• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy, fils prodigue ou machine à perdre de l’UMP (...)

Nicolas Sarkozy, fils prodigue ou machine à perdre de l’UMP ?

Lundi, lors de la réunion du bureau extraordinairement de l’UMP suite à l’invalidation des comptes de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, l’ancien président de la République a été accueilli comme le fils prodigue revenant dans sa famille. Il a également annoncé son retour.

Un faux suspens qui prend fin
 
Certes, Nicolas Sarkozy avait confié, tout au long de la campagne présidentielle de 2012 que s’il perdait, il se retirerait. Mais il était difficile de ne pas y voir un procédé uniquement destiné à faire parler de lui. La sincérité n’a jamais été sa qualité première. Depuis le fiasco de la campagne interne pour la présidence du parti, il piaffait de revenir, ce que le discrédit de Jean-François Copé et François Fillon facilitait grandement, faisant alors de l’ancien président un recours possible pour éviter le choix entre l’actuel président de l’UMP, vainqueur par tricherie, et l’ancien premier ministre, trop mou.
 
Il fallait alors une occasion pour rompre la promesse faite le soir du 6 mai, à savoir celle de se retirer de la vie publique. Certes, rompre une promesse n’est pas quelque chose qui effraie particulièrement l’ancien président de la République, mais il souhaitait quand même pouvoir donner une justification à ce reniement. C’est avec son culot coutumier qu’il a pris l’invalidation de ses comptes par le Conseil Constitutionnel pour raison de revenir sur ce qu’il avait dit. C’est ainsi qu’il fait de la faute reconnue de la mauvaise tenue de ses comptes de campagne un motif à reprendre la politique !
 
En tout cas, c’est ce qu’il a dit lundi, comme le montre cette vidéo amateur  : « cela m’a paru suffisamment important pour rompre la décision qui était la mienne de me retirer de la vie politique  ». Hormis les membres de l’UMP sarkozystes, il n’est pas évident qu’un tel discours sonne autrement que comme un mauvais prétexte pour revenir une énième fois sur ce qu’il avait dit. Il a affirmé qu’il a « approuvé l’appel de Jean-François, mais je me suis dit peut être que ça donne un coup de main si je m’y mets un peu ! Dans le fond, à quoi cela sert-il d’avoir un million d’amis sur Facebook  ».
 
Sauveur ou boulet de l’UMP ?
 
Une partie des militants de l’ancien parti majoritaire, malgré les défaites auxquelles les a menées l’ancien président de la République, a accueilli ce retour avec enthousiasme. Ils pensent volontiers qu’il est le seul capable de ramener leur parti au pouvoir en 2017. C’est tout le paradoxe de cette élection de 2012, où, bien qu’il n’ait été que le second président sortant à avoir perdu, la remontée dans les sondages a donné le sentiment d’une campagne réussie, alors pourtant qu’elle a été perdante, En clair, s’il était parti devant dans les sondages, comme VGE, il serait aujourd’hui un pestiféré.
 
Et il est tout sauf évident que Nicolas Sarkozy sera un atout pour l’UMP. Déjà, seulement 40% des Français souhaitent son retour, alors même que François Hollande est extrêmement impopulaire, signe que les citoyens portent toujours majoritairement un regard très critique à l’égard de son quinquennat et ne voient pas une nouvelle candidature d’un bon œil. Pire, pour l’aspirant à la candidature, au passif de son premier mandat se sont ajoutés d’autres boulets. Et l’invalidation de ses comptes de campagne par le Conseil Constitutionnel n’est pas le moindre, comme le rapporte justement Laurent Neumann.
 
Ce n’est pas seulement le dépassement du plafond de campagne qui a été sanctionné, mais aussi « leur absence de sincérité et le financement irrégulier ». Cela fait tâche. En outre, les innombrables affaires qui l’entourent (Tapie, Guéant, Karachi) mettent à mal son discours d’une « république exemplaire  ». Pire, le fait qu’il ait accepté de donner des conférences payées 100 000 dollars pour moins d’une heure de discours pour de grandes banques internationales comme Goldman Sachs en fait plus que jamais le candidat des puissants et non celui qui devait moraliser le capitalisme
 
Mais malgré tout, on peut penser que le bilan calamiteux de sa présidence et la trop grande continuité avec la présidence Hollande sur certains sujets (Europe, mondialisation) pourraient le pénaliser le plus. En un sens, on pourrait presque souhaiter sa candidature pour plus de clarté politique.

Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • non666 non666 10 juillet 2013 12:15

    En effet le retour de Sarkozy serait une aubaine pour tout le monde.

    En effet, les voix du nouvel ordre mondial devrait se diviser entre les voix de l’UMP et celle du PS ou plutot, de leurs constituants internes que sont le Betar et la LDJ...

    Juppé, Copélovici, Raoult , Lelouche d’un coté

    Moscovici, DSK , Hollande, Fabius de l’autre...

    Goldmann Sach ou Citygroup

    Rottschild ou Lazar ?

    Cherchez qui finance la french american foundation, le diner du Siecle, le diner du CRIFJ...


    • wesson wesson 10 juillet 2013 12:54

      bonjour l’auteur, 


      Nicolas Sarkozy machine à perdre de l’UMP ? meeeuuuh non !

      « En clair, s’il était parti devant dans les sondages, comme VGE, il serait aujourd’hui un pestiféré. »

      Et c’est vrai que dans ce domaine là, la différence est flagrante. Alors que VGE avait selon la titraille « sombré corps et âme » contre Mitterrand à 48.1%, Nicolas Sarkozy s’est incliné avec le bien meilleur score de .. 48.2%

      Plus sérieusement, effectivement, ce qui a surpris chez Sarko c’est que son score n’ai pas été si mauvais que cela, malgré un bilan absolument terrifiant. L’analyse simpliste étant de dire « c’est juste un coup de pas de chance, la prochaine fois ça passera ». La réalité à mon avis est bien plus proche du fait que Hollande ne suscitait pas non plus un très grand engouement, et beaucoup ont voté pour lui par défaut sans aucune illusion sur le personnage. Bref Sarko a pas trop mal perdu contre un nul qui n’était là que par défaut (faut-il rappeller que Sarko était même allé jusqu’à se choisir son propre concurrent - DSK, et que même ça, il l’as foiré)

      • Fergus Fergus 10 juillet 2013 13:18

        Bonjour, Wesson.

        Je pense, comme l’auteur, que Sarkozy est devenu un problème pour l’UMP car il continue de susciter un grand rejet, non seulement dans toute la gauche, mais aussi dans une part non négligeable de l’électorat de droite.

        Qui plus est, je le rappelle dans un article ce jour (Sarkozy, tel un sale gosse), Fillon n’entend absolument pas passer la main, et il n’est pas le seul en embuscade. Comme je l’ai écrit, les couteaux restent plus que jamais tirés à l’UMP et il ne fait aucun doute que les postulants à la candidature voudront imposer à Sarkozy cette primaire dont il ne veut surtout pas et qui vient pourtant d’avoir été approuvée par 92 % des militants de l’UMP.



        • soi même 10 juillet 2013 12:59

          L’Ump, c’est quoi, c’était la machine de guerre de Sarkozy pour arrivé au pouvoir, et il a fait le travail de basse œuvre de démembrer le dernier bastion de la souveraineté de l’État.
          Bien sûr qu’il rêve de revenir aux affaires, c’est un pugnace, et vexé d’avoir été viré.
          Par ce fait, que cela soit avec l’UMP cocufier par ses chefs où par d’autre moyen, nous avons pas finie de le voir monté au créneau pour reconquérir le pouvoir qui c’est approprier !

          Dans sa démarche, il illustre bien la phrase de Louis XIV, L’État, c’est MOI !


          • Bulgroz 10 juillet 2013 13:02

            Si monsieur Pinsolle pense que Sarkozy est une machine à perdre, alors il devrait être rassuré.

            Monsieur Pinsolle devrait alors nous faire de beaux articles pour défendre la politique de Hollande.

            Il en a bien besoin.


            • Algunet 10 juillet 2013 15:18

              Preuve s’il en est que la dernière élection présidentielle était un vote pour ou contre Sarkosy et qu’Hollande n’était qu’un faire valoir opportuniste sauf qu’il va falloir bien le supporter lui le PS jusqu’en 2017, et les anti-sarko agoravociens jusqu’à la mort de leur obsession : Sarko le défouloir d’agoravox !
              Horreur et désolation !


            • Mr Dupont 10 juillet 2013 13:58

              Mr L’auteur

              Nous le savons tous que Mr Sarkozy a été un mauvais président

              Mais comme Mr Hollande est encore plus mauvais à un point que personne n’aurait pu l’imaginer , même lui

              Du coup Mr Sarkozy devient presque élysable

              Je le sais : c’est dur à lire

              Cela sera encore plus dur à voir

              Vous ne voulez pas voir Mr Sarkozy redevenir Président en 2017 ?

              C’est simple : vous devrez votez pour la Blondasse

              La Blondasse ou Sarko : c’est vous qui voyez

              De toutes les façons, nous les peignes-culs n’avons rien à perdre

              Tout à gagner de ne plus subir cette Gauche au-dessous de tout


              • wesson wesson 10 juillet 2013 14:39

                Bonjour Mr. Dupont,


                votre commentaire contient 2 implications. 
                La première est que M. Sarkozy soit en état de se représenter en 2017, ce qui est très loin d’être acquis. 

                La seconde est que son opposant soit M. Hollande, ce qui n’est pas acquis du tout non plus. 

                Sauf en cas de dislocation totale de la zone euro, ou événement politique d’une importance comparable, je parierai plutôt sur un manuel Valls soumis aux suffrages en 2017. 

                Et là désolé de vous le dire, mais je pense que ni Copé, ni Fillon ni même Sarkozy ne feraient le poids dans cette configuration.

              • Mr Dupont 10 juillet 2013 15:44

                Mr Wesson

                Je ne comprends pas que l’homme de gauche que vous êtes puisse se réjouir de la candidature de Mr Valls ?

                Mr Valls l’expulseur de roms  !!!

                Encore plus à droite que messieurs Sarkozy et Hollande réunis

                http://www.leparisien.fr/evry-91000/manuel-valls-je-n-ai-pas-un-mot-a-enlever-16-06-2009-548890.php

                Mr Valls qui en tant que ministre de l’intérieur voit les chiffres de la délinquance augmenter de manière exponentielle

                A part ses « C’est intolérable ; nous ne le supporterons pas » : pas grand’chose à mettre à son actif

                Fidèle à la profession de foi des socialistes :

                 « Fort avec les faibles
                Faible avec les forts »

                Trompés par les « effets » d’annonces d’un certain Mr Sarkozy

                Il faudra beaucoup de force de persuasion à Mr Valls pour faire oublier ceux de Mr Sarkozy

                Ses bons sondages ?

                La peur que Mr Hollande le remplace, si ils étaient mauvais , pour en mettre un ou une encore pire que lui à sa place


              • soi même 10 juillet 2013 15:57

                @ Dupon, la Valls milles temps.

                Veson n’est pas une lumière en politique, il faut l’excuser, c’est due à la puérilité de son age !


              • wesson wesson 10 juillet 2013 19:38

                M. Dupont,


                « Je ne comprends pas que l’homme de gauche que vous êtes puisse se réjouir de la candidature de Mr Valls ? »

                Vous aurez mal compris, car si j’évoques cette possibilité comme plus probable qu’un second ticket pour M. Hollande, je n’ai jamais dit que je m’en félicitait, ni même que M. Valls était une personne de Gauche.

                M. Hollande ou M. Valls si sont à votre gauche, pour moi ils sont clairement à droite. L’élection de M. Hollande ne m’as pas plus réjoui que vous, à la différence notable que je pense encore aujourd’hui que le moins pire des deux est bien M. Hollande. 



              • wesson wesson 10 juillet 2013 19:42

                Bonjour Aladeen,


                « D’accord avec votre analyse et au sujet de Valls cependant j’ai bien l’impression que les vieux crocodiles du PS ne sont pas prêts à laisser s’exprimer de plus jeunes talents sans combattre dans une nouvelle primaire. »

                M. Hollande est en train de faire avec le PS exactement ce que M. Sarkozy a fait avec l’UMP : il le mets au pas et tue à l’intérieur même de son parti toute forme de contestation. Il ne doit plus y avoir qu’un seul avis, le sien et celui de sa petite cours. 

                Et exactement comme Sarkozy avec l’UMP, M. Hollande laissera un parti ravagé qui ne tardera pas à exploser une fois le mandat effectué. Peut-être arrivera-il aussi à le ruiner !

                Tout ça pour dire que dans ce contexte là effectivement les jeunes talents seront empêchés de s’exprimer.

              • périscope 11 juillet 2013 16:18

                @ Wesson
                Pourvu que vous ayez tort, car si ce devait être Valls, « Veilleur pour la famille », je suis sûr d’être mis au trou, voire guillotiné.
                Il saura, même si je suis manifestant pacifique, mettre sur moi ses limiers pour :
                1 - me choisir (plutôt un petit enfant d’immigrés venus de l’Est qu’un enfant des beaux quartiers, qui lui, serait intouchable)
                2 - me pister, puis m’interpeller
                3 - me provoquer
                4 - Me faire condamner, d’abord avec sursis (pour me tenir) par sa« justice » bien-pensante.

                Avec lui, le délit d’opinion est bel et bien rentré dans la pratique française : Sarko y avait sûrement pensé, Valls l’a fait !

                Alors espèrons qu’entre la peste et le choléra (et sans parler de Marine !) on aura la possibilité d’avoir du sang neuf et, surtout, de nouvelles pratiques, cette fois démocratiques.


              • travelworld travelworld 10 juillet 2013 17:00

                Sarkozy sera rattrapé par les affaires, il y en a trop pour qu’il passe au travers, c’est déjà un carnage dans son entourage.......
                Quand à Hollande, comme dit DSK : il fait ce qu’il peut, il est tombé au mauvais moment pour être président, l’accabler comme le fait la presse c’est injuste mais il suffit de voir les propriétaires des titres !


                • Attilax Attilax 10 juillet 2013 22:56

                  « Il fait ce qu’il peut » ?! Vous rigolez ? Pour qui ? Pour ses maîtres ? Il est largement aussi nul que son sinistre prédécesseur, et pas plus digne. Il fait d’ailleurs la même politique. Son seul « signe » de gauche étant le mariage gay, qui concerne quelques milliers de personnes, bravo ! Ces gens censés nous représenter ne représentent en fait que les intérêts de ceux qui détiennent vraiment le pouvoir, ce qui est bien logique. On ne choisit rien, même les référendums sont balayés sous le tapis. Cette pseudo-démocratie est sur le point d’exploser, vous ne voyez pas l’état de colère des gens, partout ? Il est vrai que les requins ont une très mauvaise vue...
                   smiley

                  PS : pendant l’interminable descente aux enfer de la zone euro, la JP Morgan a officiellement demandé que les démocraties en Europe soit remplacées par des « régimes autoritaires »... Vous ne voyez toujours rien venir ?


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 10 juillet 2013 17:27

                  Avant hier j’ai attendu un témoignage à la télé d’une sympathisante niçoise de Nicolas Sarkozy qui été tout contente de pouvoir l’aider à travers un don en argent... !

                  J’étais scotché quand elle à dit :

                  C’est grasse à N. Sarkozy que la crise c’est arrêté en 2008 !

                  Wauooo, qu’est qu’il faut pas attendre !

                  Enfin peut-être elle faisait référence aux cadeaux fiscaux qu’il à fait aux riches ... ???

                  Comment sortir de ce cauchemar UMPS qui dure depuis plus de 40 ans, quand on à des gens qui remboursent volontairement la dette de l’UMP ?


                  • Michèle 10 juillet 2013 18:21

                    INTOXICATION !

                    On pourrait l’appeler la téléréalité publicitaire... le niveau est tellement bas. Mais honteuse propagande effectivement...


                  • gege061 gege061 10 juillet 2013 23:10

                    Oui mais nous sommes à Nice avec un maire roi de l’inflation verbale..... qui mettra encore ses pas dans ceux du FN pour garder la Mairie.
                    Oui ils remboursent la dette de l’UMP faite par son president N.Sarkozy et en plus ces dons sont déductibles .......


                  • Spider 11 juillet 2013 08:28

                    C’est simple, pour sortir de ce cauchemar, il faut simplement interdire à tout élu, quel qu’il soit, de faire plus de 2 mandats à n’importe quel poste, durant toute leur vie, que ce soit un mandat de parlementaire, un mandat local, européen, ministre ou président de la république.
                    Cela évitera de se trainer pendant plus de 50ans des politiques qui passent de placards dorés en placards dorés.


                  • Dominique TONIN Dominique TONIN 11 juillet 2013 12:40

                    Voua avez raison EAU DU ROBICOT,

                    Pr se débarrasser de l’UMPS il faut inventer autre chose qui n soit pas le copier/coller de ce qui se fait depuis plus de 40 ans, 
                    Ce pourrait être ceci : www.dmocratie-demos.eu

                  • Dominique TONIN Dominique TONIN 11 juillet 2013 12:54

                    ALADEEN,


                    Pour casser tout ce que vous dénoncez : www.democratie-demos.eu

                  • Dominique TONIN Dominique TONIN 11 juillet 2013 12:56

                    ALADDEEN,


                    Oui merci j’avais oublié le E de dEmocratie.


                  • maow maow 11 juillet 2013 13:35

                    « C’est grasse à N. Sarkozy que la crise c’est arrêté en 2008 ! »

                    Et oui, vous devriez le savoir vous aussi, la crise s’est arrêtée à la frontière française, grâce à notre puissant système de filtrage frontalier dont l’efficacité a été maintes fois prouvée. Le cas le plus célèbre concerne l’arrêt du nuage de Tchernobyl, mais le filtre peut tout stopper, le réchauffement climatique, les retombées des volcans en éruption, les Roms... ha non, pas les Romssmiley


                  • Attilax Attilax 11 juillet 2013 15:48

                    @ Dominique Tonin :

                    Votre mouvement propose un tirage au sort au sein de volontaires.
                    C’est une connerie. Qui sera volontaire à votre avis ? Des gens qui veulent le pouvoir !
                    Je ne vois pas l’intérêt de remplacer les élections par le tirage au sort si c’est pour piocher parmi de courageux volontaires, ça n’a aucun sens. Pour que la Démocratie réelle fonctionne, il faut au contraire absolument donner le pouvoir aux gens qui n’en veulent pas, c’est la base ! Etre citoyen actif n’est pas une « envie » mais un devoir qu’on ne peut pas refuser.
                    Rappelez-vous la phrase de Platon :
                    « Le pire des maux est de donner le pouvoir à ceux qui en veulent. »
                    C’est clair non ? Prônez un tirage au sort direct au sein de la population et je vous rejoins demain.
                    Mais peut-être n’avez vous pas confiance dans la population, que vous estimez incompétente pour voter elle-même ses lois ? Dans ce cas, pourquoi vouloir la démocratie ?


                  • lulupipistrelle 11 juillet 2013 19:50

                    @ gege : non Estrosi ne peut pas mettre ses pas dans ceux du FN, il y a déjà Peyrat à sa droite... 


                  • Michèle 12 juillet 2013 11:42

                    C’est quoi ce parti « Démocratie-démos » ???

                    Suis allée voir et à la rublique ’changement de politique« je lis ceci en conclusion :

                     »Nous pensons qu’il serait souhaitable de bénéficier des parainages des citoyens, comme le préconisait le rapport JOSPIN remis à François HOLLANDE."

                    Non mais je rêve !!! Elle est belle l’idée de la démocratie avec vous ! PAS DE PARRAINAGE, nada. Je veux avoir tout le choix possible pour aller voter, pas de pré-sélection, sinon où est la démocratie... ???

                    De plus, si pour vous c’est là tout le changement politique que vous vous être donné, je ne risque pas de voter pour ce parti, du blabal anti démocratique à mon sens. De l’enfumage.


                  • Dominique TONIN Dominique TONIN 12 juillet 2013 21:22

                    Du calme MiMICHE, alias MICHELE,


                    Les parrainages c’est pour la présidentielle ! 
                    Tu sais, jusqu’à maintenant c’était 500 parrainages d’élus...nous demandons à la place des parrainages de citoyens !

                  • etrange etrange 10 juillet 2013 17:46

                    ....Je suis, non seulement persuadé de son retour, mais aussi de son futur succès....En effet, en ces temps qui transforment l’infamie que constitue la perte de toute valeur et de toute morale en un « modernisme » du plus bel effet, où le vol et le mensonge ne sont que très peu punis, quand ils ne sont pas glorifiés en parangon de l’intelligence maligne, où l’apologie des déviances en tous genres est présenté comme progressiste, où le monde politique transforment nos « constitutions » en « prostitutions » de tout ce qui a fait notre république, il me semble, dès lors, que Sarkosy est bien l’homme de la « situation » ( « situe à Sion » ?). Je ne me fais plus aucune illusion, malheureusement !


                    • etrange etrange 10 juillet 2013 18:07

                      - présentée
                      -transforme


                    • Dominique TONIN Dominique TONIN 12 juillet 2013 21:24

                      SARKOZY comme parangon de vertu, je pense qu’il y a beaucoup, beaucoup mieux, non ?


                    • Michèle 10 juillet 2013 18:07

                      Lire tous ces commentaires qui débattent sur l’UMP et le PS, Sakozi et Hollande, mais vous tournez en rond !!!

                      2017 : Hollande contre Sarko ? J’espère que tout va péter avant, au moins ça remettra les pendules à l’heure et réveillera le français !!! J’espère qu’un jour ils seront jugés pour trahison à la nation, il y aurait de gros dossiers.

                      Et espérons que Asselineau avec le nouveau CNR, sera de la partie et pourra enfin faire entendre là voix de la souveraineté du peuple français.

                      Et puisque l’auteur se dit gaulliste, je citerai simplement cette phrase de De Gaulle :« La France ne peut être la France sans la grandeur ». Il ne se serait jamais couché aux désidératas des anglo-saxons et à l’oligarchie étasunienne encore moins (Morales, espace aérien interdit pour son avion présidentiel !!! ???) .
                       


                      • Attilax Attilax 11 juillet 2013 15:53

                        TOUS les candidats qui auront leurs 500 signature seront pro-européens. Il n’y aura surtout pas d’alternative, ils ne sont pas fous, ils ont compris après le « non » du référendum si superbement ignoré par nos chers élus de tous bords... Encore une fois, la solution ne viendra pas des élections.


                      • paul 10 juillet 2013 18:42

                        Un ex président mis en cause dans plusieurs affaires judiciaires ainsi que plusieurs membres de son entourage, reçu comme un sauveur . Un successeur qui connait un record d’opinion négative un an après son élection :
                        Nullité de l’offre politique proposée par les élus, ou électorat assimilable à des veaux ?
                        En tout cas panne de la démocratie .


                        • Blé 11 juillet 2013 13:49

                          Panne de la démocratie dites-vous ! Non ce n’est pas une panne c’est l’absence totale de démocratie dans laquelle nous sommes qui permet à ces marionnettes de faire leur cirque.

                          Où sont les contre-pouvoirs ? Les hommes c’est secondaire, c’est le système mis en place par la classe dominante qui règne en maître. Que je sache les riches sont plus riches et les pauvres plus pauvres et aucune perspective d’avenir pour les français sauf celui de devoir toujours payer plus, se serrer la ceinture année après année. Pas un jour ne passe sans qu’une contrainte soit établie pour les salariés-contribuables et une liberté de plus pour les banques et les rentiers.


                        • Attilax Attilax 11 juillet 2013 16:14

                          Et oui, tout est programmé depuis longtemps, avec beaucoup d’intelligence, il faut le reconnaître.
                          Pour ceux qui rêvent encore d’un candidat sauveur, je recommande d’écouter la commissaire européenne Vivianne Redding, venue il y a quelques semaines parler devant le parlement :
                          http://rim951.fr/?p=2551
                          C’est au début de la video. 1 minute pour dire clairement qu’il n’y a plus de politique nationale. Et vous n’entendrez aucun de nos élus protester ou dire quoi que ce soit contre l’énormité de ce qu’elle sort. Ils veulent le contrôle absolu de toute notre économie et de notre politique. Ils veulent tout.


                        • morice morice 11 juillet 2013 10:53

                          il a tué l’UMP et tente de venir jouer le masque à oxygène ? On croît rêver avec cet hyper prétentieux incapable de s’analyser !!! 


                          même au sein de l’UMP, ON NE PEUT PLUS LE BLAIRER : ni Fillon, et aujourd’hui Copé qui vient de s’apercevoir du pigeon qu’il a été !

                          • morice morice 11 juillet 2013 10:56

                            " celui qui devait moraliser le capitalisme


                            pour voir ce que c’est, faut regarder ça :


                            tordant !

                            • Denzo75018 11 juillet 2013 11:03

                              Le gros problème de Sarkozy, même si c’est un excellent « Chef » pour son parti et la droite, c’est qu’il ne peut plus rassembler sur les « terres » autres que les siennes .... Il a trop clivé la France et n’arrivera donc pas à 50%+1 voix en 2017, car pour cela il faudrait ZERO abstention à droite et que tout le monde à droite vote Sarkozy.

                              Sarkozy = Machine à perdre pour les élections de 2017....


                              • lulupipistrelle 11 juillet 2013 19:53

                                Hollande est dans la même situation.


                              • BA 11 juillet 2013 11:39

                                Jeudi 11 juillet 2013 :

                                 

                                330 milliards d’euros. La fortune totale des 500 Français les plus riches a progressé de presque 25 % en un an. De quoi donner le tournis. Et fournir quelques arguments à une France qui a toujours détesté ses riches, surtout en période de crise.

                                 

                                Jamais depuis 1996, année où Challenges a lancé son classement des « 500 », leur fortune globale n’avait atteint de tels sommets.

                                 

                                En une décennie, ce chiffre a plus que quadruplé, alors que le produit intérieur brut (PIB), lui, n’a fait que doubler.

                                 

                                http://www.challenges.fr/classement/20130709.CHA1933/classement-niel-free-rejoint-arnault-et-bettencourt-au-top-10-des-plus-grandes-fortunes-de-france.html

                                 

                                Je relis cette phrase :

                                 

                                "La fortune totale des 500 Français les plus riches a progressé de presque 25 % en un an."

                                 

                                Et je relis ces chiffres :

                                 

                                En 1985-1986, les Restos du Cœur ont distribué 8,5 millions de repas.
                                En 1987-1988, les Restos du Cœur ont distribué 22 000 000 de repas.
                                En 1991-1992, les Restos du Cœur ont distribué 29 000 000 de repas.
                                En 1994-1995, les Restos du Cœur ont distribué 50 000 000 de repas.
                                En 1996-1997, les Restos du Cœur ont distribué 61 000 000 de repas.
                                En 2005-2006, les Restos du Cœur ont distribué 70 000 000 de repas.
                                En 2006-2007, les Restos du Cœur ont distribué 81 700 000 repas.

                                En 2007-2008, les Restos du Cœur ont distribué 91 000 000 de repas.

                                En 2008-2009, les Restos du Cœur ont distribué 100 000 000 de repas.

                                En 2009-2010, les Restos du Cœur ont distribué 103 000 000 de repas.

                                En 2010-2011, les Restos du Cœur ont distribué 107 000 000 de repas.

                                En 2011-2012, les Restos du Cœur ont distribué 115 000 000 de repas.

                                En 2012-2013, les Restos du Cœur ont distribué 130 000 000 de repas.

                                 

                                Nous n’en sommes pas encore au moment précis où l’élastique se brise.

                                 

                                Mais ce moment approche.


                                • Akerios 11 juillet 2013 15:07

                                  Merci pour ton message et cette démonstration convaincante.

                                  Quel bilan !


                                • chmoll chmoll 11 juillet 2013 11:45

                                  la machine a des ratés , des gros ratés ,ça s’trouve elle est périmée la machine


                                  • Akerios 11 juillet 2013 15:07

                                    En effet elle risque de caler.


                                  • cafteur cafteur 11 juillet 2013 12:02

                                    Pas de bol pour l’Union des Mauvais Perdants

                                    Eux qui n’avaient de cesse de louer l’Absolu Président Sarkozy, Indispensable à la France, condamné à revenir pour sauver le pays, la nostalgie, le soutien des amis de Sarkozy, l’inconditionnel dévouement du parti au prince ;
                                    Le Prince l’a cru le revoilà !
                                    Le slow langoureux je t’aime moi non plus est ouvert à l’UMP.
                                    Que de contorsions et déclarations chuchotées sur par-terre de peaux de banane
                                    Dire que c’est avec notre pognon !
                                     

                                    • ETTORE ETTORE 11 juillet 2013 12:11

                                      Que voulez vous qu’il sorte de tous ces oeufs pourris mis dans le même panier ?

                                      ils en sont tous à se singer mutuellement, et nous, nous regardons cela comme un mouvement de renouveau !
                                      Ils sont incapables d’inventer, incapables de penser au peuple qui souffre, parce que la sphère
                                      [ panier à crabes] où ils évoluent leur renvoie une image déformée et grossissante à l’instar de leur ego .
                                      On ne voit arriver que le pire, pire que ce qu’on a eu, pire que ce que l’on a, et autant d’énergie à y mettre pour ne pas faire mieux, font bien de cette caste de serpents des êtres nuisibles à éradiquer.

                                      • Nadia.V 11 juillet 2013 12:20

                                        Si Sarkozy se présente en même temps que Copé (en tant que président de l’UMP), ça va faire deux candidats pour l’UMP ? Peut-être même 3 si Fillon est de la partie ? :’) Ça ne va pas améliorer l’image de leur parti tout ça... au contraire, ça les plomberait directement, non ? Je me demande comment ils vont faire... Si ça s’trouve, Sarkozy va créer son propre parti comme Borloo
                                        Nadia.V, rédactrice politique chez code promo conforama


                                        • Dominique TONIN Dominique TONIN 11 juillet 2013 12:51

                                          @ l’auteur,

                                          J’étais entrain de penser à un article sur SARKO, mais vs l’avez fait. Il est assez fidèle de ce que je pense de ce psychopathe caudataire de la finance.
                                          Son problème c’est qu’il se prend pour le messie, alors que plus il bouge plus il s’enfonce. C’est effectivement une machine à perdre comme sa rivale S.ROYAL.
                                          C’est dommage que vs militiez pour « Debout la République », ce gusse a comme tout un chacun de bonnes idées mais est à mon goût un peu trop dirigiste. Et puis il n’est pas pour casser le carriérisme politique qui est le cancer de la démocratie.
                                          Puisque vous êtes « open » regardez ceci : www.democratie-demos.eu

                                          • Luc le Raz Luc le Raz 11 juillet 2013 18:44

                                            Sarko serait donc le futur gagnant de Top-Chef, alors ? Il faut dire qu’avec toutes ses casseroles il a déjà l’équipement et une super recette de soupe à l’oseille acquise chez Goldman-Sachs et autres parrains des cartels de la finance.
                                            La scène politique porte bien son nom.


                                            • sam turlupine sam turlupine 11 juillet 2013 21:56

                                              Trop fort, le Sarko !

                                              Il fait TOUT perdre à l’UMP : régionales, municipales, européennes, présidentielle et législatives, il leur laisse une ardoise de 11 millions, (sans même parler de l’état de la France), et il revient en sauveur, en donnant des leçons à tout le monde  ! smiley smiley

                                              Et ça risque de marcher !

                                              L’UMP, le parti de ceux qu’ont vraiment personne d’aut’ !
                                               smiley


                                              • Spider 12 juillet 2013 04:10

                                                on demande à Kerviel de rembourser les 5Milliards de perte à la Société Générale, pourquoi ne demande-t’on pas à Sarkozy les 600Milliards de dette supplémentaire qu’il a faite durant son quinquennat ?


                                                • Akerios 12 juillet 2013 11:48

                                                  Bonn idée !


                                                • Luc le Raz Luc le Raz 14 juillet 2013 13:40

                                                  « 600Milliards » à nous rembourser ? Bonne idée ! À $100 000 la passe chez les représentants des cartels de la finance, on ne serait pas prêt de le revoir sur scène . Tant mieux !


                                                • ETTORE ETTORE 12 juillet 2013 15:17

                                                  bien vu Spider 


                                                  • TSS 14 juillet 2013 18:33

                                                    Mr Sarkhosï est un gros malin doublé d’une ordure qui n’a de respect ni pour l’UMP ni pour les

                                                     français car quand il a emprunté les 11 millions d’€ pour sa campagne il s’est porté caution

                                                     personnelle auprès des banques et maintenant il fait rembourser ses errements par les

                                                    contribuables à hauteur de 66¨% de 11 millions =7,260 millions  ! belle entourloupe... !!


                                                    • TSS 14 juillet 2013 19:35

                                                      Ce qui porte la dette totale de l’UMP à 44+11= 55 millions d’€ ,JF Copé et Fillon sont de sacrés

                                                      gestionnaires... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès