• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Non à l’Index dans les écoles publiques !

Non à l’Index dans les écoles publiques !

JPEG Autrefois il y avait l'index, c'est à dire la liste des livres interdits par l'Eglise catholique ;

Cet index n'est plus obligatoire depuis le milieu des années 60.

Aujourd'hui c'est le retour de l'index et son extension dans le domaine scolaire.

Il ne s'agit pas pour les réactionnaires d'interdire la lecture de tel livre à leurs enfants - acte regrettable mais autorisé - mais d'organiser une police de la pensée dans les écoles.

Cela commence en Loire Atlantique et peut se propager dans d'autres départements.

Cette initiative a scandalisé nombre de personnes....Elle émane des tenants et organisateurs de la « manifestation pour tous » et des adeptes de la croisade contre une théorie des genres qui n'est d'ailleurs pas en cours dans l'école publique où l'on enseigne l'égalité des droits entre filles et garçons, ce qui gêne des messieurs et dames.

Ces nouveaux croisés ont choisi la Loire Atlantique. Bien mal leur a pris car dans ce département existe une forte tradition syndicale chez les enseignants et un attachement à la laïcité de l'école.

Cet attachement aux principes de laïcité est fort y compris chez beaucoup de croyants qui croient au progrès et refusent l'obscurantisme.

Voici un communiqué de la FSU 44 qui fixe les enjeux de cette offensive et qui organise la défense des principes républicains .

« Dans une lettre adressée à des centaines d’enseignants de Loire-Atlantique, un collectif issu de la « manif pour tous » (vigigender 44) vient s’ingérer et faire pression sur l’École avec l’intention de « surveiller » ouvrages et projets pédagogiques, manuels scolaires et livres de jeunesse dans et hors

l’école. Les temps périscolaires sont aussi cités. Il est affirmé que des parents « volontaires » se mobiliseront. Ce type de d’intervention est inadmissible, tant en direction de l’école de la République, que tout service complémentaire ayant reçu délégation de mission publique.

Ce courrier reprend les fantasmes et théories du complot déjà utilisés contre les « ABCD » de l’égalité.

Il entretient une vision clivée de l’éducation des garçons et des filles, une conception cabrée de la famille sur des modèles traditionnalistes. Au prétexte d’une approche d’abord fondée sur un certain ordre moral, nous sommes là face à une entreprise qui a aussi des ressorts politiques graves. N’en déplaise aux porteurs de courrier lourd de menaces, la liberté et l’égalité, y compris entre les sexes, participent bien de la mission de l’École. On y apprend l’exercice de la citoyenneté avec tout ce que cela suppose.

En menaçant les chefs d’établissement de collège, les directions d’écoles, par effet induit les structures éducatives périscolaires, ce collectif témoigne d’un obscurantisme sur les droits et devoirs d’égalité, sur le nécessaire respect des diversités inscrites dans le cadre républicain. Il est de la responsabilité de l’Ecole à tous les niveaux, dès la « formation des maîtres », de sensibiliser et apprendre toutes dimensions de notre socle républicain construit sur la laïcité.

Ne voulant pas participer d’un concert de publicité autour de cette triste initiative, La FSU de Loire-Atlantique a interpellé sur cette question l’Inspecteur d’Académie de Loire-Atlantique le jeudi 4 Septembre lors du comité technique de rentrée. La FSU attend un soutien sans faille des autorités de l’Éducation Nationale.

Avec les fédérations de parents d’élèves représentatives, ses partenaires syndicaux, les mouvements Laïques complémentaires à l’École, les collectivités territoriales, la FSU de Loire-Atlantique prendra ses responsabilités pour ne pas laisser place à des manoeuvres intrusives qui au demeurant prennent les élèves comme prétextes à une action politicienne. »

Les militants laïques et tous ceux qui sont attachés à l'indépendance pédagogique des enseignants dans le respect des programmes nationaux ne peuvent que soutenir la FSU 44.

Ils seront aux côtés des professeurs et des chefs d'établissements avec les associations de parents d'élèves opposées comme nous à cette milice privée qui veut imposer ses vues et ses choix.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • eric 10 septembre 2014 09:53

    Grand rassemblement mobilisateur des adeptes du genre.

    C’est eux qui le disent, « c’est politique ».

    Le point 11 de la charte de la laïcité à l’école républicaine, précise nettement que les personnel de l’EN ne sauraient faire état de leur convictions politiques à l’école.

    Il ne saurait donc être question, au nom de nos traditions laïques de laisser ces gens continuer à tenter de violenter les consciences des élèves et des parents, au nom de leur convictions politique, autour « d’études » dont le statut scientifique est loin d’être clair.

    « Affuter des stratégies offensives » disent-ils ?

    « Le genre pour tous » ? Pourquoi ? Qui en a décidé ? Quand a-t-on demandé son avis aux intéressés ?

    Ces gens sont en guerre. Notre école ne saurait leur servir de champs de bataille. Qu’ils luttent plutôt contre la répudiation des concubines dés-aimée par voie de presse, ou contre le troussage de domestiques.

    Que cela reste entre adultes.

    Évidemment, il est plus facile de bourrer le crane à un gamin dans le primaire, que de s’attaquer aux comportements de grands de ce monde qui sont « des exemples pour tous ». De dénoncer les parents qu’un premier ministre qui justifie le choix d’une ministre sur des critères d’âge, de genre et d’ethnie. (elle est jeune, elle est femme, elle est originaire de la diversité, trois stigmatisations nauséabondes plutôt que de dire, elle est adaptée à la fonction).

    L’Institut

    Émilie du Châtelet et la Région Ile-de-France vous invitent à participer aux

    ASSISES DE L’IEC 2014

     organisées cette année sur le thème
     
    Offensives pour l’égalité

     
    Les lundis 6 et 13 octobre de 14h à 20h

    Université Paris Diderot, amphi Buffon
     
    15 rue Hélène Brion 75013 Paris

    Inscriptions

    uniquement via le formulaire sur le site internet :

      Je m’inscris


    Pour ses 7es assises, l’IEC a choisi de mettre en valeur les offensives pour l’égalité, notamment en faveur des études de genre, particulièrement attaquées depuis 2011. Comment les associations féministes et le monde universitaire se sont-ils mobilisés pour répondre à la désinformation sur le concept de genre et sur la pédagogie de l’égalité ? Quels sont les enjeux tant politiques qu’universitaires et scientifiques de ces initiatives ? La confrontation d’expériences devra permettre d’affûter des stratégies offensives.

    Programme

    6 octobre 2014 • 14 h
    Vive le genre
    Table

    ronde 1 · Troubles devant le genre
    Sandra Boehringer, histoire grecque, Université de Strasbourg
    Colette Coffin, directrice d’école primaire, Paris XXe
    Marlaine Cacouault, sciences de l’éducation, université de Poitiers
    Marie Leroy, chargée de mission Droits des femmes, Ville de Saint-Denis

    Table ronde 2 · Le genre « pour tous »
    Chahla Chafiq-Beski, sociologue et écrivaine, directrice de l’ADRIC
    Nadine Plateau, co-fondatrice du réseau Sophia, Belgique
    Une militante de « La Barbe »
    Dimitri Lentulus, proviseur adjoint du lycée polyvalent d’Alembert, Paris XIXe


    13 octobre 2014 • 14 h
    Politiques d’égalité
    Table

    ronde 3 · L’égalité : un sport mondial pas comme les autres
    Pilar Aguilar Carrasco, critique de cinéma
    Elisabeth Elgán, historienne, Université de Stockholm
    Manon Tremblay, politiste, Université d’Ottawa
    Neil Datta, The European Parliamentary Forum on Population and Development

    Table ronde 4 · Quelle éducation à la sexualité ?
    Michel Bozon, sociologie, Ined
    Aurore Le Mat, sociologie, Science-po Lille
    Elise Devieilhe, sociologie, université de Caen
    Véronique Séhier, Planning familial

    Informations et inscriptions :
    http://www.institutemilieduchatelet.org/assise-detail?id=238


    • Aldous Aldous 10 septembre 2014 11:17

      L’idée selon laquelle vos enfants ne vous paartiennent pas est déjà réalité en Allemagne où l’administration du Jungendamt qui poursuit les parents qui n’envoient pas leurs enfant aux coyrs d’education sexuelle nouveau genre et pour laquelle il est légitime d’enlever des enfants à leurs familles pour les empêcher de déménager hors d’Allemagne... 



      On a entendu Valls et Belkacem volciférer des menaces de poursuites contre les parents qui suivaient les JRE. Le totalitarisme avance et il avance vite.

    • doslu doslu 10 septembre 2014 17:08

      Bin oui le bon pour se faire enculer, c’est bien la sacristie, par le curé


    • eric 10 septembre 2014 17:33

      A dislu, Et ben allez en parler à ce colloque...J’ai mis le lien pour cela. Il seront ravi d’avoir votre opinion sur les éphèbophiles, les homo et les curés. Ces gens tournent entre eux en circuit fermé et c’est aussi pour cela qu’il finissent par dire n’importe quoi. Toute intervention extérieure sera un grand bol d’air frais, même du niveau de la votre...

      Et pareil pour les autres. C’est nous qui finançons ces réunions. C’est là qu’il décide comment ils vont nous « attaquer ». Ce serait pas mal que nous y participions aussi.


    • robert 12 septembre 2014 17:03

      toujours pas retourné en Russie Eric ?


    • soi même 10 septembre 2014 10:02

      @ Jean-François de quoi te mêles tu ?

      Anna et Mister God, de Fynn

      « Il y a de bons livres, des livres quelconques, et de mauvais livres. Parmi les bons, il y en a d’honnêtes, d’inspirants, d’émouvants, de prophétiques, d’édifiants. Mais, dans mon langage, il y a une autre catégorie, celle des livres-ha ! Celui-ci en est un. Les livres-ha ! sont ceux qui déterminent, dans la conscience du lecteur, un changement profond. Ils dilatent sa sensibilité d’une manière telle qu’il se met à regarder les objets les plus familiers, comme s’il les observait pour la première fois. Les livres-ha ! galvanisent. Ils atteignent le centre nerveux de l’être, et le lecteur en reçoit un choc presque physique. Un frisson d’excitation le parcourt de la tête aux pieds. »

      Ta rater de vocation, tu ne fais penser à ces curés qui montaient en Chaire pour faire le sermons édifiant sur le Bien et le Mal.

      Je préfère écouté un curé même s’y il dit, des galéjades évangélique, que de lire ton sermon d’un curé défroquer !

       smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley

      • soi même 10 septembre 2014 10:06

        @ Jean-François de quoi te mêles tu ?

        Anna et Mister God, de Fynn

        « Il y a de bons livres, des livres quelconques, et de mauvais livres. Parmi les bons, il y en a d’honnêtes, d’inspirants, d’émouvants, de prophétiques, d’édifiants. Mais, dans mon langage, il y a une autre catégorie, celle des livres-ha ! Celui-ci en est un. Les livres-ha ! sont ceux qui déterminent, dans la conscience du lecteur, un changement profond. Ils dilatent sa sensibilité d’une manière telle qu’il se met à regarder les objets les plus familiers, comme s’il les observait pour la première fois. Les livres-ha ! galvanisent. Ils atteignent le centre nerveux de l’être, et le lecteur en reçoit un choc presque physique. Un frisson d’excitation le parcourt de la tête aux pieds. »

        T’as rater ta vocation, tu ne fais penser à ces curés qui montaient en Chaire pour faire le sermons édifiant sur le Bien et le Mal.

        Je préfère écouté un curé même s’y il dit, des galéjades évangélique, que de lire ton sermon d’un curé défroquer !

         smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley

        • Jelena XCII 10 septembre 2014 10:09

          Etant donné que la nouvelle ministre de l’EN est littéralement obsédée par l’homosexualité et la transsexualité, je comprends leurs craintes...


          • CHALOT CHALOT 10 septembre 2014 10:20

            Aucune police de la pensée ne peut être acceptée dans les écoles publiques.
            Les programmes nationaux s’appliquent et les enseignants respectent leurs élèves et la laïcité.
            C’est clair et net


            • soi même 10 septembre 2014 10:29

              Tu retards où tu mens, la police de la pensée est devenue une réalité objective en France !
              Mais pas là où tu le penses, dans cette résistance scolaire, mais par exemple dans ton article qui comprend pas le pluralisme des points de vues sur la question !
               


            • Aldous Aldous 10 septembre 2014 11:04

              Les parents ne font que réagir aux objectifs de sexualisation precoce et et d’endoctrinnement idéologique qu’on veut imposer àleurs enfants contre leur gré.


              Standards de l’OMS pour l’éducation sexuelle :


              Il parait qu’il faut « informer l’enfant [de 0 à 4 ans] sur le plaisir et la satisfaction lié au toucher de son propre corps », ainsi que sur « la masturbation enfantine précoce », et que, dans cette perspective, il faut « permettre à l’enfant [de 0 à 4 ans] d’exprimer ses propres besoins, désirs et limites, par exemple en jouant au docteur ».

              What the fuck ? 

              Mais si on regarde ce que promeuvent certains agité du bocal dans les loges maçonniques on comprends pourquoi Rossignol nous disait que les enfants n’appartiennent pas à leurs parents. 

              http://www.rose-croix.org/Documents/propheties-des-rose-croix-02-2013.pdf

              « Autrement dit, ce que Jung désignait sous les mots « animus » et « anima » s’équilibrera à travers un genre androgyne. »

              A ben comme ça c’est plus clair...

               


            • trevize trevize 10 septembre 2014 11:38

              "Mais si on regarde ce que promeuvent certains agité du bocal dans les loges maçonniques on comprends pourquoi Rossignol nous disait que les enfants n’appartiennent pas à leurs parents.  "

              Pas besoin de maçon pour comprendre que les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, l’explication est beaucoup plus simple. C’est pas le XIXe siècle ici, les enfants sont des êtres humains, ils n’appartiennent à personne, pas même à leurs parents. C’est pas parce que ta dernière visite en coup de vent dans le vagin de mme Michu a donné naissance à un petit être que t’as le droit de te prendre pour dieu, et de façonner la prochaine génération à ton image défaillante.


            • César Castique César Castique 10 septembre 2014 11:57
                •  »...un petit être que t’as le droit de te prendre pour dieu, et de façonner la prochaine génération à ton image défaillante.*


              • Tandis que l’Etat, lui, il a le droit de façonner toutes les générations à son image décadente. Ben voyons.

            • Jelena XCII 10 septembre 2014 12:05

              @Chalot >> Aucune police de la pensée ne peut être acceptée.
               
              On se croirait dans « 1984 »... Il n’y manque qu’un « Big Brother is watching you » à la fin du commentaire.


            • Pere Plexe Pere Plexe 10 septembre 2014 16:46

              « Aucune police de la pensée ne peut être acceptée dans les écoles publiques. »

              Je dirais même mieux « Aucune police de la pensée ne peut être acceptée dans les écoles »

            • legrind legrind 10 septembre 2014 20:44

              @ « Aucune police de la pensée ne peut être acceptée dans les écoles publiques. »

              une fois, expérience d’assistant d’éducation, une élève est venue me raconter un conte « le prophète et le juif », issu d’un de ses livres d’enseignement islamique, elle ne comprenait même pas que je lui demande de garder ce genre d’histoires pour elle, mais ne faisons pas de « police de la pensée » voyons...

            • Baasiste 2 10 septembre 2014 23:36
              • Pas besoin de maçon pour comprendre que les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, l’explication est beaucoup plus simple. C’est pas le XIXe siècle ici, les enfants sont des êtres humains, ils n’appartiennent à personne, pas même à leurs parents. C’est pas parce que ta dernière visite en coup de vent dans le vagin de mme Michu a donné naissance à un petit être que t’as le droit de te prendre pour dieu, et de façonner la prochaine génération à ton image défaillante."

              • si les gosses n’appartiennent pas à leurs parents, ça veut dire que les parents n’ont aps d’enfants et les enfants aucun parents, donc c’est la volonté d’arracher les enfants à leurs parents comme dans 1984. les enfants sont obligés d’êtres éduqués si ils n’appartiennent pas à leurs parents ça veut dire qu’ils appartiennent à l’etat et qu’ils doivent êtres éduqués par l’etat, 1984-staline-mao-hitler-mussolini.


            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 septembre 2014 12:35

              Dans ce cas, chaque commentaire pourrait être considéré comme un élément de la police de la pensée, le vôtre notamment.


            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 septembre 2014 12:51

              Si je comprends bien, vous pensez que la masturbation enfantine doit être interdite ? En quoi cela vous gêne-t-il que vos enfants et ceux des autres découvrent que leur corps peut leur procurer du plaisir.
              Ah oui, j’oubliais : cela rend sourd !


            • Julien30 Julien30 11 septembre 2014 13:15

              Danièle, cela ne vous dérange pas que l’on souhaite, comme l’OMS le préconise, enseigner la masturbation à des enfants de 4 ans ? Qu’on les rendent obsédés par le sexe comme leur enseigne en soutien la télé, la pub et maintenant nos gouvernements ? Ne devrions-nous pas plutôt leur apprendre à maîtriser leurs pulsions pour qu’ils aient une sexualité saine au lieu de les encourager à en devenir esclaves, une fois qu’ils sont en âge de faire face à ces sujets ? 


            • soi même 11 septembre 2014 13:31

              Il manque plus la gaucho fasciste à l’appel, vous correspondez à merveille ma chère au dialogue d’Audiard  :

              https://www.youtube.com/watch?v=CMzgMva5ekk

               smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley

            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 septembre 2014 13:58

              Julien, je pense qu’un être sain, homme ou femme, est naturellement capable de maîtriser ses pulsions sexuelles, qu’il ait ou non découvert à 4 ans que toucher certains endroits de son corps pouvaient provoquer des sensations qu’il était capable ou incapable d’expliquer. Je suppose que cela doit être intégré dans les cours d’éducation sexuelle, J’espère qu’on y apprend quels sont les organes-outils, mais aussi le mode d’emploi et les valeurs qui y sont rattachées telles que le respect, et dans le meilleur des cas l’amour.
              Personnellement, je suis trop vieille pour avoir connu ce genre d’éducation, même en famille. J’ai ouvert tous les gros choux verts du potager de ma grand’mère dans l’espoir d’y trouver le petit frère désiré. J’aurais préféré une soeur, mais les roses me semblaient bien petites pour cacher un bébé. Je n’étais guère plus savante quand, le jour de mon mariage, je suis passée du bras de mon père à celui de mon mari. C’était, à mon avis, un omission dans mon éducation qui pouvait être catastrophique. Je suis heureuse que mes enfants et petits-enfants aient vécu autre chose. Cela prouve qu’il ne faut pas toujours croire que les parents soient toujours les mieux placés pour s’occuper seuls et entièrement de l’éducation de leurs enfants.


            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 septembre 2014 14:15

              Gaucho ? Oui, je suis de gauche, c’est à dire pour la solidarité et l’humanisme. Fasciste ? Alors là, non sûrement pas, je suis démocrate et républicaine. Je suis désolée, je n’ai pas le temps de regarder votre vidéo. Prenez donc plutôt le temps de vous expliquer. S’il y a des fachos parmi nous, ce n’est pas de mon côté qu’il faut chercher. Les fachos ont maintenant l’habitude de se dissimuler derrière des sourires engageants, des blondeurs féminines, de belles promesses dont ils n’expliquent ni les dangers, ni les procédés qui permettraient de les rendre possible. En fait, ils n’en connaissent même pas eux-mêmes : Ils sont menteurs et tricheurs par stratégie.


            • soi même 11 septembre 2014 14:22

              En raccourcis , Les cons ça osent tout !


            • Baasiste 2 11 septembre 2014 20:50

              ce que les gauchistes veulent enseigner à nos gosses, journal libératon : http://98.img.v4.skyrock.net/2200/30562200/pics/3163043240_1_2_l9kX5Vs1.jpg


            • Cocasse Cocasse 10 septembre 2014 10:28

              Typique de l’inversion des valeurs et de l’inversion accusatoire.
              La police de la pensée est pratiquée par l’éducation nationale, il suffit de voir les coupes franches dans les programmes d’histoire.
              Les lobby LGBTP n’ont rien à faire dans les écoles, pas plus que leurs ouvrages de propagande.
              Vade retro à la bête immonde.


              • eric 10 septembre 2014 10:31

                C’est bien pourquoi tous ce qui a à voir avec les « études de genre », définies par leur affidés comme une « pensée politique » ne saurait avoir sa place dans l’école républicaine. Et il ne suffit nullement de les camoufler sous le vocable « d’égalité ».

                Parce qu’il le dénature.

                Entre un homme pauvre et une femme riche, ou est la vraie inégalité ?

                Avec leur priorité sexuées, ces sectes dépossèdent le débat social de ses vraies priorités.
                Il suffit de voir la liste des intervenants à leur colloque pour comprendre pour quoi leurs affaires de fesse les passionnent plus que la pauvreté.

                Si tous vrai laïque républicain doit s’opposer à leur volonté de manipuler les consciences des enfants, tout progressiste doit s’insurger contre leur volonté de détourner les priorités sociales.

                Non, madame Bettancourt n’est pas plus à plaindre que le SDF du coin de ma rue ! Et avant d’avoir des toilettes « de genre » il faut des toilettes pour tous.


                • soi même 10 septembre 2014 11:17

                  Je m’’interroge à quoi sert cette réforme, si ce m’est le paravent idéal pour masquer la décrépitude navrante d’un pouvoir politique qui use et abuse de cette théorique pour imposer par la force de se maintenir !

                  En soit, il y a pas besoin de théorie sur ce sujet, cela se fait naturellement à cet âge là, la petite enfance est asexuer, ( et si elle est préserver de l’intervention surjective et interventionniste des adultes on l’on voit très bien que ceux qui veulent imposer comme étant une avancer éducative , que si il avait un respect réel des enfants) ,qu’il est courant dans un milieu ouvert de voir un garçon jouer aussi bien avec des jouets de fille que des fille jouer comme des garçons , et sans intervention d’adulte .

                  En réalité le sujet n’est pas de démonter les stéréotypes garçon où fille, car le naturel reviendra au gallo !

                  Ce que omet Chalot de dire en bon Marxiste totalitaire, c’est la volonté d’imposer par la force d’un changement de paradigme sociétal et en cela quand il parle de police de pensé, il sait qui la pratique et pourquoi, il pratique l’ inversement des arguments pour masquer l’évidence de la véritable situation qui s’opère dans les écoles publiques, où les parents sont excluent de tous débats sur la question !

                  Ces propos relève du Fascisme Rouge et il est normal et salutaire que la parenté se défende même maladroitement, et si il n’accepte pas cela , c’est bien la preuve que sa soi- disant Libre Pensé est un Totalitarisme à combattre par tout les moyens !


                • Jelena XCII 10 septembre 2014 11:59

                  >> Je m’’interroge à quoi sert cette réforme
                   
                  A fragiliser l’équilibre des enfants, tout ce qui zombifi l’individu est bon pour le pouvoir en place.
                   
                  >> Ces propos relève du Fascisme Rouge
                   
                  Rien à voir avec le communisme, « la théorie du genre » c’est une doctrine du libéralisme (humain = marchandise).


                • soi même 10 septembre 2014 12:13

                  ( Rien à voir avec le communisme, ) c’est que tu n’as jamais réaliser le Comunisme pour exister, commence justement par définir qui sont à abattre !
                  Ce qu’à fait l’URSS pendant plus de 70 Ans !
                  Une théorie fonction toujours d’une manière circulaire, fait qu’il y a aucune différence de traitement entre le Communiste et le Libéralisme, on arrive au même résultat, l’asservissement de l’homme pour l’un c’est une raison d’Etat pour l’autre c’est une raison privé !


                • Jelena XCII 10 septembre 2014 14:30

                  @soi-meme Tous les systèmes politiques formate l’individu, cela n’empêche pas qu’il y a des différences.
                   
                  Quand à Chalot qui défend les « Young Leaders », son « Che Guevara » c’est Montebourg.


                • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 septembre 2014 13:09

                  @ Eric. Je suis d’accord avec vous sur les priorités sociales, mais n’oubliez pas que sur ce point essentiel de l’égalité sociale, les femmes sont les premières victimes : salaires inférieurs, le plus gros pourcentage de chômeurs et du travail à temps partiel rarement choisi, orientation moins intéressante dans les choix d’études etc... La lutte sociale et le combat pour une réelle égalité des sexes peuvent être menées ensemble ou dans le même temps. Les anciennes, comme moi, qui ont réussi à obtenir grâce à des luttes acharnées l’égalité des sexes dans le droit, ne l’ont pas encore obtenu dans les comportements et les pensées. Votre commentaire en est malheureusement la preuve. C’est ensemble, femmes et hommes, cher camarade, que nous nous battrons pour conserver nos droits sociaux pour tous.


                • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 septembre 2014 13:27

                  @ Jelena La théorie du genre n’est rien d’autre que l’égalité des êtres humains, quel que soit leur sexe biologique ou autre. L’égalité n’a jamais été un choix libéral.
                  En réalité, la différence de statuts entre les sexes, les schémas sexués, la répartition sexuelle du travail, l’infériorité des femmes, tout cela n’est apparu qu’avec l’idée de patrimoine, donc le patriarcat,
                  l’importance de la filiation qui s’imposait pour la transmission du patrimoine, donc pour le capitalisme.
                  Le libéralisme moral devrait libérer les femmes, mais le libéralisme économique, celui dont vous parlez, a tout intérêt à conserver les inégalités sexuelles, notamment dans le cadre de la famille
                  patriarcale si bien défendue par l’Eglise, son alliée de toujours.


                • Baasiste 2 11 septembre 2014 22:06

                   Eric. Je suis d’accord avec vous sur les priorités sociales, mais n’oubliez pas que sur ce point essentiel de l’égalité sociale, les femmes sont les premières victimes : salaires inférieurs, le plus gros pourcentage de chômeurs et du travail à temps partiel rarement choisi, orientation moins intéressante dans les choix d’études etc... La lutte sociale et le combat pour une réelle égalité des sexes peuvent être menées ensemble ou dans le même temps. Les anciennes, comme moi, qui ont réussi à obtenir grâce à des luttes acharnées l’égalité des sexes dans le droit, ne l’ont pas encore obtenu dans les comportements et les pensées."

                  un facho modifier les pensées, l’homme est identique à la femme, il faut faire croire à l’uniformité, je vais vous expliquer les inégalités hommes-femmes c’est lié à la biologie on y peux rien, l’etat à décider de détruire le travail au foyer de la femme et de le mettre de force au travail marchand, on a des résultats cata. mais cessez de lutter pour l’uniformité hommes-femmes c’est impossible, sinon les hommes ont je en sais combien de fois moins diplômés que les femmes, discrimination. l’égalité c’est le droit là vous voulez standardiser et imposez vos pensées tel un totalitaire.

                  " Jelena La théorie du genre n’est rien d’autre que l’égalité des êtres humains, quel que soit leur sexe biologique ou autre. L’égalité n’a jamais été un choix libéral."

                  non la théorie du genre vise à enseigner l’uniformité sexuelle comme le souhaite les libéraux qui veulent abolir toutes les identités non-marchandes et limites non-marchandes.


                  "En réalité, la différence de statuts entre les sexes, les schémas sexués, la répartition sexuelle du travail, l’infériorité des femmes, tout cela n’est apparu qu’avec l’idée de patrimoine, donc le patriarcat,
                  l’importance de la filiation qui s’imposait pour la transmission du patrimoine, donc pour le capitalisme."

                  marx proposait d’abolir la propriété privé pour éviter l’asservissement de la femme, ça été le cas sous l’urss, mais les différences hommes-femmes dans l’urss, étaient plus grandes que celles actuelles en occident, le socialisme n’a jamais nié les différences hommes-femmes. le patriarcat ne concerne pas que la propriété et a toujours existé... le matriarcat jamais, à plus ou moins grand degré mais jamais. il y a l’égalité des droits et ça vous déplaît car la nature avec l’égalité des droits suit son cours librement et toujours avec des différences sexuelles ;) sinon ’l’asservissement de la femme est lié à son travail capitaliste bien plus dévalorisant que celui au foyer avec les gosses.


                  "Le libéralisme moral devrait libérer les femmes, mais le libéralisme économique, celui dont vous parlez, a tout intérêt à conserver les inégalités sexuelles, notamment dans le cadre de la famille
                  patriarcale si bien défendue par l’Eglise, son alliée de toujours."

                  pauvre idiot utile du capitalisme mon pauvre rockefeller et la cia ont financé-soutenue votre pseudo émanicipationhttps://www.youtube.com/watch?v=v0b5eHk-mfQ avec warren buffetthttps://www.youtube.com/watch?v=_ZxTeeYbNIY&list=UUpFwLT8Ts70cINSjEiABb-w

                  l’eglise a perdu son pouvoir progressivement depuis 1789 le coup d’état libéral-bourgeois. « inégalités » ça veut dire différences en fait. « l’émancipation » féminine est la plus forte en occident libéral où la famille disparaît avec l’individu seul isolé face au marché à la place.



                • Aldous Aldous 10 septembre 2014 10:53

                  Article absurde qui confond adultes et enfants. 


                  Toute pédagogie doit tenir compte de l’âge des apprenants. 

                  De plus il faut tenir compte de l’avis des parents, du moins tant qu’on prétendra être en démocratie.

                  • soi même 10 septembre 2014 11:34

                    @ Aldous, derrière l’absurde, se cache des intentions :

                    Alimenter la révolte ?

                    Fichet les réactions et recenser les personnes ?

                    Préparer les grandes rafles ?

                    Car , il étonnant qu’un sujet, aussi controverser, n’admet pas que l’on puisse être contre ?

                    Je serais intéresser comment Chalot définir la Liberté d’expression et la Liberté de pensé ?


                  • César Castique César Castique 10 septembre 2014 11:17

                    ...à des manoeuvres intrusives qui au demeurant prennent les élèves comme prétextes à une action politicienne. »




                    Prétexte, mon c... !. aurait dit Zazie. Et « égalité homme-femme » tout pareil.


                    En 2004, alors que la perspective du mariage homosexuel paraissait bien lointaine, Didier Eribon, philosophe nous dit-on, et l’un des penseurs du lobby homosexuel, déclarait à une intervieweuse du magazine « Regards » :


                    "La revendication du mariage, souvent présentée comme réactionnaire, est en fait plus subversive que le discours de la subversion. Elle a un effet de déstabilisation de l’ordre familial, sexuel, du genre, beaucoup plus fort que la subversion incantatoire.« 


                    Hormis ceux qui étaient déjà engagés dans l’action subversive salement dite, rares étaient ceux qui comprenaient ce que pouvait bien signifier  »déstabilisation de l’ordre du genre« . 


                    Personne, évidemment, ne parlait encore de mettre des robes aux garçons et des étuis péniens aux filles. L’indifférrenciation sexuelle n’était pas (officieiiement) à l’ordre du jour. Mais désormais, Vallaud-Belkacem se situe en plein dans cette perspective.  »20minutees.fr« du 31 août 2011, publiait une interview de la future ministre. 


                    A la question :

                    En quoi la « théorie du genre » peut-elle aider à changer la société ?

                    ...la khmère rise ne répond pas »La théorie du genre n’existe pas...", comme elle le ressassera par la suite, mais :

                    La théorie du genre, qui explique « l’identité sexuelle » des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets.

                    Naturellement, tout le monde peut vérifier !

                    C’est assez dire que le mouvement Vigigender joue un rôle de salut public dans la débâcle sociétale actuelle. Réveillée par le prétendu mariage pour tous - qui a scandaleusement laissé les incestueux, entre autres déviants, sur la touche -, la partie saine de la population ne se laissera pas abuser par la prétextueuse défense de la laïcité de ses ennemis.


                    • trevize trevize 10 septembre 2014 11:41

                      Personnellement, je pense qu’on aurait du commencer par un truc simple.
                      On prend les livres de conjugaison, et pour les 3e personnes du singulier et du pluriel, au lieu d’écrire « il/elle » et « ils/elles », on écrit « elle/il » et « elles/ils »
                      ça n’a l’air de rien, ça n’est presque rien, mais ça peut pourtant changer bien des choses.

                      Je suis heureux que le peuple français s’inquiète enfin un peu de l’éducation que l’état donne à leurs enfants ; je trouve ça très triste que ça se passe sur un tel sujet et dans de telles conditions. Tout cela finira mal si vous ne rouvrez pas le dialogue pour trouver un terrain d’entente.

                      Parce que l’éducation nationale, quand on y pense, tout le monde la finance ; c’est donc normal que chacun ait son mot à dire dessus.
                      Maintenant, imaginez : vous êtes gays, des grenouilles de bénitier font tout ce qu’elles peuvent pour vous empêcher d’adopter et d’éduquer des enfants, manifestent pour vous maintenir au rang de sous-humains, et ensuite elles viennent vous racketter pour financer l’école de leurs enfants, dans laquelle bien sûr on enseignera que les homos sont des sous-citoyens, et autres conneries déjà en vigueur.
                      Personnellement, à leur place, je pense que j’aurai les boules comme on dit. Et je les trouve bien patients de laisser tout ça se dérouler sans rien dire.


                      • vesjem vesjem 10 septembre 2014 22:14

                        @trevize
                        une étude américaine fait apparaître qu’un couple mâle a 10 fois plus de risques d’abuser d’un enfant qu’un couple de femelles ;
                        comme on dit : tu mets çà sur ton pain et tu digères (tu prends l’info , et tu vérifies)


                      • Baasiste 2 11 septembre 2014 10:48
                        •  il/elle » et « ils/elles », on écrit « elle/il » et « elles/ils »’

                        • bref fin de la société patriarcale ?

                        • « 

                        • Maintenant, imaginez : vous êtes gays, des grenouilles de bénitier font tout ce qu’elles peuvent pour vous empêcher d’adopter et d’éduquer des enfants, manifestent pour vous maintenir au rang de sous-humains, et ensuite elles viennent vous racketter pour financer l’école de leurs enfants, dans laquelle bien sûr on enseignera que les homos sont des sous-citoyens, et autres conneries déjà en vigueur.
                          Personnellement, à leur place, je pense que j’aurai les boules comme on dit. Et je les trouve bien patients de laisser tout ça se dérouler sans rien dire. » un gay devrait comprendre qu’il ne doit pas toucher aux enfants pour lesquels il est néfaste et qu’il est anormal comme un handicapé, il n’a pas être choqué de sa dure identité, bientôt faudra dire qu’un handicapé ou malade ou trans est normal ? j’en ai marre qu’une minorité de lgbt essaye de chambouler la civilisation, els gosses et l’humanité.


                      • vesjem vesjem 14 septembre 2014 09:59

                        pourquoi tous ces moins ; ce n’est qu’une simple info à l’attention des ignorants ; y-a-t-il tant de pédophiles potentiels ?


                      • soi même 10 septembre 2014 12:33

                        @ Contant, on ne peut pas mieux dire, réaction salutaire et encouragent pour tous ceux qui sont pris dans les raies de cette réforme .

                         


                      • vesjem vesjem 10 septembre 2014 22:23

                        bonjour constant dans le vrai
                        je répond à la place de chalot , car il ne te répondra pas ; il est juste là pour faire l’apologie des directives du NWO , relayées par bêlekacem , peillon et consors


                      • Montdragon Montdragon 10 septembre 2014 13:09

                        Vous avouez Chalot ! Il s’agit de Rééducation Nationale !
                        Les parents réfractaires seront-ils conviés aussi dans des structures semi fermées ?
                        On attend Chalot, on attend


                        • hunter hunter 10 septembre 2014 13:52

                          < mode déconne on >

                          commniqué du ministère de la Rééducation Nationale : Dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, voici le programme des activités périscolaires qui seront proposées gratuitement dans les écoles, pour l’égalité entre les sexes, et l’acquisition par les futurs consommateurs, d’un socle de connaissances de qualité en matière de relations entre individus.

                          Lundi : initiation à la masturbation masculine. Objectif : apprendre aux élèves des deux sexes, à maîtriser la branlette, pour que les futurs consommateurs standardisés sâchent enfin ce que c’est que de devenir un branleur compétent ! Pour les filles, il est important qu’elle sâchent aussi satisfaire manuellement un partenaire, y’a pas que la pipe dans la vie bordel !
                          Bien entendu, on insistera particulièrement sur la masturbation partagée, entre individus du même sexe :chaque futur consommateur indifférencié, doit être à même de savoir branler n’importe lequel de ses congénères ! on ne pourra toutefois, pas faire l’impasse sur la fellation.

                          Mardi : initiation à la masturbation féminine. Objectif : le même que ci-dessus => copier/coller du texte, sauf la phrase suivante : « il est important qu’ils sâchent satisfaire manuellement une partenaire, y’a pas que le cunni dans la vie bordel ! »
                          On ne pourra toutefois, pas faire l’impasse sur le cunnilingus.

                          Mercredi : relâche

                          Jeudi : initiation au sexe hétéro ; on peut prévoir des intervenants, anciens acteurs pornos, prostituées, etc, etc.... pénétration vaginale, anale, positions kamasutriques, etc, etc

                          Vendredi : initiation au sexe homo : également possibilité d’intervenants : lgbt divers, idéologues (C Fourest, leader des femen, etc, etc....)

                          Liberté est accordée aux enseignants, pour, tout au long de l’année, organiser des modalités de contrôle des connaissances ; des rapports seront régulièrement envoyés aux différentes académies qui remonteront à leur tour au ministère.

                          < mode déconne off >

                          Eh Najat il te va mon programme ? De rien, ça fait 10 000 euros ! prépare du cash, laisse l’enveloppe à un planton dans le hall du ministère, j’enverrai un coursier la pécho (l’enveloppe, pas Najat) !

                           smiley

                          Adishatz

                          H/


                          • foufouille foufouille 10 septembre 2014 14:20

                            « ’intention de « surveiller » ouvrages et projets pédagogiques, manuels scolaires et livres de jeunesse dans et hors

                            l’école. »

                            et c’est interdit ?

                            il faudrait gober tout ce qui est écrit ?


                            • CHALOT CHALOT 10 septembre 2014 14:29

                              A l’Education Nationale il existe des procédures et des contrôles. N’importe quoi ne peut pas être utilisé.
                              Ici il ne s’agit pas du contrôle règlementaire, codifié mais de groupes de pression extérieures qui veulent s’immiscer et faire la police.
                              Je n’ai jamais été pour les milices privées qu’elles soient d’ailleurs de droite ou de gauche.


                              • foufouille foufouille 10 septembre 2014 14:58

                                 il faudrait accepter sans rien dire la moindre « erreur ». du style apprendre la sexualité en primaire voire avant.


                              • oncle archibald 10 septembre 2014 18:41

                                Les parents n’auraient-ils pas le droit de s’informer sur ce que les enseignants ont pour mission d’enfoncer dans les cerveaux fragiles de leurs lardons et le cas échéant de dire qu’ils ne sont pas d’accord ? Belle conception de la liberté !


                                L’enseignement de la théorie du genre « à titre expérimental » dans quelques écoles « pilotes » avant d’être étendu à l’ensemble des écoles n’a été retiré des programmes en gestation que sous la forte pression des parents d’élèves qui avaient été alertés sur les intentions du ministère de l’EN et sont montés immédiatement aux créneaux. 

                                On peut donc penser que c’est à justes raisons que les parents, ceux qui pensent encore que la nature est telle que l’union charnelle d’un homme et d’une femme est la base de la famille, restent vigilants face à une offensive qui vise à effacer la différenciation des sexes sous la pression des lobbys homosexuels. 

                                Je me targue et me félicite d’appartenir à ce groupe, ce qui ne m’empêche nullement de respecter toutes les personnes homosexuelles. J’ai même une franche sympathie pour ceux qui au sein de ce groupe sont conscients des limites de leur particularité, car c’en est bien une contrairement à ce que veut nous faire avaler entre autres Madame Najad Valaud Belkacem, et qui n’aspirent qu’à une seule chose qu’on les laisse vivre leur amour et leur couple peinards, dans le respect et l’anonymat comme tout un chacun. Ces homosexuels là, qui comme moi détestent les gay prides, sont beaucoup plus nombreux que ce que l’on nous dit.

                                Nous avons subi contre notre gré la propagande de ceux qui veulent faire croire que le mariage de deux hommes entre eux ou de deux femmes entre elles est tout aussi valide et fécond que le mariage hétérosexuel. Nous ne voulons pas que l’on puisse farcir la tête de nos gamins avec des dogmes autoproclamant que la différenciation des sexes est un sale idée bourgeoise à éradiquer de notre société qui a besoin de « modernité ».

                                Il est vrai que depuis l’arrivée de Monsieur Hollande nous vivons dans une société tellement plus juste, plus moderne, plus égalitaire, plus équitable, que l’on se demande bien pourquoi cet homme n’est pas aimé du bon peuple. Il est vrai que nous sommes en majorité tellement cons aux yeux de cette élite que ceux qui nous dirigent ne se posent pas ce genre de question. Ils nous croient même « sans dents », ce qui fait qu’ils ne craignent pas de se faire mordre et se croient tout permis.

                                L’élite « de gauche » sait tout et impose sa vérité à ceux qui n’ont pas la foi. Le peuple doit se taire et approuver les décisions de ceux qui savent ce qui est bon pour lui sans poser de questions. Telle est la vison de Monsieur Chalot, qui est, bien sûr, un de ceux qui « savent ». Ceux qui n’acceptent pas le dogme sont jugés hérétiques, il les pointe avec son index menaçant et du coup ils sont bons pour le bucher républicain. Raison de plus pour être très vigilants. 

                              • Aldous Aldous 10 septembre 2014 19:52

                                Les parents ne sont pas des « groupes de pression exterieurs » mais les titulaires du droit et du devoir d’education qui est de leur SEULE respinssabilite (code civil loi du 4 juin 1970)


                                C’est cela que « les enfants appartiennent à leur parents » signifie.

                                Le reste relève de la névrose des nostalgiques des lebensborn d’Hitler et autres delires d’education d’état staliniens visant a créer des hommes nouveaux, qui ont tous créé des malheureux qui ont passe leur vie à tenter de découvrir qui etaient leurs parents, même si c’etaient des criminels de guerre SS. Une tragedie humaine.


                              • vesjem vesjem 13 septembre 2014 23:48

                                chalot
                                toute ta meute de moinseurs est venue en renfort ; c’est beau le socialisme


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 2014 14:37

                                  

                                Non, Chalot n’est pas un stalinien. Il s’habitue, c’est tout.

                                 

                                Il s’habitue à l’inversion de sens devenue, dans bien des domaines, la marque du Parti au pouvoir (toujours qualifié de Socialiste contre toute évidence) et de nombreux adeptes de la prétendue « vraie gauche » tout aussi tricheurs que lui sur bien des sujets. (1)

                                 

                                Même Judith Butler me paraît moins totalitaire que Peillon, Belkacem ou la FSU dans la volonté de détruire, à l’école dès le plus jeune âge, la très naturelle conception qu’ont les enfants de la différence des sexes.

                                 

                                Je crois que l’une des raisons qui ont donné force à la tricherie des prétendus ABC de l’égalité c’est qu’on a laissé passer sans la dénoncer la référence des destructeurs à l’expression de Simone de Beauvoir « On ne nait pas femme on le devient ».

                                 

                                Sans avoir ni le temps ni le courage de me lancer dans des recherches sur les ouvrages lus dans ma jeunesse, et sans pouvoir l’affirmer avec une absolue certitude, je crois que le contexte dans lequel l’écrivaine énonçait cette pensée n’était pas celui où les casseurs actuels de l’école publique veulent la situer.

                                 

                                Simone de Beauvoir voulait, je crois, montrer que c’est la société - quand elle est machiste et elle l’était en son temps beaucoup plus qu’aujourd’hui - qui conditionne et habitue les filles à se croire naturellement condamnées à seulement faire des enfants et les élever, faire la cuisine, la vaisselle, la lessive, le ménage, servir les hommes « naturellement » destinés aux études, à la science, à l’art, à la politique..., aux occupations nobles de l’existence humaine.

                                 

                                Le but n’était pas d’habituer les filles à ce que "papa porte une robe" ou à d’autres sottises du même type imposées par une minorité d’homosexuels totalitaires (ou/et, au PS, en recherche d’une bouée de sauvetage pour avoir l’air créatifs quand leur pouvoir se décompose).

                                 

                                Si un commentateur a facilement accès au passage dans lequel Simone publiait son propos il serait bien qu’il en reproduise ici les quelques lignes qui l’entouraient.

                                 

                                 

                                (1) je pense tout particulièrement à l’odieuse assimilation cultivée de l’islamophobie à du racisme et à de la xénophobie.



                                • Pere Plexe Pere Plexe 10 septembre 2014 17:05

                                  Qui donc inverse le sens des mots sinon la droite et son extrême ?


                                  L’islamophobie serait la laïcité.
                                  L’école libre serait l’école confessionnelle.( du moins la catholique)
                                  La lutte contre les discriminations un odieux complot international anti catho
                                  Le genre serait une théorie (fausse bien sur)
                                  Le bon sens serait l’opposé de la réflexion la plus simple.
                                  Les obscurantistes seraient des « veilleurs »

                                  Et enfin le cas qui nous intéresse : les censeurs serait les garants de la liberté


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 2014 18:48


                                  Père Plexe

                                   

                                  Ne déformez pas, s’il vous plaît.

                                   

                                  - L’islamophobie n’est pas la laïcité mais la laïcité c’est le droit de détester, et de dire qu’on déteste, une religion : je déteste l’islam, dont tout le monde sait, avec en ce moment de nombreuses preuves tous les jours, que cette religion est extrêmement dangereuse.

                                   

                                  - La laïcité c’est aussi le même repas pour tous dans les cantines des écoles de la République (avec exceptions justifiées pour raisons médicales). La ségrégation pour satisfaire des exigences religieuses c’est une violation de la laïcité.

                                   

                                  - Mais la laïcité c’est aussi le droit d’aimer, et de dire qu’on aime, une religion dont le prophète a commandé des égorgements. Dans la France républicaine vous avez, vous Père Plexe, le droit de dire que vous aimez une religion d’égorgeurs. Vous avez le droit d’être islamophile, mais je ne suis pas sûr que, si vous l’êtes, vous êtes utile au BIEN vivre ensemble dans votre pays.

                                   

                                  - Cette islamophilie est bien, aujourd’hui en France, l’une des formes les plus flagrantes d’une renaissance de l’obscurantisme, et c’est elle qui entraîne une montée de la violence.

                                   

                                  - L’école libre n’est pas l’école confessionnelle et, sur ce point, vous avez raison. Même quand j’étais catholique j’affirmais déjà que l’école libre c’est l’école publique de la République. Mais c’est pour moi une raison particulièrement importante pour ne pas la laisser dicter ses objectifs et ses programmes par des minorités militantes comme, entre autres en ce moment, les LGBT. Même quand ils ont réussi, dans la République en pleine décomposition et chaque jour trahie par ses gouvernants, à se faire des amis et des relais jusque dans les ministères.

                                   

                                  - La lutte contre les discriminations n’est pas la lâche soumission gouvernementale à ces minorités quand elles se comportent de manière totalitaire en voulant imposer dans les écoles leurs conceptions destructrices des mentalités enfantines, ou quand elles veulent imposer à la société toute entière le droit d’avoir des enfants en éliminant l’un des deux parents.

                                   

                                  - La théorie du genre existe bien, et chacun a le droit d’en penser ce qu’il veut. Mais personne n’a le droit de l’imposer. Surtout pas dans l’esprit des enfants.

                                   

                                  - Le bon sens n’est pas dans votre réflexion simpliste et complaisante envers les destructeurs de la République et ce sont bien ceux qui résistent, en veillant ou de tout autre manière pacifique de leur choix, qui m’apparaissent aujourd’hui comme les meilleurs garants de la liberté et de nos précieux acquis démocratiques et laïques.

                                   

                                  Il y a peut-être des inversions du sens des mots à Droite et à l’extrême-Droite mais, ici, sur le sujet dont nous discutons, ce sont surtout, selon moi, des citoyens ayant renoncé à leurs idéaux de gauche qui inversent le sens des mots.

                                   

                                  Pierre Régnier

                                  - militant socialiste depuis toujours et islamophobe militant

                                  - partisan du rétablissement du mariage dans son sens initial

                                  - partisan de la création d’une union civile distincte pour officialiser la situation des couples homosexuels qui le souhaitent



                                • OMAR 10 septembre 2014 19:35

                                  Omar33

                                  Eh la veuve noire, arrêtes de t’inviter dans des fils qui dépassent tes compétences et connaissances bestiales...

                                  Si c’est juste pour venir gerber ton islamophobie pestilentielle, il y a des crachoirs pour ça.
                                  Tiens, tu as l’embarras du choix, et non, ne me remercies pas.
                                  http://islamophobe.over-blog.com/pages/listes-des-sites-islamophobes-5967680.html


                                • hunter hunter 10 septembre 2014 19:57

                                  " L’islamophobie n’est pas la laïcité mais la laïcité c’est le droit de détester, et de dire qu’on déteste, une religion« 

                                  Non, il faut préciser ! je reprends donc :

                                  L’islamophobie n’est pas la laïcité, mais la laïcité c’est le droit de détester, et de dire qu’on déteste une religion, sauf la religion juive.

                                  Car là, vous franchissez la ligne : vous passez au stade d’antisémite !

                                  Bref, vous pouvez cracher sur un curé, pisser sur un imam, chier sur un pasteur, mais surtout, surtout, vous ne pouvez pas dire »je déteste la religion juive« , car d’ici peu, ce sera le camp direct !

                                  Voilà, c’est ça la laïcité !
                                  Alors cette laïcité, moi je lui dis »fuck off !"
                                  CQFD !

                                  Adishatz

                                  H/


                                • OMAR 10 septembre 2014 22:42

                                  Omar33

                                  Hunter

                                  pierre regner, cette veuve noire, est de ceux qui substituent perfidement et en permanence les valeurs et culture gréco-romaine de la France et de l’Europe, par cette ratatouille sioniste issue de la hasbara qu’ils qualifient de judéo-chrétienne...

                                  Et dès qu’ils entendent les murmures du lobby qui n’existe pas, ils abaissent leur froc...

                                  En réalité, leur harcèlement contre l’Islam traduit parfaitement leur rôle de petits péteux au profit du sionisme...


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 2014 23:17


                                  Non hunter, la laïcité c’est aussi le droit de dire « je déteste la religion juive », ou "je déteste la religion chrétienne« , »je déteste la religion bahaïe« ,  »je déteste toutes les religions"...

                                   

                                  Et celui qui affirme détester la religion juive n’est pas forcément un antisémite, ou plus précisément un judéophobe, c’est un judaïsmophobe. Celui qui affirme détester la religion chrétienne n’est pas forcément un christianophobe, c’est un christianismophobe...

                                   

                                  Exactement comme celui qui déteste la religion islamique n’est pas forcément un musulmanophobe, c’est un islamophobe.



                                • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 11 septembre 2014 15:01

                                  @ Pierre Régnier. Tous ceux qui se croient socialistes et restent dans le parti qui porte ce nom se trompent et devraient changer de parti. S’ils soutiennent la politique gouvernementale, de quelque façon que ce soit, même par une lâche abstention, ils devraient rejoindre un parti favorable au libéralisme économique. Quant à vous, Monsieur Régnier, vous seriez plus à votre place dans un parti d’extrême droite ouvertement xénophobe.
                                  En ce qui concerne ceux qui vont sans doute s’abstenir pour donner ou non leur confiance au gouvernement Hollande-Valls, je dois ajouter que les véritables lâches, ce ne sont pas eux, mais le Président et le Premier ministre qui leur opposent un chantage honteux : Si nous n’avons pas la confiance, le Président dissoudra l’Assemblée et, après la belle campagne organisée pour l’extrême-droite, le risque sera évident de mettre les Français sous le joug du fascisme ? Qui prendrait ce risque en réalité ? mais, enfin, c’est bien Hollande, puisque c’est lui qui dissoudrait la chambre. Qui êtes-vous, M. Hollande ? Pour qui travaillez-vous en imposant ce chantage ignoble ? Votre Fondation France-Amérique et le Bilderberg de Monsieur Valls ont-ils passé un deal avec la famille Le Pen ?


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 2014 17:15


                                  Bonjour Danièle Dugelay

                                   

                                  J’approuve cette première partie du commentaire que vous m’adressez :

                                   

                                   »Tous ceux qui se croient socialistes et restent dans le parti qui porte ce nom se trompent et devraient changer de parti. S’ils soutiennent la politique gouvernementale, de quelque façon que ce soit, même par une lâche abstention, ils devraient rejoindre un parti favorable au libéralisme économique."

                                   

                                  Mais pourriez-vous m’expliquer ces deux lignes qui suivent :

                                   

                                   »Quant à vous, Monsieur Régnier, vous seriez plus à votre place dans un parti d’extrême droite ouvertement xénophobe.« 



                                • Baasiste 2 12 septembre 2014 21:46
                                  • au facho pere plexe : construire des mosquée n’est pas laïc car on utilise l’argent du contribuable pour financer la construction de lieux religieux, par le biais de l’etat, on favorise la religion, 0 neutralité etatique=pas de laïcité. vos amis nazislamistes en syrie et irak sont très laïcs, toi qui chie en permanence sur le catholicisme tu suces les couilles de l’islam qui est bien la religion qui est la plus polythéisteturbulente et voyante en France. arrêtes ta haine du christianisme car elle est clairement anti-laïque.
                                  • le genre est une théorie, le genre c’est dire que les comportements de l’homme et de la femme ne sont pas biologique, c’est bien un fantasme de merde aps la réalité.
                                  • le bons sens le clown c’est dire qu’une fille n’a pas à être éduqué comme un garçon et que l’homosexualité n’a pas à être la norme humaine et ne le sera jamais et la sexualisation à 4 ans n’est pas bonne... c’est le bons sens pour tous le monde depuis de smillions d’an d’humanité, la logique incroyable indubitable. le bon sens et la logique la plus simple que toi gros nazi tu veux éradiquer pour mettre ne place ton idéologie totalitaire.
                                  • les obscurantistes saches es définir, les« obscutrantsiets » ,ne veulent aps que tu éduque nos enfants tel hitler dans ton idéologie de merde, le régime facho n’est aps proprio des enants.
                                  • les censeurs lol ? être garant de la liberté c’est accepter que les parents éduquent leurs gosses comme ils veulent, l’éducation étatique qui vise à s’opposer à l’éducation parentale, est digne du stalinisme, maoïsme, fascismeet nazisme.
                                  • enfin l’école libre est bien confessionnelle car à ec que je saches c’et aps tenu par le gouvernement. les parents choisissent l’école de leur choix pour leurs enfants et l’école publique s’accapare 95 % des financements, on la paye et elle impose les valeurs de l’idéologie gouvernementale à nos enfants.
                                  • bref le nazi refous dnas ton fion ton totalitarisme soutenu apr rockefeller, la cia buffett, les multinationales, la maçonnerie et la finance, soutenu apr le NOm, remets dans ton fion 1984 et le meilleur des mondes extrémiste de droite.

                                • Baasiste 2 12 septembre 2014 22:53

                                  sinon à pere plexe le « défenseur » de la liberté d’expression, contre la « censure », tu devrais être pour l’index dans les écoles publiques et non pour son interdictions sélective totalitaire.


                                  et pour l’islamophobie : toi qui soutient le droit au blasphème et le fait que les représentations du christ soient trempé dans l’urine et que les femens saccagent les églises : ça ne t’en touche pas une, toi qui considère que la haine d’une religion est anti-laïque.

                                  toi qu crache sur le christianisme, tu oublies que l’islam est tout autant conservateur, mais c’et pas grave avec la montée de l’islamo-fascisme, certains « progressistes anti-obscurantistes libertaires » vont êtres décapités ;)




                                • vesjem vesjem 15 septembre 2014 11:45

                                  @pierrot
                                  t’as vu le nombre de moins que tu as ?
                                  là , tu as fais fort , tu les as touchés au coeur


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 septembre 2014 16:39


                                  Merci vesjem d’avoir attiré mon attention sur les appréciations de mes commentaires. J’ai la bonne - mauvaise pour d’autres - habitude de donner mon avis sans me préoccuper de ce que les lecteurs vont en penser.

                                  En 2017 j’aurai très peu de chances de remplacer Sarko ou Hollande, pour lesquels faire de la politique consiste à se préoccuper UNIQUEMENT de ce qu’on pourra penser demain de ce qu’on va dire aujourd’hui.

                                  Mais peut-être qu’on évolue un peu. Des sondages affirment que les électeurs aiment de moins en moins être ainsi méprisés par leurs présidents sans un poil de sincérité.


                                • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 10 septembre 2014 14:47

                                  Je croyais l’école à l’abri des querelles d’adultes... Si l’on suit la logique de la plupart des contempteurs de JFCh , l’école doit se contenter d’enseigner le b-a ba à la manière de nos ancêtres du XIX°siècle et relayer tous les stéréotypes qui structurent notre société sans amener les élèves à réfléchir ! Et les parents, propriétaires de leurs enfants, doivent dicter à l’institution leurs exigences contradictoires... Les enseignants, larbins des parents...
                                  Aux USA, il y a ceux qui veulent interdire l’enseignement de l’évolutionnisme, chez nous, il y a ceux qui voient le diable partout et applaudissent à toute censure !
                                  Je suis bien content d’être retiré des brouettes !

                                  PS/ J’ai personnellement bien des réticences à l’égard de la théorie du « gender » ; je n’ai pas été favorable au fait d’appeler « mariage » une union homosexuelle ; mais je suis pour le débat respectueux et contre la censure et l’anathème haineux qui fleurit dans cette discussion !


                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 septembre 2014 15:32


                                    Le problème, Jean J. MOUROT, c’est précisément que le pouvoir actuel n’est pas, comme vous, « pour le débat respectueux ».

                                     

                                    Comme des millions de gens qui l’ont manifesté vous n’étiez pas favorable au fait d’appeler « mariage » une union homosexuelle. Mais les faux socialistes s’en foutaient éperdument et ont fait passer en force le « mariage » homosexuel.

                                     

                                    On ne dit d’ailleurs pas assez la tricherie grossière qui a consisté à présenter comme une « extension » du mariage aux homosexuels, afin de faire passer rapidement le bouleversement sociétal en une seule fois, ce qui fut en réalité

                                     

                                    1/ une destruction du mariage tel qu’il était défini pour

                                    2/ le redéfinir de manière complètement différente et l’appliquer immédiatement aux homosexuels.

                                     

                                    Le redéfinir mais sans même le préciser publiquement : aux agents communaux de se débrouiller dans le tripatouillage des textes devenus obsolètes afin de les rendre cohérents chaque fois que des homosexuels seront « mariés » dans leur commune.


                                    Aujourd’hui Najat Vallaud-Belkacem a mission - et elle aime ça - de faire passer en force à l’école les FAUX ABC DE L’ÉGALITÉ, véritable opération de destruction de la très naturelle conception qu’ont les enfants des très naturelles différences sexuelles.



                                  • soi même 10 septembre 2014 18:38

                                    @ Jean J Mourot, sauf que ce qui est enseigner dans le gender n’a rien d’innocent, même si l’on peut regretter les excès de langage où des initiatives malheureuse de ceux s’oppose !

                                    Interrogez vous l’utilité de cette réforme après cette loi pour le Mariage pour Tous !

                                    Alors que cela n’avait soulever aucune réaction de cette envergure quand, il y a la dépénalisation de l’homosexualité et le Pacs ?

                                    A ce demander si la nouvelle mission de l’éducation National est de promouvoir la Pornographie ?

                                    Déjà les parents d’adolescent on fort a faire sur ce sujet de la pornographie en rajouter une couche vous croyez que cette réforme est nécessaire ?

                                    Les adolescents, internet et les nouvelles technologies : un ...

                                  • Neymare Neymare 10 septembre 2014 15:49

                                    Au vu des réactions qu’elles soient pour ou contre, il me semble que le plus urgent est d’apprendre a nos enfants a n’etre façonnés ni par les parents, ni par l’école, ni par la société
                                    En effet, pourquoi vouloir que vos enfants soient façonnés ? Pourquoi ne pas faire en sorte qu’ils en viennent a se faire leur propre idée du monde ?
                                    Avons nous donc tellement réussi a façonner ce monde qu’on veuille que nos enfants nous prennent en exemple ? Jamais l’humanité ne pourra évoluer d’un poil si on en reste a des mentalités moyen ageuses
                                    Il est assez évident que l’éducation (en général) véhicule des stéréotypes sexuels, quand on voit tous ces extremistes religieux cracher sur des homos, ou des gens qui ne croient pas comme eux, quand on voit tous ces hommes bien « mâles » tabasser leur compagne ou des pédés ?
                                    Quand je vois tous ces gens de la manif pour tous, il me semble qu’ils réclament le droit de donner a leur enfant un esprit aussi étriqué que le leur.
                                    Il me semble que ces initiatives de l’éducation nationale, malheureusement déformées par les ayatollahs en tous genres, vont dans le bon sens, qui est de sortir l’enfant du cadre étroit d’une pensée conformiste et moutonnière basée sur des préjugés religieux ou autres croyances farfelues


                                    • trevize trevize 10 septembre 2014 16:34

                                      "Quand je vois tous ces gens de la manif pour tous, il me semble qu’ils réclament le droit de donner a leur enfant un esprit aussi étriqué que le leur."

                                      Oui haha c’est exactement ça. Et puis aussi, ils trouvent normal que toute la France paie pour qu’on continue à enseigner leur propagande sexiste et intolérante aux jeunes générations.
                                      Ainsi, la manif pour tous voudrait que les homosexuels se cachent, qu’ils n’aient pas les même droits que les hétéros, notamment pas le droit d’avoir des enfants, bref, qu’ils aient une place de citoyen de seconde zone, mais qu’ils continuent à cracher la monnaie pour éduquer leurs enfants à eux dans l’intolérance.... Et ensuite, ils viennent crier au totalitarisme et à l’inversion des valeurs. On marche sur la tête.


                                    • Jelena XCII 10 septembre 2014 17:16

                                      Ce n’est pas une question de religion, c’est la nature qui fait que l’union d’un homme et d’une femme produise un enfant.
                                       
                                      Mais vous êtes tellement consommateur dans l’âme, que pour vous il est naturel de d’acheter un enfant tout comme on achète un animal domestique.
                                       
                                      Tu ne peux pas payer ton loyer ? Dans ce cas vends ton enfant sur amazon ou eBay. Votre religion c’est le fric.


                                    • trevize trevize 10 septembre 2014 17:40

                                      J’ai une amie, lesbienne elle s’est fait mettre enceinte. Maintenant elle est avec sa copine, elles élèvent l’enfant. Oui, on peut être homo et avoir des enfants. Je ne vois pas là le rapport avec la consommation. Par contre, quand les parents de la manif pour tous affirment que leurs enfants leur appartiennent, qu’ils sont leur propriété, là oui je vois le rapport avec la société de consommation.

                                      Des dégénérés, il y en a partout. Je suis sûr que bien des enfants, seraient plus heureux dans des familles homo, qu’avec un papa et une maman « normaux », « hétéros », mais qui ne sont même pas encore parvenus à l’âge adulte, alcoolos, toxicos, fachos, anti-tout-ce qui-est-différent, quand ils ne sont pas carrément violents et/ou pédophiles.
                                      Haaa mais c’est la nature ma bonne dame. La nature fait bien les choses. Si il existe des parents violents et pédophiles, c’est que c’est utile. Du moment qu’ils sont hétéros, y’a pa de problèmes, circulez y’a rien à voir.
                                      Hé bien, dans ce cas là, je ne vois vraiment pas l’intérêt de vivre en société et d’avoir des lois.

                                       (juste pour finir, pour accuser Neymare d’être un consommateur dans l’âme, adorateur du fric, il faut vraiment que vous n’ayez jamais lu aucun de ses commentaires, ou alors que vous ayez besoin de mettre un peu d’ordre dans vos idées)


                                    • foufouille foufouille 10 septembre 2014 18:19

                                      « Je suis sûr que bien des enfants, seraient plus heureux dans des familles homo ( donc supérieur), qu’avec un papa et une maman « normaux », « hétéros », mais qui ne sont même pas encore parvenus à l’âge adulte, alcoolos, toxicos, fachos, anti-tout-ce qui-est-différent, »

                                      avec ça le miteux va pouvoir se payer plein de petits enfants


                                    • trevize trevize 10 septembre 2014 19:31


                                      « Qu’une lesbienne puisse avoir un gosse après un rapport sexuel avec un homme (beurk) »

                                      Il y a des gens qui ne sont pas comme vous, ils ne voient pas tout en noir ou tout en blanc.


                                      « Donc, s’ils veulent un enfant, ils l’hachètent ou le vole. »

                                      Ce que vous avez du mal à comprendre, c’est qu’en refusant ne serait-ce que la discussion pour trouver une voie légale (adoption encadrée), c’est vous qui favorisez l’apparition de ce genre de dérives.

                                      Tant que vous ne voulez pas reconnaître l’existence des homos en tant qu’être humains, ayant des désirs comme tout le monde, et notamment celui de construire le monde de demain en participant à l’éducation des générations futures, et que vous les empêchez d’accomplir ce désir en empêchant une loi d’être voté, il y aura certainement oui, des sales histoires.


                                    • trevize trevize 10 septembre 2014 20:16

                                      C’est ça continue à faire le guignol, t’as l’air doué pour ça. Et n’oublie jamais, seuls les imbéciles ne changent jamais de point de vue... à moins que ça ne soit le contraire.


                                    • Baasiste 2 10 septembre 2014 23:18

                                      les gays sont inadaptés naturellement à élever des gosses point barre, les sales histoires c’est les 1 % de dégénérés/décadents qui veulent transmettre aux gosses leurs pbs et frustrations. les sales histoires c’est le viole de la biologie. écartez les dépravés de l’éducation des enfants et de la construction des générations futures.


                                    • Baasiste 2 10 septembre 2014 23:21
                                      • Des dégénérés, il y en a partout. Je suis sûr que bien des enfants, seraient plus heureux dans des familles homo, qu’avec un papa et une maman « normaux », « hétéros », mais qui ne sont même pas encore parvenus à l’âge adulte, alcoolos, toxicos, fachos, anti-tout-ce qui-est-différent, quand ils ne sont pas carrément violents et/ou pédophiles.
                                        Haaa mais c’est la nature ma bonne dame. La nature fait bien les choses. Si il existe des parents violents et pédophiles, c’est que c’est utile. Du moment qu’ils sont hétéros, y’a pa de problèmescirculez y’a rien à voir.
                                        Hé bien, dans ce cas là, je ne vois vraiment pas l’intérêt de vivre en société et d’avoir des lois. »

                                      • les parents hétéros sont parfois mauvais mais moins pires que les parents homos qui sont handicapés « bons » ou pas par leur orientation sexuelle pour éduquer un enfant. de plus les parents homos sont pires que les parents hétéros : http://www.egaliteetreconciliation.... un enfant sera tjrs mieux dans un couple hétéro alcoolo et violent que dans un couple gay violent et alcoolo.


                                    • Baasiste 2 10 septembre 2014 23:23
                                      • J’ai une amie, lesbienne elle s’est fait mettre enceinte. Maintenant elle est avec sa copine, elles élèvent l’enfant. Oui, on peut être homo et avoir des enfants. Je ne vois pas là le rapport avec la consommation. Par contre, quand les parents de la manif pour tous affirment que leurs enfants leurappartiennent, qu’ils sont leur propriété, là oui je vois le rapport avec la société de consommation. »

                                      • aucun rapport avec la consommation car les enfants appartiennent à leur parents par des liens charnels-sentimentaux-naturels uniquement.


                                    • trevize trevize 11 septembre 2014 09:49

                                      Salut copain baasiste
                                      Je ne sais pas si tu te rends, mais nombre des propos que tu tiens ici peuvent te mener tout droit au tribunal. Tu sortiras sûrement libre si t’acceptes l’injonction thérapeutique pour soigner ta paranoïa qui a l’air bien avancée.

                                      Le but de tout cette loi c’est juste d’expliquer à tes mômes que même si leur papa leur dit que « les homos sont handicapés » (ce sont tes propres termes), hé bien c’est pas vrai. ça leur évitera de grandir cons, et ça leur évitera de se retrouver en tôle pour avoir fait comme papa, « casser du pédé » dès qu’ils en auront l’âge.

                                      Prend exemple sur tes amis réacs, eux ils savent les mots à prononcer pour ne pas risquer d’ennuis.


                                    • Baasiste 2 11 septembre 2014 10:43

                                      je te conseille des soins thérapeutiques à toi qui promeut la dépravation sexuelle, oui les gays sont anormaux, sont handicapés et ne doivent pas êtres une référence et ne peuvent pas êtres des parents normaux, c’est la triste réalité naturelle, sauf que ton idéologie veut apprendre le contraire aux gosses, mettre au même niveau hétérosexualité base de la civilisation et de l’humanité et homosexualité. je sais que tues gay mais pas de la faute aux gosses si t’es comme ça.


                                      d’ailleurs tu me menaces de tribunal, là on plonge dans le fascisme.

                                    • trevize trevize 11 septembre 2014 11:00

                                      C’est toi le facho avec tes amalgames à la noix. Si je te suis bien, (poursuivre en justice = fascisme), en gros, le contraire du fascisme, c’est la loi de la jungle ?
                                      Si j’étais gay, ça fait longtemps que j’aurai appelé la police pour te coller un procès. Continue avec tes propos discriminatoires et insultants, et c’est ce qui va t’arriver. Et je serais là le jour du procès, à te voir te chier dessus devant le juge, à te trouver 30.000 excuses pour ton comportement digne d’un animal. Je me marre d’avance.

                                      A vous autres de la manif pour tous, vous avez rien à dire contre ce guignol ? vous êtes d’accord avec ses propos ? ça nous aiderait à savoir de quoi on parle là. ça sert à rien de discuter sur des sujets de niveau 2 (les stéréotypes de genre) si vous n’avez pas passé le niveau 1 (les homos ne sont pas des sous-hommes)


                                    • Baasiste 2 11 septembre 2014 20:54

                                      les homos sont normaux lol tu es au niveau 0, l’hétérosexualité c’est pareil que l’homosexualité, les deux sont la base de la nature humaine au même titre. sinon oui tu es un nazi car tu me menaces de procès tu es contre la liberté d’expression. la loi de la jungle c’est violer la liberté des autres c-à-d ma liberté de l’exprimer. le gay est en train de s’exciter il veut être considéré comme un hétéro malgré les différences flagrantes.


                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 septembre 2014 22:14

                                      Quand une petite partie des homosexuels, totalitaires et très influents dans l’entourage d’Hollande, ont exigé qu’on rende le mariage « accessible à tous », on a trop peu relevé le changement radical - révélant une belle hypocrisie - que constituait cette exigence.

                                       

                                      Jusque là, en effet, les homosexuels réclamaient surtout la reconnaissance d’un droit à la différence.


                                    • vesjem vesjem 15 septembre 2014 13:16

                                      @jean neymare
                                      "En effet, pourquoi vouloir que vos enfants soient façonnés ? Pourquoi ne pas faire en sorte qu’ils en viennent a se faire leur propre idée du monde ?"
                                      comment peux tu sortir une connerie aussi bête que çà ?
                                      comment veux-tu faire avancer le sujet avec des pseudos réflexions à 2 balles ?
                                      d’après toi , les enfants auraient la science infuse , alors ?


                                    • soi même 10 septembre 2014 17:45

                                      Étrange comment, il s’en prend déjà aux administrations-voyous de l’éducation nationale !

                                      (Au-delà des péripéties et du retour des empêcheurs de vivre et de bâtir que sont les administrations-voyous de l’éducation nationale qu’a toujours combattu l’auteur ; au-delà des petites lâchetés de professeurs prêts pour servir leur - parfois - piètre carrière à soutenir un principal, « parfaitement inculte » qui veut et réussit à annuler deux voyages pédagogiques ; il reste comme le rappelle l’auteur, l’érotisme, « seule oasis où goûter de courts moments d’éternité » ! )


                                    • soi même 11 septembre 2014 14:42

                                       A signaler propos entre parenthèse de l’auteur de l’article dans un autre article , , es que ta lue, l’ interopérabilité des nouvelles du Marquis de Sade ?


                                    • Pere Plexe Pere Plexe 10 septembre 2014 18:45

                                      Les extrémistes cathos aigris ne supportent pas d’avoir perdu toutes les batailles d’arrière garde qu’ils ont mené depuis des décennies.Du droit au divorce à l’IVG en passant par la connaissance (donc la maîtrise) de la reproduction humaine ils n’auront su imposer à la nation.Pire ils sont aujourd’hui totalement incapable de l’exiger des catholiques même pratiquants.

                                      Leur lobbys puissants internationaux et riches sont cependant incapable d’obtenir des résultats par la voie législative en France (en Espagne ou en Pologne en revanche...).
                                      Leurs reste donc les méthodes des factieux :intimidation,calomnie,pression,noyautage...
                                      Cette lettre menaçante aux enseignants est dans cette ligne.

                                      • soi même 10 septembre 2014 18:59

                                        Il ne s’agit même pas des extrémistes cathos aigris dans cette affaire, c’est beaucoup plus profond comme malaise !

                                        Continuer sur cette voie, vous allez trouver votre impasse , d’ailleurs elle est en train d’apparaitre , les borderlines vont avoir du soucis à ce faire !


                                      • oncle archibald 11 septembre 2014 09:20

                                        En l’occurrence ceux qui sont vite montés aux créneaux contre la théorie du genre et qui ont réussi à faire lâcher prise aux fadas sous emprise du lobby LBGTqui voulaient l’imposer ce sont des parents musulmans … 


                                        Vous rendez vous compte de ce que vous écrivez ? Si ce sont des cathos aigris menant des batailles d’arrière garde que vous avez vu manifester à propos du mariage Gay, comment expliquez vous que cette marée humaine ne se retrouve pas le dimanche dans les églises qui parait-il sont de moins en moins fréquentées ?? 

                                        Vous êtes absolument contre productif pour votre propre cause en espérant discréditer ceux qui esperaient avoir droit à un vrai débat, argument contre argument, au lieu d’un échange d’anathèmes.

                                        Votre seule argumentation est de traiter de fascistes rétrogrades ceux qui ne sont pas de votre avis. C’est minable ! Votre seul rêve est de détruire toute référence morale, votre matérialisme est répugnant. Ceux qui dénoncent les méfaits de l’absence de morale et le règne absolu du pognon, seul moteur de notre société, sont vos ennemis.

                                      • Pere Plexe Pere Plexe 11 septembre 2014 18:09

                                        En l’occurrence ceux qui sont vite montés aux créneaux contre la théorie du genre .../..sont des parents musulmans …

                                        Ben voyons !

                                        Vous êtes absolument contre productif pour votre propre cause en espérant discréditer ceux qui esperaient avoir droit à un vrai débat, argument contre argument, au lieu d’un échange d’anathèmes.
                                        La loi à donnée lieu à 172heures de débats.Plus que toutes autres.Mais il est vrai que l’opposition à pourris le débat avec 5300 amendements !

                                        Votre seule argumentation est de traiter de fascistes rétrogrades ceux qui ne sont pas de votre avis.
                                        Non moi j’ai écrit catholiques extrémistes aigris.Je vous laisse donc seul responsable de cet amalgame.

                                         C’est minable ! Votre seul rêve est de détruire toute référence morale,
                                        C’est vous qui niez l’existence de morale hors de votre religion.Les laïcs n’ont de leçons de morale à recevoir de personne surtout pas de communauté responsable de grave manquements.

                                         votre matérialisme est répugnant.
                                        Répugnant minable décidément vous avez l’insulte plus facile que l’argumentation.Et peut on être athée sans etre automatiquement taxé de matérialiste ?

                                        Ceux qui dénoncent les méfaits de l’absence de morale et le règne absolu du pognon, seul moteur de notre société, sont vos ennemis.
                                        Non.Ceux que je combat sont ceux qui prétendent être les seuls à avoir de la morale et veulent imposer au monde.Pour le règne absolu du pognon regardez l’histoire de l’église est constatez comme elle à fidèlement été du coté des puissants !


                                      • Baasiste 2 11 septembre 2014 21:04

                                        "

                                        débat entre oligarques umps et débats parlementaires, rien à voir le larbin qui défend cette « démocratie » miteuse.

                                        "Non moi j’ai écrit catholiques extrémistes aigris.Je vous laisse donc seul responsable de cet amalgame."

                                        bref ton seul argument traiter tes interlocuteurs de pro inquisition.

                                        "

                                        C’est vous qui niez l’existence de morale hors de votre religion.Les laïcs n’ont de leçons de morale à recevoir de personne surtout pas de communauté responsable de grave manquements.

                                        "

                                        • votre morale merdique c-à-d votre immoralité que vous osez appeler morale vous voulez la transmettre à nos gosses dans les écoles via ml’etat, pas nous. et votre immoralité s’attaque aussi aux enfants athées. sinon la laïcité c’est pas la loi de l’athéisme c’est la loi d’aucune croyances.

                                        • "Répugnant minable décidément vous avez l’insulte plus facile que l’argumentation.Et peut on être athée sans etre automatiquement taxé de matérialiste ?"

                                        • le clown la croyance en rien c’est ne croire qu’au monde matériel.

                                        • "Non.Ceux que je combat sont ceux qui prétendent être les seuls à avoir de la morale et veulent imposer au monde."

                                        • n’imposez aps votre immoralité au monde, votre logiciel est ultra libéral en plus "laissez les individus libres dans leur immoralité" c’est le capitalisme. sinon la dépravation sexuelle, la dégénérescence sexuelle, l’homosexualité n’a rien de moral c’est comme si tu me disais que c’est moral l’avarice et tuer quelqu’un. et ne répandez pas votre immoralité par l’etat et le régime dans l’école.

                                        • "Pour le règne absolu du pognon regardez l’histoire de l’église est constatez comme elle à fidèlement été du coté des "

                                        • à l’heure actuelle l’eglise a 0 pouvoir, le pouvoir marchand a anéanti son pouvoir depuis 1789 et vous du côté des marchands.


                                      • joseph1 10 septembre 2014 18:54

                                        Voilà ce qui intéresse les enseignants :


                                        Il faut les mettre à l’ index en développant les écoles privées.


                                        • Pere Plexe Pere Plexe 10 septembre 2014 19:52

                                          lutter contre l’homophobie quel crime !
                                          Mais même l’église affirme le faire.
                                          (rassurez vous ce sont des balivernes...)


                                        • Baasiste 2 10 septembre 2014 23:15

                                          tiens le régime via l’etat impose l’enseignement de ce qu’il juge le bien comme les jeunesses hitlériennes. la lutte contre l’homophobie actuelle est plus une lutte pour la normalisation de ml’homosexualité.


                                        • Pere Plexe Pere Plexe 11 septembre 2014 18:17

                                          « Tiens le régime via l’état impose l’enseignement de ce qu’il juge le bien comme les jeunesses hitlériennes »

                                          -traiter de régime l’église catholique est un peu excessif.Certes ils essayent d’imposer l’enseignement de ce qu’il juge « le bien » mais c’est heureusement loin d’être gagné.
                                          L’emprise sur les jeunes cerveaux est elle aussi critiquable mais la encore la comparaison avec les jeunesses hitlérienne,même si elle ont vu passer un futur pape, est osée.


                                        • Baasiste 2 11 septembre 2014 21:08

                                          l’eglise n’impose aps son éducation par contre toi le nazillon qui a le pouvoir tu imposes ton éducation et formatage par l’école publique, tous les fachos étaient adeptes de l’école publique étatique contre l’éducation privé libre. l’eglise ne fait que réagir face aux livres que répand l’etat, face à ce qu’il enseigne, face à ce qu’il transmet au dépens des enfants qu’on est obligé de livrer à l’etat pas à l’eglise. l’emprise c’est bien toi tu as le pouvoir et tu l’utilises pour « éduquer » comme le veut ton idéologie les enfants.


                                        • rocla+ rocla+ 10 septembre 2014 19:02

                                          Ce serait bien qu’ à l’ école les enfants apprennent à lire et écrire .


                                          Calculer et réfléchir .

                                          Ce serait un bon début .

                                          • hunter hunter 10 septembre 2014 20:11

                                            Salut captain !

                                            Ben oui, ça c’est du bon sens, mais bon.....

                                            Il est vrai qu’en les formant à la consommation du Q, ils seront plus facilement manipulables, et ils rapporteront de la maille à leurs maîtres.

                                            Lire, écrire, compter, réfléchir....non mais vous n’y pensez pas mon bon Monsieur, ils pourraient devenir insoumis, voire intelligents !

                                            Mais où allons-nous, si le bétail se met à penser.......qu’il ferme sa gueule, qu’il baise et consomme, et tout ira bien...surtout pour ceux qui dominent !

                                             smiley

                                            Adishatz

                                            H /


                                          • rocla+ rocla+ 10 septembre 2014 20:28

                                            Salut Hunter , 



                                            Je ne crois pas à la prédestination .

                                            Il y a des siècles en arrière on ne connaissait pas la pédagogie .

                                            Vrai que peu de gens avaient une instruction de base , et d’ autant 
                                            moins une instruction supérieure . 

                                            Ces siècles lointains ont engendré des Rabelais des Montesquieu 
                                            des Voltaire des Balzac des Ronsard Racine Corneille 
                                            La Fontaine et plus en arrière des moines qui transcrivaient 
                                            lettre après lettre le savoir ancien .

                                            Le monde est jamais fini .

                                            Demain surgiront d’ autres esprits qui devront combattre la nullité 
                                            ambiante .

                                            On a eu Gutenberg , aujourd’hui le numérique .

                                            Qui peut prétendre savoir les révolutions à venir ? 

                                             Qui va écrire une phrase comme :

                                            à vaincre sans péril on triomphe sans gloire ?

                                            L’ avenir est immense .

                                            à tes chats aussi … smiley

                                          • rocla+ rocla+ 10 septembre 2014 19:10

                                            Demande un café et l’ addition … smiley


                                            • Xenozoid 10 septembre 2014 19:55

                                              et pourquoi rocla prend sa douchedans un abribus, tu compredras le pétr(a)in,comme disait le hadock, je suis pus de ce monde, tous ce qui me reste c’est l’humour,connards.....


                                            • rocla+ rocla+ 10 septembre 2014 20:07

                                              Valeurs nutritionnelles moyennes :


                                              Matières énergétiques : 2,1 %
                                              Matière grasse         : 5,1 %
                                               acides gras saturés  : 13,2 %
                                              Glucides              : 0,3 %
                                              Protéines              : 3,3 %
                                              Grstzbulines           : 1897 %

                                              • Spartacus Spartacus 11 septembre 2014 08:53

                                                On aime le gauchiste qui vous explique d’un coté que la laïcité doit être la règle et de l’autre nous explique que les profs donneurs de leçons de morale laïque sont des preneurs d’otages réguliers de la FSU, centrale syndicale de prosélytisme politique.
                                                .

                                                Quand la FSU ferme une école pendant une grève, en faisant obstacle à une réforme voulue par un gouvernement issu de la volonté des Français, ils piétinent la morale laïque sur laquelle ils se prétendent des saint. 

                                                En interdisant la liberté d’accès à l’école, ils piétinent la liberté individuelle des enfant et chient sur la morale laïque qu’ils se disent "défendre.

                                                Tous ces gens du FSU sont des Cahusac, des Thévenoux en puissance. Responsables mais jamais coupables de leurs actes contraires à l’étique nécessaire aux donneurs de leçon de morale.


                                                • Pere Plexe Pere Plexe 11 septembre 2014 22:18

                                                  ...ces derniers temps se sont les maires UMP qui cadenassent les écoles !


                                                • Pere Plexe Pere Plexe 11 septembre 2014 22:33

                                                  ...et le manipulateur vous présente son plus grand tours de passe-passe :
                                                  Sous vos yeux ébahis il va transformer un choix en une odieuse imposition,il va faire de la tolérance le plus affreux travers, il va changer les fanatiques gardiens du dogme en farouche vigiles de vos libertés...
                                                  Applaudissement !


                                                  • Baasiste 2 12 septembre 2014 09:57

                                                    « tolérance » en novlangue=uniformité sexuelle et promotion de l’homosexualité et de la dépravation sexuelle.

                                                    « choix » en novlangue=Etat totalitaire qui formate via l’éducation scolaire publique hitlerienne comme il veut les gosses des familles
                                                    « dogme »=civilisation et nature humaine, vive la fin de la famille-des différences hommes/femmes-de la norme hétéro tous ce qui fait l’humain doit être supprimé, le nazisme totalitaire doit refonder un homme totalement nouveau et bientôt la modification génétique, la légalisation de la pédophile et le clonage et le transhumanisme car c’est le « progrès » contre le « dogme » biologique.

                                                    le manipulateur ravales ta propagande de merde du nouvel ordre mondial et de l’oligarchie.

                                                  • vesjem vesjem 14 septembre 2014 21:29

                                                    chui vraiment trop con de lire des articles aussi nuls ; terminé ! na !


                                                    • CHALOT CHALOT 14 septembre 2014 22:34

                                                      c’est un jugement de valeur !?


                                                      • vesjem vesjem 15 septembre 2014 00:22

                                                        un jugement d’absence de valeur

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès