• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Dupont-Aignan : complotiste ou opportuniste ?

Nicolas Dupont-Aignan : complotiste ou opportuniste ?

Marine Le Pen, Henri Joyeux ou encore Stéphane Lhomme, la liste des personnalités — et des théories — ayant reçu le soutien de Nicolas Dupont-Aignan, fait froid dans le dos. A tel point qu’aujourd’hui, ses partisans de toujours ne savent plus sur quel pied danser. Alors, le candidat à l’élection présidentielle 2017 est-il un simple opportuniste ou un véritable complotiste aux tendances nationalistes ? Enquête.

Le soir du vendredi 28 avril 2017, bon nombre de citoyens et d’élus français de tout bord tombent des nues. Nicolas Dupont-Aignan vient en effet d’annoncer son ralliement à Marine Le Pen pour le second tour des élections présidentielles. Une alliance qui est loin de faire l’unanimité : trois des quatre Vice-présidents de son parti politique, Debout la France, démissionnent séance tenante et de nombreux hommes et femmes politiques de droite n’hésitent pas à parler de trahison.

Et du côté de la paisible commune de Yerres, le comportement du maire de l’époque ne passe pas. «  La honte, la honte  », les mots scandés par les nombreux habitants postés devant les portes de l’hôtel de ville en cette matinée du 29 avril ne laissent pas de place au doute : Nicolas Dupont Aignan les a trahis. «  Jai honte pour ma ville  », affirme l’un d’entre eux au micro de la chaîne d’information LCI, «  qu’est ce qu’il lui prend  », demande pour sa part une mère de famille.

Mais cette frasque du gaulliste était-elle si inattendue que ça  ? Pas vraiment, si l’on regarde son passif. En effet, il n’est pas nécessaire d’être un expert de la politique française pour s’apercevoir que l’ancien maire de Yerres n’a jamais brillé par sa rationalité.

Vaccins, Linky… Une attirance pour les théories fumeuses

En témoigne son soutien, en mars 2017, au cancérologue très controversé, Henri Joyeux. Farouche opposant aux vaccins, le professeur Joyeux a été radié de l’ordre des médecins, en 2016, pour avoir tenu «  des propos non appuyés sur des bases scientifiques [et portant] atteinte à la profession  », et «  un discours qui peut être dangereux pour la population  ». Rien que ça.

Mais qu’à cela ne tienne, pour Nicolas Dupont-Aignan, le cancérologue dit vrai — ce dernier a tout de même «  été choisi par le Vatican en 1996 pour valider “un miracle”  », ce n’est pas rien. Ainsi, en mars dernier, à l’antenne de France Inter, le candidat à la présidentielle prend position et déclare que «  l’industrie pharmaceutique avec la complicité du ministère de la Santé a cessé la production d’un vaccin obligatoire, qu’il faut administrer à nos enfants Diphtérie-Tétanos-Polio  ». Et de rajouter : «  comme par hasard ce vaccin à 7 €, a disparu des pharmacies et a été remplacé par un vaccin à 42 € qui oblige à vacciner avec 6 vaccins notamment l’hépatite B qui n’est pas nécessaire  ».

En dénonçant publiquement ce qu’il croit être un vaste «  complot  » fomenté par l’industrie pharmaceutique, l’élu yerrois épouse la thèse du médecin, et ce en dépit de l’absence totale de preuve scientifique. Un simple écart de conduite  ? Tout porte plutôt à croire que Nicolas Dupont-Aignan est ce que d’aucuns appellent un «  complotiste  ». Et sa prise de position à l’encontre du compteur Linky renforce cette hypothèse.

En effet, après s’être rendu à un rassemblement anti-Linky devant la maison de la radio — toujours en mars 2017 —, Nicolas Dupont-Aignan persiste et signe : le lundi 2 octobre, l’ancien maire parcourt les rues de sa ville à la recherche d’âmes en peine prêtent à s’afficher à ses côtés afin de dénoncer le compteur communicant d’Enedis.

Sur ce sujet également, Nicolas Dupont Aignan se range du côté d’une personnalité particulièrement décriée, à savoir Stéphane Lhomme. L’élu girondin a en effet été mis en examen pour diffamation en août dernier et ne cesse de se répandre en insultes — dont certaines brillent par leur sexisme — sur le Web, à l’encontre de quiconque n’épouse pas son point de vue.

Mais l’ex-candidat à la présidentielle n’est plus à ça près. Ainsi, quelques mois après s’être affiché bras dessus, bras dessous avec le porte-parole des anti-Linky, Nicolas Dupont-Aignan reprend son discours avec entrain — comme ce fut le cas avec le professeur Joyeux. En octobre 2017, ce dernier déclare alors au journal Le Parisien qu’Enedis utilise «  des méthodes de voyous  » et affirme avoir pris un arrêté destiné à empêcher la pose des compteurs Linky dans sa commune.

Ce n’est pas tout, l’ancien maire est également prêt à en découdre : «  s’il y a des poseurs insistants, la police municipale interviendra  », lâche-t-il sûr de lui. La raison de cette animosité  ? Les ondes dégagées par Linky seraient nocives pour la santé et Nicolas Dupont-Aignan se dit «  scandalisé qu’une entreprise d’Etat avec la complicité du gouvernement décide de changer des compteurs électriques dont la majorité sont en parfait état  ». L’élu yerrois affirme également avoir reçu des «  menaces de représailles  » de la part d’EDF si celui-ci prenait position contre Linky. Pourtant, une fois encore, l’absence de preuve concernant la dangerosité des compteurs Linky où un éventuel complot est criante…

Nicolas Dupont-Aignan semble être partisan des théories du complot, à tel point que la crédibilité du député est aujourd’hui au plus bas. Et ce ne sont pas ses «  amis  », Henri Joyeux et Stéphane Lhomme, qui lui permettront d’inverser la tendance. Illuminatis, reptiliens, 11 septembre 2001… Il ne reste désormais plus qu’à attendre pour savoir quelle sera la prochaine théorie du complot à laquelle le gaulliste de Yerres adhérera.


Moyenne des avis sur cet article :  1.94/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Cateaufoncel 11 octobre 16:54

    On se demande quand même pourquoi, comment et au nom de quoi Nicolas Dupont-Aignant aurait pu hésiter entre le banquier cosmopolite euro-mondialiste Macron, et la patriote souverainiste Marine Le Pen ?

    Ceux qui hésite face à un choix pareil - que ce soit dans un sens ou dans l’autre - devraient être interdit de politique !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 octobre 17:07

      @Cateaufoncel

      Je ne peux que vous suivre, surtout que.... tous ceux qui sont « tombés des nues » n’ont pas manqué de souligner, avant, que son programme était (à peu de choses près) le même que celui de Marine Le Pen.

      Au fond, sa position (attendue) était qu’il ne dise rien, ce qui n’est pas plus satisfaisant : une présidentielle est fait pour qu’on se positionne au 2e tour, sauf à ce qu’il y ait un choix entre bonnet blanc et blanc bonnet, ce qui n’était pas vraiment le cas cette fois.

      Pour le reste... l’article est tout à fait juste sur l’agit’ politicienne de l’ex maire d’Yerres


    • Cateaufoncel 11 octobre 19:40

      @Olivier Perriet

      « Je ne peux que vous suivre... »

      Le vrai choix n’était ni entre deux personnes, ni entre deux partis, ni entre deux programmes, mais entre deux visions de l’avenir de la France, de l’Europe et du monde.

      Les Français, englués depuis cinquante ans dans une mélasse UMPS, qui avait pour atout de leur être familière, votèrent pour le pire de l’UMP et le pire du PS, sans mesurer, pour la plupart tant des électeurs de Macron que de Marine Le Pen, l’ampleur de l’enjeu.

      Mais les électeurs allemands, leur ont concédé une dernière chance en votant, utilement, pour les libéraux et l’AfD, ce qui va contrarier les ardeurs fédéralistes du bellâtre de l’Elysée. Qui pourrait bien n’être qu’au début de ses mécomptes, si l’on en croit Alain de Benoist, publié chez Soral.


    • Osis Osis 12 octobre 08:40

      @Olivier Perriet

      « avant, que son programme était le même que celui de Marine Le Pen. »

      Donc, il n’avait pas de programme non plus.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 octobre 09:10

      @Cateaufoncel

      Je serais vous je serais pas triomphaliste :

      les souverainistes et la droite sont tellement médiocres, et Macron est assez malin.

      Vous dites que Macron c’est le pire de l’UMPS, mais enfin, le pire de l’UMPS c’était quand même leurs candidats officiels. Vous êtes décidément trop fort pour moi en dialectique.

      Vous pouvez bien vous rassurer avec l’Allemagne, ça n’apporte aucune perspective réelle pour la France.

      À force d’être nul, vous allez finir par faire réélire Macron, ou porter Méluche au pouvoir, songez-y.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 octobre 09:11

      @Osis

      Euh, Benoît Hamon, il avait un programme ?
      Macron, il avait vraiment un programme ?

      Et Hollande en 2012 ? Où avez-vous vu son programme, à part virer Sarkozy ?


    • Osis Osis 12 octobre 11:14

      @Olivier Perriet

      Euh, Benoît Hamon, il avait un programme ?

      Pas davantage, mais c’est un socialiste, c’est donc logique.
       Quand à Macron lui, c’est rien du tout.

      Quand à la politique, il n’y en qu’une, bien mortifère, c’est celle de L’Europe moribonde.


    • Cateaufoncel 13 octobre 11:42

      @Olivier Perriet

      « Je serais vous je serais pas triomphaliste ...
       »

      Je ne suis pas triomphaliste, je dis qu’une majorité de Français n’ont pas encore compris, et ensuite que le vote allemand induit une trêve - donc un temps supplémentaire de réflexion - dans la frénésie d’européanisation du bellâtre à Brigitte.

      « Vous dites que Macron c’est le pire de l’UMPS... »

      Oui, c’est le pire de l’UMP + le pire du PS. Il n’y a qu’à voir qui sont ses ralliés, Le Maire, Solère, Darmanin, Castaner, Ferrand, Griveaux, j’en passe.

      « À force d’être nul, vous allez finir par faire réélire Macron, ou porter Méluche au pouvoir, songez-y. »

      L’un et l’autre se casseront la gueule sur la question de l’invasion migratoire. Trois Français sur quatre estiment qu’il y a trop d’allogènes et deux sur trois ne se sentent plus chez eux comme avant.

      Le white flight s’accélère, les zones de non-droit s’étendent et se multiplient, et les Français en général, pourront de moins en moins faire comme si cela ne les concernait pas. Le jour où ils comprendront aussi que l’antiracisme est une arnaque qui vise à les empêcher de faire valoir leur légitime primauté dans leur pays, tous les verrous pourraient bien sauter.


    • bob14 bob14 11 octobre 16:57
      Nicolas Dupont-Aignan/Marine Le Pen..= « Le nationalisme est une maladie infantile. C’est la rougeole de l’humanité. »Albert Einstein

      • sweach 11 octobre 18:03

        @bob14
        Albert Einstein dénonçait surtout la haine des autres, le nationalisme est volontairement dévoué de son sens premier qui est en premier lieu l’amour des siens.


        Le principe du nationalisme c’est l’union qui fait la force autour de valeur commune, depuis que l’homme fonctionne en société, il agit comme cela, mais c’est un frein à la mondialisation et au capitalisme.

      • Cateaufoncel 11 octobre 19:42

        @sweach

        Sorti de sa spécialité, Einstein n’était qu’un pékin comme les autres, dont les opinions ne valent que ce que valent les opinions de n’importe quel individu.


      • lautrecote 11 octobre 19:43

        @bob14
        Vous écrivez : Nicolas Dupont-Aignan/Marine Le Pen

         Moi, je lis « Nicolas Dupont-Aignan sur Marine Le Pen »
        Intelligent comme vous l’êtes, je suppose que vous l’avez fait exprès ?

        Bon sinon, sur le reste de l’article :
        le compteur : pas chez moi
        les vaccins : pas plus
        M. Le Pen : je n’ai pas voté pour elle au second tour (d’ailleurs, je n’ai pas voté du tout, à ce tour-là), mais je commence à me demander si E. Macron n’est pas pire que M. Le Pen.

        Je ne crois pas, a priori, les « versions officielles », j’écoute les autres versions... du coup, je me pose des questions : donc je suis complotiste. J’ai bon, là ?


      • bob14 bob14 12 octobre 06:32

        @lautrecote...N’ayant soutenu ni l’un ni l’autre question de bon sens.. !


      • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 09:06

        @bob14

        "L’Etat est notre serviteur et nous n’avons pas à en être les esclaves. " Einstein .....


      • sweach 12 octobre 11:46

        @Cateaufoncel

        Einstein n’était qu’un pékin comme les autres
        Il faut aussi remettre sa phrase dans son contexte, Einstein la prononçait car les juifs d’Allemagne étaient persécuté par les Nazi, je ne suis pas certain de mon coup mais il me semble qu’il avait des origines juive, même s’il était athée.

        @lautrecote
        mais je commence à me demander si E. Macron n’est pas pire que M. Le Pen.
        Pour se faire un opinion, nous pouvions juger les actes et les mots.
        Macron avait pondu la loi travail et la loi Macron, des lois qui sont une régression des acquits sociaux, pour ses mots ils allaient clairement dans le sens patronal, je suis encore sous le choc qu’un tell homme avec un tell programme est put devenir président.
        M le Pen n’a jamais exercé le pouvoir, donc difficile de juger ses actes, pour ses mots il faut fournir un gros effort pour faire abstraction de l’opinion des autres et surtout des médias.

        Si on pose le problème et que l’on compare sereinement, il est évident que Macron est plus préjudiciable que M le Pen

        Après il devient évident que M le Pen n’accédera jamais au pouvoir et on peut se poser légitimement la question du but de l’existence du parti FN

      • Cateaufoncel 13 octobre 11:23

        @sweach

        « ...il me semble qu’il avait des origines juive, même s’il était athée.

        Einstein était juif, il ne pratiquait pas, mais il n’était pas athée : »Je crois en un Dieu personnel et je peux dire en toute bonne conscience que jamais je n’ai eu une attitude athée devant la vie.« 

         »on peut se poser légitimement la question du but de l’existence du parti FN."

        Avec 10,6 millions de voix, il représente un potentiel que le bellâtre de l’Elysée ne peut pas négliger dans la conception de sa politique migratoire, comme Flamby avant lui. Et ça, ce n’est pas rien.


      • sweach 16 octobre 10:54

        @Cateaufoncel
         il représente un potentiel que le bellâtre de l’Elysée ne peut pas négliger dans la conception de sa politique migratoire,... Et ça, ce n’est pas rien.

        Je ne vois pas bien à quoi vous faite référence ? actuellement la France donne la nationalité à plus 110 000 personne chaque années, à coté de ça nous avons 800 000 naissances par an dont 1/3 de parents sont né à l’étrange. 
        Mais aucune stat pour les enfants dont les grand parent sont né à l’étrangé.

        Nous avons clairement une politique d’immigration depuis la mise en place du Décret du 29 avril 1976 de Valéry Giscard d’Estaing et de son premier ministre Jacques Chirac

        Quand on observe l’évolution, la théorie du grand remplacement prend du sens.

        Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose, c’est juste que cela va faire évoluer notre société pas forcément dans le bon sens, car si seul des femmes qui ont des valeurs « plus soumise » se reproduise, nous allons avoir une sélection naturel et une modification de nos valeurs avec le temps.
        Toute les féministes qui n’auront pas eu d’enfant ne pourrons rien faire contre cette régression social de leur condition.
        Et je ne donne que l’exemple des femmes mais ça touchera tout les pends de notre société, l’éducations, la fois, les lois, etc ...

        Le FN ne joue donc pas un rôle de frein à ce mécanisme.
        Le bellâtre de l’Elysée se contre fou de l’opinion du peuple, il n’arrête pas de le dire, le peuple lui a donné les pleins pouvoir et il a annoncé clairement ce qu’il allait en faire.

      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 octobre 17:55
        Ce n’est un secret pour personne sur ce site, j’avais soutenu la candidate Marine LE PEN et j’étais pour la fusion des vrais partis du peuple et contre la racaille Hyper-National-socialiste Gauche-Droite que j’ai réussi à détruire : VOUS POUVEZ VOIR ET REVOIR TOUS MES ÉCRITS DEPUIS 2007 JUSQU’EN 2017 ! Oui j’ai réussi à stopper le Pendule Gauche-Droite et j’avais misé sur la conscience française pour que l’alternative soit Nationaliste, ce n’est pas le cas malheureusement, tant pis le peuple de France ! Macron n’aurait jamais du arriver à ces responsabilités...

        Oui, oui vous avez raison, la tendance au XXIe siècle veut que le bipède se recycle bâtard, vide et creux et se met volontaire au service de l’Empire de l’Argent. 

        Alors, Vive Métropolis de Bruxelles, vous avez tous un avenir d’esclaves heureux !

        • Doume65 12 octobre 20:42

          @Mohammed MADJOUR
          C’est très impoli de gueuler, que ce soit en écrivant en majuscule ou en gras, parce que ça montre qu’on veut imposer sa pensée, et donc qu’on manque de respect envers les autres. Quant à ta Le Pen chérie, elle est nationaliste sans vouloir sortir de l’UE. C’est un nationalisme plutôt nauséabond, tourné contre les pauvres bougres de l’immigration et non contre les responsables de la vassalité de la France. Un trompe l’œil.


        • pipiou 11 octobre 18:04

          Comment cet article a pu passer au travers des contrôles de la moderation ?
          Un mystère.

          Je dis ça, je dis rien ...


          • Onecinikiou 12 octobre 01:03

            @pipiou


            En effet, je décompte à peu près une contre-vérité, un mensonge, une manipulation par phrase.

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 octobre 09:15

            @Onecinikiou

            Ah bon ? Où ça précisément ?

            NDA n’a pas enfourché toutes ces médiocres causes pour faire parler de lui ?


          • francois 12 octobre 11:02

            @Onecinikiou
            parfait, dans la ligne éditoriale de argo rat vox.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 octobre 13:14

            @francois

            je vous suggère la lecture de « ragot rat vox »


          • arcane arcane 11 octobre 18:25

            Avec toutes ces tares, il a sa place à l’UPR smiley


            • samy Levrai samy Levrai 11 octobre 19:19

              @arcane
              Tu as vraiment l air d être fait pour te faire avoir... aimes tu vraiment cela ? 


            • troletbuse troletbuse 11 octobre 21:21

              Vous auriez ou mettre le nom de n’importe quel autre candidat qui se sont ralliés à Macron, non ?


              • rogal 11 octobre 22:11

                Il se dit qu NDA aurait comploté jadis avec FB et naguère avec PhdV. À moins qu’ils n’aient conspiré.


                • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 09:03

                  opportuniste ?? par rapport a Macron c’est un microbe .....


                  • francois 12 octobre 11:01

                    NDA n’est-ce pas un pot à Anse Line Eau, Un illuminé de plus 


                    • francois 12 octobre 11:03

                      NDA c’est notre Kim à nous, alors pas touche.


                      • révolQé révolQé 12 octobre 11:08

                        Vu ce qui est écrit sur le professeur Joyeux en début d’article (ou de propagande),
                        je ne suis as allé plus loin.
                        Ni Lincky,
                        ni vaccins empoisonnés.


                        • francois 12 octobre 11:18

                          Joyeux, l’Allégre de la médecine !!!


                          • Ar zen Ar zen 12 octobre 14:01

                            A l’auteur. 


                            Lorsque l’on écrit un article comme celui-là il conviendrait d’être précis. Il se trouve que le professeur Joyeux n’a pas été radié de l’ordre des médecins puisque la dite radiation a été suspendue suite à deux appels !


                            Par ailleurs, que connait l’auteur du combat du professeur Joyeux ? L’auteur écrit : « En témoigne son soutien, en mars 2017, au cancérologue très controversé, Henri Joyeux. Farouche opposant aux vaccins, le professeur Joyeux a été radié de l’ordre des médecins, en 2016, pour avoir tenu «  des propos non appuyés sur des bases scientifiques [et portant] atteinte à la profession  », et «  un discours qui peut être dangereux pour la population  ». Rien que ça. »

                            Si l’auteur avait pris le temps de se renseigner il saurait que le professeur Joyeux est monté au créneau parce qu’aux 3 vaccins obligatoires en France : la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP), n’étaient plus disponibles « seuls » ! Il leur avait été adjoints 2 autres vaccins « non obligatoires » ceux là ! Le Conseil d’Etat a tranché : les trois vaccins obligatoires (contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite) doivent être disponibles sans association avec d’autres vaccins.

                            Le professeur Joyeux a gagné, n’en déplaise à l’auteur, grand spécialiste de la théorie du complot.

                            L’auteur est-il malhonnête ou simplement incompétent ? 


                            • foufouille foufouille 12 octobre 14:21

                              @Ar zen
                              ton lien date de 2016.
                              il a juste fait appel, c’est tout.


                            • francois 12 octobre 14:46

                              @Ar zen
                              Où sont les preuves avec le siècle de recul que l’on a sur les adjuvants en alu ?

                              Joyeux ou Gai luron en oublie de publier des études sérieuses. Encore un trouble oedipien mal traité.



                            • Ar zen Ar zen 12 octobre 15:30

                              @foufouille

                              Lien du 24 novembre 2016. 

                              Un appel est suspensif. Le professeur Joyeux exerce toujours sa profession en toute légalité. Il n’a pas été radié. CQFD.

                              Compte tenu de la position du Conseil d’Etat il m’étonnerait que le Conseil de l’orde poursuive dans la voix de la radiation. 


                            • Ar zen Ar zen 12 octobre 15:34

                              @francois

                              La loi c’est la loi. Celle-ci précisait qu’en terme de vaccins, en France, seuls 3 étaient obligatoires. 

                              Pourtant ces trois vaccins combinés n’étaient plus disponibles dans notre pays. Deux autres vaccins non obligatoires avaient été ajoutés aux trois premiers. 

                              Le sujet n’est pas les adjuvants contenant de l’aluminium. Le sujet est bien 3 vaccins obligatoires et non 5. CQFD.

                            • Le Comtois 12 octobre 16:56

                              @Ar zen


                              L’auteur est malhonnête et pro vaccins, c’est tout. Le professeur Joyeux n’est pas contre la vaccination, il est contre les produits nocifs ajoutés dedans, il est contre l’obligation de vaccins non obligatoires, nuance... 

                            • LE CHAT LE CHAT 12 octobre 14:37

                              elle est rikiki , ta liste ! une tempête dans un verre de limonade ...

                              Et en plus tout le monde s’en tape de la vie de NDA  smiley  smiley smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Bertrand


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès