• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nos très chers Sénateurs

Nos très chers Sénateurs

La nuit du 4 août 1789 abolition des privilèges et et des droits féodaux.

Faudrait-il refaire un remake de la nuit du 4 août pour abolir les privilèges et droits sénatoriaux ?
 

Mener un train de vie de sénateur c'est le nec plus ultra de l'inégalité, des privilèges, de la dolce vita.

343 privilégiés.

Leur travail

votre des lois, en proposer

Contrôler du gouvernement, amender des loi proposées par le parlement.

Semaine de 32 heures, environ 4 mois de congés an

 

Présence
 

Certains trouvent cela trop contraignant

D'après les observateurs

90 seraient assidus

120 feraient du temps partiel variable,

d'autres on les verrait très peu,

quelques-uns pas du tout

là on est dans l'emploi fictif .

 

Leurs salaires

13621,75 euros mensuels, dont 6414 euros de frais de mandat accordés sans justificatifs et non imposables.

La plupart cumulent le poste et les salaires avec ceux de maire ou conseiller général.

 7500 euros leurs sont attribués pour l'emploi d'assistants sénatoriaux, et ils ne se privent pas s'embaucher leur femme leurs enfants, leurs amis.

Voiture et appartement de fonction à vie pour les anciens présidents.

Prime de Noël de 8.000 euros, et des parachutes dorés

un conseillé UMP aurait reçu 175.000 euros d'indemnité de départ.

 

http://www.emploitheque.org/salaire-senateurs.php

 

Autres avantages

RATP, SNCF, TAXIS, AIR FRANCE Gratuits.

Véhicule à disposition.

 

Retraite

Au bout de 6 ans 1869 euros de retraite à vie.

Au bout de 15 ans 4000 euros de retraite à vie

plus les retraites des autres activités

 

Cadre de vie et petits avantages.

 

 

Palais du Luxembourg, 35.000 M2

avec coiffeurs, médecin, cave à vins, restaurant haut de gamme à des prix de gargote.

 

Pour les aider, leur préparer un cadre de travail agréable
 

1.200 fonctionnaires sont à leur service

Entre autres,

150 administratifs

91 surveillants

127 assistantes de direction.

82 jardiniers.

Salaire d'un agent de base en fin de carrière 6000 euros.

Alors pendant que la presse se lance à corps perdu à la chasse des possibles malversations ou emplois fictifs des candidats à la présidence, toute une faune vit tranquillement profitant d'avantages exhorbitants, mais personne ne dit rien, même pas la Cour des comptes

elle n'a pas de droit de regard le sénat.

Des intouchables. Alors, les privilèges ont vraiment été abolis ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.28/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Alren Alren 11 mars 12:29

    Les sénateurs sont élus au vote indirect par des notables comme eux.
    Ils n’ont pas comme les députés à faire semblant de s’intéresser au troupeau de contribuables.
    Ceci dit, beaucoup de PDG mène une vie aussi dorée sans que cela émeuve beaucoup de monde.

    Pour abroger cette situation d’Ancien Régime, il faut une nouvelle Constitution.
    Seul le programme L’Avenir en commun en fait un préalable à un rétablissement de la démocratie et de l’équité sociale.


    • manu manu 11 mars 12:52

      @Alren

      Un article qui montre l’importance de changer de constitution et beaucoup d’autres choses, à lire vraiment, deux passages au hasard :

      "Dans la capitale, la petite troupe des hauts fonctionnaires d’État absolument débordés recrute bien sûr dans la caste incontournable des énarques titulaires d’un emploi à vie à la sortie de leur école. En “deuxième choix” parmi l’autre catégorie des énarques, ceux recrutés au tour extérieur au sein des fonctionnaires ayant une dizaine d’années d’ancienneté. Et enfin et surtout parmi les personnels les plus privilégiés. Nommés de manière discrétionnaire par le président de la République, une prérogative essentielle du monarque républicain sous la Ve République, ils ont deux origines. Pour reprendre les expressions consacrées, ils sont désignés soit “au tour extérieur” soit “à la discrétion du gouvernement”, sans la moindre justification ou condition.« 

       »La petite troupe de fonctionnaires hauts absolument débordés nage comme un poisson dans l’eau parmi les ambassadeurs, les préfets en mission de service public, les généraux de gendarmerie, certains chefs de service à Bercy, les inspecteurs généraux des finances, de l’éducation nationale, des affaires sociales, les conseillers d’État, de la Cour des comptes et les contrôleurs généraux des finances. Nous en avons même retrouvé des représentants au sein d’une assemblée consultative de la République, le Conseil économique social et environnemental (Cese). Une institution de la République qui ne sert à rien, sinon à rétribuer discrètement des syndicalistes et des élus naufragés du suffrage universel ou sans mandat. Le Cese sert d’alternative à la haute fonction publique lorsque celle-ci ne peut accueillir un personnage à remercier ou à dédommager."


    • manu manu 11 mars 14:06

      @manu

      Pardon j’ai oublié de donner l’adresse de l’article en question : Des tas de rentiers d’État.


    • foufouille foufouille 11 mars 14:55

      @manu
      lien mort


    • moderatus moderatus 11 mars 18:20

      @Alren

      Bonjour, quelque soit le programme, il faut nettoyer les « écuries d’Augias ». le peuple doit l’exiger, qui sera l’hercule qui en aura la tache ?


    • moderatus moderatus 11 mars 18:20

      @manu
      Merci pour le lien


    • moderatus moderatus 11 mars 18:21

      @foufouille

      Exact, le lien ne fonctionne pas


    • mmbbb 11 mars 18:31

      @moderatus quand on voit Larcher soutenir Fillon et gras comme un cochon proposer au francais de se serrer la ceinture, il est sur que le peuple doit ressortir les fourches


    • Clocel Clocel 11 mars 12:34

      Allons, allons, quelles sont ces manières de critiquer notre meilleure RPA du pays !!! smiley


      • Louve Louve 11 mars 12:45

        L’assemblée Nationale peut adopter des lois sans passer par le sénat . Donc le sénat est un corps qui ne sert strictement a rien. juste a enrichir un peu plus une caste parasite. Un kyste républicain issu de l’héritage dune pseudo-revolution française. 


        Trimez braves gens , trimez, et crevez pour eux, pour qu’ils vivent dans leurs belles dorures. 

        ici, un site pas mal fait, qui explique l’histoire du sénat 


        • aimable 11 mars 17:58

          @Louve
          c’est la maison retraite, ou rien n’est trop beau, qui coûte le plus chère a notre pays, c’est loin d’être le mouroir réservé au sans dents !


        • moderatus moderatus 11 mars 18:24

          @Louve

          bonjour Louve, merci pour le lien.

          croyez vous que le peuple va un jour se reveiller ?


        • Louve Louve 11 mars 19:00

          @moderatus


          Bonjour Moderatus, 

          Ah, le peuple ! Je ne le connais que trop bien, sa docilité et sa soumission silencieuse m’ont toujours frappée. Lorsque le moment sera venu, une partie des citoyens se révoltera contre la mort programmée des peuples, mais cela ne sera pas suffisant. 

          LE PEUPLE D’EN BAS signe un contrat tacite avec le système, puisqu’il se lève tous les matins pour travailler sans en tirer aucun profit. 

          Au risque de vous surprendre Moderatus ,

          Je ne pense pas que la révolution viendra d’en bas, mais d’en haut. Charles Maurras ne croyait pas a la révolte d’en bas, il croyait a la révolte de l’aristocratie de l’esprit. Une élite cultivée, et éduquée. Pas une élite financière ! 

          Plus j’observe l’humanité, plus je comprends que la révolution ne viendra pas des masses, mais de quelques-uns



        • moderatus moderatus 11 mars 19:19

          @Louve

          Ce serait un bon article, mais lourd à construire, l’histoire des révolutions dans le monde.

          les révolutions viennent aussi d’en bas
           
          1789 ,la,famine a fait se soulever le peuple.
          les révoltes aussi des esclaves à Rome( Spartacus).
          la révolution de mai , elle était plutôt celles des bobos fils à,papa.

          mais la première révolution à faire en France peut être pacifique, sortir les sortants et sortir du carcan de l’Europe par nos votes.

          Sera-ce le choix du peuple ?

          On lui vend du Macron sur tous les médias, se laissera-t il piéger ?


        • Arcane Humphrey Binchié 11 mars 21:31

          @Louve

          Une révolution bourgeoise via le FN, vous au moins vous savez que ce parti n’est pas celui des travailleurs ! smiley


        • Louve Louve 11 mars 21:34

          @moderatus

          Les français me semblent si timorés, je ne les sens pas prêts à se débarrasser de l’éternelle alternance Gauche/ Droite. 

          Alors que la voie révolutionnaire s’impose ! 

          Mais les gens sont-ils prêts à mourir pour un frigo, une télévision, un smartphone ? A l’evidence, non. Nos ancêtres mourraient pour la Nation, avec laquelle ils avaient une relation charnelle. Lorsque l’on accepte de saigner, c’est charnel ! Aujourd’hui la nation a été vidée de sa substance.

           Le peuple d’en bas regarde Hanouna, s’achète des Nike, des Happy Meal au Mac Do, se masturbe devant Youporn et se gave d’huile de Palme. Je ne le sens malheureusement pas prêt à périr pour une noble cause. 

          Dans ce monde Low Cost, la famine sera eradiquée, et le Lidl accessible a tous. Un peuple qui se gave de cholesterol n’est plus en mesure de faire la Revolution. 

          J’aimerais me tromper smiley

        • Louve Louve 11 mars 21:36

          @Humphrey Binchié

           smiley J’etais sûre de lire cette réponse là ! 

        • Louve Louve 11 mars 21:50

          @moderatus


          Ce serait bien un article sur l’esclavagisation des masses, de Rome a aujourd’hui, avec en filigrane les revolutions qui viennent ébranler parfois le socle des esclaves...Sans jamais briser leurs chaînes ! 

          Mais cela doit être compliqué, en effet. 

          Sur la dite Révolution Française, je ne suis pas sûre que mes opinions décapantes feraient l’unanimité sur Agoravox smiley De nombreuses révolutions furent, à mon humble avis, des impostures. Comme 1968...

          « Le peuple ? Secouez-le, et servez-vous en ! » Nos élites le savent....

        • moderatus moderatus 11 mars 21:56

          @Louve

          votre vision de la société correspond trop à une réalité que je ne puis accepter, je souhaite profondément que l’on soit encore en mesure de réagir, de se battre , de dire non, de ne pas être dans le superficiel et de s’investir dans ce qui est le vital ,l’indispensable pour être un être responsables et courageux.

          j’ai encore un peu d’espoir, je me bats pour cela , garder sa liberté de penser et d’agir.
          Je suis peut être un don Quichotte qui se bat contre des moulins à vents, mais se battre c’est l’essentiel, c’est encore exister.

          cohabitent en nous un don Quichotte et un Sancho Pansa, l’un qui se contente de voir le monde tel qu’il est , et un autre qui le veut différend, et veut le sublimer..

          Il faut encore croire en l’homme et en sa capacité à se battre.Soyons des don Quichotte

          merci pour votre soutien.

          Bonne soirée .


        • kalachnikov lermontov 11 mars 22:07

          @ Louve

          Ce n’est pas un peuple qui fait la révolution mais la révolution qui trouve un peuple. Le processus n’a rien à voir avec la conscience ; c’est de façon inconsciente que la masse converge vers un point. Bien souvent, le révolutionnaire est un homme qui prêche dans le désert et que nul n’entend parce qu’il parle une langue inconnue ; ce n’est qu’arrivé à un moment où sa parole, obscure,chiffrée, sonne tout à coup comme une évidence.

          De plus, ce n’est pas du tout pour des sornettes logiques genre le peuplle souffre beaucoup,e tc, que les révolutions arrivent. Elles arrivent du fait d’une sorte de saut évolutif, ne sont pas circonscrites et sont corrélées à d’autres modifications (1789 est par exemple couplée à l’éveil de la raison).


        • Louve Louve 11 mars 22:34

          @lermontov

          Je pense que la révolution viendra d’une sorte de « haine fraternelle ». Haine du système, évidemment. Mais dans ce monde dévoré par la mondialisation, il n’y a plus d’imprégnation idéologique commune, ou fraternelle. Ni même de cohésion humaine dans un système fragmenté par des communautarismes, qui nous éloignent plus qu’ils ne nous rapprochent. J’y vois d’ailleurs un désir des élites de nous fragmenter ainsi. Cela annihile toute velléités révolutionnaires. 

          Nous, le peuple, on se bouffe tous sur la gueule dans des caniveaux au lieu de rehausser le conflit à la verticale. S’il y’a révolution aujourd’hui elle sera savamment fragmentée, infiltrée par les plus hautes sphères de surveillance, et donc elle échouera. Comme toutes les autres. 

          Connaissez-vous une seule révolution qui ait brisé les chaînes des esclaves ? 

        • kalachnikov lermontov 11 mars 23:34

          @ Louve

          Non, cela ne se peut.


        • SDM 94 SDM 94 12 mars 01:22

          @Louve
          Pour une histoire du sénat je préfère cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=G4FfUlcbA5g


        • SDM 94 SDM 94 12 mars 01:29

          @lermontov
          Pour un saut évolutif du sénat il y a le Sénat Citoyen : http://www.senatcitoyen.fr/ où : « pour tout pouvoir constitué, gouvernement et/ou assemblée élue, il doit exister une assemblée citoyenne tirée au sort qui questionne, fait des propositions et contrôle ce pouvoir ».

          Au niveau national on remplacerait les sénateurs par des citoyens tirés au sort !!!


        • Louve Louve 12 mars 08:13

          @SDM 94


          J’ai regardé la video très instructive. C’est donc pour ça qu’ils sont tous vieux au Sénat ! 

          Encore un héritage foireux de cette révolution Française...

        • Louve Louve 12 mars 08:13

          @lermontov


          Mais pourquoi cela ne se peut ? 

        • Ouam Ouam 12 mars 14:53

          @SDM 94
          « Au niveau national on remplacerait les sénateurs par des citoyens tirés au sort !!! »

          Voila, tu a tout compris, sans autre solutions de ce type, point de salut.
           
          C’est un peu comme une dent pourrie qui pue, la soigner ne fera que retarder sa future autre dégradation.
           
          Seule l’extraction de son millueu de celle ci et sa mise au rebut reglera définitivement le problème.

          Salutations à Modératus et à tous les autres.


        • Ouam Ouam 12 mars 14:56

          @Louve :
          « Connaissez-vous une seule révolution qui ait brisé les chaînes des esclaves ? »
           
          Oui défois tu en à qui peuvent fonctionner, il suffit de dire « NON » ou « STOP CA SUFFIT »
          et je te promet que ca finit par payer.
          C’est les révolutions pacifiques qui payent, pas les violentes.
           
          J’ai de nombreuxs exemples si tu veut.


        • petit gibus 11 mars 12:54
          modératus smiley
          ton tableau sur toutes ses anomalies
          qu’il serait temps de remettre en question
           mérite largement les 5 étoiles,
          je les coche smiley

          • moderatus moderatus 11 mars 18:27

            @petit gibus

            Bonjour petit Gibus

            merci pour tes apréciations,

            ces anomalies sont insupportables, les médias muets comme d’habitude, quand le peuple va se mettre en colère ?


          • Arcane Humphrey Binchié 11 mars 13:04


            Ah le restaurant du Sénat, le meilleur rapport qualité -prix du monde :

            https://www.youtube.com/watch?v=euLcmlwhwY0

            (à 19 minutes pour le resto)


            • moderatus moderatus 11 mars 18:38

              @Humphrey Binchié

              Bonjour, merci pour le lien je regarderai la vidéo complète.

              le restaurant est haut de gamme
              un menu ordinaire, régalez vous

              Au menu du jour : foie gras mi-cuit entier et une sole des côtes bretonne façon meulière. Montant de la note ? Seulement 16,45 euros. "Soit à peine plus que le prix d’une pizza regina"

              la « cantine » du Sénat qui donne sur les jardins du Palais du Luxembourg est... subventionnée. Chaque année, elle coûte 800 000 euros par an aux contribuables


              ,mais on n’a pas d’argent pour les SDF


            • Louve Louve 11 mars 23:06

              Les parasites sénateurs se gavent de foie gras, les autres travaillent comme des esclaves pour engraisser les parasites qui nous écrasent de factures que l’on ne parvient plus à payer, jusqu’au suicide…


              Combien de suicidés chez les Sénateurs ? A mon avis le pourcentage est bien plus faible que chez les Policiers ou les Agriculteurs. 

            • Le Panda Le Panda 11 mars 13:04

              @moderatus,

              Le contexte espagnole terminé, vous voici à nouveau avec les politiques rires ! Je l’ai vu en modération en postant le mien de ce matin lol

              Vous savez ce que pense des Sénateurs ils sont dans une Maison de retraite

              Pour services rendus aux divers partis politiques, je suis bien plus incisif il me semble, mais pour le moment il est en modération. Je suis pour la suppression pure et simple du Sénat, nous ferions des économies, à la rigueur réunir les deux Assemblées sous la même Coupole mais avec une réduction de 75% des élus d’un côté et 80% pour les autres qui entrainent des dépenses folles !

              Voilà comme je le disais OK pour le débat, j’ouvre les hostilités en tout bien tout honneur, c’est un plaisir de vous retrouver, il y masse de faits dont je vous parlerai plus tard.

              Cordiales salutations et heureux de vous titiller ! 


              • moderatus moderatus 11 mars 18:47

                @Le Panda

                Je rentre de faire 800 bornes , et d’ouvrir Agoravox, et j’ai le plaisir de vous retrouver.

                Biensur qu’il faudrait comme je disais à un collègue nettoyer les écuries d’AUGIAS, amis qui est l’hercule qui va s’y atteler ?
                ce que je ne comprends pas c’est que les journalistes ne s’attaquent qu’à des dérives importantes certes , mais qui sont des broutilles en comparaison de ce qui se passe au Sénat et ailleurs comme le coiffeur de messire.

                 Les privilèges n’ont pas été abolis , d’autres ont ressurgi. il faudrait refaire une nuit du 4 aout pour abolir ces privilèges et tant d’autres que je n’ai pas eu encore le temps de les débusquer et de révéler.


              • Le Panda Le Panda 11 mars 13:09

                http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/un-senateur-coute-plus-d-un-demi-million-d-euros-par-an-836387.html

                Plus de 500 000 € sans parler des avantages multiplié par 348 = Plus de 2 milliards par an non compris les avantages, voitures logements, vous ne croyez pas que l’on peut se passer d’une énormité de cette taille ?

                cordialement


                • foufouille foufouille 11 mars 13:24

                  http://www.lenouveleconomiste.fr/a-la-une/des-tas-de-rentiers-detat-28757/
                  "La troisième catégorie rassemble des hauts fonctionnaires qui ne peuvent pas accomplir la moindre mission parce qu’on ne leur donne tout simplement rien à faire  ! Pour deux raisons principales  : soit le service en sureffectif n’a pas de mission à leur confier soit le service n’ose pas donner de travail à un ancien Premier ministre ou ministre ou encore à un haut fonctionnaire trop marqué politiquement. Dans cette catégorie, les hauts fonctionnaires se métamorphosent de temps à autre en parlementaires ou patrons d’exécutifs locaux et vice versa… On y retrouve, ou retrouvait, l’éminence grise de Bertrand Delanoë, Bernard Gaudillère  ; le président d’un petit parti politique François Asselineau  ; le Premier ministre Michel Rocard  ; l’ex-ministre de la Santé Jean-François Mattéi  ; l’ancien ministre et commissaire européen Michel Barnier  ; l’ex-présidente de Ni putes Ni soumises et secrétaire d’État Fadela Amara  ; le député François Hollande  ; l’ancien ministre et actuel commissaire européen Pierre Moscovici  ; l’infirmière Isabelle Deleu  ; l’ancienne ministre Brigitte Girardin "


                  • troletbuse troletbuse 12 mars 10:58

                    @foufouille
                    C’est bien d’être CONTRE TOUT. C’est même très facile. Mais c’est très CON de n’être pour RIEN.  smiley


                  • foufouille foufouille 12 mars 11:39

                    @troletbuse
                    un parti est il obligé de te plaire ?
                    je suis un sans dents et presque sans droits, je ne vois donc pas pourquoi je devrais aimer ta france d’en haut qui se goinfre.


                  • rogal 11 mars 13:39

                    Bien beau jardin. La petite statue en haut de la colonne représente le roi David.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès