• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Oublier 2017 et préparer 2022

Oublier 2017 et préparer 2022

L’élection présidentielle de 2017 se présente sous de mauvais augures, traduisant une vie politique en crise. Trois grosses pièces de l’échiquier politique ont été sorties. Juppé, Hollande, Sarkozy. Parmi les grosses pointures en lice, deux anciens premier ministres. Valls et Fillon. En embuscade, Mélenchon à gauche et le Pen très à droite. Au centre, un aventurier qui a réussi à imprimer les consciences grâce aux médias, Macron. Demandez les programmes mais n’escomptez pas obtenir des devis précis et détaillés. La présidentielle est devenue une confrontation entre des sortes d’entrepreneurs proposant une construction du pays avec la puissance de l’Etat. Chacun présente ses plans, en essayant de montrer que c’est réalisable du point de vue financier. Les médias invitent chaque jour plus d’une dizaine de personnalités pour vanter le programme de son poulain tout en dénigrant celui des concurrents. Le spectacle donne l’impression d’une mise en scène de camelots faisant des apparitions chronométrées. Dans spectacle, il y a tacle, celui de Valls contre Peillon, celui de Mélenchon contre Fillon. Puis c’est au tour des journalistes de commenter les prestations tels des jurys d’une star academy ou d’un concours de chefs cuisiniers. L’image n’est pas usurpée. D’ailleurs, Sarkozy n’avait pas hésité à élaborer le menu des cantines scolaires. Deux portions de frites pour ceux qui ne prennent pas de viande !

Entrons maintenant au cœur du réacteur politique pour examiner ce qui se prépare en terme de vision, de projet, de conception de la société et de l’existence. Les Français ont le choix entre un seul programme décliné dans plusieurs versions. C’est d’ailleurs le même programme qui est proposé depuis des décennies aux Etats-Unis, au Japon ou en Europe. Un seul objectif, produire et travailler. C’est un objectif moderne. Hegel, prophète de l’Occident, n’avait-il pas déclaré que l’essence de l’homme c’est de produire, ou de travailler si l’on veut. L’homme a réussi à produire en masse grâce aux progrès techniques. Mais au lieu de se libérer du travail, la technique a imposé ses règles. Elle change la pratique du travail mais elle impose de plus en plus de travail. Du moins à l’échelle planétaire. Le système est globalisé et fonctionne selon le principe des vases communicants. Depuis 1990, l’économie a permis à environ un milliard d’individus de sortir de la pauvreté alors que dans les pays occidentaux, des dizaines de millions de travailleurs oscillent entre pauvreté, précarité, chômage, déclassement. Depuis 1980, les projets politiques soumis aux citoyens se sont axés essentiellement sur le produire. Avec de rares exceptions comme l’étrange parenthèse en France et le slogan du socialisme lancé par Mitterrand : « changer la vie ».

Et ce n’était pas si con comme idée. Changer la vie ! L’homme est la seule espèce possédant la capacité de changer les conditions matérielles de son existence et de réfléchir au sens et au type d’existence qu’il veut mener tout en organisant la vie sociale et en s’occupant de la gouvernance des cités et des Etats. Comment vivre ? Comment réinventer la vie ? Ces questions devraient être au centre des débats idéologiques et politiques. Avec une formule oubliée et pourtant si riche de bon sens. Il faut travailler pour vivre et non pas vivre pour travailler. La critique du projet productiviste a connu son heure de gloire dans les années 1970, avec quelques figures emblématiques, Marcuse, Habermas, Illich.

En 2017, un seul programme, produire, travailler et sécuriser (sans oublier administrer). Après, c’est une question de nuances. Pour Fillon, c’est la préférence pour rééquilibrer l’économie de marché face à aux travailleurs de l’Etat. Le Pen propose une préférence nationale pour le travail. Montebourg opte pour une production française. Mélenchon veut mettre tout le monde au travail pour une transition sociale et écologique. Jadot a le même programme mais vendu dans un emballage vert au lieu de rouge. Macron se présente comme le candidat du travail. Valls se veut le garant d’une gauche non passéiste, autrement dit, ne plus changer la vie mais alors quoi ? Eh bien rendre l’économie française compétitive et donc adapter le travail et le produire à la concurrence mondiale. Le travail et l’entreprise sont donc au cœur de tous les programmes politiques présentés en 2017.

Si le « produire » s’avère être le pilier principal de chaque candidat, le second pilier reste le « sécuriser » ainsi que le marronnier présidentiel, « réforme de l’Etat ». Sécuriser les citoyens contre les menaces terroristes, contre les menaces sur la laïcité, sécuriser les aliments, l’air, le climat, le travail, la santé, les loisirs. On a fait le tour. Chacun ses mesures, ses astuces. Attention aux dérapages. Comme dit le vieux sage africain, « si tu ne veux pas rembourser le rhume, François, les électeurs vont te prendre en grippe ! ». Ou une autre brève de comptoir : « si tu refuses le droit à l’IVG, ta candidature risque d’avorter ! ».

Pour finir, les questions non prioritaires et pourtant si déterminantes. La politique étrangère pour gérer nos relations avec les gouvernants d’une population qui représente 100 fois la France. Après l’espace, le Temps. Avec la construction de l’avenir et bien évidemment, l’éducation, qui ne doit pas se limiter à fabriquer des travailleurs pour le système productif.

Il n’y a pas de projets alternatifs de société dans cette campagne. Même la transition écologique reste dans le cadre production, travail, sécurisation. L’action politique est déterminée par le faire, produire et effectuer les corrections du système avec des moyens techniques et des financements. La technique productive et consumériste engendre des dégâts qu’elle corrige avec des techniques thérapeutiques et réparatrices. La politique s’est peu à peu réduite à gérer une agence de moyens. Et ce ne sont pas les moyens qui constituent une fin pour la société ou alors si c’est le cas, cette société devient aveugle à son héritage et à l’avenir. Les politiques nous disent qu’ils répondent à l’attente des Français mais c’est l’inverse. Ils ont des réponses et s’imaginent que les Français ont des attentes qui correspondent aux réponses proposées.

En 2017, il n’y pas vraiment de choix radical en vue et chaque candidat envoie quelques messages à des catégories de Français qu’ils pensent être des clientèles fidèles, ces mêmes Français étant conditionnés par des messages médiatiques formatés par quelques intellectuels généralistes ou journalistes qui savent rien sur tout, secondés par les experts qui savent tout sur rien. Cela dit, il n’est pas forcément inutile d’aller voter. En plus, le président ne peut rien faire s’il n’a pas de majorité à l’assemblée dont les députés seront élus en juin 2017.

En 2022 il y aura le choix si la pensée revient dans la société, que les philosophes prennent la parole en discutant intelligemment du sens de la vie. La politique sera alors orientée vers des fins qui dépassent la question des moyens. Quoique, ça se discute. La politique peut très bien se contenter d’organiser les moyens, laissant les citoyens inventer les fins. Elle peut même créer les conditions pour que les citoyens puissent avoir des moyens pour les fins qu’ils inventent. A méditer.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Victor 13 décembre 2016 08:50

    2052 ...
    Comme dit Boualem Sansal : “Un islamiste est un musulman impatient”


    • cétacose2 13 décembre 2016 09:04

      En 2022 ce sera déjà trop tard ,les barbus auront pris le pouvoir et on assistera à un exode des français vers ....l’Afrique....


      • microf 13 décembre 2016 12:44

        @cétacose2
        Très bon commentaire.
        Vous avez raison, les Francais iront en Afrique oú il fait beau, le soleil, la mer, toutes sortes de matières sur place qui poussent les Francais á aller piller, détruire les pays Africains pour s´accaparer de ces richesses, bref tout sur place, ce serait peut être une bonne idée qui fera cesser ces guerres.


      • Clocel Clocel 13 décembre 2016 09:10

        OK...

        Je vais quand même prendre la pilule rouge et suivre le lapin blanc...

        Il y a des linéaires entiers de bouquins de penseurs qui ont démontré qu’un autre monde est possible, si...

        Reste juste à se désensabler le regard que l’on porte sur le monde pour sortir du Samsâra...


        • Etbendidon 13 décembre 2016 09:26

          Darwinement parlant cela s’appelle un SAUT QUANTIQUE dans le futur
          2017 : MACRON Sera l"élu, l’antechrist tant attendu, son règne durera 5 ans
          2022 : nous aurons la preuve de l’existence des extra terrestres et nous apprendrons que Jésus en est UN
          Il viendra nous sauver et chassera le macron
          nous irons tous au paradis
           smiley


          • Tall Tall 13 décembre 2016 10:17

            Non, agir en 2017 pour préparer 2022 justement

             
            Car en 2017, on peut sortir de l’UE ... et peu importe qui le fasse, du moment ça se fasse
             
            Ensuite, en 2022, le peuple à nouveau souverain pourra faire son choix librement
            Jusqu’à l’extrême-gauche même s’il le souhaite

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2016 19:29

              @Tall
              Tiens, vous avez décidé de prendre votre carte à l’ UPR ?
              Parce qu’avec les autres, vous pouvez attendre longtemps...


            • Tall Tall 13 décembre 2016 19:50

              @Fifi Brind_acier

               

              L’Upr d’ailleurs demander des parrainages au FN, ce ne sera pas du luxe, hein ?


            • Tall Tall 13 décembre 2016 20:32

              @Fifi Brind_acier
               

              Ici vous pouvez même signer pour soutenir Mélenchon à sortir de l’UE

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2016 21:05

              @Tall
              Rêve !


            • zygzornifle zygzornifle 13 décembre 2016 13:42

              Au vu des programmes anti-social , de rigueur, d’austérité proposés la France va tellement être malmenée qu’en 2022 Marine Le Pen sera élue sans avoir besoin de passer par les urnes ....


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2016 19:31

                @zygzornifle
                C’est mal barré, le FN a perdu 10 points dans les sondages, à cause de Fillon, sans parler de la guerre interne Marion - Philippot...


              • zygzornifle zygzornifle 14 décembre 2016 13:11

                @Fifi Brind_acier
                 


                Bah ils leur reste suffisamment de points et de toute façon la gauche va s’entre dévorer et Fillon va finir par faire des conneries , il est en tete comme l’était Juppé avant sa dégringolade .....

              • Alren Alren 13 décembre 2016 13:57

                 Demandez les programmes mais n’escomptez pas obtenir des devis précis et détaillés


                Revenez pérorer quand vous aurez lu « L’avenir en commun » programme de la France Insoumise, porté par Jean-Luc mélenchon qui n’est pas le candidat de l’extrême-gauche mais tout simplement de la gauche, la vraie.

                • Albert123 13 décembre 2016 15:37

                  @Alren

                  « Jean-Luc mélenchon qui n’est pas le candidat de l’extrême-gauche mais tout simplement de la gauche, la vraie. »

                  et c’est sensé nous rassurer ?

                  entre la gauche du XVIII ème qui a paupérisé la classe paysanne pour mieux l’asservir une fois devenue classe ouvrière et celle du XXème siècle qui plutôt que d’assumer sa responsabilité dans l’émergence du fascisme européen (qui faisait le sale boulot qu’elle n’assumait pas de faire) s’est empressée, une fois le calme revenu, de faire une purge du camp adverse pour être sur de n’offrir aucune alternative à son système négrier, la gauche, la vraie, celle qui occupe l’hémicycle de l’AN n’a rien de vertueux.

                  c’est même plutôt l’incarnation de l’Horreur sur Terre. 

                  Donc selon vous Mélenchon serait l’héritier de ces bouchers, ... ça donne vraiment envie.

                  vous savez nous le vendre votre Merluche, y’a pas photo !!!!



                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2016 19:40

                  @Alren
                  Quand un juriste fait l’analyse du programme de la France insoumise, c’est beaucoup moins clair ...


                  Quant à la VIe République, elle est destinée à faire croire que c’est la Constitution de la Ve République qui est responsable des problèmes, et pas l’ Union européenne.

                  Pour comprendre ce que veut faire Mélenchon, mieux vaut écouter les explications de son futur 1er Ministre...

                • fatallah 13 décembre 2016 21:06

                  @Fifi Brind_acier
                  > Pour comprendre ce que veut faire Mélenchon, mieux vaut écouter les explications de son futur 1er Ministre...
                  Cette journaliste est assez insupportable, ... elle, comme beaucoup d’autres, cherche le discours simpliste, les quelques mots à isoler et retenir, pour en changer le sens. Pénible.
                  Tiens pour le coup, je suis de plus en plus heureux sans TV. Radios : uniquement celles sans pubs, dont FIP. C’est bon, de ne pas être harcelé tout le temps. La solution est simple, en plus.


                • Durand Durand 14 décembre 2016 00:43

                  @Fifi Brind_acier



                  À propos de votre premier lien :


                  ...vous pourriez préciser qu’il s’agit d’un juriste de l’upr...

                  Toujours à essayer d’entortiller les gens, hein ?...

                  Et bien entendu, il appuie son analyse sur même présupposé erroné que vous utilisez pour critiquer ce programme : JLM voudrait imposer aux 26 la même politique que celle qu’il propose pour la France.
                  C’est non seulement faux, mais ça pose JLM comme un genre de nouveau Staline et l’Europe qu’il mettrait en oeuvre comme soviétoïde... 

                  Heureusement que l’upr ne dit que la vérité aux Français !...

                  Quelle bande de cancrelats... !

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2016 08:01

                  @fatallah
                  Il ne s’agit pas de la journaliste mais de Jacques Généreux.
                  Vous avez raison, surtout ne cherchez pas à comprendre ....


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2016 08:11

                  @Durand
                  C’est exactement ce que veut faire Mélenchon ! Du chantage.

                  « Personne ne pourra rien refuser à la France, ni Merkel, ni personne ! »explique Mélenchon dans son plan B pour l’ Europe.


                  Tu parles de négociations !
                  Et si le chantage ne marche pas, on viole les Traités quand même !
                  Pas la peine de s’emmerder à respecter les autres pays qui ne nous ont rien fait, ni de sortir légalement de l’ UE...

                • Durand Durand 14 décembre 2016 09:19

                  @Fifi Brind_acier

                  Effectivement, la méthode de sortie de l’UE de Melenchon est la plus brouillonne de toutes celles qui sont proposées,avec celle de NDA... Il ont eu toutes les peines du monde pour trouver une justification légale à cette méthode... C’est vraiment tiré par les cheveux... 

                  Je trouve la vidéo que vous proposiez hier très édifiante à se sujet et à bien d’autres égards...

                  
– Elle prouve que JLM veut sortir complètement des traités actuel.

                  – Elle prouve également que la conclusion d’un nouveau traité est pour lui optionnelle.

                  
– Elle met en évidence la complexité juridique de l’application du programme de sortie de JLM, en comparaison de laquellle, la sortie par l’article 50 proposée par FA semble fluide et sans risques de sanctions, puisque qu’elle est censée être scrupuleusement légale. 
Je ne m’étendrai pas sur le sujet, mais j’ai par exemple de sérieux doutes sur la parfaite légalité de la procédure de retour au Franc dans le programme de FA, même si cela ne me gêne pas...


                  
– A la lumière des arguments juridiques débattus dans la video, on ne peut s’empêcher de comparer la procédure de sortie proposée par MLP avec les deux autres...
A priori, elle semble moins problématique que celle de JLM mais plus complexe que celle de FA... 
                  La certitude de pouvoir décider aisément d’un référendum le moment venu n’est pas acquise... Et quoiqu’il en soit, la mise en place de la procédure de l’article 50 est retardée de plusieurs mois par rapport au programme de FA, ce qui n’était pas le cas dans son programme de 2012.

                  – Sans parler de leurs chances respectives d’être élus, je continue à penser que le programme de FA est juridiquement le moins problématique des trois.


                  – Politiquement, j’explique le choix de la défiance vis-à-vis de l’UE (désobéissance...) du programme de JLM par une démagogie destinée à rassembler la gauche, traditionnellement plus séduite par la défiance que par un strict respect du droit...


                  
– Le programme de MLP partage avec celui de JLM la préférence pour une sortie concertée des traités et par l’adoption d’un nouveau traité, dont on ne voit pas bien ce qu’il pourrait contenir d’autre que l’enregistrement collectif de la fin des précédents... Dans les deux cas, ils sont non seulement facultatifs, mais il semble déjà admis qu’ils ne voient jamais le jour...


                  
– Je ne sais pas si c’est le cas pour JLM, mais cette offre d’accord collectif européen est certainement une manière pour MLP de préserver une partie de l’électorat encore trop frileuse pour admettre la fin définitive de l’UE ou la sortie unilatérale directe proposée par FA. Démagogie, là encore...


                  – Actant que la sortie de la France signerait la fin de l’UE et sans rien changer à son programme, FA pourrait lui aussi proposer, dès la mise en application de l’article 50, une consultation rapide des 26 chefs d’état, dans le but d’organiser une sortie concertée et pourquoi pas, de faire un traité succinct prenant acte de la fin des traités précédents et jetant les bases théoriques d’un nouveau type d’alliance européenne... 
Finalement, démagogie mise à part, ça ne mangerait pas de pain...
Oui mais voilà, FA se démarque farouchement des deux autres sur ce point, eux-mêmes en opposition idéologique assumée. 
                  On peut à cet égard apprécier l’avantage théorique d’un rassemblement « hors-clivages » tel que défendu par FA...

                  – 
L’entre deux tours sera donc la seule opportunité pour espérer une entente qui permettrait d’assurer la sortie de la France de l’UE au second tour..
Celui des trois qui irait au second tour aurait certes l’avantage, mais aucun ne pourrait être assuré de remporter seul cette élection, face à une coalition-système.


                  – 
J’ai un peu oublié NDA, dont le programme est une variante des trois autres et qui, au second tour, aura lui aussi quelques % à vendre...


                  – Une chose est absolument certaine : réunies pour le second tour, l’ensemble des voix de ces quatre candidats reléguerait aux oubliettes n’importe quel candidat-système bénéficiant d’une coalition adverse...


                  – 
Il serait hasardeux de prédire combien d’entre eux feraient passer l’intérêt des Français avant leur égo... Mais on doit aussi considérer le poids de la responsabilité historique des candidats qui refuseraient d’apporter leur voix à celui qui irait au second tour, si celui-ci était finalement battu par un candidat-système...

                  Vivement l’entre deux tours, donc...


                • Tall Tall 14 décembre 2016 09:32

                  @Durand

                   
                  Hélas, je suis très sceptique sur l’idée qu’Asselineau fasse primer la sortie de l’UE sur son égo. Il la joue totalement perso

                  Pourquoi ne demande-t-il pas des parrainages au FN qui en propose déjà à Mélenchon ?


                • Tall Tall 14 décembre 2016 09:38

                  Asselineau fantasme sur la réincarnation de De Gaulle lors de son appel du 18 juin 40.


                  Seul contre tous pour sauver la France !
                   
                  Pour assouvir une telle fantasmatique, il ne peut collaborer avec personne.


                • Durand Durand 14 décembre 2016 10:17

                  @Tall



                  « qu’Asselineau fasse primer la sortie de l’UE sur son égo. Il la joue totalement perso »

                  Hélas, je suis également pessimiste concernant les deux autres candidats qui eux, pèsent beaucoup plus lour qu’Asselineau... 



                • Tall Tall 14 décembre 2016 10:23

                  @Durand

                   
                  d’où l’espoir d’avoir les 2 en finale ...

                • Durand Durand 14 décembre 2016 11:19

                  @Tall
                   


                  Les deux en finale , à mon avis ce n’est pas la meilleure donne pour la France., mais pour être sûr de sortir, c’est la meilleure...



                • Sergio Sergio57 13 décembre 2016 18:00

                  La politique peut très bien se contenter d’organiser les moyens

                  En politique comme en médecine on n’est pas responsables des résultats, l’important c’est de mettre en place les moyens pour y parvenir, sauf qu’en politique, on frôle la question de ’danger’ publique.

                  Oublier 2017 et préparer 2022’ me fait penser qu’arrivé à la case 2022, on se retrouve en prison et là on entend « Nous avons les moyens de vous faire parler »

                  • arthes arthes 13 décembre 2016 18:21

                    Exit 2017 et vive 2022 ? Demain on rase gratis quoi, comme d habitude.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2016 19:55

                      Pour faire autre chose, comme le propose l’auteur, il faut que les lois cessent d’avoir pour origine à 80%, l’Union européenne. Pour être plus précis, c’est la Commission européenne qui est à l’initiative des lois, et elle passe 90% de son temps avec les lobbies industriels.

                      Personne de censé ne peut imaginer que les lobbies industriels se préoccupent du bonheur des gens... Il suffit de voir en matière d’écologie ce que l’ UE impose :
                       - 10% d’huile de vidange dans les huiles végétales.
                      - augmenter les seuils de pesticides etc


                      La première étape est donc la sortie unilatérale de l’ UE par l’article 50, comme la Grande Bretagne est en train de le faire.

                      Ensuite, il faut redonner le pouvoir de décider aux citoyens par le referendum d’initiative populaire, pour que toutes les bonnes idées des citoyens puissent changer la vie.
                      Les lois seront faites en France et les lobbies interdits.

                      Ces propositions font partie du Programme de l’ UPR, qui est volontairement succin dans certains domaines, l’écologie par exemple, pour que les citoyens puissent décider ensuite ce qu’ils souhaitent.


                      • fatallah 13 décembre 2016 21:09

                        @Fifi Brind_acier
                        Il y a des lois qui n’ont de sens qu’au niveau de l’Europe. Notamment les politiques énergétiques, celles du transport, de l’environnement / pollution, les réglements des banques (tiens, on rigolera en France quand il faudra sauver la SG, soit disant française même si elle ne paie pas ses impots en France), ... donc jeter le bébé avec l’eau du bain, c’est rigolo la première fois mais cela lasse.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2016 07:29

                        @fatallah
                        Et donc, les 180 pays du monde qui n’ont pas la chance de vivre dans notre belle Europe de la prospérité sont voués à la ruine ?
                        Ils ont trouvé une parade vieille comme le monde, ces pauvres malheureux signent des accords de coopération, des accords gagnant- gagnant.
                        Et pas des accords de soumission aux intérêts américains, comme TAFTA !


                        Vous savez quelle est la politique énergétique de l’ UE ?
                        « L’UE prépare un paquet énergétique plus fossile que renouvelable ».

                        Vous savez quelle est la politique européenne sur les pesticides ?
                        « Le nouveau label bio européen, OGM & pesticides »

                        Vous savez qu’elle est la politique bancaire européenne ?
                        Ponctionner les comptes des clients en cas de faillites bancaires.

                        Vous savez que la construction européenne, c’est le projet économique d’ Hitler mis en place par les Américains ?
                        Sûrement un excellent modèle à conserver...

                      • Ar zen Ar zen 14 décembre 2016 09:02

                        @fatallah

                        Et lorsque l’on impose des OGM à la France vous trouvez cela cohérent. La France qui n’en voulait pas mais que l’UE lui a imposé de force ! 

                        Et c’est probablement moins polluant de mettre en place des services d’autobus et de retirer de la circulation les trains ? 

                        Pourquoi voulez vous sauver la SG ? Cette banque a déjà été sauvée par le peuple de France. Il fallait qu’elle fasse faillite, et, comme pour n’importe quelle société qui fait faillite, un administrateur judiciaire aurait cherché le meilleur repreneur. Dans le cas de la SG, l’Etat s’accapare de toutes les infrastructures de la SG pour l’euro symbolique. C’est une bien belle affaire. Et si c’est le Crédit agricole ou la BNP qui sont à l’agonie, la recette s’applique aussi. 

                      • JBL1960 JBL1960 13 décembre 2016 20:31

                        "Cela dit, il n’est pas forcément inutile d’aller voter. En plus, le président ne peut rien faire s’il n’a pas de majorité à l’assemblée dont les députés seront élus en juin 2017."
                        Je pense qu’il est inutile d’aller voter au contraire de vous et je m’en explique dans le détai si vous voulez, là = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/13/rester-sur-le-chemin-tangent/
                        Parce que le président nous a démontré qu’il s’asseyait sur nous dès qu’il est élu...
                        La « démocratie » parlementaire est une mascarade, cela est évident depuis bien longtemps, mais ce constat est en train d faire son chemin, c’est pour cela que cette dictature déguisée se durcit peu à peu partout en occident, car son oligarchie sait pertinemment que de moins en moins de quidam gobent les mouches. Il leur faut passer au « fascisme doux » tout en le durcissant pas à pas, pour museler la dissidence croissante et tenter d’enrayer le mouvement qui ne manquera pas de se mettre en marche sous peu…
                        Sinon, j’avais ouvert mon blog, l’an dernier par ce texte de fiction/anticipation = https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/11/abhkazie-2022/ Bon, je ne me prends ni pour Verlaine, ou Rimbaud, mais j’ai vraiment les yeux bleu marine...


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2016 21:04

                          @JBL1960
                          Vous jetez l’enfant, l’eau du bain et la baignoire...
                          C’est l’ UE qui a fait disparaître la démocratie.
                          Dans l’ UE, vous pouvez voter pour X ou Y, cela ne changera rien, les élus n’ont plus les manettes.... Même les Députés européens n’ont qu’un rôle consultatif, ils ne décident de rien.


                          Les lois essentielles ne sont plus décidées en France. Tout ce qui leur reste, ce sont les questions sociétales et la couleur des rideaux de l’ Elysée et de Matignon.... Pour le reste ils obéissent aux GOPé. Tout en ne prononçant jamais le mot, de peur qu’on s’aperçoive de la supercherie.

                          Hollande n’a jamais dit que la Loi Travail venait de l’ Europe.
                          Fillon n’a jamais dit que la privatisation de la Sécurité sociale venait de l’ Europe.
                          Ils jouent une pièce théâtre pour les gogos Gauche- Droite.

                          Ce sont les Traités européens qui décident. Et ils ne décident jamais dans l’ intérêt général, mais dans l’intérêt de la finance et des multinationales.

                          Et si par hasard, vous votez contre l’ UE, c’est pareil, ça ne change rien.
                          Junker : « Il ne peut y avoir de vote démocratique contre les Traités européens ».

                        • fatallah 13 décembre 2016 21:16

                          @Fifi Brind_acier

                          M.Chouard, à l’époque (2005) a fait une analyse précieuse : le traité devait être rejeté parce qu’il établissait le jeu et pas uniquement les règles du jeu. Le traité mentionne : « basé sur la concurrence livre et non faussée » et aurait du indiquer « le parlement fixe les objectifs .... » . A partir de là, oui, ce traité devait être refusé et il l’a été.
                          Et ce n’est pas la faute aux autres si le texte a été adopté, souvenez-vous bien ... qui a voté ... ne mettez pas ça sur le dos d’une Europe construite aussi par le Conseil de l’Europe composée de ...
                          Il ne faut pas sortir de l’Europe, il faut au contraire imposer des changements, exactement comme le propose l’équipe de M.Mélenchon.
                          Si votre option pouvait se concrétiser, vous découvririez assez vite que le jeu continue sans vous (sans la France) et que le jeu s’impose à tous, ....


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2016 07:59

                          @fatallah
                          Pour changer les Traités, il faut passer par l’article 48 qui impose l’unanimité des 27 pays.
                          Ce que vous n’obtiendrez jamais, plus l’Europe entre en crise, plus ils sont divisés sur tout !

                          - Vous n’aurez pas d’accord sur le dumping fiscal, plusieurs pays européens sont des paradis fiscaux et n’ont pas l’ intention d’en changer.

                          - Vous n’aurez pas d’accord sur le dumping social, les pays de l’ Est ne veulent pas remettre en question l’accord sur les travailleurs détachés.

                          - Ils sont divisés sur la politique de la BCE, sur l’ Ukraine, sur l’OTAN, sur les sanctions envers la Russie, sur les migrants, sur les frontières, sur Schengen etc.


                          Ecoutez la chanson de l’ Europe sociale. Quand les Socialistes étaient majoritaires, 11 pays sur 15, ils n’ont rien changé. Pourquoi ?
                          Parce que la majorité ne suffit pas, il faut l’unanimité des 27 pays.
                          Et ça vous ne l’aurez jamais.

                          Mélenchon vous enfume, en vous faisant croire qu’on peut changer les Traités, ça lui évite de faire alliance avec l’ UPR pour sortir de l’UE en 2017.

                        • julius 1ER 14 décembre 2016 08:13

                          @Fifi Brind_acier


                          et ton refrain sortir de l’Europe pour pénétrer un monde merveilleux !!!!!
                          le Brexit c’était la solution ???? soit-disant ils vont mettre 10 ans pour soit-disant sortir ???? en fait jouer la montre et éviter de changer quoique ce soit !!!!

                          d’ailleurs il suffit de voir quelles immenses mesures ont été prises par le Gouvernement britannique depuis le Brexit ..... cad aucune !!!!

                          et si Frexit il y a.....26 autres pays ne changeront rien !!!! et la France fera comme les britanniques 10 ans pour ne rien faire !!!!!
                           
                          tu parles d’un projet !!!!!!!!!!

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2016 08:57

                          @julius 1ER
                          Le Brexit n’a pas encore eu lieu, savez-vous ? Les négociations de sortie débuteront en mars 2017.
                          Barnier prévoit que la Grande Bretagne sera sortie de l’ UE en Octobre 2017.


                          L’économie britannique se porte bien, la livre dévaluée a boosté le tourisme et le commerce et créé des emplois. De grandes entreprises vont s’installer en GB : Nissan Renault, Google avec 3000 emplois prévus, Facebook et IBM.

                          Thérésa May a annoncé un plan de relance industriel, du jamais vu depuis 30 ans.

                          What else ?



                        • Durand Durand 14 décembre 2016 09:53

                          @Fifi Brind_acier
                          Mélenchon ne dit pas qu’il veut changer les traités mais sortir des traités actuels. Vous le savez pertinemment puisque c’est ce qui ressort de la video que vous nous proposiez hier...


                           Vous avez vraiment une mentalité de merde.

                          Jusqu’où pourriez-vous aller pour casser les candidats qui font de l’ombre à votre gourou gonflé d’orgueil et assoifé de pouvoir ? Vous n’avez aucune limite ! Mais ça tombe bien, moi j’ai tout mon temps pour démontrer à quel point vous êtes manipulatrice, menteuse, hideuse...

                        • alinea alinea 13 décembre 2016 22:59

                          Aucun projet de société n’est envisageable !! la société, la vie en société se vit ! En revanche, en changeant les conditions de vie, en donnant de l’air, de l’enthousiasme pour avoir envie de s’instruire pour œuvrer dans un but commun, la vie change, tranquillement, sans ordre ou repères posés arbitrairement.
                          Notre vie est bloquée, aucune créativité, aucune alternative ne peut voir le jour sans bataille acharnée, ce qui ne peut concerner que les « héros ».
                          Changeons les conditions ; d’abord avec ce qu’on a et ce que l’on voit, puis, au fur et à mesure que les besoins se font sentir.
                          Je ne vois pas le problème. Il y a tout à faire, il n’est pas difficile de commencer, à condition d’être d’accord sur un ou deux points : on ne bichonne plus le capital, on se bichonne !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires