                    • Hijack Hijack 27 août 2018 00:37

                                                      @Pascal L


                                                      Non, je connais parfaitement Chabbi Jacqueline ... tout ce qu’elle dit est très actuel. D’ailleurs, elle a récemment ouvert une page Facebook, pas mal pour une grand mère.
                                                      .
                                                      Tu pourras dire que la l’Islam est né à Dysneyland, ce serait ton droit, mais tu es complètement à côté. Bien au contraire, elle est absolument coraniste ... les hadiths et autres histoires fausses ou invérifiables (comme elle les appelle) ... ne la concerne pas. Alors, si tu comprends l’Islam comme tu as du mal à connaître la base du travail de celle que tu te permets de critiquer ... c’est mal barré.
                                                      .
                                                      Non, elle a été aux sources ... et au Coran.
                                                      Parler de musulman modéré ou hard ... est exagérément bébette. Pourquoi veut-on modérer Dieu ? Tu confonds musulmans, islamistes ... et Islam, ce sont 3 chose différentes.
                                                      Dieu a tjrs demandé la paix ... la compréhension, la sagesse etc ... si les hommes font le contraire, pourquoi attribuer la faute à Dieu ?
                                                      .

                                                      Laisse tomber ! Ton comm fait plus rire que faire réfléchir ou donner l’envie de répondre.
                                                      .
                                                      Pour les autres, il y a la parole de Dieu de chaque religion ... et c’est ce qui prime.
                                                      .
                                                      Ensuite, il y a la parole des hommes ... qui soit comprennent mal, soit modifient les textes, soit sont malades, soit sont diaboliques ... et ça concerne toutes les religions. L’inquisition, n’est pas catho ... mais que des hommes (d’Église qui plus est) ont diaboliquement fait croire tout et n’importe quoi. L’Islam, pareil.

                                                    • Hijack Hijack 27 août 2018 00:38

                                                      ne la concernent pas ...


                                                    • Pascal L 27 août 2018 11:06

                                                      @Hijack
                                                      Pour Jacqueline Chabbi, je confirme mes propos. J’ai lu son dernier livre « Les trois piliers de l’islam » après avoir lu beaucoup d’exégètes scientifiques du Coran et son contenu détonne sur les points que j’ai cité. Je ne met pas en doute ses compétences comme sociologue, mais chaque fois que quelqu’un fait un raisonnement juste sur des hypothèses fausses, le résultat a toutes les chances d’être faux. Elle dit clairement dans son livre qu’elle pense toujours, malgré les travaux des historiens et archéologues, que Muḥammad est né à la Mecque dans un milieu polythéiste. Cette hypothèse ne peut plus tenir aujourd’hui. Depuis les publications scientifiques disant que la Mecque n’existait pas à l’époque, il s’est passé suffisamment de temps pour que les preuves contraires aient pu être publiées et il n’en n’est rien. Où sont donc ces preuves ?


                                                      « Dieu a tjrs demandé la paix [...] pourquoi attribuer la faute à Dieu ? »
                                                      Qui attribue la faute à Dieu ? Le Coran a une faiblesse de ce côté là. Si le Coran est bien la parole de Dieu comme l’affirment les Musulmans, pourquoi celui-ci demande de tuer ? Ce mot est présent 65 fois dans le Coran...

                                                      « Parler de musulman modéré ou hard ... est exagérément bébête » 
                                                      Qui parle de Musulmans modérés ou hard ? Je dis qu’il y a ceux qui ont lu le Coran et les autres. Mais de toutes façons, si chaque Musulman affirme posséder le « véritable islam », il existe aujourd’hui plus de 50 formes officielles d’islam qui affirment chacune posséder le « véritable islam ». De plus, j’ai rencontré beaucoup de Musulmans qui font leur propre marché dans les versets du Coran remettant en cause les versets qui ne leur semblent pas conformes à leurs convictions. 

                                                      « Ton comm fait plus rire » C’est déjà ça !
                                                      « ou donner l’envie de répondre » Mais vous répondez, donc sans envie. Désolé...

                                                      « Ensuite, il y a la parole des hommes » Complètement d’accord. Mais c’est cette affirmation qui permet de lire la Bible avec un esprit critique qui n’existe pas dans l’islam. De ce côté, il n’y a pas d’équivalence entre les religions.

                                                      « mais que des hommes (d’Église qui plus est) ont diaboliquement fait croire » La différence entre Dieu et le diable se résume en deux mots opposés : l’amour et la haine. Malheureusement, c’est Satan qui est le maître du monde. Les psychanalystes refusent de personnaliser Satan, mais cela ne change pas grand chose, nous sommes de toutes façons responsable du mal que nous pouvons faire, même si ce mal est en vu d’un bien (grand soir...). Toutes les sociétés idéales ne sont en définitive que des goulags.

                                                    • Hijack Hijack 28 août 2018 00:54

                                                      @Pascal L


                                                      Jacqueline Chabbi, n’est pas sociologue ... regarde, ne serait-ce que Wiki : « historienne, professeur en Études arabes à l’université de Paris-VIII, habilitée à diriger des recherches » ...
                                                      .
                                                      Les 3 piliers de l’Islam, je ne l’ai pas lu, mais je sais très bien ce qu’elle y a écrit ... que la vérité, que les arabes à l’époque avaient du mal à suivre la parole Divine, tout le monde le sait. Ce n’était pas facile du tout ...
                                                      Tu peux lire tout ce que tu veux ... ce n’est pas une preuve de compréhension, de logique. Ce n’est pas la lecture qui fait le savoir ... c’est chercher au bon endroit, l’esprit ouvert et critique à la fois.
                                                      .
                                                      Cela étant, J.Chabbi, demande à être connue par les musulmans ... elle a fait un vrai travail d’historienne.
                                                      .
                                                      Te concernant, désolé, mais malgré tous tes efforts pour faire comprendre que tu as cherché, que tu as réfléchi, tu ne dis rien ... J’oubliais ... Jacqueline Chabbi, aucun islamiste n’oserait la rencontrer dans un débat ... on sait pourquoi.

                                                    • njama njama 28 août 2018 08:57

                                                      @Hijack

                                                      bonjour, merci pour tes commentaires et de faire connaître cette grande Dame tout simple. L’approche historique de Jacqueline Chaabi au sujet de l’islam pourrait très certainement être transposé pour ce qui concerne l’histoire du christianisme. Car ce n’est que trois siècles plus tard environ que le culte chrétien deviendra « Déo_anthropocentré » sur Jésus-Christ Fils de Dieu, (bien que fils de Dieu soit une expression fréquente dans la Bible), et dogmatique.
                                                      (article Portrait de Jacqueline Chabbi) "... le Coran fait partie de la première période de l’islam, reste à savoir comment, dans quelles conditions et à l’usage de qui il a été constitué comme discours puis comme texte. Jacqueline Chabbi précise  : «  La deuxième source de la loi musulmane actuelle, soit la tradition prophétique, n’est pas de même époque. Elle a été compilée seulement à partir du IIIe siècle (de l’ère musulmane), dans une société complètement différente de celle de l’origine en Arabie. Par exemple, la représentation de Mahomet comme modèle n’est pas une représentation primitive. Dans la société d’origine, un homme de tribu ne peut devenir un modèle. Il peut avoir du charisme, guider, être suivi par d’autres, être considéré comme un devin, un sorcier ou un poète habité par des djinns inspirateurs, mais en aucune façon comme un homme extraordinaire. Il y a trop d’égalitarisme dans le monde tribal. Il a fallu que l’islam change de société pour que Mahomet devienne un personnage modèle. Son changement de statut viendra d’une reconstruction produite dans une société postérieure qui a rompu avec la culture d’origine. C’est nous, historiens, qui pouvons reconstituer cette étape historique.  »

                                                    • njama njama 28 août 2018 09:15
                                                      L’universitaire poursuit  : «  La canonisation de la tradition dite prophétique est le résultat de la conversion massive des populations vivant sur les terres conquises au début de l’islam. Ces dernières sont d’origine, de culture et de religion variées (zoroastrienne, chrétienne, juive…). Elles ont alors besoin d’un modèle et d’un passé communs. Or, qu’ont-ils en commun ces hommes du califat musulman si ce n’est leur nouvelle conversion  ? Ce sont eux qui vont idéaliser la première période et forger ainsi les mythes fondateurs qui passent aujourd’hui trop souvent pour de l’histoire “historique”.

                                                      idem pour le christianisme, partiellement unifié par l’empereur Constantin Ier qui suscita le premier Concile de Nicée

                                                    • njama njama 28 août 2018 10:48

                                                      @Pascal L

                                                      "Elle dit clairement dans son livre qu’elle pense toujours, malgré les travaux des historiens et archéologues, que Muḥammad est né à la Mecque dans un milieu polythéiste. Cette hypothèse ne peut plus tenir aujourd’hui. Depuis les publications scientifiques disant que la Mecque n’existait pas à l’époque,...« 
                                                      La présence d’une source importante (zamzam) dans une contrée plutôt aride suggère que l’endroit était forcément fréquenté, et habité.
                                                      Concernant la question de Médine ou la Mecque (séparées par 450 kms) Jacqueline Chabbi avance une bonne raison, qui si elle n’est historiquement exacte, du moins paraît très logique. Un prophétisme (Verbe) chassant celui le précédent ou l’amenuisant. Les plus anciens ont toujours été résilients et sources de profondes rivalités, ce qui est conforme au récit coranique de querelles entre tribus déstabilisées par le charisme de Mouhammad :
                                                       » Cette tradition coranique correspond au dogme religieux selon lequel la première « demeure (bayt) divine » terrestre a été créée par Abraham à La Mecque (31), affirmation qui atteste de la polémique entre Mahomet et la communauté judaïque de Médine, ainsi dépossédée de la figure patriarcale fondatrice désormais islamisée (32)".
                                                      31. ↑ cf. Coran II, 127 ; III, 96 ; XXII, 26, cité par J. Chabbi, op. cit. 2010, p. 62
                                                      32. ↑ a, b et c Jacqueline Chabbi, « La Mecque et Médine, « villes saintes » d’Arabie », L’Archéo-Théma, no 9,‎ juillet-août 2010, p. 61-65

                                                    • njama njama 28 août 2018 11:03
                                                      chassant celui le précédant

                                                      Les plus anciens ont toujours été résilients et sources de profondes rivalités, ...

                                                      J’ajoute, l’analogie entre la prédication de Mouhammad et celle de Jésus est patente, ces empêcheurs de croire en rond, prophètes inspirés, dérangeaient, l’un les Quraychites et les Juifs, l’autre les docteurs de la Loi en Judée.
                                                      La différence avec Mouhammad est que le galiléen n’avait pas cherché à se défendre, ou à s’éloigner un peu pour se mettre en sécurité, et ça lui a coûté la vie.


                                                    • Pascal L 28 août 2018 15:14

                                                      @Hijack et @njama
                                                      Si elle se dit historienne, Jacqueline Chabbi fonctionne comme une sociologue ou une anthropologue quand elle écrit « les trois piliers de l’islam ». Si elle était vraiment historienne, elle aurait cité ses sources...

                                                      A cette figure médiatique j’oppose l’historienne Françoise Micheau qui ne tient pas du tout le même discours. Elle est professeur d’histoire médiévale du monde musulman à la Sorbonne (comme Jacqueline Chabbi) et directrice de l’UMR « Islam médiéval. Espaces, réseaux et pratiques culturelles ». Ses recherches portent principalement sur les savoirs et la société dans le Proche-Orient arabe (VIIIe-XIIIe siècle). Vous pouvez consulter la liste de ses publication sur le site de l’UNR.

                                                      Par ailleurs vous faites l’éloge de Jacqueline Chabbi, mais si lisiez de plus prêt ce que vous avec écrit, elle ne tient pas la tradition prophétique comme authentique, mais comme une invention arrivée deus siècles après Muḥammad 

                                                      @njama
                                                      « Elle a été compilée seulement à partir du IIIe siècle (de l’ère musulmane), dans une société complètement différente de celle de l’origine en Arabie ». Cela signifie bien que les premiers Musulmans ne tenaient pas Muḥammad comme prophète. Elle n’affirme d’ailleurs jamais que le Coran est la parole d’Allah, mais vous tenez sa prudence comme une confirmation, ce qui me semble une erreur. Ce n’est pas vraiment la meilleure référence pour soutenir l’authenticité de l’islam.

                                                      @Hijack
                                                      « Jacqueline Chabbi, aucun islamiste n’oserait la rencontrer dans un débat ... on sait pourquoi » Ben oui, pourquoi ? Allez au bout de vos convictions. En fait, je crois qu’elle est tellement fuyante sur les points de théologie que c’est elle qui refusera le débat.

                                                      @njama
                                                      « La présence d’une source importante (zamzam) dans une contrée plutôt aride suggère que l’endroit était forcément fréquenté, et habité. » Ce n’est pas une source, mais un puit et l’eau n’est pratiquement pas potable. Vous pouvez en boire un peu, mais certainement sur une base quotidienne sans vous empoisonner. Il existe au moins une dizaine de raisons pour lesquelles La Mecque ne pouvait pas exister à cette époque et vous vous raccrochez à cette seule source sans regarder où le reste vous entraîne. Même si l’eau de cette source était potable, il vous reste encore beaucoup de choses à réfuter avant que la communauté internationale puisse accepter l’idée que La Mecque existait à cette époque.

                                                      « Cette tradition coranique correspond au dogme religieux selon lequel la première « demeure (bayt) divine » terrestre a été créée par Abraham à La Mecque [...] la figure patriarcale fondatrice désormais islamisée (32) »
                                                      Elle ne dit jamais que cette légende est vraie. Elle ne démontre en aucun cas que la demeure d’Abraham a été à la Mecque. Vous ne comprenez de ce texte uniquement ce que vous voulez entendre, mais ce n’est pas ce qu’elle dit. Il me semble que c’est vous qui devriez débattre avec elle.

                                                      « Ces dernières sont d’origine, de culture et de religion variées (zoroastrienne, chrétienne, juive…). Elles ont alors besoin d’un modèle et d’un passé communs »
                                                      Cette affirmation nous montre bien que Jacqueline Chabbi considère l’islam comme un empilement de traditions préexistantes différentes et non comme une révélation.

                                                      « le christianisme, partiellement unifié par l’empereur Constantin Ier qui suscita le premier Concile de Nicée »
                                                      L’histoire des premières communautés chrétiennes et des variations dogmatiques est bien connue aujourd’hui. Lisez de Dominique Bernard sont étude sur « les disciples Juifs de Jésus, du 1er siècle à Mahomet » et vous comprendrez où se situent les schismes qui ont fini par conduire à l’islam. C’est l’incompréhension du mot « amour » dans l’enseignement de Jésus qui a conduit certains judéo-chrétiens à se recroqueviller sur la loi juive. La lettre de Paul aux Galates écrite autour de l’année 49 est une réponse à ces hérésies et est bien argumentée dans le sens du texte des Évangiles. Lisez en particulier le chapitre 5, si nous n’avez pas le temps de tout lire. Pensez en particulier que ce sont ces hérésies qui ont conduit à l’islam.

                                                      Votre lien sur wikipedia sur La Mecque présente à la fois les éléments de la tradition et les éléments de donnés par la science. Pour la science, il date un peu, ce qui est dit est juste mais les dernières découvertes sur ce sujets sont assez récentes (après 2014). Heureusement, il ne font pas de mélange et il est possible de comparer les deux versions. Vous pouvez penser que seuls les éléments de la tradition sont justes, mais ce n’est pas ce que je conclue en lisant l’article.

                                                      « La différence avec Mouhammad est que le galiléen n’avait pas cherché à se défendre, ou à s’éloigner un peu pour se mettre en sécurité, et ça lui a coûté la vie »
                                                      Interprétation douteuse, Jésus a donné sa vie pour vous et sa mort prépare la résurrection. S’il n’était pas mort et ressuscité, son enseignement n’aurait aucun sens. Mais il est vrai que le mot « amour » tel qu’il l’a enseigné n’a aucun sens pour vous. C’est ce mot qui est pourtant la clé de compréhension des Évangiles. Le royaume de Dieu n’est pas ce monde et nous devons bien mourir pour y accéder. Là, où l’amour est absent se trouve le prince de ce monde : Satan. 

                                                      @Hijack
                                                      Quand je parle de Dieu où de Satan, je ne pense jamais éluder notre responsabilité. Ce n’est jamais la faute de Dieu ou de Satan si nous faisons le bien ou le mal. Il est de notre responsabilité de suivre l’un ou l’autre et donc je ne dis pas quelque chose de différent des athées sur le sujet. Par contre, ma pensée s’oppose à l’islam qui pense qu’Allah influence notre pensée et nos actes et nous ne sommes que des esclaves sommés d’obéir. Ce serait pervers de la part d’Allah de vouloir punir l’homme par l’enfer alors que l’homme n’a fait que subir. La notion de péché originel est absente de l’islam et pourtant c’est ce qui nous permet d’affirmer que nous choisissons le mal en connaissance de cause. L’arbre au milieu du jardin d’Eden porte le fruit de la connaissance et ce ne sont pas des pommes (livre de la Genèse 3). Effacez le mythe et essayez de comprendre où cela nous entraîne philosophiquement.

                                                    • Hijack Hijack 28 août 2018 17:24

                                                      @njama


                                                      Bonjour !

                                                      Enfin quelqu’un qui parle normalement de cette efficace et charmante dame, petite physiquement et combien grande dans sa passion qui est l’étude de l’Islam. Tellement grande, que même les arabo musulmans l’ignorent (mais personne n’ose la contredire, ni les anti Islam, ni les gogolitos de l’Islam).
                                                      .
                                                      Si, comme tu le dis, elle fera le même travail -qu’elle a fait sur l’Islam-, sur l’histoire du christianisme ... il y aura des dégâts.

                                                    • njama njama 28 août 2018 18:36
                                                      @Hijack

                                                      On voit que ça déstabilise beaucoup Pascal L d’imaginer une fraction de seconde que Jésus ne pouvait avoir en son temps terrestre l’importance que les siècles suivants lui donneront en le déifiant, quand bien même selon les témoignages jusque sa mort aucun de ses disciples, ni personne dans la foule, ni les Marie et autres femmes qui l’avaient côtoyé, ni ses juges, n’avaient vu en lui « un dieu », ou un avatar divin.
                                                      L’erreur de Olaf comme de son mentor Edouard-Marie Gallez (E-M G), est de vouloir trouver en la personne de Mouhammad sinon un dieu, au moins un personnage dont le charisme prophétique aurait pu au moins égaler celui clairement romanesque du galiléen, auréolé bien à postériori, puis divinisé.

                                                    • Hijack Hijack 28 août 2018 19:10

                                                      @Pascal L


                                                      Aïe ... manifestement, cette petite Grande dame, dérange.
                                                      .

                                                      Biographie
                                                      1943 Naissance dans le Finistère
                                                      1968 Agrégée d’arabe
                                                      1971 Docteur de troisième cycle
                                                      1992 Docteur ès lettres
                                                      1968-1973 Professeur de Lycée
                                                      1974-2011 Carrière à l’université de Paris VIII à Vincennes puis à Saint-Denis
                                                      depuis 1992 Professeur des universités. Participation active à la promotion et à la défense des études arabes en France. Membre puis présidente des jurys de concours (CAPES et Agrégation d’arabe)
                                                      Jusqu’en 2011 Élue au Conseil National des Universités pendant plusieurs législatures

                                                      Principaux ouvrages
                                                      Le Seigneur des tribus. L’islam de Mahomet, préface d’André Caquot, éd. Noésis 1997, rééd. CNRS, 2010.
                                                      Le Coran décrypté  : Figures bibliques en Arabie, éd. Fayard, 2008.
                                                      «  Soufisme  » dans l’Encyclopædia Universalis.
                                                      Remarques sur le développement historique des mouvements ascétiques et mystiques au Khurasan Studia Islamica, numéro XLVI, éd. Brill, Leyde, 1977, p.5-72.
                                                      Histoire et tradition sacrée  : la biographie impossible de Mahomet, Arabica, fasc 1, éd. Brill, Leyde, 1996, p. 189-205.

                                                      .

                                                      .

                                                      Tu parles souvent de son inspiration que sont les 3 piliers de l’Islam ... mais c’est sa propre analyse que je trouve des plus logiques sur l’Islam, car les 5 piliers qui en sont les fondements ... le sont pour les seuls Mohamediens ... or, d’après l’Islam, tous les croyants sont automatiquement musulmans (mais là, je vais peut-être un peu loin, mais c’est valable pour ceux qui liront). Et quand je dis « musulmans » ... ça ne veut en aucun cas dire qu’ils suivent le Coran, mais leur propre livre (sous réserve de manipulations et autres dérives ... comme la théorie trinitaire etc ...), comme déjà dit, l’Islam est la mise à jour des précédentes révélations.

                                                      .

                                                      Françoise Micheau, dont je ne me souviens que du nom (mais j’ai cherché) ... elle ne dit rien d’autre que ce que dit J. Chabbi ... et, en lisant vite fait ce qu’elle aurait pu dire de déterminant, je constate qu’elle s’inspire souvent de Chabbi ... sauf que contrairement Jacqueline, Françoise s’égare dans les « sira - sunna » etc ... désolé, tu crois ce que tu veux, mais perso, ne m’apprend rien, ne confirme rien.
                                                      .

                                                      J. Chabbi >>> les islamistes refusent de la rencontrer, c’est par peur d’être littéralement mis à leur ridicule place par une petite grand-mère ... Je paierai pour voir ça !

                                                      Mais, j’ai cité Chabbi dans ce chemin là ... alors qu’elle passe inaperçue ... il y a d’autres grands noms sur l’Islam qui risquent de déranger bien plus qu’elle.

                                                      .

                                                      Je ne sais pas où tu veux en venir ... l’Islam est simple et clair pour qui veut réfléchir. Toutes ces foutaises : fatwa, sira, sunna, takya, haram, hallal ... ne sont que des foutaises qui font perdre du temps.

                                                      .

                                                      Il y a une 3ème et dernière religion ... et elle a des soucis avec quelques uns des siens ... comme les précédentes religions ont en eu. Ce qui se passe actuellement autour de l’Islam (à l’intérieur et l’extérieur) est bien décrit dans le Coran. Seuls ceux qui y vont le cœur libre, ouvert ... commenceront à entrevoir de quoi il s’agit). J’en parle ainsi, car je suis passé par là ... 


                                                    • Pascal L 28 août 2018 20:03

                                                      @Hijack
                                                      « Si, comme tu le dis, elle fera le même travail -qu’elle a fait sur l’Islam-, sur l’histoire du christianisme ... il y aura des dégâts »

                                                      Vous faites un fantasme sur Jacqueline Chabbi. Il n’y aura pas de dégâts parce que cela fait trois siècles que la naissance du Christianisme est étudié dans les détails par des scientifiques qui sont loins d’être tous chrétiens. Apparemment vous n’avez jamais lu cette littérature, donc ne vous faites pas trop d’illusions. Comme je l’ai déjà écrit, les Evangiles ont été écrits à partir de l’année 37, donc 7 ans après la mort et la résurrection de Jésus et nous disposons des textes en araméen qui sont traçables. Cela ne laisse pas beaucoup de place à des modifications significatives, sachant que les témoins directs étaient encore vivants. Nous ne pouvons pas en dire autant du Coran dont le texte actuel date de 1924. Les Corans les plus anciens datent du début de 8ème siècle et ce sont des palimpsestes qui révèlent des modifications du texte. Le Coran de Sanaa a déjà révélé pas mal de choses de la couche inférieure. On voit apparaître à l’époque omeyyades les premières citations de Muḥammad ainsi que le dogme de l’incréation. Les études sur un certain nombre de ces documents anciens du 8ème siècle sont restées cachés par les autorités des pays musulmans qui les possèdent. Pourquoi ? Il n’existe aucun exemplaire du Coran d’Othmân alors qu’il est réputé avoir été distribué dans 9 cités remplis de scribes.

                                                      @njama
                                                      « On voit que ça déstabilise beaucoup Pascal L... » Vous savez, Jésus est ressuscité et je l’ai déjà rencontré comme des centaines de milliers de personnes. Celui que j’ai rencontré est bien le Jésus des Evangiles et aucun autre. Alors, vous pouvez toujours spéculer sur une hypothétique révélation, cela ne me touche pas. En plus, contrairement à vous, j’ai lu et je connais un très grand nombre de textes sur le sujet. L’histoire des hérésies des premiers siècles est parfaitement connue et documenté. Chacune est explicable par le contexte de l’époque et chacune est réfutable, les réfutations n’ont jamais cessé depuis la lettre de Paul aux Galates que vous n’avez toujours pas lu depuis que je vous ai conseillé de le faire. Après vous pourrez lire Irénée de Lyon, Tertullien, Origène, Eusèbe de césarée, Epiphane de Salamine, Jérome... de quoi passer vos soirées d’hiver.

                                                      « vouloir trouver en la personne de Mouhammad sinon un dieu, au moins un personnage dont le charisme prophétique... »
                                                      Etonnant ! J’ai l’impression soit que vous n’avez pas lu, soit que vous n’avez pas compris ce que vous avez lu.

                                                      @Hijack
                                                      Le CV de Jacqueline Chabbi ne m’impressionne pas et n’enlève rien à ce que j’ai écrit. Vous pouvez répondre plutôt sur le fond...

                                                      « d’après l’Islam, tous les croyants sont automatiquement musulmans » Oui, c’est bien d’après l’islam. et qu’est-ce que vous voulez que cela me fasse. Je ne suis certainement pas Musulman.

                                                      « Françoise Micheau, [...] elle ne dit rien d’autre que ce que dit J. Chabbi ... » Si vous ne vous souvenez que du nom, c’est que vous n’avez pas lu, donc comment pouvez-vous affirmer une chose pareille.

                                                      « l’Islam est simple et clair pour qui veut réfléchir » alors pouvez-vous m’expliquer à quoi sert le dogme de l’abrogation s’il n’y avait pas de contradictions. Si tout est clair, pouvez-vous m’expliquer le verset suivant : « Dis-leur : ’Apportez donc un Livre venant d’Allah qui soit meilleur guide que ces deux-là, et je le suivrai si vous êtes véridiques’. » (s28,49)

                                                      « Seuls ceux qui y vont le cœur libre, ouvert ... commenceront à entrevoir de quoi il s’agit » et partiront en courant, j’en ai vu le faire...

                                                    • Hijack Hijack 29 août 2018 16:42

                                                      @Pascal L


                                                      Fantasme ? Non, pourquoi ? J’admire tjrs les gens qui cherchent la vérité ... en nageant contre le sens du courant.
                                                      .
                                                      Pourquoi, ça ferait du dégât si elle analysait le christianisme ... : ne croirait logiquement pas à la Trinité.
                                                      .
                                                      Pour le reste, tu te dilues ... n’ai même pas pu lire. Crois ce que tu veux.

                                                    • Hijack Hijack 29 août 2018 16:52

                                                      @njama


                                                      Oui, il fait partie des plus perturbés ... faut pas !
                                                      Olaf et Gallez (et quelques autres) ... si j’avais été chrétien ... leur dirai de penser ce qu’ils veulent, mais qu’ils ne font, par leurs contradictions, leur insistance à tourner en rond, leur lourdeur, raideur ... que porter préjudice à la chrétienté
                                                      .
                                                      Olaf, ne fait pas d’erreur ... il ne fait que ça, nage dedans
                                                      .
                                                      En fait, il me semble que bcp de petits chrétiens (je ne parle que de ceux que je désigne) ... dans leur petite tête se disent : si l’Islam est vrai ... nous ne serons rien, nous la civilisation chrétienne - Mais à tort ! L’Islam vient après, est une mise à jour. Chacun doit garder sa religion ... et ainsi de suite. S’il y a quelques muzz’s qui posent problème, voir qui les instrumentalise... Qui bénéficie de l’essor de l’islamisme ... pas l’Islam.

                                                    • Pascal L 29 août 2018 21:12

                                                      @Hijack

                                                      « n’ai même pas pu lire » C’est bien là le problème.
                                                      Vous ne démontrez jamais ce que vous affirmez et vous passez pour incompétent au yeux de la terre entière. Vous dites qu’Olaf ne fait que des erreurs, où sont donc ces erreurs ? Il n’y a rien de sérieux dans ce que vous racontez.

                                                      Vous voulez expliquer aux Chrétiens ce qu’ils doivent être, mais vous n’êtes pas Chrétiens. Plus ridicule, on ne fait pas.

                                                      « L’Islam vient après, est une mise à jour » Toujours salafiste ? Il y a toujours des personnes qui se présentent comme prophète aujourd’hui. Ont-ils raison parce qu’il viennent après les autres ? Qu’est-ce que l’islam a apporté qui pourrait le faire passer pour un progrès sur le Christianisme ?

                                                    • zygzornifle zygzornifle 26 août 2018 08:22

                                                      Ce n’est pas l’Islam de France mais la FRANCE de l’ISLAM ......


                                                      • zygzornifle zygzornifle 26 août 2018 08:26

                                                        On a eut Giscard akbar ,Mitterand akbar , Giscard akbar , Sarkozy akbar , Hollande akbar et maintenant le roitelet Macron akbar .....


                                                        • jakem jakem 26 août 2018 11:28
                                                          Voila un article très bien rédigé qui soulève beaucoup de questions et d’oppositions.

                                                          Je ne veux en retenir que deux :

                                                          1- il faut vraiment être totalement ignorant en politique ( disons : naïf ) ou taré ou macroniste ( pas forcément passionné, mais être de son côté) pour faire confiance à Macron devenu « chef des croyants, de tous les croyants ». Il a exprimé 2 ou 3 fois des opinions que j’approuve totalement, mais elles sont ...comment dire... elles font partie du discours qui ne correspond pas vraiment à l’esprit de ces phrases que j’évoque. Quand c’est flou, y-a un loup, et quand c’est ambigu ça mène aux accommodements dits raisonnables, càd au communautarisme. Et donc à la fin de la France.

                                                          Lire sur le Figvox : « islam et République, décryptage du discours de Macron au CFCM » par Eloi Thiboud le 23 et 30-06-17.

                                                          2- pourquoi faut-il réécrire les lois de 1905 ????? elles ne me semblent pas dépassées ; elles sont à nous, chez nous, dans notre pays, pour nous et notre bien commun. Elles fonctionnent très bien tant qu’un intrus non-invité n’essaie pas de les saboter. Si l’intrus ne peut pas les encaisser, je lui souhaite « farewell ! ».

                                                          3- et un troisième blabla : Olaf a raison de prédire une guerre (civile) terrible sur notre sol si .... Je pense aussi qu’elle aura lieu ; elle sera longue, très éprouvante, pleine de traitres et d’ambiguïtés,et déterminante pour notre avenir.
                                                          Il faudra choisir entre la soumission aux arabo-musulmans, donc la disparition de la France en tant que telle, ou bien la défense de notre civilisation ( par extension celle de l’Europe) jusqu’à la faire triompher totalement, entièrement, sans aucun partage, sur notre sol.

                                                          Même une véritable et durable amélioration économique chez nous et alentours ne réglerait pas les nombreux problèmes posés par l’islam. A moins de devenir dhimmi, càd zombi.


                                                            • Esprit Critique 26 août 2018 19:00

                                                              @Hijack
                                                              ça me rappelle un autre titre :

                                                              Merde et parfums de fleurs !


                                                            • jeanpiètre jeanpiètre 26 août 2018 15:30

                                                              l’islam radicalisé, est comme les amiches , le communistes version XXème siècle , les identitaires ou les antifa : une illusion d’opposition au système « capitalisme » qui est en train de bouffer la planète et de pietiner la totalité des créatures qui ne font pas parties des 5 %.

                                                              je ne vois pas comment un employé subalterne de ce système pourra influencer les enragés de l’islam , de identité, ou du pseudo anarchiste pour les dévier vers une voie plus compatible avec les intérêts de ses maîtres
                                                              Mais on sait déjà que micron plane à 15 miles dans le droit de déni absolu


                                                                • jakem jakem 26 août 2018 18:56

                                                                  @Hijack

                                                                  Pourquoi : -phobes ??? Moi je suis islam-HOSTILE, sans gêne et sans crainte.

                                                                  Que raconte la video ? ( que je n’ai pas regardée) les grands progrès accomplis en islamistan depuis 200 ou 300 ans ? depuis 50 ans ?

                                                                  LE savoir non seulement cérébral mais aussi pratique menant à une vie sociale apaisée permettant de réels progrès pour le bien des gens ... comme c’est le cas ds les pays musulmans les plus riches ( parce qu’on leur achète du pétrole) et où l’on voit des files d’attente interminables de migrants de toute sorte ?

                                                                  curieusement y-en-a pas au Portugal, mais vachement beaucoup en Suède, en Allemagne, en France, en GB, en Hollande ... on se demande pourquoi ces pays souffrent d’un retard de civilisation et de savoir-faire technologique qui attirent tant les « migrants » actuels et tous leurs prédécesseurs. Sans doute l’envie irrépressible de mettre ces pays « à niveau » , n’est-ce-pas ?

                                                                • Hijack Hijack 26 août 2018 19:07

                                                                  @jakem


                                                                  Bravo, de ne pas avoir peur ... mais tu en as le droit, tout comme d’y être hostile ... sans gêne, ni contrainte, certes, mais avec bcp de méconnaissances ...
                                                                  .
                                                                  La vidéo, parle au début, surtout de la situation de certains islamophobes ... et même ceux qui y sont hostiles, même si cette catégorie est assimilée à la première. Depuis 50 ans et même plus, nous sommes biens d’accord, oualou ... pour les musulmans qui se sont pétrifiés, mais ce serait trop long et hors sujet d’en débattre ici.
                                                                  .
                                                                  Donc rassure toi, nous sommes conscients du retard arabo/musulman depuis pas mal de temps ... La Suède, dis-tu ? Simplement que là-bas, ils avaient déroulé le tapis rouge aux islamistes, tout comme en France, GB etc ...
                                                                  Les migrants ne vont pas dans des pays évolués pour leur évolution, mais plutôt pour les intérêts qu’ils y trouvent. Surtout les migrants islamistes.

                                                                • jakem jakem 26 août 2018 21:11

                                                                  @Hijack

                                                                  Ma parole ma mère ! on est d’accord ! 

                                                                  1- j’ai pas peur tout au moins tant que je ne suis pas face à un barbu qui brandit un cimeterre ou une kalach.
                                                                  2- j’ai parfaitement le droit d’être hostile à ce système mais il est devenu risqué de le dire, et les contraintes financières sont telles en cas de procès que c’est inquiétant car j’ai pas envie de payer une dette de pls milliers d’€ à des salopards.
                                                                  3- des méconnaissances ? oh oui ! et suis pas pressé d’en apprendre plus. Ce que sais sur l’islam je l’ai appris sur le Net et en lisant qqs livres ( d’Arabes d’ailleurs, et d’autres) et samsufi.
                                                                  4- c’est pourquoi je ne regarderai pas la video.
                                                                  5- le tapis rouge en Suède et au Danemark et en Allemagne, en Hollande et un peu moins en France, c’est vrai. Surtout en Suède et en Allemagne et ils en prennent plein la gueule ; c’est par l’expérience sensible qu’on apprend.

                                                                  Mais la situation change et j’espère qu’elle changera beaucoup dans pas trop longtemps.

                                                                  La stagnation n’existe pas seulement ds les pays arabo musulmans, mais partout où l’islam fait loi en confirmant les coutumes et traditions les plus idiotes, les plus arriérées, afin d’empêcher tout progrès. Voir les pays d’Afrique.

                                                                  C’est sûr que les musulmans, les « migrants » d’une façon générale, vont ds des pays attractifs où ils seront pris en charge et protégés par la loi au détriment même de ces états. 
                                                                  C’est un réflexe humain d’aller au plus court et au plus simple et au plus profitable.

                                                                  Et parmi tous ces gens il-y-en a qui ne sont vraiment pas , pas du tout islamistes. Mais combien ???? quelle proportion exacte ? quels noms, à quelles adresses ? et quelle est le degré de certitude qu’ils ne mentent pas ? est-ce-qu’ils savent vraiment comment ça fonctionne chez nous et sont-ils prêts à renoncer à ce qu’on leur a inculqué ?

                                                                  Combien de musulmans ont organisé des manif, ou au moins UNE, pour répondre à leurs excellences les imams hautement qualifiés qui affirment que la Terre est plate, qu’on se transforme en singe en écoutant de la musique ( doit y avoir pas mal de « simiesques » au Maghreb où la musique n’est pas une rareté), qu’on ne doit pas serrer la main à une femme, qu’il faut entrer couille gauche d’abord ds les chiottes, etc...

                                                                  Moi j’ai pas vu grand monde. J’ai entendu et lu des réactions « d’intellectuels » arabes critiquant ces idiots, mais ces intellos sont bien seuls.

                                                                  Et moi j’ai pas envie, je ne veux pas, que mon pays se transforme en un territoire approximatif, en voie de déclin ; c’est ce qui arrivera sans le moindre doute si l’islam triomphe.



                                                                • Hijack Hijack 27 août 2018 00:09

                                                                  @jakem


                                                                  Les barbus islamistes ont tué mille fois plus d’arabo/musulmans que non musulmans. Regarde ce qui s’est passé en Syrie, en Libye, pays dévastés, larmes, peines, morts par centaines de milliers ... et l’occident qui n’a rien fait pour les peuples, mais plutôt pour les islamistes. Que répondras-tu si j’accusais le christianisme ... je ne le ferai pas, car ce sont ne sont pas des chrétiens qui ont provoqué les guerres, y ont participé etc ... ils peuvent aller à l’Église, être baptisés ... ils se sont éloignés de Dieu, pareil pour les muzz’s.
                                                                  Il n’y a pas plus « mécréant » ... qu’un islamiste. Le Coran demande aux gens de vivre en bonne communauté avec les autres ... si évidemment, tu sépares les préceptes d’un côté et les faits historiques de l’autre. Je le redis, les islamophobes et les terroristes voient l’Islam avec le même oeil ... c’est grave pour les 2, sauf que ceux qui se disent non terroristes, n’ont pas de sang dans les mains, mais font tout pour que les autres en aient.
                                                                  .
                                                                  Si je vois un barbu avec une kalash (payée et fournie par l’occident ... si, si, j’insiste), je le bute avant qu’il ne me bute, légitime défense.
                                                                  Je te réponds point par point, car au moins, malgré nos désaccords, tu es honnête, ni tu mens, ni tu te mens, dans tous les sens peut-être, mais je réponds ce que je sais.
                                                                  Bien sûr, t’es pas obligé de voir les vidéos que j’ai posté ... mais bcp d’islamophobes ont changé radicalement de position en sachant de quoi ils parlaient ... tiens, Voltaire, en était un et, de nos jours, il y en a pas mal.
                                                                  .
                                                                  .
                                                                  Connaître l’Islam ? Dans la situation actuelle ... ce n’est guère évident. J’ai fourni plusieurs liens que tu n’es, comme déjà dit, pas forcé à les voir (notamment Mme Jacqueline Chabbi plus haut, historienne non musulmane, qui dit ce qu’il y a à dire sur l’Islam ... et même les musulmans en apprendraient) ... en effet, il y a peu de personnes sincères, courageux, intelligents, informés, conscients, logiques et en concordance avec notre époque qui peuvent apprendre à un non musulman ce qu’est l’Islam ... c’est à l’opposé des pratiques et coutumes de l’extrême majorité de ceux qui se pensent musulmans ... Ceux que je connais (heureusement, il doit en avoir d’autres que je ne connais pas) se comptent sur les doigts d’une seule main. Cela étant, même incomprise, les porteurs de cette religion, (à part les islamistes qui sont les vers qui pourrissent la pomme) leur grande majorité silencieuse (hélas) ... subit tout ça et en est plus gênée que le français de souche, d’ailleurs, tu n’en entends jamais parler. Tu entends parler des racailles ... certes, mais c’est sociétal ... les autres, muzz’s du quotidien, vivent comme toi et moi, sans problème avec tous. Je le dis clairement, les islamistes prennent leur Dieu pour un con et je ne blasphème pas, je dénonce le leur ; dommage que les anti Islam ... au lieu de chercher à comprendre, font le jeu de ces islamistes, qui eux mêmes font le jeu de ceux qui les utilisent et qui sont les vrais anti Dieu --- vaste sujet.
                                                                  .
                                                                  Tu fais bien de parler de coutumes et traditions ... c’est pour ainsi dire, mon combat de tous les jours. Jamais l’Islam n’a demandé que les musulmans se carnavalisent ... au contraire, leur a demandé de ressembler au max des habitants du lieu où ils se trouvent, la religion est pour lier les gens et non les diviser. Même la conversion est une hérésie ... un chrétien aimant l’Islam, n’a pas besoins de se convertir, de changer de prénom, de porter la barbe etc ... Le foulard est une fourberie dans laquelle tous les muzz’s ou presque tombent ... dans le Coran, pas une seule fois, n’y est fait mention de cheveux ... mais plutôt, pour les femmes d’être décentes ( au 7ème siècle, en Arabie, les seins étaient à l’air et le reste du corps presque dénudé vu le climat). Les barbus veulent ressembler au Prophète, qui lui portait peut-être la barbe pour des raisons historiques bien précises, surtout qu’il n’avait guère le loisir de se raser de près. Bref, l’ennemi de l’Islam, c’est l’idolâtrie ... et que font ces barbus ??? ... ils idolâtrent. Mon épouse est musulmane pieuse, peut même aller prier à l’Église et quand passes près d’elle, rien ne te dit qu’elle est musulmane, pareil pour moi, bien que je ne suis pas pieux.
                                                                  .
                                                                  Rassure, toi, l’Islam n’a pas à triompher ... il est la dernière parole de Dieu pour une partie des habitants de cette planète, point barre. Contrairement à ce que bcp croient, jamais l’Islam n’a demandé de conquêtes ... ce sont les califes longtemps après la mort du Prophète qu’ils ont commencé, non pas à conquérir comme l’on dit souvent, mais plutôt, faire connaître la bonne parole (à tort ... car Mohammed avait demandé de faire cela dans la péninsule arabique, sans guerre. La preuve, des pays non conquis comme l’Indonésie, qui représente la plus grande nation musulmane.
                                                                  .
                                                                  Tu as raison de pointer du doigt les musulmans du quotidien qui ne disent rien ... ce sont des fatalistes, c’est de la connerie pure. Rien de mauvais, juste de la bêtise. Comme tu le sais, dans chaque communauté, la majorité des gens subissent et ne réagissent pas ... sauf pour des problèmes sociétaux.
                                                                  .
                                                                  J’ai pas envie non plus que la France soit autre chose que la France chrétienne qu’elle est. Si tu fais allusion au livre de l’autre malade ... Houellebecq, aucun risque.
                                                                  .
                                                                  Bref, nous sommes dans une situation où des conneries sont confrontées à d’autres conneries ... délicat problème.

                                                                • covadonga*722 covadonga*722 26 août 2018 18:04

                                                                   la ou il n’y a pas d’islam il n’y a pas d’islamisme ...cqfd 


                                                                  • Hijack Hijack 26 août 2018 18:58

                                                                    @covadonga*722


                                                                    Personne n’oserait dire, « si pas de cathos, pas de guerre, pas de pédophilie ... » même les pires anti chrétiens musulmans de bas niveau ne sont tombés aussi bas. Juge toi-même.
                                                                    .
                                                                    L’Islamisme a été mis en place contre l’Islam ... mais aussi contre les autres religions.
                                                                    Le but est de ne pas tomber dans le piège ... comme tu le fais.
                                                                    La preuve, les islamistes (comme dit plus haut) ... voient la religion ... comme la voient les pires islamophobes.
                                                                    .
                                                                    En Russie, surtout de Poutine, il y a l’Islam ... et pas bcp d’islamisme, car ils ne tombent pas dans les pièges.

                                                                  • Olaf Olaf 27 août 2018 12:08

                                                                    @Hijack

                                                                    Les Ottomans étaient-il islamistes en faisant la guerre pendant des siècles à des Européens qui ne leur avaient rien demandé ?

                                                                    Abd el Rahman était-il islamiste en faisant la guerre aux Francs du 8e siècle qui ne lui avaient rien demandé ?

                                                                    Mahomet était-il islamiste en faisant la guerre à des gens qui ne lui avaient rien demandé, en exhortant à conquête de Byzance et de Rome qui ne lui avaient rien demandé ?

                                                                    Cette séparation artificielle entre musulman et islamiste est profondément malhonnête. J’ai expliqué dans cet article combien ils sont liés, par l’islam lui même.


                                                                  • Hijack Hijack 28 août 2018 00:35

                                                                    @Olaf


                                                                    Que les Ottomans ont fait ceci ou cela, qu’est-ce que ça à voir avec l’Islam ? Tu te trompes soit de plusieurs siècles, soit d’Empire, soit de religion, ou les 3 à la fois, ça fait beaucoup.
                                                                    Vite fait ... la Turquie s’est islamisée bien longtemps après la mort du Prophète, vers le Xème siècle.
                                                                    .
                                                                    Abd el Rahmanse disait musulman ... et alors ? Tous les criminels qui se disent chrétiens, ça entraîne pas le christianisme avec que je sache. Hitler ou le KKK l’étaient aussi. Toutes les grandes guerres ayant fait des centaines de millions de morts également ... bref.

                                                                    Les califes omeyyades et leurs descendants sont responsables de la dérive de l’Islam originel. Jamais le Coran, donc Dieu ... et le Prophète n’ont demandé de conquêtes (qui ont eu lieu bien longtemps après sa mort) ... c’étaient des conquêtes arabes ... qui étaient musulmans, et ont fait ces conquêtes de leur propre chef.
                                                                    .
                                                                    Si tu ne parviens pas à comprendre, qu’il y a l’Islam tel que dicté par Dieu ... et celui pratiqué par l
                                                                    des hommes puissants (califes/émirs/riches commerçants) de l’époque, tu n’avanceras pas ... mais peut-être est-ce volontaire. Encore une fois, est-ce que les 2 dernières guerres mondiales sont dans la Bible ? Les colonies l’étaient-elles ? ... bien sûr que NON ! Pourtant, c’était en grande partie le fait de chrétiens (certes, mal guidés eux aussi) ... et jamais, tu n’entendras un musulman, islamiste, le plus anti chrétien possible et idiot à la fois, accuser le Christ des crimes réalisés par des chrétiens tout au long de notre histoire.
                                                                    .
                                                                    Bref, le Prophète n’a jamais demandé de conquêtes ... bien au contraire ... avait demandé de faire passer la bonne parole, sans armes et uniquement dans la péninsule arabique ... Par conséquent, que tu le veuilles ou pas, que ça te dérange probablement, mais l’Islam n’a jamais de mandé de conquêtes, de conversions ou quoi que ce soit de ce genre.
                                                                    .
                                                                    Les seules guerres que Mohammed a fait, c’était pour se défendre ...
                                                                    .
                                                                    Cette liaison -islam-islamisme- que tu fais volontairement, soit par méconnaissance ... soit par mauvaise foi, soi autre chose est bien plus que malhonnête ... ça relève de la psychiatrie, désolé de te le dire. 
                                                                    .
                                                                    Soi disant, tu critiques l’Islam ... mais tu ne vas jamais au fond des choses, or, pour mieux combattre une ennemi, la meilleurs solution est de bien le connaître ... mais toi tu fais le contraire, comme si, inconsciemment tu agissais pour l’Islam (qui ne t’a rien demandé). D’ailleurs, Voltaire en voulant aller au fond des choses a radicalement changé d’avis sur Mohammed. De nos jours, des extrémistes de droite dont un élu, en Allemagne et Pays Bas (car pour attaquer vraiment le Coran ont été au bout de leurs recherches), se sont convertis, alors qu’il leur suffisait comme Voltaire de dire qu’ils s’étaient simplement trompé. Pour en arriver là ... il en faut dans le froc, dans la tête, dans le ventre, dans le cœur et sûrement dans l’âme. D’ailleurs, vous tous ici (se reconnaîtront) ... vous faites pitié à voir ... non pas parce que vous critiquez l’Islam, mais parce que vous nagez dans une eau boueuse ... et il y a foule, il va vous être difficile de nager. Bonne chance.
                                                                    .

                                                                    Et pour les autres, je dis ... il y a  :
                                                                    .
                                                                    - 1 ) La Parole de Dieu ... qui ne peut être ni contradictoire, ni mauvaise, ni idiote, ni criminelle
                                                                    puisque nous parlons du Créateur.
                                                                    .
                                                                    2 ) Il y a ceux qui ont mal compris leur religion / Ceux qui voulaient profiter de l’importance prise au 7ème siècle par cette nouvelle religion en plein désert en s’en foutant complètement du bien d’autrui, comme la Parole de Dieu./ Il y a (et il y avait) ceux qui ont suivi par bêtise les mauvaises directives, les fausses coutumes etc ...
                                                                    .
                                                                    Par conséquent, on ne peut faire partie des 2, soit 1 ... suivant la Parole Divine et on est musulman (à différents degrés certes, mais dans la même compréhension) --- soit 2, et dans ce cas, on plutôt anti musulman que musulman.
                                                                    .
                                                                    D’ailleurs, je dis toujours que les islamistes ont la même vision de l’Islam que les anti Islam communément appelés islamophobes.


                                                                  • Hijack Hijack 28 août 2018 00:41

                                                                    Heu ... désolé pour les fautes d’ortho, j’avais écris rapidement, d’une traite et, posté avant de me relire.


                                                                  • covadonga*722 covadonga*722 26 août 2018 19:22

                                                                     

                                                                    ben ya des curés pédophile , ya des gang musulmans violeurs en Angleterre , des rabbins pédophiles dans des yeshivas et m’oblige pas a te rappeler l’age d’une des épouses du prophète .

                                                                    je te rappelle que pour l’Angleterre c’est comme ici on étouffe pour pas stigmatiser 

                                                                    Mais je réitère l’islamisme est consubstantiel de l’islam il suffit d’écouter les hommes de loi et d’état se réclamant de l’islam.
                                                                    Personnellement je ne juge pas l’islam inférieur a mes référents moraux et culturels juste l’islam ne tolére aucun autre référents a égalités soit il l’éradique soit il le soumet .je vais pas de citer a toi les hadith et les sourates tu les connais mieux que moi 
                                                                    Pour ma part je n’ai aucune objection a ce qu’il ai force de loi en terre d’islam , mais ici faudra faire la guerre mon vieux et les musulmans devront choisir entre se soumettre 
                                                                    ou faire leur valise si d’aventure cela choque quelques collabo dhimis ça n’est pas un soucis il seront du voyage , maintenant est ce que l’occident voudra faire la guerre 
                                                                    ou continuer a se laisser envahir la est la question.Tant qu’on aura pas collé au mur
                                                                    les gvt qui collaborent a l’envahissement du sol ...... 

                                                                    moi ma perception de l’islam elle est simple hein , j’ai travaillé 15 ans avec des musulmans qui retourné dans le giron de leur foi et on cessés de partager ma table d’impur a la cantine , moi je vois depuis mon balcon les barbus régenter ma cité 
                                                                    et decider de ce qui ce fait ou pas.




                                                                    • Hijack Hijack 27 août 2018 00:20

                                                                      @covadonga*722


                                                                      Désolé ... le sionisme n’a rien à voir avec la religion juive ... l’Islamisme n’a rien à voir avec l’Islam.
                                                                      Perso, je connais des gens de toutes origines ... un de mes meilleurs amis est juif et vit à présent en Israël ... et aux dernière nouvelles, il le regrette.
                                                                      .
                                                                      L’âge de l’épouse du Prophète montre ton niveau et, tu crois que ça va m’inquiéter ??? ... lorsque l’on a un ennemi, l’intelligence veut qu’il faut bien le connaître, de l’Islam, tu ne connais que des mensonges et autres bêtises. La polémique sur l’âge de Aïcha est ridicule et démontée depuis bien longtemps. .
                                                                      Je ne vais pas de donner des liens historiques compliqués ... mais juste l’avis d’un type logique : ...L’islam dévoilé - Michel Dardenne - Le mariage d’Aîcha au Prophète


                                                                    • cathy cathy 27 août 2018 07:58

                                                                      @Hijack
                                                                      L’islam est également du sionisme.


                                                                    • Hijack Hijack 27 août 2018 13:39

                                                                      @cathy


                                                                      Le sionisme est une idéologie diabolique ... à mon sens anti juive (écoute ce que disait Herzl), anti religieuse, bref Anti Dieu. Les premières victimes du sionisme, sont les juifs eux-mêmes.
                                                                      .
                                                                      L’Islam est une religion anti idéologies diaboliques. C’est une religion ... et comme les précédentes, surtout le christianisme ... est incomprise.

                                                                      Tu dois connaître ça :


                                                                      Pour ceux qui croient à la Bible, les prophéties bibliques sur la venue du prophète Mohammed ... donc de l’Islam !

                                                                      Dans Deutéronome 18, Moïse rapporte que Dieu lui a dit : « Je leur susciterai, du milieu de leurs frères, un prophète semblable à toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Si un homme n’écoute pas mes paroles que ce prophète aura prononcées en mon nom, alors c’est moi-même qui en demanderai compte à cet homme. » (Deutéronome 18:18-19).

                                                                      1) Il sera comme Moïse. 

                                                                      2) Il sera issu des frères des Israélites, c’est-à-dire les Ismaélites. 

                                                                      3) Dieu mettra Ses paroles dans la bouche de ce prophète et ce dernier dira tout ce que Dieu lui commandera. 
                                                                      .

                                                                      nb : Bref, et donc, si les hommes mal comprennent ou travestissent ... c’est à eux qu’il faut s’en prendre et non à Dieu.


                                                                      .

                                                                      .
                                                                      A propos ... ce serait intéressant de prendre connaissance de ça :

                                                                    • EL Yagoubi 27 août 2018 01:43
                                                                      Je pense sincèrement que l’ensemble des publications et des contributions sur ce que des imposteurs appellent islam de France, islam en France ou islam à la française n’est que des spéculations intellectuelles en overdose. La plus grande majorité des musulmans se battent quotidiennement pour survivre de rien en dépit des ressources énormes dont disposent leurs pays. 
                                                                      Pratiquement tous les pays dits musulmans de l’Atlantique au Golfe et au-delà du Golfe sont devenus des espaces des guerres permanentes pilotées par et orchestrées par des puissances occidentales (USA, GB, France, etc). La Libye est détruite par la France, la Syrie est devant un espace sur lequel ces puissances mènent des agressions quotidiennes. La France est un acteur de taille dans la déstabilisation par ces gesticulations derrière son maitre usa. L’Irak est ravagé par des horreurs depuis janvier 1991. Le Yémen, peuple meurtri sous les bombes de ces puissances. L’Iran est déjà la cible des formes d’agression économique et médiatique.
                                                                      Et pourtant, ce sont ces puissances qui arment, soutien, orientent et sympathisent avec des groupes terroristes islamofascistes (Nosra, Al Qaida, les casques blancs, les soi-disant modérés) des égorgeurs et des violeurs des filles et des femmes. Des amis de l’Occident.

                                                                      Le véritable danger est là où on ’en veut pas parler. Il est dans les représentations mentales collectives dans les sociétés occidentales, travaillées et formatées par les paradigmes des sciences sociales et politiques surtout en France, empoisonnées par le complexe médiatique de mainstream.
                                                                      Toute personne a droit d’avoir ou ne pas avoir une religion. De croire ou de ne pas croire à une religion ou une autre.
                                                                      L’Occident est déjà en crise morale et psychologique. Et ce n’est pas avec des neuroleptiques et anti-dépresseurs qu’on pourrait rêver à une sécurité psychologique des millions des Français. Quiconque franchit le seuil de la psychiatrie en France aura une vie brisée et détruite définitivement. Il n’est pas nécessaire d’être intelligent pour comprendre comment fonctionne les horreurs psychiatriques et la toile de psy en France.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès