• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nous ne sommes pas cette gauche !

Nous ne sommes pas cette gauche !

Quelle est donc cette gauche - parfois extrême, parfois socialiste - de Benoit Hamon à Clémentine Autain, en passant par Rokhaya Diallo, qui ose s'attaquer à la laïcité, renonce à l'égalité et développe le racialisme ? Nous - républicains de gauche - l'affirmons : nous ne sommes pas cette gauche !

Benoit Hamon, ex-candidat PS à la présidentielle 2017, soutient Lallab

Nos différences ne se limitent pas à l'économie ou la vision européenne. Une certaine gauche tend, en outre, à accepter des renoncements sociétaux : la régression des droits des femmes, la promotion du "racialisme" (qui accepte la différenciation de races, ayant pour corollaire le racisme), le rejet de la laïcité française...

Ces derniers jours, une campagne de soutien a mis de nouveau en lumière la dépravation intellectuelle de cette gauche. Un collectif s'est mis en ordre de marche pour secourir une association dite "féministe" et "antiraciste", LallabParmi les signataires, une grande partie de la gauche d'échec : l'ex-candidat à la présidentielle Benoit Hamon , l'élue socialiste Laura Slimani, l'écrivain Rokhaya Diallo, l'historienne Laurence de Cock, ou encore le porte-parole d'Europe-Ecologie Les Verts, Julien Bayou. Rien de surprenant, puisque toutes ces personnalités se sont souvent soutenues dans des combats qui ne sont nôtres. Car, que représente Lallab  ? 

En dehors de sa couverture antiraciste, sa "lutte contre les discriminations envers les femmes musulmanes", se cache une association ouvertement "racialiste". Autrement dit, promouvoir la différence des races... L'une de ses fondatrices est Sarah Zouak. Ses propos illustrent la déchéance d'une gauche, bien plus bienveillante vers l'avancée de nouveaux droits pour les minorités, que vers le respect de l'égalité de toute une nation - sans distinction de races. En flattant certaines minorités, cette gauche trouve, là, un potentiel électoral. En effet, depuis trente ans, elle a progressivement acté la perte du vote des ouvriers, des agriculteurs, des précaires et de ce que l'on appelle désormais : les perdants de la mondialisation...

Sarah Zouak est notamment l'auteur de certaines pépites  : "Nous vivons dans un pays assimilationniste (note : la France) qui nous répète que nous sommes tout.e.s égaux, ce qui est terriblement faux et nous, femmes racisées, nous le découvrirons bien assez vite (tribune dans "streetpress", le 19/06/2017)." Femmes racisées", pour évoquer ces femmes différentes car musulmanes, qui seraient constamment oppressées par la laïcité française. Pour elle, la laïcité est "un argument de défense contre les religions (Clique Tv, 12/10/2016)". Sarah Zouak va plus loin : les musulmanes sont attaquées en permanence par le discours des "hommes blancs" Elle évoque les cas de certaines réussites comme Rachida Dati, qui "sont arabes certes (sic), mais qui ont le même discours que n'importe quel homme blanc"...

Le "blanc", l'ennemi de Lallab

« Remballe ton féminisme blanc » peut-on, aussi, lire sur certaines de leurs affiches... Ces paroles sont identiques à certaines autres associations ouvertement "racialistes", qui prônent, entre autres, le camp d'été "décolonial". Ces fameux camps où les blancs sont exclus car non "racialisés"... Nous pointons volontairement le regard vers "le Parti des Indigènes de la République (le PIR)", qui obtient régulièrement le consentement de la gauche de capitulation. Des organisations qui retrouvent, également, des soutiens de poids. Pour Lallab : le conseil général du Val De Marne, la Mairie d'Ivry-sur-Seine ou encore le CCIF (Collectif Contre l'Islamophobie en France) du sulfureux Marwan Muhammad. Et que dire des membres de Lallab... Maïssa Leroy, qui fait l'apologie du voile islamiste, s'amuse d'une Europe en "position de soujoud (note : prosternation) pour le Seigneur de l'Univers."Tout un programme. Ce même Lallab qui confesse ouvertement s'inspirer de la grande féministe Asma Lamrabet ... Cette même personne qui cautionne les "tapes" des maris sur les femmes "hystériques"... Le féminisme de Lallab - soutenu par Benoit Hamon, des écologistes, des socialistes, une certaine gauche - a quelque chose d'assez contradictoire quand la même Asma Lamrabet affirme qu'"avec la libération de la femme, se sont développés parallèlement une libération des moeurs, une perte des valeurs morales et un éclatement de la cellule familiale." Sous couvert d'une simple liberté de porter le voile, Lallab veut confiner la femme musulmane - si ce n'est toutes les femmes - vers le courant conservateur de l'Islam. Le procédé est malin...

La gauche intransigeante défend la laïcité !

Il faut le dire haut et fort  : ce discours là, ce féminisme islamiste, nous ne le tenons pas. Les Français ne sont ni arabes, ni blancs, ni asiatiques... Ils sont Français ! Ils ne sont ni prioritairement musulmans, chrétiens, juifs, bouddhistes... Ils sont d'abord citoyens français ! La laïcité ne défend pas une religion plus qu'une autreLa gauche doit défendre fièrement LA laïcité et non une laïcité "apaisée", "plus ouverte", "plus souple" comme l'exaltent Benoit Hamon et Cie. Comme si certaines religions pouvaient se donner le pouvoir - pour détourner un propos de Coluche - d'être plus égales que d'autres... La laïcité défend le droit à chacun de pratiquer une religion dans sa sphère privée et de ne pas soumettre une communauté sous le poids de celle-ci. Aussi, la laïcité permet de ne pas asseoir la domination d'un courant de pensée sur un autre... 

Pour notre part, nous n'acceptons pas qu'un café de Sevran - pour le cas le plus médiatique - puisse discriminer les femmes. Quand une intelligentsia de gauche considère qu'il n'y a pas de problème avec le fondamentalisme islamiste dans certaines villes ou banlieues, nous répondons qu'il y a une gangrène.

Quand une gauche estime que Lallab, comme d'autres associations, est, avant tout, une belle association féministe, qui promeut le port du voile... Nous, nous considérons qu'il s'agit là d'un cheval de Troie du fondamentalisme, propageant un féminisme islamiste.

Le racisme comme la misogynie ne se combattent pas par une vision communautariste et obscurantiste. Il faut que l'Etat se réapproprie son espace et son discours républicain. Que l'Etat stoppe sa tolérance bien convenue avec des associations dites "antiracistes" mais ouvertement "racialistes". Que l'Etat regagne par l'école, par une politique volontariste, les territoires perdus de la République.

Nous sommes la gauche de l'intransigeance. Cela débute par un discours qui nomme clairement les menaces, islamistes ou autres, préalable indispensable pour surmonter le péril. A nous désormais de promouvoir ce combat pour que refasse sens, l'égalité, la liberté, la laïcité et évidemment la fraternité.

 

Plus d'articles sur mon blog : http://leblogdejonas.kazeo.com

Article également partagé par le MRC, fédération du 92 : http://mrc92.fr/index.php/2017/08/nous-ne-sommes-pas-cette-gauche-la/


Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Albert123 31 août 12:27

    « Nous sommes la gauche de l’intransigeance. »


    Quand vous aurez arrêterez de vous coller au terme « de gauche » comme une moule à son rocher vous serez surtout enfin crédibles

    « A nous désormais de promouvoir ce combat pour que refasse sens, l’égalité, la liberté, la laïcité et évidemment la fraternité. »

    Des valeurs qui ne sont pas spécialement de gauche, mais qui fondent les spécificités de notre république.

    • troletbuse troletbuse 31 août 12:32

      @Albert123
      Exact. Il ne faut plus utiliser le mot gauche qui a été usurpé par ces guignols arrivistes, escrocs et dégénérés qui se sont réclamés de la gauche ces dernières années.


    • Maître Jonas Maître Jonas 31 août 12:46

      @Albert123
      Oui, vous avez raison, ces valeurs transcendent les clivages. Toutefois, nous entendons contrecarrer cette gauche, qui a abandonné les racines de son existence. C’est en cela que nous nous définissons comme républicains de gauche. D’ailleurs, gauche/droite est un clivage qui, depuis plus de dix ans, se redéfinit.

      Au plaisir de vous lire.

    • V_Parlier V_Parlier 31 août 14:25

      @Albert123
      Mais il aura fallu longtemps au gens de gauche restés de bonne foi pour se rendre compte de l’ignominie du PS français, le pire de tous les partis français sur toute la ligne, et quel que soit le thème abordé. Tout est faux chez eux : Fausse justice sociale, fausses intentions de pacification (plus guerriers qu’eux sur la scène internationale ce n’est pas possible + « tolérance » envers le pouvoir parallèle des clans de quartiers et des communautaristes sur notre sol), fausse « liberté de parole », moraline sortie de la poubelle, tout pue. Même Macron (qui n’a plus les journaleux dans sa poche d’un seul coup) paraît humain à côté ! (Du moins pour l’instant...)


    • Albert123 31 août 15:00

      @Maître Jonas


      « cette gauche, qui a abandonné les racines de son existence. »

      une gauche veule, haineuse, hypocrite, arriviste, totalitaire et luciférienne telle qu’elle l’a toujours été.

      encore une fois vous vous évertuez à considérer que la gauche était porteuse d’une quelconque vertu quand elle était surtout le cheval de Troie d’un capitalisme débridé et la volonté d’une bourgeoise médiocre et complètement pervertie de prendre le pouvoir pour son seul intérêt.

      la seule mouvance qui a perdue son chemin c’est la mouvance socialiste récupérée dès la fin du XiXème par les gauchistes et instrumentalisée pour bouffer du curé et surtout écraser les valeurs chrétiennes qui étaient les seules à offrir les bases, compréhensibles par le plus grand nombre, d’une critique viable du capitalisme.


    • francois 31 août 17:13

      @troletbuse
      La gauche a toujours été composé d’arrivistes, escrocs. Mitterand en est le symbole.


    • Cateaufoncel 31 août 12:55

      Faire abstraction, en politique, des réalités raciales ou ethniques, c’est-à-dire du double clivage NOUS / EUX, EUX / NOUS sera de moins en moins tenable.

      Vous pouvez vous égosiller à clamer « Les races n’existent pas »
      - ce que la biologie contemporaine dément d’ailleurs, larguant ainsi les Jacquard et consorts - le type qui voit en Noir, dans son miroir, en se levant le matin, il sait que sa journée sera certainement moins facile que celle d’un Blanc.

      Un jour, vous vous casserez le nez là-dessus, et vous serez tout désemparé. Si ce n’est déjà le cas, il me percevoir des signes de trouble...


      • leypanou 31 août 13:13

        @Cateaufoncel
        le type qui voit en Noir, dans son miroir, en se levant le matin, il sait que sa journée sera certainement moins facile que celle d’un Blanc. : César C aurait dit la même chose.


      • V_Parlier V_Parlier 31 août 14:27

        @leypanou
        S’il voit en noir c’est qu’il est aveugle, donc oui sa journée sera plus difficile.


      • Cateaufoncel 31 août 15:48

        @leypanou

        « César C aurait dit la même chose. »

        Houria Bouteldja, elle, dit pratiquement la même chose.


      • Cateaufoncel 31 août 16:05

        @V_Parlier

        « S’il voit en noir c’est qu’il est aveugle... »

        Pas forcément. Il peut aussi dépressif, mais il peut aussi être aveugle et dépressif, et s’il un voit un Noir dans son miroir, il faut le dire, dans les trois cas de figure, sa journée sera moins difficile que celle d’un Blanc


      • Cateaufoncel 31 août 16:36

        @V_Parlier

        « ...sera moins facile que celle d’un Blanc... »

        Dur, dur... smiley


      • V_Parlier V_Parlier 31 août 21:42

        @Cateaufoncel
        Et que dire de celui qui en étant Blanc voit un Noir dans son mirroir ? Pour lui ce sera très dur smiley


      • Cateaufoncel 31 août 21:58

        @V_Parlier

        On peut tout imaginer... Même des trucs malsains... Enfin, on n’a plus le droit de dire « malsain » maintenant, mais je me comprends...


      • OMAR 31 août 23:08

        Omar9

        @Jonas :« Nous sommes la gauche de l’intransigeance.. ».
        .

        Tout juste.
        Et c’est pour cela que B. Hamon a ramassé une veste aux présidentielles (6,36%),
        .
        Et quand Hollande, Valls, L. Fabius, etc vont bouffer des restes au diner du CRIF, vous n’êtes pas quelle gauche ?
        http://www.humanite.fr/au-diner-du-crif-manuel-valls-passe-les-bornes-601831


        • francois 1er septembre 08:07

          @OMAR
          mamamammia Omar !

          Et quand Francois va faire allégence aux Saoud juste aprés les attentats Charlie ?

          Et Lolo bénissant Al Nosra ?

          Sont-ils de gauche ?


        • OMAR 1er septembre 09:47

          Omar9

          @francois
          .
          Je partage totalement vos inquiétudes et questionnements.
          .
          J’ajouterai cette gauche qui n’a pas nettoyé les banlieues de ces prédicateurs de merde, salafistes et autres wahhabites..


        • francois 1er septembre 10:05

          @OMAR

          La gauche comme la droite les a accueilli et laisser faire. Il faut bien faire plaisir aux amis de la France.

          On aurait pu penser que le retournement de Ben Laden aurait servi de leçon. Holland & consort devraient être en tôle et déchuent de leur nationalité pour collusion avec l’ennemie, haute trahison.

          Mais ça continue comme si de rien n’était.


        • bob14 bob14 1er septembre 08:51
          Nous ne sommes pas cette gauche ?
          Normal y a plus de gauche depuis longtemps...que des « collabos » du système politico-mafieux !

          • zygzornifle zygzornifle 1er septembre 08:53

            Hamon n’est pas de gauche , il est socialiste ce qui n’est pas pareil ....


            • francois 1er septembre 09:20

              @zygzornifle
              si si si

              le CNR regroupait des droites et des gauches.


            • BA 1er septembre 11:58

              A propos de l’entreprise du luxe Chanel :


              Les deux propriétaires de Chanel sont deux frères, Alain et Gérard Wertheimer. Ce sont deux hommes d’affaires de nationalité française.


              Derniers chiffres connus : tous les chiffres du groupe sont en très nette baisse. Le chiffre d’affaires, d’abord, qui recule de 9% à 5,67 milliards de dollars, mais aussi le résultat opérationnel, qui baisse de 20%, à 1,278 milliard et le bénéfice net, qui recule, lui, de 35%, à 874 millions de dollars.


              Les deux propriétaires de Chanel ont donc décidé …


              … de doubler leur dividende !


              Le bénéfice net de Chanel s’effondre, il est tombé à 874 millions de dollars … et donc ses deux propriétaires vont gagner 3,4 milliards de dollars cette année !


              Lisez cet article :


              Ils se sont voté 3,4 milliards de dollars en dividendes au titre de 2016. Une somme énorme. Presque disproportionnée… C’est deux fois plus que les 1,6 milliard qu’ils s’étaient attribués l’an dernier. C’est presque deux tiers du chiffre d’affaires du groupe, et c’est surtout quatre fois ce que l’entreprise a déclaré en bénéfice net ! La ponction a été si forte, nous apprend encore ce document de 92 pages que Challenges et le magazine suisse Bilan se sont procurés, que la trésorerie de l’entreprise est tombée, pour la première fois depuis longtemps, sous le milliard de dollars !


              https://www.challenges.fr/luxe/chanel-l-incroyable-dividende-des-freres-wertheimer_494435


              Bien entendu, Alain et Gérard Wertheimer ne veulent pas payer d’impôts en France. Les impôts, c’est bon pour les gueux.


              Les deux frères sont donc partis en Suisse pour ne plus payer d’impôts : ils habitent aujourd’hui à Genève.


              http://www.latribune.fr/vos-finances/impots/fiscalite/20111201trib000668201/decouvrez-la-liste-des-44-plus-grandes-fortunes-francaises-exilees-en-suisse.html


              Conclusion :


              Depuis des dizaines d’années, la grande bourgeoisie dirige la France.


              La grande bourgeoisie a complètement verrouillé le système financier, le système politique et le système médiatique.


              Aujourd’hui, il faut une révolution pour détruire le système.


              • Jeff84 2 septembre 11:50

                Votre gauche, elle est pour l’égalité devant la loi, ou l’égalité de résultat ?

                Pour la liberté de contracter avec qui on veut, aux conditions que l’on veut, ou par une liberté limitée pour des considérations d’intérêt général ?
                Pour la fraternité volontaire, considérant l’humain responsable, ou forcée par l’impôt en considérant qu’il est irresponsable ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès